-

radarisation privée

Vous parlez d’embargo sans savoir qu’en inversant vous autorisez, à d’autres ou à vous, de s’y opposer et ce, presque légalement…(unedekeg@24/06/2018)

Publié le Mis à jour le

Choix du jour : « embargo » ou « gobarem »
*****
dicton du jour :  « prends tes habits légers le 24 juin, et prend ceux d’hiver le lendemain »
 *****
Oligarchie
pour la seule beauté du pont…..(au pas de Nemours)   http://www.incapabledesetaire.com/oligarchie.html

 

Toute dernière (ou première), pour la route :

en repos, le temps du moundial Russe…. (excepté si une info est plus importante ; mort présidente, présidence morte, attentat stadaire avec des milliers de victimes, déclaration de guerre autre que commerciale, explosion d’arsenaux nucléaires,… avènement officiel du « mais si », mais non…!). Il ne faut pas polluer l’horizon du bon Peuple…

*****

Françai(se)s quand vous saurez……que :

Vous ne le saviez pas … un embargo entraîne toujours un contre-embargo. Il y a le vernis officiel et le dark-oignon officieux. Vous croyez que lorsque l’on vend quelque chose, on va stopper parce qu’un embargo est « imposé »? Naïfs va…..

et avec un peu de recul…. :  

Creusez, donnez vous de la peine…. La plainte est au bout de votre bêche…. disait le laboureur à ses enfants. Sauf qu’ici le laboureur en chef invite, au contraire, à reboucher…

*****

se souvenir :

  • Macron aux Indiens: « Ne respectez jamais les règles ». (ce qui est valable pour les Indiens ne le serait pas pour les Français?)

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Affaire Aéroports de Paris: le Parquet national financier saisi. Par Étienne Girard

 

La société Aéroports de Paris a transmis à la justice financière un dossier sur sa filiale internationale, ADPI, a appris “Marianne” ce lundi 2 avril. Une précaution qui fait suite à nos révélations sur les pratiques en vogue au sein d’ADPI, entre 2005 et 2017.

La société Aéroports de Paris entre dans une sérieuse zone de turbulences…. judiciaires. Le Parquet national financier (PNF) vient en effet d’être saisi au sujet des pratiques de sa filiale internationale Aéroports de Paris Ingénierie (ADPI), a appris Marianne ce lundi 2 avril, de source proche du dossier. Voilà qui tombe forcément mal pour le géant aéroportuaire, quelques jours avant la présentation en conseil des ministres – le 18 avril – du projet de loi entérinant la privatisation de l’entreprise. Contactée, l’entreprise publique n’a souhaité faire “aucun commentaire“. Selon nos informations, c’est pourtant bien la société ADP elle-même qui a transmis à la justice un dossier sur sa filiale. Une précaution rarissime.

Le 23 mars dernier, Marianne a révélé les pratiques douteuses en vogue au sein d’ADPI, entre 2005 et 2017, pouvant correspondre à des faits de corruption, de fraude sociale et fiscale, de prêt de main-d’œuvre illicite, et même à un contournement de l’embargo sur le nucléaire iranien.

 

Y a t-il un pilote dans la tour de contrôle de ADP. Il semblerait que comme les autoroutes : le Français (y compris moyen a payé pour construire les bijoux de famille… même s’il ne les utilise pas) et le « propriétaire auto proclamé », les vend pour honorer ses dettes (le vrai propriétaire est le citoyen qui semble t-il n’a pas eu son mot à dire dans la vente. C’est paye et t’es toi). Il en, est des aéroports comme des autoroutes. On paie pour les construire (ils devraient être libres) et on les vend à des gueux qui spéculent.
Qui va s’occuper de la sécurité, l’état ou les sociétés « aphteuse » du samedi soir?
  • Si c’est le premier, c’est nous qui paierons pour assurer des biens privés
  • si c’est le second, cela va forcément jouer sur les dividendes et dons ce sera du moins sécuritaire…

Encore une fois, le principe des guerres coloniales… On envoie des soldats au feu pour sauvegarder des bien-être de gros propriétaires. La guerre n’est presque plus au Lebel mais à la kalach par radicalisation interposée… Et parfois les pièges se referment sur ceux qui les tendent….

On devrait dès lors tout privatiser y compris le pouvoir de l’Elysée, celui de « .gouv.fr », celui des chambres et celui des caméristes et cameraman et woman… (on crée bien une ferme générale pour radariser, en privé, les auto-flash. C’était quand la dernière g$ferme générale? Il paraît qu’avant, c’était comme cela. Quand va t-on virer tous les incapables qui nous gouvernent

 

*****

….. deux ou trois doigts de « French Touch électorale »? Allez un dernier, sur le pouce pour la route! Cliquer ci-dessous les liens en orangé, dans, « … et pendant ce temps…. », les liens idoines en « French » quelque chose!

******

FIN de la une DU JOUR

Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français », et que depuis environ 1592…… Avant. C’était avant…..?

Rappel  (pour d’éventuels mauvais coucheurs, autoproclamés « chasseurs à prime de plagiats » de leur soit disant intellectualité, même si copy-ratée d’autrui. Un copyright ajouté sur quelque chose de récupéré n’est pas acte de propriété – cf jugement de référé en date du 20 Février 2018 – TGI de Paris. Heureusement ces autoproclamés sont plus que minoritaires. Précisions, sur ce problème (adressées à la demande) : au coeur des articles, les éléments écrits en bleu (ou noir) et verticaux sont de « keg », ce sont des commentaires (genre explication de texte ou notes personnelles ou d’autrui) et en final la conclusion est en noir vertical.

******

Et pendant ce temps……

S’il est possible d’exploiter un esclave un certain temps il finira inévitablement par se rebeller. Pour être en mesure de l’exploiter tout le temps, il doit ignorer sa condition d’esclave. (donne lui un poisson, de temps en temps, mais, surtout, ne lui apprend pas à pécher!)

Cliquer sur des liens (orangés et sans radars), c’est surprise-party pris (et prix libre)! :

En ouvrant les trois documents, ci joints relatifs à

Découvrez-y la si fameuse « French Touch électorale »….., en sous marins!

 

*****

« L’héritage crucifié » / Message d’outre-tombe / 11 Novembre 2005

héritage en croix (je sais)

On a festoyé un centenaire, il paraît…….. : https://wp.me/p4Im0Q-2ag  (c’est long pour 100 ans – le texte – normal). En étiez-vous ce 11/11/2017 et à quel titre réel et vrai?

La France méprisante vis à vis de ses « Pupilles de la Nation inconnus ». Surtout ne ravivez pas la flamme du mépris. Ils ont déjà eu leur lot jusqu’au dégoût, à la fin de leur vie….. https://wp.me/p4Im0Q-2az . C’est de l’eugénisme d’état à l’étal brut.

*****

Souvenez-vous, les plus grandes saloperies sont au JO en Juillet et Août, lorsque les Français sont, non dans la rue mais, sur le sable, avant que d’être sur la paille…. Le pouvoir se décide sur le sable des arènes (quelle corrida), Panem et circenses ……
Dont  (cliquer sur chacun des items, ci-dessous, pour accéder aux tableaux d’analyse, sous Word, c’est gratuit et cela peut rapporter gros, en connaissance) :
Quand on fait ses commissions il ne faut pas oublier que la cash-bas héla le pékin

*****

A l’attention très particulière de la liberté d’expression, voir:

« Il se passerait toujours quelque chose aux galeries Lafayette » d’Orléans …. : http://wp.me/p4Im0Q-1C