-

vote blanc

Selon que vous serez adroite ou mal à gauche, vous voterez tripot officiel avec table de « blague Jack », où rien ne va plus, pour nous…. On vous invite en martingale au Casino politicard (by keg – 15/03/2017)

Publié le

Le choix du jour : «ripoux des droites» ou  «ripoux des gauches»
  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

Der des der

Soupçons d’emplois fictifs : François Fillon mis en examen à 40 jours de la présidentielle

Il va donc quitter la course et troquer, peut-être, l’Elysée, pour sa santé….. C’est ce qu’il avait promis! Sa course électorale change de cap. Il brigue la Santé….

http://www.france24.com/fr/20170314-liveblog-direct-francois-fillon-mis-examen-soupcons-emplois-fictifs-presidentielle

 

———-

Exercez-vous à la découverte par les chiffres en présidentiels :
au 27/01/2014 – Pénélope n’était pas inscrite au cheptel des « aides familiales accordées aux nécessiteux », tel que transmis à la HAPVP et signé sur l’honneur (avec à la clé les 45 000€ d’amende pour…. – fiche-transparency-fillon
Les politicards sont friands d’affaires. C’est vrai qu’ils s’emmerdent à politiquer, alors autant que ce soit juteux…. Pour que vous aussi vous puissiez jouer, paramétrez ce qui suit : digest-tranparency3
  • en V7 : 14 possibilités
  • en W15 : 11 possibilités
  • en U15 : 9 possibilités
(cellules en jaune) et vous voici avec la possibilité de 1386 tableaux possibles d’analyse. C’est entièrement gratuit (étude en cours des assistants parlementaires : 196 parlementaires analysé sur 925 répertoriés). Il vous suffit d’oser regarder la réalité…. et sans le moindre parti pris, avec le seul souci citoyen au service des citoyens.

———–

je ne voterai pas pour mes bourreaux. La révolte d’un « pupille de la Nation non juif », trop con pour apprécier le bonheur promis par des-put-a-tifs (ne parlons pas des chauves)   (en abrégé : signature-bidon

Français quand vous saurez……que :

 En fin de compte, il n’en restera aucun. Tous gangrenés par le sushi fric….. En somme l’élection ne serait plus qu’une affaire de gros sous : pour la campagne, pour l’entre campagne et surtout pour, après. Comme tout bon chrétien ils pourront toujours dire « plus près de toi, mon dieu, en tirant les cordons des bourses ». (pas les leurs, mais celles des autres, autrement dit, nous, leurs électeurs à la vindicte populeuse)

 

….. et avec un peu de recul….

 

Macron-Hamon, le ticket chic et choc. Et s’ils étaient au second tour, ce serait la fin, définitive, de la socia-lie….. Quand la gauche part en quenouille….. on va chercher la grenouille au fond du  bénitier…. pour ab-dissoudre ladite lie en socialité…. Quel pastis.

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

« Sectarisme » contre « trahison » : Valls et Hamon consomment leur divorce

"Sectarisme" contre "trahison" : Valls et Hamon consomment leur divorce
Manuel Valls et Benoît Hamon au soir du deuxième tour de la primaire, le 29 janvier. (ERIC FEFERBERG / AFP)

Benoît Hamon au JT de TF1 et Manuel Valls face à ses soutiens de l’Assemblée : mardi soir, les deux finalistes de la primaire socialiste ont entériné leur rupture.

Il n’annonce pas (encore) son soutien à Emmanuel Macron mais Manuel Valls a, semble-t-il irrémédiablement, lâché mardi 14 mars le candidat investi par son camp – Benoît Hamon. En annonçant dans « Paris Match » puis face à ses soutiens réunis à l’Assemblée nationale qu’il n’apporterait à personne son parrainage d’élu, l’ancien Premier ministre prend une décision très symbolique, alors qu’Alain Juppé, il y a une semaine, avait déclaré apporter le sien à François Fillon pour enterrer la hache de guerre.

Valls dément tout ralliement à Macron, mais ne parrainera pas Hamon

« Je ne parrainerai personne et je n’ai aucune leçon de responsabilité ou de loyauté à recevoir », (mais d’honnêteté de la parole donnée et de la signature officielle, si…… !) a lancé Manuel Valls dans la salle Colbert de l’Assemblée nationale, où 300 vallsistes se réunissaient à huis clos pour préparer, déjà, l’après-présidentielle.

« Nous ne voulons ni du FN, ni d’un second tour Fillon-Le Pen », a ajouté Manuel Valls, mais que « le camp progressiste, la gauche, l’emporte » – une définition probablement étendue, dans sa bouche, à son ancien grand rival du gouvernement Emmanuel Macron.

« Le résultat de l’élection est sacré » (pour qui….?)

« Moi, je ne me sens pas trahi, mais sans doute les électeurs de la primaire se sentent-ils aujourd’hui trahis », a déploré Benoît Hamon dans le JT de TF1 mardi soir, appelant « les Français de gauche à submerger ces petits calculs ».

Recomposition à l’Assemblée ?

Manuel Valls joue désormais entre deux eaux. Mardi soir face à ses soutiens, il s’est dit « fidèle » à sa famille politique : « Je ne quitte pas le PS mais donner mon parrainage serait une contradiction incompréhensible avec mes engagements », a-t-il nuancé (se serait-il, réellement, accordé son parrainage s’il avait été à la place , dont il rêvait, de Hamon). Dans le même temps, il a semblé préparer la phase des législatives en évoquant un futur groupe de parlementaires attachés à « la gauche de responsabilité ».

« Il ne s’agit pas de négocier, de se rallier ou de rejoindre une ‘maison d’hôte’. Ce n’est pas le sujet. Nous devons rester groupés et rassemblés. Sur le fond (mais pas sur la forme)« , a-t-il affirmé.

 

Quel abaissement que de représenter macron en maison d’hôte, sans hôtesse. Pas de quoi s’envoyer en l’air, ni de pèter plus haut que son cul.  Macron est et Valls hésite. C’est dur, apparemment, de virer sa cuti!

Quand la suite d’une défaite sonne l’effacement de vedette du spectacle pour ne plus faire que de la figuration et pas toujours intelligente…. Négritude de l’actoriat, sur fond d’au pas cité, qui, des feux de la rampe, vous propulse vers le néant politique. Être ou ne pas être, quelle politique.

D’autant que si les feux de la rampe mettent le Sénat-LR en avant première…. transparence fictive -Sénat   les sénateurs au turbin fictif pour assister leurs assistants

Où l’on découvre que Sénat et Assemblée jouent à jeu égal en matière d’amélioration des revenus par contournement de la loi des crêts par les fameuses aides familiales à parlementaires nécessiteux. Il y a la loi et surtout ce que l’on en fait surtout quand on est garant des si fameuses valeurs ripoublicaines.

  • Un petit 10% au pour cent près, en faveur de la gauche (est-ce de là que viendrait l’expression « mettre à gauche »)
  • un tout petit 5,85% au Sénat et 13,34% à l’Assemblée

Quand les investigations de cagnotte gagneront l’Assemblée, quelle sera l’importance des révélations (3 fois plus?) Et Fillon, chef de fille de la droite réunie continue sur ses lancées contre vent et maréchaussée. Demandez la nouvelle version améliorée de « transparence- réelle Sénat  » pour y voir ces résultats (c’est gratuit)!

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/presidentielle-2017/20170315.OBS6610/sectarisme-contre-trahison-valls-et-hamon-consomment-leur-divorce.html

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….
——
« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:
GrosMots kegiens Février2016

****

 

 

 

****

 

Macron, un danger pour la République?  –  Ce que le front républicain devrait dire…

emmanuel macron hollande le pen

Emmanuel Macron. Sipa. Numéro de reportage : 00796942_000020.

Pour avoir bien connu toutes les élections présidentielles au suffrage universel depuis 1965, je reste sidéré au spectacle de cette campagne.

 

  • Malgré la catastrophe politique du quinquennat Hollande,
  • le traumatisme de l’agression terroriste,
  • une situation économique terriblement dégradée
  • et l’attitude d’élites déshonorées arc-boutées sur leurs privilèges,
  • le peuple français a été d’un calme étonnant dans l’attente de l’échéance majeure. Pas sûr qu’il le reste devant une telle confiscation du scrutin, à base de manipulations, d’instrumentalisations des services de l’État, et de propagande éhontée d’un appareil médiatique qui fait bloc. Pas sûr que le peuple reste de marbre face à la mobilisation acharnée de la caste, illustrée par la litanie des ralliements à Macron, et celle des traîtres qui avaient abandonné Fillon. Tout doit être fait pour envoyer le télévangéliste à une deuxième place au premier tour qui lui ouvrirait le second contre Marine Le Pen. Et là, utiliser l’argument du barrage, le vieux « No pasaran » employé contre le FN depuis trente ans avec le succès que l’on connaît.

Ne pas reproduire le piège de 2002

Et pourtant, comment ne pas partager l’opinion de Frédéric Lordon, ou de Jacques Rancière quand il dit : « Si Marine Le Pen devait l’emporter, ça ne serait pas gai, bien sûr. Mais il faut en tirer les bonnes conclusions. La solution est de lutter contre le système qui produit Marine Le Pen, non de croire qu’on va sauver la démocratie en votant pour le premier corrompu venu. J’ai toujours en tête ce slogan de 2002 : « votez escroc pas facho ». Choisir l’escroc pour éviter le facho c’est mériter l’un et l’autre et se préparer à avoir les deux ».

Le pire étant d’être contraint maintenant de se poser la question de savoir entre les deux probables qualifiés du second tour qui est le plus dangereux. Et malheureusement, force est de reconnaître qu’Emmanuel Macron décroche la timbale.

  • Servitude volontaire des médias
  • Instrumentalisation sans vergogne de la justice
  • Les autorités indépendantes laissent faire
  • Un apparatchik sans principes

Emmanuel Macron est la solution pour cette partie du Capital, incarnée par l’oligarchie néolibérale mondialisée qui a fait sécession et qui emmène avec elle la petite partie des couches moyennes qui en profitent. Et la campagne électorale montre bien que ces gens-là sont prêts à tout. La bourgeoisie nationale avait choisi François Fillon, elle comprend sa douleur. Si par malheur Emmanuel Macron et ceux qui l’emploient arrivaient au pouvoir, il n’y a aucune chance que les libertés publiques foulées aux pieds depuis cinq ans et martyrisées depuis six mois soient restaurées. On sait bien que la mondialisation néolibérale dont Macron est l’agent, est incompatible avec la démocratie. Gravement incompatible.

 

C’est pourquoi je voterai blanc et invite tous les indécis ou les écoeurés à faire comme moi au lieu de se faire complice de ces cloaques urnaires (se souvenir « qui ne dit mot, consent » et apprend à fermer sa gueule à tout jamais. Je sais que cela ne changera rien au résultat final… Mais j’ai au moins le courage d’aller dire « NON » (même si cela ne reste que symbolique. Il vaut mieux avoir des symboles à honorer que de s’écraser….). Le système est tellement pourri que l’on peut voir, un président (ou tout autre politicard, dans une autre élection) élu à 67% si 3 malheureux pékins (lui déjà et sa ou son complice d’alcôve et celui qui tient la chandelle) s’avisaient de voter un nom….  sur 45 millions d(‘électeurs. 2 voix représenteraient la France. Quelle crédibilité! Voter blanc massivement ferait apparaître ce ridicule.

Pourquoi pensez vous que l’on s’appesantisse sur l’abstention et jamais sur le vote blanc?

Pour voir encore plus loin dans la virginité politicarde….  découvrez qui fait quoi : transparence fictive -Sénat   les sénateurs au turbin fictif pour assister leurs assistants

Je connais des gens qui trouvent normal les systèmes de défense « tout le monde le fait »…. Alors si la norme est le terrorisme, on terrorise…. !

Ce n’est déjà pas la norme..?. A la louche, il n’y a que 25% qui crapulent les lois d’écrêtage (le saviez vous?)….. par le biais des aides familiales à parlementaires  nécessiteux. Les 75% autres sont vraiment des cons qui ne savent pas profiter des avantages et des privilèges de leur statut. On comprend mieux, à cause de ces 75% que la France soit si enfoncée dans la merde….

 

 

 

http://www.causeur.fr/macron-vegas-hollande-le-pen-43236.html

 

*****

 

« Effrayant ! La BCE n’existe déjà plus ! L’euro est déjà mort !! »

« Effrayant ! La BCE n’existe déjà plus ! L’euro est déjà mort !! »

Face à de nombreux messages disant que personne n’en parle a part « Reuters » (qui reste une Agence assez connue pour les ignares), que c’est « faux », blablablabla, je vous propose d’aller directement vous « farcir » ici et en version originale aussi bien le communiqué de presse de la Banque de France elle-même, que le rapport d’activité complet 2016 de la BDF qui vient justement de sortir.

Ce que je vais vous dire peut sembler très complexe, compliqué, voire même pour certains édifiant, pour ne pas dire « hallucinant », pourtant c’est la stricte vérité et les choses sont bien plus simples qu’elles n’y paraissent sous des terminologies confuses et des mots obscurs.

On peut résumer la situation actuelle de la manière suivante : la BCE n’existe plus de fait, et elle ne pourra jamais sauver l’euro. Maintenant expliquons et décryptons cette affirmation ensemble.

La BCE n’existe plus ! Elle a transféré une grosse partie au SEBC

Je cite ici ce que vous pouvez trouver sur le site de la BCE elle-même concernant son propre fonctionnement.

« La Banque centrale européenne

Le traité sur le fonctionnement de l’Union européenne et les statuts du Système européen de banques centrales et de la Banque centrale européenne constituent le fondement juridique de la politique monétaire unique. En vertu des statuts, la BCE et le Système européen de banques centrales (SEBC) ont été institués le 1er juin 1998. La BCE est placée au cœur de l’Eurosystème et du SEBC. Conjointement, la BCE et les banques centrales nationales accomplissent les missions qui leur ont été conférées. La BCE, en vertu du droit public international, est dotée de la personnalité juridique.

Le Système européen de banques centrales

  • Le SEBC est composé de la BCE et des banques centrales nationales (BCN) de tous les États membres de l’UE qu’ils aient ou non adopté l’euro.
  • L’Eurosystème

Souvenez-vous, la Banque centrale allemande provisionne pour 22 milliards d’euros !!

La Banque centrale allemande vient de provisionner 22 milliards d’euros ahahahahahahahahah !

  • Pour l’instant, néanmoins, la Banque centrale allemande dégage des profits sur son portefeuille d’obligations. Ironie de l’histoire, ces bénéfices proviennent principalement des obligations émises par des pays en difficulté comme la Grèce, qui offrent des rendements élevés, acquis entre 2010 et 2012, pendant la crise de la dette, malgré l’opposition de la Buba. »
  • Bénéfice net en hausse de 58 % pour la Banque de France

Si vous avez bien suivi, alors vous avez compris que la Bundesbank a passé des provisions sur ces monceaux de créances pourries qu’elle a dans son bilan, mais pas la Banque de France. Sans doute parce que nous sommes bien meilleurs que les Allemands… ou nettement moins prudents, au choix !

Vous devez prendre conscience que nous sommes là dans une situation inverse à celle de la construction d’une zone monétaire.

  • Vous faites en réalité face à la destruction de la zone euro et de la BCE.
  • Vous assistez à la déconstruction de l’euro, là, maintenant, sous vos yeux.

L’euro ne survivra pas et vous devez prendre vos dispositions.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !

 

Si une telle réalité était déjà réelle, où allons nous? Hormis là où notre laxisme ne pouvait que nous conduire… à l’euro-sceptique, quelle fosse note (surtout en matière de banques).

On comprend mieux le souci de nos anciens de garder leurs liquidités chez eux dans la ruelle de leur alcôve….  Mais leurs bas étaient en laine grossière mais bien efficaces comme coffre-forts.

 

http://reseauinternational.net/effrayant-la-bce-nexiste-deja-plus-leuro-est-deja-mort/

 

***

 

La fuite des éléphants du PS… symptôme des changements à venir ?

 
 

Assistons-nous à la fin d’une époque ? Le socialisme se meurt mais ne se rend pas, comme le veut la formule consacrée… Ou plutôt il mute et revient vers des positions plus naturelles : d’une part, la gauche de Benoît Hamon qui se rattache aux vieilles lubies de la gauche du Front populaire et de la IIIe République, d’autre part, la gauche Macron qui réunit les tendances libérales des Républicains contre les conservateurs monarchistes.

 

Plus que la fin d’une époque, c’est un retour à la normale dans notre paysage politique. La lente mutation de l’idéologie de Mai 68 a entraîné une division au sein de la gauche qui provoque des problèmes de placement et d’étiquette pour les ténors du parti aujourd’hui.

Certains ont refusé de renouveler leur mandat, sans doute, en partie, pour ces raisons inconscientes… Plus prosaïquement, aussi, pour ne pas subir l’affront d’une défaite cinglante aux législatives. C’est connu, « il faut partir à point », c’est-à-dire au sommet de sa gloire ! Thévenoud, Bartolone, Royal, autant d’éléphants qui, sous le couvert du célèbre « place aux jeunes », fuient la débâcle qui s’annonce.(quel sommet de gloire….)

Pourtant, ce n’est pas d’une cure de jeunisme que la France a besoin ou, du moins, pas uniquement. La jeunesse n’est pas gage d’action, tout comme la vieillesse n’est pas gage de sagesse ! Ce dont la France a besoin, c’est une réconciliation : avec son passé, sa terre et son peuple.

La fierté d’être français ne doit pas se retrouver dans les valeurs passe-partout du « say no to racism » mais bien dans son histoire, sa mentalité et ses traditions.

 

« Les morts gouvernent les vivants », disait Auguste Comte, le père du positivisme moderne. Retournons son argument contre lui : ce n’est qu’en retrouvant le fil de notre histoire que nous pourrons décider de la marche commune à suivre. Tout comme lorsque l’on s’est trompé de route, l’on retourne sur ses pas pour emprunter la bonne voie.

Le socialisme se meurt et ses élus quittent le navire… En même temps, qui irait parier sur eux par les temps qui courent ? Plus que le socialisme, c’est tout un système qui se délite, dont le socialisme mitterandien était un symptôme (Mitterrand avait donc raison. Il fut le tout dernier grand président) La question se pose aujourd’hui dans un combat d’absolu entre pro-européen (mondialistes) et pro-France (patriotes) : la lutte presque eschatologique entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron.

Si c’est la fin du socialisme, il est de bon ton, aussi, de dénoncer ces turpitudes à droite. Enfermés dans leurs magouilles politiciennes, les élus de droite se sont entre-déchirés durant la primaire pour, finalement, aujourd’hui revêtir une union de façade derrière un candidat qu’ils poignardent sans cesse. Le Français ne doit pas s’y tromper : si la mort de la gauche prend effet en ce moment par ses nombreuses démissions, celle de la droite viendra un jour ou l’autre… Si ce n’est déjà le cas ?

 

Je pense que l’on ne reprendra plus les politicards au piège des primaires de linge sale et plus. Et dire que tous promettaient publiquement et pas seulement face à la représentation nationale de leur seule caste) de soutenir les vainqueurs.

On voit où mènent les soutiens vicelards.

C’est l’électorat dans son ensemble qui est pris au piège…. Que va faire l’électeur :

  • voter ce qu’on lui indique
  • s’abstenir
  • dire Non en accomplissant malgré tout leur démarche citoyenne, en ayant le courage d’aller dire leur désaccord

les seuls qui seront propres le soir de l’élection seront justement ceux qui auront ainsi dit non à leur façon, avec leurs mots et leurs maux en bandoulière. Les autres seront heureux d’avoir gagné…, on se demande bien quoi!

 

 

http://www.bvoltaire.fr/henridaramis/fuite-elephants-ps-symptome-changements-a-venir,318792

 

*****

 

Corne à bandance

Faut-il couper la corne des rhinocéros vivant dans des zoos pour garantir leur sécurité ? La question se pose depuis qu’un rhinocéros a été abattu et amputé de sa corne au zoo de Thoiry (Yvelines). Le zoo Pairi Daiza en Belgique a déjà franchi le pas, d’autres pourraient le suivre, y compris en France.

 Dessin par Piet ( Piet/8e étage)

 Dessin par Piet ( Piet/8e étage

 

C’est celles des politicards qu’il faudrait couper. Le problème, c’est que ce ne sont pas eux qui les portent, mais leurs électeurs cocus en Marianne aux abonnés absents. ma foi que l’on tue les politique pour les leur couper ne me ferait pas crier au scandale. C’est de ne pas les couper qui est un scandale. Mais il paraît qu’ils se les coupent eux-même en kamikazes de la cause friquière…. si on en croit les ragots de cagnotte de la balise RTL se faisant la malle au Luxembourg pour s’optimiser, un peu, beaucoup….. , même.

Demandez la cagnotte d’a-venir !

Cagnotte des parlementaires, fictifs, bénéficiant des aides familiales (réelles) aux parlementaires nécessiteux, avec l’argent du contribuable

Un parlementaire qui indique que cet argent n’est pas public, ne serait pas très clair sur les règles et le mode de fonctionnement de la République.  Ceux qui n’ont rien de litigieux qui les guette ne causent pas de la sorte…

A quand l’examen, obligatoire,  de connaissance de la constitution, pour tout postulat électoral, pour dégager les ignorants et ne pas les laisser profiter de l’immunité indemnitaire….

Pour s’entraîner à découvrir, mieux que dans un média qui ne donne pas de liste…. A vos paramètres  transparence fictive -Sénat sur http://wp.me/p4Im0Q-1Ax

(Ceux qui aideront à faire connaître les prénoms et nom de jeune fille des conjoints des sénateurs, ignorés, recevront, en remerciement de leur aide et gracieusement, le fichier mis à jour avec toutes les infos nouvelles reçues…..)

A noter qu’un tel fichier paramétrable, concernant les sénateurs, peut être décliné pour l’ensemble des  925 parlementaires en :

  • Chambre (ici, la Haute)
  • Parti politique,
  • lien de famille (du moins ceux avérés et connus)
  • nombre d’aides familiales
  • nombre de mandats
  • département
  • Région
  • Dépassement d’écrêtage familial (après celui des revenus politiques du seul parlementaire),
  • Revenu moyen qui serait alloué à l’assistant
  • Nombre d’assistant « embauché » (de 0 à 6)

Il suffit parfois d’essayer et d’oser demander à unedekeg@outlook.fr

Faites connaître autour de vous.

 

http://free.niooz.fr/s/free/corne-a-bandance-piet-brosse-linfo-110-16324827.shtml

*****

Les présidentielles, comme si vous y étiez et quoique l’on en dise ou pas :
  1. E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un cap’tain défunt et défaut) : vrp-fillon-f-ump (ses premiers maux) et http://wp.me/p4Im0Q-1nR (ses derniers mots, incapable…..s)
  2. La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés » (pour Peuple dépité)
  3. « Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) – http://wp.me/p4Im0Q-141
en savoir plus, beaucoup plus :il-etait-une-fois-2017
La guerre des vieux jeunes premiers (en finale de lutte) :
  1. Fillon fillon-putatif   et fiche-transparency-fillon  Toujours en primaire avec lui-même, après l’officielle des spectacles
  2. Valls – valls-putatif    Exit Valls, place à Hamon…. il va nous faire le coup de tous-en-Khamon
Bientôt il ne va plus rester que Hamon (mais restera t-il vraiment s’il est le seul à oser….?)! Faut-il, dès lors voter s’il est le seul compétiteur? – 14 – Patrimoine 2014 – Benoit Hamonfiche-transparency-hamon

…..

La révolution citoyenne se tire… ailleurs (en maroquins)  :
« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :   http://wp.me/p4Im0Q-141

 

….

FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?
Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

  • Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –  13/12/2016   160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom. Cazeneuve promu premier ministre a devancé l’avenir en faisant voter, au 13/12/2016, une prolongation anticipée, de 3 mois supplémentaires jusqu’au 15/06/2017 (entre les deux tours des législatives et sans possibilité de modifier quoique ce soit et pour qui que ce soit)
  • Dernière nouvelle. Le pouvoir s’affole et n’attend pas l’échéance programmée du 26/01/2016. Cazeneuve, à peine promu 1er ministre, fait voter . Quelle fin de mandat pitoyable…. avec un état en urgence d’impossibilité à se réformer… et demain ne s’annonce guère mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011

 …..

