-

sous marins kamikazes

Les pays arabes au régime rouleau de printemps, roulés dans la farine, alors que le pays du riz laquais se la fait mandarine confite….! La différence « avoir ou ne pas avoir », l’arme de destructions massives….(by keg – 21/04/2017)

Publié le

Le choix du jour : «pays de Corée» ou  «pays arabe»


en comparant les deux :

  • Sénat 42% des nécessiteux (qui ne sont que 17% de la chambre)  contournent la « loi des crêts »
  • Assemblée 59% des nécessiteux ( qui ne sont que 29% de la chambre) contournent la « loi des crêts »
  • Paramétrez sur une case départ l’objet de vos requêtes et découvrez les 75% qui ne sont pas « normaux »! A vos paramètres  sur  « SénatLiens » et « ANLiens » en :
  • A20  (résultats en AF11 : AK18)
  • R15 (résultats sur SousGrp » avec possible recherche de patronymie en R15)

On aurait plus de nécessiteux contraints de « tricher » la loi des crêts » à l’assemblée qu’au Sénat. Est-ce à dire que la cagnotte y est plus sévère? A creuser.

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français »

Tiré de « 200 pensées avant d’aller voter » :

La foi soulève des montagnes, oui : des montagnes d’absurdité.

André Gide (1869 – 1951)

 

(voir plus bas la structure des articles commentés en coloriages)

Der des der

Attaque des Champs-Élysées : certains candidats suspendent leur campagne

C’est foutu. La campagne démarrée de guingois se termine en eau de boudin, parce que daesh l’a voulu…. Qui fait donc la politique en France? Les riches, les patrons, les banquiers, Bruxelles, les politicards, les terroristes (ou plutôt un, dont on tait le nom? C’est nouveau. Habituellement dès que couché, on le cite….Mais là c’est un terrorisme électoral de bonne facture et fracture!)

http://www.france24.com/fr/20170421-attaque-champs-elysees-certains-candidats-suspendent-leur-campagne-presidentielle-france

 

———-

Exercez-vous à la découverte par les chiffres en présidentiels :
au 27/01/2014 – Pénélope n’était pas inscrite au cheptel des « aides familiales accordées aux nécessiteux », tel que transmis à la HAPVP et signé sur l’honneur (avec à la clé les 45 000€ d’amende pour…. – fiche-transparency-fillon
Les politicards sont friands d’affaires. C’est vrai qu’ils s’emmerdent à politiquer, alors autant que ce soit juteux…. Pour que vous aussi vous puissiez jouer, paramétrez ce qui suit : digest-tranparency3
  • en V7 : 14 possibilités
  • en W15 : 11 possibilités
  • en U15 : 9 possibilités
(cellules en jaune) et vous voici avec la possibilité de 1386 tableaux possibles d’analyse. C’est entièrement gratuit (étude en cours des assistants parlementaires : 196 parlementaires analysé sur 925 répertoriés). Il vous suffit d’oser regarder la réalité…. et sans le moindre parti pris, avec le seul souci citoyen au service des citoyens.

———–

je ne voterai pas pour mes bourreaux. La révolte d’un « pupille de la Nation non juif », trop con pour apprécier le bonheur promis par des-put-a-tifs (ne parlons pas des chauves)   (en abrégé : signature-bidon

Français quand vous saurez……que :

Si vous osez bomber la bombe (surtout nucléaire) l’attaque vous visant est autre…. Menacez d’appuyer sur le champignon nucléaire et on vous « coute » mieux et surtout plus longtemps. C’est cela la loi du plus fort… jusqu’à ce que l’on ose lui tenir tête (il est tellement habitué à la veulerie, que ….)

 

….. et avec un peu de recul….

La Corée du Nord, n’est pas un état arabe, susceptible d’être renversé pat intrusion de ses rouages, en quelque saison que ce soit…. Il y a du danger nucléaire dans l’air.

Il est vrai que de façon générale on fait plier ceux qui veulent plier. Les autres. Ce qui est valable au niveau d’un pays, l’est aussi au niveau des individus. Un fort en gueule a toujours peur devant celui qui laisse aboyer et fait passer la caravane.

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

début de la une du jour! (Ici et maintenant et surtout pas ailleurs. Certains, malveillants et mal voyants, risqueraient de se sentir visés et bouderaient!)

Leçons arabes pour la Corée du Nord

Leçons arabes pour la Corée du Nord

En tant qu’Arabe et musulman, je me suis senti à la fois insulté et blessé lors de la lecture de commentaires dans la presse israélienne qui avertissaient les États-Unis contre l’attaque téméraire de la Corée du Nord [RDPC].

Nous, les Arabes, avons été transformés en sacs à main internationaux et terrains d’expérimentation. Nos terres ainsi que le sang et la vie de nos citoyens, sont devenus des cartes de jeu entre les mains de tous les invités. Un nombre toujours croissant de pays lorgnent sur notre territoire et nos ressources, alors que nous sommes déchirés par le sectarisme et que nos médias ont été réduits à des instruments d’incitation à la haine, sous diverses excuses et prétextes, à l’égard d’autres Arabes et musulmans.

Le plan concocté commence généralement par le lancement de campagnes de propagande bien coordonnées et orchestrées axées sur les prétendues armes de destruction massive arabes et le besoin vital pour le monde de les éliminer. Toute tentative de refuser peut alors fournir une base juridique et morale pour les sanctions et autres mesures punitives, y compris l’agression militaire, la dévastation pure et simple et le changement de régime forcé.

Ce n’est pas un hasard si tous les pays arabes qui ont été soumis à une agression dirigée par les États-Unis au cours des dernières années avaient auparavant cédé aux exigences des États-Unis et des Nations Unies en supprimant les «armes de destruction massive», en particulier des munitions chimiques, et en abandonnant toute idée d’acquérir des moyens de dissuasion nucléaire. Mais cette docilité n’a pas garanti leur sécurité. Ils ont ensuite été attaqués ou envahis, ou les deux à la fois.

Corée du Nord 2 20170421

Une fois les États-Unis assurés que ces pays ne possédaient pas d’armes suffisamment puissantes pour se défendre et infliger des pertes sévères à leurs troupes, l’agression et le bombardement pouvaient débuter.

Corée du Nord 3 20170421

L’Irak, la Libye et la Syrie en sont de clairs exemples. Tous ont abandonné leurs arsenaux chimiques et ont coopéré avec des inspecteurs internationaux des armements – que ce soit volontairement, sous la menace d’une action militaire, après avoir été soumis à des raids aériens dévastateurs ou sous la pression d’un embargo étouffant et inhumain.

Une fois Washington assuré que l’Irak avait été débarrassé de toute capacité nucléaire ou chimique, l’invasion pouvait être ordonnée sans délai.

Une fois que Qadhafi ait renoncé aux armes, une révolution contre lui a été inventée de toutes pièces et une résolution du Conseil de sécurité a été promulguée pour protéger les dits révolutionnaires de massacres imminents.

La conspiration soigneusement scénarisée s’est terminée par le renversement du régime et la transformation de la Libye en un état défaillant dominé par une anarchie sanglante, gouverné par des milices en perpétuel conflit et maintenant au bord de la partition.

La Syrie fait face au même scénario. L’action militaire a été brandie et les forces aériennes mobilisées pour l’obliger à liquider ses stocks d’armes chimiques dans le cadre de l’accord conclu en 2013. Puis, il y a deux semaines, sa base militaire de Shueirat a été soumise à un bombardement de missiles de croisière américains suite à une effusion d’indignation internationale sur des accusations non vérifiées selon lesquelles le régime syrien aurait utilisé des armes chimiques à Khan Sheykhoun près d’Idlib.

Corée du Nord 4 20170421

Pourtant, le meurtre cynique de plus de 100 partisans civils syriens du régime, la moitié d’entre eux étant des enfants, alors qu’ils quittaient les villages de Foua et Kafraya dans le cadre d’un accord parrainé par les Nations Unies, n’a suscité aucune indignation. Seul a répondu un écrasant silence en Occident et dans le monde arabe, en particulier dans ces États arabes qui avaient participé à la négociation de l’accord d’évacuation et continuent de financer les auteurs de ce massacre.

Corée du Nord 5 20170421

Les dirigeants de la Corée du Nord auront sans doute pris note de ces expériences arabes sans gloire et de leurs conséquences désastreuses, et ils ont appris la leçon. C’est pourquoi ils n’ont pas mordu à l’hameçon américain et n’ont pas arrêté leurs tests de missiles nucléaires et balistiques. Ils savent très bien qu’ils ont besoin d’une force de dissuasion, et leur dangereuse menace de riposter à toute attaque américaine peut bien leur fournir une protection. Tout aussi important, ils ont des alliés fiables en Chine et en Russie qui ne poignardent pas leurs amis dans le dos, contrairement aux prétendus amis de l’Irak, de la Syrie et de la Libye dans le monde arabe et surtout dans certains états du Golfe.

Corée du Nord 6 20170421

Les États-Unis, quant à eux, frappent les Arabes (et les Afghans) pour envoyer des messages à d’autres. La frappe des missiles à Shueyrat et le lâchage de « la mère de toutes les bombes » en Afghanistan étaient dirigées contre la Corée du Nord et l’Iran.

C’est un état de choses lamentable, un sous-produit de la façon dont le leadership du monde arabe est passé aux mains des États périphériques riches en pétrole qui considèrent les États-Unis comme un allié digne de confiance. Ils risquent d’avoir des raisons d’y réfléchir à nouveau lorsque cet allié les aura réduit à la faillite, comme cela il le fera certainement.

Jusqu’où iront les states, avec la Corée du Nord. On ne la bombarde pas impunément et aveuglement… Faut-il se rallier à la Corée du Nord pour avoir un bouclier anti ricain? Il est vrai que les pays arabes ont été des joués de lobbys implantés et colonisateurs (Israël et sa colonisation, c’est rien à côte de ce que font les apôtres du bien occidentaux. Et comme on dit, maintenant, en France, « tout le monde le fait… voir les « aides familiales à parlementaires nécessiteux en début de page » )

 

Le monde peut-il revenir comme il y a 20 à 30 ans? Après cette escalade que va t-il advenir du monde?

Faut-il nucléariser les différents?

 

http://reseauinternational.net/lecons-arabes-pour-la-coree-du-nord/

 

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine (lequel est en rouge italique) est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet dudit texte….
——
« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:
GrosMots kegiens Février2016

****

 

Un œuf, des rouages… Ils nous ont dessiné le « système »

On nous bassine toute la journée avec ce satané « système ». Tout le monde est contre lui, personne n’en fait partie. Fillon veut le « stupéfier », Le Pen le « dénoncer ». Mélenchon balaie « la caste », Macron pulvérise les « blocages ». On s’y perd. Alors, à la veille du premier tour de la présidentielle, on a demandé à neuf Français de nous dessiner le système.

1/9« Des rouages que seuls les initiés savent bricoler »

  • Émilie, 37 ans, contrôleuse aérienne à Toulouse. Elle hésite entre Hamon et Mélenchon.

     Lorsqu’il est question de “changer le système”, on devrait s’interroger : “Et si c’était l’homme, par nature, qui était corrompu ?” Peut-être que remplacer les rouages ou leur agencement ne change rien : il y en aura toujours qui sauront faire tourner la mécanique à leur profit. »

     

2/9« Des mots que l’on change pour ne pas changer le réel »

 

  • Ali, 66 ans, retraité à Paris. Il votera Mélenchon.

    « J’ai dessiné un théâtre sur la scène duquel les hommes politiques jouent les professeurs de rhétorique. A défaut de transformer la réalité, ils “modernisent” le langage. Ils parlent de “réformes” et de “nécessaires adaptations”, mais ils ne contrôlent plus rien. En coulisses, ce sont les industriels, les patrons d’assurances, les banquiers, qui tirent les ficelles.

     

3/9« Les bonnes places payées par le petit peuple »

  • Sylvie, 62 ans, professeure des écoles en Seine-Saint-Denis. Elle vote à droite. Mais “pas Fillon”.

    « Dessiner le système ? Ça ne va pas être triste ! C’est la magouille généralisée ! En haut, il y a le président, son Premier ministre, les ministres, les sénateurs. Ils piochent dans la caisse, la place est bonne. En bas, il y a le petit peuple qui paie ses impôts.

     

4/9« Un miroir dans lequel chacun voit ce qu’il veut »

 

  • Henry, 27 ans, community manager à Paris. Il hésite entre le vote blanc et Fillon.

    « J’ai dessiné un miroir car pour moi le système est un mot vide de sens dans lequel on est libre d’injecter sa propre définition. Dans le miroir, chacun voit ce qu’il veut. C’est un peu comme le mot “beauf”, tout le monde a sa définition. On est toujours le beauf de quelqu’un. De la même manière, on est toujours “le système” de quelqu’un.

     

5/9« Un flou savamment entretenu pour nous tenir à l’écart »

 

  • Julien, 30 ans, coursier à vélo et entrepreneur à Paris. Il votera Mélenchon.

    « J’ai dessiné à droite ce que le système devrait être et, à gauche, ce qu’il est actuellement. On sait confusément que, au-dessus de nous, il y a la dette, la finance. Quelque chose part en sucette. Mais il est difficile de déterminer qui sont ceux qui décident vraiment.

     

6/9« Un château et un chevalier qui fait la guerre tout seul »

 

  • Sélyne, 33 ans, co-auteure d’un ouvrage sur Nuit Debout. Elle hésite entre Mélenchon et le vote blanc.

    « J’ai dessiné un château fort et un chevalier qui fait des moulinets dans le vide avec son épée. Il brasse du vent. Les politiciens vivent dans un monde qui n’existe plus. Les politiques qui pensent en termes de “système” ou “antisystème” appartiennent à la même caste. Ils habitent le même château fort.

     

7/9« Un œuf duquel sortent toutes les personnes au pouvoir »

 

  • Anthony, 32 ans, étudiant dans le commerce de l’art à Paris. Il hésite à voter Mélenchon ou Macron.

    « J’ai dessiné un œuf. Les politiques sont tous, ou presque, issus du même œuf. Ils ont suivi le même parcours et, à peu de chose près, ont la même façon de penser. Ils essaient de se démarquer mais n’y arrivent pas.

     

8/9« Un brouillard qu’on traverse par des voies détournées »

 

  • Anne-Thérèse, 23 ans, aide médico-psychologique à Saint-Brieuc. Elle ne sait pas pour qui voter, mais sait qu’elle ne votera pas Le Pen.

    « J’ai dessiné un point d’interrogation car le système est un brouillard qui n’est jamais éclairci. Le système, c’est ce à quoi je me suis confrontée lorsque j’ai quitté mon premier boulot. Je me suis retrouvée à Pôle emploi, mais ça ne servait à rien…

9/9« Un restaurant où se rencontrent élus et lobbyistes »

 

  • Billel, 35 ans, chauffeur VTC et délégué syndical. Il votera Mélenchon.

    « J’ai dessiné un lobbyiste et un politique car je suis chauffeur VTC et j’ai vu ce qui s’est passé avec la loi Grandguillaume, qui encadre notre profession. Les plateformes ont tout fait pour que ce texte ne passe pas. Les sociétés ont même invité des députés dans un restaurant de luxe.

 

Personne pour « dessine moi un mouton »! Et pourtant, tous, nous cherchons le bon pasteur….

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/presidentielle-2017/20170420.OBS8268/un-uf-des-rouages-un-miroir-ils-nous-ont-dessine-le-systeme.html

 

****

 

“Prêtre”, “prophète” ou “roi”: à quel type de chef correspond votre candidat?

Dans son essai « Le temps des chefs est venu », le Saint-Cyrien François Bert propose une analyse originale du paysage politique français. En quête de chefs sachant commander, catégorie dans laquelle on ne saurait ranger De Gaulle, la France risque de se donner à un « vendeur » ou à un « prophète ».

SIPA. 00799777_000002

 

Dans votre essai Le temps des chefs est venu (Amazon, 2017), vous classez nos présidents de la République en trois catégories : rois, prophètes et prêtres (ou vendeurs). Pouvez-vous nous expliquer cette typologie, exemples à l’appui ?

 

Depuis la Révolution française, notre monde politique a pris deux travers : d’une part il a remplacé l’intelligence de l’action, qui s’essoufflait, par l’intelligence du discours : on ne cherche pas tant à faire évoluer les modalités de l’action qu’à créer des idées pour se distinguer (logique des partis); d’autre part il nage avec certitude, comme la société civile d’ailleurs, dans une culture de l’ «acquis » : tout est possible à partir du moment où j’en ai l’idée, l’ai décidé, souhaite l’apprendre, etc.

Je m’inscris en faux de cette logique : nous souffrons précisément d’un manque de traduction opérationnelle des idées politiques et, derrière, du personnel apte à le faire. J’aborde les personnalités par l’ « inné » : pour moi nous sommes tous « prêtres, prophètes et rois » mais il y a bien des « prêtres », des « prophètes » et des « rois ». Leur rapport à l’action est différent et par conséquent leur légitimité à être de bons présidents dans la durée aussi.

Prenons les choses dans l’ordre. Qu’est-ce qu’un « prêtre » (ou « vendeur ») en politique ?

Le « prêtre » ou « relationnel » a d’abord l’intelligence de l’interaction. Il se nourrit de la quantité des échanges qu’il a avec les personnes car c’est un producteur de lien. C’est un bon candidat, pas un chef. Dès qu’il est élu, son métier change : il ne s’agit plus d’interagir mais d’agir, plus d’avoir sans cesse autour de soi des gens à convaincre ou à séduire mais une solitude à habiter dans le silence pour savoir décider. Et c’est là que le bât blesse… Dès lors, il n’y a plus d’autre possibilité que de s’en sortir en transformant la vente en communication. Vous aurez reconnu dans cette personnalité Chirac, Sarkozy et Hollande.

Quid des « prophètes » ?

Le « prophète » ou « cérébral » a d’abord l’intelligence du contenu. L’échange pour lui est l’occasion de montrer son savoir ou de se faire reconnaître sur ses idées. Leur densité, leur exhaustivité parfois, peuvent être intéressantes à tête reposée. La difficulté commence quand il s’agit de les confronter à la réalité évolutive et bousculée du terrain car, comme on dit dans l’Armée, « le premier mort de la guerre c’est le plan ». Il ne s’agit plus d’avoir raison sur le fond mais dans l’action, plus de décliner un plan ou de faire passer en force une idée mais des discerner pour écouter les signes des temps, coller à la réalité et traverser les événements : c’est là que les prophètes se font dépasser et font des dégâts. Nous en avons eu deux : De Gaulle et Giscard.

Et les « rois » ?

Le « roi » ou « chef naturel » a d’abord l’intelligence des contextes. L’échange comme la connaissance sont pour lui naturellement subordonnés à l’intelligence de la mission. Il ne cherche pas à produire du contenu ou de l’interaction mais de la décision. Son activité mentale et en entonnoir vers l’action et, si j’ose dire, « à ressort » : tout excès de contenu et toute logique affective sont sans cesse ramenés à ce en quoi ils s’inscrivent dans le contexte et la poursuite de la mission. Un roi est par nature en retrait. C’est un introverti dont l’activité principale est le discernement. Il prend son relief au contact des événements et se montre vite enclin à laisser de côté toute idéologie pour se mettre à l’écoute de ce que le réel lui impose. Nous avons eu deux « rois » : Pompidou et Mitterrand.

Fondateur de la Ve République et homme à poigne s’il en est, De Gaulle est devenu la figure consensuelle du rassembleur que plusieurs candidats invoquent (Asselineau, Dupont-Aignan, Le Pen). Pourquoi n’y voyez-vous pas un chef ?

 De Gaulle est un nain à côté de Clovis, Charlemagne, Saint-Louis, Charles V, Louis XI, Henri IV, Louis XIV, Clémenceau pour ne citer qu’eux.

L’intelligence de discernement qui permet de prendre la mesure de chaque contexte pour décider de la meilleure façon possible. Le « patron » d’un chef d’État ce ne sont pas ses propres idées mais la réalité du terrain dans un monde qui ne cesse de bouger.

Le général De Gaulle est à l’opposé de cela : il attend que les contextes rejoignent ses idées et ne sait plus faire, sinon. En 1940 et dans les années 60, au moment où la France cherchait à avoir une ses voix singulière, il se produit un alignement opportun avec « sa certaine idée de la France » qui lui permet de jouer un rôle certain, qu’on ne peut pas lui enlever. Mais dès que les contextes sont désalignés de ses idées, il est dépassé : en 46 avec les communistes, pendant la guerre d’Algérie, en 68-69. Pendant la guerre, il fait échouer au détriment de l’unité de la France quatre ralliements majeurs : Darlan, Giraud, Pucheu, Auphan.

De Fillon à Hamon, parmi les candidats à la présidentielle de 2017, y a-t-il surabondance de « vendeurs » et de « prophètes » ?

Nous avons chez les principaux candidats un cocktail bien particulier, duquel aucun leader n’émerge réellement.

  • Nous avons trois « prophètes » (Macron, Hamon, Mélenchon),
  • un « prêtre » (Marine Le Pen)
  • et un « roi » (Fillon ; « roi en réaction » c’est-à-dire chef en second : il sait décider et tenir la barre dans l’adversité mais il est fragile et influençable dans la vision).

Les chefs ont disparu de l’échiquier politique car le transfert qui s’est fait depuis la Révolution sur le débat d’idées puis la logique émotionnelle des médias a propulsé sur le devant de la scène ceux qui en sont les meilleurs professionnels : les idéologues et les vendeurs. Un chef attend que l’événement le convoque car il tire sa légitimité de l’action et non pas du discours. Il se met donc en retrait de la vie politique tant que la crise ne l’a pas appelé. Si la politique est une jungle nous pouvons dire que nous avons aujourd’hui une alliance improbable de Tartarins (vendeurs d’aventure) et de botanistes (experts hors-sol)… et pas d’aventuriers.

 

La véritable hiérarchie : prophète, prêtre et enfin roi de droit divin. Sans les deux premiers, il n’est rien… Et avec aussi.

 

http://www.causeur.fr/de-gaulle-francois-bert-fillon-macron-43844.html

 

*****

 

 

 

 

***

 

 

Comment les sous-marins «trous noirs» de la Corée du Nord menacent les États-Unis

Les États-Unis ne doivent pas sous-estimer les forces armées de la Corée du Nord, et surtout sa flotte sous-marine qui, en cas de guerre sur la péninsule coréenne, serait capable de sérieusement endommager les navires américains et sud-coréens, estime la revue américaine The National Interest.

 

Si une guerre sur la péninsule coréenne éclatait, les navires des États-Unis et de leurs alliés devraient rester à l’écart de ses côtes, sinon ils courraient le risque d’être coulés par les sous-marins nord-coréen, avertissent des experts questionnés par The National Interest.

Outre des mini-sous-marins qui représentent l’une des plus grandes menaces pour la marine des États-Unis et de la Corée du Sud, Pyongyang a une grande flotte de sous-marins conventionnels, qui sont, eux aussi, très dangereux pour les navires ennemis.

Selon le rapport publié en 2014 par le ministère sud-coréen de la Défense, la flotte sous-marine de Pyongyang compte près de 70 sous-marins et submersibles dont trois dizaines de sous-marins soviétiques à propulsion diesel qui sont appelés « les trous noir ». 

Pourtant, ce ne sont pas les sous-marins que les États-Unis et leurs alliés doivent redouter le plus, mais la motivation du peuple nord-coréen.

« Il faut surtout parler de la motivation des gens et non d’une flotte forte ou redoutable. Tout au long de son histoire, la Corée du Nord s’est préparée à affronter le terrorisme international représenté par les États-Unis. Une attaque américaine contre leur pays est le plus grand cadeau pour les Nord-Coréens. C’est ce qui donne un sens à leur vie. Par conséquent, le niveau de formation et la motivation des Nord-Coréens leur permettent d’être un adversaire redoutable. Ces gens vont aller jusqu’au bout », conclut un expert militaire russe, le capitaine Dmitri Litovkin.

 

Il est venu le temps des sous-marins kamikazes… Comment s’appellera le nouvel Perle à rebours?

On traite, apparemment, avec plus d’égards la Corée du Nord que les pays arabes….. Il est vrai que ces derniers n’avaient rien de nucléaires tout au plus étaient ils atomisés par les capitalistes occidentaux, généreux dispensateurs de crédits pour acheter leurs produits « made in occident ».

Si Hussein, Kadhafi, et autres leaders avaient eu une bombinette, eussions nous agi de la sorte?

 

https://fr.sputniknews.com/international/201704201030995970-coree-du-nord-sous-marins/

 

 

Attaque des Champs-Élysées : « l’identité de l’attaquant est connue et a été vérifiée » (procureur)  21/04/2017

Attaque des Champs-Élysées : "l'identité de l'attaquant est connue et a été vérifiée" (procureur)

« L’identité de l’attaquant » qui a tué un policier et en a blessé deux autres jeudi soir sur les Champs-Elysées « est connue et a été vérifiée », a annoncé le procureur de la République de Paris, François Molins.
S’exprimant devant la presse près du lieu de l’attaque, il s’est refusé à donner l’identité de cet homme, en raison des nécessités de l’enquête. Des perquisitions et investigations sont en cours pour établir « s’il a bénéficié ou pas de complicités », a poursuivi M. Molins, qui donnera un point presse vendredi dans la journée.(habituellement, à peine tué le nom du terroriste est donné en pâture….)

 

L’assaillant à l’origine de la fusillade qui a coûté la vie à un policier jeudi soir sur les Champs-Élysées était visé par une enquête antiterroriste pour avoir manifesté son intention de tuer des policiers, a-t-on appris de sources proches de l’enquête. (il est vrai que donner son nom, servirait à accabler les pouvoirs de sa liberté, malgré le poids des charges…. Mais sans nom n’est-ce pas un aveu d’incapacité)
Une perquisition était en cours dans le nuit de jeudi à vendredi en Seine-et-Marne au domicile de cet homme, un Français de 39 ans. Il s’agit du titulaire de la carte grise du véhicule utilisé pour l’attaque. L’assaillant a été abattu par la police au cours de la fusillade.

Le suspect de l’attaque avait été condamné en février 2005 à quinze ans de réclusion pour trois tentatives d’homicide volontaire, dont deux visant des policiers. Il avait reconnu les faits lors de son procès en appel. En première instance en 2003 devant une cour d’assises, il avait été condamné à 20 ans de réclusion criminelle.
Son procès trouvait son origine dans une course-poursuite en 2001. Alors qu’il circulait au volant d’une voiture volée, armé d’un revolver, il avait percuté un véhicule conduit par deux jeunes frères, l’un d’eux étant élève gardien de la paix. (il a donc fait son temps de prison terrestre. Il est maintenant au paradis d’allah – claire fontaine)
Le chauffard avait pris la fuite à pied avant d’être rattrapé par le conducteur de la voiture percutée et son frère muni d’un brassard « police ». Le chauffard avait tiré deux balles, les blessant grièvement au thorax. Il avait été arrêté peu après et placé en garde à vue sous un faux nom.
Deux jours plus tard, il avait grièvement blessé un policier qui le sortait de sa cellule et dont il avait saisi l’arme, faisant feu à plusieurs reprises.

 

Encore un attentat déjoué : un mort et 3 blessés. Le carnage eut pu être pire….. C’est donc en cela qu’il est déjoué. tellement déjoué que le pouvoir ne juge pas utile de donner le nom. Que nous cache t-on?

Faut-il garder en l’état un état d’urgence qui ne peut empêcher (Nice, église du Rouvray, militaire de Paris, attentat déjoué de Marseille, et maintenant Paris….) quoique ce soit. (était-ce les terroristes qui étaient visés?) C’est quand l’attentat déjoué contre Hollande…. ne serait que pour finir un quinquennat d’apothé-ose? Et quelle sera la prochaine cible présidentielle? Réponse partielle et à mi-distance, ce dimanche 23 Avril 2017 à 20H dans le fond et la vase des urnes

 

http://www.alterinfo.net/notes/Attaque-des-Champs-Elysees-l-identite-de-l-attaquant-est-connue-et-a-ete-verifiee-procureur_b12445266.html

 

*****

Les présidentielles, comme si vous y étiez et quoique l’on en dise ou pas :
  1. E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un cap’tain défunt et défaut) : vrp-fillon-f-ump (ses premiers maux) et http://wp.me/p4Im0Q-1nR (ses derniers mots, incapable…..s)
  2. La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés » (pour Peuple dépité)
  3. « Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) – http://wp.me/p4Im0Q-141
en savoir plus, beaucoup plus :il-etait-une-fois-2017
La guerre des vieux jeunes premiers (en finale de lutte) :
  1. Fillon fillon-putatif   et fiche-transparency-fillon  Toujours en primaire avec lui-même, après l’officielle des spectacles
  2. Valls – valls-putatif  Exit Valls, place à Hamon…. il va nous faire le coup de tous-en-Khamon
Bientôt il ne va plus rester que Hamon (mais restera t-il vraiment s’il est le seul à oser….?)! Faut-il, dès lors voter s’il est le seul compétiteur? – 14 – Patrimoine 2014 – Benoit Hamonfiche-transparency-hamon

…..

La révolution citoyenne se tire… ailleurs (en maroquins)  :
« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :

http://wp.me/p4Im0Q-141

 

….

FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?
Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

  • Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –  13/12/2016   160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom. Cazeneuve promu premier ministre a devancé l’avenir en faisant voter, au 13/12/2016, une prolongation anticipée, de 3 mois supplémentaires jusqu’au 15/06/2017 (entre les deux tours des législatives et sans possibilité de modifier quoique ce soit et pour qui que ce soit)
  • Dernière nouvelle. Le pouvoir s’affole et n’attend pas l’échéance programmée du 26/01/2016. Cazeneuve, à peine promu 1er ministre, fait voter . Quelle fin de mandat pitoyable…. avec un état en urgence d’impossibilité à se réformer… et demain ne s’annonce guère mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011

…..

L’état en urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi 13, réputé jour de chance… Pour qui?) au :

(partie visible de l’ice-berg appelée à disparaître, dès la levée de l’embargo liberticide, à usage, exclusif, des seules libertés des citoyens et non  des terroristes…qui s’en battent l’œil La preuve par Nice.)
État d’urgence ordinaire et « normale » : 
Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant! Prolongation, avant la date de fin, et à nouveau pour 6 mois jusqu’à l’installation du nouveau pouvoir (Acte 1 de Cazeneuve, nouveau premier ministre….)

 ……….

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé
L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)
Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)
un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)
Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout (et pas seulement la nuit). Il n’est que temps, déjà, en 2017!

 

 

 

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)
Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!
Il est vrai que c’est tellement banal qu’un état d’urgence…..
  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils oserons nous demander (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état c’est l’état d’urgence. L’urgence du peuple c’est de virer tous les urgentistes…..  2 Programmes diamétralement opposés)

 

……

De la constitution de l’état d’urgence abusif :
Article 21 Préambule de la constitution :
    • « Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »
  • (En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple! et non les ersatz du pouvoir
en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

…..

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici….

………

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!
Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..
Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

…. au 15/07/2017 – et Valls corollaire du 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force, après Hamon…..

 

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgence

Publicités