-

Charlie Hebdo

keg – 190 Mars = 06/09/2016 – Il n’y a pas de terroriste-déséquilibré, comme il n’y a pas d’attentat-déjoué! On ne nous doit pas tout. C’est Roumanoff-Vaillant qui le dit!

Publié le Mis à jour le

Le choix du jour : «terroriste déséquilibré » ou «attentat-déjoué»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot », ni « bi », mais que « Franco – Français »

——

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

…..

Français quand vous saurez……que :

Les mots ont leur importance et quand au mariage de mots évitons les mésalliances dangereuses qui nous endorment…. Il en va non seulement de notre sécurité mais aussi de notre quiétude!

….. et avec un peu de recul….

Peut-on institutionnaliser le terrorisme et le mettre en psychiatrie? Il est des termes incompatibles, presque des oxymores avant la lettre…..  Terroriste-déséquilibré, attentat-déjoué

 

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Terrorisme islamiste: les «radicalisés», une armée de fous?  –  Folie et déraison à l’âge médiatique

islam toulouse desequilibres

« La nef des fous », Jérôme Bosch. Wikipedia.

Si l’on raisonne en termes de compatibilité logique, d’après ce qu’on peut lire dans les médias, un terroriste/djihadiste/radicalisé ne peut pas être un déséquilibré. « Terroriste » et « déséquilibré » sont apparemment deux notions tout à fait antinomiques. Le premier est un méchant, le second est un fou. En même temps, on nous détaille sans rire la mise en place de « suivis thérapeutiques » à destination des « radicalisés » : il s’agit donc de soigner les méchants, pas les fous. Ou bien alors, tous les radicalisés sont des fous et dans ce cas la précédente distinction ne tient plus. Quelqu’un y comprend quelque chose ?

«La piste terroriste est écartée» (elle est donc la première analysée! C’est dire l’imprégnation)

C’est un fait divers enterré rapidement et proprement, comme on le fait désormais à chaque fois que c’est possible. Une preuve de plus que le rôle des journalistes (du moins tel qu’ils le conçoivent) consiste à sauvegarder la paix civile, quoi qu’il en coûte à l’éthique de la profession.

Mardi 30 août, un monsieur se présente dans un commissariat de Toulouse et poignarde un policier.

Si l’on cherche des articles au sujet de cette affaire, il faut éviter de taper « attentat Toulouse » qui ne donne presque rien de récent. Il faut se contenter de « policier poignardé ». En effet, comme le rappellent tous les médias, « la piste terroriste a été écartée ». C’est une information objective. Il n’empêche que c’est une information problématique qui mériterait sans doute d’être présentée comme telle.

Il en est de même avec le terme « attentat – déjoué »…. Que l’on ressort de temps en temps pour justifier.. Mais justifier quoi au fait? L’absence d’attentat? C’est grave docteur. Il y a urgence à en sortir. Sinon le pays va devenir la nef des fous avec ses fous en chef, ceux qui nous gouvernent et politisent tous nos actes  y compris celui de manger, dormir, etc…. (nous arrêterons volontairement la liste, à vous de la continuer si vous le voulez bien)

L’a t-il ou ne l’a t-il pas dit, en poignardant, à qui il dédiait cet acte simple et sans bruit de détonation?

http://www.causeur.fr/islam-terrorisme-toulouse-radicalises-39950.html

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses » (et surtout en politique, mais aussi ailleurs)

et « nuit debout » que devient-il ou elle ……?

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….

——

« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:

GrosMots kegiens Février2016

****

Un compte en Suisse pour financer Rocard : l’incroyable début du procès Cahuzac

Un compte en Suisse pour financer Rocard : l’incroyable début du procès Cahuzac
Jérôme Cahuzac arrive au tribunal pour l’ouverture de son procès. (Thibault Camus/AP/SIPA)

Au premier jour de son procès, l’ancien ministre du Budget a affirmé que son compte en Suisse avait été ouvert en 1992 pour financer l’activité politique de Michel Rocard. Une version qui contient pourtant quelques incohérences.

Il lui restait à montrer comment il parviendrait à occuper le rôle d’accusé de son propre procès. On l’attendait abattu, perdu, aligné sur ses aveux d’avril 2013. C’était mal le connaître. Le guerrier Cahuzac a choisi de s’imposer dès les premières heures de sa comparution, décrochant en un jour le titre de meilleur prévenu de la rentrée des tribunaux.

Les sommes virées sur mon compte n’étaient pas le fruit de mon travail mais le financement d’activités politiques pour une période de transition.

Rocard « ignorait tout »

Faut-il continuer à laisser parler le mort-vivant Cahuzac?

Si nous n’y prenons garde, toute la féerie de la socia-lie va défiler. Il est vrai que quand on est grand argentier d’un pays, il est facile de planquer pour le compte des amis-camarades….il n’ y a qu’à puiser..

Nous n’en sommes qu’au début! Bientôt va défiler la liste de ses obligés (qui comme chacun sait, ignoraient qu’ils planquaient avec lui comme prêt-nom, mais bien sûr à leur insu). Quand on a la finance dans le sang c’est comme un bistouri dans la main d’un médecin et si en plus on est prévoyant, très prévoyant…. Cela même au « principe Cahuzac », on ne peut s’empêcher de prévoir au nom de l’amitié-camaraderie pour des jours meilleurs – ce n’est d’ailleurs que le principe de retraite.

Et la liste va être longue, Bérégovoy, Mitterrand, Lang (ah non, lui, il est encore en vie), Séguin (mais que fait-il ici, aurait-il été un sympathisant de la cause socia-lie?), Sarkozy (non, big-millions ne trouvait pas son plein essor en socia-lie, mais plutôt en marécages ump)

Cahuzac tu as trop le mensonge dans la peau, n’ajoute pas ignominie. Quoique tu dises ru es et sera foutu! Ne cherche pas à blanchir ton honneur et contente toi de blanchir ton fric (ou peut-être celui des autres, dont peut-être le mien, mais, encore une fois à mon insu).

La messe est dite et nous eussions pu faire l’économie de cette mascarade à venir? Coupable sans la moindre circonstance atténuante.

Les pouvoirs et les grands vont-ils le laisser dénoncer, sans agir contre son débit qui est loin d’être créditeur!

http://tempsreel.nouvelobs.com/justice/20160905.OBS7501/un-compte-en-suisse-pour-financer-rocard-l-incroyable-debut-du-proces-cahuzac.html

 

****

 

PHOTO Un dessin de Charlie Hebdo fait polémique en Italie

 
PHOTO Un dessin de Charlie Hebdo fait polémique en Italie

Dans son édition du 31 août, le magazine satirique a caricaturé les victimes du tremblement de terre en Italie. L’image n’a pas du tout été appréciée par les Italiens.

Charlie Hebdo a de nouveau choqué, avec son numéro du 31 août. En ouvrant le journal, ses lecteurs ont découvert un dessin perturbant : il évoque le séisme qui a fait plus de 291 morts en Italie le 24 août dernier… sur le ton de l’humour.

Baptisé « séisme à l’italienne », la caricature montre trois personnages. L’un est un homme au front ensanglanté, placé sous la mention « penne sauce tomate ». On y voit aussi une femme au visage tuméfié, affublée de la légende « penne gratinées », et des corps écrasés par les gravats, surmonté d’un simple mot : « lasagnes ».

Le dessin, que l’on doit au dessinateur Félix, a fait le tour des réseaux sociaux, indignant autant les Italiens que les Français. Selon le Huffington Post, qui s’appuie sur le Corriere Della Serra, le député italien Michele Anzaldi a même demandé à la France de se « désolidariser » du dessin.

Des réactions de tout bord

L’ambassade de France en Italie a rapidement réagi sur son site : « Les opinions des journalistes sont libres. Le dessin publié par Charlie Hebdo ne représente absolument pas la position de la France ». D’autres internautes se sont indignés, des deux côtés des Alpes.

La califat pour le moment réserve son jugement : Fatwa ou non fatwa, là est la question! Va t-il falloir renforcer la protection de Charlie-Hebdo ou alors a t-on besoin de relancer l’élan unioniste d’antan… ou du moins de 2015?

 

http://www.planet.fr/societe-un-dessin-de-charlie-hebdo-dechaine-les-foudres-des-italiens.1167595.29336.html

 

****


 

*****

 

Se chauffer gratuitement grâce à des serveurs devient une réalité

Se chauffer gratuitement grâce à des serveurs devient une réalité

Les serveurs, ça consomme beaucoup en électricité, et une bonne partie de l’énergie est dégagée sous forme de chaleur, qu’il est donc pertinent de ré-exploiter pour d’autres besoins en redirigeant les flux d’air ou les circuits d’eau. C’est toute l’idée derrière un partenariat intelligent noué entre Free et Paris Habitat, qui a confirmé la livraison prochaine de 150 logements sociaux chauffés grâce à un datacenter de Free.

L’utilisation des data centers pour chauffer des infrastructures n’est pas une idée tout à fait nouvelle. À Val-d’Europe, où se situent Euro Disney et quelques 1 700 entreprises, un projet a été lancé dès 2010 pour couvrir au total 600 000 mètres carrés de bâtiments grâce aux datacenters situés sur la zone. «  La chaleur dégagée par les équipements informatiques sera collectée pour chauffer les bâtiments de bureaux et d’activité du parc d’entreprises, ainsi que la future piscine intercommunale », avait expliqué l’établissement public en charge du développement.

D’autres projets sont aussi en cours à Paris, en particulier la piscine de la Butte aux Cailles (13e), qui sera en partie chauffée par les serveurs de la startup Stimergy. Cette dernière alimente déjà des chauffages d’une vingtaine de logements sociaux chez elle, à Grenoble. Un autre projet concerne également un quartier du 18e arrondissement de Paris, Chapelle International, installée sur un ancien site ferroviaire.

Et chez vous, à quand le chauffage gratuit ?

qrads

Au niveau international, Microsoft parle depuis 2011 de louer d’installer des serveurs-chauffages chez les particuliers, ce que font déjà plusieurs startups. C’est par exemple le cas de Qarnot Computing, qui propose ses « Q.Rad », des radiateurs très esthétiques qui renferment des serveurs de calculs. Plus ils sont sollicités, plus ils dégagent de la chaleur, comme n’importe quel ordinateur.

Le Q.Rad peut ainsi offrir jusqu’à 500 watts de chaleur, entièrement gratuitement. C’est le fournisseur qui paye la facture d’électricité associée, et qui se rembourse en facturant lui-même les résultats des calculs à ses clients qui ont besoin de data centers. Selon son site internet, « un Q.rad peut chauffer une pièce allant de 14 à 28 m2 d’un bâtiment respectant les normes d’isolation actuelles ». Les radiateurs sont en plus équipés de capteurs (température, CO², humidité, détecteurs de présence, micro, COV…), qui renseignent le possesseur sur la qualité de l’air et offrent des fonctionnalités d’interactions. Il peut aussi servir de lecteur audio grâce à ses enceintes stéréo, ou de chargeur de téléphone, par USB ou induction.

Pour le moment les radiateurs de Qarnot sont installés uniquement dans des bâtiments qui ont besoin d’au moins 20 radiateurs, mais la startup devrait les proposer à la vente d’ici la fin de l’année, à un prix encore inconnu. Une fois achetés, les clients n’auront plus à payer la note de leur chauffage.

 

Si vous faites construire votre logement, obligez un central compunting à s’installer près de chez vous. Vous aurez l’ordinateur et le chauffage à l’œil. Pas mal comme concept. La France première productrice de centraux-data.

Il fallait y penser, mais c’est vrai pourquoi ne pas faire de la récup’! Ce sera donc un chauffage logicielisé

http://reseauinternational.net/se-chauffer-gratuitement-grace-a-des-serveurs-devient-une-realite/

 

*****

 

Quand la crise ne permettra plus de verser ces milliards d’aide sociale…

 
 

Ce qui se dessine en Europe, pour les décennies à venir, c’est un affrontement grandissant entre ethnies et entités claniques.

 

Lors d’un récent débat télévisuel sur l’initiative UDC contre l’immigration de masse, la ministre responsable de l’immigration, Mme Sommaruga, affirma que les demandes d’asile seraient traitées bien plus rapidement grâce à des centres fédéraux censés accélérer les procédures.

Le résultat de cette opération porte ses premiers fruits actuellement : ce ne sont pas 30 % des migrants, mais entre 50 et 90 % qui disparaissent dans la nature avant la fin du traitement de leur requête. Or, cette « nature », c’est le pays dans lequel les Suisses vivent, travaillent et payent des impôts. Cette « nature », ce sont des lieux qui comportent les mêmes risques systémiques que le Bataclan, la promenade des Anglais à Nice ou le métro de Bruxelles. Lorsqu’on sait que les islamistes utilisent les filières de la migration pour infiltrer des armes et des fous de Dieu dans l’espace Schengen, on mesure la menace qui pèse sur la tête de notre population si hospitalière. Ce fait a d’ailleurs été pointé du doigt récemment par Rob Wainwright, directeur d’Europol. Selon lui, l’Europe ferait face à une opération savamment mise en place par Daech pour frapper l’Occident un peu partout sur son propre territoire.

Pour ce qui est de mon canton, je fais appuyer les gardes-frontières, qui dépendent de l’État confédéral, par la police cantonale (la Suisse, Etat confédéral, ne connaît pas l’équivalent de la gendarmerie nationale en France), afin que les immigrés illégaux soient renvoyés immédiatement vers l’Italie, d’où ils viennent majoritairement, en vertu de l’accord de Dublin qui stipule qu’à l’intérieur de l’espace Schengen, les requérants d’asile soient renvoyés vers le premier pays d’accueil. Or, la réalité a depuis longtemps dépassé les termes des accords de Schengen-Dublin qui sont en vérité lettre morte. En effet, nombre de pays du Sud n’enregistrent plus les migrants, en contradiction avec l’accord de Dublin, et nombre de pays ont fermé leurs frontières au mépris de l’accord de libre circulation. Pourquoi la Suisse devrait-elle être la seule à jouer le jeu alors que les autres pays redécouvrent les vertus de frontières contrôlées ?

Le problème se situe ailleurs, très exactement au sud de la Méditerranée depuis que la route des Balkans est fermée. En effet, les passeurs favorisés par les islamistes qui contrôlent une grande partie de la Libye n’ont même plus besoin d’affréter des embarcations susceptibles de s’approcher de Lampedusa et des eaux territoriales italiennes puisque l’Union européenne joue elle-même les passeurs en recueillant les migrants à proximité de la côte libyenne, tout en sachant pertinemment qu’il s’agit, pour une part écrasante, de migrants économiques transportés par les islamistes depuis de nombreux pays parfaitement sûrs du Maghreb et de l’Afrique noire.

Ce qui se dessine en Europe, pour les décennies à venir, c’est un affrontement grandissant entre ethnies et entités claniques confinant à un état de guerre civile constant. Ces populations ne partageant pour une bonne part ni nos valeurs ni les principes essentiels de notre ordre juridique mettront peu à peu en péril le concept de citoyen et, partant, de l’État de droit. Il ne faut pas se voiler la face, les multitudes de déshérités prendront par la force ce qu’ils considèrent comme leur dû dès que la crise financière mondiale qui se dessine à l’horizon ne permettra plus aux gouvernements de verser des milliards d’aide sociale dans les banlieues.

C’est donc par devoir de précaution que les flux migratoires et la nuée de migrants qui se perdent dans la « nature » doivent être stoppés. C’est ce que nous devons à la mémoire de nos ancêtres, à nos enfants et à nous-mêmes si nous voulons sauver l’exception suisse et, avec elle, la civilisation de Socrate, de Saint-Exupéry, de Villon et Cendrars, de Verdi, Mozart et Beethoven, la civilisation du feu prométhéen issu de l’imagination, de la poésie et du cœur, la civilisation de l’amour universel et du pardon.

 

Que vont faire les pauvres migrants qui n’auront plus leur quotidien. Le voleront-ils?

L’accueil à bras ouvert va être la fermeture-déclin de nos civilisations…. ET dire que nous œuvrons pour ce destin funeste…. Où commence la générosité et où finit la bêtise.

la Suisse est loin d’être épargnée.

 

http://www.bvoltaire.fr/oskarfreysinger/quand-la-crise-ne-permettra-plus-de-verser-ces-milliards-daide-sociale,281147

*****

 

Tuer la France est un objectif primordial pour l’oligarchie financière, les anglo-saxons en général et les USA en particulier car la France possède une particularité dans son développement historique en comparaison avec d’autres nations européennes, seule la Russie se rapproche de cette particularité, dont notre pays est aujourd’hui la conséquence.

 

Pourquoi la France a toujours été un état fort et qui a compté dans le concert des nations, en dépit de sa petite superficie.

 

La France est, comme la Russie, une nation extraordinairement multiethnique et multiculturelle, il y a à peine plus de 100 ans on y parlait couramment une centaine de langues et dialectes différents dont des langues représentant des cultures fort diverses. Quelques exemples : les langues romanes du nord ou langues d’oïl, (wallon, picard, normand, français), les langues romanes du sud ou langues d’oc auxquelles on peut rattacher le provençal et le catalan. Au nord et à l’est des langues germaniques, flamand, alsacien, lorrain. Une grande langue celtique, le breton. Une langue paléo européenne, le basque et avec toutes ces langues de multiples variantes dialectales. Sous l’ancien régime il y avait deux langues officielles le français de langue d’oc et le français de langue d’oïl.

La France, comme la Russie fut perpétuellement attaquée tout au long de son histoire et connue peu de périodes de paix ; les anglais avec qui nous nûment que guerres, l’empire germanique, l’Espagne, De siècle en siècle la France dut se militariser et posséder un pouvoir central fort et particulièrement organisé, c’était ça ou disparaître.

La France ne disparue pas ,

Pour se renforcer la France inventa la légalité où la loi nationale devait primer sur tous les rapports entre français. La France inventa le concept de nation civique et le concept d’état-nation. La France se méfia très tôt des capitalistes et des marchants, Philippe Le Bel à la fin du 13ème siècles les mis au pas, Lombards, Juifs, et surtout Templiers qui sous prétexte de religion amassaient des fortunes sur le dos du petit peuple.

Bien évidemment cette France, forte légalisée et centralisée ne fut jamais du goût des financiers, ceux-ci préférèrent toujours le contrat privé basé sur un rapport de force et non sur la loi nationale identique pour tous. Pour les riches et puissants cette loi identique pour tous ne serait que tyrannie.

La France de Philippe Auguste, de Charles V, de Philippe le Bel, d’Henri IV, de Louis XIV, de la Révolution de 1789, de la Convention de 1793, de Napoléon et son Code, de la Commune et des lois laïques de 1905 a toujours été une exception, un obstacle pour les usuriers et les banquiers.

Pourtant cette âme est bien chevillée à son corps car de nombreuses années encore seraient nécessaires pour qu’une forte culture venant de 1000 ans puisse être entamée.

 

 

Comment tuer la France définitivement et parachever Waterloo?

Quand j’étais conseiller spécial de Sylvain Floirat de 1980 à 1985, l’un des créateurs avec Marcel Dassault de l’industrie de défense indépendante française, celui-ci me dit un jour que la France avait deux piliers historiques et que, si ces deux piliers s’affaissaient s’en serait fini de notre pays, ces piliers étaient pour lui, le nationalisme gaulliste et le parti communiste dont l’alliance avait été particulièrement efficace contre l’envahisseur nazi. Ce patriote avait bien compris l’essence de la Nation.

Le gaullisme ou nationalisme de droite est mort avec le général de Gaulle celui-ci eu peu d’héritiers politiques. Les politiciens se réclamant du gaullismes n’était plus que de la droite classique prête à se compromettre avec l’impérialisme, comme il fut fait rapidement.

La disparition du PCF pris plus de temps. Les cadres du Parti Communiste étaient jusqu’aux années 70 issues de la résistance au nazisme, ceux-ci gardaient encore la nation au cœur, une nation qui par ses lois protège ses citoyens et les communistes de l’époque comprirent bien que pour défendre le petit peuple et la classe ouvrière il fallait une nation indépendante et des lois sociales.

Nous allons voir comment ils perdirent cette âme et se perdirent en même temps. gaullisme disparu avec le général, les communistes ne tardèrent pas à disparaître également laissant la nation à la merci de l’impérialisme. C’est bien la gauche qui  portait encore les coups les plus sérieux au peuple de France en remplaçant un PCF qui distillait ses valeurs morales nationales et laborieuses au sein de la classe ouvrière par une gauche pseudo libérale, pro impérialiste, anti nationale et méprisante pour le petit peuple.

 

Chronique d’un désastre.

 

Quand les trotskystes liés aux USA s’emparèrent du PS et de la France par la même occasion.

 

Dés 1945, le PCF en dépit des combats nationaux auquel il avait participé pour libérer la France, eu du mal à reconnaître le fait national et indépendantiste pour protéger la classe travailleuse. Le PCF ne soutint plus le Général de Gaulle qui devint à ses yeux un ennemi. Le PCF accentua son erreur et son défaut d’analyse en essayant de faire la promotion d’une alliance avec les socialistes, en espérant peut être refaire le congrès de Tour de 1920 qui avait divisé socialistes et communistes. Le PCF devenu furieusement anti gaulliste militait pour un programme commun avec un PS devenu après la guerre une marionnette de l’impérialisme US, pourtant il comptait bien l’entraîner sur ses positions ce qui était déjà ridicule.

Après la refondation du parti Socialiste au congrès d’Epinay de 1971, Mitterrand qui avait pris le pouvoir dans ce Parti, dut faire appel à de jeunes cadres trotskystes de la secte lambertiste pour diriger un PS ne possédant à ce moment que des cadres vieillissants. Ce néo PS trotskysé signa ce programme commun proposé par le PCF en 1972 avec l’appoint du Parti Radical qui à cette occasion se divisa.

Les conséquences de cette union de la gauche furent rapidement catastrophiques pour le PCF et particulièrement bénéfiques pour le PS et ses cadres lambertistes. Face à une hémorragie électorale le PCF commença à se poser quelques questions sur l’intérêt qu’il eu à se lancer dans une Union de la Gauche qui parvenue au pouvoir en 1981, non seulement fut incapable d’améliorer le sort des français mais aggrava comme on le vit plus tard leur situation. La gauche changea de nature avec une composition sociale qui se transforma rapidement, les ouvriers furent les premiers à se méfier de cette alliance quittèrent le PCF et se réfugièrent de plus en plus dans l’abstention. Les idées de « Gauche » perdirent leurs analyses marxistes pour ne devenir que des idées de « bon sentiments » portées par des classes moyennes de plus en plus aisées qui remplaçaient la classe ouvrière. L’ouvriérisme et son moralisme commença à être fustigé au sein même du PCF.

Mitterrand avait prévenu.
« Si j’ai signé le programme commun, c’est pour prendre 2 à 3 millions de voix au PCF. » Mais comment le PCF a t-il pu se laisser prendre par un tel complot, justifié dernièrement par François Hollande. Il rassurait ainsi dernièrement les financiers de la City de Londres en disant qu’en France le PCF étant affaibli, ils ne risquaient rien avec lui.

Le décor étant installé comment la mort de la France fut programmée.

 

1-La vague migratoire

2- Effacer le concept de nation et supprimer toute souveraineté.

 Art. 3. Le principe de toute Souveraineté réside essentiellement dans la Nation. Nul corps, nul individu ne peut exercer d’autorité qui n’en émane expressément.

3- Effacer les lois nationales.

 Dans ce travail de destruction de notre nation, de notre république et de ses valeurs légalistes, la néo gauche joue un rôle primordial, trotskisée par le PS elle est devenue le fer de lance de l’idéologie mondialiste dont la promotion est nécessaire au grand capital financier.

Pour recouvrer ses lois, la France doit recouvrer son indépendance, dans ce but tous les français doivent s’unir en oubliant ce que médias et politiciens nomment droite et gauche.

Pour ne pas mourir, la France et les français doivent retrouver l’esprit de la Résistance au nazisme quand un Conseil National de la Résistance ou gaullistes et communistes collaboraient pour le plus grand bien de la Nation.

Alors un sursaut, il est encore temps.

 

En Seine Saint Denis, ce n’est pas moins de 135 langues qui s’affrontent. Comment voulez vous que les gens se comprennent!

mais au delà de cette in-compréhension, il y a le fondement même du capitalisme.

Pourquoi le PC et de Gaulle en sont-ils venus au divorce?

Pourquoi le PC et le PS en sont-ils venus au jeu de main du programme commun qui n’avait rien de commun car n’étant que d’essence de la socia-lie (déjà)

Pourquoi Sarkozy a t-il osé et pu, sans la moindre résistance, nous voler notre souveraineté, avec notre complicité silencieuse.

Je doute fort que le Français de 2016 ait la volonté et ensuite la force de renverser le cours de ce qui n’est plus son histoire. Nous sommes trop bien installés dans nos petit confort douillet. Dommage

 

http://www.alain-benajam.com/2016/09/objectif-tuer-la-france-comment-et-pourquoi.html

 

*****

Attention! 
Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut leur louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?

Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi, réputé jour de chance…) au :

État d’urgence ordinaire et normale : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant!

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé

L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)

Il paraît que l’état majore son urgence de deux mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)

un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)

Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)

Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!

Il est vrai que c’est tellement banal que l’état d’urgence…..

  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils nous demanderont (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état n’est pas l’état d’urgence, mais…. sa reconduite aux frontières du pouvoir et surtout dehors dudit pouvoir)

Article 21 Préambule de la constitution :

« Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »

(En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple!

en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

 au 26/01/2017 – ….. et son corollaire de « Nuit Debout » et son 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force…..

——–

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!

Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..

Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

Publicités