L’état en urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi 13, réputé jour de chance… Pour qui?) au :

(partie visible de l’ice-berg appelée à disparaître, dès la levée de l’embargo liberticide, à usage, exclusif, des seules libertés des citoyens et non  des terroristes…qui s’en battent l’œil La preuve par Nice.)
État d’urgence ordinaire et « normale » : 
Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant! Prolongation, avant la date de fin, et à nouveau pour 6 mois jusqu’à l’installation du nouveau pouvoir (Acte 1 de Cazeneuve, nouveau premier ministre….)

 ……….

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé
L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)
 Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)
un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)
Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout (et pas seulement la nuit). Il n’est que temps, déjà, en 2017!

 

 

 

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)
Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!
Il est vrai que c’est tellement banal qu’un état d’urgence…..
  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils oserons nous demander (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état c’est l’état d’urgence. L’urgence du peuple c’est de virer tous les urgentistes…..  2 Programmes diamétralement opposés)

 

……

De la constitution de l’état d’urgence abusif :
Article 21 Préambule de la constitution :
    • « Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »
  • (En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple! et non les ersatz du pouvoir
en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

…..

 En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici….

………

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!
Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..
Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

…. au 15/07/2017 – et Valls corollaire du 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force, après Hamon…..

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

Tel qu’il esclavage sa fille, tel il veut faire de la France.On paie le repas de noce mais interdit de nuit de noces. Cela s’appelle un vote blanc entre lui et le Peuple (by keg – 14/03/2017)

Publié le Mis à jour le

Le choix du jour : «repas de noces» ou  «nuit de noce»
  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

Der des der

Présidentielle : pour Valls, ce sera ni Hamon ni Macron

Qu’attendre d’un mec qui n’assume même pas sa signature (voir ses engagements relatifs à la discrimination des « Pupilles de la Nation » – signature-bidon). Et pourtant ils avait promis…. lors de la primaire!

http://www.france24.com/fr/20170314-valls-dement-vouloir-appeler-voter-macron-premier-tour-pas-soutien-hamon

 

———-

Exercez-vous à la découverte par les chiffres en présidentiels :
au 27/01/2014 – Pénélope n’était pas inscrite au cheptel des « aides familiales accordées aux nécessiteux », tel que transmis à la HAPVP et signé sur l’honneur (avec à la clé les 45 000€ d’amende pour…. – fiche-transparency-fillon
Les politicards sont friands d’affaires. C’est vrai qu’ils s’emmerdent à politiquer, alors autant que ce soit juteux…. Pour que vous aussi vous puissiez jouer, paramétrez ce qui suit : digest-tranparency3
  • en V7 : 14 possibilités
  • en W15 : 11 possibilités
  • en U15 : 9 possibilités
(cellules en jaune) et vous voici avec la possibilité de 1386 tableaux possibles d’analyse. C’est entièrement gratuit (étude en cours des assistants parlementaires : 196 parlementaires analysé sur 925 répertoriés). Il vous suffit d’oser regarder la réalité…. et sans le moindre parti pris, avec le seul souci citoyen au service des citoyens.

———–

je ne voterai pas pour mes bourreaux. La révolte d’un « pupille de la Nation non juif », trop con pour apprécier le bonheur promis par des-put-a-tifs (ne parlons pas des chauves)   (en abrégé : signature-bidon

Français quand vous saurez……que :

L’esclavage sensuello-familial serait à la mode… Mais le Peuple doit se contenter de nourrir les invités mais ne peut consommer la nuit de noces…. C’est un peu frustrant. François transformant sa fille en fille publique…. C’est pas joli joli. Et il voudrait diriger de la sorte la Fille « France ». Il la prend comme une fille publique….

 

….. et avec un peu de recul….

Qu’est faire payer 70% de ce que l’on procure à ses enfants (avec de l’argent public. Eh oui, l’argent alloué par les chambres pour les aides familiales à parlementaires nécessiteux, n’appartient pas auxdits parlementaires, mais au peuple. Utiliser un tel « argument » est l’arme des lâches), si ce n’est qu’un racket familial. En somme Fillon aurait donné à sa fille (avec de l’argent escroqué) les moyens, moyennant commission personnelle, de rembourser ses dettes. C’est donc le Peuple qui paye le mariage. Mais il n’a pas le droit de baiser la mariée… Même à ce prix là!

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Sénat : les enfants Fillon reversaient jusqu’à 70% de leurs salaires à leurs parents

Sénat : les enfants Fillon reversaient jusqu'à 70% de leurs salaires à leurs parents
François et Penelope Fillon, le 5 mars au Trocadéro. (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)

Lorsqu’ils étaient employés par leur père au Sénat, Marie et Charles Fillon lui rétrocédaient une partie de leurs salaires. Des virements qui interrogent les enquêteurs, à la veille de possibles mises en examen.

Des versements à échéance régulière, en gage « d’indépendance » vis-à-vis de leurs parents : Charles et Marie Fillon, enfants et assistants parlementaires entre 2005 à 2007 du sénateur François Fillon, avaient l’habitude de rétrocéder une partie de leurs salaires à leurs parents, révèle « le Parisien » lundi 13 mars au soir. Et pas une petite partie puisque sur les 46.000 euros net touchés par l’élève avocate Marie Fillon entre octobre 2005 et décembre 2006, environ 33.000 euros ont été reversés sur le compte joint des parents, comme elle l’a spontanément révélé aux enquêteurs de l’office anticorruption de la police judiciaire (Oclciff). (l’éducation remboursable. C’est cela l’esclavage familial. Il faut payer ses géniteurs de nous avoir pondus. Pendant la guerre on les aurait classé dans les B.O.F)

En ce qui concerne l’assistant parlementaire Charles Fillon, employé de janvier à juin 2007, pour 4.846 euros brut mensuels, sont évoqués des virements mensuels de l’ordre de 30% environ de son salaire net. Pour justifier ces rétrocessions, les avocats de la famille avancent des motifs personnels : pour Charles Fillon, il s’agirait de remboursements de « son loyer et de son argent de proche », selon l’avocat de François Fillon, Antonin Lévy, cité par « le Parisien ».

François Fillon se serait fait offrir près de 48.500 euros de costumes

Mariage à rembourser

Pour Marie Fillon, il s’agit du règlement des factures de son mariage, à l’été 2006, pour lequel ses parents avaient avancé les sommes. Son avocat Kiril Bougartchev a confirmé ces chiffres et indiqué qu’elle souhaitait alors « rembourser ses parents ». (quand même 44 000€ ce n’est pas un mariage simple. Et cela se jouait à guichet fermés – excepté ceux de papa -… On a même refusé du monde…!.)

Fillon a pu retrouver, « dix ans après », 14 factures de ce mariage pour une somme de 44.000 euros. Selon l’avocat, les salaires touchés par Marie Fillon (un peu plus de 3.000 euros net par mois), alors âgée de 23 ans, étaient entièrement justifiés :

Elle ne prêtera serment que deux ans plus tard.

François Fillon sorti d’affaire ? 5 raisons qui prouvent que non

La mise en examen se profile

François Fillon est convoqué mercredi 15 mars devant les juges d’instruction, qui pourraient le mettre en examen, notamment pour détournement de fonds publics, dans l’enquête sur des soupçons d’emplois fictifs. Auprès du quotidien « Les Echos » lundi, il a confié ne pas se faire « beaucoup d’illusions » sur l’issue de cette journée, « compte tenu de la précipitation avec laquelle cette procédure est conduite. »

 

Etonnez-vous après de découvrir ce qui suit…

On a, enfin, retrouvé la cagnotte de la balise RTL, elle s‘était faite la malle au Luxembourg, histoire de s’optimiser un peu, beaucoup…. même !

Demandez la cagnotte d’a-venir !

Cagnotte des parlementaires, fictifs, bénéficiant des aides familiales (réelles) aux parlementaires nécessiteux, avec l’argent du contribuable

Un parlementaire qui indique que cet argent n’est pas public, ne serait pas très clair sur les règles et le mode de fonctionnement de la République.  Ceux qui n’ont rien de litigieux qui les guette ne causent pas de la sorte…

A quand l’examen, obligatoire,  de connaissance de la constitution, pour tout postulat électoral, pour dégager les ignorants et ne pas les laisser profiter de l’immunité indemnitaire….

Pour s’entraîner à découvrir, mieux que dans un média qui ne donne pas de liste…. A vos paramètres  transparence fictive -Sénat sur http://wp.me/p4Im0Q-1Ax

(Ceux qui aideront à faire connaître les prénoms et nom de jeune fille des conjoints des sénateurs, ignorés, recevront, en remerciement de leur aide et gracieusement, le fichier mis à jour avec toutes les infos nouvelles reçues…..)

A noter qu’un tel fichier paramétrable, concernant les sénateurs, peut être décliné pour l’ensemble des  925 parlementaires en :

  • chambre
  • Parti politique,
  • lien de famille (du moins ceux avérés et connus)
  • nombre d’aides familiales
  • nombre de mandats
  • département
  • Région
  • Dépassement d’écrêtage familial (après celui des revenus politiques du seul parlementaire),
  • Revenu moyen qui serait alloué à l’assistant
  • Nombre d’assistant « embauché » (de 0 à 6)

Il suffit parfois d’essayer et d’oser demander à unedekeg@outlook.fr

Faites connaître autour de vous.

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/presidentielle-2017/20170314.OBS6543/senat-les-enfants-fillon-reversaient-jusqu-a-70-de-leurs-salaires-a-leurs-parents.html

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….
——
« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:
GrosMots kegiens Février2016

****

 

 

****

 

Davos, ton univers impitoyable  –  Macron, l’euro, Le Pen : petit précis d’ingénie sociale

macron davos euro

Emmanuel Macron au Forum de Davos, 2016. Sipa. Numéro de reportage : AP21847613_000026.

Dans la plupart des pays, le peuple est patriote, attaché à sa culture, favorable à l’immigration à condition qu’elle soit contrôlée et donc faite de populations qui cherchent à s’assimiler en embrassant le « roman national », cher à Ernest Renan.

La sécession des élites mondialisées

Mais de plus en plus, nous dit Huntington, les élites qui sont effectivement au gouvernement se veulent internationales, opposées à toute préférence nationale, favorables à des mouvements de population massifs changeant la nature même des cultures locales et violemment opposées à tout roman national tant ils veulent que les nouveaux arrivants conservent leurs cultures nationales (?).(Faut-il virer ceux qui ne sont pas d’abord nationaux… ? Et déjà ne pas les élire)

  • Et ceux qui ne sont pas au gouvernement sont aux commandes des grands groupes multinationaux qui sont bien entendu les principaux bénéficiaires de cette mondialisation heureuse.
  • Et ceux qui ne sont ni au gouvernement ni dans les affaires sont dans les media où ils font ce que leurs copains de classe leur disent de faire.

Bien entendu, ils sont favorables à une immigration de masse qui leur permet de payer très peu les nounous pour leurs enfants, les jardiniers pour leurs propriétés ou les chauffeurs pour emmener leurs enfants à l’école. (de l’utilité des migrants de masse… Ils coûtent moins cher en esclaves volontaires et si nombreux….que la loterie devient possible et à bon compte)

Les carabistouilles de l’hyperclasse

J’ai donc pensé qu’il serait intéressant que je fasse une petite recension de leurs carabistouilles. Mon but est très simple: je veux lancer un jeu facile et tout d’exécution. (attention à la possibilité accordée par Fillon d‘utiliser légalement des armes de guerre…. pour tirer dans la foule – Nuit Ultima ratio)

Quand vous entendrez l’une de ces éminences se lancer dans une explication visant à le faire élire ou réélire, il faudra reconnaître le numéro de la carabistouille et en faire part aux autres lecteurs, en expliquant sur quel sentiment nos héros essaient de jouer pour inciter les auditeurs à voter pour eux. Les entrées reconnues comme valides auront droit à un livre gratuit parmi ceux que je réédite.

Voici donc les carabistouilles rangées sans ordre particulier.

  • Numéro 1: Vous qui êtes intelligents et qui faites quasiment partie de la super classe vous ne POUVEZ pas voter avec ces demeurés?
  • Numéro 2: si vous expliquez que dans le fond vous aimez bien votre pays, l’on vous rétorque qu’Hitler aussi aimait le sien. C’est ce que j’appelle la « réduction ad hitlerum » et cela marche parfaitement dans tous les débats télévisés.
  • Numéro 3: depuis l’an 2000 c’est-à-dire bien avant que le FN ne le dise, je dis à qui veut l’entendre que l’euro est un désastre et qu’il va disparaitre. Voilà une preuve irréfutable que je suis un partisan du FN et que donc je n’ai pas le droit à la parole dans une société civilisée.
  • Numéro 4: vous qui êtes un homme pragmatique (ce qui veut dire malhonnête en bon français), rejoignez-nous.
  • La Numéro 5 est de loin la plus subtile. Les pouvoirs souterrains qui nous gouvernent préparent longtemps à l’avance l‘arrivée d’un homme «nouveau», sans histoire personnelle, sans aucune idée à lui, dont nul ne sait d’où il vient, et cet homme se présente aux élections et est élu triomphalement.

Fillon : un péché n’est pas un crime

Prenons François Fillon qui n’ a rien fait d’illégal mais qui a peut-être fait quelque chose que la majorité de la population considère comme immoral, ce qui n’est pas la même chose. Le rôle de l’Etat est de punir le crime et non le péché, qui ne regarde que la conscience de tout un chacun. Monsieur Fillon a peut-être commis un péché (et en bon chrétien, il s’en absout. On n’est jamais mieux servi que par soi même!), mais en aucun cas un crime puisque ce qu’il a fait était autorisé par la Loi. (la preuve, à chaque « incartade » sa réponse…. « tout le monde le fait ». Il est somme toute, commun, et donc rien de particulier pour l’élire)

Par contre, si monsieur Hollande et monsieur Macron se sont servis de la justice pour biaiser les résultats de l’élection, alors là, il s’agit certainement d’un crime et ils devraient tous aller en prison si on pouvait le prouver, les juges en premier.

Si la réalité est que l’on poursuit monsieur Fillon en justice, tout en étant certain qu’en fin de compte il y aura un non-lieu une fois l’élection passée et si les media se joignent à la curée puisqu’ils sont tous détenus par des membres éminents de la superclasse, alors on pourra sans doute faire élire le pantin mentionné au paragraphe précédent, en laissant un homme à près honorable brisé avec toute sa famille sur le bord de la route.

Car la Bible, dans les « proverbes » n’a pas de mot trop dur pour le juge inique qui se soumet aux ordres des puissants. Et pour cet homme, ou cette femme, il n’y a pas de pardon possible. Le peuple, depuis un certain temps a parfaitement compris qu’il était manipulé grâce aux techniques allant de un à cinq. Il a tendance à se dire c’est de bonne guerre, je me suis fait avoir et à passer à autre chose.

Mais je suis certain d’une chose : en aucun cas, il ne pardonnera la manipulation criminelle de la justice à des fins aussi basses s’il se rend compte que l’on cherche à l’empêcher de voter pour qui il veut. Ce que je ne sais pas cependant est très important. Cette inéluctable révolte va-t-elle amener le peuple à voter pour monsieur Fillon ou pour madame Le Pen ? Il votera pour madame Le Pen s’il pense que monsieur Fillon fait partie lui aussi de la superclasse.(et madame….?)

Et dans ce cas-là, madame Le Pen sera élue. Et les hommes de Davos n’auront que ce qu’ils méritent.

 

Vous voulez creuser la mine sous leurs pieds et bourrez de dynamite comme cela se faisait pour les retranchés de 14/18, découvrez :

On a, enfin, retrouvé la cagnotte de la balise RTL, elle s‘était faite la malle au Luxembourg, histoire sde s’optimiser un peu, beaucoup…. même !

 Demandez la cagnotte d’a-venir !

Cagnotte des parlementaires, fictifs, bénéficiant des aides familiales (réelles) aux parlementaires nécessiteux, avec l’argent du contribuable

 Un parlementaire qui indique que cet argent n’est pas public, ne serait pas très clair sur les règles et le mode de fonctionnement de la République.  Ceux qui n’ont rien de litigieux qui les guette ne causent pas de la sorte…

 A quand l’examen, obligatoire,  de connaissance de la constitution, pour tout postulat électoral, pour dégager les ignorants et ne pas les laisser profiter de l’immunité indemnitaire….

 Pour s’entraîner à découvrir, mieux que dans un média qui ne donne pas de liste…. A vos paramètres  transparence fictive -Sénat sur http://wp.me/p4Im0Q-1A

(Ceux qui aideront à faire connaître les prénoms et nom de jeune fille des conjoints des sénateurs, ignorés, recevront, en remerciement de leur aide et gracieusement, le fichier mis à jour avec toutes les infos nouvelles reçues…..)

 

A noter qu’un tel fichier paramétrable, concernant les sénateurs, peut être décliné pour l’ensemble des  925 parlementaires en :

  • chambre (ici, la Haute)
  • Parti politique,
  • lien de famille (du moins ceux avérés et connus)
  • nombre d’aides familiales
  • nombre de mandats
  • département
  • Région
  • Dépassement d’écrêtage familial (après celui des revenus politiques du seul parlementaire),
  • Revenu moyen qui serait alloué à l’assistant
  • Nombre d’assistant « embauché » (de 0 à 6)

Il suffit parfois d’essayer et d’oser demander à unedekeg@outlook.fr

Faites connaître autour de vous.

 

 

http://www.causeur.fr/davos-euro-macron-ue-huntington-43120.html

 

*****

 

Entre vraies et fausses valeurs: Le nouveau prince

Entre vraies et fausses valeurs: Le nouveau prince

 

L’ensemble se doit d’être prononcé sur un ton grave, d’un air pénétré et le regard fixé au loin afin de lester le ronflement sonore des formules creuses employées d’une hexis corporelle indispensable à leur crédibilité espérée1. Il est vrai que lorsque l’on essaie de définir précisément ce concept, la tâche se révèle ardue (Cf. ses différentes définitions dans le petit Robert, pas moins de six ou sept). Sa signification est floue, pour ne pas dire incertaine. Nous vivons, aujourd’hui, dans un monde de la religion des valeurs, nouvelle bible de temps modernes. Mais quelle est la réalité de ces valeurs, sorte de vieille lune de la démagogie.

LA RELIGION DES VALEURS : LA NOUVELLE BIBLE DES TEMPS MODERNES

Sur le plan national : la bataille des valeurs.

D’une façon générale, nous assistons à une inflation langagière que soutient la prolifération des hyperboles. Le plus souvent ces valeurs sont précédées de l’adjectif possessif « nos. » Celui-ci est nécessaire à l’efficacité de cette rhétorique de l’importance et de l’autorité grâce à laquelle le locuteur se grandit et construit sa stature.

Sur le plan international : l’exportation des valeurs

À y regarder de plus près, tout ce galimatias est impressionniste, souvent à géométrie variable (ce qui vaut pour la Syrie, la Russie ou l’Iran ne vaut pas pour les pétromonarchies du Golfe). Toutes ces références à « nos valeurs » émaillent bien évidemment tous les brillants discours de nos dirigeants incapables de remettre de l’ordre dans le désordre mondial, dans ces temps de sérieuse remise en cause de la mondialisation7.

Voilà qui éclaire d’un jour pour le moins singulier la beauté et la supériorité prétendues des valeurs du monde libre. Le succès n’est souvent que le faux nez qui dissimule mal l’échec de la réalité des valeurs en ce début de XXIe siècle.

LA RÉALITÉ DES VALEURS : LA VIEILLE LUNE DE LA DÉMAGOGIE

Analyser la réalité du concept éculé des valeurs, conduit à se poser deux questions essentielles : la première au sujet de son objectif réel (le cache-sexe de son impuissance) et la seconde au niveau de son résultat objectif (la démocratie martyrisée).

L’objectif réel du discours sur les valeurs : le cache-sexe de l’impuissance

Plus les dirigeants et autres personnalités importantes du monde globalisé, qui exercent des fonctions importantes, se révèlent incapables de résoudre les problèmes politiques, sécuritaires, économiques et sociaux de leur pays et, à plus forte raison, ceux du monde, plus ils pérorent sur les valeurs ; ces chevilles rhétoriques destinées à occulter leur impuissance, leurs compromissions parfois sordides et dangereuses, et leur absence de principe (Cf. la corruption sous toutes ses déclinaisons qui gangrènent nos sociétés porteuses des divines valeurs10).

Mais en poursuivant notre raisonnement, nous parvenons à la révélation d’une contradiction ontologique entre l’objectif du discours sur les valeurs et ses résultats catastrophiques sur l’objet qu’il est censé défendre et promouvoir, la démocratie.

Le résultat objectif du discours sur les valeurs : la démocratie martyrisée

La violence incite à la violence. Comment les citoyens manifestent-ils leur mécontentement et leur désarroi face à cette situation ?

 Aujourd’hui, l’impensable est possible, probable tant les dirigeants avancent aveugles tels des somnambules sans cap ni boussole.

 L’esquive par le procès d’intention démontre ses limites. Quand on se sert d’une cause, celle des valeurs, on la dessert. Les dimensions de la « dé-démocratisation » se dessinent de plus en plus clairement. Les choix de sociétés et de valeurs qui se présentent à nous, d’un continent à l’autre, ont des enjeux redoutables, non seulement mondiaux mais « globaux » en ce sens que, de proche en proche, ils se contaminent les uns les autres et semblent parfois former comme une condition d’impossibilité pour un traitement rationnel de leurs propres données11.

Les Occidentaux sont pris à leur propre piège, celui des valeurs qu’ils ont voulu imposer au monde et qu’ils ne parviennent pas, en dernière analyse, à faire respecter chez eux. À trop vouloir imposer une prétendue paix des valeurs, ils sont parvenus au tour de force de faire régner la guerre des anti-valeurs et, au passage, à se faire détester par le plus grand nombre.

UN NOUVEAU REMAKE DE « L’ÉTRANGE DÉFAITE »

Chacun apportera sa réponse. Une chose est certaine. Avec ce mantra des valeurs, les Occidentaux sont les héros d’une mauvaise fable, d’une ridicule farce qui n’est qu’une pâle copie de cette suite pastichée et imaginaire du film les Tontons flingueurs de Georges Lautner (dialogues de Michel Audiard), qu’est le bal des faux-derches… mais en moins amusant et distrayant.

 

Effectivement, nous sommes en guerre. Mais c’est la guerre des valeurs entre les dirigeants et les refusant-de-dirigeance. Mais de là à dire qu’elle est civile quand elle est plus que cela… Mais le mot n’existe pas encore! Il va falloir l’inventer et vite.

On ne fait plus confiance aux élites…!. Alors à qui?

Quelle valeur peut-on accorder à des escrocs soit disant Lego?

 

http://reseauinternational.net/entre-vraies-et-fausses-valeurs-le-nouveau-prince/

 

***

 

Paul Mumbach : Patrimoine Macron – une Haute Autorité pour la transparence… pas très transparente !


 Résultat de recherche d'images pour "basse autorité opaque" (Mais que macronique de grand Orient….)
 

Paul Mumbach,
 candidat des maires en colère, a saisi, avec deux autres maires, la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) sur des interrogations concernant la déclaration de revenus et de patrimoine faite par Emmanuel Macron le 24 octobre 2014. La HATVP vient de leur répondre. En leur indiquant qu’elle ne peut pas les tenir au courant pour cause de secret professionnel… Un sacré manque de transparence pour nos maires. Réaction.

 

Mais qui voudrait empêcher Micron d’accéder à la propriété de L’Elysée…. Le seul intègre que le pays renfermerait. La preuve la HATPVP n »a rien sur lui. Mais la HATPVP, n’est nullement le Fouquier-Tinville, qui eut l’idée de propager des rumeurs pour juger la reine Marie-Antoinette. Rien de bien changé depuis 228 ans…. C’est beau une révolution qui dort sur des lauriers qu’elle n’a pas encore gagnés! Et pourtant; ils sont nombreux à vouloir postuler à ce poste de pourvoyeur échafaud sans ascenseur (et encore moins social)

 

http://www.bvoltaire.fr/paulmumbach/patrimoine-macron-haute-autorite-transparence-tres-transparente,318860

 

*****

 

Dette de la France… le début de la fin ? Le billet d’Hubert Boeltz

 

 Nos grands médias nationaux ont décidé de nous imposer LEUR vision des enjeux de la prochaine élection présidentielle française. Ils se repaissent principalement des « affaires » au lieu de nous « éclairer » sur la situation réelle de la France. Il me semble qu’ils ont « leur travail à faire » pour nous livrer un maximum d’éléments nous permettant de choisir notre futur président de la République. Pardonnez mon énervement, mais « ça commence à me courir sur le haricot » !!Préoccupé, tout comme vous, de la préservation de mon patrimoine, je vous propose de faire ensemble un état des lieux et plus particulièrement ce qu’il en est de la dette de la France. Cela nous permettra de mettre en perspective le coût des « promesses » des différents candidats actuellement déclarés.Afin d’être plus « digestes », mes propos seront illustrés d’un maximum de tableaux et graphiques.Mes plus anciens lecteurs se souviendront que mon billet du 13 avril 2012 commençait par cette phrase : « La question n’est pas de savoir si la France va faire faillite, mais de savoir quand et l’échéance se rapproche dangereusement. »Où en sommes-nous près de 5 années plus tard ? Notre dette publique n’a cessé d’augmenter.

Près de 2 200 milliards d’euros.

chiffres_dette

À chaque seconde que vous prenez pour lire ce billet, la France s’endette de 2 665 euros !!

S’il vous plaît, lisez vite afin de ne pas trop alourdir la note.  Voyez vous-mêmes les chiffres. En temps réel. Ceux-ci sont tellement ÉNORMES qu’il est difficile de se rendre compte de ce qu’ils représentent. Merci à Planétoscope pour cette illustration plus parlante.

planetoscope

 

Le montant de la dette n’est pas tout. Vous savez bien que « le diable se cache dans les détails ». C’est pourquoi, dès le 25 mars 2013, j’abordais la question de la crédibilité de notre pays vis-à-vis de nos prêteurs et aussi celle de nos élus vis-à-vis des électeurs que nous serons… très prochainement, ne l’oublions pas.

Même si « ON » en parle peu, il y a d’autres élections après la présidentielle. En effet, les 11 et 18 juin prochain nous élirons nos députés. Ceux-ci formant un collège avec des élus locaux pour à leur tour élire les sénateurs le 24 septembre de cette année. Observez bien l’évolution des « soutiens » aux candidats déclarés en cette période judiciairement agitée. Nos députés ne pensent qu’à sauver leur tête et tout faire pour être réélus. C’est pitoyable. Mais revenons à notre propos.

« Notre dette présente une caractéristique particulière, elle est détenue aux deux tiers par des non-résidents français. Cela signifie que nous sommes exposés, très majoritairement, au bon vouloir de créanciers étrangers. »

Donc, ce 27 février 2017, le journal The Telegraph nous apprend que des fonds de pension et des assureurs japonais cherchent, depuis novembre 2016, à se défaire des bons du Trésor français qu’ils ont souscrits au moment du premier QE de la BCE. Nos amis japonais se rappellent brusquement qu’ils en ont achetés 13 %.

Mais pourquoi diable ces institutions japonaises seraient-elles inquiètes ? Peut-être bien à cause du délabrement politique dans lequel nous ne cessons, depuis quelques années, de sombrer.

  • Inquiets, peut-être suite aux déclarations de l’un des candidats à la présidence du pays ? Quand Benoit HAMON propose une renégociation de la dette française. (Ça ne vous rappelle pas la Grèce ?)
  • Inquiets, quand le patron d’un des plus gros hedge funds recommande la vente de la dette française depuis plusieurs mois ? (Les taux d’emprunt de l’OAT étant passés de 0,20 % à 0,80 % en deux mois.)

Des assureurs japonais ? Vous avez dit des assureurs ? Mais au fait, si je calcule bien, puisqu’au 3e trimestre 2016 les étrangers détiennent 60,10 % de notre dette souveraine, il en reste 39,90 % qui sont détenus par des institutions françaises… dont 18 % par… des sociétés d’assurance. Presque la moitié !!

detenteurs

Résumons :

  • Des assureurs japonais ont peur de ne pas être remboursés par « l’emprunteur France ».
  • Beaucoup d’assureurs français figurent parmi les plus gros acheteurs de « la dette France »

Une loi (SAPIN 2) vient « opportunément » permettre au gouvernement de « restreindre temporairement la libre disposition de tout ou partie des actifs ».

Quelles conclusions en tirer pour nos patrimoines ? Et plus particulièrement pour nos contrats d’assurance vie ? Et encore plus spécifiquement pour les fonds en Euros de ceux-ci ?

Je vous laisse réfléchir à ces questions et vous dis « à la semaine prochaine » pour essayer de comprendre en quoi le poids de cette dette est si important, pour les pessimistes, ou s’il est très relatif, comme le pensent les optimistes.

 

Et dire que l’on ne se bat que pour un vulgaire déficit 3%, en oubliant de dire que chaque déficit est une dette l’année suivante. Et certains économistes de renom de Bercy nous disent qu(ils luttent contre la dette. Comment peut-on lutter contre ce que l’on favorise allant jusqu’à l’alimenter. Et le peuple bon enfant dit et dira amen…

Il a déjà tellement avalé de couleuvres…..

Il n’y  a que des dirigeants pour justifier la dissociation dette-déficit et déficit-dette

 

 

https://www.insolentiae.com/dette-de-la-france-le-debut-de-la-fin-le-billet-dhubert-boeltz/

*****

Les présidentielles, comme si vous y étiez et quoique l’on en dise ou pas :
  1. E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un cap’tain défunt et défaut) : vrp-fillon-f-ump (ses premiers maux) et http://wp.me/p4Im0Q-1nR (ses derniers mots, incapable…..s)
  2. La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés » (pour Peuple dépité)
  3. « Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) – http://wp.me/p4Im0Q-141
en savoir plus, beaucoup plus :il-etait-une-fois-2017
La guerre des vieux jeunes premiers (en finale de lutte) :
  1. Fillon fillon-putatif   et fiche-transparency-fillon  Toujours en primaire avec lui-même, après l’officielle des spectacles
  2. Valls – valls-putatif    Exit Valls, place à Hamon…. il va nous faire le coup de tous-en-Khamon
Bientôt il ne va plus rester que Hamon (mais restera t-il vraiment s’il est le seul à oser….?)! Faut-il, dès lors voter s’il est le seul compétiteur? – 14 – Patrimoine 2014 – Benoit Hamonfiche-transparency-hamon

…..

La révolution citoyenne se tire… ailleurs  :
« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :   http://wp.me/p4Im0Q-141

 

….

FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?
Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

  • Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –  13/12/2016   160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom. Cazeneuve promu premier ministre a devancé l’avenir en faisant voter, au 13/12/2016, une prolongation anticipée, de 3 mois supplémentaires jusqu’au 15/06/2017 (entre les deux tours des législatives et sans possibilité de modifier quoique ce soit et pour qui que ce soit)
  • Dernière nouvelle. Le pouvoir s’affole et n’attend pas l’échéance programmée du 26/01/2016. Cazeneuve, à peine promu 1er ministre, fait voter . Quelle fin de mandat pitoyable…. avec un état en urgence d’impossibilité à se réformer… et demain ne s’annonce guère mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011

 …..

L’état en urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi 13, réputé jour de chance… Pour qui?) au :

(partie visible de l’ice-berg appelée à disparaître, dès la levée de l’embargo liberticide, à usage, exclusif, des seules libertés des citoyens et non  des terroristes…qui s’en battent l’œil La preuve par Nice.)
État d’urgence ordinaire et « normale » : 
Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant! Prolongation, avant la date de fin, et à nouveau pour 6 mois jusqu’à l’installation du nouveau pouvoir (Acte 1 de Cazeneuve, nouveau premier ministre….)

 ……….

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé
L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)
 Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)
un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)
Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout (et pas seulement la nuit). Il n’est que temps, déjà, en 2017!

 

 

 

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)
Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!
Il est vrai que c’est tellement banal qu’un état d’urgence…..
  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils oserons nous demander (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état c’est l’état d’urgence. L’urgence du peuple c’est de virer tous les urgentistes…..  2 Programmes diamétralement opposés)

 

……

De la constitution de l’état d’urgence abusif :
Article 21 Préambule de la constitution :
    • « Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »
  • (En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple! et non les ersatz du pouvoir
en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

…..

 En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici….

………

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!
Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..
Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

…. au 15/07/2017 – et Valls corollaire du 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force, après Hamon…..

 

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

Advertisements

Occasionnellement, certains de vos visiteurs verront une publicité ici.

En somme, la pénélopeGate n’a été qu’un moyen d’attirer l’attention, sur les conditions misérables, des parlementaires, contraints de piquer dans les caisses, pour savoir vivre… (by keg – 11/03/2017)

Publié le Mis à jour le

Le choix du jour : «parlementaire magouillard» ou  «politicard augmenté»
le-decretage-des-crets   (les aides familiales des détournements…détournées)
  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

Der des der

Une activiste burundaise empêchée de s’exprimer devant le Conseil de sécurité

Elle dit la vérité, il faut la museler……. un Conseil?

http://www.france24.com/fr/20170310-droits-homme-activiste-burundaise-non-grata-onu-veto-russie-chine-carine-kaneza

 

———-

Exercez-vous à la découverte par les chiffres en présidentiels :
au 27/01/2014 – Pénélope n’était pas inscrite au cheptel des « aides familiales accordées aux nécessiteux », tel que transmis à la HAPVP et signé sur l’honneur (avec à la clé les 45 000€ d’amende pour…. – fiche-transparency-fillon
Les politicards sont friands d’affaires. C’est vrai qu’ils s’emmerdent à politiquer, alors autant que ce soit juteux…. Pour que vous aussi vous puissiez jouer, paramétrez ce qui suit : digest-tranparency3
  • en V7 : 14 possibilités
  • en W15 : 11 possibilités
  • en U15 : 9 possibilités
(cellules en jaune) et vous voici avec la possibilité de 1386 tableaux possibles d’analyse. C’est entièrement gratuit (étude en cours des assistants parlementaires : 196 parlementaires analysé sur 925 répertoriés). Il vous suffit d’oser regarder la réalité…. et sans le moindre parti pris, avec le seul souci citoyen au service des citoyens.

———–

je ne voterai pas pour mes bourreaux. La révolte d’un « pupille de la Nation non juif », trop con pour apprécier le bonheur promis par des-put-a-tifs (ne parlons pas des chauves)   (en abrégé : http://wp.me/p4Im0Q-1sO)

Français quand vous saurez……que :

Les politiques ont trouvé le moyen de leurs augmentations de revenus…. (mais pas de leur compétence et efficacité!), ils magouillent et ensuite nous invitent à accepter leurs améliorations appelées à enrayer leurs précédentes magouilles, ….. Jusqu’aux suivantes…… ! Merci pour ces bons moments de je!

 

….. et avec un peu de recul….

Pour lutter contre les magouilles des politiques :

  • les augmenter
  • supprimer les politiques

Quelle solution, vous, citoyen, vous préconisez?

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Julien Dray veut doubler le salaire des députés… pour éviter la corruption !

 

Résultat de recherche d'images pour "combinards"
Les électeurs apprécieront.
 

Pour éviter la tentation qu’il semble considérer comme une seconde nature des élus, Julien Dray, apparatchik du socialisme canal historique, propose de doubler le salaire des députés. Voilà qui va assurément réconcilier le PS avec les sans-dents…

Drôle de bonhomme, ce Julien Dray. Militant trotskiste à la LCR, vice-président de l’UNEF-ID avant de rejoindre le Parti socialiste de Mitterrand et de fonder SOS Racisme avec Harlem Désir, c’est sous ses rondeurs un esthète ; un petit chose accro aux belles choses qui n’a toujours vécu qu’en politique.

Il y a mené une jolie carrière semblable à celle de tous ses amis agitateurs d’extrême gauche, meneurs des manifestations estudiantines avant d’aller pantoufler sous les ors de la République : Harlem Désir, David Assouline, Benoît Hamon, Nasser Ramdane, Bruno Julliard, Delphine Batho, Isabelle Thomas… tous passé par la FIDL, l’UNEF et SOS Racisme.

À cela, il y aurait heureusement des contreparties et, pour commencer, l’interdiction des « emplois familiaux » qui, bien que payés par le contribuable, coûtent aujourd’hui si cher à François Fillon. C’est un « système généralisé », dit Julien Dray, qui « consiste à rémunérer ou à accorder des compléments de rémunération aux parlementaires à travers le système des collaborateurs ».

On découvre, d’ailleurs, en suivant la démonstration de Julien Dray, qu’il existe un système encore plus subtil, et qui avait échappé sans doute à la plupart d’entre nous, pour améliorer l’ordinaires des élus : la permanence. Aujourd’hui, explique Le Point, auquel l’élu s’est confié, « les parlementaires achètent eux-mêmes avec l’argent du contribuable les locaux de leur permanence et, à la fin de leur mandat, ce bien revient dans leur patrimoine immobilier. C’est donc un local professionnel qui, en vérité, devient une source d’enrichissement personnel. » Julien Dray propose donc que l’Assemblée achète elle-même les permanences et les mette à disposition des élus le temps de leur mandat. Enfin, c’est également l’Assemblée qui paierait directement les salaires des attachés parlementaires.

Mais alors, si tout est réglé en amont par le contribuable, où est la nécessité d’offrir un total de 12.000 euros à chaque député ? Réponse de Julien Dray : « Soyons sérieux, si on veut régler le problème de la corruption, un député a besoin de 9.000 euros nets par mois. »

Les électeurs apprécieront.

On en est donc au règne du chantage :

  • revenu à 9 000€ (loi d’écrétage à 13 500€ mois, déjà dépassé par quelque 6 parlementaires. Pour repartir à zéro, il faudrait passer  à 15 200€ soit une base à 10 133€. mais que fait Dray pour proposer de telles mesures insuffisantes)
  • ou emploi des aides familiales à parlementaires nécessiteux

Quel parlementaire osera voter contre ce racket-chantage (parce qu’ils se votent les lois d’aménagement de leur bien-être, à l’unanimité).

La chanson est bien connue. on a financé publiquement les partis politiques pour éviter les magouilles…. et vous constatez qu’effectivement, elles ont disparues, illico!

Et nous…. nous regardons tout cela en disant amen, comme on regarde la fonte de notre pouvoir d’achat…

Chouette on va assister à l’interdiction du contournement de la loi d’écrêtage et ses praticiens vont devoir se reconvertir….le-decretage-des-crets   (les aides familiales des détournements…détournées). Il y a du chômage dans l’air du gratin

Quelle va être la hausse des revenus faibles et des retraites, 0,05%?

 

http://www.bvoltaire.fr/mariedelarue/julien-dray-veut-doubler-salaire-deputes-eviter-corruption,318380

 

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….
——
« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:
GrosMots kegiens Février2016

****

 

Les Economistes atterrés jugent Macron : « L’économie en marche arrière »

Les Economistes atterrés jugent Macron : "L'économie en marche arrière"
Macron le 23 juillet 2015, alors ministre de l’Economie, s’apprête à signer le plan Juncker. (ERIC PIERMONT / AFP)

Dany Lang et Henri Sterdyniak, signataires du manifeste des Economistes atterrés, étrillent les propositions du leader d’En Marche !

 

Dans une note de huit pages intitulée « Emmanuel Macron, l’économie en marche arrière », les Economistes atterrés ont passé à la loupe les propositions économiques du candidat Emmanuel Macron. Le résultat est sans appel : sous la plume de Dany Lang (université Paris-13) et Henry Sterdyniak, directeur du département Economie de la mondialisation de l’OFCE, ils étrillent le programme du leader d’En Marche!. Il n’est à leurs yeux ni socialiste, ni écologiste mais « néo-libéral » :

Ce qu’il reprochent à ce programme « néo-libéral » ?  

  • L’absence de remise en cause des « politiques d’austérité imposées par les instances européennes ».
  • « La continuité économique » de la politique menée par François Hollande, sans « aucun objectif ambitieux, ni en matière de croissance ni en matière d’emploi ».
  • « L’uberisation généralisée » de l’emploi, ou « l’implosion du droit du travail » amorcée par la loi Travail.
  • Des recettes inadaptées : les baisses d’impôts risqueraient d’engager la France « dans la concurrence fiscale » ; les exonérations et baisse de cotisation de jouer contre l’emploi ; la réforme de l’ISF de se transformer en « cadeau pour les plus riches » ; ou encore la baisse de la taxe d’habitation de peser lourd sur les collectivités locales…
  • Le primat de l’austérité, « politique restrictive incapable de relancer les débouchés des entreprises ».
  • L’absence criante de propositions en matière de régulation financière, de transition écologique, de relance industrielle.

 

Faites vos jeux, camarades ….. Les banques prolétarisées volent au secours…. ! Ne demandez pas de qui, cela coule de source. Si vous n’avez pas compris, vous êtes indignes de voter un putatif, quel qu’il soit!

Le changement hollandais est en route… Laissez lui le temps d’arriver. Vous verrez, après, vous serez heureux….. Preuve qu’en politique ce n’est qu’à faire de confiance, en eux….

 

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/presidentielle-2017/20170309.OBS6351/les-economistes-atterres-jugent-macron-l-economie-en-marche-arriere.html

 

****

 

Toi aussi, fabrique ton sondage  –  Et trouve le résultat qui t’arrange

 

Bulletins de vote du premier tour de la primaire de la gauche à Lyon, janvier 2017. SIPA. 00789838_000018

Un sondage, c’est un peu comme la bombe atomique du tonton de Boris Vian qui la fabrique dans son garage et qui comprend soudain une chose évidente :

 

Voilà des mois et des années

Que j’essaye d’augmenter

La portée de ma bombe
Et je n’me suis pas rendu compt’
Que la seul’ chos’ qui compt’
C’est l’endroit où s’qu’ell’ tombe

Boris Vian – La java des bombes atomiques… par chansonfrancaisetv

Un sondage doit toucher un public bien déterminé dans un journal bien déterminé. Il a pour ambition de prêcher des convaincus. Des convaincus qui aiment se faire peur ou voir confortée leur vision du monde. Le sondage est ce mal qui nous fait du bien : cette fois-ci, ce n’est pas de Boris Vian, c’est de Léo Ferré.

Ainsi, un grand journal du soir écrit en première page et en grosses lettres dans son édition du 7 mars : « Un tiers des français se disent en accord avec les idées du Front national. »  On pourrait pour une fois se demander le but de ce sondage, plutôt que s’interroger sur le sens du résultat. Par exemple, se demander s’il ne s’agit pas de mobiliser les troupes démotivées de la gauche et de justifier les ralliements à Macron comme ultime barrage à Marine Le Pen. Ca peut toujours marcher, on ne sait jamais. Ca a bien marché avec Delanoë.

« Préférez-vous une société réellement communiste ou qu’un tremblement de terre détruise la France et qu’elle soit ravagée par la peste ? »

C’est peut-être pour ça qu’on n’a pas commandé de sondage, à droite, sur la fiabilité des députés UDI ou sur la crédibilité de Fillon qui déclare dans un meeting à Orléans : « Les voyous doivent redécouvrir ce qu’est la loi » (celui qui sait dire cela ira loin. Il en connaît tellement un rayon…..). Là, on risquerait plutôt la démobilisation et  de se retrouver ave un résultat peu conforme aux attentes des commanditaires. A moins de poser la bonne question, comme le tonton de Boris Vian. Par exemple,  « Trouvez vous digne l’attitude des députés UDI ou préférez vous être atteint du typhus ? » ou bien « Le discours de François Fillon sur le respect de la loi est-il crédible ou préférez-vous être privé de la vue pour le restant de vos jours ? »

Moi, par exemple, si j’avais les moyens, je commanderais au Monde et, soyons fou, au Figaro et à Libération un sondage sur la popularité, à la veille de cette élection, des idées du Parti Communiste.  Et pourquoi pas ? Il faut juste, encore une fois, choisir la  bonne question. Par exemple: « Préférez-vous une société réellement communiste ou qu’un tremblement de terre détruise la France et qu’elle soit ravagée par la peste ? ». Je crois que je prouverais alors aisément à quel point les idées communistes sont en forme.  Je vois déjà les grands titres barrant la une : « Neuf français sur dix se disent en accord avec les idées du PCF »

Ca me redonnerait le moral, tiens. Et toute ma confiance dans les sondages.

 

Le seul sondage valable : êtes vous réellement informés de ce que sont les candidats qui vous supplient de voter pour leur bonheur (celui qu’ils nous imposent comme devant être le votre – selon eux  – mais voilà ils sont eux et pas nous., Alors que le bonheur dont ils parlent, n’est que le leur et celui de leurs très proches, familles et amis… et en la matière ils ne sont pas nombreux)?

La réponse serait alors un vote blanc massif aux présidentielles et aux législatives.

 

 

http://www.causeur.fr/sondages-fn-presidentielle-medias-le-monde-43178.html

 

*****

 

Diagnostic par robot, consultation par webcam : l’intelligence artificielle menace la médecine en chair et en os

Diagnostic par robot, consultation par webcam : l’intelligence artificielle menace la médecine en chair et en os

La médecine est-elle un simple raisonnement par arborescence logique, fût-il complexe ? C’est ce que pense à l’évidence le Dr Ali Parsa, fondateur de la société Babylon Health au Royaume-Uni, qui propose de remplacer le généraliste par un robot doté d’une intelligence artificielle… et de s’approprier en conséquence une bonne partie des revenus du corps médical. On appelle ça soit une rupture technologique soit une forme sophistiquée de hold-up d’une profession sur une autre. Parsa affirme que les robots vont bientôt être capables d’établir des diagnostics « plus fiables et plus rapides » qu’aucun autre médecin. L’homme est à l’origine d’un projet controversé de l’assurance-maladie britannique, le NHS, qui entend utiliser des automates pour répondre aux appels téléphoniques médicaux. Le service est déjà testé dans cinq municipalités londoniennes. Babylon Health veut aller plus loin, en lançant un service national permettant aux patients de recevoir un diagnostic complet par Smartphone sans avoir à consulter leur généraliste.

Le diagnostic par robot, une menace pour la médecine humaine

Le système de Babylon Health en cours d’expérimentation demande au patient d’indiquer ses symptômes. L’intelligence artificielle détermine le degré d’urgence pour chaque cas et oriente la personne vers les urgences du NHS, vers une pharmacie ou envoie une équipe au domicile.

Pour ménager les médecins, Parsa indique que l’avenir pourrait ainsi voir les praticiens se concentrer sur le traitement plutôt que sur le diagnostic, en travaillant de concert avec l’intelligence artificielle.

De l’art à la mécanique : l’intelligence artificielle remplace le médecin par un robot

Les critiques apparaissent déjà.

Le patient paie soit 25 livres (30 euros) pour une consultation par webcam avec un médecin libéral, soit il s’abonne pour 5 livres par mois pour un accès illimité. 190.000 personnes ont déjà souscrit, et 120 entreprises l’ont fait pour leurs personnels.

La consultation webcam prend de l’ampleur au Royaume-Uni

Des associations de malades ont mis en doute la sécurité de ces systèmes automatisés. Ils soulignent que les médecins en ligne n’ont pas accès aux dossiers médicaux et que ce type de relation désincarnée pourrait laisser passer des symptômes qui ne sont détectables qu’en présence réelle. Par ailleurs, des critiques sur une « privatisation » du NHS se font entendre, alors que ce service public subit une cure d’austérité sans précédent.

 

Avant, en Chine, on payait les médecins que dans la mesure où leur patient se portait bien.

Actuellement le patient est devenu une rente de situation…. Une visite médicale payée pour un simple renouvellement d’ordonnance…..  C’est vrai que c’est un acte spirituellement médical que de dupliquer une ordonnance (il faut au moins Bac + 8 …!)

 

http://reseauinternational.net/diagnostic-par-robot-consultation-par-webcam-lintelligence-artificielle-menace-la-medecine-en-chair-et-en-os/

 

***

 

 

 

*****

 

Allemagne: cinq centrales nucléaires évacuées par crainte d’un crash aérien

Cinq centrales nucléaires ont été évacuées dans le nord de l’Allemagne suite à une perte de contact dans l’espace aérien du pays avec un avion de ligne reliant la Hongrie au Royaume-Uni et qui a duré 22 minutes.

Un Boeing 787 Dreamliner d’Air India avec 239 passagers à son bord reliait la Hongrie au Royaume-Uni. Selon le quotidien Spiegel, la perte de contact d’une durée de 22 minutes avec l’avion dans l’espace aérien allemand a poussé les autorités à déclencher l’évacuation de cinq centrales nucléaires dans le nord du pays.

En outre, deux Eurofighter des forces aériennes allemandes ont escorté l’avion « silencieux » jusqu’à Cologne. Une erreur technique ou humaine pourrait être à l’origine de la perte de contact.

Au cours des dernières semaines, c’est le deuxième cas de ce type impliquant un avion indien. Mi-février, un appareil d’une autre société en provenance de ce pays avait coupé le contact dans l’espace aérien tchèque. Cet incident, lui aussi, s’était terminé sans encombre: l’avion avait atterri dans un des aéroports londoniens.

 

La sécurité au vol….. . Quand l’Homme s’entraîne à être objet de frayeur. On en connaît un rayon. On a cela en nucléaire…. Nul n’a pu empêcher le crash d’un Boeing sur un gratte-ciel en pleine vie américaine…. Et on éviterait un tel écrasement sur une petite centrale, moins haute qu’une tour de refroidissement…

Le passager a quand même le choix de sa fin de course-vol :

  • cramékaze nucléaire
  • descendu en flamme par appareil allié et ailé

Qui a dit que le voyage aérien n’avait aucun piment…. Et dans un tel cas, la compagnie rembourse t-elle le montant du trajet pour non aboutissement de devoir?

 

https://fr.sputniknews.com/international/201703101030410664-allemagne-centrales-nucleaires-evacuees/

*****

Les présidentielles, comme si vous y étiez et quoique l’on en dise ou pas :
  1. E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un cap’tain défunt et défaut) : vrp-fillon-f-ump (ses premiers maux) et http://wp.me/p4Im0Q-1nR (ses derniers mots, incapable…..s)
  2. La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés » (pour Peuple dépité)
  3. « Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) – http://wp.me/p4Im0Q-141
en savoir plus, beaucoup plus :il-etait-une-fois-2017
La guerre des vieux jeunes premiers (en finale de lutte) :
  1. Fillon fillon-putatif   et fiche-transparency-fillon  Toujours en primaire avec lui-même, après l’officielle des spectacles
  2. Valls – valls-putatif    Exit Valls, place à Hamon…. il va nous faire le coup de tous-en-Khamon
Bientôt il ne va plus rester que Hamon (mais restera t-il vraiment s’il est le seul à oser….?)! Faut-il, dès lors voter s’il est le seul compétiteur? – 14 – Patrimoine 2014 – Benoit Hamonfiche-transparency-hamon

…..

La révolution citoyenne se tire… ailleurs  :
« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :   http://wp.me/p4Im0Q-141

 

….

FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?
Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

  • Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –  13/12/2016   160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom. Cazeneuve promu premier ministre a devancé l’avenir en faisant voter, au 13/12/2016, une prolongation anticipée, de 3 mois supplémentaires jusqu’au 15/06/2017 (entre les deux tours des législatives et sans possibilité de modifier quoique ce soit et pour qui que ce soit)
  • Dernière nouvelle. Le pouvoir s’affole et n’attend pas l’échéance programmée du 26/01/2016. Cazeneuve, à peine promu 1er ministre, fait voter . Quelle fin de mandat pitoyable…. avec un état en urgence d’impossibilité à se réformer… et demain ne s’annonce guère mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011

 …..

L’état en urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi 13, réputé jour de chance… Pour qui?) au :

(partie visible de l’ice-berg appelée à disparaître, dès la levée de l’embargo liberticide, à usage, exclusif, des seules libertés des citoyens et non  des terroristes…qui s’en battent l’œil La preuve par Nice.)
État d’urgence ordinaire et « normale » : 
Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant! Prolongation, avant la date de fin, et à nouveau pour 6 mois jusqu’à l’installation du nouveau pouvoir (Acte 1 de Cazeneuve, nouveau premier ministre….)

 ……….

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé
L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)
 Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)
un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)
Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout (et pas seulement la nuit). Il n’est que temps, déjà, en 2017!

 

 

 

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)
Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!
Il est vrai que c’est tellement banal qu’un état d’urgence…..
  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils oserons nous demander (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état c’est l’état d’urgence. L’urgence du peuple c’est de virer tous les urgentistes…..  2 Programmes diamétralement opposés)

 

……

De la constitution de l’état d’urgence abusif :
Article 21 Préambule de la constitution :
    • « Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »
  • (En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple! et non les ersatz du pouvoir
en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

…..

 En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici….

………

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!
Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..
Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

…. au 15/07/2017 – et Valls corollaire du 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force, après Hamon…..

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

Il y a le « vote blanc » et le « vote poire » nouvelle « passe-crassane » électorale…..La récupération payante pour qui veut amasser près de 4 millions (by keg – 02/03/2017)

Publié le Mis à jour le

Le choix du jour : «Vote blanc» ou  «vote Guyot»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

Der des der

Fillon maintient sa candidature, l’UDI « suspend » sa participation à la campagne

C’est le jeu des vases non communicants. François qui reste, François qui part…..  Qu’est devenue la volonté de présider un jour… Qui (et heureusement pour nous) n’est pas toujours (ce serait mossad que de ne plus pouvoir se marrer, tous les 5 ans, du grand Guignol des « grands ». Nous ne serions plu gay, car c’est bien connu gay et mossad ne font pas bon ménage et en sont toujours au qui s’ra elle!) L’UDI suspend son vol électoral (mais pas forcément de l’argent public…. 15 parmi les 92 vérifiés sur les 159 épinglés. Ils sont 72 alités en chambres confondues – cf : digest-tranparency )

http://www.france24.com/fr/20170301-direct-live-fillon-maintient-candidature-presidentielle-mise-examen-defection-partisan

———-

Exercez-vous à la découverte par les chiffres en présidentiels :
Les politicards sont friands d’affaires. C’est vrai qu’ils s’emmerdent à politiquer, alors autant que ce soit juteux…. Pour que vous aussi vous puissiez jouer, paramétrez ce qui suit : digest-tranparency
  • en U7 : 14 possibilités
  • en V15 : 11 possibilités
  • en T15 : 9 possibilités
et vous voici avec la possibilité de 1386 tableaux possibles d’analyse. C’est entièrement gratuit (étude en cours des assistants parlementaires : 196 parlementaires analysé sur 925 répertoriés). Il vous suffit d’oser regarder la réalité…. et sans le moindre parti pris, avec le seul souci citoyen au service des citoyens.

———–

je ne voterai pas pour mes bourreaux. La révolte d’un « pupille de la Nation non juif », trop con pour apprécier le bonheur promis par des-put-a-tifs (ne parlons pas des chauves)   (en abrégé : http://wp.me/p4Im0Q-1sO)

Français quand vous saurez……que :

 Il ne suffit pas de prendre les électeurs pour des poires pour être élu…. Surtout en mode crapule. Un vote blanc est un vote blanc et non un vote Tartempion….  qui n’est qu’un énième candidat , un de plus. le vote blanc se passe de nom….. pour dire « NON »

….. et avec un peu de recul….

Il y a « vote blanc citoyen » et « vote blanc-poire ». Il y a le vote blanc qui refuse les non choix et le vote blanc nominatif (qu’est, au fait, un vote blanc?). Qu’elle différence d’avec une candidature partisane telles toutes celles (40, aux dernières nouvelles), qui permettraient une moyenne de voix possible à raison de 45% de non-vote :  blancs-nuls et abstentions, à une moyenne de 1,35% des exprimés, soit 607 000 voix…. Bonjour la représentativité du pouvoir.Il est vrai qu’avec 2 millions de voix il serait alors au second tour … et certainement encore aux prolongations…. Allez savoir!

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Cliquez pour la démocratie ! (par le Parti du vote blanc)

 Protesters at the barricades in Les MisérablesLe Cercle des Volontaires relaie ici une initiative originale de Stéphane Guyot, du Parti du vote blanc, pour l’aider dans sa quête pour les fameuses 500 signatures d’élus, qui pourront lui permettre de se présenter aux élections présidentielles.

Stéphane Guyot se présente aux présidentielles pour rendre visible, par sa candidatures, les votes blancs, qui ne sont actuellement pas comptés dans les résultats des élections, malgré le nombre important de Français qu’ils représentent.

Il nous explique ci-dessous sa démarche dans une lettre qu’il nous a adressé.

 


Un clic pour la démocratie

Ils étaient plus de 2 millions en 2012 à avoir glissé dans l‘urne un bulletin « blanc  » ou une enveloppe vide. 2.154.956 pour être précis, soit près de 6% du corps électoral, qui ont ainsi exprimé leur insatisfaction politique face aux choix qui leur étaient proposés. 6% des voix soigneusement et légalement écartées des résultats.

En manifestant leur volonté d’une autre politique, ces électeurs-là ne méritent-ils pas eux aussi d’être pris en considération dans notre système électoral ? C’est toute la question que pose ma candidature à l’élection présidentielle. Une question également posée par 83% des français et plus de 200.000 signataires de la pétition lancée sur Change. Question à laquelle les 44.000 élus devront répondre à partir du 27 février.

C’est à cette date en effet que débutera la période officielle de recueil des parrainages. Nul doute qu’ils seront abondamment sollicités par nombre de « petits candidats » qui chercheront à les convaincre du bienfondé de leur démarche. C’est même déjà le cas. Mais contrairement à ces marchands de rêves, ma candidature n’a pas la prétention de remporter le scrutin. Elle a pour objectif de rendre visible ces 2 millions de votants dont le vote – donc l’opinion – ne compte pas. En réintégrant ces 6% au décompte officiel, cette victoire démocratique aura des conséquences politiques (et financières) sans précédent sur l’issue du scrutin.

Cette candidature n’est évidemment pas partisane. Elle est portée par une équipe de simples citoyens, libres et non-encartés. Elle n’engage donc pas les signataires ou leurs communes dans un quelconque positionnement idéologique.

Cette candidature n’est donc pas dangereuse pour le bon déroulement de l’élection. Avec un potentiel de 6% à 10% d’intentions de vote, soit davantage que l’ensemble des petits candidats réunis, elle ne pourra empêcher l’accès au second tour à 2 finalistes qui seront dès lors réellement désignés par adhésion autour d’un projet et non par simple opposition aux candidats sortants.

A deux mois de l’échéance, ils sont encore nombreux, ces électeurs, à considérer l’offre électorale comme inadaptée ou défectueuse. 50% d’entre eux déclarent ne pas savoir pour qui ils iront voter au 1er tour de l’élection présidentielle. Ne nous y trompons pas. Il ne s’agit pas là d’une forme d’indécision passagère, mais bien la preuve d’un manque total d’adhésion, voire de confiance, pour un projet politique ou son candidat, quel qu’il soit.

Que feront ces électeurs le 23 avril prochain ? Devront-ils se résigner en votant par défaut ou par rejet ? Iront-ils se réfugier dans un vote extrême, au risque d’offrir la victoire à Marine Le Pen dès le 1er tour pour de mauvaises raisons ? (le jeu alarmiste pour sa cause perso…. Quelle stratégie, comme celle des grands! C’est à cela que l’on reconnaît la grandeur d’âme de postulants compétents. Personnellement je ne brandis jamais une peur quelconque.. Je ne mets  l’électeur que face à ses non choix…itératifs et ses jérémiades perpétuelles, alors qu’il peut changer la donne et surtout sa donne).  Ne serait-il pas légitime, au contraire, de pouvoir proposer à cet électorat exigeant la possibilité d’exprimer son opinion librement ? N’est-ce pas cela, la Démocratie ?

Les 44.000 élus de France pourront répondre à cette question en apportant leur parrainage à ma candidature dès ce lundi 27 février.

Vous aussi, pouvez participer à cette quête des parrainages. Si vous êtes favorables à la reconnaissance du vote blanc (qui ne viendra jamais… de la part des politicards y en eut-il un pour . Un sur 575, pas assez pour faire passer une proposition de loi qui aboutisse, surtout quand on sait que toues les précédentes ont échoué….) je vous invite à le faire savoir à nos élus en leur adressant un « mail blanc ». Il vous suffit d’un clic sur ce lien. Les 36.000 maires de France recevront de manière anonyme et aléatoire un message « blanc » afin de les alerter de la mobilisation populaire autour de cet indispensable outil démocratique. Vous provoquerez ainsi une véritable prise de conscience et contribuerez à éviter que les 6% d’invisibles identifiés en 2012 ne soient tentés, en 2017, de faire entendre leur « ras-le-bol national » dans un vote populiste mortifère.

 

De l’art de la récupération électorale….. v et de prendre l’électeur votant blanc pire que des veaux, des poires…..!

Non Mr Guyot, vous n’avez aucun droit à récupérer les aspirations des électeurs à autre chose…. Le faire c’est vous mettre dans le clan des politicards ripoux…..  Les quelques 2 millions de voix que vous réclamez ne vous appartiennent pas. J’espère que ceux qui votent blanc ne soutiendront pas votre démarche. qui ne serait alors, apparemment, qu’escroquerie…. récupératrice (pourquoi vous et pas d’autres défenseurs du dit vote blanc reconnu et non imposé (du morcellement du blanc pour l’affaiblir, comme pour toutes les familles politiques). Vous n’avez pas le monopole du blanc, même en période de solde des valeurs !

Il y a vote blanc et votre blanc….

  • Il y a ceux qui veulent la prise en compte dudit vote blanc, alors que vous savez que vous n’obtiendrez jamais gain de cause. Vous posez vous la question du fait que les politicards et les médias, évoquent toujours l’abstention et jamais le vote blanc…. Y réfléchir sérieusement (ce que vous devez avoir fait pour présenter votre candidature pas si blanche que cela. Diable il y aurait près de 4 millions à récupérer et c’est pas négligeable….) et en tout les cas vous amènerait certainement à changer votre comportement……

 

  • Il y a ceux qui militent pour la révolution du vote blanc dans l’urne, j’en suis (et apparemment le seul). Depuis le fameux 21 Avril, je milite pour que les citoyens imposent ledit vote blanc, de façon importante dans l’urne. Cela ne changera rien la première fois où le vote blanc atteindra 10 à 20% voir plus.
    • Il servira à alerter les politicards sur le fait que les citoyens osent dire « non » à leurs prétentions (surtout personnelles de mandatés et non pour les mandants. Il suffit de voir les problématiques actuelles avec les « affaires » en cours et en cour….). Ce sera une première et vous savez que lorsque les citoyens auront osé dire « NON », ils ne diront plus « Oui » par la suite….
    • le système pourri politique actuel fait que si par hasard, sur les 45 millions d’électeurs, 3 personnes exprimaient un choix, il y aurait forcément un élu,; démocratiquement, à 66% des voix (exprimé n’est pas inscrit, même si cela en fait partie…). mais quelle représentativité peut-être 2 / 45 000 000 (Ce n’est certainement pas cela la démocratie). Du danger de la démocratie dite représentative, quand elle ne représenterait qu’un élu et sa copine (ou copain (puisque tout est permis, maintenant….)

 Voter Guyot n’est pas voter blanc. Ne prenez pas les électeurs pour des poires déjà que l’on a tendance à les prendre pour des veaux…. C’est parce que j’ai du respect pour le vote blanc, expression d’un volonté réelle d’autre chose, et de ceux qui osent l’exprimer que je ne ferai pas un « clic-guyot » (afin de na pas prendre une claque). Le vote blanc doit rester blanc et non dériver. Je ne voterai donc pas autrement que blanc!

 

http://free.niooz.fr/s/free/cliquez-pour-la-democratie-par-le-parti-du-vote-blanc-15775661.shtml

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….
——
« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:
GrosMots kegiens Février2016

****

 

Affaire Fillon : reporter l’élection présidentielle, est-ce sérieux ?

Affaire Fillon : reporter l'élection présidentielle, est-ce sérieux ?
Le palais de l’Elysée changera-t-il d’occupant en mai ? Ou un peu plus tard ? ((AFP))

C’est en tout cas ce que demande un député Les Républicain. Est-ce possible et comment ? 5 questions pour comprendre.

 

Pourquoi la question d’un report de la présidentielle se pose-t-elle ?

« Je ne céderai pas, je ne me retirerai pas », « j’irai jusqu’au bout », a asséné François Fillon ce matin. Une détermination qui n’a pas empêché le candidat Les Républicains de connaître de nombreuses défections depuis l’annonce de sa convocation par les juges d’instruction, le 15 mars, en vue d’une mise en examen. Bruno Le Maire a claqué la porte de sa campagne. Et son allié du centre-droit, l’UDI, a décidé de « suspendre » sa participation.

Si bien que le député Les Républicains Pierre Lellouche envisage de saisir le Conseil constitutionnel afin de réclamer un report de l’élection présidentielle. « Inaudible auprès des Français depuis plusieurs semaines, la campagne de François Fillon a atteint aujourd’hui 1er mars, un point de non-retour avec l’annonce pour le 15 mars, c’est-à-dire à deux jours de la clôture de la date du dépôt des candidatures, de la mise en examen du candidat de la droite et du centre », estime le député de Paris.

« Il importe également, dès à présent, d’envisager de saisir le Conseil constitutionnel aux termes des articles 7 et 61 de la Constitution, afin de demander le report de l’élection présidentielle », ajoute Pierre Lellouche.

Est-ce prévu par la Constitution ?

Oui, l’article 7 de la Constitution a été révisé en 1976 pour prévoir la possibilité d’un report :

« Si, avant le premier tour, un des candidats décède ou se trouve empêché, le Conseil constitutionnel prononce le report de l’élection. »

« Si, dans les sept jours précédant la date limite du dépôt des présentations de candidatures, une des personnes ayant annoncé publiquement sa décision d’être candidate décède ou se trouve empêchée, le Conseil constitutionnel peut décider de reporter l’élection. Il n’y est toutefois pas obligé et il doit être saisi pour pouvoir se prononcer », explique le constitutionnaliste Dominique Rousseau, professeur à l’université Paris-I Panthéon Sorbonne.

Autre cas de figure, « si, dans l’entre-deux-tours, l’un des deux candidats qualifiés pour le second tour décède ou est empêché, le Conseil constitutionnel déclare qu’il doit être procédé de nouveau à l’ensemble des opérations électorales. »

Qu’entend-on exactement par « empêchement » ?

« Il n’y a aucune définition dans la Constitution de l’empêchement », souligne Dominique Rousseau. « Et dans la mesure où, jusqu’à maintenant, aucun de ces différents cas de figure ne s’est présenté à nous, cette notion reste aujourd’hui indéfinie. »

« Ce sera donc au Conseil constitutionnel lui-même de déterminer ce qu’il entend par empêchement. »

Selon le constitutionnaliste, « plusieurs éléments objectifs contribuent à définir la situation actuelle comme une situation d’empêchement ». D’une part, « les sorties de François Fillon sur le terrain, ses déplacements en province, sont de plus en plus difficiles à organiser. Il est matériellement empêché de faire campagne. »

Et le 26 janvier, sur TF1, « le candidat a lui-même déclaré qu’il se retirerait s’il était empêché par une mise en examen ». « Depuis la jurisprudence Balladur, des ministres ont démissionné lorsqu’ils ont été mis en examen », poursuit Dominique Rousseau, « ils ont considéré qu’ils étaient empêchés. Par analogie, on pourrait considérer qu’un candidat à la présidentielle mis en examen est lui aussi empêché. »

Qui décide du report de l’élection ?

C’est au Conseil constitutionnel de trancher. Mais avant de se prononcer, il doit d’abord être saisi. Soit par 60 députés ou 60 sénateurs, soit par le président de la République, le Premier ministre, le président de l’Assemblée nationale ou le président du Sénat – en l’occurrence Gérard Larcher, proche de François Fillon.

Mais le calendrier compte. « Un retrait éventuel de François Fillon pourrait potentiellement pousser le Conseil constitutionnel à reporter l’élection présidentielle, si celui-ci intervenait entre le 10 et le 17 mars, date limite du dépôt des candidatures », précise Dominique Rousseau. « Cette démarche permettrait à la droite de changer de candidat ».

Autre scenario, encore plus complexe, évoqué par le constitutionnaliste : « On peut imaginer que des parlementaires saisissent le Conseil constitutionnel pour déclarer François Fillon empêché, alors même que le candidat voudrait continuer… »

Un report pour combien de temps ?

« Si le Conseil constitutionnel est saisi, s’il considère ce retrait comme un empêchement et donc s’il décide de reporter l’élection, il est précisé que ce report ne doit pas excéder 35 jours. Il est donc tout à fait possible que la présidentielle, aujourd’hui prévue entre fin avril et début mai, se déroule au même moment que les législatives, prévues elles en juin, ou même après », selon Dominique Rousseau.

Les législatives, elles, ne seraient pas automatiquement décalées. Sauf si le Parlement se réunit en session extraordinaire pour décider de reporter aussi les élections législatives. Elles pourraient alors avoir lieu « en juillet ou en septembre ». (et là, pas de peur de revoir une cohabitation! On a accolé les législatives aux présidentielles pour bénéficier de l’élan présidentiel…. Si maintenant on vote les représentants de leurs propres intérêts on risque d’avoir une possible cohabitation des droites…. ou une macronité-péniste)

 

Et quand l’empêchement vient du candidat lui-même (personne ne l’a empêché d’avoir recours aux aides familiales accordées aux nécessiteux et il a pu en profiter largement, même si indu et même si en plus cela relevait de l’illusion d’activité d’aide familiale). L’empêchement ne peut être invoqué dans le cas Fillon. Le paiement du est de règle générale en transaction…. fut-elle spécifiquement liée à l’exercice d’un mandat (qui plus est).

Dès lors il n’y a pas lieu de suspension et report. De toute façon pour le résultat qui nous attend…. choisir entre le moins impliqué négatif, n’est pas élire un vrai responsable…. En Mai ou en Septembre, quelle importance. Au plus vite on boira jusqu’à la lie…. au plus vite on se rapprochera du terme de 2012. Inutile d’attendre….

Le report électoral n’est pas un report boursier. La chute alors risque d’être plus sévère…..

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/presidentielle-2017/20170301.OBS5983/affaire-fillon-reporter-l-election-presidentielle-est-ce-serieux.html

 

****

 

Pour Aphatie, parler du FN n’a d’intérêt que si ça lui nuit  –  Je tance donc je suis

 

Jean-Michel Aphatie, janvier 2012. SIPA. 00631435_000016

Cela n’a l’air de rien. Ce n’est pas une belle formule-choc. C’est un bafouillage décousu. Et pourtant c’est très clair.

 

Il était près de minuit, vendredi soir, et l’on peut comprendre que la fatigue de fin de semaine agisse comme un désinhibiteur.

On peut regretter que le propos n’ait pas la puissance de cette belle réplique : « cela [l’élection de Trump] montre aussi qu’il faut s’interroger quelquefois sur le suffrage universel » (à 18’38”)

Ni la perfection formelle du désormais célèbre : « savez-vous ce que je ferais, si j’étais président de la République? Je raserais le château de Versailles, afin que nous n’allions pas là-bas, en pèlerinage, cultiver la grandeur de la France. » Je m’étais prise à rêver d’un monde où ce propos serait considéré comme un « dérapage »… Façon de parler, bien sûr ; car le meilleur des mondes serait bien plutôt celui où la notion de dérapage n’aurait plus cours.

Mais le coup de Versailles était une blague, nous a rassurés M. Aphatie, comme s’il croyait sérieusement, quant à lui, que nous étions inquiets pour le sort du château (le Huffington Post l’a cru aussi), alors que nous sommes assez intelligents pour comprendre que ce journaliste a peu de chances de se retrouver un jour à la tête de L’État. Quoique. Dans un pays où les hommes politiques se mettent à parler comme Cyril Hanouna, tout est possible. Voir Emmanuel Macron en mode « je vous adore mes chéris »:

Au plus les médias (dont Apathie parle, au moins le Pen a besoin de parler. Tout le monde travaille pour son camp…. Pendant ce temps elle caresse et flatte la croupe de tous et toutes en campagne campagnière à la portes de Versailles en comices agricoles nationales…. Il paraît que l’on est moins déçu des bêtes que des hommes (et femmes). Se souvenir aussi que tout est bon dans les cochons, fussent-ils hallalisés ou kaschérisés

 

http://www.causeur.fr/aphatie-fn-le-pen-affaires-presidentielle-42947.html

 

*****

 

Présidentielle 2017 : Le Monde remporte la palme du mépris pour les « microcandidats »

Présidentielle 2017 : Le Monde remporte la palme du mépris pour les « microcandidats »

Misère du journalisme politique ou sketch raté ?

 

Lors de chaque campagne électorale, éditorialistes et autres « grands » journalistes politiques rivalisent de mépris pour celles et ceux qu’ils qualifient de « petits » candidats » [1].

Mais cette année, Le Monde a tué la compétition avant même qu’elle ne débute avec un article publié le 10 février 2017 dans M, son supplément magazine (et publicitaire) paraissant le week-end. Intitulé « Les microcandidats à la présidentielle » [2], ce chef d’œuvre de journalisme de railleries et de quolibets n’a qu’un objectif, ridiculiser tous les acteurs politiques qu’il évoque, et une méthode – digne d’une cour d’école –, brocarder les scores qu’ils ont obtenus par le passé. Une production journalistique détestable qui méprise le pluralisme et bafoue le débat démocratique en moquant celles et ceux qui entendent l’incarner en dehors des trois partis dominants. Passage en revue des saillies les plus consternantes.

- Les trois paragraphes qui ouvrent l’article résument à eux seuls l’insondable dédain de l’auteur pour ses cibles du jour :

À 20 heures, au soir du premier tour de la présidentielle, leurs visages surmontés d’un score à 0 % et des poussières apparaissent en dernier sur les écrans et disparaissent aussitôt. Les chaînes de télévision n’ont pas de temps d’antenne à gaspiller pour ces perdants microscopiques, dont tout le poids électoral se réfugie derrière la virgule. Leur apport décimal en voix n’aura, après tout, qu’un impact infinitésimal sur le second tour.

Une fois leur modeste QG de campagne balayé et rangé, ces candidats de très petite taille électorale – appelons-les les « nanocandidats » – (re)tomberont dans les oubliettes de l’histoire politique.

Prévisible, cette fin sans gloire n’a pas empêché plus d’une quarantaine de personnalités plus ou moins connues de se lancer, encore cette année, dans la fastidieuse course aux 500 parrainages d’élus (maires, députés, sénateurs, conseillers départementaux et régionaux).

- Après cette entrée en matière, c’est Jacques Cheminade qui le premier fait les frais de la vindicte du journaliste :

- C’est ensuite au tour de Gérard Schivardi de subir les commentaires goguenards du plumitif du quotidien du trio Bergé-Niel-Pigasse :

- Visiblement, l’auteur de l’article a développé une animosité particulière à l’encontre du NPA et de LO, tant son jugement à leur égard est lapidaire et fielleux :

- Les primaires n’ont évidemment pas échappé à la sagacité du rédacteur du Monde qui y trouve de nouvelles occasions de glousser :

Jean-François Copé, le « nano » surprise de la primaire de la droite et du centre, a atterri à 0,3 %. À gauche, lors de la primaire de la Belle alliance populaire, Jean-Luc Bennahmias s’est retrouvé d’extrême justesse du bon côté de la virgule avec 1,02 % des suffrages exprimés. Petit score dans les urnes mais gros succès sur la Toile. Ses faux airs de Bourvil, ses trous de mémoire programmatiques et ses coups de gueule lors des débats ont valu au président du très confidentiel Front démocrate une avalanche de commentaires amusés. […]

L’ancien journaliste a néanmoins assez peu apprécié « la condescendance et la suffisance » des animateurs du premier débat télévisé. Un reproche que la plupart des petits candidats adressent aux présentateurs, accusés d’être forts avec les faibles et faibles avec les forts.

- Un reproche qui ne saurait concerner un noble collaborateur de presse écrite, évidemment… Aveugle aux accusations de « condescendance » et de « suffisance » envers certains procédés journalistiques, l’auteur de l’article est également sourd aux arguments pourtant élémentaires de Jean-Luc Bennahmias, qui sont au contraire l’objet d’un nouveau sarcasme :

« Certes, je suis un petit candidat mais ce que je porte depuis plusieurs années n’est pas si petit que cela, fait remarquer Jean-Luc Bennahmias. On peut être un petit candidat et porter des idées qui touchent des millions de personnes. » Ce visiteur du soir du palais de l’Elysée revendique fièrement le rôle de « nano » utile du socialisme.

- Quant à Jean-Marie Le Pen, il apparaît tout simplement, à travers l’angle inepte de cet article, comme un « nano » devenu « macro », une « exception qui confirme la règle ». On s’étonne que l’auteur n’ait pas cité Adolf Hitler ou Donald Trump, autres « micro » devenus « macro » célèbres, pour illustrer sa lumineuse analyse…

- La conclusion est, sans surprise, une diatribe contre l’égalité du temps de parole audiovisuelle accordée à tous les candidats durant les deux dernières semaines de campagne :

***Cet article publié dans le supplément hebdomadaire d’un quotidien qui se veut « de référence » a pourtant toutes les caractéristiques de la discussion de comptoir (entre clients pas vraiment sobres) : propos à l’emporte-pièce, affirmations outrancières et verdicts saugrenus présentés comme des évidences indiscutables ; saillies caricaturales et répétitives en guise de traits d’esprit ; disqualification a priori et dépolitisée de la politique dès lors qu’elle s’écarte un tant soit peu des formes institutionnelles. L’auteur de cet article imprégné d’une morgue insupportable sort complètement de son rôle de journaliste d’information : il n’a collecté aucune information inédite, ne propose aucune interprétation originale, se contentant d’imposer ses opinions grossières et d’asséner ses commentaires perfides. Une forme de « journalisme » qui, comme s’il en était besoin ces derniers temps, décrédibilise et nourrit un peu plus encore la défiance envers la profession.

 

Il est vrai que dans un pays où la course au fric à piquer aux citoyens (financement des partis, remboursement des frais campagnes, cumuls des mandats, cumuls des indemnités, dépassement et outrepassage de la loi d’écrétage – voir   digest-tranparency , Aides familiales aux parlementaires nécessiteux, …. ) pactole à ne pas diluer dans la nature et entre des mains peu habituées à puiser à pleines brassées dans le miel accumulé sur le dos des citoyens (c’est un métier et cela s’apprend ….). A l’inverse du slogan « au plus on est au plus on  rit », « au plus on est, au moins on rentabilise notre avenir »).

Qui aborde justement le problème détourné et contourné des dépassements d’écrétage. Nos julot casse-croutes sont devenus négriers de leurs aides familiales,; quand ce n’est pas au noir…. et sous la ceinture!

Petits candidats est déjà en soi péjoratif et insultant. Il est parfois des petits plus compétents et efficaces que des grands…. Et il est encore plus vrai que nombre de petits sont plus propres que des grands.

En politique, il n’ y a que des candidats

 

http://reseauinternational.net/presidentielle-2017-le-monde-remporte-la-palme-du-mepris-pour-les-microcandidats/

 

***

 

Pourquoi Macron ne peut gagner ni la présidentielle ni les législatives

 

 

Résultat de recherche d'images pour "macron président"Il a sous-estimé quatre réalités politiques.
La macronlâtrie qui emporte tout sur son passage – socialistes espérant une prolongation de leur bail, vieux centristes, écologistes soixante-huitards reconvertis en libéraux et même un général de gendarmerie très anti-Taubira – a, en partie, atteint son objectif : installer l’idée que M. Macron serait au second tour et qu’il était le seul capable de battre Marine Le Pen.
Mais cette stratégie de second tour et de vote utile comporte de nombreuses incertitudes. Et quelques mensonges. D’une part, on sait ce qu’il est advenu de ces candidats qui se voulaient centristes, en marge des partis, et portés par le système médiatique : MM. Barre, Balladur, Bayrou et Juppé. D’autre part, la candidature spécifique de M. Macron concentre certains handicaps très lourds. N’en déplaise à MM. Bayrou, Cohn-Bendit et Soubelet, examinons-les.
D’abord, la mutation politique qui a eu lieu sous le quinquennat Hollande a entraîné deux faits majeurs qui pèseront lors des élections du printemps.
  • Le premier, c’est la droitisation de l’électorat.
  • Le second, c’est l’apparition d’un tripartisme, confirmé à toutes les élections depuis 2013 : PS et gauche, droite LR, Front national. On peut, schématiquement, et en faisant une place aux « petits » courants, décomposer le spectre politique actuel ainsi : extrême gauche : 12 % ; PS et alliés (Verts, etc.) : 25 % ; centre : 12 % ; droite LR : 25 % ; FN : 25 %.
Or, pour cette présidentielle, l’offre des candidatures, notamment à gauche et au centre, ne correspond pas aux tendances idéologiques.
M. Macron prétend en faire sa force, mais c’est sa faiblesse majeure. Si l’on a bien des candidats extrême gauche, LR et FN bien identifiés et en phase avec leur électorat, ce n’est pas le cas pour le PS et le centre : deux courants qui vont donc se partager. L’électorat PS est ouvertement fracturé depuis la primaire et les sondages disent qu’il l’est équitablement entre MM. Hamon et Macron : 12 % pour chacun. Quant à l’électorat centriste, il va aussi se partager équitablement entre MM. Macron et Fillon. Ce qui amène M. Macron à 18 % (12 + 6). Pas plus…
Pour M. Fillon, s’il récupère sa moitié de centristes, il perdra, avec le Penelopegate, l’équivalent qui se déversera soit vers M. Dupont-Aignan soit vers le Front national. Donc, M. Fillon serait autour de 25 % et Mme Le Pen entre 25 et 28 %.
Mais, même en admettant que M. Macron soit élu Président, les législatives seront pour lui une épreuve encore plus compliquée. En effet, pour les partis, être présents au premier tour des législatives est indispensable pour leur financement  (le si fameux vote utile!, 1,70€ par voix obtenue…. voter blanc c’est économiser sur notre fric donné gracieusement aux partis et c’est dons utile pour nous citoyens). Donc, on voit mal comment PS et LR qui auraient, toujours dans le scénario macronien des sondages, été éliminés de la présidentielle se sacrifieraient aussi pour ces législatives ! Outre l’aspect très hétéroclite des candidatures Macron – un général anti-Taubira ici, un écolo pro-cannabis là… -, son nouveau parti En marche ! aurait à faire face à des candidats PS et LR, dans un contexte de domination du FN (qui aurait atteint 40 à 45 % à la présidentielle). M. Macron Président se retrouverait sans majorité à l’Assemblée, ou avec une majorité LR–FN.
En réalité, M. Macron ne peut gagner la présidentielle car il a sous-estimé quatre réalités politiques :
  • la persistance des courants idéologiques et des partis (même très affaiblis),
  • le violent rejet, dans l’électorat de gauche, du libéralisme hollando-rothschildien qu’il incarne,
  • la droitisation de l’électorat
  • et le fait qu’il n’y a place, même dans une époque très anti-système, pour deux forts courants anti-système, surtout quand l’un des deux (le sien) est représenté par un pur produit du système.

 

Quel capharnaüm dans l’anti-chambre (la si bien nommée actuellement) des chambres qu’est la marche du palais….  Jamais de mémoire d’électeur on ne s’est autant marré de voir les guignols faire l’info…. quotidienne. Oui Fillon tu as raison de persister ne serait-ce que pour faire barrage à la macroniquetamère (un clone de ton homologue « prénomitique » (ou prénomhytique, pour d’éventuels puristes)§

Si un Fillon n’existait pas en présidentielle il faudrait l’inviter voir l’inventer…. Voilà où mènent des « aides familiales à nécessiteux » …. A l’avenir, il y regarderont à trois fois avant que d’y avoir recours….

A quand les « vacheries » Macron et Hamon.

  • Le pen est épinglée,
  • Fillon est témoin entendant
  • et les autres…. N’y aurait-il que deux grands candidats sur les 40 putatifs pré-inscrits et donc pré-sumés présidentiés (mais pas citoyenno-graciés). Ce serait un bonheur que d’être épinglés…. on n’arrête pas de parler de vous…. !

Faire campagne sans la faire, c’est le must en politique, l’apogée de la gloire. Être élu au prorata de ses « ‘escroqueries »…., quel pied!

 

http://www.bvoltaire.fr/pascalcelerier/macron-ne-gagner-presidentielle-legislatives,316688

 

*****

 

 

*****

Les présidentielles, comme si vous y étiez et quoique l’on en dise ou pas :
  1. E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un cap’tain défunt et défaut) : vrp-fillon-f-ump (ses premiers maux) et http://wp.me/p4Im0Q-1nR (ses derniers mots, incapable…..s)
  2. La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés » (pour Peuple dépité)
  3. « Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) – http://wp.me/p4Im0Q-141
en savoir plus, beaucoup plus :il-etait-une-fois-2017
La guerre des vieux jeunes premiers (en finale de lutte) :
  1. Fillon fillon-putatif   et fiche-transparency-fillon
  2. Valls – valls-putatif    Exit Valls, place à Hamon…. il va nous faire le coup de tous-en-Khamon
Bientôt il ne va plus rester que Hamon (mais restera t-il vraiment s’il est le seul à oser….?)! Faut-il, dès lors voter s’il est le seul compétiteur? – 14 – Patrimoine 2014 – Benoit Hamonfiche-transparency-hamon

…..

La révolution citoyenne se tire…  :
« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

….

FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?
Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

  • Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –  13/12/2016   160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom. Cazeneuve promu premier ministre a devancé l’avenir en faisant voter, au 13/12/2016, une prolongation anticipée, de 3 mois supplémentaires jusqu’au 15/06/2017 (entre les deux tours des législatives et sans possibilité de modifier quoique ce soit et pour qui que ce soit)
  • Dernière nouvelle. Le pouvoir s’affole et n’attend pas l’échéance programmée du 26/01/2016. Cazeneuve, à peine promu 1er ministre, fait voter . Quelle fin de mandat pitoyable…. avec un état en urgence d’impossibilité à se réformer… et demain ne s’annonce guère mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011

 …..

L’état en urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi 13, réputé jour de chance… Pour qui?) au :

(partie visible de l’ice-berg appelée à disparaître, dès la levée de l’embargo liberticide, à usage, exclusif, des seules libertés des citoyens et non  des terroristes…qui s’en battent l’œil La preuve par Nice.)
État d’urgence ordinaire et « normale »
Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant! Prolongation, avant la date de fin, et à nouveau pour 6 mois jusqu’à l’installation du nouveau pouvoir (Acte 1 de Cazeneuve, nouveau premier ministre….)

 ……….

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé
L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)
 Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)
un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)
Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout (et pas seulement la nuit). Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)
Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!
Il est vrai que c’est tellement banal qu’un état d’urgence…..
  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils oserons nous demander (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état c’est l’état d’urgence. L’urgence du peuple c’est de virer tous les urgentistes…..  2 Programmes diamétralement opposés)

……

De la constitution de l’état d’urgence abusif :
Article 21 Préambule de la constitution :
    • « Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »
  • (En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple! et non les ersatz du pouvoir
en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

…..

 En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici….

………

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!
Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..
Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)
 …. au 15/07/2017 – et Valls corollaire du 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force, après Hamon…..

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

Est-ce la bonne marche en avant pour quérir le cœur des Français que de prendre celui de leurs poches, Françaises et européennes….? (by keg – 26/02/2017)

Publié le Mis à jour le

Le choix du jour : «auto-service national» ou  «auto-service €uropéenvant pour»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

Der des der

Allemagne : une voiture fonce sur des passants, un mort et trois blessés

Quand vont-ils faire comme nous et se mettre d’urgence, en état….. ?

http://www.france24.com/fr/20170225-allemagne-heidelberg-voiture-fonce-passants-trois-blesses

 

———-

Exercez-vous à la découverte par les chiffres en présidentiels :

Les politicards sont friands d’affaires. C’est vrai qu’ils s’emmerdent à politiquer, alors autant que ce soit juteux…. Pour que vous aussi vous puissiez jouer, paramétrez ce qui suit : digest-tranparency

  • en U7 : 14 possibilités
  • en V15 : 11 possibilités
  • en T15 : 9 possibilités

et vous voici avec la possibilité de 1386 tableaux possibles d’analyse. C’est entièrement gratuit (étude en cours des assistants parlementaires : 196 parlementaires analysé sur 925 répertoriés). Il vous suffit d’oser regarder la réalité…. et sans le moindre parti pris, avec le seul souci citoyen au service des citoyens.

———–

je ne voterai pas pour mes bourreaux. La révolte d’un « pupille de la Nation non juif », trop con pour apprécier le bonheur promis par des-put-a-tifs (ne parlons pas des chauves)   (en abrégé : http://wp.me/p4Im0Q-1sO)

Français quand vous saurez……que :

la multiplication des sources (de fonds) c’est comme la multiplication des pains…. On en trouve toujours plus….. et plus on en trouve moins il y en aura à trouver… A moins que l’on nous demande de nous endetter pour ne pas tarir les revenus de ces élites…. « qui le valent bien »

….. et avec un peu de recul….

Avant on puisait dans la caisse public du trésor national, allégrement (d’où croyez vous qu’est née l’expression du ministre ainsi « sot briqué », souvenez vous, vous avez une mémoire des laids fans). Et comme l’appétit semble venir en mangeant, on grignote dans la caisse réputée européenne (financée, en partie, par des Français!). Et s’il y avait une instance, encore au dessus, on chipoterait…. C’est la fable de La Fontaine détricotée (et cela coule de source) « Qui vole un bœuf (normal en période de comices en port…, salut les putatifs), vole un œuf! »

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Comment des partis nationalistes ont touché des millions du Parlement européen

Comment des partis nationalistes ont touché des millions du Parlement européen
Marine Le Pen sur le plateau de TF1, ce mercredi 22 février. (Patrick KOVARIK / AFP)

« Le Monde » lève le voile sur un système de distribution de subventions qui a largement bénéficié aux mouvements nationalistes européens.

 

Plus de 7 millions d’euros, rien que pour 2017 ! Dans une longue enquête, publiée ce samedi 25 février, « Le Monde » assure que six partis nationalistes européens ont réussi à décrocher des millions d’euros de subventions du Parlement européen.

Comment ? Par un système assez simple. Selon « Le Monde », le Parlement européen exige que les partis qu’il finance, respectent les « principes sur lesquels l’Union européenne est fondée, à savoir les principes de la liberté, de la démocratie, du respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales, ainsi que de l’Etat de droit ». « Mais une simple déclaration évasive suffit », assure le quotidien  (Il en est de même avec la HATVP qui « contrôle » les fiches » non remplies comme de droit….! Voir ce qu’il en est dans les déclarations de patrimoine. – 15 – Patrimoine 2014 – BBernard Cazeneuve  et  14 – Patrimoine 2014 – Benoit Hamon–  13 – Patrimoine 2014 – Najat Vallaud Belkacem  ) à la différence des conditions strictes requises pour former un groupe, il n’y a même pas besoin de présenter des candidats aux élections européennes : le soutien de simples élus régionaux ou nationaux issus de sept pays différents de l’Union européenne (UE) suffit ».

« J’ai simplement copié les statuts du PPE [Parti populaire européen, NDLR], tout le monde a probablement fait la même chose ensuite », explique avec franchise au « Monde » Valeria Cignetti, un militant italien de la droite de la droite.

Fin 2013, les deux élus frontistes ont quitté l’AEMN, à la demande de Marine Le Pen, qui ne voulait plus être associée à certaines formations européennes, comme le Jobbik hongrois. Marine Le Pen avait d’ailleurs créé de son côté l’Alliance européenne pour la liberté (qui a touché 3 millions d’euros en 6 ans, selon « Le Monde », dont 474 000€, provenant des Français, en plus des 1,76€ par voix et les 42 000€ par députés et par an, offerts en cadeau-récompense de non-magouilles), avec le FPÖ autrichien et le PVV néerlandais de Geert Wilders.

« C’est l’argent des contribuables européens » (et donc Français, vache à lait de ses julot casse-croute politicés)

Cette « valse des partis et des subventions » est pratiquée de la même manière par

  • le parti nationaliste britannique Ukip,
  • le Parti populaire danois, ou encore…
  • l’association catholique intégriste français Civitas, qui a fondé la Coalition pour la vie et la famille, grâce notamment au soutien d’un élu régional du parti néonazi grec Aube dorée et d’un député du parti néonazi slovaque LSNS. Son président, le Belge Alain Escada a réclamé, selon « Le Monde », 500.000 euros de subventions en 2017.

Au total, selon « Le Monde », « six partis européens […] bénéficient de subventions du Parlement de Strasbourg, pour un montant qui devrait atteindre plus de 7 millions d’euros en 2017″. De l’argent censé être utilisé pour « promouvoir la vie politique au niveau européen ». Ironique pour des partis euro-sceptiques voire nationalistes.

« On n’avait jamais eu un problème jusqu’à maintenant », s’étonne de son côté l’eurodéputé français Bruno Gollnisch.

En effet…

Ces informations sont révélées alors que le FN et Marine Le Pen sont déjà en pleine tourmente judiciaire, après la mise en examen de sa cheffe de cabinet, Catherine Griset, visée par l’enquête sur des soupçons d’emplois fictifs des assistants du FN au Parlement européen, et celle de Frédéric Chatillon, qui a été mis en examen ce samedi 25 février, pour une autre affaire, celle des financements des campagnes 2014 et 2015 du FN

 

Le saviez-vous, après les vols à l’étalage du trésor public intérieur, voici venu celui du trésor européen, auquel, nous contribuables con-Français, nous crachons…. 21 milliards (la moitié presque de notre « déficit intérieur brut – DIP)….

Faut-il, foutre la merde médiatique, déjà si opaque avec les affaires en France, en mettant l’accent sur les 0,03% « détournés » des bourses et des poches…  un petit million, 106 …. du bon argent Français, soit une et demi Pénélope bien tassée et sans faux-col… De plus pour des nationalistes nationaux (et parfois en socia-lie, comme ailleurs, en d’autres temps), où est le mal…..?

Zyeutez plutôt sur l’analyse, en cours, des contournements de la loi d’écrêtage….  où avec 3 paramètres vous découvrez 1386 tableaux, pour voir les ampleurs des mouvements flux et reflux de nos aigle-fins devenus aigrefins – digest-tranparency

Osez « découvrir », c’est assez intéressant et donne les frissons de ce qui nous attend!

Nous sommes, enfin, arrivés l’aire des tournements de fonds, à fond la caisse, tant qu’il y a encore de quoi s’en mettre…. sous la dent (longue)

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20170225.OBS5773/comment-des-partis-nationalistes-ont-touche-des-millions-du-parlement-europeen.html

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….
——
« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:
GrosMots kegiens Février2016

****

 

 

 

****

 

Sivouplééé !

À la une, politique et showbiz ! Les antiracistes font leur cinéma, Ben et Manu font un malheur au Top 50 et Trump, figurez-vous, fait du Trump. Facebook 45 tours et puis s’en vont…

Début de soirée, ou fin de partie ?

 

 

Grand vainqueur de la primaire de la gauche, voici le tout-sauf-Valls prénommé Benoît : la nostalgie 80’s. Des semaines durant, on a vu rebondir sur le Net d’étonnantes photos d’archives représentant Ben et Manu, tous deux alors jeunes rocardiens, au milieu des années 1980. Ces images vintage sont déjà assez drôles par elles-mêmes ; mais voilà qu’un humoriste 2.0 a eu la riche idée de les réunir en un pastiche de 45 tours célèbre de ces années-là.
Vent de folie, le tube du groupe « Début de soirée », vous vous souvenez ? Mais si voyons, si je vous dis : « Et tu chantes, chantes, chantes ce refrain qui te plaît »… Quoique, entre Manuel et Benoît, l’ambiance en fin de campagne était plutôt au deuxième vers du refrain : « Et tu tapes, tapes, tapes, c’est ta façon d’aimer »…

 

 

La primaire c’est une chose primordiale, mais ce n’est pas le sommet. Ce qui compte aux marches du palais, c’est la foi inextinguible en des jours meilleurs! Pour qui, le Peuple ou les putatifs? Les baisés (futurs) comptez-vous! et pour la suite, connaissez vous les spécialistes des contournements auto-routiers des règles d’inconduite aux péages des lois, ne serait(ce qu’en matière d’écrêtage des plus grandes têtes qui dépassent de leur revenus. Ils s’adjoingnent des aides familiales (comme des vieux dans le besoin). Vous en doutez : digest-tranparency (là c’est gratuit et cela ne coûte pas un kopeck-€uro à la collectivité des lecteurs).

Preuve que l’on peut être de la rocarde routière et dévier dans les voies de garage…. quand les ronds deviennent des carrés-points

 

http://blog.causeur.fr/asiledeblog/sivoupleee-002324.html

*****

 

Le futur économique de la France se dessine au Portugal

Le futur économique de la France se dessine au Portugal

 

Que font les chinois en investissant en Europe ?
Tout simplement de l’évasion fiscale.

Si leurs excédents financiers restent en Chine et au vu de la crise qui couve, ils perdront leur argent. Chaque trader est concerné par ce phénomène et les meilleurs placements sont encore dans la véritable économie afin de racheter les trésoreries des entreprises rentables. Bientôt l’Australie verra arriver massivement des demandes d’achats dans l’immobilier commandités par les fonds de placements asiatiques. Pour l’heure, comme au Portugal, notre immobilier est vendu ainsi que nos entreprises et on attend que les secteurs de l’énergie le soient aussi grâce au lancement d’un « Green Fund » favorisant les énergies renouvelables sous le mandat de Macron/Sapin et Ségolène Royale et qui nous coute 10 milliards d’euros.
Après les « Subprimes » on va avaler les « Green Fund » Merci Patron !

Le Portugal désormais porte-avions chinois en Europe

Les capitaux chinois représentent plus de 50 % des investissements au Portugal.
Avec les derniers investissements leaders dans la banque et l’assurance, Fidelidade et Millenium, l’essentiel des branches stratégiques de l’économie portugaise est sous contrôle des capitaux chinois qui représentent désormais plus de la moitié de la totalité des investissements de ce pays.

Après le ciment, l’assurance, la banque, le capital développement, l’électricité, les réseaux, l’eau, l’immobilier, et même la prise de contrôle des Açores, on se demande ce qui peut bien encore leur échapper.

Deux enseignements :

Premier enseignement : alors que le Portugal allait se précipiter dans le même gouffre que la Grèce, les premiers sinistres ont concerné des groupes et des entreprises avant la dette publique, ce qui a permis de discrètes prises de contrôle pour éponger les premières dettes. La présence de José Manuel Barroso à la tête de la Commission européenne a sans doute aidé ce processus subtil.

Le deuxième enseignement principal reflète la faillite d’une partie du modèle économique porté par l’Europe avec les fausses énergies renouvelables subventionnées, qui a impacté ce pays de plein fouet. Le Portugal, parmi les plus petits pays, n’y a pas résisté.

Le premier trou a été créé par EDP, l’électricien portugais, pour près de 3 milliards, en raison de ses opérations massives à base de subventions, comme en France ou en Allemagne et avec la faillite simultanée de son banquier de référence, Espirito Santo. Le modèle économique portugais n’avait pas la carrure nécessaire et l’arrêt brutal des subventions n’a pas suffi à stopper l’hémorragie. Son rachat par la sulfureuse Compagnie des Trois Gorges, sur liste noire de la Banque Mondiale, montre à quel point l’alerte était chaude.

Les pays plus importants ont colmaté les fuites pour le moment. L’enseignement du Portugal nous servira t il ? ou bien sommes nous la prochaine cible ? avec déjà Marionnaud, le club Med, l’aéroport de Toulouse, Campanile, Sonia Rykiel, une vingtaine de crus de Bordeaux, etc… alors que nous subventionnons à perte nos éoliennes pour le même montant, avec pour seul résultat après 10 ans d’investissements 4% de notre électricité 1 jour sur 5 et en payant trois fois le prix ? D’un côté un porte avion, et du nôtre un Titanic et un prix de l’électricité qui laisse 10 millions de français dans la précarité, sans compter le renchérissement des coûts dans l’entreprise. L’électricité ne représente plus que 30% des factures, le reste est composé de taxes (CSPE-TURPE) dont le triplement est annoncé dans les prochaines années, à très court terme. Et le pire est que ces taxes ne servent qu’à financer quelques mirages financiers sans lendemain.

Plusieurs collectivités locales françaises mal informées et des parlementaires complaisants n’hésitaient pas récemment encore à présenter EDP comme l’un des leaders mondiaux solides du secteur. La branche française d’EDP vient d’être vendue à un mystérieux opérateur jusqu’ici inconnu en Europe, la banque égyptienne EFG Hermes, surtout citée par le Financial Times pour être l’instrument principal des circuits de corruption ayant causé les soubresauts du régime égyptien avec la chute de Moubarak. Le Patron d’EDP France, pourtant encore récemment président de la fédération professionnelle nationale FEE, vient de quitter discrètement cette société pour se recaser ailleurs.

L’Espagne connait également de graves soubresauts en raison de cette hémorragie massive, qui a entrainé la ruine et la désillusion de milliers d’épargnants dans le secteur des énergies renouvelables. L’audit gouvernemental commandé par le ministre britannique de l’énergie pronostique un trou de 200 milliards, validé par un cabinet mondialement connu, KPMG. L’institut allemand IFO prononce exactement le même diagnostic.
Quand arrêterons nous ce technoTitanic ?

Faudra t-il émigrer au Portugal pour avoir du travail « made in China »? Mais seront nous sous régime Chinois, Polonais , Portugais ou Français? Si l’€urope sociale et professionnelle avait été créée le choix serait plus simple : Chinois ou non et là aurait été existentialisme occidental….. . Et en cas de migraines de populations vers cet Eldorado « RPC », aurons nous l’accueil réservé aux syriens et autre co-patriotes…. , chez nous.?

 

http://reseauinternational.net/le-futur-economique-de-la-france-se-dessine-au-portugal/

 

***

 

Ils ne vont tout de même pas mettre en examen 65 % des Français ?

 

Résultat de recherche d'images pour "France concentrationnaire"

C’est encore plus d’actualité, maintenant, qu’il y a baisse de denrées sur le marche, qu’en ces temps lointains d’espaces vitaux. Pour en avoir, il fallait dégraisser…. les populations. La simple annexion ne suffisait pas à nourrir toutes les bouches! Maintenant, cela passe aussi par l’élection démographique d’un ego-läter

La gauche veut transformer cette élection présidentielle en un vote obligatoire pour son bébé, son avatar – M. Macron.

 

Donc, ça y est : le PNF – le nouvel acronyme leader de cette présidentielle (plus de VGE, ni de NS, ou d’AJ, et surtout pas de MLP !) – vient donc d’ouvrir une information judiciaire dans l’affaire des assistants parlementaires de M. Fillon. (on l’a toujours dit qu’employer des aides familiales, sans statut et encore moins de statue dédiée…. pouvait conduire au chaos des finances des familles les plus dans le besoin de ces aides, car cela « contraint » les usagers de la rampe de la main-courante, à user et abuser de la gentilless des Français, et …. surtout à leur corps électoral défendant)

La justice sait créer son suspense et ses feuilletons, et l’on peut être certain que la mise en examen, si elle doit tomber, sera aussi finement calculée que tous les épisodes précédents. Et puis il y a eu aussi, cette semaine, le feuilleton mouvementé des gardes à vue de proches de Marine Le Pen et la mise en examen de sa chef de cabinet.

Attendons encore une ou deux semaines et tous les candidats de droite seront sous les verrous. Et la place sera enfin dégagée pour qui vous savez. (Mais il restera ceux de gauche et pas forcément hollandaise…. A quand les « révélations ». Le Canard en possède t-il en réserve? Si non, on peut lui en refiler….. )

Car qui vous savez, si vous êtes de droite, aura toujours un petit sucre pour vous attirer à lui. Vous êtes plutôt libéral ? Il vous propose de réduire le nombre de fonctionnaires de 160.000.

Vous êtes plutôt de droite tendance catholique traditionnelle ? Pour vous, il est vraiment allé au bout de ce qu’il pouvait faire : Jeanne d’Arc à Orléans, le Puy du Fou cet été, et hier les escaliers de Rocamadour ! Vous êtes un centriste provincial du siècle dernier ? Votre sex symbol Bayrou a rejoint la nouvelle idole des « forces de l’argent. »Face à cette campagne où la gauche, exsangue, a décidé de peser par les seuls bras armés qui lui restent – la justice et les médias -, le sieur Macron a d’ailleurs parlé hier, bien sûr avec le ton des vierges effarouchées, de « drôle de campagne ». Et, s’érigeant en donneur de leçons, il a disqualifié M. Fillon qui ne saurait assurer l’indépendance des institutions.

Quant au sous-fifre Cazeneuve qui, paraît-il, est notre Premier ministre, il a immédiatement fustigé le refus – légal – de Marine Le Pen de se rendre à une convocation de la justice. Au moins, on sait à quoi est occupé notre gouvernement, si on en doutait encore.

La gauche veut transformer cette élection présidentielle en un vote obligatoire (raison de plus pour oser dire « nOn », en votant blanc… Qui osera?) pour son bébé, son avatar – M. Macron. Cela sent le plébiscite forcé à plein nez. M. Macron et ses amis les juges feront donc marcher ceux qui aiment marcher, comme M. Bayrou !

Mais si nous, peuple de droite, faisions de cette présidentielle un référendum contre cette justice qui laisse vos cambrioleurs, vos racketteurs et toutes les racailles de vos quartiers libres comme l’air, tout en les arrosant de millions d’euros, comme dans le cas de l’affaire Théo (et celle de la présupposée, actuellement réputé » coupable de faire valoir en aide familiale de contournement, racaille, jusqu’à preuve du contraire – à venir dans au moins 5 ans et au plus, au bénéfice de l’age du capitaine, dans 10 ans –  dite « Pénélope-gâte-sauce » ?

 

Faut-il dénoncer une marche en avant plébiscitaire, pour en imposer une autre à reculons toute aussi dangereuse.

De toute mon expérience électorale, je n’ai jamais connu de présidentielle plus délétère, même au cours du putsch d’Alger et  de la tourmente de Mai 68 (pouvant mener vers la France insurrectionnée). Plus que jamais, il faut refuser :

  • de se taire
  • d’en élire un plus crapule que les autres (c’est à cela maintenant que l’on reconnaît une stature présidentielle.(De Gaulle faisait l’effet d’un effet minet, gringalet de la crapulerie dans l’Honneur, à cette cour récréative des grands. Il ne pourrait se présenter…. son seul obstacle, son honnêteté. Il a fait des conneries politiques, mais jamais de crapuleries financières)

Et si nous dégommions ceux qui s’amusent à dégommer leurs camarades… Car paraît-il, les Français sont souverains pour désigner leur nouveau souverain (on parle de récréer la Ferme générale : contrôles routiers privatisés, police nationale privatisée, armée privatisée, pénitentiaire privatisée…. On ne parle pas encore de l’économie privatisée, dommage!). Que va t-on faire le 04 Août 2017?

Ma résistance, car j’entends résister, c’est de voter blanc et dire ainsi que je ne me soumets à aucun référendum de la pensée des « élites » mortifères (je reste indifférent aux « dangers » que l’on s’amuse à faire danser devant mes yeux. Le plus grand danger électoral c’est moi même, comme pour chaque électeur… et pour dire que je me lave plus blanc que leurs noirceurs, j’utilise le PQ adéquat! Si vous voulez vous y croire en cette « marche  avant-arrière toute », libre à vous, je me débarque, volontaire, à quai des brumes….

 

 

http://www.bvoltaire.fr/pascalcelerier/ne-de-meme-mettre-examen-65-francais,316048

 

*****

 

Pierre Jovanovic sur la fin de l’argent liquide et questions sur le périscope d’Independenza webtv

 

Retour sur le patrimoine d’Emmanuel Macron. La presse refuse à l’évidence de traiter ce problème sérieusement. On peut cependant commencer à voir l’étendue des questions qui se posent sur les choix patrimoniaux d’Emmanuel Macron à partir des données publiques et des informations des médias (hélas dispersées).

Je rappelle que ce blog est apolitique, et ne vise personne en particulier. Il cherche simplement à jouer un rôle de vigie citoyenne et à organiser du débat participatif pour faire avancer la recherche de la Vérité.

Cette analyse fait suite à ce premier billet, puisque les journalistes s’obstinent à ne pas poser de questions qui fâchent à M. Macron – et celui-ci refuse d’ailleurs généralement d’y répondre.

J’ai donc précisé dans ce billet plus fermement les choses, tout en sachant que, si les ordres de grandeur sont très clairs, il reste des détails à préciser pour améliorer cette étude, que seul M. Macron peut donner.

 

Vous y croyez? Quand vous vous réveillerez, vous découvrirez que vous avez voté « autant en emporte le vent », mais sans savoir dans quelle direction il vous mènerait. C’est ce que l’on appelle le second effet secondaire de ceux qui vous kissent de loin. Du danger de programmes…. :

  • avant ils étaient non définis et vagues (mais il y en avait une amorce et on râlait à juste titre….et on leur faisait des chèques en blanc)
  • maintenant, ils ne sont plus (et on fait à bourse déliée, avec droit de préemption directe et inaliénable …)

Que sera demain? Ce que nous voulons qu’il soit! Il reste des places au maquis de Sade!

 

 

http://zebuzzeo.blogspot.fr/

*****

 

Les présidentielles, comme si vous y étiez et quoique l’on en dise ou pas :

  1. E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un cap’tain défunt et défaut) : vrp-fillon-f-ump (ses premiers maux) et http://wp.me/p4Im0Q-1nR (ses derniers mots, incapable…..s)
  2. La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés » (pour Peuple dépité)
  3. « Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) – http://wp.me/p4Im0Q-141

en savoir plus, beaucoup plus :il-etait-une-fois-2017

La guerre des vieux jeunes premiers (en finale de lutte) :

  1. Fillon fillon-putatif   et fiche-transparency-fillon
  2. Valls – valls-putatif    Exit Valls, place à Hamon…. il va nous faire le coup de tous-en-Khamon

Bientôt il ne va plus rester que Hamon (mais restera t-il vraiment s’il est le seul à oser….?)! Faut-il, dès lors voter s’il est le seul compétiteur? – 14 – Patrimoine 2014 – Benoit Hamonfiche-transparency-hamon

 

…..

La révolution citoyenne se tire :

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

….

FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?
Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

  • Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –  13/12/2016   160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom. Cazeneuve promu premier ministre a devancé l’avenir en faisant voter, au 13/12/2016, une prolongation anticipée, de 3 mois supplémentaires jusqu’au 15/06/2017 (entre les deux tours des législatives et sans possibilité de modifier quoique ce soit et pour qui que ce soit)
  • Dernière nouvelle. Le pouvoir s’affole et n’attend pas l’échéance programmée du 26/01/2016. Cazeneuve, à peine promu 1er ministre, fait voter . Quelle fin de mandat pitoyable…. avec un état en urgence d’impossibilité à se réformer… et demain ne s’annonce guère mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011

…..

L’état en urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi 13, réputé jour de chance… Pour qui?) au :

(partie visible de l’ice-berg appelée à disparaître, dès la levée de l’embargo liberticide, à usage, exclusif, des seules libertés des citoyens et non  des terroristes…qui s’en battent l’œil La preuve par Nice.)

État d’urgence ordinaire et « normale » : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant! Prolongation, avant la date de fin, et à nouveau pour 6 mois jusqu’à l’installation du nouveau pouvoir (Acte 1 de Cazeneuve, nouveau premier ministre….)

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé
L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)
 Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)
un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)
Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout (et pas seulement la nuit). Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)
Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!
Il est vrai que c’est tellement banal qu’un état d’urgence…..
  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils oserons nous demander (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état c’est l’état d’urgence. L’urgence du peuple c’est de virer tous les urgentistes…..  2 Programmes diamétralement opposés)

……

De la constitution de l’état d’urgence abusif :

Article 21 Préambule de la constitution :
    • « Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »
  • (En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple! et non les ersatz du pouvoir
en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

…..

  • En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!
Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..
Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

 …. au 15/07/2017 – et Valls corollaire du 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force…..

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

L’armée bouge..! Tout l’état major monte, en urgence, au créneau pour faire entendre son crédo … La casbah du 4-93 va être nettoyée… au karcher-para! Tonnerre… (by keg – 09/02/2017)

Publié le Mis à jour le

Le choix du jour : «armée muette» ou  «armée désarmée»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

Dernière nouvelle : une sénatrice lisant une lettre de la veuve de Martin Luther King forcée à se taire (On se croirait revenus au temps du fameux « taisez-vous Elkabach » de Marchais….. mais en plus dictatorial)

je ne voterai pas pour mes bourreaux. La révolte d’un « pupille de la Nation non juif », trop con pour apprécier le bonheur promis par des-put-a-tifs (ne parlons pas des chauves)   (en abrégé : http://wp.me/p4Im0Q-1sO)

Français quand vous saurez……que :

L’armée commencerait à se rebiffer? Il est vrai que dans les temps de vacances du pouvoir qui nous guette, l’ennemi ne sera plus extérieur (à la foi) mais intérieur, parmi les élites, déboussolées dans un monde sans capitaine fiable et crédible. Quelle carte (d’état major ou mineur) va jouer la grande muette? Va t-elle, enfin entendre, réellement sa voie… du devoir et de la probité?

….. et avec un peu de recul….

Il y a sentinelle et sentinelle. C’est d’ailleurs ce que dit la grand muette…. Depuis les généraux, en passant par les colons, la troupe …. Quand le peuple pourra t-il compter sur son armée qui lui coûte quand même près de 60 milliards pour 14,1% du budget national en 3éme place derrière l’éducation et  l’intérieur). Doit-elle ne servir qu’à jouer que les sentinelles?

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Antiterrorisme: le piège de l’Opération Sentinelle  –  De l’argent en moins pour le renseignement

operation sentinelle daech antiterrorisme

Un soldat de l’Opération Sentinelle en faction au Louvre. Sipa. Numéro de reportage : 00786786_000005.

L’opération Sentinelle n’augmente pas la sécurité des Français, elle la réduit. On peut raisonnablement estimer en effet que les 700 millions d’euros qui ont été dépensés pour engager des militaires dans les rues de France depuis 1986 auraient été bien plus efficaces investis ailleurs, au profit du renseignement intérieur par exemple. On peut penser également que les millions de journées d’engagement de nos soldats, l’équivalent de l’engagement en Afghanistan, aurait été plus utiles ailleurs, à l’entraînement par exemple ou sur d’autres théâtres d’opérations, où par ailleurs il aurait été infiniment plus probable de combattre des combattants ennemis. En justifiant l’arrêt de suppressions d’effectifs qui était en train d’étrangler silencieusement notre armée, l’opération Sentinelle a certes sauvé un temps notre capital humain militaire mais au prix d’une autre forme d’affaiblissement, plus lente, plus diffuse mais tout aussi réelle par réduction de la formation et l’usure des soldats.

Tous les soldats de Sentinelle ne se valent pas

Engagée au milieu des populations, une force armée est soumise au principe de « qualité totale ». Quand un homme porte sur lui de quoi tuer des dizaines de personnes, son comportement doit être exemplaire, totalement exemplaire même, puisque la moindre erreur peut avoir des conséquences terribles. Mais comme les soldats sont humains, la probabilité de cette erreur n’est jamais nulle et elle devient même non négligeable lorsqu’on la multiplie par plusieurs milliers. Statistiquement, il est impossible sur la longue durée d’empêcher les maladresses de manipulation ou les mauvaises réactions aux 5 agressions quotidiennes, verbales et parfois physiques, contre les soldats de Sentinelle en Île de France qu’évoque Elie Tenenbaum dans son étude, La Sentinelle égarée.  Il suffit cependant d’une seule défaillance pour provoquer une catastrophe, et avec la dégradation de notre capital humain la probabilité de cette défaillance s’accroît forcément.
Si tous nos soldats sont bien formés à l’usage des armes individuelles, au moins les fusils d’assaut, il y a forcément un décalage important entre une jeune recrue d’une spécialité de soutien et un fantassin vétéran.. Tous nos soldats peuvent constituer d’excellents et très coûteux vigiles, une minorité d’entre eux peuvent constituer des unités d’intervention (mais ils ne sont pas utilisés comme tels puisque dispersés).

Aucun attentat empêché par les militaires

Si on examine maintenant le bilan réel de l’engagement de militaires sur le territoire métropolitain depuis octobre 1995, date à partir de laquelle la présence militaire a été permanente, on constate que strictement aucun attentat, de quelque origine qu’il soit, n’a jamais pu être empêché par cette même présence. Peut-être que certains ont été dissuadés par elle mais on ne dispose, à ma connaissance, d’aucun témoignage dans ce sens en plus de vingt ans. Les seuls terroristes que les soldats ont finalement neutralisés sont ceux qui les ont attaqués, comme à Nice le 3 février 2015, à Valence le 1er janvier 2016 et donc le 3 février dernier à Paris, au Carrousel du Louvres.

On notera d’abord, détail technique mais qui peut avoir son importance, combien la munition utilisée, la 5,56 à faible capacité d’arrêt et capable de rebondir sur les murs est délicate d’emploi dans ce contexte. Au Louvre, il aura fallu tirer plusieurs fois à bout portant pour arrêter l’agresseur, ce qui aurait pu avoir des conséquences graves, sur le soldat attaqué lui-même qui aurait pu être frappé à nouveau, et sur l’environnement, chaque coup tiré accroissant la probabilité de toucher aussi un camarade ou un civil (le seul cas à ce jour est une blessure par ricochet de balle 5,56 mm). Cette faiblesse de la munition est connue depuis des dizaines d’années, il faudrait probablement combiner l’emploi de Famas avec d’autres armes à plus forte puissance d’arrêt (l’Ultima ratio de Fillon _ –  https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270   (paru en Juillet 2011 – en pleines vacances! La dragée passe beaucoup mieux, et sans vaseline pour le 7,62 en pruneau et non le 49-3, en répression parlementaire)  . Comme l’équipement de combat rapproché n’a jamais été une priorité stratégique en France, le problème demeure.On notera aussi bien sûr et surtout, que dans les trois cas cités, les soldats ont été surpris par l’attaque et qu’ils l’ont emporté grâce à leur sang-froid et armement très supérieur à celui des agresseurs. Ceci est un point clé : celui qui veut attaquer des soldats, parfaitement visibles alors que lui-même est anonyme, aura presque toujours l’initiative. Le remplacement des postes fixes, en « pots de fleurs », par des patrouilles mobiles a un peu réduit cette faiblesse mais comme il est de toute façon interdit aux militaires d’interpeller et contrôler qui que ce soit, celui qui veux attaquer des militaires en trouvera toujours et pourra dans la quasi-totalité des cas agir le premier. Pour peu qu’il dispose, non pas d’un couteau ou d’une machette, mais d’armes à feux, comme Mohammed Merah en mars 2012, et la parade devient beaucoup plus difficile. On peut toujours compter sur sa maladresse mais comme l’agresseur ne cherche pas forcément à fuir et à échapper à la riposte, il lui est possible de s’approcher plus près de sa cible et accroître ainsi sa probabilité de coup de but.

L’opération Sentinelle est en réalité soumise à une contradiction. Une patrouille de soldats est la preuve visible que le gouvernement « fait quelque chose » mais que ce quelque chose soit efficace est une autre question.

Employons nos soldats comme soldats

On pourra arguer, et cela a été le cas après l’attaque du Louvre, qu’ils ont fait barrage à une attaque de civils, en oubliant que si quelqu’un veut attaquer des groupes de civils hors de présence de soldats, il n’a que l’embarras du choix.  Comme pour les policiers attaqués à la Goutte d’or en janvier 2016 ou le double-meurtre de juin 2016 à Magnanville, il s’agit aussi de s’en prendre aux forces de sécurité de l’Etat. On pourra considérer, argument ultime mais en réalité très hypothétique, que ces hommes et ces femmes servent de « paratonnerres » et qu’il vaut mieux que ce soit eux, préparés et armés, qui servent de cibles plutôt que des civils impuissants. Certains vont quand même plus loin, en faisant de nos soldats des « pièges » à djihadistes(o n n’appâte pas les terroristyes avec du vin-aigre, mais avec du miel et de la crême. Un soldat est plus symbole de la France qu’un pékin!), un peu de la même façon que l’on créait des bases dans le Haut-Tonkin pour attirer une armée Viet-Minh insaisissable autrement. Dans ce cas, il faut constater que le bilan comptable de Sentinelle est quand même plutôt maigre. Il serait infiniment plus élevé si on employait nos soldats comme des soldats c’est-à-dire en les lançant directement sur l’ennemi au lieu de les utiliser simplement comme cibles. Surtout, pour reprendre l’exemple indochinois où les choses se sont plutôt mal terminées, ce genre de stratégie est, employée seule, forcément destinée à échouer. Lorsque nos ennemis réussiront à tuer un puis plusieurs soldats de Sentinelle, après les avoir été attaqués uniquement parce qu’ils étaient soldats, pérorera-t-on encore que cela prouve justement l’efficacité et l’intérêt de l’opération ? Il est hélas probable que oui, l’inverse étant un aveu d’une mauvaise décision. Encore une fois, si on fait le choix d’augmenter la densité de protection de la population, c’est-à-dire concrètement avoir une masse critique d’hommes et de femmes armés au milieu de la population, ce n’est pas l’engagement de quelques milliers de soldats très visibles qui changera grand chose mais un accroissement de la quantité et de la qualité de présence policière ainsi que, et peut-être surtout, de l’élargissement de l’autorisation de port d’armes à toute la population légitime (en Israël, tout citoyen  ayant fait son service militaire à le droit de porter une arme. On lui confectionne des périodes de réserve pour garder ses réflexes guerriers et de défenseurs) et compétente pour en faire un usage efficace. Les soldats, et particulièrement les unités d’infanterie, seront sans doute bien utile en unité d’intervention. Il y avait auparavant une section en « disponibilité opérationnelle », prête à intervenir immédiatement jour et nuit, pourquoi ne pas réactiver ce système ainsi que des postes de commandement en alerte ? Il n’y a pas (encore) dans l’armée de syndicats pour trouver cela intolérable et cela sera sans doute plus utile que Sentinelle.

Sentinelle est effectivement un piège mais pour nous. Sauf un improbable courage intellectuel et politique de l’exécutif en place, il faudra probablement attendre un gouvernement avec un peu de hauteur et une vraie vision stratégique avant d’en sortir.

 

On va créer une opération sentinelle pour défendre l’opération Sentinelle initiale. On est entré dans la spirale « vache qui rit »….. Effectivement cibler les attentions djihadistes vers l’ami Bidasse ( vous savez le natif – pas si naïf que cela – d’Arras….) est une chose, mais envoyer au casse-pipe des citoyens victimaires ciblés, sans la moindre défense, c’est condamner les forces vives du pays à devenir des forces mortes-éteintes…. Comment défendre un pays avec des morts-vivants?

Où est le temps où l’on nettoyait la casbah au karcher-para. En moins de temps qu’un état d’urgence durable et impuissant, on rendait le 4-93 agréable à vivre avec les crânes rasés des « djellabaïsés …(*) » récalcitrants et où les femmes ont droit de cité y compris en cafés maures.

Mais voilà, il faut faire croire que l’on agit, en serrant les fesses pour que rien de grave ne se produise. La France est malade de son armée, malgré les cris d’alarme de ses cadres (compétents et capables, eux, de vraies stratégies efficaces). Mais voilà c’est la grande Muette…… Faudra t-il attendre une bataille rangée avec des tranchées pour prendre conscience que l’armée pourrait être mieux utilisée? C’est tellement devenu habituel de voir les traillis dans le paysage urbain….  qu’on a l’impression d’un jet de marionnettes où l’on même civils et bidasses…. Du grand Gui-gnôle. On nous saoule…

 

http://www.causeur.fr/antiterrorisme-daech-operation-sentinelle-renseignement-louvre-42543.html

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….
——
« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:
GrosMots kegiens Février2016

****

 

Sondage : Fillon distancé par Le Pen et Macron au premier tour

Sondage : Fillon distancé par Le Pen et Macron au premier tour
François Fillon (ALAIN JOCARD / AFP)

Le candidat de la droite passe sous la barre des 20% d’intentions de vote au premier tour, d’après une étude Elabe.

 

Si François Fillon a réaffirmé sa détermination à être candidat à la présidentielle, lors de la conférence de presse qu’il a tenue le lundi 6 février, il demeure néanmoins très affaibli. Selon un sondage Elabe réalisé pour BFMTV et « L’Express », publié mercredi soir 8 février, le candidat de la droite pourrait ne pas se hisser au second tour. Avec entre 17 et 18% des intentions de vote, il est devancé par Marine Le Pen et Emmanuel Macron.

Si le président du MoDem, François Bayrou, est lui aussi candidat, François Fillon arriverait troisième avec un niveau stable (17%). Si le centriste ne se présente pas, l’ex-Premier ministre progresse de 0,5 point (18%). Des scores proches de ceux mesurés le week-end dernier avant sa conférence de presse. Candidature de Bayrou ou pas, c’est Marine Le Pen, la candidate du Front national, qui totalise le plus d’intentions de vote (25,5% avec Bayrou, 26% sans). Emmanuel Macron recueille lui 22% d’intentions de vote en cas de candidature Bayrou, 23,5% sans la présence du centriste.

Comment lire ce sondage ? Un sondage n’est pas une prédiction mais une évaluation des rapports de force au moment de sa réalisation.
– Sondage Elabe réalisé pour BFMTV et « L’Express ». Notice complète ici.
– Date de réalisation : du 7 au 8 février, sur internet, selon la méthode des quotas.
– Echantillon de 1.050 personnes, dont a été extrait un sous-échantillon de 961 personnes.
– Marge d’erreur : entre 1,4 et 3,1 points

Crédité de 30% des intentions de vote après sa victoire à la primaire, passé à 24%-25% début janvier, puis 20%-22% la semaine dernière, François Fillon passe donc aujourd’hui sous la barre des 20%. Devancé par Emmanuel Macron, il reste légèrement devant Benoît Hamon, mais le vainqueur de la primaire socialiste totalise 15 à 15,5% des intentions de vote. Il est suivi par Jean-Luc Mélenchon (entre 12 et 13%). François Bayrou, s’il venait à se présenter, est crédité de 5% des intentions de vote.

Dans la perspective d’un second tour, Marine Le Pen est créditée de 37% d’intentions de vote en cas de duel face à Emmanuel Macron, et 44% face à François Fillon. L’institut de sondage Elabe précise toutefois qu’une forte proportion des personnes interrogées ont refusé, à ce stade, d’exprimer une intention de vote dans de telles configurations de second tour.

 

Et si Fillon perd, c’est la droite qui va lui dire merci. Faut-il condamner la droite à s’éloigner du pouvoir. Il est vrai que Fillon à l’onction extrême de 4,14% de la couverture électorale globale de la France. Il a éliminé ou on l’a aidé, Juppé, Sarkozy, les démons de la droite ostracisables parce que en délicatesse avec la loi. . Il est vrai qu’il se range, délibérément, du côté de l’éthique du camarade de Gaulle. Mais l’éthique n’évite pas les tics de la culture politicarde actuelle du toujours plus d’avantages et de privilèges. Les lois votées et les pratiques de transparence ne concernent que le vil peuple, les créateurs de loi, c’est bien connu, sont au dessus desdites lois. Elles ne peuvent les concerner au principe qu’ils ne peuvent être juges et parties (fines ou non) et que seuls les « purs » sont appelés à imposer aux autres…….

N’empêche que la campagne ne parle nullement du devenir des Français et de leur pays, mais se passe, gaspillage, en éclaircissements d’une situation particulière, très particulière. Du collectif on passe à l’individuel. Faut-il continuer…… ?

La politique à la de Gaulle n’est plus… C’est devenu une promotion publicitaire. On n’élit plus qu’unn slogan enjolivé et la réalité des réveils est nauséabond. Une minute de « jouissance » urnaire pour 5 ans de déplaisirs.

 

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/presidentielle-2017/20170208.OBS5067/sondage-fillon-distance-par-le-pen-et-macron-au-premier-tour.html

 

****

 

 

 

*****

 

« L’effondrement de la grande distribution est en marche !! »

« L’effondrement de la grande distribution est en marche !! »

C’est une immense mutation qui touche actuellement la grande distribution à travers le monde, en commençant évidemment par les États-Unis qui sont le pays le plus touché par ce phénomène, tout en sachant qu’il en sera de même pour l’ensemble des pays de la planète dont la France.

 

Que se passe-t-il exactement ?

Partout aux USA, les grandes chaînes traditionnelles de magasin ferment les unes après les autres, ou réduisent considérablement la voilure en fermant de très nombreux points de vente.

Les centres commerciaux eux-mêmes ferment leurs portes car leurs taux d’occupation deviennent trop faibles.

Même un géant comme Walmart vacille et s’apprête à tomber. Seul sa taille lui permet encore de survivre, car plus on est gros, plus on met de temps à maigrir.

Pourquoi donc ce mouvement ?

Vous avez sans doute vu passer mon article rapide la semaine dernière sur Amazon qui vient d’annoncer le recrutement de 100 000 personnes (vous avez bien lu, 100 000) dans les prochains 18 mois.

C’est un tsunami qui est en train de déferler sur les centres commerciaux et la grande distribution traditionnelle qui n’a tout simplement pas vu arriver la vague gigantesque du commerce en ligne, de sa praticité pour les consommateurs, et de sa rentabilité pour une entreprise comme Amazon.

Si les hypermarchés ont réduit considérablement le petit commerce de centre-ville, c’est au tour de la grande distribution de se faire réduire considérablement par les géants du net.

D’ailleurs, si nous prenons le cas de la France, les « drive » qui poussent comme des champignons ne sont pas non plus sans poser des problèmes considérables de rendement aux grandes surfaces. Certes le « drive » est plus que pratique, et ne plus perdre sa vie à la passer dans des allées lugubres de supermarché est un indéniable progrès pour l’humanité, mais pour les ventes des supermarchés, c’est une catastrophe !

Sous vos yeux, les temples de la consommation et les géants d’hier s’effondrent à une vitesse remarquable. Ils sont incapables de s’adapter.

Internet n’est pas le seul phénomène en cours. Les gens souhaitent aussi consommer autrement, privilégier dans certains cas les circuits courts, voire même penser leur consommation comme un acte citoyen et de rejet de cette consommation de masse.

Il y a aussi bien évidemment les conséquences de la crise économique, la paupérisation générale et l’obligation de devenir plus économes de façon contrainte et forcée pour beaucoup, mais objectivement, ce qui touche la grande distribution aujourd’hui, ce n’est pas tant une crise économique… qu’une immense mutation de ce secteur, pour ne pas dire sa disparition.

Ne vous leurrez pas. Si Amazon recrute 100 000 personnes (rien qu’aux USA) dans les 18 prochains mois, c’est que l’on peut raisonnablement penser que cette phase d’expansion du leader mondial du e-commerce va s’accompagner de la destruction de 200 000 emplois dans le même temps chez les acteurs historiques de la grande distribution.

Pour gagner de l’argent, Amazon ne remplacera jamais les emplois détruits sur la base de 1 pour 1 mais de 1 pour deux, voire de 1 pour 30 quand on peut utiliser des drones, des robots et autres automates pour préparer ou expédier les commandes.

À terme d’ailleurs, Amazon, techniquement, devrait pouvoir livrer le monde entier sans une seule intervention humaine, des robots livrant des entrepôts, des automates préparant vos commandes, et des drones livrant votre marchandise directement dans votre salon… Pour le moment, ce n’est que de la théorie, mais ce n’est déjà plus de la science-fiction.

Des conséquences énormes !

Les conséquences de cette mutation sont énormes, et je ne vais en citer que quelques-unes, juste pour illustrer l’ampleur de ce phénomène.

Quelle sera la valeur d’une foncière qui investit dans les centres commerciaux ? Parce que nombreux sont les épargnants à se diversifier vers de tels placements, et ce n’est pas franchement une bonne idée à moyen terme.

Quels seront les prix ou les conditions pratiqués par Amazon lorsque cette entreprise aura tué toute concurrence à l’échelle entière de la planète ?

Vous vous rendez compte que les fournisseurs sont déjà pressurés par la grande distribution actuelle qui est infiniment plus morcelée au niveau mondial que le e-commerce essentiellement aux mains d’un seul et unique distributeur… Amazon.

La fiscalité, elle aussi, est une question épineuse. Simple en réalité mais très complexe à mettre en œuvre, car elle va contraindre notre pays à affronter un géant commercial capable de mesures de rétorsions évidentes (Amazon) et que son pays d’origine, à savoir les États-Unis d’Amérique, bien que fort sympathique ne brille pas ces dernières années par sa douceur dans les relations internationales.

Notre indépendance ne sera donc le fruit que d’une grande dose de courage et de conviction qui, disons-le, font cruellement défaut à l’ensemble de notre classe politique.

Enfin, et pour ne citer plus que ce problème, les conséquences sur le niveau d’emploi sont colossales. Globalement, le secteur de la grande distribution c’est 200 milliards d’euros et 750 000 personnes ! Un entrepôt Amazon, c’est 2 000 personnes aux périodes de pointe !

Je ne pleurerai donc pas sur un secteur qui a fait un mal terrible à notre économie, à notre manière de vivre et aussi aux liens sociaux.

Néanmoins, ce qui s’en vient risque d’être non pas un progrès (si ce n’est en praticité), mais un pas de géant vers encore plus de déshumanisation des relations commerciales.

Si aucun grand de la distribution ne peut résister à Amazon, imaginez alors ceux qui avaient survécu des petits commerces de centres-villes, qui eux aussi commencent à être balayés et qui en dehors des commerces de bouche ou de ceux nécessitant un fort service n’y survivront pas.

L’analyse économique fondamentale indique donc qu’il ne faut pas investir dans les foncières des centres commerciaux, ni dans les murs de boutiques de centre-ville et encore moins… de racheter un fonds de commerce appelé à perdre de la valeur dans les années qui viennent quels que soient les efforts du commerçant.

Il est déjà trop tard. Préparez-vous !

 

les grands centres commerciaux ont tué le petit commerce des villes, cher à Poujade …. le e-commerce tuera le grand commerce et l’auto-producteur en circuit très cours tuera le e-commerce… Ainsi va la vie. Le commerce c’est comme les virus, ça mute et ça perd mute… et en tous les cas, cela s’adapte et résiste. Les virus, eux aussi s’adaptent et résistent. Il faut seulement un temps d’adaptation, pour ceux qui souffrent de l’évolution et non pour ceux qui en sont à l’origine. En général ils s’adaptent puisque créateurs du système (c’est comme le jeu « gendarme-voleur », le voleur aura toujours une longueur d’avance puisque à l’origine de l’innovation. Le gendarme n’intervenant qu’en curatif des gouts et des couleurs – et aussi d’égouts. C’est pourquoi on n’y trouve aucun daltonien). Avant il fallait plusieurs générations pour percer et faire partie des plus riches. Maintenant, en une génération, c’est fait!

Quand le client ne sera plus qu’un code-barre, on sera effectivement mal barrés!

 

http://reseauinternational.net/leffondrement-de-la-grande-distribution-est-en-marche/

 

***

 

Les sondages donnent la gauche à 55 %… Vous y croyez ?

Si la justice ne vient pas mettre un terme à sa campagne, M. Fillon est en situation de rééditer, pour la présidentielle, son exploit de la primaire.
 

Avec « l’affaire Fillon », la gauche médiatique ne peut contenir sa joie : Fillon est dans les choux, ça y est, il a dégringolé à la troisième place ! Tous les sondages l’attestent.

Certes, pour le moment, l’entreprise de sauvetage de la gauche par disqualification judiciaire de l’adversaire semble fonctionner. En effet, les derniers sondages redonnent des couleurs à la gauche : tous ses candidats montent ! M. Mélenchon campe sur ses 10 % minimum, M. Hamon est passé de rien à 18 % et M. Macron voit sa bulle s’envoler à 20-23 % ! À droite, Mme Le Pen stagne à 25 % et M. Fillon peine à garder ses 20 % (sondage IFOP-Fiducial pour Paris Match, i>Télé et Sud Radio).

Mais voilà : ces sondages qui ravissent la gauche sont faux, tout comme ceux qui vous disaient que M. Juppé serait vainqueur haut la main de la primaire et de la présidentielle. Et M. Fillon, dont les sondages avaient été incapables de prévoir le triomphe à la primaire, était particulièrement qualifié pour les dénoncer lundi, dans sa conférence de presse.

Pourquoi, aujourd’hui comme en novembre, ces sondages sont-ils trompeurs ?

D’abord, en additionnant les scores des trois candidats de gauche – Mélenchon, Hamon et Macron -, on obtient 48 % ! Même le dernier sondage OpinionWay pour Les Échos et Radio Classique, s’il attribue 14 % à Hamon, place Macron à 23 %, pour un même total de 48 % pour les trois.

La gauche à 48 % dans le pays ? Vous y croyez ? Et cela sans tenir compte des petits candidats, Verts, NPA, Poutou et autres, qui nous donneraient une gauche majoritaire à 54 % ! Cela est évidemment impossible : toutes les élections récentes (régionales, européennes, etc.), tous les sondages qualitatifs sur les attentes des Français (immigration, économie, autorité) montrent que l’électorat, à 60 % au moins, est à droite, et vraiment à droite. Ni la mise sur la touche de M. Hollande au profit de ses trois hologrammes Mélenchon, Hamon, Macron, ni l’affaire Fillon n’ont renversé cette tendance lourde de l’opinion vers la droite.

Autre étonnement : M. Fillon s’effondrerait et Mme Le Pen n’enregistrerait aucun gain ? Impossible.

La vérité des sondages, comme toujours, est dans les petites lignes. Et celles-ci nous livrent plusieurs enseignements :

– l’électorat le plus déterminé dans son choix est celui de Mme Le Pen ;
– l’électorat le plus volatil est celui de M. Macron ;
– M. Fillon, au plus fort de la tourmente, bénéficie toujours d’un socle solide, « notamment chez les personnes âgées et l’électorat traditionnel de droite », souligne Bruno Jeanbart, directeur général adjoint d’OpinionWay ;
– 30 % des électeurs n’ont pas fait leur choix, situation inédite à moins de trois mois d’une présidentielle.

Avec trois candidats compris entre 20 et 25 %, et compte tenu de la marge d’erreur, les jeux sont en fait très ouverts. Et M. Fillon a montré que, dans un match à trois où il est l’outsider, il était capable de surprendre fortement. En effet, cette configuration rappelle celle de la primaire, avec un candidat diabolisé (Sarkozy-Le Pen) et un candidat porté par le système (Juppé-Macron).

Fort de ses atouts, et des faiblesses de ses adversaires, si la justice ne vient pas mettre un terme à sa campagne, M. Fillon est donc en situation de rééditer, pour la présidentielle, son exploit de la primaire.

 

Que pourra représenter le « vainqueur » des urnes, élu sur les défaites des E-lecteurs. Quand balaiera t-on tout ce merdier avec une bonne révolution de la rue…. On a bien tenté de faire comprendre la révolution dans les urnes (le vote blanc massif pour dénier toute représentativité à des gens incapables de positivités, excepté pour eux mêmes, vis à vis du peuple. Ils sont tous assujettis au vote utile…).

Les réponses :

  • cà ne sert à rien car ce n’est pas comptabilisé!… (pourquoi voulez vous que l’on reconnaisse e ce que vous n’êtes pas capables d’utiliser parce que vous ne lui reconnaissez pas vous même la force du vote blanc massif)
  • voter blanc c’est voter pour le FN (et pourquoi pas pour le ps, l’ump, les autres?). On confond vote blanc et abstention dans l’abstention on se fait complice, par silence, de ce qui se mets en place (souvenez vous « qui ne dit mot consent)
  • voter blanc ne changera rien. (Effectivement quand au résultat final…. Il y aura un président élu avec au mieux 66% des exprimés. C’est le système électoral qui est pourri. Si sur 45 millions d’électeurs, il n’y a qu’un couple – François et Pénélope et sans le moindre parti pris – et un opposant, qui s’expriment, nul ne peut contester que François devienne François V pour 5 ans, au moins, dans la cinquième république…. Quelles concordances de 5…. Quelle peut-être une telle signification symbolique? Mais qu’est un élu avec 2 vois sur 45 millions de voix? Un zhéros à l’infini). la seule chose importante qui changera est la perception des politicards qui prendront conscience que le peuple est capable de dire non et oser dire c’est oser faire une révolution

A vous de choisir : dire Non aux politicards ou dire oui à la dictature mâtinée de ripoublicanisme (nul, excepté le peuple pourra faire faire marche arrière

 

http://www.bvoltaire.fr/pascalcelerier/sondages-donnent-gauche-a-55-y-croyez,312244

 

*****

 

NOM DU « TERRORISTE » DU LOUVRE : UNE AGENCE AMÉRICANO-SIONISTE.

Vendredi 3 février, vers 9h50, l’Égyptien Abdallah El-Hamahmy, installé (à 1700 euros la semaine) dans un hôtel de luxe parisien, aurait crié « Allah Akbar » avant d’agresser superficiellement un militaire posté au Carrousel du Louvre.

À 21h08 précisément, un compte Twitter fut le premier à divulguer publiquement son identité : il s’agit d’IntelCenter, « centre d’analyse antiterroriste » basé à Washington.

Sa particularité : de 1999 à 2001, son président-fondateur (dénommé Ben Venzke) fut le « directeur des opérations spéciales sur le renseignement » au sein de iDefense, compagnie co-dirigée par le militaire ultra-sioniste et militant chrétien évangélique Jim Melnick (entouré à l’image et muni d’une cravate figurant le drapeau israélien).

En 2007, un expert informatique avait révélé qu’une vidéo d’Al Qaïda, divulguée par Intel Center, comportait une étrange anomalie : le logo d’IntelCenter et celui du média d’Al Qaïda avaient été incrustés dans l’image en même temps.

À noter : David Thomson et Romain Caillet, les « Boule et Bill » de la djihadologie médiatique, sont tous deux abonnés au compte Twitter d’IntelCenter. À 21h42, soit une demi-heure après la révélation d’IntelCenter, Caillet fut le premier Français à disserter en ligne sur l’identité de l’Égyptien.

 

Faut-il croire que nous sommes incapables…. , réellement!

Passer de 1700€ la semaine à zhéro la semaine, est-ce une promo ou une ristourne d’Accès au paradis-latin. Il est vrai que les contrôles permanents dans le 4-93 ne permettent plus les planques bon marché (on n’est plus à l’abri des perquisitions arbitraires au non d’allah le bienveillant-acceuillant. Que fout le pouvoir pour empêcher le mal vivre ensemble sur le territoire national?)

Il est vrai que l’on ne prête qu’aux riches! Comment soupçonner un touriste qui paie 1 700e la semaine! Va t-on perquisitionner tous les établissements chics de France et de Navarre. Rien de tel pour décourager les riches touristes de venir dépenser leur argent en France. Et après on s’étonne que l'(économie va si mal à cause du terrorisme, alors que ce n’est lié qu’à l’état d’urgence.

Payer 1 400€ la semaine pour échouer lamentablement dans son entreprise, cela fait cher de l’opération radicale. A moins que cela ne soit que pour le folklore et justifier…

 

http://free.niooz.fr/s/free/premiere-a-divulguer-le-nom-du-quot-terroriste-quot-du-louvre-une-agence-americano-sioniste-15076887.shtml

 

*****

 

Les présidentielles, comme si vous y étiez et quoique l’on en dise ou pas :

  1. E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un cap’tain défunt et défaut) : vrp-fillon-f-ump (ses premiers maux) et http://wp.me/p4Im0Q-1nR (ses derniers mots, incapable…..s)
  2. La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés » (pour Peuple dépité)
  3. « Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) – http://wp.me/p4Im0Q-141

en savoir plus, beaucoup plus :il-etait-une-fois-2017

La guerre des vieux jeunes premiers (en finale de lutte) :

  1. Fillon fillon-putatif   et fiche-transparency-fillon
  2. Valls – valls-putatif    Exit Valls, place à Hamon…. il va nous faire le coup de tous-en-Khamon

Bientôt il ne va plus rester que Hamon (mais restera t-il vraiment s’il est le seul à oser….?)! Faut-il, dès lors voter s’il est le seul compétiteur? – 14 – Patrimoine 2014 – Benoit Hamon

 

…..

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

….

FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?
Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

  • Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –  13/12/2016   160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom. Cazeneuve promu premier ministre a devancé l’avenir en faisant voter, au 13/12/2016, une prolongation anticipée, de 3 mois supplémentaires jusqu’au 15/06/2017 (entre les deux tours des législatives et sans possibilité de modifier quoique ce soit et pour qui que ce soit)
  • Dernière nouvelle. Le pouvoir s’affole et n’attend pas l’échéance programmée du 26/01/2016. Cazeneuve, à peine promu 1er ministre, fait voter . Quelle fin de mandat pitoyable…. avec un état en urgence d’impossibilité à se réformer… et demain ne s’annonce guère mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011

…..

L’état en son urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi 13, réputé jour de chance… Pour qui?) au :

(partie visible de l’ice-berg appelée à disparaître, dès la levée de l’embargo liberticide, à usage, exclusif, des seules libertés des citoyens et non  des terroristes…qui s’en battent l’œil La preuve par Nice.)

État d’urgence ordinaire et « normale » : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant! Prolongation, avant la date de fin, et à nouveau pour 6 mois jusqu’à l’installation du nouveau pouvoir (Acte 1 de Cazeneuve, nouveau premier ministre….)

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé
L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)
 Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)
un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)
Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout (et pas seulement la nuit). Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)
Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!
Il est vrai que c’est tellement banal qu’un état d’urgence…..
  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils oserons nous demander (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état c’est l’état d’urgence. L’urgence du peuple c’est de virer tous les urgentistes…..  2 Programmes diamétralement opposés)

……

De la constitution de l’état d’urgence abusif :

Article 21 Préambule de la constitution :
    • « Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »
  • (En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple! et non les ersatz du pouvoir
en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

…..

  • En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!
Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..
Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

 …. au 15/07/2017 – et Valls corollaire du 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force…..

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

A quoi reconnaît-on la qualité de Français? Au fait qu’il peut dire ce que l’on veut qu’il dise, dans l’urne. Les étrangers s’abstiennent…. (by keg – 29/01/2017)

Publié le Mis à jour le

Le choix du jour : «Voter = Français» ou  « ne pas voter = étranger»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

Dernière nouvelle :

je ne voterai pas pour mes bourreaux. La révolte d’un « pupille de la Nation non juif », trop con pour apprécier le bonheur promis par des-put-a-tifs (ne parlons pas des chauves)   (en abrégé : http://wp.me/p4Im0Q-1sO)

Français quand vous saurez……que :

Vous allez bientôt voter. C’est à cela que l’on reconnaît la qualité de Français et non plus seulement au fait d’entretenir les politicards-proxo et leurs familles (même et surtout au sommet). La preuve, les étrangers ne sont pas invités à donner leur avis et aval.

….. et avec un peu de recul….

Le Français, de son utilité pour le pays! Il le sera quand 100% de son salaire sera reversé à la nation qui lui offrira le gîte et le couvert tel des Abdeslam, mais sans avoir massacré quiconque. Cela ne viendra qu’après avoir fait sa révolution. En attendant les politicards verraient bien que le Français leur versa, directement et sur des comptes numérotés en paradis, 120 à 150%, par le biais des emprunts forcés…. Si l’optimisation est généralisée, il n’y a plus de délit de sale compte!

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

L’imposture des élections dites démocratiques en France

L’imposture des élections dites démocratiques en France

Malgré les renforts de campagnes « publicitaires » pour valoriser l’acte du vote et les élections en France, l’état réel de notre système fait peine à voir et explique bien les raisons d’une abstention galopante, faisant des abstentionnistes, le premier et le plus puissant parti de France.

Cette désaffection s’explique en partie par une grande lassitude mais aussi par la connaissance d’une part de nos compatriotes de ce que sont nos élections dans notre pays. Retour sur l’imposture électorale française.

Un pays, deux partis.

Pour des raisons de contrôle et de main mise sur le pouvoir, c’est sous le Président Mitterrand que la proportionnelle fut écartée en France (1988), ouvrant une longue période de domination politique des assemblées, pouvoir jalousement partagée jusqu’à présent par les deux partis que sont le Parti Socialiste et celui des Républicains.

Par ce seul fait, notamment par la présence d’un second tour, les alliances de circonstances des deux partis dominants permettent également d’éliminer tous les candidats indésirables dans les assemblées, et bien sûr à la présidence (permettant également népotisme et favoritisme).

Cet état de fait, depuis le choc 2002 de la présence de Jean-Marie Le Pen, finalement bon allié du système, a permis de forcer la main à nombre d’électeurs en glissant le concept de « vote utile ». En Union Européenne, « le paradis de la démocratie », seuls huit pays pratiquent la proportionnelle sur 28 membres… (Pays-Bas, Danemark, Suède, Norvège, Italie et Pologne, Belgique et Luxembourg)

L’élection spectacle… de foire.

Ce spectacle de cirque n’est pas gratuit, les primaires permettent d’une manière finalement illégale, un financement massif pour un unique parti de l’opposition, financement faisant appel à la bourse de quantités de citoyens pour verser une obole dans la caisse d’un seul parti, lui-même richement doté par les aides d’Etat. (sans compter les remboursements des frais de campagne…. en sus. Les parlementaires et les partis julot-casse-croute de la raie publique ne pourraient vivre sans se nourrir intégralement sur le compte des citoyens. Il paraît que l’on a fait cela pour éviter les pénélope gâte-sauce, les cahuzac optimisations, les tapie-volant au pays de c’est-hé-rasade, les mécomptes de la déclaration de patrimoine des zélus pas forcément bien zélés – 

4 – Patrimoine 2014 -comptes bancaires – keg )

Pourtant cette évolution est saluée partout comme « un progrès », qui n’amène en fait que des électeurs « moutons », à verser eux-mêmes de l’argent pour être au final tondus plus sûrement par ceux qu’ils auront ainsi généreusement aidés. Si la loi interdit le financement privé de partis à concurrence de 7 500 euros par personne, elle n’avait pas prévu ce drôle de contournement, permettant de faire un racolage à l’échelle nationale, pour des sommes atteignant quelques millions.

L’argent, nerf de la guerre… et du pouvoir

Pour contrôler mieux encore et condamner l’accès à la pluralité démocratique, la fin de la proportionnelle a permis aussi la main mise sur l’essentiel des aides de l’état prévues pour le financement des partis politiques. Le système est d’ailleurs quasi inconnu des Français, il fonctionne ainsi : deux fractions de financement à l’année, qui sont calculées pour la première sur les résultats aux élections législatives (1,70€ par voix obtenue par le parti), la seconde sur la représentation des partis et groupes au Parlement français (42 000 par député du parti).

En 2015 (et chaque année depuis 2012), avec environ 15 millions d’électeurs (sur 43), Parti Socialiste et Républicains touchaient 16 millions d’euros par an, contre 11 millions distribués à six partis (FN, EELV, PC, Union des radicaux, Parti radical de gauche, Nouveau Centre), comptabilisant 7,8 millions d’électeurs, au titre de la première fraction d’aides.

Toujours en 2015, par le subterfuge de la proportionnelle, Parti Socialiste et Républicains touchaient 27 millions d’euros (pour 286 et 195 députés), contre 5,5 millions d’euros pour toutes les autres formations politiques présentes à l’Assemblée, pour un nombre ridicule de 70 députés pour six formations politiques (Union des radicaux, EELV, Parti radical de gauche, PC, Nouveau Centre, Debout la France).

Pour un total de 43 millions d’euros, via la galipette de la proportionnelle, les deux partis dominants avec des résultats électoraux réels ne dépassant pas les 34 % des électeurs (inscrits), remportent 87 % des sièges de l’Assemblée nationale, et 72 % des aides financières de l’Etat pour remplir leur caisse.

Ce simple constant rend tout à fait ridicule le fait de dire que la France est un régime démocratique. Liberté Égalité Fraternité, cette devise de la République est ici foulée aux pieds à l’envie (et pas seulement en ce domaine politicard. Demandez aux « Pupilles de la Nation, non juifs ». Il peuvent vous en parler sur 17 ans de pratique).

Si vous n’êtes pas d’accord… votez blanc !

C’est ici l’argument massue et totalitaire qui vous sera répondu en cas de « déviance politique », en oubliant de vous dire que la France ne comptabilise pas les votes blancs dans les résultats. Voter blanc revient donc selon l’expression populaire à « pisser dans un violon » (faux, voter blanc, c’est oser dire NON. Il ne faut pas attendre la reconnaissance dudit vote blanc par les politicards… Ils préfèrent l’abstention – qui ne dit mot consent et se fait complice  silencieux et sans voix , de ce qui arrive au pouvoir. Faites l’expérience d’un vote blanc massif de 25 à 40%  – au lieu des 2% habituels – et vous verrez comme par miracle les politicards commencer  à tenir compte de vous. N’attendez pas la reconnaissance, du vote blanc, imposez le dans l’urne. Le vote blanc est une arme de destruction massive de politicards, avant les barricades….)

La comptabilisation des votes blancs serait en effet une vraie révolution, permettant d’ajouter au système électoral français, enfin un peu de liberté. Elle permettrait en effet aux Français d’exprimer réellement leur désaccord et de poser les bases d’une invalidation d’élections qui conduirait immanquablement à la rédaction d’une nouvelle constitution pour la France. (en attendant ce grand soir de l’invalidation, cultivons le ridicule de la non représentativité d’un système qui veut que si 3 électeurs sur les 45 millions inscrits s’exprimaient, nominativement, et que tout le corps électoral restant – soit 44 999 997 – votait blanc il y aurait obligatoirement un heureux élu à 66% des exprimés…. Mais que représentent 2 voix sur 45 millions, surtout quand le reste de l’électorat dit publiquement « non », ce qui n’est pas le cas de l’abstention, puisque l’on ne dit rien….!)

À noter que seuls deux pays dans la terre de liberté de l’Union Européenne comptabilisent les votes blancs, l’Espagne et les Pays-Bas. Ce dernier pays, présent dans la liste de ceux pratiquant la proportionnelle, serait donc le seul vrai pays démocrate européen, selon les systèmes politiques que nous avons inventés jusqu’à présent dans l’histoire de l’Humanité (à noter que selon le classement de la liberté de la Presse dans le Monde, en 2016, les Pays-Bas sont 2e derrière la Finlande).

Un pays, 28 membres, et la France continue de donner des leçons internationales à chaque occasion. Vous vous trouvez Mesdames et Messieurs face à la dure et triste réalité des élections en France, le grand théâtre de Guignol.

 

Et si on arrivait en final à :

Ce serait le paradis sur terre de France. Le monde entier rirait de notre démocratie du pays flambeau de la liberté guidant le peuple. Vous croyez que l’on prendrait notre président au sérieux, de par le monde?

Si on inversait et que l’on ait 44 999 997 abstentions en lieue et place des votes blancs, le vainqueur le serait par le silence des abstentionnistes…. complices, silencieux de son programme, car s’ils ne sont pas complices ou ils votent contre (pour choisi son alter égo….) ou blanc, pour dire « Non » aux deux, mais dirent en même temps qu’ils veulent quelque chose qui ne leur est pas proposé….

 

http://reseauinternational.net/limposture-des-elections-dites-democratiques-en-france/

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….
——
« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:
GrosMots kegiens Février2016

****

 

Hamon et Valls : les sujets qui les divisent

L’un a été « frondeur », l’autre Premier ministre. Benoît Hamon et Manuel Valls vont-ils pouvoir rester dans le même parti à l’issue de la primaire ? Passage en revue de leurs différences.

  • Quel mot d’ordre ?
  • Quel parcours au PS ?
  • Quelle conception de l’économie ?
  • Quelle méthode pour faire bouger l’Union européenne ?
  • Que faire des règles budgétaires européennes ?
  • Quelle vision de la laïcité ?Quelles institutions pour la France ?
  • Quelle position sur les questions de société ?
  • Quels outils pour lutter contre les discriminations ?
  • Quelle stratégie pour l’environnement ?
  • Comment lutter contre les déserts médicaux ?
  • Faut-il plus de professeurs dans les écoles
  • Quelle attitude sur la sécurité ?Quel accueil des réfugiés ?Faut-il un service civique obligatoire ?
  • Que penser d’Emmanuel Macron ?
  • Que penser de Jean-Luc Mélenchon ?
  • Que penser du 49-3?
  • Que penser de la gifle. (l’un est pour et l’autre contre, mais on a du mal à savoir: qui et qui)
  • Que penser de Pénélope ?
Tout les fait différents. le seul point commun est  qu’ils sont, apparemment, dans la même socia-lie (qui nous y a mis dans la lie) et qu’il faudrait que Pénélope se retire de la putativité présidentielle (quand on ne sait pas protéger son conjoint des maldisances, on ne compète pas). Elle ferait mieux de payer son époux en emploi fictif avec des émoluments bien réels et conséquents (c’est que ça bouffe et gros un animal de cirque médiatique et politique, une bête de seine ou de cène, quoi)

 

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/presidentielle-2017/20170127.OBS4436/ce-qui-divise-vraiment-hamon-et-valls-comparez-leurs-programmes.html

 

****

 

Pénélope Gate: on est mal, on est mal!  –  Une analyse juridique de l’affaire

 

Pénélope et François Fillon au Vatican, 2009. SIPA. AP22005031_000003

Juste après les hilarants problèmes d’application de la règle de trois lors de la primaire socialiste, le Canard enchaîné est à la relance et nous raconte que l’épouse du candidat des Lodens/Barbours aurait occupé pendant plusieurs années un emploi d’attachée parlementaire de son mari pour une rémunération globale cumulée de 500 000 €. Et ensuite, qu’elle a bénéficié d’un contrat fort bien rémunéré de la part de la Revue des Deux Mondes. Et naturellement toutes les mauvaises langues et les esprits mal intentionnés de s’interroger sur le caractère complaisant de ces embauches, sur la réalité du travail effectué. Et sur la cohérence des époux Fillon quand François se présente dans sa campagne électorale comme un irréprochable Monsieur propre, et quand Pénélope se répand dans toutes les gazettes pour dire qu’elle ne fait pas de politique avec son mari et n’en a jamais fait.

  • Retour de bâton?
  • « Détournements de fonds publics, recel, abus de biens sociaux et recel »
  • Et maintenant, Macron?

 Imagine-t-on Yvonne de Gaulle bénéficier de ce genre de largesses ?

Pour revenir à la question du commanditaire possible de la boule puante, l’attitude et la célérité du parquet financier laissent entrevoir une autre option que celle du clan Sarkozy, celle de ceux qui pensent que plomber la campagne électorale du candidat de la droite servirait Emmanuel Macron, pour lequel le soutien de l’Élysée apparaît maintenant évident. Eh bien pour terminer, soyons équitable et jetons un petit coup d’œil sur le pétard qui vient d’éclater au nez de notre Justin Bieber de la politique.

Il devrait demander des conseils à Nicolas Sarkozy, celui-ci a de l’expérience, la dernière fois, non seulement il a été battu, mais ça lui a coûté 11 millions d’euros. (payés pour 66% par l’ensemble des français, puisque le remboursement par les acolytes donnait droit à ristourne fiscale de 66%. Et qui aurait payé, selon vous, le manque à gagner fiscal?)

« Comment allez-vous Madame Le Pen ? Très bien, je ne suis pas surchargée, je passe un hiver paisible. »

 

Pas très catho et chrétien cette magouille. Se méfier, surtout en politique, de l’eau qui stagne…. A la longue cela schlingue dur….. au point de rendre l’air dans les isoloirs irrespirable. Faudra t-il se présenter avec son attirail d’électeur au complet : carte d’électeur, carte d’identité, gants et pince à linge?

 

http://www.causeur.fr/francois-penelope-fillon-sarkozy-macron-42378.html

 

*****

 

 

 

***

 

Et si, pour redresser la France, on restaurait la monarchie ?

À quoi bon confier le pouvoir à un gouvernant qui ne dispose pas des moyens juridiques de l’exercer
 

Alors que la campagne électorale en vue du prochain scrutin présidentiel bat déjà son plein à travers le lamentable spectacle des « primaires » de la droite comme de la gauche, dont les candidats rivalisent de médiocrité, comment ne pas se prendre à rêver d’un changement de régime puisque celui-ci, depuis des décennies, ne cesse de défaire la France ?

Certes, le fondateur de la Ve République entendit restaurer notre cher et vieux pays en le dotant d’une Constitution propre à redonner une certaine autorité au chef de l’État, mais ses successeurs s’appliquèrent tant à dégrader la fonction, jusqu’à abandonner la souveraineté dont ils disposaient au profit de l’oligarchie européenne, qu’il ne nous reste aucun espoir de redressement sans un renouvellement profond des institutions qui nous régissent.

Malgré l’affirmation incantatoire des « valeurs de la République », au contenu jamais défini mais qu’il faudrait respecter comme de nouvelles Tables de la Loi, les Français assistent impuissants à la décadence d’une nation dont le rayonnement illumina pourtant le monde jusqu’aux heures funestes de la Révolution de 1789, matrice des idéologies totalitaires qui ensanglantèrent le siècle dernier.

Face à ce désastre, la France ne se redressera qu’en renouant avec la tradition multiséculaire qui correspond le mieux à la nature particulière de son peuple et aux vicissitudes de son histoire, selon la méthode de l’empirisme organisateur brillamment développée par Charles Maurras, à savoir une monarchie héréditaire garante d’un État fort délivré de l’emprise des partis qui divisent les citoyens en factions rivales et destructrices de l’unité nationale (avant ce n’était que la division des aristo et du vil Peuple qui invoquèrent et évoquèrent u_n tiers et là aussi en urgence… Si urgent que cela emportant la première bastille. C’est vrai que le choix était limité à deux castes, alors que maintenant, il y aurait 159 partis qui émargent au budget de la république. Les élections n’étant que les moyens de se faire mousser auprès de l’électorat avec le vote utile…. on se demande bien à qui!)

Bien sûr, le retour du prince, que les Français pourraient désigner par référendum parmi les héritiers des Bourbons et des Orléans (il faudrait organiser 2 primaires, celle des Bourbons et celle des Orléans, de façon qu’il n’y ait pas d’usurpation à craindre tout au long des règnes), ne constitue qu’un moyen et doit s’accompagner impérativement de la mise en place de nouvelles institutions, après dénonciation des différents traités qui ont progressivement confisqué les principaux attributs de notre souveraineté politique (il faudra néanmoins faire une Europe royale avec désignation d’un empereur à vie – du moins au sein de sa famille. En somme refaire l’empire Carolingien ou alors le saint Empire germanique. Mais pour réussir, cette fois-ci, il faut une uniformisation absolue des régimes sociaux, des fiscalités, des couvertures sociales, des salaires, des prix. Et si nous tentions la royauté fédérale…… )

En effet, il est indispensable de recouvrer notre indépendance, sans laquelle aucune réforme ne saurait être conduite efficacement : à quoi bon confier le pouvoir à un gouvernant qui ne dispose pas des moyens juridiques de l’exercer ?

Grâce à cette nouvelle liberté d’action, le roi pourra redevenir le fédérateur des intérêts particuliers en vue du bien commun de l’ensemble des citoyens, incarner la continuité de l’État par la transmission héréditaire de la fonction et permettre au peuple français de reconquérir son identité à un moment de son histoire où celle-ci se trouve gravement menacée (mais plus que cela, puisqu’il n’y a plus aucune souveraineté, même le budget national est « validé » par Bruxelles….) , tant par l’invasion migratoire de populations exogènes que par la colonisation culturelle et linguistique du monde anglo-saxon, plus particulièrement de l’empire américain.

Comme le rappelle Patrick Buisson dans son dernier ouvrage, « l’idée que l’autorité politique ne constitue pas un dominium, un droit de propriété rapporté à un individu, mais un ministerium, un office exercé au nom de tous, est au cœur de la pensée occidentale. […] Cette vision de l’administration de la Cité aura d’abord été en France le propre de la monarchie, pour qui elle semble inséparable de la conception organiciste de la société qu’exprime Louis XIV dans son Mémoire pour l’instruction du dauphin rédigé en 1661 : “Car enfin, mon fils, nous devons considérer le bien de nos sujets bien plus que le nôtre propre”. » Seul un roi puisant sa légitimité dans l’Histoire est véritablement capable de servir « la cause du peuple ».

 

Et puis on connaît déjà la fin tragique des royautés….. on les passe à la trappe ou à l’exécution massive et en famille….

Preuve que la Monarchie ne fut pas la panacée universelle. Après s’en être séparé (la tête du corps délictuel) faudra t-il y revenir? Ce serait nier 1789 et ses conséquences. Exit Napoléon, exit de Gaulle, exit le français et son calendos-gros rouge-baguette-béret-marcel-gauloise….

 

http://www.bvoltaire.fr/laurefoure/redresser-france-on-restaurait-monarchie,309146

 

*****

 

Quand Thomas Hollande invitait ses potes à la Lanterne pour une Pool Party

 

À la Lanterne, lieu de résidence des chefs d’Etat à Versailles, Thomas Hollande invitait ses amis à siroter un verre autour de la piscine.

Révélations extraordinaires du comportement ahurissant de Thomas Hollande qui invite ses amis à la Lanterne siroter des cocktails au bord de la piscine et aux frais du contribuable en période de crise très lourde et de chômage de masse. Dire qu’ils ont tué le roi pour le remplacer par ces parasites aussi incompétents que détestables juste bons à dépenser notre argent.

La jeunesse dorée ! Thomas Hollande, fils de François Hollande, semble en connaître un rayon.

L‘avocat de 32 ans est un sacré petit fêtard, et ce n’est pas le personnel de la Lanterne qui dira le contraire… Ce lieu, pavillon de chasse situé à Versailles et construit en 1787, est devenue une résidence d’État mise à la disposition du Premier Ministre par le Général de Gaulle, puis du président de la République en 2007. Cette demeure de quatre hectares comprend, entre autres, un grand jardin avec piscine, court de tennis, ainsi que deux ailes dans lesquelles est hébergé le personnel – comme selon des informations de Paris Match.

On y a vu passer les grands Premiers Ministres de la Ve République. Michel Rocard, Lionel Jospin ou encore Dominique de Villepin, ont aimé passer quelques jours à la Lanterne pour se ressourcer.

C’est également ici que Nicolas Sarkozy a séjourné durant son premier week-end en tant que président élu. La belle vie Un lieu prestigieux, en somme, très vite apprécié par Thomas Hollande qui a aimé y organiser des petites sauteries d’un tout autre style : des Pool Party ! C’est ce qu’ont révélé nos confrères du Point cette semaine. Ces fêtes se produisaient tellement souvent dans l’enceinte de la Lanterne que les amis de Thomas Hollande connaissaient même le personnel de cuisine, qu’ils allaient saluer dès leur arrivée sur les lieux. Ils y retrouvaient aussi leurs chambres bien préparées, draps et serviettes propres aux armoiries……  (aux armes citoyens!)

 

Vous souvient-il que le même Thomas défrayait déjà la chronique judiciaire et publique, pour un braquage en scooter…. Toute la fine fleur de la police judiciaire avait coincé les voyous en deux coups de cuillère à peau de zébi et en moins de temps qu’il ne faut pour rattraper les auteurs d’attentats déjoués. Il faut dire qu’à l’époque on tenant un gibier de choix et de prix…. Nul ne sachant (c’était l’époque de maman putative présidentielle) que papa deviondrait, un jour capitaine de radeau des médusés, un septennat après.

C’est le même scooter que l’on retrouvera, plus tard dans les douves de l’Elysée et entre les cuisses d’un certain Sarkozy et où à nouveau la fine fleur du renseignement et de la lutte contre la radicalisation, se mettra en quatre pour trouver un coupable, pendant que les grands malfrats se prélassaient en chambres.

Alors vous me direz la lanterne……. ah ça ira, ça ira…..

 

http://free.niooz.fr/s/free/quand-thomas-hollande-invitait-ses-potes-a-la-lanterne-pour-une-pool-party-14708212.shtml

 

*****

Les présidentielles, comme si vous y étiez et quoique l’on en dise ou pas :

  1. E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un cap’tain défunt et défaut) : vrp-fillon-f-ump (ses premiers maux) et http://wp.me/p4Im0Q-1nR (ses derniers mots, incapable…..s)
  2. La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés » (pour Peuple dépité)
  3. « Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) – http://wp.me/p4Im0Q-141

en savoir plus, beaucoup plus :il-etait-une-fois-2017

La guerre des vieux jeunes premiers (en finale de lutte) :

  1. Fillon fillon-putatif
  2. Valls – valls-putatif

Place, maintenant, aux gauchos (ou simili) de la pampa électorale…. sans le père François. Il y a trique sous la bure! Quel don François du ciel

…..

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

….

FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?
Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

  • Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –  13/12/2016   160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom. Cazeneuve promu premier ministre a devancé l’avenir en faisant voter, au 13/12/2016, une prolongation anticipée, de 3 mois supplémentaires jusqu’au 15/06/2017 (entre les deux tours des législatives et sans possibilité de modifier quoique ce soit et pour qui que ce soit)
  • Dernière nouvelle. Le pouvoir s’affole et n’attend pas l’échéance programmée du 26/01/2016. Cazeneuve, à peine promu 1er ministre, fait voter . Quelle fin de mandat pitoyable…. avec un état en urgence d’impossibilité à se réformer… et demain ne s’annonce guère mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011

…..

L’état en son urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi 13, réputé jour de chance… Pour qui?) au :

(partie visible de l’ice-berg appelée à disparaître, dès la levée de l’embargo liberticide, à usage, exclusif, des seules libertés des citoyens et non  des terroristes…qui s’en battent l’œil La preuve par Nice.)

État d’urgence ordinaire et « normale » : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant! Prolongation, avant la date de fin, et à nouveau pour 6 mois jusqu’à l’installation du nouveau pouvoir (Acte 1 de Cazeneuve, nouveau premier ministre….)

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé
L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)
 Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)
un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)
Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout (et pas seulement la nuit). Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)
Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!
Il est vrai que c’est tellement banal qu’un état d’urgence…..
  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils oserons nous demander (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état c’est l’état d’urgence. L’urgence du peuple c’est de virer tous les urgentistes…..  2 Programmes diamétralement opposés)

……

De la constitution et de l’état d’urgence abusif :

Article 21 Préambule de la constitution :
    • « Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »
  • (En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple! et non les ersatz du pouvoir
en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

…..

  • En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!
Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..
Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

 

 …. au 15/07/2017 – et Valls corollaire du 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force…..

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences