censure

Au nom de ma liberté je te censure et au nom de ta censure je me libère. Ainsi parlait……, qui au fait? Sûr, ce n’est pas Alzheimer! (unedekeg@04/09/2017)

Publié le Mis à jour le

Le choix du jour : «liberté censurée» ou «censure en liberté»
 
 *****

Français quand vous saurez……que :

Le fort est liberté, le faible est censure. Qui doit gagner? En matière d’expression en toute liberté, espérons que ce sera l’inverse des élections (on parle justement de rémunérer les députés au prorata de leur score électoral par rapport aux inscrits au 1er tour de chaque législatives : économie de 1,5 milliards en cumulant avec le non financement des partis politiques, soit 7 rabotages d’APL)

et avec un peu de recul….

« Censuré », vous n’avez que ce mot la à la bouche et à la pointe de la plume. Saviez vous que c’est l’arme des faibles et des impuissants. Les forts n’ont pas peur de la vérité car ils sont la vérité.

*****

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

 

Un groupe de réflexion s’attaque à la censure de masse des moteurs de recherche et propose des solutions.

Magna Carta Bar Chambers

Un rapport officiel révèle la nouvelle stratégie légale pour défendre la liberté de parole, ce droit de l’homme, contre les violations commises par les grosses entreprises.

« Le seul rôle légitime des moteurs de recherche est de fournir des résultats pertinents, afin de faciliter l’accès public à l’information. Le seul rôle légitime des médias sociaux est de faciliter la communication entre le public. (…) Les hébergeurs de contenu n’ont aucune autorité légale ni morale pour être des censeurs autoproclamés, ni être des arbitres autoproclamés des faits ou des vérités. »  (cf l’affaire décrite ici : http://wp.me/p4Im0Q-1wC , où un spécialiste anti-plagiat – juge et partie, auto-taxait les plagiaires épinglés – voleurs de ses œuvres « créatrices », même s’il suffit de mettre un simple copyright sur celles des autres, ou celle des autres, dont une lettre de démission – véritable et unique censeur, auto proclamé, des internautes, fait la pluie et le beau temps et assigne ceux qui osent résister à ses diktats. L’auteur est assigné en octobre au TGI de Paris, à sa demande…. au nom de la diffamation, car dire une vérité vérifiable, et non la- vérité, est diffamatoire! Soutenez le par vos sympathies et plus, déjà en allant voir le lien….ne serait qu’au nom de la liberté d’expression à préserver)

– Le Prince Juge Matthieu de Thèbes

À la demande du pouvoir judiciaire international, le Council on Alternative Policy Studies (CAPS) [Conseil des études sur les politiques alternatives], un groupe de réflexion universitaire et intergouvernemental, a publié un rapport révélateur sur la choquante réalité de la censure à grande échelle d’Internet, dans le monde entier, et offrant des solutions pratiques aux individus pour avoir un accès ouvert aux ressources Internet non censurées.

Le rapport de 30 pages du groupe de réflexion, intitulé « Comment se libérer de la censure actuelle d’Internet », conclut que :

« L’humanité est directement confrontée à (…) la censure de masse, qui a déjà été déployée de force et en silence par les méga-sociétés globalistes (…) Cette censure a été réalisée alors que les médias de masse (…) nous distrayaient avec des histoires superficielles, tout en supprimant toute mention concernant cette censure. »

Comme l’indique le rapport :

« Sans ce document prouvant cette censure, la plupart des gens ne le croiraient pas, précisément parce que cette même censure, en collusion avec les médias traditionnels, les empêche volontairement de connaître ce fait important. »

Le rapport appelle « le grand public (…) à abandonner les plateformes en ligne des censeurs autoproclamés et passer à des fournisseurs de services gratuits et équitables », avec ce grave avertissement :

« Si l’humanité n’envoie pas collectivement le message le plus fort possible contre la censure des méga-sociétés, dès maintenant, elle perdra rapidement et peut-être en permanence tous ses droits de communiquer individuellement des messages significatifs les uns avec les autres. »

« Si l’humanité n’envoie pas collectivement le message le plus fort possible contre la censure des méga-sociétés, dès maintenant, elle perdra rapidement et peut-être en permanence tous ses droits de communiquer individuellement des messages significatifs les uns avec les autres. »

Le rapport déclare :

« Le seul rôle légitime des moteurs de recherche est de fournir des résultats de recherche pertinents, afin de faciliter l’accès public à l’information. Le seul rôle légitime des médias sociaux est de faciliter la communication entre le public. En en limitant l’accès par une censure pour imposer et ne faire respecter que les récits traditionnels sanctionnés par l’État, les fournisseurs de services abandonnent cette fonction essentielle, détruisant ainsi la seule justification de leur propre existence. »

Il ajoute :

« Les hébergeurs de contenu n’ont aucune autorité légale ni morale pour être des censeurs autoproclamés, ni être des arbitres autoproclamés des faits ou des vérités. En outre, ils n’ont pas de qualification professionnelle pour usurper un tel rôle. Tout au long de l’histoire humaine, depuis le début des temps, cela a été le domaine exclusif d’un corps judiciaire indépendant, s’appuyant sur, et fortement soutenu par, une université libre et indépendante, d’être le ‘chercheur de faits’ . »

Le rapport du groupe de réflexion considère l’impact profond de cette censure de masse comme « un assaut à grande échelle contre toutes les universités, les sciences, le droit et la justice, attaquant directement les piliers mêmes de la civilisation » :

« Maintenant, avec cette nouvelle censure (…) du flux primaire d’informations et de communications dans le monde entier, les professions qui sont les piliers essentiels de la civilisation ne peuvent plus compter sur les canaux d’accès à l’information : les universitaires ne peuvent plus mener de recherche scientifique (…) en étant sûrs qu’ils ont accès à tous les faits pertinents (…) Toute une génération de savants est touchée ; les avocats [et les juges] ne peuvent plus développer de cas (…) en étant sûrs de trouver tous les faits vérifiables pertinents (…) Toute une génération de juristes est touchée (et que dire quand la ronde est menée pare un juriste avant l’heure, bien sur auto proclamé comme tel, en usurpation d’un titre faussement attribué. Il est vrai que menacer des foudres de la justice, en se déclarant juge et partie, cela impressionne ceux qui ne connaissent strictement rien aux droits,ni aux gauches d’ailleurs. Et partant le champ de la démesure se donne libre cours au pays de l’ignorance. Etre – ou se dire tel – juriste pour manipuler au nom du droit s’appelle comment?) »

Fidèle à son sous-titre, « Solutions pour continuer la recherche indépendante de la vérité factuelle », il révèle de nombreux outils pratiques pour défendre la liberté d’expression :

Pour les moteurs de recherche alternatifs anti-censure pouvant remplacer Google, Bing et Yahoo, il recommande DuckDuckGo, Qwant, UnBubble et GoodGopher ; pour les service de vidéos anti-censure pouvant remplacer YouTube, il recommande Minds, Vidme, DailyMotion et Vimeo, combiné à Patreon pour les paiements ; pour les plate-formes de médias sociaux alternatifs pouvant remplacer Facebook et Twitter, il recommande Minds, Vu, Gab et Diaspora. Il recommande également une liste de journaux fiables et crédibles qui donnent un espace équitable aux communiqués de presse indépendants ou alternatifs.

Le Council on Alternative Policy Studies (CAPS) a montré que :

« Le récit de propagande des médias ‘traditionnels’, prétendant que la ‘censure’ n’est interdite que (…) si elle est exercée par une agence gouvernementale officielle ou par un quasi-monopole considéré comme un service quasi publique (un quidam peut-il être, à lui tout seul – malgré son intelligence qui frôle au génie – mais frôler n’est pas….,, ou alors cela confine au mal –  une agence officielle gouvernementale  ou être un quasi monopole, excepté celui des dessous de table paypalisés….. dont acte et preuve) est fausse (…) elle ignore complètement l’existence même des droits de l’homme (…) au niveau supérieur du droit international. »

Le groupe de réflexion a développé une nouvelle stratégie légale pour faire respecter le droit international de liberté d’expression en tant que droits de l’homme, même dans les tribunaux nationaux, et même contre les sociétés privées (et les particuliers privés, on se demande bien de quoi, on les oublie….? Pourtant ils sembleraient les plus accrocs à la traque des assassins d’oeuvres vives et surtout intelligentes… quand cette intelligence, avec l’ennemi, repose dans celle des autres.) :

  • (A) Tous les pays du monde ont reconnu le droit à la liberté d’expression et à la liberté de « correspondance », exécutoires par le droit à une égale protection juridique, en tant que droits fondamentaux humain, protégés par la Déclaration des Nations Unies sur les droits de l’homme (articles 19, 12, 7) et le Pacte des Nations Unies relatif aux droits civils et politiques (articles 19, 2, 17 et 26) ;
  • (B) Le droit international impose la responsabilité directe de l’entreprise, et même de l’individu, pour les violations des droits de l’homme, sous réserve de sanctions et pénalités corporatives et individuelles, en vertu de la responsabilité de l’ONU pour la protection des droits de l’homme (articles 10 à 11), les solutions des Nations Unies pour les violations des droits de l’homme (Article 3 b)) et la justice de l’ONU pour les victimes d’abus de pouvoir (article 8).
  • (C) Tous les pays sont tenus d’appliquer le droit international concernant les droits de l’homme tant dans l’application de la loi nationale que dans les tribunaux nationaux, en vertu du droit des Nations Unies à la protection des droits de l’homme (articles 9.5, 10-11). La Constitution des États-Unis confirme que « tous les traités » – y compris les conventions des Nations Unies sur les droits de l’homme – sont « la loi suprême du pays » et doivent donc être appliqués par toutes les juridictions américaines (article 6).
  • (D)énoncez donc toute menace qui plane sur la toile fusse t-elle sous la simple forme d’un soit disant féru en droit qui mettait en parallèle « sa taxation-amende » auto décrétée (et sans jugement licite….) au regard du risque possible encouru de 3 ans de prison et 300 000€ d’amendes – ou pénalisation, Quel que soit le mot y accolé – si, et seulement si…. vous devinez aisément la suite
Censure que n’a t-on fait en ton nom. A force de censurer on esclavage les citoyens…. Déjà qu’ils ont tendance à être moutonniers et se laisser conduire aux abattages rituels des cliques qui les prennent pour des claque-merde….. , sans la moindre retenue qui permet la réflexion.  Un citoyen, ça ne doit pas penser. Cela ne doit que payer, obéir et dire merci, de plus…. Non mais de quel droit le citoyen aurait il le droit d’oser, même prendre un millième de seconde pour tenter de démêler le vrai du faux…  , déjà que pour faire ce tri, il faut plus de temps et surtout de réflexion., alors à quoi sert de gaspiller ce millième de seconde, volé à la collectivité menée au boucher des vanités des grands (penseurs ou non. Ils ne sont parfois, pas mieux lotis, question neurones).
Rendez-vous en terre à délices de liberté :
  • Pour les moteurs de recherche alternatifs anti-censure : DuckDuckGo, Qwant, UnBubble et GoodGopher ;
  • pour les service de vidéos anti-censure  : Minds, Vidme, DailyMotion Vimeo, (combiné à Patreon pour les paiements) ;
  • pour les plate-formes de médias sociaux alternatifs : Minds, Vu, Gab et Diaspora.
  •  liste de journaux fiables et crédibles qui donnent un espace équitable aux communiqués de presse indépendants ou alternatifs (à découvrir)

La censure ne gagnera que si nous l’acceptons. Ne l’oubliez pas. Chaque entrave à la liberté d’expression que nous acceptons sans faire corps contre et de façon solidaire, c’est un coin enfoncé dans l’arbre de la liberté, jusqu’à ce que….

http://www.alterinfo.net/Un-groupe-de-reflexion-s-attaque-a-la-censure-de-masse-des-moteurs-de-recherche-et-propose-des-solutions_a132801.html

******

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Et si on comparaît….. (il vous suffit de demander : « Leg en 75, compare 4 leg » ). Cette comparaison pour le département 75 se décline pour chaque département et chacune des 577 circonscriptions. Découvrez la qualité quantifiée de nos chers élus qui brillent de plus en plus vers le zéro à l’infini. Bientôt les élus seront ceux qui auront moins 0% de voix par rapport aux inscrits, « l’élection en moins ». Vous pouvez demander une telle comparaison pour chez vous. Il suffit d’oser demander (plus facile de que voter et surtout de voter bien)

1,5 milliards, c’est la mise de fonds sur les fonds baptismaux de la macronique defailles, que pourraient consentir ;

  • les politicards en rupture de BAN (blancs-Abstentions et nuls), puisque élus avec un chouia de voix par rapport aux inscrits (celles refusées en publication officielle)
  • les partis qui en ont assez de s’exaspérer de la générosité du Peuple qui les fait vivre grassement (avec ou sans VRP du pouvoir)

A noter qu’il manque les chiffres de 2002, en cours de collecte, retraitements et analyses (qui seront ajoutés, dès qu’élaborés….). Un clic sur  – 1,5 milliard écomico-politicarde  –  pour une claque à nos politicards, qui ont la tête de l’emploi….

Dans l’esprit de l’effort de guerre que les députés veulent s’imposer, par esprit de solidarité avec le peuple à qui on pique 5€ d’APL, pour aider la patrie en danger, nous travaillons à l’étude de leurs indemnités (de base + IRFM = 10 972€ par mois) au prorata de leur résultats au 1er tour par rapport aux inscrits et les incidences d’économies, député par député et au niveau national et dans le temps, année par année d’élection. Il n’est pas normal qu’un député à 3% perçoive le même que celui à 30% …. Quand ce travail sera fini, il apparaîtra ici….

On parle de VRP du Peuple, devenus VRP du pouvoir. Savez vous que le VRP est très souvent payé au résultat. Il est déjà un résultat concernant les VRP du pouvoir que sont devenus les ex VRP du Peuple…. – On cherche à emmerder l’automobiliste, un peu plus, en créant de toute pièce une nouvelle taxe (pourquoi ne prend t-on pas ces 100 millions espérés sur les bénéfices des pétroliers avec interdiction de répercussion sur les consommateurs? Et jusqu(à quand l’automobiliste va t-il se laisser faire…. Y a t-il parmi eux des APLisés? Il faut leur dire que les cumuls sont maintenant interdits et que gagnera t-on quand la branche automobile plongera dans le rouge, va t-on contraindre les Français à acheter 2 voitures au lieu d’une?). C’est tout nouveau cela vient de sortir – C’est la qualité de leur élection. Que pensez vous :

D’où l‘idée de demander aux élus de montrer l’exemple de la rigueur en acceptant de n’être indemnisés (bas et IRFM) que sur la base de leur résultat du 1er tour…(et non avec un fixe de 10793€)  Les APLisés accepteraient certainement plus facilement la ponction de 5€

La dèche kalitat électorale ou le déclin des valeurs et surtout de ceux et celles chargés de les porter en oriflamme :

Variation en tempo électoraux
  2007 2012 2017
Elus 577 577 576
partis 12 13 15
% voix Possible 1er Tr 8,33% 7,69% 6,67%
%1°Tr Elu Max 44,21% 35,52% 29,76%
Moyen 26,01% 21,64% 16,21%
Min 8,49% 0,14% 2,96%
ecart 35,73% 35,38% 26,79%
% des inscrits max au 1° Tr Max 44,21% 36,90% 29,76%
Moyen 26,03% 22,39% 16,98%
Min 12,01% 4,02% 3,42%
ecart 32,20% 32,88% 26,34%
% des inscrits max au 2° Tr Max 44,21% 40,80% 37,92%
Moyen 32,42% 30,09% 22,37%
Min 21,50% 6,93% 6,16%
ecart 22,72% 33,86% 31,75%
25% au 1er tour 334 158 25
% des élus 57,89% 27,38% 4,34%
circons de > 12,5% au 1er Tour 572 550 503
Norme des > 12,50 1176 1178 1153
obtenu > 12,5% 1027 1052 608
obtenu / Norme 87,33% 89,30% 52,73%
trio pour 2nd tour 22 24 1
% / Circonscr 3,81% 4,16% 0,17%
Elus au 1° Tour 111 36 3
% / Circonscr 19,24% 6,24% 0,52%
candidatures 6 559 6 579 7 836
candddats identifiables 5 790 5 684 6 097
sous-marins 769 895 1 739
% sous marins 11,72% 13,60% 22,19%
circon Sous marin 378 377 517
% Circons Sous-marins 65,51% 65,34% 89,76%
BAN 1er Tour max 70,40% 86,82% 90,69%
moyen 40,84% 43,80% 52,36%
min 28,67% 22,78% 38,41%
Eecart 41,72% 64,03% 52,29%
BAN 2nd Tour max 76,12% 87,59% 89,67%
moyen 42,04% 46,57% 61,34%
min 27,69% 17,92% 26,90%
Eecart 48,43% 69,67% 62,77%
BAN = Blancs-Abstentions et nuls

les sous marins étant des participants du challenge du nombre, histoire d’emmerder, un peu plus les électeurs et qui souvent sont des officines des partis dits « grands », tellement grands qu’ils en sont réduits à traficoter.

Il serait intéressant de faire apparaître, sur les professions de foi des candidats (Divers, Divers Droite, divers gauche et autres pavillons de complaisance), le rattachement financier desdits candidats. Ils ont obligation de le signaler lors de inscription de candidature. Ce serait plus honnête de savoir, in fine, pour qui chaque candidat roule… Il suffit de le décréter ou de l’ordonner. Avantage, cela ne coûte rien au budget… et en ces temps difficiles c’est positif!

Ce tableau en attente de celui qui sera complété avec l’analyse-étude des résultats de 2002 (puis éventuellement, ensuite,depuis 1958, – si c’est possible d’accéder aux chiffres des résultats par circonscriptions et non aux regroupements – soit 15 élections législatives scrutées dans leur déclin….)

Qu’en pensez-vous?

 

*****

FIN de la une DU JOUR

Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français », depuis environ 1620…… Avant?

**********

Mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011 .

 

Souvenez-vous, les plus grandes saloperies sont au JO en Juillet et Août, lorsque les Français sont, non dans la rue mais, sur le sable, avant que d’être sur la paille…. Le pouvoir se décide sur le sable des arènes (quelle corrida), Panem et circenses ……

Dont  (cliquer sur chacun des items, ci-dessous, pour accéder aux tableaux d’analyse, sous Word) :

 

*****

A l’attention particulière de la liberté d’expression, voir:

« Il se passerait toujours quelque chose aux galeries Lafayette » d’Orléans …. : http://wp.me/p4Im0Q-1CO
Publicités