-

keg – 192 Mars = 08/09/2016 – Les voitures devenues cercueils roulants des grands…. Verra t-on cette nouvelle forme attentatoire de nos amis djihadistes?

Publié le Mis à jour le


Le choix du jour : «voiture blindée» ou «voiture sécurisée»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot », ni « bi », mais que « Franco – Français »

——

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

…..

Dans quel état j’erre, en urgence : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –     160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom.

…..

Français quand vous saurez……que :

Blinder au poker c’est sur-enchérir. Nos présidents absolus seraient-ils des spécialistes du poker menteur. A ce titre il faut les dé-blinder! D’autant que cela va être l’époque du sur-blindage électoral.

….. et avec un peu de recul….

 Les blindés ne font plus blindage. A quoi sert une voiture blindée si ce n’est une assurance vie, mais plutôt une assurance mort? Va t-on voir cette nouvelle forme d’attentat, non plus à la voiture piégée, mais à la voiture blindée!

 

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Accident ou attentat ? Choc frontal mortel entre la limousine officielle de Poutine et un autre véhicule

Accident ou attentat ? Choc frontal mortel entre la limousine officielle de Poutine et un autre véhicule

Pour l’instant, c’est silence radio autour d’un évènement dramatique qui aurait pourtant pu coûter la vie à Vladimir Poutine.

Une collision entre la limousine officielle du président russe et une voiture ayant quitté sa file a eu lieu à Moscou sur l’avenue Koutouzov, une voie rapide située à l’ouest du centre-ville. Le chauffeur de Vladimir Poutine est mort sur le coup mardi.

Des images de vidéosurveillance montrent les deux grosses berlines noires en train de se télescoper. Selon les médias, Vladimir Poutine ne se trouvait pas à bord au moment de l’accident.

Pour que le chauffeur, présenté comme un homme expérimenté, meure au volant d’une des voitures les plus blindées au monde, il a fallu que le choc ait été phénoménal. Si l’on y rajoute le silence quasi tombal qui entoure l’évènement, on ne peut que vouloir en savoir plus.

 

On aurait osé attenter aux jours de Poutine. faut-il que certains en aient ras la poutine de la casquette…. A quoi sert un blindage s’il ne peut garantir la vie des passagers. Cette information n’aurait jamais du transpirer. Cela risque de donner des idées à de vulgaires terroristes vis à vis de notre président ordinaire lors de ses déplacements en tank…… Puisque le blindage n’est qu’à l’usage des balles de kalach’. Imaginez une collision frontale, avec 6 bouteilles de gaz hilarant et c’est parti pour un nouveau genre d’attentat à la pudeur des protections d’état! Il y a vraiment urgence…..

Il est des moments où la discrétion est de mise….. Ce serait peut-être un accident-attentatoire

 

 

http://reseauinternational.net/accident-ou-attentat-choc-frontal-mortel-entre-la-limousine-officielle-de-poutine-et-un-autre-vehicule/

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses » (et surtout en politique, mais aussi ailleurs)

et « nuit debout » que devient-il ou elle ……?

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….

——

« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:

GrosMots kegiens Février2016

****

Bonbonnes de gaz dans une voiture à Paris : un deuxième couple en garde à vue

Bonbonnes de gaz dans une voiture à Paris : un deuxième couple en garde à vue
La cathédrale Notre-Dame de Paris le 15 août 2016. (ALAIN JOCARD / AFP)

Deux couples sont placés en garde à vue dans l’enquête sur une voiture chargée de bonbonnes de gaz retrouvée à Paris.

 

La fille du propriétaire du véhicule, que son père décrit comme étant radicalisée, est toujours recherchée, ont fait savoir des sources policières à l’AFP.

Pas de système de mise à feu

La Peugeot 607, aux plaques d’immatriculations retirées, avait été retrouvée dans la nuit de samedi à dimanche alors qu’elle était stationnée avec les feux de détresse allumés quai de Montebello (Paris 5e), près de la cathédrale Notre-Dame.

Sur un siège du véhicule, une bonbonne de gaz vide. Dans le coffre, cinq autres bonbonnes pleines. Aucun système de mise à feu n’a été retrouvé.

Dans un courrier daté de mardi adressé au préfet de police de Paris Michel Cadot, dont l’AFP a eu copie, Florence Berthout, maire LR de l’arrondissement, évoque également « un carnet de note en arabe » découvert dans la voiture.

La Section antiterroriste (SAT) de la Brigade criminelle et la DGSI ont été saisies. Le parquet antiterroriste de Paris à ouvert une enquête pour association de malfaiteurs terroriste criminelle.

 

A noter, en Janvier 2015, c’est la carte d’identité que l’on abandonnait sur le siège passager. Maintenant c’est bobonne     !

N’allons nous pas trop vite en besogne…. Les warning c’était pour signaler un « arrêt » le temps d’aller faire ses dévotions à ND et les occupants (au propre comme au figuré) n’avaient pas l’intention de rester…. . De plus le gaz n’est pas une ceinture appelée au voyage ad patres!

Il y avait l’attentat déjoué, il y a maintenant le non attentat non déjoué. Où veulent-ils nous mener?

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/attentats-terroristes-a-paris/20160908.OBS7679/bonbonnes-de-gaz-dans-une-voiture-un-deuxieme-couple-en-garde-a-vue.html

 

****

 

« Envoyé Spécial » : pourquoi France 2 n’a pas diffusé entièrement le sujet sur l’affaire Bygmalion

"Envoyé Spécial" : pourquoi France 2 n'a pas diffusé entièrement le sujet sur l'affaire Bygmalion

L’émission « Envoyé spécial » sur l’affaire Bygmalion devait être diffusée le 29 septembre. Le reportage a finalement été diffusé mercredi au 20 heures de « France 2 » mais de manière plus courte.

 

La journaliste Élise Lucet a consacré des mois d’enquête à l’affaire Bygmalion, qui dévoilait les financements illégaux de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy, pour une émission d’Envoyé Spécial. Puremédias rapporte que sa diffusion, prévue le 29 septembre prochain, a été annulée. L’émission a été transformée en un simple « sujet long », diffusé mercredi sur France 2 dans le journal du soir.

Comme le signalait le Canard Enchaîné, Michel Field, directeur de l’information de France Télévisions, avait d’abord reporté l’émission à ce jeudi. Elle devait durer 26 minutes. Il était entré en conflit avec Élise Lucet qui, furieuse de se voir ainsi censurée, avançait que le montage de l’émission ne serait pas prêt à temps. Michel Field, agacé, avait alors réduit l’épisode à un simple sujet du 20 heures.

Dessous de table

Michel Fields agissait sous la pression (directe ou non) de l’entourage de Nicolas Sarkozy, qui voulait « éviter à tout prix une diffusion de l’enquête durant les primaires de la droite », selon le site Arrêt sur images. Celles-ci se dérouleront du 21 septembre au 27 novembre prochains. Nicolas Sarkozy en personne aurait menacé de bloquer « la retransmission de certains débats » sur les chaînes de France Télévisions, si le groupe diffusait une émission aussi compromettante pour lui avant les primaires.

L’annonce n’a pas manqué d’indigner les utilisateurs de Twitter, qui ont fustigé l’ancien président et la chaîne, criant à la censure.

L’émission devrait tout de même être diffusée, mais « plus tard », sans doute une fois que les primaires seront passées. C’est-à-dire, lorsqu’elle représentera un moindre danger pour Nicolas Sarkozy…

 

L’investigation non publiée n’est pas investigation, mais amusette d’occupation. De qui a t-on peur? C’est quoi la séparation des pouvoirs. Tout cela ne peut que mener à la révolte du peuple et des lucarnes et pas seulement limité aux peuples des lucarnes.

 

http://www.planet.fr/societe-pourquoi-france-2-ne-diffusera-pas-envoye-special-sur-laffaire-bygmalion.1169405.29336.html

 

****

Gabon: les Bongo restent (malgré tout) au pouvoir  –  Pourquoi il n’y a pas d’alternative

En renforçant son image de garant de l’ordre et de la stabilité, la répression du mouvement d’opposition conforte le président Ali Bongo.

gabon ali bongo ping

Ali Bongo. Sipa. Numéro de reportage : AP21944685_000001.

C’est peu dire que la réélection d’Ali Bongo ne s’est pas très bien passée. Déjà en 2009, le résultat du suffrage présidentiel avait souffert de violentes émeutes urbaines. Et puis tout était reparti comme avant.

La Françafrique bouge encore

Après l’annonce des résultats aussi serrés que controversés, il y a bien eu des morts et des blessés dans la capitale. L’Assemblée nationale a brûlé et le quartier général du principal opposant, Jean Ping, a été pris d’assaut. Des violences somme toutes symboliques si on les compare à celles de Bujumbura ou de Bangui. Mais globalement l’armée est restée calme et la Police a maintenu l’ordre. Libreville est largement sous contrôle d’Ali Bongo Odimba. Une semaine après la nuit des résultats, la crise Gabonaise a déjà quitté le fil principal de l’actualité.

 Certains guettaient déjà l’avion d’Ali Bongo avant qu’il ne s’envole vers un pays ami. La foule, d’abord en liesse, se serait ensuite jetée sur le palais présidentiel pour piller le butin amassé depuis tant d’années. Il n’en fut rien. Le fils Bongo s’est fait un prénom. Son deuxième septennat s’ouvre déjà. La Françafrique, aux intérêts pétroliers et militaires conséquents, est toujours debout.

Ping, l’ex-cacique du régime

Les protestations discrètes se sont fait entendre ici et là, à Paris ou à Bruxelles. Mais la perspective de voir Jean Ping s’installer aux commandes de l’Etat gabonais a sans doute modéré l’enthousiasme révolutionnaire.  Ses partisans se sont aussitôt lancé dans les violences qui ont fait craindre le pire. Ils ont malgré eux renforcé l’image d’un Ali Bongo garant de l’ordre et de la stabilité. Tandis que Jean Ping perdait ses qualités d’opposant pacifique.

Nous sommes rendus à l’époque des lotos, dans tous les coins. Le plus reculé des villages s’y adonne. Bongo-bingo! C’est aussi l’époque des bingo, guigne, carton plein….. Et dire qu’on envoie les étrangers là-bas pour défendre une caste de non-saigneurs. En centre-à-fric, la légion saute le pas…. au nom de la camaraderie présidentielle. 7éme ou 8 iéme théâtre d’opération extérieure. On comprend mieux la célérité avec laquelle on veut recruter 15 000 biffins. Il faut combler les trous. Et dire que l’on n’a plus de fric pour du social, pour des munitions en Syrie, mais pour l’Omar, bingo, plein pot….. !

 

http://www.causeur.fr/gabon-ali-bongo-jean-ping-39985.html

 

*****

 

 

 

*****

 

À Alger, elles se battent pour ne pas porter le voile : et chez nous ?

 
C’est au nom de la liberté que des juges, applaudis par les bien-pensants, légalisent le port du voile ou du burkini.

 

1989 : affaire du foulard. Le Conseil d’État, saisi par le ministre de l’Éducation nationale Lionel Jospin, affirme que le port du voile islamique, en tant qu’expression religieuse, dans un établissement scolaire public est compatible avec la laïcité, et qu’un refus d’admission ou une exclusion « ne serait justifié que par le risque d’une menace pour l’ordre dans l’établissement ou pour le fonctionnement normal du service de l’enseignement ». En laissant courageusement les enseignants assumer la responsabilité d’accepter ou de refuser, au cas par cas, le port dudit voile durant les cours…

2016 : affaire du burkini. Le Conseil d’État, saisi par la Ligue des droits de l’homme (LDH) et le Comité contre l’islamophobie en France (CCIF), se prononce contre l’arrêté « anti-burkini » de Villeneuve-Loubet. Il annule ainsi l’ordonnance du tribunal administratif de Nice qui l’avait validé, au motif que « l’arrêté litigieux a […] porté une atteinte grave et manifestement illégale aux libertés fondamentales que sont la liberté d’aller et venir, la liberté de conscience et la liberté personnelle ».

Certains résistent, comme le maire de Sisco, qui a fait confirmer son arrêté par le tribunal administratif de Bastia. Mais le Conseil d’État est quand même la plus haute juridiction administrative française, et ces deux ordonnances symbolisent bien la soumission croissante de l’État devant des revendications communautaires et des pressions lobbyistes toujours plus fortes.

Aveuglé par une idéologie que les faits ne parviennent pas à amender, il persiste à nier que l’ordre public soit réellement menacé et que, sous couvert de faire respecter les libertés individuelles, un certain islam en profite pour s’imposer dans l’espace public. (ce n’est que maintenant que l’ordre public va être perturbé. On aura ce que l’on voulait éviter. On ne peur obliger les plagistes-vacanciers à subir l’invasion des burkini facho, dont la seule raison d’être est d’imposer… Une femme Franco-française qui va en Iran ou en Arabie Saoudite, se voile, parce que chez eux cela fait partie des us et coutumes. Chez vous les femmes musulmanes se doivent aussi et alors respecter les us et coutumes de ceux qui ont la gentillesse de les accueillir et bien – CMU, assistanat permanent, aides en tous genre, faisant des immigrés des nababs par rapport à certains autochtones qui vivent au seul de pauvreté en ayant quand même payé durant toute une vie)

Pendant ce temps, à Alger, pas plus tard que dimanche dernier, des lycéennes ont été refoulées par le gardien parce qu’elles n’étaient pas voilées. Certaines sont rentrées chez elles pour y chercher un foulard. D’autres ont refusé d’obtempérer et leurs parents demandent que cet « énergumène […] ignare et frustré » soit sanctionné.

Ainsi, en Algérie, qui reconnaît l’islam comme religion d’État, on revendique la liberté de ne pas porter le voile ; en France, où laïcité prétend rimer avec liberté et égalité, on feint de croire qu’en autorisant le voile et le burkini, on œuvre pour la liberté des femmes musulmanes à vivre comme les autres sans renoncer à pratiquer leur religion. Or, il est évident que le port de ces vêtements traduit le plus souvent soit une volonté de provoquer, soit une soumission de la femme à son époux, comme le rappelle Algérie-Focus dans sa relation de l’incident qu’il qualifie de « très grave » : « Les lycéennes récalcitrantes ont été renvoyées et les parents ont eu droit, pour comble d’audace, à une leçon de morale administrée par l’agent d’accueil qui leur enjoint de “bien éduquer leurs filles” ; entendez, leur apprendre à se couvrir entièrement la tête, à regarder par terre, à obéir au petit frère et à attendre tranquillement d’être livrée à un homme que la famille aura choisi. »

À la question « Les nombreuses voix qui se sont élevées pour défendre […] le burkini voleront-elles au secours de ces jeunes filles victimes d’arbitraire ? », le journal répond : « Peu probable. »

C’est au nom de la liberté que des juges, applaudis par les bien-pensants, légalisent le port du voile ou du burkini. Qu’ils regardent en Algérie, ou au Maroc, où se situe le parti de la liberté : il n’est manifestement pas du côté du voile.

 

Avez vous noté sur la photo que ce n’est pas le problème de voile qui prévaut à Alger. Avez vous noté la poitrine de la meuf, ainsi bodybuildée…. Le vrai problème c’est qu’elle ne trouve pas de soutif à la taille de ses pectoraux sur lesquels poussent des petits nénés. On comprend, dès lors, mieux le problème voilé.

Là ou ce devrait-être voilé (une telle meuf ne peut attirer de façon salace ou autre), ce ne l’est pas et chez nous, où parfois les meufs reubes, ne sont pas si moches ( il en est qui sont de réelles Shéhérazade qu’on en reprendrait bien un peu avant la route des mille et une nuit. Mais déjà une nuit, ce serait pas mal) on nous les voile. Preuve effectivement qu’on ne doit pas mettre tout sous le voile.

 

http://www.bvoltaire.fr/christinecelerier/a-alger-elles-se-battent-pour-ne-pas-porter-le-voile-et-chez-nous,281548

*****

 1984 de George Orwell du 20 septembre au 22 décembre au théâtre de Ménilmontant à Paris

Après 6 années consécutives de représentations, la troupe du spectacle 1984 avait pris congé des planches l’année dernière. Pour notre plus grand plaisir,  elle réinvestit celles du théâtre de Ménilmontant du 20 septembre au 22 décembre 2016.

Contrôle et vidéo, un théâtre total

L’atmosphère de la pièce donne une impression singulière. Celle d’assister à la projection du film « vivant » d’un avenir qui nous échappe aussi longtemps que nous choisissons d’en demeurer les spectateurs impuissants.

1984, de la loi Cazeneuve à la NSA

Dans les soubresauts provoqués par la révélation de la surveillance généralisée de nos moindres faits et gestes par la NSA, Barack Obama s’était fendu d’une référence pour le moins cynique à l’ouvrage de George Orwell :

« En général, on peut se plaindre de Big Brother et du potentiel de grave danger que ce programme représente, mais, quand vous regardez les détails, je pense que l’on a trouvé le bon équilibre »

avait-il déclaré, dopant malgré lui les ventes du livre dans la foulée. La récente Loi Cazeneuve faisant de tous les internautes Français de présumés terroristes vient renforcer l’actualité de cette réflexion. L’adaptation théâtrale fait clairement référence à cette actualité, puisque son affiche s’est fendue cette année d’un immense sigle « état d’urgence ».

« Le mot « guerre » lui-même est devenu erroné »

« La guerre c’est la paix. La liberté c’est l’esclavage. L’ignorance c’est la force »

Dans une telle perspective, Orwell décrit de manière précise comment l’idée d’un état de crise » permanent permet de garantir la soumission des classes inférieures: « Un état général de pénurie accroît […] l’importance des petits privilèges et magnifie la distinction entre un groupe et un autre » , distinction qui facilite les divisions.

« Je comprends comment, je ne comprends pas pourquoi »

A de nombreuses reprises dans le récit, Winston a la réflexion suivante: « Je comprends comment, je ne comprends pas pourquoi ». Dans une époque où nous sommes à la fois, en permanence, surinformés et désinformés, où nous ne savons plus que croire ni qui écouter, nous ressentons bien souvent un sentiment semblable à celui du héros d’Orwell.

« Le pouvoir n’est pas un moyen, il est une fin. On n’établit pas une dictature pour sauvegarder une révolution. On fait une révolution pour établir une dictature. La persécution a pour objet la persécution. La torture a pour objet la torture. Le pouvoir a pour objet le pouvoir ».

La résistance : quête de l’esprit, de la culture et de l’histoire

Orwell précise qu’une société hiérarchisée n’est possible « que sur la base de la pauvreté et de l’ignorance ». Le meilleur moyen de combattre une oligarchie quelle qu’elle soit est donc de nous armer par les moyens du savoir et de partir en quête d’une véritable richesse: celle de l’esprit.

Rappelons à ce titre qu’Orwell mène une véritable réflexion dans 1984 (souvent passée sous silence), sur le fait que la forme de coercition politique contre laquelle il nous met en garde a effacé jusqu’à l’idée même de Dieu.

Les dirigeants d’Oceania ont d’ailleurs compris que pour gouverner les esprits, ils devaient commencer par s’arroger le monopole de la culture et de l’histoire, afin de priver les individus de mobiliser toutes les références politiques qui pourraient les mener à développer l’idée d’une société alternative:

« Coupé de tout contact avec le monde extérieur et avec le passé, le citoyen d’Oceania est comme un homme des espaces interstellaires qui n’a aucun moyen de savoir quelle direction monte et laquelle descend ».

Combat pour la domination du langage

Les opérateurs d’un tel régime ont compris que le combat pour la domination politique est avant tout un combat pour la domination du langage par lequel s’exprime la transmission du patrimoine culturel, spirituel et historique. Tous les mots qui sont considérés comme inutiles sont progressivement supprimés pour être remplacés par les termes utiles de la « Novlangue ». Le langage disparaît et l’histoire est falsifiée, selon le dogme suprême du régime :

« Qui contrôle le passé contrôle le futur. Qui contrôle le présent contrôle le passé ».

Jugés mal compris en France, les écrits politiques d’Orwell sont traduits et réédités par Agone. Vous y découvrirez qu’Orwell fut très impliqué dans la critique des dérives de « la gauche » de son époque.

Une critique d’autant plus forte qu’Orwell se revendiquait lui-même du socialisme à sa manière, en invitant chacun à faire appel à la décence commune qu’il jugeait propre aux classes ouvrières, contre les dérives outrancières et les abus de son époque, qui n’étaient que les ferments de ceux contre lesquels nous avons à lutter aujourd’hui.

Relire 1984. Et dire que seulement 32 ans séparent la fiction d’alors à la réalité d’aujourd’hui. On a malgré tout la preuve par Nice que la vidéo surveillance a tout crin ne sert que les desseins Orwelliens de ceux qui y croient. Les écraseurs des jours de fête n’en ont cure. Et pourtant on continue et le peuple applaudit d’être ainsi sécurisé contre lui même (mais pas contre les menées de ses édiles).

Je pense, donc, je suis un terroriste et à ce titre je dois être président!

 

http://free.niooz.fr/s/free/1984-de-george-orwell-du-20-septembre-au-22-decembre-au-theatre-de-menilmontant-a-paris-9836696.shtml

 

*****

Attention! 
Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut leur louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?

Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi, réputé jour de chance…) au :

État d’urgence ordinaire et normale : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant!

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé

L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)

Il paraît que l’état majore son urgence de deux mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)

un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)

Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)

Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!

Il est vrai que c’est tellement banal que l’état d’urgence…..

  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils nous demanderont (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état n’est pas l’état d’urgence, mais…. sa reconduite aux frontières du pouvoir et surtout dehors dudit pouvoir)

Article 21 Préambule de la constitution :

« Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »

(En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple!

en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

 au 26/01/2017 – ….. et son corollaire de « Nuit Debout » et son 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force…..

——–

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!

Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..

Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

Publicités

Etre abonné pour mettre un commentaire, constructif..... Merci

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :