-

Uexit

En Avril, fait ce que tes ennemis te commandent… Ils te veulent du bien dans des effacements, les leurs, pour masquer leurs turpitudes et leurs traces… (by keg – 01/04/2017)

Publié le

Le choix du jour : «Avril en poisson» ou  «poisson en Avril»

en comparant les deux :

  • Sénat 42% des nécessiteux (qui ne sont que 17% de la chambre)  contournent la « loi des crêts »
  • Assemblée 59% des nécessiteux ( qui ne sont que 29% de la chambre) contournent la « loi des crêts »
  • Paramétrez sur une case départ l’objet de vos requêtes et découvrez les 75% qui ne sont pas « normaux »! A vos paramètres  sur  « SénatLiens » et « ANLiens » en :
  • A20  (résultats en AF11 : AK18)
  • R15 (résultats sur SousGrp » avec possible recherche de patronymie en R15)

On aurait plus de nécessiteux contraints de « tricher » la loi des crêts » à l’assemblée qu’au Sénat. Est-ce à dire que la cagnotte y est plus sévère? A creuser.

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français »

Tiré de « 200 pensées avant d’aller voter » :

Moins les gens ont d’idées à exprimer, plus ils parlent fort.

François Mauriac (1885 – 1970)

 

 

Der des der

Brexit : l’Union européenne fixe ses conditions de négociation

En général, quand on signe un contrat, toutes les clauses et cas de figures doivent être explicitées et indiquées, avant signature et non après. Un contrat avec l’UE n’est pas un budget de première impression, révisable par un budget additionnel en cours de route…..

http://www.france24.com/fr/20170331-brexit-union-europeenne-royaume-uni-londres-bruxelles-negociation-theresa-may

 

———-

Exercez-vous à la découverte par les chiffres en présidentiels :
au 27/01/2014 – Pénélope n’était pas inscrite au cheptel des « aides familiales accordées aux nécessiteux », tel que transmis à la HAPVP et signé sur l’honneur (avec à la clé les 45 000€ d’amende pour…. – fiche-transparency-fillon
Les politicards sont friands d’affaires. C’est vrai qu’ils s’emmerdent à politiquer, alors autant que ce soit juteux…. Pour que vous aussi vous puissiez jouer, paramétrez ce qui suit : digest-tranparency3
  • en V7 : 14 possibilités
  • en W15 : 11 possibilités
  • en U15 : 9 possibilités
(cellules en jaune) et vous voici avec la possibilité de 1386 tableaux possibles d’analyse. C’est entièrement gratuit (étude en cours des assistants parlementaires : 196 parlementaires analysé sur 925 répertoriés). Il vous suffit d’oser regarder la réalité…. et sans le moindre parti pris, avec le seul souci citoyen au service des citoyens.

———–

je ne voterai pas pour mes bourreaux. La révolte d’un « pupille de la Nation non juif », trop con pour apprécier le bonheur promis par des-put-a-tifs (ne parlons pas des chauves)   (en abrégé : signature-bidon

Français quand vous saurez……que :

Au premier Avril ne découvre jamais tes protections. Tes amis qui te veulent du bien te collent au cul et disent que tu pues le hareng pour masquer la puanteur de leurs nature profonde. Oui la saloperie à une odeur et elle ressort à certains jours…. particuliers. Si de plus ce sont des « amis » qui te parlent en droit, méfie toi de leur gauche, car de quel droit s’agit-il? Celui des livres ou le leur perso…. (qui est trop souvent opposé à la loi..)

 

….. et avec un peu de recul….

En ce jour, si particulier, tout semblerait possible… y compris l’impossible et l’improbable. Cherchez parmi vos ennemis; il en est un qui veut vous faire un enfant dans le dos, quand d’autres veulent vous y faire un poisson. Interdisez, à tous vos ennemis, de vous approcher par derrière. Gardez les précieusement à l’oeil. Ceux qui vous semblent mielleux seraient  les plus meurtriers….!

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

 

En Scandinavie, la chasse aux fake news a pris le pas sur la pêche aux poissons d’avril

La hantise des fake news qui ronge les médias mainstream a poussé une partie de la presse norvégienne et suédoise à renoncer à leur tradition de plaisanter avec leurs lecteurs en publiant des canulars. La chasse aux fakes news a donc pris le pas sur la pêche aux poissons d’avril.

Les lecteurs scandinaves risquent de trouver le 1er avril bien terne: les poissons d’avril traditionnellement publiés dans la presse locale n’auront pas droit de cité. La raison? La lutte contre les fake news.

Ainsi, Magnus Carlsson, rédacteur en chef du quotidien suédois Smalandsposten, a déclaré qu’il ne voulait pas que son journal publie « des histoires potentiellement virulentes et fausses ».

« Nous travaillons avec les actualités véridiques. Même le 1er avril », a-t-il annoncé à la presse locale.

Des éditions comme Dalarnas Tidningar, Hallpressen et Vasterbottens-Kuriren ont également choisi de renoncer à cette tradition.

« Traditionnellement, nous avons toujours publié des canulars qui jouissaient d’un énorme succès auprès des lecteurs, mais à cause des débats et des discussions qui ont lieu cette année en lien avec la confiance accordée aux médias et liés aux fake news, nous allons renoncer à cette tradition », a expliqué le rédacteur en chef du Vasterbottens-Kuriren.

D’ailleurs, Éric Berger, rédacteur en chef du Jonkopings-Posten, a souligné son intention d’expliquer aux lecteurs la cause de l’absence de poissons d’avril cette année.
Certains médias norvégiens comme NRK, Aftenposten, VG et Dagbladet suivront l’exemple de leurs voisins en refusant de publier des blagues le 1er avril.Ces derniers temps, fausses nouvelles et cyberattaques se sont hissées au rang de mal du siècle contre lequel on se bat même au niveau étatique. Par exemple, le ministère russe des Affaires étrangères a récemment lancé sur son site une rubrique spéciale destinée aux fausses nouvelles sur la Russie colportées par les médias étrangers, et a déjà publié son premier lot de fausses nouvelles.

 

Le décodex du monde (voir à cet effet l’article relatif à ce décodex, au moment de sa sortie) et de certain citoyen privilégié, et avec la bénédiction de la justice, ne serait qu’un vaste poisson d’avril, si… et il y a malheureusement un si… la réalité du jeu « juge et parti » n’était devenu une réalité laissée aux bons soins de gens intègres, si intègres que cela en frôle la perfection en la matière… Et chacun sait que la perfection est toujours sournoise. On ne pourrait bientôt plus faire de comparaisons, même véridiques entre situation et guguss (surtout s’il est spécialiste (hors père et hors mère) du droit usurpé…

Petit rappel ; le jeu, pour un média ou un citoyen, du « juge et partie » est de s’octroyer le droit de trier entre ce qui est licite et illicite…. – le licite étant ce qui va dans son sens, l’illicite étant ce qui va à son encontre, fusse une vérité, vérifiable, malgré certains effacements….

Il paraît que tous les parlementaires vont rembourser les « aides familiales à parlementaires nécessiteux » et les contournements de la « loi des crêts »…. Ils se sont rendus compte qu’ils n’étaient pas si nécessiteux que cela (au regard, déjà des Smicards, sans aller au seuil de pauvreté:

 

https://fr.sputniknews.com/international/201703311030709624-scandinavie-fake-news-gag-canular/

 

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet dudit texte….
——
« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:
GrosMots kegiens Février2016

****

 

Valls rallie Macron : pourquoi je porte plainte contre le PS pour abus de confiance
 

LE PLUS. Sylvie Lyons-Noguier milite au PS depuis 2007. Après le ralliement de Manuel Valls au camp d’Emmanuel Macron dans le cadre de la présidentielle, elle a décidé de porter plainte contre le Parti socialiste pour abus de confiance. Elle reproche aux responsables politiques du parti de privilégier un statut quo, à l’encontre de la volonté des militants. Témoignage.

Manuel Valls lors de son déplacement à Strasbourg le 22 décembre 2016. (P. HERTZOG/AFP)

Au vu du résultat de la primaire de la gauche, je ne m’attendais pas à ce que Manuel Valls se rallie à Emmanuel Macron. Ce faisant, je pensais en tout cas qu’il aurait l’honnêteté de quitter le PS, ce qu’il n’a pas fait. Soutenir Macron en faisant mine de découvrir le programme politique de Benoît Hamon a quelque chose d’indécent.

Une plainte pour abus de confiance

Je suis militante PS et c’est en cette qualité que j’ai porté plainte contre le parti pour abus de confiance. J’estime que c’est le seul moyen qu’il me reste pour rappeler à nos responsables les règles qui s’imposent à tous.

Si Manuel Valls ne respecte pas la promesse qu’il a faite de soutenir le vainqueur de la primaire, je veux récupérer mon argent. Je ne veux pas que mes deux euros servent à des gens qui ne respectent pas la parole qu’ils donnent. (perdre ainsi quelques millions, c’est pénaliser Hamon, au nom de Valls et de… macron)

De la colère

Il existe une forme d’inertie, une espèce de jeu entre les responsables, qui consiste à élaborer des stratégies qui n’ont aucun sens. (excepté celui de les sortir de la merde, après coup et s’essuyer au PQ des adhérents)

Je veux que ceux qui sont nos responsables politiques fassent le job pour lesquels les militants cotisent et les soutiennent (il paraîtrait que le financement de la vie politique rapporte plus que les cotisations avec les 1,70€ par voix obtenues aux législatives de 2012 et les 42 000€ par député élu…. Mais ce n’est qu’un simple sentiment!). Ou alors je veux que l’on me rende les deux euros que j’ai dépensés pour la primaire. Je refuse que des élus du PS aillent soutenir Macron pour ensuite revenir se réfugier dans le confort du PS quand l’élection sera terminée.

À ce titre, comment croire que le statut quo puisse encore être une option, quand déjà en décembre 2015, Manuel Valls appelait à voter pour Christian Estrosi lors des régionales en PACA ? À l’époque, on était nombreux à tracter, faire les boîtes aux lettres après nos journées de boulot. On était nombreux à y croire, sapés dans notre élan parce qu’il fallait endiguer la monter du FN, tant pis si nos valeurs devaient y passer.

Je ne fais aucunement le jeu du FN

Avec cette plainte contre mon parti, certains me disent que je fais le jeu du FN. Je trouve cela irrecevable. Je ne fais le jeu de rien du tout, je suis simplement fidèle à l’idée que les militants socialistes se font de leur parti. Un parti qui est capable d’inspirer la démocratie (on l’a vu avec le concept de primaire que la droite a repris. (Sinistre idée qui n’eut eue de vraie valeur que si ce fut Valls qui gagnât. Il eut alors respecté sa promesse, faite devant des millions de téléspectateurs, de soutenir le vainqueur… Mais allez savoir, véritablement) et capable de créer une dynamique derrière un candidat : Benoît Hamon a été désigné avec plus de 58% des voix ! On ne peut pas balayer cela d’un revers de main.

Personnellement, je pense que rien n’est joué pour cette élection et que Benoît Hamon a toutes chances, justement à cause de ce manque de clarification et de ce besoin de transparence ont à l’égard des candidats.

Sur le plan juridique, je n’attends rien de cette plainte, je veux simplement essayer de susciter une prise de conscience à la tête du Parti socialiste. Comme les nombreux sympathisants et militants qui m’écrivent aujourd’hui, je me sens abusée. Manuel Valls aurait dû soutenir Benoît Hamon. S’y refusant, il doit en assumer les conséquences.

 

Pensez, Valls s’en contrefout.

  • Quand on est capable de ne pas respecter sa signature  –valls-putatif
  • Quand on est capable de ne pas respecter sa promesse faite devant tous les téléspectateurs

pensez ce qu’il en est, vis à vis d’un financement à 2€ (en tout, pour les deux tours en primo-infection)

 

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1663457-valls-rallie-macron-pourquoi-je-porte-plainte-contre-le-ps-pour-abus-de-confiance.html

 

****

 

Voile intégral: et si les Suisses l’interdisaient?  –  La neutralité de l’espace public

Walter Wobmann présente son initiative «Oui à l’interdiction de se dissimuler le visage», février 2017. SIPA. AP22025147_000001

Comme ailleurs sur le vieux continent, la Suisse se pose de plus en plus la question de la présence d’un islam rigoriste et voyant au sein de son espace public. Le voile islamique cristallise les débats en ce qu’il est un symbole lourd de sens, que la Confédération peine à gérer. Dernier épisode de ce long feuilleton, le Conseil des Etats – chambre basse de la démocratie helvète – a récemment bloqué l’initiative d’un de ses parlementaires qui souhaitait interdire le port du voile intégral dans l’ensemble des cantons. Entre liberté de pratiquer sa religion et neutralité religieuse de l’espace public, deux principes démocratiques s’opposent.

 

La France n’a surmonté cette contradiction que par un habile tour de passe-passe en 2010, se réfugiant derrière un argument sécuritaire : on ne dissimule pas son visage dans l’espace public. Bien évidemment, c’est bel et bien le port du voile intégral qui était visé. En Suisse, dont les 300 000 musulmans forment un peu plus de 3% de la population, le débat se déroule beaucoup plus franchement.

Une épopée juridique et politique

Tout a commencé il y a quelques années dans le Tessin, l’un des deux cantons de Suisse italienne, où une initiative populaire d’interdiction de dissimulation du visage avait été lancée par Giorgio Ghiringhelli, ancien journaliste et politicien indépendant. Lors du référendum cantonal du 22 septembre 2013, Ghiringhelli, qui voulait envoyer un message de fermeté « face à l’islamisme fondamentaliste montant en Europe », a été suivi par 65,4% des électeurs tessinois. La polémique suscitée par cette interdiction a provoqué une guérilla judiciaire de presque deux ans, jusqu’à ce que le Tribunal fédéral (l’équivalent suisse du Conseil d’Etat), ne tranche en faveur du législateur tessinois. Ce n’est donc que deux ans plus tard, en réponse aux attentats du 13 novembre 2015 à Paris et face à la menace terroriste en Europe, que la loi a finalement été votée au Conseil d’Etat du Tessin. Ainsi, depuis son entrée en vigueur au 1er juillet 2016, le port du voile intégral est sanctionné pénalement dans tous les lieux publics du canton, y compris les magasins, salles communes des hôtels et restaurants mais aussi au volant d’une voiture, pour les nationaux comme pour les touristes. Toute violation de cette loi cantonale entraîne une amende pouvant aller de 100 à 10 000 francs suisses (de 93 à 9350 euros environ).

Or, quelques semaines après son entrée en vigueur, la mesure s’avère extrêmement populaire bien au-delà du seul canton du Tessin : selon un sondage publié le 28 août 2016 par le journal Le Matin Dimanche, 71% des Suisses soutiennent l’interdiction du port de la burqa dans l’espace public. Ce qui donne le ton. Pas étonnant donc, que la proposition soit reprise au niveau fédéral.

Le niet de la chambre haute

Mais c’est sans compter le détail du vote. La droite, bien que divisée sur une question risquant d’exposer la Suisse aux représailles des pays du Golfe, a massivement approuvé l’initiative parlementaire : les trois-quarts des démocrates-chrétiens, des libéraux-radicaux et deux membres du Parti Bourgeois-Démocrate ont voté aux côtés de l’UDC. Les cadres de certains partis de droite se sont pourtant bien gardés de se mouiller, la présidente du PLR Petra Gössi préférant s’abstenir, et le président du PDC Gerhard Pfister s’absentant littéralement le jour du vote. Inutile de préciser que les élus de gauche ont voté comme un seul homme contre le texte.

La peur de « provoquer une guerre culturelle »

Conclusion de l’épopée parlementaire, le Conseil des Etats s’est retrouvé avec une patate chaude, dont il ne savait que faire : fallait-il modifier la Constitution fédérale et voir ses partenaires arabes vexés ou laisser les cantons prendre eux-mêmes les mesures adéquates ? Il a choisi la bonne vieille position du repli en attendant l’initiative populaire, laissant les cantons seuls et démunis face au problème. La chambre haute suisse, sur pareille question, doit probablement préférer que le peuple tranche.

Les liaisons dangereuses de l’économie helvète

Ironique, Giorgio Ghiringhelli rappelle que le résultat de la votation dans le Tessin « a fait le tour du monde et a entraîné une formidable publicité gratuite pour le Tessin et la Suisse ». Selon lui, il n’y aura aucun impact sur le tourisme, car « en 2009, on prédisait déjà que les touristes musulmans boycotteraient la Suisse lors de la campagne pour la votation anti-minarets. […] Au contraire, leur présence n’a cessé d’augmenter. Je ne vois pas pourquoi ce ne serait pas le cas pour l’interdiction de la burqa ».

Se rabattant sur la Suisse face à l’hostilité de moins en moins dissimulée de Paris à l’encontre du voile islamique, un pays comme l’Arabie Saoudite est aujourd’hui un partenaire économique non-négligeable de la Confédération. Les relations avec le Qatar ne sont pas en reste : la monarchie du Golfe persique ne cesse d’investir en hôtels et palaces de luxe en Suisse, se hissant par là même au rang de partenaire économique privilégié en prenant part aux grands groupes financiers du pays. De son côté, le Koweït a fondé la National Bank of Kuwait, une banque privée islamique en Suisse en partenariat avec une institution saoudienne. Sans compter les propositions de service de finance islamique dans les gestions de fortune disponibles dans ce pays, incluant comptes, placements et mandats de gestion non-porteurs d’intérêts, assurance, et toute une jolie palette de produits conformes aux préceptes de la charia. Rien que ça. Sauf que, dans la démocratie directe de la Suisse fédérale, les élites politiques et économiques dirigeantes n’ont pas le luxe de passer outre une opinion publique qui à plusieurs reprises affichait son hostilité au multiculturalisme, notamment pour ce qui concerne l’espace public.

 

Le voile ne sert pas qu’à dissimuler le visage…. de ses porteurs. Ceux de valises passent à visage découvert….

A ne pas avoir fait preuve de vigilance, vis à vis de ce voile, l’occident va être condamné à le subir. Mettra t-on dans les constitutions européennes, le droit à pénétrer les mosquées avec ses groles aux panards? On couvre le haut et pourquoi ne pourrait-on pas, aussi couvrir le bas….

 

 

http://www.causeur.fr/voile-integral-islam-suisse-udc-43510.html

 

*****

 

La Turquie se retire de Syrie ou prépare le sabotage ?

La Turquie se retire de Syrie ou prépare le sabotage ?

Le Conseil de sécurité nationale turc a annoncé soudainement la fin de l’opération « Bouclier de l’Euphrate » [*] lancée en août 2016 par l’entrée officielle de l’armée turque dans la ville frontalière syrienne de Jarablus occupée par Daech, sans combat et sans  accord avec le gouvernement syrien ; le but déclaré de l’opération étant de prendre Al-Bab [occupée par Daech], puis Manbij [contrôlée par les forces kurdes soutenues par les USA], pour participer à la libération de Raqqa toujours occupée par Daech.

 

Officiellement, l’opération s’arrête car elle aurait atteint ses objectifs, alors que l’armée turque et les milices associées n’ont réussi ni à entrer dans Manbij, ni à participer aux opérations de libération de Raqqa..

Ce qui indique que la Turquie a décidé de passer outre sa coopération avec Moscou et Washington [dans leur guerre contre le terrorisme] : avec Moscou en refusant de coopérer avec l’État syrien, avec Washington en refusant de coopérer avec les Kurdes.

Ankara signifie aussi que la guerre menée par le Front al-Nosra contre l’Armée syrienne est fin prête pour s’étendre encore plus vers le Nord, sans que quiconque ne puisse exiger d’elle quoi que ce soit, ou l’accuser de quoi que ce soit.

Par conséquent, le but de la Turquie est « plus de chaos » qui témoignerait de l’importance de son rôle. Un stratagème compatible avec la vanité criminelle qui commande les calculs du président turc Recep Erdogan. Lequel stratagème mérite de libérer l’Armée arabe syrienne de toute contrainte, afin qu’elle dispose de toutes les armes disponibles et oblige les factions armées, soutenues par la Turquie, à choisir entre les exigences de l’accord de cessation des hostilités d’Astana et une opération militaire qui ne tiendrait plus compte des soldats turcs censés avoir quitté le territoire syrien, comme le prétend cette annonce.

Pourtant, Erdogan devrait savoir que Moscou répond à ce genre d’obstination avec encore plus d’opiniâtreté, et que le comportement turc à la manière israélienne, adoptée par Netanyahou lors de sa dernière visite à Moscou, recevra une réponse de même nature.

Ankara est donc passée de la provocation au chantage. Moscou, Damas et Téhéran sont décidés [à éradiquer le terrorisme] et n’en ont cure. Washington a perdu l’agent chargé de son jeu politique et militaire et doit se résigner à ce que sa présence soit limitée aux régions où sévissent les Kurdes, le reste étant occupé par Daech ou des groupes armés dirigés par le Front al-Nosra.

 

Mais que veut la Turquie réellement?

La guerre? Contre qui?

 

http://reseauinternational.net/la-turquie-se-retire-de-syrie-ou-prepare-le-sabotage/

 

***

 

 

 

*****

 

 

On peut-être opposé à l’Europe sans être extrémiste (de droite ou de gauche ou blafard).

Réfléchir un peu en essayant de trouver ses raisonnements personnels dans l’analyse des situations n’est pas l’apanage de partis politiques (ils en manipulent tous l’information pour la faire cadrer avec leurs vues intérieures….). On peut avoir une vie sans parti politique. Quand vous allez aux gogues demandez » vous à vos partis la manière politiquement correcte de vous torcher le cul?

De plus quand vous n’appartenez à aucun parti pour rester libre, vous vous devez de vous faire vos idées par vous même et non selon les vues de tel ou tel chefaillon.

 

https://histoireetsociete.wordpress.com/2017/03/22/de-lutilite-du-fn-pour-que-tout-reste-en-place/

*****

Les présidentielles, comme si vous y étiez et quoique l’on en dise ou pas :
  1. E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un cap’tain défunt et défaut) : vrp-fillon-f-ump (ses premiers maux) et http://wp.me/p4Im0Q-1nR (ses derniers mots, incapable…..s)
  2. La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés » (pour Peuple dépité)
  3. « Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) – http://wp.me/p4Im0Q-141
en savoir plus, beaucoup plus :il-etait-une-fois-2017
La guerre des vieux jeunes premiers (en finale de lutte) :
  1. Fillon fillon-putatif   et fiche-transparency-fillon  Toujours en primaire avec lui-même, après l’officielle des spectacles
  2. Valls – valls-putatif    Exit Valls, place à Hamon…. il va nous faire le coup de tous-en-Khamon
Bientôt il ne va plus rester que Hamon (mais restera t-il vraiment s’il est le seul à oser….?)! Faut-il, dès lors voter s’il est le seul compétiteur? – 14 – Patrimoine 2014 – Benoit Hamonfiche-transparency-hamon

…..

La révolution citoyenne se tire… ailleurs (en maroquins)  :
« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :   http://wp.me/p4Im0Q-141

 

….

FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?
Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

  • Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –  13/12/2016   160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom. Cazeneuve promu premier ministre a devancé l’avenir en faisant voter, au 13/12/2016, une prolongation anticipée, de 3 mois supplémentaires jusqu’au 15/06/2017 (entre les deux tours des législatives et sans possibilité de modifier quoique ce soit et pour qui que ce soit)
  • Dernière nouvelle. Le pouvoir s’affole et n’attend pas l’échéance programmée du 26/01/2016. Cazeneuve, à peine promu 1er ministre, fait voter . Quelle fin de mandat pitoyable…. avec un état en urgence d’impossibilité à se réformer… et demain ne s’annonce guère mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011

 …..

L’état en urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi 13, réputé jour de chance… Pour qui?) au :

(partie visible de l’ice-berg appelée à disparaître, dès la levée de l’embargo liberticide, à usage, exclusif, des seules libertés des citoyens et non  des terroristes…qui s’en battent l’œil La preuve par Nice.)
État d’urgence ordinaire et « normale » : 
Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant! Prolongation, avant la date de fin, et à nouveau pour 6 mois jusqu’à l’installation du nouveau pouvoir (Acte 1 de Cazeneuve, nouveau premier ministre….)

 ……….

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé
L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)
 Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)
un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)
Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout (et pas seulement la nuit). Il n’est que temps, déjà, en 2017!

 

 

 

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)
Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!
Il est vrai que c’est tellement banal qu’un état d’urgence…..
  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils oserons nous demander (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état c’est l’état d’urgence. L’urgence du peuple c’est de virer tous les urgentistes…..  2 Programmes diamétralement opposés)

 

……

De la constitution de l’état d’urgence abusif :
Article 21 Préambule de la constitution :
    • « Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »
  • (En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple! et non les ersatz du pouvoir
en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

…..

 En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici….

………

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!
Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..
Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

…. au 15/07/2017 – et Valls corollaire du 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force, après Hamon…..

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgence

Publicités

keg – 136 Mars = 14/07/2016 – Les défenseurs de la République ont laissé faire la ripoublique. Faut-il encore en défiler ou s’en défiler?

Publié le

Le choix du jour : «pioupiou de la république» ou «pioupiou de la ripoublique»

——

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

—–

Dans quel état j’erre, en urgence : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016 …. 05/2017. La sortie de l’état normal pour devenir autre et sans en dire le nom.

……

Français quand vous saurez……que :

Le 14 Juillet reste de ferveur, mais plus pour les mêmes valeurs. De République, nous sommes passés à ripoublique

….. et avec un peu de recul….

Les pioupiou d’alors défendaient les valeurs de la République. Un siècle plus tard, ce sont celles de la ripoublique. Quand retourneront-ils leurs fusils?

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Il y a cent ans : le 14 juillet 1916

 

Bientôt deux ans que la France est en guerre, et déjà plus d’un million cent mille hommes tués au combat ou des suites de leurs blessures. Plus de quatre mois que l’on se bat devant Verdun. Il y a trois jours, le 11 juillet, le général allemand von Falkenhayn a lancé son offensive de la dernière chance. Les Allemands sont à trois kilomètres de la ville symbole de la résistance française. Les Allemands n’iront pas plus loin. Fleury-devant-Douaumont marquera en effet leur avancée maximale. Mais il faudra attendre le 18 août pour que ce malheureux village, qui n’est plus que ruines, soit définitivement repris par le régiment d’infanterie coloniale du Maroc, le RICM d’aujourd’hui. En 1918, la commune sera déclarée « Mort pour la France ».

Et à Paris, que fait-on, en ce vendredi 14 juillet 1916 ? On défile quand même. Infanterie française mais aussi soldats écossais (cornemuses en tête), anglais, russes – « sortes de géants avec des yeux limpides et bleus de petits enfants », écrit un journaliste enthousiaste -, belges à bicyclette. C’est le général Auguste Dubail, gouverneur militaire du camp retranché de Paris, qui passe la revue des troupes. Un discours du président Poincaré est placardé dans les rues. « Le gouvernement de la République a pensé qu’à cette date où la France avait coutume de célébrer tous les ans, dans les joies de la paix, l’origine de ses libertés politiques, elle voudrait encore, malgré les tristesses de la guerre, respecter une tradition qui donne une forme sensible à la conscience nationale et à l’unité de la patrie », peut-on y lire en préambule. C’est aussi l’occasion de remettre un diplôme d’honneur aux familles des morts pour la patrie. Rappelons, en effet, que la loi reconnaissant les sacrifices des combattants morts au champ d’honneur n’a tout juste qu’un an.

Qu’est, avec le temps, devenu ce « diplôme » récupéré par des « non morts pour la France », mais « morts pour rien » ou pire « morts à cause de la France ».

On peut commencer à en douter avec cette plainte déposée, vis à vis des parents d’une des victimes de « l’affaire Merah » (pourtant ré »compensée du titre de « mort pour la France » (titre réservé depuis la grande guerre à ceux, morts, les armes à la France, contre l’envahisseur….. Merah – et ses coreligionnaires – devait être « envahisseur », certainement! Et son acte devait être dans le cadre de « mission » de ses victimes)

Ah ! La signature qui vous honore quand vous la respectez, mais…….

Qui vous colle aux basques et vous poursuit de la vindicte quand….

http://www.bvoltaire.fr/georgesmichel/il-y-a-cent-ans-le-14-juillet-1916,271026

***

 

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses » (et surtout en politique, mais aussi ailleurs)

et « nuit debout » que devient-il ou elle ……?

 

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus

« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:

GrosMots kegiens Février2016

****

ATTENTATS. « Nous avons honte » : la lettre au vitriol de gendarmes du GIGN sur leur chef

ATTENTATS. "Nous avons honte" : la lettre au vitriol de gendarmes du GIGN sur leur chef
La lettre, anonyme, est signée « l’Esprit de l’inter ». (THOMAS SAMSON/AFP)

Lors des attentats de Paris, la Brigade de recherches et d’intervention (BRI) et le Raid interviennent au Bataclan, tandis que le GIGN reste cantonné plusieurs heures dans la caserne des Célestins, siège de la Garde républicaine. Une mise à l’écart que n’ont visiblement pas appréciée les membres de l’unité d’élite de la gendarmerie, comme ils l’écrivent :

« Ce soir du 13 novembre, le colonel Bonneau a tout simplement oublié d’être gendarme. Nous avons honte de lui, comme nous avons honte de nous. Nous avons préféré rester avec les chevaux de la Garde républicaine. Pour les familles des victimes, une telle attitude est tout simplement criminelle. »

Une polémique « injuste »

  • « A 22h26, le groupe d’intervention de la gendarmerie nationale (GIGN) est mis en alerte. Onze minutes plus tôt, son commandant a tenté de joindre les chefs de la BRI de Paris (3) et du RAID, sans y parvenir. D’après les informations recueillies par votre rapporteur, le second rappellera ‘plus tard’ et indiquera être dépourvu d’informations sur la situation. »
  • « A 22h45, le GIGN reçoit l’ordre de se pré-positionner à la Caserne des Célestins, située 18, boulevard Henri IV, dans le 4e arrondissement de Paris, non loin de la place de la Bastille. »
  • « A 22h50, vingt-cinq militaires du GIGN, emmenés par leur commandant, quittent Satory. Dix minutes plus tard, vingt militaires supplémentaires font de même tandis que le commandant du GIGN appelle l’officier de liaison placé auprès du préfet de police de Paris pour offrir les services de son unité à la BRI de Paris et au RAID. »
  • « À 23h15, les premières unités du GIGN arrivent à la Caserne des Célestins. Les suivantes y parviendront entre 23h24 et 23h43. Quarante-cinq militaires y sont alors présents et gardés en réserve pour intervenir en cas de nouvelle attaque dans la capitale. »

« Fallait-il solliciter l’aide du GIGN, positionné à la Caserne des Célestins, non loin de la place de la Bastille, depuis 23h15 ? » s’interroge le rapport. « Pour votre rapporteur, la réponse est négative. » Il estime en effet que les effectifs du GIGN pouvaient servir à intervenir sur une éventuelle autre attaque simultanée dans Paris :

« A ce moment-là, d’autres forces d’intervention spécialisée étaient déjà présentes dans la salle de spectacle. Il n’était donc pas utile d’y envoyer un renfort de cette nature. En revanche, il était indispensable de disposer d’une réserve de troupes d’élite capables d’intervenir rapidement sur le lieu d’une autre attaque si cela s’était avéré nécessaire.

À cette heure-là, une telle éventualité n’avait pas disparu. Par conséquent, votre rapporteur salue l’initiative du GIGN, lequel s’est mis à disposition des autorités dans une zone échappant en principe à sa compétence. »

  • « Je suis gendarme et ne peux plus me taire »
  • Certains membres du GIGN, eux, estiment qu’il aurait dû « y aller ». Il y a quelques jours, le journaliste Nicolas Henin évoquait des tracts diffusés par des gendarmes auprès des familles des victimes:
  • Mais au-delà de l’inaction du 13 novembre, c’est l’attitude générale du colonel Bonneau (que certains surnommeraient désormais « Jean »), qui est dénoncée dans la lettre au général Favier.

Toujours est-il que le courrier fait désordre, comme le fait remarquer un haut gradé au « Canard enchaîné » :

« C’est, dans le contexte actuel d’antiterrorisme, une bombe. Il faut la désamorcer. Et au plus vite.« 

Quand le GIGN s’anonymise…… pour dénoncer à la kommandantur son chef d’Opin (opposé à l’Opex, opération extérieure des guerres coloniales, chargées de redorer le blaze de son commandant en chef, en vue de sa longévité)

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/attentats-terroristes-a-paris/20160713.OBS4587/attentats-nous-avons-honte-la-lettre-au-vitriol-de-gendarmes-du-gign-sur-leur-chef.html

 

****

 

En France, les entreprises corrompues « ne sont pas du tout poursuivies

Très peu de poursuites, c’est le cas de le dire. De fait, en quinze ans, aucune entreprise tricolore n’a été condamnée en France bien que certaines aient fait l’objet de procédures judiciaires et de condamnations ailleurs dans le monde. Aux Etats-Unis par exemple, où ont été épinglées Total en 2013 pour ses pratiques en Iran, Alcatel en 2010 pour des affaires conclues notamment en Amérique latine ou, plus récemment, Alstom en raison d’un juteux marché signé dans le domaine de l’énergie en Indonésie.

Pourquoi voulez-vous que les civils soient poursuivis quand les politicards ne le sont pas? Qui s’est amusé à calculer le nombre de casseroles cumulées par ces politicards protégés par les immunités diverses et variées?

  • Si tu veux que les civils soient irréprochables, veille à ce que les politicards le soient
  • Si tu veux que les politicards soient irréprochables ne le les élis pas

 

http://news360x.fr/en-france-les-entreprises-corrompues-ne-sont-pas-du-tout-poursuivies/

 

****

 

Italie, la crise qui vient  –  L’effrayante responsabilité de Berlin

(Photo : SIPA.AP21908747_000005)

La part des prêts dits « non-performants » dans le bilan des banques atteint désormais près de 18%, d’après une étude du FMI1. En dehors de la Grèce, où ce taux atteint plus de 34%, c’est le taux le plus élevé de la zone euro. Le Portugal suit d’ailleurs ce mouvement, mais à un niveau bien moindre, puisque le pourcentage des mauvaises dettes n’est « que » de 12%. En montant, on estime le volume total des encours à 360-400 milliards d’euros, dont 70 à 100 milliards devront être couverts, soit par l’Etat, soit par d’autres mécanismes.

Tableau 1

Part des prêts « non-performants » dans les bilans bancaires

Il faut ici noter que le mouvement de la part des « mauvaises dettes » peut être lié à des causes très diverses. En Irlande et en Espagne, c’était une spéculation immobilière qui avait provoqué ce mouvement. Rien de tel dans le cas de l’Italie, et c’est ce qui rend la progression des mauvaises dettes bien plus inquiétantes. Ces dernières sont issues des prêts qui ont été consentis par les banques régionales italiennes aux PME de la péninsule. En réalité, c’est bien la stagnation économique de ces dernières années qui est la cause de cette crise bancaire qui arrive aujourd’hui en Italie.

 

Tableau 2

Evolution du PIB, de l’investissement et de l’épargne en Italie depuis 1990Source : données du FMI, World Economic Report Database, avril 2016.La croissance du Produit intérieur brut, qui était relativement forte dans la décennie 1990-2000 est désastreuse dans les années qui suivent l’introduction de l’euro. L’Italie n’a d’ailleurs toujours pas retrouvé son niveau de PIB d’avant la crise de 2007. En fait, le PIB de 2015 se situe à un indice 116% par rapport à 1990 alors qu’il avait atteint l’indice 127% en 2007. Si l’Italie avait pu poursuivre sa croissance au rythme des années 1993-1999, elle serait, en 2015, à un indice 2015. Autrement dit, l’euro a coûté 34% en niveau de PIB en 2015. En PIB par habitant, ce qui constitue une grandeur plus conforme à l’évolution de la richesse de la population, et en supposant la répartition interne de cette même richesse inchangée, l’indice n’est que de 108% par rapport à 1990. Autrement dit, en 25 ans la croissance par tête n’a été que de 8%.

 

Le gouvernement italien, fragilisé par le résultat des dernières élections municipales du mois de juin 2016 – élections qui ont vu le succès du M5S à Rome et à Turin – n’a nullement envie de provoquer une crise sociale gravissime dans l’année qui vient. C’est pourquoi il cherche à imposer aux autorités européennes un « bail-out », c’est-à-dire une socialisation des pertes. Mais, sur ce point, il se heurte au refus de l’Allemagne. Ce refus n’est pas seulement dicté par des considérations financières, mais surtout parce qu’il signifierait l’échec de l’union bancaire, et ce moins d’un an après son entrée en vigueur. Dans le bras de fer qui oppose le gouvernement italien et le gouvernement allemand, il n’y aura que des perdants.

Tableau 3
Etat des finances publiques en Italie

 

Tout se paye, un jour ou l’autre. Ayant refusé le principe de solidarité dans la zone euro, l’Allemagne a imposé sa vision des règles. Mais, elle se rend compte aujourd’hui que cette vision est intenable pour les pays de l’Europe du Sud. Elle est donc coincée entre la poursuite suicidaire d’une politique qui ne marche pas et la reconnaissance de ses erreurs passées. Ce qui rend le problème d’autant plus grave est que le poids de l’Italie est bien plus considérable que celui de la Grèce. Tout le monde comprend qu’une sortie de l’Italie de l’euro sera l’acte de décès de la monnaie unique. La crise grec de l’été 2015 n’a été que le hors d’œuvre ; la crise italienne sera LA crise de la zone euro.

 

L’Allemagne, patronne de l’UE face à ses choix dangereux. Si l’Italie sort, c’est toute l’UE qui sort et Berlin se retrouvera chef d’une Europe fantôme. Ce sera, bientôt, « Deutschland unter alles »

 

http://www.causeur.fr/brexit-italie-allemagne-union-bancaire-euro-39098.html

 

****

 

Vous avez peut-être en votre possession cette pièce de 2€ qui vaut 600€

Soyez attentifs à vos pièces de 2 euros !
La pièce de 2 euros à l’effigie de Grace Kelly vaudrait plus de 600 euros. Une somme qui mérite bien qu’on s’attarde un peu plus sur notre monnaie.

Les pièces de monnaie en euro sont frappées différemment selon chaque pays européen et chaque Nation dispose de ses propres pièces.
Cette différence ne change rien à la valeur fiduciaire de chaque pièce, sauf pour les collectionneurs. En effet, la pièce Grace Kelly, en l’honneur de la princesse Grace Kelly de Monaco, femme du Prince Rainier III, a été frappée en édition limitée à 20 001 copies.

Et celui qui aurait toutes les pièces serait propriétaire de 12 millions et non 40 002€. Attention aux contrôles fiscaux pour fraude déclaratives. Il y aurait du redressement dans l’air. On peut dons parler de trésor Kelly!

Mais quand même 2€ pour grâce Kelly, c’est vraiment peu. Elle vaut mieux que cela.

 

http://reseauinternational.net/vous-avez-peut-etre-en-votre-possession-cette-piece-de-2e-qui-vaut-600e/

 

****

 

 

 

*****


« Le maintien de l’ordre à la française n’existe plus »

Interdictions de manifester, violences policières, interventions des unités spéciales, emprisonnement de manifestants… la gestion par l’État du mouvement actuel de contestation contre la loi travail fait l’objet de nombreuses critiques, jusqu’à la demande d’une enquête parlementaire adressée par sept organisations syndicales. Pour le journaliste David Dufresne, auteur en 2013 du livre Maintien de l’ordre, la stratégie du gouvernement marque surtout la fin d’un « savoir-faire français » longtemps reconnu comme un modèle dans la gestion des foules. Selon lui, « le Rubicon du maintien de l’ordre à la française, qui consiste à viser la foule, a aujourd’hui été franchi ». Entretien.

  • Si les policiers étaient moins visibles dans les cortèges, pensez-vous que cela atténuerait les violences ?
  • Plusieurs syndicats demandent l’ouverture d’une enquête parlementaire sur la gestion du maintien de l’ordre durant la mobilisation contre la « loi travail ». Comment analysez-vous les choix du gouvernement en la matière ?
  • Peut-on dire que le gouvernement joue avec le feu ?
  • Un étudiant a été éborgné au flash-ball à Rennes. Un photographe est dans le coma à Paris, à cause d’une grenade. En 2014, c’est Rémi Fraisse qui meurt à cause d’une grenade offensive lors d’un rassemblement à Sivens. Le maintien de l’ordre à la française est pourtant connu pour gérer les foules en évitant les bavures. Est-ce un paradoxe ou un aveu d’échec pour ce « savoir-faire » policier ?
  • La figure du « casseur » est omniprésente dans les médias depuis le début du mouvement. Faut-il y voir une instrumentalisation de la violence ou le signe d’une tension inédite dans la gestion du maintien de l’ordre ?
  • Cette instrumentalisation a toujours existé…
  • Comme lors du mouvement anti-CPE, plusieurs manifestants ont écopé de peines de prison ferme après être passés en comparution immédiate (voire notre bilan à la mi juin des poursuites judiciaires). Récemment, on a même vu des chefs d’accusation comme celui de « tentative d’homicide sur personne dépositaire de l’ordre public ». Quel rôle joue la justice dans le maintien de l’ordre établi ?
  • De l’officier de la brigade anti-criminalité infiltré dans les cortèges, jusqu’à l’intervention du RAID à Rennes, toutes les unités de police semblent mobilisées pour encadrer la mobilisation sociale contre la loi travail. Est-ce l’illustration de « la colonisation de la puissance publique par le maintien de l’ordre » dont vous parlez dans votre livre ?

Ces démonstrations de force sont l’occasion de mesurer jusqu’où le taux de tolérance à la « policiarisation » de l’espace public évolue. Faire appel à des unités d’élites comme le Raid ou le GIGN pour régler des questions de manifestations, c’est totalement aberrant ! Soit le gouvernement a peur – ce que je ne crois pas –, soit le gouvernement veut nous faire peur tout en rassurant une autre partie du public. La police est à l’image de notre époque : elle est médiatique. Le maintien de l’ordre reste du marketing politique de rue… avec des matraques.

Quand un  gouvernement est aux abois il met dans la bataille tout ce qui peut tirer, sans tenir compte de la spécificité des engagés. On met au front toutes les réserves disponibles. Ça passe ou ça casse. La vieille garde et le dernier carré au feu, c’est le début de la faim d’autre choses plus républicaine (et non plus ripoublicaines, même si les suivants le seront autant, si ce n’est plus, et quelque soit le successeur. Il faut changer de système de gouvernance….).

Mais que cachent, réellement, ces pratiques de fin de règne…. Est-ce pour botter en touche? En Algérie, ce furent aussi des opérations de maintien de l’ordre….. Vous en souvient-il?

 

http://www.informaction.info/iframe-basta-mag-decrypter-resister-inventer-debattre

 

*****

Attention! 
Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut leur louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?

Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence……..

Etat d’urgence ordinaire et normale : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant!

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé

L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)

Il paraît que l’état majore son urgence de deux mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)

un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)

Gandhi

 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on na que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps avant 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)

Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!

Il est vrai que c’est tellement banal que l’état d’urgence

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils nous demanderont (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état n’est pas l’état d’urgence, mais…. sa reconduite aux frontières du pouvoir et surtout dehors dudit pouvoir)

 

Article 21 Préambule de la constitution :

« Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution, la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »

(En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution). Où en sommes nous.?

en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

….. et son corollaire de « Nuit Debout » et son 49-3 pour passer 2017, en force…..

——–

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!

Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..

Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

keg – 131 Mars = 09/07/2016 – Nous y sommes aux 100 jours. Cent Nuit debout, sans rien à la clé….. les 49-3 sont identiques aux jours!

Publié le

Le choix du jour : «les 100 nuit debout» ou «sans jour couché»

——

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

—–

Dans quel état j’erre, en urgence : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016 …. 05/2017. La sortie de l’état normal pour devenir autre et sans en dire le nom.

……

Français quand vous saurez……que :

les 100 jours ont fait leur sans tour, excepté à Crest! qui a dit à son patron (connu maintenant, y compris dans  la salle des colonnes et des pas perdus pour tout le monde de l’Assemblée, sous le sot-briquet de « pataplouf « , pour le bouillon de minuit qu’il veut offrir à son bon peuple), « prend garde » (en réponse ils ont eu la républicaine en carrosse d’état de siège inversé)

….. et avec un peu de recul….

Les nuit debout se lèvent pour le « chant du départ  » (où l’on parle de victoires et de tirants d’eau douce)! Mais qui parmi eux connaît la portée de ce champ patriotique, abreuvé du sang impur……

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

100 jours à Nuit Debout : un bonheur céleste ?

100 jours. 100 jours, c’est plus qu’un quart, c’est presque un tiers d’année. 100 jours, c’est le nombre de jours pour se rendre à pied de Paris à Francfort, Toulouse ou Amsterdam. 100 c’est, selon le tarot, le Soleil, symbole d’individualité. Une individualité nuitdeboutiste dans un mouvement des multiplicités. Une individualité particulière qui fait de Nuit Debout quelque chose de spécial et original. 100 c’est aussi dans la littérature chrétienne la béatitude céleste. L’euphorie, le bonheur à l’état pur. La félicité éternelle, l’instant de sérénité par la contemplation. Mais que contemplons-nous ?

Le 100ème jour, c’est la dissolution de la Commission Napoléon II. 100 jours pour… réussir, changer sa vie, changer de vie, changer le monde, convaincre, redevenir humain, entreprendre…
Faire les 100 pas.

100, nombre pair, nombre rond. Deux 0, sources originelles, 0 vides ou invisibles, 0 que l’on oublie, 0 que l’on évite. Un 0 en banque que l’on fuit ou que l’on désire, ne devrait-il pas être une constante ? Deux 0 précédés d’un 1. 1, symbole d’unité ? De commencement. De volonté et de créativité ? 100%. 100% remboursé, à 100%, sommes-nous à 100% ? Des centaines de personnes, qui vont et viennent, qui reviennent, qui vivent.

100 jours à nuit deboout

Les 100 coups de verge qui dérapent ….. Le rideau va se lever.

  • Les 100 jours de nuit en Auvergne-Rhone-Alpes, départementalisé    Les 100 jours en ARA-26    (la même étude pouvant être réalisée, gratuitement, pour chaque département et Région) . C’est vrai que leurs nuit debout sont plus belles que nos jours!
  • les même 100 nuit a-jour et d’ensemble pour les 182 cités renseignées depuis le 12 Mai 2016 :  182 nuit debout depuis le 12 Mai
  • et cela conduit au ratio de followers par rapports aux inscrits des dernières départementales de 2015 : %100ND
Que peut-on constater ?
Certes le nombre de followers augmente, mais moins qu’au début…… Il semblerait que les suiveurs s’essoufflent et semblent se désintéresser du phénomène. Il est vrai qu’il semble avoir trouvé d’autres intérêts plus primordiaux (l’€uro de footage de gueule, le tour de France des attentats – comme lors de l’étape du 08/07 et ce malgré la présence sur le parcours , proche de l’arrivée d’engins militaires anti- quelque chose. Révisionner le reportage in live de France2). Nombre de sites « déclinent »… (S.Q et <0, sur le doc %100ND)
 Les nuit debout commencent à se coucher. Est-ce le soleil de Watterloo sur une morne plaine?
A noter l’impact des actions « spectaculaires » sur le suivi des followers. L’exemple de la prise de la tout de Crest est parlant. Progression de 10% sur les 2 jours de l’opération. Preuve, peut-être que les gens attendent plus du concret, même symbolique que des AG!
Y a t-il un lien de symbole avec l’effondrement de la flamme rouge du Tour de France (et non une relation de cause à effet, selon les dires de Jalabert, chroniqueur cycliste du dopage des infos)
http://gazettedebout.fr/2016/07/08/100-jours-nuit-debout-bonheur-celeste/

***

 

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses » (et surtout en politique, mais aussi ailleurs)

et « nuit debout » que devient-il ou elle ……?

 

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus

« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:

GrosMots kegiens Février2016

****

 

 

****

 

Tour de France : la flamme rouge s’effondre sur les coureurs à cause d’un spectateur

Tour de France : la flamme rouge s'effondre sur les coureurs &agrave; cause d'un spectateur
Un incident jamais-vu sur la route du Tour. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)

L’arche gonflable signalant la flamme rouge du dernier kilomètre s’est effondrée sur le peloton des favoris du Tour de France, ce vendredi, à l’arrivée de la 9e étape du Lac de Payolle. L’incident, qualifié de « majeur » par le directeur de course Thierry Gouvenou, est dû à un spectateur selon le directeur du Tour Christian Prudhomme.

« Les circonstances ne sont pas encore parfaitement déterminées mais, selon un témoin oculaire, un spectateur qui passait trop près a accidentellement arraché la goupille qui tient l’un des quatre pieds à la base de l’arche. L’air a continué à pulser mais il est parti dans le vide », a-t-il déclaré à l’AFP.

« On sauve les meubles »

« On sauve les meubles », a reconnu à l’arrivée Thierry Gouvenou. « On va essayer de pénaliser le moins de personnes. Cela ne fait pas une énorme différence entre les trois kilomètres et l’arrivée puisqu’il y avait eu de la descente et du plat. C’est vrai que c’est un incident majeur. Mais a les moyens de faire face à ce genre de problèmes ». 

« On mettra davantage de personnel autour de l’arche pour éviter un pareil incident », a conclu Christian Prudhomme, qui a remercié de sa réaction le coureur blessé.

Alors :

  • attentat réel
  • attentat déjoué

Il est vrai que c’est très calme sur dce plan alors que les fêtes battent leurs pleins de bataclan. Cela appelle quand même réflexion sur le fameux état d’urgence. Il va bientôt falloir mette la vaseline pour la prochaine prolongation.

  • Dans la Constitution l’état d’urgence est exceptionnel et limité dans le temps…
  • dans la socia-lie, c’est un état naturel et durable

Il doit donc y avoir deux constitutions en France :

  • celle du Peuple
  • celle du pouvoir

On nous aurait trompé depuis 1789?

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/l-histoire-du-soir/20160708.OBS4328/tour-de-france-la-flamme-rouge-s-effondre-sur-les-coureurs-a-cause-d-un-spectateur.html

 

****

 

Les Suédois ne veulent plus intégrer l’OTAN, selon un nouveau sondage

Le soutien public à l’idée que la Suède devienne un membre de l’OTAN est passé de 41% à 33% en moins d’un an, selon un sondage récent. 

49% des Suédois ayant participé au sondage publié par le journal d’information Svenska Dagbladet, ont indiqué ne pas vouloir que leur pays rejoigne le bloc militaire mené par les Etats-Unis. 33% ont soutenu une potentielle adhésion de leur pays à l’OTAN tandis que 18% des personnes interrogées se sont déclarées indécises.

Environ 1 000 citoyens suédois ont participé à ce sondage qui a été mené par l’Institut de recherche Sifo au mois de juin. L’institut avait déjà posé les mêmes questions en septembre 2015 et les résultats se sont avérés être assez différents. A cette époque, 41% s’étaient prononcés en faveur de l’adhésion à l’OTAN, 39% la rejetaient et 20% demeuraient indécis.

L’OTAN doit finaliser ses projets pour déployer 4 000 troupes internationales dans les pays Baltes et en Pologne durant le sommet qui s’ouvre à Varsovie ce vendredi 8 juillet. Ces mouvements seraient un effort visant à protéger les alliés est-européens de la Russie, que l’OTAN considère comme une menace.Le plan comprend aussi la création d’une force mobile et d’une force d’intervention rapide forte de 40 000 hommes ainsi que le stockage équipement prêt au combat.

La Russie a critiqué à plusieurs reprises le renforcement de l’OTAN près de ses frontières, soulignant que cela saperait la sécurité et la stabilité dans la région. Des responsables russes ont aussi accusé l’OTAN de représenter délibérément Moscou comme une menace pour justifier ses actions et son expansion militaire.

Est-ce pour cela que Poutine a annulé tous ses déplacements, pour être plus près des possibles développements de cette « otanisation (*) » ….

OTAN suspend ton vol…….

 

http://news360x.fr/suedois-ne-veut-plus-integrer-lotan-selon-nouveau-sondage/

 

****

 

S’en foutre du foot?  –  Quand le désintérêt devient suspect…

(Ce texte est dédié aux deux flics au carrefour proche de chez moi qui laissaient faire, d’un air débonnaire, les hurlements divers, les cornes de brume, les pétards et klaxons jusque deux-trois heures du mat’ sans intervenir…)

j’ai toujours été complètement indifférent à toute l’hystérie, l’adulation excessive, autour des joueurs. 

Placer son patriotisme dans le foot ?

De plus, tout ce « storytelling » soigneusement débité autour du foot ça permet encore maintenant de faire passer la pilule de mesures iniques, comme celle-ci par exemple dont on parlera peu avant, pendant et après la finale de l’Euro de dimanche. Je ne mettrais pas ma main à couper non plus que quel que soit le résultat, les scores des « bleus » feront remonter Hollande et Valls dans les sondages. « Panem et circenses », cela fonctionne de toute éternité afin de mener les peuples là où bon semble à l’oligarchie.

Et si la France perdait et cet €uro de footage de gueule et son hollandais de service (véritable vaisseau fantôme – alias, vaisseau hollandais, cela ne s’invente pas et se constate. Certains seraient malades du bulbe en tulipe – devenu radeau des médusés)

Je suis plus intéressé par les attentats « flammiques (*) » du dernier kilomètre que par les tirs au but sur pénalité injustifiée d’une main en déshérence malencontreuse. Et si cela devait assurer la non ré-élection de l’actuel ET de l’ancien charlot de l’Elysée (ainsi que de leurs complices partisans), je préférerai que le Portugal (pays constructeur) gagnasse la finale….. ! On est patriote au prorata du mépris des dirigeants et ceux qui oublient leurs devoirs fondamentaux ne sont pas dignes de diriger et devraient être frappés d’indignité nationale. La France n’est nullement une martingale publicitaire.

Pourquoi parle t-on aussi de l’€uro du footage de gueule?

 

http://www.causeur.fr/football-euro2016-platini-roland-larque-39094.html

 

****

 

Ce n’est pas le Royaume-Uni mais un autre pays qui fera s’effondrer l’UE

Ce n’est pas le Royaume-Uni mais un autre pays qui fera s’effondrer l’UE

L’Italie est sur le point de déchirer l’Europe, les crises économique et politique qui couvent à l’intérieur de la nation italienne passent complétement inaperçues. Un tel désintérêt pourrait jouer des tours à l’Union Européenne.

Tout le monde suit scrupuleusement les conséquences du référendum britannique qui peuvent avoir un impact catastrophique sur l’économie et de la politique de l’Union Européenne.

En octobre, un référendum constitutionnel aura lieu, tout aussi important que le Brexit. Les analystes du groupe Citibank ont noté que c’est « probablement le plus grand risque dans le paysage politique européen de cette année, hormis le référendum du Royaume-Uni ».

Si les Italiens votent « pour », le premier ministre du pays Matteo Renzi sera, probablement, en mesure de stabiliser le gouvernement et de faire passer des lois visant à améliorer la situation économique.

S’ils votent « contre », il est vraisemblable que le gouvernement de M. Renzi se disloquera, ce qui pourrait entraîner un chaos politique, que le pays n’a pas vu depuis la démission de Silvio Berlusconi.

Le chaos politique entraînerait une crise financière et économique. Selon la Confédération générale de l’industrie italienne, si Matteo Renzi ne réussit pas à faire passer ses réformes, le pays glissera dans une récession, aggravera son endettement et des sorties de capitaux seront aussi inévitables.

« Le système financier italien vacille au bord de l’abîme. Peut-être le Brexit est le plus grand défi pour l’Europe maintenant, mais l’Italie est la bombe suivante qui peut détruire l’UE » conclut le site américain.

Tout le monde voit par le Brexit et personne ne voit que l’Italie botte en touche et va transformer son essai……  Décidément l’€uro n’est pas au mieux de sa forme. Et après l’Itexit, à quand le Frexit.

Ne vaudrait-il pas mieux faire un grand autodafé avec l’Uexit au milieu

http://reseauinternational.net/ce-nest-pas-le-royaume-uni-mais-un-autre-pays-qui-fera-seffondrer-lue/

 

*****

 

À Évry, on ne rigole pas avec le partage de photomontage !

 

Deux photomontages hostiles à Manuel Valls partagés sur Facebook valent à un agent municipal de la ville d’Évry d’être licencié.

Deux photomontages hostiles à Manuel Valls partagés sur Facebook valent à un agent municipal de la ville d’Évry d’être licencié par le tribunal administratif de Versailles. On ne touche pas à celui dont l’esprit hante encore les marchés en mal de « blancos » et de « white »… Vache sacrée. Olé !

La lourdeur de la sanction pourrait laisser à penser que ce Bob Brahmi, l’employé remercié, est l’auteur de la blague « photomontée ». Telle que diffusée sur les médias, l’info entretient l’ambiguïté. Seul un examen au microscope des divers articles traitant du sujet permet de comprendre que l’incriminé n’a fait que partager… Un clic et la clique est en émoi.

Reconnaissons-le sans parti pris, le fameux photomontage incriminé sort du champ de la liberté d’expression. À la manière d’une image d’auto-école, Manuel Valls traverse la route devant un automobiliste. Cinq propositions abruptes sont soumises à l’élève imaginaire avide de sensations fortes :

a) je conserve mon allure ;

b) j’accélère ;
c) je marque l’arrêt sur sa tête et fais patiner mes pneus ;
d) je stoppe et le castre avec un coupe-ongles ;
e) je le « quenélise » avec la borne blanche (qui apparaît en second plan sur le bord de la route). Appel au meurtre. Le verdict du tribunal est imparable.

Que risque Jean Yanne avec sa leçon du z-héros e conduite

Remplacez Manuel Valls par Marine Le Pen et le tribunal sort le champagne, congratule l’employé, le coiffe et ordonne une augmentation de salaire. Mais est-il besoin de le préciser ? Il est des évidences qui ne méritent même plus d’être énoncées, tant elles sont quasiment tombées dans le domaine public. « Mais que faisait Marine Le Pen au milieu de la chaussée ? » aurait argué un magistrat. « Et en dehors d’un passage piéton ? » aurait surenchéri un autre… Marine Le Pen : 3 mois de prison avec sursis pour entrave à la circulation. Affaire suivante…

Si partager une blague foireuse à la limite de la légalité vaut licenciement, quelle peine prononcer pour son auteur ? Celui qui a transpiré sur Photoshop pour parvenir à cette suggestion d’écrabouillage de Premier ministre ? Lapidation, écartèlement, rétablissement de la peine de mort… Un tribunal saura trouver la sanction adaptée. Nous lui faisons confiance.Que les magistrats et autres plaignants de l’Essonne se rassurent, Manuel Valls est un piéton avisé. Lors de ses traversées de route, il bénéficie d’un accompagnement sonore composé de sifflets et de huées… Comme une alarme qui prévient de son arrivée. Certains mauvais esprits parlaient d’impopularité alors qu’il ne s’agit que de sécurité routière. L’homme est prudent.

Pour sa défense, le poursuivi a fait savoir qu’il avait cinq bouches à nourrir. Sans doute le tribunal a-t-il compris qu’il s’agissait d’une malformation… D’une anomalie génétique. À ce stade de déconnexion de la réalité populaire, tout est possible.

Après la liberté d’expression, la liberté de caricature, voici celle de penser qui est interdite. J’en suis un peu tout interdit! A quand celle de vivre en dehors du système ripoublicain (pour les quelques honnêtes pas encore gangrenés par la boulimie de la socia-lie). Ces photomontages c’est un coup à justifier la prolongation de l’état d’urgence. On tient enfin une raison valable et plausible. Il est vrai que c’est pour dans 15 jours. Il y a urgence, car €uro exit, 14 juillet exit, tour de France exit…. Et alors que restera t-il? Nous et notre désœuvrement « attentatiste (*) »…  Or c’est bien connu une foule désœuvrée est une proie rêvée pour des attentats à la pudeur….. politique.

Ce qu’il y a de sur c’est qu’une caricature, photo-montée est effectivement un détournement de photos (mais est ce mineur?), est plus grave qu’un caricature prophétique. Si la seconde mérite une fatwa de mort, que va t-on devoir appliquer comme sanction (qui de plus devient crime de lèse-caudillo) pour dépasser « Charlie »? Et qu’en est-il de la liberté de penser attentatoire au bon déroulement du programme national socia-lie du pouvoir en place qui s’y accroche tel des morbacs. Il faut effectivement créer une grille de sanctionnarisation (en 49-3) de l’insulte faite au drapeau Français dont certains se torchent, allégrement le cul (et je parle des gens de la haute…..)

 

http://www.bvoltaire.fr/janyleroy/a-evry-on-ne-rigole-pas-avec-le-partage-de-photomontage,270349

 

*****

Attention! 
Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut leur louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?

Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence……..

Etat d’urgence ordinaire et normale : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant!

Grenoble : une fresque de street art jug&eacute;e anti-flic provoque un toll&eacute;

L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)

Il paraît que l’état majore son urgence de deux mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)

un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)

Gandhi

 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on na que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps avant 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)

Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!

Il est vrai que c’est tellement banal que l’état d’urgence

Afficher l'image d'origine

Vous verrez qu’un jour, ils nous demanderont (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état n’est pas l’état d’urgence, mais…. sa reconduite aux frontières du pouvoir et surtout dehors dudit pouvoir)

 

Article 21 Préambule de la constitution :

« Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution, la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »

(En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution). Où en sommes nous.?

….. et son corollaire de « Nuit Debout » et son 49-3 pour passer 2017, en force…..

——–

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!

Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..

Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences