-

état d’urgence

Etre gardien de l’ordre, pour ne pas dire de la paix, et partir en guerre contre les dérives des « aides familiales à parlementaires nécessiteux » …. Le pied! (by keg – 22/03/2017)

Publié le

Le choix du jour : «Bruno le Blanc» ou  «Bruno le Roux»

  • transparence réelle -Sénat  ils ne sont que 25% à être « normaux » avec leurs « aides familiales à parlementaires nécessiteux »… Paramétrez sur une case départ l’objet de vos requêtes et découvrez les 75% qui ne sont pas « normaux »! A vos paramètres  sur  « SénatLiens » en :

    • A20  (résultats en AF11 : AK18)
    • R15 (résultats sur SousGrp » avec possible recherche de patronymie en R15)
  • transparence fictive -Sénat   les sénateurs au turbin fictif pour assister leurs assistants
  • le-decretage-des-crets   (les aides familiales des détournements…détournées)
  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français »

Tiré de « 200 pensées avant d’aller voter » :

le meilleur gouvernement, c’est celui qui agonise, parce qu’il va faire place à un autre.

Gustave Flaubert (18921- 1880)

Der des der

Attentats de Bruxelles : un an après, la Belgique cherche toujours des réponses

A noter que malgré tout, la Belgique n’est toujours pas, en état d’alerte et encore moins prolongée… Jules le disait de tous les pays de Gaulle le plus brave est  la Belgique. Merci César pour cet oscar es qualité.

http://www.france24.com/fr/20170322-attentats-bruxelles-premier-anniversaire-etat-islamique-aeroport-zaventem-maelbeek

 

———-

Exercez-vous à la découverte par les chiffres en présidentiels :
au 27/01/2014 – Pénélope n’était pas inscrite au cheptel des « aides familiales accordées aux nécessiteux », tel que transmis à la HAPVP et signé sur l’honneur (avec à la clé les 45 000€ d’amende pour…. – fiche-transparency-fillon
Les politicards sont friands d’affaires. C’est vrai qu’ils s’emmerdent à politiquer, alors autant que ce soit juteux…. Pour que vous aussi vous puissiez jouer, paramétrez ce qui suit : digest-tranparency3
  • en V7 : 14 possibilités
  • en W15 : 11 possibilités
  • en U15 : 9 possibilités
(cellules en jaune) et vous voici avec la possibilité de 1386 tableaux possibles d’analyse. C’est entièrement gratuit (étude en cours des assistants parlementaires : 196 parlementaires analysé sur 925 répertoriés). Il vous suffit d’oser regarder la réalité…. et sans le moindre parti pris, avec le seul souci citoyen au service des citoyens.

———–

je ne voterai pas pour mes bourreaux. La révolte d’un « pupille de la Nation non juif », trop con pour apprécier le bonheur promis par des-put-a-tifs (ne parlons pas des chauves)   (en abrégé : signature-bidon

Français quand vous saurez……que :

Au Parlement, on fait les lois, mais pour les autres. Eux sont au dessus de la mêlée et donc de leurs lois. Ce sont des sages, si sages qu’on devrait tout leur permettre… De toute façon, ils le font déjà, sans attendre nos autorisations, dont ils n’ont que faire…. ! C’est leur privilège de caste. Quand est-ce que l’on se révolutionne?

 

….. et avec un peu de recul….

Bien tôt on va apprendre que des fœtus ont été embauchés assistants parlementaires. En Corse il fut un temps où l’on faisait voter les maures. Au parlement on fait bosser les enfants scolarisés, surtout la nuit (est-ce un travail clandestin?). Et dire que ces mêmes parlementaires vont critiquer le travail des enfants Chinois. Ils doivent avoir les yeux bridés pour ne pas voir leur esclavage. Toujours la, même histoire de la, paille-poutre!

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

 

 

Mettre sur son CV : salaire de parlementaire à 15 et 16 ans soit 5 720€ mois, cela vous pose vos ambitions. A cet age là être payé 190€ / jour (réel ou fictif) pour écrire des textes de lois, vous façonne à vie.Et c’est la future élite de la France… Vite le tirage au sort!

55 000€ pour 24 CDD de 12 jours…. Gagner en 1 semaine « intensive » le smic d’un smicard (pour ce dernier c’est en 4 semaines. Est-ce la preuve qu »on devrait mettre la retraite aux environs de 30 ans, puisque des jeunettes sont beaucoup plus productrices… et à tout le moins 4 fois plus….. Faut-il dès lors continuer à vouloir imposer la retraite à 65 ans….?).

Va falloir sortir et vite la transparence réelle de l’Assemblée…. à l’identique de celle du Sénat (avec ou sans cagnotte de la balise RTL des « aides familiales à sénateurs nécessiteux » contraints de contourner la « loi des crêts », s’étant fait la malle du côté du Luxembourg). Au rythme des défections, va falloir faire vite. On est dépassé par la rapidité des révélations. Promis, demain, ce sera fait. Rendez vous ici sur ce blog, dès demain matin –

  • transparence réelle -Sénat  ils ne sont que 25% à être « normaux » avec leurs « aides familiales à parlementaires nécessiteux »… Paramétrez sur une case départ l’objet de vos requêtes et découvrez les 75% qui ne sont pas « normaux »! A vos paramètres  sur  « SénatLiens » en :

    • A20  (résultats en AF11 : AK18)
    • R15 (résultats sur SousGrp » avec possible recherche de patronymie en R15)

 

http://free.niooz.fr/s/free/les-24-contrats-des-filles-de-bruno-le-roux-a-l-assemblee-16591093.shtml

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….
——
« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:
GrosMots kegiens Février2016

****

 

Bruno Le Roux démissionne après les révélations sur l’emploi de ses filles

Le ministre de l’Intérieur s’est entretenu ce mardi matin avec François Hollande. Entretien à l’issue duquel le principe d’une démission a été actée.

 

Quatre petits mois et puis s’en va. Le ministre de l’Intérieur Bruno Le Roux a annoncé sa démission ce mardi 21 mars, lors d’une conférence de presse à Bobigny (Seine-Saint-Denis) au lendemain des révélations sur les 24 contrats de ses filles comme assistantes parlementaires entre 2009 et 2016. Mis en cause, l’éphémère occupant de la place Beauvau était dans une situation intenable : comment ne pas faire acte de probité alors que les affaires polluent la campagne.

24 CDD et 55.000 eurosv (2291,66 le CDD moyen! mais si c’est pour 15 jours, cela fait cher. Elles sont prêtes à 16 ans, pour se battre dans leur vie professionnelle à ce prix là! On va vite les trouver aux places managériales, des petits chefs)

A ce stade, Bruno Le Roux reste évidemment présumé innocent. Lors de sa conférence de presse, il a déclaré :

Rappel des faits : d’après l’émission « Quotidien », qui a révélé l’info lundi soir, le désormais ex-ministre a employé ses filles comme collaboratrices parlementaires alors qu’elles étaient lycéennes puis étudiantes. Entre 2009 et 2016, les deux ont cumulé respectivement 14 et 10 CDD. Le tout pour un montant total approchant les 55.000 euros. Lors des premiers contrats, elles n’avaient que 15 et 16 ans. (Cela va t-il compter dans leur calcul de retraite?)

« Mes filles ont travaillé avec moi » (il faut bien leur, se payer des vacances d’été. Et puis l’argent alloué aux parlementaires, ils en font ce qu’ils veulent! oubliant que c’est de l’argent qui ne leur appartient pas et que le peuple-payeur est en droit, légalement, d’en demander des comptes. C’est dans la Constitution du Peuple, mais apparemment pas des élus du Peuple…..)

« Bien entendu, j’ai mes filles qui ont travaillé avec moi sur des étés, notamment, ou des périodes de vacances scolaires, mais jamais en permanence », s’était défendu Bruno Le Roux dans le sujet diffusé lundi sur TMC. Le député de Seine-Saint-Denis évoquait « un boulot d’été auprès d’un parlementaire » et écartait tout amalgame avec François Fillon, mis en examen pour « détournement de fonds publics » dans l’affaire des emplois présumés fictifs de son épouse Penelope. 

Le problème est, il est vrai, ailleurs. Comme l’a montré « Quotidien », l’une des filles de Bruno Le Roux était en stage chez Yves Rocher à Tournai en Belgique alors qu’elle était au même moment sous contrat à l’Assemblée en 2013 (l’esprit cumul de mandat s’éveille tôt dans la caste parlementaire. Comment voulez qu’après cela, on réussisse à imposer le mandat unique?. mais c’est quand même une moindre mesure par rapport à Pénélope, la mère de toutes les « aides familiales à parlementaire nécessiteux ») tandis que l’autre a effectué un CDD d’un mois en 2015 alors qu’elle était en même temps scolarisée en classe préparatoire. Deux questions sont dès lors posées auquel Bruno Le Roux devra répondre : ses deux filles ont-elles réellement travaillé pour lui, comme il l’assure, durant ces deux périodes ? Et l’ont-elle effectivement assisté de manière générale entre 2009 et 2016 ?

Fin janvier, le Parquet national financier avait ouvert une enquête préliminaire au lendemain des premières révélations dans la presse sur les emplois présumés fictifs de Penelope Fillon. Deux mois plus tard, il a agi avec la même rapidité pour Bruno Le Roux

 

La croix d’avoir un père si généreux avec l’argent des autres…. Ont-elles dû reverser 70% à Papa Bruno ? C’est un papa transparent. Si transparent qu’il faille creuser…

Jusqu’où vont aller les découvertes… Faut-il réunir un congrès, avec présence obligatoire, et y faire tomber un Boeing détourné et attenter aux pratiques ripoublicaines ou rester silencieux?

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20170321.OBS6910/bruno-le-roux-demissionne-apres-les-revelations-sur-ses-filles.html

 

****

 

Natacha Polony: “La mission d’Orwell.tv est de proposer une parole libre”   –  La journaliste lance une web TV

polony souverainete comité orwell

Natacha Polony, février 2014. SIPA. 00677227_000002

Orwell.tv est une web TV qui propose de décrypter l’actualité politique, économique, géopolitique, intellectuelle, en faisant apparaître les “infrastructures”, pour reprendre un terme marxiste, les logiques économiques et idéologiques sous-jacentes, celles qui expliquent pourquoi, aujourd’hui, quels que soient les votes des peuples, quel que soit le degré de désagrégation des sociétés occidentales, les élites politiques, économiques et médiatiques imposent une incroyable résistance à tout changement réel.

 

Pour 5 euros par mois ou 50 euros sur l’année, les abonnés pourront découvrir chaque jour des contenus nouveaux: éditos, réponses aux questions qu’ils nous adresseront sur le site, rencontres avec des auteurs, des observateurs rares de la sociétés et de ses mécanismes, des gens qui œuvrent à proposer des modèles alternatifs…Orwell.tv est donc un média parfaitement indépendant, sans publicité ni grand groupe industriel derrière lui, qui ne vivra que de ses abonnés, ce qui est une des conditions nécessaires pour porter une parole parfaitement libre.

Le comité Orwell exige le pluralisme médiatique mais semble exclusivement composé de journalistes souverainistes. Organisez-vous un média pluriel ou comptez-vous en faire un outil au service d’un combat politique ?

Tous les contributeurs d’Orwell.tv se retrouvent sur une idée essentielle: nous estimons qu’il n’y a pas de démocratie sans souveraineté, c’est-à-dire sans la possibilité pour les individus d’exercer leur libre-arbitre, et pour le peuple de choisir son destin. Souveraineté des individus et souveraineté du peuple, et pour que ces deux éléments soient possibles, souveraineté de la Nation, ce qui signifie qu’elle ne doit pas être soumis à une ou des puissances extérieures.  Notre combat politique, c’est l’émancipation des citoyens. Et nous entendons apporter notre contribution par nos analyses, nos informations, nos décryptages, les débats que nous susciterons.

Sur Internet, la réinfosphère connaît un certain succès, avec des canaux audiovisuels souvent classés à droite dont TV Libertés est le vaisseau amiral. La mission d’Orwell TV est-elle de faire le pont entre les grands médias tels que Le Figaro et la Toile ?

La mission d’Orwell.tv, c’est de proposer une parole libre. Le mariage entre une éthique journalistique, des compétences dans les domaines que nous traitons et un esprit frondeur, peu enclin à suivre le sens du courant. Nous ne prétendons pas “réinformer” mais analyser, donner à penser, débattre. Nous créons un lien avec nos abonnés en répondant à leur questions, en les informant sur les sujets qui les intéressent, sur les domaines qu’ils veulent voir explorés. Bref, nous voulons retrouver le rôle démocratique des médias.

 

A peine sorti et déjà combattu par les décodex (Monde, Libé et ayant-droit Orwell) – .http://wp.me/p4Im0Q-1wC en juge et parti! Si c’est à ses ennemis que l’on reconnaît son impact….Alors il doit-être fort!

 

 

http://www.causeur.fr/natacha-polony-comite-orwell-tv-43309.html

 

*****

 

Un contingent français arrive aux portes de la Russie

Un contingent français arrive aux portes de la Russie

 

Le commandant du contingent français, le colonel Michel de Mesmay, a déclaré que les soldats français allaient d’abord tester leur interopérabilité avec l’armée britannique et l’armée estonienne pour améliorer leur niveau.

Vendredi 17 mars, plus de 200 soldats britanniques sont arrivés en Estonie. Au total, 800 soldats britanniques seront déployés en Estonie dans le cadre du renforcement d’un bataillon multinational de l’OTAN en Europe de l’Est.

Des contingents multinationaux de l’OTAN se préparent à lancer une opération prévue à la mi-avril.

Lors de son sommet de Varsovie, qui a eu lieu en juillet dernier, l’OTAN a décidé de déployer quatre bataillons multinationaux en Pologne, en Lituanie, en Lettonie et en Estonie, suite à la demande de ces pays qui se disent préoccupés par le rattachement de la Crimée à la Russie, en 2014. Cependant, la Russie a démenti, à plusieurs reprises, toute ambition d’expansion territoriale et accuse l’OTAN de vouloir l’encercler en renforçant sa présence en Europe de l’Est.

 

On est à deux doigts de l’envahissement de la Russie par les bataillons de choc en pourtour….. De grandes manœuvres style blitzkrieg chères à l’Adolf d’antan. L’ombre du camarade Staline va t-elle se révéler?

Hollande serait bien foutu à deux mois de son éviction d’entrer en guerre. Après lui, le déluge, quel cas….. ! La politique de la terre brûlante…. à la Française.

 

http://reseauinternational.net/un-contingent-francais-arrive-aux-portes-de-la-russie/

 

***

 

Une collision entre la Terre et Mars n’est pas à exclure

Le géophysicien américain Stephen Meyers n’exclut pas qu’une collision entre la Terre et Mars puisse survenir dans plusieurs milliards d’années, écrit Scientific American.

 

L’étude que le géophysicien de l’Université du Wisconsin à Madison a menée avec ses collègues a permis de conclure que le Système solaire était chaotique.

« La principale découverte de cette étude consiste à avoir trouvé la première vraie preuve géologique confirmant l’idée que le Système solaire est chaotique », a dit le chercheur, cité par Scientific American.

Évoquant le caractère chaotique de ce système, Stephen Meyers se réfère plutôt au sens mathématique du mot, d’après lequel l’état futur d’un système complexe dépend fortement de ses conditions initiales. Cela veut dire que des changements apparemment aléatoires dans les orbites de planètes peuvent se produire en raison de subtiles interactions gravitationnelles entre des objets du Système solaire.

« C’est aussi connu comme l’effet papillon. C’est exactement le même phénomène : l’idée qu’un papillon volant au-dessus de l’océan Indien pourrait influer sur les conditions météorologiques en Amérique du Nord une semaine plus tard », écrit Scientific American.

L’équipe de Meyers en a trouvé des preuves dans l’exemple des roches du Colorado dont les dépôts sédimentaires témoignent de changements climatiques liés à la quantité de la lumière solaire reçue par la planète et, par conséquent, d’un lien entre les changements orbitaux et le climat.

Depuis au moins 50 millions d’années environ, l’orbite de la Terre a subi de légers changements tous les 2,4 millions d’années, produisant des changements climatiques appropriés. Néanmoins, l’étude des roches du Colorado avec d’autres méthodes a révélé qu’il y a environ 85 millions d’années ce cycle avait pris 1,2 million d’années. Selon les chercheurs, ce changement de cycle est lié à une interaction entre la Terre et Mars, tout à fait attendue dans un système chaotique.Selon Stephen Meyers, la collision entre Mars et la Terre en est une conséquence possible, bien que sa probabilité soit infiniment faible.

 

Parlera t-on alors encore de martiens venus sur terre ou de terriens arrivés sur Mars? N’est-il pas temps d’apprendre le martien pour faire la paix ,dés qu’arrivés. Si on ne prend pas cette précaution on recommencera « tuez les tous, dieu reconnaîtra les siens » et l’histoire ne nous aura rien appris et ce serait dommage et dommageable. Il ne nous reste que quelques milliards d’années….

 

https://fr.sputniknews.com/sci_tech/201703221030561387-collision-terre-mars-eventualite/

 

*****

 

*****

Les présidentielles, comme si vous y étiez et quoique l’on en dise ou pas :
  1. E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un cap’tain défunt et défaut) : vrp-fillon-f-ump (ses premiers maux) et http://wp.me/p4Im0Q-1nR (ses derniers mots, incapable…..s)
  2. La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés » (pour Peuple dépité)
  3. « Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) – http://wp.me/p4Im0Q-141
en savoir plus, beaucoup plus :il-etait-une-fois-2017
La guerre des vieux jeunes premiers (en finale de lutte) :
  1. Fillon fillon-putatif   et fiche-transparency-fillon  Toujours en primaire avec lui-même, après l’officielle des spectacles
  2. Valls – valls-putatif    Exit Valls, place à Hamon…. il va nous faire le coup de tous-en-Khamon
Bientôt il ne va plus rester que Hamon (mais restera t-il vraiment s’il est le seul à oser….?)! Faut-il, dès lors voter s’il est le seul compétiteur? – 14 – Patrimoine 2014 – Benoit Hamonfiche-transparency-hamon

…..

La révolution citoyenne se tire… ailleurs (en maroquins)  :
« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :   http://wp.me/p4Im0Q-141

 

….

FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?
Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

  • Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –  13/12/2016   160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom. Cazeneuve promu premier ministre a devancé l’avenir en faisant voter, au 13/12/2016, une prolongation anticipée, de 3 mois supplémentaires jusqu’au 15/06/2017 (entre les deux tours des législatives et sans possibilité de modifier quoique ce soit et pour qui que ce soit)
  • Dernière nouvelle. Le pouvoir s’affole et n’attend pas l’échéance programmée du 26/01/2016. Cazeneuve, à peine promu 1er ministre, fait voter . Quelle fin de mandat pitoyable…. avec un état en urgence d’impossibilité à se réformer… et demain ne s’annonce guère mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011

 …..

L’état en urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi 13, réputé jour de chance… Pour qui?) au :

(partie visible de l’ice-berg appelée à disparaître, dès la levée de l’embargo liberticide, à usage, exclusif, des seules libertés des citoyens et non  des terroristes…qui s’en battent l’œil La preuve par Nice.)
État d’urgence ordinaire et « normale » : 
Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant! Prolongation, avant la date de fin, et à nouveau pour 6 mois jusqu’à l’installation du nouveau pouvoir (Acte 1 de Cazeneuve, nouveau premier ministre….)

 ……….

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé
L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)
 Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)
un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)
Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout (et pas seulement la nuit). Il n’est que temps, déjà, en 2017!

 

 

 

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)
Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!
Il est vrai que c’est tellement banal qu’un état d’urgence…..
  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils oserons nous demander (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état c’est l’état d’urgence. L’urgence du peuple c’est de virer tous les urgentistes…..  2 Programmes diamétralement opposés)

 

……

De la constitution de l’état d’urgence abusif :
Article 21 Préambule de la constitution :
    • « Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »
  • (En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple! et non les ersatz du pouvoir
en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

…..

 En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici….

………

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!
Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..
Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

…. au 15/07/2017 – et Valls corollaire du 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force, après Hamon…..

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

En l’état la révolution n’est point pratique d’état, mais de Peuple. Mais si le Peuple ne fait pas, alors l’état le fera en urgence….! Dynamite tes bases…. (by keg – 08/03/2017)

Publié le

Le choix du jour : «Révolution d’état» ou  «Révolution du Peuple»
le-decretage-des-crets   (les aides familiales des détournements…détournées)
  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

Der des der

Présidentielle française : ces « petits candidats » qui ont déjà leurs 500 parrainages

Fillon aura t-il ses signatures?

http://www.france24.com/fr/20170307-france-presidentielle-parrainages-dupont-aignan-arthaud-signatures

 

———-

Exercez-vous à la découverte par les chiffres en présidentiels :
au 27/01/2014 – Pénélope n’était pas inscrite au cheptel des « aides familiales accordées aux nécessiteux », tel que transmis à la HAPVP et signé sur l’honneur (avec à la clé les 45 000€ d’amende pour…. – fiche-transparency-fillon
Les politicards sont friands d’affaires. C’est vrai qu’ils s’emmerdent à politiquer, alors autant que ce soit juteux…. Pour que vous aussi vous puissiez jouer, paramétrez ce qui suit : digest-tranparency3
  • en V7 : 14 possibilités
  • en W15 : 11 possibilités
  • en U15 : 9 possibilités
(cellules en jaune) et vous voici avec la possibilité de 1386 tableaux possibles d’analyse. C’est entièrement gratuit (étude en cours des assistants parlementaires : 196 parlementaires analysé sur 925 répertoriés). Il vous suffit d’oser regarder la réalité…. et sans le moindre parti pris, avec le seul souci citoyen au service des citoyens.

———–

je ne voterai pas pour mes bourreaux. La révolte d’un « pupille de la Nation non juif », trop con pour apprécier le bonheur promis par des-put-a-tifs (ne parlons pas des chauves)   (en abrégé : http://wp.me/p4Im0Q-1sO)

Français quand vous saurez……que :

La Révolution du Peuple est en marche… Son chemin mène aux urnes, avant la rue… ! Puisse t-il saisir sa chance avant que l’état ne fasse sa révolution. Laquelle est la plus dangereuse, celle du Peuple ou celle du pouvoir?

 

….. et avec un peu de recul….

Il vaut mieux se séparer à l’amiable d’un état corrompu que d’en faire un coup d’état révolutionnaire. Si l’état ne veut faire sa révolution, alors le Peuple lui fera dans les rues et les urnes….

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

“L’assassinat judiciaire”, dernière technique du coup d’Etat  –  Un chapitre supplémentaire au chef d’œuvre de Malaparte?

fillon manifestation marine

Manifestation anti-corruption à Paris, mars 2017. SIPA. 00796314_000019

En 1931, dans un maître-livre, Malaparte montrait que la Technique du coup d’Etat avait évolué et s’était perfectionnée avec les âges. A quelques exceptions près et malgré leur efficacité, l’évolution des sociétés et des mœurs politiques avait fini par rendre obsolètes – au moins dans les pays développés occidentaux- les méthodes expéditives, comme l’assassinat pur et simple (quoi que : Robert Kennedy…) ou le coup de force aveugle avec mitraillage des opposants. Même en leur temps, des individus aussi brutaux et peu recommandables qu’Hitler ou Mussolini l’avaient compris. Bien sûr, on a longtemps continué à envoyer des militaires faire la besogne, mais il fallait désormais habiller le pronunciamiento d’un minimum de formes, au plus près possible de la légalité. Ainsi déjà, au 18 Brumaire an VIII (1799), après que quelques grenadiers les eussent chassés de la salle des séances, d’autres soldats allèrent « fissa » rechercher suffisamment de députés pour revenir voter le changement de régime et offrir en apparence légalement le pouvoir au général Bonaparte et à son complice Emmanuel Sieyès. C’est ce que Malaparte appela « le premier coup d’Etat moderne ». En France, son dernier avatar s’est déroulé en 1958, à ceci près que les paras-grenadiers restèrent l’arme aux pieds. Mais il est vrai que personne ne voulut mourir pour la IVe République agonisante (qui acceptera pour la Véme?).

Une technique (presque) imparable…

Nous voici arrivés aux temps de la post-modernité du coup d’Etat, un chapitre que Malaparte ne pourra pas ajouter, puisqu’il est mort en 1957. Nous assistons ces derniers mois en France à la naissance d’une nouvelle technique de coup d’Etat, parfaitement pensée et, jusqu’à présent, assez bien exécutée. Puisqu’il n’est plus de saison de faire envahir les palais officiels par des hommes en treillis, on utilise désormais une autre institution, que la constitution de la Ve République appelle « l’autorité judiciaire » (et non le « pouvoir judiciaire », ce qui est déjà avouer que son indépendance n’est pas absolument garantie par les textes). Cette technique est quasiment imparable pour les raisons suivantes :

1°) La chanson de l’indépendance est facile à chanter et, au nom des Valeurs de la République, on joue même sur du velours

2°) Le second avantage de la manœuvre est que, sous couvert d’indépendance et de « laisser la justice travailler sereinement », on élimine sans violence la volonté populaire et même, on l’a vu, la critique, sous peine de devenir de fait anti-républicain et – pourquoi pas ?

3°) Troisième étage de la fusée, le contre-coup d’Etat n’est pas immédiatement possible par les procédures normales (car la corporation des magistrats se serre les coudes) et ne peut intervenir que deux ou trois ans trop tard, une fois que, dans sa majestueuse lenteur, la cour de Cassation daignera rendre un arrêt.

4°) Pour que les trois premiers points fonctionnent, il en faut un quatrième, pas très difficile à assurer chez nous : la complicité du « quatrième pouvoir », celui-ci absolument intouchable et arcbouté sur la maxime : « Nous faisons notre travail de journaliste »

…à la finition impeccable

Alors, c’est magnifique, arrive la cerise sur le gâteau : la validation du coup d’Etat par une élection en bonne et due forme, validée sous les ors républicains par le Conseil constitutionnel (dont, pour une fois, les autres magistrats diront qu’il est des leurs). Plus concrètement encore, si François Fillon était battu à l’élection, on dirait, main sur le cœur et larme à l’œil pour une République qui l’a échappé belle, que le peuple toujours sage (plus aucun risque à le dire), a librement choisi, grâce aux institutions indépendantes qui l’ont éclairé. Chapeau !

Nous permettra-t-on d’ajouter que, quel que puisse être l’avenir de la combinaison qui se déroule sous nos yeux et pour paraphraser le duc de Broglie en un autre moment, nul n’est tenu de « joindre au malheur d’être victimes le ridicule d’être dupe » ?

 

C’est pourquoi en toute liberté et indépendance, j’invite au coup d’état citoyen, dans l’urne, en votant massivement :

  • Non
  • blanc (et non comme certains se l’approprient en votant Guyot, qui veut substituer son nom au vote blanc – qui dès lors n’est plus blanc – au profit d’une cagnotte de prés de 4 millions d’Euro en vote très utile pour lui et non pour les Français. Même le mécontentement des Français devient objet de coup d’état – http://wp.me/p4Im0Q-1zw )

Mais un coup d’état n’est -il pas nécessaire pour mettre fin aux scandales des aides familiales à parlementaires nécessiteux : le-decretage-des-crets   (les aides familiales des détournements…détournées)

 

http://www.causeur.fr/assassinat-judiciaire-politique-fillon-justice-43114.html

 

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….
——
« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:
GrosMots kegiens Février2016

****

 

Attentats de Paris et Bruxelles : l’artificier en chef a été identifié

Attentats de Paris et Bruxelles : l'artificier en chef a été identifié
L’artificier en chef des attentats de Paris est de Bruxelles a été identifié. (ALAIN JOCARD/AFP)

Il s’agirait d’Ahmad Alkhald, né le 1er janvier 1992 à Alep, en Syrie.

 

C’est sans doute l’un des terroristes les plus recherchés par la France et la Belgique. Selon les quotidiens belges « La Libre Belgique » et « La Dernière Heure », relayés par « Le Monde », l’artificier en chef des attentats de Paris est de Bruxelles a été identifié. 

Il s’agirait d’Ahmad Alkhald, né le 1er janvier 1992 à Alep, en Syrie, également connu sous deux autres identités par les enquêteurs : Yassine Noure, né le 18 août 1993 à Bruxelles et Mohammed Nawar Mohammed Alqadhi, né le 21 juillet 1992 à Bagdad, en Irak.

« Tu vois pour ce qui est du nitroglycol ? »

En Europe, puis ensuite à distance après son retour en Syrie, Ahmed Alkhald a formé les terroristes au maniement des explosifs.

Ahmed Alkhald est visé depuis les attentats par un mandat d’arrêt international.

 

Ne s’agit-il, pas d’un feu d’artifices, histoire de dire que l’on est efficace…..

N’empêche qu’il faut constater que l’Europe de Schengen fonctionne : la libre circulation des citoyens.

La Belgique n’est toujours pas en état d’urgence….. Qui en parle?

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/attentats-terroristes-a-paris/20170308.OBS6262/attentat-de-paris-et-bruxelles-l-artificier-en-chef-a-ete-identifie.html

 

****

 

 

 

*****

 

Les Alligator russes seront embarqués sur les Mistral égyptiens

Les Alligator russes seront embarqués sur les Mistral égyptiens

Cette année, la Russie commence à exporter l’hélicoptère Kamov Ka-52 Alligator, qui s’est montré très efficace au cours des opérations militaires en Syrie. C’est l’Égypte qui va bénéficier en premier de ces appareils, lesquels vont équiper ses navires Mistral.

 

« Cette année, outre les livraisons dans le cadre de commandes d’État (pour la défense), l’usine aéronautique Progress effectuera ses premières exportations d’hélicoptères Ka-52 Alligator », a annoncé mardi Iouri Borissov, le vice-ministre russe de la Défense, cité par le service de presse du groupe Hélicoptères de Russie.

La veille, Alexandre Mikheïev, directeur général de l’agence d’exportation d’armements Rosoboronexport, avait annoncé que les Ka-52 seraient livrés à l’Égypte, dans le cadre d’un contrat portant sur la vente de 46 hélicoptères et signé en décembre 2015.

Le Ka-52 est destiné à détruire des blindés, des ouvrages et des forces ennemies, ainsi que des aéronefs se déplaçant à une vitesse réduite, à effectuer des missions de reconnaissance et de soutien au sol. Il peut également servir de poste de commandement d’un groupe d’hélicoptères.

Le commandant du porte-avions lourd Amiral Kouznetsov, lors de sa rencontre avec Vladimir Poutine, a déclaré que le navire attendait l’adoption de l’hélicoptère Ka-52, qui s’était montré très efficace au cours des opérations militaires en Syrie.

Le contrat de 1,2 milliard d’euros prévoyant la livraison de deux porte-hélicoptères de classe Mistral a été conclu entre la France et la Russie en 2011. Cependant, les événements en Ukraine et les pressions exercées sur François Hollande par ses alliés de l’Otan ont contraint le président de la République à résilier le contrat avec Moscou pour revendre les bâtiments de guerre au Caire.

 

L’Egypte réceptrice des surplus militaires :

  • Mistral Français vendu à la Russie avec refus de livraison…  et on les retrouve au Caire
  • Ka-52 prévu pour la France et non livré (rétorsion ou autre raison d’état, avec ou sans urgence?)  et on les retrouve au Caire.

Le Caire capitale de la réconciliation Franco-Eusse (quel gâteau en vue, malgré les râteaux qui se préparent, du moins en France, avec les élections dites démocratiques….) à venir?

 

http://reseauinternational.net/les-alligator-russes-seront-embarques-sur-les-mistral-egyptiens/

 

***

 

En lâchant Fillon, son parti s’est irrémédiablement disqualifié

 

En politique, l’honneur pèse bien peu de chose face aux enjeux du pouvoir.
 

À l’instar de François Ier, battu et fait prisonnier par les Espagnols à Pavie, François Fillon constatera-t-il ce soir, après le rassemblement du Trocadéro, que « tout est perdu, fors l’honneur » ? Et, fort de ce constat, consentira-t-il, ainsi que le lui demande sa famille politique, à se retirer de l’élection présidentielle pour laisser la place à un autre candidat ? Quelques heures avant ce grand meeting qui, quoi que l’on en pense, a des relents d’agonie, nul ne peut le dire.

S’il faut reconnaître une qualité à celui qui est encore le candidat désigné de la droite et du centre, c’est bien le courage et la combativité. Combien d’hommes politiques auraient supporté l’acharnement médiatique, politique et judiciaire dont il fait l’objet depuis maintenant plusieurs semaines ? Combien d’entre eux auraient accepté de voir leur famille mise en cause et traînée dans la boue ? Très peu, certainement. Bien sûr, dans cette résistance acharnée du Sarthois, il est toujours possible de voir de l’aveuglement, et même de l’inconscience. Mais s’il est véritablement innocent des accusations portées contre lui, qui pourra lui reprocher de s’être battu jusqu’au bout, pour son droit et son honneur ? (il a de l’entraînement et il est le seul : il a supporté, en silence, Sarko pendant 5 ans, premier Ministre omni-absent et servile suiveur de la voix de son maître. Est-il dès lors apte à diriger?)

Mais il est vrai qu’en politique, l’honneur pèse bien peu de chose face aux enjeux du pouvoir. Rien d’étonnant, donc, à ce que sa « famille » et ses « amis » politiques aient décidé de le lâcher les uns après les autres, après une lente mise à mort.

Cette mise à mort du candidat Fillon, soigneusement orchestrée et préparée, en signe une autre : celle de la droite parlementaire. Contrairement aux déclarations de certains caciques, évidemment sarkozistes ou juppéistes, ce n’est pas le maintien de sa candidature qui déchire son parti, mais son parti qui achève sa dislocation avec l’affaire Penelope.

Depuis un certain Guy Mollet, nous le savions : la France a la droite la plus bête du monde.

Grâce à l’affaire Fillon, nous savons désormais qu’elle a aussi la droite la plus lâche du monde. Incapable de rester soudée à l’issue de primaires qu’elle s’est imposée « pour faire moderne ». Incapable, alors qu’elle était donnée gagnante de la présidentielle (et certainement des législatives qui suivront), de faire taire leurs ego démesurés. Incapables de donner à leurs électeurs l’image d’une formation politique susceptible, par sa cohésion, sa détermination et son sens des responsabilités, de redresser la France et de lui redonner sa grandeur, ils ont préféré faire honte à un électorat qui paiera le prix fort pour ce qui restera un des plus grands scandales politiques de la Ve République.(je pense que la France a connu ses toutes dernières primaires, que tout le monde, a pris comme élection finale…. )

Ainsi, de la même manière que Hollande fut élu à cause du rejet de Sarkozy, Macron risque d’être élu parce que la droite n’aura pas été en mesure d’assumer ses choix, et notamment le résultat de la primaire qu’elle a pourtant voulue et organisée. Plus de quatre millions d’électeurs auront ainsi été roulés dans la farine, leurs avis ne valant pas plus, in fine, que de la roupie de sansonnet.(A 8 millions de recettes, les poires sont bonnes. Elles paient pour se faire rouler!)

 

Qu’attend Sarko pour se présenter comme sauveur de la France, de sa France des possédants au détriment des dépossédés (y compris de dieu). N’a-t-il pas encore entendu sa voix du Sinaï lui ordonnant de sortir son peuple de la géhenne de la socia-lie. A trop attendre, son peuple va s’adonner (et se donner) au vaudor que devient Macron…. Marine n’a pas encore reçu son armure de recours….. Et en attendant le peuple crie au sacrifice des idoles politiques.

N’est-il déjà pas trop tard?

 

http://www.bvoltaire.fr/olivierdamien/lachant-fillon-parti-sest-irremediablement-disqualifie,317458

 

*****

 

Nouveaux sondages du 1er tour : Chapeau les artistes !

Si vous en doutiez encore… Nous avons en France des instituts de sondage et des médias dont l’indépendance, la neutralité et la rigueur scientifique ne sont plus à démontrer. Non, ils ne sont pas payés pour mettre la pression sur Fillon et faire la courte échelle à Juppé… OD

sondage-bidon-1

sondage-odoxa-bidon

sondage-soir

 

François Fillon, loin d’être cuit comme on cherche à nous en persuader, serait au contraire toujours dans la course :

filteris-mesure-3-mars
juppe-putsch-fillon

 

 

Les mots se passent d’images…. Les « noscards » ont rendu leur verdict des urnes. Le vainqueur en palme nageoires et si Sarko II par abandon des vainqueurs précédents :

  • le premier pour à faire de son personnel d’aides familiales à parlementaire nécessiteux :  le-decretage-des-crets   (les aides familiales des détournements…détournées)
  • le second parce que ne voulant être énième roue de secours..

ne restant plus que dans le protocole le 3éme prétendant au trône…. osait. Pourquoi pas après tout (on connaît ses casseroles et celles qui manquent à sa batterie de cuistot-chef .Qui tire réellement les ficelles des con-pelotes de l’aine d’état (c’est la guerre de succession qui se prépare, en re-tranchées)

 

http://free.niooz.fr/s/free/nouveaux-sondages-du-1er-tour-chapeau-les-artistes-16021872.shtml

*****

Les présidentielles, comme si vous y étiez et quoique l’on en dise ou pas :
  1. E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un cap’tain défunt et défaut) : vrp-fillon-f-ump (ses premiers maux) et http://wp.me/p4Im0Q-1nR (ses derniers mots, incapable…..s)
  2. La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés » (pour Peuple dépité)
  3. « Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) – http://wp.me/p4Im0Q-141
en savoir plus, beaucoup plus :il-etait-une-fois-2017
La guerre des vieux jeunes premiers (en finale de lutte) :
  1. Fillon fillon-putatif   et fiche-transparency-fillon  Toujours en primaire avec lui-même, après l’officielle des spectacles
  2. Valls – valls-putatif    Exit Valls, place à Hamon…. il va nous faire le coup de tous-en-Khamon
Bientôt il ne va plus rester que Hamon (mais restera t-il vraiment s’il est le seul à oser….?)! Faut-il, dès lors voter s’il est le seul compétiteur? – 14 – Patrimoine 2014 – Benoit Hamonfiche-transparency-hamon

…..

La révolution citoyenne se tire…  :
« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :   http://wp.me/p4Im0Q-141

 

….

FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?
Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

  • Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –  13/12/2016   160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom. Cazeneuve promu premier ministre a devancé l’avenir en faisant voter, au 13/12/2016, une prolongation anticipée, de 3 mois supplémentaires jusqu’au 15/06/2017 (entre les deux tours des législatives et sans possibilité de modifier quoique ce soit et pour qui que ce soit)
  • Dernière nouvelle. Le pouvoir s’affole et n’attend pas l’échéance programmée du 26/01/2016. Cazeneuve, à peine promu 1er ministre, fait voter . Quelle fin de mandat pitoyable…. avec un état en urgence d’impossibilité à se réformer… et demain ne s’annonce guère mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011

 …..

L’état en urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi 13, réputé jour de chance… Pour qui?) au :

(partie visible de l’ice-berg appelée à disparaître, dès la levée de l’embargo liberticide, à usage, exclusif, des seules libertés des citoyens et non  des terroristes…qui s’en battent l’œil La preuve par Nice.)
État d’urgence ordinaire et « normale » : 
Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant! Prolongation, avant la date de fin, et à nouveau pour 6 mois jusqu’à l’installation du nouveau pouvoir (Acte 1 de Cazeneuve, nouveau premier ministre….)

 ……….

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé
L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)
 Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)
un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)
Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout (et pas seulement la nuit). Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)
Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!
Il est vrai que c’est tellement banal qu’un état d’urgence…..
  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils oserons nous demander (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état c’est l’état d’urgence. L’urgence du peuple c’est de virer tous les urgentistes…..  2 Programmes diamétralement opposés)

……

De la constitution de l’état d’urgence abusif :
Article 21 Préambule de la constitution :
    • « Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »
  • (En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple! et non les ersatz du pouvoir
en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

…..

 En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici….

………

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!
Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..
Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)
  1.  …. au 15/07/2017 – et Valls corollaire du 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force, après Hamon…..

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

On ne peut, décemment, faire un attentat par jour (excepté à la logique), pour ne pas entrer en polémique terroriste d’un simple élu du Peuple…. ! (by keg -06/02/2017)

Publié le

Le choix du jour : «Fillon victime» ou  «Fillon truand»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

Dernière nouvelle : Trois mois après le démantèlement de la « jungle », les migrants de retour à Calais (Que c’est beau l’efficacité…politique!)

je ne voterai pas pour mes bourreaux. La révolte d’un « pupille de la Nation non juif », trop con pour apprécier le bonheur promis par des-put-a-tifs (ne parlons pas des chauves)   (en abrégé : http://wp.me/p4Im0Q-1sO)

Français quand vous saurez……que :

On s’acharne sur un candidat que pourtant le peuple a choisi (démocratiquement à 6,40% de l’électorat inscrit de la France) . A quel moment Hamon sera t-il la cible B? Et qui a de tels intérêts en jeu?

….. et avec un peu de recul….

La curée après la meute des loups lâchés sur une chaire tendre (un peu coriace le cuir politicard, à force de tannées électorales. C’est quoi une vie politique si ce n’est les coups de gueules et de cœur alternés!). mais il n’y a pas fumet sans ragoût… C’est d’ailleurs toujours meilleur, réchauffé. Ce qui explique que dans les arrières cuisines-cellules-boutiques, politiques, cela mijote depuis belle lurette.

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Journal d’une curée de campagne  –  Entre Fillon et la meute, je choisis Fillon

francois fillon penelope affaire

François Fillon. Sipa. Numéro de reportage : 00791661_000003.

Je déteste les affaires. À chaque fois que de grands investigateurs trouvent des poux dans la tête d’une personnalité publique, qu’elle soit de droite ou de gauche, c’est le même scénario : faisant toujours partie de la minorité qui fait preuve d’une coupable indulgence pour les faiblesses humaines, je me fais tellement avoiner, y compris par mes amis, que je finis par trouver moi-même suspecte ma relative insensibilité aux manquements à la morale des princes qui nous gouvernent.

Communion dans l’indignation

Relative ne signifie pas totale. Cependant, dans la panoplie des fautes morales, celles que l’on reproche à Fillon ne me semblent pas les plus graves : après tout, il ne s’agit que d’argent.

Certes, on ne saurait exonérer François Fillon de sa responsabilité dans ce qui lui tombe dessus. Si ses partisans sont aussi déboussolés, s’ils se sentent floués, c’est parce qu’il a commis l’erreur de placer le débat politique sur le terrain de la morale – ou plus exactement de ce que les juges appellent morale. Attaquer Nicolas Sarkozy sur ce terrain était une faute. Elle lui revient à la figure.

Tristement banal

En prime, de l’avis général, sa défense a été calamiteuse. Elle plaide pourtant en sa faveur. Si François Fillon est si mauvais, c’est qu’il ne comprend pas ce qu’on lui reproche, et s’il ne comprend pas, c’est qu’à aucun moment il n’a eu le sentiment de commettre une faute. Il faut essayer de se mettre à sa place. D’abord, tout le monde le fait – au Parlement européen, où il est interdit d’embaucher sa famille,les élus échangent volontiers, semble-t-il, conjoints et enfants. De son point de vue, il a donné sa vie à la France, obligeant son épouse à renoncer à une éventuelle carrière. S’ils sont aisés par rapport à la moyenne des Français, les Fillon n’ont ni le patrimoine, ni le revenu de ceux qu’ils fréquentent dans les cercles du pouvoir. Ils ne voient certainement rien de répréhensible dans le fait de rémunérer le travail invisible de l’épouse d’un politique qui est aussi un notable local.

Au secours, Robespierre revient!

Quoi qu’il en soit, il y a donc bien des raisons d’être partagé – entre une inévitable déception et la conviction qu’on en fait des caisses. Mais les accusateurs de Fillon (et les 75 % de Français qui, à en croire les sondages, les encouragent) ne sont pas partagés, au contraire. Ils sont animés d’une fièvre absolutiste. Qui vole un œuf vole un bœuf et qui n’est pas tout blanc est tout noir. Ainsi chacun peut-il donner à voir sa propre vertu, mesurée à l’aune de la sévérité dont il fait preuve à l’égard du suspect du jour. On a beaucoup rappelé le proverbe africain qui dit que « quand on monte à l’arbre, il faut avoir le cul propre ». L’avantage de ceux qui bombardent l’arbre d’en bas, c’est que personne ne voit leur cul. Ceux-là, me dira-t-on, ne se présentent pas à l’élection présidentielle. Certes. Mais nous savons bien que les animaux politiques sont, dans la jungle humaine, les plus dangereux. Et nous voudrions en même temps qu’ils soient aussi innocents que Vénus sortant de l’onde ? Quelle naïveté. Quand nous prétendons choisir, pour nous gouverner, les meilleurs d’entre nous, il ne s’agit pas seulement de morale. Bien sûr, personne ne voudrait d’Al Capone à l’Elysée. Mais voteriez-vous pour Saint François d’Assise ?

Quand l’humeur populaire et celle des médias convergent, tous communiant dans ce robespierrisme démocratique que l’on appelle transparence, il y a de quoi s’inquiéter. En effet, si deux tiers des Français sont forts sévères à l’endroit de l’ancien Premier ministre, depuis le 24 janvier, ce sont 100 % des journalistes qui tambourinent, sur le mode de la prophétie autoréalisatrice, que Fillon ne peut pas tenir – ce qui signifie donc qu’il ne doit pas tenir. Avec le magnifique titre offert par l’ami Marc Cohen, cet unanimisme glaçant constitue une excellente raison d’inviter François Fillon, au contraire, à tenir bon. Quoi qu’on pense de ses manquements et de son programme, n’oublions pas que sa reddition serait une victoire de la meute.

 

Certes on peut passer sur le fait qu’un Fillon thésaurise sa situation notable, c’est de bonne guerre et surtout, apparemment, la norme politicarde (voir le tableau des « revenus » extra politicards – 

Dans la liste des bénéficiaires, au regard des activités rémunératrices de Fillon ion 0n trouve 3 qui génèrent un revenu annuel  de 142005€. On est loin de la bonne moyenne à l’assemblée nationale de 25 267€.

Il n’est pas anormal de gagner de l’argent, mais puiser dans celui des contraints (les contribuables volontaires qui assument, eux, l’article 13 de la déclaration des droits de l’Homme et du citoyen de 1789, relative au fonctionnement du bazar appelé « Etat ») pour des boulots qui pourraient semble t-il, être de complaisance (même si le salaire, y alloué, y est aussi), cela le peuple ne le veut pas et demande alors l’application et le respect par ses représentants les articles 14 et 15 du même préambule.

La morale est sauve, si les représentants du peuple terrorisent le trésor, alors le devoir du peuple est de terroriser (avec ou sans état d’urgence ou de lenteur) à ses représentants (du plus petit au plus haut placé). Il, y a un lien indéfectible entre Peuple et pouvoir politique : l’un et l’autre sont image de l’autre et de l’un. Si le pouvoir va mal, c’est parce que le peuple est mal dans sa peau. Nous ne faisons que désigner nos représentants en fonction de nous mêmes. Alors à quand mon Djihad?

Ce n’est pas Fillon qui est responsable…. C’est son peuple. A quand la répression du Peuple?

On est loin de l’article 23 de la Constitution relatif au cumul mandat politique et mandat social (payés souvent par chèque au porté)

 

http://www.causeur.fr/francois-fillon-penelope-lynchage-defense-42530.html

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….
——
« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:
GrosMots kegiens Février2016

****

 

Investi par le PS : le petit diviseur Hamon se fait grand rassembleur

Investi par le PS : le petit diviseur Hamon se fait grand rassembleur
Jean-Christophe Cambadélis, Benoît Hamon, Christiane Taubira, Arnaud Montebourg et Vincent Peillon. (THOMAS SAMSON / AFP)

Officiellement investi ce dimanche à Paris, l’éternel minoritaire du PS a voulu démontrer qu’il était désormais en capacité de constituer une majorité.

 

Encore une fois, les absents ont eu tort. Les jours précédant la convention d’investiture du candidat socialiste à la présidentielle, il n’y en avait que pour eux, les absents. Manuel Valls, candidat malheureux, ne serait pas présent. Bernard Cazeneuve, chef de la majorité, non plus. Même l’absence d’un autre prétendant battu à la primaire de la gauche, l’écologiste François de Rugy, était commentée, analysée comme une preuve supplémentaire que l’implosion tant redoutée du PS était sur le point d’arriver.

Bien sûr, il manque les ministres de poids, tels Ségolène Royal ou Jean-Yves Le Drian, mais près d’une dizaine de membres du gouvernement ont fait le déplacement : de Najat Vallaud-Belkacem à Emmanuelle Cosse, en passant par Matthias Fekl ou Thierry Mandon. On l’a dit, Cazeneuve n’est pas là, mais « Bernard et Benoît se parlent très souvent », se félicite un cadre hamoniste. Valls n’est pas venu non plus, mais sont présents nombre de ses soutiens, de son ex-directeur de campagne à ses anciens porte-parole, qui le « représentent », dixit l’un d’eux.

« Les cœurs et les esprits »

A la « Mutu », on note aussi au premier rang de l’assistance les présences de la sociologue Dominique Méda et de l’historien Patrick Weil. Avec le soutien dans la presse de l’économiste Daniel Cohen, ce sont les grands intellectuels de la gauche qui sont de retour, tous derrière Hamon.

« Benoît » peut à son tour monter sur scène, sourire aux lèvres, main sur le cœur. Celui qui est déjà porté par les sondages ne change pas. Il ne change pas de slogan : « Faire battre le cœur de la France. » Il ne change pas de ton : simple, posé, qui pourrait être soporifique s’il n’était pas didactique. La recette fonctionne parce que Hamon sait faire de la politique. Sa mission principale, il la souligne d’emblée : « Rassembler. » Et pour ce faire, il évoque enfin le bilan du quinquennat. (N’a t-il pas donné des gages, pour avoir les soutiens nécessaires des gros bras, sans lesquels…. ,de se faire laudateur et non accusateur…. public et procureur!)

 

« Futur désirable »

La recette fonctionne aussi parce que Hamon sait faire une politique. Son projet est structuré autour de quatre transitions :

  • énergétique (fin du diesel et interdiction des perturbateurs endocriniens),
  • du travail (revenu universel d’existence),
  • européenne (défense commune et traité énergétique)
  • et démocratique (49.3 citoyen et référendum sur le droit de vote des étrangers).

Voilà, le « futur désirable » qu’il propose tranquillement depuis plusieurs mois et rassemble de plus en plus largement.

Il faut dire que Hamon prend soin desdits parlementaires. La semaine prochaine, il se rendra encore aux réunions du groupe socialiste de l’Assemblée nationale comme du Sénat. Et puis « 179 investitures aux législatives restent à distribuer… » rappelle un proche. Nul doute qu’elles ont également été évoquées mardi dernier, quand le candidat socialiste déjeunait avec le prétendant écologiste Yannick Jadot. Nul doute qu’elles le seront aussi quand il rencontrera « prochainement » le candidat de la France insoumise, Jean-Luc Mélenchon.

Viendra en même temps l’heure des tractations programmatiques. Si Hamon promet qu’il ne touchera pas à ses grands marqueurs, il se dit ouvert aux amendements socialistes, et pas seulement. « Les grandes questions politiques », selon les mots de son entourage, il les a déjà abordées avec le président de la République, lors de leur entrevue, jeudi dernier à l’Elysée. Mais de François Hollande, ce dimanche matin, il n’en était plus vraiment question. Le socialisme français semble bien avoir changé de visage.

 

Qui ne connait ces termes barbares qui ont fait souffrir en Mathématiques, ceuix qui les ont traqué un peu partout, dans leur sphère, dans leur environnement existentiel, jusque dans leurs intimités :

  • PPCM
  • PGCD

Hamon est devenu le PPCM tout en étant, à l’origine le PGCD de la socia-lie. Je vous renvoie à Google pour trouver cette équation Pour les amoureux de la Liberté, spécialistes du cocorico, vous pouvez préférer Qwant au temps où le choix est encore possible?

La gauche, jura, mais un peu tard que l’on ne l’y prendrait plus en otage de primaires

 

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/presidentielle-2017/20170205.OBS4863/investi-par-le-ps-le-petit-diviseur-hamon-se-fait-grand-rassembleur.html

 

****

 

 

 

*****

 

Présidentielle en France : un sentiment d’irréalité

Présidentielle en France : un sentiment d’irréalité

Si je trouve une radio ou une télé qui décide de ne plus parler de Fillon, je promets de ne plus la quitter d’un an ! écrit un lecteur. France Musique, peut-être ?

***

Comme chaque année depuis décembre 2009, le Cevipof a livré, en janvier dernier, la huitième vague de son baromètre de la confiance politique en France (1). Encore un sondage, certes. Mais ce qui nous intéresse ici, ce sont les tendances, recueillies depuis huit ans sur les mêmes critères. Entrons dans le vif du sujet : bien que l’enquête ait été conduite du 16 au 30 décembre 2016, avant l’extraordinaire agitation médiatico-politique actuelle, le sentiment des Français quant au fonctionnement de leur démocratie s’était déjà profondément dégradé. En 2009, un sondé sur deux pensait que la démocratie fonctionnait plutôt bien. En décembre dernier, 70% pensaient le contraire (voir page 26 de l’enquête). Tout en restant intéressés par la politique, à 56%, un taux qui n’a guère varié (p. 27).

Ce qui n’a guère varié non plus, c’est leur confiance dans les partis politiques, qui se dégrade encore : de 14% de ceux qui disaient leur accorder tout à fait confiance (un pour cent) ou plutôt confiance en 2009, ils étaient 11% en décembre dernier (p. 30). Un constat confirmé quand on sait que pour 63% d’entre eux (60% en 2009) ni la droite ni la gauche ne leur paraissent fiables pour gouverner le pays (p. 51). (et pourtant ils vont voter pour la droite ou la gauche, malgré…. leur incohérence, ou à cause…. !)

En effet, nous le rapportions ici en octobre 2016 (3) avec le témoignage d’un journaliste, Brice Couturier (France Culture), qui ne dissimulait pas ses engagements et ses difficultés, l’essentiel pour la presse serait de faire émerger ce qui peut éclairer l’auditeur ou le lecteur sur « les tendances profondes, celles qui (vont) modifier les rapports de force, redessiner la carte, décider du mouvement de l’histoire ». Or « le parti des médias préfère nous abreuver de petites nouvelles insignifiantes, d’une part, de ses grandes indignations, de l’autre ». Petites nouvelles répétées en boucle et grandes indignations qui n’exaspèrent pas que nos lecteurs : le journaliste Jean-Sébastien Ferjou (Atlantico), incité chez Yves Calvi sur LCI le 2 février, témoignait de la « double colère » exprimée par ses lecteurs. Colère contre un candidat dont le comportement, tel qu’il est présenté par la presse, les déçoit, colère aussi contre la presse, accusée d’amplifier, par effet d’aubaine – de préférence contre un seul homme – une affaire qui n’a pas l’ampleur d’autres scandales (il ne s’agit pas, relevait Ferjou, « des frégates de Taiwan »), en négligeant ce qui les intéresse, les projets politiques proposés. A quoi le sondeur (PollingVox) Jérôme de Sainte-Marie ajoutait qu’en effet, à ce moment de la campagne, nous devrions en être, avec une offre politique claire, à la confrontation des programmes. (et non celle des éthiques! Quel gâchis éthiqueté!)

En négligeant aussi que la sanction politique appartient aux électeurs, avec leur bulletin de vote, et à aucun autre maître à penser. « Une question fondamentale se pose aujourd’hui », écrit le député Jacques Myard dans un communiqué du 3 février. « Qui va voter lors de ces élections, les Français, les médias accusateurs à l’envi ou les procureurs ? ».

 « les médias entendent jouer un rôle de contre-pouvoir, voire de quatrième pouvoir ». Mais en s’arrogeant le droit de dire ce qu’il faut penser, ou voter, plutôt que d’offrir matière à débattre, d’enfermer dans le « populisme » tout ce qui contredit leurs options, en s’enrageant sur l’anecdote et l’insignifiant, quel pouvoir veulent-ils incarner ?

A consulter les enquêtes qui se succèdent, une chose est claire dans la durée : la colère continue et cohérente des Français contre leurs politiques, leurs partis, leurs intermédiaires médiatiques s’est confirmée. Ils ne veulent pas de directeurs d’opinion. Or le paysage, alors qu’ils ont à faire le choix de celui auquel ils délègueront le pouvoir de conduire leur pays dans un monde incertain, ne ressemble plus à rien, à quelques semaines de l’élection. Et si leur vote, en bout de cette course folle, est d’humeur, quelle sera la légitimité de l’élu ? Ce profond désordre laisse pantois. Avec un sentiment profond d’irréalité. Probablement celui des passagers du Titanic quand ils ont compris qu’ils coulaient. Comment le croire ?

Mais la France n’est pas le Titanic. S’il y a peu à espérer des médias, comptons au moins sur les Français pour décider sans être dépossédés de leur choix.
Si tel n’était pas le cas, la situation serait très grave. (mais il ne faut pas se leurrer, elle l’est et va l’être de plus en plus, jusqu’à ce que le Peuple décide de reprendre son destin en main, au prix du sang….. )

 

D’où vient le mot « merdias »? Comment en, est-on arrivés à cela. Le fossé entre politiques et Peuple est aussi une résultante des fossés entre Médias et Peuple…. Ah la fameuse info en boucle qui alimente l’intelligence des consommateurs d’info. Quand ferons nous comme dans toute religion, un jour « sans », entièrement consacré à autre chose, différent (voir contradictoire)

 

http://reseauinternational.net/presidentielle-en-france-un-sentiment-dirrealite/

 

***

 

Le saviez-vous? La France est toujours en état d’urgence

Au lieu de ce miroir aux alouettes qu’est l’état d’urgence, c’est un renforcement durable de la sécurité qu’il faut mettre en œuvre.

 

Décrété au lendemain des attaques du 13 novembre 2015, l’état d’urgence a été plusieurs fois prolongé. La dernière prolongation a été votée le 14 décembre pour une durée de sept mois : soit jusqu’au 15 juillet 2017.

On peut douter de son efficacité quand des soldats armés sont attaqués en plein Paris. Ce n’est, toutefois, pas le premier attentat commis sous ce régime : le double meurtre de Magnanville, l’attentat de Nice et l’assassinat du père Jacques Hamel ont été perpétrés alors que la France était en état d’urgence et devait prendre, à ce titre, conformément à la loi du 3 avril 1955, des « mesures d’exception ». (on va rétorquer que sans…… Mais on n’en sait rien. On sort nos soldats d’opérette… on ne peut qualifier d’opération extérieure, une déambulation, nonchalante, de l’ami bidasse….)

Ce régime permet, en effet, la restriction de certaines libertés pour maintenir l’ordre public. Les policiers sont, par exemple, autorisés à fouiller les bagages et les véhicules. Le gouvernement peut, également, dissoudre les associations et les sites Internet « provoquant à la commission d’actes terroristes ou à des atteintes à l’ordre public » (définition indéfinie qui peut donc ratisser large. Dire autre chose que ce qui bénéficie de l’imprimatur n’est-il pas acte « dangereux » pour la dite pensée unique et étant la seule ayant voix au chapitre….. Le problème c’est qu’en général, le chapitre change, à peu près, tous les 5 ans). On citera, également, la simplification des perquisitions et l’assignation à résidence des personnes dont le comportement « constitue une menace pour la sécurité et l’ordre public ».

Dès sa proclamation, l’état d’urgence a suscité l’ire de personnalités politiques et artistiques qui ont dénoncé une « mise sous tutelle de la population ».

D’autres objections ont été exprimées par le Syndicat de la magistrature, l’Observatoire international des prisons, ou encore Amnesty International, qui a demandé la levée de ce régime dont il a condamné les « mesures brutales ».

Le terme « brutal » peut faire sourire si l’on compare notre législation à celle d’autres pays. En Turquie, la loi sur l’état d’urgence prévoit, notamment, la prolongation des gardes à vue jusqu’à trente jours, des rétentions administratives sur soupçon d’atteinte à l’ordre public, l’interdiction des manifestations, le couvre-feu sur tout ou partie du territoire national, le contrôle de la presse et la promulgation de décrets sans l’aval du Parlement.(le pays et ses citoyens se meurent des comparaisons qui ne servent que le pouvoir en place pour justifier. Certes il y a la Turquie, mais il y a d’autres exemples plus « responsables » vis à vis de leurs peuples)

La Turquie d’Erdoğan n’est pas un modèle, dira-t-on avec raison. Alors, sans même parler du Patriot Act états-unien – dont les mesures autrement plus « brutales » que celles de notre état d’urgence donnent des sueurs froides aux droits-de-l’hommistes –, prenons la très démocratique Allemagne, où la loi du 30 mai 1958 prévoit en cas de « situation de crise » des mesures restrictives comme la limitation du secret de correspondance et de la télécommunication, la limitation de la liberté de circulation et la fermeture des frontières.

En France, c’est à peine si l’on a autorisé les policiers (uniquement ceux de la police nationale) à garder leur arme après le service. Quelque 600 assignations à résidence et 4.000 perquisitions administratives. Vingt et une interdictions de manifester et une vingtaine de mosquées salafistes fermées. Un bilan « brutal »… (Et combien de morts?   au nom de l’état d’Urgence… Un état d’urgence qui n’empêche les carnages, c’est l’hôpital  qui se fout de la Charité… il y a foule aux urgences et avec les réductions actuelles et à venir  de personnel, il va bientôt falloir un plan d’urgence hospitalier)

Au lieu de ce miroir aux alouettes qu’est l’état d’urgence, c’est un renforcement durable de la sécurité qu’il faut mettre en œuvre. Un juste milieu entre les excès d’Erdoğan et le laxisme d’un Hollande que d’aucuns surnomment « Tartemolle ».

 

Un état d’urgence, sans mise en pratique réelle et rigoureuse des sanctions déjà établies, c’est un cataplasme sur une jambe de bois, cela mouille plus qu’il ne le faudrait . On nœud guéri jamais d’un noeud-défaut dans le bois. Il faut vire avec….

Et le militaire qui a blessé l’apprenti macheteur du carrousel , faut-il :

  • le décorer avec une promo de soldes, à l’appui
  • le sanctionner avec dégradation de grade et de solde en démarque

En effet un terroriste arrêté parle (ou peut le faire’, si on s’y emploie). Un terroriste mort est muet comme une tombe?. Nous relâcherions nous, alors que l’état de non droit et de non pouvoir, en vacance, nous guette aux portes du pays?

 

http://www.bvoltaire.fr/nicolaskirkitadze/saviez-france-toujours-etat-durgence,311644

 

*****

 

Libérez les parrainages ! Appel des « petits candidats » aux 44 000 élus de la République

élus de la République

Libérez les parrainages !

Mesdames et Messieurs les maires de France,
Mesdames et Messieurs les conseillers départementaux et régionaux,
Mesdames et Messieurs les députés, euro députés et sénateurs,
Mesdames et Messieurs les membres des Assemblées de Corse et d’Outre-Mer,

Chers élus,

Le 23 février prochain s’ouvrira la période officielle de recueil des parrainages pour l’élection présidentielle. C’est dans ce contexte que les « petits candidats » se sont réunis autour de cet Appel afin de vous alerter sur l’extrême importance de votre participation pour le bon déroulement de ces procédures.

En effet, sur les 44.000 mandats habilités à accorder un parrainage, seuls 15 047 avaient été officiellement enregistrés par le Conseil Constitutionnel en 2012. Vous étiez donc près de 65 % à vous « abstenir de parrainage ».

Ceci a eu pour effet de laisser le champ libre à des candidats qui, tous partis politiques confondus, ne représentent pas plus de 1 % des personnes en âge de voter. Un tel dysfonctionnement de notre système électoral fragilise le principe de représentativité sur lequel repose notre édifice démocratique.

Un tel dysfonctionnement n’est évidemment pas le fruit du hasard : lobbying, copinage, pressions en tous genres se sont multipliés, essentiellement dans les petites communes, politiquement libres mais financièrement dépendantes. Nous connaissons bien ces pratiques et l’omerta qui les protège.

C’est pourtant à vous, élus de la République, que la Constitution a confié la responsabilité de désigner les futurs candidats au scrutin présidentiel.

Rappelons-nous les propos du général de Gaulle quant au système des parrainages qu’il a lui-même instauré : « Est-ce que la démocratie, ce n’est pas précisément que tout le monde puisse se présenter à une élection ? Le peuple fera le tri. Il le fait bien pour une élection législative. Il le fera à plus forte raison à l’échelle de la nation ! »

À moins de 100 jours du 1er tour de l’élection présidentielle, ils sont nombreux ces « petits candidats » à solliciter votre soutien afin de valider leur projet pour la France.

C’est le cas des signataires de cet Appel qui, au-delà de leurs différences, revendiquent ce même droit légitime à soumettre leurs propositions à l’approbation des électeurs.

La multiplicité des candidatures est mal vécue par les partis politiques qui nous gouvernent. Elle témoigne pourtant de la vitalité démocratique de notre grand pays – une dynamique citoyenne qui ne fait que répondre au sondage Elab du 21 février 2016 selon lequel près de huit Français sur dix (78 %) se disent prêts à voter pour un candidat qui ne serait « ni issu, ni soutenu par un parti politique ».

Cette défiance vis-à-vis des obédiences partisanes oblige au renouvellement de l’offre politique : l’émergence d’un nouveau profil de candidatures en est la concrétisation. Cette attente légitime est massivement exprimée par nos concitoyens. Ne pas y répondre serait vécu comme un véritable déni de démocratie et comme une invitation à entretenir un système défectueux dans lequel le vote par défaut – voire par rejet – l’emporte sur le vote d’adhésion.

Chères et chers élu(e)s, si vous estimez en toute objectivité qu’une candidature est à la fois respectueuse des institutions et que son projet répond à une attente concrète des Français, il est de votre devoir et de votre responsabilité qu’elle puisse se présenter devant les électeurs.

Dès lors, pour que vive notre démocratie, apportez votre parrainage à un candidat. Les Français vous le demandent.

 

Avant, mais c’était avant, il suffisait d’être

  • Français
  • Électeur
  • Éligible
  • vierge du casier (mais déjà c’est obligatoire pour les deux items précédents)

Mais pour éviter une démultiplication des candidatures on a contraint à un parrainage… (la famille n’ayant cessé de s’agrandir….) Et ce dès le début de la 5éme symphonie politique inachevée :

sous l’égide (et non l’hégire) des 100 parrains (anonymisés):

  • 1965 : 6
  • 1969 : 7
  • 1974 : 12

puis vint la loi de 1976 et l’égide des 500 parrains(officialisés nominativement)

  • 1988 : 8
  • 1985 : 9
  • 2002 : 16
  • 2007 : 12
  • 2012 : 10

et 2017 en putatifs ;

De l’efficacité filtrale des candidatures….

On pourrait aller jusqu’à 1200 putatifs… Un président élu en moyenne par 0,08% des inscrits. (une moyenne n’étant pas le minimum, loin s’en faut)

En France, on a depuis Vichy réactivé l’esprit famille maffieuse…. pas loin de 1200 protégés possible…  Et dire que si on en revenait à l’origine nous pourrions avoir 45 millions de candidats, preuve que l’esprit républicain est réellement en marche.

 

http://free.niooz.fr/s/free/liberez-les-parrainages-appel-des-petits-candidats-aux-44000-elus-de-la-republique-14768592.shtml

 

*****

 

Les présidentielles, comme si vous y étiez et quoique l’on en dise ou pas :

  1. E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un cap’tain défunt et défaut) : vrp-fillon-f-ump (ses premiers maux) et http://wp.me/p4Im0Q-1nR (ses derniers mots, incapable…..s)
  2. La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés » (pour Peuple dépité)
  3. « Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) – http://wp.me/p4Im0Q-141

en savoir plus, beaucoup plus :il-etait-une-fois-2017

La guerre des vieux jeunes premiers (en finale de lutte) :

  1. Fillon fillon-putatif
  2. Valls – valls-putatif    Exit Valls, place à Hamon…. il va nous faire le coup de tous-en-Khamon

Bientôt il ne va plus rester que Hamon (mais restera t-il vraiment s’il est le seul à oser….?)! Faut-il, dès lors voter s’il est le seul compétiteur?

 

…..

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

….

FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?
Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

  • Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –  13/12/2016   160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom. Cazeneuve promu premier ministre a devancé l’avenir en faisant voter, au 13/12/2016, une prolongation anticipée, de 3 mois supplémentaires jusqu’au 15/06/2017 (entre les deux tours des législatives et sans possibilité de modifier quoique ce soit et pour qui que ce soit)
  • Dernière nouvelle. Le pouvoir s’affole et n’attend pas l’échéance programmée du 26/01/2016. Cazeneuve, à peine promu 1er ministre, fait voter . Quelle fin de mandat pitoyable…. avec un état en urgence d’impossibilité à se réformer… et demain ne s’annonce guère mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011

…..

L’état en son urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi 13, réputé jour de chance… Pour qui?) au :

(partie visible de l’ice-berg appelée à disparaître, dès la levée de l’embargo liberticide, à usage, exclusif, des seules libertés des citoyens et non  des terroristes…qui s’en battent l’œil La preuve par Nice.)

État d’urgence ordinaire et « normale » : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant! Prolongation, avant la date de fin, et à nouveau pour 6 mois jusqu’à l’installation du nouveau pouvoir (Acte 1 de Cazeneuve, nouveau premier ministre….)

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé
L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)
 Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)
un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)
Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout (et pas seulement la nuit). Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)
Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!
Il est vrai que c’est tellement banal qu’un état d’urgence…..
  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils oserons nous demander (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état c’est l’état d’urgence. L’urgence du peuple c’est de virer tous les urgentistes…..  2 Programmes diamétralement opposés)

……

De la constitution et de l’état d’urgence abusif :

Article 21 Préambule de la constitution :
    • « Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »
  • (En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple! et non les ersatz du pouvoir
en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

…..

  • En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!
Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..
Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

 …. au 15/07/2017 – et Valls corollaire du 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force…..

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

Ce n’est plus le roi qui est nu, c’est le président, ci devant, et par derrière le Peuple qui l’a élu. C’est ce que l’on appelle se faire mettre…. en état d’urgence! (par keg – 303 Mars = 28/12/2016)

Publié le Mis à jour le

Le choix du jour : «nudité en politique» ou  «politique de la nudité»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

Dernière nouvelle : un corps découpé dans le Var. C’est la traversée de Paris version PACA, calciné par empreinte…..

Français quand vous saurez……que :

Les politicards se mettent eux aussi à moitié nu. Semi-nudité bien vite revêtue des réalités qui nous guettent au sortir des espoirs (qui ne durent que le temps de passage en isoloir)

….. et avec un peu de recul….

Qu’est un semi nu, si ce n’est qu’un semi couvert…. Où est la limite, dans ce qui se laisse deviner ou dans ce qui se laisse imaginer. Les demi-mesures sont la limite entre le visible et l’invisible entre le possible et l’impossible!

 

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Tout nu soit qui mal y pense  –  D’Arno Breker aux “Dieux du stade”

Sharon Stone dans « Basic Instinct », 1992.

Les élèves d’une classe de Terminale d’arts appliqués font parler d’eux sur la Toile pour avoir osé poser nus — ou presque — sur leur photo de classe.

La photo de classe des élèves de Terminale d’un lycée d’Avignon, décembre 2016.

 

 

Tout cela reste d’une indécence mesurée, y compris pour le prof debout à droite. Les rectangles judicieusement disposés occultent les pudenda — « ce qui doit être caché », traduiraient les mauvais latinistes. Dommage que ces jeunes gens n’aient pas pensé à y inscrire quelques sentences bien senties, dans le genre que Ben Vautier mit jadis à la mode. D’autant que paraît-il, quand on a de bons yeux, on peut discerner un bout de sous-vêtement qui implique que l’on a osé, mais pas trop.

Mais peut-on oser à demi ? (Beau sujet, vous avez quatre heures).
Evidemment, le problème est plus complexe qu’il n’y paraît. S’afficher dans le plus simple appareil est à la portée de tout le monde, et ça ne laisse plus rien à deviner.

 

Il est des situations où avancer à demi-couvert (ou découvert) est plus tendancieux que le faire complétement….  Cela s’observe le plus souvent en milieu politicard. Lisez et relisez les programmes qui vont vous être soumis pour vous prononcer (non pour vous, mais pour eux). Un exemple le programme de Fillon, pour se faire choisir par les siens. A peine choisi, la donne change ( Mieux; il indique clairement le seuil qu’il ne dépassera pas annonçant dès lors les non-changements à attendre : http://wp.me/p4Im0Q-1nR)

Qu’on se le dise. Il en sera de même à gauche et on repartira pour 5 ans….

Certains se mettent sur les rangs sans annoncer, réellement la couleur de leur programme (ni aux citoyens, ni à leurs « souteneurs »). Ils sont aux extrêmes et pour certains sembleraient vouloir jouer différent en copinant avec des droites douteuses…. Les zébrures cachent mal les dénudés artistiques.

La photo de classe « uniforme » pourrait s’intituler le « pseudo nu scolaire ». C’est la classe qui est effectivement nue!

 

http://www.causeur.fr/nu-avignon-breker-dieux-stade-41842.html

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….
——
« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:
GrosMots kegiens Février2016

****

 

 

 

****

 

Les élections présidentielles en France, sont-elles démocratiques ?

Les élections présidentielles en France, sont-elles démocratiques ?

Pour cette neuvième émission du Dîner du Cercle, nous avons eu le plaisir de recevoir Jean Lassalle, député de la 4ème conscription des Pyrénées-Atlantiques et candidat aux élections présidentielles de 2017, Étienne Chouard, blogueur et promoteur de l’idée d’une Constituante écrite par et pour le peuple, et Philippe Pascot, pourfendeur de la corruption de nos élus.

Ensemble, nous débattons des limites de la 5ème république, et des solutions qui pourraient être mises en place dans le cadre d’une réforme (d’une révolution ?) de nos institutions politiques. Si les invités sont plutôt d’accord sur le constat, notamment sur le fait que la « démocratie représentative » ne convient pas, les avis diffèrent concernant les préconisations… De là naît le débat !

Joyeux Noël et bonnes fêtes de fin d’année à toutes et à tous !

 

La seule solution est la démolition complète, pour enfin reconstruire solide. Toute transformation, sans toucher aux bases promet à l’édifice de vaciller et se lézarder, à nouveau, très vite, trop vite, jusqu’aux prochains travaux de ravalement….. On ne peut jamais reconstruire, sans casser les bases.

Que ceux qui ont d’excellentes idées et surtout nouvelles et neuves lèvent le doigt et leurs armées…. Mais qu’ils indiquent clairement ce qu’ils vont démolir, qu’ils s’appellent Lassalle, Chouard, Pascot ou Jardin

 

http://reseauinternational.net/les-elections-presidentielles-en-france-sont-elles-democratiques/

 

*****

Dans le train Toulouse-Agen, lundi soir, un héros s’est levé

 
 

 

Lundi soir, 19 h, dans le train Toulouse-Agen, un courageux Français s’est levé pour défendre trois jeunes filles importunées par un homme de 22 ans, issu de l’immigration, monté en gare de Montauban.

 

Elles avaient tout de suite vu que l’individu était déplaisant, pour ne pas dire plus. Elles ont, chacune à sa façon, bien réagi, évitant d’attiser, essayant de trouver la parade, la meilleure façon de tenir, de chercher l’issue. Dire non quand il s’est imposé à côté d’elles ? Ne pas lui répondre quand il questionnait et provoquait ? Se lever toutes les trois et changer de place ? Pas facile…

Et après ? Il devait descendre à Agen. Deux d’entre elles aussi …

Mais avant cela, il y avait long de Montauban à Agen – plus de trente minutes à tenir avec cet individu agressif, dangereux.

La rame de ce Téoz était loin d’être vide. Il y avait d’autres passagers. Il y avait aussi d’autres places libres mais il avait tout de suite foncé en direction de ces trois jeunes filles. Pour s’imposer. Pour en découdre. Jusqu’où ?

Le « dialogue » dura dix très très longues minutes.

Puis un homme de 44 ans, un Toulousain, grand, que j’imagine volontiers père de famille, comme le père de ces filles, comme moi, s’est levé.

Il a poliment demandé aux jeunes filles si elles étaient « embêtées ». Et le « oui » a fusé ! Comme un cri, un appel au secours !

Notre jeune Montalbanais a alors violemment insulté leur sauveur, puis s’est levé, a sorti un couteau et a poignardé ce héros anonyme.

Les autres passagers ont alors fait leur devoir. Un interne en médecine, une infirmière, les agents de sécurité.

Sur le quai de la gare, les policiers étaient là pour interpeller l’importuneur de jeunes filles au couteau, actuellement soupçonné de « tentative de meurtre », selon le quotidien Sud-Ouest.

« L’individu passablement connu des services judiciaires pour des faits de violence et d’outrages, en état d’ébriété, a été en placé en garde à vue. Il est auditionné depuis ce mardi matin sur les faits qui l’ont conduit à frapper un homme de 44 ans, domicilié dans la banlieue de Toulouse, à l’aide d’un couteau. »‌”

Ce soir du 26 décembre 2016, on apprenait que l’auteur du triple meurtre de la Drôme avait commis une nouvelle agression « à l’arme blanche », et que le braqueur de Bordeaux serait bien l’auteur de la décapitation de Clamart.

À Agen, dans ce train, ce ne fut « qu’ » une tentative de meurtre.

Mais cette nouvelle guerre sans nom s’était soudain considérablement rapprochée de nous : c’était la gare de nos enfants, ces jeunes filles avaient leur âge et leur sauveur a le mien.

En les attendant anxieusement, je croisai le coupable entre les policiers, et la victime, chemise déchirée, qui remerciait l’infirmière.

Qu’il sache que nous sommes très nombreux, pères de famille comme lui, à le remercier, lui aussi, et à espérer avoir, le jour venu, le même courage.

 

Remercier c’est une chose, mais faire comme…. en est une autre….!

Combien « d’attentats » devrons nous encore subir avant que d’être citoyen responsable….. Responsable de nous mêmes, mais aussi de nos voisins, de nos proches, de nos identitaires. L’attentat n’est pas que djihadiste. Il est chaque fois qu’un individu (le pouvoir en est un) nous attaque sur nos fondamentaux dont la liberté fait partie (on n’est pas libre en état d’urgence).

Il convient de définir, correctement,  le mot  : attentat (et pas seulement dans le sens voulu, organisé et structuré par le pouvoir). Qu’est l’attentat permanent d’état?

 

http://www.bvoltaire.fr/dominiquemonthus/dans-le-train-toulouse-agen-lundi-soir-un-heros-sest-leve,302482

 

***

 

Le massacre du 17 octobre 1961 à Paris : « ici on noie les Algériens ! »

 

Le 17 octobre 1961 alors que la guerre d’Algérie touche à sa fin, le FLN appelle à une manifestation pacifique dans les rues de Paris pour dénoncer le couvre-feu raciste imposé quelques jours plus tôt aux Algériens et par extension à tous les Maghrébins (obligation d’être sans cesse isolé, et interdiction aux travailleurs algériens de sortir de 20h30 à 5h30, les cafés tenus par des musulmans doivent fermer à 19h…). Cette manifestation rassemble environ 30.000 personnes.

JPEG - 25.3 ko
Début de la manifestation pacifique le 17 octobre 1961 à Paris

 

Le préfet de police de Paris, Maurice Papon, qui a reçu carte blanche des plus hautes autorités, dont de Gaulle, lance, avec 7.000 policiers, une répression sanglante. Il y aura 11.730 arrestations, et peut-être beaucoup plus de 200 morts, noyés ou exécutés, parmi les Algériens.

Ce crime au coeur de l’État français n’a toujours pas été reconnu officiellement alors même que les partisans de la Nostalgérie prônent la promotion de l’oeuvre positive française durant la colonisation dans les programmes scolaires !!! [1]

« Monsieur le Préfet de Police »

« J’en viens d’abord aux faits. Il n’est guère besoin de s’étendre. Parlerai-je de ces Algériens couchés sur le trottoir, baignant dans le sang, morts ou mourants, auxquels la Police interdisait qu’on porte secours ? Parlerai-je de cette femme enceinte, près de la place de la République, qu’un policier frappait sur le ventre ? Parlerai-je de ces cars que l’on vidait devant un commissariat du quartier Latin, en forçant les Algériens qui en sortaient à défiler sous une véritable haie d’honneur, sous des matraques qui s’abattaient sur eux à mesure qu’ils sortaient ? J’ai des témoignages de Français et des témoignages de journalistes étrangers. Parlerai-je de cet Algérien interpellé dans le métro et qui portait un enfant dans ses bras ? Comme il ne levait pas les bras assez vite, on l’a presque jeté à terre d’une paire de gifles. Ce n’est pas très grave, c’est simplement un enfant qui est marqué à vie !

- L’essentiel

J’en viens maintenant au propos qui est pour moi l’essentiel : celui qui vous concerne directement, Monsieur le Préfet de Police. Mon projet n’est pas de clouer au pilori la Police parisienne, de prétendre qu’elle est composée de sauvages, encore qu’il y ait eu bon nombre d’actes de sauvagerie. Mon projet est d’expliquer pourquoi tant d’hommes, qui ne sont probablement ni meilleurs, ni pires qu’aucun de nous, ont agi comme ils l’ont fait. Ici je pense que, dans la mesure où vous admettrez partiellement ces faits, vous avez une explication. Elle a d’ailleurs été donnée tout à l’heure : elle réside dans les attentats algériens, dans les pertes que la Police a subies.

Il était impossible qu’il y ait une guerre à outrance en Algérie et qu’il ne se passe rien en France. Mais ce que je dis – et cela me semble vérifié pour tout ce qu’on a dit ici, à droite, sur la puissance du FLN en France, et sur la menace qu’il représente -, c’est qu’il aurait pu rendre la situation infiniment plus grave qu’il ne l’a rendue.

- La guerre à outrance

On a estimé qu’il fallait qu’à la guerre à outrance menée contre le FLN en Algérie corresponde la guerre à outrance menée contre le FLN en France. Le résultat a été une terrible aggravation de la répression, la recherche par tous les moyens du « renseignement », la terreur organisée contre tous les suspects, les camps de concentration, les sévices les plus inimaginables et la « chasse aux ratons ».

Je dis, Monsieur le Préfet de Police, que vous-même avez particulièrement contribué à créer ainsi, au sein d’une population misérable, épouvantée, une situation où le réflexe de sécurité ne joue plus. Je dis que les consignes d’attentats contre la Police étaient bien plus faciles à donner dans un climat pareil de désespoir. Je dis que même si de telles consignes n’existaient pas, le désespoir et l’indignation suffisaient souvent à causer des attentats spontanés, en même temps qu’à encourager ceux qui, au sein du FLN, voulaient en organiser. Je dis qu’on a alimenté ainsi un enchaînement auquel on n’est pas capable de mettre fin.

- Est-il vrai ?

Je dis, Messieurs les Préfets, mes chers collègues, que loin de chercher à réprimer l’agitation politique des Algériens, nous devons dans cette perspective de négociation, de paix, qui s’ouvre enfin, même si c’est trop tard – nous devons chercher à légaliser l’activité politique des Algériens en France. Il faut que leur action politique s’effectue au grand jour, avec des organisations légales, donc contrôlables, avec des journaux que l’on puisse lire. Nous devons leur laisser d’autres moyens que ceux du désespoir.

Monsieur le Préfet de Police, cela suppose que vous, vous changiez d’attitude. Ici je suis obligé de vous poser une question très grave. Je vous prie, non pas de m’en excuser, car vous ne m’en excuserez pas, mais de comprendre qu’il est difficile, pour un journaliste qui sait que son journal sera saisi, si quoi que ce soit déplaît un peu trop à la Police ou au gouvernement, d’écrire un article sur ce sujet. Mais quand ce journaliste est conseiller municipal, il a la possibilité de venir dire ces choses à la tribune et de les dire sans ambages.

Voici ma question : est-il vrai qu’au mois de septembre et d’octobre, parlant à des membres de la Police parisienne, vous ayez affirmé à plusieurs reprises que le ministre de la Justice avait été changé, que la Police était maintenant couverte, et que vous aviez l’appui du gouvernement ? Si c’était vrai, cela expliquerait, en grande partie, l’attitude de la Police au cours de ces derniers jours. Si ce n’est pas vrai, tant mieux. De toute façon, d’ici quelques années, d’ici quelques mois, quelques semaines peut-être, tout se saura, et on verra qui avait raison. Et si j’avais eu tort aujourd’hui, je serais le premier à m’en féliciter. »

Qui aurait pu penser en 1961, que Papon préparait l’état d’urgence, tel qu’on ne connaît aujourd’hui!

Si en 1961, on noyait l’Algérien. On noie maintenant le Français. Il ne faut pas être grand clerc de notoriété pour comprendre que chaque item de 1961 s’applique à notre situation de 2016-2017. Ne sommes nous pas, à nouveau, en guerre à outrance. En 1961, c’était l’Algérien, en 2016, c’est le Français (bon teint ou mauvais teint)…. confondu.

  • En 1961, c’était l’état d’Urgence
  • en 2016, c’est l’état d’urgence

Où voyez vous une différence? Attendre 2017 pour voir le changement (de gouvernance)

 

https://rebellyon.info/Le-massacre-du-17-octobre-1961-a-Paris-907

 

*****

 

Dis-nous Marianne ce qu’ils chantent?

Dis-nous Marianne ce qu’ils chantent?

Les Russes veulent-ils la guerre.
Demandez-le aux labours et aux champs silencieux
Aux peupliers, aux bouleaux,
Demandez-le à ces soldats,
Dormant sous les bouleaux ?
Leurs fils vous répondront
Les Russes veulent-ils, les Russes veulent-ils;
Les Russes veulent-ils la guerre?

les soldats mouraient durant cette guerre;
Non seulement pour leur pays
Mais pour que les gens de toute la terre
Puissent dormir tranquillement la nuit.
Demandez-le à ceux qui combattaient;
Ceux qui sur l’Elbe nous enlaçaient;
Nous restons fidèles à cette mémoire.
Les Russes veulent-ils, les Russes veulent-ils,
Les Russes veulent-ils la guerre?

Oui, nous savons combattre,
Mais ne voulons pas, qu’à nouveau,
Des soldats tombent au combat
Sur leur terre amère.
Demandez-le aux mères,
demandez-le à ma mie,
Et alors, vous comprendrez
Les Russes veulent-ils, les Russes veulent-ils;
Les Russes veulent-ils la guerre ?

Le comprendront, le pécheur, et le docker,
L’ouvrier et le métayer,
Les peuples de chaque pays;
Les Russes veulent-ils, les Russes veulent-ils,
Les Russes veulent-ils la guerre?

 

Ceux-là, ne pourront plus le dire, pour cause de crash chez Tupolev!

Un chœur qui chante si bien la Marseillaise, peut-il, être un pays qui voudrait nous faire la guerre?

 

http://free.niooz.fr/s/free/dis-nous-marianne-ce-quils-chantent-13558043.shtml

 

*****

Les présidentielles, comme si vous y étiez et quoique l’on en dise ou pas :

  1. E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un cap’tain défunt et défaut) : vrp-fillon-f-ump (ses premiers maux) et http://wp.me/p4Im0Q-1nR (ses derniers mots, incapable…..s)
  2. La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés » (pour Peuple dépité)
  3. « Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) – http://wp.me/p4Im0Q-141

en savoir plus, beaucoup plus :il-etait-une-fois-2017

La guerre des vieux jeunes premiers (en finale de lutte) :

  1. Fillon

Place, maintenant, aux gauchos (ou simili) de la pampa électorale…. sans le père François. Il y a trique sous la bure! Quel don François du ciel

  1. Valls
Ah ! La signature qui vous honore quand vous la respectez, mais…….
Qui vous colle aux basques et vous poursuit de la vindicte quand…. vous la déshonorez

…..

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

….

Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –  13/12/2016   160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom. Cazeneuve promu premier ministre a devancé l’avenir en faisant voter, au 13/12/2016, une prolongation anticipée, de 3 mois supplémentaires jusqu’au 15/06/2017 (entre les deux tours des législatives et sans possibilité de modifier quoique ce soit et pour qui que ce soit)
Dernière nouvelle. Le pouvoir s’affole et n’attend pas l’échéance programmée du 26/01/2016. Cazeneuve, à peine promu 1er ministre, fait voter . Quelle fin de mandat pitoyable…. avec un état en urgence d’impossibilité à se réformer… et demain ne s’annonce guère mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011

…..

Attention! 
Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut leur louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?
Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi 13, réputé jour de chance… Pour qui?) au :

(partie visible de l’ice-berg appelée à disparaître, dès la levée de l’embargo liberticide, à usage, exclusif, des seules libertés des citoyens et non  des terroristes…qui s’en battent l’œil La preuve par Nice.)

État d’urgence ordinaire et « normale » : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant! Prolongation, avant la date de fin, et à nouveau pour 6 mois jusqu’à l’installation du nouveau pouvoir (Acte 1 de Cazeneuve, nouveau premier ministre….)

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé
L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)
 Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)
un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)
Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)
Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!
Il est vrai que c’est tellement banal qu’un état d’urgence…..
  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils oserons nous demander (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état c’est l’état d’urgence. L’urgence du peuple c’est de virer tous les urgentistes…..  2 Programmes diamétralement opposés)
Article 21 Préambule de la constitution :
    • « Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »
  • (En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple! et non les ersatz du pouvoir
en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

 …. au 26/01/2017 – et Valls corollaire du 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!
Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..
Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix

  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

La terreur n’est pas toujours là où on veut bien nous le dire…. mais, justement, là où on nous la dit…., au pouvoir! (par keg – 298 Mars = 23/12/2016)

Publié le

Le choix du jour : «Terreur historique» ou  «terreur islamiste»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

Dernière nouvelle : daech est partout, Australie, Allemagne, France, …. Mais chez nous on veille. Suite à Berlin on a renforcé la sécurité des marchés boursiers, ce qui laisse sous entendre qu’avant Berlin…..  nous étions vulnérables!

Français quand vous saurez……que :

Le pouvoir de la terreur est en marche et montrera son vrai visage en Mai 2017…. La dictature du peuple ce n’est pas et plus pour demain. Place à celle des élites (mais à bien y réfléchir, n’était-ce pas, déjà, le cas jusqu’à maintenant?)

….. et avec un peu de recul….

La terreur a toujours été l’apanage des dirigeants ou supposés tels. Le peuple se contente de feux de pailles, spontanés, brutaux mais limités dans le temps. La prise de la bastille n’a pas durée un an… alors que l’état d’urgence…..

 

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Résistance politique: Le terrorisme est avant tout terrorisme d’état

Résistance politique: Le terrorisme est avant tout terrorisme d’état (Francis Cousin)
Que regardent-ils tous, sur la droite? Un tireur-tueur d’élites….?

Cousin confirme ici ce que nous disons souvent dans nos commentaires, à savoir que l’ »islamisme » tel qu’on le voit et conçoit aujourd’hui est une totale création des services barbouzes occidentaux à commencer par les services britanniques qui ne créèrent pas mais mirent sous tutelle la secte des « Frères Musulmans » dans les années 1920. Nous savons tous que depuis, la CIA a créé Al Qaïda en Afghanistan au début des années 1980 pour porter le chaos dans l’empire soviétique (Robert Gates et Zbigniew Brzezinski) et que le Hamas a été créé par le Mossad afin de diviser la résistance palestinienne (jusqu’ici de tendance socialo-marxiste avec le FPLP et l’OLP) sur une ligne alors inexistante, la ligne religieuse fondamentaliste.

Les services occidentaux et israéliens ont trouvé l’allié idéal en l’Arabie Saoudite wahhabite, maison des Saoud mise au pouvoir par les services britanniques à la chute de l’empire Ottoman à la fin et après la Première Guerre Mondiale, secte religieuse extrémiste faisant la promotion et finançant des mannes du pétrole le sectarisme religieux le plus extrême à travers le monde par son financement des écoles coraniques et autres mosquées d’obédience radicale, qui recrutent pour le « djihad » de pauvres hères sous contrôle d’une hiérarchie barbouze émanant des états qu’ils croient combattre. Stratégie de la tension, Gladio 2.0 comme nous l’avons dit maintes fois ici même.

Cousin explique clairement dans cette vidéo que le terrorisme de haut niveau ne peut être qu’un terrorisme d’État, sous contrôle de la machine du capital et de la société du spectacle marchand. Nous soutenons en cela la même thèse: celle que le chaos est organisé car seul moyen d’existence pour l’oligarchie du grand capital. Le terrorisme d’état généralisé est une nécessité de survie historique qui ne pourra être défait que par la conscience politique renouvelée des masses opprimées en mouvement pour leur émancipation politique et économique. Cousin dépoussière Marx et Debord pour arriver à cette conclusion, nous y sommes parvenus par l’analyse anarchiste et son dépoussiérage (nous avons également lu Marx et Debord…).

 

Dans l’état d’urgence, il y a d’abord urgence à comprendre que cela ne concerne que les citoyens et nullement les terroristes. En effet, les citoyens sont réprimés, cadenassés chez eux, alors que les terroristes pullulent et se développent…. allant jusqu’à faire un Guiness de l’attentat le plus meurtrier. Surveillés en France et surtout à Paris, ils migrent, passagèrement, à Nice, Bruxelles, Berlin….. puis reviennent. Ils se mettent au vert, comme tout un chacun. oh! oui, pour justifier on nous sort des projets d’attentats déjoués (mais qui peut confirmer ou infirmer la voix unique et officielle?).

On est encore pour très longtemps en situation exceptionnelle d’état d’urgence…. Des terroristes arrivent même à passer à travers les mailles des filets des fins limiers. Il est vrai qu’à force d’être abattus, ils font preuve d’ingéniosité… pour s’égailler dans la nature, ni vu ni connu jusqu’au suivant. A la terreur s’ajoute maintenant la psychose. A chaque fois que les Allemands vont croiser un musulman, ils ne vont pas pouvoir s’empêcher de se demander « est-ce lui….. ? ». On n’est pas loin de l’auto-défense après ou avant la légitime

Posons nous la question de quel terrorisme sommes nous victimes? Et dire que bientôt nous devrons, en France, affronter le terrorisme de deux ex premiers… :

  1. Fillon
  1. Valls
Ah ! La signature qui vous honore quand vous la respectez, mais…….
Qui vous colle aux basques et vous poursuit de la vindicte quand…. vous la déshonorez

Frères jumeaux de la décadence. Que fout l’armée?

Certes, nous sommes toujours « charlot », mais combien sommes nous, réellement, depuis les 4 millions de Janvier 2015?

 

http://reseauinternational.net/resistance-politique-le-terrorisme-est-avant-tout-terrorisme-detat-francis-cousin/

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….
——
« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:
GrosMots kegiens Février2016

****

 

Primaire de droite : ce que révèlent les comptes de campagne des candidats

Primaire de droite : ce que révèlent les comptes de campagne des candidats
Alain Juppé, François Fillon, Bruno Le Maire, Nathalie Kosciusko-Morizet, Nicolas Sarkozy, Jean-Frédéric Poisson et Jean-François Copé sur le plateau du deuxième débat à la primaire à droite (Eric FEFERBERG / AFP)

La Haute Autorité pour la primaire de la droite a publié les comptes de campagne des sept candidats. « L’Obs » s’est plongé dans les chiffres. 

 

Les bons comptes font les bons… candidats ? Par forcément, comme nous l’apprennent les comptes de campagne des sept candidats à la primaire de la droite et du centre. La Haute Autorité pour la primaire de la droite les a publiés mercredi 21 décembre, comme il était prévu.

Pour la durée de la campagne officielle de cette compétition, inédite à droite, soit du 21 septembre à fin novembre, le plafond avait été fixé à 1,5 million d’euros. Les candidats se sont financés au moyen de dons à leur micro-parti.

Courant janvier, la Haute Autorité pour la primaire réunira une assemblée générale pour engager une procédure de dissolution et transmettra les recettes du scrutin, entre 8 et 9 millions d’euros, à François Fillon.

Désormais candidat de la droite, son compte de campagne pour la présidentielle démarrera au 1er avril 2016 et il y intégrera les dépenses de la primaire qu’il estime relever de sa campagne présidentielle (C’est déjà la porte ouverte…..).

# Qui a le plus dépensé ?

  1. François Fillon : avec 1.890.266 voix, c’est 0,8 euro par électeur
  2. Nathalie Kosciusko-Morizet : avec 109.655, c’est 1 euro par électeur
  3. Alain Juppé : avec 1.224.855 voix, c’est 1,2 euro par électeur
  4. Nicolas Sarkozy : avec 886.137 voix, c’est 1,5 euro par électeur
  5. Jean-Frédéric Poisson : avec 62.346 voix, c’est 4,5 euro par électeur
  6. Bruno Le Maire : avec 102.168 voix, c’est 5,8 euro par électeur
  7. Jean-François Copé : avec 12.787, c’est 7,9 euro par électeur

# Qui a fait le plus de réunions publiques ? 

  1. François Fillon : 1.022.760 euros
  2. Alain Juppé : 765.130,63 euros
  3. Nicolas Sarkozy : 449.229 euros
  4. Bruno Le Maire : 167.336 euros
  5. Jean-Frédéric Poisson : 75.850 euros
  6. Nathalie Kosciusko-Morizet : 38.607 euros
  7. Jean-François Copé : 20.255 euros

# Qui est le champion des tracts ?

  1. François Fillon : 177.317 euros
  2. Alain Juppé : 159.333,63 euros
  3. Bruno Le Maire : 91.257 euros
  4. Jean-Frédéric Poisson : 75.907 euros
  5. Nicolas Sarkozy : 72.923 euros
  6. Jean-François Copé : 23.360 euros
  7. Nathalie Kosciusko-Morizet : 3.097 euros

# Qui avait les locaux de campagne les plus chers ?

  1. Nicolas Sarkozy : 57.485 euros
  2. François Fillon : 46.139 euros
  3. Alain Juppé : 33.121,24 euros
  4. Bruno Le Maire : 26.143 euros
  5. Jean-François Copé : 12.532 euros
  6. Nathalie Kosciusko-Morizet : 12.329 euros
  7. Jean-Frédéric Poisson : 3.540 euros

# Les dépenses insolites

Au-delà des dépenses les plus classiques, certains candidats ont opté pour des choix budgétaires plutôt incongrus.

  • Alain Juppé a dépensé plus de 244.000 euros en propagande téléphonique, contre 13.000 euros pour François Fillon. 
  • Le site internet de Nicolas Sarkozy lui a coûté 114.105 euros contre 7.629 euros pour François Fillon et 57.828,94 euros pour Alain Juppé. Bruno Le Maire a dépensé 89.905 euros pour sa campagne numérique.
  • Nicolas Sarkozy a dépensé 101.007 euros pour des caravanes de campagnes. Il est le seul candidat à l’avoir fait.
  • Aucun des trois gros candidats, François Fillon, Alain Juppé et Nicolas Sarkozy n’ont payé pour avoir des sondages. C’est Bruno Le Maire qui a le plus dépensé avec 12.000 euros, puis Jean-Frédéric Poisson avec 8.100 et NKM avec 7.000 euros.

 

Entre le premier et le dernier ratio de rentabilité dépenses/Voix, le grand perdant (moins bon gestionnaire) reste Copé qui a payé dix fois plus ses voix que Fillon!

Certes la cagnotte du paiement des votes est de 8 à 9 millions (on n’a aucune précision sur ce montant), mais les 5,4 millions de dépenses sont -ils déductibles de la somme « récupérée » (après tout, les candidats sont habitués à faire payer les autres pour leurs campagnes. Ils sont rodés à cet exercice). cout-droite-primaire

L’essentiel de la dépense globalisée a été pour des meetings 47% de la dépense totale. Et cela malgré les risques de possibilités d’attentats, à moins que ces organisateurs soient assurés du non risque, état d’urgence oblige. Les djihadistes sont friands de rassemblement et apparemment tous les députés de la primaire (de droite, comme de gôche) ont voté pour la prolongation de la guerre civile entre l’état et ses citoyens.

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/presidentielle-primaire-droite/20161221.OBS2977/primaire-de-droite-ce-que-revelent-les-comptes-de-campagne-des-candidats.html

 

****

 

Irak: après Daech, quoi?  –  Entretien avec Myriam Benraad

Pour la spécialiste de l’Irak Myriam Benraad, le gouvernement irakien ne parvient pas à dépasser son ancrage confessionnel chiite et son parrainage irano-américain. Les villes sunnites arrachées à l’Etat islamique se trouvent ainsi dans une situation de chaos qui ne laisse rien présager de bon.

irak benraad daech chiisme maliki

Char de l’armée irakienne, Ramadi, novembre 2015. Sipa. Numéro de reportage : AP21825644_000007.

Depuis plus d’un an, l’État islamique (EI) perd du terrain en Syrie et a fortiori en Irak.

Sait-on précisément ce qui se passe à Ramadi et dans d’autres villes et villages reconquis ?

La chute de Mossoul au début de l’été 2014 a sonné le glas du gouvernement de Nouri al-Maliki, remplacé à l’automne de cette année par Haïdar Al-Abadi, lui aussi chiite. Quel bilan peut-on faire des 26 mois au pouvoir d’Al-Abadi ? L’État irakien arrive-t-il à mieux appréhender les clivages tribaux et religieux ?

Qu’a-t-il changé depuis ?

À Bassora, une ville à grande majorité chiite éloignée du front, la sécurité est précaire et de nombreuses milices créent une situation qui n’est pas sans rappeler la Libye. Si même au cœur du « Chiistan » un État n’est pas viable, quel espoir reste-t-il à l’Irak en tant qu’entité politique ?

Tout d’abord, gardons-nous de l’usage des formules de « Chiistan » ou « Sunnistan » en Irak car au-delà de l’identité confessionnelle à laquelle elles renvoient, elles ne recouvrent aucune réalité sociale. Le sud chiite correspond ainsi à un espace aussi vaste que disparate du point de vue de ses populations, citadines ou plus rurales, de ses pratiques socioreligieuses, entre villes saintes conservatrices et milieux progressistes, et de ses ancrages idéologiques et politiques, un grand nombre de formations concurrentes y étant représentées.

Depuis l’invasion américaine de 2003, la situation s’y est détériorée sur tous les plans, ce qui a permis pareille « milicisation » de la vie locale. Pourtant, on ne saurait trop évoquer quel est le potentiel de cette cité marchande dont l’environnement regorge d’hydrocarbures à bas prix et de ressources agricoles qui en avaient fait la richesse autrefois. Bassora a le potentiel de se transformer en plate-forme commerciale capable de rivaliser avec ses voisines de la péninsule, y compris Dubaï. Or l’interminable crise irakienne en a voulu autrement. Certains considèrent que seule une autonomie sur le modèle kurde pourrait finalement l’extraire de son enlisement ; or ceci ne règlerait toujours pas la question de l’État failli irakien, dont les effets continuent de peser sur elle et sur l’ensemble du pays.

 

La Syrie libérée sur quoi? Que peut-il jaillir d’un pays où plus rien n’est défini. Ruines et rancœurs  cumulées ont construit un pays où plus rien ne pourra être comme avant…

Nous sommes responsables de ce merdier. Mais nous ne participerons certainement pas à sa reconstruction. Il est des limites que Bachar ne saurait accepter. Vous souvient -il qu’un certain François voulait l’éradiquer! Le Bachar s’est redressé et nul doute qu’il se souviendra de cette erreur du quay

 

 

http://www.causeur.fr/irak-daech-maliki-bassora-chiisme-41722.html

 

*****

 

 

 

*****

 

Le général de Villiers tire la sonnette d’alarme pour nos armées. Entendons-le

 
Malgré les risques qu’il prend, il n’hésite pas à mettre nos brillants gouvernants face à leurs contradictions répétées.

 

 

« Le prix de la paix, c’est l’effort de guerre. » C’est par cette formule sans équivoque que le général Pierre de Villiers, chef d’état-major des armées (CEMA), a voulu tirer la sonnette d’alarme quant à la situation budgétaire dans laquelle se trouvent nos militaires à l’heure actuelle. Pour bien comprendre sa courageuse démarche, il faut se rappeler que la consolidation d’un budget, afin de répondre aux enjeux opérationnels et humains visés dans le cadre d’une mission – en l’occurrence la Défense nationale -, tient compte de trois critères fondamentaux.

Le premier est la bonne réalisation du budget précédent (n-1) : il faut s’assurer qu’il n’y aura pas de reports de dépenses susceptibles d’être imputées à l’année en cours. Le second, le recouvrement de l’ensemble des crédits prévus, y compris les éventuelles ressources exceptionnelles. Enfin, le troisième, l’absence de coupes budgétaires imprévues qui pénaliseraient financièrement l’ensemble des programmes et hypothéqueraient donc leur réalisation. Sur ce dernier point, il convient de constater qu’il est extrêmement rare, en fin d’année, que de telles restrictions ne soient pas imposées aux différentes administrations. Il s’ensuit un dernier trimestre souvent difficile à boucler pour les services, et des reports de paiements sur l’année suivante.

En s’exprimant dans la presse, le CEMA n’a fait que rappeler les éléments qu’il avait déjà évoqués devant les députés et les sénateurs lors de la discussion sur la loi de finance pour 2016. Ainsi déclarait-il déjà que, compte tenu de l’importance des missions dévolues à nos armées, le budget qui leur était consacré était « taillé au plus juste ». Et il ajoutait :

« Quelle que soit la programmation budgétaire initiale, quelles que soient les déclarations d’intentions, je crains toujours le grignotage progressif en gestion des ressources financières. Il nous faut des ressources selon le calendrier prévu. Il faut que la réalisation soit conforme à l’intention. » (L’armée est bien le seul corps où il est important de respecter les objectifs financiers, faute de quoi notre défense est en souffrance… et partant, notre sécurité nationale… Si les politiques l’oublient ils livrent le pays à ses ennemis  – puisque nous serions en guerre…. Le piège se referme sur la socia-lie. Plus que sur ses camarades  d’en face)

Une prise de parole, par médias interposés, d’un très haut responsable militaire n’est jamais bon signe. Ainsi, malgré la volonté de temporiser et les déclarations « rassurantes » du président de la République, il y a fort à parier que la ligne blanche a été franchie, et que les ressources attendues et indispensables pour nos armées ne seront pas au rendez-vous.

Cette réalité, si elle se confirmait, signifierait donc une nouvelle baisse de nos capacités opérationnelles, une obsolescence accrue de nombreux matériels déjà très (trop) sollicités et de nouveaux risques de déséquilibre entre les prétentions diplomatiques de la France et sa capacité à les concrétiser sur le terrain.

Ainsi, après les cris de détresse de nos policiers qui, eux, n’ont pas la chance d’être commandés par un homme d’honneur mais par un technocrate politisé (d’où la nécessité de remettre un policier à la tête de la police), voici l’appel de nos militaires à la vigilance par la voix du plus gradé de leurs chefs.

Malgré les risques qu’il prend, il n’hésite pas à mettre nos brillants gouvernants face à leurs contradictions répétées. Il rappelle qu’il ne suffit pas de faire de grandes déclarations pour dire que la France est en guerre, et que cette guerre sera longue et dangereuse pour tous les Français, mais qu’il faut aussi se donner les moyens de cette guerre et avoir le courage de passer des paroles aux actes. (Oui la guerre est coûteuse, en hommes, en matériel, en munitions…. en finances)

 

Quand la grande muette se met à parler, elle en a des choses à dire….. Pensez si le silence est d’or et déjà dangereux, la parole libérée n’est pas pour plaire à des dirigeants incapables. Ce serait apparemment au niveau des armées que les paroles deviennent vérité. Les militaires n’ont aucun intérêt à travestir leurs vérités….  Leur rôle n’est pas forcément la guerre. Ils sont juste à la charnière de guerre et paix. De nos jours ils sont plus acharnés à garantir la paix que la guerre…. Mais s’il faut la faire il la feront, dans la mesure où on leur en donne les moyens…..

Les hélicos : 1 H de vol = 30 heures de maintenance (les pièces de rechange sont réservées aux acheteurs étrangers…..!)

les porte-avions nucléaires : 3 mois de mer = 18 mois de radoub-révision (et pendant ce temps, son remplaçant ne prend par la mer, il n’y en a pas)

Les troupes sont saturées grâce au plan « sentinelle » qui n’empêche rien…. on l’a vu à Nice.

Que va faire l’armée? Va t-elle prendre le pouvoir? « Les militaires parlent aux Français »!

 

 

http://www.bvoltaire.fr/olivierdamien/le-general-de-villiers-tire-la-sonnette-dalarme-pour-nos-armees-entendons-le,301286

 

*****

 

Reset : remise à zéro. Exercice de style que nul ne peut faire….. et que nul ne fera. Tout au plus peut-on sauter en marche du véhicule qui nous conduit à la ruine. Le reste de fin sera plus terrible que celui qui serait volontaire. De l’intérêt de savoir conduire sa barque intelligemment ou de la laisser s’engager dans les tourbillons de la vie où plus aucun capitaine ne peut la diriger. Mais le capitaine s’accroche à son statut jusqu’au moment, où il décrétera son propre « sauve qui veut ».
« Qui veut gagner des millions ? ». Il est venu le temps des cathédrales de fric effondré….. Reset.
Noël fête par excellence de la trêve. On lève le pouce et on arrête la machine, le temps d’un réveil on peut le faire!

 

*****

Les présidentielles, comme si vous y étiez et quoique l’on en dise ou pas :

  1. E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un cap’tain défunt et défaut) : vrp-fillon-f-ump (ses premiers maux) et http://wp.me/p4Im0Q-1nR (ses derniers mots, incapable…..s)
  2. La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés » (pour Peuple dépité)
  3. « Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) – http://wp.me/p4Im0Q-141

en savoir plus, beaucoup plus :il-etait-une-fois-2017

La guerre des vieux jeunes premiers (en finale de lutte) :

  1. Fillon

Place, maintenant, aux gauchos (ou simili) de la pampa électorale…. sans le père François. Il y a trique sous la bure! Quel don François du ciel

  1. Valls
Ah ! La signature qui vous honore quand vous la respectez, mais…….
Qui vous colle aux basques et vous poursuit de la vindicte quand…. vous la déshonorez

…..

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

….

Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –  13/12/2016   160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom. Cazeneuve promu premier ministre a devancé l’avenir en faisant voter, au 13/12/2016, une prolongation anticipée, de 3 mois supplémentaires jusqu’au 15/06/2017 (entre les deux tours des législatives et sans possibilité de modifier quoique ce soit et pour qui que ce soit)
Dernière nouvelle. Le pouvoir s’affole et n’attend pas l’échéance programmée du 26/01/2016. Cazeneuve, à peine promu 1er ministre, fait voter . Quelle fin de mandat pitoyable…. avec un état en urgence d’impossibilité à se réformer… et demain ne s’annonce guère mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011

…..

Attention! 
Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut leur louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?
Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi 13, réputé jour de chance… Pour qui?) au :

(partie visible de l’ice-berg appelée à disparaître, dès la levée de l’embargo liberticide, à usage, exclusif, des seules libertés des citoyens et non  des terroristes…qui s’en battent l’œil La preuve par Nice.)

État d’urgence ordinaire et « normale » : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant! Prolongation, avant la date de fin, et à nouveau pour 6 mois jusqu’à l’installation du nouveau pouvoir (Acte 1 de Cazeneuve, nouveau premier ministre….)

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé
L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)
 Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)
un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)
Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)
Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!
Il est vrai que c’est tellement banal que l’état d’urgence…..
  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils oserons nous demander (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état c’est l’état d’urgence. L’urgence du peuple c’est de virer tous les urgentistes…..  2 Programmes diamétralement opposés)
Article 21 Préambule de la constitution :
    • « Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »
  • (En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple! et non les ersatz du pouvoir
en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

 …. au 26/01/2017 – et son corollaire de « Nuit Debout » et son 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!
Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..
Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

Votre pouvoir électif dans le rapport de 1 sur 157 766 399 minutes. Jamais votre représentativité ne fut plus en péril! par keg – 270 Mars = 25/11/2016 –

Publié le

Les présidentielles comme si vous y étiez : http://wp.me/p4Im0Q-1nR (le moins pire de 2017, parait-il, selon ses ennemis!)

Le choix du jour : «…. une minute» ou  «…. 157 766 399 minute»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

Les présidentielles, quoique l’on en dise ou pas :

  1. E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un cap’tain défunt et défaut) : vrp-fillon-f-ump (ses premiers maux) et http://wp.me/p4Im0Q-1nR (ses derniers mots, incapable…..s)

  2. La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés » (pour Peuple dépité)

  3. « Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) – http://wp.me/p4Im0Q-141

en savoir plus, beaucoup plus :il-etait-une-fois-2017

…..

Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –     160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom.

…..

Français quand vous saurez……que :

Le bonheur au bout ou en une enveloppe. Votre liberté de décision (en une minute vous lie indéfiniment pour 157 666 399 minutes suivantes. Votre  pouvoir est à ce prix de si peu de représentativité de vous mêmes qui abdique devant une volonté exprimée et écrite de ne rien faire : http://wp.me/p4Im0Q-1nR

….. et avec un peu de recul….

 Fillon va changer (lui ou le pays?)! Comment changer quand on annonce ne rien pouvoir et/ou vouloir faire ? http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Si après cela, vous-voulez  encore le voter,  vous ne vous plaindrez pas ensuite. Vous aurez le malheureux-bonheur que vous méritez….

 

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Ce chaos résulte AUSSI de la droite ; ceux qui votent aux primaires l’oublient

 
 

Notre justice, par faute de moyens et parce qu’elle baigne dans un environnement de culture de l’excuse, ne remplit plus son rôle.

 

Le week-end dernier, la DGSI « a permis de mettre en échec une action terroriste envisagée de longue date sur notre sol ». Ils ont arrêté, à Strasbourg et à Marseille, cinq Français, un Marocain et un Afghan. Ces arrestations portent à 418 le nombre d’interpellations d’individus en lien avec des réseaux terroristes islamistes réalisées depuis 2016. La menace terroriste, en France, est sans précédent. Elle s’aggrave : 143 interpellations depuis le 1er septembre. Les terroristes ont frappé cinq fois en vingt mois et ont fait 250 morts.

Le chaos ne se limite pas au terrorisme. La violence et la barbarie se répandent en France dans une sorte d’indifférence du pouvoir politique. Le nombre de morts par règlements de comptes explose à Marseille et ailleurs : plus 60 % en deux ans. Les personnes âgées sont souvent les victimes des violences, comme cette retraitée agressée sexuellement à Arzon par un réfugié soudanais. Ces réfugiés qui ont pour « coutume », selon le préfet du Pas-de Calais, de mettre le feu à leur logement quand ils le quittent.

À Calais, la jungle était une zone de non-droit livrée à la violence, aux trafics d’êtres humains, aux meurtres, qui développait une économie parallèle.

Ce genre de bidonville insalubre se répand, d’ailleurs, dans certains quartiers de Paris. Partout en France, dans les zones de non-droit mais aussi à l’hôpital ou à l’école, se développe le chaos. « Depuis 2008, la violence n’a cessé d’augmenter dans les établissements scolaires, passant de 15 incidents à 24 pour 1.000 élèves » (Le Figaro, 19 octobre 2016). En moins d’une semaine, six professeurs et proviseurs ont été agressés en banlieue parisienne.

Nos forces de l’ordre ont fait face au surplus de travail lié à l’état d’urgence et aux émeutes des gauchistes contre la loi El Khomry. Elles subissent les assauts des barbares. Deux policiers poignardés à mort devant leur enfant, d’autres attaqués à coups de cocktails Molotov. Chaque mois, 500 d’entre eux sont blessés en opération. Leur exaspération et leurs manifestations sont logiques.

En suivant le conseil du criminologue Xavier Raufer, en lisant le Bulletin quotidien CNICO de la sécurité publique, on apprend que

  • des patrouilles de polices ou des équipes de pompiers sont attaquées par des meutes de jeunes voyous. « Et ainsi, partout en France – non plus sporadiquement mais au quotidien. »
  • Notre justice, par faute de moyens et parce qu’elle baigne dans un environnement de culture de l’excuse, ne remplit plus son rôle.
  • Nous assistons au déclin de l’autorité de l’État et à la montée parallèle de la barbarie.
  • Ceux qui se sont passionnés pour les primaires de la droite et du centre devraient se souvenir que ce chaos est autant le résultat des politiques des Républicains que des socialistes.

 

 

Faut-il continuer à élire des incapables. Les Français croient que :

  • la droite (de Fillon ou d’un autre) va régler les problèmes existants en mettant en exergue les incapacités de ceux en poste aujourd’hui et sera meilleure que celle d’avant Hollande (surtout avec un chef de gouvernement devenu chef d’état en urgence (l’état d’urgence n’est pas celui que l’on veut nous faire croire
  • la gauche de demain sera meilleure que celle d’hier
  • les extrêmes se centreront sut le dépeçage de la France

Pour qui allez-vous voter le continuum. Vous croyez, encore, au changement…… Quels changement avez vous constaté depuis, disons 40 ans, ……

Le seul effectif est celui de votre lente dégradation…. (les phénomènes de rue ne sont que la partie visible de l’iceberg qui coule la France, qui était réputée insubmersible, jusqu’au moment ou elle a pris de la gîte à cause d’une cargaison migratoire mal fixée et surtout encordée). Et vous voulez continuer avec un mec qui vous annonce ( http://wp.me/p4Im0Q-1nR  ) qu’il ne fera rien de réellement concret et efficace… et malgré tout vous risquez de le plébisciter (comme en 2002 à la seconde représentation du « chef malgré lui ». Bon courage!

 

 

http://www.bvoltaire.fr/mylenetroszczynski/ce-chaos-resulte-aussi-de-la-droite-ceux-qui-votent-aux-primaires-loublient,295750

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses » (et surtout en politique, mais aussi ailleurs)

et « nuit debout » que devient-il ou elle ……?

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….

——

« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:

GrosMots kegiens Février2016

****

Mais qu’est venu faire Clovis dans le débat Fillon – Juppé ?

Mais qu'est venu faire Clovis dans le débat Fillon - Juppé ?
François Fillon lors du débat de l’entre-de-tours de primaire de droite, sur France 2 le 25 novembre 2016. (Eric FEFERBERG / POOL / AFP)

Quelle histoire enseigner et comment ? Lors du débat d’entre-deux-tours de la primaire de droite, Fillon a exprimé ses différences sur le sujet avec son adversaire Alain Juppé.

 

 

Clovis et Jeanne d’Arc, arbitres du duel Juppé – Fillon ? Jeudi soir, lors du débat d’entre-deux-tours de la primaire de droite, les deux finalistes ont défendu des visions très différentes de l’enseignement de l’histoire de France. « Les programmes d’histoire sont rédigés par des idéologues », a affirmé l’ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy, assurant :

Comme « l’Obs » l’avait déjà souligné, le sujet n’est pas nouveau dans la primaire de la droite. Il avait été soulevé par Bruno Le Maire ou Nicolas Sarkozy, qui racontait notamment en meeting qu’ »en histoire, les grandes figures qui structurent la mémoire nationale ont été soigneusement effacées ».

François Fillon, lui, a fait de la nécessaire réécriture des manuels d’histoire un argument de campagne dès sa rentrée, le 28 août dernier à Sablé-sur-Sarthe. Dans son discours, l’ancien Premier ministre expliquait alors qu’il fallait « revoir l’enseignement de l’histoire à l’école primaire afin que les maîtres ne soient plus obligés d’apprendre aux enfants à comprendre que le passé est source d’interrogations ». Fini la repentance et la culpabilisation !

« Réécrire l’histoire, ce sont les régimes totalitaires qui le font »

S’il était élu, Fillon chargerait « trois académiciens » de réécrire les programmes d’histoire. Dans le train pour Strasbourg, le 13 septembre, le maire de Bordeaux tenait un discours différent :

« L’histoire n’est pas là pour livrer un catéchisme ! »

Une enquête d’une équipe de chercheurs emmenés par Françoise Lantheaume, professeur en sciences de l’éducation et publiée sur le site de « Libération », est venue apporter de l’eau au moulin des défenseurs de l’enseignement actuel : elle montre que l’histoire de France vue par les jeunes collégiens n’est pas décliniste et reste marquée, contrairement à ce que raconte François Fillon, par les grandes figures telles que Louis XIV ou Napoléon. 

 

 

Ce sont deux écoles de premiers ministres, en primaire, incarnant le continuum de leur maître….. qui s’affrontent, par eux interposés :

  • Fillon de Sarkozy
  • Juppé de Chirac

Ils seraient de la même famille….. et remonteraient à Charlemagne qui aurait crée l’école obligatoire pour les fils de …..

Mais qu’à à faire l’électeur de ces querelles d’arrière plan. Si c’est comme cela qu’ils vont régler les problèmes existentialistes des Français….. Il vaut mieux leur conseiller de retourner à l’école….. des cadets de nos soucis!

Déjà que l’un ose dire et écrire ce qu’il fera, c’est à dire rien, au nom de le dette (oubliant que sous son mandat sarkozien il l’a augmentée de plus de 800 milliards. Il faut lire et cela vaut son pesant d’or : http://wp.me/p4Im0Q-1nR  .

Un effort a été fait dans ses argumentaires télé-visués :

il va baisser (ou baiser) l’emploi fonctionnaire de 500 000 unités (de soins palliatifs, en urgence d’état terroriste) en créant l’équivalent de 50 000 emplois dans la fonction publique. D’ici qu’il prenne Hollande dans son équipe gouvernementale, il n’y a qu’un pas qu’il franchira sur ordonnance (politique et non médicale. C’est soigner le mal par le mal).

Gonfle et balèze, quand même et les électeurs vont croire que….. le bonheur, c’est pour demain.

Je ne suis pas anti Fillonien, je suis anti connerie instru(mp)-mentaliste…. La preuve je ne fais pas du tout saufillon, ni du tousauf gauche, mais simplement je vote blanc parce que rien ne sera différents. Il paraît que 100 jours, après, la rue sera dans les rues….. Quel changement!

 

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/presidentielle-primaire-droite/20161124.OBS1709/mais-qu-est-venu-faire-clovis-dans-le-debat-fillon-juppe.html

 

****

 

Fillon-Le Pen: la lutte des classes  –  Les Barbour contre les “sans-dents”

 

Affiches de Marine le Pen et Francois Fillon dans un village de la Sarthe, septembre 2016. SIPA. 00770956_000009

J’avais dit ici mon souhait, et non ma prévision, de voir Nicolas Sarkozy candidat à la présidence de la République soutenu par le parti qu’il avait redressé après le calamiteux épisode de la guerre Fillon-Copé. J’avais dit aussi mon aversion pour le système des primaires « ouvertes », rétablissement d’un suffrage censitaire manipulatoire, complètement étranger au mécanisme voulu par Charles de Gaulle. Le résultat de la parodie démocratique de dimanche a validé toutes mes craintes. L’entre-deux tours les aggrave.

L’institut Harris Interactive a réalisé une étude passionnante qui nous raconte l’histoire politique de cet épisode, nous explique pourquoi Nicolas Sarkozy a été congédié par la bourgeoisie française et comment la droite s’est choisie un champion propre sur lui (mais seulement sur lui, car ailleurs en scrutant, c’est pas beau à voir et surtout à lirehttp://wp.me/p4Im0Q-1nR ) dont la solidité politique provoque quelques appréhensions. Je faisais le pari que Nicolas Sarkozy au regard de sa victoire de 2007, à base d’affaiblissement du Front National et, par conséquent, de sa capacité de parler aux couches populaires, pouvait refaire le coup en 2017. Je me remémorais la campagne de 2012 ( fameuse pour sa récidive du « si le suis élu, président…… « , alors que la promesse similaire de 2007 ne fut jamais honorée…. au motif que les « demandants n’étaient pas d’accord entre eux! Qu’est le spectacle de cette primaire achevante et achevée qui verra la victoire du « plus mauvais d’entre nous » disent ses amis-ennemis) quand les sondages de février nous annonçaient un écart de près de 20 points avec son challenger devenu favori, et qu’il sut diviser par 10 à l’arrivée, avec une victoire de François Hollande, finalement de justesse.

Une des dimensions essentielles du rejet de Sarkozy : la haine de classe.

 Parmi (beaucoup) d’autres, le plus significatif, le plus calamiteux : quand il a dit qu’il voterait Hollande ou Bayrou s’ils étaient opposés à Marine Le Pen ! Or, le principal handicap de Nicolas Sarkozy était celui de n’avoir pas fait ce qu’il avait promis en 2007, le Karcher au lieu du Kouchner.

Les Loden et Barbour se sont déplacés en rangs serrés

Propre sur lui, convenable, allure imparable de notaire de province, François Fillon a eu en plus l’intelligence de s’adresser à eux et rien qu’à eux. Se gardant de toute concession au camp du sociétalisme, pour avoir compris que celui-là, aveuglé par sa haine de Sarkozy ne se déplacerait que pour voter Alain Juppé. Ce que celui-ci a fait sans vergogne avec ses 600 000 électeurs, soit 15 % des participants, venus sans état d’âme tenter de fausser le résultat du camp d’en face.

On a pu lire le lendemain, que « la France avait choisi » ! Proposition effarante lorsque l’on détaille les segmentations du vote Fillon, choisi par cette bourgeoisie provinciale et inactive. Résultat, la droite va probablement se retrouver avec le candidat choisi par ces gens-là fermement décidés à ce qu’il défende leurs intérêts. Matériels, en veillant à ce que les retraites déjà prises soient préservées, quitte à ce que ce que la durée du travail des pauvres qui ont la chance d’en avoir soit rallongée, à ce que les impôts baissent dans les tranches supérieures et à la suppression de l’ISF. Intérêts culturels aussi avec quelques apaisements à la marge donnés au Cathos. En espérant que les couches populaires s’en contenteront.

Jean-Luc Mélenchon a un rôle très important à jouer.

Le problème est justement que tous ces calculs, ces commentaires font l’impasse sur le fait que si François Fillon est adoubé ce sera par environ 2 millions de voix qui, au-delà de leur sociologie si particulière représentent environ 5 % du corps électoral français. Et qu’au sein de celui-ci 60 %, soit 24 millions de voix, appartiennent aux couches populaires abandonnées. Une moitié a décroché et s’abstient désormais, l’autre vote Front National. Ce peuple a fait preuve, jusqu’à présent, d’une étonnante maîtrise face au terrorisme, au pitoyable effondrement de l’État incarné par François Hollande, à l’austérité brutale qui déclasse des pans entiers de territoires, avec ceux qui les habitent, et au rouleau compresseur culturel communautariste qui désormais le met en rage.

Si cette échéance, dans sa campagne et dans son résultat, ne répond pas, ne serait-ce qu’en partie, à l’inquiétude, à la souffrance mais aussi à cette colère qui monte, nous saurons que nous aurons pris le chemin de l’aventure.

 

 

Oui, la France sera dans les rues lors de la présidentielle. les 100 jours seront ceux de l’abdication ou de la guerre civile….. Ajoutez à cela le risque attentatoire aux valeurs de la ripoublique (on n’a pas et surtout, eux, n’ont pas attendu; 2017 pour s’y attaquer) et vous avez, avec l’aide d’allah, les meilleurs ingrédients d’attentats terroristes d’état, pire que daesh: Vous en doutez…… réponse assurée après Mai 2017 (avec ou sans 21 Avril).

Que peut-on faire? L’état d’urgence ne peut se décréter deux fois. Il ne peut y avoir deux états d’urgence et comme on s’y complaît (avec la complicité de la droite pour à 84% loin derrière la socia-lie, créatrice, à 80%. L’élève dépassant le maître), déjà dans un, on ne peut doubler, sous peine du ridicule…..

Déjà que le Fillon nouveau (souvenez-vous du larbin de sarko) fait dans la dentelle en promettant la suppression de 500 000 emplois par la création de 50 000 emplois. Pire que la division des pains d’un certain communique religiosé….  En plus il dit qu’il ne fera rien que mettre les cendres du crématorium de l’holocauste social, sous le tapis : http://wp.me/p4Im0Q-1nR

Le drame, on peut être élu sur et avec du vent…. et surtout de belles promesses farfelues et floues!

 

 

http://www.causeur.fr/fillon-le-pen-invisibles-peuple-bourgeoisie-41278.html

 

*****

 

« Les armées secrètes de l’OTAN » : une histoire cachée de nos démocraties occidentales

« Les armées secrètes de l’OTAN » : une histoire cachée de nos démocraties occidentales

Je me permets de porter à votre attention un documentaire qui, loin de verser dans le complotisme, nous révèle, à base de faits, le rôle joué par l’OTAN dans la défense de l’Europe, mais aussi la lutte contre tout ce qui peut ralentir l’avènement d’un nouvel ordre mondial, entièrement sous contrôle de l’État profond existant. Pour comprendre la nature de cet État profond, je recommande les ouvrages de Peter Dale Scott dont voici trois de ces commentaires portant sur cet État profond.

Le supramonde : « Le royaume de la société riche et privilégiée, qui est le théâtre d’une influence efficace exercée sur le gouvernement par le pouvoir privé, bien que le supramonde ne soit pas institutionnalisé ni autorisé formellement à exercer une telle influence. Il inclut ceux dont l’influence s’exerce à travers leur richesse, qu’elle soit administrée personnellement ou plus traditionnellement par le biais de fondations exonérées d’impôts et les projets qu’elles soutiennent, et  les représentants des premiers. […] »29

L’État profond : « L’influence du surabonde s’exerce sur le gouvernement des États-Unis à travers un milieu confidentiel et restreint qu’il appelle l’« État profond ». Ce dernier n’est pas une institution formelle, ni une équipe secrète, mais plutôt un cercle de contacts de haut niveau, souvent personnels, où le pouvoir politique est susceptible d’être dirigé par des gens très riches […]. J’appelle ces gens, »

La Route vers le nouveau désordre mondial : « titre d’un livre qui analyse sous un angle critique plus de 50 années de politique étrangère des États-Unis. Selon l’auteur, cette politique étrangère — lorsqu’il est question de terrorisme, d’opérations clandestines ou de trafic de drogue — est principalement élaborée en secret, ce qui entraîne l’implication des services américains dans des opérations illégales souvent contraires à la sécurité nationale des États-Unis. Ainsi, d’après l’auteur, ces politiques échappent au contrôle du Congrès des États-Unis et aux mécanismes d’équilibre des pouvoirs, et ont parfois des incidences majeures sur l’Histoire contemporaine : augmentation du trafic de drogue global depuis l’après-guerre ; transformation progressive de l’Asie centrale en un vivier de l’islamisme, de la culture du pavot et du trafic d’héroïne, essentiellement par l’action coordonnée de l’InterServices Intelligence pakistanaise, de la CIA et des renseignements extérieurs saoudiens dans les années 1980-1990 (à travers le Programme afghan)35 ; renforcement des réseaux terroristes transnationaux, comme le Maktab al-Khadamāt, afin de remplir des objectifs secrets de politique étrangère (recrutement et entraînement des djihadistes durant la Guerre d’Afghanistan (1979-1989) ou la Guerre de Bosnie-Herzégovine)36,37,38. »

Le documentaire qui suit nous fait découvrir tout ce monde caché par nos politiciens et nos médias système en levant le voile sur ce dernier. À vous d’en juger.

 

 

Et si l’élection présidentielle, en France, amenait de l’eau au moulin de ceux qui parlent de cet état profond.

Je connaissais la profondeur de la gorge (si célèbre), je connaissais l’état d’urgence (prolongé pour les besoins des politicards, avec des surprises, genre le père de cet état, dépassé sur sa droite extrême, réputé opposé).

Farfelu ou réaliste….. ? Attendons l’avenir

Souvenez vous toutefois les gladiateurs rencontrent toujours, un jour, un Spartacus qui met en déroute le maître qu’il servait (en y étant asservi. N’est-ce pas l’aspiration de tout asservi de briser ses chaînes! Vous quand les briserez-vous?)

 

 

http://reseauinternational.net/les-armees-secretes-de-lotan-une-histoire-cachee-de-nos-democraties-occidentales/

 

*****

 

 

 

*****

 

 

Surveillance sur les réseaux. Comprendre et agir. Un ouvrage

surveillance_800

 

« Souriez, vous êtes filmés  ! ». Qui ne connaît pas cette phrase transposée ici aux réseaux informatiques : « vous êtes surveillés ».

Les Gafa, acteurs privés, utilisent ces données ; les États aussi. Toutes les dérives liées à la concentration de données entre quelques mains devraient nous faire frémir. C’est ce qui permet à une société de la surveillance et du formatage de prospérer : harcèlements, manipulations, et autres dérives découlent aussi de ces piratages de données personnelles devenus si banals qu’on finit par oublier les risques encourus.

 

Parmi les adages dangereux, le fait que « l’on aurait rien à cacher ».

« Décrypter les mécanismes de la surveillance », c’est ce que propose Tristan Nitot.

Dans cet ouvrage, ce sont deux chapitres pour « comprendre » (des tableaux utiles, des explications très claires) mais aussi deux chapitres pour « agir » qui nous sont proposés. On est effectivement acteur de ses libertés et plusieurs outils à la portée de tous sont présentés pour garder le contrôle de ses outils et pallier le fait que « le mieux est l’ennemi du bien ».

Par ailleurs, on nous donne aussi des pistes pour reprendre le contrôle sur nos données – garder la maîtrise de son serveur, chiffrer ses messages, s’interroger sur la gratuité de l’accès, « faire mieux que les systèmes centralisés », paramétrer ses outils informatiques sur le plan de la navigation, de la messagerie ou Google, bien choisir son smartphone, utiliser intelligemment les médiaux sociaux, etc. Autant de bonnes pratiques à acquérir et dont l’ouvrage fournit un mode d’emploi.

Une publication indispensable pour prendre conscience des enjeux en termes de démocratie, de liberté… et reprendre la main sur ses données et sa vie.

 

 

La guerre cybernétique est lancée…. Il y a d’un côté les agresseurs et de l’autre les agressés! Mais quelle complicité lie les deux, pour en arriver à l’explosion. 1984 n’est jamais bien loin. En ce temps là c’était la fiction devenue maintenant réalité dictatoriale.

Bientôt les zones blanches (où rien ne passe et ne s’y passe) deviendront les futurs paradis (mieux que les fiscaux, car ces derniers sont surveillés et espionnés plus que d’usage….).

Si on se base sur 1984, faut-il craindre que 2051 soit justement l’année ou la réalité fiction nous aura ramenés aux cavernes issues du nucléaire où tout repartirez à zéro et de zéro. Serons nous plus….. responsables que nous le fument jusqu’alors?

Anticipation, fiction….. Mais tout n’est-il pas cela? Qu’est une élection si ce n’est qu’une anticipation (malheureuse toujours déçue)

Nous sommes en surveillance surveillée, quand d’autres sont en résidence de palais. Il y a les surveilleurs et les surveillés. Il faut savoir choisir son camp

 

 

http://free.niooz.fr/s/free/surveillance-sur-les-reseaux-une-lecture-indispensable-12520974.shtml

 

*****

Attention! 
Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut leur louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?

Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi, réputé jour de chance…) au :

État d’urgence ordinaire et « normale » : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant!

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé

L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)

 Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)

un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)

Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)

Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!

Il est vrai que c’est tellement banal que l’état d’urgence…..

  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils nous demanderont (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état n’est pas l’état d’urgence, mais…. sa reconduite aux frontières du pouvoir et surtout dehors dudit pouvoir)

Article 21 Préambule de la constitution :

« Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »

(En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple! et non les ersatz du pouvoir

en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

 …. au 26/01/2017 – et son corollaire de « Nuit Debout » et son 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!

Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..

Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


Une sélection  de digests :

 

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

keg – 258 Mars = 13 Novembre 2016 – C’est avec des maux que l’on soigne les mots de la France. Mon coeur saigne de ce qu’un chat n’est plus un chat!

Publié le

Le choix du jour : «ne dites plus,  balayeur de rue» ou  «dites, technicien de surface»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un cap’tain défunt et défaut) :

  • http://wp.me/p4Im0Q-1hT (B.le Maire) – 19/09/2016
  • http://wp.me/p4Im0Q-1i6  (J.P Kirmann) – 21/09/2016 (non candidat, mais par contre…anti)
  • vrpeuple-h-mariton-ump , (27/09/2016) parlons un peu du candidat camarade – Mariton, joker politicomico-présidentiel qui a joué le jeu jusqu’au bout de sa virade…..de l’espoir (perso), lui qui avait comme volonté d’être le « président de tous les Français », à l’exception de …. vous! (et cette exclusive le met déjà dans le camp des prometteurs non-faiseurs. Il a triché avec ses parrainages et fait donc l’expérience de ses rejets, comme il le fait vivre à tous ceux qui ne sont pas de son bord. C’est enfin l’arrosé-arroseur) – Éliminé
  • Nous parlerons aussi des autres candidats putatifs du trône…. (surtout ceux qui sont sur les bancs actuels de l’assemblée, afin de bénéficier de l’affichage!) :

de l’ump (alias LR). Les besoins des analyses effectuées depuis des décennies m’oblige à garder ce sigle. Je n’ai pas envie de retravailler (en réécriture) tous mes dossiers d’analyse depuis plus de 20 ans (déjà repris pour les faire devenir ump).

Et dire que les 7 mercenaires (ump) se sont donnés le mot pour être les putatifs de demain. Leurs scores sont les meilleurs de la classe des litres de résiné qui s’écouleront sur le bitume lorsque…. Pensez (en cumul et individuellement) :

  • ils sont plus restrictifs de libertés que leur caste (95% contre 84%)
  • Ils déposent peu de propositions de loi .C’est bon pour les manants, Vrp du Peuple, pas pour eux ( 2 contre 3,43)
  • Quand aux « gros mots » utilisés pour le bien être du peuple, ils se limitent à :
    • Viser (comme objectif). On sait que l’on peut viser beaucoup de choses et n’accéder à rien. C’est le lot du Peuple depuis des décennies.
    • Relativiser (comme action), comme toute la caste politique le fait depuis des décennies (y compris ses erreurs qu’elle n’assume pas ou plus)
  • suite aux 20 et 27 Novembre 2016….

On est loin, très loin de la défense des intérêts du Peuple et il faut choisir le meilleur des en pire….. Autrement dit, déjà un non choix parmi les non choix. De toute façon, ils ont tous été façonnés au même moule des escroqueries, magouilles, malversations, emplois fictifs, dépassement d’honoraires de campagne, SDfisc (comme l’indique l’un de leur collègue – mais pas du même courant alternatif), casseroles…..  A votre bon choix, m’sieurs-dames! Soyez courageux et serrez les fesses.  vrp-7-mercenaires-de-lump(Il faut maintenant attendre le vote-plébiscite qui désignera celui qui sera à poil dans la reine des combats. On y a volontairement laissé Mariton H y faire de la figuration, pour une fois, intelligente, mais sans cacheton eut égard à sa situation de déjà cumulard de mandats)

du Non-inscrit

  •  vrp-duflot-c-ni   C Duflot (ni) – 14/10/2016 – éliminée
  •  vrp-lassalle-j-ni  J Lassalle (ni) 17/10/2016 – (en attente de déclaration officielle….)

de la socia-lie (en attente des scores des autres pour savoir « ai-je une infime chance ou non? ». C’est pas de jeu franc et régulier, mais c’est le patron, pour le moment… il fait encore ce qu’il veut à défaut de ce qu’il peut! Car force est de se rendre compte qu’il peut peu, s’il n’a jamais su!). Premiers tours de manivelle : 22 et 29 Janvier 2017 (déjà)

  • E Macron (ps)
  • F de Rugy (ps)
  • B Hamon (ps)
  • F Hollande (ps)
  • vrp-montebourg-a-ps   A.Montebourg (ps) – 26/10/2016
  • C.Taubira (ps)
  • M.Aubry (ps)
  • vrp-royal-s-ps  S Royal (ps) – 28/10/2016
  • vrp-valls-m-ps   M.Valls (ps) – 30/10/2016

des écolos qui vont faire une primaire pour désigner leur champion (et donc le plus écolo-écolo et non politique)  à la primaire de la socia-lie. En somme les préliminaires de la primaire!

D’autres candidats existent, mais il n’apparaîtrons pas ici, car n’étant pas présents sur les bans de la représentation nationale ( que sont l’assemblée des Vrp du Peuple et le gouv.org). Électrons libres de la présidentielle? Les absents auraient-ils encore une fois tort de ne pas bénéficier de cette tribune candi-datée?

 

——

La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés » (pour Peuple dépité)

  • Quels mots utilisent vos représentants du Peuple (alias VRP du Peuple) pour défendre vos aspirations et attentes. Les mots attendus doivent-ils être ceux de quémandeurs, hésitants, presque timides (pour faire aboutir positivement vos espérances à Paris, il faut être volontaire, imposant, pugnace, voire « violent » et non effacé, hésitant,, demandant des autorisations de demander….à)
  • Quels mots sont utilisés par son parti d’appartenance
  • Quels sont les ratios de réussite (de votre député et de son  parti au regard du nombre de propositions de loi déposées . Déposées ne veut pas forcément dire : étude par l’assemblée et encore moins réussite et acceptation par ladite assemblée…. A ce jour (arrêté à fin Août 2016 et depuis Juin 2012), collectivement, et depuis le début de la 14éme législative démarrée au lendemain de la victoire du PS aux législatives de 2012) :

    • 238 PPL étudiées sur 1446 déposées (16,5% dont 60 refusées par l’assemblée  soit 25% des PPL débattues)
    • pour 82 déposants sur 249 (32,9%)
    • 43,3% des députés ont fait des PPL (et les autres que font-ils? Ce sont les petits-insignifiants qui déposent le plus de PPL, est-ce pour exister?)

déposé ne voulant nullement dire étudiées et encore moins acceptées

  • Les rations :  vote / Dépôts (dont rejets)
    • du parti du député
    • du député
  • positionnement individuel et du parti par rapport aux « restrictions de liberté (au travers et sous couvert de « l’état d’urgence », qui n’est qu’un prétexte surtout quand cet état doit-être exceptionnel dans ses circonstances et sa durée – près d’un an n’est plus exceptionnel mais devient la norme, en contradiction avec la constitution. Si nous avons des devoirs de citoyens, nous avons aussi des droits de citoyens garantis par la constitution. Utilisons cet outil en, en faisant respecter les termes. Sinon restons esclaves et  dans ce cas fermons la!)

Voici donc un tableau d’un possible député « Mohamed Durand de là-bas » (bien sur député éphémère, et improbable,  du tiers comme du quart de garde, mais allez savoir) qui vous permet de voir la trame de l’analyse. Mettez y le nom de votre député pour savoir le poids de ses (in)efficacités et éventuellement savoir si vous devez ou non ré-élire un VRP de vos demandes qui n’est pas à la hauteur de vos aspirations. Nous avons le droit de nous tromper, mais continuer cela ne se peut…..

Allez vous revoter pour lui ou vous laisser tenter à dire que vous ne voulez plus de potiches qui ne vous représentent plus mais ne représentent que leurs propres intérêts et avantages. Qu’on est loin du rôle réel d’un représentant VRP du Peuple…. ! La nuit du 04 Aout n’a fait que créer une nouvelle caste de privilégiés (qui nous coûtent cher , en moyenne, tous cumuls confondus, plus de 9 500 € par mois, à multiplier par 902 parlementaires « julot-casse-croute » et ensuite pas 12 soit 5713 smicards-an! rien que cela!)

Mohamed Dupont de là-bas, fiché « S » comme saltimbank de la polycomic-représentation, en cumulation de mandats (il en est de même pour les 575 pseudo VRP du Peuple) à vous de demander le votre dans cette grande famille parasitaire (car qu’est « vivre au crochet du Peuple ») –    vrpeuple-m-dupont-de-la-bas

…..

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

…..

Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –     160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom.

…..

Français quand vous saurez……que :

Attention, les maux peuvent tuer dans un pays en léthargie hivernale…; ON ne dit plus balayeur de rue, mais technicien de surface. Les salaires restent identiques, voir inférieurs, mais le qualificatif de la qualification vous fait grimper à l’échelle sociale….. et c’est meiux poour tout le monde (surtout pour les patrons°. Après ce qui vous attend, les breloques de reconnaissances….. (multiples et variées : les breloques ou les reconnaissances)

….. et avec un peu de recul….

La laudation faite aux marris! Tel est le nouveau visage de compassion de la France en état d’urgence. Priez pour elle pauvres pécheurs à l’heure de sa mort annoncée …! (je parlais bien sur et vous l’avez compris en urgence de l’urgence qui doit renaître de ses cendres à l’aube du 21 Janvier 2017 et jusqu’aux élections. On parle d’un référendum pour en découdre… comme en 2005.)

 

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Un horrible « dérapage » de Jean-Pierre Pernaut en plein JT !

Qu’ils sont prévisibles tous ces antiracistes certifiés… ces immigrationnistes subventionnés ! Le pauvre Jean-Pierre Pernaut va devoir aller à confesse. S’il ne demande pas pardon à la LICRA comme Jean-Frédéric Poisson a demandé pardon au lobby-qui-n’existe-pas (alias le CRIF) pour une faute qu’il n’a pas commise, sa carrière est fortement compromise… OD

derapage-jean-pierre-pernaut-jt-migrants

« Commentant un reportage sur les sans-abris qui peinent à trouver un hébergement à l’approche de l’hiver, le présentateur vedette du JT de 13h de TF1 a enchaîné sur l’ouverture de centres pour migrants partout en France. Depuis, c’est la pagaille.

En plein journal de 13h, Jean-Pierre Pernaut, l’air un brin agacé et le regard froid a lancé une remarque qui n’a pas plu à tout le monde :

«Voilà, plus de place pour les sans-abris, mais en même temps les centres pour migrants continuent d’ouvrir partout en France. Ouverture aujourd’hui d’un centre humanitaire pour héberger quelque 400 personnes à la Porte de la Chapelle à Paris»

a déclaré le présentateur à la suite d’un reportage sur les SDF qui ont toujours du mal à trouver un toit alors que l’hiver approche et que ce début de mois de novembre est inhabituellement froid cette année dans la capitale.

Immédiatement, une pluie de critiques s’est abattue sur la toile, internautes et organisations antiracistes et de gauche y voyant un éclair de racisme de la part de Jean-Pierre Pernaut. Ainsi, la LICRA (Ligue Contre le Racisme et l’Antisémitisme) a posté un tweet à l’adresse de JPP pour lui demander dans quel but il opposait la situation des sans-abris à celle des migrants. 

 

 

En France il faut être laudateur ou fermer sa gueule…. On n’a plus le droit de dénoncer

  • la politique pro-juive (on enferme les djihadistes musulmans de retour de Syrie et on acclame les djihadistes juifs de retour du génocide de Gaza)
  • les dérives politico-économiques (les lanceurs d’alerte sont « coupables » et bientôt sanctionnés. Quel est l’enfant de salaud qui a osé dire que Nergie -propriété de l’état – faisait pour quelques milliards d’optimisation au Luxembourg amenant ainsi le peuple a faire preuve d’une plus grande générosité spontanée  pour combler le manque à gagner dans les poches de Bercy, même si l’argent ainsi paradisié dut-il être détourné…. du droit chemin, au service du Peuple)
  • le choix de Trump par rapport à la Clintonic-ta mère et s’amérique (le choix entre une guerre avec la Chine ou la Russie…. Comme si on pouvait et surtout si on avait le choix (au fait laquelle préférez-vous?)

Malheur à ceux qui l’ouvrent hors des passages cloutés et donc protégées des scories politicardes. Ceux là ne méritent même pas le titre glorieux de Français (pourquoi croyez vous que le « Charlie 1er » a parlé de déchoir….. dans les sondages?)

Mais laudateur, uniquement pour survivre. Même pas pour être heureux!

 

 

http://free.niooz.fr/s/free/un-horrible-derapage-de-jean-pierre-pernaut-en-plein-jt-12061918.shtml

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses » (et surtout en politique, mais aussi ailleurs)

et « nuit debout » que devient-il ou elle ……?

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….

——

« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:

GrosMots kegiens Février2016

****

13-Novembre : « Qui osera lever l’état d’urgence ? »

13-Novembre : "Qui osera lever l'état d'urgence ?"
Soldat de l’opération Sentinelle au 46ème Festival Interceltique de Lorient (Morbihan) le 6 août 2016. ((AFP/ Jean-Sébastien Evrard))

Le député PS Sébastien Pietrasanta, rapporteur de la commission d’enquête parlementaire sur les attentats de 2015, en est convaincu : la mesure d’exception sera prolongée jusqu’à l’élection présidentielle, voire plus…

 

Après les attentats du 13-Novembre, la France a musclé son arsenal juridique et policier. Mais l’efficacité du dispositif, contesté par certains comme étant liberticide, est difficile à évaluer. Le renforcement concerne chaque étape de la chaîne sécuritaire et pénale : nouveaux outils d’investigation et de répression, surveillance des sites sensibles, peines aggravées… L’état d’urgence, lui, se poursuit. Qu’en pense le député PS Sébastien Pietrasanta, rapporteur de la commission d’enquête parlementaire sur les attentats de 2015 ?

La commission d’enquête parlementaire a jugé l’efficacité de l’état d’urgence « utile mais limitée », et s’amenuisant avec le temps. Pouvez-vous nous rappeler pourquoi ?

Vu ce qu’il venait de se passer dans la nuit du 13 novembre 2015, il était nécessaire de décréter l’état d’urgence, qui a permis de réaliser un certain nombre de perquisitions administratives et d’assignations à résidence de manière efficace. Mais l’effet de surprise des premières heures s’est très vite estompé, puisqu’on estime que l’état d’urgence a été vraiment utile les quinze premiers jours seulement. Après, bien moins.

Depuis la fin novembre 2015 donc, il ne serait donc plus vraiment utile… Pourtant, il court toujours, jusqu’en janvier 2017 pour l’instant.

L’état d’urgence, comme son nom l’indique, vise à gérer une urgence, une situation extrêmement particulière. L’inscrire dans le temps revient nécessairement à le galvauder. C’est presque un contre-sens. Néanmoins, la prolongation de l’état d’urgence permet la poursuite de certaines assignations à résidence, ou au préfet de prendre des dispositions particulières en matière d’ordre public.

Certains pointent son aspect liberticide. Pourquoi est-il maintenu ?

Qui pourrait, alors, avoir le courage de le lever ?

Les travaux de la commission d’enquête ont notamment révélé l’échec des services de renseignements. Où en sont vos 40 propositions, qui comprenaient notamment la création d’une agence nationale de lutte antiterroriste, que le ministre de l’Intérieur n’avait pas tardé, ensuite, à balayer ?

La question de la gestion des secours était un autre point saillant du rapport…

En effet. Une proposition, particulièrement importante, consistait à faire en sorte que les secours puissent intervenir en zone d’exclusion, alors même que les terroristes ne sont pas totalement neutralisés. Ce qui n’a pas été possible le 13-Novembre et qui a beaucoup interrogé à juste titre. D’ici fin 2017, toutes les brigades de pompiers disposeront de protections particulières adaptées à cette situation.

On demandait aussi que l’Ucofi (Unité de coordination des forces d’intervention) soit étoffée. On a été entendus. Mais on voit bien qu’une rivalité persiste, qu’on a du mal à comprendre en tant que parlementaire et citoyen, entre le Raid, le GIGN et la BRI. Et ce n’est pas un rapport de la commission d’enquête qui va, sur ce point, faire évoluer les mentalités.

Sur le plan judiciaire, par ailleurs, les pouvoirs et les moyens du parquet antiterroriste ont été renforcés et la répression des infractions terroristes aggravée.

C’était aussi un élément important, en effet, sur lequel nous devrons néanmoins être vigilants. La nouvelle politique pénale consiste à pouvoir criminaliser le plus possible – au lieu du simple délit – ceux qui reviennent de Syrie, ce qui à mon avis est une bonne chose. Mais si on n’accorde pas davantage de moyens à la justice, la cour d’assises spéciale aura du mal à suivre.

Comme l’exprimait le procureur François Molins lors son audition, la politique pénale ne doit pas subir les problèmes de contingence. Il en est de même à tous les échelons de la justice antiterroriste.

Quel regard portez-vous sur le travail réalisé, de manière générale, depuis un an ? 

On a légiféré, renforcé nos effectifs, dégagé des moyens financiers sans précédent. Tous nos interlocuteurs nous ont fait part d’un avant et un après 13-Novembre. Dans la coopération européenne par exemple, même s’il reste beaucoup à faire, un net progrès a été fait, sur l’échange d’informations notamment. La coopération entre nos différents services internes s’est elle aussi améliorée, via la mise en place de différentes cellules réellement opérationnelles.

Les exercices et simulations d’attentats se multiplient, et même s’ils peuvent paraître anodins, ils sont selon moi ce qu’il y a de plus utile dans la préparation et la réflexion.

La France a été touchée gravement et elle le sera à nouveau, il faut qu’on s’y prépare le mieux possible.

 

 

Ce député PS qui n’a déposé aucune proposition de loi et qui par contre a voté trois fois pour l’état d’urgence (dont la dernière fois le 26/07/2016 ce qui le met à 100% pour l’état liberticide….),est-il le mieux placé pour parler de l’état d’urgence. On commence à sentir le vent de la défaite des législatives à venir. Il est temps, peut-être de rétro-pédaler, en commission, pour faire frein au moteur à vents….  A quoi pensait-il lors des votes solennels contre les libertés. Peut-on à la fois être complice et opposant? Fait-il parti des frondeurs qui eux aussi ont voté par discipline de fronde – On crée les conditions du loup et ensuite on crie au loup…. Mais il est trop tard, camarade !  vrp-pietrasanta-s-ps

Cela fait une belle jambe aux futures victimes des prochains attentats….  Les prochains attentistes seront poursuivis pour crime et non plus pour un simple délité d’initié….. (et si c’était aussi valable pour les attentats économiques qui tuent des milliers de gens d’active qui en deviennent passifs….. par obligations dividendaires!)

Encore une foi, en France, il faut savoir choisir le bon camp….. Bientôt les victimes seront responsables de la « facilité » avec laquelle ils sont laissé les terroristes les trucider. Il est vrai que dans un pays où l’on demande à des « Pupilles de la Nation, non juifs » de 39/45, d’apporter la preuve que leur parents sont « morts pour la France » parce qu’ils n’avaient pas exploité d’échappatoire possible à ladite mort (on privilégie la fuite devant la « Mort pour la France…. « , c’est à dire la « mort des lâches de France ». Est-ce à dire que l’on a accordé ce titre par défaut alors que l’on eut préféré un titre de « lâcheté »!). Demander communication du rapport « retravaillé » Audoin au Ministère des anciens combattants

 

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20161110.OBS1057/13-novembre-qui-osera-lever-l-etat-d-urgence.html

 

****

 

Mon 13 novembre  –  Récit d’une nuit d’épouvante

Le 13 novembre 2015, Olivier Prévôt était chez lui, à deux pas du Bataclan. Voici le récit poignant de la soirée d’épouvante qu’il a vécue.
bataclan paris attentats daech prevot

Drapeaux, fleurs et bougies en hommage aux victimes le 31 décembre 2016 devant le Bataclan à Paris © AFP/Archives MATTHIEU ALEXANDRE

 

 

L’angoisse est revenue.

Mais c’est vrai qu’il faisait bon, qu’il faisait doux ce soir-là. Juste avant.

De la rue de Trévise où s’était tenu le débat, à Oberkampf où j’habite, j’ai remonté à pied les grands boulevards. Les terrasses étaient pleines, comme si tout ce que la ville comptait de jeunesse s’était donné rendez-vous dehors. Comme d’habitude, je me suis amusé à compter les Spritz dont l’orangé colore les tables. Je me souviens très bien d’avoir pensé au titre d’Hemingway, si juste : Paris est une fête. Les jours qui suivront, la référence fera florès.

Lisez la suite sur le blog d’Olivier Prévôt.

 

 

Il y a l’avant et l’après. Silence sur l’entre deux…. Silence par respect à ceux qui ne sont plus…. On n’a vu personne « je ne suis pas bataclan ». Les pancartes sont rentrées au bercail…. Effet secondaire de l’état d’urgence…? Où sont les pancartes « je ne suis pas en urgence » ? Leurs enfants sont « pupilles de la Nation » parce que leurs parents sont « morts à cause de la France ». Souhaitons que dans 70 ans, ils n’aient pas de réveils nauséeux comme leurs ainés (dans l’histoire), les enfants de « Morts pour la France ». Ce qui peut les sauver, leur kippa (d’emprunt ou d’origine).

La révolution réelle et importante ne fut pas celle de 1789, mais celle de maintenant. L’ordre (décroissant) des valeurs prioritaires en France (après la révolution de la socia-lie . Oui en 2000 c’était aussi et déjà la socia-lie au pouvoir, avec le camarade Jospin, vous savez celui du 21 Avril 2002, qui s’est retiré et a tenu parole……) :

  • Mort à cause de la France (indivis pour le moment….)
  • Mort pour rien (mort spéciale juive, en combattant les armes à la main….)
  • Mort pour la France (ceux qui battaient la semelle, en villégiature -résidence secondaire –  de maquis entre deux époques où ils battaient les cartes pour la belote jusqu’à la re….. belote)

Encore une fois, il faut savoir faire le choix intelligent. Malheureusement ce sont les autres qui décident, après coup, de ce qui est ou n’est pas …. intelligent. Les rétamés n’ont plus la possibilité de rectifier le tir.

 

 

http://www.causeur.fr/bataclan-13-novembre-daech-attentats-41041.html

 

*****

 

Alep : entre trêve humanitaire et troisième guerre mondiale ?

Alep : entre trêve humanitaire et troisième guerre mondiale ?

Une énième trêve humanitaire a lieu à Alep où l’Etat syrien, comme stipulé dans l’accord, a ouvert deux passages afin que la population civile, notamment les plus vulnérables comme les blessés, les enfants et les personnes âgées, puissent sortir vers l’ouest d’Alep. Quant aux combattants, l’Etat syrien a laissé le choix à ceux qui le souhaitent de rendre les armes en rejoignant les postes de l’armée, bénéficiant de l’amnistie présidentielle toujours en cours, ou partir vers une destination de leur choix comme l’a déjà évoqué M. Staffan de Mistoura[1], qui a proposé dans un élan de générosité de les accompagner personnellement. L’Etat syrien a encore une fois donné une preuve de son respect des décisions prises par la communauté internationale.

Les mercenaires de l’est d’Alep n’ont pas trouvé mieux que d’empêcher les civils de quitter les lieux par les bombardements des passages ouverts par l’armée arabe syrienne, laquelle a gardé son sang-froid, et s’est retirée vers l’arrière sans riposter. Les snipers sont également entrés en action afin d’empêcher les civils de faire mouvement vers l’ouest d’Alep. Certains voient dans le comportement des groupuscules armés, ainsi que dans l’escalade verbale de leurs sponsors, un certain désarroi mais leur attitude révèle surtout une volonté de persister dans la logique de guerre.

Les données du terrain démontrent qu’à chaque fois que l’armée arabe syrienne est sur le point de remporter une bataille, les adversaires de la Syrie se précipitent pour instaurer un cessez-le-feu ainsi qu’une trêve humanitaire, trouvant en parallèle les moyens pour faire échouer le processus.

Sauver l’hégémonie américaine primerait-il sur la vie de milliers et de milliers d’innocents, dont le peuple américain fait partie ?

 

 

Faut-il sauver le « soldat US »? Faut-il condamner les civils d’Alep à n’être que boucliers de lâches….. ? Est-ce l’image de terreur que veut instaurer daesh pour convaincre les musulmans à les rejoindre…. Où est la carotte d’une vie meilleure. Daesh c’est comme le gouvernement français qui ne sait que terroriser…. (pourquoi, en matière de répression routière, il n’y  pas de « récompenses » pour les bons conducteurs, non pris en faute – ce qui ne veut nullement dire qu’ils n’en commettent pas. Ils sont simplement non pris, sur le moment….)… Mais personne ne leur a appris que l’on n’attrape pas des mouches avec du vin-aigre…. ! Faut-il faire des trêves ad vitam? Les arabes ont décidément un lien très fort avec la Toussaint (souvenez vous du FLN)

Qui a intérêt à agiter le chiffon rouge de la 3éme guerre mondiale? Clinton est out, rangez vos ogives, au désespoir!

 

 

http://reseauinternational.net/alep-entre-treve-humanitaire-et-troisieme-guerre-mondiale/

 

*****

 

Les clandestins reçus comme des rois à Paris

 

 
 

Le « plus gros centre européen de transit pour migrants » ouvre ses portes après deux mois et demi de travaux.

 Sorte de gros dôme bizarroïde jaune et blanc, le « plus gros centre européen de transit pour migrants » ouvre ses portes après deux mois et demi de travaux. Sorti du cerveau d’Anne Hidalgo – notre Hillary Clinton au rabais -, le lieu pourra accueillir chaque jour entre 50 et 80 personnes, c’est-à-dire le nombre de « migrants » censés débarquer quotidiennement à Paris. Des chiffres officiels certainement très en deçà de la réalité. Au total, le centre pourra recevoir en même temps 400 clandestins qui n’ont rien à faire chez nous.

Destiné en priorité aux « hommes isolés » (où sont leurs femmes – puisqu’elles peuvent-être plurielles – et les smalas. Auraient-ils fuit leur pays en y abandonnant leurs suites?), lesquels constituent le gros des troupes de ces envahisseurs qui n’apporteront aucune richesse supplémentaire à la France, le camp a été inauguré en grande pompe par Emmanuelle Cosse, ministre du Logement des étrangers, accompagnée pour l’occasion d’Anne Hidalgo, maire d’un Paris 2.0 où le multiculturalisme a pignon sur rue.

Les autres avant les nôtres : constamment, à tout prix et à toute force. 

Localisé près de la gare du Nord, le centre participera encore à la dégradation d’un quartier qui n’a déjà quasiment plus rien en commun avec la France. Une volonté d’Anne Hidalgo qui indiquait : « C’est autour de la porte de la Chapelle que convergent les migrants et je pense qu’il faut être à proximité des endroits où ils viennent. » (C’est bien connu, toutes les diasporas font du communautarisme, interdit par la loi,  juifs, musulmans,chrétiens, protestants, athées, agnostiques,  ….  et étrangers. C’est la loi d’exil qui veut cela. Même les expatriés Français le font ailleurs. Preuve qu’il y a la loi et ce que l’on en fait). Eh oui, ces messieurs doivent pouvoir rapidement trouver leur chemin ! Ils pourront, d’ailleurs, rester entre 5 et 10 jours dans cet hôtel pour clandestins avant d’être transférés vers un centre pour demandeurs d’asile (CADA) ou un centre d’accueil ou d’orientation (CAO)…
 
Pour faire bonne mesure, un autre centre sera construit, destiné à héberger les « publics vulnérables » que sont les femmes et les familles. Il risque d’être peu occupé, tant les hommes sont ultra-majoritaires parmi ces fameuses « populations migrantes » où se cachent nos nouveaux Montaigne, ministres ou ingénieurs en physique nucléaire au chômage… Les faux mineurs isolés seront transférés vers des structures de la mairie de Paris.
 
Des dizaines de Français sans domicile meurent tous les ans à Paris ? Des Français ne peuvent plus se loger dans Paris à cause des prix prohibitifs ? Priorité aux clandestins et aux assistés. En arrivant dans le centre, ces personnes qui devraient se retrouver dans des charters trouveront un vaste hall gonflable d’orientation, au sein duquel ils trouveront toutes les informations pour squatter durablement en France (et squatter la France, en conquérant). Preuve que la mairie de Paris fait bien les choses, les démarches pour obtenir l’asile seront traduites dans des dizaines de langues, notamment les très exotiques pachto, dari et tigrinya…
 
Probablement inquiets par les tensions interethniques qui pourraient se faire jour entre ces individus un peu moins ouverts que les bobos qui les reçoivent, la halle sera subdivisée en huit « villages » de 50 places… Bref, l’argent des contribuables est encore bien dépensé…

 

 

Encore une fois la France du « vivre ensemble », par définition rassembleuse, divise …… Il y a les immigrés-malgré-eux et leurs sous catégories :

  • les hommes isolés
  • les publics vulnérables (et des deux côtés de la barrière (Autochtones et pièces rapportées de force, par eux, mais pas par nous, il me semble!)
  • les autres
  • les natifs du pays

C’est vrai que la France reste pays des lumières (on ne s’y retrouve plus….. dans ses méandres et circonvolutions de son histoire). C’est ce que l’on appelle le vivre ensemble séparé… D’un côté les gens à sauver et de l’autre les gens à sauver. La France bonne Samaritaine, en somme, ou plutôt en déduction (mais uniquement intellectuelle, parce que en matière de fric, circulez, il n’y a plus rien à piquer… Ils sont raides, les Franchouillards)

 

 

http://www.bvoltaire.fr/gabrielrobin/les-clandestins-recus-comme-des-rois-a-paris,293456

 

*****

 

 

 

*****

Attention! 
Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut leur louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?

Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi, réputé jour de chance…) au :

État d’urgence ordinaire et « normale » : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant!

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé

L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)

 Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)

un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)

Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)

Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!

Il est vrai que c’est tellement banal que l’état d’urgence…..

  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils nous demanderont (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état n’est pas l’état d’urgence, mais…. sa reconduite aux frontières du pouvoir et surtout dehors dudit pouvoir)

Article 21 Préambule de la constitution :

« Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »

(En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple! et non les ersatz du pouvoir

en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

 …. au 26/01/2017 – et son corollaire de « Nuit Debout » et son 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!

Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..

Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences