-

Trump

Le boycott est interdit, parait-il sauf quand c’est Tel-aviv qui le décide. Et qui a dit qu’israël n’avait aucun pouvoir, non seulement là-bas, mais dans le monde…. !(unedekeg@07/08/2018)

Publié le Mis à jour le

Choix du jour : « Faut-il boycotter l’Iran? » ou « faut-il boycotter Israël? »
*****
dicton du jour :  « Au mois d’Août,le vent est frais »
 *****
Oligarchie
pour la seule beauté du pont…..(au pas de Nemours)   http://www.incapabledesetaire.com/oligarchie.html

Je reprend, petit à petit, pied dans la vie claudicante d’un rescapé opératoire. Je vais un peu tirer la jambe quelque temps et dans la mesure de mes capacités (et du temps que me laissent mes soins « récupérateurs ») j’essaierai de maintenir le contact avec vous, au travers de cette « unedekeg » (et peut-être un nouveau blog supplémentaire, à l’idée duquel je m’attelle. ce sera un peu :  » la petite Pravda – La France au filtre de ses chiffres réels  » )…  avec toutefois une certaine irrégularité, au début (fonction des soins et autres « obligations » que nécessite le suivi de l’opération de hanche intégrale. J’espère retrouver le plus vite possible la quotidienneté de cette parution, comme vitesse de croisière, à l’identique de mes loco-motions!

Toute dernière (ou première), pour la route  :

La canicule…. à 40° t’es plus rien. La négritude du blanc en retour aux sources….. c’est pour très bientôt! Et nul besoin d’immigration d’à fric!

*****

Françai(se)s quand vous saurez……que :

 Trump veut faire ce qu’il veut. Il est comme Macron, lequel est plus puissant puisque seul, il ordonne ce qu’il veut même de façon désordonnée (Trump doit faire avec le Con-gré)

et avec un peu de recul…. :

La guerre israélo-iranienne aura bien lieue…. parce que bibi le demande à Trump…. Qu’ils se foutent, une bonne fois pour toute, sur la gueule, et que l’on n’en parle  plus. le désert n’en sera que plus grand et  on refera la statue de sel figée par la déflagration nucléée….

*****

se souvenir :

Macron aux Indiens: « Ne respectez jamais les règles »! (ce qui est valable pour les Indiens ne le serait pas pour les Français?)

******

 

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Il fallait oser ! Washington Post accuse l’Iran d’être responsable des sanctions unilatérales que Trump a prises contre lui

 

Puis ce fut sa dame et go more…. déjà et le nucléaire était à son point cul-minant la société, d’où les clercs pétrifiant à ceux qui osaient le regarder, en face!

On effaçât et on recommençât…. en  pire. Décidément!

Qui est responsable de la révocation par l’administration Trump de l’accord nucléaire avec l’Iran ? Qui est responsable des sanctions que l’administration Trump impose unilatéralement à l’Iran, dont certaines parties entrent en vigueur aujourd’hui ?

Rezaian écrit maintenant une colonne Global Opinion pour le Post. Son dernier article est titré: j’ai vécu dans un Iran sous sanctions. Voici à quoi ça ressemble.

J’ai vécu à Téhéran à l’époque et j’ai abondamment parlé de l’impact des sanctions.

Si cette expérience est un indicateur de ce qui est sur le point de frapper le peuple iranien, voici un aperçu de ce à quoi les Iraniens ordinaires peuvent s’attendre dans les semaines et les mois à venir.

Il énumère un certain nombre de problèmes que les sanctions vont causer : le rial tombera davantage, certains médicaments seront difficiles à obtenir, il y aura d’autres pénuries, les marchés noirs réapparaîtront, quelques-uns en tireront profit :

Ce segment de la population, petit mais non sans importance, verra sa richesse s’envoler comme en 2012 et 2013. Il y aura un nombre disproportionné de voitures de luxe parmi les plus chères sur Terre dans le trafic perpétuel de Téhéran.

Ce serait comme Londres ou New York. En effet, en tant que commentateur de cet éditorial :

Dans cet article, beaucoup de choses ressemblent à la vie quotidienne d’un grand nombre d’Américains, dans le cas où il y aurait eu des sanctions contre une grande partie de la population américaine. L’Iran pourrait voir la levée de ces sanctions un jour, mais pas les Américains, en partie parce que tant d’entre eux continuent de voter pour leurs oppresseurs.

Rezaian continue:

Bientôt, des fonctionnaires bien connectés et leurs familles ayant accès aux marchés noirs commenceront à importer et à vendre des produits à des prix exorbitants, profitant sans crainte du malheur que leurs copains au sein du gouvernement ont contribué à créer. (le choix : sanction = développement de la crapulerie, pas sanction = pseudo équilibre)

Comment, diable, les  » copains  » au sein du gouvernement iranien ont-ils  » aidé à créer  » les nouvelles sanctions ? L’Iran remplissait toutes ses obligations en vertu de l’accord JCPOA. Seul Donald Trump a abrogé l’accord approuvé par l’ONU malgré les protestations de tous les autres signataires.

Alors que Rezaian fait semblant d’être préoccupé par le peuple iranien, il continue à s’en prendre au mauvais parti:

Peut-être que le régime de Téhéran s’effondrera tranquillement demain – ne serait-ce pas bien ? – mais il est plus probable qu’il ira de l’avant, ne faisant pas grand-chose pour répondre aux préoccupations très légitimes de son peuple, simplement pour défier Washington. (qui défit qui, réellement?)

[…]

Tout comme Cuba de Fidel Castro, le Venezuela de Nicolás Maduro et beaucoup d’autres régimes antiaméricains parviennent à patauger pendant des années, la classe dirigeante iranienne est tout aussi obstinée.

[…]

Le malaise général d’une société qui vit dans l’obscurité perpétuelle causée par le fait d’être estampillée comme une nation paria ne fera qu’empirer.

Ce sont les États-Unis qui ont unilatéralement abrogé l’accord nucléaire.

La Russie, la Turquie, l’Inde, la Chine et bien d’autres pays ne respecteront pas les sanctions unilatérales des États-Unis contre l’Iran. Ils ne se soumettront pas à des sanctions secondaires si les États-Unis tentent de les imposer.

Les  » copains  » de Trump ont visité l’Asie et exigé (que sont les américains pour exiger…;? C’est comme si Benalla décidait de tabasser des manifestants pour la détente…, laquelle, la sienne – cela doit faire du bien de casser du manifestant – ou celle de la société. Encore un observateur neutre….) que la Chine et l’Inde, deux des plus gros clients du pétrole iranien, cessent d’acheter du pétrole iranien. Les deux pays ont dit non. Les amis de Trump ont ensuite supplié ( là on n’exige plus….. ! ) la Chine et l’Inde de ne pas augmenter leurs importations quand, en novembre, ces sanctions entreront en vigueur, quand certains clients iraniens cesseront d’acheter et quand il y aura plus de pétrole iranien sur le marché.

Ces pourparlers ont eu lieu il y a quelques mois et les deux pays ont demandé plus de temps pour réfléchir au problème. La Chine a maintenant donné son accord de principe à la demande de Trump – mais seulement après avoir fait les préparatifs nécessaires :

Les États-Unis n’ont pas été en mesure de persuader la Chine de réduire les importations de pétrole iranien, selon deux fonctionnaires qui connaissent bien les négociations….

Pékin a toutefois accepté de ne pas augmenter les achats de brut iranien, selon les responsables…

La Chine, premier acheteur mondial de brut et premier client de l’Iran, a déclaré précédemment qu’elle s’opposait aux sanctions unilatérales et a augmenté les importations mensuelles de pétrole du pays de 26 % en juillet. Cela représentait 35 % des exportations iraniennes le mois dernier, selon les données de suivi des navires compilées par Bloomberg.

L’Inde semble avoir eu la même idée :

Les importations mensuelles de pétrole de l’Inde en provenance de l’Iran ont bondi d’environ 30 % pour atteindre le chiffre record de 768 000 barils par jour (b/j) en juillet, alors que les importations des raffineurs des États ont bondi avant les sanctions américaines en novembre, selon les données préliminaires obtenues par Reuters sur l’arrivée des navire-citerne.

Les volumes de juillet étaient environ 85 % plus élevés qu’il y a un an, avec des expéditions d’environ 415 000 b/j, selon les données.

En plus des sanctions, le régime Trump a lancé un certain nombre d’initiatives douteuses, voire brutales, contre l’Iran. Il a envoyé des gens en Europe pour prétendre que l’Iran est derrière certains complots terroristes en Europe et que c’est une raison suffisante pour mettre fin à l’accord.

L’Iran ne pliera pas sous la pression, il ne s’est jamais plié. C’était l’administration Obama qui voulait et avait besoin de l’accord sur le nucléaire. Il a eu recours aux bons offices d’Oman pour négocier avec Téhéran. Trump peut essayer de faire la même chose (ou peutêtre déjà parler avec l’Iran). Mais son administration a fait des exigences déraisonnables que l’Iran ne peut pas et ne veut pas remplir.

Les offres inconditionnelles de Trump ne sont pas les bienvenues :

Tous les responsables iraniens à qui j’ai parlé m’ont dit qu’ils ne faisaient pas confiance à l’establishment américain et que l’Iran avait besoin de preuves pratiques avant d’entamer un dialogue. «

C’est Trump qui devra descendre et rétablir l’accord de la JCPOA. S’il ne le fait pas, l’Iran ne sera pas disposé à traiter avec lui. Le problème maintenant est que les sionistes derrière Trump ne lui permettront pas de le faire. Ils insisteront pour pousser la question vers un conflit militaire. Ce sera un autre de ceux que les États-Unis continuent de perdre.

 

L’Iran gate sauce au ban de la société israélo-américaine (normal les states sont le premier pays israélien…. Le petit frère de Tel Aviv obéit au grand et son droit d’aînesse et ce sans ers). Quand un dirigeant décide unilatéralement il devient facile de pouvoir vouloir tuer son chien, il a la rage (de vivre)!

Qui détruit et dénonce sa propre signature?

Qui détruit et dénonce la signature de ses prédécesseurs?

Chez nous, en France, il y a le principe de continuum de la responsabilité…. La preuve la France se doit d’assumer Vichy, sa cure et ses pastilles (qui ne sont des bastilles et Sigmaringen n’est pas forcément solution) et ses dérives. Elle se doit aussi d’assumer sa responsabilité vis à vis des véritables morts pour la France et surtout de ses enfants. Sans s’en douter elle montre l’exemple à Trump…. Elle se trompe de définition de « morts pour la France » en honorant les faux, ceux qui ne rentrent pas dans la définition déposée par Clémenceau en 1917. Il est vrai que depuis….. la République est devenue ripoublique….  et que la France est maintenant à la dérive. N’importe quel corsaire peut s’en emparer.

Je ne crois pas que l’on reviendra à ce qu’était la France avant… Elle vogue, allégrement, vers sa disparition…. programmée. Qui voudra même récupérer sa carcasse, excepté les truands qui voudront la mettre (ou plus exactement des citoyens) en coupe réglée. Cela va être la France des bandes (ces dernières sont prêtes et s’appellent actuellement partis politiques, que les citoyens financent de façon forcée et par racket).

Washington ose parce que la France n’ose pas…. ou alors se gangstérise de plus en plus vite… et son allié se gargarise vers sa puissante voisine…. avec l’appui du grand-frère… On interdit le boycott vis à vis d’Israël et on cautionne celui vers Téhéran! Où se trouve la vérité?

 

https://reseauinternational.net/il-fallait-oser-washington-post-accuse-liran-detre-responsable-des-sanctions-unilaterales-que-trump-a-prises-contre-lui/

*****

….. deux ou trois doigts de « French Touch électorale »? Allez un dernier, sur le pouce pour la route! Cliquer ci-dessous les liens en orangé, dans, « … et pendant ce temps…. », les liens idoines en « French » quelque chose!

******

FIN de la une DU JOUR

Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français », et que depuis environ 1592…… Avant. C’était avant…..?

Rappel  (pour d’éventuels mauvais coucheurs, autoproclamés « chasseurs à prime de plagiats » de leur soit disant intellectualité, même si copy-ratée d’autrui. Un copyright ajouté sur quelque chose de récupéré n’est pas acte de propriété – cf jugement de référé en date du 20 Février 2018 – TGI de Paris. Heureusement ces autoproclamés sont plus que minoritaires. Précisions, sur ce problème (adressées à la demande) : au coeur des articles, les éléments écrits en bleu (ou noir) et verticaux sont de « keg », ce sont des commentaires (genre explication de texte ou notes personnelles ou d’autrui) et en final la conclusion est en noir vertical.

******

Et pendant ce temps……

S’il est possible d’exploiter un esclave un certain temps il finira inévitablement par se rebeller. Pour être en mesure de l’exploiter tout le temps, il doit ignorer sa condition d’esclave. (donne lui un poisson, de temps en temps, mais, surtout, ne lui apprend pas à pécher!)

Cliquer sur des liens (orangés et sans radars), c’est surprise-party pris (et prix libre)! :

En ouvrant les trois documents, ci joints relatifs à

Découvrez-y la si fameuse « French Touch électorale »….., en sous marins!

 

*****

« L’héritage crucifié » / Message d’outre-tombe / 11 Novembre 2005

héritage en croix (je sais)

On a festoyé un centenaire, il paraît…….. : https://wp.me/p4Im0Q-2ag  (c’est long pour 100 ans – le texte – normal). En étiez-vous ce 11/11/2017 et à quel titre réel et vrai?

La France méprisante vis à vis de ses « Pupilles de la Nation inconnus ». Surtout ne ravivez pas la flamme du mépris. Ils ont déjà eu leur lot jusqu’au dégoût, à la fin de leur vie….. https://wp.me/p4Im0Q-2az . C’est de l’eugénisme d’état à l’étal brut.

*****

Souvenez-vous, les plus grandes saloperies sont au JO en Juillet et Août, lorsque les Français sont, non dans la rue mais, sur le sable, avant que d’être sur la paille…. Le pouvoir se décide sur le sable des arènes (quelle corrida), Panem et circenses ……
Dont  (cliquer sur chacun des items, ci-dessous, pour accéder aux tableaux d’analyse, sous Word, c’est gratuit et cela peut rapporter gros, en connaissance) :
Quand on fait ses commissions il ne faut pas oublier que la cash-bas héla le pékin

*****

A l’attention très particulière de la liberté d’expression, voir:

« Il se passerait toujours quelque chose aux galeries Lafayette » d’Orléans …. : http://wp.me/p4Im0Q-1C
Publicités

Qu’est le plus important, en politique et en gouvernance d’un pays, le dit ou le fait? Ne vaut-il pas mieux faire ce que l’on n’a pas dit et dire ce que l’on n’a pas fait?(unedekeg@25/05/2018)

Publié le

choix du jour : « Trump a dit» ou « Trump a fait »
*****
dicton du jour :  «mars venteux, avril pluvieux, mai soleilleux font le paysan orgueilleux »
 *****
Oligarchie
pour la seule beauté du pont…..(au pas de Nemours)

Toute dernière (ou première), pour la route :

RGPD : on vous explique ce que la nouvelle législation européenne sur les données va changer pour vous

Allez sur yahoo… On vous explique pourquoi vous devez accepter les cookies (soit disant utiles pour vous….!). Sans cookies, vous ne pouvez plus accéder à internet. La guerre des cookies sera t-elle déclarée… Saurons nous leur répondre en refusant de se connecter?

*****

Françai(se)s quand vous saurez……que :

 Nous sommes loin de l’Amérique et sommes à l’abri d’être trumpés, pensons nous! Pas si sur, notre trump-man est aussi fantasque et ordonne que nous l’acceptions. Le gardons-nous?

et avec un peu de recul…. :  

Le monde est en somme une énorme scène de théâtre,  où l’homme se prend pour dieu. Nous serions donc panthéonisés au firmament des 7 milliards de dieux. Puisqu’il paraît, mais cela n’est nullement prouvé que nous aurions, chacun, une parcelle divine en nous…. Apparemment moins de 1 pour 1 million semblent flirter avec….  Ce seraient quelques 7 000 élus divins…. qui seraient presque parmi nous!
*****
pensez à cliquer sur les liens qui apparaissent en orangé, vous découvrirez des tableaux pouvant vous intéresser….. à divers titres et degrés

*****

se souvenir :

  • Macron aux Indiens: « Ne respectez jamais les règles ». (ce qui est valable pour les Indiens ne le serait pas pour les Français?)

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

 

SURPRISE ! Donald Trump ANNULE le sommet de juin avec Kim Jong-un

Par RICKY TWISDALE

la diplomatie non diplomate s’appelle communément la guerre…. ni plus, ni moins. Prenons l’habitude de nommer les situations par leur nom propre (même si sale)

https://www.investigaction.net/fr/Tanks-et-Diplomatie/

 

Le compte Twitter de la Maison Blanche a publié une lettre officielle du président américain au dirigeant nord-coréen, annulant la réunion du 12 juin

Le président américain Donald Trump vient d’annoncer que la rencontre prévue de longue date avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un n’aura pas lieu. (a quoi joue le monde…. hier les embrassades et aujourd’hui les fermetures d’ambassades!)

La rencontre devait avoir lieu le 12 juin à Singapour. L’annulation fait suite à plus d’une semaine d’attaques verbales croissantes entre des responsables américains et nord-coréens.

Voici la lettre que le président Trump a envoyée au président Kim et qui a été publiée sur le compte Twitter de la Maison Blanche :

La guerre des mots a apparemment commencé quand le conseiller américain à la sécurité nationale, John Bolton, a accordé une interview aux médias américains, affirmant que les Etats-Unis avaient prévu un « modèle libyen » pour la Corée du Nord.

La Libye est en état de guerre civile depuis le renversement de Mouammar Kadhafi en 2011, qui avait abandonné ses programmes d’armes nucléaires et chimiques en 2003.

Mercredi, le vice-président américain Mike Pence a de nouveau évoqué le « modèle libyen » dans une interview , affirmant que le modèle s’appliquerait « si Kim Jong-un ne concluait pas d’accord ».

Choe Son Hui, vice-ministre des Affaires étrangères de la Corée du Nord, a répondu en qualifiant Pence de « mannequin politique » et ses propos de « débridés et impudents ».

 Source : http://theduran.com/donald-trump-cancels-june-summit-kim-jong-un/

 

Trump l’homme qui ne fait que trumper son monde… Il signe des accords qu’ils ne tient pas… Il lance des rendez-vous qu’il n’honore pas. C’est cela gouverner un pays et vouloir gouverner le monde!

Jusque quand va t-on continuer à « écouter » un homme sans foi nie loi.

Les peuples ont besoin de dirigeants qui ont une longue vue et qui ne se contentent pas de fixer leur doigt en direction de la lune…..  Si le pragmatisme est important dans une vie, individuelle, il ne l’est pas dans une vie collective. Les peuples ne peuvent changer de politique comme ils changent de chemise… d’autant que c’est toujours lui qui fait les frais de ce pragmatisme…. Un exemple après avoir engagé pour 1 milliard de’€uro pour une liaison ferroviaire France-Italie , afin de faciliter le ferroutage (bon pour l’environnement), l’Italie décide, unilatéralement, d’arrêter. Bilan 1 milliard de perdu (un peu plus que 56 000 smic annuels). Qu’importe c’est le peuple qui paie…..

Et tout cela pour des querelles de maux qui nous laissent sans mots. Putain d’égo qui nous fout chaque fois dans la merde. Quand virera t-on tous ces pragmatiques qui nous font vivre sans programme définis. Ils ont raison puisque nous les élisons et nous savons tous, que les programmes on n’en exige aucun. On se contente de réclames…. et on épouse la plus bandante….. Mais la bandaison en politique ne conduit pas à l’orgasme…. loin s’en faut. Combien d’expériences aussi négatives va t-il, encore, nous falloir pour que nous modifions nos votes dans le seul intérêt du peuple, dont nous sommes les éléments composants, et non plus celui des zélites? Nous n’avons en fin de compte que ce que nous semons ou ne semons pas… Nous semblons oublier que ce sont nos enfants qui paieront nos conneries….

 

 

https://reseauinternational.net/surprise-donald-trump-annule-le-sommet-de-juin-avec-kim-jong-un/

*****

….. deux ou trois doigts de « French Touch électorale »? Allez un dernier, sur le pouce pour la route! Cliquer ci-dessous les liens en orangé, dans, « … et pendant ce temps…. », les liens idoines en « French » quelque chose!
******

FIN de la une DU JOUR

Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français », et que depuis environ 1592…… Avant?

Rappel  (pour d’éventuels mauvais coucheurs, autoproclamés « chasseurs à prime de plagiats » de leur soit disant intellectualité, même si copy-ratée d’autrui. Un copyright ajouté sur quelque chose de récupéré n’est pas acte de propriété – cf jugement de référé en date du 20 Février 2018 – TGI de Paris. Heureusement ces autoproclamés sont plus que minoritaires. Précisions, sur ce problème (adressées à la demande) : au coeur des articles, les éléments écrits en bleu (ou noir) et verticaux sont de « keg », ce sont des commentaires (genre explication de texte ou notes personnelles ou d’autrui) et en final la conclusion est en noir vertical..

******

Et pendant ce temps……

  • S’il est possible d’exploiter un esclave un certain temps il finira inévitablement par se rebeller. Pour être en mesure de l’exploiter tout le temps, il doit ignorer sa condition d’esclave. (donne lui un poisson, de temps en temps, mais, surtout, ne lui apprend pas à pécher!)

 

Cliquer sur des liens (orangés et sans radars), c’est surprise-party pris (et prix libre)! :

En ouvrant les trois documents, ci joints relatifs à

Découvrez-y la si fameuse « French Touch électorale »….., en sous marins!

 

*****

« L’héritage crucifié » / Message d’outre-tombe / 11 Novembre 2005

héritage en croix (je sais)
On a festoyé un centenaire, il paraît…….. : https://wp.me/p4Im0Q-2ag  (c’est long pour 100 ans – le texte – normal). En étiez-vous ce 11/11/2017 et à quel titre réel et vrai?
La France méprisante vis à vis de ses « Pupilles de la Nation inconnus ». Surtout ne ravivez pas la flamme du mépris. Ils ont déjà eu leur lot jusqu’au dégoût, à la fin de leur vie….. https://wp.me/p4Im0Q-2az . C’est de l’eugénisme d’état à l’étal brut.
*****
Mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011 .
*****

 

Souvenez-vous, les plus grandes saloperies sont au JO en Juillet et Août, lorsque les Français sont, non dans la rue mais, sur le sable, avant que d’être sur la paille…. Le pouvoir se décide sur le sable des arènes (quelle corrida), Panem et circenses ……

Dont  (cliquer sur chacun des items, ci-dessous, pour accéder aux tableaux d’analyse, sous Word, c’est gratuit et cela peut rapporter gros, en connaissance) :

Quand on fait ses commissions il ne faut pas oublier que la cash-bas héla le pékin

petite commission des grosses présidentielles législativisées

*****

A l’attention très particulière de la liberté d’expression, voir:

« Il se passerait toujours quelque chose aux galeries Lafayette » d’Orléans …. : http://wp.me/p4Im0Q-1

Il faut bien une guerre froide pour refroidir le réchauffement de la planète. L’équilibre de la terreur au lieu de la terreur de l’équilibre…. (unedekeg@09/04/2018)

Publié le

choix du jour : « réchauffement de la planète » ou « guerre froide »
 
dicton du jour :  « en avril, si la gelée vient, elle apporte pain et vin »
 *****
pour la seule beauté du pont…..
Oligarchie
*****

Françai(se)s quand vous saurez……que :

Rien de tel pour refroidir le réchauffement qu’un p’tit coup de froid sur les relations en route…. Une guerre froide vaut bien un trou dans l’eau-zone…. (et heureusement que la chine fait son business, sinon ce fut jaune…. comme eau en yang qui sait quand)

et avec un peu de recul….

Sur fond d’agent double, on double la mise pour se la déclarer franco de porc la seconde guéguerre froide. Et dire que l’on a détruit notre métallurgie. En quoi sera le nouveau rideau théâtral. Un Castro se meurt, un autre chai se la cuve douce en attendant la récolte…. en (af)fûts de canons.

 
*****
pensez à cliquer sur les liens qui apparaissent en orangé, vous découvrirez des tableaux pouvant vous intéresser….. à divers titres et degrés

*****

se souvenir :

  • Macron aux Indiens: « Ne respectez jamais les règles ». Suivez ses ordonnances, les exemples à suivre, en tous domaines viennent du sommet des pyramides…. Qu’attendez vous pour obéir à cette ordonnance à dose homme et aux pathiques…. (ce qui est valable pour les Indiens ne le serait pas pour les Français?)
  • S’il est possible d’exploiter un esclave un certain temps il finira inévitablement par se rebeller. Pour être en mesure de l’exploiter tout le temps, il doit ignorer sa condition d’esclave. (donne lui un poisson, de temps en temps, mais, surtout, ne lui apprend pas à pécher!)

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Hystérie collective, par Eric Denécé

Un chasseur israélien. (Archives)

http://www.presstv.com/DetailFr/2018/04/09/557883/Le-nord-de-Gaza-a-t-attaqu-par-laviation-isralienne

La crise diplomatique entre l’Occident et la Russie ne cesse de prendre de l’ampleur,avec l’expulsion de près de 150 diplomates et « espions » russes de plus d’une vingtaine de pays d’Europe et d’Amérique du Nord1. Les raisons d’une telle réaction sont, officiellement, une « riposte » à la tentative d’attentat contre la personne d’un ex-espion russe – Sergueï Skripal2 – et de sa fille, à Salisbury, au Royaume-Uni, le 4 mars dernier. Or, il convient de noter que cette incroyable campagne antirusse ne repose sur presque rien et que les réactions qu’elle suscite apparaissent totalement disproportionnées.

UN ASSASSINAT… SANS MORT ET SANS PREUVE

Jusqu’à présent, force est de constater qu’aucune preuve irréfutable de la culpabilité de la Russie dans cette tentative d’assassinat n’a été fournie au public. Pour le moment, toutes les accusations demeurent verbales.

Cela fait beaucoup d’incertitudes qui ne permettent pas, en l’état actuel des choses, d’accuser Moscou de cette tentative d’assassinat d’une manière catégorique6, d’autant que d’autres zones d’ombre existent :

  • Surtout, il est difficile de voir l’intérêt qu’il y avait pour Moscou d’éliminer un individu comme Skripal.
  • De plus, Skripal vivait depuis sept ans en Angleterre sous son identité réelle, de manière transparente et n’y menait pas d’activités antirusses
  • Ainsi, pour le moment, les Britanniques n’ont fourni ni aux médias ni à l’opinion de preuve concrète de leurs accusations à l’égard de la Russie… qu’attendent-ils donc pour le faire ! S’ils en ont la preuve irréfutable, que ne la produisent-ils publiquement (qui aurait osé demander à-bas-Busch – parce que le haut fait déjà bas – de fournir la preuve des armes de destruction massive, avant que de faire sa guéguerre du golfe II. Il a dit et c’est bien connu que ce qui est dit n’est plus à redire….)? Sans doute considèrent-ils qu’une accusation tonitruante et un battage médiatique intense  (chez nous aussi, on joue les battages médiatiques pour faire des pans entiers de société se coltiner avec d’autres : usagers vs tasistes -cheminots) suffisent à convaincre le monde de la culpabilité de Poutine.  Londres a également refusé la coopération des Russes pour cette enquête, ce qui ne manque pas de poser la question de leur intérêt à ne pas ouvrir le dossier à d’autres acteurs10. (La vérité n’a de valeur que si elle est unique….(Un vérité partagée devient un lieu commun….)
  • Enfin, si les preuves étaient produites11 et qu’il soit démontré que cette action ait bien été ordonnée par le Kremlin et exécutée par ses services, rappelons que Skripal est un traître à son pays. Dans la mesure où il pourrait avoir livré au SIS les noms d’officiers et d’agents russes, il n’est pas illégitime que des proches de ceux qui ont été victimes de sa trahison cherchent à se venger (et c’est de bonne guerre, froide ou réchauffée).

Ce ne sont pas les Américains qui diront le contraire, eux qui n’ont de cesse de poursuivre Edward Snowden et Julian Assange pour avoir révélé des informations portant atteinte à leur sécurité nationale. Certes, les deux hommes n’ont pas fait l’objet de tentative d’assassinat (mais l’exil forcé, au titre de sa sauvegarde physique, dans le périmètre d’une ambassade, n’est-il pas une forme d’assassinat), mais les menaces proférées à leur encontre et les pressions exercées sur ceux qui les hébergent sont sans équivoque ; Washington n’a jamais caché son intention de leur faire payer leur trahison (Snowden) et leur complicité (Assange . Julian Assange, le fondateur de WikiLeaks, est réfugié depuis 2012 dans l’ambassade d’Equateur à Londres. Le 27 mars dernier, il a été traité de “misérable petit ver” par Alan Duncan, le ministre britannique des Affaires étrangères, qui lui a demandé de se livrer à la justice.

DEUX POIDS, DEUX MESURES

En l’état actuel des choses, nous sommes conduits à mettre en doute les affirmations des autorités britanniques, reprises par les Américains, car nous n’oublions pas que les plus hauts représentants de ces deux Etats ont, dans un passé récent (qu’en est-il actuellement? Il se sont payés une conduite adroite?), effrontément menti au monde (se souvenir que sans mensonge le monde ne serait pas… et ce depuis l’origine. Si dieu n’avait menti avec son arbre méconnaissant, nous n’eussions pas eu la chance de devenir « out of paradis » et nous eussions vécu une vie de bienheureux au plus haut d’essieu, messie monotone).

instant de détente avec la réclame du jour (en rapport au plus haut d’essieux) : le-toutenkhamion-djihadiste

  • En 2003, les Américains ont envahi l’Irak, sur la base de renseignements faux (armes de destruction massive)
  • Par ailleurs, les accusations et les rétorsions dont la Russie fait l’objet pour avoir violé – à travers cet acte, comme via ses nombreuses cyberattaques supposées – les règles du droit international, laissent songeur.
  • Rappelons également que les Américains et certains de leurs alliés opèrent aujourd’hui illégalement sur le territoire d’un État souverain, toujours reconnu par l’ONU : la Syrie. Les seules forces étrangères présentes légalement sur le terrain sont celles auxquelles a fait officiellement appel le gouvernement de Damas : Russie, Iran, Hezbollah. Les autres sont des intrus (il paraît qu’il y aurait des Français et pas seulement dans l’autre camp), que cela nous plaise ou non, car il n’y a pas deux droits internationaux.
  • Dans le cadre de son action en Syrie, Washington a armé, consciemment et inconsciemment, divers groupes djihadistes qui ont perpétré de nombreux attentats et massacres contre la population de ce pays, ce que les médias pro-occidentaux passent sous silence (comme à Gaza et en coloniales juives).
  • Rappelons aussi que depuis le 24 août 2016 – date du déclenchement de l’opération Bouclier de l’Euphrate -, la Turquie est également entrée illégalement en Syrie pour y mener une guerre contre les Kurdes, qui sont pourtant chez eux, provoquant de nombreuses victimes civiles, sans que l’Occident ni la communauté internationale ne s’insurge de cette violation flagrante du droit international et de l’intégrité territoriale de ce pays.
  • De même, l’Arabie saoudite, grand allié régional des États-Unis, et les Émirats arabes unis, ont déclenché une guerre sanglante contre les Houthis au Yémen.. Elle a engendré une catastrophe humanitaire sans précédent que les médias Mainstream évoquent à peine.
  • Enfin, nous ne saurions oublier les nombreuses victimes innocentes des frappes de drones américains effectuées dans le cadre contre la Guerre contre le terrorisme (GWOT), ni les « erreurs » de ciblage dont les Américains semblent coutumiers (ambassade chinoise à Belgrade en 1999, hôpital de Médecins du Monde en Afghanistan en 2015, etc.)

Aucune de ces actions n’a donné lieu à une condamnation de la communauté internationale, pourtant ouvertement méprisée par les auteurs de ces actes, ni à l’expulsion de diplomates américains, britanniques, turcs ou saoudiens par la Russie ou les autres Etats qui se disent indépendants et respectueux du droit international… dont la France ! Washington et ses auxiliaires ont imposé au monde leur version très personnelle du droit international, et leurs nombreux affidés s’y sont pliés sans broncher.

Une autre illustration de cette triste réalité a été donnée lorsque, dans le cadre de la GWOT, les États-Unis ont multiplié les enlèvements extra-judiciaires à l’étranger (Renditions) et ont autorisé leurs services à employer la torture, allant jusqu’à légaliser et formaliser son usage avec l’aide de nombreux juristes. Face à une telle dérive, indigne d’une démocratie et d’une civilisation se disant « évoluée », quelles sont les voix qui se sont élevées ? Combien ont rompu les relations diplomatiques avec Washington ou renvoyé ses diplomates ? Nous cherchons toujours. Et il en est allé de même lorsqu’il fut révélé que les Américains avaient mis la planète sur écoute, espionnant jusqu’à leurs serviles alliés européens. Seules quelques timides protestations furent émises, murmures à peine audibles et bien vite oubliés. (il paraît que cela ne se fait pas de rompre pour de telles peccadilles….On est un grand pays ou on ne l’est pas. S’il fallait s’arrêter à de sordides détails de vérités vraies ou fausses, on ne s’en sortirait pas. Et plus c’est gros…..)

Ainsi, l’ampleur de la campagne antirusse semble bien relever d’une stratégie délibérée et non d’une réaction indignée à d’hypothétiques violations de règles internationales de l’espionnage. Cela explique les réactions totalement disproportionnées qu’a engendré cette affaire. Au passage, il est pitoyable de constater le comportement de moutons de Panurge des pays européens – dont encore une fois la France (ah bon, nous serions dans un troupeau à Panurge… Décidément où s’arrête la gabegie avec 65 millions de moutons….- moins un, justement le bon berger –  détenus par un seul pâtre. Est-ce de là que vient l’expression ad patres), au nom d’une soi-disant solidarité européenne, suite à des preuves que leur aurait fournies le gouvernement britannique, mais dont personne hors des cercles gouvernementaux n’a vu la couleur. Il est vrai qu’on ne demande pas (on impose par ordonnances médicales et gouvernementales vis à vis d’un pays malade imaginaire) aux médias de recouper l’information mais de la relayer, ni aux opinions de réfléchir, mais de croire ! Nous assistons en conséquence à une véritable diabolisation de la Russie, certains Britanniques allant jusqu’à procéder à un amalgame pitoyable entre la présidence Poutine et le Troisième Reich !

PUNIR LA RUSSIE… D’EXISTER !

Au-delà de la tentative d’assassinat contre Skripal, la riposte occidentale s’inscrit plus largement dans une volonté de réagir aux « nombreuses agressions dont la Russie est responsable ». Citons pêle-mêle l’annexion de la Crimée, le soutien aux séparatistes du Donbass, les cyberattaques contre l’OTAN, les tentatives de perturbation des élections américaines, le soutien au régime de Bachar, etc.

Pour les Occidentaux, c’est proprement insupportable, car bien sûr, eux ne se sont jamais livrés à de telles actions.

  • La CIA n’a jamais cherché à influer sur l’issue d’élections (cf. la succession d’Eltsine) ou à installer des régimes favorables à ses intérêts dans le monde.
  • Les États-Unis n’ont pas soutenu la pseudo révolution ukrainienne de Maïdan qui a renversé le régime – indéniablement pourri – du président Ianoukovitch, pourtant légalement élu en présence d’observateurs de l’OSCE qui avaient jugé le scrutin « transparent et honnête » !
  • De plus, il est bien connu que les Américains ne se livrent pas à l’espionnage, pas même contre leurs alliés européens et n’écoutent jamais leurs dirigeants politiques.
  • Enfin, Washington n’essaie pas non plus de déstabiliser les régimes iranien ou vénézuélien. Non, les Occidentaux sont irréprochables !

Cette tentative d’assassinat du transfuge russe est une aubaine pour les États-Unis. En effet, depuis près de deux ans, les membres de l’Establishment américain – républicains et démocrates mêlés – tentent par tous les moyens de faire tomber le président Trump, lequel n’est pas issu de leur monde et ne partage pas leurs intérêts de classe. . Relancer la Guerre froide, sous une forme ou sous une autre, est donc la seule solution qu’ont imaginé les édiles d’outre-Atlantique pour résoudre leurs graves problèmes internes et refaire l’unité d’un pays dont les classes dirigeantes s’entre-déchirent.

LA LÉGITIME RÉACTION DE MOSCOU

Ces provocations constantes à l’égard de Moscou15, malgré l’étonnante mesure dont Poutine a fait preuve, ont conduit les Russes à réagir, faisant malgré eux le jeu des Américains et les aidant dans leur stratégie machiavélique.

  • Rappelons qu’à l’issue de la Guerre froide, un certain nombre d’engagements furent donnés par les Occidentaux au nouveau régime russe (traité de limitation des armements, engagement de non extension de l’OTAN, etc.). Aucun n’a été respecté et Washington n’a cessé de chercher à affaiblir Moscou.
  • Puis à l’occasion des soi-disant « révolutions arabes » (2011), les Occidentaux ont systématiquement outrepassé les résolutions de l’ONU auxquelles les Russes s’étaient associés, notamment en Libye (résolution 1973), pour provoquer des changements de régimes… plus ou moins heureux et durables.
  • Devant ces tromperies et humiliations à répétition, la Russie ne pouvait indéfiniment rester sans réagir. Dans un premier temps (2014), Moscou a décidé de ne pas abandonner les populations russophones du Donbass (qui se souvient des Allemands en zone polonaise avant 39? Et l’opération-prétexte pour envahir le pays?)
  • Dans un second temps, Vladimir Poutine a décidé d’intervenir en Syrie à la demande légale du gouvernement de Damas (2015) (mais pas la nôtre… et là le bât blesse. A force de charger la mule….). L’entrée en action des forces russes a significativement contribué à sauver le régime de Bachar El-Assad ainsi que les minorités chrétiennes, druzes, alaouites et les sunnites qui le soutiennent et qui vivent depuis 2011 sous la menace constante d’une barbarie islamique infiniment pire qu’un régime autoritaire.

Finalement, ce retour de la Russie au premier rang de la géopolitique mondiale paraît davantage être le résultat des provocations répétées de l’Occident – en réalité des États-Unis – à leur égard, que d’une volonté planifiée de réaffirmer urbi et orbi, une puissance déchue. Mais aussitôt que ce retour s’est produit, les apprentis sorciers qui ont tout fait pour le provoquer ont jubilé car la menace inconsistante qu’ils évoquaient prenait enfin forme, leur donnant raison… mais selon quel stratagème machiavélique !

On aimerait comprendre qui menace qui ?

Tout semble donc orchestré afin de faire resurgir une menace russe, tant pour des raisons de politique intérieure que pour pousser les Occidentaux à faire bloc avec Washington. Ainsi, l’affaire Skripal tombe à point nommé pour lancer une nouvelle manœuvre de diabolisation de la Russie. (C’est fout ce que les « événements » fortuits servent…. chez nous Beltram pour redonner un acte de courage au macron qui veut casser du gréviste…. et fait de la récup de basse fréquence….)
Moscou a initialement protesté, considérant que la décision des pays européens d’expulser des diplomates russes était un geste provocateur au nom d’une prétendue solidarité avec Londres et que cela témoignait d’une volonté claire de confrontation. Puis le 29 mars, la Russie a riposté en expulsant soixante diplomates américains et en annonçant la fermeture du consulat des États-Unis à Saint-Petersbourg. Des sanctions ont également été prises contre les pays européens17, à titre de réciprocité. (en somme les guerres se réchauffent à coup de sanctions inter-pays. Ne vaudrait-il pas mieux recréer le principe d’autarcie?)

Même si l’histoire ne se reproduit jamais à l’identique, la situation actuelle n’est pas sans faire penser à celle de 1918 et aux très lourdes sanctions imposées à l’Allemagne, lesquelles furent en partie à l’origine du sentiment de revanche germanique à l’origine de l’accession d’Hitler au pouvoir et de la Seconde Guerre mondiale.

Va-t-on pour autant vers une Seconde Guerre froide (il faut bien une seconde pour arriver à la 3éme internationale et mondiale)? Il est encore trop tôt pour le dire. Car, aussi paradoxal que cela puisse paraître, pour le moment, les deux « camps » paraissent tirer bénéfice de la situation. Souhaitons seulement que cette « stratégie de la tension » ne monte pas aux extrêmes. Car le problème avec les apprentis sorciers que produit régulièrement l’Amérique (mais il n’y a pas qu’elle), c’est que l’on ne sait jamais comment cela va finir. L’histoire a montré que leurs stratégies hasardeuses produisaient rarement des effets heureux. Les Irakiens (et bien d’autres, à commencer pas les ricains eux-mêmes) peuvent en témoigner.

Le plus grave dans cette affaire est que l’Europe s’est délibérément placée encore un peu plus dans l’orbite des États-Unis. Ce faisant, elle ne mesure pas à quel point elle est en train de perdre tout respect et crédibilité à l’international. En effet, l’Occident, sous domination américaine, se veut toujours donneur de leçons de morale et de droit… qu’il ne respecte pas. Tant de mensonges, de mauvaise foi, de violations des lois internationales et des engagements pris ont quasiment réduit à néant le magistère moral qu’il exerçait jadis. Pour bien des pays des quatre autres continents, l’Europe n’est plus autonome et l’Occident n’incarne plus l’exemple à suivre. Ce dernier est devenu un perturbateur comme les autres, voire pire peut être. Et beaucoup s’en défient désormais, à juste titre.

 

Dis pépé, c’était quoi

  • la démocratie
  • la SDN
  • l’ONU
  • les caques bleus
  • les French doctors
  • etc…

C’était le bonheur à portée de main, mais uniquement demain!

 

https://www.les-crises.fr/hysterie-collective-par-eric-denece/

 

*****

….. deux ou trois doigts de « French Touch électorale »? Allez un dernier, sur le pouce pour la route! Cliquer ci-dessous les liens en orangé, dans, « … et pendant ce temps…. », les liens idoines en « French » quelque chose!
******

FIN de la une DU JOUR

Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français », et que depuis environ 1592…… Avant?

Rappel  (pour d’éventuels mauvais coucheurs, autoproclamés « chasseurs à prime de plagiats » de leur soit disant intellectualité, même si copy-ratée d’autrui. Un copyright ajouté sur quelque chose de récupéré n’est pas acte de propriété – cf jugement de référé en date du 20 Février 2018 – TGI de Paris. Heureusement ces autoproclamés sont plus que minoritaires. précisions adressées à la demande) : au coeur des articles, les éléments écrits en bleu (ou noir) et verticaux sont de keg, ce sont des commentaires (genre explication de texte ou notes personnelles ou d’autrui) et en final la conclusion est en noir vertical..

******

Et pendant ce temps……

Cliquer sur des liens (orangés et sans radars), c’est surprise-party pris (et prix libre)! :

En ouvrant les trois documents, ci joints relatifs à

Découvrez-y la si fameuse « French Touch électorale »….., en sous marins!

 

*****

« L’héritage crucifié »

Message d’outre-tombe

11 Novembre 2005

héritage en croix (je sais)
On a festoyé un centenaire, il paraît…….. : https://wp.me/p4Im0Q-2ag  (c’est long pour 100 ans – le texte – normal). En étiez-vous ce 11/11/2017 et à quel titre réel et vrai?
La France méprisante vis à vis de ses « Pupilles de la Nation inconnus ». Surtout ne ravivez pas la flamme du mépris. Ils ont déjà eu leur lot jusqu’au dégoût, à la fin de leur vie….. https://wp.me/p4Im0Q-2az . C’est de l’eugénisme d’état à l’étal brut.
*****
Mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011 .
*****

 

Souvenez-vous, les plus grandes saloperies sont au JO en Juillet et Août, lorsque les Français sont, non dans la rue mais, sur le sable, avant que d’être sur la paille…. Le pouvoir se décide sur le sable des arènes (quelle corrida), Panem et circenses ……

Dont  (cliquer sur chacun des items, ci-dessous, pour accéder aux tableaux d’analyse, sous Word, c’est gratuit et cela peut rapporter gros, en connaissance) :

Quand on fait ses commissions il ne faut pas oublier que la cash-bas héla le pékin

petite commission des grosses présidentielles législativisées

*****

A l’attention très particulière de la liberté d’expression, voir:

« Il se passerait toujours quelque chose aux galeries Lafayette » d’Orléans …. : http://wp.me/p4Im0Q-1