-

état d’urgence

La méditerranée en état de siège. Mieux vaut un Trafalgar en mer qu’un chaos en intérieur, d’où l’état perdrait son siège d’urgence …(unedekeg@28/11/2017)

Publié le Mis à jour le

choix du jour : «état d’urgence» ou «état de siège»
 
pensez à cliquer sur les liens qui apparaissent en orangé, vous découvrirez des tableaux pouvant vous intéresser….. à divers titres et degrés
*****
*****

Français quand vous saurez……que :

Mc’Ron n’est pas radin, il parle de siège, pour l’état …. Vous aviez cru qu’il parlait de son siège personnel, qui lui sied bien par la lunette…. Ne lui manque plus que le PQ. Il paraît que les billets de banque n’auront plus cours. D’où les délestement annoncés de la société générale pour un malheureux milliard (préfiguration des stocks de PQ à récupérer. Se torcher le cul avec des €uro en bank-notes est plus iconoclaste que se torcher le cul avec un drapeau français…. Qui s’en soucie?)

 

et avec un peu de recul….

Après l’état d’urgence, il y eut un vide et au risque de faire un bide, on fit un état de siège, avent de faire celui de l’état! Barricadiers à vos pavés « de bonnes intentions »

*****

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Migrants en Méditerranée: la seule solution, c’est l’armée

 

Le film-catastrophe Ruée incontrôlée sur l’Europe vient de s’enrichir ces jours-ci d’une séquence particulièrement éprouvante. C’est Le Figaro du 20 novembre qui nous la dévoile par un article de Jean-Marie Leclerc d’abord intitulé : « Nice s’érige en verrou de la frontière sud », titre anodin par rapport à un contenu explosif. Le chapeau dit : « La police fait face à une seconde vague migratoire venue de Tunisie et d’Algérie qui inclut nombre de repris de justice ». La lecture de l’article donne plusieurs raisons pour tomber de sa chaise : flottilles de petits bateaux indétectables par les radars et chargés de délinquants relâchés des prisons surpeuplées du Maghreb, débarquements clandestins d’islamistes qui, à la différence des subsahariens, ne se laissent pas relever les empreintes et refusent l’aide des bénévoles de la Croix-Rouge pour ne pas se faire détecter. Tout ça en aggravation de l’interminable et ridicule partie de ping-pong entre policiers français et policiers italiens qui se renvoient les migrants de Menton à Vintimille et de Vintimille à Menton.

« La solution ne saurait être seulement policière »

Il faut reconnaître que le président de la République et le ministre de l’Intérieur ont posé des actes forts contre les islamistes : le premier a lâché des ballons multicolores dans le ciel de Paris le 13 novembre, le second allume des bougies à sa fenêtre. Il faut reconnaître aussi qu’ils « se tiennent au courant heure par heure de la situation ». Mais se tenir au courant d’une situation n’est pas intervenir (oui mais sans information, il est impossible d’agir. Conclusion, peu d’informations doivent leur parvenir. Le plan sentinelle aurait-il des lacunes?). Alors, M. Macron l’autoritaire et M. Collomb tolérance-zéro-comme-à-New-York, on se décide, on fait quelque chose ? Un attentat gravissime, une voiture piégée devant les vitrines de Noël sur les Grands Boulevards, un ou plusieurs des malfaiteurs ayant transité ces jours-ci par une plage de Sardaigne ou de Sicile, et c’en est fini de vos carrières. Vous iriez allonger la longue liste des disparitions politiques (quel est le visage du chômage politique? Est-il en progression similaire à l’autre, le vrai?) de 2017.

L’article très détaillé de Jean-Marie Leclerc se termine par une phrase sidérante : « une chose est sûre, la solution ne saurait être seulement policière ». Et l’auteur s’arrête, terrifié à la pensée du lynchage médiatique qui s’abattrait sur lui s’il allait au bout de sa pensée. Preuve que la gauche morale (quel oxymore) dicte encore les limites de ce qu’on peut dire ou ne pas dire, même à un journaliste courageux du Figaro (second oxymore. A trois, je mœurs).

L’exemple australien ?

Personne, strictement personne, dans les journaux et médias où l’on signe ses opinions de son nom (ah bond cela existe des gens non-anonymisés dans l’emmédiat! J’en suis es-baudi James) , personne n’ose mettre les pieds sales du réalisme dans le plat mal cuit et douceâtre de la bien-pensance. Alors allons-y, posons. La seule façon d’arrêter la ruée exponentielle vers l’Europe est la force militaire. Il me semble qu’il existe une marine militaire française en partie basée à Toulon. Il me semble que, dans les auto-stops de ma jeunesse, je me suis retrouvé sur une haute colline dominant le port italien de Tarente et qu’il y avait des cuirassés à perte de vue dans la rade. Je suppose qu’il existe une flotte militaire espagnole en Méditerranée. A quoi servent-elles ? A repêcher quelques migrants dans le cadre de l’opération Frontex et à intimider Bachar Al-Assad en stationnant au large des côtes de Syrie. Il faut désormais que ces flottes arrêtent manu militari toute embarcation qui se dirige du sud au nord, et ramènent au bercail africain leurs passagers (il faut tisser la toile nord-méditerrannée et couler toute flottille-menace… C’est à ce prix que l’on pourra espérer sauver la paix sociale. Le président s’y emploi au niveau intérieur et il faudrait que son ministre de l’intérieur s’occupe de ce qui est au sud de la ligne de flotte-combinée). C’est ainsi que les Australiens, aidés par d’autres territoires, reconduisent en Indonésie les embarcations égarées dans le détroit de Torrès.

Les plus courageux des faiseurs d’opinion nous disent : oui, il faut arrêter ce déferlement incontrôlé, et la meilleure manière d’y parvenir, c’est de développer l’Afrique. Voilà une idée parfaitement colonialiste et raciste puisqu’elle suppose que les Africains sont incapables de résoudre leurs problèmes eux-mêmes. Certes ils doivent lutter contre deux calamités gigantesques qui appauvrissent leur continent et l’empêchent d’avancer : l’hypernatalité et l’hypercorruption. Le président Macron lui-même, qui n’est pas aveuglé par les œillères idéologiques de son prédécesseur, a déclaré que 8,2 enfants par femme, c’était beaucoup trop pour permettre le développement. (il faut leur donner la pilule gratuitement au lieu de leur faire et mettre des suppo….)

La Méditerranée oui, le Mali non

Quant à l’hypercorruption, l’exemple du Mali n’incline pas à l’optimisme. On se souvient peut-être des « châteaux de la sécheresse », ces splendides demeures construites à Bamako dans les années 1970 avec les dons destinés à secourir les victimes des violentes sécheresses qui avaient affamé le Sahel. Voilà que Le Monde, oui Le Monde, le journal phare de la pensée correcte, a publié le 17 novembre un article consternant de Christophe Ayad qui a pour titre « Le Mali est notre Afghanistan ». Article consternant, non par les qualités d’analyse de ce journaliste mais par ce qu’il révèle. Et on se demande comment ces révélations ont bien pu passer sous les radars du rédacteur en chef. (voir à cet effet, https://wp.me/p4Im0Q-2bZ)

D’abord, la présence de l’armée française « accélère la corruption, l’irresponsabilité des élites et les manipulations de la classe politique ». Ensuite, l’armée française, comme l’armée américaine en Afghanistan, unifie et mobilise contre elle ceux qu’elle était venue combattre, elle construit sans le vouloir la rébellion au lieu de la détruire. Enfin le président du Mali, Ibrahim Boubacar Keïta a « détourné l’argent prévu pour la reconstruction de cette région sinistrée (le nord sahélien du pays), et il n’a rien fait pour reconstruire l’armée malienne ». Malgré tout son sable, ce pays est devenu pour nous un bourbier, et je me demande quel imbécile y a poussé l’armée française. (Quand contrôlera t-on la véritable destination des dons? L’appel à la solidarité ne masquerait-il pas une vaste arnaque au seul profit des élites, ailleurs, comme ici ?)

Si l’on attend le développement de l’Afrique pour arrêter les navigations clandestines en Méditerranée, l’Europe sera depuis longtemps dans les fers de régimes dictatoriaux impitoyables, ou dans les feux des guerres civiles, ou les deux à la fois.

L’automne 17 est un printemps

Terminons sur une note plus gaie. Cette fin 2017 me semble montrer les signes précurseurs d’une mutation idéologique qui nous débarrasserait enfin des tabous et des a priori du politiquement correct. La gauche française est dans un état de décomposition avancée sur le plan politique comme sur le plan syndical. Le tweet antisémite de Gérard Filoche, un homme avec un riche passé d’inspecteur du travail et de tueur d’entreprises, prouve que la débâcle atteint maintenant les idées. La gauche se noie, eh bien maintenons-lui fermement la tête sous l’eau (attention, non assistance à personne en danger, de survie, peut vous mener loin….). L’automne 17, automne forcément révolutionnaire (mais de quel 17 parlons-nous? Celui des années 2000, fut aussi révolutionnaire, a vu la création d’un nouveau titre « Pupille de la Nation inconnu ». Qui eut cru qu’en ces temps modernes on put encore parler d’inconnu, excepté en ce qui concerne notre avenir individuel et collectif), me paraît être en réalité un printemps de la pensée conservatrice. Conservatrice au sens finkielkrautien de protection de ce qui est beau, fragile et menacé, comme la France et l’Europe aujourd’hui. Partout s’épanouissent les Cent Fleurs de la pensée conservatrice et salvatrice. Je ne citerai pas le nom des Français, bien connus de tous et particulièrement des lecteurs de Causeur, mais je tresserai une couronne de lauriers bien verts et tout juste coupés à Mathieu Bock-Côté, notre cousin québécois, magnifique essayiste et écrivain, preuve vivante de la vigueur du français d’Amérique. Il vient de publier dans un grand journal du matin un bel article sur la pédagogie de l’admiration, mais c’est lui qui est admirable. Admirable de courage, de lucidité et de vigueur de style. A tous les Français, surtout à ceux de mon âge qui se rongent les sangs et craignent le pire pour notre pays, je conseille de lire Mathieu Bock-Côté, c’est meilleur pour la santé et plus efficace que l’alcool ou les anxiolytiques.

 
La France en état de siège…. Après l’état d’urgence, après l’état de grâces, voici venu l’état de siège….  Habituellement ce sont les assaillants qui assiègent… Mais la modernité fait que ce sont maintenant les tochtones qui s’assiègent tout seul….. Il est vrai que les flux migratoires sont tendus (mais pourquoi se plaint-on de ce que l’on a crée au nom de l’économie – rouleau compresseur impitoyable qui a crée justement les flux tendus…), mais de là à mettre le siège de la méditerranéenne, il y a un monde que le monde arabe semble franchir allégrement, à la rame ou à vapeur, leurs steamers déversent leurs cargaisons de touristes d’eldorado.
On trouve normal d’envahir les pays « étranges », caméra en bandoulière et on refuse le même traitement pour ceux qui sont assoiffés de notre culture (Sécurité sociale, ReMA, CMU, pécule, gîte et couverts, ….) et veulent en croquer (comme nos dirigeants et politicards) en un pays devenu ripoublique! On est subjectifs et on manque d’honnêteté.
Aussi pour limiter la dilapidation de l’effort des tochtones, on fait donner l’armée….
Vaut-il mieux combattre à coeur (comme le camembert fait) où aux frontières? Il est vrai que Schengen est passé par là et que de frontières il n’y a plus, exceptés aux fins fonds de l’empire européen. Et là on est impuissant à moins d’envahir les dix – ils sont 27 – pays. Alors on fait du vent pour dire que le plan sentinelle n’est qu’un fiasco.
Merci état d’urgence. On va bientôt le regretter, comme pour le François. Que devient-il au fait, depuis qu’il est en retraite?
Quand ferons-nous, enfin, le siège de l’état pour permettre aux ordonnances de favoriser les patrons et non le vil mécréant qu’est le Peuple… Qui continue à laisser faire?
 
….. deux ou trois doigts de « French Touch électorale »? Cliquer ci-dessous les liens en orangé, dans, « … et pendant ce temps…. », les liens idoines en « French » quelque chose!
******

FIN de la une DU JOUR

Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français », et que depuis environ 1620…… Avant?
Rappel : au coeur des articles, les éléments écrits en bleu (ou noir) et verticaux sont de keg ce sont des commentaires (genre explication de texte ou notes personnelles ou d’autrui) et en final la conclusion est en noir vertical..

******

Et pendant ce temps……

En ouvrant les trois documents, ci joints relatifs à

Découvrez-y la si fameuse « French Touch électorale »….., en sous marins!

les législatives 2002 sont dans la boite et on peut donc comparer 2002 – 2007 – 2012 et 2017 et voir le développement électoral de plus en plus riche en aberrations. Oserez-vous les voir et découvrir, plus bas? 45 députés seraient rémunérés au Smic comme indemnité de base… (enfin des élus du peuple connaissant les joies du Peuple avec des fins de mois qui démarrent le 9 ou 10 du mois)

Et si on comparaît….. (il vous suffit de cliquer :  le75-dpt – 02-17 ). Cette comparaison pour le département 75 se décline pour chaque département et chacune des 577 circonscriptions. Découvrez la qualité quantifiée de nos chers élus qui brillent de plus en plus vers le zéro à l’infini. Bientôt les élus seront ceux qui auront moins 0% de voix par rapport aux inscrits, « l’élection en moins ». Vous pouvez demander une telle comparaison pour chez vous. Il suffit d’oser demander (plus facile de que voter et surtout de voter bien)

1,5 milliards, c’est la mise de fonds sur les fonds baptismaux de la macronique défailles, que pourraient consentir ;

  • les politicards en rupture de BAN (blancs-Abstentions et nuls), puisque élus avec un chouia de voix par rapport aux inscrits (celles refusées en publication officielle)
  • les partis qui en ont assez de s’exaspérer de la générosité du Peuple qui les fait vivre grassement (avec ou sans VRP du pouvoir)

A noter qu’il manque les chiffres de 2002, en cours de collecte, retraitements et analyses (qui seront ajoutés, dès qu’élaborés….). Un clic sur  – 1,5 milliard écomico-politicarde  –  pour une claque à nos politicards, qui ont la tête de l’emploi….

Dans l’esprit de l’effort de guerre que les députés veulent s’imposer, par esprit de solidarité avec le peuple à qui on pique 5€ d’APL, pour aider la patrie en danger, nous travaillons à l’étude de leurs indemnités (de base + IRFM = 10 972€ par mois) au prorata de leur résultats au 1er tour par rapport aux inscrits et les incidences d’économies, député par député et au niveau national et dans le temps, année par année d’élection. Il n’est pas normal qu’un député à 3% perçoive le même que celui à 30% …. Quand ce travail sera fini, il apparaîtra ici….

On parle de VRP du Peuple, devenus VRP du pouvoir. Savez vous que le VRP est très souvent payé au résultat (commissions en % du chiffre d’affaire). Il est déjà un résultat concernant les VRP du pouvoir que sont devenus les ex VRP du Peuple…. – On cherche à emmerder l’automobiliste, un peu plus, en créant de toute pièce une nouvelle taxe (pourquoi ne prend t-on pas ces 100 millions espérés sur les bénéfices des pétroliers avec interdiction de répercussion sur les consommateurs? Et jusqu’à quand l’automobiliste va t-il se laisser faire…. Y a t-il parmi eux des APLisés? Il faut leur dire que les cumuls sont maintenant interdits et que gagnera t-on quand la branche automobile plongera dans le rouge, va t-on contraindre les Français à acheter 2 voitures au lieu d’une?). C’est tout nouveau cela vient de sortir – C’est la qualité de leur élection. Que pensez vous :

D’où l‘idée de demander aux élus de montrer l’exemple de la rigueur en acceptant de n’être indemnisés (base et IRFM) que sur la base de leur résultat du 1er tour…(et non avec un fixe de 10793€)  Les APLisés accepteraient certainement plus facilement la ponction de 5€

les sous marins étant des participants du challenge du nombre, histoire d’emmerder, un peu plus les électeurs et qui souvent sont des officines des partis dits « grands », tellement grands qu’ils en sont réduits à traficoter.

Il serait intéressant de faire apparaître, sur les professions de foi des candidats (Divers, Divers Droite, divers gauche et autres pavillons de complaisance), le rattachement financier desdits candidats. Ils ont obligation de le signaler lors de l’inscription de candidature. Ce serait plus honnête de savoir, in fine, pour qui chaque candidat roule… Il suffit de le décréter ou de l’ordonner. Avantage, cela ne coûte rien au budget… et en ces temps difficiles c’est positif!

Ce tableau en attente de celui qui sera complété avec l’analyse-étude des résultats de 2002 (puis éventuellement, ensuite,depuis 1958, – si c’est possible d’accéder aux chiffres des résultats par circonscriptions et non aux regroupements – soit 15 élections législatives scrutées dans leur déclin….)

Qu’en pensez-vous?

 

*****

« L’héritage crucifié »

Message d’outre-tombe

11 Novembre 2005

héritage en croix
on a festoyé un centenaire, il paraît…….. : https://wp.me/p4Im0Q-2ag  (c’est long pour 100 ans – le texte – normal). En étiez-vous ce 11/11/2017 et à quel tire réel et vrai?
La France méprisante vis à vis de ses « Pupilles de la Nation inconnus ». Surtout ne ravivez pas la flamme du mépris. Ils ont déjà eu leur lot jusqu’au dégoût, à la fin de leur vie….. https://wp.me/p4Im0Q-2az . C’est de l’eugénisme d’état à l’étal brut.
*****
Mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011 .
*****

 

Souvenez-vous, les plus grandes saloperies sont au JO en Juillet et Août, lorsque les Français sont, non dans la rue mais, sur le sable, avant que d’être sur la paille…. Le pouvoir se décide sur le sable des arènes (quelle corrida), Panem et circenses ……

Dont  (cliquer sur chacun des items, ci-dessous, pour accéder aux tableaux d’analyse, sous Word, c’est gratuit et cela peut rapporter gros, en connaissance) :

*****

A l’attention particulière de la liberté d’expression, voir:

« Il se passerait toujours quelque chose aux galeries Lafayette » d’Orléans …. : http://wp.me/p4Im0Q-1CO
Publicités