-

terrorisme en campagne

A qui sert l’attentat déjoué? Vous y croyez. Décidément, les terroristes sont à côté de la plaque et ils sont à la petite semaine électorale. Après les papelards abandonnés, les bases avancées lointaines…. (by keg – 20/04/2017)

Publié le Mis à jour le

Le choix du jour : «attentat terroriste» ou  «attentat putatif»


en comparant les deux :

  • Sénat 42% des nécessiteux (qui ne sont que 17% de la chambre)  contournent la « loi des crêts »
  • Assemblée 59% des nécessiteux ( qui ne sont que 29% de la chambre) contournent la « loi des crêts »
  • Paramétrez sur une case départ l’objet de vos requêtes et découvrez les 75% qui ne sont pas « normaux »! A vos paramètres  sur  « SénatLiens » et « ANLiens » en :
  • A20  (résultats en AF11 : AK18)
  • R15 (résultats sur SousGrp » avec possible recherche de patronymie en R15)

On aurait plus de nécessiteux contraints de « tricher » la loi des crêts » à l’assemblée qu’au Sénat. Est-ce à dire que la cagnotte y est plus sévère? A creuser.

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français »

Tiré de « 200 pensées avant d’aller voter » :

La victoire à cent pères. La défaite est toujours orpheline – de père et de mère.

John Fitzgerald Kennedy (1917 – 1963)

(voir plus bas la structure des articles commentés en coloriages)

Der des der

90 » POLITIQUE – Présidentielle : le vote utile, ça sert à quoi ?

Toujours se poser la question : « utile à qui? » (et non à quoi). » Jamais aux citoyens. La conclusion s’impose d’elle même et elle sera encore plus d’actualité aux législatives car chaque vois du 1er tour pèse 1,70 pour les partis et 42 000€ u second tour par député élu. C’est ce que l’on appelle le financement légal des partis par les citoyens (même si ce ne sont pas leurs idées). Quand à l’autre, on voit les différentes sources autres de puisages…

http://www.france24.com/fr/20170419-90-election-presidentielle-vote-utile-fillon-fn-gauche-melenchon-ps-hamon

 

———-

Exercez-vous à la découverte par les chiffres en présidentiels :
au 27/01/2014 – Pénélope n’était pas inscrite au cheptel des « aides familiales accordées aux nécessiteux », tel que transmis à la HAPVP et signé sur l’honneur (avec à la clé les 45 000€ d’amende pour…. – fiche-transparency-fillon
Les politicards sont friands d’affaires. C’est vrai qu’ils s’emmerdent à politiquer, alors autant que ce soit juteux…. Pour que vous aussi vous puissiez jouer, paramétrez ce qui suit : digest-tranparency3
  • en V7 : 14 possibilités
  • en W15 : 11 possibilités
  • en U15 : 9 possibilités
(cellules en jaune) et vous voici avec la possibilité de 1386 tableaux possibles d’analyse. C’est entièrement gratuit (étude en cours des assistants parlementaires : 196 parlementaires analysé sur 925 répertoriés). Il vous suffit d’oser regarder la réalité…. et sans le moindre parti pris, avec le seul souci citoyen au service des citoyens.

———–

je ne voterai pas pour mes bourreaux. La révolte d’un « pupille de la Nation non juif », trop con pour apprécier le bonheur promis par des-put-a-tifs (ne parlons pas des chauves)   (en abrégé : signature-bidon

Français quand vous saurez……que :

L’attentat-déjoué tombe à pic. Il manquait au panel des sondés…. Rien de tel que le Pathos. Qui a vérifié l’arsenal? Je me souviens d’un « vieux » qui contestait à Versailles le vol de la souveraineté de 2005, en 2008 par Sarkozy, retenu en garde à vue pour détention d’arme… Il avait un opinel pour saucissonner son repas tiré du sac… Alors si un opinel est une arme de guerre, que dire de l’ultima Ratio de Fillon (décret en Juillet), arme létale à 3 km.(voir son décret d’autorisation)

 

….. et avec un peu de recul….

 Le terrorisme en campagne, ce sont les putatifs qui l’invitent… Mais il y a attentat et attentat. Qui attente le plus à la république. Celui qui la saigne pour un jour ou celui qui la saigne pour au moins 5 ans. Il est des hémorragies plus dévastatrices que d’autres. A quoi déjoue t-on? C’est la base avancée si loin de sa cible. C’est comme si on donnait un petit candidat vainqueur au premier tour. Vous y croyez? A qui sert cet attentat non-attentat!

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

début de la une du jour! (Ici et maintenant et surtout pas ailleurs. Certains, malveillants et mal voyants, risqueraient de se sentir visés et bouderaient!)

Attentat déjoué : quand le terrorisme s’invite dans la campagne

Cinq jours avant le premier tour de l’élection présidentielle, deux individus suspectés de vouloir perpétrer un attentat ont été arrêtés à Marseille en possession d’armes et d’explosifs. Sur une vidéo d’allégeance à « Daech », interceptée par les services britanniques, François Fillon apparait.

Deux individus fichés « S » suspectés de préparer un attentat « imminent » sur le territoire ont été interpellés mardi 18 avril dans le IIIe arrondissement de Marseille par les hommes de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) et du Raid. Un évènement à fort retentissement dans la dernière ligne droite d’un scrutin déterminant pour le pays et d’une campagne électorale déjà placée sous haute surveillance.

Une attaque, possiblement kamikaze à en croire les déclarations de François Molins, procureur de la République, qui dès mardi soir a détaillé devant la presse l’arsenal retrouvé lors de la perquisition de l’appartement des deux suspects: au pistolet-mitrailleur Uzi, armes de poings, grenades et couteaux de chasse, s’ajoutent des ceintures d’explosifs bourrées de boulons, un procédé ayant pour but d’accroître l’effet destructeur de l’engin. Histoire de bien cadrer les motivations des deux suspects, un drapeau de l’État islamique a également été retrouvé sur place.

Ce matin, si certains médias mettent en parallèle les frappes opérées en Syrie et en Irak contre « Daech » et le lourd bilan payé par la population française ces deux dernières années en matière de terrorisme (238 morts), pour l’essayiste et géopolitologue Frédéric Encel, professeur de relations internationales à la PSB Paris School of Business et maître de conférences à Sciences Po Paris, les djihadistes visent avant tout la France pour ce qu’elle représente et non pour ses interventions extérieures.

« Ces gens-là détestent l’idée de nation, détestent évidemment la République française qui intègre, qui assimile, qui accueille depuis des décennies de nombreuses personnes notamment d’origine musulmane — y compris des femmes —. Et nous sommes des démocrates. Ils ont absolument horreur de ça et c’est la raison pour laquelle ils nous frappent et certainement pas parce que nous intervenons ici et là dans le monde. »

On remarquera que cette ligne semble partagée par les autorités. Côté Renseignement, on reste évasif concernant la cible des terroristes présumés, évoquant là aussi que c’est le processus électoral qui était visé plus qu’un candidat en particulier. Cependant, dans la presse, c’est le nom de François Fillon qui revient le plus. En cause, le candidat Républicains avait été le premier averti et placé sous la protection permanente de six officiers de sécurité, en fin de semaine, alors qu’il était en déplacement dans la région. En cause certainement, une vidéo interceptée par les services britanniques où la photo de François Fillon — en Une du Monde — apparaît. (après les costards sur mesure, cela pose d’un attentat, lui aussi sur mesure… Fillon à Paris, Fillon à Sabler le champagne en Sarthe, c’est un peu loin de Marseille… Son gilet pare balle, il refuse de la mettre. Il n’est pas sur mesure…. Rien de vaut le pathos dans l’isoloir pour rameuter les troupes…. Mourir fictivement dans l’urne c’est funéraire! Alors rien de tel qu’un attentat. Il y a eu l’observatoire, les champs Élysées, le « casse toi, pov’ con », la gifle, et maintenant la charpie fillonnienne)

Cependant, certains éléments semblent entrer en contradiction avec cette thèse. Dans l’arsenal saisi par la police judiciaire figurent des charges de TATP (acronyme de triperoxyde de triacétone). Un explosif artisanal puissant « prisé des djihadistes » pour sa facilité de production. Surnommé la « veuve de Satan », il est connu pour être particulièrement instable. Instable et facile à produire, deux éléments qui laissent à penser que l’attentat était prévu à Marseille ou ses environs. Le Figaro évoquait ce matin cette hypothèse, révélant par ailleurs que sur les trois kilos de cet explosif retrouvés dans l’appartement des deux terroristes présumés, « une partie était prête à l’emploi ». On notera que le TATP a déjà été utilisé lors des attentats de Paris le 13 novembre 2015 et de Bruxelles le 22 mars 2016.

S’ils ciblaient François Fillon, pourquoi ces deux individus originaires de Roubaix auraient-ils été louer un appartement à Marseille pour préparer leur attentat avant de parcourir près de 1 000 km avec ces substances instables? En effet, le candidat tient ce soir un meeting à Lille — avec un dispositif de sécurité renforcé. Certainement plus à la portée des deux djihadistes en herbe, Marine Le Pen réunit ses partisans ce mercredi soir… au dôme de Marseille.

Concernant le profil des deux suspects, Mahiedine Merabet et Clément Baur, fichés « S » et jusque-là condamnés respectivement douze et deux fois pour des faits de droit commun. Selon la famille de Mahiedine (29 ans), il se serait radicalisé au contact de Clément (23 ans), lors d’un séjour à la maison d’arrêt de Lille-Séquédin. Les deux individus auraient par la suite vécu en colocation à Roubaix. Une ville du nord déjà marqué par le djihadisme international, lorsqu’au milieu des années 90, un groupe de combattants proche d’Al-Qaida, revenu de Bosnie, avait entrepris de financer la mouvance en s’adonnant à des braquages.

Pour en revenir à Marseille, Clément se serait — selon François Molins — converti à l’islam et radicalisé à l’âge de 14 ans au contact de la communauté tchétchène de Nice. D’ailleurs, il utilisait l’alias d’un djihadiste tchétchène de la filière de Verviers. Clément aurait également montré une volonté de s’envoler pour la Syrie dès mars 2015, à sa sortie de prison.

Leur arrestation met en tout cas un terme à plusieurs jours de traque, les deux individus étant sous le coup d’une enquête du parquet de Paris, ouverte le 12 avril pour « association de malfaiteurs terroriste criminelle » et « infraction à la législation sur les armes en relation avec une entreprise terroriste ». Enquête qui reprend, à la suite de la découverte par services britanniques d’une vidéo d’allégeance à Daech, les deux enquêtes préliminaires ouvertes à l’encontre de Mahiedine Merabet et Clément Baur, respectivement les 5 et 10 avril.

Traque qui ne s’est pas limitée au seul territoire français, en effet le parquet Fédéral belge a dans un communiqué en date du 19 avril signalé la coopération des services antiterroristes de Lièges avec leurs homologues français ces derniers jours. Clément avait en effet séjourné dans la capitale économique wallonne, où il n’avait pas manqué d’attirer la curiosité des autorités locales.

Un bel exemple d’échange d’informations entre services, trop rare hélas à l’heure où les terroristes circulent librement dans l’espace Schengen.

Ce n’est pas le terrorisme qui s’invite dans la campagne, c’est la campagne qui s’invite au terrorisme…. Il y a urgence ou il n’y a pas urgence.
A quoi servirait une urgence s’il n’y avait pas d’urgence. Je trouve même que le terrorisme a perdu du temps pour la ramener…
Et puis c’est quoi une base avancée si loin de ses cibles? Tout stratège vous dira que c’est une hérésie. Le rôle d’une base avancée n’est pas d’être à la traîne…..
Il faut bien finir l’urgence en apothéose. Ne pouvait-on agir sans en faire étalage clinquant usagé.
Qui est réellement terroriste en campagne? Les radicalisés ou les putatifs? Le combat est le même…. à celui qui lave, ou plutôt se veut, plus blanc!

 

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine (lequel est en rouge italique) est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet dudit texte….
——
« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:
GrosMots kegiens Février2016

****

 

Présidentielle. Avec les Whirlpool : « On se décidera dimanche, devant les petits papiers »

Présidentielle. Avec les Whirlpool : "On se décidera dimanche, devant les petits papiers"
Les employés de Whirlpool Amiens marchent à Parus le 18 avril 2017. (Jérôme Chobeaux / Citizenside)

Sabine, Ludovic, Frédéric, Christel, Maryse… Au pied de la tour Eiffel, quelque 150 salariés de l’usine Whirpool ont interpellé mardi les candidats à la présidentielle sur la délocalisation attendue de leur usine d’Amiens. Rencontre.

 

« Dans notre région il n’y a pas de boulot. C’est tout »

« La reprise ? Oui, mais à quelles conditions ? Pour quelle durée ? Cela nous énerve de ne rien savoir. Si c’est pour qu’ils mettent la clef sous la porte un an après avoir touché les subventions, on ne sera pas avancé », se méfie Christel. 19 ans d’ancienneté, 1.340 euros par mois, la quarantenaire donne le ton :

« Dans la région où l’on vit, peu importe d’avoir 20 ou 45 ans. Il n’y a pas de boulot. C’est tout », la coupe un grand barbu aux cheveux blonds légèrement grisonnants.

« Le FN, ce sont un peu des rapaces « . Sur le Champs de Mars, ce jour là, aucun représentant du Front national ne pointera son nez. Pas la peine d’en rajouter, probablement.

En revanche, Nathalie Arthaud s’est glissée dans la foule, presque furtivement. « Elle avait dit qu’elle viendrait. Elle est là », remarque un manifestant. Un attroupement se forme. « Campagne ou pas campagne, quand il y a des licenciements, nous sommes là », intervient la candidate de Lutte Ouvrière. Et de dérouler la longue liste des plans sociaux d’hier et d’aujourd’hui : Florange, Continental, Vivarte…

 

(Jérôme Chobeaux / CitizenSide)

Le spectacle de la politique

Costume ajusté et cravate rouge, un trentenaire sourit en écoutant l’infatigable trotskyste. « Tous ces discours ne servent à rien. Tant qu’on restera dans l’Union européenne, on ne pourra pas lutter contre les délocalisations », tranche Charles-Henri Gallois, qui représente François Asselineau, le candidat du « Frexit ». Il attend son heure pour vendre le programme économique de son champion. « Les délocalisations ont été actées en 93 ! », clame-t-il à qui veut bien l’écouter.

« C’est sûr que l’Europe nous a mis dans la merde « 

Sur le petit promontoire du monument, une discussion un peu vive débute. « Celui qui parle, là, dans son beau costume, c’est un ancien syndicaliste de Florange aujourd’hui député européen. Maintenant il gagne 6.000 euros par mois », cafte un représentant de Jacques Cheminade (Mouvement Solidarité et progrès). Le député européen en question s’appelle Edouard Martin et soutient Benoît Hamon :

« C’est sûr que l’Europe nous a mis dans la merde », commente Sabine. Mais de là à glisser demain un bulletin qui ferait sortir la France de l’Europe, il y a un pas qu’elle ne pense pas franchir :

Présidentielle : « Tout concourt pour maximiser l’indécision des électeurs »

« On a l’impression d’être revenus au temps des rois »

Macron a promis qu’il passerait entre les deux tours

Ludovic, lui, sait pour qui il va voter. Devenu fonctionnaire, il a quitté l’usine d’Amiens lors du dernier plan social et s’en est plutôt bien sorti. Mais il n’en peut plus de voir « tous ces gens qui restent à ne rien faire dans leur canapé et gagnent plus que ceux qui travaillent ». Il affirme, bravache :

« Marine Le Pen ? Ah non ! ». Frêle silhouette et longs cheveux bruns, au centre du banc, Elisabeth, la petite quarantaine, l’interrompt vivement. Mais pas question de juger. Ici ou à l’usine, chacun tente de comprendre les arguments des uns et des autres, en se serrant les coudes.

Fréderic et Maryse vivent en couple. Pour eux aussi « Marine Le Pen, ce n’est pas leur truc ». Lui a 22 ans d’ancienneté chez Whirlpool. Elle, 20 ans. Ils étaient sur le point d’acheter une maison quand l’annonce de la délocalisation de l’usine est tombée.

Presque 16h30 sur le Champs de Mars, les touristes prennent des selfies devant la tour Eiffel. Il est temps pour les salariés de Whirlpool de rentrer à Amiens. La plupart ont posé une journée de RTT pour manifester à Paris mais reprennent le travail mercredi matin. Quatre candidats, ou leurs représentants, étaient au rendez-vous. Emmanuel Macron a promis de passer les voir entre les deux tours. Hors caméra. « Peut-être qu’il faudrait qu’on délocalise en Pologne les macarons de la famille Trogneux pour qu’il s’intéresse à nous », lâche un salarié dépité

 

Les politiques s’en lavent les mains du maintien ou non de Whirlpool… Ils sont impuissants et font semblant de savoir et surtout pouvoir. Il ne faut pas désespérer les heureux salariés du changement….  qui vont bientôt vivre la promesse hollandaise du « ici et maintenant »..; Ils ont attendus 54 ans, mais ils l(ont enfin! C’est sympa de la part des putatifs de venir soutenir leurs possibilités de récupération. Il n’ y a que cela qui les intéresse! Des obsèques nationales avec le gratin des putatifs. Qui peut se vanter d’un tel cortège?

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/economie/20170419.OBS8210/presidentielle-avec-les-whirlpool-on-se-decidera-dimanche-devant-les-petits-papiers.html

 

****

 

 

Et si Emmanuel Macron n’était pas au second tour…  –  Conversation-fiction du père Hollande avec son fils spirituel

François Hollande et Emmanuel Macron au diner du CRIF, janvier 2017. SIPA. AP22017908_000001

C’était l’heure de l’appeler. Il négligea la batterie téléphonique juste derrière lui sur sa droite, renonça à l’i-phone 4 cher à son cœur dont il n’avait pas pu se séparer tout à fait, même après avoir appris qu’il était sur écoutes, et fouilla dans le désordre de papiers et de dossiers qui encombraient l’élégant bureau Louis XV. Il eut un bref moment de panique, et remit enfin la main sur le Hoox M2, le téléphone ultra-sécurisé de Bull qu’Emmanuel lui avait recommandé — plus élégant et bien plus pratique que le Teorem de Thalès. Il fit glisser son doigt sur la bande de reconnaissance biométrique, et tapa son code — MLP2017, un sigle que personne ne pouvait décemment le soupçonner d’avoir adopté.

 

Ils avaient convenu de ne pas se voir, du jour où Emmanuel s’était mis en marche. Mais ils se téléphonaient tous les jours, à heure fixe, pour faire le point. C’était pour lui un plaisir ineffable que d’entendre la voix de son poulain, son fils politique, son double non boudiné. Quelles crises de rire ils s’offraient tous les deux, tous les jours !

Le portable cryptait automatiquement les conversations. Les grandes oreilles indiscrètes qui cherchaient à capter, au scanner, ce qui sortait des murs épais du Palais en seraient pour leurs frais.

– Tu as lu Le Point ? dit-il de but en blanc.

– Tu as un peu forcé, quand même ! FOG s’en va claironnant partout que tu voteras pour moi !

Il paraît soudain plus pâle sous la lumière des deux grands abat-jour à six fausses chandelles posés de part et d’autre du grand bureau.

– Tu… tu n’as pas aimé ? Cette manière délicate d’insérer le mot « marche » dans ma phrase… Comme lors de l’interview à Konbini… L’histoire, elle ne s’arrête pas, donc il faut aller vers la marche du progrès. »

Un temps.

– Tu es dur, Emmanuel…

Il a, dans la manière de dire ces quatre syllabes, en particulier la première, « aime », quelque chose de douloureux — comme un reproche rentré.

– Nous étions convenus de ne pas afficher notre… grande complicité ! Je suis obligé maintenant de démentir ! Tu sais quoi ? Tu es comme le sparadrap du capitaine Haddock !

– Mais Emmanuel ! Tu as vendu toi-même la mèche, dans le Wall Street Journal il y a déjà deux ans ! Quand tu as avoué que je t’avais chargé de rassurer la Finance au moment même où je faisais semblant de la vitupérer, en 2012 ! (où est l’impôt à 75%?)

– Nous sommes dans le présent désormais ! Déjà, le soutien de Manu, je m’en serais passé — d’autant que tu l’as plombé avec cette histoire de sondage sur la longueur de sa mèche ! Joli coup !

– Ah, tu as aimé ? Sur France 2, ils sont bien, hein ? 50 000 euros pour savoir s’il dégage le front et si son défaut de parallélisme auriculaire se voit en couverture de Match ! Enfoncé, le costard de Fillon ! Et le SIG a fait semblant de refuser de donner les contenus d’autres sondages — les gens penseront que ce qui est caché est encore plus monstrueux ! Elle peut toujours essayer de revenir en 2002, la petite tique !

– Comprends-moi : plus j’ai l’air d’être un Hollande-bis — et la couverture de Causeur, le mois dernier, m’a fait beaucoup de tort —, et moins la droite béate votera pour moi ! Faire élire aux primaires puis canarder Hamon, OK, pour faire glisser vers moi tous les vrais hollandistes, ah ah ! Mais le problème, c’est que maintenant Mélenchon…

 

Il y avait donc anguille sous roche! En avant vers l’invasion des urnes blanches. Les scrutateurs vont avoir du taf assuré. C’est bien pour eux alors que partout on dégraisse pour préparer la venue sur mesures de Fillon le costumé. ON attendait la Marine Nationale et on eut un européen con-vaincu. La seule différence de gauche est dans ce que l’on aime :

  • EMmanuel
  • Manuel

Le premier est en marche alors que le second est à l’arrêt de rigueur (état d’urgence oblige). En numérologie, c’est la même signification, la preuve par 3…..

  • Expression de lui-même
  • difficulté à gérer l’argent (surtout celui des autres)
  • pas sérieux au sujet de ses responsabilités (la signature ne les engage pas. Par contre celle des autres…)
  • Vanité – arrogance – superficialité – dispersion

Le premier est à l’échelon supérieur du second. Le premier est dans la course le second est out.

 

http://www.causeur.fr/emmanuel-macron-francois-hollande-presidentielle-43859.html

 

*****

 

Conflit imminent? Des militaires et des diplomates US évacuent leurs familles de Séoul

Conflit imminent? Des militaires et des diplomates US évacuent leurs familles de Séoul
 

Selon Konstantin Asmolov, un expert russe de la Corée, cette évacuation témoigne de la menace de conflit.

« Le comportement des Américains signifie qu’ils n’espèrent pas détruire en toute impunité les installations nucléaires de la Corée du Nord. Ils comprennent que la Corée du Nord répliquera à ces attaques. En outre, au centre de Séoul il y a un quartier bondé de troupes américaines », a indiqué Konstantin Asmolov, dans une interview accordée à Izvestia.

Alors que des médias locaux exhortent à ne pas céder à la panique, précisant que la Corée du Sud est fermement opposée à toute action militaire contre Pyongyang, Tokyo envisage pour sa part des mesures d’urgence pour évacuer les 60 000 citoyens japonais résidant en Corée du Sud.

 Formellement, les États-Unis et la Corée du Nord sont en état de guerre. En effet, le conflit de 1950-1953 en Corée ne s’était achevé que par la signature d’un armistice. Les États-Unis ont refusé de discuter les multiples propositions de Pyongyang de signer un accord de paix, gardant en Corée du Sud plus de 28 000 militaires américains sous prétexte de défendre le pays contre la « menace du Nord ».

Pour augmenter leur force de dissuasion face à la Corée du Nord, les États-Unis songent à déployer trois porte-avions au large de la péninsule coréenne: l’USS Carl Vinson, l’USS Ronald Reagan et l’USS Nimitz.

La Corée du Nord, pour sa part, invoque la menace américaine et développe un programme nucléaire et balistique, malgré l’interdiction du Conseil de sécurité de l’Onu.

 

On évacue le gratin… Mais les autres? A chaque conflit c’est identique… Les élites s’en vont, mais les autres? Chair à canon ou chair à bombinettes, unissez-vous. Et pendant ce temps la France putative ses candidats.. Dernier grand débat-monologue (15 minutes par tête de pipe…) télévisué. Puis isoloir débouchant sur la présence des deux derniers de la classe, dimanche soir…. en attendant l’apothéose.

Et si la guerre est déclarée? La présidentielle suspendra son vol. C’est oulala la guerre?

 

http://reseauinternational.net/conflit-imminent-des-militaires-et-des-diplomates-us-evacuent-leurs-familles-de-seoul/

 

***

 

 

 

 

Norvège : Illuminer la journée d’une personne âgée comme job d’été

 À Nøtterøy, une commune norvégienne du comté de Vestfold, à proximité d’Oslo, la résidence pour personnes âgées Bjønnesåsen recrute de jeunes personnes prêtes à répandre un peu de bonheur auprès de ses pensionnaires cet été.

(Photo Facebook/ Bjønnesåsen bo- og aktivitetssenter)
(Photo Facebook/ Bjønnesåsen bo- og aktivitetssenter)

Vous êtes Norvégien ? Vous avez entre 16 et 17 ans ? Vous souhaitez répandre un peu de bonheur autour de vous au cours des vacances scolaires ? La résidence pour personnes âgées Bjønnesåsen de la commune norvégienne de Nøtterøy, à proximité d’Oslo, a une offre à vous faire. Comme l’explique un récent article de The Local, les lycéens du pays sont invités à postuler à un job de « propagateur de joie ». Leur mission ? Illuminer les journées des pensionnaires pendant l’été.

« Nous avons commencé à faire cela en 2013, parce que nous savions voir que plusieurs de nos pensionnaires pourraient tirer avantage de visites supplémentaires pendant cette période où une grande partie de notre personnel est en vacances », a expliqué Berit Nysteen, la responsable qualité de vie de l’établissement, sur les ondes de la Norsk rikskringkasting (NRK), le service public norvégien. « Nos jeunes “propagateurs de joie” sortent en vélo avec les pensionnaires âgées, jouent à des jeux de société, ou organisent des barbecues dans le jardin. Notre expérience avec les jeunes a été tellement bonne que nous leur avons aussi proposé de travailler le 17 mai (NDLR, jour de la fête nationale norvégienne) et le soir de Noël », ajoute-t-elle.

Du côté des pensionnaires, c’est l’enthousiasme. Ainsi, Arne Johan Carlsen, 89 ans, explique que depuis la mort de sa femme, il y a trois ans, parler avec les jeunes a vraiment égaillé son quotidien au centre : « Les visites sont plutôt agréables. Quand les jeunots viennent et demandent si j’aimerais me joindre à eux, je réponds « oui » immédiatement. L’année dernière, ils ont organisé une course en fauteuil roulant et j’ai gagné une médaille, mais je préfère chanter, manger des gaufres et bavarder un peu ».

Selon les informations de NRK, l’initiative demeurerait pour l’instant unique à la ville de Nøtterøy. Cependant, Berit Nysteen dit espérer que d’autres résidences et maisons de retraite sauront s’en inspirer à l’avenir, lorsqu’elles réaliseront l’importance de mettre en contact les pensionnaires avec d’autres pans de la société. « Le visage de nos pensionnaires rayonne quand les jeunes viennent ici ».

 

Et si nous mobilisations nos jeunes à s’occuper de personnes âgées, en donnant un peu de leur temps pour propager des idées de partage généreux et gratuit… Ils seraient moins tentés de dealer des idées négatives… Il suffit parfois d’un rien pour changer un cauchemar en rêve suave. Parfois un simple don.

 

https://8e-etage.fr/2017/04/18/norvege-illuminer-la-journee-dune-personne-agee-comme-job-dete/

 

*****

Les présidentielles, comme si vous y étiez et quoique l’on en dise ou pas :
  1. E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un cap’tain défunt et défaut) : vrp-fillon-f-ump (ses premiers maux) et http://wp.me/p4Im0Q-1nR (ses derniers mots, incapable…..s)
  2. La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés » (pour Peuple dépité)
  3. « Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) – http://wp.me/p4Im0Q-141
en savoir plus, beaucoup plus :il-etait-une-fois-2017
La guerre des vieux jeunes premiers (en finale de lutte) :
  1. Fillon fillon-putatif   et fiche-transparency-fillon  Toujours en primaire avec lui-même, après l’officielle des spectacles
  2. Valls – valls-putatif    Exit Valls, place à Hamon…. il va nous faire le coup de tous-en-Khamon
Bientôt il ne va plus rester que Hamon (mais restera t-il vraiment s’il est le seul à oser….?)! Faut-il, dès lors voter s’il est le seul compétiteur? – 14 – Patrimoine 2014 – Benoit Hamonfiche-transparency-hamon

…..

La révolution citoyenne se tire… ailleurs (en maroquins)  :
« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :

http://wp.me/p4Im0Q-141

 

….

FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?
Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

  • Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –  13/12/2016   160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom. Cazeneuve promu premier ministre a devancé l’avenir en faisant voter, au 13/12/2016, une prolongation anticipée, de 3 mois supplémentaires jusqu’au 15/06/2017 (entre les deux tours des législatives et sans possibilité de modifier quoique ce soit et pour qui que ce soit)
  • Dernière nouvelle. Le pouvoir s’affole et n’attend pas l’échéance programmée du 26/01/2016. Cazeneuve, à peine promu 1er ministre, fait voter . Quelle fin de mandat pitoyable…. avec un état en urgence d’impossibilité à se réformer… et demain ne s’annonce guère mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011

 …..

L’état en urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi 13, réputé jour de chance… Pour qui?) au :

(partie visible de l’ice-berg appelée à disparaître, dès la levée de l’embargo liberticide, à usage, exclusif, des seules libertés des citoyens et non  des terroristes…qui s’en battent l’œil La preuve par Nice.)
État d’urgence ordinaire et « normale » : 
Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant! Prolongation, avant la date de fin, et à nouveau pour 6 mois jusqu’à l’installation du nouveau pouvoir (Acte 1 de Cazeneuve, nouveau premier ministre….)

 ……….

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé
L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)
 Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)
un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)
Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout (et pas seulement la nuit). Il n’est que temps, déjà, en 2017!

 

 

 

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)
Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!
Il est vrai que c’est tellement banal qu’un état d’urgence…..
  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils oserons nous demander (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état c’est l’état d’urgence. L’urgence du peuple c’est de virer tous les urgentistes…..  2 Programmes diamétralement opposés)

 

……

De la constitution de l’état d’urgence abusif :
Article 21 Préambule de la constitution :
    • « Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »
  • (En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple! et non les ersatz du pouvoir
en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

…..

 En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici….

………

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!
Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..
Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

…. au 15/07/2017 – et Valls corollaire du 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force, après Hamon…..

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgence

Publicités