-

trahison

L’Histoire de France se joue ces jours-ci, où tout peut arriver : coup d’éclat, coup d’état, démission, abdication, re-manie-ment général, anticipation… (unedekeg@08/10/2018)

Publié le Mis à jour le

Choix du jour : « La démission imposée » ou « l’abdication consentie… »
*****
dicton du jour :  « gelée d’octobre rend le vigneron sobre »
 *****
Oligarchie

veritasinblogo.wordpress.com/2018/10/07/aux-states-comme-si-vous-y-etiez-depuis-1960-a-nos-jours/

Toute dernière (ou première), pour la route… :

Et dire que pour sauver la terre, il ne faudrait que 2,5% du PIB. Si nous encaissions les milliards perdus parce que magouillés façon paradis terrestre, cela ne coûterait rien au trésor… Alors que là, il va falloir casquer (car sachez-le, le trésor, c’est vous….) sans se plaindre…. J’ai hâte de traverser la rue…. pour élire dernier domicile connu « Elysée du Peuple ».

On remanie à tour de bras. Il semblerait difficile de remplacer des vieux ministres, genre colomb ho-filles mûres, par des candidats propres, probes, intègres, honnêtes, sans casseroles au cul (ni les flics,) avec un casier judicieux vierge…. Alors en attendant on capitalise sur la mort des grands dénicheurs de paradis terrestres et fiscaux avant les célestes… Et le peuple comme un seul Con s’agglutine pour ne pas perdre une miette du pathos qui se joue. Ceux qui ont suivi le grand Charles savent-ils réellement combien leur a coûté leur place de spectateurs, privilégiés, à L’Olympia national en grandiosite (des déplacements fiscaux en paradis ont un coût que le petit peuple paie, sans s’en rendre compte). et ce en plus de leur clientélisme musical (galas, tournées, disques, CD, DVD, et autres quoli-fichiers…. d’idiot-lâtrine). Faut-il être dupe d’une récupération politique colossale….   La patrie reconnaissante aux grands hommes….

Et toujours le glyphosate en carburant pour être en marche :  en marche au glyphosate  (Osez cliquer sur ce lien c’est le la dynamique de groupe poly-tics, due à l’absorption continue de désherbants, y compris pour ses pilets!)

*****

Françai(se)s quand vous saurez……que :

 Macron démissionnaire ou démissionné. Dans le premier cas, il garde une maîtrise, dans le second il ne lui reste que l’abdication pour sauver quelque chose. A t-il pensé à Brigitte Trogneux (mère des enfants Trogneux qui ne seraient pas de lui) qui va avoir des difficultés pour trouver un job à 400 000€ en traversant la rue, en face du palais… Qui en voudra..?

et avec un peu de recul…. : 

L’époque est à la démission. Les feuilles d’arbres démissionnent (mais elles, elles ont fait leur cycle complet et accomplissent leur fin programmée), les ministres d’état des missionnent leurs agendas, en attendant que les sous ministres d’état le fassent… A force de démission, l’EM-manuel (de survie) va être le seul à marcher au pas cadenassé et ce sera au choix : dictature ou vacances définitives du pouvoir. Qui pour faire un coup d’état-éclat…. c’est le bon moment. Jamais une telle chance ne se représentera.

*****

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses ». Vous, où vous situez vous….?

 

Emmanuel Macron est-il encore le président de la République?

Départ de Collomb, Macron démissionne

David Desgouilles

Débardeur Homme Blanc Pinocchio Président - mayooo | T ...

Si on en manque, eux en ont en stock, des présidents. Des drôles, des comiques, des sérieux, des cons, des incapables, des honnêtes, des propres, des sales, des féminins, des transgenre, des hors normatifs, des ….

On est rassurés… On trouvera toujours un ambitieux pour remplacer celui qui remet sa démission à Philippe après avoir reçu, spontanément celle de son Vidocq de service! Il y aura toujours des biens intentionnés pour sacrifier le bien du pays et l’assujettir à son propre bien-être.

https://mayooo.com/debardeur/6002-debardeur-homme-blanc-pinocchio-president.html

 

La démission rocambolesque de Gérard Collomb vient d’enterrer le corps encore chaud de Jupiter. Démis de toute onction, Emmanuel Macron n’est plus qu’un directeur général (à noter que l’on ne parle pas de Pédé G – loin de moi l’idée de porter un jugement de valeur sur une possible dérive dont il reste, comme tout un chacun, libre d’y accéder –  mais d’un sous fifre …, un subalterne, un moins que rien!) à la tête d’une start-up, dont les actionnaires majoritaires pourraient bien finir par lui demander des comptes. 

Jupiter est passé de vie à trépas cet été. Nous l’avions acté fin août, faisant le bilan de cette affaire Benalla que les thuriféraires du nouveau monde macronien persistaient à comparer à une tempête dans un verre d’eau. Nous lui prévoyions une rentrée difficile. Elle s’avère catastrophique. (Mais à bien y réfléchir, il y a na pas que l’affaire de son « ami » à la Maupassant… Les annales depuis son entrée en scène ne s’alimente que de dérives d’autres gentes avec ses serviteurs…. en fin de mandat, on sortira un bilan des « indélicatesses » recensées…))

Les conséquences du papillon Benalla

Tous les Français ont pu voir Alexandre Benalla, rasé de près, bon pied bon œil, « se payer la fiole » des sénateurs, pour reprendre l’expression de l’élu socialiste bourguignon, Jérôme Durain, avant qu’on retrouve des vieilles photos, pas si vieilles photos, de sa jeunesse, osant un selfie avec « gun » pointé sur la tempe d’une jeune femme. On a aussi retrouvé sa trace à Londres en compagnie du sulfureux Alexandre Djouhri. Mais après tout, peu importe le sort de Benalla aujourd’hui. Ce qui importe ici, c’est ce que cela a révélé d’Emmanuel Macron. (Ben Allah, que le miséricordieux le juge à l’aulne de ses amours – de jeunesse ou non – qui lui ont permis une ascension fulgurante. On ne lui a pas dit que parfois la chute…. )

Comme le battement de l’aile d’un papillon peut provoquer une réaction en chaîne faisant basculer le cours de l’histoire, la gestion présidentielle de l’affaire Benalla a des conséquences qu’on mesure encore aujourd’hui. On pourra nommer cela « l’effet tempête dans un verre d’eau ». Les études d’opinion sont formelles : le président n’a pas « pris le toboggan », il a emprunté la piste olympique de bobsleigh.

Nicolas Hulot aurait-il pu démissionner dans les conditions ubuesques qui ont été les siennes, sans le retrait du masque jupitérien ? Le doute est permis. Gérard Collomb aurait-il traité Emmanuel Macron comme il l’a fait depuis quinze jours, sans cette affaire estivale ? Cette fois-ci, pas de place pour le doute. Deux ministres d’Etat ont quitté le navire en un mois, piétinant l’autorité présidentielle, réduisant à néant les prétentions de demeurer en toute circonstance « le maître des horloges » (il est venu le changement d’heurt. Enfin on a un ordre précis, au delà du non-sens « en avant », on a maintenant une direction, puisque l’on va aller en arrière d’une heure) expression qu’on ne pourra plus désormais entendre sans pouffer pour qualifier le président de la République.

Macron assume

Le pire, c’est qu’il semble s’y être résigné lui-même. Emmanuel Macron paraît avoir complètement pris acte que le manteau jupitérien n’était pas fait pour lui et décidé de se cantonner à la posture du directeur général de la start-up France. Ce DG si moderne qui, un jour secoue un jeune horticulteur et l’enjoint à traverser la rue pour trouver du boulot et qui, en visite aux Antilles, parle sur un ton (il a eu plus que le ton. Il y a eu cette étreinte au corps à corps d’ébène, torse nu…. ce n’est quand même pas anodin pour définir ses penchants de pardon à mâle-heureux et qui braque-marre à tout va. Lui aussi a traversé la rue pour se faire une banque ou tout autre tiroir caisse…) similaire à un braqueur à peine sorti de prison, et se retrouve photographié avec lui dans une situation peu gaullo-mitterrandienne. (et alors vous ne connaissez pas le corps à corps… C’est que vous n’en avez pas l’esprit!)

A lire aussi: Macron aux Antilles: juste un doigt?

L’organisation de la communication élyséenne a d’ailleurs été complètement repensée début septembre. Le conseiller spécial Ismaël Emelien, dont le rôle dans l’affaire Benalla reste à éclaircir, a désormais les mains libres pour imposer sa vision « moderne » de la geste présidentielle, délestée de toutes ces évocations historiques ringardes.

Edouard Philippe assure l’intérim, mais de qui ?

La sortie de Gérard Collomb n’a pas seulement constitué une preuve supplémentaire de la perte de maîtrise de son propre agenda par Emmanuel Macron. Elle a offert deux autres enseignements.

  • Le premier, c’est qu’un proche parmi les proches du chef de l’Etat, l’un des premiers à avoir cru à son destin présidentiel, se trouve le premier à manifester son désamour. Et à le manifester de manière spectaculaire aux yeux de la France entière, révélant davantage la nudité du roi.
  • Le second, c’est que cet affaiblissement patent de l’Elysée est en passe de redistribuer les rapports de force au sein de l’exécutif. Edouard Philippe n’est-il pas aujourd’hui en possession des « clefs du camion » (attention, derrière chaque camionneur , dont ce n’est pas le métier se cache un terroriste. Souvenez-vous des trois qui ont fait toutenkhamion : le Toutenkhamion djihadiste ) ? Pendant l’affaire Benalla, il a été le seul à tenir la baraque dignement au sein de la Macronie.

Crise politique, donc ? Très probablement. Assistera-t-on à une capitulation de l’Elysée face au regain d’autorité de Matignon ? Ou serons-nous témoins d’une confrontation entre les deux têtes de l’exécutif avec les clefs du camion pour enjeu ? L’identité du prochain ministre de l’Intérieur constituera sans doute un début de réponse.

 

Ah si Jean Valjean était encore de ce monde, il fut très certainement pressenti pour être Vidocq à la place Beau-veau. Ce serait Philippe (sainte est son auréole poncif qui lui fait assumer les intérims en tous genres… Comment voulez vous que le cumul de mandat soit mis au ban de la société politique… (Premier deviendra dernier… est-ce à dire qu’après la prise de possession des clés de l’Intérieur, il consente à prendre celles de l’Elysée… Ce serait un outrepassement (un de plus) de la Constitution.

Larcher va devoir se battre pour son intermittence du spectacle « pouvoir »… C’est quand même dur de courir le cacheton…. , mais certainement très lucratif quand on voit l’arrivisme actif développé par les zélites politicardes de la France. Combien sont-ils au départ….? On parle en coulisses que de Rugy postulerait, ainsi que le dais-Placé…. (vous en souvient-il, supposité écolo – il faut bien que cela passe sans défoncer les fondements – surtout quand l’écologie mène à tout y compris et surtout aux sommets…. de l’imposture politicarde). Et si Hulot écourtait ses vacances pour faire son second coup d’état-éclat….!

Si Macron remettait sa démission à Philippe, ce serait un second Vichy…. et la pastille prendrait l’eau. En général un PDG remet sa démission, touche sa prime de départ, laisse l’intérim aux mains de Larcher (le guerrier-Amazon qui ne se coupe pas le saint des seins pour décocher ou décrocher), et prend de la hauteur en vacances…. de pouvoir.

Il est aussi des démissions sans retours…. parce que impossibles physiquement!

 

https://www.causeur.fr/demission-collomb-philippe-macron-155021?utm_source=interne&utm_medium=sidebarshare

*****

Le macron ne sert qu’à accentuer…. (les preuves, chaque jour qui passe ou ne passe pas)

FIN de la une DU JOUR

Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français », et que depuis environ 1592…… Avant. C’était avant…..?

Le macron ‹ ◌̄ › est un diacritique de plusieurs alphabets : latin, grec et cyrillique. Il prend la forme d’une barre horizontale que l’on place le plus souvent au-dessus d’une voyelle. Son principal rôle est d’indiquer que le signe qui le porte reçoit une quantité vocalique (et non votative) longue ; il s’oppose en cela à la brève ‹ ◌̆ ›. (cela promet)

Il est aussi utilisé pour modifier la valeur de certaines consonnes comme l̄, m̄, n̄, r̄, v̄, ȳ dans l’écriture de quelques langues, ou d’autres consonnes comme dans certaines translittérations. Le macron se retrouve aussi au-dessous de certaines lettres modifiant ainsi leur son, où on l’appelle macron souscrit ou ligne souscrite. ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Macron_(diacritique))

se souvenir :

Macron aux Indiens: « Pour réussir, ne respectez jamais les règles …. »! (ce qui est valable pour les Indiens ne le serait pas pour les Français?)

******

Rappel  (pour d’éventuels mauvais coucheurs, autoproclamés « chasseurs à prime de plagiats » de leur soit disant intellectualité, même si copy-ratée d’autrui. Un copyright ajouté sur quelque chose de récupéré n’est pas acte de propriété – cf jugement de référé en date du 20 Février 2018 – TGI de Paris. Heureusement ces autoproclamés sont plus que minoritaires. Précisions, sur ce problème (adressées à la demande) : au coeur des articles, les éléments écrits en bleu (ou noir) et verticaux sont de « keg », ce sont des commentaires (genre explication de texte ou notes personnelles ou d’autrui) et en final la conclusion est en noir vertical.

******

Et pendant ce temps……

S’il est possible d’exploiter un esclave un certain temps il finira inévitablement par se rebeller. Pour être en mesure de l’exploiter tout le temps, il doit ignorer sa condition d’esclave. (donne lui un poisson, de temps en temps, mais, surtout, ne lui apprend pas à pécher!)

Cliquer sur des liens (orangés et sans radars), c’est surprise-party pris (et prix libre)! :

En ouvrant les trois documents, ci joints relatifs à

Découvrez-y la si fameuse « French Touch électorale »….., en sous marins!

….. deux ou trois doigts de « French Touch électorale »? Allez un dernier, sur le pouce pour la route! Cliquer ci-dessous les liens en orangé, dans, « … et pendant ce temps…. », les liens idoines en « French » quelque chose!

 

*****

« L’héritage crucifié » / Message d’outre-tombe / 11 Novembre 2005

héritage en croix (je sais)

On a festoyé un centenaire, il paraît…….. : https://wp.me/p4Im0Q-2ag  (c’est long pour 100 ans – le texte – normal). En étiez-vous ce 11/11/2017 et à quel titre réel et vrai?

La France méprisante vis à vis de ses « Pupilles de la Nation inconnus ». Surtout ne ravivez pas la flamme du mépris. Ils ont déjà eu leur lot jusqu’au dégoût, à la fin de leur vie….. https://wp.me/p4Im0Q-2az . C’est de l’eugénisme d’état à l’étal brut.

*****

Souvenez-vous, les plus grandes saloperies sont au JO en Juillet et Août, lorsque les Français sont, non dans la rue mais, sur le sable, avant que d’être sur la paille…. Le pouvoir se décide sur le sable des arènes (quelle corrida), Panem et circenses ……
Dont  (cliquer sur chacun des items, ci-dessous, pour accéder aux tableaux d’analyse, sous Word, c’est gratuit et cela peut rapporter gros, en connaissance) :
Quand on fait ses commissions il ne faut pas oublier que la cash-bas héla le pékin

*****

A l’attention très particulière de la liberté d’expression, voir:

« Il se passerait toujours quelque chose aux galeries Lafayette » d’Orléans …. : http://wp.me/p4Im0Q-
Publicités

A quoi sert decodex puisque après avoir baisé le monde, il réussit, avec brio, à baiser la France! Toute la France? Non, 99% seulement ! (unedekeg@28/08/2018)

Publié le Mis à jour le

Choix du jour : « Baiser le Monde » ou « baiser la France»
*****
dicton du jour :  « c’est comme s’il pleuvait du vin, fine pluie de saint Augustin  »
 *****
Oligarchie

Toute dernière (ou première), pour la route  :

Les retraités vivent trop bien (d’après « gouv.com »). Il est vrai qu’ils n’ont pas cotisé, toute une vie pour se restreindre de plus en plus en fin de vie… Il y a rupture de contrat. On ne leur pas annoncé cela lors de leurs versements de cotisations-retraites…. Jusqu’où accepteront-ils cela. Bientôt ils vont devenir dépendants de leurs enfants qui le sont d’eux-mêmes. Quel sac de nœuds !

*****

Françai(se)s quand vous saurez……que :

 En 2022, ce sera lui ou un autre… Nous serons baisés de la même façon… Jusqu’au moment, où le peuple acceptera de reprendre son destin en main, au lieu de le remettre entre les mains d’escrocs. A la fin du mandat, combien de ministres seront traînés dans la boue, sans s’en sentir réellement éclaboussés. Ils s’y vautrent, c’est leur seul véritable savoir-faire… depuis la base au sommet…..

et avec un peu de recul…. :

 C’est bien connu, on baise le monde pour savoir mieux baiser la France….; C’est ce que l’on appelle faire ses humanités dans le monde pour mieux aider son peuple à se serrer la ceinture, car il va se la serrer, je vous le jure.

*****

 

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses. Vous êtes celui qui ….? »

Comment Macron m’a séduit puis trahi,

Adrien de Tricornot

 Pourquoi les gens défendent-ils des systèmes injustes ...

Le peuple est immature…. C’est pourquoi il s’en remet à des irresponsables…. et ainsi ad vitam.

https://indicescibles.blogspot.com/2015/03/pourquoi-les-gens-defendent-ils-des.html

 

Là encore, l’image d’un homme devant se planquer dans les escaliers face à un journaliste, en dit long sur notre Président actuel…

EN 2010, LE JOURNAL LE MONDE EST AU BORD DE LA FAILLITE ET EMMANUEL MACRON PROPOSE SON AIDE « BÉNÉVOLE » AUX JOURNALISTES. MAIS LE BANQUIER D’AFFAIRES ROULAIT EN FAIT POUR UN DES GROUPES QUI VOULAIT RACHETER LE JOURNAL…

En 2010, le groupe Le Monde avait de grosses difficultés financières et j’étais vice-président de la Société des Rédacteurs du Monde.

Nous les journalistes, au travers de la Société des Rédacteurs du Monde, étions les principaux actionnaires du groupe*. Nous savions que nous allions devoir faire appel à de nouveaux investisseurs, et voir nos parts diminuer. Nous allions perdre le contrôle actionnarial du journal. Il fallait nous entourer de spécialistes : avocats, banquiers d’affaires.

Macron, jeune banquier d’affaires, propose de nous aider

C’est à ce moment là qu’Emmanuel Macron, jeune banquier chez Rothschild, fait savoir à une journaliste, qu’il est prêt à nous aider « pro bono ». (gratuit ou presque)

Et Emmanuel, puisque c’est comme ça qu’on l’appelait à l’époque, devient vite un conseiller important pour nous. On allait le voir le soir chez Rothschild, quand tous ses collègues étaient sortis ou dans des cafés pour se tenir au courant discrètement. On le trouvait formidable, super brillant…

J’aperçois Macron avec Alain Minc…

Le 2 septembre 2010 après-midi, on se retrouve une nouvelle fois dans le bureau d’Emmanuel Macron. On lui rend compte de l’état de nos négociations. On s’apprête à conclure avec l’offre Bergé-Niel-Pigasse, qui n’était pas la direction vers laquelle il nous avait conseillé d’aller. Mais l’entretien reste très cordial.

Le 3 septembre au matin, nous avions une réunion avec les conseillers de Pierre Bergé [un des futurs repreneurs du Monde], 10 avenue George V. La coïncidence, c’est qu’à la même adresse, il y a les bureaux… d’Alain Minc. Or Minc, ancien président du Conseil de Surveillance du Monde, conseille à l’époque le groupe Prisa qui est un des autres candidats au rachat de notre journal.

… Macron disparaît et part se cacher

Après notre rendez-vous, nous discutons quelques minutes entre nous avec Gilles Van Kote, président de la Société des rédacteurs du Monde, notre avocat et sa collaboratrice, en bas de l’immeuble. Je vois la porte de l’immeuble s’ouvrir. Un petit groupe sort autour d’Alain Minc, pour aller déjeuner ; le dernier à sortir est Emmanuel Macron. Je croise son regard, il me semble qu’il me voit également ; il échange quelques mots avec Minc tout en restant sur le pas de la porte, puis Macron disparaît derrière la porte cochère et ne sort pas.

Là je dis à mes collègues : « vous n’allez pas me croire, mais avec Minc, il y avait Macron ». Mes amis me disent que je suis peut-être un peu fatigué, mais que ça n’est pas possible. (pourquoi ne pas avoir énoncé tout cela, avant les élections et surtout entre les deux tours?)

La partie de cache-cache commence

  • Je décide d’aller voir si Macron est toujours derrière la porte. Je ne vois personne dans l’entrée, personne derrière la porte, personne dans la cour.
  • Je reviens sans l’avoir trouvé. Mais avant que nous séparions, je décide de faire une autre tentative, et je demande aux autres de m’attendre.
  • Je monte à l’étage et je sonne au bureau de Minc, mais tout le monde est parti manger. Et je me dis, tiens, si j’allais monter voir aux autres étages.
  • J’avais une sorte de pressentiment. J’avais vu que Macron se cachait, or quelqu’un qui se cache doit continuer à se cacher. Je monte les marches. Mon téléphone sonne en appel masqué. Je n’ai pas su qui c’était, j’ai raccroché.

Je retrouve Emmanuel au dernier étage

  • Et puis j’arrive au dernier étage de l’immeuble. Je vois que la porte de l’ascenseur est bloquée – et effectivement quand j’avais essayé de prendre l’ascenseur, il n’était pas dispo. Et tout au bout de l’étage, sur le palier, il y avait Emmanuel Macron qui s’était bien « replié » au moment où il m’avait vu !
  • Il avait bloqué la porte de l’ascenseur, et je ne sais pas si c’est lui qui m’avait appelé en masqué pour savoir si c’était moi qui montait les marches. On s’appelait beaucoup à l’époque, mais pas en appel caché ! Ceci dit, c’est peut-être juste un hasard.
  • Surtout, étrangement, quand j’arrive sur le palier du dernier étage, Macron regarde ses pieds et a son portable à l’oreille et fait comme s’il ne me voyait pas. Et précisément au moment où j’arrive sur le seuil du dernier étage, j’entends « Oui allô c’est Emmanuel… » : Il se met à démarrer une conversation au téléphone. Pile au moment où j’arrive. Je ne sais pas s’il y avait vraiment quelqu’un à l’autre bout du téléphone…
  • Et moi je vois ce type juste devant moi, qui fait comme si je n’étais pas là. Je suis totalement sidéré. Je pourrais être en colère de la trahison, car on voit bien qu’il a essayé de nous cacher quelque chose, mais je suis assez content de l’avoir trouvé !
  • Je me rapproche à quelques centimètres de lui, mais toujours rien… il continue à « parler » au téléphone. Je lui tends la main et lui dis : « Bonjour Emmanuel. Tu ne nous dis plus bonjour ? Mes autres collègues t’attendent en bas ». J’ai senti à ce moment l’angoisse en lui. Il avait du mal à respirer. Son cœur battait à 200 à l’heure.

Je lui demande ce qu’il fait là. Il me répond :

« – J’attends des clients »

« – Tu attends des clients, comme ça, sur le pas de la porte ? Pourquoi tu ne rentres pas ? »

« – Bah, parce qu’en fait on nous prête des locaux ici, mais j’ai pas encore la clé… »

« – En tout cas mes collègues t’attendent en bas, ça serait bien que tu descendes leur dire bonjour »

« – Non je ne peux pas, j’attends des clients… »

Finalement, je lui force la main …. (il est vrai qu’il ne pouvait lui balancer… Cela ne se fait pas dans ce monde là)

 

En 2010, il trahissait les rédacteurs du Monde….

En 2017 il trahit les électeurs, non du monde, mais de France :

  • Souvenez vous : au 1er tour, 18% des inscrits (en général le quota de 25% des inscrits est requis pour le second tour. Mais ce n’est pas toujours respecté. Il y a le code électoral et il y a ce que l’on en fait au gré des volontés. Nos lois sont élastiques pour le beau monde et ne concernent que les cons d’électeurs et autres financeurs contraints et soumis)
  • au second tour aux 18% du premier tour s’invitent les 12 millions de peureux qui ont répondu à l’appel de la psychose, créée et entretenue par qui vous savez. (Si ce n’est pas lui, c’est ses potes et c’est donc kif-kif, mon zami).

la peur aurait dû être de quelle côté d’après vous (non je ne suis pas lepeniste (ni encarté, ni adhérent, ni sympathisant, ni pro-idées)? Il est vrai que si on nous avait balancé cette vérité du banquier-véreux proposant une trahison gratuite (pour le monde) mais certainement plus juteuse de l’autre côté ( la trahison a toujours un prix, surtout pour un banquier des juifs… Souvenez vous de Judas… lui s’est pendu, le nôtre s’est vu offrir un trône…. )

Quand on baise de la sorte un journal, connu et reconnu, on n’a aucun scrupule à baiser le peuple des inconnus, des sans grades, des peignes-culs, des cul-terreux, des feignasses,…. Vous comprenez pourquoi le président de tous les Français a omis de dire « riches » voir « très riche » soit 1% de la population? Ce n’est pas ce 1% qui l’a élu (cela n’aurait pas suffit)… Où sont et d’où viennent les 17% autres du premier tour…. , d’après vous?

Où se positionne t-il dans l’échelle de riches-stères des présidents – Démocratiques universelles depuis 1965

En 2022, s’il va jusque là, qui trahira-t-il? Ses adhérents? Ses ministres (dont bon nombres seront affairés…., si on en juge au travers des révélations qui apparaissent deci-delà). Et dire qu’une majorité de Français est capable de le remettre en sel (gemme)…. Que leur faut-il pour qu’ils comprennent que cette fois-ci ce sera sans vaseline…. et donc à cru….

Après avoir été associé bancable, le voici associé présidentiel bancal…..  et en attendant on paie…. par ici la monnaie… Le banquier se satisfait, si….

 

https://www.les-crises.fr/comment-macron-ma-seduit-puis-trahi-par-adrien-de-tricornot/

*****

FIN de la une DU JOUR

Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français », et que depuis environ 1592…… Avant. C’était avant…..?

se souvenir :

Macron aux Indiens: « Ne respectez jamais les règles »! (ce qui est valable pour les Indiens ne le serait pas pour les Français?)

******

Rappel  (pour d’éventuels mauvais coucheurs, autoproclamés « chasseurs à prime de plagiats » de leur soit disant intellectualité, même si copy-ratée d’autrui. Un copyright ajouté sur quelque chose de récupéré n’est pas acte de propriété – cf jugement de référé en date du 20 Février 2018 – TGI de Paris. Heureusement ces autoproclamés sont plus que minoritaires. Précisions, sur ce problème (adressées à la demande) : au coeur des articles, les éléments écrits en bleu (ou noir) et verticaux sont de « keg », ce sont des commentaires (genre explication de texte ou notes personnelles ou d’autrui) et en final la conclusion est en noir vertical.

******

Et pendant ce temps……

S’il est possible d’exploiter un esclave un certain temps il finira inévitablement par se rebeller. Pour être en mesure de l’exploiter tout le temps, il doit ignorer sa condition d’esclave. (donne lui un poisson, de temps en temps, mais, surtout, ne lui apprend pas à pécher!)

Cliquer sur des liens (orangés et sans radars), c’est surprise-party pris (et prix libre)! :

En ouvrant les trois documents, ci joints relatifs à

Découvrez-y la si fameuse « French Touch électorale »….., en sous marins!

….. deux ou trois doigts de « French Touch électorale »? Allez un dernier, sur le pouce pour la route! Cliquer ci-dessous les liens en orangé, dans, « … et pendant ce temps…. », les liens idoines en « French » quelque chose!

 

*****

« L’héritage crucifié » / Message d’outre-tombe / 11 Novembre 2005

héritage en croix (je sais)

On a festoyé un centenaire, il paraît…….. : https://wp.me/p4Im0Q-2ag  (c’est long pour 100 ans – le texte – normal). En étiez-vous ce 11/11/2017 et à quel titre réel et vrai?

La France méprisante vis à vis de ses « Pupilles de la Nation inconnus ». Surtout ne ravivez pas la flamme du mépris. Ils ont déjà eu leur lot jusqu’au dégoût, à la fin de leur vie….. https://wp.me/p4Im0Q-2az . C’est de l’eugénisme d’état à l’étal brut.

*****

Souvenez-vous, les plus grandes saloperies sont au JO en Juillet et Août, lorsque les Français sont, non dans la rue mais, sur le sable, avant que d’être sur la paille…. Le pouvoir se décide sur le sable des arènes (quelle corrida), Panem et circenses ……
Dont  (cliquer sur chacun des items, ci-dessous, pour accéder aux tableaux d’analyse, sous Word, c’est gratuit et cela peut rapporter gros, en connaissance) :
Quand on fait ses commissions il ne faut pas oublier que la cash-bas héla le pékin

*****

A l’attention très particulière de la liberté d’expression, voir:

« Il se passerait toujours quelque chose aux galeries Lafayette » d’Orléans …. : http://wp.me/p4Im0Q-

Les transfuges, sous étiquette ou apparentement, sont réduits aux acquets et le Peuple en est réduit à sa CSG majoritaire par ordonnance médicalisée modèle Remiste! (une de keg – 29/06/2017)

Publié le Mis à jour le

Le choix du jour : «Reichtag-Bourbon » ou «Congrès de cons»
 *****

Français quand vous saurez……que :

La caravane du Reichtag-Bourbon, aboie et le picador prend la route de l’exil à Versailles. Il fait fort. En moins de 6 semaines il crée un congrès… De con-grès en con-grès on va aller à la rencontre des cons bon-gré mal-gré! Où se niche la « légitimité » quand on n’est que 12% de représentativité

*****

et avec un peu de recul….

Hulot va faire la Hulotte bientôt, car on touche à ses diktats. Il ne va certainement pas rester de bois fusse éco…. Il n’est pas ministre pour obéir. Ou alors il s’est trompé de .gouv! Les choses ne seraient donc pas au point au sommet. Alors pensez à la base…. Mais c’est quoi la base?

 

*****

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Début de la une du jour! (Ici et maintenant et surtout pas ailleurs. Certains, malveillants et mal voyants, risqueraient de se sentir visés et bouderaient!)

  Et quand on regarde le tableau des transfuges on est « abérré » de découvrir la notion de dévouement des représentants du Peuple envers ceux qui les font ce qu’ils devraient-être (ils sont exactement l’inverse de ce que la Révolution voulut qu’ils fussent..). Leur mission était de transmettre et appuyer les doléances de leurs provinces, au roi, se fit -il appeler président (pour faire populo de ducasse), mais leur seul roi idolâtré n’est que le parti, parfois présidentiel, qui décide de ce qui est bien pour le Peuple et qu’ils nous transmettent, comme une vérité, comme la vérité. Il est vrai, le peuple est tellement con…. la preuve, s’il ne l’était pas il ne les élirait pas…..!
42 Transfuges (anciens de 2012) sur les 330 présents (parmi les anciens) soit 41,25% des présents, dont seulement 137 ont été réélus. Cela fait quand même le tiers de transfuges parmi les 137 réélus. le pompon revenant à la formations sortante et sortie, la socia-lie (ce qui dénote son esprit de trahison et de ses idéaux et surtout de ceux du Peuple… On est loin des Jaurés et autres chantres du Peuple!
La quête des officieux officialisés se continue petit à petit… La transposition a pris fin. La réalités des chiffres est crue…. La dictature en marche s’est mise au pas et va prendre ses quartiers d’été à l’ombre du Reichtag-Bourbon. Trop tôt pour dire si se sont des S.A ou des S.S de l’ordre nouveau…. L’uniforme de nos jours n’étant plus tellement vestimentaire…
Voici en deux tableaux l’autopsie de demain….!
 
Bonnes lectures selon de nouveaux critères de référence (dont entre autres le seul % valable et crédibles qu’est celui par rapport aux inscrits) autres que ceux des médias classiques….
Que pensez vous que demain sera fait avec des représentants du Peuple aux seuls ordres du pouvoir. Ne croyez vous pas que cette 5éme colonne  a tourné sa veste dans la continuité d’avant… Ils ne =font que suivre leurs aînés. Ils ne seront pas le changement en marche mais ce sera la marche de la continuité avec toutefois une modification de taille ; aucun frondeur dans leur rang. Toute tête qui dépassera sera inexorablement guillotinée. « Un Pays, un Peuple, un führer »…..

merci de votre compréhension et à bientôt pour les « une de keg » classiques. Excepté si vous préférez une autre approche….

*****

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »
*****
Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français »

FIN de la une DU JOUR

*****

A l’attention particulière de la liberté d’expression, voir:

« Il se passerait toujours quelque chose aux galeries Lafayette » d’Orléans …. : http://wp.me/p4Im0Q-1CO