-

Ukraine

C’est la lutte finale. Qui de Fillon (et sa famille, avec ou sans Pénélope, en prime) ou de la populace sera sur la paille…., en Mai 2017. Réponse en Mars lors des hydres! (by keg – 18/02/2017)

Publié le Mis à jour le

Le choix du jour : «Fillon jusqu’au-boutiste» ou  «Fillon sur la paille»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

Dernière nouvelle : Même mis en examen, François Fillon ira « jusqu’au bout » (pareil jusqu’au-boutisme ne peut que faire le jeu des tousaufistes. Preuve que nous ne sommes pas tous égaux devant l’urne. Il y a ceux que l’on élit et ceux que l’on enterre!)


je ne voterai pas pour mes bourreaux. La révolte d’un « pupille de la Nation non juif », trop con pour apprécier le bonheur promis par des-put-a-tifs (ne parlons pas des chauves)   (en abrégé : http://wp.me/p4Im0Q-1sO)

Français quand vous saurez……que :

Ils sont suer la ligne de départ, même si le chef des filles (au pair, chez lui, même madame) se dit jusqu’au-boutiste…  Il y a la volonté et la réalité!

….. et avec un peu de recul….

Quand les second-couteaux sont en start-in-blog…. On ne sait jamais, le champion peut être atteint de fragilité., Il y a la compétition en in et live et celle en off…. Ce sont les coulisses qui comptent…. Quand les kapo  rêvent au califat.

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Baroin, Bertrand, Wauquiez, Pécresse… La nuit des seconds couteaux du PenelopeGate

PenelopeGateAlors que François Fillon est empêtré dans le désormais célèbre PenelopeGate, (une enquête préliminaire ouverte par le parquet national financier pour des chefs de détournement de fonds publics à l’encontre de l’ancien Premier ministre) un phénomène étonnant s’est produit ces derniers jours sur internet. Pas moins de quatre noms de domaine (1) très particuliers ont été enregistrés entre le vendredi 27 janvier et le mercredi 1er février (2).

(ce sont d’eux dont il s’agit) ne sont pas anodins. Ils seraient très utiles à François Baroin, Laurent Wauquiez, Xavier Bertrand ou Valérie Pécresse pour gérer une campagne à l’élection présidentielle qui vient si jamais François Fillon devait passer la main.

Chronologie des faits

Baroin2017.fr a été le premier nom de domaine a avoir été enregistré, dès le vendredi 27 janvier, soit deux jours seulement après le démarrage de l’affaire, le mercredi 25 janvier, avec les révélations faites par le Canard enchainé.

Le week-end et le début de semaine qui ont suivi furent plus calmes, avant que l’affaire ne rebondisse mercredi avec un nouvel article du Canard enchainé publié dans son édition du 1er février. C’est dans cette nouvelle séquence, entre le mardi 31 janvier et le mercredi 1er février, qu’ont consécutivement été déposés trois nouveaux noms de domaine : Wauquiez2017.fr, Bertrand2017.fr et Pecresse2017.fr :

Détail intéressant, ces quatre noms de domaine ont été déposés par des entités différentes. Ainsi, Baroin2017.fr a été enregistré par 1&1 internet SE, alors que Wauquiez2017.fr a été enregistré par la société Gandi et que Bertrand2017.fr et Pecresse2017.fr l’ont été par OVH.

Les protagonistes

Ces quatre personnalités présentent plusieurs similitudes. Tout d’abord, aucun d’eux n’a participé aux primaires de la droite et du centre du mois de novembre. Ensuite, il s’agit d’hommes (et d’une femme) politique de premier plan, qui, malgré leur absence aux primaires, n’ont jamais caché leurs ambitions nationales voire présidentielles. Enfin, ils se sont tous les quatre ralliés à la candidature de François Fillon comme on peut le lire ici et le voir là :

Qui a pu enregistrer ces noms de domaine ?

Ce qui est sûr tout d’abord, c’est que la concomittance entre la création de ces noms de domaine et le démarrage de l’affaire Fillon a fort peu de chances de n’être qu’un simple hasard. Le lien de cause à effet, à une si grande échelle (quatre nom de domaines dans un espace de quatre jour, deux jours après le déclenchement de l’affaire), est presque certain. Mais alors, s’ils n’ont pas été créés par les intéressés eux-mêmes, qui donc aurait pu les créer ?

Comme il ne s’agit probablement pas d’un hasard (nous venons de le voir), l’unique hypothèse plausible serait que ces sites aient été créés afin de négocier un bon prix à la revente des noms de domaine, si ces sites devaient intéresser quelqu’un dans un futur proche. Mais alors on peut légitimement penser que la personne ayant eu l’idée de déposer ces noms de domaine les auraient tous déposés le même jour, et auprès du même organisme. Or, comme nous l’avons vu plus haut, ce ne fut pas le cas.

La probabilité est donc loin d’être nulle que ces noms de domaine aient effectivement été achetés par les personnalités éponymes. Et ce détail n’est pas anodin, car il révèlerait alors la très grande fébrilité du pouvoir. En effet, longtemps, les hommes politiques ont fait front pour donner le change et masquer leurs petites magouilles. Mais plus les hommes tombent, plus les soutiens se délitent, et il risque fort de se déclencher un jour une réaction en chaîne, dont le microcosme politique ne sortirait probablement pas vivant.

 

Le vent de l’histoire souffle…. Mais avez vous noté que ce terme « souffle » a de multiples sens…. Y a t-il du repos vis à vis de braises qui ne demandent qu’à repartir de plus belle …… Il est vrai qu’avec des pyromanes putatifs, tout est possible.. En plus de 50 ans de vie citoyenne, j’en ai vu, chaque élection amènent son lot de révélations saugrenues et créées pour simplement pour déstabiliser (toutes les armes sont bonnes….). Mais à force de déstabiliser, petit a petit, les fondations, il suffit maintenant qu’un minus appuie sur le château de cartes et nos rêves en Espagne s’effondreront . point besoin d’une grande force (il suffit de voir le dégât à la Pénélope-gate-sauce politicarde – qui était « employée », mais sans traces de son passage :

Vous souvenez vous que le financement de la vie était pour empêcher…. les hommes et leurs partis d’être tentés par la misère des pauvres. C’était avant la lettre le salaire de la vie (si cher à Benoît, en promesses). Jugez, en annuel :

  • financement de l’assistanat (parlementaire) : 107 891 520€
  • financement des julot casse-croûte : 59 466 000€ soit une moyenne cumulée de
  • financement des partis :78 915 000€
    • 1ère tranche  (1,70€ par voix obtenue au 1er tour des législatives) : 76 8500 000€
    • 2nde tranche (42 000€ par député) :  2415 000€
  • financement des frais de secrétariat : 65 524 800€

soit au total 333 532 320€ (soit 19168 smic)….

ajoutez – y les revenus de tous les élus locaux…. et vous saurez ce que coute la crapulerie politicarde et ce sans empêcher les magouilles….  Et quand vous saurez qui paie cette générosité, vous comprendrez que vous ne leur donnez pas.

Les places sont juteuses et au plus vous vous montrez, au plus vos espérances se nourrissent : Baroin2017, Wauquiez2017, Bertrand2017 et Pecresse2017

Si vous, vous n’êtes pas prêts, eux le sont

 

http://free.niooz.fr/s/free/baroin-bertrand-wauquiez-pecresse-la-nuit-des-seconds-couteaux-14801209.shtml

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….
——
« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:
GrosMots kegiens Février2016

****

 

La grande marche d’un des frères Merah contre l’islam radical

Abdelghani Merah reprend le parcours de « la marche des Beurs » organisée en 1983.

 

Cinq ans après les tueries de son frère, Abdelghani Merah a entamé une longue marche à travers la France. L’aîné de la fratrie a décidé de reprendre l’itinéraire de la « Marche des beurs » pour alerter sur la montée de l’intégrisme religieux.

« Je sais que mon frère a traumatisé la France en 2012 en pleine campagne présidentielle. Je vais essayer cette année de faire entendre la voix d’un autre Merah. »

Parti seul de Marseille il y a une semaine, il suit le parcours de « la Marche pour l’égalité et contre le racisme » organisée en 1983 après le meurtre raciste d’un enfant de 13 ans. Il espère être reçu à Paris par le ministre de la Justice Jean-Jacques Urvoas à son arrivée. Il ajoute :

« Je marche pour le vivre ensemble, contre les discriminations et pour cette jeunesse déboussolée. Et puis l’affaire Théo, ça donne des armes aux prédicateurs pour cracher sur la France. »

« On attend quoi ? Le prochain attentat ? »

Il marche 25 à 40 kilomètres par jour et dort à la belle étoile, en appelant le 115 ou en étant logé par le réseau « la Brigade des mères » ou l’association Forces laïques qui le soutiennent.

« Je comprends qu’on puisse avoir des préjugés parce que c’est le frère Merah, mais lui qui a vécu au milieu du terrorisme est tellement bien placé pour en parler. Et aujourd’hui, on attend quoi ? Le prochain attentat ? Il faut qu’on prenne conscience et qu’il y a Marine Le Pen qui monte », juge Nadia Remadna, fondatrice de « la Brigade des mères ». Céline Florentino de Forces laïques, organisation qui coordonne une vingtaine d’associations, surenchérit :

« On le soutient dans son combat pour dénoncer l’islamisme radical. Et on est étonné parce qu’il a très peu de soutiens des institutions. »

Toutes deux s’alarment aussi de sa précarité, Abdelghani ayant tout quitté après avoir dénoncé son frère. Aujourd’hui, pratiquement sans domicile et à la recherche de travail, il tente de reprendre pied mais ce n’est pas facile quand on s’appelle Merah.

Il sera de passage la semaine prochaine dans le quartier des Minguettes à Vénissieux d’où étaient originaires certains « marcheurs » de 1983.

« Je suis d’accord pour le recevoir, mais cette marche je ne vois pas ce que ça va changer. Y’a eu deux marches, une en 1983, une en 2015 mais le gouvernement a abandonné les quartiers », juge Arbi Rezgui, un des marcheurs de 1983.

Pour rappel, le 15 octobre 1983, une vingtaine de personnes étaient parties dans l’indifférence générale de Marseille. A leur arrivée à Paris, 100.000 autres avaient rejoint les marcheurs…

 

Faut-il se tourner au passage de sa marche. Certes il y a le nom, mais s(‘en détourner parce que un porteur du patronyme à dévié sa course et celle de ses victimes….. ? Le faire c’est se ranger du côté purement raciste et aveugle. Certes parmi les putatifs du pouvoir; il y a des ripoux, mais il doit bien s’en trouver un, un peu moins ,pour le porter au pinacle et est-ce une raison pour se détourner de la marche  du calife aspirant.

Courage Abdelghani, la route est longue….. . Si tu passe par chez moi, je ferai un crochet pour te voir passer…. afin d’effacer l’affaire qui colle à la peau des Merah. Un frère ne peut-être, forcément et obligatoirement, souteneur des dérives des siens… C’est comme si vous disiez que parce  que un politique dérape, toute sa famille politique dérape. Certes à notre époque et au vu des « affaires » découvertes (il y a celles que l’on ignore….) il devient difficile d’en trouver des « purs », mais en cherchant bien, il doit y en avoir quelques uns (souvenez vous de Lot en de Sodome et Gomorrhe…)

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20170217.OBS5427/la-grande-marche-d-un-des-freres-merah-contre-l-islam-radical.html

 

****

 

Flics, présomption de culpabilité  –  Théo: l’aristocratie des ghettos aura-t-elle le dernier mot?

Manifestation contre « les violences policières » à Paris, février 2017. SIPA. 00793822_000001

Il m’a fallu des trésors de diplomatie pour lui conseiller de prendre un autre exemple. Pour expliquer que les flics ont droit, comme les autres citoyens, à la présomption d’innocence — même si les faits sont clairement établis, ce qui n’est pas vraiment le cas. Et qu’en tout état de cause, même si le policier incriminé se révélait finalement coupable, il est quelque peu délicat de juger prématurément d’une affaire en cours d’instruction. C’est même carrément illégal. Comme c’est une fille intelligente, elle a obtempéré. De bon cœur ? C’est une autre histoire.

D’autant que rien dans l’actualité ne l’engage à faire preuve de modération. Les temps sont au lynchage préventif — et Internet est un merveilleux champ de lapidation sans examen. Des « people » n’ont-ils pas écrit dans Libé une tribune exemplaire assimilant tout porteur d’uniforme à un violeur en puissance ? Le directeur général de la police nationale s’en est ému. Tous racistes ? Tous violeurs ? Allons donc ! Quand je les vois fermer les yeux sur les trafiquants de dope et de clopes du Marché des Capucins, ou renoncer à verbaliser une femme voilée des pieds à la tête, je les trouve même drôlement coulants — et globalement polis.

Au passage, qui sont ces « people » qui éructent dans Libé ? Des « gens », si je comprends bien l’anglais : quelle expertise ont-ils des affaires judiciaires ? Le fait d’appartenir à un tout petit monde artistico-littéraro-de gauche leur donne-t-il une quelconque autorité ?

 

La tentation peut-être forte de dériver….. Dans le monde de chaos qui est devenu notre……. on peut être en droit de se poser des questions :

  • la transparence opaque des politicards non sanctionnée…. même quand flagrante (les emplois familiaux, entre autres)
  • les campagnes électorales transformées en campagne de « lave plus blanc » que ce que l’on croit..?.
  • les poulets qui se la matraque facile et « automatique (la rondelle)
  • la justice qui tente de calmer la grogne des poulets, en lavant un dérapage de matraque (ce n’est plus l’homme qui dérape mais son matos!) au détriment des récepteurs desdites matraques qui ne sont, en fin de compte qu’un fondement de problème…

L’amalgame est bien en marche

 

http://www.causeur.fr/theo-policier-violence-banlieues-soutien-42702.html

 

*****

 

Les élites occidentales prennent leurs rêves pour la réalité et s’apprêtent à plonger le monde dans le pire des cauchemars

Les élites occidentales prennent leurs rêves pour la réalité et s’apprêtent à plonger le monde dans le pire des cauchemars

 

Ces va-t-en guerre vont donc pouvoir poursuivre leurs plans de guerre contre la Russie et ses alliés, en entraînant le monde avec eux. La révolution de couleur aux USA a fonctionné, et ses conséquences seront mondiales. Chacun de ceux qui y ont participé de près ou de loin (et j’inclus dedans les « journalistes » qui se sont fait complices de toute cette gabegie) devront un jour rendre des comptes pour « crime contre la paix ». Enfin s’ils survivent à ce que nous préparent les néo-conservateurs.

Car dans leur délire de course après l’argent et le pouvoir ces gens là prennent leurs rêves pour la réalité. Et leur hallucination collective est contagieuse.

À commencer par leurs marionnettes ukrainiennes, qui, alors que le pays s’enfonce de plus en plus économiquement et énergétiquement, ont finalement décidé de mettre 33 millions d’euros pour l’organisation de l’Eurovision 2017. Je sais bien que certains croient que le pain et les jeux achètent tout, mais sans pain, et avec les jeux seuls çà va devenir de plus en plus dur à faire passer. Surtout quand les ukrainiens se gèleront dans leurs appartements et maisons, et seront rationnés en électricité, au nom d’une invasion russe imaginaire qui convainc de moins en moins de monde.

Et ce n’est pas les tentatives des autorités ukrainiennes de blanchir les collaborateurs nazis ukrainiens de la seconde guerre mondiale pour les ériger en héros de la nation qui vont arranger les choses. C’est comme si en France on passait sous le tapis tout ce qui gène pour réhabiliter Pétain, Laval, et toute la clique des collaborateurs français. La fracture entre l’Ouest de l’Ukraine qui vénère ces collaborateurs nazis comme des héros et l’Est du pays ne va faire que s’agrandir, accélérant encore plus l’explosion inévitable du pays.

Le problème est que les élites occidentales qui décident du sort du monde, prennent leurs rêves pour la réalité. Et à force d’être à ce point déconnectés de cette dernière, ils s’apprêtent à faire vivre un cauchemar au monde, en lançant l’Occident dans une guerre absurde contre la Russie et ses alliés, pour sauver le système capitaliste qui est désormais dans un cul de sac. Une guerre qui ne pourra que dégénérer en conflit global.

 

Quand le Donbass paie la facture électrique…; Il faut être au courant pour ne pas tomber des mues dès le début du conflit. Oui l’Euro-vision aura bien lieue au nom justement de l’€uro conquérant… Il faut porter la lumière partout sauf dans les foyers. Une personne qui peut (il y a pouvoir et savoir!)lire, c’est une personne qui s’échappe…. de la condition humaine (qui est obscurantisme, apparemment)

 

http://reseauinternational.net/les-elites-occidentales-prennent-leurs-reves-pour-la-realite-et-sappretent-a-plonger-le-monde-dans-le-pire-des-cauchemars/

 

***

 

Rumeur : et si François Hollande se représentait…

Résultat de recherche d'images pour "hollande candidat sauveur"
 Rumeur ou pas rumeur ? Ce qui est sûr, c’est que cette Cinquième République finissante en aurait vu bien d’autres…
 
 

La rumeur est une drogue douce, mais à fort pouvoir addictif. La rumeur est partout et nulle part à la fois. La rumeur, personne n’y croit mais tout le monde lui prête une oreille attentive avant de mieux la diffuser alentour, sachant qu’elle permet à tout un chacun de toiser de haut son voisin de table sur le thème : « Comment, tu ne savais pas… »

La première réaction, pour le clampin moyen, qu’il soit journaliste politique (ma pomme) ou simple lecteur (la vôtre), oscille entre incrédulité et hilarité devant une telle abracadabrantesque possibilité. Et pourtant, et ce, à y mieux réfléchir, une telle hypothèse ne serait pas forcément si foutraque…

En effet, si l’on résume l’actuel paysage politique, voilà qui sent bigrement le suicide collectif, façon Ordre du temple solaire ; vu du système politico-médiatique s’entend. Là où passe la Marine, l’eau ne repousse pas. Une droite emberlificotée dans les embrouilles d’un sacristain alpagué en train de piquer dans les troncs d’église. Et une gauche éparpillée aux quatre vents, vents contraires, parfois en forme de flatulences, il va sans dire.

Cet espace devenant une sorte de trou à rats, il a préféré se retirer ; c’était sage. Tout en conservant la main ; c’était logique.En abandonnant officiellement la compétition, il intronisait officieusement Emmanuel Macron. Mais ce dernier devient de plus en plus incontrôlable et la situation de moins en moins tenable : « La colonisation, crime contre l’humanité » ? À ce titre, c’est la quasi-totalité des États constitués qu’il faudrait mettre au ban de l’humanité. Vaste programme, surtout lorsqu’il faudra aller chercher le vote des rapatriés d’Algérie, connus pour faire pluie et beau temps dans le sud de la France…

Ce n’est pas, non plus, par un Jean-Luc Mélenchon ou un Benoît Hamon qu’il faut chercher le salut de la gauche de gouvernement. En bon trotskiste, le premier a juré la mort de cette dernière ; quant au second, il n’a eu de cesse, en tant que premier des frondeurs, de la saper de l’intérieur. Du coup, la gauche, canal historique, c’est François Hollande, redoutable manœuvrier. Êtes-vous plus socialiste que lui ? Et s’il faisait don de sa personne à la France ? Et s’il en arrivait à guérir les écrouelles, tel que promis par Emmanuel Macron qui, à l’occasion, serait pour lui un assez bon Premier ministre ?

Donc, la rumeur court. Est passée par ici et repassera par là. Elle peut paraître dingue, mais quel événement échappe à la dinguerie ambiante, en ces temps d’inédites turbulences ? François Hollande est impopulaire ? Certes. Et même plus que Bachar el-Assad, qui n’a pas manqué de le lui rappeler, ce mercredi dernier, dans les principaux médias français. Et si Bachar tient toujours, à François, rien d’impossible ! Alors, rumeur ou pas rumeur ? Ce qui est sûr, c’est que cette Cinquième République finissante (cela fait, quand même plus de 36 ans qu’elle finit… Elle n’en finit pas d’ailleurs de finir!) en aurait vu bien d’autres, et que tout cela a de quoi nous mettre de bonne rumeur

 

Tout devient possible dans l’impossible cheminement au tombeau. Dante n’eut pu trouver meilleure scène pour finaliser son banké avec meilleures représentations-figuratives  pour sa terrestre comédie (del Arte).

Et si on imaginait un tandem de reconquête François-Nicolas, l’un premier ministrable de l’autre présidentiable…. Et pourquoi pas…. Dans la tourmente l’union des forces manquantes et manquées ne peut faire qu’un bas tardé mais mieux vaut tard que jamais….). Ce serait l’union de la carpe et de l’embroché (mais par pitié, sans matraque). On tient, enfin, les seuls vrais sauveurs de la France. Ceux que l’on n’attendait plus qui se sacrifie pour leur bien-être immédiat et onéreux.

 

http://www.bvoltaire.fr/nicolasgauthier/rumeur-francois-hollande-se-representait,314332

 

 

*****

*****

 

Les présidentielles, comme si vous y étiez et quoique l’on en dise ou pas :

  1. E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un cap’tain défunt et défaut) : vrp-fillon-f-ump (ses premiers maux) et http://wp.me/p4Im0Q-1nR (ses derniers mots, incapable…..s)
  2. La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés » (pour Peuple dépité)
  3. « Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) – http://wp.me/p4Im0Q-141

en savoir plus, beaucoup plus :il-etait-une-fois-2017

La guerre des vieux jeunes premiers (en finale de lutte) :

  1. Fillon fillon-putatif   et fiche-transparency-fillon
  2. Valls – valls-putatif    Exit Valls, place à Hamon…. il va nous faire le coup de tous-en-Khamon

Bientôt il ne va plus rester que Hamon (mais restera t-il vraiment s’il est le seul à oser….?)! Faut-il, dès lors voter s’il est le seul compétiteur? – 14 – Patrimoine 2014 – Benoit Hamonfiche-transparency-hamon

 

…..

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

….

FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?
Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

  • Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –  13/12/2016   160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom. Cazeneuve promu premier ministre a devancé l’avenir en faisant voter, au 13/12/2016, une prolongation anticipée, de 3 mois supplémentaires jusqu’au 15/06/2017 (entre les deux tours des législatives et sans possibilité de modifier quoique ce soit et pour qui que ce soit)
  • Dernière nouvelle. Le pouvoir s’affole et n’attend pas l’échéance programmée du 26/01/2016. Cazeneuve, à peine promu 1er ministre, fait voter . Quelle fin de mandat pitoyable…. avec un état en urgence d’impossibilité à se réformer… et demain ne s’annonce guère mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011

…..

L’état en urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi 13, réputé jour de chance… Pour qui?) au :

(partie visible de l’ice-berg appelée à disparaître, dès la levée de l’embargo liberticide, à usage, exclusif, des seules libertés des citoyens et non  des terroristes…qui s’en battent l’œil La preuve par Nice.)

État d’urgence ordinaire et « normale » : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant! Prolongation, avant la date de fin, et à nouveau pour 6 mois jusqu’à l’installation du nouveau pouvoir (Acte 1 de Cazeneuve, nouveau premier ministre….)

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé
L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)
 Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)
un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)
Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout (et pas seulement la nuit). Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)
Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!
Il est vrai que c’est tellement banal qu’un état d’urgence…..
  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils oserons nous demander (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état c’est l’état d’urgence. L’urgence du peuple c’est de virer tous les urgentistes…..  2 Programmes diamétralement opposés)

……

De la constitution de l’état d’urgence abusif :

Article 21 Préambule de la constitution :
    • « Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »
  • (En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple! et non les ersatz du pouvoir
en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

…..

  • En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!
Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..
Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

 …. au 15/07/2017 – et Valls corollaire du 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force…..

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

Publicités

Vous voulez changer de politique, changez vos liesses collectives des transports…. Tout devient dès lors, simple, simple comme un Mac(aa)ron….(by keg – 13/02/2017)

Publié le Mis à jour le

Le choix du jour : «bus Ouibus» ou  «bus nonmais»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

Dernière nouvelle :  Pays-Bas : Une femelle orang-outan va choisir son futur partenaire comme sur « Tinder » (le progrès pour tous et toutes!)

 

je ne voterai pas pour mes bourreaux. La révolte d’un « pupille de la Nation non juif », trop con pour apprécier le bonheur promis par des-put-a-tifs (ne parlons pas des chauves)   (en abrégé : http://wp.me/p4Im0Q-1sO)

Français quand vous saurez……que :

avant on nous menait en bateau (plus exactement en pédalo), mais depuis que tout l’équipage a sombré corps et bagages, il nous faut embarquer en  bus macron! Le changement de mode de transport ne fait un changement de politique surtout tarifé (les putes ont une échelle de prestations, mais pas le corps des politicards….)

….. et avec un peu de recul….

« Le bus pour tous »… Quel progrès humains et de transports collectifs (y a de la laisse populaire dit le toutou tenu), surtout quand son ex-patron se met sur les rangs-rails. Encore un effort et il raflera (et pas pour un quelconque Vel d’hiv, dont on se souvient même les non_usagers de l’époque. C’est drôle la RATP n’a jamais été attaquée, comme la SNCF et les citoyens Français, avec ler décret Jospin et celui de 2015) tous les lauriers décernés par les pauvres qui seraient visés par le prorata des revenus au prix du biffeton

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Des autocars Rothschild au service des pauvres ?

Résultat de recherche d'images pour "le rothschild des pauvres"
 

Rothschild mène à tout : Bercy, l’Élysée ou Flixbus.

 
 

M. Macron est connu pour une loi attachée à son nom et censée résumer son positionnement et son projet politiques : un bus les symbolise. Un bus transfrontière, libéré, concurrent de la SNCF. Tout un programme, donc : la liberté de la jeunesse voyageuse et cosmopolite, et le libéralisme qui ose s’attaquer à un symbole monopolistique. Libéral-libertaire, quoi ! Avec Macron, le bonheur est dans le bus !

On s’est souvent demandé comment notre banquier de chez Rothschild – petit génie, paraît-il, des fusions-acquisitions – avait pu devenir le promoteur de cette loi sur les bus.

Eh bien, il faut croire que, chez Rothschild, on devait en rêver, des voyages en bus pas chers, lors des difficiles négociations feutrées qui se terminent tard dans la nuit.

En effet, au moment où notre jeune ministre de l’Économie faisait voter sa loi, en juillet 2015, l’un de ses collègues chez Rothschild, Yvan Lefranc-Morin, était nommé, lui, chez Flixbus, une start-up exploitant des bus dans toute l’Europe et qui a profité puissamment de la libéralisation Macron, multipliant les acquisitions et les bénéfices. Flixbus, dans les starting-blocks au moment de l’entrée en vigueur de la loi Macron, a très vite tissé sa toile sur toutes les lignes interrégionales de France.

Une vraie réussite.

Une vraie réussite pour ce jeune banquier qui est passé de chez Rothschild, lui, à la vie heureuse de Flixbus, où il fut directeur du développement de FlixBus France depuis son lancement, et qui est, depuis quelques mois, directeur général, quand Macron quittait le gouvernement pour gravir sa dernière marche. Puisque c’est le scénario que vous êtes priés d’applaudir.

Deux beaux parcours parallèles, donc, qui montrent que Rothschild mène à tout : Bercy, l’Élysée ou Flixbus. Et puis, tout cela est tellement bien orchestré : un gars de chez Rothschild passe à Bercy pour déréguler, et un autre développe une start-up qui s’empare du marché.

Rien d’illégal, non, puisque M. Macron a changé la loi pour que les choses se fassent, bien comme il faut. Pas de conflits d’intérêts. Éthique ? Moral ? Oui, regardez : les gens sont heureux de voyager en bus ! Des entreprises s’enrichissent, en rachètent d’autres : ça fait travailler les banques, fusions-acquisitions ! La boucle est bouclée. Transparence ? Bon, ils ont bossé ensemble chez Rothschild, et alors ?

Mais n’est-il pas surprenant qu’une telle attention ait été portée à la libéralisation de ce secteur aux perspectives prometteuses et lucratives pour ses pionniers et investisseurs avisés, son marché potentiel avoisinant le milliard d’euros, quand on sait qu’il s’agit là d’un moyen de transport peu utilisé et certainement pas écologique ?

En outre, que ce secteur soit soudainement considéré comme un formidable gisement d’emplois alors que d’autres thèmes et secteurs prioritaires n’ont jamais été abordés par le ministre lorsqu’il était en poste à Bercy demeure un mystère. Le nombre d’emplois créés, s’élevant à 1.400 embauches, reste d’ailleurs à ce jour très inférieur aux 22.000 emplois prévus par la commission qui a contribué à l’élaboration de cette loi !

Tiens, M. Macron est-il sur le point de déréguler le secteur des pharmacies ? Allez, n’allez pas me dire que des copains à lui de chez Rothschild ont créé Flexipharma ! Non, là, c’est différent : l’Autorité de la concurrence, le 6 octobre dernier, a autorisé la prise de contrôle exclusif du groupe de pharmacies indépendantes Lafayette par le fonds d’investissement Five Arrows Managers, filiale du groupe Rothschild.

Rien d’anormal, apparemment, pour des spécialistes de « Sherout », là-bas (alias taxi collectifs). C’est et c’était dans l’air du temps, dans l’air-bag de Bercy et dans les cartons de Rothschild-banque-autobusière-autocarrière. Il suffisait de mettre le projet de loi en chantier et sur les rails, c’est fait. La rentabilité assurée en 2018. Un copain-collègue-guichetier d’avant Bercy et avant l’Elysée, est passé aux commandes de Flixbus…. Sherout plus grand que des taxis.C’est la Marne à la portée de toutes les bourses, riches et/ou pauvres. C’est l’uber alles Macron

Il parait qu’ils vont tarifer au prorata des restes à vivre des passagers, selon la formule :

billetterie globale prévu divisé par somme des revenus des usagers multiplié par revenu individuel

= tarification au prorata des revenus (en pourcentage identique pour tous et non plus au tarif unique et identique pour tous).

C’est cela la justice sociale et l’équité. Permettre à tous, quelque soient leurs revenus de pourvoir accéder à tout. A quand la croissance « conso identique pour tous ». Même les chrétiens en seront solidaires. Demandez à Fillon ce qu’il en pense mais attention, il faut choisir la « personne » à qui vous posez cette question : chrétien,  éthique, politicard, profiteur d’un système, puiseur dans les caisses, châtelain, hobereau de province, cumulard d’indemnités, politicard aux revenus « civils », …. Du choix de la personne interrogée dépend la réponse. Vous savez bien que les vérités ne sont pas identiques pour tous.

la-tarification-busiere

http://www.bvoltaire.fr/huguescasabianca/autocars-rothschild-service-pauvres,312637

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….
——
« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:
GrosMots kegiens Février2016

****

 

Affaire Fillon : vers une mise en examen la semaine prochaine ?

Affaire Fillon : vers une mise en examen la semaine prochaine ?
François Fillon, en visite à l’usine Le Coq Sportif à Romilly-sur-Seine (Witt/SIPA)

Le candidat de la droite et du centre à la présidentielle pourrait être ciblé par une information judiciaire, mais aussi par une citation devant le tribunal pour un procès début mars.

 

Le calendrier judiciaire de François Fillon se resserre. Le candidat de la droite et du centre à l’élection présidentielle est pris dans une tourmente politico-médiatique depuis les révélations sur les emplois présumés fictifs de sa femme, les rémunérations touchées par ses enfants alors étudiants, et ses activités de conseil. Une tourmente qui a débouché sur une enquête préliminaire du parquet financier pour détournement de fonds publics, abus de bien sociaux et recel.

Si les présidents des groupes parlementaires de droite et du centre appellent à « la séparation des pouvoirs », dénonçant une justice qui prend « en otage » la présidentielle, l’affaire Fillon pourrait prendre un tournant la semaine qui vient. Selon le « Journal du Dimanche » du 12 février, le parquet financier s’apprête en effet à lancer des poursuites contre les époux Fillon.

Après 17 jours d’enquête et d’audition, Eliane Houlette, chef du parquet financier, étudie deux scénarios : soit l’ouverture d’une information judiciaire qui conduira à la mise en examen du candidat à la présidentielle, soit une citation devant le tribunal correctionnel qui permettra de déclencher un procès au plus tard début mars, soit en plein au moment du dépôt des candidatures à l’élection.

« Je ne vois aucun magistrat de la 32e chambre juger un candidat en pleine élection », pronostique Me Pierre Cornut-Gentille, avocat de Penelope Fillon, au « JDD ».

« Le camp Fillon ne croit plus à une issue favorable »

L’avocat anticipe-t-il une mise en examen pour un procès repoussé après l’élection ? Sauf qu’à la fin janvier, François Fillon a lui-même promis sur le plateau de TF1 :

« Une seule chose pourrait m’empêcher d’être candidat, c’est si mon honneur était atteint, si j’étais mis en examen. »

Reniera-t-il sa promesse ? Ses avocats ont déjà préparé le terrain en assurant que cette « enquête [du parquet financier] viole les principes les plus fondamentaux du droit constitutionnel, qui est le garant de nos institutions, et les valeurs cardinales qui président au déroulement des investigations pénales », selon les mots de Me Antonin Lévy, avocat de François Fillon. Les deux avocats avaient demandé publiquement (en vain) au parquet de se dessaisir de l’enquête.

Pour le « JDD », l’initiative « accrédite le sentiment que le camp Fillon ne croit plus à une issue favorable ». Selon l’hebdomadaire, il y a quelques jours, François Fillon a lâché à ses équipes la boutade :

 

Quelle campagne! Quelle gloire à affronter ainsi l’électeur sur fonds sonore d’espèces trébuchantes. En tout cas on lui fait sa campagne…. Peut-on, décemment (manipulation ou non) élire quelqu’un ou quelqu’une (ne pas oublier les affaires de notre Marine nationale en délicatesse avec l’autre parlement, celui de la grande famille. A chaque chambre ses fuites….!) donner toutes les clés du pouvoir (dont celles du coffre fort), à ceux qui sembleraient indélicats avec l’argent des autres (comme si c’était le leur). Qui ose encore dire « l’état c’est moi »?

Je ne voterai pas pour lui et je ne voterai pas pour un(e) quelconque candidat(e) de sa famille.

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/presidentielle-2017/20170212.OBS5195/affaire-fillon-vers-une-mise-en-examen-la-semaine-prochaine.html

 

****

 

Sous les pavés, le « Prince »  –  Le Grand Paris vu par Aurélien Bellanger

 

Aurélien Bellanger "Le Grand Paris" Nicolas Sarkozy Roman

Nicolas Sarkozy, Paris, 2012 (Sipa : AP21979277_000017)

 Le narrateur s’appelle Alexandre Belgrand. Né dans l’Ouest parisien, étudiant dans une école de commerce renommée où l’essentiel de l’apprentissage consiste en beuveries, orgies, et découverte d’une espèce froide du sentiment amoureux, il est néanmoins intéressé, happé même, par la personnalité de l’un de ses professeurs, Machelin, anthropologue de renom et « néo-réac » ayant quitté la gauche pour rejoindre un homme politique destiné à un destin national : « Le Prince », autrement dit Nicolas Sarkozy.

Sarko prend le métro

Membre du cabinet du Prince, le narrateur est chargé de développer ce qui restera le projet et la marque politique la plus importante du quinquennat : Le Grand Paris Express, « un métro automatique de presque 150 kilomètres qui formerait une sorte de 8, le symbole de l’infini, autour de Paris ». Les divers présidents cherchent à laisser une trace dans l’urbanisme.

Alexandre Belgrand est ainsi plongé au cœur du pouvoir politique, il en est même l’un des acteurs principaux, jusqu’à sa disgrâce aussi rapide que le fut son ascension, menant une vie bling bling dans l’intimité des proches du président. Et l’on éclate de rire quand Bellanger décrit froidement la sémantique de la parole du Prince, transcrivant certaines de ses interventions sur les plateaux de télévision. Lisant les mots du Prince, c’est le son de la voix de l’ancien président de la République qui s’impose à nous. Et ce son est comique. Le Grand Paris est une chronique de cette époque, autant politique qu’urbanistique.

Situationnisme et Biopolitique à la table du Fouquet’s

Au fil du récit, on croise le situationnisme, sa dérive et sa psycho-géographie, la figure de Foucault, entre deux mots sur Kant, Sartre, Le Corbusier ou Debord. On boit beaucoup dans ce roman, trop, et l’humour n’est pas absent. Que l’on se rassure, même s’il appartient à une génération ayant grandi avec internet, par ailleurs univers de son premier roman, Le Grand Paris d’Aurélien Bellanger enchantera sans aucun doute nombre de lecteurs parisiens, et d’autres qui reconnaîtront des tranches de leurs propres vies.

 

Quand sarko nous conviait en métro. Nouvelle forme de meetings souterrains?. Lui au moins, à défaut de l’emprunter (pour des raisons de sécurité des usagers usuels… Diable il ne faudrait pas qu’ils deviennent victimes collatérales d’un attentat visant le patron moderne de la errapeutée… , à l’heure de pointe d’humour noir) en a rêvé. Hélas, même pour les grands, il est des rêves inaccessibles. Qui pourrait se souvenir d’un métro à l’infini depuis l’alpha initial. Dieu dit que la lumière soit… on connait la suite. Sarko dit que le métro soit…. et là aussi, on connût le non-métro bling bling. On ne verra pas Sarko en poinçonneur, ni aux Lilas, ni à Stalingrad!

 

http://www.causeur.fr/aurelien-bellanger-le-grand-paris-nicolas-sarkozy-michel-houellebecq-42594.html

 

*****

 

Kiev déploie 90 000 soldats sur le front de la Novorossya

Kiev déploie 90 000 soldats sur le front de la Novorossya

Déploiement massif des forces militaires de Kiev sur la ligne de front de Novorossya dans une configuration que les experts décrivent comme étant le prélude à une offensive majeure.

548df08c018bfeabd074a98883af3073__980x

Ces derniers jours ont vu une intensification des bombardements ukrainiens sur les territoires de Novorossya. Par ailleurs l’Ukraine a indiqué mener dans les jours qui viennent des manoeuvres militaires importantes aux frontières de la Crimée, provocation évidente envers la Russie.

Dans le même temps Vladimir Poutine a ordonné des « mises en état de combat » de plusieurs unités russes et le déploiement de bombardiers stratégiques russes depuis leurs bases jusqu’à des « points tactiques » pour être opérationnels rapidement. Dans un entretien télévisé Vladimir Poutine a indiqué au sujet de la situation en Novorossya, que sa « patience a des limites ».

Le principal sponsor de Kiev – les Etats-Unis – semble jouer un jeu trouble: d’une part Donald Trump déclare ne pas « savoir grand chose de la situation » en Ukraine, d’autre part les renforts militaires américains et l’OTAN affluent aux frontières européennes de la Russie. Poroshenko tente t-il de forcer la main à Trump en déclenchant une intervention russe, ou a-t-il l’accord des Etats-Unis pour attaquer la Novorossya, comptant sur la volonté russe de ne pas gâcher des – hypothétiques – chances de réchauffement des relations avec Washington? On ne peut que douter très sérieusement que Vladimir Poutine reste passif si Kiev attaque massivement les forces et les populations civiles pro-Russes de Novorossya!

Les jours qui viennent vont être cruciaux.

 

Oui et après que Fillon ne soit confronté à une instruction (judiciaire et non militaire). Ne pourrait-on faire la trêve de la guerre dans son cursus présidentiel depuis la Santé….?

Au moment où le monde risque de basculer, dans son ensemble, lui il voit le sien et celui de son couple basculer dans la répression de l’acharnement contre lui et sa famille (d’état civil et politique). Il est vrai que le premier (basculement) ne concerne que l’Ukraine, la Russie et l’OTAN, alors que le second, concerne toute uns sphère familiale élargie. Qu’on est loin du « Patrie- Travail – Famille ». Vichy prend d’eau!

La guerre gronde et on s’amuse à dépecer des candidats…….. Fragilité des relativités.

 

http://reseauinternational.net/kiev-deploie-90-000-soldats-sur-le-front-de-la-novorossya/

 

***

 

 

 

*****

 

Vous êtes méchant avec votre banquier ? Attention, il peut fermer votre compte…

Jadis, la France était un Etat de droit où les troubles à l’ordre public étaient réprimés par la police et les tribunaux. Mais tout change. Aujourd’hui, un banquier peut se faire justice lui-même. Vous n’êtes pas gentil avec lui ? Il a le droit de fermer votre compte, sans préavis ni autre forme de procès. Ainsi en a décidé la Cour de cassation. OD

votre-banque-peut-fermer-votre-compte-si-vous-etes-mechant-avec-le-banquier

 

« Les relations entre les clients et les employés de banque ne sont pas toujours paisibles, plombées par un contexte socio-économique difficile. Toutefois, en tant que client de banque, sachez que vous devez vous maîtriser sous peine de voir votre compte clôturé et votre prêt arrêté, le tout sans préavis.

Pour conserver votre compte bancaire, il vous faudra garder vos nerfs. En effet, comme l’a confirmé un arrêt de la Cour de cassation du 13 décembre 2016, tenir des propos agressifs ou menaçants à l’encontre de son banquier peut lui donner le droit de clore votre compte bancaire et même de mettre fin à votre crédit. Ces faits constituent en effet un « comportement gravement répréhensible » qui permet à la banque de cesser toute relation sans préavis.

Dans le cas précis étudié par la Cour de cassation, la banque avait ouvert un compte et accordé un crédit à un professionnel qui avait remis en cause l’honnêteté de la banque en question. Après plusieurs injures et menaces effectués par le client à l’encontre des employés de la banque, celle-ci a décidé de mettre un terme à leurs relations. Outre la fermeture du compte, cela signifiait également la fin du crédit et donc son remboursement immédiat. La Cour a considéré que le « comportement gravement répréhensible » ne concernait pas uniquement des opérations bancaires anormales mais aussi le comportement social de ce client.

Une relation clients-employés souvent tendue

Si à la base le code monétaire et financier n’envisage cette hypothèse que dans ce genre de contexte, ceux des prêts accordés aux professionnels, certains établissements ne font pas cette distinction et affirment que la banque a le droit de rompre sans préavis avec n’importe quel client, professionnel ou non, qui aurait ce « comportement gravement répréhensible ». Sans un tel comportement, la banque est obligée, avant de fermer un compte, de respecter un préavis fixé à l’origine par le contrat.

La décision de la Cour de cassation intervient quelques jours après la publication d’une enquête intitulée « les Français et les services » réalisée par le cabinet de conseil l’Académie du service. Relayée par le Figaro, cette enquête mettait en exergue le grand nombre d’incivilités vécues par les employés du secteur de l’assurance et de la banque. Ainsi, 71% des employés du secteur bancaire estiment que les équipes au contact des clients sont régulièrement victimes d’agressions verbales ».

 

Nous étions prisonniers d’un système politique. Cerise sur le gâteau, un état dans l’état, alias la banque. Comme pour le premier, vous devez respecter, subir tous ses diktats créés sans garde fous et surtout sans foi ni loi, excepté le seul cachet de la poste restante sur vos comptes.

Vous devez apprendre à subir :

  • leur règlement intérieur interne
  • leurs commissions (et pas toujours mixtes et paritaires)
  • leurs tarifications de services (non rerndus)
  • les limites qu’elles vous imposent
  • leurs autorisations à retirer ce que vous avez besoin (surtout si vous avez les provisions. Diable, il ne faut pas gêner leur utilisation de votre argent, en vue de le faire fructifier pour elles et non pour vous)
  • les justificatifs d’utilisation que vous envisagez pour votre argent (vous demandent-ils la façon d’utiliser votre argent.. par eux. Essayez de demander les orientations qu’elles confèrent à votre argent. Les politicards sont obligés de répondre à toute réquisition d’un citoyen… qui en fait demande, du moins dans les textes!).

L’opération 7 décembre de Eric Colona est tombée à l’eau…. Et si tous les clients se faisaient fermer leurs comptes en devenant exigeants. Ce qui est, somme toute, normal. Le client n’est-il pas roi?

Au fait qui a renfloué les banques en 2008?

 

http://free.niooz.fr/s/free/vous-etes-mechant-avec-votre-banquier-attention-il-peut-fermer-votre-compte-14422933.shtml

 

*****

 

Les présidentielles, comme si vous y étiez et quoique l’on en dise ou pas :

  1. E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un cap’tain défunt et défaut) : vrp-fillon-f-ump (ses premiers maux) et http://wp.me/p4Im0Q-1nR (ses derniers mots, incapable…..s)
  2. La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés » (pour Peuple dépité)
  3. « Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) – http://wp.me/p4Im0Q-141

en savoir plus, beaucoup plus :il-etait-une-fois-2017

La guerre des vieux jeunes premiers (en finale de lutte) :

  1. Fillon fillon-putatif   et fiche-transparency-fillon
  2. Valls – valls-putatif    Exit Valls, place à Hamon…. il va nous faire le coup de tous-en-Khamon

Bientôt il ne va plus rester que Hamon (mais restera t-il vraiment s’il est le seul à oser….?)! Faut-il, dès lors voter s’il est le seul compétiteur? – 14 – Patrimoine 2014 – Benoit Hamon

 

…..

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

….

FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?
Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

  • Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –  13/12/2016   160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom. Cazeneuve promu premier ministre a devancé l’avenir en faisant voter, au 13/12/2016, une prolongation anticipée, de 3 mois supplémentaires jusqu’au 15/06/2017 (entre les deux tours des législatives et sans possibilité de modifier quoique ce soit et pour qui que ce soit)
  • Dernière nouvelle. Le pouvoir s’affole et n’attend pas l’échéance programmée du 26/01/2016. Cazeneuve, à peine promu 1er ministre, fait voter . Quelle fin de mandat pitoyable…. avec un état en urgence d’impossibilité à se réformer… et demain ne s’annonce guère mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011

…..

L’état en urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi 13, réputé jour de chance… Pour qui?) au :

(partie visible de l’ice-berg appelée à disparaître, dès la levée de l’embargo liberticide, à usage, exclusif, des seules libertés des citoyens et non  des terroristes…qui s’en battent l’œil La preuve par Nice.)

État d’urgence ordinaire et « normale » : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant! Prolongation, avant la date de fin, et à nouveau pour 6 mois jusqu’à l’installation du nouveau pouvoir (Acte 1 de Cazeneuve, nouveau premier ministre….)

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé
L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)
 Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)
un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)
Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout (et pas seulement la nuit). Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)
Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!
Il est vrai que c’est tellement banal qu’un état d’urgence…..
  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils oserons nous demander (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état c’est l’état d’urgence. L’urgence du peuple c’est de virer tous les urgentistes…..  2 Programmes diamétralement opposés)

……

De la constitution de l’état d’urgence abusif :

Article 21 Préambule de la constitution :
    • « Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »
  • (En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple! et non les ersatz du pouvoir
en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

…..

  • En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!
Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..
Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

 …. au 15/07/2017 – et Valls corollaire du 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force…..

 

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

keg – 130 Mars = 08/07/2016 – Attentions aux annulations, en série, des déplacements et rendez-vous. La contagion gagne vite, en campagne estivale!

Publié le Mis à jour le

Le choix du jour : «annuler ses déplacements» ou «maintenir des vacances»

——

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

—–

Dans quel état j’erre, en urgence : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016 …. 05/2017. La sortie de l’état normal pour devenir autre et sans en dire le nom.

……

Français quand vous saurez……que :

Attention aux chamboulements de déplacements de par la monde, dans les jours qui suivent. Souvenez vous Juillet et Août sont devenus les mois où les pires saloperies se donnent rendez-vous avec leurs peuples……

….. et avec un peu de recul….

Les expressions les plus courtes sont peut-être les plus significatives. Annuler des déplacements pour être présent à plus……. urgent et dangereux?

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Vladimir Poutine annule ses déplacements

[FLASH] Vladimir Poutine annule ses déplacements

Vladimir Poutine a annulé l’ensemble de ses déplacements en régions (Altaï et Yakutie) cette semaine.

 Qu’en penser? C’est comme si, toutes proportions gardées, Hollande annulait ses rendez-vous de rentrée….. Mais là il s’agit d’un pays beaucoup plus puissant et peut-être dangereux et surtout à tout le moins plus efficace (il l’a démontré en Syrie)….. Et apparemment ce n’est pas pour raison de santé personnelle, mais plutôt celle du pays dans sa représentation internationale.

C’est pour quand la suite…… ?

http://reseauinternational.net/flash-vladimir-poutine-annule-ses-deplacements/

***

 

Et pendant ce temps……

 

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses » (et surtout en politique, mais aussi ailleurs)

et « nuit debout » que devient-il ou elle ……?

 

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus

« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:

GrosMots kegiens Février2016

****

Du 49.3 à l’échec de la censure, dans les coulisses des 24 heures de la fronde

Du 49.3 à l'échec de la censure, dans les coulisses des 24 heures de la fronde
Dans les coulisses de l’échec de la motion de défiance. (Geoffroy Van der Hasselt/Afp)

Une nouvelle fois, députés frondeurs et partisans du gouvernement se sont affrontés à l’Assemblée nationale autour de la loi Travail. Entre coups de gueule, coups de téléphone et coups de pression. Récit.

Pour sortir du conflit sans fin qui déchire la majorité, il propose un compromis. Le désormais fameux article deux, qui fait primer les accords d’entreprise sur les accords de branche au grand dam de l’aile gauche du PS, ne serait pas supprimé. Mais un garde-fou substantiel y serait ajouté : les heures supplémentaires seraient majorées de 25% minimum, contre 10% dans le texte actuel.

« Accepter cet amendement n’était pas une évidence pour tout le monde », rapport un témoin de la réunion. Certains étaient pour camper sur une ligne dure. Finalement, l’immense majorité accepte de le signer. Avec les autres socialistes qui l’avaient déjà fait, cela porte le nombre de signataires à 123. Soit bien plus que le tiers du groupe socialiste.

La colère de Valls

« Accepter ce compromis serait une compromission ! »

L’annonce du 49.3

Le mardi après-midi, à 15h05, Manuel Valls monte à la tribune de l’Assemblée nationale. Avant même le début des débats, il coupe court à toute discussion. Une nouvelle fois, il engage la responsabilité du gouvernement sur la loi Travail. Et de se justifier, martial :

Une partie du groupe socialiste hue son Premier ministre. A droite, les députés se lèvent et quittent l’hémicycle avant la fin de la brève allocution. La séance est close.

Du côté de l’Elysée, on regarde la scène avec tranquillité. Un conseiller lâche :

La riposte des frondeurs

Mais l’exercice se complique d’emblée par la défection de plusieurs signataires de la première motion, dont les socialistes Yann Galut et Alexis Bachelay, pour qui le combat doit maintenant se mener lors de la primaire et non plus à l’Assemblée nationale.

Les pressions tous azimuts

La seconde réunion de groupe hebdomadaire, qui a lieu le mercredi matin, est déserte. D’autant que les frondeurs ne sont pas les seuls à téléphoner. L’efficace « pointeur » du PS, Christophe Borgel ; le patron du groupe, Bruno Le Roux ; le secrétaire d’Etat chargé des Relations avec le Parlement, Jean-Marie Le Guen, appellent beaucoup, menacent parfois.

L’échec de la censure

« Une nouvelle fois, nous nous sommes battus jusqu’au bout contre le cynisme, les pressions… et la loi Travail. 56 député(e)s de toute la gauche ont accompagné cette démarche. Ils continuent ensemble. »

Loi Travail : la motion de censure de gauche échoue à deux signatures près

« Vous pensez qu’on a la capacité, les moyens de régler la jauge à ce niveau de précision ? Vous nous prenez vraiment pour des connards ! »

Le début ou la fin ?

« Le combat n’a pas commencé aujourd’hui, il ne finit pas aujourd’hui. On aurait aimé mener à la tribune de l’Assemblée nationale, cela n’a pas été possible. Mais d’autres batailles nous attendent. On est même plutôt au début qu’à la fin. »

De qui se moque t-on dans la soit-disant représentation nationale. Pour avoir voulu sauver leur siège, les frondeurs le perdront. Ils ont préféré leur représentation nationale (leur parti et leur gouvernement) à leur représentation locale. Oublient-ils que c’est le Peuple, et non le pouvoir, qui les élit?

Croyant avoir sauvé leur siège, ils vont se retrouver à la simple circulation des idées, porteurs d’eau de leurs patrons!

 

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20160707.OBS4209/du-49-3-a-l-echec-de-la-censure-dans-les-coulisses-des-24-heures-de-la-fronde.html

 

****

 

Qui sont ces chômeurs qui ne sont pas comptabilisés?

Sauf que cette définition (du chômage) très stricte (en fait issue des normes du BIT, le bureau international du travail) exclut bon nombre de personnes qui souhaitent pourtant bien avoir un emploi. Ces derniers font partie de ce que l’on appelle le « halo autour du chômage ». En France métropolitaine, à fin 2015, 1,4 million de Français rentraient dans cette catégorie, un chiffre à comparer avec les 2,9 millions de chômeurs dans l’Hexagone à la même période.

Qui sont justement ces gens faisant partie du halo ? Réponse : des Français aux situations très différentes. L’Insee retient trois grandes composantes.

La première est constituée des personnes qui recherchent un emploi, souhaitent en avoir un mais qui ne sont pas disponibles. « Cela concerne notamment les étudiants en fin d’études, les personnes qui viennent de déménager ou qui sont en congés », explique Anne-Juliette Bessone de l’Insee. Ce sont les membres du halo qui sont les plus qualifiés (54% d’entre eux ont le baccalauréat) et les plus inscrits à Pôle Emploi (62%).

La deuxième composante regroupe les personnes qui souhaitent avoir un emploi, sont disponibles mais ne cherchent plus. « Elles n’en recherchent pas notamment parce qu’elles sont découragées, elles pensent qu’elles n’en trouveront pas », souligne Anne-Juliette Bessone. Leur nombre a toujours varié entre 600 et 700 000 sans qu’on puisse y voir un réel effet lié à la crise.

Il y a enfin la toute dernière composante qui concerne cette fois les Français qui ne sont pas disponibles, ne recherchent pas un emploi et qui souhaitent néanmoins en avoir un. Cette fois, ces personnes ne sont pas découragées. « Elles veulent travailler mais leur situation actuelle ne leur permet pas. Elles s’occupent par exemple d’un enfant, ou sont en arrêt maladie de long terme »

 

En France, il est donc possible d’échapper aux radars (et pas seulement sur les routes, mais aussi et surtout sur les comptes nationaux)! Surprenant pour un pouvoir qui sanctionne toute irrégularité et toute évasion. Il n’y aurait que Abdeslam qui serait bien gardé et entretenu?

 

http://news360x.fr/chomeurs-ne-comptabilises/

 

****

 

Cœur de pirate: l’autre coming out  –  Grâce à Justin Trudeau, la Québécoise est… “fière d’être Canadienne”!

Béatrice Martin, la chanteuse de Cœur de pirate, lors de la cérémonie des 25e Victoires de la musique en 2010 (Photo : SIPA.00595091_000100)

 

Béatrice Martin, alias Cœur de pirate, vient de faire un coming out inquiétant. Je ne parle pas de celui à propos de son identité sexuelle qui la concerne d’abord et avant tout même si elle a senti le besoin de nous en parler, ce qui était évidemment dans son droit. Qu’elle soit queer ou non, c’est son affaire. On lui souhaite seulement du bonheur. Je parle plutôt de son coming out politique, il y a quelques jours, dans le cadre des activités du 1er juillet. Celui-là est autrement plus troublant : Cœur de pirate a fait son coming out canadien. Elle est fière d’être canadienne. Elle a fait son coming out en sautant dans les bras de Justin Trudeau, à qui elle voue une affection manifeste.

 A-t-elle conscience d’adhérer à un pays qui nie sa propre culture ?

A-t-elle conscience qu’en tant que fière canadienne, elle est fière d’un pays qui traite son peuple comme une minorité parmi d’autres et qui a refondé sa constitution sur la censure de son existence. Et quoi qu’on en pense, une constitution est une réalité pesante qui structure durablement la vie d’un peuple.

 

Aimer le Canada, pour un artiste québécois, c’est se livrer aux délices d’un amour autodestructeur et suicidaire.

On peut être d’origine québécoise et rester québécoise ou québécois, C’est comme si un djihadiste d’origine maghrébine se disait Français. Il est des choses que l’on ne comprendrait pas. Un djihadiste, en son genre très et plus que particulier est un artiste (certes dans le morbide et le sanguinaire, mais n’est-ce pas cela qui fascine les apprentis : l’impunité vis à vis des hommes….. Ce qui permet à des délinquants à la petite semaine et carrière de se voir propulsés à la une de tous les médias…. Ils se voyaient déjà! Le prix à payer, une vie éphémère …. qui leur permettra d’être accueillis par les houris paradisiaques qui les attendent pour leur servir leur pastis – pardon ouzo, en retirant bien sur la goutte interdite par Allah – menthe religieuse)

A choisir on préfère la canadienne-Québecoise, aux autres artistes de la kalach….

 

http://www.causeur.fr/coeur-de-pirate-martin-trudeau-canada-quebec-39071.html

 

****

 

 

 

****

 

Vent de panique dans les ministères : le sauve-qui-peut bat déjà son plein !

 
Au total, ils sont près de 500 conseillers à chercher la porte de sortie.

Mais si Hollande y croit, sa foi n’est pas vraiment partagée par l’entourage, et le microcosme des ministères est déjà gagné par l’agitation des grands départs. Bref, s’il est question de vacances, c’est davantage celle du pouvoir qui les préoccupe que le farniente sur les plages.

Que toute la cour, les conseillers du palais et des dépendances, les serviteurs du roi et de ses ministres lorgnent vers les plus hautes fonctions de l’administration ou des grands groupes, c’est classique. Ce qui l’est moins, semble-t-il, c’est qu’on ne leur déroule plus si facilement le tapis rouge. « L’époque où 18 mois de cabinet valaient 10 ans d’expérience ailleurs semble révolue », disent les recruteurs, d’autant que, « au total, ils sont près de 500 conseillers à chercher la porte de sortie ».

500 conseillers pour en arriver là ! Pas étonnant que personne n’en veuille ! D’autant que tous ne sont pas logés à la même enseigne. Nicolas Boudot, du cabinet Tilder, les classe en trois catégories :

d’abord les chats, « attachés à un ministère et spécialistes d’un domaine ».

Puis les chiens, ceux qui « sont liés à une personnalité politique qu’ils suivent au gré des remaniements ».

Enfin, les singes qui « passent de branche en branche, d’une personnalité à une autre, d’un ministère à un autre ».

C’est chez les « chiens » et les « singes » que la pression monte dangereusement.

D’autant que tous ces petits barons ont des prétentions de salaire totalement déconnectées de la réalité : « Les salaires nets varient de 4.500 euros pour un jeune chargé de mission de 25 ans jusqu’à 11.000, 12.000, 13.000 euros pour les conseillers les plus gradés. Des rémunérations hors-sol, surévaluées de 20 à 30 % par rapport à ce que vaut la personne », explique un membre du cabinet Citéa.

Et puis, surtout, la nouveauté, c’est la démonétisation totale du politique.

Comme l’explique un patron du CAC 40 : « Je ne recommande plus à un jeune de passer par la case ministère pour se faire un carnet d’adresses et acquérir de l’entregent, il y a aujourd’hui bien mieux pour ça. » Il y a le monde réel, celui de l’entreprise, du risque, de la créativité.

« Le monde est beaucoup plus ouvert. Il est dominé par des start-up qui n’en ont rien à foutre de ce qui se passe dans les palais de la République », confie au Figaro le directeur de la communication d’un grand groupe, et « si je devais recruter un responsable des relations presse, je n’irais pas le chercher chez Macron. Je prendrais un digital native ».

Tout est dit.

Le radeau coule, les rats par centaines le quittent et abandonnent leur capitaine. On n’avait pas idée du nombre de « profiteurs » bombardés conseillers du pouvoir (que ne ferait-on pas pour une gamelle servie dans une écuelle en argent (qu’importe ce que l’on y met, seul compte l’emballage). Qui voudrait de gens qui fuirent devant le péril? Vous imaginez ces recasés de la dernière heure en cas de tourmente économique de leur boite recruteuse…. Ils fuiraient. Ces boites ont besoin de gens solides et surtout n’ayant pas de dents aussi longues qui rayent le plancher….. pour ne pas être fidèle, y compris et surtout dans la tourmente?

Ce sont des rats dégoûts de la politique, par la petite porte (ils ne sont pas élus)

 

http://www.bvoltaire.fr/mariedelarue/vent-de-panique-dans-les-ministeres-le-sauve-qui-peut-bat-deja-son-plein,270030

 

*****

Deux poids, deux mesures

ob_da54f1_ob-21e935-all-300x248

La dette grecque expliquée simplement

La situation grecque est inhumaine. On connaît la situation sociale de la Grèce: hausse de 45% de la mortalité infantile, hausse de 42% du taux de suicides, baisse de trois ans de l’espérance de vie, 44,6% de retraités vivant en dessous du seuil de pauvreté. Comment les banques allemandes et françaises ont financé la banqueroute de la Grèce? «La Grèce, lit-on dans cette contribution, doit maintenant aux créanciers 323 milliards d’euros, ce qui représente environ 175 pour cent du PIB. Comment est-on arrivés à une dette si élevée? «Nous devrions clairement le reconnaître: presque rien des sommes énormes qui ont été prêtées à la Grèce, n’ont, en réalité, pas fini en Grèce,» a rappelé le prix Nobel d’économie et ancien économiste en chef de la Banque mondiale, Joseph Stiglitz, dans un entretien au quotidien The Guardian. «elles ont été dirigées vers le paiement des créanciers du secteur privé, y compris les banques allemandes et françaises.»» (1)

La tentation était forte et le piège s’est refermé sur le peuple qui s’endette en payant les banques. On sait que depuis plusieurs années, l’ampleur de la dette publique européenne ne cesse d’augmenter.

  • La dette publique des Etats de l’Union européenne
  • L’intransigeance et le mépris allemand pour la Grèce
  • La dette de guerre allemande: des effacements successifs

La volonté de puissance est affirmée. Justement, la chancelière allemande qui gouverne l’Europe dirige un pays qui lui-même à trois dettes majeures qu’il n’a jamais totalement honorées. Nous allons les citer en honnête courtier. Il est curieux de constater qu’au sortir de la guerre, l’Allemagne a demandé et obtenu des Alliés l’effacement en partie de sa dette.

  • Berlin n’a jamais payé entièrement les réparations que les vainqueurs ont exigé en 1919. Et pour cause: à la fin des années 20, malgré un bon redémarrage économique, les caisses sont vides.
  • Qu’en est-il de la dette envers l’occupation inhumaine de la Grèce? Alexis Tsipras en fait un argument de négociation: « La Grèce dit ils, a «l’obligation morale et historique» de réclamer à l’Allemagne des indemnités de guerre, auxquelles elle a échappé à la fin de la Seconde Guerre mondiale.  278,7 milliards d’euros. Une autre étude dont nous reproduisons les principales conclusions parle d’une dette de 90 milliards d’euros. C’est la traduction d’un article de Karl Heinz Roth sur la dette de l’Allemagne envers la Grèce du fait des réparations de guerre (1939-1945) que l’Allemagne n’a jamais payées. Le chercheur et militant allemand, ancien membre du bureau national de l’Union socialiste allemande des étudiants » (6)
  • La dette concernant le coût de la pollution chimique allemande à l’Europe

La Grèce a tout simplement été victime d’un attentat financier.

Tsipras, bras armé de la monnaie mondiale, pour l’exécution de la Grèce sur ordre de l’Europe Allemandisée. Mais c’est aussi l’Europe qui crée sa tombe. Le Brexit n’est pas fini. Il ne finira qu’avec le Uexit…. Faut-il attendre sa mort lente ou l’activer?

L’Allemagne est-elle bien placée pour exiger de la Grèce le paiement de ses dettes? Une dette engage…… à ne pas la payer! Quel exemplarité des éxigeurs!

Il en va de l’avenir d’une possible europe des peuples. A trop tarder, même cette dernière sera condamnée à plus ou moins long terme. Alors que si les Peuples aident à l’enterrement de feu l’UE……

 

http://www.oulala.info/2015/07/les-dettes-allemandes-et-la-dette-grecque/

 

*****

Attention! 
Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut leur louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?

Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence……..

Etat d’urgence ordinaire et normale : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant!

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé

L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)

Il paraît que l’état majore son urgence de deux mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)

un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)

Gandhi

 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on na que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps avant 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)

Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!

Il est vrai que c’est tellement banal que l’état d’urgence

Afficher l'image d'origine

Vous verrez qu’un jour, ils nous demanderont (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état n’est pas l’état d’urgence, mais…. sa reconduite aux frontières du pouvoir et surtout dehors dudit pouvoir)

 

Article 21 Préambule de la constitution :

« Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution, la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »

(En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution). Où en sommes nous.?

 

….. et son corollaire de « Nuit Debout » et son 49-3 pour passer 2017, en force…..

——–

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!

Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..

Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences