-

suicide = sortie

Avant on sortait des magouilles dans le suicide…. Maintenant c’est dans l’élection…. Pour le premier c’était l’intéressé, pour le second c’est le Peuple! (by keg – 25/02/2017)

Publié le

Le choix du jour : «suicide politique» ou  «élection-suicide»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

Der des der

Affaire Fillon : le Parquet national financier ouvre une information judiciaire

Cela doit-être difficile d’organiser des meetings depuis une cellule-prison-couvent……. et à) qui cela peut-il s’adresser!

http://www.france24.com/fr/20170224-affaire-fillon-le-parquet-ouvre-une-information-judiciaire-pnf-juges-instruction-penelopega

 

———-

Exercez-vous à la découverte par les chiffres en présidentiels :

Les politicards sont friands d’affaires. C’est vrai qu’ils s’emmerdent à politiquer, alors autant que ce soit juteux…. Pour que vous aussi vous puissiez jouer, paramétrez ce qui suit : digest-tranparency

  • en U7 : 14 possibilités
  • en V15 : 11 possibilités
  • en T15 : 9 possibilités

et vous voici avec la possibilité de 1386 tableaux possibles d’analyse. C’est entièrement gratuit (étude en cours des assistants parlementaires : 196 parlementaires analysé sur 925 répertoriés). Il vous suffit d’oser regarder la réalité…. et sans le moindre parti pris, avec le seul souci citoyen au service des citoyens.

———–

je ne voterai pas pour mes bourreaux. La révolte d’un « pupille de la Nation non juif », trop con pour apprécier le bonheur promis par des-put-a-tifs (ne parlons pas des chauves)   (en abrégé : http://wp.me/p4Im0Q-1sO)

Français quand vous saurez……que :

Vous voulez connaître le vainqueur de la présidentielle, embarquez dans le panier à salades….. Et vous serez au premières loges de la reine des élections. Ceux qui vont te tuer (économiquement et autres artifices) te saluent!

….. et avec un peu de recul….

Les putatifs ne sont plus ce qu’ils devraient être. On reconnaît leur puissance aux traînées scandaleuses laissés par les investigations policières, derrière leur marche d’en pire…. Ceux qui ne sont pas suivis, ont vraiment très peu de chances. Le vainqueur est donc celui qui laisse la plus grande empreinte policière derrière lui…

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Affaire Fillon : que va-t-il se passer maintenant ?

Affaire Fillon : que va-t-il se passer maintenant ?
François Fillon à son meeting de Maisons-Alfort, vendredi 24 février 2017. (Patrick KOVARIK/AFP)

Trois juges d’instruction sont désignés pour enquêter sur les soupçons d’emplois fictifs visant la famille de François Fillon. Le passage de l’enquête préliminaire à l’information judiciaire change le cadre de l’enquête.

 

Jusque-là, seul le parquet national financier dirigeait l’enquête. Il avait, dans la foulée des premières révélations du « Canard » sur les soupçons d’emplois fictifs de Penelope Fillon, ouvert le 25 janvier une enquête préliminaire. Les investigations ont alors été confiées à l’Office anticorruption de la police judiciaire (OCLCIFF). Après avoir reçu un premier rapport de ces enquêteurs spécialisés, le procureur financier, Eliane Houlette, avait exclu le 16 février tout classement sans suite. Cette fois, l’ouverture d’une information judiciaire, décidée alors qu’une nouvelle loi faisait peser des risques de prescription sur le dossier, marque le passage à un cran supplémentaire.

Désormais, si les policiers de l’OCLCIFF devaient conserver l’enquête, la direction de celle-ci sera assurée par trois juges d’instruction, indépendants et dans une phase contradictoire, c’est-à-dire que les avocats des époux Fillon auront accès au dossier. Il n’est plus rare que dans des affaires complexes plusieurs magistrats soient nommés.

Au coeur de l’affaire qui embarrasse François Fillon, les postes d’assistante parlementaire du candidat de la droite et de son suppléant, Marc Joulaud, pour lesquels son épouse a été rémunérée. Pendant environ 15 ans, de 1986 à 2013 avec plusieurs interruptions, la discrète Galloise, sans profession connue, a perçu 680.380 euros net, un salaire « parfaitement justifié » aux yeux de François Fillon.

L’enquête porte également sur les activités supposées de Penelope Fillon à « La Revue des deux mondes », pour lesquelles elle a perçu environ 100.000 euros brut entre mai 2012 et décembre 2013 et dont le propriétaire, l’homme d’affaires Marc Ladreit de Lacharrière, est un proche du candidat. Autre sujet d’investigations, les emplois d’assistants parlementaires de deux enfants du couple, Charles et Marie Fillon, auprès de leur père quand il était sénateur de 2005 à 2007.

Mise en examen ou non-lieu

Concrétement, les magistrats ont désormais la possibilité de convoquer le candidat à l’Elysée à tout moment en vue d’une éventuelle mise en examen ou d’un placement sous le statut intermédiaire de témoin assisté. Le code de procédure pénale prévoit que le juge d’instruction peut procéder « à tous les actes qu’il estime utiles à la manifestation de la vérité ». Il peut faire ces actes lui-même comme perquisitionner, saisir des preuves ou interroger, confronter, auditionner des témoins mais il peut aussi demander ces actes à la police judiciaire. Il peut aussi demander des écoutes, des expertises informatiques etc.

L’instruction ne prend fin que lorsque l’enquête est terminée et que le juge rend alors une ordonnance de non-lieu ou de renvoi devant le tribunal. Aucune indication de calendrier, sauf l’exigence d’un délai raisonnable, n’est obligatoire pour le magistrat.

 

Fillon aurait moins d’importance que la Marine nationale qui, elle, ne se rend pas aux « invitations ». Qui est réellement patron à venir, en France :

Que le choix est difficile : celui qui roulerait les Français et celle qui roulerait les européens! Cela ne se joue pas dans les mêmes cours.

Décidément la France se porte de mieux en mieux. Et on n’a pas encore tout vu! En somme on nous joue la comédie du noir et blanc, que c’est gris….

Et pour voir l’étendue du scandale qui nous gaine, allez vous amuser à paramétrer vos 1386 tableaux possibles, avec force détails : digest-tranparency

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/presidentielle-2017/20170224.OBS5758/affaire-fillon-que-va-t-il-se-passer-maintenant.html

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….
——
« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:
GrosMots kegiens Février2016

****

 

 

 

****

 

Marine Le Pen a bien fait de refuser de se voiler  –  Marine à voile(s)

 

Marine Le Pen refuse de porter le voile qui lui est tendu à Beyrouth, février 2017. SIPA. AP22017146_000001

Grand scandale, disent les officiels libanais. Opération de com’, fulminent les journaux bien-pensants français. Marine Le Pen a refusé de se voiler pour rencontrer le mufti — sur lui « sottise et bénédiction », comme dit Voltaire. Walid Joumblatt éructe : « Une insulte envers le peuple libanais et le peuple syrien » ! C’est peut-être là la clé, comme le remarque au passage l’Orient le Jour : la présidente du FN a soutenu Assad dans sa guerre contre les islamistes, sans doute un crime originel dans l’Orient compliqué.

 

Il y a deux façons d’analyser le refus de MLP — l’une et l’autre au regard du proverbe fameux, « à Rome, fais comme les Romains ». Soit elle devait porter le voile pour se conformer aux coutumes locales — mais alors, elle est dans son droit lorsqu’elle condamne le port du voile en France, parce qu’il n’est pas dans les coutumes françaises d’arborer dans la rue des signes de superstition et de soumission. Soit elle a bien fait de ne pas le porter (et de Michelle Obama, en 2015, à Angela Merkel, en 2010, en passant par Madeleine Albright — en 1999 —, elle a un bon nombre d’illustres devancières qui, à chaque fois, ont été encensées par les mêmes bien-pensants français), parce qu’elle défend le droit pour les femmes de porter haut la tête, et alors il faut l’interdire en France, pays des Droits de l’homme et de l’égalité des sexes.

Dans tous les cas…

 

Quand je vais dans une synagogue, je me déchausse et dans une mosquée, je me couvre le chef…. Et dans une église? J’y vais pas…..

Certes le respect des autres est de se plier à leur coutume chez eux et ne pas imposer la mienne. Faut-il tenir compte que chez moi, ils ne respectent pas les miennes, ils se lavent les mains dans la cuvette des WC et pissent dans les éviers…. Mais est-ce une raison pour se comporter comme eux, chez eux et surtout lieux de culte….  Faut-il dès lors imposer leurs règles dans tous lieux, parce que dans leur pays… Ce serait alors avouer, au monde entier, que ce sont des régimes religieux. Ne nous voilons pas la face et regardons derrière ce voile du palais.

 

http://www.causeur.fr/marine-le-pen-voile-liban-fn-42785.html

 

*****

 

Quels sont les actifs les plus susceptibles de survivre à l’inévitable Reset du système?

Quels sont les actifs les plus susceptibles de survivre à l’inévitable Reset du système?

Vos compétences, connaissances et votre capital social émergeront indemnes de l’autre côté du trou de verre du « reset ». Vos actifs financiers détenus dans des institutions centralisées ne le seront pas.

 

Le correspondant de longue date « C.A. » a récemment posé une question que chaque ménage américain devrait se poser : quels sont les actifs les plus susceptibles de survivre au « reset du système » qui est maintenant inévitable ? C’est une question d’une grande importance parce que tous les actifs ne sont pas égaux en termes de survie en période de crise, lorsque les règles changent sans préavis.

Si vous doutez de l’inévitabilité de l’implosion ou reset du système, s’il vous plaît lisez : Est-ce que l’Amérique est dans une bulle (et peut-elle jamais revenir à la « normale ») ?  Ce bref essai présente des graphiques qui révèlent une réalité économique désespérante : l’Amérique dépend maintenant de multiples bulles d’actifs qui n’explosent jamais ─ alors que l’histoire suggère que ce n’est pas possible.

Il ne s’agit pas seulement d’un remaniement financier inévitable, mais aussi d’un remaniement politique et social. Pour en savoir plus sur le pourquoi, consultez mon petit livre Pourquoi notre statu quo a échoué et que nous sommes au-delà de toute réforme.

Le revenu gagné (salaire) en pourcentage du PIB diminue depuis des décennies : cela signifie que la part du travail diminue dans la croissance économique. Puisque les coûts et la dette continuent d’augmenter alors que les revenus diminuent ou stagnent, cette asymétrie mène finalement à l’insolvabilité.

Le « correctif » à cette insolvabilité a été une dette toujours plus élevée et des dépenses fondées sur la dette ─ essentiellement, l’emprunt à partir de revenus futurs pour financer davantage de consommation aujourd’hui. Mais chaque unité de nouvelle dette génère moins d’activité économique / croissance. C’est ce que l’on appelle les rendements décroissants : les coûts du service de la dette additionnelle finissent par excéder des gains de plus en plus insignifiants.

En période de crise, les élites privilégiées changeront les règles dans une tentative désespérée d’exproprier le revenu et la richesse des 99,5% du bas pour préserver leur propre pouvoir.

L’astuce consiste à le faire de manière à ne pas déclencher une insurrection politique immédiate.

Nous pouvons mieux comprendre leurs choix de politiques en nous demandant : qu’est-ce qui est facile à exproprier, qu’est-ce qui est difficile à exproprier ?

Les biens faciles à exproprier seront expropriés d’abord. Ceux qui sont difficiles à exproprier sont beaucoup moins susceptibles d’être saisis, en raison des coûts élevés de l’expropriation et des risques élevés d’une insurrection politique.

L’histoire suggère que les élites privilégiées poursuivront deux stratégies de base pour exproprier le revenu et la richesse des non-élites :

  1. Ils exproprieront ce qui est facile à exproprier : les actifs financiers dans les institutions centralisées contrôlées par l’État (banques, comptes de courtage, polices d’assurance, etc.) ;
  2. Ils utiliseront les méthodes traditionnelles d’expropriation furtive : l’inflation et les impôts.

Tout « argent » détenu dans une institution centralisée peut être exproprié du jour au lendemain. Les règles changeront sans avertissement, de sorte qu’il n’y aura aucune possibilité d’échapper au système.

  • L’expropriation directe prend de nombreuses formes. Vos fonds pourraient être « bailed-in » (transférés à la banque). Les billets de grandes valeurs faciales pourraient être déclarés sans valeur. Les comptes IRA et 401K pourraient être transformés en obligations d’État pour « protéger les détenteurs de compte contre des investissements risqués ». (Naturellement, toute expropriation sera présentée comme étant « pour votre propre bien ».)

Ou une nouvelle monnaie pourrait être émise qui retire 90% du pouvoir d’achat de l’ancienne monnaie. Il pourrait s’agir d’un dollar neuf, d’une monnaie mondiale comme les DTS ou d’une monnaie cryptographique émise par l’État. L’idée est de retirer 90% de la richesse détenue dans l’ancienne monnaie.

  • L’expropriation indirecte « furtive » peut prendre plusieurs formes : la dévaluation lente de la monnaie, aussi connue sous le nom d’inflation, ou des taxes plus élevées et les frais indésirables (pas appelées taxes, mais vous ne retirerez aucune richesse supplémentaire pour des frais plus élevés).

Le résultat final de ces politiques est que vous pouviez recevoir une pension mensuelle de 2 000 $ qui vous avait été promise, mais après inflation, la dévaluation de la monnaie et les taxes, votre pouvoir d’achat réel sera équivalent à 100 $ en monnaie d’aujourd’hui.

Alors, qu’est-ce qui est difficile à exproprier ? Je présente quelques réponses dans mes livres Un guide non conventionnel pour investir dans les temps difficiles et Obtenir un emploi, construire une carrière réelle et défier une économie déconcertante.

Il est impossible d’exproprier ses compétences, son expérience et son capital social. Ce sont des formes immatérielles de capital et donc elles ne peuvent pas être confisquées comme l’or, la monnaie, la terre, etc.

Les terres et les habitations sont difficiles à exproprier pour deux raisons : la propriété privée est l’épine dorsale du capitalisme et de la démocratie, et l’État confisquant la propriété privée susciterait très probablement une insurrection politique qui diminuerait ou menacerait le pouvoir et la richesse des élites privilégiées.

Deuxièmement, il est très coûteux pour l’État de maintenir la productivité des biens immobiliers qu’il a confisqués. Les gardes doivent être postés, le sabotage réparé et les immenses difficultés de contraindre une population rebelle à continuer de travailler avec ce qu’ils possédaient autrefois au profit de l’État et de ses élites privilégiées doivent être résolus et il faut payer pour cela.

L’État peut exproprier les fermes, les vergers et les ateliers pour des arriérés de taxes (ou une certaine méthode extra-légale similaire), mais comment voulez-vous forcer les gens à travailler dans ces propriétés de façon productive ?

En règle générale, quoi qu’il en soit, les super-riches seront eux protégés contre l’expropriation. Les biens immobiliers privés sont le fondement de la richesse des élites et, bien que dans ce pays d’esclaves de la dette, on puisse confisquer la propriété pour des arriérés de paiement (les riches achèteront des exemptions pour les hausses d’impôts), ceux qui possèdent des terres et des bâtiments sans dette sont une force à prendre en compte.

Comme je le dis dans mon livre Résistance, Révolution, Libération : Un modèle pour le changement positif, il y a un autre atout que l’État et ses élites dirigeantes ne peuvent pas exproprier : la communauté.

L’État aura également des difficultés à confisquer des actifs qui sont hors de sa portée. Cela explique la popularité qu’il y a à posséder des actifs dans d’autres pays, et il y a aussi le débat sur les cryptomonnaies : les États seront-ils capables de confisquer toutes les cryptomonnaies à volonté, ou est-ce techniquement impossible ?

La principale idée est que vos compétences, vos connaissances et votre capital social émergeront indemnes de l’autre côté du trou de verre du « reset ». Les terres et les biens immobiliers que vous possédez sans dettes sont susceptibles de rester en votre possession, aussi longtemps que vous pourrez payer des taxes et les frais qui vont monter en flèche pendant la phase de crise. Vos avoirs financiers détenus dans des institutions centralisées ne resteront pas indemnes ; il est tout simplement trop facile pour les autorités centrales de les exproprier.

 

Avec un  revenu annuel de 10 8001€ depuis 10 ans (sans la moindre possibilité d’amélioration (à part le Keno et le loto qui se rit de tous et bien plus qu’aléatoire), à raison de 2% d’augmentation annuelle des prélèvements obligés et obligatoires , au bout de combien de temps mon reset va t-il se produire? Et durant que devient mon reste à vivre?

Alors imaginez pour ceux qui n’ont que 6 000€ . Et osez, un seul instant compare le reset de Fillon ( fiche-transparency-fillon). Et dites moi qu’il n’y a pas de déséquilibre…… entre

  • la recette annuelle Fillon
    • revenus extra politiques 142 005
    • Pénélope : 60 000
    • détournement de la loi d’écrétage , via le biais de sa complice….présumée coupable
  • la recette annuelle du pékin présenté
    • 10 800€ par an

C’est vrai qu’avec 20 fois plus,  il est donc le seul à même capable de régler le quotidien du pékin…. Et c’est un des plus élevé en revenus.

Mais quoique l’on dise, tout cela est avec de l’argent public (excepté les revenus extra politiques, s’il n’y a pas collusion…. à démontrer) et il doit rendre des comptes, d’autant que le contournement d’une loi, fut-elle d’écrêtage est un délit…. ! Un putatif capable de déviance est il judicieux. Mais qui choisir alors….. ?

 

http://reseauinternational.net/quels-sont-les-actifs-les-plus-susceptibles-de-survivre-a-linevitable-reset-du-systeme/

 

***

 

Arnaud Danjou : « Ils sont payés avec nos impôts, ils doivent être à notre service ! »

 Résultat de recherche d'images pour "bakchich"

L’Action française organise, le dimanche 26 février à 14 h 30 place Saint-Sulpice, une grande manifestation populaire « Vos fraudes sont nos impôts » contre la corruption des élus.

Pour Arnaud Danjou, il est grand temps de remettre les élus à leur place et de leur rappeler leurs devoirs. À l’occasion de cette manifestation seront formulées cinq propositions, dont l’impossibilité de se présenter à des élections en cas de casier judiciaire n° 2 non vierge

 

Qui a osé dire que les représentants du Peuple n’étaient pas au service (exclusif) du peuple…, sas mandants. Celui là méconnaît son histoire de France. Effectivement un député est au service du peuple, n’en est-il pas issu? Et chacun sait que charité bien ordonnée commence là ou vous savez. Fillon représentant du peuple à plus de 20 fois en seuil, de pauvreté se doit d’amasser davantage pour ne pas y ressembler (on ne prête qu’aux riches…., dans ce monde là!)

Comprenez :

  • Député = représentant du Peuple
  • député = issu du Peuple
  • donc député = représentant de lui même. Passez à la caisse.

 

http://www.bvoltaire.fr/arnauddanjou/payes-nos-impots-doivent-etre-a-service,315877

 

*****

 

Le monde d’après

Ah ça, pour critiquer, ils sont forts ! Les articles et les blogs sur la presque totalité des medias alternatifs portent sur des critiques du système actuel. De propositions ? Que nenni, inexistantes ou presque ! Pourquoi, pourrait-on s’interroger, eh bien parce que par manque d’imagination ou de connaissances élémentaires, ils sont incapables de structurer des formulations de remèdes qui permettront un jour d’accéder au monde d’après.

 

Le monde d’après. Quel beau nom, quel espoir pour ceux qui savent et qui s’intéressent à tout ça, qui se porte sur un monde nouveau, libéré des griffes de l’empire néo libéral. Pourtant, il est certain que l’effondrement du système occidental néolibéral a commencé en janvier 2008 et depuis, rien, strictement rien en six ans n’a pu arrêter sa chute. En dépit des efforts qui ont contraint les ploutocrates globalistes de se découvrir à nu et de nous laisser voir leurs manœuvres. Sauf pour ceux, et ils sont nombreux, à ne pas voir les sursaut d’agonie du système qui ce faisant achève de détruire l’économie et mettre à mal nos libertés, l’état est calamiteux et le système néo libéral est inapte à le guérir.

Les chiffres dont on nous inonde à foison pour tenter d’apaiser nos craintes ou susciter notre adhésion ne parviennent plus à masquer l’étendue des dégâts et la gravité du désastre. Ce n’est pas mieux non plus du côté de la finance dont seuls les non financiers pensent encore qu’elle tire avantage juteux de la crise. Tout ce que les banques centrales ont pu imaginer, ce sont des emplâtres pour tenter de ralentir l’hécatombe systémique à grands coups de planches à billets ou des politiques d’austérité imbéciles qui ont fait long feu. C’est tellement visible que même le FMI le dénonce. Le seul piètre résultat est d’avoir prolongé artificiellement l’agonie du système moribond. La débâcle est générale, à la fois financière, économique, politique, géopolitique, sociale, morale.

On sait que la nature ajoute sans rien retrancher, mais cette fois-ci le changement de civilisation ne se fera pas par rafistolage du modèle précédent, mais par la mise hors d’état de nuire de ses éléments prédateurs comme la finance privée et l’immunité dont bénéficient les dominants.

Il est illusoire d’attendre un changement de cap des autorités politiques corrompues en place. Dans nos démocraties privatisées par les lobbies, où la politique tient du plan de carrière, les élus sont clairement missionnés pour défendre les intérêts de leurs sponsors plutôt que l’intérêt général. Les appareils politiques d’État sont parfaitement verrouillés par les tenants de l’ordre établi, avec l’aide complaisante des médias et des milieux financiers.

Les maîtres de l’empire décadent ne laisseront jamais s’installer un pouvoir alternatif sorti des urnes au sein de leur zone d’influence sans réagir. Ou bien ils exerceront une pression terrible sur les nouveaux gouvernants pour les rallier, ou bien ils les marginaliseront et même, les tueront.

Aucune force politique alternative des différents pays ne permet en l’état d’envisager l’avènement d’un contre-pouvoir suffisamment solide. Dans un tel contexte, il est fort probable que l’avènement du monde d’après n’interviendra qu’après l’effondrement total du système failli. Soit tout seul, sous le poids de ses propres excès, « à la soviétique ». Soit avec un petit coup de pouce des BRICS, ou précipité par des soulèvements sociaux. Soit en passant par les une guerre déclenchée par des maîtres du monde dans leur folie.

Il est impératif d’appeler à un engagement politique résolu de la part des citoyens responsables, primordial, vital si l’on veut être prêts à influer sur ce que sera le monde d’après. Sauf encore une fois pour ceux qui ne se rendent compte de rien ou qui de toutes façons s’en moquent éperdument, les autres, les citoyens responsables, se mobilisent. Les urnes sont utiles pour porter au pouvoir un groupe de renouveau réel, mais on a vu comment en menaçant de ruiner un pays, avec l’exemple grec, on peut faire plier même les plus résolus. Par contre, une force citoyenne qui se constitue en force politique déterminée jusqu’au bout, comme en Islande, fera accéder au monde d’après.

 

Vous voulez savoir comment va le monde et ce qui vous attend. Observez les mœurs de vos politicards… L’inflation des affaires est signe qu’ils sont aux abois…(il faut tout faire pour se servir dans les caisses… publiques, mais interdites au public) tout comme vous. Mais eux à la différence de vous, ils votent….. les lois alors que vous,  vous votez des polichinelles!

Il est vrai que par rapport à il y a 40-50 ans, il y a une inflation de magouilles. Avant quand une seule affaire apparaissait, la sortie était, souvent,  le « suicide »…  (le dernier en date aurait été celui de Bérégovoy. Mitterrand disait, à juste titre, qu’il était le dernier « grand » président de la France…. ). maintenant le suicide est l’élection (mais qui est suicidé, réellement)

 

 

http://free.niooz.fr/s/free/le-monde-dapres-3642253.shtml

*****

 

Les présidentielles, comme si vous y étiez et quoique l’on en dise ou pas :

  1. E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un cap’tain défunt et défaut) : vrp-fillon-f-ump (ses premiers maux) et http://wp.me/p4Im0Q-1nR (ses derniers mots, incapable…..s)
  2. La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés » (pour Peuple dépité)
  3. « Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) – http://wp.me/p4Im0Q-141

en savoir plus, beaucoup plus :il-etait-une-fois-2017

La guerre des vieux jeunes premiers (en finale de lutte) :

  1. Fillon fillon-putatif   et fiche-transparency-fillon
  2. Valls – valls-putatif    Exit Valls, place à Hamon…. il va nous faire le coup de tous-en-Khamon

Bientôt il ne va plus rester que Hamon (mais restera t-il vraiment s’il est le seul à oser….?)! Faut-il, dès lors voter s’il est le seul compétiteur? – 14 – Patrimoine 2014 – Benoit Hamonfiche-transparency-hamon

 

…..

La révolution citoyenne se tire :

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

….

FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?
Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

  • Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –  13/12/2016   160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom. Cazeneuve promu premier ministre a devancé l’avenir en faisant voter, au 13/12/2016, une prolongation anticipée, de 3 mois supplémentaires jusqu’au 15/06/2017 (entre les deux tours des législatives et sans possibilité de modifier quoique ce soit et pour qui que ce soit)
  • Dernière nouvelle. Le pouvoir s’affole et n’attend pas l’échéance programmée du 26/01/2016. Cazeneuve, à peine promu 1er ministre, fait voter . Quelle fin de mandat pitoyable…. avec un état en urgence d’impossibilité à se réformer… et demain ne s’annonce guère mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011

…..

L’état en urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi 13, réputé jour de chance… Pour qui?) au :

(partie visible de l’ice-berg appelée à disparaître, dès la levée de l’embargo liberticide, à usage, exclusif, des seules libertés des citoyens et non  des terroristes…qui s’en battent l’œil La preuve par Nice.)

État d’urgence ordinaire et « normale » : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant! Prolongation, avant la date de fin, et à nouveau pour 6 mois jusqu’à l’installation du nouveau pouvoir (Acte 1 de Cazeneuve, nouveau premier ministre….)

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé
L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)
 Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)
un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)
Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout (et pas seulement la nuit). Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)
Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!
Il est vrai que c’est tellement banal qu’un état d’urgence…..
  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils oserons nous demander (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état c’est l’état d’urgence. L’urgence du peuple c’est de virer tous les urgentistes…..  2 Programmes diamétralement opposés)

……

De la constitution de l’état d’urgence abusif :

Article 21 Préambule de la constitution :
    • « Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »
  • (En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple! et non les ersatz du pouvoir
en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

…..

  • En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!
Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..
Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

 …. au 15/07/2017 – et Valls corollaire du 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force…..

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

Publicités