-

01 – La une de keg

Quand on reparle de Hulot, c’est pour dire que l’écologie s’est mise en grandes vacances. Faut maintenant trouver des doublures ou des triplures ou encore des enflures …. telles des grenouilles! (unedekeg@20/09/2018)

Publié le Mis à jour le

Choix du jour : « écologie politique » ou « politique écologique »
*****
dicton du jour :  « septembre emporte les ponts ou tarit les fontaines »
 *****
Oligarchie

veritasinblogo.wordpress.com/2018/09/06/premier-article-de-blog/

Toute dernière (ou première), pour la route  :

Ce qu’Alexandre Benalla a dit lors de son audition devant les juges :

  • Selon Benalla, l’Elysée était au courant des violences dès le 1er mai
  • Le conseil de Macron, Ismaël Emélien, a demandé la vidéosurveillance
  • Selon Benalla, il fallait « protéger » le directeur de cabinet du Président, Patrick Strzoda
  • Chez Benalla, des armes qui disparaissent et qui réapparaissent
  • Et à En Marche, des pistolets sans autorisation

https://www.lejdd.fr/politique/ce-qualexandre-benalla-a-dit-lors-de-son-audition-devant-les-juges-3724001

Quoiqu’il en soit défiez-vous quand même des quidam-décodex, quel qu’ils soient, fussent-il de l’élite « intellectuelle » en auto proclamé ou non! Les affaires passent, les quidam-décodex, non

*****

Françai(se)s quand vous saurez……que :

 L’écologie mène à tout (surtout en politique) à condition d’en sortir… Le tremplin d’aujourd’hui vous fait faire le grand sot dans l’inconnu…!

et avec un peu de recul…. : 

L’écologie au chevet de la ripoublique avec compromission. Si le ministre est perdu pour l’écologie il rebondira sur autre chose même si anti-écologique. Son parcours est typique de ces rebondissements successifs jusqu’à ce bâton merdeux écologique en mini-stère. Grillé en matière écolo, il se présentera sur un autre signe, auréolé d’un titre ministériel… Cela marche le titre. Hulot était le Number 3! Il vaut mieux un numéro 10 efficace qu’un trois inefficace

*****

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses ». Vous êtes celui qui ….?

Antoine Waechter: « François de Rugy ne fera rien! »

Lucien Ehrard

50 citations inspirantes : il est temps de relever le Défi ...

 

La politique a t-elle besoin de l’écologie ou l’écologie a t-elle besoin de la politique…. ? Celui qui répondra aura un poste de ministre. Sont exclus du challenge les « arrivistes » patentés qui pensent que l’écologie n’est qu’un outil au service de leurs ambitions. Placé peut se placer sur la ligne de départ, eu égard à sa disparition des écrans politiques…

https://blog.defi-ecologique.com/50-citations-inspirantes-relever-defi-ecologique/

 

Candidat des Verts à l’élection présidentielle de 1988, Antoine Waechter préside aujourd’hui le Mouvement écologiste indépendant. La démission de Nicolas Hulot du ministère de l’Environnement est pour lui le signe de l’impasse dans laquelle se trouve l’écologie politique. Entretien.

Lucien Ehrard. En tant que militant écologiste historique, que vous inspire la récente démission de Nicolas Hulot du ministère de l’Environnement ?

Antoine Waechter. Cette démission était prévisible. Nicolas Hulot n’ajoutera pas son nom à la courte liste des ministres qui ont eu de l’influence, mais à celle tout aussi courte de ceux qui ont osé démissionner sur un fond de désaccord. S’il faut reconnaître à Hulot sa sincérité et son éthique, il a malheureusement abordé ce ministère sans expérience politique et avec naïveté. Chaque citoyen devrait avoir vu le film L’Exercice de l’État pour ne plus avoir envie d’être ministre. Pour avoir rencontré tous ceux en charge de l’Environnement depuis la création de ce ministère en 1971, je sais qu’ils se heurtent à la même impuissance.

Pour le coup, le nouveau ministre de l’Environnement François de Rugy présente un profil bien plus politique, fruit de sa longue carrière militante, notamment à Génération écologie puis chez les Verts. Lui prédisez-vous une plus grande influence au sein du gouvernement ?

François de Rugy est un spécialiste du slalom partisan, un sport dans lequel il faut se garder d’affirmer des convictions. Il avait créé une petite formation (Ndlr : l’Union des démocrates et des écologistes) avec Jean-Vincent Placé, un autre exemple de carriérisme assumé, qu’il a quitté pour rejoindre LREM. Coutumier des variations de posture, Rugy a régulièrement trouvé l’endroit qui sert sa carrière sans jamais se poser la question de la réalité du pouvoir. Aussi, je pense qu’il ne fera rien comme ministre. Le ministère de l’Environnement va probablement entrer en léthargie au cours des prochaines années. De tous les ministres de l’Environnement qui se sont succédé, seuls deux ont eu une véritable influence, pour l’essentiel due à une situation favorable et à un peu d’entregent.

Lesquels ?

Brice Lalonde et Jean-Louis Borloo.

  • A partir de 1988, alors que les Verts que j’animais ne cessaient de progresser électoralement, Mitterrand avait confié à Lalonde le soin de contrecarrer notre ascension et lui a donné toute latitude. De nombreux textes ont été adoptés et occupent une bonne place dans le Code de l’environnement.
  • Borloo a bénéficié de la Charte pour l’environnement que Nicolas Hulot avait fait signer à tous les candidats à l’élection présidentielle. Respectant l’engagement pris, Nicolas Sarkozy (2007-2012) a fait du ministre de l’Environnement un vice-Premier ministre.

Seuls les bilans de Lalonde et Borloo trouvent donc grâce à vos yeux. Aujourd’hui, quels défis devrait prioritairement relever le ministre de l’Environnement ?

Un autre aspect, tabou dans toutes les formations politiques, doit nous mobiliser : la démographie. L’impact de l’humanité sur la Terre est mesuré par le nombre de consommateurs multiplié par la consommation du terrien moyen. Or, les deux termes de cette équation progressent rapidement. Pour stabiliser cet impact humain, la consommation du terrien moyen devrait diminuer proportionnellement à l’accroissement du nombre de consommateurs. (ou faut-il adapter la démographie aux possibilités de nutriments disponibles? Quoique l’on fasse on ne peut éviter l’eugénisme… L’eugénisme écologique ou l’eugénisme humain)

A lire aussi: Surpopulation: peut-on encore encourager la croissance démographique?

Ce n’est évidemment pas ce qui se produit. L’augmentation du niveau de vie, notamment en Chine et en Inde, se traduit par un alignement des modes de consommation sur celui de l’Europe ou des Etats-Unis. Or, nous n’avons aucune légitimité pour refuser à qui que ce soit de nous imiter. La France (qui sait que vers 2050, justement par le jeu démographique, l’UE et donc aussi la France, sera à 85% peuplée par l’afrique…. par le simple jeu du différentiel démographique. Et sans tenir compte des emis-grations « sauvages » ou ordonnée) pourrait prendre l’initiative d’une conférence mondiale sur la population afin d’envisager des réponses collectives à cette question cruciale et difficile. Lorsque le président Macron parle de transition écologique, il pense transition énergétique et notamment investissement dans les énergies renouvelables, en oubliant l’impérieuse nécessité de réduire notre consommation d’électricité et de pétrole (il en est de Macron comme des ex : on ne réduit pas la voilure des dépenses, on taxe et on taxe….). Par exemple, limitons les déplacements imposés entre l’habitat et le lieu de travail ou les commerces : les zones d’activité ne doivent plus être installées à côté des échangeurs routiers mais à côté des gares, (peut-on ainsi aller à l’encontre de la fameuse « mobilité  » des esclaves? Les patrons n’en ont rien à faire de l’écologie… quand celle-ci pourrait nuire à leur productivité de dividendes) comme il faut mettre un terme au développement des grandes surfaces commerciales (cela se fera quand les consommateurs auront prix conscience de leur pouvoir d’achat autrement par le bais de coopératives de consommateurs où ils suppriment tous les intermédiaires entre eux et le producteur local, essentiellement jouant aussi sur la réduction de la trace carbone, sans compter la meilleure qualité de vie des producteurs et l’économie des consommateurs, y compris pour des produits bio) à la périphéries des villes pour permettre le redéploiement des commerces au centre.

Depuis quelques années, une autre grande cause progresse fortement dans la société, notamment sous l’impulsion de L214 : la protection animale. Comme certains groupes écologistes radicaux qui attaquent des boucheries, êtes-vous opposé à toute consommation de viande ?

Le respect de l’animal est une question éthique qui relève de la responsabilité morale de l’espèce humaine. C’est en assumant cette responsabilité morale que l’homme affirme sa différence avec l’animal. Cependant, l’action des véganistes extrêmes me semble être une impasse. Ne serait-ce que parce que je ne sais pas comment gérer l’espace agricole sans animaux d’élevage. Faute de bovins pour valoriser les herbages, nous n’aurions plus de prairies et de pâturages. La disparition des herbages au bénéfice notamment du maïs (et aussi des promoteurs qui vont ainsi pouvoir bétonner leurs profits. Quand le bâtiment va, ….) est aujourd’hui la principale cause de l’effondrement de la biodiversité dans notre pays.

A lire aussi: Je suis animaliste, pas un violent brouteur d’herbe

Que faire pour améliorer la condition animale sans renoncer à manger de la viande ?

La baisse de la consommation de viande est, par ailleurs, nécessaire pour pouvoir nourrir correctement 8 milliards de Terriens. L’Organisation pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) nous dit que pour assurer la sécurité d’approvisionnement alimentaire demain, nous devons adopter le régime des Mexicains des années 90 : c’est-à-dire un régime essentiellement végétarien avec guère plus de deux ou trois fois de la viande par semaine.

 

La seule faute que l’on, peut reprocher à l’écologie c’est de s’être politisée…. Tous ceux qui se sont aventurés, au nom de l’écologie, de se mêler de faire de la politique se sont brûlé, à jamais les ailes…. Ils ont cru (pour certains naïfs) que la politique les aiderait à agrandir leur impact et ramener des adhérents en plus… Ils ne se sont pas rendus compte que c’est la politique qui les exploitait. A quoi sert d’être ministre de l »‘école au git » si vous êtes pieds et mains liées par votre maître (le patron du pays) qui vous ordonne d’obéir au doigt, à l’œil et surtout à la voix de son mètre à panser vous transformant en lad juste bon à une bonne étrille du canasson-tocard…. Vous ne risquez pas et plus de toucher le quinté dans le désordre et encore moins dans l’ordre Souvenez vous de toutes les récupérations depuis Lalonde….. Ils n’ont pas outre marqué la scène des vieux écot-logiques…. Vous imaginez Greenpeace au ministère…. c’en serait fini des zodiacs à l’assaut des bateaux anti-colo….  A noter que dans écologique il y a logique…. Qualité qui semble manquer à ceux qui se gouvernissent… Pourtant ils devraient savoir ce qu’il en coute de se compromettre (lorsqu’ils sortent par la petite porte, ils disparaissent des scènes et des écrans. La compromission a un prix et à leur façon, ils paient leur écot à l’éco par une disparition précoce….! Avez vous des nouvelles de Placé depuis sa sortie de cellule des gris je ment. Avez vous noté qu’il s’est out-placé! Un Place disparut un de Rugy cassé…. quand le coq quitte son perchoir, il devient oeuf-nuque… en basse cour de la ripoublique

 

https://www.causeur.fr/antoine-waechter-de-rugy-ecologie-154522

*****

FIN de la une DU JOUR

Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français », et que depuis environ 1592…… Avant. C’était avant…..?

se souvenir :

Macron aux Indiens: « Pour réussir, ne respectez jamais les règles …. »! (ce qui est valable pour les Indiens ne le serait pas pour les Français?)

******

Rappel  (pour d’éventuels mauvais coucheurs, autoproclamés « chasseurs à prime de plagiats » de leur soit disant intellectualité, même si copy-ratée d’autrui. Un copyright ajouté sur quelque chose de récupéré n’est pas acte de propriété – cf jugement de référé en date du 20 Février 2018 – TGI de Paris. Heureusement ces autoproclamés sont plus que minoritaires. Précisions, sur ce problème (adressées à la demande) : au coeur des articles, les éléments écrits en bleu (ou noir) et verticaux sont de « keg », ce sont des commentaires (genre explication de texte ou notes personnelles ou d’autrui) et en final la conclusion est en noir vertical.

******

Et pendant ce temps……

S’il est possible d’exploiter un esclave un certain temps il finira inévitablement par se rebeller. Pour être en mesure de l’exploiter tout le temps, il doit ignorer sa condition d’esclave. (donne lui un poisson, de temps en temps, mais, surtout, ne lui apprend pas à pécher!)

Cliquer sur des liens (orangés et sans radars), c’est surprise-party pris (et prix libre)! :

En ouvrant les trois documents, ci joints relatifs à

Découvrez-y la si fameuse « French Touch électorale »….., en sous marins!

….. deux ou trois doigts de « French Touch électorale »? Allez un dernier, sur le pouce pour la route! Cliquer ci-dessous les liens en orangé, dans, « … et pendant ce temps…. », les liens idoines en « French » quelque chose!

 

*****

« L’héritage crucifié » / Message d’outre-tombe / 11 Novembre 2005

héritage en croix (je sais)

On a festoyé un centenaire, il paraît…….. : https://wp.me/p4Im0Q-2ag  (c’est long pour 100 ans – le texte – normal). En étiez-vous ce 11/11/2017 et à quel titre réel et vrai?

La France méprisante vis à vis de ses « Pupilles de la Nation inconnus ». Surtout ne ravivez pas la flamme du mépris. Ils ont déjà eu leur lot jusqu’au dégoût, à la fin de leur vie….. https://wp.me/p4Im0Q-2az . C’est de l’eugénisme d’état à l’étal brut.

*****

Souvenez-vous, les plus grandes saloperies sont au JO en Juillet et Août, lorsque les Français sont, non dans la rue mais, sur le sable, avant que d’être sur la paille…. Le pouvoir se décide sur le sable des arènes (quelle corrida), Panem et circenses ……
Dont  (cliquer sur chacun des items, ci-dessous, pour accéder aux tableaux d’analyse, sous Word, c’est gratuit et cela peut rapporter gros, en connaissance) :
Quand on fait ses commissions il ne faut pas oublier que la cash-bas héla le pékin

*****

A l’attention très particulière de la liberté d’expression, voir:

« Il se passerait toujours quelque chose aux galeries Lafayette » d’Orléans …. : http://wp.me/p4Im0Q-
Publicités