-

keg – 191 mars = 07/09/2016 – Le blanc de France et d’Europe ne sera plus. La métisserie compète façonnera une autre race d’esclaves, aux services des USA et autres!

Publié le Mis à jour le

Le choix du jour : «Metisserie Européenne» ou «européens métissés»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot », ni « bi », mais que « Franco – Français »

——

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

…..

Dans quel état j’erre, en urgence : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –     160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom.

…..

Français quand vous saurez……que :

Quand les blancs d’Europe ne seront plus qu’un souvenir évoqué clandestinement, dans les clandés de la « sombritude (*) ….. » des traits!

….. et avec un peu de recul….

Putain de ta race, tes descendants ne seront plus blanc, mais d’abord café au lait, puis banania….cacao! Quelle sombre destinée que la nôtre! A quelques 6 000 ans près on refera le péplum Moïse et pharaon et nous, nous seront les fellah-gars (là où on nous dira de faire. Mais nul besoin de passer la met Rouge (on a notre mare nostrum)

 

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Le projet de génocide de la population blanche

Le projet de génocide de la population blanche

L’immigration de masse est un phénomène dont les causes sont habilement dissimulées par l’élite politique, sous la propagande de l’inévitabilité du mélange des cultures. Dans cet article, nous avons l’intention de prouver une fois pour toutes que ce phénomène n’a rien de spontané. Ce que les élites cherchent à présenter comme une fatalité de la vie moderne, est en fait l’aboutissement d’un plan conçu autour d’une table et concocté depuis plusieurs décennies, afin de changer de fond en comble la face de notre continent.

Le mouvement Pan-European

Peu de gens savent que l’un des principaux instigateurs du processus d’intégration européenne est l’homme qui conçut aussi le génocide des populations d’Europe. C’était un individu sinistre, dont l’existence est inconnue des masses, mais qui est considéré être le fondateur de l’Union Européenne par les élites politiques. Son nom est Richard von Coudenhove Kalergi (1894 à 1972). Son père était le diplomate autrichien Heinrich von Coudenhove-Kalergi (il avait des liens avec la famille byzantine des Kallergi), et sa mère était la Japonaise Mitsu Aoyama.

Grâce à ses liens étroits avec des aristocrates et des politiciens européens, et au réseau de relations créé par son père aristocrate et diplomate, Richard von Coudenhove-Kalergi put travailler caché, loin du feu des projecteurs. Il réussit à obtenir que les dirigeants des États les plus influents collaborassent à son plan, ce qui fait d’eux des partisans et des collaborateurs de son « projet d’intégration européenne ».

En 1922, il fonda à Vienne le mouvement Pan-European, qui visait à créer un nouvel ordre mondial, basé sur une fédération de nations dirigée par les USA, l’intégration européenne n’en étant que la première étape. Parmi ses premiers supporters, il y avait les politiciens tchèques Tomáš Masaryk et Edvard Beneš, et le banquier juif allemand Max Warburg, qui investit les 60 000 premiers marks. Le chancelier autrichien Ignaz Seipel et Karl Renner, futur président de l’Autriche, prirent les premiers la responsabilité de diriger le Pan-European et plus tard, des politiciens français, tel que Léon Blum, Aristide Briand, Alcide De Gasperi, etc., proposèrent leur aide.

Dans les années 1930, avec la montée du fascisme en Europe, le projet d’intégration européenne fut abandonné et le Pan-European fut contraint de se dissoudre. Mais, après la Seconde Guerre Mondiale, grâce à l’activité frénétique et inlassable et le soutien de Winston Churchill, la loge maçonnique juive B’nai B’rith et de grands journaux comme le New York Times, Kalergi réussit à faire accepter son projet par le gouvernement des USA, et plus tard la CIA s’impliqua dans la conduite du plan pour le mener à terme.

L’essentiel du Plan Kalergi

Dans son livre Praktischer Idealismus, Kalergi explique que les citoyens des futurs « États Unis d’Europe » ne seront pas les peuples du Vieux Continent, mais une nouvelle lignée métissée produite par la généralisation de minutieux croisements interraciaux.

Affirmant qu’il faut abolir le droit à l’autodétermination des peuples, Kalergi brosse à grands traits la façon de dissoudre les États-nations, grâce à des mouvements ethniques séparatistes, et la destruction des nations elles-mêmes, avec l’émigration de masse.

L’Homme du futur sera métissé. Les ethnies et les classes d’aujourd’hui disparaîtront progressivement en raison de l’élimination de l’espace, du temps et des préjugés. Le futur sang mêlé négroïdo-eurasien, similaire aux anciens Égyptiens, remplacera la diversité actuelle des peuples et des individus.

Au lieu de détruire le judaïsme européen, l’Europe, contre la volonté de ses populations raffinées et instruites, le conduit à son statut de « nation dirigeante », par l’intermédiaire de ce processus d’évolution artificielle. Il n’est pas étonnant que le peuple qui s’est échappé du Ghetto-Prison soit devenu « la noblesse spirituelle de l’Europe ». Ainsi, les soins compatissants prodigués par l’Europe a créé « une nouvelle génération d’aristocrates ». Cela c’est produit quand l’aristocratie féodale européenne s’effondra à cause de l’émancipation des Juifs.

[Note de Lasha Darkmoon : L’aristocratie féodale « s’est effondrée », selon Kalergi, après la Révolution française (1789-1799), un événement cataclysmique qui devait inaugurer la longue marche de l’émancipation juive. La France fut la première nation européenne qui les émancipa en 1791.

Au cours des 129 années suivantes, le processus d’émancipation juive fut lent et difficile, accompagné de l’agitation constante des Juifs. En 1930, les Juifs avaient réussi à être pleinement émancipés partout. La dernière nation qui les émancipa en 1930,  fut l’Espagne.

Tout au long de cette longue période de lutte, de nombreux antisémites connus, dont Voltaire, s’opposèrent à l’émancipation des juifs au motif qu’ils profitent de leurs libertés nouvellement acquises – en trompant et en s’appuyant sur des réseaux de connaissances – pour parvenir à établir leur suprématie. Il y a bien des choses à dire sur ce point de vue, puisqu’en Allemagne, les Juifs étaient trois fois plus riches que les Allemands moyens avant même leur émancipation là-bas, en 1871.

Bien qu’aucun manuel ne mentionne Kalergi, ses idées sont les principes directeurs de l’Union Européenne.

L’idée que les populations européennes doivent se croiser avec les peuples africains et asiatiques, pour détruire leur identité, briser les modes de vie traditionnels et créer une lignée métissée, est la raison des politiques communautaires qui favorisent les intérêts des minorités.

La raison sous-jacente n’est pas vraiment humanitaire, mais parce que la puissance derrière le régime impitoyable qui domine l’UE, planifie le plus grand génocide de l’histoire.

Un prix prestigieux est décerné tous les deux ans par la fondation Coudenhove-Kalergi aux Européens qui ont excellé à promouvoir ce plan criminel.

[Note de Lasha Darkmoon : Tous les lauréats du Prix Charlemagne ont été d’ardents défenseurs de l’immigration de masse et d’un super-État européen sans frontières. Deux de ces bénéficiaires ont été Tony Blair (1999) et Angela Merkel (2008).

 Le premier bénéficiaire du prix Charlemagne (en 1950) fut le comte Coudenhove-Kalergi lui-même. Le tout dernier, en 2016, est le dévotement philosémite Pape François – un autre défenseur de l’immigration de masse incontrôlée du Tiers-Monde vers l’Europe.

Voici la liste complète des gagnants du prix Charlemagne.]

Faciliter le génocide explique aussi pourquoi l’Organisation des Nations Unies demande constamment d’accepter des millions d’immigrants pour aider à pallier le taux de natalité européen. Selon un rapport publié en janvier 2000 par la division population des Nations Unies à New York, sous le titre Immigration de remplacement : Solution à la baisse et au vieillissement de la population, l’Europe devra accepter 159 millions de migrants en 2025.

Le fait de citer ces chiffres précis prouve la préméditation de ce projet.

De toute évidence, un faible taux de natalité peut facilement être inversé par des mesures appropriées en faveur des familles, et il est également évident que l’introduction de gènes étrangers ne préservera en rien notre patrimoine génétique, mais le détruira.

Brock Chisholm, ancien directeur de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), a bien démontré cela quand il a dit :

Ce que doivent faire les gens partout dans le monde, c’est de limiter les naissances et favoriser les mariages mixtes (entre ethnies différentes). Il en résultera dans le monde entier, la création d’une seule lignée métissée susceptible d’être dirigée par une autorité centrale.

Si nous regardons autour de nous, la mise en œuvre du Plan Kalergi semble être à un stade avancé.

Nous sommes face au fusionnement de l’Europe et du tiers monde. Le fléau du mariage interracial produit chaque année des milliers de jeunes métis, appelés « enfants Kalergi ».

Mâle européen typique en 2050

Mâle européen typique en 2050

« L’homme du futur sera métissé. Les lignées et les classes d’aujourd’hui disparaîtront progressivement. La future lignée métissée négroïdo-eurasienne remplacera la diversité des peuples par une diversité d’individus. » – Comte Coudenhove Kallergi, premier bénéficiaire du prix Charlemagne (1950).

Il serait totalement inacceptable qu’un célèbre universitaire non-juif proclame :

L’objectif de l’anéantissement de la lignée juive, est, de prime abord, si souhaitable, que certains peuvent trouver difficile de croire qu’il pourrait s’attirer une opposition autre que celle des suprématistes juifs engagés… Ne vous méprenez pas à ce sujet : Nous avons l’intention de continuer à battre à mort les Juifs, et ceux qui sont vivants, et les Juives aussi, jusqu’à ce que le concept social connu sous le nom de « lignée juive » soit détruit.

 Même Hitler n’a pas osé dire cela.

 

Je pense que après cela je vais aller me noircir au troquet du coin. Surtout ne m’obligez pas à commander « un « p’tit blanc », mais bien plutôt un « p’tit noir » et même pas crème!.

Je pense que je vais me convertir, je ne sais pas encore à quoi, mais je vais le faire? Attendons de voir mes descendances immédiates. Quand elles se bruniront, il sera temps de faire cette conversion sans retour.

Hitler n’a ni inventé ni crée la race supérieure. Il n’aurait fait que récupérer un concept

Les 5 plus grands pays (Allemagne, France, UE, Espagne, UK) ont bénéficié 30 fois du prix Charlemagne….; Soit 22% des pays bénéficiaires de ce classement représentent près de 50% des titres.

Les USA partie prenante (et pour cause, puisque bien entendu, ce seraient eux qui tireraient les ficelles – autre terre promise) Arrivent en 8éme position avec 3 honorifications. Après la Pologne et le Luxembourg.

Dans la liste vous découvrirez du beau linge, même si surprenant (il s’en passerait de bien drôles sous la soutane soit disant immaculée de mauvaises pensées -les pensées n’empêchent les actions et les omissions, puisqu’il suffit de se confesser pour en être absout et recommencer de plus belle. C’est d’ailleurs ce qui se passe aussi avec les djihadistes « tu as péché, va Allah, te pardonne avec le don de ton corps, non à la médecine, mais à la cause-fausse-commune) – le-prix-charlemagne

En fin de compte, Charlemagne était-il blanc ou métissé? On serait en droit de se poser la question. Faudrait-il faire un parallèle avec la trilatérale du N.O.M?

 

http://reseauinternational.net/le-projet-de-genocide-de-la-population-blanche/

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses » (et surtout en politique, mais aussi ailleurs)

et « nuit debout » que devient-il ou elle ……?

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….

——

« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:

GrosMots kegiens Février2016

****

un chauffeur de car refuse de reconduire des migrants en Italie

Récit : un chauffeur de car refuse de reconduire des migrants en Italie
Une famille de réfugiés syriens est transportée dans un bus le 2 octobre 2015 après le démantèlement d’un camp à Porte de Saint-Ouen (photo d’illustration). (JOEL SAGET/AFP)

Le conducteur d’une société d’autocars refuse d’appliquer l’ordre de réquisition du préfet des Alpes-Maritimes pour refouler des immigrés de l’autre côté de la frontière. La direction menace.

 

Il a fait preuve d’un rare courage. Un chauffeur d’une société de cars a refusé, lundi 5 août, de se plier à la réquisition de son véhicule ordonnée par le préfet des Alpes-Maritimes, qui lui intimait de reconduire en territoire italien des migrants. Une affaire révélée par le Groupe d’information et des soutien des immigrés (Gisti) et confirmée par nos informations.

Ce jour-là, quelque 200 migrants venus d’un centre d’accueil de Vintimille, en Italie, font irruption en France près de Menton. Par ordre de la préfecture, une équipe de la Police nationale tente de réquisitionner un bus dans le but de les renvoyer, en application de l’état d’urgence et du rétablissement des contrôles aux frontières italiennes au lendemain des attentats du 13-Novembre.

« La décision de la préfecture s’est faite verbalement à la suite de l’arrivée fortuite de quelque 200 migrants venus d’Italie. Leur tentative n’a pas été fructueuse. J’ai réussi à retarder l’échéance en évoquant des procédures réglementaires jusqu’à ce qu’ils demandent à un autre chauffeur de le faire. » (Mais il n’a quand même pas évité la crémation outre frontière des 200 dé-pouillés – de leur droit du sol, quel bémol à la reconquista. On lui élèvera une stèle pour commémorer son « courage », mais plus tard, quand la paix sera revenue.)

Une version que les forces de l’ordre battent en brèche. Une autre compagnie de cars se serait en effet finalement chargée de la reconduite à la frontière, selon le Gisti. Le récalcitrant ne cache On n’est pas des auxiliaires de police ! »

« Ne pas être complices de la mort lente de ces réfugiés »

L’histoire ne s’arrête pas là. Après cet incident, un échange de lettres entre le syndicat du chauffeur, Confédération nationale des travailleurs – Solidarité ouvrière (CNT-SO), et son entreprise, CarPostal Riviéra, chargée du transport urbain par la commune de Menton, révèle l’impasse à laquelle peuvent être confrontés les conducteurs d’autocars de la région.

« Nous assurons le transport des passagers qui vont d’un point à un autre pour se rendre au travail, au domicile ou vice versa » ainsi que « des passagers qui visitent des lieux touristiques » ou encore « des enfants toute l’année qui se rendent dans des établissements scolaires », énumère Jean-Antoine Carbot, responsable de la section syndicale de CarPostal à Menton dans une lettre adressée à l’entreprise. Il  assène :

« Nous ne voulons pas assurer le transport de passagers dont leurs destinations finales restent douteuses : reconduction dans des pays  où leurs vies sont en danger ( il est vrai qu’en Italie, ils sont en danger de mort. C’est où, au fait, les crématorium à grande échelle industrielle? Certainement dans les pouilles, là ou justement le christ s’était arrêté. Ils s’en foutent, ce n’est pas leur tasse d’a-thé-isme!), internement dans des camps où l’insalubrité est de mise et la croix rouge impuissante […]. « 

La lettre n’hésite pas à faire le parallèle avec une époque sombre de l’histoire où pareils réquisitions étaient ordonnées : « 12 884 juifs étrangers raflés et transportés au Vel d’Hiv (vélodrome d’hiver) le 16 et 17 juillet 1942 par les bus de la STCRP (futur RATP) ». Et de lancer : « Alors NON ! Nous ne voulons pas être complices de la mort lente de ces réfugiés. » (Que n’avons eu, à l’époque, de capitaine courageux aux manettes des trains….qui auraient pris modèle sur ce courageux de 2016. Lui ne risque que son job. Mais il est vrai que le job est la vie de nos jours et que sans job, on est mort économiquement. Cela crame pour lui).  Cela eut pu alors être 13 000 morts au lieu de 12884, juifs et Français réunbis dans la messe grand messe holo-caustique!)

Le syndicat demande à CarPostal Riviéra de Menton de ne pas infliger de sanctions, ni au chauffeur en question, ni à tout autre chauffeur à l’avenir.

 « Le personnel ne peut décider de son propre chef »

Mais la direction répond avec une lettre menaçante stipulant, que bien que « la conscience personnelle puisse être mise en porte-à-faux à l’idée d’exécuter de tels ordres […] le personnel ne peut décider de son propre chef de ne pas exécuter certaines tâches, et n’a pas autorité pour remettre en question les décisions du préfet qu’il est tenu de respecter ».

L’entreprise se retranche derrière l’avis du préfet en évoquant des sanctions disciplinaires et pénales pour les salariés refusant d’effectuer cette tâche. Le conducteur, lui, ignorait qu’en allant à l’encontre des ordres de la police, il était passible de six ans d’emprisonnement et d’une amende conséquente (nul n’est sensé ignoré la loi!), explique Jean-Antoine Carbot. « Pour cette fois, il n’a pas été sanctionné. Mais si cela se reproduit pour lui ou un autre, l’entreprise appliquera des sanctions. »

Sollicitée à de nombreuses reprises par « l’Obs », la préfecture des Alpes-Maritimes n’était de son côté pas encore disponible pour répondre à nos questions.

Au lendemain du renvoi des réfugiés en Italie, Bernard Cazeneuve garantissait dans un communiqué « la mobilisation totale des services de l’Etat pour assurer la sécurisation de nos frontières » grâce à un « dispositif adapté, déployé en permanence ». (les cars ne sont pas des taxis et on va pas nous refaire le coup du « chemin des dames » – ou alors elles sont de petite vertu – pas si éloigné que cela de la fameuse promenade où il fait bon se promener les soirs de 14 Juillet! Où était ce chauffeur ce soir là?).

Bien que tous n’aient pas plié, la police a fait appel à des entreprises de transport en commun pour effectuer cette besogne. Où l’on voit que l’objection de conscience n’a que peu de poids face à l’administration. Mais qu’a-t-on reproché aux « fonctionnaires de la mort » au procès de Nuremberg ? (Rien! Ils ne faisaient qu’obéir aux ordres!)

 

Du courage de traminot face à la « lâcheté » des cheminots. Heureusement Macron a sauvé tout cela grâce à sa mesure « tout en camion ». On peut maintenant prendre le car sans crainte de se retrouver à Menton et au delà…..

A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire….., obscur

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20160906.OBS7575/recit-un-chauffeur-de-car-refuse-de-reconduire-des-migrants-en-italie.html

 

****

 

Ségolène Royal : sa petite mesquinerie à François Hollande

 
Ségolène Royal : sa petite mesquinerie à François Hollande

Après Valérie Trierweiler, c’est au tour d’une ancienne compagne du président de lui savonner la planche avant 2017…

 

Il y a quelques jours, on apprenait que Valérie Trierweiler avait rencontré discrètement la femme d’Emmanuel Macron pour lui dire tout le bien qu’elle pensait de l’ancien ministre. « Il faut absolument qu’Emmanuel y aille », avait-elle lâché en faisant référence à l’élection présidentielle. Brigitte Trogneux avait alors répondu : « Oui, il faut qu’il y aille, c’est maintenant ».

Mais l’ancienne Première dame (pardon, erreur fondamentale de goût et de tact, la « première copine de France », dans le temps et le protocole) n’est pas la seule à pousser Emmanuel Macron à se présenter, Ségolène Royal aussi. Selon RTL, l’ex-femme de François Hollande aurait voulu assister au premier meeting du ministre démissionnaire mais « Manuel Valls et François Hollande l’en ont empêchée ». (Il faut dire qu’elle le connaît le MEK, pour l’avoir pratiqué jusqu’à la ponte présidentielle. La dynastie du monarque étant instituée et peut-être institutionnalisée. La blague des ambassades « c’est madame? Non sa copine »)

« Un allié contre Manuel Valls »

Selon les journalistes de la radio, Ségolène Royal verrait en Emmanuel Macron « un allié contre Manuel Valls ».

Ira-t-elle jusqu’à le soutenir en 2017 ? « Ségolène Royal n’en est pas là surtout si François Hollande se représente. Mais dans le cas contraire, elle en est convaincue : Emmanuel Macron sera incontournable », note la radio.

 

Pourquoi tout le monde le fuit. Est-ce si ordinaire que cela que les toutous se rebiffent contre la voix de leur maître? Et que peuvent-il proposer d’autre….. Quelques modifications. Ils sont tous du même sérail et nous proposeront les mêmes recettes, plus ou moins épicées (et là sera la seule différence) mais le rata sera le même, à droite comme à gauche. Y aurait-il urgence en l’état!

Et si elle roulait pour lui. Il est quand même le père de sa marmaille….. La preuve le scooter du fils recherché par toutes les polices a été transmis au père pour ses escapades Gayettistes (du nom de l’heureuse bénéficiaire des coups du soir, aux grilles du palais, quand d’autres font cela derrière les presse-bitaires…. c’est voulu et non une faute)

 

 

http://www.planet.fr/politique-segolene-royal-sa-petite-mesquinerie-a-francois-hollande.1168420.29334.html

 

****

Hollande: l’homme est nu  –  Tous ses ex-ministres candidats contre lui

Ses anciens ministres Montebourg, Hamon et Macron se présentent à l’élection présidentielle qui paraît perdue d’avance pour François Hollande. A-t-on jamais vu chef de l’Etat si démuni?

macron montebourg hamon hollande fekl

Emmanuel Macron et Arnaud Montebourg. Sipa. Numéro de reportage : 00691077_000001.

Connaît-on un seul président dont les principaux ministres ont démissionné les uns après les autres avant de se présenter contre lui à l’élection présidentielle ? Ne cherchez pas ! Vous ne trouverez pas. François Hollande est bien le premier à se trouver dans cette situation. Ses alliés politiques se sont tous, ou presque, retournés contre lui. Qui lui reste fidèle ? Cazeneuve, Le Drian, Sapin, Le Fol, éventuellement Vallaud-Belkacem. On ne sait même pas ce qu’en pense Ségolène Royal.

Le premier secrétaire du PS à l’Elysée

En 2011, François Hollande avait gagné le second tour de la primaire socialiste grâce au soutien d’Arnaud Montebourg. Si le candidat de la démondialisation avait opté pour Martine Aubry, l’issue du scrutin aurait été bien incertaine. Il s’agissait d’une alliance politique, « la fameuse alliance des contraires » dont les exemples jalonnent l’histoire politique. Montebourg a décroché le ministère qu’il voulait, mais le Président lui avait confié un couteau sans manche. Hollande n’avait aucune intention de tenir compte de l’avis de son allié, sinon pour se débarrasser de Jean-Marc Ayrault. Mais sur le fond, nada. Tout Hollande est là, derrière le président  perce toujours le premier secrétaire du PS. D’ailleurs, lors de cette fameuse fête de la rose de Frangy de 2014, ce n’est pas le discours-réquisitoire de Montebourg contre l’Union européenne et l’Allemagne, mais bien la foucade de ce dernier, cette promesse de lui « envoyer de la cuvée du redressement », lancée à la cantonade au milieu des journalistes, qui a provoqué le divorce. Critiquer impitoyablement ma politique, cela m’en touche une sans faire bouger l’autre, comme dirait un autre Corrézien célèbre, mais me traiter d’impuissant devant la France entière, ça non ! Quand l’égo du petit bonhomme prend le pas sur l’homme d’Etat… Sur le coup, Hollande n’a pas perdu un seul ministre mais trois. Aurélie Filipetti et Benoît Hamon, la première bon gré, le second mal gré, avaient dû suivre.

Son fils prodigue l’a trahi

Et puis, il y a eu Emmanuel Macron. Macron qu’il aimait. Macron qu’il chérissait. Macron qu’il admirait. Macron qu’il avait fait. Il devait être son allié dans le jeu à trois face à Manuel Valls. Mais la créature lui a échappé. Un remake pitoyable de « Frankenstein ». Macron qui apprend à connaître son mentor et qui comprend que celui qui l’a nommé est toujours un premier secrétaire du PS, cherchant synthèses et compromis boiteux. Macron qui comprend aussi que cet homme ne sera pas réélu, ne pourra sans doute pas être candidat à sa succession tant il est rejeté dans le pays. Et Macron qui se met à son compte, persuadé qu’il est meilleur, mesurant peut-être aussi que ce n’est pas bien difficile, finalement (peut-on lui en vouloir d’être aussi lucide. Il reste une carte maîtrese à Hollande… Démissionner de la présidence, un mois avant soin éviction. C’est cela le panache! Mais en ont-il à gauche quand on voit le comportement de Cahuzac qui dénonce des morts. Quelle grandeur et dire que Hollande va payer pour cette petitesse juste bonne à piquer aux français).

Duflot candidate à la primaire EELV, Hamon candidat à la primaire de la « Belle alliance populaire », invention brevetée par le duo Hollande-Cambadélis. Taubira qui se tâte. Montebourg, candidat à la présidentielle – à travers la primaire seulement si elle n’est pas organisée par le duo Hollande-Cambadélis (on le comprend !). Macron quasiment candidat à la présidentielle, directement. Tous candidats contre lui. Du côté de Matignon, Manuel Valls le soutient comme la corde soutient le pendu, rêvant à sa candidature en cas d’impossibilité de candidature hollandienne. Quand Emmanuel Macron est parti, François Hollande aurait pu faire monter le jeune espoir Mathias Fekl au ministère de l’Economie. Son profil aurait pu permettre d’embêter à la fois Arnaud Montebourg, dont le ministre du Commerce extérieur qui refuse le TAFTA se rapproche idéologiquement, et Emmanuel Macron sur le créneau de la jeunesse. Mais il a préféré tout donner au fidèle Sapin.

Petit joueur, le Président ? Peut-être seulement prudent. Qui sait si Fekl au moment décisif n’aurait pas fini par le lâcher à son tour, faisant revivre à Bercy le proverbe « jamais deux sans trois » ? (C’est cela l’ « ordinarité (*) …. » d’un président. Il ne sert que de marche-pied, de tapis….., d’escabeau pour aller plus haut que sa grandeur d’âme)

On ne peut même pas évoquer le Roi qui est nu. Car roi, monarque républicain, l’a-t-il été seulement un seul jour ? C’est seulement d’un homme nu dont il s’agit. Un homme nu qui cache ses attributs avec ses mains, sous le regard d’un peuple entier. Que peut-il inspirer sinon le rire et/ou la pitié ?

 

Duflot, Taubira, Fabius, … qui encore?

Il y aura donc la primaire entre ceux qui n’osent pas mais veulent bien en tâter.

Il y aura les candidatures sèches, sans primaires parce que pour ces candidats c’est plus que secondaire. C’est en 2007 qu’il y eut pléthore de candidats.

Passe à gauche, mais si on ajoute la droite…. Il devient urgent de prévoir des maternelles avant passage au CP et ensuite pour les meilleurs, la secondarité du pouvoir.

N’empêche que la politique est une école de la félonie. Et dire qu’en 2017 on va continuer, en changeant quelques têtes. Il faudrait tous les reconduire aux frontières du pouvoir et peut-être que le chauffeur de Menton se portera candidat volontaire pour cette reconduite.

On ne peut reprocher à des ambitieux de vouloir faire mieux…. Ce qui est loin d’être difficile.

 

http://www.causeur.fr/hollande-montebourg-macron-fekl-hamon-39980.html

 

*****

 

 

 

 

*****

 

Cahuzac fera-t-il tomber avec lui les rocardiens ?

 
Jérôme Cahuzac a expliqué qu’il avait ouvert un compte en Suisse en 1992 car, à l’époque, « les financements occultes étaient la règle ».
 
 Ah, Villeneuve-sur-Lot, paisible et charmante cité médiévale coincée entre le Périgord et la Guyenne, connue pour son joli club de rugby à XIII et… Jérôme Cahuzac. Trop prodigue, l’enfant prodige finit par sombrer dans les poubelles de la vie politique française. Ce n’est que justice, tant son hypocrisie fut grande. Membre du Grand Orient de France, chirurgien esthétique spécialisé dans les implants capillaires, homme d’affaires, politicien de talent puis ministre du Budget ; Jérôme Cahuzac était un grand bourgeois de province accompli, avant la chute.

Alors qu’il portait le projet de loi de finances de l’année 2013, le Lot-et-Garonnais a été rattrapé par la patrouille. « Les yeux dans les yeux. Je n’ai pas, je n’ai jamais eu de compte en Suisse », déclarait-il au micro de Jean-Jacques Bourdin le 8 février 2013. Il démissionnait le 19 mars 2013, non sans avoir auparavant menti face à ses pairs de l’Assemblée nationale, affirmant solennellement ne jamais avoir possédé de comptes non déclarés à l’étranger. Avouons que tout cela était très gênant, pour un homme qui avait fait de la lutte contre la fraude fiscale son principal cheval de bataille…

Il se murmure, dans les milieux informés, que Jérôme Cahuzac a été trahi par sa femme, après l’avoir trompée une fois de trop. Peu importe, seuls les faits resteront : éducatifs pour les Français, honteux pour Jérôme Cahuzac, terribles pour le Président qui restera à jamais taché par ces actes, lui qui se faisait le champion de la « République exemplaire ».

Lundi 5 septembre 2016 s’ouvrait le procès de Jérôme Cahuzac devant la 32e chambre du tribunal correctionnel de Paris, énième épisode d’un feuilleton judiciaire qui dure depuis trop longtemps. L’homme est poursuivi pour fraude fiscale et blanchiment de fraude fiscale sur des sommes très importantes. Comme si cela ne suffisait pas, il a cru judicieux de déclencher une polémique contre un mort qui fut son mentor : Michel Rocard.

Questionné par ses juges, Jérôme Cahuzac a expliqué qu’il avait ouvert un compte en Suisse en 1992 car, à l’époque, « les financements occultes étaient la règle », ajoutant que les sommes versées sur ce compte servaient aux activités politiques de feu Michel Rocard et qu’il n’en avait jamais eu l’utilité à titre personnel. L’infortuné Cahuzac a, par ailleurs, indiqué qu’il avait obtenu des dons de laboratoires pharmaceutiques, grâce à ses contacts. Plutôt que de solder le compte une fois celui-ci devenu inutile, Jérôme Cahuzac décida de le garder pour y placer ses revenus personnels. Un appât du gain qui lui a coûté cher.

Ces révélations sont plausibles, voire attendues. Le Parti socialiste (tout comme le RPR et l’UDF de l’époque) usait de méthodes peu orthodoxes : caisses noires, Françafrique, malversations et, donc, comptes cachés à l’étranger. Espérons que nous connaîtrons rapidement tous les détails de cette affaire qui ne manquera pas d’éclabousser les protagonistes encore vivants. Sur le plan humain, Jérôme Cahuzac confirme ce que nous savions de lui : lâche, infidèle, menteur, capable de s’abriter derrière un mort pour minimiser ses forfaits… En résumé : l’incarnation physique de la République des copains.

 

Il a raison, le compte n’était pas pour lui- même si cela était à l’insu du propre, soit disant bénéficiaire…. C’est tellement facile de taper sur un mort…. Est-il le chien auquel faisait allusion Mitterrand en parlant de Bérégovoy? Et donc il n’aurait jamais menti, les yeux dans les yeux de la pseudo représentativité du Peuple qui s’abrite, toujours derrière la fameuse immunité diplomatico-parlementaristo-présidentielle-pontificale celle après laquelle courrait Sarkozy s’il n’était préoccupe de l’avenir de la France. Encore un incompris de la politique

Le panache cahuzac ne fait plus partie de la panoplie du grand. Dommage. Nous eussions préféré un cahuzac, assumant, même au nom d’autres…. Ce nom commun deviendra t-il synonyme de trahison extrême…. Tu ne sauvera  aucun meuble. Il te restera l’oubli en lointaine province, loin des esprits et surtout du cœur. Quelle fin de vie. Tu as perdu ta « majusculinité (*)…..  » pour accéder à la « minisculité (*) … » patronymique.

Deviendra t-il si commun qu’un marcel?

Qui vas-tu nous servir (et en même temps, tenter de te servir, ensuite après Rocard?

 

 

http://www.bvoltaire.fr/gabrielrobin/cahuzac-fera-t-il-tomber-avec-lui-les-rocardiens,281513

*****

La face cachée de Théodore Herzl ou comment distinguer sionisme et judaïsme

https://i1.wp.com/www.cercledesvolontaires.fr/wp-content/uploads/2013/09/aaaa.jpeg

Antisémitisme ou marketing ? 

Un des pères fondateurs du Sionisme, Theodor Herzl, avait déjà programmé la fondation de l’Etat d’Israël en Palestine dès 1896 (avec notamment l’appui de la famille Rothschild).

Theodor Herzl est adulé par Israël. Dans de nombreuses villes israéliennes, des rues portent son nom (ainsi qu’en France, Hongrie ou Autriche). En Israël, une ville est nommée « Herzliya ». On trouve également le mont « Herzl » à Jérusalem, où il est enterré ainsi que sa famille.

Juste un petit détail qui pourrait choquer ou faire réfléchir : Theodor Herzl était un juif profondément antisémite ou plutôt anti-judaïque !

Il fallait, pour lui, attirer des antisémites honnêtes et les inciter à détruire les propriétés juives.

Quand on se lance sur un terrain glissant, le mieux est de laisser la parole à d’autres et en l’occurrence il vaut mieux qu’ils soient juifs. Je vous invite donc à visionner ce documentaire israélien sous-titré en français. De nombreux vrais juifs (judaïques) se soulèvent de plus en plus face à l’utilisation du Juif pour protéger le Sionisme.

Cet article n’est pas antisémite. Il a surtout pour but d’essayer de comprendre que tous les juifs ne sont pas sionistes. Mais aussi que tous les sionistes ne sont pas juifs (de plus le sémitisme n’a pas forcément une origine liée au peuple juif). Mais il est parfois utile de noyer le poisson.

 

Grattez vous la barbe, il en tombe des poux. Normal en période de rentrée scolaire surtout quand on sait qu’un poux est une lente qui prend le chemin des écoliers (pourquoi n’en parle t-on jamais hors de la rentrées scolaire? Mais parce que l’on sait « l’éradiqualiser (*) …. »

Mais si l’information est vraie cela changerait la face d’Israël. La guerre 39/45 a servi à concrétiser la pensée de Herzl.

 

http://free.niooz.fr/s/free/la-face-cachee-de-theodore-herzl-ou-comment-distinguer-sionisme-et-judaisme-cercle-des-volontaires-9321721.shtml

 

*****

Attention! 
Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut leur louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?

Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi, réputé jour de chance…) au :

État d’urgence ordinaire et normale : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant!

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé

L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)

Il paraît que l’état majore son urgence de deux mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)

un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)

Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)

Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!

Il est vrai que c’est tellement banal que l’état d’urgence…..

  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils nous demanderont (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état n’est pas l’état d’urgence, mais…. sa reconduite aux frontières du pouvoir et surtout dehors dudit pouvoir)

Article 21 Préambule de la constitution :

« Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »

(En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple!

en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

 au 26/01/2017 – ….. et son corollaire de « Nuit Debout » et son 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force…..

——–

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!

Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..

Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

Publicités

Etre abonné pour mettre un commentaire, constructif..... Merci

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :