-

Sevran

Dénoncer une réalité est condamnable, même et surtout, si vous avez raison. La loi du plus crapule prévaut. C’est le règne du cannibalisme qui arrive (by keg – 17/03/2017)

Publié le

Le choix du jour : «la terre est ronde» ou  «les politicards sont carrés»

  • transparence réelle -Sénat  ils ne sont que 25% à être « normaux » avec leurs aides familiales à parlementaires nécessiteux… Paramétrez sur une case départ l’objet de vos requêtes et découvrez les 75% qui ne sont pas normaux!
  • transparence fictive -Sénat   les sénateurs au turbin fictif pour assister leurs assistants
  • le-decretage-des-crets   (les aides familiales des détournements…détournées)
  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

Der des der

Accusé d’interdire son bar aux femmes, le patron d’un café de Sevran porte plainte

C’est vrai, quoi! On ,n’est même plus libre de recevoir qui on veut. Peut-on en vouloir à un mec de faire de son bar un bar gai. A quoi servirait alors le mariage pour tous, si on en excluait nos frères musulmans…. ?

http://www.france24.com/fr/20170316-bondy-blog-interdire-bar-femmes-sevran-amar-salhi-plainte

 

 

———-

Exercez-vous à la découverte par les chiffres en présidentiels :
au 27/01/2014 – Pénélope n’était pas inscrite au cheptel des « aides familiales accordées aux nécessiteux », tel que transmis à la HAPVP et signé sur l’honneur (avec à la clé les 45 000€ d’amende pour…. – fiche-transparency-fillon
Les politicards sont friands d’affaires. C’est vrai qu’ils s’emmerdent à politiquer, alors autant que ce soit juteux…. Pour que vous aussi vous puissiez jouer, paramétrez ce qui suit : digest-tranparency3
  • en V7 : 14 possibilités
  • en W15 : 11 possibilités
  • en U15 : 9 possibilités
(cellules en jaune) et vous voici avec la possibilité de 1386 tableaux possibles d’analyse. C’est entièrement gratuit (étude en cours des assistants parlementaires : 196 parlementaires analysé sur 925 répertoriés). Il vous suffit d’oser regarder la réalité…. et sans le moindre parti pris, avec le seul souci citoyen au service des citoyens.

———–

je ne voterai pas pour mes bourreaux. La révolte d’un « pupille de la Nation non juif », trop con pour apprécier le bonheur promis par des-put-a-tifs (ne parlons pas des chauves)   (en abrégé : signature-bidon

Français quand vous saurez……que :

Dire ce qui est devient mensonge, imposture, et est condamnable à mort (de qui?). Dire qu’il y a une discrimination entre « Pupilles de la Nation, non juifs  » et juifs est lui aussi devenu condamnable (malgré les preuves officielles, y compris parues au journal officiel)

 

….. et avec un peu de recul….

Oui la terre tourne … Une telle vérité-bûcher est aussi vraie en 2017 qu’en 1633. Par contre en 4 siècle, la connerie n’a pas changée, elle non plus…. Preuve que tout ce qui est est et est bien, ad vitam. De quel feu faut-il user pour cuire jusqu’au ramollissement des cerveaux des obscurs? Etonnez-vous après que nos politicards manquent de tant de transparence…. !

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

 

Robert Ménard poursuivi : affirmer qu’il fait jour à midi devient dangereux !

C’est donc le 25 avril que Robert Ménard connaîtra le sort que lui réserve la 17e chambre correctionnelle et, à la suite de Maître Gilles-William Goldnadel, nous l’assurons tous de notre sympathie.

Mais n’ayons aucune crainte, cette noble juridiction a basé sa réputation planétaire sur l’objectivité présidant aux verdicts de ceux qui prétendent encore user de leur liberté d’expression, surtout quand le MRAP, la LICRA, SOS Racisme et le Collectif des lesbiennes sado-masochistes du Haut-Poitou sont parties civiles.

Je sais bien qu’aujourd’hui, pour être condamné, il suffit de constater que ce qui est est (non, il n’y a pas de faute de frappe). C’est que, bientôt, il faudra y réfléchir à deux fois avant d’affirmer qu’il fait jour à midi !

Alors faisons un peu de juridisme de comptoir :

  • il ne vous a pas échappé que, le 25 avril, ce sera deux jours après le premier tour de l’élection présidentielle. Lequel, selon les milieux autorisés, aurait de fortes chances de sélectionner la casaque marine pour la dernière ligne droite. Dans ces circonstances, la moindre condamnation du maire de Béziers pourrait avoir, surtout pour avoir fait un constat si banal qu’il n’offusque que les délateurs professionnels, des conséquences imprévisibles. Par exemple, pousser des abstentionnistes, des centristes, voire des juppéistes ou fillonistes mollement motivés à apporter – sur un mouvement d’humeur au second tour – leurs suffrages à celle qui refuse explicitement de se soumettre au « gouvernement des juges ».
  • On peut penser qu’une magistrature politiquement correcte y réfléchira à deux fois avant de prendre un tel risque, et qu’une relaxe n’est donc pas à exclure… en première instance ! Parce qu’un appel est toujours possible. Certes, on voit mal pourquoi Robert Ménard ferait appel (dans les dix jours) d’une décision qui lui serait favorable ; mais il est amusant de remarquer que le dernier jour serait précisément la veille du second tour. Sauf pour le procureur, hélas, qui, lui, dispose légalement (peut-être en raison de la gabegie qui règne dans les palais de justice) d’un délai double, soit vingt jours, pour faire appel. Ce qui nous emmènerait au-delà du deuxième tour, permettant à la magistrature en gilet rayé de reprendre ses mauvaises habitudes… Mais ce n’est grave : aujourd’hui, une condamnation par la 17e vaut médaille de la Résistance. Il suffit d’attendre la Libération !

 

Et pourtant, elle tourne…. La vérité vérifiable. Sacré Galilée! Et en attendant le Ménard il encadre la politique (lui qui ne peut plus encadrer les politicards…) en dates!

La France aurait-elle enfin trouvé son Galilée provençal, promis au bûcher des vanités de ces gens qui se disent grands? On l’appellera donc Galilée-Ménard. Si la France ne tourne pas rond (qui va la condamner?), lui apparemment tourne bien. Il suffit de demander l’avis de sa population…

Que pense t-il de la transparence sénatoriale au rythme du train des affaires : 

  • transparence réelle -Sénat  ils ne sont que 25%, en chambre-alcôves du pouvoir,  à être « normaux » avec leurs aides familiales à parlementaires nécessiteux… Paramétrez sur une case départ l’objet de vos requêtes et découvrez les 75% qui ne sont pas normaux!

http://www.bvoltaire.fr/richardhanlet/robert-menard-poursuivi-affirmer-quil-jour-a-midi-devient-dangereux,319219


***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….
——
« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:
GrosMots kegiens Février2016

****

 

« Moi président » : vos propositions pour faire bouger la campagne

"Moi président" : vos propositions pour faire bouger la campagne
Moi président : vos propositions pour faire bouger la campagne (Audrey Cerdan/L’Obs)

 

 

Vous avez été près de 2.900 à répondre à l’appel à propositions lancé par « l’Obs » et France-Inter. L’idée était simple : vous donner l’occasion d’exprimer vos idées, vos « solutions », en vue de l’élection présidentielle. Nous ne nous attendions pas à recevoir tant de réponses, signe d’un vraie désir de participation, en tout cas d’une partie des électeurs (car à bien y regarder, le profil sociologique des répondants reflète certainement le lectorat et l’audience des deux médias initiateurs).

 

Le questionnaire était divisé en huit thèmes, qui n’ont pas tous suscité le même intérêt. Un quart des propositions (23%) s’est porté sur la rubrique « Réveiller la démocratie », ce qui confirme l’attrait pour les questions institutionnelles, très présentes dans les programmes et discours des candidats. Le deuxième thème privilégié est l’éducation, avec 15% des réponses. Puis viennent l’environnement (12%), le travail (11%), le vivre-ensemble (8%), la santé (7%), le numérique (1%) et la culture (1%). Le reste étant proposé sous la bannière « une autre idée ».

Réveiller la démocratie

  • tirage au sort
  • non-cumul des mandats
  • prise en compte du vote blanc dans les suffrages exprimés
  • « baisse du salaire des politiques », la solution la plus souvent citée étant de l’indexer sur le salaire médian (autour de 1.770 euros net).
  • Des développeurs (esprit mathématique oblige ?) ont souvent aussi défendu des modes de scrutin basés sur le jugement majoritaire, qui se déroule sur un seul tour et demande à l’électeur d’évaluer les mérites de chacun des candidats : très bien, bien, assez bien, passable, insuffisant, à rejeter.

Parmi les propositions déposées dans cette rubrique :

  • Trouver un mécanisme juridique pour obliger le gouvernement à prendre rapidement les décrets d’application.
  • Développer une application smartphone de démocratie participative.

Réinventer l’éducation

  • La réduction du nombre d’élèves par classe
  • La question de la formation des parents (oui, oui)
  • une formation en secourisme plus poussée dans le cursus scolaire,
  • l’apprentissage de l’anglais

Parmi les propositions déposées dans cette rubrique :

  • Créer, pour les lycéens, un crédit-temps de 200 heures à effectuer en milieu professionnel.
  • Inclure le permis de conduire dans le cursus de l’Education nationale. (on enseigne à se bien conduire et pourquoi pas à conduire aussi!)

Sauver notre environnement

  • consigner les bouteilles, « comme en Allemagne ». 
  • favoriser le développement de la filière bio. 
  • un taux de TVA réduit sur les produits biologiques.
  • création de fermes municipales qui alimenteraient en produits bio les cantines locales.
  • limiter la présence des camions sur les autoroutes (le ferroutage pour les longues distances.)
  • favoriser le co-voiturage et de donner la priorité aux vélos en ville.
  • interdire aux magasins de laisser les lumières allumées après leur fermeture, afin d’économiser l’énergie.

Parmi les propositions déposées dans cette rubrique :

  • Certifier les boutiques « vrac » pour leur ouvrir le droit à une TVA ultra-réduite.
  • Imposer des garanties très longues sur les produits pour lutter contre l’obsolescence programmée.

Travailler autrement

  • La question du temps de travail , il est proposé de le diminuer.
  • Certains imaginent une diminution progressive du temps de travail en fin de carrière, pour mieux préparer la retraite.
  • partager le chômage, en instaurant la possibilité d’une année non-travaillée tous les 5 ans ?

Dans le sillage du discours de Benoît Hamon, la question de la mutation du marché du travail, et notamment l’idée d’une « taxe sur les robots » est apparue régulièrement. Quelqu’un propose même la création d’un label de type « pour la sauvegarde des emplois », réservé aux enseignes qui s’engagent par exemple à limiter le nombre de caisses enregistreuses ou autres automates.

  •  le télétravail (au moins partiel) se généraliser. 

Parmi les propositions déposées dans cette rubrique :

  • Échanger une activité professionnelle contre une activité bénévole à l’approche de la retraite.
  • Baisser les cotisations sociales pour tout poste de télétravail.

Mieux vivre ensemble

  • un service civique obligatoire ou un contrat citoyen (« chacun doit s’impliquer dans la vie de la cité un certain nombre d’heure pour l’intérêt général »).
  • mixité générationnelle (« créer des cantines partagées pour les écoles et les maisons de retraite »,
  • « obliger les bailleurs publics ou privés à garantir un local associatif intergénérationnel en bas de chaque immeuble »).

Parmi les propositions déposées dans cette rubrique :

  • Créer un Erasmus lycéen inter-territoires.
  • Créer un organisme public de gestion de logements privés dont ne veulent pas s’occuper leur propriétaire.
  • Créer des zones à TVA très réduite pour re-dynamiser les centres villes.

Préserver la santé

  • vendre les médicaments au détail. à
  • l’obligation de s’installer pour les médecins afin de repeupler les déserts médicaux
  • le système de santé français est trop axé sur le curatif, pas assez sur le préventif.

Parmi les propositions déposées dans cette rubrique :

  • Former des praticiens de la « prévention » grâce à un nouveau cursus de médecine.
  • Développer des bus de santé pour sillonner les déserts médicaux.
  • Faire prendre en charge des fruits et légumes « bio » par l’Assurance maladie.

S’adapter au monde numérique

  • La dématérialisation de l’administration et la création d’ »un profil personnel regroupant tous ses documents officiels »
  • La souveraineté numérique est aussi déclinée à travers l’injonction à taxer les Gafa,
  • « développer une chaîne numérique (produits et services) en France et dans l’Union européenne » pour contrer l’influence américaine 
  • la création « d’un ministère de la connaissance » chargé d’assurer une veille technologique.

Parmi les propositions déposées dans cette rubrique :

  • Obliger les entreprises à rémunérer les internautes en échange de leurs données personnelles.

 

La preuve est ainsi faite, laissez le Peuple de gouverner et présider par lui même. Il a plus de bon sens en 65 millions de pékin qu’en une poignée de milliers de politicards qui ne peuvent vivre qu’en escroquant leurs semblables. Quand les « julot casse croute de la politicaille se réveilleront,  les aides familiales leur seront accordées d’office puisque tous les pratiquent (disent les utilisateurs assidus) Allez voir et jouer avec et comme eux : transparence réelle -Sénat

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/presidentielle-2017/20170309.OBS6352/moi-president-vos-propositions-pour-faire-bouger-la-campagne.html

 

****

 

La clause Molière: une mauvaise réponse à une bonne question  –  C’est le problème du travail détaché qu’il faut oser soulever!

 

Un chantier en France, février 2017. SIPA. 00793124_000016

Elle est devenue le nouveau cheval de bataille des partisans du « made in France » (expression anglaise, allez comprendre…) et un sujet majeur de la campagne présidentielle. Elle, c’est la nouvelle clause à la mode, la « clause Molière », ou « clause de langue française », inventée à Angoulême, et exportée depuis lors dans toute la France, notamment en Auvergne Rhône-Alpes.

 

Cette clause dite « Molière » est assez simple à comprendre : elle impose la maîtrise du français par tous les ouvriers sur les chantiers de travaux publics, avec contrôles à la clé.

La clause Molière est en effet moins une mesure destinée à promouvoir la langue française et la francophonie sur les chantiers qu’une sanction déguisée destinée à lutter contre le travail détaché.

L’idée est astucieuse, car contrairement à ce que l’on entend parfois, le travail détaché est parfaitement légal en France, comme dans toute l’Europe, en application d’une directive européenne de 1996, révisée en 2014. Il n’est donc pas possible de l’interdire directement, sous peine de violer le droit de l’UE (et c’est plus grave que de violer les Françaises, demandez aux migrants des nuits folles de la St Sylvestre), et ses transpositions dans le droit français.

Dans la logique de la construction européenne…

Sauf pour les partisans de « la France aux Français », cette possibilité du travail détaché s’inscrit dans la logique de la construction européenne, et notamment son marché unique au sein duquel la concurrence est libre et non faussée : dans une vision idyllique, l’ouverture est réciproque, c’est-à-dire qu’il est parfaitement loisible aux entreprises françaises de détacher elles-mêmes leurs travailleurs au Portugal, en Roumanie ou en Pologne. Ce serait donc gagnant-gagnant. (une telle vision n’est valable que si les lois sociales et du travail sont identiques entre pays….L’espace Schengen n’est qu’une vaste escroquerie. La libre circulation en France, de région à région, n’est plausible et logique que parce que toutes sont régies parles mêmes mesures….)

Il n’en est pourtant rien.

D’autre part, une importante fraude au travail détaché est constatée : elle peut concrètement consister en la création de fausses sociétés étrangères, uniquement destinées, dans les pays à faibles cotisations, à détacher fictivement de vrais travailleurs. Ces abus ne sont pas acceptables et doivent être dénoncés.

Il n’en demeure pas moins que le vrai travail détaché est légal en l’état actuel des textes applicables, et que le juriste doit se prononcer au regard des seuls textes en vigueur, sans considérations partisanes.

La clause Molière introduit une différenciation

Ainsi, chaque candidature et chaque offre doit être regardée de manière objective par le pouvoir adjudicateur (collectivité publique), sans a priori d’aucune sorte, et comparée aux autres sans discrimination, en application de l’égalité de traitement des candidats : seuls le prix et la valeur technique des offres doivent permettre de les comparer, et de les noter. Pour le dire plus clairement encore, la candidature et l’offre d’une entreprise polonaise ne seront pas par nature de moindre valeur que celle d’une entreprise française, du seul fait qu’elle soit française. Point de préférence nationale en matière de marchés publics. La nationalité de l’entreprise et de ses travailleurs ne doit donc pas être prise en considération par les collectivités publiques dans l’analyse des candidatures et des offres, en application des textes européens.

Or la clause Molière introduit en la matière une différenciation, puisque, par nature, toute entreprise étrangère ne sera pas en mesure d’attester que ses travailleurs parlent le français, et seront en mesure de le parler sur les chantiers.(y aura t-il un examen général de Français pour tous les salariés,des entreprises qui ne pourront postuler qu’en ayant un 100%! Gare aux mauvais causeurs de Français – qui ne sont pas forcément détâchés, excepté des lois de conjugaison)

En outre, la clause Molière conduit le pouvoir adjudicateur qui l’applique à un traitement différencié des candidatures et offres en présence, privilégiant toujours les entreprises françaises : c’est le principe constitutionnel d’égalité de traitement des candidats qui est violé.

Difficile à défendre devant le juge

Sauf à prouver que la maîtrise du français est nécessaire pour construire un mur (que la langue est donc une condition d’exécution du marché public), la clause Molière sera difficile à défendre devant le juge.

D’aucuns nous opposeront également que le recours au travail détaché induit par lui-même une distorsion de concurrence puisqu’il permet aux entreprises de candidater à un prix plus bas aux mêmes marchés publics. C’est indéniable, mais, dans ce cas-là, c’est le procès du travail détaché qu’il faut instruire.

On l’aura compris, la clause Molière est une mauvaise réponse apportée à une vraie question.

Point de Monsieur Argan, ce n’est pas le malade qui est ici imaginaire, c’est le remède qui est inefficace !

 

Un ouvrier capable dire ; il eut été logique que vous m’indiquassiez, qu’il était dangereux de construire la base du mur en dehors de sa base, pour que  je fusse à même de bien appliquer les directives de Schengen en matière de construction euro pérenne… » Un tel ouvrier « détaché » permettrait çà l’entreprise d’emporter le marché. Et alors si c’est dit et écrit en alexandrin…. Molière pourrait enfin reposer en paix et l’économie se porterait mieux, on aurait des étrangers sur les chantiers avec BAC + 5 ou 6!

On aurait donc des ouvriers « détachés » moliérisés et les acteurs de théâtres pourraient bosser sur des chantiers, alors qu’actuellement ils ne peuvent que travailler sur les planches.

 

 

http://www.causeur.fr/clause-moliere-travail-detache-etrangers-43260.html

 

*****

 

Un site de construction met au jour une mystérieuse pyramide en Chine

Un site de construction met au jour une mystérieuse pyramide en Chine

Des archéologues ont découvert une sépulture étrange sous un chantier de Zhengzhou (Chine centrale).

 Des analyses sont en cours en vue d’établir le moment où la tombe a été construite, qui en est le « résident » et pourquoi sa forme est si inhabituelle, relate le Daily Mail.

Déjà baptisée « Pyramide de Zhengzhou », la sépulture est cependant beaucoup plus petite que ses analogues égyptiennes.

Il s’agit en fait de deux tombes dont l’une a la forme d’une pyramide et l’autre celle d’un semi-cylindre.

La chambre, d’une longueur de 30 mètres et d’une largeur de huit mètres, a été construite dans une position ouest-est avec l’entrée orientée vers l’est. Elle comporte un passage étroit conduisant au dôme principal situé près de la tombe pyramidale.

Un résident a été apparemment impressionné par les résultats : « C’est vraiment magique. Je n’ai jamais rien vu de tel. On dirait une pyramide égyptienne », a-t-il déclaré à un journaliste local.

La tombe pourrait avoir plus de 2 000 ans. Selon le bureau du patrimoine culturel de Henan, de telles tombes sont apparues après la dynastie des Han (206 avant JC-220) et ont souvent été construites en briques.

La tombe a été trouvée près d’une autoroute. La région était autrefois un village, mais celui-ci a apparemment déménagé pour faire place à un nouveau complexe résidentiel.

 

Les égyptiens viendraient-il de Chine ou les chinois viendraient-ils d’Egypte….. Et la différence de taille s’expliquerait comment?

 

http://reseauinternational.net/un-site-de-construction-met-au-jour-une-mysterieuse-pyramide-en-chine/

 

***

 

 

 

*****

 

M. Macron, condamnez tous les colonialismes, ou n’en condamnez aucun…

« M. Macron, condamnez tous les colonialismes, ou n’en condamnez aucun  ! »… C’est en substance le sens de la tribune du journaliste Olivier Mukuna, en réponse aux propos d’Emmanuel Macron en Algérie qui ont déclenché une polémique, alors que ce dernier avait qualifié la colonisation française en Algérie de « crime contre l’humanité ».

Est-il nécessaire de le rappeler ? Nous précisons que, bien sûr, l’ensemble des membres de notre collectif n’est pas forcément en accord avec l’intégralité des propos tenus dans les tribunes que nous publions, ni avec l’intégralité des propos des personnes que nous interviewons.

Après avoir souri devant le tollé colonialiste provoqué par le propos opportuniste de Macron sur la colonisation française [« un crime contre l’humanité, une véritable barbarie », dixit l’idole des médias couchés] et vu que d’éventuelles « excuses » a posteriori relèvent de l’inanité comme de la bouffonnerie, je souhaite transmettre à M. Macron le résumé de 5 axes programmatiques afin de vérifier la sincérité discursive du candidat-sans-programme-mais-boosté-par-des-sondages-truqués :

Monsieur Macron,

Ne perdons pas de temps et allons à l’essentiel :

1) que la France cesse définitivement sa domination coloniale de 14 pays d’Afrique, sous tutelle et oppression économiques de la France via le Franc CFA (Colonies Françaises d’Afrique) ainsi qu’à démanteler les bases militaires françaises dans plusieurs de ces pays.

2) Vous saluez l’opération de « Boycott des produits français en Afrique » lancée par le Front Anti-CFA et rencontrez leurs dignes représentants (Nicolas Agbouhou, Kemi Seba, Claudy Siar, Pedro Abiscay et Thomas Alain) afin de les assurer que, « vous président », ce boycott ne sera plus nécessaire puisque le Franc CFA sera enfin jeté aux poubelles de l’Histoire coloniale.

3) Vous vous engagez à abroger les dispositions qui rendent hors-la-loi en France le mouvement BDS (Boycott-Désinvestissement-Sanction) car celui-ci a justement pour objectif de faire pression sur l’Etat colonialiste et raciste d’Israël qui perpètre – tous les jours – des « crimes contre l’humanité » des Palestiniens.

4) Vous condamnez et criminalisez dès à présent les membres dirigeants du lobby pro-israélien français qui soutient et finance lesdits « crimes contre l’humanité » perpétrés contre les Palestiniens. Ces derniers ne se contenteront pas de vos « excuses » mais luttent depuis 70 ans pour en finir avec la « véritable barbarie » du système colonial israélien ; un système soutenu, sans honte et avec des « chants d’amour », par la France et ses dirigeants.

5) Vous promettez les futures déchéances de nationalité et expulsion du territoire français des généraux BHL, Finkielkraut et autres Bergé ainsi que leurs milices paramilitaires Betar et LDJ (Ligue de Défense Juive) afin de restaurer la liberté d’expression, la sécurité de l’emploi et l’intégrité physique de nombreux citoyens français qui, au contraire de vous, n’ont pas eu peur de dénoncer les « crimes contre l’humanité » perpétrés par l’Etat colonialiste et raciste d’Israël.

Dans l’attente d’aucune réponse de votre part, je vous prie d’imaginer la tension du majeur de ma main droite en concluant cette courte missive.

 

Il est difficile de demander cela à  un fils (spirituel et professionnel) de Rothschild…. Condamner le colonialisme algérien ne concerne que des Arabes parfois musulmans (et donc souvent, maintenant, en déshérence), c’est une chose qui se limite à la grandeur monstrueuse de la saillie posturale se voulant de dimension internationale….

En arriver là, démontre que la France n’est plus…. !

Condamner l’un en encensant les autres c’est de la politique à la petite semaine, indigne d’un candidat. On va le payer très cher….  et dans pas longtemps! Mais c’est peut-être le prix à payer pour arriver aux barricades.

 

http://free.niooz.fr/s/free/m-macron-condamnez-tous-les-colonialismes-ou-nen-condamnez-aucun-tribune-dolivier-mukuna-15563416.shtml

*****

Les présidentielles, comme si vous y étiez et quoique l’on en dise ou pas :
  1. E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un cap’tain défunt et défaut) : vrp-fillon-f-ump (ses premiers maux) et http://wp.me/p4Im0Q-1nR (ses derniers mots, incapable…..s)
  2. La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés » (pour Peuple dépité)
  3. « Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) – http://wp.me/p4Im0Q-141
en savoir plus, beaucoup plus :il-etait-une-fois-2017
La guerre des vieux jeunes premiers (en finale de lutte) :
  1. Fillon fillon-putatif   et fiche-transparency-fillon  Toujours en primaire avec lui-même, après l’officielle des spectacles
  2. Valls – valls-putatif    Exit Valls, place à Hamon…. il va nous faire le coup de tous-en-Khamon
Bientôt il ne va plus rester que Hamon (mais restera t-il vraiment s’il est le seul à oser….?)! Faut-il, dès lors voter s’il est le seul compétiteur? – 14 – Patrimoine 2014 – Benoit Hamonfiche-transparency-hamon

…..

La révolution citoyenne se tire… ailleurs (en maroquins)  :
« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :   http://wp.me/p4Im0Q-141

 

….

FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?
Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

  • Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –  13/12/2016   160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom. Cazeneuve promu premier ministre a devancé l’avenir en faisant voter, au 13/12/2016, une prolongation anticipée, de 3 mois supplémentaires jusqu’au 15/06/2017 (entre les deux tours des législatives et sans possibilité de modifier quoique ce soit et pour qui que ce soit)
  • Dernière nouvelle. Le pouvoir s’affole et n’attend pas l’échéance programmée du 26/01/2016. Cazeneuve, à peine promu 1er ministre, fait voter . Quelle fin de mandat pitoyable…. avec un état en urgence d’impossibilité à se réformer… et demain ne s’annonce guère mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011

 …..

L’état en urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi 13, réputé jour de chance… Pour qui?) au :

(partie visible de l’ice-berg appelée à disparaître, dès la levée de l’embargo liberticide, à usage, exclusif, des seules libertés des citoyens et non  des terroristes…qui s’en battent l’œil La preuve par Nice.)
État d’urgence ordinaire et « normale » : 
Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant! Prolongation, avant la date de fin, et à nouveau pour 6 mois jusqu’à l’installation du nouveau pouvoir (Acte 1 de Cazeneuve, nouveau premier ministre….)

 ……….

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé
L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)
 Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)
un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)
Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout (et pas seulement la nuit). Il n’est que temps, déjà, en 2017!

 

 

 

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)
Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!
Il est vrai que c’est tellement banal qu’un état d’urgence…..
  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils oserons nous demander (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état c’est l’état d’urgence. L’urgence du peuple c’est de virer tous les urgentistes…..  2 Programmes diamétralement opposés)

 

……

De la constitution de l’état d’urgence abusif :
Article 21 Préambule de la constitution :
    • « Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »
  • (En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple! et non les ersatz du pouvoir
en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

…..

 En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici….

………

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!
Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..
Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

…. au 15/07/2017 – et Valls corollaire du 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force, après Hamon…..

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

Si 100 jours suffisaient pour imposer le bonheur aux Français, cela se saurait depuis 1789, qui, depuis, en a vu passer des « 100 jours » aux « 100 culottes »(by keg – 16/03/2017)

Publié le Mis à jour le

Le choix du jour : «100 jours le Pen» ou  «sans jours le Pen»
  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

Der des der

Pollution : Renault épinglé pour « stratégies frauduleuses », la direction dément

Renault triche, VW triche…. Il n’y a que les politicards qui  fraudent et encore, c’est tellement normal puisque que tous le font. En voiture Simone!

http://www.france24.com/fr/20170315-renault-dieselgate-fraude-triche-moteurs-ghosn-repression-pollution

 

———-

Exercez-vous à la découverte par les chiffres en présidentiels :
au 27/01/2014 – Pénélope n’était pas inscrite au cheptel des « aides familiales accordées aux nécessiteux », tel que transmis à la HAPVP et signé sur l’honneur (avec à la clé les 45 000€ d’amende pour…. – fiche-transparency-fillon
Les politicards sont friands d’affaires. C’est vrai qu’ils s’emmerdent à politiquer, alors autant que ce soit juteux…. Pour que vous aussi vous puissiez jouer, paramétrez ce qui suit : digest-tranparency3
  • en V7 : 14 possibilités
  • en W15 : 11 possibilités
  • en U15 : 9 possibilités
(cellules en jaune) et vous voici avec la possibilité de 1386 tableaux possibles d’analyse. C’est entièrement gratuit (étude en cours des assistants parlementaires : 196 parlementaires analysé sur 925 répertoriés). Il vous suffit d’oser regarder la réalité…. et sans le moindre parti pris, avec le seul souci citoyen au service des citoyens.

———–

je ne voterai pas pour mes bourreaux. La révolte d’un « pupille de la Nation non juif », trop con pour apprécier le bonheur promis par des-put-a-tifs (ne parlons pas des chauves)   (en abrégé : signature-bidon

Français quand vous saurez……que :

 100 jours ne sont pas un quinquennat! Il est faux de croire que le bonheur sera au rendez vous du 15 Août (qui n’est que celui de l’assomption et non de la Jeanne)! Rendez vous à cette date….. pour vérifier.

 

….. et avec un peu de recul….

Et après les 100 jours restera les sans jours de l’espoir… Putain que c’est long 5 ans moins 100 jours…. ! En général les 100 jours précédent, de peu, la chute, alors que maintenant il président aux 1726 jours sans….. Que c’est long un tunnel de pénombre….  quand les jours sont des kilo-mêtres.

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

 

Le Pen à l’Elysée : à quoi ressembleraient ses 100 premiers jours

Le Pen à l'Elysée : à quoi ressembleraient ses 100 premiers jours
Le Pen à l’Elysée : les 100 premiers jours. (Riki Blanco pour  »l’Obs »)

Et si l’impensable advenait ? Après l’élection de Trump aux Etats-Unis et le Brexit, personne ne se risque plus à exclure l’hypothèse d’une victoire de Marine Le Pen à la présidentielle. Pour prendre conscience des conséquences de ce tremblement de terre démocratique, nous avons passé les 144 engagements de la candidate FN au crible et imaginé les 100 premiers jours de sa présidence.

Marine Le Pen revisse lentement le réservoir de sa cigarette électronique, le sent tiédir dans sa paume alors qu’elle exhale une longue bouffée de vapeur. Elle n’entend rien de l’excitation qui l’entoure. Des images lui reviennent comme des flashs, des visages anciens surgissent de sa mémoire. Celui de l’enseignant à Assas qui lui fit étudier, en travaux dirigés, un arrêt rendu en 1973 condamnant Le Pen pour « apologie de crime de guerre », à cause d’un disque publié par la Serp. Ce prêtre au regard noir, refusant de la saluer au motif qu’on ne peut être bonne catholique et fille de Jean-Marie. Ces interviewers de renom, baudruches gonflées à l’hélium de la bien-pensance, suintant le dégoût à son endroit…

La voix de Louis Aliot fait fuir ces fantômes :

« Il est temps d’y aller… madame la présidente ! »

Son « Loulou », le seul à connaître ses démons, sait après quoi elle court depuis toujours. Cette victoire est sa réparation.

Le cauchemar Le Pen : personne ne pourra dire qu’il ne savait pas

A 20 heures, le visage de la candidate du Front national s’affiche sur tous les écrans du pays.

 

On a bien le droit de rêver quand tout autour de nous s’écroule….

  • Même Renault trahit ses conducteurs
  • Même les politicards dérivent à tout va
  • Même Larcher (aux 4 vérités) parle du processus démocratique honnête (mais surtout ne parlez pas à lui de sa cagnotte de la balise RTL s’étant faite la malle au Luxembourg pour financer de menus plaisirs. Il risquerait de dire que vous êtes un anti….  Mais ne lui demandez pas de quoi, cela tombe sous le sens!). Il est des termes qu’il faut parfois éviter de faire siens surtout s’ils sont contraires aux seuls exemples visibles…..

Alors que vous vous tourniez vers ce qui est nouveau (parce qu’il n’a jamais été au pouvoir…. Mais que sans y avoir été il en maîtrise, déjà, les ficelles…. et dans ce cas faut-il opter pour ce qui sera certainement de même , voir pire. On ne soigne pas le mal par le mal. On y arrive déjà pas avec le bien… C’est dire!).

Ce sera alors « le Pen en 100 jours » ou « le Pen sans jour »

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/presidentielle-2017/20170314.OBS6580/le-pen-a-l-elysee-a-quoi-ressembleraient-ses-100-premiers-jours.html


***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….
——
« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:
GrosMots kegiens Février2016

****

 

 

 

****

 

Tiens, j’ai été “censurée” par un grand quotidien  –  Premières victimes: les journalistes, les vrais

Un graffiti à Paris, janvier 2016. SIPA. 00736421_000229

J’ai parlé trop vite.

Il y a quelques jours, je m’entretenais avec Philippe Delaroche à l’occasion d’une interview pré-enregistrée pour l’émission « Décryptage » qu’il dirige sur Radio Notre-Dame. Il me demandait de commenter l’accueil qu’a reçu mon livre dans les médias. Je lui ai répondu que, à ma grande surprise, La Langue des médias était globalement très bien reçu par la presse, signe, peut-être, que les temps étaient en train de changer. En effet, j’en suis arrivée au point où je peux me payer le luxe de décliner des invitations médiatiques au lieu de bousculer, séance tenante, tout l’emploi du temps familial pour me ruer sur un micro !

Je n’avais fait l’objet d’aucune censure…

Comme Philippe Delaroche me rappelait la tentative de nazification dont j’avais fait l’objet dans l’Obs, il y a quelques mois, je lui répondis, ce qui est vrai, que cet épisode avait formidablement contribué au succès du livre. Le fait est que la journaliste, si vraiment elle avait voulu me nuire, n’aurait jamais écrit un mot au sujet de l’ouvrage. On me rétorque, en général, que c’est plus ma réponse publiée par Causeur, que l’article signé Anne Crignon, qui a stimulé les ventes de l’ouvrage. Peut-être, mais encore fallait-il qu’on m’eût procuré l’occasion de l’écrire. Et pour cela, je demeure très reconnaissante envers cette journaliste.

Que certains médias (notamment les plus fréquemment critiqués dans le livre) persistassent à m’ignorer était parfaitement normal. Mais je n’avais fait l’objet d’aucune censure. Les réponses que j’ai données en interview n’ont jamais été ni déformées, ni manipulées afin de biaiser ma pensée, ni abusivement tronquées, y compris quand mon interlocuteur manifestait une forme de scepticisme, de suspicion, voire de défiance à mon égard. Toutes les occasions d’exposer mon travail qui m’ont été offertes dans la presse ont donné lieu à publication, sans rencontrer d’opposition.

Jusqu’à maintenant.

…jusqu’à ce que ce journaliste m’appelle

Au détour d’une journée bien chargée, j’avais accordé un entretien à un grand quotidien. A la suite de quoi, plus de nouvelles. Concentrée sur une série de conférences prévues de longue date, qui m’ont bien occupée ces derniers temps, j’avais presque oublié cet article et quand j’y repensai récemment, je me dis que, sans doute, il avait été publié sans que j’en sois informée, ou qu’un autre sujet, plus important, s’était substitué, au dernier moment, à l’article portant sur mon livre. Pas une seule seconde, je n’ai pensé que l’on avait pu interdire la publication de cet article.

Et voilà quelques jours, je reçois un courriel du journaliste qui m’a interviewé pour ce quotidien.

C’est lui qui emploie le mot « censure ».

Je lui dis ma surprise. Quel sens, quel intérêt y aurait-il à censurer quelqu’un que d’autres grands médias ne censurent pas ? A peu près au moment où j’ai donné cette interview censurée, je disposais d’une pleine page dans Marianne ! Coïncidence non moins cocasse, le jour-même…

 

La moderne censure est à « bisto bénas. »…. comme ils disent en béarnais….. l’autre pays du centre centri-fuge, pas si loin que cela de Bergerac. Il est vrai que parfois les webmasters et leurs homologues qui ne s’écrivent pas, sont investis d’un pouvoir colossal pour faire la pluie et le beau temps. Je ne suis pas persuadé qu’ils soient réellement rémunérés à la hauteur de leur pouvoir…. C’est peut-être tout simplement un avantage en nature du salaire de pauvre à eux alloués…. Mais à bien y réfléchir, ç terme ceux qui censurent devraient tout censurer, car il arrive toujours un moment où vous déviez de la fameuse politique rédactionnelle (un mot, une liberté », … déplacée et c’est le ciseau.

Il est vrai aussi que l’aide financière aux médias, plus de 200 millions par an… (avec l’argent du contribuable qui parfois peut aussi être lecteur…. papier ou non) y est pour quelque chose, sinon….. . Ce n’est plus l’état qui censure…. ce sont ses supplétifs. On est moderne ou on ne l’est pas….  L’objectivité se mesure au niveau des aides…. Ils ne sont pas ripoux, ils ne sont qu’achetés, comme on achète la paix sociale… Mais jusqu’à un certain point. Les médias censureront-ils l’explosion?

 

http://www.causeur.fr/censure-medias-journalistes-presidentielle-43231.html

 

*****

 

La DGSI savait-elle le Bataclan dans le viseur de terroristes depuis 2009 ?

La DGSI savait-elle le Bataclan dans le viseur de terroristes depuis 2009 ?

Dans le cadre du dossier des attentats du 13 novembre, des notes «confidentiel défense» de la DGSI viennent récemment d’être déclassifiées. Elles révèlent des détails intrigants sur un projet d’attentat datant de 2009 et qui visait le Bataclan.

 

L’attaque terroriste qui a tué 90 personnes au Bataclan le 13 novembre 2015 avait ravivé la question de la sécurité de la salle de spectacles parisienne déjà ciblée dans un projet d’attentat, resté sans suite judiciaire.

Cette menace était apparue dès 2009 dans l’enquête menée à Paris sur la mort d’une lycéenne française, le 22 février de la même année, dans un attentat au Caire. Les autorités égyptiennes avaient alors attribué cette mort à un groupe palestinien djihadiste lié à Al-Qaïda se faisant appeler «L’Armée de l’islam».

En avril 2009, Ben Abbes avait finalement été arrêté par les autorités égyptiennes alors qu’il revenait clandestinement de la bande de Gaza où il avait séjourné dans les rangs de «L’armée de l’Islam». Là, il a appris à fabriquer des bombes et des engins explosifs. En juin 2009, la DGSI rapporte dans une note «confidentiel défense» qu’il aurait «proposé le Bataclan comme objectif possible» pour perpétrer un attentat.

Déjà connu des services antiterroristes français pour ses liens avec la mouvance radicale toulousaine, il avait été mis en examen en 2010 dans l’enquête menée en France sur ces projets d’attentats, avant de bénéficier d’un non-lieu le 14 septembre 2012.

La communauté juive visée avant tout

Innocenté sur le Bataclan, Ben Abbes est resté étroitement surveillé par la DGSI. Quelques semaines après les attentats parisiens, dans une note du 7 décembre 2015, les policiers affirment que Ben Abbes a projeté un attentat en France, avec trois hommes en lien avec la mouvance radicale de Toulouse. Puis changement de plan, il se serait ensuite consacré à la préparation d’un départ en Syrie pour début 2016. Pour cela, il communique avec les frères Clain, écrivent les enquêteurs. Contacté par l’AFP, son avocat n’a pas donné suite dans l’immédiat.

 

Savoir et ne rien faire…… Est-ce une tactique…. Cela ferait du pouvoir, un complice de première… Quand on connaît les noirceurs des pouvoirs sur certaines affaires servant ses intérêts et ses vues et justifiant parfois les suites …. voulues , que sont 100 morts! On indemnise (avec l’argent du contribuable, même quand on nous serine que l’on en a pas…. ), on classifie secret et on étouffe toute rumeur.

Avec des gens qui trichent autant (il suffit de voir le climat serein de la présidentielle), plus rien ne m’étonne. On me dirait qu’ils sont honnêtes, je serais presque prêt à les croire s’ils paient bien!

 

http://reseauinternational.net/la-dgsi-savait-elle-le-bataclan-dans-le-viseur-de-terroristes-depuis-2009/

 

***

 

Contre-enquête sur le bar de Sevran « interdit aux femmes »

 
Comme toujours, dans ces affaires, il est difficile de faire la part des choses entre la manipulation possible des faits et la réalité.

 

L’affaire du bar de Sevran interdit aux femmes n’en finit pas de provoquer des surenchères. Le 7 décembre 2016, France 2 a diffusé un reportage comportant une séquence filmée dans ce bar, en caméra cachée, par deux femmes. On y entend clairement des voix masculines s’étonner de la présence de femmes dans l’établissement, puis un homme déclarer : « Dans ce café, il n’y a pas de mixité. On est à Sevran, on n’est pas à Paris. T’es dans le 93, ici ! C’est des mentalités différentes, c’est comme au bled. »

À droite comme à gauche, à l’exception notable de Benoît Hamon, des voix se sont élevées pour condamner cette attitude inadmissible.

Mais le Bondy Blog (vous savez bien, celui sur lequel écrivait le charmant Mehdi Meklat) a réalisé une contre-enquête intéressante.

Et, selon le blog, la remise de la totalité de l’enregistrement aurait été refusée par France 2, y compris à un huissier de justice porteur d’une ordonnance judiciaire.

Comme toujours, dans ces affaires, il est difficile de faire la part des choses entre la manipulation possible des faits et la réalité. Qui sont, réellement, ces deux femmes de la Brigade des mères ? Le site de cette association est peu explicite. « La Brigade Des Mères se bat pour remettre la République au cœur des quartiers. Elle est composée de mères, d’hommes et de femmes, qui veulent que les lois et les valeurs de la République soient respectées et appliquées partout sur le Territoire. » Cela ne signifie pas grand-chose en soi. (mais de quelle République? Elle n’est plus!)

Mais le reportage de France 2 aura eu un mérite, indépendamment de sa véracité factuelle : mettre en évidence un fait, connu depuis des années mais dissimulé sous les oripeaux du politiquement correct – l’évidente dérive de nombreuses banlieues françaises.

Là sont, aussi, les territoires perdus de la France. Les reconquérir ne nécessite ni police, ni armée, mais une action politique et culturelle de très longue haleine. Loin des polémiques politiciennes.

 

Le moins que l’on peut dire c’est qu’à Sevran, c’est un bo-bar: Voyez où mène la libération de la femme, elle est même autorisée à éviter certains lieux de perdition (pour qui?). Et on dit que l’islam en coran continue n’est pas pour la libération des peuples…. ! Il y a bien des bars interdits aux chiens et on ne dit rien…. malgré les lois qui leur reconnaissent une sensibilité….. Une femme qui picole ne peut le faire en public. C’est réservé aux hommes,  la picole publique….(et pas l’icole publique, comme ils disent au bled)

 

http://www.bvoltaire.fr/francoisteutsch/contre-enquete-bar-de-sevran-interdit-aux-femmes,319020

 

*****

 

Macron : son épouse et conseillère serait-elle islamophobe?

(macron voile sa liaison teutonne)

« Pour elle, c’est « no voile », même à l’université ».

Samedi 4 mars, l’émission C L’hebdo de France 5 recevait Caroline Derrien et Candice Nedelec, autrices d’une enquête consacrée au couple Macron.

Dans un passage relatif à son dîner avec l’intellectuel islamophobe et sioniste Alain Finkilekraut, les deux journalistes révèlent que Brigitte Macron y a tenu des propos radicalement hostiles au port du voile islamique, y compris à l’université.

À souligner : le mercredi 8 mars, Emmanuel Macron, candidat à l’élection présidentielle qui affiche un discours plus modéré sur les questions de laïcité, a promis de donner dans l’exercice du pouvoir un rôle important à son épouse en cas de victoire.

Rappel : adoublé par les réseaux Bilderberg et Rothschild, Emmanuel Macron entretient également des liens amicaux et étroits avec la mouvance pro-israélienne et antimusulmane. Lors de son dernier séjour en Algérie, il fut ainsi accompagné et assisté par Nicole Guedj, militante ultra-sioniste et arabophobe.

Détail-clé : sur France 5, la sarkozyste Nadine Morano, présente sur le plateau de l’émission, a rapporté avoir vu Brigitte Macron faire une « habile » opération-séduction auprès des principaux participants du dernier dîner du Crif.

 

Quand la France sera t’elle vraiment Française?

N’en avons nous pas assez de nous excentrer en anti ou pro islamiste-sionniste

On a du mal à traiter les problèmes franco-Français et on voudrait régler ceux des autres et surtout ailleurs. N’est-ce pas déraisonnable. Que chacun s’occupe de ses propres affaires et le monde serait peut-être plus agréable à vivre, partout….

Mais voilà, on revient à la parabole-hyperbole du pas de bol de la poutre de la paille. … C’est tellement plus marrant de se mêler des affaires des autres qu’on en oublie les nôtres et cela s’appelle dévouement

 

http://free.niooz.fr/s/free/macron-son-epouse-et-conseillere-serait-elle-islamophobe-16422641.shtml

*****

Les présidentielles, comme si vous y étiez et quoique l’on en dise ou pas :
  1. E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un cap’tain défunt et défaut) : vrp-fillon-f-ump (ses premiers maux) et http://wp.me/p4Im0Q-1nR (ses derniers mots, incapable…..s)
  2. La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés » (pour Peuple dépité)
  3. « Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) – http://wp.me/p4Im0Q-141
en savoir plus, beaucoup plus :il-etait-une-fois-2017
La guerre des vieux jeunes premiers (en finale de lutte) :
  1. Fillon fillon-putatif   et fiche-transparency-fillon  Toujours en primaire avec lui-même, après l’officielle des spectacles
  2. Valls – valls-putatif    Exit Valls, place à Hamon…. il va nous faire le coup de tous-en-Khamon
Bientôt il ne va plus rester que Hamon (mais restera t-il vraiment s’il est le seul à oser….?)! Faut-il, dès lors voter s’il est le seul compétiteur? – 14 – Patrimoine 2014 – Benoit Hamonfiche-transparency-hamon

…..

La révolution citoyenne se tire… ailleurs (en maroquins)  :
« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :   http://wp.me/p4Im0Q-141

 

….

FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?
Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

  • Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –  13/12/2016   160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom. Cazeneuve promu premier ministre a devancé l’avenir en faisant voter, au 13/12/2016, une prolongation anticipée, de 3 mois supplémentaires jusqu’au 15/06/2017 (entre les deux tours des législatives et sans possibilité de modifier quoique ce soit et pour qui que ce soit)
  • Dernière nouvelle. Le pouvoir s’affole et n’attend pas l’échéance programmée du 26/01/2016. Cazeneuve, à peine promu 1er ministre, fait voter . Quelle fin de mandat pitoyable…. avec un état en urgence d’impossibilité à se réformer… et demain ne s’annonce guère mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011

 …..

L’état en urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi 13, réputé jour de chance… Pour qui?) au :

(partie visible de l’ice-berg appelée à disparaître, dès la levée de l’embargo liberticide, à usage, exclusif, des seules libertés des citoyens et non  des terroristes…qui s’en battent l’œil La preuve par Nice.)
État d’urgence ordinaire et « normale » : 
Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant! Prolongation, avant la date de fin, et à nouveau pour 6 mois jusqu’à l’installation du nouveau pouvoir (Acte 1 de Cazeneuve, nouveau premier ministre….)

 ……….

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé
L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)
 Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)
un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)
Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout (et pas seulement la nuit). Il n’est que temps, déjà, en 2017!

 

 

 

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)
Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!
Il est vrai que c’est tellement banal qu’un état d’urgence…..
  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils oserons nous demander (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état c’est l’état d’urgence. L’urgence du peuple c’est de virer tous les urgentistes…..  2 Programmes diamétralement opposés)

 

……

De la constitution de l’état d’urgence abusif :
Article 21 Préambule de la constitution :
    • « Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »
  • (En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple! et non les ersatz du pouvoir
en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

…..

 En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici….

………

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!
Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..
Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

…. au 15/07/2017 – et Valls corollaire du 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force, après Hamon…..

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences