-

ripoublique

De Gaulle – Fillon…. la seule similitude est d’être, soit-disant, chrétien. Pour le second c’est un vernis qui masque sa démesure et ne fait et fera pas longtemps illusion…. (by keg – 28/02/2017)

Publié le

Le choix du jour : «de Gaulle-de Gaulle» ou  «Fillon-de Gaulle»

en comparant les deux :

  • Sénat 42% des nécessiteux (qui ne sont que 17% de la chambre)  contournent la « loi des crêts »
  • Assemblée 59% des nécessiteux ( qui ne sont que 29% de la chambre) contournent la « loi des crêts »

On aurait plus de nécessiteux contraints de « tricher » la loi des crêts » à l’assemblée qu’au Sénat. Est-ce à dire que la cagnotte y est plus sévère? A creuser.

  • Paramétrez sur une case départ l’objet de vos requêtes et découvrez les 75% qui ne sont pas « normaux »! A vos paramètres  sur  « SénatLiens » et « ANLiens » en :
  • A20  (résultats en AF11 : AK18)
  • R15 (résultats sur SousGrp » avec possible recherche de patronymie en R15)

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français »

Tiré de « 200 pensées avant d’aller voter » :

« Ce n’est qu’en en payant pas ses factures qu’on peut espérer vivre dans la mémoire des classes marchandes. »

Oscar Wilde (1854 – 1900)

Der des der

Affaires d’emplois fictifs : « Il faut accepter le contrôle des enveloppes parlementaires »

Il est scandaleux d’entendre : « tout le monde le fait! » et « cet argent – celui des assistants parlementaires – m’appartient et j’en fais ce que je veux… ». Et ceux là se disent démocrates! La Démocratie (la vraie, celle du Peuple et non celle des élus) est insoluble en ripoublique.

http://www.france24.com/fr/20170322-france-affaire-le-roux-fillon-anticor-eric-alt-plus-controle-parlement-attaches-parlementai

 

———-

Exercez-vous à la découverte par les chiffres en présidentiels :
au 27/01/2014 – Pénélope n’était pas inscrite au cheptel des « aides familiales accordées aux nécessiteux », tel que transmis à la HAPVP et signé sur l’honneur (avec à la clé les 45 000€ d’amende pour…. – fiche-transparency-fillon
Les politicards sont friands d’affaires. C’est vrai qu’ils s’emmerdent à politiquer, alors autant que ce soit juteux…. Pour que vous aussi vous puissiez jouer, paramétrez ce qui suit : digest-tranparency3
  • en V7 : 14 possibilités
  • en W15 : 11 possibilités
  • en U15 : 9 possibilités
(cellules en jaune) et vous voici avec la possibilité de 1386 tableaux possibles d’analyse. C’est entièrement gratuit (étude en cours des assistants parlementaires : 196 parlementaires analysé sur 925 répertoriés). Il vous suffit d’oser regarder la réalité…. et sans le moindre parti pris, avec le seul souci citoyen au service des citoyens.

———–

je ne voterai pas pour mes bourreaux. La révolte d’un « pupille de la Nation non juif », trop con pour apprécier le bonheur promis par des-put-a-tifs (ne parlons pas des chauves)   (en abrégé : signature-bidon

Français quand vous saurez……que :

Être de Gaulle c’est être différent de tout ce que sont nos politicards actuels. Nos politiques devraient tenter d’essayer d’être eux,-mêmes véritablement et non derrière des oripeaux de luxe et sur mesure et des montres de prestiges. Si tous atteignaient à la simplicité d’un jean Lassalle, la France profonde irait peut-être un peu mieux!

 

….. et avec un peu de recul….

N’est pas de Gaulle qui veut. Il ne suffit surtout pas de se dire gaulliste. Tous ceux qui s’en revendiquent n’atteignent pas à sa cheville. C’est une chose de se dire gaulliste (il y a, c’est vrai, un héritage à récupérer pour son seul intérêt personnel….), c’en est une autre d’être effectivement gaulliste. de Gaulle est, reste et restera inimitable… Toute imitation sera vouée à la défaite.

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

 

De Gaulle, Fillon: d’une inculpation l’autre?  –  Quand l’histoire bégaie

degaulle fillon daech vichy

De Gaulle à Tunis, 1943. Wikipedia

« Qui imagine un seul instant le général de Gaulle mis en examen ? » En lançant ces mots, François Fillon commettait deux erreurs : une erreur tactique parce qu’il n’imaginait pas la manœuvre qui allait le prendre à revers et une erreur historique parce que le général de Gaulle fut réellement inculpé et condamné. Certes, nous pouvons dire, rétrospectivement, qu’il y avait de la grandeur dans l’insubordination du général qui a permis le retour de la France dans le concert stratégique des Nations et nous ne nierons pas qu’il y a quelque chose de dérisoire dans les fautes, pour l’instant supposées, du candidat à sa succession. Un premier constat qui ne permet pas de les rapprocher. Et pourtant, tout comme l’histoire a réhabilité le général, pouvons-nous affirmer qu’elle ne réhabilitera pas le candidat ?
Fillon : “Je n’ai jamais rêvé être président de… par publicsenat

La dimension stratégique de cette présidentielle

« A quoi tient l’empire du politique ? Une cabale de cour, une intrigue de conseil, un mouvement d’assemblée le lui arrache dans l’instant » écrit-il dans Le fil de l’épée.

Le rebelle doit être condamné

Le gouvernement Pétain ne peut supporter cette rébellion. Le 4 juillet 1940, un conseil de guerre réuni au Palais de Justice de Toulouse le juge pour « refus d’obéissance et incitation des militaires à la désobéissance » et le condamne à quatre ans d’emprisonnement et à cent francs d’amende. Un jugement insuffisant pour le gouvernement qui veut éliminer ce gêneur. Il le fait inculper2 et juger par contumace par une cour martiale réunie à Clermont-Ferrand le 2 août 1940. Elle le condamne « à la peine de mort, à la dégradation militaire et à la confiscation de tous ses biens présents  et à venir (comment dès lors où c’est la mort, envisager des biens post mortem. Cela ne tournait déjà pas rond. On comprend dès lors aux aberrations actuelles), ainsi qu’aux frais envers l’État, pour trahison, atteinte à la sûreté extérieure de l’État, et désertion en temps de guerre ».

Comme nos parents et grands-parents, nous vivons dans « une drôle de guerre » : notre armée guerroie sur deux continents, patrouille même dans nos rues et y fait usage de ses armes ; notre police s’épuise à surveiller mille et un « radicalisés » en en laissant d’ailleurs autant « sous les radars »3; nos démocraties se lézardent, laissant le vent mauvais de l’islamisme se glisser dans nos cités ; des émeutes secouent régulièrement nos territoires perdus ou plutôt les territoires dans lesquels nous laissons en perdition des populations que l’État devrait protéger ; des peuples au Proche-Orient, en Asie, en Afrique vivent dans la peur de l’idéologie islamiste ; le projet Europe vacille ; l’allié turc se dérobe à ses obligations dans la lutte contre l’État islamique puis accuse des dirigeants européens de « nazis ».

La diversion des clercs

Mais la France, ses « clercs », son peuple se passionnent pour les costumes des candidats à la présidentielle, les robots comme futurs distributeurs de « cash », la mise sous perfusion financière universelle. Tout cela ressemble furieusement à une version modernisée de « Tout va très bien, madame la marquise » qui enjolivait les années 1930. Assurément, il n’y a pas lieu de s’alarmer, « nous vaincrons parce que nous sommes les plus forts », comme le proclamait déjà Paul Reynaud en 1939 (Mais il n’ y a plus de ligne Siegfried à conquérir!).

Dans ce climat, un candidat à la présidence, un seul, semble troubler la fête. Il parle de Vaincre le Totalitarisme islamique, d’approfondir et diversifier notre politique étrangère au regard de nos intérêts et de notre sécurité et non de nos passions passagères. Est-ce un nouveau « rebelle » ? Un factieux ou un résistant en puissance ? Faut-il le faire taire ?

 

Fillon le de Gaulle moderne. A un détail près, Charles n’employait pas tante Yvonne dans des « aides familiales à parlementaires nécessiteux » . Elle ne lui aurait pas laissé la liberté, avec ou sans elle, de contourner la loi « des crêts »….

Fillon le sauveur de la France réduite aux caquets de sa famille., C’est vrai que chacune de nos familles c’est un morceau de la France. Pour de Gaulle, la France était sa famille et non sa famille était la France. Et ils étaient tous deux chrétiens… Mais l’un est plus représentatif que l’autre. Lequel?  S’il m’appelaient, aujourd’hui, sur leur chemin de croix, il en est un que j’abandonnerai… volontiers! Il est des appels du 18 Juin, auxquels ne pas souscrire….

Pour s’en convaincre :

en comparant les deux :

  • Sénat 42% des nécessiteux (qui ne sont que 17% de la chambre)  contournent la « loi des crêts »
  • Assemblée 59% des nécessiteux ( qui ne sont que 29% de la chambre) contournent la « loi des crêts »

On aurait plus de nécessiteux contraints de « tricher » la loi des crêts » à l’assemblée qu’au Sénat. Est-ce à dire que la cagnotte y est plus sévère? A creuser.

  • Paramétrez sur une case départ l’objet de vos requêtes et découvrez les 75% qui ne sont pas « normaux »! A vos paramètres  sur  « SénatLiens » et « ANLiens » en :
  • A20  (résultats en AF11 : AK18)
  • R15 (résultats sur SousGrp » avec possible recherche de patronymie en R15)

 

http://www.causeur.fr/de-gaulle-fillon-islam-guerre-presidentielle-43345.html

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….
——
« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:
GrosMots kegiens Février2016

****

 

Penelope Fillon convoquée chez les juges : les trois possibles délits

Penelope Fillon convoquée chez les juges : les trois possibles délits
Selon le Journal du dimanche, Pénélope Fillon risquerait une triple mise en examen. (Lionel BONAVENTURE / AFP)

L’épouse du candidat de la droite, qui devrait être reçue par les juges ce mardi, risque une triple mise en examen.

 

Depuis les différentes révélations qui ont ponctué la campagne de son mari, Penelope Fillon « n’oserait plus sortir de chez elle », raconte un proche du couple au « Journal du Dimanche ».

L’exercice s’annonce d’ores et déjà compliqué : elle risquerait une triple mise en examen, selon le « JDD »

Recel de détournement de fonds publics

Le premier chef de mise en examen envisagé, le recel de détournement de fonds publics, correspond à ses emplois d’assistante parlementaire payés par l’Assemblée. Le « Canard enchaîné » révélait en janvier dernier que Penelope Fillon aurait été rémunérée pendant huit ans comme attachée parlementaire de son mari ou de son suppléant.

Problème : ses collègues ne se souviennent pas de son activité. Elle aurait ainsi touché au total 500.000 euros bruts pour un emploi soupçonné d’être fictif. Au lendemain des révélations du journal, une enquête avait été ouverte par le parquet financier. (à l’avenir il faudra embaucher des collègues qui ont de la mémoire et surtout la mémoire du patron et accessoirement de son épouse. Cela va né »cessiter une formation. D’ici à ce que les parlementaires demandent la priser en charge de cette formation pat le Peuple….)

On a retrouvé le contrat de Penelope Fillon

Recel d’abus de bien sociaux

Autre chef de mise en examen possible : le recel d’abus de bien sociaux, qui correspond à son emploi à la « Revue des deux mondes ». Le « Canard enchaîné » révélait également en janvier dernier que Penelope Fillon aurait été rémunérée 5.000 euros bruts mensuels par la revue littéraire entre mai 2012 et décembre 2013. Là encore, les enquêteurs s’interrogent sur la réalité de cet emploi. Le propriétaire de ce média est un ami de longue date de François Fillon, Marc Ladreit de Lacharrière, qui a été décoré de la grand-croix de la Légion d’honneur par l’ancien Premier ministre lui-même. (qui se souvient de l’affaire de la légion d’honneur du gendre d’un président…. Déjà)

Recel d’escroquerie aggravée

Il s’agit du plus récent volet de l’affaire. Cela fait suite au réquisitoire supplétif pris par le parquet, après la découverte à l’Assemblée d’un document suspect. Les enquêteurs ont pu se saisir de nouveaux documents, lors d’une deuxième perquisition menée courant mars à l’Assemblée nationale. Des feuilles signées par Penelope Fillon, précisant différents calculs d’heures travaillées ont pu être saisies (et la cagnotte du Sénat-ump?).

Alors qu’une première mention de « 14 heures » (c’est peu…. 3587€ de l’Heure… et ne fait que 6€ de la minute…. pas cher pour une minute chez un notaire-notable. De plus son smig à elle n’est que de 241 minutes mois, soit  4H, une demi journée. Qu’est-ce qui est fictif, le temps de travail légal ou le travail?) de travail mensuel à la « Revue des deux mondes » était indiquée dans un document officiel, les enquêteurs découvrent lors d’une deuxième perquisition, un « brouillon » de ce document officiel sur lequel était finalement inscrit « 30 heures » de travail. Une tentative de justifier a posteriori les salaires versés à l’épouse du candidat ? Pour le parquet national financier, ces indications pourraient être susceptibles de constituer des infractions de faux et d’escroquerie aggravée. 

 

Inouï, monsieur à l’élysée, madame à la Santé…/ Même Ubu n’eut pu rêver telle situation… Mais Monsieur pourra toujours la gracier – promotion du 14 Juillet avec légion d’honneur pour préjudice pour la France. Il est des smic différents du légal. Mais pour ces gens là qu’est-ce qui est légal (si ce n’est ce qu’il décrètent ou votent en lois et qui les exonèrent)

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/presidentielle-2017/20170327.OBS7172/penelope-fillon-convoquee-chez-les-juges-les-trois-possibles-delits.html

 

****

 

 

 

*****

 

Défiance envers les médias : pourquoi un tel discrédit ?

Défiance envers les médias : pourquoi un tel discrédit ?

 

« J’ai toujours dénoncé l’interpénétration qui existait entre le pouvoir politique et le pouvoir médiatique, explique-t-il, mais de façon mesurée car vous ne pouvez pas attaquer de front ceux qui sont beaucoup plus puissants que vous sinon ils vous écrasent ! Je l’ai dénoncé dans des journaux comme Télé Star, Télé 7 jours. Cela m’a valu de perdre le journal de 20 heures sur TF1 au moment où il y a eu la grande manifestation (1984) en faveur de l’école libre parce que j’avais fait mon métier de journaliste ! »

Une défiance envers les médias, conséquence de la mainmise des milliardaires

Il est un fait que si Radio France (France Inter, France Info) et France Télévision appartiennent à l’Etat,

les « grands patrons » sont propriétaires de la plupart des gros médias dans le pays.

  • Bouygues détient TF1, LCI et TMC ;
  • Dassault possède le groupe le Figaro ;
  • Patrick Drahi est propriétaire du journal Libération et de l’Express ;(faiseur du produit politique Macron, en juste retour de noces)
  • quant à BFMTV et RMC, ces deux médias sont entre les mains d’Alain Weill, actionnaire majoritaire du groupe NextradioTV.
  • Il faut également compter sur Vincent Bolloré, Bernard Arnault ou Arnaud Lagardère. Des banques telles que le Crédit Agricole et le Crédit Mutuel détiennent également des parts importantes dans la presse régionale notamment.

Effondrement de la culture générale et « gauchisation de la pensée »

Pour Ivan Rioufol, essayiste et journaliste au Figaro, il faut admettre que « les journalistes sont tous formatés. Je suis surpris de constater que les journalistes qui sortent des écoles n’ont pas d’esprit critique ». Robert Werner, ancien rédacteur en chef à TF1 – pourfendeur de l’énergie éolienne, voir notre reportage « Energie éolienne, la grande escroquerie » – estime lui que « la culture générale de la part de la grande majorité des journalistes laisse pleinement à désirer. Parlez-leur de la Saint Barthélémy, parlez-leur des guerres de Vendée, c’est le vide » !

Et là-dessus, connectez le décodex de tels médias juges et parti de ce qui est bien et surtout mal en dehors d’eux…. et vous avez http://wp.me/p4Im0Q-1wC  alias le « décodex-mondealisé » et ses subalternes (juge et parti de la bien journalisée ou journalistique hors de laquelle point d’investigation. C’est beau, très beau la neutralité de jugement…. Mais on en est tellement loin au jeu du  « juge et partie » confondu.
Et dire qu’il fut un temps où le journalisme était le quatrième pouvoir!

 

http://reseauinternational.net/defiance-envers-les-medias-pourquoi-un-tel-discredit/

 

***

 

Contenus antisémites sur Youtube: une perte estimée à 750 millions d’euros

Le géant d’Internet Youtube pourrait perdre 750 million d’euros. La raison? La suspension des contrats avec plusieurs gros annonceurs américains et européens, tels que AT&T, Verizon, The Guardian ou Volkswagen, causée par des contenus antisémites.

 

Avec plus de 250 sociétés qui ont pris la décision de mettre un terme à leur collaboration avec Youtube à cause des contenus antisémites placés près de la publicité de ces marques, le géant d’Internet pourrait perdre jusqu’à 750 millions d’euros, a annoncé The Independent, citant Eric Schiffer, l’un des experts de Nomura Instinet, un courtier en actions américain.

Le scandale publicitaire a débuté au Royaume-Uni il y a une semaine après la publication d’un article du Times annonçant que des publicités de grandes marques et d’organisations officielles étaient associées, surtout sur Youtube, à des contenus antisémites.

Plusieurs annonceurs britanniques ont pris la décision de mettre un terme à leur collaboration avec Youtube. Le boycott s’étend désormais aux États-Unis.

Pour rappel, la publicité « programmatique » est régulée de manière automatisée par des logiciels. Les annonceurs choisissent habituellement des mots-clés qui permettent de filtrer les contenus qui diffusent leurs publicités.

 

La pub fait la pluie et le beau temps. La pub nous esclavage, la pub nous contraint. Et là qui osera porter plainte pour harcèlement, pour intrusions intempestives, pour matraquages abusifs….. Ne sommes nous pas rendus au point où la pub tue la pub. J’ai pris une règle de conduite… Je boycotte tous les produits de la pub. Je n’ai pas envie de financer mon « imbécilisation (*)…. « 

La pub envahit même la sphère politique. Au plus c’est crade au plus on nous vend de la merde politisée…. Heureusement il y a des produits blanchisseurs, comme pour l’argent sale. La preuve tout anti est sanctionné par le nerf de la guerre qui n’est plus l’argent mais la pub, sans laquelle (pensée unique) aucun média ne peut vivre. Ils ne vendent plus de l’info, mais de la réclame…. les aides de l’état sont une mendicité….

 

https://fr.sputniknews.com/international/201703271030646546-Contenus-antisemites-sur-Youtube-perte-estime-750-millions-euros/

 

*****

 

 Et vous, êtes-vous sondé ? Le billet d’Hubert !!

Dès lors, il faut draper de respectabilité cette « machine de guerre ». Quoi de mieux que de légiférer ? Les Français adôôôôôrent être encadrés par des textes et, ça tombe bien, nos parlementaires, quant à eux, adôôôôôrent avoir un texte portant leur nom.
Ce que l’on ne voit pas…

La visite attentive du site Internet de la commission des sondages est passionnante. Bien évidemment, celle-ci rappelle tout d’abord que la Loi fondatrice de 1977 « a pour objet d’empêcher que la publication de sondages électoraux vienne influencer ou perturber la libre détermination du corps électoral ».

Mais c’est un extrait du communiqué de la commission en date du 16 mars 2017 qui retient mon attention : « La commission indique que, depuis sa modification par la loi du 25 avril 2016, la loi sur les sondages s’applique à tous les sondages d’opinion diffusés ou rendus publics, portant sur des sujets liés, de manière directe ou indirecte, au débat électoral. Elle exerce son contrôle, non seulement sur les sondages qui portent sur les intentions de vote des électeurs et leurs motivations, mais aussi sur ceux qui sont relatifs à la popularité des hommes politiques, aux opinions exprimées à l’égard des candidats, des partis ou groupements politiques ou plus généralement à l’égard des sujets liés à la campagne électorale. »

En effet, il me revient en mémoire le premier alinéa de l’article 4 de la Loi organique du 25 avril 2016 que j’ai évoqué plus haut. Vous savez, celle qui a pour objet la « modernisation des règles applicables à l’élection présidentielle ». J’ai l’habitude de dire que « le diable se cache dans les détails ». En voilà encore un bon exemple.

Cet alinéa, apparemment anodin, nous précise que dans le cadre de l’accès aux médias audiovisuels des candidats à l’élection présidentielle, les éditeurs de ces services de communication (en clair, les différentes chaînes de radios et de télévisions) doivent, sous le contrôle du Conseil supérieur de l’audiovisuel (le CSA), respecter un principe d’équité entre les différents candidats. Jusque-là, tout va bien. Les précisions suivantes interpellent, forcément :

« Dans l’exercice de cette mission de contrôle, le Conseil supérieur de l’audiovisuel tient compte :
1° De la représentativité des candidats, appréciée, en particulier, en fonction des résultats obtenus aux plus récentes élections par les candidats ou par les partis et groupements politiques qui les soutiennent et en fonction des indications de sondages d’opinion ;
(interdiction d’accés  aux nouvelles formations. Dommage pour Guyot qui veut voter blanc pour et par lui même!)
2° De la contribution de chaque candidat à l’animation du débat électoral. »

Il faut ici préciser que cet article 4 modifie la Loi n° 62-1292 du 6 novembre 1962, relative à l’élection du président de la République au suffrage universel.

« ΕΥΡΗΚΑ », comme l’aurait dit Archimède dans sa baignoire en découvrant les lois régissant les objets par leur densité !! La notion « d’égalité » est remplacée par une notion « d’équité », celle-ci étant appréciée en fonction « des résultats obtenus aux plus récentes élections, des indications de sondages d’opinion et de la contribution de chaque candidat à l’animation du débat électoral ».

À mon sens, on frôle l’arbitraire, non ? Quand je constate l’état actuel du climat politique préélectoral, je me dis que remplacer le principe d’égalité par le principe d’équité relève, pour le moins, de la plus parfaite escroquerie intellectuelle. (la devise de la France devenue « Liberté relative – équité – fraternité raciale », toujours en triptyque. Travail-Famille-patrie l’était aussi)

Pour ce qui est des prochaines élections tout comme pour vos décisions d’investissement : ne soyez pas « victime consentante » du marketing politique et financier. Prenez le temps nécessaire pour vous forger une opinion, autrement qu’en vous basant sur les sondages.

Pour un épargnant, choisir un contrat d’assurance vie au prétexte mis en avant par une presse (dite spécialisée) que c’est le plus vendu relève de la même inconséquence. (« tout le monde le fait… » autorise Fillon à user des « aides familiales à parlementaires nécessiteux » qui l’aide, légalement à contourner la « loi des crêts »!)

Tous les étudiants en droit connaissent ce principe « nul ne peut se prévaloir de sa propre turpitude » si souvent cité par les professeurs et utilement rappelé dans cet arrêt de la première chambre civile de la Cour de cassation le 22 juin 2004.

Ce que voit Alex Andrin

Aux sondages, on peut faire dire ce que l’on veut.
Les croire aveuglément est un jeu dangereux.
Arrêtons de toujours vouloir être « guidés »
Car grand est le risque de se trouver ruiné.
Posons et reposons-nous, toujours des questions.
Pour assurer nous-mêmes notre protection.

 

A quand un sondage sur les contournements de la « loi des crêts » grâce aux « aides familiales à parlementaires nécessiteux »…. Il y a urgence à informer les électeurs, pour la présidentielle et la législative… Informer objectivement est l’opposé du matraquage de la vérité politique!

en comparant les deux :

  • Sénat 42% des nécessiteux (qui ne sont que 17% de la chambre)  contournent la « loi des crêts »
  • Assemblée 59% des nécessiteux ( qui ne sont que 29% de la chambre) contournent la « loi des crêts »
  • Paramétrez sur une case départ l’objet de vos requêtes et découvrez les 75% qui ne sont pas « normaux »! A vos paramètres  sur  « SénatLiens » et « ANLiens » en :
  • A20  (résultats en AF11 : AK18)
  • R15 (résultats sur SousGrp » avec possible recherche de patronymie en R15)

 

 

 

https://www.insolentiae.com/et-vous-etes-vous-sonde-le-billet-dhubert/

*****

Les présidentielles, comme si vous y étiez et quoique l’on en dise ou pas :
  1. E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un cap’tain défunt et défaut) : vrp-fillon-f-ump (ses premiers maux) et http://wp.me/p4Im0Q-1nR (ses derniers mots, incapable…..s)
  2. La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés » (pour Peuple dépité)
  3. « Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) – http://wp.me/p4Im0Q-141
en savoir plus, beaucoup plus :il-etait-une-fois-2017
La guerre des vieux jeunes premiers (en finale de lutte) :
  1. Fillon fillon-putatif   et fiche-transparency-fillon  Toujours en primaire avec lui-même, après l’officielle des spectacles
  2. Valls – valls-putatif    Exit Valls, place à Hamon…. il va nous faire le coup de tous-en-Khamon
Bientôt il ne va plus rester que Hamon (mais restera t-il vraiment s’il est le seul à oser….?)! Faut-il, dès lors voter s’il est le seul compétiteur? – 14 – Patrimoine 2014 – Benoit Hamonfiche-transparency-hamon

…..

La révolution citoyenne se tire… ailleurs (en maroquins)  :
« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :   http://wp.me/p4Im0Q-141

 

….

FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?
Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

  • Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –  13/12/2016   160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom. Cazeneuve promu premier ministre a devancé l’avenir en faisant voter, au 13/12/2016, une prolongation anticipée, de 3 mois supplémentaires jusqu’au 15/06/2017 (entre les deux tours des législatives et sans possibilité de modifier quoique ce soit et pour qui que ce soit)
  • Dernière nouvelle. Le pouvoir s’affole et n’attend pas l’échéance programmée du 26/01/2016. Cazeneuve, à peine promu 1er ministre, fait voter . Quelle fin de mandat pitoyable…. avec un état en urgence d’impossibilité à se réformer… et demain ne s’annonce guère mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011

 …..

L’état en urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi 13, réputé jour de chance… Pour qui?) au :

(partie visible de l’ice-berg appelée à disparaître, dès la levée de l’embargo liberticide, à usage, exclusif, des seules libertés des citoyens et non  des terroristes…qui s’en battent l’œil La preuve par Nice.)
État d’urgence ordinaire et « normale » : 
Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant! Prolongation, avant la date de fin, et à nouveau pour 6 mois jusqu’à l’installation du nouveau pouvoir (Acte 1 de Cazeneuve, nouveau premier ministre….)

 ……….

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé
L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)
 Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)
un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)
Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout (et pas seulement la nuit). Il n’est que temps, déjà, en 2017!

 

 

 

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)
Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!
Il est vrai que c’est tellement banal qu’un état d’urgence…..
  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils oserons nous demander (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état c’est l’état d’urgence. L’urgence du peuple c’est de virer tous les urgentistes…..  2 Programmes diamétralement opposés)

 

……

De la constitution de l’état d’urgence abusif :
Article 21 Préambule de la constitution :
    • « Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »
  • (En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple! et non les ersatz du pouvoir
en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

…..

 En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici….

………

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!
Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..
Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

…. au 15/07/2017 – et Valls corollaire du 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force, après Hamon…..

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgence