-

Pupilles de la Nation

Quand les vieux volent…., au secours, la France croule sous la générosité des élites… C’est la nuit du 04 Aout, en avance sur le calendrier macroniquetafoule…. des gueux! (unedekeg@23/03/2018)

Publié le Mis à jour le

choix du jour : « Retraite moindre» ou « périssement de la France »
 
dicton du jour :  « s’il pleut à la saint Victorien, on ne ramassera que du foin »
 *****
S’il est possible d’exploiter un esclave un certain temps il finira inévitablement par se rebeller. Pour être en mesure de l’exploiter tout le temps, il doit ignorer sa condition d’esclave.
Oligarchie
pour la seule beauté du pont…..http://www.incapabledesetaire.com/oligarchie.html
*****

Françai(se)s quand vous saurez……que :

Salauds de vieux qui osez râler alors que la vie vous a tout donné (les guerres et leurs conséquences : 39/45, Indo, Algérie, les 30 glorieuses, le service militaire, la sécurité de l’emploi,…. la retraite) . Vous devriez de vous même adresser vos chèques de soutien à la politique du guide que la France (à 18% des inscrits) s’est choisie, face à la déliquescence des pouvoirs précédents. Pour une fois qu’on en avait un bon…..!

et avec un peu de recul….

Il paraît que les vieux ponctionnés sont encore riche. On va les faire devenir locataires de leur propre maison, épargnée sur leur train de vie et ensuite, on trouvera d’autres moyens de les faire cracher pour permettre de maintenir le train de vie décent des élus politicards, faute de quoi, on aura des parlementaires smicards (ils le sont déjà dans la caste des riches….à laquelle ils appartiennent au bas de l’échelle de ce milieu)

 
*****
pensez à cliquer sur les liens qui apparaissent en orangé, vous découvrirez des tableaux pouvant vous intéresser….. à divers titres et degrés

*****

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Hausse de la CSG des retraités: taxez-moi, si vous voulez, mais ne m’humiliez pas!

Gérard Mamou

http://www.cgtpaulstravierzon.com/2015/03/elections-professionnelles-appel-a-candidatures.html

La communication était censée être leur fort. Mais la mauvaise réception de l’annonce de la hausse de la CSG des retraités doit beaucoup au manque de tact de certains membres du gouvernement. Leurs déclarations maladroites contribuent à séparer les générations plutôt qu’à les rapprocher. 

Je suis retraité, mais ne manifesterai pas contre les décisions du gouvernement sur la baisse, sensible, du niveau des retraites1. Malgré le constat de la dégradation de mon niveau de vie depuis plusieurs années, et mon profond malaise devant les décisions et les déclarations publiques quant à la situation morale et financière des retraités, je veux, à mon modeste niveau, laisser la chance au nouveau président, intelligent et dynamique, de mûrir son jugement et son action politique. Propos condescendant voire un brin injurieux, m’objectera-t-on peut-être. Non, pas dans mon esprit, mais précisément c’est ce que j’éprouve, intimement, devant les déclarations et les actes du gouvernement à l’égard des intéressés.

La condescendance des minots

A mon sens d’ailleurs, si les ministres concernés avaient choisi une autre approche socio-psychologique, faite de respect et d’empathie à l’égard des personnes concernées, leur indignation et leur opposition aux décisions brutalement prises à leur détriment auraient été bien moins vives que celles, légitimes et justifiées, auxquelles on assiste actuellement, et qui laisseront des traces dommageables pour l’esprit public et la cohésion nationale. A mes yeux, c’est donc à juste titre que beaucoup de retraités, surtout les moins bien lotis, rejettent avec indignation cette augmentation de 1,7 point de la CSG (en réalité 1,83, rectifient certains économistes), pour financer la baisse des charges sociales des salariés.

Je parlais de condescendance : la faible sensibilité psychologique des êtres, quand elle s’allie à cet obscur et assez enfantin sentiment de puissance que donne une part de pouvoir, surtout politique, pour être répandue, n’en est pas moins dangereuse. On peut pardonner à un supérieur hiérarchique jusqu’à une stupide brutalité verbale, on ne le tiendra jamais quitte de sa condescendance, attitude humiliante, pire encore que l’arrogance ou la morgue.

Voici donc, pour être concret, un aperçu de ces étonnantes déclarations de membres du gouvernement : « Nous demandons un effort de redistribution pour que le travail paie mieux. » L’effort demandé aux retraités porte sur « quelques dizaines voire quelques centaines d’euros par an pour les plus fortunés, il permet à leur génération de tendre la main à la génération plus jeune. » Le gouvernement reconnaît l’effort demandé aux retraités et leur demande « de l’assumer dans l’intérêt de leurs enfants et petits-enfants. »

Du tac au tact

Je dois avouer que cette expression de « tendre la main » me paraît parfaitement grotesque et insupportable en la circonstance. Et Yves Thréard met très exactement l’accent sur l’erreur majeure de procédure dans cette affaire, lorsqu’il note que « dans sa présentation, cette mesure manque de tact ». Il est clair aussi que cette posture cache bien mal l’instrumentalisation, sinon la volonté de culpabilisation des intéressés. La parole affichée de solidarité impérative entre générations vise en fait à dissimuler la volonté de persuasion : en réalité, ce qui est recherché, c’est la neutralisation de toute velléité de réaction ou d’opposition, qu’on aura par avance discréditée par le sentiment de honte suscité chez qui n’envisagerait pas d’accomplir de bonne grâce son devoir civique. Le gouvernement, par ses représentants dans cette affaire, a fonctionné de la façon la plus maladroite et la plus absurde qui soit. On a subtilement tenté d’induire dans l’esprit des retraités, par certaines déclarations plus ou moins délicates que, s’ils n’étaient pas des profiteurs du système, du moins devaient-ils comprendre qu’ils étaient plutôt des nantis (même à 528€ par mois, devenus 218€, on reste riche pendant que les pauvres parlementaires se privent de la hausse de la CSG sur leur 10 000€ – indemnité de bas + IRFM. C’est cela la solidarité envers les pauvres!) , plus ou moins inutiles socialement. On n’allait pas jusqu’à leur demander de bruyantes manifestations de joie, ou simplement de soulagement, mais enfin…

Il n’en reste pas moins que le succès est loin d’être acquis, et il ne sera pas forcément facile de rectifier le tir. Qui, possédant un minimum de dignité, pourrait supporter que des ministres plus ou moins anonymes viennent lui expliquer que la ponction spéciale qu’on va lui imposer est une manifestation de sa solidarité naturelle avec la jeunesse laborieuse du pays (où est l’exemple de solidarité au niveau des gouvernants, et depuis 2000, donc tous concernés quand ils ont séparé les faux « Pupilles de la Nation connus » des vrais « Pupilles de la Nation inconnus ». Il est vrai que dieu se s’encombre pas de desseins inconnus des réels, tant que ceux du premier dieu ayant choisi son peuple – car les autres ont été choisis par les humains, eux mêmes !-  voit son Peuple avantagé. La terre promise devenant la patrie où coule le fiel et le laid? Je ne suis pas anti sémite, je ne suis que anti-injustice mémorielle, nuance…. ). Ce propos n’est pas seulement discrédité a priori aux yeux de tous ceux, retraités en tête, qui ont assisté impuissants, au fil des années, de la part de l’Etat, à des dérives financières extravagantes, mais il est proprement insultant : le retraité que je suis, et beaucoup avec moi j’en suis sûr, diraient à ces ministres s’ils les rencontraient : « Puisez encore dans mes fonds personnels si vous le décidez ainsi, même contre mon gré, mais de grâce gardez pour vous vos arguments indécents. Je suis encore capable, malgré mon âge, d’aider sur mes propres deniers ceux que je pense nécessaire et juste de soutenir : tout d’abord en effet les jeunes gens de mon entourage qui en ont besoin, mais aussi les associations et fondations de soutien moral et financier que j’estime. » (on va aller vers le boycott du bénévolat associatif. Le pouvoir va donc se trouver devant ses responsabilités de gérer toutes les actions qu’il ne fait pas et se contente de noter positivement. Combien coûte ce travail au « noir » en non cotisations et TVA?)

Confrontation Sociale des Générations

J’aimerais ajouter ici une réflexion qui m’importe. Dans les faits, cette « politique » est comparable à celle induite par la « discrimination positive », qui constitue parfois également une forme de pratique condescendante contre-productive à l’égard des populations immigrées : elle pousse en effet nombre de ceux qui en profitent à la culpabilisation intéressée de la population autochtone et des autorités, ainsi qu’à divers abus ; elle entraîne la suspicion, souvent injustifiée, sur leurs diplômes et leurs fonctions, et elle crée du ressentiment et de l’acrimonie à leur égard. Est ainsi accélérée par l’Etat lui-même une dangereuse césure psychique entre deux parties de la société.3

De même, la conduite manipulatrice adoptée sur cette question de la justification de la forte augmentation de la CSG mène, de fait, à l’inverse de ce qu’elle prétend rechercher : la concurrence malsaine, le sentiment aigu d’injustice et de brutalité, la tension sociale enfin, plutôt que la solidarité entre les générations.

 

manif 180322   C’est le « serment du jeu des paumés » révisé. Tapez dessus et cela vous ouvrira les portes de votre devoir avenir!

Après celui de Kouffra, voici celui du pavé….. sous lequel coule la bondance…. (ou parfois bombance des privilégiés qui nous guident. Le dernier guide, connu, a fait l’objet d’un « homo-guerrier » sous le camarade de cellule Nicolas)

 

https://www.causeur.fr/hausse-csg-retraites-gouvernement-respect-150114

 

*****

….. deux ou trois doigts de « French Touch électorale »? Allez un dernier, sur le pouce pour la route! Cliquer ci-dessous les liens en orangé, dans, « … et pendant ce temps…. », les liens idoines en « French » quelque chose!
******

FIN de la une DU JOUR

Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français », et que depuis environ 1592…… Avant?

Rappel : au coeur des articles, les éléments écrits en bleu (ou noir) et verticaux sont de keg, ce sont des commentaires (genre explication de texte ou notes personnelles ou d’autrui) et en final la conclusion est en noir vertical..

******

Et pendant ce temps……

Cliquer sur des liens (orangés et sans radars), c’est surprise-party pris (et prix libre)! :

En ouvrant les trois documents, ci joints relatifs à

Découvrez-y la si fameuse « French Touch électorale »….., en sous marins!

 

*****

« L’héritage crucifié »

Message d’outre-tombe

11 Novembre 2005

héritage en croix (je sais)
On a festoyé un centenaire, il paraît…….. : https://wp.me/p4Im0Q-2ag  (c’est long pour 100 ans – le texte – normal). En étiez-vous ce 11/11/2017 et à quel titre réel et vrai?
La France méprisante vis à vis de ses « Pupilles de la Nation inconnus ». Surtout ne ravivez pas la flamme du mépris. Ils ont déjà eu leur lot jusqu’au dégoût, à la fin de leur vie….. https://wp.me/p4Im0Q-2az . C’est de l’eugénisme d’état à l’étal brut.
*****
Mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011 .
*****

 

Souvenez-vous, les plus grandes saloperies sont au JO en Juillet et Août, lorsque les Français sont, non dans la rue mais, sur le sable, avant que d’être sur la paille…. Le pouvoir se décide sur le sable des arènes (quelle corrida), Panem et circenses ……

Dont  (cliquer sur chacun des items, ci-dessous, pour accéder aux tableaux d’analyse, sous Word, c’est gratuit et cela peut rapporter gros, en connaissance) :

Quand on fait ses commissions il ne faut pas oublier que la cash-bas héla le pékin

petite commission des grosses présidentielles législativisées

*****

A l’attention très particulière de la liberté d’expression, voir:

« Il se passerait toujours quelque chose aux galeries Lafayette » d’Orléans …. : http://wp.me/p4Im0Q-1
Publicités