-

Syrie

La transparence est à la base citoyenne et plus vous vous élevez, au dessus des rotures, plus vous vous opacifriquez! C’est une règle politicarde. (by keg – 10/03/2017)

Publié le

Le choix du jour : «citoyen transparencé» ou  «politicard-opacifriqué»
le-decretage-des-crets   (les aides familiales des détournements…détournées)
  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

Der des der

Mossoul : la mosquée du prêche d’Al-Baghdadi à portée de tir

De qui se mo(s)que t-on? A portée ne veut nullement dire la conclusion. On est à une portée de tir de la présidentielles, va t-on pour autant utiliser l’ultima ratio décrété par Fillon en Juillet 2011…. ( https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011 – en pleines vacances! La dragée passe beaucoup mieux, et sans vaseline pour le 7,62, en pruneau et non le 49-3, de la répression)

http://www.france24.com/fr/20170309-irak-mossoul-mosquee-al-nuri-albaghdadi-video-exclusive-reportage

 

———-

Exercez-vous à la découverte par les chiffres en présidentiels :
au 27/01/2014 – Pénélope n’était pas inscrite au cheptel des « aides familiales accordées aux nécessiteux », tel que transmis à la HAPVP et signé sur l’honneur (avec à la clé les 45 000€ d’amende pour…. – fiche-transparency-fillon
Les politicards sont friands d’affaires. C’est vrai qu’ils s’emmerdent à politiquer, alors autant que ce soit juteux…. Pour que vous aussi vous puissiez jouer, paramétrez ce qui suit : digest-tranparency3
  • en V7 : 14 possibilités
  • en W15 : 11 possibilités
  • en U15 : 9 possibilités
(cellules en jaune) et vous voici avec la possibilité de 1386 tableaux possibles d’analyse. C’est entièrement gratuit (étude en cours des assistants parlementaires : 196 parlementaires analysé sur 925 répertoriés). Il vous suffit d’oser regarder la réalité…. et sans le moindre parti pris, avec le seul souci citoyen au service des citoyens.

———–

je ne voterai pas pour mes bourreaux. La révolte d’un « pupille de la Nation non juif », trop con pour apprécier le bonheur promis par des-put-a-tifs (ne parlons pas des chauves)   (en abrégé : http://wp.me/p4Im0Q-1sO)

Français quand vous saurez……que :

 On vous transparence à tout va. Mais dès que vous vous élevez, on vous opacifrique en escarmouches plus ou moins scabreuses selon que…. Vous voulez être clerc, postulez en étude….

 

….. et avec un peu de recul….

Macron aurait été exfiltré de la HATVP. Rien ne vaut l’opacité transparente…. La transparence, c’est bien connu, c’est pour ses ennemis

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

HATVP : pourquoi la déclaration de Macron a disparu (ou Une certaine idée de la transparence…)

En regardant le site de la Haute Autorité de la Transparence de la vie politique, j’ai constaté hier que la déclaration de M. Macron avait disparu…

Comme on voit, elle avait apparemment été mise en ligne sur le site de HATVP le 26 janvier 2017 (gardez bien cette date en tête pour la suite).

II. Que dit la loi pour les ministres ?

1/ Les déclarations

Les nouvelles obligations de transparence sont issues de l’article 4 de la loi n° 2013-907 du 11 octobre 2013 relative à la transparence de la vie publique (en réaction à l’affaire Cahuzac), qui indique

Donc un ministre doit faire une déclaration à la HATVP dans les deux mois qui suivent sa nomination et dans les deux mois qui suivent son départ du gouvernement. C’est clair.

2/ La publication

C’est bien d’avoir une déclaration, mais c’est mieux qu’elle soit publique. L’article 5 de la loi n° 2013-907 du 11 octobre 2013 le précise :

OK. On récapitule :

  1. Le ministre a 2 mois pour envoyer la déclaration ;
  2. la HATVP la transmet au fisc, qui a 1 mois pour répondre ;
  3. quand la HATVP reçoit la réponse du fisc, elle a 3 mois pour tout bien analyser, valider, discuter et, enfin, publier la déclaration.

On est donc au pire à un délai de 6 mois pour publier la déclaration du ministre, à partir du jour de départ de l’intéressé.

3/ La durée de publication

Donc les choses sont très claires :

  • la déclaration de patrimoine d’entrée en fonction disparait du site de la HATVP au jour de la fin des fonctions ;
  • la déclaration de patrimoine de fin de fonction disparait du site de la HATVP 6 mois après la fin des fonctions.

Je rappelle que le but de ces déclarations est bien de comparer le patrimoine final avec la patrimoine initial… C’est difficile si la déclaration de patrimoine initiale est retirée avant même que la finale soit déposée.

Et ça devient très très dur d’utiliser la déclaration finale si elle est retirée 6 mois après la fin des fonctions, alors que la HATVP a jusqu’à 6 mois après la fin des fonctions pour la publier – si vous voyez ce que je veux dire…

Alors du coup, tout s’éclaire pour le cas d’Emmanuel Macron, qui a parfaitement respecté la loi, vu qu’il a démissionné le 30 aout 2016 :

  • sa déclaration initiale a immédiatement été retirée, c’est évidemment pourquoi je ne l’ai pas trouvée quand j’ai refait mon étude de juin ;
  • sa déclaration finale a été signée par lui le 28 octobre 2016 (bref quand M. Macron a 2 mois pour déclarer, il déclare au bout de 2 mois moins 2 jours, ce qui réduit d’autant le délai de publication, donc #LaTransparence #BienJoué #MaisGauléQuandMême) ;
  • sa déclaration finale a été (apparemment selon le site) publiée le 26 janvier 2017 – par chance la HATVP n’a pas mis les 3 mois maximum (heureusement qu’elle n’avait qu’une démission de ministre à suivre, ça va lui faire mal dans 3 mois) ;
  • les 6 mois après sa démission tombant le 1er mars 2017, sa déclaration a été retirée du site de la HATVP.

Bref, la déclaration finale de M. Macron n’est a priori restée sur le site que 34 jours.

La transparence quoi…

Pourtant, comme le disait le rapporteur du projet de loi sur la transparence (p. 39) – qui est le nouveau Garde des Sceaux :

P.S. Au passage la déclaration semble incorrectement remplie, il manque la date de fin de fonctions :

P.S. 2 : étrange, pour la HATVP la vente de l’appartement de M. Macron pour 980 000 € et le règlement de 880 000 € de dettes ne semblent pas constituer un “évènement majeur ayant affecté la composition du patrimoine”… #VaComprendre

III. Action

Il semble raisonnable de demander une modification du Décret pour obtenir une réécriture indiquant, par exemple :

“Les déclarations diffusées en application du I demeurent accessibles au public pendant la durée des fonctions ou du mandat au titre desquels elles ont été déposées, puis pendant une période allant jusqu’à un an après que les déclarations de fin de fonction aient été mise à disposition du public.”

Je vous propose donc, si vous le souhaitez, de m’aider à faire bouger un peu les choses.

Comme les droits ne s’usent que si on ne s’en sert pas, j’ai écrit à la HATVP :

pour avoir des confirmations :

Je vous propose donc de me soutenir en tweetant à la HATVP ainsi qu’au garde ses Sceaux et au Ministre de l’Intérieur pour qu’ils se penchent sur la question.

Je vous propose donc d’envoyer aux comptes : @HATVP@JJUrvoas@justice_gouv

le tweet suivant :

@HATVP@JJUrvoas@justice_gouv Je soutiens les demandes du site Les-Crises http://www.les-crises.fr/hatvp-pourquoi-la-declaration-de-macron-a-disparu/ Merci de bien vouloir lui répondre

et  de le doubler par un mail à :  adel@hatvp.fr 

Je compte sur vous – merci !

 

Ils ont des liens et ils seraient en liens possibles, entre eux. A affiner : 170310Liens1

Après le Macron épinglé…

Ensemble on peut analyser plus. Dans la liste jointe vous pouvez aider à trouver le nom de jeunes fille des épouses de parlementaires…. Aide bien venue. Merci

 

http://zebuzzeo.blogspot.fr/

 

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….
——
« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:
GrosMots kegiens Février2016

****

 

Frexit, CIA, Wikipédia… 10 choses à savoir sur Asselineau, le candidat surprise à la présidentielle

Frexit, CIA, Wikipédia... 10 choses à savoir sur Asselineau, le candidat surprise à la présidentielle
François Asselineau, candidat à la présidentielle, le 10 février 2017 à Dijon (JC Tardivon/SIPA)

Il avait échoué en 2012, mais cette fois, c’est la bonne. François Asselineau, 59 ans, va dépasser le seuil des 500 parrainages et devrait être candidat à la présidentielle. Un nouveau Cheminade ? Pas du tout !

 

François Asselineau n’est pas encore officiellement candidat à la présidentielle. 500 signatures ne suffisent pas, les parrainages doivent être répartis dans au moins 30 départements ou collectivités. Si c’est le cas, sa qualification sera une surprise de plus dans cette campagne qui en a connu tant. Qui est-il ?

1Frexit – Le slogan de François Asselineau ? Sortir de l’Europe, marcher dans les pas du glorieux peuple britannique. Après le Brexit, le Frexit !

2Victimisation – François Asselineau porte un discours radicalement anti-européen, et plus généralement, antisystème. Donc anti-médias.

3Chocolats –  « Ils viennent vous embistrouiller à la mairie, ils ne vous lâchent plus », explique Bernadette, maire d’une petite commune de 50 habitants du Grand Est.

4AFP – ses soutiens sont allés jusqu’à publier sur Twitter une fausse infographie de l’AFP.

5Cas d’école – Il y a eu la bataille d’Hernani. Il y a la bataille de la fiche Wikipédia de François Asselineau. A-t-il droit à sa notice biographique sur le site d’encyclopédie collective ? Remplit-il les critères ? Le débat a été épique entre wikipédiens, au point de devenir un cas d’école (comme pour les footballeurs les actrices porno).

6Conspirations – L’europhobie de François Asselineau se conjugue avec un antiaméricanisme forcené.  Si bien que François Asselineau est sous surveillance du site Conspiracy Watch qui, comme son nom l’indique, lutte contre les thèses conspirationnistes.

7Russie – Plusieurs spécialistes de la Russie, comme le journaliste Nicolas Hénin, ont relevé la proximité de François Asselineau avec le Kremlin.

8Pasqua – Asselineau n’est pas un nouveau Cheminade. Enarque (promotion Léonard de Vinci), inspecteur des finances, il fait carrière dans les ministères de droite durant les années 90.  Il siège un temps au conseil de Paris au sein du groupe UMP.

9Droite de la droite – Après le RPF, François Asselineau passe par le RIF, le Rassemblement pour l’indépendance de la France.

10Youtube – La stratégie médiatique d’Asselineau repose sur des vidéos virales dans lesquelles le candidat développe sa vision du monde, ses premières réformes une fois élu à l’Elysée… Avec ses 30.000 abonnés, le compte de l’UPR fait beaucoup mieux que la plupart des autres partis politiques français, PS, LR et FN compris.

 

François Asselineau, un petit candidat ordinaire, en somme, qui veut jouer dans une cour de grands qu’il a délibérément quittée, pour se faire un nom en lieue et place d’une place plus que subalterne.

La France a besoin d’autre chose que tout ce que la panoplie des putatifs va lui proposer. Le candidat de la France ne sera pas dans cette promo 2017 Il ne suffit pas de dire que l’on est autre, encore faut-il l’é^ter, réellement.

Regardez ce qui se passe :

  • gauche = affaires de magouilles
  • droite : affaires de magouilles
  • extrêmes droites : affaires de magouilles
  • extrêmes gauche : affaires de magouilles (toutes ne sont pas au grand jour….)
  • Centres ; affaires de magouilles par connivences-complicités-associations (de mâles fêteurs)

Tous ceux qui baignent dans le bain politique depuis une vingtaine d’année sont gangrenés, certains jusqu’au trognon….Le meilleur candidat pour la France et surtout les Français : http://wp.me/p4Im0Q-141

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/presidentielle-2017/20170309.OBS6370/frexit-cia-wikipedia-10-choses-a-savoir-sur-asselineau-le-candidat-surprise-a-la-presidentielle.html

 

 

****

 

À 5 ans, il fait un doigt d’honneur à la police!  –  La valeur n’attend pas le nombre des années

 

police evreux banlieue

Sipa. Numéro de reportage : 00786278_000002.

Vous connaissez le quartier de La Madeleine à Evreux ? Non et vous ne perdez rien. Un quartier qu’on qualifie de « populaire » si on pense bien. Et de « sensible » ou « dangereux » si on pense mal.

 

J’y suis passé hier en voiture. Devant moi, il y avait un véhicule de police. Les flics devaient avoir faim. Ils se sont arrêtés devant un kebab pour acheter un chawarma. Tout près, sur le trottoir, un gamin de 4 ou 5 ans les regardait. Il leur a fait un doigt d’honneur. Les flics ont froncé les sourcils. Ils n’auraient pas dû. Un grand (son père, son frère ?) a surgi. Il va l’engueuler ? Lui flanquer une paire de baffes ? Pas du tout ! Car à La Madeleine les choses se passent autrement, conformément à des codes qui appartiennent en propre à ce quartier. Le type a commencé à insulter les flics.

Cet enfant est une victime

Je ne suis pas sûr d’avoir bien entendu. J’étais un peu loin. Mais il m’a semblé distinguer un « Enculés de flics ! ». En tout cas, les gesticulations de l’individu ne laissaient aucun doute sur l’amour qu’il portait aux forces de l’ordre. Sans réagir – une émeute est vite arrivée – les flics sont remontés dans leur véhicule et ont démarré aussitôt. J’ai fait de même. Je ne suis pas flic. Mais je suis étranger au quartier. Et il est à craindre que des habitants de La Madeleine n’aiment pas les étrangers… (Enfin un Français, véritable étranger chez lui… On en cherchait. Qu’est-ce qui le pousse à aller emmerder les gens chez eux…. Quand on est étranger on fait profil bas surtout quand les gens sont chez eux. Ce ne sont pas des salauds d’étrangers qui vont faire la loi auprs des véritables Français de l’extérieur! . Va falloir lui accorder le droit d’asile, en état d’urgence qui ne peut attendre)

Depuis, je ne peux m’empêcher de penser à l’enfant qui faisait le doigt d’honneur. Cinq ans et a priori la vie devant soi. Le bac un jour, peut-être ? La fac, pourquoi pas ? Le brevet, s’il est pressé d’entrer dans la vie active. Un métier. Une famille. Mais ce n’est pas ce qui l’attend. Car à La Madeleine on vit comme dans une enclave extra-territoriale. Et s’il y a apartheid, il est volontaire et assumé.

Mais qu’est-ce que ses parents, ses voisins, les adolescents qui lui servent de modèles, ont appris à ce gamin ? La haine ! Déteste-il déjà les filles qui s’occupent de lui à la maternelle ? Quand il sera à l’école, va-t-il cracher à la gueule de ses profs ? Ira-t-il plus tard faire quelques séjours à Fleury-Merogis ? Cet enfant est une victime. On lui a enfoncé dans le crâne un bréviaire haineux.  C’est lui qu’on assassine. Et les coupables sont connus.

 

Aujourd’hui, un doigt d’Honneur, demain un bras, puis tout le corps. Le déshonneur de notre système d’éducation ou de celui de son corps d’appartenance (famille, voisinages, apprentissages;…. Société quoi). Mais quel honneur y a t-il à copier de mauvais exemples imprimés sur la carte-mère (et non père, souvent) de l’enfant qui s’ouvre à la vie des grands. Il ne fait que copier…..

 

http://www.causeur.fr/evreux-police-banlieue-madeleine-43132.html

 

*****

 

Repérée dans le nord de la Syrie, l’armée américaine se justifie et parle de «dissuasion»

Repérée dans le nord de la Syrie, l’armée américaine se justifie et parle de «dissuasion»

Le Pentagone a confirmé la présence de troupes américaines dans la région de Minbej. Les colonnes de véhicules avait été repérées le 4 mars 2017 dans une zone, le nord de la Syrie, où les Etats-Unis ne sont pas censés intervenir au sol.

 

La présence de troupes américaines dans le nord de la Syrie a été signalée le 4 mars 2017. L’agence vidéo Ruptly a pu filmer les convois de véhicules blindés, dont un arborant le drapeau américain.

Un porte-parole du Pentagone a justifié la présence de troupes américaines au sol dans cette région, près de Minbej, évoquant un «choix délibéré» afin de donner un «signe visible de dissuasion». Le déploiement fait suite à un accord selon lequel le gouvernement syrien a accepté de céder une vingtaine de villages dans une zone comprise entre Minbej et Al-Bab aux Forces démocratiques syriennes (FDS), soutenues par les Etats-Unis. Depuis fin 2015 Alliés sous la bannière FDS, des combattants arabes et kurdes luttent contre Daesh dans le nord de la Syrie, avec le soutien de Washington.

Le 25 février 2017, le commandant des opérations militaires américaines au Moyen-Orient, Joseph Votel avait effectué une visite secrète en Syrie afin de rencontrer les combattants des FDS et de déterminer les conditions d’un appui logistique, notamment en armes lourdes.

 

Il faut savoir ce que l’on veut et la faire…. réellement. Et rien de tel que le terrain de manœuvres, grandeur nature!

Il ne faut pas jouer les étonnés si les ricains se retrouvent sur le chant de bataille…. Que voulons nous, réellement?

 

http://reseauinternational.net/reperee-dans-le-nord-de-la-syrie-larmee-americaine-se-justifie-et-parle-de-dissuasion/

 

***

 

Sondages : la nouvelle manipulation de Hollande

 
 

Les sondages, dans les prochaines semaines, devraient faire monter les candidats de droite.

 
 

Donc, depuis que l’UDI a mis fin à sa « tentation » Macron (c’est le mot qu’ils ont eux-mêmes employé), M. Fillon est remonté en selle et l’on retrouve donc notre quinté : Mélenchon, Hamon, Macron, Fillon et Mme Le Pen.

Dans une France que tous les résultats électoraux de ces dernières années et toutes les analyses décrivent comme très majoritairement à droite et partagée en trois forces à peu près équivalentes : gauche, droite, Front national. Bizarre…

Mais alors, cela signifie que les sondages, dans les prochaines semaines, devraient faire monter les candidats de droite. Car il faut bien que nos sondeurs se rapprochent, « en marche » ou à reculons, de la vérité du 23 avril.

Mais sur ce chemin, dans une campagne très particulière, on pourrait aussi imaginer que celui des trois candidats de la gauche qui baisserait au point de se marginaliser mais qui menacerait le plan Macron se retirerait. M. Hamon serait parfait dans ce rôle du figurant qui disparaîtrait dans la dernière ligne droite. Et, d’ailleurs, les grandes manœuvres ont déjà commencé pour atteindre cet objectif. Chaque jour apporte son lot de socialistes qui passent chez Macron : tel député, tel ministre (Le Drian), tel vieux sage (Delanoë). Histoire de continuer le siphonnage en douceur. Quelques fidèles de Hamon crient à la trahison :

Il ne reste plus qu’à attendre le retour du perdant de la primaire pour accélérer ! Et on peut compter sur Valls pour être un peu plus énergique que Juppé ! En fait, après la séquence « torpillage de Fillon », Hollande, sans surprise, s’est lancé dans la même manipulation avec son propre parti, espérant que dans dix jours Hamon, se retrouvant tout seul, avec un sondage à 5 %, vienne au « 20 Heures » de France 2 annoncer son désistement en faveur de Macron, « avec l’accord du président de la République, dans l’intérêt de la France, et de la gauche. »

 

L’apothéose hollandaise…… Finir sa carrière en magicien d’ose…… Mieux que toute disparition sous contrôle détourné. Quand le clone déc(l)onne pour devenir électron-libre de son destin présidentiel… Le golem échappe toujours de son créateur.

 

http://www.bvoltaire.fr/pascalcelerier/sondages-nouvelle-manipulation-de-hollande,318200

 

*****

 

 

*****

Les présidentielles, comme si vous y étiez et quoique l’on en dise ou pas :
  1. E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un cap’tain défunt et défaut) : vrp-fillon-f-ump (ses premiers maux) et http://wp.me/p4Im0Q-1nR (ses derniers mots, incapable…..s)
  2. La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés » (pour Peuple dépité)
  3. « Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) – http://wp.me/p4Im0Q-141
en savoir plus, beaucoup plus :il-etait-une-fois-2017
La guerre des vieux jeunes premiers (en finale de lutte) :
  1. Fillon fillon-putatif   et fiche-transparency-fillon  Toujours en primaire avec lui-même, après l’officielle des spectacles
  2. Valls – valls-putatif    Exit Valls, place à Hamon…. il va nous faire le coup de tous-en-Khamon
Bientôt il ne va plus rester que Hamon (mais restera t-il vraiment s’il est le seul à oser….?)! Faut-il, dès lors voter s’il est le seul compétiteur? – 14 – Patrimoine 2014 – Benoit Hamonfiche-transparency-hamon

…..

La révolution citoyenne se tire… ailleurs  :
« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :   http://wp.me/p4Im0Q-141

 

….

FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?
Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

  • Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –  13/12/2016   160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom. Cazeneuve promu premier ministre a devancé l’avenir en faisant voter, au 13/12/2016, une prolongation anticipée, de 3 mois supplémentaires jusqu’au 15/06/2017 (entre les deux tours des législatives et sans possibilité de modifier quoique ce soit et pour qui que ce soit)
  • Dernière nouvelle. Le pouvoir s’affole et n’attend pas l’échéance programmée du 26/01/2016. Cazeneuve, à peine promu 1er ministre, fait voter . Quelle fin de mandat pitoyable…. avec un état en urgence d’impossibilité à se réformer… et demain ne s’annonce guère mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011

 …..

L’état en urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi 13, réputé jour de chance… Pour qui?) au :

(partie visible de l’ice-berg appelée à disparaître, dès la levée de l’embargo liberticide, à usage, exclusif, des seules libertés des citoyens et non  des terroristes…qui s’en battent l’œil La preuve par Nice.)
État d’urgence ordinaire et « normale » : 
Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant! Prolongation, avant la date de fin, et à nouveau pour 6 mois jusqu’à l’installation du nouveau pouvoir (Acte 1 de Cazeneuve, nouveau premier ministre….)

 ……….

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé
L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)
 Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)
un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)
Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout (et pas seulement la nuit). Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)
Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!
Il est vrai que c’est tellement banal qu’un état d’urgence…..
  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils oserons nous demander (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état c’est l’état d’urgence. L’urgence du peuple c’est de virer tous les urgentistes…..  2 Programmes diamétralement opposés)

……

De la constitution de l’état d’urgence abusif :
Article 21 Préambule de la constitution :
    • « Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »
  • (En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple! et non les ersatz du pouvoir
en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

…..

 En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici….

………

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!
Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..
Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

…. au 15/07/2017 – et Valls corollaire du 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force, après Hamon…..

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

Quand la chrétienté était cannibale ou l’est devenue… La faute à jésus. Il ne fallait pas qu’il dise « bouffez, c’est mon corps… »! On connaît la suite des holocaustes sacrificiels (by keg – 19/02/2017)

Publié le Mis à jour le

Le choix du jour : «cannibalisme humain» ou  «cannibalisme cabalistique»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

Dernière nouvelle Les forces irakiennes lancent leur offensive pour reprendre l’ouest de Mossoul ( Mossoul encore et toujours. Sera-ce « voir Mossoul et mourir » au bout du canon de fusil ?)

 

je ne voterai pas pour mes bourreaux. La révolte d’un « pupille de la Nation non juif », trop con pour apprécier le bonheur promis par des-put-a-tifs (ne parlons pas des chauves)   (en abrégé : http://wp.me/p4Im0Q-1sO)

Français quand vous saurez……que :

Bouffer de la viande, c’est une autre forme de cannibalisme « plus acceptable », mais cela reste du cannibalisme… Cochon (là on peut puisque ce n’est pas reconnu comme viande par les sémites) qui s’en défend!

….. et avec un peu de recul….

Carnivore ne veut pas dire carnassier, excepté pour les politicards aux dents longues qui nous demandent de payer leur banquet ripoublicain… Mais c’est vrai que produire pour manger – soi même – ce ne serait pas la solution. Bouffez de la charcuterie mais sans poli-phosphates disait Coffe (qui en avait…), merde!

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Pourquoi mangeons-nous les animaux ?

Pourquoi mangeons-nous les animaux ?
« L’humanité carnivore », vue par Jessy Deshays pour « L’OBS ». (©Jessy Deshais pour L’OBS)

Alors que la consommation de viande augmente dans le monde, la philosophe Florence Burgat, qui publie “l’Humanité carnivore”, explore une pratique bien loin d’aller de soi.

 

Ce sont des visions fugaces, dérangeantes. Poulets suspendus par les pattes, têtes ballantes, défilant sur une chaîne de production, vaches massacrées en série. Aperçues ici ou là, elles nous reviennent parfois à l’esprit au moment de planter dents ou fourchette dans un steak, un pilon de volaille, comme d’irréels fragments de cauchemar. Un instant, la violence de ces images déchire le voile de conventions qui occulte en chacun de nous la réalité de l’acte carnivore.

Et lorsque, par hasard, cette question se trouve posée, note la philosophe, «c’est le plus souvent pour être balayée par cette réponse simpliste censée clore le débat: parce que c’est bon (dieu dit que la lumière soit et il jugea que c’était bon! Encore heureux, vous voyez qu’il jugeât que ce ne le fut pas….On serait, sacruellement dans le caca)».

Matthieu Ricard : “Tuer une vache, c’est quand même un petit meurtre”

Rituels et légitimations

N’est-il pas paradoxal que notre espèce, pourtant si prompte à s’élever contre l’idée de tout joug de l’instinct pesant sur tel ou tel de ses comportements, revendique son bon droit de dévorer de la viande en vertu d’une pulsion sensuelle «allant de soi» au point qu’on ne saurait la réprouver ou même la questionner ?

«Le fait carnivore est l’une de ces évidences dont il y a tant de manières de rendre raison, chacune parfaitement intégrée à la vie des sociétés et aux représentations de l’ordre du monde que toute interrogation ne déroute qu’un instant.» Et puis, ajoute la chercheuse, «l’universalité du fait chasse le doute».(pourquoi ne sommes nous pas restés cannibales…. les pauvres bêtes seraient alors en paix!)

Celle-ci est pourtant, souligne-t-elle, toute relative: la viande n’a pas toujours tenu la même place au cours de notre histoire et selon les cultures. Longtemps réservée à une élite sociale, elle ne domine notre alimentation que depuis quelques décennies ou bien dans ces rares lieux comme le Grand Nord où les populations n’ont rien d’autre à se mettre sous la dent.

Sa consommation s’accompagne de divers rituels ou légitimations. «Manger les animaux ne nous est possible qu’à partir du moment où nous ne faisons plus d’eux des êtres, mais une viande bonne à consommer. (et notre dimension divine. Au temple de Jérusalem, on offrait moult viandes à dieu. Un jour on en a eu marre de l’unicité de l’offrande et l’on s’est dit, « pourquoi pas nous… ». Une preuve supplémentaire, on sacrifie aux rituels politicards – devenus des sur dieu – en leur permettant de prendre « leurs aux bols » dans les caisses publiques et encore ils ne veulent pas en rendre un décompte trop exact) Preuve qu’ils ne sauraient constituer à nos yeux un aliment ordinaire.» Un biais, note la chercheuse, auquel n’échappent pas les sciences sociales, qui, dans leurs analyses, se penchent sur les pratiques culturelles autour de la cuisine, des modalités de l’alimentation, mais n’interrogent pas les conséquences de la mise à mort des animaux. «Comme si comprendre la symbolique, le “sens” des rituels qui l’accompagnent suffisait à légitimer cette pratique et à en explorer toutes les dimensions.»

C’est prouvé : les chèvres, les poissons et les poules sont intelligents

Le meurtre alimentaire

De même que ses plus proches cousins les chimpanzés, nous rappelle-t-elle, l’être humain n’est pas carnassier mais omnivore, un opportuniste se nourrissant de ce qui lui tombe sous la main, insectes, mollusques et non pour l’essentiel de gros gibier.

Et qu’en est-il de tous ces animaux représentés sur les parois de Lascaux ou de la grotte Chauvet ? «Il s’agit pour l’essentiel d’espèces qui n’étaient pas consommées. On a retrouvé très peu de scènes de chasse.»

Dès nos origines, manger d’autres êtres vivants, sensibles, n’a cessé de nous poser question, souligne la philosophe. On a ainsi trouvé, dans des sépultures du paléolithique, des squelettes d’animaux ayant reçu les mêmes soins mortuaires que des hommes. Dès l’Antiquité, les sectes pythagoricienne et orphique refusaient «le meurtre alimentaire», et certaines régions de l’Inde et de la Chine ont institutionnalisé le végétarisme à différents moments de leur histoire.

Carnivorisme et cannibalisme

Et pour laver ce crime de toute noirceur, il n’est pas rare que soit réclamé à la victime un simulacre de consentement. Notre époque ne fait pas exception, où publicités, enseignes de restaurant, présentent la fiction récurrente d’animaux, vaches, cochons ou poulets, nous invitant eux-mêmes joyeusement à les déguster.

D’ailleurs, celui qui se déclare végétarien ou végétalien nous embarrasse, renvoyant par son refus même à la nature profondément meurtrière de l’acte carnivore.

Une dimension saisissante, à l’heure où le régime occidental ultracarné, mortifère pour notre planète où il accroît le réchauffement climatique, gagne désormais la Chine et l’Inde, devenue en quelques années le premier producteur au monde de vaches (mais là bas, c’est sacré…. une vache et gare à celui qui crie « mort aux vaches », il risque de finir dans le chaudron, tel un nous-gars!). Une évolution synonyme de l’industrialisation de la «production» d’animaux et de leur mise à mort.

« Cela implique de tuer à grande échelle, sans relâche et selon une logique processuelle des milliards d’animaux. Jamais nous ne les avons tant chéris, admirés, étudiés, nous émerveillant de leurs capacités, jamais nous ne les avons tant massacrés.»

Or, si la chair nous est si chère que nous n’y puissions renoncer, ne pourrions-nous la fabriquer in vitro, sans sacrifier de vies ?, propose Florence Burgat. «Mais lorsqu’on évoque cette possibilité, les personnes expriment du dégoût, de la peur. Elles objectent que cette viande ne serait pas “naturelle”, comme si les animaux de batterie, eux, l’étaient.»

 

Soleil vert….

On comprend mieux les ritualisation kascher et hallal…. ce serait un geste biblique…. dit-on et on reprocherait aux terroristes une forme de retour à un cannibalisme rituel…. !

Promis, je m’engage à manger moins de viande. Je me rabattrais sur la charcuterie. C’est dit! J’oublierai le début (charcute et ne garderai que le final rie)

 

http://bibliobs.nouvelobs.com/idees/20170216.OBS5404/pourquoi-mangeons-nous-les-animaux.html

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….
——
« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:
GrosMots kegiens Février2016

****

 

 

****

 

Et si Trump mettait la France sur sa liste des pays interdits? –  Il n’y a pas pensé, il devrait

Mémorial du 11 septembre à New York, novembre 2015. SIPA. SIPAUSA30137272_000042

Vous voulez vous rendre aux Etats-Unis ? Fort du fait que vous n’êtes ni Somalien, ni Soudanais, ni Iranien, ni Irakien, etc. vous pensez sans doute que c’est chose aisée. Vous êtes inconscient. Ou alors vous aimez, par masochisme, les parcours du combattant. J’ai sous les yeux le formulaire à remplir pour obtenir un droit d’entrée aux Etats-Unis.

 

Il vous est demandé si vous souffrez d’une maladie physique ou mentale. Et plus précisément des maladies suivantes : « choléra, diphtérie, tuberculose (infectieuse), peste, variole, fièvre jaune (c’est pas tout à fait vrai, les spéculateurs sont acceptés et accueillis à bras ouverts, surtout dans les banques), fièvres hémorragiques virales, y compris Ebola, Lassa, Marburg, Crimée-Congo, maladies respiratoires aiguës sévères avec risque de transmission à d’autres personnes et pouvant provoquer la mort. » 

⃣   Non   ⃣   Oui

Vous devez également répondre à une question encore plus intéressante : « Avez-vous l’intention de participer ou avez-vous participé à des activités terroristes, d’espionnage, de sabotage ou de génocide ? » 

  ⃣   Non   ⃣   Oui.

Et on vous demandera enfin si récemment (depuis 2011) « vous avez voyagé au Yémen, en Somalie, en Irak », etc.  

⃣   Non   ⃣   Oui

Le décret Trump, c’est du flan

Insouciant que vous êtes, vous pensez qu’il vous suffit de répondre « non » à toutes ces questions intrusives et que c’est dans la poche. Détrompez-vous. Il est spécifié sur le même formulaire qu’en cas de mensonge vous risquez non seulement d’être expulsé mais aussi des sanctions administratives et pénales ; la prison donc. Et alors ?, direz-vous. Comment les Américains sauraient-ils que vous avez menti ? Prenez conscience du fait que la CIA, la NSA et toutes les agences de renseignement américaines savent tout sur vous.

Pour ma part j’ai sagement renoncé à me rendre aux Etats-Unis. J’ai fait il y a quelques années un voyage au Yémen. C’était pour voir la maison d’Arthur Rimbaud. Mais comment pourrais-je prouver que ce n’était pas pour me faire endoctriner dans une madrasa ? Par ailleurs, je ne sais pas ce qu’est la maladie « Crimée-Congo ». Donc je ne sais pas si je l’ai ou pas. A moins qu’il s’agisse d’une information encore secrète concernant Poutine qui, en douce, aurait annexé le Congo après la Crimée…

Tout ça pour dire que le décret Trump, c’est du flan, du vent. Il est inutile, superfétatoire. En effet, l’entrée aux Etats-Unis est, on vient de le voir, très étroitement surveillée. De la part du président américain, il s’agit donc d’une posture, d’une déclaration peu amicale de défiance à l’égard du monde musulman. Une façon de dire à l’islam, à la façon un peu rude de Trump : « F*ck you ! »

Le but affiché de Donald Trump est théoriquement de protéger son pays contre le terrorisme. « Une mesure totalement inefficace », a affirmé, à juste titre, Bernard Cazeneuve (et il sait de quoi il parle. malgré son état d’urgence, seconde nature d’être, il n’a pu empêcher Nice….., se limitant à un carrousel). Si Trump avait voulu bien faire les choses, il aurait ajouté à sa liste noire un grand pays européen, la France, qui compte des milliers de djihadistes et de fichés S. Mais ce n’est sans doute pas ce qu’a voulu lui suggérer notre Premier ministre…

 

Il faut lui venter (à cause des fuites possibles) les bienfaits de l’état d’urgence à rallonges répétitives, arme de destruction massive des oppositions. Quand la socia-lie sera balayée, Cazeneuve pourra se faire une seconde carrière aux states comme étatiseur d’urgence en l’étal de souffrance. D’autres passent bien leur temps à conférencer…. Lui n’a pas l’âme expressive il a plutôt larme répressive des froids comme portes de prison, histoire d’en jeter!

 

http://www.causeur.fr/trump-france-decret-terrorisme-territoire-42684.html

 

*****

 

Quand la dénonciation d’une « fausse nouvelle » est elle-même une fausse nouvelle.

Quand la dénonciation d’une « fausse nouvelle » est elle-même une fausse nouvelle.

Voilà son titre : fausses Nouvelles, faux Ukrainiens : Comment un groupe de Russes a influencé un vote hollandais

 

Quelques expatriés Ukrainiens ont fait campagne aux Pays-Bas contre un vote sur un accord d’association UE-Ukraine. Des Hollandais d’origine russe ont fait campagne dans le même sens. Les Néerlandais ont finalement rejeté l’accord avec 61,1% de voix contre et 38,1% pour.

L’auteur semble dire que les gens « des régions russophones d’Ukraine » (qui représentent au moins le tiers du pays) sont de « faux Ukrainiens » ? Qu’ils n’ont aucune volonté propre en tant qu’Ukrainiens et qu’ils sont seulement capables de « relayer la ligne du Kremlin comme des perroquets » ? Ces Ukrainiens russophones sont-ils de moindre valeur ? Est-ce mal de ne pas relayer comme un perroquet la ligne de Washington / Bruxelles ?

Est-ce que la raison de leur attitude ne pourrait pas être ni l’une ni l’autre de ces deux raisons, mais une troisième ? Peut-être qu’ils sont convaincus que l’accord UE-Ukraine n’est dans l’intérêt bien compris d’aucun des deux pays ? (Ce n’est pas dit dans l’article mais l’accord en question est beaucoup plus qu’un accord commercial ou économique. Il comprend des clauses d’alignement dans les domaines de la défense et de la politique.)

 

Voyons de plus près ces « Faux Ukrainiens » et ces « Groupe de Russes » :

Un de ces contacts [russes] est Vladimir Kornilov, un historien et analyste politique né en Russie ; il a grandi dans l’Est de l’Ukraine et vit actuellement à La Haye, où il mène des recherches personnelles au Centre des Etudes Eurasiennes.

Avant le référendum néerlandais l’an dernier, M. Kornilov a fait campagne contre l’accord commercial de l’Ukraine en disant plaisamment de lui-même qu’il est un « expatrié ukrainien à La Haye » qui, stupéfait du flux apparemment interminable de mensonges et de propagande » contre la Russie, s’est senti obligé de répondre.

Le seul « Russe » mentionné dans l’article est un jeune étudiant qui est arrivé enfant aux Pays-Bas :

Ananjev se décrit lui-même publiquement comme quelqu’un qui « a été élevé comme un Hollandais mais qui est encore russe à 80% ».

Le « faux Ukrainien » n’est pas « faux » du tout, c’est un vrai Ukrainien. Le « groupe de Russes » est un étudiant de Rotterdam élevé en Hollande. Le NYT n’a trouvé aucun signe d’une quelconque pression russe sur leurs idées ou leurs opinions. Il n’y a aucune preuve dans l’article, pas la moindre preuve, que ces personnes « aient fait basculer » le vote hollandais. Le NYT n’essaie même pas de le démontrer.

L’expression « Fausse nouvelle » du titre ne prend sens que si on l’applique à l’article lui-même.

Il n’y a aucun argument dans l’article qui justifie le titre. Il n’y a pas de « faux Ukrainiens », il n’y a pas de « groupe de Russes » et les quelques militants expatriés n’ont pas « fait basculer le vote néerlandais ».

L’article est aussi une fausse nouvelle dans le sens qu’il ne contient aucune nouvelle du tout. Le vote a eu lieu il y a 10 mois. Avant le vote, les expatriés ont fait campagne contre l’accord tout à fait ouvertement. Rien n’a changé depuis. Il n’y a pas un seul fait nouveau dans l’article.

C’est de la propagande pure et simple. Il n’y a pas un seul fait qui vienne corroborer le titre. C’est un effort plutôt raté pour alimenter la campagne anti-russe qui a été exacerbée par Hillary Clinton pour gagner l’élection et ensuite pour expliquer son échec quand elle a été battue. Il colle avec l’illusion impériale de la « seule superpuissance » qui est le fonds de commerce du NYT. Mais il rate son coup. L’article ne convainc personne et il est facile à percer. Ce sont des fake news.

 

Cala marche d’ailleurs très bien! Prenez une tablée familiale importante…. et imaginez un gendre ayant sa belle mère à sa droite…. Il dit à l’oreille de sa voisine de gauche « je ferais bien la paix à ma belle mère », qui de voisin à voisine de gauche répète ce message « secret »…. Ce dernier arrivera, inévitablement à l’oreille droite de ladite belle- ère, avec les « arrangements » véhiculés d’ondes courtes en ondes courtes et au gré de chaque interprétation « je ferais bien la guerre à ma belle-mêre ». Et vous vous étonnez que cette dernière déclare pas la guerre à son gendre, en lui filant une claque publique…. comme un gant de duel à venir!

N’eut-il pas été plus simple pour ce gendre de prendre le circuit court, en direct et en catimini, avec belle maman.

Conclusion, si vous dites une vérité ne vous adressez pas aux facteux et fakteurs et dites tout de go à qui de droit…. Ce sont toujours les intermédiaires qui sucrent les vérités

 

 

http://reseauinternational.net/quand-la-denonciation-dune-fausse-nouvelle-est-elle-meme-une-fausse-nouvelle/

 

***

 

Macron en meeting : bidon !

Résultat de recherche d'images pour "bidon macron"Les artistes font de la politique dans « Libé » et les politiques jouent aux artistes au Zénith ou ailleurs. On a bien dû se tromper quelque part, non ?

 

Je croyais, bêtement, qu’un meeting politique, c’était une réunion publique où quelqu’un, qui avait quelque chose à « vendre », parlait et argumentait pour convaincre une foule. Quelle naïveté ! Pour Emmanuel Macron, le pop-up de la vie politique française, l’idée n’est pas de convaincre mais de faire, comme on dit, de la com’.

Son meeting, à Lyon, au début du mois, a été décrypté dans le détail. Tout est bidonné, absolument tout. Ce qui compte, ce n’est pas le message, c’est « l’ambiance ». Il faut faire croire aux gogos que nous sommes que l’ensemble du public est fanatiquement enthousiaste.

Des « ambianceurs » ont été recrutés par email plusieurs jours avant le meeting : ils formeront « la claque » ou plutôt, comme ils disent dans leur jargon, la « team ambiance ». Une heure avant le début du cirque, on les place, groupés serrés derrière le pupitre du candidat : ainsi, ils seront systématiquement dans l’axe de la caméra. Ceux qui tirent les ficelles sont explicites : « Tout au long du meeting, on vous enverra des consignes pour mettre le feu à la salle. » Bonjour, la spontanéité ! Et sur ordre reçu sur leurs smartphones pendant le discours, ils agitent des drapeaux ou scandent des slogans ou applaudissent, etc. La salle est donc divisée en deux portions inégales : d’un côté le public « normal », qui écoute sans manifester ; de l’autre, les fans qui font croire que toute l’assemblée hurle d’extase. Cela s’appelle de la manipulation – autre nom du mensonge. Ce que nous voyons dans les journaux télévisés ne reflète pas la réalité mais uniquement ce que l’on nous donne à gober. Et nous gobons puisque, à l’heure actuelle, un électeur sur cinq s’apprête à voter pour Pinocchio, qui n’a toujours pas de programme. Dans cette entreprise de mystification, les caméras jouent un rôle primordial : pas de gros plans sur le public, rien que des zooms sur les fans.

Et pendant ce temps, le marionnettiste continue d’envoyer ses instructions : « N’oubliez pas de prendre des photos de vous et de la foule (les gens survoltés avec les drapeaux) et PARTAGEZ-LES. » En clair, ne photographiez pas les beaufs qui assistent à cette mascarade. Puis, vers la fin de ce triste spectacle :

Politique spectacle, pensez-vous ? Non ! Erreur d’aiguillage. Les artistes font de la politique dans Libé et les politiques jouent aux artistes au Zénith ou ailleurs. On a bien dû se tromper quelque part, non ?

Quelle présidentielle…. ! Les vrais ex-crocs se font passer pour de faux et les faux candidats pour de vrais…. Bien malin qui saura trier dans un non choix.

Plus que jamais le vote blanc lavera à jamais la noirceur des candidats. Mais, au fait c’est quoi un candidat : Hollande, Fillon, Hamon, Mélenchon, Mam, Sarko-le-retour,…. ! Ne se moque t-on pas, un peu, beaucoup, passionnément et à la folie de l’électeur!

Ce sont des bateleurs des strades ripoublicaines

 

http://www.bvoltaire.fr/yannikchauvin/macron-meeting-bidon,314837

 

*****

 

Macron : 3,6 millions d’euros de revenus, et patrimoine négatif ?

L’affaire crapuleuse du collier de la reine a déclenché la révolution française, créé l’illégitimité royale dans l’esprit de pauvres gens qui ne pouvaient envisager les sommes colossales qui leur étaient extorquées

  1. Les revenus d’Emmanuel Macron
  2. Le patrimoine d’Emmanuel Macron
  3. https://histoireetsociete.wordpress.com/2017/02/08/macron-36-millions-deuros-de-revenus-et-patrimoine-negatif-par-max/

 

Et demain, ce serait alors « marche arrière ». Mais hélas, il est des retours impossibles! A 75 smic, on ne peut reculer, on ne recule devant rien pour aller de l’avent. Noël c’est pour bientôt, paraît-il. mais c’est plus proche selon le choix final de paire-maire Noël(le). Tous à vos godasses, dès fois que la surprise aurait fait son effet

Noël en Mai, c’est Pâques en naïveté

 

http://free.niooz.fr/s/free/macron-3-6-millions-d-euros-de-revenus-et-patrimoine-negatif-par-max-15082559.shtml

*****

 

Les présidentielles, comme si vous y étiez et quoique l’on en dise ou pas :

  1. E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un cap’tain défunt et défaut) : vrp-fillon-f-ump (ses premiers maux) et http://wp.me/p4Im0Q-1nR (ses derniers mots, incapable…..s)
  2. La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés » (pour Peuple dépité)
  3. « Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) – http://wp.me/p4Im0Q-141

en savoir plus, beaucoup plus :il-etait-une-fois-2017

La guerre des vieux jeunes premiers (en finale de lutte) :

  1. Fillon fillon-putatif   et fiche-transparency-fillon
  2. Valls – valls-putatif    Exit Valls, place à Hamon…. il va nous faire le coup de tous-en-Khamon

Bientôt il ne va plus rester que Hamon (mais restera t-il vraiment s’il est le seul à oser….?)! Faut-il, dès lors voter s’il est le seul compétiteur? – 14 – Patrimoine 2014 – Benoit Hamonfiche-transparency-hamon

 

…..

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

….

FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?
Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

  • Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –  13/12/2016   160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom. Cazeneuve promu premier ministre a devancé l’avenir en faisant voter, au 13/12/2016, une prolongation anticipée, de 3 mois supplémentaires jusqu’au 15/06/2017 (entre les deux tours des législatives et sans possibilité de modifier quoique ce soit et pour qui que ce soit)
  • Dernière nouvelle. Le pouvoir s’affole et n’attend pas l’échéance programmée du 26/01/2016. Cazeneuve, à peine promu 1er ministre, fait voter . Quelle fin de mandat pitoyable…. avec un état en urgence d’impossibilité à se réformer… et demain ne s’annonce guère mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011

…..

L’état en urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi 13, réputé jour de chance… Pour qui?) au :

(partie visible de l’ice-berg appelée à disparaître, dès la levée de l’embargo liberticide, à usage, exclusif, des seules libertés des citoyens et non  des terroristes…qui s’en battent l’œil La preuve par Nice.)

État d’urgence ordinaire et « normale » : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant! Prolongation, avant la date de fin, et à nouveau pour 6 mois jusqu’à l’installation du nouveau pouvoir (Acte 1 de Cazeneuve, nouveau premier ministre….)

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé
L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)
 Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)
un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)
Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout (et pas seulement la nuit). Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)
Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!
Il est vrai que c’est tellement banal qu’un état d’urgence…..
  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils oserons nous demander (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état c’est l’état d’urgence. L’urgence du peuple c’est de virer tous les urgentistes…..  2 Programmes diamétralement opposés)

……

De la constitution de l’état d’urgence abusif :

Article 21 Préambule de la constitution :
    • « Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »
  • (En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple! et non les ersatz du pouvoir
en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

…..

  • En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!
Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..
Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

 …. au 15/07/2017 – et Valls corollaire du 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force…..

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

Pour fuir la saga Fillon-présidentielle, figure de proue, nous ne savons avoir recours qu’au terrorisme déjoué…. Il y a vacance de nos pouvoirs! (by keg – 04/02/2017)

Publié le

Le choix du jour : «Coure à l’Elysée» ou  « Course à la Santé »

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

Dernière nouvelle : L’Iran entame des exercices militaires impliquant des missiles (conventionnés)


je ne voterai pas pour mes bourreaux. La révolte d’un « pupille de la Nation non juif », trop con pour apprécier le bonheur promis par des-put-a-tifs (ne parlons pas des chauves)   (en abrégé : http://wp.me/p4Im0Q-1sO)

Français quand vous saurez……que :

On attend un attentat pour se changer de la campagne insipide entre course à l’Elysée rt course à la Santé. Où sommes nous tombés, tous nos schémas cassés de fonctionnement, nous conduisent à user de subterfuges terroristes pour fuir Fillon vite!

….. et avec un peu de recul….

 Sentinelle va être doublée d’une sentinelle plus. Il en va de sentinelle comme d’un quelconque état d’urgence… Il ne faut pas se bousculer, il y en aura pour tout le monde. Sentinelle plus sera chargée de protéger sentinelle chargé de protéger la vile populace d’elle même. Quelle délit qu’essence….. en baril et en pipe ligne…..

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Carrousel du Louvre : « L’efficacité de l’opération Sentinelle est très compliquée à évaluer »

Carrousel du Louvre : "L'efficacité de l'opération Sentinelle est très compliquée à évaluer"
Des militaires de l’opération Sentinelle à Paris le 29 septembre 2016. ((AFP/ Philippe Lopez))

L’historienne spécialiste des relations armées-société Bénédicte Chéron réagit à l’attaque dont ont été victimes, ce matin, des militaires de l’opération Sentinelle au Carrousel du Louvre à Paris.

Un militaire d’une patrouille de l’opération Sentinelle a été attaqué, ce matin, au Carrousel du Louvre, à Paris, par un homme armé d’une machette. Ce dernier a été grièvement blessé par les militaires, son pronostic vital est engagé. Le « caractère terroriste » de cette attaque ne fait « guère de doute », selon les autorités, mais l’identité et les motivations de l’assaillant restent encore indéterminées.

Cet attentat présumé et son dénouement démontre-t-il l’efficacité du dispositif Sentinelle critiquée par la commission d’enquête sur les moyens mis en oeuvre par l’Etat pour lutter contre le terrorisme ? « L’Obs » a posé la question à Bénédicte Chéron, historienne spécialiste des relations armées/société et chercheur partenaire au SIRICE (Sorbonne-Identités, relations internationales et civilisations de l’Europe).

Agression d’un militaire au Carrousel du Louvre : ce que l’on sait

L’action menée ce matin par ces militaires de Sentinelle prouve-t-elle, selon vous, l’efficacité du dispositif ?

Je suis très embêtée, depuis ce matin, par toutes ces déclarations de politiques qui vont dans ce sens. Je dois prendre les précautions d’usage : si les faits sont confirmés, le dispositif n’a pas prouvé son efficacité.

Pourquoi ? Car les militaires n’ont pas répondu à la mission première qui est la leur et qui consiste à protéger les populations. Ils se sont défendus eux-mêmes.

C’est tout à fait normal, évidemment, mais l’opération Sentinelle n’est pas faite pour que ceux qui la mènent soient des cibles d’attaque pour des terroristes. Elle est faite pour répondre à la menace terroriste. Or ce matin les militaires n’ont pas protégé les cibles d’une attaque, ils étaient la cible. (il va donc falloir un super état d’urgence et mettre les blindés en marche pour protéger les militaires, qui protègent les civils qui protègent les candidats aux présidentielles qui protègent les Français d’une élection de guignols. Et qui protégera ces derniers, quand tous seront urgentés. Du ridicule cocasse  d’une situation de fin de règne et surtout de cycle….De quoi en rire si la situation du pays n’était pas aussi dramatique. Que cache cet attentat, des intentions des politicards devant une vacance du pouvoir qui s’annonce….?)

Ce n’est pas la première fois qu’ils sont victimes d’agressions. 

En effet. Et à moins de considérer qu’on peut mettre en place une mission faite pour que des militaires soient comme un aimant pour attirer des terroristes et que du coup les terroristes ne s’attaquent pas aux autres, ce qui me paraît un peu ubuesque comme conception de l’opération Sentinelle, on ne peut pas dire que celle-ci ait fait preuve ce matin de son efficacité. 

Ce que on peut dire, en revanche, c’est que les militaires sont effectivement très bien entraînés, on le sait, et suffisamment bien entraînés moralement, physiquement et techniquement pour savoir réagir correctement à ce type d’attaque.

On peut s’en féliciter. Ils savent le faire sans qu’il n’y ait d’autres dégâts, de dommages collatéraux, etc. On peut donc saluer leur sang-froid et leur réaction appropriée tout en reconnaissant que ce n’est pas la preuve que l’opération Sentinelle est efficace.

7.000 militaires sont déployés en permanence – pour moitié en région parisienne – depuis l’attentat contre Charlie Hebdo, et le dispositif a été encore renforcé après le 13-Novembre. Comment, jusque-là, évaluer son efficacité ?

Elle est très compliquée, justement, à évaluer.

On nous dit que leur rôle est dissuasif, mais un rôle dissuasif, par définition, ne s’évalue pas.

On ne peut donc pas savoir quels attentats n’auraient pas été commis grâce à la présence de militaires de Sentinelle. (et les déjoués, ils le sont pour qui et surtout par qui, s’ils le sont vraiment….!)

Ce qu’on constate, en revanche, c’est que ça n’a pas empêché les attentats qui ont eu lieu depuis que l’opération Sentinelle existe, et que les militaires sont des cibles.

Donc la question se pose du maintien d’une opération qui multiplie des cibles sans empêcher des attentats.

Le dispositif doit-il évoluer ? 

Oui, mais comment ? Les débats sur les évolutions du dispositif sont bienvenus, le fait qu’il y ait moins de patrouilles statiques et plus de patrouilles mobiles est évidemment préférable.

Mais j’ai l’impression, et c’est un problème, qu’ils agissent un peu tels des paravents pour éviter de se poser la question réelle qui est celle du déploiement massif de militaires sur le territoire national dans ce cadre-là, cette mission-là, et de réfléchir à l’efficacité et l’utilité du dispositif.

On pourrait très bien avoir un dispositif qui mobilise moins de militaires en permanence, avec des forces en réserve qu’on sollicite en cas d’extrême urgence, comme après Charlie et le 13-Novembre. Les militaires savent très bien le faire, ils le font très régulièrement sur des théâtres d’opérations extérieures. 

 

Merci aux terroristes qui viennent ainsi égayer la morne campagne de Fillon et son chapelet d’abjections. C’est dramatique que d’en être réduit à se  repaître et  rassasier d’un projet d’attentat encore déjoué. Pour une fois Sentinelle est intervenue en tirant…. Non que l’on soit favorable, mais on est arrivé à un tel degré de saturation, avec l’acharnement à vouloir continuer, malgré….., que tout devient malheureusement dérivatif. Et c’est là, où cela devient Préver-tien, comme c’est Pré-vert en leurs prés carrés.

Vivement que l’on en termine. mais que fait l’état d’urgence? Où en est-on?

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/terrorisme/20170203.OBS4840/carrousel-du-louvre-les-militaires-n-ont-pas-protege-les-cibles-d-une-attaque-ils-etaient-la-cible.html

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….
——
« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:
GrosMots kegiens Février2016

****

 

 

 

****

 

La défense catastrophique de l’accusé Fillon  –   Il fallait d’abord convaincre Madame Michu

 

François Fillon à Paris, 31 janvier 2017. SIPA. 00791308_000017

Quelle mouche a piqué le candidat de la droite et du centre lorsque, assailli par des révélations de faits anciens qu’il n’avait manifestement pas anticipées (on se pince sur son impréparation…), il a renoncé à prendre la main. Ce n’est pas tant le retard apporté à sa communication voire les hésitations, les incohérences des explications laborieuses de tous ses lieutenants, sinon une erreur magistrale d’analyse.

La défense calamiteuse de Valérie Boyer à… par LeLab_E1

La question n’était pas de savoir si le fait de salarier des proches comme attachés parlementaires était légal ou pas mais si c’était perçu comme moral ou non – surtout après avoir axé sa campagne de la primaire sur l’exemplarité… Le choix du terrain judiciaire pour mener la bataille s’est donc logiquement avéré catastrophique.

Il évoque son éventuelle mise en examen…

Comment accepter sans rechigner que le Parquet national financier prenne immédiatement la décision d’ouvrir une enquête à la simple lecture d’un article de presse ? Qui est le vrai Procureur : Le Canard Enchainé ou  Mediapart ? Et voilà la Justice transformée en petit télégraphiste du tribunal médiatique qui dicte l’opportunité des poursuites et le tempo judiciaire.

Comme si cela ne suffisait pas, François Fillon a cru devoir lier son sort personnel, et celui de son camp, à l’enquête et, mieux, à son éventuelle mise en examen… en laissant entendre qu’il pourrait l’être ! Voilà la machine infernale lancée, les magistrats priés en majesté d’intervenir dans le processus électoral en activant les investigations policières et en devenant les juges de paix de la campagne du candidat de la droite. Le tout sur la base d’un acte judiciaire, la mise en examen, qui n’est nullement une déclaration de culpabilité et qui, normalement, n’en déplaise aux procureurs des réseaux sociaux, devrait bénéficier de la présomption d’innocence.

Sans compter que l’Institution judiciaire est de plus priée de se presser par… François Fillon lui-même. La dinguerie absolue.

…et se trompe d’interlocuteur

Cela suppose une confiance aveugle en la Justice de son pays, sentiment personnel et fragile que l’on n’est pas obligé de partager aussi naïvement et surtout une confusion sur la nature du temps qui court… Le temps judiciaire n’est fort heureusement pas le temps médiatique. On peut objecter qu’il est long (cela dépend pour qui et sutout de son niveau d’enrichissement personnel…., normal ou non) mais c’est le gage d’une forme de sérénité. Gros mot pour la horde des  commentateurs de tous poils qui attend, exige quotidiennement une décision. Certes, si François Fillon est élu les éventuelles poursuites seraient reportées à la fin de son Mandat. Mais que tous les Savonarole de salon se rassurent : la Justice finit toujours par passer tôt ou tard. Pas d’angoisse à ce sujet.(même si elle condamne sans peine, effectuable mais non effectuée. Un grand ne se mêle pas aux gueux des prisons ‘souvenez vous des cliniques spéciales au pied de l’échafaud de la révolution, réservées aux malheureux qui allaient perdre la vie et le reste…. Il fallait bien que ce reste servit la soupe des tenanciers des dites cliniques où le régime n’était pas ordinaire…. quand on payait)

Il faudrait enfin considérer comme normal qu’un processus électoral soit investi et perturbé par le pouvoir judiciaire. La trêve républicaine, usage qui veut que les investigations soient suspendues durant la campagne serait  devenue obsolète.

Puisque tout le débat juridique caricaturé porterait sur la fictivité (sans relever l’ancienneté des faits qui pourraient entraîner une juste prescription), il ne faut pas être grand clerc pour savoir que l’on pourra jamais établir des prestations intangibles et qu’il est à craindre que les poursuites soient in fine engagées ! Tout ça pour ça…

La réponse était ailleurs dans la prise en compte de l’émoi public, de l’émotion de l’opinion publique qui ne voit que petits arrangements entre puissants et népotisme à tous les étages. Cela l’enquête judiciaire, même si elle se termine heureusement pour François Fillon, l’écartera-t-elle ? La solution n’eût-elle pas été de prendre la parole pour contester le caractère illégal de la situation et reconnaître que les mœurs avaient changé et que cela n’était plus dorénavant acceptable ? Quitte à proposer de rembourser les sommes ?

Oui mais voilà François Fillon a préféré donner des gages immédiats à une justification nécessaire mais mal dirigée. Ce n’est pas Madame Houlette qu’il fallait immédiatement  convaincre mais Madame Michu.

 

La course est lancée pour l’Elysée-prison ou prison-Élisée. Le chrono ne s’arrêtera pour François que le jour où l’un des deux objectifs sera atteint et que la porte se refermera. Qui va être l’heureux bénéficiaire de la cellule de crise ainsi ouverte. Il est des opérations « porte-ouverte qu’il vaut mieux éviter.  car certaines ne se rouvre qu’après bien des années et à tout le moins le temps d’un quinquennat. En attendant, la campagne bat son plein de vides. Va t-on assister à une vacance du pouvoir entre

  • un président en place dont on ne veut plus
  • un président en lice dont on ne veut pas jusque là il n’était pas président. Que sera ce quand il le sera et combien percevra Pénélope pour faire sa figuration

 

http://www.causeur.fr/fillon-justice-defense-presidentielle-candidat-42495.html

 

*****

 

Le choc des barbaries

Le choc des barbaries
Amir Nour, chercheur algérien, prend à contre-pied le discours de ceux qui imputent la paternité du terrorisme transnational à l’Islam, et donc au monde arabo-musulman. Au contraire, les racines du « terrorisme moyen-oriental » sont occidentales, dit-il. Les preuves dans cet exposé politiquement incorrect.

***

Convaincus que le terrorisme sous toutes ses formes et dans toutes ses manifestations, quels qu’en soient les auteurs, le lieu et les buts, est inacceptable et injustifiable, les États membres de l’Onu avaient finalement pu adopter, le 8 septembre 2006, une démarche commune dans le cadre d’une stratégie antiterroriste mondiale des Nations Unies. Mais, dix années plus tard, la « communauté internationale » n’est toujours pas parvenue à s’entendre sur une définition consensuelle de l’ennemi à combattre en commun. Or, il ne cesse de s’amplifier et de s’étendre en infligeant une dévastation et des souffrances indicibles, principalement aux États et aux peuples du monde arabo-musulman.

Paradoxalement, c’est à ces mêmes victimes et à leur religion majoritaire – l’Islam – que certains, au mépris des vérités historiques établies, imputent la paternité du terrorisme transnational et, partant, la mise en péril de la paix et de la sécurité internationales.

Qu’en est-il au juste de la responsabilité des uns et des autres dans la naissance et l’expansion du phénomène de la violence dans les temps modernes ? Une violence et ses conséquences contre lesquelles des penseurs visionnaires comme Malek Bennabi et Eric E. Hobsbawm avaient pourtant mis déjà en garde le monde au siècle passé ?

Terrorisme, Islam et trahison des clercs

Il y a peu, le magistrat Vincent Sizaire, auteur de L’Imposture sécuritaire, expliquait (1) que la qualification de terrorisme relevait davantage du calcul politique que de l’herméneutique juridique, puisqu’elle résulte nécessairement d’un rapport de forces et d’une appréciation politiques. En fonction de ces deux données, les pouvoirs en place appliquent la définition de façon plus ou moins discrétionnaire à tel phénomène délictueux plutôt qu’à tel autre. Sizaire souligne à quel point il est problématique d’utiliser, aujourd’hui encore, le même terme pour désigner les activités de groupuscules fanatiques et obscurantistes et l’action d’opposants politiques à des régimes autoritaires.

Dès lors, il ne saurait être question pour nous de tenter d’avancer une définition de cette notion qui soit moins équivoque que ce qui existe déjà. Il faut savoir, en effet, qu’il n’existe pas encore de définition consensuelle au niveau international. Alex Schmid et Albert Jongman recensent 109 définitions différentes (2). L’Onu n’arrive toujours pas à trouver une définition agréée par tous ses États membres depuis le 17 décembre 1996 « personne n’est tout à fait sûr de ce qu’est au juste le terrorisme ».

De beaux jours semblent ainsi promis à la fameuse expression : « Le terroriste de l’un, c’est le combattant de la liberté de l’autre. » (4) Qu’importe ! Pour une certaine pensée en Occident, le terrorisme, la barbarie et l’intolérance sont consubstantiels à l’Islam en tant que religion. Par conséquent, face aux « fous de Dieu » musulmans qui « considèrent le progrès comme un mal, la tolérance comme une faiblesse et le pacifisme comme un péché » et sont « porteurs d’un appel au meurtre et à la destruction », il faut opposer une résistance et une lutte implacables dans le cadre d’une « longue quatrième guerre mondiale » (5), à l’instar de celles livrées par le « monde libre » contre le fascisme et le nazisme durant les Première et Seconde Guerres Mondiales et contre le communisme durant la « troisième guerre mondiale » qui se serait achevée avec la fin de la guerre froide en 1989.

L’autisme de la pensée dominante

les victimes de la « barbarie terroriste » continuent d’être à 95 % musulmanes (6) ; les plus hautes autorités officielles de l’islam ont condamné sans appel tant l’idéologie que les actions des groupes terroristes, l’écrasante majorité des populations musulmanes rejette le terrorisme sous toutes ses formes et manifestations, comme le confirment les statistiques fournies par des agences et des instituts de sondage occidentaux eux-mêmes.

D’aucuns estiment que l’islamisme radical et le djihadisme ne sont pas une « création » exclusive de l’Occident. Soutenir le contraire équivaudrait à surestimer l’influence occidentale dans des régions où de nombreux autres facteurs locaux et internationaux ont contribué à leur développement sur une longue période de temps. Il est un fait toutefois que les politiques poursuivies par les puissances occidentales, anglo-saxonnes surtout, ont grandement favorisé l’émergence et l’expansion de ces phénomènes, notamment depuis les événements emblématiques du 11-Septembre et leurs « sous-produits » guerriers afghan et irakien.

Le rôle de la Grande-Bretagne

Ce point de vue est partagé par Mark Curtis qui a démontré avec force documents la collusion du Royaume-Uni et de l’islamisme depuis le siècle dernier dans un livre (8). Se basant sur une documentation fiable, il décortique un aspect de la politique étrangère britannique resté curieusement ignoré ou délibérément occulté par les grands médias.

Le rôle des États-Unis d’Amérique

Robert F. Kennedy Jr., neveu du président américain assassiné, a lui aussi examiné la longue histoire des interventions violentes de son pays dans la région. Il explique dans un long article du magazine Politico pourquoi il faut « aller au-delà des explications commodes de la religion et de l’idéologie » et comment « au cours des sept dernières décennies, les frères Dulles, le gang Cheney, les néoconservateurs et consorts ont détourné […] l’idéalisme américain et déployé notre appareil militaire et de renseignement au service des intérêts mercantiles des grandes entreprises et, en particulier, les compagnies pétrolières et les entrepreneurs militaires qui se sont littéralement enrichis de ces conflits ».

Enfin, et ce n’est pas le moins important, lors de la campagne présidentielle américaine de 2016, le candidat républicain, Donald Trump, a déclaré qu’il maintenait les propos qu’il avait tenus auparavant en Floride, selon lesquels le Président Barack Obama « est le fondateur de l’EIIL ». Et quand l’animateur conservateur de l’émission de radio, Hugh Hewitt, tenta de clarifier la position de D. Trump en disant qu’il l’avait comprise comme signifiant « qu’il (Obama) a créé un vide, qu’il a perdu la paix », le candidat Trump objecta en affirmant « Non ! Je voulais dire qu’il est le fondateur de l’EIIL. Je le pense vraiment. Il a été l’acteur le plus utile. Je lui attribue le titre de meilleur acteur, tout autant d’ailleurs qu’à Hillary Clinton ».

Le rôle de la France

Dans son dernier livre (12), le philosophe Michel Onfray estime que l’« Islam terroriste » a été partiellement créé par l’Occident belliqueux. Dénonçant ce qu’il appelle les « guerres coloniales contemporaines » menées par certains pays occidentaux, dont la France, il considère que les régimes islamiques ne menacent l’Occident que depuis que celui-ci les menace. De son côté, Pierre Conesa, ancien haut fonctionnaire au ministère de la Défense, affirme (13) que son pays « est en train de payer au prix fort une guerre qui n’est pas la sienne ». Il cite à cet égard l’exemple de l’intervention en Libye où la France a « fait à son échelle ce que Bush avait fait en Irak, c’est-à-dire détruire un régime et laisser derrière elle un chaos qu’elle n’a aucune capacité à gérer ».

En Syrie, en particulier durant la période où Laurent Fabius était à la tête du Quai d’Orsay, cette politique interventionniste hasardeuse s’est traduite par un soutien total aux rebelles luttant contre le régime d’Al-Assad. Estimant que le départ de ce dernier « n’est qu’une question de semaines », Fabius affirmait en août 2012 que « Bachar al-Assad ne mériterait pas d’être sur la Terre ». Et en décembre de la même année, réagissant à la décision de Washington de placer Jabhat al-Nosra sur sa liste des organisations terroristes, il déclarait que « tous les Arabes » étaient « vent debout » contre la position américaine « parce que, sur le terrain, ils (les éléments d’Al-Nosra) font un bon boulot » (14).

En conclusion, nous voudrions inviter le grand public à méditer la sagesse d’un penseur qui disait qu’autrefois on fabriquait des armes pour livrer des guerres, mais aujourd’hui on fabrique des guerres pour livrer des armes.

Or, le grand danger associé à cette évolution est que, depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, le monde est entré dans l’âge de l’« arme suprême » – l’arme atomique – et que la guerre que nous promettent et promeuvent activement les extrémistes de tous bords est une « guerre cosmique » pour « le triomphe du Bien contre le Mal ». Pour certains parmi ceux-ci, il s’agit là d’une guerre religieuse, l’ultime guerre, celle précédant l’Apocalypse ou la fin du monde, dont le théâtre d’opérations nous est fixé, par les uns, à « Armageddon », et par les autres, à « Dabiq », endroits tous deux situés au Levant, qui englobe la Syrie aujourd’hui à feu et à sang…

Est-ce à cette « fatalité » que l’humanité doit désormais se résigner et se préparer ?

 

Qui est le terroriste de qui?

Il y a certes le côté spectaculaire de la mort brutale au prix de gros (Charlie Hebdo, Bataclan, Nice,…. )! Mais qui se soucie du terrorisme lent qui dégrade, plus sûrement, dans la durée. je veux parler des terrorismes d’état qui tue des centaines de milliers de personnes, étalées (non sur le bitume) mais dans le temps…. De ces victimes dont on ne parle pas parce que diluées dans le temps. Et portant beaucoup plus nombreuses que celle de nos amis se trompant de djihad.

  • Il y a donc le terrorisme réputé légal (si on en croit la défense Fillon avec son salaire fictif à Pénélope pour vrai job de représentation – on aurait pensé que c’était lui le représentant du peuple – équivalent à 1 000 mois de seuil de pauvreté, 84 ans du dit seuil, pour une personne)
  • l’autre, réputé illégal, qui ne fauche que quelques 300 personnes en moins de 3 ans…

Les deux sont condamnables. Mais qui s’alimente sur le dos de qui? Quand fera t-on un état en urgence pour éradiquer le premier, surtout quand on sait que par définition, le peuple est souverain (mais ce n’est qu’en définition). Ils sont de façon identique radicalisés.

 

 

http://reseauinternational.net/le-choc-des-barbaries/

 

***

 

RTL maintient solidement le bon peuple de France sous le plafond de verre…

 Afficher l'image d'origine
RTL est la première radio de France, sûrement pas la première radio française !
 

Ce 1er février, Élizabeth Martichoux, chef du service politique de RTL, recevait un invité de marque : Jérôme Grand D’Esnon.

Comment, vous ne le connaissez pas ? Mais voyons, c’était le porte-parole de Bruno Le Maire, soi-même, qui a réuni sur son nom 2,4 % des 4,27 millions de votants à la primaire de la droite et du centre, soit plus de 0,23 % du corps électoral français. Un poids lourd à mettre en vedette d’urgence.

Et pourquoi donc madame Martichoux donnait-elle la vedette à ce poids lourd de la vie politique française ? Parce que ce chiraquien vient de se tourner vers Emmanuel Macron, qui représente le renouveau, « une vision pour la France et une vision pour l’avenir ». Notons l’argument, bouleversant, fulgurant !

Et pas inintéressant, de la part de la « première radio de France ». Voyons voir. Après avoir parlé de Juppé pendant des semaines, hop ! voici Fillon qui sera aux commandes sans nul doute. La gauche, après le retrait du grand Hollande, se cherche un champion. En raclant les fonds de tiroir, elle trouve Hamon, bof, passons. Madame Martichoux l’invitera, naturellement.

Mais patatras, Fillon a de gros ennuis.

À quel saint protecteur du système se vouer ? On ne peut, tout de même, pas laisser un boulevard devant Marine Le Pen ! Et Macron apparaît en sauveur de l’ordre établi depuis 40 ans. L’homme fait irrésistiblement penser à la chauve-souris de la fable. Je suis oiseau, voyez mes ailes. Je suis souris, vive les rats. Gauche et haute finance, du Clinton.

Et c’est ainsi que la première radio de France oriente les pensées politiques du bon peuple. On met en avant le candidat qui peut sauver le système au pouvoir depuis 40 ans. On fait silence sur la seule candidate patriote susceptible de casser ce système à la manière de Donald Trump, cette autre bête noire de RTL.

La première radio de France s’appelait autrefois Radio Télé Luxembourg. Génétiquement, RTL est luxembourgeoise et, forcément, européiste. Comme monsieur Juncker… Elle alterne d’excellentes émissions variées et sérieuses – « L’Heure du crime », par exemple – avec des émissions de divertissement, comme les séquences du formidable Laurent Gerra. Elle y mêle une bonne dose de politiquement correct avec les rires gras et toujours bien orientés de Ruquier et ses copains gauchos.

Dans les présentations de politique française dominent les insinuations dodelinantes de l’éternel Duhamel et les polémistes, parfois intéressants (Lévy, Rioufol), du malin Fogiel.

Tout cela maintient solidement le bon peuple de France sous le plafond de verre…

RTL est la première radio de France, sûrement pas la première radio française !

 

La droite à gauche et la gauche à droite. C’est bien la preuve que la France se gouverne au central (téléphonique ou policier, là où il a un sommier.Et c’est bien connu là où il y a sommier, on se couche. N’est-ce pas d’ailleurs la preuve que depuis que l’on n’a plus de souverain désir, du Peuple, on ne cesse d’y accoucher des rebuts de la société politicarde). Et la dessus, la radio (mais pas seulement et pas seulement RTL) nous conduit le bal. Son carnet noir classe les têtes penchantes (bonnes et/ou mauvaise) à inviter (ou éviter. mais en fin de compte n’est-ce pas la même chose, quand on voit la célérité avec laquelle on passe les barrières poreuses des partis et des clivages. Si l’Europe a du mal à son Schengen, les politicards en ont bien intégré, pour eux, les principes.

Quelle est d’ailleurs la position de RTL au regard du regard de Fillon sur les us et coutumes parlementaires?

Il paraît qu’il sera bientôt condamnable d’embaucher (et emboucher) sa famille en assistance publique. Mais on ne parle pas d’emplois fictifs rémunérés, légalement, sous le manteau de l’âtre (et de l’hêtre).

 

http://www.bvoltaire.fr/jeanclaudemignard/rtl-maintient-solidement-peuple-de-france-plafond-de-verre,310952

 

*****

 

GUERRE EN SYRIE. Paix ou guerre ? Des avions américains livrent (encore) des armes aux « rebelles »

 
MamAfrika TV | Par Allain Jules

ANKARA, Turquie (20h33) – Comme l’avaient annoncé les « rebelles » hier, ils ont eu des armes. Deux avions militaires américains, ont parachuté des cargaisons d’armes à leurs « rebelles modérés », selon les autorités turques.

 

Les deux avions ont décollé d’une base aérienne située au Qatar, celle qui accueille l’ »Al Udeid », le Commandement central des États-Unis contre Daesh, en Syrie et en Irak, ainsi que al-Qaïda soi-disant, au Yémen.

Les armes ont été données (c’est beau l’aide désintéressée) par les États-Unis aux «rebelles modérés», selon leur terminologie, à Tal Ahmar près de la ville frontalière d’Al-Rai, utilisés par les forces américaines en tant que siège pour aider les rebelles luttant contre le groupe terroriste Daesh.

 

le business jusqu’au bout…. Il faut bien écouler les excédents de production. L’argent n’a ni odeur, ni couleur, ni origine. Il n’est que véhicule de la pensée mercantile fut-elle guerrière.

Et dire que ce seront ces armes qu’il nous faudra combattre sur notre sol après l’Exode des hordes de migrants en quête (retour) de leur Eldorado (-souvenez-vous, en général, on emporte le plus précieux…. Voyez les hébreux quittant l’Egypte, les « touristes » de 1940, les pieds noirs quittant l’Algérie, les campagnards gagnant les villes industriées, …. ). Ces armes sophistiquées vont se retourner contre nous. raison de plus pour mettre au point et à jours un plan B d’état d’urgence (le premier de par ses prolongations a usé ses effets efficaces. la preuve le Carrousel du Louvre, après le Saint Nicolas du Chardonneret et le tout en Khamion, en roue libre, de Nice). On ne peut avec ce plan A ne rien faire de plus excepté d’instaurer un état d’urgence ad vitam. mais qu’attend t’on pour larguer les paras sur les villes de non droit. Une force spéciale d’intervention avec pour mission la voirie radicale…. Que fait la muette, est-elle inopérante, surtout en cette période de vacance prolongée du pouvoir…. Donnez leur quartier libre pour un an et il nous rendrons une France propre!

 

http://www.mamafrika.tv/blog/guerre-en-syrie-paix-ou-guerre-des-avions-americains-livrent-encore-des-armes-aux-rebelles/#LAF6mgwEOkJtE0LH.99

 

*****

 

Les présidentielles, comme si vous y étiez et quoique l’on en dise ou pas :

  1. E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un cap’tain défunt et défaut) : vrp-fillon-f-ump (ses premiers maux) et http://wp.me/p4Im0Q-1nR (ses derniers mots, incapable…..s)
  2. La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés » (pour Peuple dépité)
  3. « Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) – http://wp.me/p4Im0Q-141

en savoir plus, beaucoup plus :il-etait-une-fois-2017

La guerre des vieux jeunes premiers (en finale de lutte) :

  1. Fillon fillon-putatif
  2. Valls – valls-putatif    Exit Valls, place à Hamon…. il va nous faire le coup de tous-en-Khamon

Bientôt il ne va plus rester que Hamon (mais restera t-il vraiment s’il est le seul à oser….?)! Faut-il, dès lors voter s’il est le seul compétiteur?

 

…..

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

….

FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?
Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

  • Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –  13/12/2016   160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom. Cazeneuve promu premier ministre a devancé l’avenir en faisant voter, au 13/12/2016, une prolongation anticipée, de 3 mois supplémentaires jusqu’au 15/06/2017 (entre les deux tours des législatives et sans possibilité de modifier quoique ce soit et pour qui que ce soit)
  • Dernière nouvelle. Le pouvoir s’affole et n’attend pas l’échéance programmée du 26/01/2016. Cazeneuve, à peine promu 1er ministre, fait voter . Quelle fin de mandat pitoyable…. avec un état en urgence d’impossibilité à se réformer… et demain ne s’annonce guère mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011

…..

L’état en son urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi 13, réputé jour de chance… Pour qui?) au :

(partie visible de l’ice-berg appelée à disparaître, dès la levée de l’embargo liberticide, à usage, exclusif, des seules libertés des citoyens et non  des terroristes…qui s’en battent l’œil La preuve par Nice.)

État d’urgence ordinaire et « normale » : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant! Prolongation, avant la date de fin, et à nouveau pour 6 mois jusqu’à l’installation du nouveau pouvoir (Acte 1 de Cazeneuve, nouveau premier ministre….)

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé
L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)
 Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)
un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)
Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout (et pas seulement la nuit). Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)
Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!
Il est vrai que c’est tellement banal qu’un état d’urgence…..
  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils oserons nous demander (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état c’est l’état d’urgence. L’urgence du peuple c’est de virer tous les urgentistes…..  2 Programmes diamétralement opposés)

……

De la constitution et de l’état d’urgence abusif :

Article 21 Préambule de la constitution :
    • « Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »
  • (En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple! et non les ersatz du pouvoir
en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

…..

  • En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!
Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..
Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

 …. au 15/07/2017 – et Valls corollaire du 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force…..

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

S’il est président, il rétablira la peine de fesser, quand d’autres veulent lui botter le cul, pour services rendus. Que la populace est ingrate …! (by keg – 20/01/2017)

Publié le Mis à jour le

Le choix du jour : « gifle » ou  « claque »

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

Dernière nouvelle : Attentat de Nice : l’enquête pour mise en danger de la vie d’autrui classée sans suite. Certains vont apprécier…..


je ne voterai pas pour mes bourreaux. La révolte d’un « pupille de la Nation non juif », trop con pour apprécier le bonheur promis par des-put-a-tifs (ne parlons pas des chauves)   (en abrégé : http://wp.me/p4Im0Q-1sO)

Français quand vous saurez……que :

Il est des claques salutaires. Cette dernière arrive trop tard, quand il n’est plus investi d’aucune autorité publique et est peut être en passe de devenir un zhéros public (ce dimanche, le suivant ou en Mai prochain). S’il l’avait eu plus tôt son destin et le notre en eut été, certainement, changé…..

….. et avec un peu de recul….

Il ne manque plus que le chapeau, clou de la primaire. S’il sort, il lui restera le claque. S’il reste la claque n’y fera rien (ses amis ne sont plus si nombreux qu’ils puissent le faire entendre avec leur broncha… Ohé Manuello. Il aura droit aux oreilles et la queue…)

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Manuel Valls : de la gifle à la claque électorale

 
Il n’est pas sûr que cette victimisation lui permette de remonter la pente. Bien au contraire !

Maintenant qu’une loi interdit la fessée, il n’est pas étonnant que l’auteur de la gifle portée au candidat Manuel Valls ait été condamné. Trois mois de prison avec sursis, 105 heures de travail d’intérêt général, un euro de dommage et intérêt : ce n’est finalement pas si cher payé ! Cet acte de violence, qui n’a pas entraîné d’incapacité de travail, laisse cependant des séquelles non négligeables.

D’abord, une interrogation sur l’indépendance de la justice. Du moins, en apparence. Ainsi, le leader de la CGT, Philippe Martinez, s’est étonné de la rapidité avec laquelle elle s’est prononcée. Pour certains, cela va très vite et pour d’autres, ça va plus lentement. » Et de citer l’industriel Serge Dassault, qui ne bénéficie pas, lui, d’une « procédure accélérée ».

Quand il évoque l’efficacité, pense-t-il à l’affiche du syndicat Info’Com de la CGT contre la police, montrant une mare de sang au-dessous d’un écusson de CRS et d’une matraque, avec la légende : « La police doit protéger les citoyens et non les frapper » ? Il s’en était mollement désolidarisé, expliquant qu’en l’occurrence, ce ne sont « pas ceux qui appliquent les ordres qui sont montrés du doigt, ce sont ceux qui donnent les ordres ». Il ne s’était pas plaint, alors, de l’absence de réaction de la justice.

En fait, la sanction proposée par le procureur a été acceptée par l’agresseur, dans le cadre d’une procédure de comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité : c’est une sorte de plaider-coupable à la française.

Bref, cette gifle serait partie toute seule. (Mais la condamnation n’ a pas été seule… 3 peines en une, avec peut-être une demande en dommage et intérêt si Manuel  perd ses prétentions au sortir de la primaire. pas mal pour un mec investi d’aucune autorité ni publique, ni morale. Il est même créateur d’un nouveau délit, l’anticipation avant coup. Qu’aurait été la punition s’il se fut effectivement avoir été investi d’une quelconque autorité publique. Jusque maintenant un candidat putatif, non encore élu, n’a aucune autorité publique)

Plus grave, dans cette affaire : la confirmation de la dégradation de l’autorité. On ne peut, bien sûr, que condamner cette gifle, même si certains rêvent de botter le derrière de l’ex-Premier ministre pour le chasser plus vite de la scène politique. L’autorité repose sur la confiance : qui, aujourd’hui, fait confiance à François Hollande, à son gouvernement, à ses ex-ministres ? (Moi et à double titre, en tant que Français et de plus fils adoptif de Hollande et de sa clique, qui me le rendent mal. En effet, étant « Pupilles de la Nation, non juif », je bénéficie de la discrimination…. – valls-putatif)

Mais la séquelle la plus importante, c’est Manuel Valls lui-même qui l’a produite. Dans son propre camp, il est de plus en plus discrédité, il pourrait être devancé par Benoît Hamon ou Arnaud Montebourg : dans tous les cas, il ne se qualifiera pas pour le second tour de l’élection présidentielle. Il aurait pu jouer au grand seigneur en ignorant l’affront, non sans panache ; il a préféré porter plainte et se poser en victime (sarkozy avait poursuivi en justice « pour casse toi, pôve con »).

Il n’est pas sûr que cette victimisation lui permette de remonter la pente. Bien au contraire ! Car si la plupart des Français reconnaissent que cette gifle est inconvenante – et beaucoup moins burlesque que son enfarinage –, ils souhaiteraient bien que l’ancien locataire de Matignon reçût prochainement une belle claque électorale !

S’il ne voulait pas la gifle, il fallait éviter d’avoir la tête de l’emploi…. Preuve aussi que le 49-3 n’est pas valable pour tout. Il y avait urgence et cet état est maintenant acquis…. Faut-il prolonger outre mesure…. . Qu’auriez-vous fait à la place de ce jeune (certainement un terroriste radicalisé, encore un).

On en a déjà parlé :

 

http://www.bvoltaire.fr/jeanmichelleost/manuel-valls-de-gifle-a-claque-electorale,307795

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….
——
« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:
GrosMots kegiens Février2016

****

 

Nathalie Kosciusko-Morizet parachutée chez Fillon : déçu et désabusé, je quitte son équipe

 

Adrien D., fidèle soutien de Nathalie Kosciusko-Morizet pendant quatre ans, a très mal pris l’annonce de l’investiture de l’ancienne candidate à la primaire de la droite dans la circonscription parisienne de François Fillon. Il a rédigé un coup de gueule pour expliquer son mécontentement et son choix radical.

Nathalie Kosciusko-Morizet pendant le débat télévisé sur France 2, du 17 novembre 2016. (ARCHAMBAULT-POOL/SIPA)

 

Hier après-midi, Nathalie Kosciusko-Morizet a été tête désignée candidate dans la circonscription de François Fillon, imperdable pour la droite. Dans des arrondissements où elle n’est pas élue, dans des arrondissements où elle ne vit pas, et cela à seulement cinq mois des élections législatives.

J’estime que c’est une insulte aux militants du 14e arrondissement (où elle est élue conseillère municipale depuis 2014 et où elle était jusque-là investie aux législatives), ainsi qu’un manque total de courage (soit-disant parce que que la circonscription est réputée compliquée face au député PS sortant).

Pour ces raisons, j’arrête mes activités auprès d’elle et je me refuse à la soutenir, comme je le faisais depuis maintenant quatre ans.

Je croyais avoir trouvé « ma » candidate

Je me suis engagé auprès de NKM en 2013. Cette année-là, j’ai pris une année sabbatique sur ma scolarité pour travailler à plein temps sur sa campagne municipale, en tant que bénévole dans son équipe numérique. Ma mission consistait à seconder la chef de pôle sur la gestion de ses réseaux sociaux, autant personnels (Facebook, Twitter, Flickr…) que militants (déploiement de comptes d’arrondissement et stratégie numérique).

Jusqu’à hier encore, je gérais la publication de ses photos et les réponses aux messages qui lui étaient envoyés. Je n’étais pas payé, je n’ai jamais demandé à l’être, et j’exerçais cette mission sur mon temps libre.

Durant ces années, j’ai rencontré des personnes formidables, qui m’ont formées, guidées, mis en garde sur les misères du monde politique.

J’ai aussi eu à faire avec des vipères, des apprentis Machiavel, qui s’imaginent une carrière politique sans jamais avoir travaillé de leur vie dans une entreprise. Des personnes dont la culture s’arrête à la quatrième de couverture des livres qu’ils ont entre les mains, et dont l’occupation principale est de mettre des bâtons dans les roues de leurs collègues pour espérer, un jour, devenir à leur tour des élus par la grâce d’un baron ou pour avoir partagé leur lit.

Mais j’ai fait avec, considérant que la vie politique est un monde difficile, où les convictions s’effacent rapidement devant les batailles d’ego et de postes, mais qu’il fallait faire le dos rond pour faire avancer la candidate, ma candidate.

Je croyais l’avoir trouvée avec NKM. Progressiste, féministe, écolo, frondeuse, faisant fi des qu’en-dira-t-on, ne se laissant pas enfermer dans une vision de la France forcément pessimiste et passéiste, tout en restant inflexible face aux obscurantismes, religieux comme politiques.

Je n’ai pas compté mes heures

J’ai peut-être été grisé par la chance de pouvoir participer de si près à une élection de cette envergure, alors que je n’étais qu’étudiant, mais je l’ai fait par conviction. Sans attendre un poste à la clef, sachant qu’il me restait devant moi encore plusieurs années d’études.

J’y croyais, naïvement

Autant le dire clairement, NKM sera élue députée, sera peut-être ministre si François Fillon gagne l’élection présidentielle. Mais elle a définitivement perdu Paris et ne sera jamais maire de la capitale. Les électeurs ne lui pardonneront jamais ce marchandage de circonscription. Victoire à la Pyrrhus. Sans doute l’a-t-elle déjà compris.

Ma solution pour anéantir le tourisme électoral

Je laisse comme seule piste de réflexion cette idée qui, j’espère, sera un jour la norme : que personne ne puisse se présenter à une élection s’il ne vit pas depuis un certain nombre d’années sur le territoire dont il veut représenter les électeurs. Qu’il s’agisse d’une mairie, d’un conseil départemental ou d’un parlement national. Cela évitera ce tourisme électoral qui donne la nausée aux Français et qui ressemble davantage à un guide du Routard des préfectures.

Après avoir tenté, en vain, de se présenter dans les Hauts-de-Seine en 2002, NKM a finalement été élue en Essonne, avant d’atterrir dans le 14e arrondissement de Paris en 2014 puis dans le 7e en 2017. À cette allure, elle aura beau jeu d’ouvrir une agence de voyage pour toutes les circonscriptions de France. Je la pensais différente.e pas seulement valser ses convictions, elle donne aussi raison à ces électeurs et pousse le vote FN. Elle fait partie des responsables !

Juste pour un siège à l’Assemblée nationale, juste pour sa carrière, juste pour sa gueule.

 

Rien à ajouter à ce que dit ce papillon qui s’est brûle les ailes au jeu de la politi-cardie. Il a de la chance, il a fait son expérience, étant très jeune et surtout en y puisant une vision que d’autres à 560 ans et plus n’ont toujours pas eue (par volonté, par lâcheté ou par opportunisme. Je pense qu’il saura faire son chemin et je lui souhaite plein de bonnes choses gratifiantes dans sa vie. Il aura appris très vite que dans politicardie, il y a bien sût politique mais il y a aussi cardie. Il a raison de ne pas mélanger cœur et crapulerie.

Quand à NMK, cela ne me surprend nullement. Tout en elle respire l’ambition démesurée. Et de plus, elle a l’avantage de pouvoir coucher, si besoin était. mais cet avantage ce sera, peut-être pour plus tard, quand les ans auront flétri son juvénisme….

 

 

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1636084-nathalie-kosciusko-morizet-parachutee-chez-fillon-decu-et-desabuse-je-quitte-son-equipe.html

 

****

 

Le Macron qui cache la primaire  –  Analyse d’un phénomène hors-sol

 

macron primaire ps hamon montebourg

Sipa. Numéro de reportage : 00788969_000036. Numéro de reportage : 00789102_000036. Numéro de reportage : 00787049_000003. Numéro de reportage : 00788752_000011. Numéro de reportage : 00785782_000001.

« La gauche n’a pas redressé le pays et a disloqué son camp. » Montebourg a raison. L’aveu est honnête, comme la plupart des aveux ! Le bilan, terrible. On pourrait donc en rester là. Espérer que ses représentants passent leur tour, et nous offrent, en leur absence, quelques vacances. Mais ils sont sept ! Sans compter Macron, Mélenchon et l’habituel cartel des braillards d’extrême gauche.

Valls qui s’en dédit

Manuel Valls célèbre Clémenceau dans la posture du « républicain intransigeant ». Mais il a inauguré sa campagne dans sa ville d’Evry, entouré d’hommes et de femmes soigneusement choisis pour illustrer la « diversité Benetton ». Il est fondamentalement communautariste, oubliant que la République fait fi des distinctions d’origine, de race ou de religion.

Il veut supprimer de la Constitution l’utile article 49.3 qui permet à un gouvernement de s’affranchir des chaleurs d’une majorité. Mais il l’a utilisé six fois, notamment pour faire adopter les lois Macron et El Khomri. « J’ai péché. Je m’en confesse. Sujet suivant ? » Il veut rassembler la gauche. Mais après avoir conçu la théorie des « deux gauches irréconciliables ». L’une serait moderne, la sienne. L’autre archaïque, celle des concurrents. L’exercice est périlleux : il a hérité de François Hollande et de Jean-Marc Ayrault la fracture du PS sur le traité budgétaire européen de 2012 et le crédit-impôt compétitivité.

Il a porté ensuite le fardeau de la déchéance de nationalité et de la « loi travail ». Retour au confessionnal ?

L’étiquette du PS n’est pas très porteuse aujourd’hui. Ses élus et ses militants rasent plutôt les murs en soirée. Une partie de la gauche, accompagnée de quelques nomades du centre, s’est amourachée d’Emmanuel Macron.  Il se dit « libéral ». Après avoir augmenté les impôts de 50 milliards, ce n’est pas rassurant.  Que serait-ce avec ceux qui ne sont pas « libéraux » ?

Macron, chouchou des médias

Voyez la conclusion de son meeting fondateur à Paris : je me méfierai d’un garçon, si sage en apparence et qui devient hystérique …

Valls ou Macron, cette gauche là, décidément, est trop légère, ou trop « primaire », pour gouverner un pays dont ils ont précipité la ruine, sans remords.

 

Valls, Macron, Fillon, le Pen, même combat à mener. Aucun n’est apte à sauver la France. Et alors que faire… Certains seraient tentés de rester chez eux. Je les invite, puisqu’ils sont apparemment écœurés, et on le serait à moins, de prendre leur courage et d’aller dire dans l’urne, qu’ils ne veulent plus de ce système pourri, en mettant une enveloppe vide (alias vote blanc) et leur message sera entendu surtout s’ils sont des millions, comme lui, a dire Stop. Cela ne changera rien cette fois-ci, puisque le système permettrait, si 3 électeurs s’exprimaient nominativement, d’avoir un vainqueur ayant deux vois, soit 66% des exprimés, mais que son élection serait sujet à cautions permanente, car que représentent deux voix sur 45 millions d’électeurs.

Tant que vous n’aurez pas vécu cette expérience, vous ne pourriez la condamner. Pour juger, il faut connaître et surtout avoir vécu une expérience!

 

 

http://www.causeur.fr/macron-ps-peillon-valls-montebourg-42257.html

 

*****

 

Syrie: parachutage d’aides US à Daech

Syrie: parachutage d’aides US à Daech

En Syrie, les aides en armements de l’armée américaine tombent entre les mains des terroristes de Daech.

Selon le journal américain USA Today qui se réfère à l’armée arabe syrienne, de plus en plus de groupes d’opposition en Syrie reçoivent chaque jour des armes et des munitions offertes par le Pentagone. Cependant, il n’est pas exclu que ces armes tombent aux mains des terroristes, au lieu de servir à la lutte contre Daech, ajoute la même source.

De grandes quantités d’armes américaines sont parachutées à destination des opposants syriens, regroupés actuellement autour du bastion de Daech à Raqqa.

Selon le général Carlton Everhart, commandant de « l’US Air Mobility Command », ces armes sont censées aider les forces de l’opposition à combattre Daech. Pourtant, il arrive que ces armes finissent exactement entre les mains de Daech.

L’Armée de l’air américaine utilise la technologie GPS ou la géolocalisation par satellite afin de parachuter des armes et munitions sur les zones de débarquement.

Daech a auparavant publié des vidéos, montrant les scènes de parachutage des caisses de munitions américaines qu’il a bel et bien reçues.

 

Dilemme. faut-il, ouvertement ou secrètement, armer et entretenir daech. Il paraît que l’on achève pas un homme à terre. Croyez vous que daech s’encombre d’un tel sentimentalisme (le bataclan, Nice, nous le rappellent)?

 

http://reseauinternational.net/syrie-parachutage-daides-us-a-daech/

 

***

 

 

 

*****

 

Tchernobyl : Le rêve d’un parc solaire géant attire les investisseurs étrangers

 L’été dernier, le gouvernement ukrainien annonçait souhaiter louer 6000 hectares situés dans la zone d’exclusion de Tchernobyl — soit dans un rayon de 30 kilomètres autour du site accidenté —, à des entreprises privées qui accepteraient d’y construire un parc solaire. Six mois plus tard, 39 investisseurs ont répondu à l’appel d’offres du gouvernement ukrainien. Parmi eux, 13 investisseurs internationaux, dont des Allemands et des Chinois.

(Photo Benoît Jacquelin/8e étage)
(Photo Benoît Jacquelin/8e étage)

 

 

Près de trois décennies après la catastrophe de Tchernobyl, la zone contaminée pourrait-elle retrouver une nouvelle jeunesse grâce à l’installation de centrales solaires ? Affirmatif, martèle Ostap Semerak, le ministre ukrainien de l’Écologie et des Ressources naturelles. Il y a quelques jours, l’homme s’est une nouvelle fois déclaré très optimiste dans une interview accordée à Bloomberg: « Nous avons reçu des propositions d’entreprises qui sont intéressées par l’idée de louer le terrain afin d’y construire des centrales solaires ». « Nous ne cherchons pas à tirer profit de l’utilisation du terrain, nous cherchons à tirer profit de l’investissement », a-t-il précisé.

Pour rappel, son ministère avait annoncé en juillet dernier qu’il allait autoriser deux entreprises privées à construire deux centrales solaires d’une puissance maximale de 2 mégawatts chacune dans la zone d’exclusion qui entoure le site de l’accident de la centrale nucléaire de Tchernobyl et qu’il souhaitait également y louer quelque 6000 hectares. Depuis, 39 investisseurs ont répondu à l’appel d’offres du gouvernement ukrainien. Au premier rang desquels 13 investisseurs internationaux, dont des Allemands et des Chinois, précise le Japan Times.

De nos jours, plus de 50% de l’électricité ukrainienne provient de centrales nucléaires, 40% de centrales thermiques, fonctionnant dans leur immense majorité au charbon, et 7% d’installations hydroélectriques. Quant aux panneaux solaires, ils ne produisent pour le moment qu’un peu moins de 1% de l’électricité du pays. L’installation de centrales solaires à Tchernobyl pourrait permettre de changer la donne.

Sous réserve de trouver des investisseurs, le projet semble techniquement viable pour au moins deux raisons. Premièrement, l’énergie solaire est plutôt répandue en Ukraine et la zone d’exclusion n’y fait pas exception. Deuxièmement, les infrastructures, et tout particulièrement les lignes à haute tension, laissées derrière elle par la centrale accidentée, restent très largement utilisables.

Selon Ostap Semerak, les entreprises chinoises GCL System Integration Technology et China National Complete Engineering auraient déclaré en novembre dernier qu’elles envisageaient de construire une centrale solaire d’un gigawatt dans la zone d’exclusion. Une entreprise allemande, dont le nom n’a pas été révélé, aurait pour sa part proposé l’installation d’une centrale de 500 mégawatts. Le reste des projets envisage la création des centrales d’environ 20 mégawatts.

Les entreprises « ont demandé entre 20 et 1000 hectares pour leurs projets », a déclaré le ministre, précisant que l’Ukraine a accepté de réduire le loyer des propriétés étatiques de la zone de 85%. De plus, le pays a mis en place des subventions, dégressives au fil des années. Ainsi, les projets qui recevraient l’aval du gouvernement en 2017 recevront 17 centimes d’euros par kilowatt produit.

Avec ce projet, l’Ukraine espère plus que seulement reconquérir les territoires de la zone d’exclusion. En effet, dans une situation économique très précaire, due notamment au conflit persistant avec les rebelles prorusses dans l’est du pays, le gouvernement veut faire d’une pierre deux coups : relancer l’économie du pays en attirant des investisseurs étrangers tout en s’affranchissant au passage d’une partie de sa dépendance énergétique à la Russie.

 

Il est venu le temps du recyclage. On va construire des loisirs radio-activés…. Mourir en plein loisir. Voila que c’est une bonne idée. Payer un droit d’entrée pour la mort.

Il est vrai qu’au temps où il faut payer pour demander à une administration de faire son boulot pour laquelle elle est déjà payée (et par nous), tout devient possible. Effectivement le changement c’est maintenant. Mais on n’en demandait pas tant! Ils chargent la mule!

 

http://free.niooz.fr/s/free/tchernobyl-le-reve-dun-parc-solaire-geant-attire-les-investisseurs-etrangers-14298960.shtml

 

*****

Les présidentielles, comme si vous y étiez et quoique l’on en dise ou pas :

  1. E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un cap’tain défunt et défaut) : vrp-fillon-f-ump (ses premiers maux) et http://wp.me/p4Im0Q-1nR (ses derniers mots, incapable…..s)
  2. La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés » (pour Peuple dépité)
  3. « Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) – http://wp.me/p4Im0Q-141

en savoir plus, beaucoup plus :il-etait-une-fois-2017

La guerre des vieux jeunes premiers (en finale de lutte) :

  1. Fillon fillon-putatif
  2. Valls – valls-putatif

Place, maintenant, aux gauchos (ou simili) de la pampa électorale…. sans le père François. Il y a trique sous la bure! Quel don François du ciel

…..

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

….

FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?
Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

  • Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –  13/12/2016   160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom. Cazeneuve promu premier ministre a devancé l’avenir en faisant voter, au 13/12/2016, une prolongation anticipée, de 3 mois supplémentaires jusqu’au 15/06/2017 (entre les deux tours des législatives et sans possibilité de modifier quoique ce soit et pour qui que ce soit)
  • Dernière nouvelle. Le pouvoir s’affole et n’attend pas l’échéance programmée du 26/01/2016. Cazeneuve, à peine promu 1er ministre, fait voter . Quelle fin de mandat pitoyable…. avec un état en urgence d’impossibilité à se réformer… et demain ne s’annonce guère mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011

…..

L’état en son urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi 13, réputé jour de chance… Pour qui?) au :

(partie visible de l’ice-berg appelée à disparaître, dès la levée de l’embargo liberticide, à usage, exclusif, des seules libertés des citoyens et non  des terroristes…qui s’en battent l’œil La preuve par Nice.)

État d’urgence ordinaire et « normale » : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant! Prolongation, avant la date de fin, et à nouveau pour 6 mois jusqu’à l’installation du nouveau pouvoir (Acte 1 de Cazeneuve, nouveau premier ministre….)

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé
L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)
 Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)
un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)
Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout (et pas seulement la nuit). Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)
Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!
Il est vrai que c’est tellement banal qu’un état d’urgence…..
  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils oserons nous demander (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état c’est l’état d’urgence. L’urgence du peuple c’est de virer tous les urgentistes…..  2 Programmes diamétralement opposés)

……

De la constitution et de l’état d’urgnce abusif :

Article 21 Préambule de la constitution :
    • « Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »
  • (En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple! et non les ersatz du pouvoir
en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

…..

  • En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!
Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..
Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

 

 …. au 15/07/2017 – et Valls corollaire du 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force…..

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

La cohabitation peuple – politicards est devenue impossible! Éradiquons les politicards et le fossé sera comblé… C’est simple comme un vote blanc (keg – 13/01/2017)

Publié le Mis à jour le

Le choix du jour : «Peuple» ou  «politique»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

Dernière nouvelle : Les 7 mercenaires, de gôche, en lice pour les jeux du stade….. et des stat…! Ils ont tous gagné. En socia-lie, à tous les coups l’on gagne (eux, mais pas le Peuple, qui semblerait encore en réclamer. Cela ne leurs pas suffit ces 5 dernières années). En 15 minutes aucun des candidats ne pouvait vendre sa lessive (comprenant pas moins de 15 thèmes majeurs) aux Français. Et cela s’appelle « débat » alors qu’il ne s’agissait que de hauts effets de manche !

je ne voterai pas pour mes bourreaux. La révolte d’un « pupille de la Nation non juif », trop con pour apprécier le bonheur promis par des-put-a-tifs (ne parlons pas des chauves)   (en abrégé : http://wp.me/p4Im0Q-1sO)

Français quand vous saurez……que :

Les politicards ne vous sauverons pas…. Ils se sauveront eux mêmes, ils sont formatés pour cela. Si vous attendez d’eux le sauvetage, vous vous leurrez à bon compte. Vous ne savez pas utiliser vos droits (vote blanc) et vous voudriez qu’ils tiennent compte de vous. on contourne un homme couché…..

….. et avec un peu de recul….

Il est temps pour le Peuple de se prendre en main. La situation générale le permet. A ne pas assumer cette possibilité, le peuple se condamne à sombrer dans la dictature

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Comment combler le fossé entre le peuple et le pouvoir politique

Comment combler le fossé entre le peuple et le pouvoir politique
Idée n°5 – le tirage au sort des élus. (Illustrations Serge Bloch pour )

25 IDÉES POUR RÉVEILLER LA GAUCHE. Et si on tirait au sort nos élus ? Et si on instaurait un « 49.3 citoyen » ? Face à la montée des populismes, il y a urgence à redonner un élan à la vie démocratique. (Idées 5-6-7-8).

« L’Obs » a sélectionné 25 idées pour bousculer la gauche. Toute la gauche. Certaines de ces idées figurent dans les programmes des candidats à la primaire, mais aussi dans ceux de Jean-Luc Mélenchon ou d’Emmanuel Macron. D’autres émanent de la société civile. Vingt-cinq idées qui toutes ne sont pas applicables en l’état, mais ont le mérite de susciter le débat. Parlons-en !

Les idées précédentes de 1 à 4 (dont le revenu universel, remède à la crise)

5Et si on tirait au sort nos élus  

Tirer au sort ceux qui nous gouvernent ? La méthode a de quoi étonner l’esprit contemporain, habitué à considérer l’élection au suffrage universel comme l’essence de la démocratie. Sauf que jusqu’au XVIIIe siècle, c’est le tirage au sort qui était perçu comme démocratique, et non l’élection. « Il est considéré comme démocratique que les magistratures soient attribuées par le sort et comme oligarchique qu’elles soient électives », écrivait Aristote, tandis que, selon Montesquieu, « le suffrage par le sort est de la nature de la démocratie ; le suffrage par choix est de celle de l’aristocratie. »

Démocratie signifie « gouvernement » (cratos) du « peuple » (demos).

 

Un moyen radical pour combler le fossé, supprimer le pouvoir politique… (une proposition, ayant au moins le mérite d’exister noir sur blanc, à amender, améliorer…. http://wp.me/p4Im0Q-141)

Voir dans les programmes proposés pour la primaire et pour la grande élection), ce qui vient des volontés du Peuple et de ce qui vient des voyants politicards, détenant non seulement une vérité (qu’ils veulent, dans leur grande gentillesse nous faire partager), mais la Vérité.

En attendant la grande révolution faisons déjà celle du vote blanc massif dans les urnes. Le changement attendu sera que les politiques se rendront compte que le Peuple ne veut plus jouer leur jeu, mais entendent qu’on joue le sien… Et les politiques, devant cette volonté seront obligés de tenir compte des électeurs tout au long de leur mandat. Allez sautez le pas… C’est le premier qui est dur, ensuite…. N’attendons, une hypothétique autorisation des politiques, pour utiliser un droit que nous avons déjà.

  • La Démocratie c’est le gouvernement du Peuple
  • La démocratie c’est le gouvernement sans le Peuple

la différence, la taille de la consonne « D », elle est de taille.

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/presidentielle-2017-primaire-gauche/20170111.OBS3686/comment-combler-le-fosse-entre-le-peuple-et-le-pouvoir-politique.html

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….
——
« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:
GrosMots kegiens Février2016

****

 

 

 

****

 

Le Québec multiculturaliste au secours de la France intolérante

 

Le Premier ministre du Canada, Justin Trudeau, assis au milieu de membres de la communauté Sikh à Ottawa, avril 2016. SIPA. AP21881330_000004

Le Premier ministre du Canada, Justin Trudeau, assis au milieu de membres de la communauté Sikh à Ottawa, avril 2016. SIPA. AP21881330_000004

C’est le journal québécois Le Devoir qui nous prévient : le professeur de science politique Alain Gagnon de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) va entreprendre, dès aujourd’hui, une grande série de conférences à Paris pour honorer sa nomination temporaire comme titulaire de la Chaire du Québec contemporain de l’Université Sorbonne Nouvelle (Paris 3). De son propre aveu, Gagnon affirme vouloir débuter une tournée des amphithéâtres destinée à familiariser les étudiants français avec ce qu’il appelle « l’École de la diversité ».

« Le monde occidental doit prendre la mesure de la diversité profonde »

L’objectif du projet : faire la promotion du multiculturalisme à la sauce québécoise (c’est-à-dire l’interculturalisme) dans un contexte où les Français et les Européens feraient preuve de plus d’intolérance que jamais. En gros, il faudrait sauver l’Europe ! Le Nouveau Monde, ouvert et progressiste, serait appelé à sauver l’Ancien de son éternelle tentation fasciste. 

Après tout, la France a mauvaise presse actuellement. Depuis les attentats terroristes qu’il a bien mérités, le pays discrimine ces valeureuses citoyennes entièrement vêtues de noir qui désirent seulement profiter du soleil sur les plages de la Côte d’Azur. La France, c’est le pays à ne plus fréquenter intellectuellement. Le Québec ferait donc mieux de se rapprocher du Canada anglais, d’héritage britannique et communautariste, plutôt que de ce vilain pays laïque.

Cette grande tournée missionnaire ne sera évidemment pas réalisée sans une bonne instrumentalisation des fonds publics (lesquels? Les québecois ou Français) à des fins idéologiques. Les premiers à prôner le pluralisme culturel sont souvent les moins enclins à prôner le pluralisme intellectuel. Que signifie vraiment « l’objectivité scientifique » dans des universités qui ressemblent parfois davantage à des prisons de la pensée qu’à des centres de diffusion du savoir ?

L’agenda politique et les sondages en faveur des deux principaux partis politiques opposés au multiculturalisme canadien (le Parti québécois à 24% et la Coalition Avenir Québec à 26%) témoignent de cette réalité.

Et pour cause, de nombreux Québécois savent très bien ce qui les attend en cas de perpétuation du modèle « diversitaire »: la ghettoïsation des communautés immigrées et l’expansion de l’islamisme au nom du « vivre-ensemble ».

 

Il faut savoir faire la leçon du vivre ensemble à ceux qui le prônent par ceux qui le récusent. Il y a le dire et il y a le non faire….

Nos lointains cousins ne seraient-ils pas mieux dans leur Québec profond à apprendre à vivre ensemble avec les rennes et les ours….!

 

http://www.causeur.fr/quebec-multiculturalisme-france-sorbonne-diversite-42123.html

 

*****

 

La Russie est en train de modifier sa tactique en Syrie

La Russie est en train de modifier sa tactique en Syrie

Le 10 Janvier 2017, la Russie a déployé en Syrie 12 chasseurs-bombardiers Su-25 SM3, détectés par les satellites de reconnaissance occidentaux. Et il est probable qu’au moins 48 à 52 autres Su-25 SM3 soient envoyés en Syrie dans les prochaines semaines. C’est un signal que la Russie est en train de changer de tactique dans la lutte contre les terroristes islamistes et qu’il est prévu une grande échelle offensive terrestre par l’armée arabe syrienne.

Le Su-25 a été modernisé en plusieurs étapes donnant les Su-25 SM / SM2 / SM3, la dernière modernisation ayant eu lieu en 2013. Environ 150 avions Su-25 modernisés (SM3/UBM2), ainsi que 120 autres Su-25 modernisés sont entrés en dotation des forces aériennes russes. L’avion est propulsé par deux moteurs RD-195 avec une poussée de 4500 kgf et a une vitesse maximale de 975 km / h.

Fait intéressant, avec la tentative d’imposition d’un cessez-le en Syrie le 27 Février 2016, la Russie a retiré de la Syrie la presque totalité de ses 15 Su-25SM3. Les avions étaient âgés de plus de 20 ans et avaient effectué plus de 200 heures de vol en Syrie, et ont été soumis à un contrôle dans les usines de réparation aéronautique en Russie. Une nouvelle opération offensive de l’armée arabe syrienne servira à la fois à libérer le territoire national des mercenaires islamistes et à tester de nouveaux équipements et entrainer l’armée russe dans des conditions réelles de combat, pour défendre la Russie d’une invasion de l’OTAN.

En quoi consiste le changement de tactique de la Russie dans la lutte contre les terroristes islamistes en Syrie ?

Jusqu’à présent, la Russie avait attaqué des cibles en Syrie avec des missiles de croisière lancés à partir de sous-marins, de navires de surface et de bombardiers à longue portée.

Le changement de tactique de la Russie en Syrie signifie que les avions russes seront obligés d’effectuer, presque exclusivement, des missions de soutien rapproché (CAS-close air support) afin de créer des brèches dans la défense des mercenaires islamistes, nécessaires à une avance rapide des troupes syriennes. L’avion Su-25 SM3 est le mieux adapté pour de telles missions. La plupart des missions de soutien rapproché doivent être effectuées la nuit, sans informations détaillées reçues à l’avance des avions de reconnaissance sans pilote. Ils opèrent en longues patrouilles à grande altitude dans les zones situées au-dessus du territoire des islamistes grâce à la procédure « chasse de cibles ». Une fois l’objectif identifié, le pilote lance la procédure d’attaque contre lui.

Toutefois, les missions d’appui rapproché nécessitent une coordination parfaite dans l’espace et le temps avec des soldats au sol, ce qui implique l’utilisation d’officiers russes spécialisés dans le guidage des avions Su-25 SMT et indiquant les cibles situées au sol en première ligne. Tout d’abord, ils identifient leur position aux pilotes effectuant le soutien rapproché par radio et, de nuit, par un dispositif de faisceau laser invisible, détecté par des capteurs électro-optiques à bord de l’avion russe. Puis les officiers chargés du guidage indique les cibles marquées qui devront être frappées avec le même dispositif de faisceau laser. Cela fournit une précision maximale de frappe pour les cibles mobiles du type des camionnettes Toyota armées de mitrailleuses ou des équipes de tireurs d’élite, ou encore les points d’appui des islamistes situés sur les étages inférieurs des bâtiments.

Le système optoélectronique SOLT-25 (avec des capteurs laser, Caméra et IR) monté dans le nez sert à la navigation FLIR et par satellite (GLONASS), et à trouver et identifier des cibles au sol de nuit et à grande altitude. Pour attaquer des cibles, le Su-25 SM3 dispose d’un centre de guidage de tir PrNK-25SM Bars qui utilise le système optoélectronique SOLT-25 et un télémètre avec un équipement de marquage laser pour diriger la précision des armes. Dans la procédure de « chasse de cibles », on utilise rarement des bombes guidées ou de petit calibre, la plupart sont des missiles non guidés, ou bien on utilise le canon de bord. Le Su-25 SM3 dispose d’un canon rotatif à double fût de type GSH-30-2, de calibre 30 mm, avec une cadence 2000 projectiles/minute, utilisant des projectiles perforants -incendiaires, explosifs – incendiaires et AP-T (Armour-Piercing Tracer) avec un noyau de tungstène.

Le Su-25 SM3 dispose en plus de 10 points d’accrochage dans les ailes et le fuselage, qui peuvent prendre des réserves supplémentaires d’armes pesant 4340 kg.

Vozduhoplovnisili2

Seulement, bien qu’elles soient plus efficaces que les bombardiers prévus à l’avance, les missions de soutien rapproché sont extrêmement risquées, puisque, en dessous de l’altitude de 5000 m, tous les avions sont vulnérables aux missiles portables (MANPAD) et, au-dessous d’une altitude de 3000 m, ils sont vulnérables aux mitrailleuses lourdes et aux canons de calibre 12.7, 14.5, 23 et 30 mm, dont sont équipés les mercenaires.

 

La Syrie, terrain d’entraînement, grandeur nature des puissances de frappe réciproques, américaines et Russes…. La garantie d’une blitzkrieg sans la possibilité de l’arme nucléaire. La force de frappe améliorée, passant de 12 à 52 SU-25SM3. C’est au bas mot quelques 226 tonnes de projectiles largables en même temps… (à quel prix moyen du kilo? auquel il faut ajouter le prix des appareils, celui de la formation des pilotes, du remisage, et du carburant).

Avec cet argent que pourrait-on faire dans le monde pour aider l’humanité à se grandir.

 

http://reseauinternational.net/la-russie-est-en-train-de-modifier-sa-tactique-en-syrie/

***

 

Adopte un mec : je consomme, donc je suis…

  

La société de consommation écrase tout sur son passage. Véritable rouleau compresseur, elle trace sa route et aplanit tout ce qui lui fait obstacle.
 

Des publicités pour un site de rencontre, prônant le choix d’un partenaire comme d’un objet (l’homme devenu objet-sexuel, comme auparavant, la femme… Si ce n’est pas de l’égalité, je ne m’y connais plus. Il va falloir et vite créer le MLH) couvrent à nouveau les murs du métro parisien… enfin, de nos métro-sexuels, devrait-on désormais dire. Site de rencontre extra-conjugale, site de rencontre de voisinage, site de rencontre mythique, plus une semaine sans ces publicités dans le métro. Elles s’affichent après une bonne sortie cinéma ou soirée télé : publicités de parfum en entrée, de lingerie en plat principal, de préservatif en dessert et de café au… café. L’eros a eu sa dose et nous sommes enfin prêts pour les sites de rencontre.

Le logo de ce site de rencontre est une femme qui met un homme dans un Caddie.

Quand le chanteur Damien Saez avait pris pour couverture d’album un Caddie avec une femme dedans pour dénoncer subtilement la société de consommation, les féministes lui étaient tombées dessus et la publicité avait été interdite d’affichage dans le métro parisien. Là, personne ne dit rien. Évidemment, pour une fois, l’image est inversée. C’est l’homme-objet plutôt que la femme-objet. La femme est mise à l’honneur. Elle est émancipée : elle est libertine et collectionne les hommes. Elle a accompli son rêve : elle est devenue l’égale de l’homme, dans toute sa vulgarité. Personne n’osera critiquer, de peur de passer pour un ringard ou un coincé. Avec un vernis féministe, le combat serait tendance ; au nom de la morale, le combat est disqualifié.

La société de consommation écrase tout sur son passage. Véritable rouleau compresseur, elle trace sa route et aplanit tout ce qui lui fait obstacle. Plus rien ne doit transcender, ne doit s’opposer à la consommation. Sauf ce qui flatte nos pulsions premières, amplifie nos premiers élans. Tout doit être fait pour faciliter notre consommation, répondre à nos premiers désirs. Ce qui se conçoit bien s’achète clairement. Laissez-moi consommer, textoter, chatter, posséder, vivre tout simplement. Avoir, et non être. Donnez-moi de ne pas avoir le temps de me poser de questions existentielles. Soumettez-moi à la tentation et délivrez-moi de l’angoisse. Amen-ez moi mon colis. Et que la paix soit enfin avec moi.

 

L’égalité au risque de sa grandeur d’âme. Les nanas consommant du mec (comme les mecs consommant des nanas) que l’on jette comme un kleenex, et parfois, après l’unique usage….. Certes la culture consommable pousse à cette anarchie…. Mais est-ce que l’égalité y gagne en grandeur…. Les nanas, considérées comme plus….. que les mecs s’abaissant à copier et singer leurs manies, sont loin de se grandir…. Il est des domaines où se hisser au niveau des hommes est méritoire et surtout gratifiant pour la femme, comme pour l’homme. Je ne suis pas sur que copier les bas instincts des mecs, grandisse la nana…. Elle consomme, comme un mùec , et après…

 

http://www.bvoltaire.fr/edouarddepraron/adopte-mec-consomme-suis,305618

 

*****

 

Génial ! La France prête à prendre la place de N°2 de l’OTAN à la place des britanniques

Manifestement, nous aussi avons un complexe militaro-industriel qui ne reste pas les bras croisés. Encore une info importante en cette période d’élection, rapportée par RFI (Radio France International) d’après le Times. Sur ce sujet majeur également, le choix du candidat sera important.France, pays des droits de l’homme, surtout les nôtres, les armes à la main (les armes seraient que la lumière qui éclaire le monde nouveau… Cela va sans dire mais va mieux en le disant. Ne dit-on pas la lumière d’une arme à feux?) sous les ordres de l’Oncle Sam, bien sûr. Selon des informations du Times, le Royaume-Uni pourrait perdre sa place de numéro deux de l’Otan après le Brexit, au profit de la France.

Le journal britannique The Times affiche à sa une, ce mardi 10 janvier, une information qu’il a obtenue auprès de sources militaires et du think tank Royal United Services Institute : “La France offre de prendre le rôle de leader de l’Otan au Royaume-Uni.” Traditionnellement, c’est un officier britannique qui tient le poste de numéro deux de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord, alors que le rôle de numéro un est logiquement dévolu à un Américain. Mais cette position est aujourd’hui menacée, selon le quotidien, “car d’autres pays européens lorgnent ce poste désiré”. Et en particulier la France.

D’après la publication, une délégation française “non officielle” se serait ainsi rendue à Washington l’automne dernier afin de convaincre les autorités américaines que “les forces armées françaises étaient mieux placées que leurs homologues britanniques pour constituer l’allié particulier de l’Amérique en Europe après le Brexit”.

L’un des rôles principaux du numéro deux de l’Otan est de mener des missions militaires en rapport avec l’Union européenne, notamment une présence physique en Bosnie. La sortie du Royaume-Uni de l’UE remet donc cette fonction en question et, selon des sources du Times, c’est l’ensemble des missions européennes qui seront remises en cause une fois le Brexit acté.

Voir aussi du même média : 

Après le Brexit, il y aura moins d’UE et plus d’Otan

Ailleurs: Hystérie et provocation anti-russe de l’OTAN 

L’armée américaine et la Bundeswehr allemande envoient des milliers de soldats et un important matériel en Europe de l’Est

Un déploiement massif de troupes américaines et de l’OTAN en Pologne et dans les pays baltes est en cours. Selon une déclaration du Centre de presse et d’information de la Bundeswehr (les forces armées allemandes) le 30 décembre : « dans le cadre de l’opération OTAN “Atlantic Resolve”, trois navires de transport américains sont attendus à Bremerhaven la première semaine de janvier ».

La déclaration a noté qu’au début de novembre : « les soldats de la 3e Brigade de la 4e Division d’infanterie américaine ont commencé à charger les navires avec des véhicules et des conteneurs ». Dans l’ensemble, « plus de 2500 pièces de cargaison (des camions, des véhicules de combat, remorques, et conteneurs) [ont été] initialement expédiées vers l’Allemagne, puis transportées vers la Pologne et d’autres pays d’Europe centrale et orientale ». Le matériel doit « arriver dans la période du 6 au 8 janvier par transport maritime à Bremerhaven et sera ensuite transporté vers la Pologne par rail et des convois militaires d’ici le 20 janvier ».

Plus tôt ce mois-ci, le quotidien allemand Kieler Nachrichten a qualifié l’accumulation des armes d’« opération la plus importante de redéploiement de l’armée américaine en Allemagne depuis 1990 ». Plus de 2000 chars, obusiers, jeeps et camions sont déployés dans le cadre des exercices de l’OTAN en Europe de l’Est qui vont continuer pendant neuf mois.

 

http://free.niooz.fr/s/free/genial-la-france-prete-a-prendre-la-place-de-n2-de-lotan-a-la-place-des-britanniques-14039359.shtml

*****

Les présidentielles, comme si vous y étiez et quoique l’on en dise ou pas :

  1. E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un cap’tain défunt et défaut) : vrp-fillon-f-ump (ses premiers maux) et http://wp.me/p4Im0Q-1nR (ses derniers mots, incapable…..s)
  2. La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés » (pour Peuple dépité)
  3. « Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) – http://wp.me/p4Im0Q-141

en savoir plus, beaucoup plus :il-etait-une-fois-2017

La guerre des vieux jeunes premiers (en finale de lutte) :

  1. Fillon fillon-putatif
  2. Valls – valls-putatif

Place, maintenant, aux gauchos (ou simili) de la pampa électorale…. sans le père François. Il y a trique sous la bure! Quel don François du ciel

…..

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

….

  • Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –  13/12/2016   160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom. Cazeneuve promu premier ministre a devancé l’avenir en faisant voter, au 13/12/2016, une prolongation anticipée, de 3 mois supplémentaires jusqu’au 15/06/2017 (entre les deux tours des législatives et sans possibilité de modifier quoique ce soit et pour qui que ce soit)
  • Dernière nouvelle. Le pouvoir s’affole et n’attend pas l’échéance programmée du 26/01/2016. Cazeneuve, à peine promu 1er ministre, fait voter . Quelle fin de mandat pitoyable…. avec un état en urgence d’impossibilité à se réformer… et demain ne s’annonce guère mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011

…..

 

FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?
Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi 13, réputé jour de chance… Pour qui?) au :

(partie visible de l’ice-berg appelée à disparaître, dès la levée de l’embargo liberticide, à usage, exclusif, des seules libertés des citoyens et non  des terroristes…qui s’en battent l’œil La preuve par Nice.)

État d’urgence ordinaire et « normale » : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant! Prolongation, avant la date de fin, et à nouveau pour 6 mois jusqu’à l’installation du nouveau pouvoir (Acte 1 de Cazeneuve, nouveau premier ministre….)

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé
L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)
 Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)
un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)
Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)
Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!
Il est vrai que c’est tellement banal qu’un état d’urgence…..
  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils oserons nous demander (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état c’est l’état d’urgence. L’urgence du peuple c’est de virer tous les urgentistes…..  2 Programmes diamétralement opposés)
Article 21 Préambule de la constitution :
    • « Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »
  • (En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple! et non les ersatz du pouvoir
en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

  • En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

 …. au 15/07/2017 – et Valls corollaire du 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force…..

 …..

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!
Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..
Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

L’arbitre des élégances de la socia-lie est reine, en ses palais…. C’est Royal qui fait ma dame du bon secours….. SOS ça coule le pédalo! (keg – 09/01/2017)

Publié le

Le choix du jour : «socia-lie des contes» ou  «socia-lie mécomptes»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

Dernière nouvelle : ce n’est pas l’Égypte mais on est quand même tout en camion. La preuve par Nice et en camion interposé :

Afficher l'image d'origine

Nice

Afficher l'image d'origine

Berlin

Jérusalem.

Cherchez l’erreur(1ère et 3éme photos). Les Français seraient-ils meilleurs tireurs que nos amis en Sion? Mais eux, ils veulent et sans étant d’urgence, mais plutôt ordinaire. (C’est presque leur quotidien). En Sion, ils tirent sûrs (moins d’impacts et plus d’efficacité au but et non à côté)

 

je ne voterai pas pour mes bourreaux. La révolte d’un « pupille de la Nation non juif », trop con pour apprécier le bonheur promis par des-put-a-tifs (ne parlons pas des chauves)   (en abrégé : http://wp.me/p4Im0Q-1sO)

Français quand vous saurez……que :

La socia-lie se bouffe la rate au court bouillon…. Il paraît que cela va être le grand soir. On nous a déjà servi les plats avec les camarades moscoutaires…. On en est resté sur notre fin….

 

….. et avec un peu de recul….

Ségo, hors course, se veut les arbitres de l’élégance comportementale. Chez ces gens là, aucune valeur n’a de valeur (surtout en temps électoraux). Ce sont les ennemis-amis-ennemis. On ne sait jamais qui est avec qui. Il paraît qu’ils savent paraître copains en foire pour la photo…. mais cela ne dure que le temps d’un flash....

 

 

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Royal tacle (encore) Valls : est-elle un agent secret de Macron ?

Royal tacle (encore) Valls : est-elle un agent secret de Macron ?
Ségolène Royal dans la cour de l’Elysée, le 4 janvier 2017. (J. NICOLAS MESSYASZ/SIPA)

Sur Europe 1, la ministre de l’Environnement a jugé « difficilement compréhensible » le revirement de Manuel Valls sur le 49-3.

 

Si Manuel Valls engrange depuis son entrée en campagne les soutiens de ses ex-ministres, il en est un – de poids – qui semble de plus en plus lui échapper : celui de Ségolène Royal. Interrogée, dimanche 8 janvier sur Europe 1, sur la volte-face de l’ancien Premier ministre sur le 49-3, la ministre de l’Environnement lui a adressé une nouvelle pique, jugeant ce revirement « difficilement compréhensible ».

Un quinquennat émaillé de de désaccords et de polémiques

Cette prise de distance n’est en soi pas vraiment une surprise tant les points de désaccords ont été légion entre les deux socialistes au cours du quinquennat. La ministre de l’Environnement n’a cessé d’exprimer son opposition au projet d’aéroport, suscitant la colère du désormais ex-chef de gouvernement.

Sur la question des boues rouges, la passe d’armes fut tout aussi vive. La ministre s’en était directement prise au Premier ministre, qualifiant la décision adoptée sur ce dossier par le chef de gouvernement de « mauvaise ». Manuel V

« Les hommes politiques doivent être jugés sur ce qu’ils ont fait » (ah, bon et pas sur ce qu’ils promettent. Imaginez un candidat dire ce qu’il ne fera pas…. même si c’est la vérité!)

Le départ de Manuel Valls du gouvernement, pour se lancer dans la course à la primaire de la gauche, a mis fin à ses querelles. Mais Ségolène Royal n’a pas désarmé pour autant, ne manquant jamais une occasion d’égratigner l’ancien Premier ministre.

Sur les mesures prônées par Manuel Valls en matière d’environnement dans son projet, elle s’est montrée encore plus offensive

Un soutien à Macron de plus en plus marqué

En se démenant pour torpiller la candidature de Manuel Valls, la ministre joue-t-elle pour le compte d’Emmanuel Macron ? Potentiels rivaux dans la course à l’élection présidentielle de 2017, les deux hommes, dit-on, se détestent… Or, si Ségolène Royal n’a toujours pas annoncé qui elle soutiendrait en 2017, elle cache de moins en moins sa sympathie pour le leader de En Marche !…

Emmanuel Macron : quelque chose en lui de Ségolène Royal

Interrogée dimanche, sur Europe 1, sur l’engouement apparent pour l’ancien ministre de l’Economie, elle est restée sur la même ligne, considérant que sa démarche répondait peut-être à « une attente de l’opinion à être en dehors des systèmes » et à « un besoin de respiration et d’invention du futur ». Tout en ne manquant pas de dresser un parallèle avec la démarche qui était la sienne en 2007…

Ira-t-elle tout de même voter à la primaire organisée par le PS, les 22 et 29 janvier prochain ? La ministre socialiste a éludé la question, dimanche. Si elle a précisé qu’elle « pensait » aller voter, elle a pris bien soin d’ajouter qu’elle ne savait pas encore « pour qui », comme pour mieux souligner la faiblesse des candidats en course, et notamment celle du favori, un certain Manuel Valls

 

Quand la discipline de parti et de vote ne joue plus lors des primaires, c’est le sujet secondaire de la socia-lie qui se débande…. Que sera le pur produit du congrès de Tours, après la primaire et le final en dés-apothéose. Tiendra t-il le siècle (2020 c’est presque demain… ) Quand on voit que sa soeur ainée  n’a pas tenu le siècle….. ayant perdu sa lutte finale…. Le muguet ne reviendra plus.

Quels seront les réels ténors de la déchéance de parti? Les camarades concernés, au coin (et pas forcément bon)!

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/election-presidentielle-2017/20170108.OBS3543/royal-tacle-encore-valls-est-elle-un-agent-secret-de-macron.html

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….
——
« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:
GrosMots kegiens Février2016

****

 

 

 

****

 

C’est qui le chef?  –  Le journal de l’ouvreuse

Ouvreuse journal maestro Pierre Boulez

Plus que le critique, le comédien, le musicien et le danseur, c’est l’ouvreuse qui passe sa vie dans les salles de spectacle. Laissons donc sa petite lampe éclairer notre lanterne!

D’aucuns me demandent si j’en ai pas ma dose de déchirer les tickets. Réponse : ben non. Deux fois non.

D’abord, dix ans qu’on déchire plus. On a même arrêté de scanner des codes-barres. On flashe. On flashe des codes carrés Datamatrix. C’est vexant d’obéir, mal en plus, aux ordres de machines hailletèques. Du coup c’est long, ça énerve le public qui poireaute. Mais parole de directeur, c’est secure.

Ensuite, un billet, code à part, ça en dit, des choses ! Prenez le concert du 28 novembre à la Philharmonie. L’Orchestre national de Russie joue Prokofiev, Chostakovitch et le Concerto pour piano de Scriabine. La petite porte côté jardin va s’ouvrir quand le chef Guennadi Rojdestvenski, star historique (l’adagio pour cordes au troisième acte du film 2001 : l’odyssée de l’espace, c’est déjà lui qui dirigeait), quand le chef donc jette un œil au ticket d’entrée où il y a marqué, en gras : Philharmonie – Grande salle Pierre Boulez / Russian National Orchestra, et dessous en maigre : Mikhail Pletnev, piano. Pas de Rojdestvenski sur le ticket ! Ledit grille un fusible, défait son nœud pap. Pas mon nom sur le ticket ? Good bye et s’en va.

Notre public d’amour n’a pas tout perdu : Mikhail Pletnev, le pianiste, qui est aussi chef à ses heures, a pris sa place et c’était fameux. Mais le culot de la star !

 

Les divas du pupitre ont aussi leurs envies. Comme le dit notre Charles National en Suisse…. « Je m’voyais déjà en haut de l’affiche ». Malheur à ceux qui l’oublient.  Le journal ne dit pas s’il a perçu son maigre cacheton de chef de bande, non débandée. Le ticket avait donc raison. Ce que l’on peut dire c’est qu’un chef peut en cacher un autre…. et que l’orchestre rouge peut toujours jouer.

 

http://www.causeur.fr/philharmonie-paris-pierre-boulez-mikhail-pletnev-42048.html#

 

*****

 

Comment pourrait se terminer le conflit en Syrie en 2017 ?

 

L’armée arabe syrienne, avec un effectif de 125 000 soldats, se bat depuis près de six ans contre 200 000 soi-disant « insurgés » qui sont en fait à 90% des mercenaires islamistes armés, entraînés et payés par les gouvernements étrangers et leurs services de renseignement. Au début de cette guerre de défense nationale, l’armée arabe syrienne a commis une série d’erreurs qui ont permis aux mercenaires de mettre la main sur 1/3 de son matériel de combat et 45% de ses dépôts de munitions. L’armée arabe syrienne a perdu plus de 40 000 soldats qui ne pouvaient pas être remplacés par des réservistes volontaires, puisque 75% du territoire national avait été occupé par les islamistes.

Les mercenaires forment des groupes répartis dans différentes parties de la Syrie, où ils ont creusé un labyrinthe de centaines de kilomètres de galeries, de tunnels, d’abris et de bunkers camouflés par la végétation qui servent d’entrepôts de nourriture, de carburant, de munitions et d’atelier de production de munitions. Dans ces abris souterrains se cachent également des armes lourdes ainsi que des blindés et de l’artillerie [[3]]. Beaucoup de ces groupes terroristes ne pouvaient pas être encerclés par l’armée arabe syrienne et pouvaient continuer à recevoir des armes, des munitions et des recrues de l’extérieur de la Syrie. Al Manar [[4]], se basant sur des articles de la presse internationale, a publié un relevé de situation des groupes terroristes autres que l’État islamique et les unités kurdes, ainsi que des zones où ils opèrent.

Dans la banlieue de Damas, et à l’Est de la zone désertique de Qalamoun, opèrent des groupes de mercenaires islamistes de la Légion al-Rahman, de Jaish al-Islam et de la Brigade des Martyrs de l’Islam créés et financés par l’Arabie Saoudite et le Qatar.

Dans le gouvernorat d’Alep dans le nord de la Syrie, on trouve Le Front du Levant (Jabhat al-Shamiyah),  qui utilise fréquemment des missiles antichars américains Tow fournis par l’Arabie Saoudite, introduits à travers la frontière avec la Turquie. Toujours dans le nord-ouest du gouvernorat d’Alep, il y a le groupe Nour al-Din al-Zenke payé et armé par la CIA par le biais du centre des opérations militaires d’Amman. Il existe un autre groupe opérant dans le gouvernorat d’Alep, c’est La Brigade Sultan Mourad, une branche de l’Armée Syrienne Turkménistan (STO), soutenu par la Turquie, qui a pris part à l’opération Bouclier de L’Euphrate. Au total, 11 000 mercenaires islamistes opèrent dans le Gouvernorat d’Alep.

Dans le gouvernorat d’Idlib, au nord-ouest de la Syrie, il y a La Brigade des Faucons de la Montagne, formée en Arabie Saoudite et au Qatar. Le commandement de la brigade est assuré par des agents des forces spéciales de certains pays occidentaux et de la péninsule arabique, le flux des informations est assuré par la CIA via un centre des opérations militaires en Turquie. La brigade opère en coopération avec le Front al-Nusra et Ahrar al-Sham, contre l’armée arabe syrienne. Dans le gouvernorat d’Idlib se trouve la 13ème division, équipée de missiles antichars américains Tow et totalement financée par le Qatar et l’Arabie Saoudite. Le plus puissant groupe opérant dans le gouvernorat d’Idlib est Ahrar al-Cham, financé par l’Arabie Saoudite et avec des instructeurs des forces spéciales de certains pays occidentaux. Il y a également le Front al-Nusra (la branche syrienne d’Al-Qaida). Le Front al-Nusra est soutenu par les Etats-Unis et la Grande-Bretagne. Les mercenaires dans ce gouvernorat sont au nombre de 29 000 et contrôlent totalement la frontière avec la Turquie.

Dans les gouvernorats d’Alep et de Hama, on trouve la Division du Nord, qui coopère avec le groupe Jaish al-Nasr et un autre groupe La Légion Sham / Faylaq al-Sham. Les unités de la Légion Sham ont participé à l’opération Bouclier de L’Euphrate dans le nord de la Syrie, aux côtés de l’armée turque. Les trois groupes comportent plus de 10 000 mercenaires.

Dans les gouvernorats Idlib et Lattaquié on trouve la 1ère Division, composée de 2800 mercenaires, armés d’armes antichars fournis par les Etats-Unis. A Lattaquié, il y a également l’Armée syrienne turkmène (STO)), soutenue par la Turquie, avec un effectif de 5000 combattants.

Le président Recep Erdogan pourrait interdire la formation et l’entrée dans les gouvernorats d’Alep et d’Idlib en Syrie des mercenaires recrutés par le MI6, la CIA, la DGSE et le GID de l’Arabie Saoudite, à partir de la frontière de la Turquie. Dans le même temps, l’Armée syrienne turkmène, soutenue par la Turquie, devrait rallier le gouvernement syrien et l’armée turque pourrait lancer une grande coopération à grande échelle avec l’armée arabe syrienne. Les 7ème et 2èmes Corps de l’armée turque pourraient prendre le relais de l’armée arabe syrienne pour le contrôle du nord de la Syrie pour isoler et arrêter tout mouvement de l’Etat islamique ou des unités kurdes. Cela permettrait aux 2ème et 3ème corps d’armée arabe syrienne (divisions 1, 3, 11 de chars, divisions 4, 10 mécanisées, brigade 14, 15 et les Tigres des forces spéciales) de se concentrer sur une seule opération, le nettoyage du nord, du centre et l’Ouest de la Syrie (gouvernorats d’Alep, d’Idlib. De Hama et de Homs) des mercenaires. Cette opération serait terminée en quatre mois au maximum, c’est-à-dire exactement au moment où il est prévu que la ville irakienne de Mossoul serait libérée de l’État islamique.

En Juin 2017, une nouvelle opération de grande envergure pourrait être déclenchée pour l’élimination de l’Etat islamique en Syrie et en Irak, une opération dans laquelle l’armée arabe syrienne serait soutenue par le contingent russe, le Hezbollah, l’Iran, l’armée turque, l’armée irakienne, l’opération étant coordonnée par la Russie.

 

Le jeu final est en place. Les composantes se jaugent et assurent leurs positions. Ce ne sera le fameux Armageddon (en banlieue, puisque le réel devant avoir lieu un peu plus au Sud de cette zone, mais qu’à quelques centaines de kilomètres), mais cela en sera les prémices…. Un combat à mort se prépare…. Le vainqueur sera….. attendre Juin, C’est demain, En France on aura alors un président, nouveau, pour le plus grand malheur des Français. Il est des Armageddon aussi déplorables que celui en moyenne orient.

 

http://reseauinternational.net/comment-pourrait-se-terminer-le-conflit-en-syrie-en-2017/

 

***

 

Une crèche incendiée dans une église : c’est forcément la bêtise…

 
 

La crèche de la cathédrale de Saint-Étienne (Loire) a été détruite vendredi 6 janvier, jour de l’Épiphanie, par un incendie volontaire.

 

 

La crèche de la cathédrale de Saint-Étienne (Loire) a été détruite vendredi 6 janvier, jour de l’Épiphanie, par un incendie volontaire. Le feu aurait été mis à la paille par une ou plusieurs personnes. Jusqu’à présent, l’on comptabilisait les voitures brûlées le soir de la Saint-Sylvestre – tradition désormais bien établie en France. Devrons-nous, désormais, ajouter l’incendie des crèches des églises à la liste de ces coutumes festives de fin et de début d’année dans notre pays ? En effet, le 8 décembre 2016, jour de l’Immaculée Conception, c’était la crèche de l’église Notre-Dame de Metz qui était incendiée, rappelons-le.

Pour l’instant, on ne sait rien sur les auteurs de ce délit puisqu’il n’a été procédé à aucune interpellation. On ne sait rien mais le maire LR de la ville sait déjà beaucoup de choses : « Nous devons nous interroger collectivement sur le sens de ce type de méfait où la bêtise le dispute à l’ignorance de ces auteurs. » Donc, M. le maire sait que, derrière cet acte, il y a la bêtise et l’ignorance. Forcément.

À titre de comparaison, lorsque le 26 décembre dernier des tags antisémites avaient été découverts sur les murs de l’école Anne-Frank de Montreuil, pas à un seul instant l’hypothèse n’avait été émise que ces graffitis pussent être l’œuvre de la bêtise et de l’ignorance. Forcément. (il faut être prudent, vis à vis du « vivre ensemble », très, très prudent. L’amalgame se faisant sans traînée…. surtout si cela devait concerner des demi-frères d’actualités roulantes)

À Saint-Étienne, acte antichrétien ? On n’en sait rien, mais cela semble d’ores et déjà impensable. Tout au plus le maire parle d’une profanation, mais en prenant toutes les précautions oratoires qui s’imposent : « Comme toute profanation de tout lieu de culte et quel qu’il soit, cet acte est inadmissible. » Et, évidemment, en atténuant immédiatement son propos par l’évocation de la bêtise et l’ignorance.

Les grandes orgues de l’indignation ne déploient par leur faste comme cela, aujourd’hui, en France. Autrefois, il y avait les enterrements de 1e, 2e et jusqu’à la 6e classe. Aujourd’hui, c’est un peu pareil pour l’indignation. Une église catholique profanée, pour avoir droit à la première classe, c’est-à-dire aux tweets, communiqués d’un ou plusieurs ministres, voire du premier d’entre eux, il faut y mettre le paquet, le flagrant délit est requis. Je ne vous parle même pas du supplément, le nec plus ultra, je veux parler du déplacement in situ, toutes affaires cessantes, d’un ou plusieurs ministres. Le gros bourdon des valeurs de la République ne se met pas en branle comme ça non plus – qu’est-ce que vous croyez ! – pour faire entendre ces mots qui, à force, c’est vrai, sonnent tout de même un peu creux : « inqualifiable », « abject », « odieux », « intolérable », « acte qui ne restera pas impuni »…(on en est à combien d’impuinis, impunis?) Tous ces fastes sont réservés aux œuvres et pompes de la bête immonde, pas de la bêtise.

Du reste, ne perdez pas votre temps à aller voir ce que le ministre de l’Intérieur, chargé des Cultes, aurait pu tweeter pour cette malheureuse affaire de crèche. Je l’ai fait pour vous. Rien. Si – ironie d’un soir et du sort : un tweet posté vendredi à 17 h 00, à peu près à l’heure où a été commis l’incendie, pour évoquer les vœux de François Hollande aux autorités religieuses. (le ministre des cul-tes était occupé à préparer sa conversion véhiculaire, départ de feu ou feux voitures)

Le communiqué de l’évêque du lieu, Dieu merci, « ouvre le champ des possibles », comme on dit parfois dans le jargon jargonnant : « Laissons la police faire son enquête afin qu’elle définisse s’il s’agit d’une bêtise d’adolescent ou d’un acte de malveillance. » La malveillance d’un adolescent est possible aussi, tout comme la bêtise d’un vieux. Mais bon, mettons… (Même dieu, qui pourtant sait tout, paraît-il est incapable de qualifier cette atteinte à sa maison d’origine…. C’est dire le merdier….)

En tout cas, un mot semble exclu à Saint-Étienne : christianophobie.

 

Est-ce pour interdire de demander « où crèche tu? ». Il y a deux milles ans, on dormait sur la paille et les mages, en royalties, venaient payer tribu (était-ce la dhimmitude?) et rien n’était trop beau pour l’empaillé.

Mais maintenant que les tables sont en feu (tout le monde n’est pas Palissy, pourtant) que ferons nous du prochain messie, si jamais il venait? Qu’aurons nous à lui proposer pour abriter son premier cri?

Ne restera f-il qu’un croissant de lune à se farcir. Quelle idée a eu un boulanger de Vienne de faire une viennoiserie appelée croissant. Il mériterait le sort de Charlie hebdo pour profanation d’une loi islamique et chariaque : pas d’adoration d’idole ….  Qu’est le tu n’auras qu’un dieu et tu n’adorera des i-doles?

 

http://www.bvoltaire.fr/georgesmichel/une-creche-incendiee-dans-une-eglise-cest-forcement-la-betise,304972

 

*****

 

Le zoo humain

Les pressions de la vie moderne deviennent accablantes, le citadin harassé qualifie souvent le monde grouillant où il vit de jungle de béton. Expression pittoresque qui veut décrire le mode de vie dans un centre urbain à forte densité de population, mais ce n’en est pas moins une description grossièrement inexacte, comme pourrait le confirmer quiconque a étudié une vraie jungle.

 

Dans des conditions normales dans leur habitat naturel, les animaux sauvages ne se mutilent pas, ne se masturbent pas, n’attaquent pas leur progéniture, n’ont pas d’ulcère à l’estomac, ne de viennent pas fétichistes, ne souffrent pas d’obésité, ne forment pas de couples homosexuels et ne commettent pas de meurtres. Chez les humains citadins, inutile de dire que tout cela se produit. Cela trahit-il alors une différence fondamentale entre l’espèce humaine et les animaux ? Au premier abord, il le semblerait. Mais c’est là une illusion trompeuse. D’autres animaux ont en effet ce comportement dans certaines circonstances, et plus précisément lorsqu’ils sont victimes des conditions anormale qu’impose la captivité. L’animal de zoo en cage présente toutes ces anomalies que nous connaissons si bien pour les avoir observées sur nos congénères humains. Il est dès lors évident que la ville n’est pas une jungle de béton, mais un zoo humain.

Le monde du zoo, comme un parent gigantesque, protège ses pensionnaires : on leur assure nourriture, boisson, abri, hygiène et soins médicaux ; les problèmes fondamentaux de la survie se trouvent réduits au minimum. Les pensionnaires ont donc du temps libre. La façon d’utiliser ce temps dans un zoo non humain varie, bien sûr, d’une espèce à l’autre. Certains animaux se détendent tranquillement et sommeillent au soleil ; d’autres trouvent l’inactivité prolongée de plus en plus difficile à supporter. Si vous êtes pensionnaires d’un zoo humain, vous appartenez inévitablement à cette seconde catégorie. Doté d’un cerveau inventif et qui a le goût profond de l’exploration, vous ne parviendrez pas à vous détendre très longtemps. Vous serez poussé inlassablement vers des activités de plus en plus élaborées. Vous chercherez, vous organiserez, vous créerez et au bout du compte, vous serez plongé plus profondément encore dans une captivité plus étroite. Avec chaque raffinement nouveau, vous vous trouverez un peu plus éloigné de votre état naturel tribal, cet état dans lequel vos ancêtres ont vécu pendant un million d’années.

Au cours de l’infatiguable évolution de notre société, nous avons triomphalement lâché la bride à nos puissants instincts d’invention et d’exploration : ils sont partie intégrante de notre héritage biologique. Ils n’ont rien d’artificiel ni d’antinaturel. Ils sont à l’origine de notre grande force tout autant que notre grande faiblesse. Le prix qu’il nous faut payer pour satifaire ces instincts est de plus en plus lourd, les mises sont chaque jour plus élevées, le jeu plus risqué, les pertes plus stupéfiantes, le rythme de la partie plus endiablé. Mais malgré les dangers qu’ils présentent, c’est le jeu le plus passionnant que le monde ait jamais vu. Il serait stupide de suggérer qu’on devrait donner un coup de sifflet pour tenter de l’interrompre. Néanmoins, il y a différentes façons d’y jouer, et en comprenant mieux la vraie nature des participants il devrait être possible de rendre le jeu encore plus profitable, sans qu’il devienne pour autant plus dangereux ni même, en fin de compte, désastreux pour l’espèce tout entière. »

 

Que peuvent penser les animaux des zoos quand ils voient l’homme évoluer devant lui….  Ils doivent se dire que leur esclavage est moins pénible que celui des humains. Si on leur laissait le choix, ils préféreraient rester, enfermer, dans leur paradis terrestre…. Où ils ont tout le confort moderne, logés, nourris et bénéficiant de la CMU ainsi que des progrès technologiques….alors que les externes galèrent (en se croyant « libres »)

 

http://free.niooz.fr/s/free/le-zoo-humain-3274305.shtml

 

*****

Les présidentielles, comme si vous y étiez et quoique l’on en dise ou pas :

  1. E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un cap’tain défunt et défaut) : vrp-fillon-f-ump (ses premiers maux) et http://wp.me/p4Im0Q-1nR (ses derniers mots, incapable…..s)
  2. La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés » (pour Peuple dépité)
  3. « Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) – http://wp.me/p4Im0Q-141

en savoir plus, beaucoup plus :il-etait-une-fois-2017

La guerre des vieux jeunes premiers (en finale de lutte) :

  1. Fillon

Place, maintenant, aux gauchos (ou simili) de la pampa électorale…. sans le père François. Il y a trique sous la bure! Quel don François du ciel

  1. Valls
Ah ! La signature qui vous honore quand vous la respectez, mais…….
Qui vous colle aux basques et vous poursuit de la vindicte quand…. vous la déshonorez

…..

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

….

Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –  13/12/2016   160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom. Cazeneuve promu premier ministre a devancé l’avenir en faisant voter, au 13/12/2016, une prolongation anticipée, de 3 mois supplémentaires jusqu’au 15/06/2017 (entre les deux tours des législatives et sans possibilité de modifier quoique ce soit et pour qui que ce soit)
Dernière nouvelle. Le pouvoir s’affole et n’attend pas l’échéance programmée du 26/01/2016. Cazeneuve, à peine promu 1er ministre, fait voter . Quelle fin de mandat pitoyable…. avec un état en urgence d’impossibilité à se réformer… et demain ne s’annonce guère mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011

…..

 

FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?
Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi 13, réputé jour de chance… Pour qui?) au :

(partie visible de l’ice-berg appelée à disparaître, dès la levée de l’embargo liberticide, à usage, exclusif, des seules libertés des citoyens et non  des terroristes…qui s’en battent l’œil La preuve par Nice.)

État d’urgence ordinaire et « normale » : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant! Prolongation, avant la date de fin, et à nouveau pour 6 mois jusqu’à l’installation du nouveau pouvoir (Acte 1 de Cazeneuve, nouveau premier ministre….)

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé
L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)
 Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)
un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)
Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)
Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!
Il est vrai que c’est tellement banal qu’un état d’urgence…..
  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils oserons nous demander (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état c’est l’état d’urgence. L’urgence du peuple c’est de virer tous les urgentistes…..  2 Programmes diamétralement opposés)
Article 21 Préambule de la constitution :
    • « Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »
  • (En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple! et non les ersatz du pouvoir
en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

 …. au 15/07/2017 – et Valls corollaire du 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!
Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..
Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

Si la vitesse ne peut-être cause d’accident, mais que facteur aggravant, Hollande est cause et facteur aggravant de son échec, Il ne suffit pas, seulement, dire…. ! de (par keg – 304 Mars = 29/12/2016)

Publié le

Le choix du jour : «Hollande, cause d’échec» ou  «Hollande, facteur aggravant d’échec»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

Dernière nouvelle :

Français quand vous saurez……que :

Le seul responsable d’un échec est d’être auto-producteur… Il n’y a qu’en politique que c(‘est possible. Surtout quand on ne répond pas sur ses biens propres de sa mauvaise gestion. Ce sont les citoyens qui paient…. A quoi servent les trésoriers payeurs?

….. et avec un peu de recul….

La vitesse n’est pas cause d’accident, mais facteur aggravant. On s’évertue depuis des décennies que la vitesse est cause d’accident. Depuis quand un facteur aggravant peut-être cause. …. Par contre Hollande est cause et facteur aggravant du hollandisme…. C’est la nature même d’un politicard d’être cause de l’aggravation de l’état…. Il y a urgence….!


…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

La cause de l’échec de Hollande ? Lui-même

 
 

Je ne peux pas m’empêcher, depuis qu’il a annoncé son retrait, de m’attacher à ce qui aurait pu être autrement s’il avait été mieux avisé.

 

Analyser les raisons des succès est intéressant, mais l’exercice est bien moins passionnant que de se pencher sur les motifs des abandons ou des défaites.

Talleyrand soutenait, lui qui était un spécialiste, que la trahison n’était qu’une affaire de dates. On pourrait soutenir que la politique, en général, ne relève que de la chronologie et du bon choix des séquences.

Je ne peux pas m’empêcher, depuis que le président de la République a annoncé son retrait, de m’attacher à tout ce qui aurait pu être autrement s’il avait été tactiquement mieux avisé.

D’abord une faille de sa personnalité. Les hommes de pouvoir n’en sont pas dénués et il n’a pas été le seul à pâtir de cette faiblesse. Nicolas Sarkozy comme d’autres ont été victimes de cette surestimation de soi. Il est clair que François Hollande s’est vu trop beau, trop brillant (trop intelligent. mais la France n’est pas le Limousin. Ce serait plutôt l’inverse), trop au-dessus du lot au sein d’un monde dont il méprisait la plupart des représentants de gauche comme de droite. Se croyant plus fort que les événements, il a été dominé par eux.

Ensuite, les méfaits d’un mimétisme qui égare. François Hollande s’est imaginé qu’il suffisait de remettre ses pas dans ceux de François Mitterrand pour devenir presque mécaniquement un génie de la stratégie et de la tactique comme son modèle.

On a constaté, au contraire, qu’il nous a offert en dégradé et en médiocre les vertus du « tempo » et des calculs de François Mitterrand. L’attente est devenue hésitation et l’observation retard. Supposant imposer son rythme, François Hollande a été victime du rythme des autres.

Sa principale erreur qui, paradoxalement, démontrait qu’il demeurait encore chez lui une naïveté. Emmanuel Macron s’est déclaré candidat à la présidence de la République et celui qui estimait qu’il lui devait tout a été totalement surpris par une résolution dont il avait sous-estimé la profondeur et la constance. On ne peut même pas dire qu’Emmanuel Macron a caché son jeu. Il n’a cessé, au contraire, carte après carte, de le montrer mais le président de la République, battu sur un terrain où il se jugeait indépassable, s’est laissé abuser, qualifiant de « bluff » cette ambition en marche.

François Hollande déclarant sa candidature plus vite, plus tôt aurait rendu celle d’Emmanuel Macron difficile, voire inconcevable. Dans tous les cas il prenait l’initiative et cette énergie fondée sur l’incroyable optimisme dont il avait fait preuve au cours des déboires tragiques ou ridicules de sa présidence rassemblait autour de lui, coagulait des soutiens dispersés, redonnait vigueur à la gauche officielle et laissait une chance au combat à venir.

Sa candidature lui permettait alors d’accueillir comme un bonus et presque une légitimation les heureuses nouvelles qui, quoique tardives, embellissaient le présent et auguraient d’un futur plus satisfaisant. Trois mois de baisse du chômage : sur le marché du travail, on n’avait pas connu cela depuis 2008 ! François Hollande, déjà en lice, aurait été fondé à s’honorer de cette avancée alors que son désistement le conduit à n’éprouver que de la nostalgie et du regret pour ce qui est en train d’advenir et qui relève encore à peine de son bilan puisque, symboliquement, le Président est proche de l’absence.

Rien ne démontre que s’il n’avait pas été ce Hollande piètrement et narcissiquement temporisateur, il se serait retrouvé au second tour. Qu’il n’aurait pas été mis sur la touche démocratique par François Fillon – « préparant son offensive pour 2017 » (Le Figaro) – et par Marine Le Pen installée constamment dans la joute finale par les intentions de vote.

Mais l’issue de son quinquennat aurait eu une autre allure. (Pleuvra t-il le jour de sa passation?)

Hollande Cunctator ! Il se serait passé de cette référence à l’antique.

 

Il est un temps pour tout. Il est surtout un temps de rendez-vous avec soi-même qu’il ne faut jamais manquer…. C’est celui de sa déclaration d’amour. Essayez d’oublier celle des impôts et vous êtes taxés (non d’incapable, mais de pénalités de retard). Les hommes politiques sont taxés de nullité, dès lors où ils oublient leur déclaration d’intention. Des plus malins raflent la mise, de la mise en avant, en avance… Et ensuite, les acteurs retardés sont comme gros gens devant, tous derrière………

Il ne suffit pas de dire « moi, président je… ». L’important est d’être et cela n’est pas donné à tout le monde. Il est des gens (oui, j’en connais, même en politique, et ils sont nombreux….) qui pètent plus haut que leur cul. Il suffit de voire ceux qui se poussent et pressent aux portes des primaires. Et plus encore aux suffrages de leurs semblable pour être leur soit disant VRP à l’assemblée (alors qu’ils n’y représentent qu’eux mêmes…. Mais ils ont besoin du peuple pour y accéder… Vous comprenez le « vote utile »!)

A ne pas avoir voulu être « bi » on est « has been » (c’est le moderne « to be or be has been » et l’histoire vous balaie des souvenirs. Sarko a mis dix ans, Hollande mettre moins d’un an! Mais que feront les successeurs ou à tout le moins le VRP du peuple de 2017, selon les estimations possibles :

  1. Fillon
  1. Valls
Ah ! La signature qui vous honore quand vous la respectez, mais…….
Qui vous colle aux basques et vous poursuit de la vindicte quand…. vous la déshonorez

http://www.bvoltaire.fr/philippebilger/la-cause-de-lechec-de-hollande-lui-meme,302609

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….
——
« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:
GrosMots kegiens Février2016

****

 

Réfugiés : les fantômes de Clausnitz, la « honte » de l’Allemagne

Réfugiés : les fantômes de Clausnitz, la "honte" de l'Allemagne
Louay Khatoun, à Clausnitz, en novembre 2016. (AFP PHOTO/Robert MICHAEL)

Un an après le scandale provoqué par l’arrivée d’un bus sous les cris de haine des habitants, ce petit village de Saxe illustre toujours la fracture de l’Allemagne.

 

 

La première fois que Louay Khatoun, 15 ans, a aperçu Clausnitz, il s’est dit qu’il devait « se casser direct ». L’adolescent chiite qui, aux côtés de son père Majdi et son frère Ramzi, était parvenu à échapper aux milices extrémistes sunnites de Tripoli, au Liban, le résume simplement :

« Je n’ai pas réussi l’aller simple pour l’Allemagne en neuf jours et 4.000 dollars pour finir chez les nazis. »

Après trois mois passés dans un foyer d’accueil à Dresde, on annonce à la famille Khatoun qu’ils seront bientôt transférés à Clausnitz, 850 habitants, un village situé dans l’ancienne région minière des Monts Métallifères, surnommée la « Sibérie saxonne », à une dizaine de kilomètres de la Tchéquie. « Un nulle part au milieu du froid et du vent avec le premier supermarché à 3 kilomètres et la gare à 4 », résume aujourd’hui Majdi.

(AFP PHOTO/Robert MICHAEL)

Leur arrivée est un choc. Le soir du 18 février 2015, un bus, dont l’enseigne lumineuse « Reisegenuss » (plaisir de voyager) clignote dans la nuit glaciale, parcourt les derniers virages qui séparent les Khatoun de leur nouvelle « maison ». Ils sont accompagnés d’une vingtaine d’autres demandeurs d’asile, des couples, des femmes venus de Syrie ou d’Afghanistan.

 

Non Clausnitz  n’est pas Klausewitz. Le second était à l’origine des stratégies de guerre, la première est centre d’accueil des refusants des conséquences dues au génie du second. C’est l’isolement par rapport aux dangers du monde…..

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/migrants/20161212.OBS2506/refugies-les-fantomes-de-clausnitz-la-honte-de-l-allemagne.html

 

****

 

Le testament prophétique de Ban Ki-moon: l’ONU en faillite  –  La résolution sur la “colonisation israélienne” discrédite l’ONU

 

Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon, décembre 2016. SIPA. AP21990025_000003

Avec une jubilation à peine dissimulée, une bonne partie de la presse hexagonale, un quotidien national du soir en tête, s’est réjoui de cette résolution onusienne de Noël, comme d’un cadeau de fête.

 

Pensez donc, le rite était maintenu, l’État juif morigéné avant la fin de l’année.

400 000 morts en Syrie, Obama reconnaissant son échec flagrant, les Nations unies leur inutilité totale. Peu importe, ce qui comptait c’était de mettre Israël au ban des nations, pour sa politique de « colonisation ».

Oublions toutes les autres parties du monde dont le statut est largement aussi controversé : Tibet, Sahara occidental, Crimée, Kosovo, Chypre, Haut- Karabagh , Ossétie du Sud, etc. Oublions le caractère malveillant du mot « colonie » qui pourrait, dans ce cas, tout aussi bien convenir, sinon mieux, à ces territoires en France où sont implantées, souvent illégalement, en tout cas contre l’avis des autochtones, des populations étrangères aux mœurs bien différentes.

Il reste le principal : la crédibilité d’une organisation internationale décrédibilisée, le secrétaire général sortant Ban Ki-moon reconnaissait lui-même le 18 décembre que l’ONU s’était montrée trop injuste envers l’État d’Israël. Mais quel journal hexagonal aurait eu l’esprit de le relever ?

Entre 2006 et 2015, l’ONU a condamné Israël 61 fois, le reste du monde 56 fois…

Le 18 décembre dernier, devant le Conseil de sécurité qui a voté cette résolution israélienne, Ban déclarait que l’organisation avait voté un volume « disproportionné » de résolutions contre Israël, ce qu’il considérait comme ayant « anéanti la capacité de l’ONU à remplir efficacement son rôle ».

On peut penser ce que l’on veut du statut des territoires controversés en Judée. Au plan du droit international, et depuis le traité de San Remo de 1922, c’est une hérésie juridique d’évoquer des « territoires occupés ». Mais qui se soucie du droit international, lorsque la politique s’en mêle ? Il n’en demeure pas moins que la majorité des habitants qui s’y trouvent sont hostiles à la présence juive. Et même des Français qui ne s’y trouvent pas et qui réclament leur expulsion quel que soit leur statut à venir alors qu’ils seraient horrifiés de voir expulser des étrangers illégaux en France… (mais la France, n’est pas Israël, même si de temps en temps elle s’y plie, facilement au point de croire que nous sommes à Knesset sur seine. Et non knesset sur cène, où ils ne sont pas invités!)

On a déjà récusé un juge déshonnête pour moins que ça.

 

Ban mis là où il devait-être. C’est la fin de l’ONU. Il y eut la fin de la SDN… Quelle sera la nouvelle organisation mondiale pour remplacer celle du feu Ban off?

Finir son mandat en dénonçant Israël, pourtant adulée et encouragée! Apothéose ou échec patent des institutions internationale…. Le nombre d’intervention correspond aux différents problèmes rencontrés sur le terrain, tout au long de l’ONU.

Les territoires occupés occupent donc l’essentiel de la tâche de l’ONU.

 

 

http://www.causeur.fr/onu-israel-palestine-ban-ki-moon-41833.html

 

*****

 

La guerre radio-électronique et le crash du Tu-154

La guerre radio-électronique et le crash du Tu-154

Un avion de la Défense russe se dirigeant à Khmeimim, base aérienne russe en Syrie, est tombé après le décollage dans les eaux territoriales russes. Les musiciens et les journalistes se trouvant à bord ont tous péri dans cet accident. Aucun rescapé, comme toujours lorsqu’il s’agit d’une catastrophe aérienne… Ces lignes qui ont fait le tour du monde ne reflètent pas vraiment tout le dramatisme de ce qui est en train de se jouer dans le bassin de la mer Noire.

Il se trouve que l’avion en question a été en « grande visite », comme disent les avionneurs, en septembre dernier ce qui veut dire que tous les systèmes – avionique, propulseurs, hydraulique – ont été mis en révision. Qui plus est, cet avion desservait une commande spéciale : les musiciens de l’ensemble de musiciens Alexandrov (Choeur de l’Armée Rouge), les ballerines qui s’y sont associées et les journalistes de la grande chaîne de télévision devant participer aux festivités du Nouvel An organisées par la Défense russe pour le corps expéditionnaire russe en Syrie. Vous pouvez bien imaginer que l’appareil aurait dû être bichonné jusqu’au dernier boulon. Mais voilà qu’il tombe sans raison apparente, un peu comme si c’était dans le Triangle de Bermudes.

Les avions tombent, hélas, et assez régulièrement, mais la bizarrerie de ce dernier crash a été remarquée par plus d’un observateur. Non seulement l’avion était dans un état excellent et le vol étroitement surveillé, mais, qui plus est, l’équipage n’a donné aucune alerte par radio. La tour de contrôle a pu juste constater la disparition du Tupolev. Point, à la ligne.

D’aucuns avancent l’hypothèse d’un missile de croisière ou d’un missile antiaérien portable de type « Stinger ». Il est cependant sûr que si ça avait eu lieu, on aurait dû enregistrer l’impact et l’éclair au moment de la déflagration sans parler du suivi du tracé du missile qui eût pu être réalisé par les moyens de surveillance de la mer Noire. Donc une telle éventualité de tir terroriste est fort peu probable.

Reste la dernière version des faits qui, à bien y réfléchir, n’est pas si futuriste que ça. Depuis très longtemps, les Russes parlent de leurs armes ultra-sophistiquées dans le domaine de la défense anti-aérienne et du brouillage électronique. Les moyens de la guerre électronique seraient tellement sophistiqués que le passage d’un seul avion russe au-dessus d’un croiseur américain qui était d’ailleurs en mer Noire à ce moment-là, a provoqué le blocage de tous les systèmes électroniques y compris la liaison avec le satellite et les systèmes d’armements embarqués. Le croiseur a dû même rebrousser chemin pour revenir à Istanbul. Cette information prouve, de façon éloquente, que l’on peut très bien bloquer l’avionique de bord avec les moyens de guerre radio-électronique qui peuvent servir d’arme offensive. Si les Russes l’ont fait, il serait logique de supposer que l’OTAN a à sa disposition les armements de même type. Un groupe aéronaval américain est actuellement localisé en mer Noire et a été même renforcé de plusieurs bâtiments. Deux bâtiments de guerre français « Dupuy- De-Lôme », le meilleur d’ailleurs dans le domaine de la lutte radio-électronique et « Le Chevalier Paul » croiseraient également dans le même périmètre. Il est extrêmement difficile de repérer un faisceau radio-électronique dirigé. Et quand bien même les Russes réussissent à démêler l’écheveau, auraient-ils le courage de faire porter le chapeau à l’OTAN ?

Il est également vrai que s’il s’agit d’une acte ennemi (l’usage d’un bâtiment de guerre n’a rien d’un acte terroriste mais équivaut à des hostilités ouvertes entre les Etats), le moment a été très bien choisi. Non seulement la date est symbolique : c’était Noël hier (c’est vrai que les Russes orthodoxes le fêtent selon le calendrier julien plutôt le 7 janvier, mais une partie des Eglises orthodoxes le fait bien le 25). En plus, l’avion appartenait à la Défense russe et le Choeur de l’Armée Rouge est le symbole même de l’armée russe. Enfin, dernière chose à dire, la catastrophe s’est passée au moment du départ d’Obama qui crache le feu à propos de l’avènement de Donald Trump et de l’éventuelle amélioration des relations avec la Russie.

Le symbolisme a forcément un rôle a joué. On n’a pas oublié la tempête diplomatique qu’avait déchaînée le concert donné par l’orchestre russe dirigé par le très célèbre Guerguiyev dans le théâtre antique d’Alep, juste après la libération de la cité antique. De tout temps les symboles ont leur force et leur mysticisme : faire tomber un avion militaire avec le Choeur de l’Armée Rouge qui s’est envolée pour célébrer le Nouvel An après la libération d’une grande partie de la Syrie est plus que symbolique. Quant aux moyens mis à exécution, je considère que la piste mentionnée serait à prendre en considération. Et si la France en sait quelque chose, on ne serait pas étonné par le laquais de l’Elysée qui, à la différence de la majorité des chefs de l’État (y compris les Américains), s’est bien gardé d’exprimer ses condoléances au Kremlin se limitant juste à un bref message de la part de l’ambassadeur à Moscou. S’agit-il juste d’un acte cynique ou y a-t-il là matière à réflexion ?

 

Recevoir un radio télégramme n’est pas acte de guerre et encore moins acte terroriste…. C’est simplement la guerre des ondes (courtes ou longues) qui a cours de récréation guerrière (alias repos du guerrier. C’est le Farsifal Russe et la fin de la chevauchée des Walkyries rouges) . La FM contre les longues. Brève fut la descente aux enfers au chœur de la Russie….. et chez elle. Ils eussent pu mourir à l’étranger…. Ils sont restés Russes jusqu’aux bouts de leurs trilles et vibratos.

Adieu, Camarades, le muguet ne refleurira pas…. ou alors différemment! Votre révolution a eu lieue en Décembre et non en Octobre.

 

http://reseauinternational.net/la-guerre-radio-electronique-et-le-crash-du-tu-154/

 

***

 

 

 

*****

 

Faut-il vraiment baisser les charges sociales ?

Faut-il vraiment baisser les charges sociales ?
Les échéances électorales réaniment les débats sur la compétitivité de l’économie française.

Les charges sociales qui pèsent sur le travail occupent une place centrale dans ces discussions.

Ces charges sont régulièrement accusées d’être trop lourdes en plombant la rentabilité et la compétitivité des entreprises. Les cotisations sociales sont des sommes prélevées à la source sur le salaire des travailleurs pour financer la protection sociale : retraite, assurance maladie, chômage, accidents… Mais la distinction opérée entre les cotisations salariales et les cotisations patronales relève d’un artifice comptable, sans fondement économique puisque ces deux prélèvements ont la même incidence fiscale et se répercutent essentiellement sur la rémunération de l’employé.

La différence entre charges patronales et salariales n’est qu’un mythe politique L’intérêt de cette distinction est politique. Elle permet d’entretenir l’illusion d’un modèle social fondé sur une redistribution acquise au terme d’une lutte acharnée contre les puissants. La mythologie sociale-démocrate sur les « droits sociaux » s’en trouve confortée, tout comme la légitimité d’un pouvoir politique qui usurpe son statut de protecteur des plus faibles. En réalité, il n’en est rien. C’est le travailleur seul qui finance sa protection sociale. Et il le fait dans des proportions qu’il connaît mal en raison de l’opacité qui caractérise le financement des services sociaux. L’administration n’a pas intérêt à se montrer transparente dans la mesure où la piètre performance de ses services serait mise à nu, ce qui changerait sans doute notre opinion sur « le modèle social que le monde nous envie ». Sur 218 euros de salaire, 118 euros partent en charges sociales que vous ne contrôlez pas Il existe fort heureusement quelques organisations qui s’attachent à rétablir la transparence. C’est notamment le cas de l’Institut Molinari qui calcule régulièrement l’écart entre ce que verse l’employeur pour son salarié et ce que touche réellement le travailleur. En 2015 l’Institut a calculé que 118 euros partait dans les caisses de la Sécurité sociale chaque fois que le salarié moyen touchait 100 euros nets (ce serait donc un racket qui coûte plus que ce que touche le salarié  qui en est à 118% de son PIB personnel. La dette du pays n’est que de 98% du PIB national).

Les cotisations sociales constituent donc essentiellement du salaire différé. Quiconque proclame qu’il faut baisser les charges sociales milite en réalité pour la baisse des salaires. Or personne n’est légitime à proclamer que les salaires sont trop élevés. La logique de marché implique au contraire de laisser le prix des services s’établir librement entre les parties contractantes. La libéralisation des assurances sociales permettrait de gagner du pouvoir d’achat Le problème des cotisations sociales est donc tout autre : il ampute le pouvoir d’achat réel des salariés qui se voient obligés d’affecter la moitié de leur rémunération pour renflouer des caisses de la Sécurité sociale insuffisamment performantes. Il conviendrait au contraire de soumettre ces caisses à un régime de libre-concurrence pour laisser les employés affecter le fruit de leur travail librement. Les salariés seraient libres de s’assurer, ou pas, contre les risques de chômage et de maladie en fonction de leurs préférences et au prix qui leur paraîtrait juste. Ils seraient libres de capitaliser pour assurer leurs vieux jours. [NDLR : La retraite par répartition est un système à bout de souffle. Vous devez déjà compter sur votre épargne pour vous assurer une retraite décente. Savez-vous qu’avec 200 euros par mois dès maintenant vous pouvez vous constituer une retraite de ministre et avoir des revenus complémentaires dépassant 11 000 euros par mois ? Comment ? En suivant la méthode que notre spécialiste Eric Lewin vous expose ici.] Les salariés retrouveraient ainsi la faculté d’épargner (pour épargner; il faut gagner beaucoup plus que le simple reste à vivre – l’épargne en faisant partie. Et ce n’est pas en connaissant les fins de mois au 15 ou 20, que l’on peut assurer son avenir et s’assurer une retraite possiblement possible) de manière plus productive pour s’assurer plus efficacement contre les aléas de la vie. Ils ne seraient plus obligés de déléguer leur protection sociale à une administration qui ne cesse d’être de plus en plus gourmande et intrusive tout en dégradant chaque jour la qualité de ses prestations.

 

Le racket social pire que celui de la dette. 118% du PIB individuel contre 98% du PIB national….

Vous croyez qu’en baissant les cotisations « sociales » nous allons être plus compétitifs? Si vous le croyez, vous manquez de logique. La baisse des cotisations augmentera les dividendes et les optimisations fiscales  (car le plus de bénéfice sera moins, par jeu paradisiaque, que le salarié devra payer, en plus de ses cotisations volontaires pour ses assurances).

On peut vous marteler que vous gagnerez plus… C’est vrai, mais votre reste à vivre sera encore plus faible…. Et pendant ce temps les patrons augmenteront le bénéfice et les actionnaires seront satisfaits. Mais la hausse de production sera nulle. Car cela se joue en somme nulle. Et on invoquera ensuite la forte rémunération des salariés, puis le fait lorsque le salaire ne sera plus que « gîte et couvert », que le couvert coûte trop et qu’il faut diminuer les rations (dans les camps, les bénéfices des nazis se faisait au prorata de la diminution des rations… Au plus les détenus étaient maigres, au plus les bénéfices étaient gras. Les vaches….).

Nos patrons deviendraient-ils nazis de la productivité? Souvenez vous des succès des CICE et autres « facilités » accordées aux entreprises pour leur meilleure productivité. La seule palpable fut celle des dividendes. Les salariés ont été moindres….

 

 

http://free.niooz.fr/s/free/faut-il-vraiment-baisser-les-charges-sociales-13415932.shtml

 

*****

Les présidentielles, comme si vous y étiez et quoique l’on en dise ou pas :

  1. E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un cap’tain défunt et défaut) : vrp-fillon-f-ump (ses premiers maux) et http://wp.me/p4Im0Q-1nR (ses derniers mots, incapable…..s)
  2. La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés » (pour Peuple dépité)
  3. « Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) – http://wp.me/p4Im0Q-141

en savoir plus, beaucoup plus :il-etait-une-fois-2017

La guerre des vieux jeunes premiers (en finale de lutte) :

  1. Fillon

Place, maintenant, aux gauchos (ou simili) de la pampa électorale…. sans le père François. Il y a trique sous la bure! Quel don François du ciel

  1. Valls
Ah ! La signature qui vous honore quand vous la respectez, mais…….
Qui vous colle aux basques et vous poursuit de la vindicte quand…. vous la déshonorez

…..

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

….

Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –  13/12/2016   160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom. Cazeneuve promu premier ministre a devancé l’avenir en faisant voter, au 13/12/2016, une prolongation anticipée, de 3 mois supplémentaires jusqu’au 15/06/2017 (entre les deux tours des législatives et sans possibilité de modifier quoique ce soit et pour qui que ce soit)
Dernière nouvelle. Le pouvoir s’affole et n’attend pas l’échéance programmée du 26/01/2016. Cazeneuve, à peine promu 1er ministre, fait voter . Quelle fin de mandat pitoyable…. avec un état en urgence d’impossibilité à se réformer… et demain ne s’annonce guère mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011

…..

Attention! 
Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut leur louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?
Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi 13, réputé jour de chance… Pour qui?) au :

(partie visible de l’ice-berg appelée à disparaître, dès la levée de l’embargo liberticide, à usage, exclusif, des seules libertés des citoyens et non  des terroristes…qui s’en battent l’œil La preuve par Nice.)

État d’urgence ordinaire et « normale » : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant! Prolongation, avant la date de fin, et à nouveau pour 6 mois jusqu’à l’installation du nouveau pouvoir (Acte 1 de Cazeneuve, nouveau premier ministre….)

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé
L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)
 Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)
un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)
Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)
Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!
Il est vrai que c’est tellement banal qu’un état d’urgence…..
  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils oserons nous demander (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état c’est l’état d’urgence. L’urgence du peuple c’est de virer tous les urgentistes…..  2 Programmes diamétralement opposés)
Article 21 Préambule de la constitution :
    • « Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »
  • (En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple! et non les ersatz du pouvoir
en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

 …. au 26/01/2017 – et Valls corollaire du 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!
Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..
Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix

  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences