-

Pupille de la Nation

La progrès émancipateur est d’offrir une caisse en lieue et place d’une étable, pour tenter de mettre au monde, un sauveur…. On en aurait bien besoin! (par keg – 302 Mars = 27/12/2016)

Publié le Mis à jour le

Le choix du jour : «nativité décaissée» ou  «Nativité des tables»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

Dernière nouvelle : les sept glandiateurs de la socia-lie sont toujours dans la course au large et au grand court. Ils y croient, à l’héritage. Ne serait-il pas plus prudent de l’accepter, sous réserve d’inventaire et donc de surprises.

Français quand vous saurez……que :

au début, il y a longtemps, on prêtait au moins une étable pour accoucher! Maintenant une caisse suffit. Quel progrès a réalisé l’humanité en 2016 ans!

….. et avec un peu de recul….

les petits trinquent pour 0,45€ de bénéfices perdus (volontairement ou non), alors que les gros et gras roulent des millions de personnes pour quelques malheureux millions optimistes, soustraits. De quoi effectivement faire une fausse couche en caisse…. !

 

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Une caissière fait une fausse couche à son poste et accuse Auchan

Une caissière fait une fausse couche à son poste et accuse Auchan
Illustration. ((Sipa))

Fadila, 23 ans, affirme avoir alerté sa hiérarchie, en vain.

 

C’est une histoire tout à fait sinistre qui a été diffusée lundi 26 décembre sur Twitter par la CGT. Dans l’hypermarché Auchan City de Tourcoing, une caissière, Fadila, 23 ans, a été victime d’une fausse couche fin novembre. Dans un courrier, la caissière fait le lien entre cette fausse couche et ses conditions de travail. Et pour cause : elle a constaté qu’elle perdait du sang assise derrière sa caisse.

Une fausse couche constatée à sa caisse

Ce 21 novembre vers 14 heures, Fadila reprend son poste à la caisse n°1, relate-t-elle dans sa lettre.

Fadila recherche des antidouleurs auprès de ses collègues, en vain. « Les clients eux-mêmes se montraient inquiets quant à mon état de santé », souligne-t-elle dans sa lettre.

Pour couronner le tout, selon la CGT, Fadila aurait reçu un avertissement « pour une absence injustifiée » et « l’entreprise n’aurait pas déclaré l’accident de travail ».

« Personne ne me redonnera ce que j’ai perdu »

Contactée par « l’Obs » par téléphone à la suite de ce courrier, Fadila explique qu’elle vient finalement de recevoir une attestation d’accident du travail de la part d’Auchan, et que celle-ci s’est accompagnée d’un avertissement écrit. Elle attend maintenant de pouvoir voir son médecin (qui n’était pas disponible ce 26 décembre) pour prendre attache avec sa mutuelle et la sécurité sociale, en ce qui concerne les frais de santé engendrés par son hospitalisation. 

Amère et fatiguée, elle déclare : « Tout ça, ça ne sert à rien. Personne ne me redonnera ce que j’ai perdu, à commencer par la santé et mon enthousiasme. Ils ont pris une partie de moi et ils l’ont détruite.

Aujourd’hui, Fadila espère que quelqu’un de chez Auchan lui présentera des excuses : « J’espère que quelqu’un s’excusera, mais aussi qu’il y aura un dialogue avec les responsables. Parce qu’aujourd’hui, il n’y a pas de communication. » 

La réponse d’Auchan

La direction du groupe, que « l’Obs » a également pu joindre, ne nie pas le drame.

L’entreprise dit avoir conscience de la situation douloureuse vécue par son employée. Mais elle insiste pour que l’on distingue le ressenti de cette personne et ce qu’il s’est passé.

Des pauses, des aménagements d’horaires refusés ? « C’est faux, lorsqu’il y a besoin d’aller aux toilettes (mais c’est toilette-minute de soulagement et guère plus) , ça se fait dans les cinq minutes, il n’y a aucun obstacle à cela. Il n’y a jamais eu de demande d’aménagement d’horaires. Nous pouvons en faire, mais il faut que ce soit formulé. »

Quant au dossier administratif de Fadila, « tout a été géré normalement », affirme le porte-parole, assurant que l’employée « a reçu les salaires qui étaient dus ». 

Comment en est-on arrivé là ?

La direction du groupe Auchan estime « qu’il y a peut-être eu une incompréhension ». Mais elle dénonce aussi « une instrumentalisation », sans nommer la CGT. Samuel Meegens, de la CGT Tourcoing, estime, lui, que le drame est une conséquence de l’organisation managériale d’Auchan City :

C’est dans ce magasin qu’en août, une caissière a été mise à la porte pour cette trompée de 85 centimes dans sa caisse (il n’y a pas de petits profits…. Si on laisse passer 40 centimes, x fois, ce sont des millions d’optimisation fiscale qui passent à l’as. On ne peut « rouler » – même involontairement – ces magasins de 0,45€ mais eux peuvent, rouler les citoyens de millions et par millions. Ils ont tout de grands). Elle avait laissé passer une boîte de sauce tomate.

Selon le syndicaliste, « il est laissé beaucoup d’autonomie à des petits chefs qui mettent la pression sur les équipes ». Pris à part, chaque fait ne serait pas forcément imputable juridiquement à la direction. Mais l’organisation n’aurait pas permis de prévenir cet incident.

La jeune femme, qui est par ailleurs titulaire d’un diplôme de conseillère séjour et voyage, ne sait pas si elle reprendra son poste au sein d’Auchan. Elle espère éventuellement trouver un emploi dans le secteur touristique.

 

Avant, mais c’était avant on arrivait à accoucher dans une étable!  C’était pas bien reluisant pour les conquérants de l’époque….. Maintenant compétitivité et production obligent, on est contraint de faire naître sur son lieu de travail (même si en fausses couches commercialisées et rentabilisées. Heureusement que les vraies sont, elles, imperméables à toutes fuites. Demandez aux marmots qui lez portent et dansent avec).

Tous ces millénaires pour en arriver là! Et cela s’appelle du libéralisme…..

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20161226.OBS3094/une-caissiere-fait-une-fausse-couche-a-son-poste-et-accuse-auchan.html

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….
——
« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:
GrosMots kegiens Février2016

****

 

 

 

****

 

Colombie: un jeu vidéo pour compatir avec les Farc  –  De la paix et des jeux

 

Deux combattants des Farc au camp Alfonso Cano Block, décembre 2016. SIPA. 00786315_000009

Menue, teint pain d’épice et coupe afro, Victoria est l’héroïne de Reconstruction, jeu vidéo créé et développé à Bogota qui place le joueur dans la peau d’une victime du conflit armé colombien. Un jeu de guerre comme un autre ? Pas tout à fait. Ni sang, ni violence, ce jeu-là n’a qu’un but affiché : vous faire réfléchir sur la guerre.

 

Le bon peuple ne sait pas que la guerre c’est mal. C’est pourquoi ce jeu, Reconstruction, arrive à point nommé : l’objectif est de « [se] mettre dans la peau des autres », nous dit son producteur, Alvaro Triana. « Les autres », c’est-à-dire ceux qui ont vécu un conflit qui, depuis plus de 50 ans, a impliqué guérillas, paramilitaires et forces armées, se soldant par huit millions de victimes, dont plus de 260 000 morts et 60 000 disparus. Dans le but à peine voilé de contribuer à construire, en renfort du fragile accord de paix, un nouveau grand roman de réconciliation nationale.

Ne pas criminaliser les agresseurs

L’histoire commence lorsque Victoria, âgée d’une trentaine d’années, revient dans son village natal de Pueblo Escondido, un lieu imaginaire de la région d’Uraba (nord-ouest), qu’elle a dû fuir à 14 ans, déplacée par la violence. Elle a alors des réminiscences de ce qu’était sa vie à l’époque dans ce petit hameau de la jungle colombienne, avec sa place arborée et son église typiques, sur ses relations avec son grand-père, avec d’autres villageois mais aussi… des combattants des groupes armés.

La narration s’appuie sur le dessin animé et ne cherche surtout pas à criminaliser les agresseurs, considérant qu’ils sont le produit d’une série de circonstances propres à la dynamique de la guerre. « Les décisions du joueur modifient l’histoire au fur et à mesure afin que l’accent soit mis sur ce que nous ferions, nous, dans de telles situations. Ce n’est pas aussi facile qu’on l’imagine! », insiste Alvaro Triana, 34 ans, précisant que le jeu s’adresse principalement aux citadins qui n’ont pas vécu les combats de près. « Est-ce que je viendrais au secours de l’un de ceux qui viennent d’attaquer mon village ? C’est bien de faire ça ou faut-il le laisser mourir ? », s’interroge encore Alvaro Triana.

Vous auriez pu en faire autant

Dans un contexte de division nationale (50,2% des Colombiens ont voté contre l’accord de paix), l’initiative est osée. Mieux valait donc la jouer subtile. Relativiser les responsabilités des « coupables » oui, mais alors sans l’afficher. Reconstruction a un but pédagogique et ne contient, à ce titre, aucune image de violence ni ne traite du trafic de drogues, source de financement des groupes armés illégaux. Tous coupables ? L’idée doit s’imprimer dans les consciences, pas directement sur l’écran.

Transmettre un message “optimiste”

« Un jeu guerrier ne peut susciter de bons comportements » et le narcotrafic est un thème difficile à aborder, « nous ne voulions pas jouer sur le côté morbide », se justifie le producteur, dont le jeu a été en partie financé par… la GIZ, structure qui agit essentiellement pour le compte du gouvernement fédéral allemand. Cette entreprise philanthropique mondiale a de quoi renforcer les relations qu’entretient le gouvernement colombien avec son peuple : la philosophie de ce jeu s’inscrit en effet parfaitement dans celle de la « Commission pour la recherche de la Vérité (avec un grand « V »), la Cohabitation et la Non-répétition » dont la mise en place est prévue par l’accord de paix signé entre le gouvernement Santos et les Farc et qui rappelle sa cousine sud-africaine établie après la fin de l’apartheid en 1995.

Reconstruction s’inspire de cette idée d’une justice positive et sans contrainte bien que sa conception dès février 2015 s’appuie sur la base d’archives du Centre national de la mémoire historique (CNMH) et de témoignages de victimes. Ce jeu doit transmettre un message « qui soit optimiste et pas quelque chose de catastrophique parce que de ça, nous en avons assez ! », résume son jeune créateur, qui considère Reconstruction comme un outil de réconciliation. Paramilitaires, Farc, Etat colombien, citoyens : si tout le monde est un peu coupable, personne ne l’est vraiment. « La guerre c’est la paix. », lit-on dans 1984… (mais par d’autres voies)

 

Peut-on toujours banaliser la violence des guerres, guérillas et frictions entre communautés? Que faisait-on avant d’en venir aux armes pour régler des problèmes  entre personnes, groupes, pays …. ? L’homme est-il capable de paix? Comment peut-on l’imposer et interdire toute guerre en déclarant cette  dernière au ban de la société, avant et non après!

Et si la trêve des confiseurs était étendue à chaque jour d’une année, reconductible par humaine reconduction! Une année à la fois……

 

http://www.causeur.fr/jeu-video-colombie-farc-paix-41822.html

 

*****

Le négationnisme, les « fausses informations » , et le ministère de la vérité…

Le négationnisme, les « fausses informations » , et le ministère de la vérité…

Google a annoncé il y a quelques jours travailler à une modification de son algorithme de classement des résultats de recherche dans le but de lutter contre les contenus « négationnistes » et plus généralement les contenus « ne faisant pas autorité ».

 

Cette annonce fait suite à la campagne de lobbying des médias américains et du camp démocrate estimant que le succès de Donald Trump à l’élection présidentielle, dont ils ne semblent pas vouloir se remettre, avait été obtenue grâce à une campagne de désinformation orchestrée par la Russie sur les réseaux sociaux.

Plus récemment le Guardian, sous la plume de Carole Cadwalladr, dénonçait le fait que le moteur de recherche faisait remonter en tête de ses résultats des sites négationnistes en réponse à la question : « Did the holocaust really happen ». Le premier lien résultant de cette requête renvoie en effet au site suprémaciste stormfront.org et à un article listant les « 10 raisons selon lesquelles l’holocauste n’a jamais eu lieu ».

Si depuis, une tentative de ménage a semble-t-il été effectuée par Google, son efficacité semble très limitée. La même recherche effectuée aujourd’hui ne change en effet pas grand-chose au fond du problème.

Si Stormfront.org n’apparaît plus en première page, deux des trois premiers résultats sont négationnistes.

En réalité, le problème, n’en déplaise aux journalistes comme Mme Cadwalladr, ne provient pas de Google, dont l’algorithme de classement a pour fonction, ainsi que l’ont répété ses ingénieurs, de « fournir la réponse la plus adaptée et la plus pertinente à la demande ».

Le « Pagerank » a été conçu originellement par les fondateurs de la firme sur un modèle universitaire et l’algorithme est inspiré de la méthodologie d’évaluation de la recherche dans l’enseignement supérieur américain en fonction du nombre de publications d’articles et de leur fréquence de citation. Ce modèle permet ainsi de faire remonter les résultats jugés les plus « pertinents » à une requête donnée, essentiellement en fonction de la fréquence de citation des pages contenant les mots clefs. Ce modèle tient également compte de la « réputation » des pages (toujours en fonction de leur fréquence de citation) contenant les liens vers les pages correspondant à la requête. Le modèle de Google est donc avant tout un modèle fondé sur l’itération et l’inter-citation, il est par conséquent incapable d’évaluer la « véracité » d’une page, son respect du droit en fonction des différentes législations nationales et les problématiques liées à l’incitation à la haine, au racisme ou au négationnisme. Il est par ailleurs techniquement impossible de prendre en compte de telles considérations, du fait notamment des différences entre les législations nationales et leur appréciation de la « liberté d’expression », c’est à dire de la gamme et de la variété des opinions ayant accès à l’espace public.

Le problème c’est la requête, pas le résultat

Le problème soulevé par certains journalistes et Mme Cadwalladr ne vient donc pas du fait que Google propose des pages web négationnistes ou racistes en réponse à des requêtes s’interrogeant sur l’existence réelle de l’holocauste, mais de la question elle-même. Ce type de question qui interroge la véracité de la Shoah renvoie forcément à des pages ou des sites négationnistes, pour la simple raison que la remise en cause de la réalité de ce fait historique correspond très précisément à la définition du négationnisme. Il paraît ainsi aberrant ou incompréhensible d’être choqué que Google renvoie des résultats négationnistes lorsqu’on lui adresse précisément une requête …négationniste, même si, comme le dit Mme Cadwalladr :  « Vos enfants pourraient y être exposés.»

Cette nouvelle campagne médiatique contre la neutralité du web (comment le « on dit » peut-il être neutre, quand l’anonymat est roi. Le joiur où l’on imposera l’utilisation du web en son nom propre et nous sous pseudo, le web se nettoiera de lui-même. Ce n’est pas le web qui est en cause mais la qualité des utilisateurs) trouve son origine dans une mauvaise connaissance technique du mode de fonctionnement du référencement de Google de la part des élites journalistiques, mais également dans la confusion mentale qui procède de la régression intellectuelle. Cette dernière empêche la perception de la distinction entre le messager et le message, entre les modalités techniques et le contenu véhiculé, elle conduit à une pensée magique qui fonctionne par amalgame et sur la logique régressive du « bouc émissaire ». C’est ainsi Google qui devient coupable de fournir des résultats à des questions négationnistes, à la place des utilisateurs et des négationnistes eux-mêmes, alors que le moteur n’est qu’un intermédiaire entre une question et un contenu tous les deux préexistants.

Une privatisation de la « vérité »

En réalité, la question qui devrait être posée et que ne soulève à aucun moment Carole Cadwalladr est celle de la liberté d’expression et de la publication d’opinions et de contenus racistes ou négationnistes sur Internet (mais à découvert réel. Il faut avoir le courage de sa liberté d’expression). Sur ce sujet, les législations sont relatives aux différents contextes nationaux et relèvent de l’appréciation des représentations politiques. La France puni la contestation de crime contre l’humanité, depuis la loi Gayssot de 1990, notamment en fonction des moyens énoncés à l’article 23 du code pénal relatif à la liberté de la presse, qui couvre le champ de communication « par voie électronique » mais également toute « incitation à la haine » fondée notamment sur la race ou la religion, depuis 1881.

Plutôt que d’accuser le moteur de recherche Google de « propager des discours de haine », la journaliste du Guardian devrait ainsi plutôt interpeller son gouvernement sur la législation de la Grande-Bretagne qui ne dispose pour l’instant pas de lois permettant de sanctionner le négationnisme (de quel droit devrait-on empêcher des gens de croire l’inverse des théories imposées, vraies ou fausses. Ce n’est pas le négationnisme qu(il faut interdire, mais ce qui amène au négationnisme et cela commence par la réforme de ce qui y conduit. Dont justement les armes de destruction massive de Saddam Hussein…..  Les nier est-ce faire preuve de négationnisme?).

Cela pose indubitablement un sérieux problème, surtout lorsque les médias et les sources considérés traditionnellement comme « fiables » se trouvent engagés dans un processus d’influence et de construction de l’opinion publique. Dans notre société de la communication, c’est le cas sur tous les sujets touchant à la politique ou comportant des enjeux financiers. La campagne d’intoxication de l’opinion publique à l’occasion de la libération d’Alep nous a fourni récemment un exemple de manipulation massif des faits et d’inversion de la réalité dictée par les intérêts et les objectifs géostratégiques occidentaux.

Ce n’est bien évidemment pas à Google de chercher à « établir la vérité » à notre place. Et certainement pas à partir d’une base de données basée sur un processus automatisé utilisant un algorithme sous copyright. Pouvons-nous déléguer ses questions à un algorithme ?

La vérité peut-elle être établie par un algorithme ? Quelle distorsion de la réalité sur Internet, et de notre perception de la réalité, peut induire un tel processus ?

Cela revient dans les faits à confier la vérification de la « fiabilité » des informations à des médias qui se sont largement illustrés par leur parti-pris, leur propension à manipuler l’information et à produire des « fake news », ainsi que l’a révélé la campagne présidentielle américaine. Le Washington Post a par exemple complaisamment diffusé la théorie du complot du staff de campagne d’Hillary Clinton concernant la manipulation russe de l’élection ou encore les accusations de la CIA concernant l’origine russe des « Podesta leaks » ayant révélé l’ampleur de la collusion entre les médias et… l’équipe de campagne de Mme Clinton. L’initiative de Facebook revient ainsi à confier aux acteurs engagés dans la fabrication et la manipulation de l’information le monopole d’un ministère virtuel de la vérité.

La Shoah fut le plus ignoble, le plus machiavélique et le plus gigantesque complot de l’histoire. Ce complot était destiné à faire disparaître des millions de personnes dans « la nuit et le brouillard », tout en gardant cette entreprise d’élimination à l’échelle industrielle secrète. Le machiavélisme de la Shoah a notamment consisté à masquer la finalité du processus aussi bien aux opinions publiques européennes qu’à ses futures victimes. C’est précisément la culture du secret entourant la « solution finale » à toutes ses étapes, de sa conception lors de la conférence de Wannsee jusqu’à ses modalités pratiques reposant sur la parcellisation de l’information et des responsabilités, l’utilisation d’un double langage destiné à masquer la réalité des faits, le choix de l’implantation des camps d’extermination dans des zones reculées, l’élimination des témoins et la destruction des preuves à la fin de la seconde guerre mondiale, qui a permis l’émergence de théories négationnistes l’assimilant à une « théorie du complot ».

Ce que nous disent la Shoah et la négation de la Shoah, c’est que l’élimination physique de millions d’êtres humains provenant de tous les pays d’Europe a pu rester largement masquée aux opinions publiques occidentales du fait du monopole de l’information et de la propagande de guerre dans les pays occupés, mais aussi, plus simplement, parce que beaucoup ne « pouvaient pas y croire » comme le dit Raymond Aron, parce que cela semblait tout bonnement inimaginable : «Les chambres à gaz, l’assassinat industriel d’êtres humains, non, je l’avoue, je ne les ai pas imaginés et, parce que je ne pouvais pas les imaginer, je ne les ai pas sus.»

L’administration de la vérité qui se met en place aujourd’hui, l’éradication de la dissonance cognitive, les revendications d’espaces « secure » et « safe » pour nos enfants et nous-mêmes, tout cela concoure à la fabrication d’une « xénophobie ordinaire » et nous rendra également incapables de savoir aussi bien que d’imaginer dans l’avenir…

Le problème réside ainsi dans la mise en place d’un système de censure et d’administration privé et opaque de l’information sur Internet en lieu et place de législations nationales faisant l’objet d’un débat politique et public, sous le prétexte de lutter contre les « fausses informations » ou le négationnisme. Ce régime de droit privé va contribuer à l’éradication du phénomène de dissonance cognitive permettant la constitution de l’esprit critique face aux manipulations et aux intoxications médiatiques, c’est à dire notre capacité à imaginer et à penser ce que nous considérons précisément comme impensable…

 

Pour interdire le négationnisme, il n’y a qu’un moyen, la vérité, vraie et non trafiquée.

Un autre exemple de manipulation, moindre qu’une guerre de chiffres… Vous vous souvenez des gendarmes morts dans un accident de voiture, dernièrement…. Information reprise en boucle et sur plusieurs jours. Je ne vais pas nier la véracité de cette information. Mais je me pose les questions :

  • pourquoi énumérer la qualité des victimes, d’un banal accident de la route (même si un tel accident n’est jamais banal). Pourquoi n’a t-on pas énoncé la qualité des autres victimes?
  • Cette énumération change t’elle quelque chose à l’accident et à ses circonstances? Est-ce que si ce n’était pas des gendarmes, l’accident n’aurait pas eu lieu?
  • certains étaient père de famille…. Fait-on autant de cas des enfants d’autres victimes.

Je ne nie nullement cette information. Je ne fais que du négationnisme relatif aux détails énoncés, qui n’ont strictement rien à voir, excepté à vouloir manipuler l’opinion en clivage : respect des lois et respects de certains corps….  Est-ce que ces informations (secondaires et inutiles) servent mon inquiétude sur les dangers relatifs de la route? Qu’ils soient flics ou simples pékins, cela ne change rien à la perception que j’ai de la dangerosité de la vie.

Soyez attentifs, chaque jour nous apporte son lot d’information téléguidées? Que font les médias? Se contentent -ils de nous dire ce qu’on leur demande de nous dire! A quoi servent les médias?

Il en est de même de tout ce qui se passe. Attentats, attentats déjoués, attentats devant avoir eu lieu et déjoués 6 mois après leur date de réalisation. La nouveauté sera quoi?

Doit on t-ou gober, sans la moindre hésitation? A quoi sert d’avoir un cerveau si on ne peut, ou ne veut, l’utiliser. Qui osera faire, à l’exclusion du pouvoir (présent et à venir) le négationnisme de la discrimination faite à certains « Pupilles de la Nation non juifs », depuis  Juillet 2000 (une promesses : en vue : http://wp.me/p4Im0Q-1nR )

 

 

http://reseauinternational.net/le-negationnisme-les-fausses-informations-et-le-ministere-de-la-verite/

 

***

 

On a le droit d’espérer des lendemains qui chanteront…

 

Un pape joyeux, une Église lugubre, une société malade… Cette trinité n’est pas sainte mais redoutable.

 

Le monde ne va pas si mal que cela. C’est la première photo de Français aussi riant…. Il n’oserait pas nous faire le coup des sanglots des violons place Saint Pierre et apparaître aussi radieux en coulisses…. Pas lui!

 

http://www.bvoltaire.fr/philippebilger/on-a-le-droit-desperer-des-lendemains-qui-chanteront,302162

 

*****

 

Un Noël bien triste pour la Russie : le pays est en deuil et pleure les victimes de la tragédie

Le président russe Vladimir Poutine a annoncé qu’une journée de deuil national serait observée en hommage aux victimes du crash d’un avion militaire russe en mer Noire avec 92 personnes à bord. Selon l’ordonnance du président, les drapeaux d’État seront abaissés dans l’ensemble du territoire russe. En outre, les institutions culturelles et les médias ont annulé des événements et programmes de divertissement consacrés au Nouvel An.

 

Toutes les cathédrales et églises de l’Église orthodoxe russe tiendront des cérémonies en mémoire de 92 victimes du crash. Les Moscovites continuent à apporter des fleurs et des bougies devant le bâtiment de l’Ensemble Alexandrov pour rendre hommage aux 64 membres du célèbre chœur Alexandrov, qui auraient dû se produire devant le contingent russe en mission antiterroriste en Syrie.

Le crash de l’avion militaire russe Tu-154, qui se dirigeait vers la base aérienne de Hmeimim en Syrie, a eu un retentissement immense non seulement en Russie, mais dans le monde entier. Nombreux sont les hommages rendus aux victimes de la catastrophe un peu partout dans le monde.

Des gens apportent des fleurs et des bougies devant l’ambassade russe dans plusieurs pays en mémoire des personnes décédées dans le crash du Tu-154

 

Il ne reviendra pas le temps du muguet, la Plaine se couvre de cendres aériennes, la place rouge sera vide, les bateliers de la Volga rament à mer,la troïka ne tracera plus ses sillons dans la neige….Le Tupolev endeuillé. Le choeur de l’armée Rouge saigne!

A dieu, ne plaise, Kalinka ….

Mon coeur pleure ses fleurons

 

http://free.niooz.fr/s/free/un-noel-bien-triste-pour-la-russie-le-pays-est-en-deuil-et-pleure-les-victimes-de-la-tragedie-13562231.shtml

 

*****

Les présidentielles, comme si vous y étiez et quoique l’on en dise ou pas :

  1. E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un cap’tain défunt et défaut) : vrp-fillon-f-ump (ses premiers maux) et http://wp.me/p4Im0Q-1nR (ses derniers mots, incapable…..s)
  2. La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés » (pour Peuple dépité)
  3. « Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) – http://wp.me/p4Im0Q-141

en savoir plus, beaucoup plus :il-etait-une-fois-2017

La guerre des vieux jeunes premiers (en finale de lutte) :

  1. Fillon

Place, maintenant, aux gauchos (ou simili) de la pampa électorale…. sans le père François. Il y a trique sous la bure! Quel don François du ciel

  1. Valls
Ah ! La signature qui vous honore quand vous la respectez, mais…….
Qui vous colle aux basques et vous poursuit de la vindicte quand…. vous la déshonorez

…..

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

….

Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –  13/12/2016   160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom. Cazeneuve promu premier ministre a devancé l’avenir en faisant voter, au 13/12/2016, une prolongation anticipée, de 3 mois supplémentaires jusqu’au 15/06/2017 (entre les deux tours des législatives et sans possibilité de modifier quoique ce soit et pour qui que ce soit)
Dernière nouvelle. Le pouvoir s’affole et n’attend pas l’échéance programmée du 26/01/2016. Cazeneuve, à peine promu 1er ministre, fait voter . Quelle fin de mandat pitoyable…. avec un état en urgence d’impossibilité à se réformer… et demain ne s’annonce guère mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011

…..

Attention! 
Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut leur louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?
Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi 13, réputé jour de chance… Pour qui?) au :

(partie visible de l’ice-berg appelée à disparaître, dès la levée de l’embargo liberticide, à usage, exclusif, des seules libertés des citoyens et non  des terroristes…qui s’en battent l’œil La preuve par Nice.)

État d’urgence ordinaire et « normale » : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant! Prolongation, avant la date de fin, et à nouveau pour 6 mois jusqu’à l’installation du nouveau pouvoir (Acte 1 de Cazeneuve, nouveau premier ministre….)

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé
L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)
 Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)
un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)
Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)
Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!
Il est vrai que c’est tellement banal qu’un état d’urgence…..
  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils oserons nous demander (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état c’est l’état d’urgence. L’urgence du peuple c’est de virer tous les urgentistes…..  2 Programmes diamétralement opposés)
Article 21 Préambule de la constitution :
    • « Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »
  • (En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple! et non les ersatz du pouvoir
en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

 …. au 26/01/2017 – et Valls corollaire du 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!
Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..
Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
    
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
    
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

keg – 229 Mars = 15/10/2016 – La mort des parents de « grands » prend, elle aussi, le pas sur celle des « Morts pour la France », ces parias de la République….

Publié le

Le choix du jour : «père Baroin» ou «père de pupille de la Nation»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

Egoth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un capitaine défunt et défaut) :

  • http://wp.me/p4Im0Q-1hT (B.le Maire) – 19/09/2016
  • http://wp.me/p4Im0Q-1i6  (J.P Kirmann) – 21/09/2016
  • vrpeuple-h-mariton-ump , (27/09/2016) parlons un peu du candidat camarade – Mariton, joker politicomico-présidentiel qui a joué le jeu jusqu’au bout de sa virade…..de l’espoir (perso), lui qui avait comme volonté d’être le « président de tous les Français », à l’exception de …. vous! (et cette exclusive le met déjà dans le camp des prometteurs non-faiseurs. Il a triché avec ses parrainages et fait donc l’expérience de ses rejets, comme il le fait vivre à tous ceux qui ne sont pas de son bord. C’est enfin l’arrosé-arroseur)
  • Nous parlerons aussi des autres candidats putatifs du trône…. (surtout ceux qui sont sur les bancs actuels de l’assemblée, afin de bénéficier de l’affichage!) :

de l’ump (alias LR). Les besoins des analyses effectuées depuis des décennies m’oblige à garder ce sigle. Je n’ai pas envie de retravailler (en réécriture) tous mes dossiers d’analyse depuis plus de 20 ans (déjà repris pour les faire devenir ump)

Et dire que les 7 mercenaires (ump) se sont donnés le mot pour être les putatifs de demain. Leurs scores sont les meilleurs de la classe des litres de résiné qui s’écouleront sur le bitume lorsque…. Pensez (en cumul et individuellement) :

  • ils sont plus restrictifs de libertés que leur caste (95% contre 84%)
  • Ils déposent peu de propositions de loi .C’est bon pour les manants, Vrp du Peuple, pas pour eux ( 2 contre 3,43)
  • Quand aux « gros mots » utilisés pour le bien être du peuple, ils se limitent à :
    • Viser (comme objectif). On sait que l’on peut viser beaucoup de choses et n’accéder à rien. C’est le lot du Peuple depuis des décennies.
    • Relativiser (comme action), comme toute la caste politique le fait depuis des décennies (y compris ses erreurs qu’elle n’assume pas ou plus)

On est loin, très loin de la défense des intérêts du Peuple et il faut choisir le meilleur des en pire….. Autrement dit, déjà un non choix parmi les non choix. De toute façon, ils ont tous été façonnés au même moule des escroqueries, magouilles, malversations, emplois fictifs, dépassement d’honoraires de campagne, SDfisc (comme l’indique l’un de leur collègue – mais pas du même courant alternatif), casseroles…..  A votre bon choix, m’sieurs-dames! Soyez courageux et serrez les fesses.  vrp-7-mercenaires-de-lump(Il faut maintenant attendre le vote-plébiscite qui désignera celui qui sera à poil dans la reine des combats. On y a volontairement laissé Mariton H y faire de la figuration, pour une fois, intelligente, mais sans cacheton eut égard à sa situation de déjà cumulard de mandats)

du Non-inscrit

de la socia-lie (en attente des scores des autres pour savoir « ai-je une infime chance ou non? ». C’est pas de jeu franc et régulier, mais c’est le patron, pour le moment… il fait encore ce qu’il veut à défaut de ce qu’il peut! Car force est de se rendre compte qu’il peut peu, s’il n’a jamais su!)

  • E Macron (ps)
  • F de Rugy (ps)
  • B Hamon (ps)
  • F Hollande (ps)
  • S Royal (ps)
  • M.Valls (ps)

des écolos qui vont faire une primaire pour désigner leur champion (et donc le plus écolo, écolo et non politique)  à la primaire de la socia-lie. En somme les préliminaires de la primaire!

D’autres candidats existent, mais il n’apparaîtrons pas ici, car n’étant pas présents sur les bans de la représentation nationale ( que sont l’assemblée des Vrp du Peuple et le gouv.org). Électrons libres de la présidentielle? Les absents auraient-ils encore une fois tort de ne pas bénéficier de cette tribune candi-datée?

 

——

La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés (pour Peuple dépité)

  • Quels mots utilisent vos représentants du Peuple (alias VRP du Peuple) pour défendre vos aspirations et attentes. Les mots attendus doivent-ils être ceux de quémandeurs, hésitants, presque timides (pour faire aboutir positivement vos espérances à Paris, il faut être volontaire, imposant, pugnace, voire « violent » et non effacé, hésitant,, demandant des autorisations de demander….à)
  • Quels mots sont utilisés par son parti d’appartenance
  • Quels sont les ratios de réussite (de votre député et de son  parti au regard du nombre de propositions de loi déposées . Déposées ne veut pas forcément dire : étude par l’assemblée et encore moins réussite et acceptation par ladite assemblée…. A ce jour (arrêté à fin Août 2016 et depuis Juin 2012), collectivement, et depuis le début de la 14éme législative démarrée au lendemain de la victoire du PS aux législatives de 2012) :

    • 238 PPL étudiées sur 1446 déposées (16,5% dont 60 refusées par l’assemblée  soit 25% des PPL débattues)
    • pour 82 déposants sur 249 (32,9%)
    • 43,3% des députés ont fait des PPL (et les autres que font-ils? Ce sont les petits-insignifiants qui déposent le plus de PPL, est-ce pour exister?)

déposé ne voulant nullement dire étudiées et encore moins acceptées

  • Les rations :  vote / Dépôts (dont rejets)
    • du parti du député
    • du député
  • positionnement individuel et du parti par rapport aux « restrictions de liberté (au travers et sous couvert de « l’état d’urgence », qui n’est qu’un prétexte surtout quand cet état doit-être exceptionnel dans ses circonstances et sa durée – près d’un an n’est plus exceptionnel mais devient la norme, en contradiction avec la constitution. Si nous avons des devoirs de citoyens, nous avons aussi des droits de citoyens garantis par la constitution. Utilisons cet outil en, en faisant respecter les termes. Sinon restons esclaves et  dans ce cas fermons la!)

Voici donc un tableau d’un possible député « Mohamed Durand de là-bas » (bien sur député éphémère, et improbable,  du tiers comme du quart de garde, mais allez savoir) qui vous permet de voir la trame de l’analyse. Mettez y le nom de votre député pour savoir le poids de ses (in)efficacités et éventuellement savoir si vous devez ou non ré-élire un VRP de vos demandes qui n’est pas à la hauteur de vos aspirations. Nous avons le droit de nous tromper, mais continuer cela ne se peut…..

Allez vous revoter pour lui ou vous laisser tenter à dire que vous ne voulez plus de potiches qui ne vous représentent plus mais ne représentent que leurs propres intérêts et avantages. Qu’on est loin du rôle réel d’un représentant VRP du Peuple…. ! La nuit du 04 Aout n’a fait que créer une nouvelle caste de privilégiés (qui nous coûtent cher , en moyenne, tous cumuls confondus, plus de 9 500 € par mois, à multiplier par 902 parlementaires « julot-casse-croute » et ensuite pas 12 soit 5713 smicards-an! rien que cela!)

Mohamed Dupont de là-bas, fiché « S » comme saltimbank de la polycomic-représentation, en cumulation de mandats (il en est de même pour les 575 pseudo VRP du Peuple) à vous de demander le votre dans cette grande famille parasitaire (car qu’est « vivre au crochet du Peuple ») –    vrpeuple-m-dupont-de-la-bas

…..

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

…..

Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –     160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom.

…..

Français quand vous saurez……que :

En période crise rien de tels que de parler de la mort, douloureuse, des parents de grands hommes. Cela permet d’éviter de celle des petits. Qu’ at-on à faire des parents de petits. Qu’ils se contentent de ce qu’on leur a donné, c’est à dire : rien

….. et avec un peu de recul….

Baroin, orphelin de la préfectorale….. a droit à l’adoption chiraquienne comme les enfants de « Morts pour la France »….. Là s’arrête la similitude. Il va toucher ses indemnités d’orphelinat….. Mais qui s’occupe de la mort du père Baroin?

 

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

François Baroin se confie sur la mort brutale de son père

 
François Baroin se confie sur la mort brutale de son père

Le sénateur de l’Aube s’est confié au magazine « Society » sur le décès de son père dans les années 1980, quelques mois seulement après la disparition de sa soeur.

 

Dans un portrait que le magazine Society lui consacre vendredi, repéré par Closer, François Baroin est revenu sur la mort brutale de son père.

Ce jour du 5 février 1987, Michel Baroin décède dans le crash de son avion (encore un pauvre victime de spéculation météorologique, envoyé au casse pipe) au Cameroun. A la mort de son père, qui était sous-préfet de l’Aube, maire de Nogent-sur-Seine et proche de Jacques Chirac, François Baroin n’avait que 20 ans.

Neuf mois avant ce drame, la famille Baroin avait connu un autre décès, celui de Véronique, la soeur de François Baroin, morte après avoir été renversée par une voiture à Paris. « On était quatre et puis, pratiquement du jour au lendemain, on s’est retrouvé à deux », se rappelle-t-il dans les colonnes du magazine Society (d’autres partirent 5 et par un prompt décès se retrouvèrent 2. Ils avaient déjà perdu leur père, couillon « mort pour la France », pour qu’un Baroin puisse pavaner sur le devant des scènes de Seine. Qui en parle?)

Il devient le fils « adoptif » de Jacques Chirac (les 2 restants du dessus devinrent, eux aussi  fils adoptifs de Chirac qui a laissé faire le décret de Juillet 2000, indemnisant la souffrance des « Pupilles de la Nation juifs », au titre de l’Absence….. et pas les enfants de « Mort pour la France)

A la suite de la mort de Michel Baroin, Jacques Chirac décide de prendre sous son aile le jeune François. Alors Premier ministre de François Mitterrand, il reçoit l’étudiant à Matignon pour lui témoigner de son soutien et le conseiller sur son avenir politique. « François est devenu comme un fils », dira en 2011 le futur président, lui qui n’a jamais eu de garçon (et ceux signalés, ci-dessus, c’est de la merde? Ils furent « adoptés par lui, depuis 1995).

En 1995, quand Jacques Chirac rentre à l’Elysée, il n’oublie pas son petit protégé qu’il nomme au poste de porte-parole puis de secrétaire d’Etat. Dix ans plus tard, François Baroin deviendra ministre (de l’Outre-mer), à la fin du second mandat de son mentor.

Mais que vient foutre, dans le bordel ambiant, la mort du père Baroin. A t-elle plus d’importance que celle des « morts pour la France ». Va t-il bénéficier (le fils) de la reconnaissance de sa souffrance liée à l’absence (comme ses amis « Pupilles de la Nation, juifs »). Qu’un « Pupille de la Nation, non juifs » enfant adopté de seconde catégorie, intouchable, voit la mort de son parent, non demandée par la France (c’est vrai, c’est quoi ces résistants incapables de mieux résister….. et qui se débinent à la première embuscade – on se croirait à Viry-Châtillon – On comprend mieux pourquoi ils n’auront jamais le titre de grand résistant, réservé à ceux qui s’en sont sortis depuis Londres ou à tout le moins des théâtres de maquis….  Il en fallut du courage pour passer au travers des balles et pouvoir transmettre ainsi la valeur de leur courage aux jeunes générations…. oubliant, de la même façon le sort de leurs « camarades », moins vernis qu’eux mais qui inscrivirent leur histoire personnelle de gloriole, au service de leur gloire….). Et pour en revenir à Baroin, a quoi nous sert cette narration? N’a t-on pas assez de la nôtre?

Pour qui c’est important cette narration relative au père Baroin et l’adoption plainière (en pleines campagnes électorales) et plénière du petit Baroin, d’alors? Petit est maintenant devenu grand. Il lui faut faire une demande au mémorial de Caen (succursale du ministère de le Drian, copain de gauche du hollandais volant), des victimes de l France pour bénéficier d’une indemnité, à vis, d’orphelin de la préfectorale de Vichy ou non!

A noter Baroin, ministre, n’a rien fait pour ses co-frères d’adoption chiraquienne, ni comme député, puis sénateur (quand il sentit venir le vent de 2012….

 

 

http://www.planet.fr/politique-francois-baroin-se-confie-sur-la-mort-brutale-de-son-pere.1209026.29334.html

***

Et pendant ce temps……

 

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses » (et surtout en politique, mais aussi ailleurs)

et « nuit debout » que devient-il ou elle ……?

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….

——

« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:

GrosMots kegiens Février2016

****

Commandant à Viry-Châtillon, je suis en colère. Nous savions que le risque était élevé

 

Samedi dernier, le 8 octobre, deux policiers ont été blessés grièvement dans l’attaque au cocktail Molotov à Viry-Châtillon. Policier commandant, le syndicaliste Franck D. témoigne de la réalité du terrain et pousse un coup de gueule. Selon lui, le drame aurait largement pu être évité.

Un des policiers attaqués a été plongé dans un coma artificiel en raison de ses blessures.(THOMAS SAMSON / AFP)

 

Je suis commandant adjoint au service de l’ordre public de l’Essonne et je suis fortement en colère, comme la plupart des policiers du département.

Nous aurions pu éviter ce drame

Ce n’était pas un accident, mais une attaque prévisible. Nous aurions pu éviter ce drame. Pourtant, rien n’a été fait. Au contraire, tout était propice à une attaque de cette nature.

Ils voulaient clairement « buter du poulet »

Certains politiques n’ont absolument rien compris à ce qu’il s’était passé. Il ne s’agit pas d’une zone dans laquelle les délinquants dealent uniquement. C’est avant tout une zone où ils violentent et dépouillent les automobilistes. Leurs proies favorites sont les femmes. Leur mode opératoire est assez classique : ils cassent la fenêtre avant côté siège passager et s’empare du sac à main ou des effets personnels qui y sont posés.

60 cocottes de crack et plusieurs centaines d’euros

La bonne initiative est celle d’un officier qui mercredi dernier, constatant la présence importante de CRS sur site depuis l’agression et le manque d’action contre les délinquants de la cité, a déclenché une opération. Bilan : une saisie de 60 cocottes de crack et plusieurs centaines d’euros. C’est justement cela que nous demandons. Les policiers de l’Essonne veulent que l’on s’attaque aux délinquants de la Grande Borne, sans les laisser dans l’impunité.

Il faut dire que le contexte est spécial dans le département. Une poignée de délinquant y fait régner sa loi et terrorise impunément les citoyens. Je me souviens de cette fois, où ils avaient balancé des cocktails Molotov dans la cage d’escalier d’un immeuble de Grigny 2, lors d’un épisode de violences urbaines. Les habitants se débattaient dans une cage d’escalier pour éteindre le feu, les pompiers étant incapables d’y accéder. Des promesses de sanctions exemplaires avaient été faites par certains politiques (qui fait encore des promesses, en fin de règne. Il n’aurait pas compris que ce temps était fini pour lui et sa clique. Y en a marre des sanctions exemplaires dont on ne voit la queue). Au final, aucun auteur n’a été interpellé.

Je reproche un manque de précautions

Visiblement, nous n’avons pas appris du contexte. Il s’agit d’une accumulation d’erreurs qui auraient très largement pu être évitées.

Je reproche le manque de précautions de nos supérieurs, qui avaient déjà été exprimés par des commissaires du département. Je m’interroge aussi sur la qualité et la pertinence des informations qui sont transmises au ministre de l’Intérieur par ceux qui sont censés le renseigner et le conseiller.

Débarrasser la cité de la délinquance qui la ronge

Bien sûr, cette zone est dangereuse et lorsque l’on y est policier on sait que l’on n’est jamais en sécurité. De toute façon, quel policier est en sécurité ?

Je n’entends jamais un de mes collègues crier qu’il n’a peur de rien et que rien ne peut l’atteindre. Ce serait d’ailleurs inquiétant. Cependant, il est possible de limiter les risques et c’est le travail des ministres concernés, par exemple, de prendre des mesures nous permettant de faire au mieux notre travail sans nous mettre totalement en danger.

Parce que oui, il s’agit aussi de faire notre travail. Et donc, de débarrasser la cité de la délinquance qui la ronge. Nous sommes là pour défendre les citoyens. Tous. Pour les aider à vivre dans la sécurité la plus optimale possible. Aujourd’hui, les habitants de la Grande Borne (la cité qui couvre les communes de Grigny et de Viry-Châtillon) ne dorment pas sur leurs deux oreilles et ce n’est pas normal (A quoi sert alors le grand état d’urgence qui dure, plus que la Constitution….. )

Je suis cynique aujourd’hui en pensant aux juges du siège (s’ils sont du siège, c’est qu’ils sont pénards et loin de ces tracasseries banlieusardes. Pourquoi ne pas démanteler la zone de Viry et disperser cette racaille en diverses provinces accueillantes de France (en Lozère, en Corrèze fief de notre Français – le nôtre et non celui de Boutin C…) qui ne condamnent pas suffisamment. Peut-être est-il question de personnes dont la tranquillité ne les intéresse pas plus que ça ? Je remets en cause le désintérêt de ces magistrats pour les Zones de Sécurité Prioritaires, contrairement aux magistrats du Parquet qui ne déméritent pas. C’est un point important, qui a un impact direct sur la problématique de la Grande Borne.

 

Quand la commandature flicarde commence à dire son ras le bol, vis à vis de sa tutelle régalienne, il n’y a pas loin au ralliement à la fronde….

Pour une fois la bavure est de l’autre côté, elle incombe aux chefs de blocks des cités, racaille radicalisée…. sur fonds de shit. C’est un nouveau pouvoir dans le pouvoir et les poulets sont plumés comme volaille fragile. A quand une police efficace, grâce aux moyens qui lui manquent. Les braves flics que l’on envoie au casse-pipe. C’est vrai ils ont des primes de risques, mais leurs vies ne valent pas plus que quelques primes et décorations (souvent à titre posthume, surtout quand  cette « posthumerie (*)….  » cache les responsabilités de responsables irresponsables)

 

 

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1566642-commandant-a-viry-chatillon-je-suis-en-colere-nous-savions-que-le-risque-etait-eleve.html

 

****

 

 

 

****

 

«La France d’aujourd’hui ressemble au Liban de 1973»

Après avoir ausculté la banlieue ensauvagée dans Beyrouth-sur-Loire, le romancier Pierric Guittaut s’attaque au versant opposé de la France occultée: la campagne berrichonne, ses chasses communales, ses superstitions et ses rebouteux. Quand la Série Noire se met au vert, ça reste sombre…
pierric guittaut guerre civile banlieues

Pierric Guittaut, photo: Daoud Boughezala

 

C’est l’embrasement des banlieues qui t’a donné envie d’écrire Beyrouth ?

Pendant les émeutes de novembre 2005, j’ai compris que cela dépassait la simple délinquance urbaine et qu’il y avait un problème de fond dans la société française, dont une fraction était entrée en sécession. Des bandes de villes différentes se reconnaissaient dans un mouvement national destructeur, où l’objectif était de tout cramer, y compris des structures à leur usage telles que des « points rencontre jeunesse » ou des médiathèques.

Une partie des jeunes de banlieue a dit : « On est des Français, mais pas des Français comme vous ! » On a vu écrit sur les murs : « Pas de mosquée dans le quartier, émeutes toute l’année ! » Évidemment, les médias ont expurgé tout ce qu’il y avait de communautaire, d’identitaire et de religieux dans ces soulèvements, pour en faire une sorte de révolte des damnés de la Terre. Ce n’était pourtant rien de moins qu’un phénomène de sécession identitaire et communautariste.

Les putatifs télé visués ont tous parlé du communautarisme à interdire… Mais ils n’ont nullement parlé de celui qui existe déjà et « autorisé ».

On ne parle que du communautarisme musulman! Pourquoi braquer les projecteurs sur celui-ci que l’on veut combattre, de façon impuissante, et qu’on en laisse un perdurer. Si on est contre le communautarisme, on l’est pour tous? Droite comme gauche même velléités. Autrement dit, changer la tête de l’état ne changera rien, mais strictement rien à l’ordre établi qui restera dans le même désordre. Et la France va ainsi continuer jusqu’à la révolte irréversible du Peuple Et ce sera la guerre civile, tant souhaitée par le pouvoir qui ne veut plus qu’un état de siège (comme pour sa magistrature assise…. puisque de siège, qui deviendra d’exception comme le tribunal du même nom).

Alors pourquoi changer? laissons à Hollande, le temps de faire plus de conneries, elles ne seront pas pires que celle de ses camarades de droite…. Ce n’est pas un changement de tête que veulent les Français. Ce sont des changements radicaux de leurs conditions de vie misérables qu’ils veulent…. Il veulent, enfin, vivre libres et considérés. Ce ne sont pas les politicards divergents qui leur apporteront la solution. La solution appartient au peuple et non à la vision d’un soit disant prophète soit disant inspiré.

 

 

 

http://www.causeur.fr/pierric-guittaut-banlieues-campagne-polar-40501.html#

 

*****

 

Hollande, mis en cause pour des assassinats, en route vers la CPI

Hollande, mis en cause pour des assassinats, en route vers la CPI

Le Président de la République a ordonné l’exécution de quatre personnes. Avec cette information, ce qui reste de la Gauche s’écroule… et le silence avec laquelle cette information a été accueillie confirme que la Gauche est en état de mort clinique.

 

Au micro de Jean-Jacques Bourdin, les deux journalistes Gérard Davet et Fabrice Lhomme ont expliqué que le Président de la République avait décidé « au moins quatre assassinats ciblés », décisions mises en œuvre par la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE). Aucun démenti n’a été publié.

Cela se trouve en phase avec des informations parues en 2014. A la suite d’un accord passé dès 2012 entre Obama – le maître des assassinats ciblés, trois par jour – et Hollande, celui-ci avait donné pour ordre à la DGSE de « dégommer » Ahmed Godane, le leader des shebabs. La DGSE s’était occupée de la localisation, et l’assassinat avait été le fait des drônes US, informations données par Jean Guisnel et confirmées par les militaires US.

Avec les révélations de Gérard Davet et Fabrice Lhomme, nous passons à autre chose à savoir l’ordre donné par Hollande et l’exécution par la DGSE.

C’est d’abord infliger la peine de mort.

C’est ensuite le faire en dehors de tout processus judiciaire. Aucune loi, aucune enquête, aucun procureur, aucun juge, aucun droit de la défense… C’est donc de l’assassinat, commis dans le cadre de conflits armés, l’armée française étant présente au soutien des gouvernements en place, confrontés à des conflits armés.

Alors, quel régime de responsabilité pour le chef de l’Etat ?

755622549

Selon l’article 67 de la Constitution, le Président de la République « n’est pas responsable des actes accomplis en cette qualité, sous réserve des dispositions des articles 53-2 et 68 ».

L’article 68, c’est: la destitution est prononcée par le Parlement constitué en Haute Cour. On peut donc passer à autre chose.

A – Juger le chef de l’Etat

L’article 53-2 est, lui, particulièrement pertinent : « La République peut reconnaître la juridiction de la Cour Pénale Internationale dans les conditions prévues par le traité signé le 18 juillet 1998 ». De fait, la France a reconnu la juridiction de la Cour Pénale Internationale, et le chef de l’État donc justiciable. Pas d’immunité pour le chef d’État devant la CPI, qui a à plusieurs reprises poursuivi des chefs d’État, notamment quant à la demande du conseil de sécurité poussée par la France, elle a ouvert une enquête contre Kadhafi,… ou quand elle juge Gbagbo. D’ailleurs, la France vient de déclarer qu’elle voulait faire juger Poutine pour ce qui se passe en Syrie (où il n’y a aucune compétence de la CPI, la Syrie n’ayant pas ratifié le traité).

B – Compétence de la CPI

On ne sait pas encore où ont été pratiqués ces assassinats, mais c’est vraisemblablement au Mali, ce qui donnerait une double compétence à la CPI. D’abord, le Mali a ratifié le Statut de la CPI le 16 août 2000, et un premier procès vient d’avoir lieu devant la Cour. Par ailleurs, la France est partie à la CPI, de telle sorte que tous ses ressortissants relèvent de la compétence de la Cour. La décision de l’assassinat, qui est l’acte criminel fondamental, a été prise à Paris, au 55, rue du Faubourg-Saint-Honoré, et il y a donc à la fois compétence territoriale et compétence personnelle.

C – Qualification juridique

Selon le statut de la CPI, l’assassinat ciblé décidé par le pouvoir politique et commis dans le contexte d’un conflit armé, est un crime de guerre.

La qualification correspond d’abord à l’ « homicide intentionnel » (article 8, 2,a, i), dont les éléments constitutifs sont :

1 – L’auteur a tué une ou plusieurs personnes.

2 – Ladite ou lesdites personnes étaient protégées par une ou plusieurs des Conventions de Genève de 1949.

3 – L’auteur avait connaissance des circonstances de fait établissant ce statut de personne protégée

4 – Le comportement a eu lieu dans le contexte de et était associé à un conflit armé international.

5 – L’auteur avait connaissance des circonstances de fait établissant l’existence d’un conflit armé.

Mais les faits doivent aussi être examinés sous l’angle « des condamnations prononcées et les exécutions effectuées sans un jugement préalable, rendu par un tribunal régulièrement constitué, assorti des garanties judiciaires généralement reconnues comme indispensables » (Article 8, 2, c) iv), ainsi défini :

1 – L’auteur a prononcé une condamnation ou fait exécuter une ou plusieurs personnes.

2 – Ladite ou lesdites personnes avaient été mises hors de combat ou étaient des civils, ou des membres du personnel médical ou religieux ne prenant pas activement part aux hostilités.

3 – L’auteur avait connaissance des circonstances de fait établissant ce statut.

4 – Il n’y a pas eu de jugement préalable rendu par un tribunal, ou le tribunal qui a rendu le jugement n’était pas « régulièrement constitué », en ce sens qu’il n’offrait pas les garanties essentielles en matière d’indépendance et d’impartialité, ou le tribunal n’a pas assorti son jugement des garanties judiciaires généralement reconnues comme indispensables en droit international.

5 – L’auteur savait qu’il n’y avait pas eu de jugement préalable ou qu’il y avait eu déni des garanties pertinentes et que ces éléments étaient essentiels ou indispensables à un jugement régulier.

6 – Le comportement a eu lieu dans le contexte de et était associé à un conflit armé ne présentant pas un caractère international.

7 – L’auteur avait connaissance des circonstances de fait établissant l’existence d’un conflit armé.

D – Procédure

A la suite des révélations des deux journalistes, révélations non contestées, le Parquet de Paris a suffisamment d’informations pour ouvrir une enquête à propos de ces assassinats ciblés. Si l’information s’avère crédible, il suffira alors de transférer le dossier à Madame la Procureur près de la Cour Pénale Internationale. Le bureau de la Procureure sera assuré de la totale coopération de la France, et qui a manifesté sa volonté de faire juger les chefs de l’État syrien et russe, pour des actes commis en fonction. Si le procureur s’abstenait, il reviendrait à des associations d’agir.

La loi doit être la même pour tous, c’est la base de tout,.. pour que l’auteur des faits puisse bénéficier d’une retraite adéquate.

2608133426

 

Quelle est alors la retraite d’un président condamné (aux dépens et autres). Mais un président (en France) a droit aux « homos ». Cela sert à quoi d’avoir droit aux « homos » s’il est condamné pour usage d’homos ». N’y a t-il pas contradiction?

(homos voulant dire homicides. Je ne me permettrais pas de traiter mon président – qui plus est père adoptant, par force (on n’en a qu’un à la fois. L’avantage c’est que l’on n’est jamais orphelin….. ) d’homo. Tout au plus je lui concède d’être bi (national, avec son blaze. Que voulez vous, on ne choisit pas son père adoptif imposé par la minorité électorale)

S’il est des choses qu’un président ne doit pas dire, il est aussi des choses qu’un président ne doit pas faire. Sinon…… ! on le ré-élit!

 

 

http://reseauinternational.net/hollande-mis-en-cause-pour-des-assassinats-en-route-vers-la-cpi/

 

*****

 

Primaires républicaines : entre purge et suppositoire…

 Résultat de recherche d'images pour "primaires"
 On a quand même évité cela, où le judas s’ouvrait sur la Céne-scène-seine parisienne

 

Ensuite, l’émission. Entre bal des guignols et farandole des faux-culs. Purge et suppositoire.

Ils sont sept. Nicols Sarkozy, François Fillon, Alain Juppé, Bruno Le Maire, Nathalie Kosciusko-Morizet, Jean-François Copé et Jean-Frédéric Poisson. Sept mercenaires ? Non, juste sept couillons ; en désaccord sur les détails, mais en fait d’accord sur l’essentiel.

Nuit de grande turlute giratoire, façon pignolade consanguine où l’on ne parle finalement que de fric, de lignes budgétaires, de baisses d’impôt ou de hausses de TVA, sans jamais aborder les véritables problèmes – identité française et place de la France dans le monde, pour ne citer que ces seuls deux petits détails. Bref, une discussion de comptables pour lesquels deux plus deux feront toujours vingt-deux.

Nuit de morts-vivants politiques, donc, indignés des effets des drames dont ils ont engendré les causes. Juppé se plaignant de guerres par lui déclenchées, Sarkozy pleurnichant sur un champ de ruines dont il est, par ailleurs, l’un des premiers responsables. Tous communiant en la défense d’un néo-capitalisme financier entraînant la France de crise en crise. Mais, tel que l’affirmait une Margaret Thatcher, sujette à un retour en grâce posthume : « There is no alternative ». Ce qui, traduit dans la langue de Molière, pourrait signifier : « Le capitalisme mondialisé, vous n’avez pas fini d’en bouffer ! »

Bref, les gugusses en question s’étant tous peu ou prou succédé aux affaires persistent à nous expliquer ce qu’ils feraient au gouvernement si d’aventure ils en avaient les clefs, si d’aventure les neurones leur poussaient durant la sieste, en attendant une éventuelle greffe testiculaire (et alors ne pourraient-ils tirer des leçons inspirées de la social-lie et de son échec patent et latent? C’est ce que l’on appelle mûrir. Qu’est-ce que vous êtes sceptique. Ce n’est pas pour rien que vous êtes dans la fausse aux lions, tout en faux semblant).

Après, et au-delà de ce gadget politique que sont les primaires – de gauche comme de droite, et bidule importé des USA -, il n’est pas fatalement incongru de se poser ces quelques questions :

François Mitterrand aurait-il organisé des primaires au PS ? Non. Il était le chef.

Jacques Chirac aurait-il toléré des primaires au RPR ? Non. C’était lui le patron.

Marine Le Pen permettrait-elle ces mêmes primaires au FN ? Allez lui poser la question.

PS : de tous ces piranhas, Jean-Frédéric Poisson n’était pas le pire du bocal.

 

C’est la droite qui revendique sa légitimité. En arriver là c’est signe de décrépitude. La fin est là, proche!

Et la gauche? Elle se gausse en courbes êtes vous donc aveugles!

 

 

http://www.bvoltaire.fr/nicolasgauthier/primaires-republicaines-entre-purge-et-suppositoire,288684

 

*****

 

Le nombre des décès en 2015 a atteint un record inégalé depuis 1945

Résultat de recherche d'images pour "mortalité sénior"

En première ligne, les babyboomers.. Heu…  en 2014, les enfants d’après guerre, c’est à dire nés à partir de 1945/46 n’avaient que 68/69 ans ce qui est très en dessous de l’espérance de vie en France qui est de 80 ans pour les hommes et 85,6 ans pour les femmes.

Autre remarque : La grippe virulente de l’hiver 2014/2015 a tué 18 300 personnes, dont  90% d’un age supérieur à 65 ans.

Compte-tenu du fait que ces personnes sont les cibles privilégiées et les plus grands consommateurs des vaccins anti-grippaux, je pose la question : Alors, à quoi sert-il ? Question que ne s’est sans doute pas posé l’auteur de l’article qui nous propose sans rire un lien avec ce titre :

Grippe: «Le vaccin ne protège pas contre l’épidémie, mais contre la mortalité»

Ben voyons, logique !

Le père UBU règne toujours et l’industrie pharmaceutique à encore de beaux jours devant elle.

 

Il est normal que ce soient les vieux qui se grippent. C’est dans l’ordre normal des choses…. l’usure liés aux usages et coutumes. Ce serait le monde à l’envers si c’était les enfants…. Rendez vous compte, laisser vivre pendant près de 20 ans des vieux, au crochet de la société…. Quand les labo se coalisent avec le ministère de la mauvaise santé financière pour aider à faire de la place aux jeunes (qui, et c’est justice, mourront eux aussi un jour)! Cela s’appelle collusion et est « légal »…. Ne manque plus que des stocks de vaseline…..pour faciliter le transit.

Quand leur apprendra t-on que la plus grande cause de mortalité c’est la naissance, puisque à peine né, nous devenons mortels…. C’est con, non! Alors des mesures s’imposent, dès la naissance et pas 65 ans après.

Étonnez vous après que l’on prenne en grippe le pouvoir. Qui peut voir sereinement ses assassins  attenter à ses jours?

 

http://free.niooz.fr/s/free/le-nombre-des-deces-en-2015-a-atteint-un-record-inegale-depuis-1945-11043836.shtml

 

…..

Attention! 
Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut leur louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?

Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi, réputé jour de chance…) au :

État d’urgence ordinaire et « normale » : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant!

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé

L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)

Il paraît que l’état majore son urgence de deux mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)

un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)

Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)

Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!

Il est vrai que c’est tellement banal que l’état d’urgence…..

  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils nous demanderont (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état n’est pas l’état d’urgence, mais…. sa reconduite aux frontières du pouvoir et surtout dehors dudit pouvoir)

Article 21 Préambule de la constitution :

« Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »

(En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple!

en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

 

 au 26/01/2017 – ….. et son corollaire de « Nuit Debout » et son 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!

Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..

Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

keg – 136 Mars = 14/07/2016 – Les défenseurs de la République ont laissé faire la ripoublique. Faut-il encore en défiler ou s’en défiler?

Publié le

Le choix du jour : «pioupiou de la république» ou «pioupiou de la ripoublique»

——

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

—–

Dans quel état j’erre, en urgence : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016 …. 05/2017. La sortie de l’état normal pour devenir autre et sans en dire le nom.

……

Français quand vous saurez……que :

Le 14 Juillet reste de ferveur, mais plus pour les mêmes valeurs. De République, nous sommes passés à ripoublique

….. et avec un peu de recul….

Les pioupiou d’alors défendaient les valeurs de la République. Un siècle plus tard, ce sont celles de la ripoublique. Quand retourneront-ils leurs fusils?

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Il y a cent ans : le 14 juillet 1916

 

Bientôt deux ans que la France est en guerre, et déjà plus d’un million cent mille hommes tués au combat ou des suites de leurs blessures. Plus de quatre mois que l’on se bat devant Verdun. Il y a trois jours, le 11 juillet, le général allemand von Falkenhayn a lancé son offensive de la dernière chance. Les Allemands sont à trois kilomètres de la ville symbole de la résistance française. Les Allemands n’iront pas plus loin. Fleury-devant-Douaumont marquera en effet leur avancée maximale. Mais il faudra attendre le 18 août pour que ce malheureux village, qui n’est plus que ruines, soit définitivement repris par le régiment d’infanterie coloniale du Maroc, le RICM d’aujourd’hui. En 1918, la commune sera déclarée « Mort pour la France ».

Et à Paris, que fait-on, en ce vendredi 14 juillet 1916 ? On défile quand même. Infanterie française mais aussi soldats écossais (cornemuses en tête), anglais, russes – « sortes de géants avec des yeux limpides et bleus de petits enfants », écrit un journaliste enthousiaste -, belges à bicyclette. C’est le général Auguste Dubail, gouverneur militaire du camp retranché de Paris, qui passe la revue des troupes. Un discours du président Poincaré est placardé dans les rues. « Le gouvernement de la République a pensé qu’à cette date où la France avait coutume de célébrer tous les ans, dans les joies de la paix, l’origine de ses libertés politiques, elle voudrait encore, malgré les tristesses de la guerre, respecter une tradition qui donne une forme sensible à la conscience nationale et à l’unité de la patrie », peut-on y lire en préambule. C’est aussi l’occasion de remettre un diplôme d’honneur aux familles des morts pour la patrie. Rappelons, en effet, que la loi reconnaissant les sacrifices des combattants morts au champ d’honneur n’a tout juste qu’un an.

Qu’est, avec le temps, devenu ce « diplôme » récupéré par des « non morts pour la France », mais « morts pour rien » ou pire « morts à cause de la France ».

On peut commencer à en douter avec cette plainte déposée, vis à vis des parents d’une des victimes de « l’affaire Merah » (pourtant ré »compensée du titre de « mort pour la France » (titre réservé depuis la grande guerre à ceux, morts, les armes à la France, contre l’envahisseur….. Merah – et ses coreligionnaires – devait être « envahisseur », certainement! Et son acte devait être dans le cadre de « mission » de ses victimes)

Ah ! La signature qui vous honore quand vous la respectez, mais…….

Qui vous colle aux basques et vous poursuit de la vindicte quand….

http://www.bvoltaire.fr/georgesmichel/il-y-a-cent-ans-le-14-juillet-1916,271026

***

 

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses » (et surtout en politique, mais aussi ailleurs)

et « nuit debout » que devient-il ou elle ……?

 

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus

« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:

GrosMots kegiens Février2016

****

ATTENTATS. « Nous avons honte » : la lettre au vitriol de gendarmes du GIGN sur leur chef

ATTENTATS. "Nous avons honte" : la lettre au vitriol de gendarmes du GIGN sur leur chef
La lettre, anonyme, est signée « l’Esprit de l’inter ». (THOMAS SAMSON/AFP)

Lors des attentats de Paris, la Brigade de recherches et d’intervention (BRI) et le Raid interviennent au Bataclan, tandis que le GIGN reste cantonné plusieurs heures dans la caserne des Célestins, siège de la Garde républicaine. Une mise à l’écart que n’ont visiblement pas appréciée les membres de l’unité d’élite de la gendarmerie, comme ils l’écrivent :

« Ce soir du 13 novembre, le colonel Bonneau a tout simplement oublié d’être gendarme. Nous avons honte de lui, comme nous avons honte de nous. Nous avons préféré rester avec les chevaux de la Garde républicaine. Pour les familles des victimes, une telle attitude est tout simplement criminelle. »

Une polémique « injuste »

  • « A 22h26, le groupe d’intervention de la gendarmerie nationale (GIGN) est mis en alerte. Onze minutes plus tôt, son commandant a tenté de joindre les chefs de la BRI de Paris (3) et du RAID, sans y parvenir. D’après les informations recueillies par votre rapporteur, le second rappellera ‘plus tard’ et indiquera être dépourvu d’informations sur la situation. »
  • « A 22h45, le GIGN reçoit l’ordre de se pré-positionner à la Caserne des Célestins, située 18, boulevard Henri IV, dans le 4e arrondissement de Paris, non loin de la place de la Bastille. »
  • « A 22h50, vingt-cinq militaires du GIGN, emmenés par leur commandant, quittent Satory. Dix minutes plus tard, vingt militaires supplémentaires font de même tandis que le commandant du GIGN appelle l’officier de liaison placé auprès du préfet de police de Paris pour offrir les services de son unité à la BRI de Paris et au RAID. »
  • « À 23h15, les premières unités du GIGN arrivent à la Caserne des Célestins. Les suivantes y parviendront entre 23h24 et 23h43. Quarante-cinq militaires y sont alors présents et gardés en réserve pour intervenir en cas de nouvelle attaque dans la capitale. »

« Fallait-il solliciter l’aide du GIGN, positionné à la Caserne des Célestins, non loin de la place de la Bastille, depuis 23h15 ? » s’interroge le rapport. « Pour votre rapporteur, la réponse est négative. » Il estime en effet que les effectifs du GIGN pouvaient servir à intervenir sur une éventuelle autre attaque simultanée dans Paris :

« A ce moment-là, d’autres forces d’intervention spécialisée étaient déjà présentes dans la salle de spectacle. Il n’était donc pas utile d’y envoyer un renfort de cette nature. En revanche, il était indispensable de disposer d’une réserve de troupes d’élite capables d’intervenir rapidement sur le lieu d’une autre attaque si cela s’était avéré nécessaire.

À cette heure-là, une telle éventualité n’avait pas disparu. Par conséquent, votre rapporteur salue l’initiative du GIGN, lequel s’est mis à disposition des autorités dans une zone échappant en principe à sa compétence. »

  • « Je suis gendarme et ne peux plus me taire »
  • Certains membres du GIGN, eux, estiment qu’il aurait dû « y aller ». Il y a quelques jours, le journaliste Nicolas Henin évoquait des tracts diffusés par des gendarmes auprès des familles des victimes:
  • Mais au-delà de l’inaction du 13 novembre, c’est l’attitude générale du colonel Bonneau (que certains surnommeraient désormais « Jean »), qui est dénoncée dans la lettre au général Favier.

Toujours est-il que le courrier fait désordre, comme le fait remarquer un haut gradé au « Canard enchaîné » :

« C’est, dans le contexte actuel d’antiterrorisme, une bombe. Il faut la désamorcer. Et au plus vite.« 

Quand le GIGN s’anonymise…… pour dénoncer à la kommandantur son chef d’Opin (opposé à l’Opex, opération extérieure des guerres coloniales, chargées de redorer le blaze de son commandant en chef, en vue de sa longévité)

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/attentats-terroristes-a-paris/20160713.OBS4587/attentats-nous-avons-honte-la-lettre-au-vitriol-de-gendarmes-du-gign-sur-leur-chef.html

 

****

 

En France, les entreprises corrompues « ne sont pas du tout poursuivies

Très peu de poursuites, c’est le cas de le dire. De fait, en quinze ans, aucune entreprise tricolore n’a été condamnée en France bien que certaines aient fait l’objet de procédures judiciaires et de condamnations ailleurs dans le monde. Aux Etats-Unis par exemple, où ont été épinglées Total en 2013 pour ses pratiques en Iran, Alcatel en 2010 pour des affaires conclues notamment en Amérique latine ou, plus récemment, Alstom en raison d’un juteux marché signé dans le domaine de l’énergie en Indonésie.

Pourquoi voulez-vous que les civils soient poursuivis quand les politicards ne le sont pas? Qui s’est amusé à calculer le nombre de casseroles cumulées par ces politicards protégés par les immunités diverses et variées?

  • Si tu veux que les civils soient irréprochables, veille à ce que les politicards le soient
  • Si tu veux que les politicards soient irréprochables ne le les élis pas

 

http://news360x.fr/en-france-les-entreprises-corrompues-ne-sont-pas-du-tout-poursuivies/

 

****

 

Italie, la crise qui vient  –  L’effrayante responsabilité de Berlin

(Photo : SIPA.AP21908747_000005)

La part des prêts dits « non-performants » dans le bilan des banques atteint désormais près de 18%, d’après une étude du FMI1. En dehors de la Grèce, où ce taux atteint plus de 34%, c’est le taux le plus élevé de la zone euro. Le Portugal suit d’ailleurs ce mouvement, mais à un niveau bien moindre, puisque le pourcentage des mauvaises dettes n’est « que » de 12%. En montant, on estime le volume total des encours à 360-400 milliards d’euros, dont 70 à 100 milliards devront être couverts, soit par l’Etat, soit par d’autres mécanismes.

Tableau 1

Part des prêts « non-performants » dans les bilans bancaires

Il faut ici noter que le mouvement de la part des « mauvaises dettes » peut être lié à des causes très diverses. En Irlande et en Espagne, c’était une spéculation immobilière qui avait provoqué ce mouvement. Rien de tel dans le cas de l’Italie, et c’est ce qui rend la progression des mauvaises dettes bien plus inquiétantes. Ces dernières sont issues des prêts qui ont été consentis par les banques régionales italiennes aux PME de la péninsule. En réalité, c’est bien la stagnation économique de ces dernières années qui est la cause de cette crise bancaire qui arrive aujourd’hui en Italie.

 

Tableau 2

Evolution du PIB, de l’investissement et de l’épargne en Italie depuis 1990Source : données du FMI, World Economic Report Database, avril 2016.La croissance du Produit intérieur brut, qui était relativement forte dans la décennie 1990-2000 est désastreuse dans les années qui suivent l’introduction de l’euro. L’Italie n’a d’ailleurs toujours pas retrouvé son niveau de PIB d’avant la crise de 2007. En fait, le PIB de 2015 se situe à un indice 116% par rapport à 1990 alors qu’il avait atteint l’indice 127% en 2007. Si l’Italie avait pu poursuivre sa croissance au rythme des années 1993-1999, elle serait, en 2015, à un indice 2015. Autrement dit, l’euro a coûté 34% en niveau de PIB en 2015. En PIB par habitant, ce qui constitue une grandeur plus conforme à l’évolution de la richesse de la population, et en supposant la répartition interne de cette même richesse inchangée, l’indice n’est que de 108% par rapport à 1990. Autrement dit, en 25 ans la croissance par tête n’a été que de 8%.

 

Le gouvernement italien, fragilisé par le résultat des dernières élections municipales du mois de juin 2016 – élections qui ont vu le succès du M5S à Rome et à Turin – n’a nullement envie de provoquer une crise sociale gravissime dans l’année qui vient. C’est pourquoi il cherche à imposer aux autorités européennes un « bail-out », c’est-à-dire une socialisation des pertes. Mais, sur ce point, il se heurte au refus de l’Allemagne. Ce refus n’est pas seulement dicté par des considérations financières, mais surtout parce qu’il signifierait l’échec de l’union bancaire, et ce moins d’un an après son entrée en vigueur. Dans le bras de fer qui oppose le gouvernement italien et le gouvernement allemand, il n’y aura que des perdants.

Tableau 3
Etat des finances publiques en Italie

 

Tout se paye, un jour ou l’autre. Ayant refusé le principe de solidarité dans la zone euro, l’Allemagne a imposé sa vision des règles. Mais, elle se rend compte aujourd’hui que cette vision est intenable pour les pays de l’Europe du Sud. Elle est donc coincée entre la poursuite suicidaire d’une politique qui ne marche pas et la reconnaissance de ses erreurs passées. Ce qui rend le problème d’autant plus grave est que le poids de l’Italie est bien plus considérable que celui de la Grèce. Tout le monde comprend qu’une sortie de l’Italie de l’euro sera l’acte de décès de la monnaie unique. La crise grec de l’été 2015 n’a été que le hors d’œuvre ; la crise italienne sera LA crise de la zone euro.

 

L’Allemagne, patronne de l’UE face à ses choix dangereux. Si l’Italie sort, c’est toute l’UE qui sort et Berlin se retrouvera chef d’une Europe fantôme. Ce sera, bientôt, « Deutschland unter alles »

 

http://www.causeur.fr/brexit-italie-allemagne-union-bancaire-euro-39098.html

 

****

 

Vous avez peut-être en votre possession cette pièce de 2€ qui vaut 600€

Soyez attentifs à vos pièces de 2 euros !
La pièce de 2 euros à l’effigie de Grace Kelly vaudrait plus de 600 euros. Une somme qui mérite bien qu’on s’attarde un peu plus sur notre monnaie.

Les pièces de monnaie en euro sont frappées différemment selon chaque pays européen et chaque Nation dispose de ses propres pièces.
Cette différence ne change rien à la valeur fiduciaire de chaque pièce, sauf pour les collectionneurs. En effet, la pièce Grace Kelly, en l’honneur de la princesse Grace Kelly de Monaco, femme du Prince Rainier III, a été frappée en édition limitée à 20 001 copies.

Et celui qui aurait toutes les pièces serait propriétaire de 12 millions et non 40 002€. Attention aux contrôles fiscaux pour fraude déclaratives. Il y aurait du redressement dans l’air. On peut dons parler de trésor Kelly!

Mais quand même 2€ pour grâce Kelly, c’est vraiment peu. Elle vaut mieux que cela.

 

http://reseauinternational.net/vous-avez-peut-etre-en-votre-possession-cette-piece-de-2e-qui-vaut-600e/

 

****

 

 

 

*****


« Le maintien de l’ordre à la française n’existe plus »

Interdictions de manifester, violences policières, interventions des unités spéciales, emprisonnement de manifestants… la gestion par l’État du mouvement actuel de contestation contre la loi travail fait l’objet de nombreuses critiques, jusqu’à la demande d’une enquête parlementaire adressée par sept organisations syndicales. Pour le journaliste David Dufresne, auteur en 2013 du livre Maintien de l’ordre, la stratégie du gouvernement marque surtout la fin d’un « savoir-faire français » longtemps reconnu comme un modèle dans la gestion des foules. Selon lui, « le Rubicon du maintien de l’ordre à la française, qui consiste à viser la foule, a aujourd’hui été franchi ». Entretien.

  • Si les policiers étaient moins visibles dans les cortèges, pensez-vous que cela atténuerait les violences ?
  • Plusieurs syndicats demandent l’ouverture d’une enquête parlementaire sur la gestion du maintien de l’ordre durant la mobilisation contre la « loi travail ». Comment analysez-vous les choix du gouvernement en la matière ?
  • Peut-on dire que le gouvernement joue avec le feu ?
  • Un étudiant a été éborgné au flash-ball à Rennes. Un photographe est dans le coma à Paris, à cause d’une grenade. En 2014, c’est Rémi Fraisse qui meurt à cause d’une grenade offensive lors d’un rassemblement à Sivens. Le maintien de l’ordre à la française est pourtant connu pour gérer les foules en évitant les bavures. Est-ce un paradoxe ou un aveu d’échec pour ce « savoir-faire » policier ?
  • La figure du « casseur » est omniprésente dans les médias depuis le début du mouvement. Faut-il y voir une instrumentalisation de la violence ou le signe d’une tension inédite dans la gestion du maintien de l’ordre ?
  • Cette instrumentalisation a toujours existé…
  • Comme lors du mouvement anti-CPE, plusieurs manifestants ont écopé de peines de prison ferme après être passés en comparution immédiate (voire notre bilan à la mi juin des poursuites judiciaires). Récemment, on a même vu des chefs d’accusation comme celui de « tentative d’homicide sur personne dépositaire de l’ordre public ». Quel rôle joue la justice dans le maintien de l’ordre établi ?
  • De l’officier de la brigade anti-criminalité infiltré dans les cortèges, jusqu’à l’intervention du RAID à Rennes, toutes les unités de police semblent mobilisées pour encadrer la mobilisation sociale contre la loi travail. Est-ce l’illustration de « la colonisation de la puissance publique par le maintien de l’ordre » dont vous parlez dans votre livre ?

Ces démonstrations de force sont l’occasion de mesurer jusqu’où le taux de tolérance à la « policiarisation » de l’espace public évolue. Faire appel à des unités d’élites comme le Raid ou le GIGN pour régler des questions de manifestations, c’est totalement aberrant ! Soit le gouvernement a peur – ce que je ne crois pas –, soit le gouvernement veut nous faire peur tout en rassurant une autre partie du public. La police est à l’image de notre époque : elle est médiatique. Le maintien de l’ordre reste du marketing politique de rue… avec des matraques.

Quand un  gouvernement est aux abois il met dans la bataille tout ce qui peut tirer, sans tenir compte de la spécificité des engagés. On met au front toutes les réserves disponibles. Ça passe ou ça casse. La vieille garde et le dernier carré au feu, c’est le début de la faim d’autre choses plus républicaine (et non plus ripoublicaines, même si les suivants le seront autant, si ce n’est plus, et quelque soit le successeur. Il faut changer de système de gouvernance….).

Mais que cachent, réellement, ces pratiques de fin de règne…. Est-ce pour botter en touche? En Algérie, ce furent aussi des opérations de maintien de l’ordre….. Vous en souvient-il?

 

http://www.informaction.info/iframe-basta-mag-decrypter-resister-inventer-debattre

 

*****

Attention! 
Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut leur louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?

Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence……..

Etat d’urgence ordinaire et normale : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant!

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé

L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)

Il paraît que l’état majore son urgence de deux mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)

un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)

Gandhi

 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on na que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps avant 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)

Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!

Il est vrai que c’est tellement banal que l’état d’urgence

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils nous demanderont (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état n’est pas l’état d’urgence, mais…. sa reconduite aux frontières du pouvoir et surtout dehors dudit pouvoir)

 

Article 21 Préambule de la constitution :

« Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution, la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »

(En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution). Où en sommes nous.?

en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

….. et son corollaire de « Nuit Debout » et son 49-3 pour passer 2017, en force…..

——–

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!

Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..

Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

keg – 127 Mars = 05/07/2016 – Un capitaine face à son naufrage….. Il veut que les passagers restent à bord pendant qu’il part – ou bat – en retraite!

Publié le Mis à jour le

Le choix du jour : «Flamby des servis» ou «dessert sans nappage»

——

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

—–

Dans quel état j’erre, en urgence : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016 …. 05/2017. La sortie de l’état normal pour devenir autre et sans en dire le nom.

……

Français quand vous saurez……que :

Sur le Bounty, la révolte fut pour moins grave qu’un 49-3…… Faut-il débarquer tout le commandement et donner le pouvoir aux marins?

….. et avec un peu de recul….

La politique du moins pire….. d’un capitaine naufrageur!

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

La trahison, dit-il, eût été de laisser le pays dans l’état où il l’a trouvé…

 
 

Malgré une cote de popularité atteignant 12 %, François Hollande se voit inconditionnellement en haut de l’affiche présidentielle 2017. Lors de son premier entretien de campagne accordé au journal Les Échos, jeudi 30 juin, il pratique à merveille la technique du crabe : biaiser ses propos, répondre à côté, contourner les questions. Gonflées par un métalangage technique qui dissimule mal la vacuité de ses pensées, ses réponses creuses dissuadent manifestement le journaliste d’en demander davantage.

  • On lui demande si les électeurs n’ont pas de raisons de se sentir trahis, le bonhomme se trouve pris d’une crise de cécité aiguë : « Est-ce qu’il y a un domaine, depuis 2012, où les droits aient été amputés, les prestations réduites, la protection sociale entamée ? Y a-t-il une priorité – l’éducation, la culture, la santé ou autre – où l’on a fait le choix de l’austérité ? » Et de conclure son laïus par une phrase, véritable clef de sa politique depuis quatre ans : « La trahison, c’eût été de laisser le pays dans l’état où je l’ai trouvé. » Mission accomplie.
  • Enfin, lorsqu’il aborde « les mensonges, les simplifications, les outrances et même les violences que l’on a constatés pendant la campagne référendaire au Royaume-Uni » en regard avec le résultat obtenu, le président de la République projette ses propres vices sur l’adversaire, un cas de transfert couramment utilisé par la gauche des Lumières pour accabler ses opposants de ses propres défauts afin d’en détourner l’attention. D’ailleurs, il existerait une bonne et une mauvaise gauche : « la gauche de gouvernement » rempart contre l’extrême droite, et la « gauche de contestation » à éliminer puisqu’elle remet le pouvoir en question.

Pour le cinquantenaire de la Troisième République, en 1925, Charles Maurras s’exclamait déjà que « dans ces pauvres petites apologies de la République, c’est que bien peu abordent franchement la question du résultat ! C’est au résultat que l’on juge un mode de gouvernement. […] C’est pour la qualité particulièrement décadente et diviseuse de ses résultats de tout ordre que la Troisième République nous semble proclamer sa propre déchéance. » La République de gauche n’a que trop prouvé son incapacité.

Puisse, au moins, la médiocrité historique de François Hollande achever de convaincre les Français les plus sceptiques !

En être réduit à comparer la fin de Hollande à celle de la 3éme république, n’est ni flatteur pour la France, ni flatteur pour la République, ni flatteur pour la fonction grand-guignol….. Le bouffon du roi pourra rentrer en son limousin, après avoir saccagé la France, à moins que les Français ne lui demandent de continuer…. Il faut attendre la fin et le résultat de l’€uro de footage de gueule pour être fixé.

Avez vous noté que en cet état de grâce, point d’annonce d’attentats déjoués…..! Est-ce à dire que c’est le gouvernement qui pilote, réellement?

 

http://www.bvoltaire.fr/virginievota/la-trahison-dit-il-eut-ete-de-laisser-le-pays-dans-letat-ou-il-la-trouve,265726

***

 

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses » (et surtout en politique, mais aussi ailleurs)

et « nuit debout » que devient-il ou elle ……?

 

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus

« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:

GrosMots kegiens Février2016

****

PS : pas d’université d’été à Nantes mais des répliques régionales

PS : pas d'université d'été à Nantes mais des répliques régionales
Jean-Christophe Cambadélis à l’université d’été du PS à La Rochelle le 30 août 2015. En 2016, il n’y aura pas d’université d’été pour le PS. (ROBERT ALAIN/CHAMUSSY/SIPA)

C’est une première depuis 1993 : cette année, les universités d’été du PS n’auront pas lieu. Après avoir envisagé, dans un premier temps, le « report » du traditionnel rendez-vous de rentrée des socialistes, qui devait être organisé du 26 au 28 août à Nantes, Jean-Christophe Cambadélis s’est résolu à le remplacer par des « universités régionales décentralisées ». Celles-ci se tiendront en septembre dans « cinq à six villes à travers la France ». La décision sera actée ce lundi soir en Bureau national par Solférino.

Le patron du PS a évoqué des « risques de violences » pour justifier sa décision. Il est notamment revenu sur le climat de tension, sur fond de contestation de la loi Travail, qui a émaillé ces dernières semaines, où une trentaine de locaux du parti ont été pris pour cible : « Nous sommes dans une situation où les permanences du PS ont été attaquées, on a même tiré dessus à l’arme à feu, on veut interdire nos meetings. C’est une situation gravissime et moi je ne prends pas la responsabilité de ‘détruire une ville’, puisque c’est ce que proposaient ces jeunes gens (à Nantes). Je ne prends pas la responsabilité qu’il y ait des blessés », s’est-il alarmé ce lundi matin sur LCI.

Sans dire précisément de qui émanaient les menaces qui visaient l’université d’été, « Camba » a dénoncé « une guérilla d’une ultra gauche antidémocratique qui a décidé de se faire et les forces de police, et le Parti socialiste« . « Nous avons eu vent d’informations peu rassurantes. Sur les réseaux sociaux, des mots d’ordre venus de ce qu’on appelle vulgairement l’ultra-gauche laissaient présager d’un danger », rapporte de son côté le député PS du Val-de-Marne Emeric Bréhier, en charge de l’organisation des universités d’été. Il y a quelques jours, la maire socialiste de Nantes, Johanna Rolland, avait alerté le préfet et le gouvernement :

Peu avant le vote, un collectif d’opposants s’était pourtant fixé pour objectif de « rendre impossible cette université d’été », assimilée à « une provocation ». Les organisations syndicales de Loire-Atlantique opposées à la loi travail ont de leur côté annoncé « un grand meeting » à Nantes le 26 août.

Il serait intéressant de connaître les sources selon lesquelles les « casseurs » auraient signalé, sur les réseaux sociaux, leur volonté de casser de la ville, du flic et de la socia-lie…. Seraient-ils si cons que cela qu’ils indiquassent à leur subversion, leur modus operandi…… ?

Est-ce ainsi que l’on cherche à justifier une nouvelle prolongation de l’état d’urgence. Et dire que malgré ce rejet, apparemment viscéral, de la socia-lie des primaires, doivent désigner un candidat providentiel-présidentiel (il paraît que Hollande serait sur la ligne des postulants. Il est nouveau et inconnu. Pourquoi pas? Il est vrai que durant ces 5 dernières années, on n’a pu mesurer la puissance de ses idées…….)

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20160704.OBS3951/ps-pas-d-universite-d-ete-a-nantes-mais-des-repliques-regionales.html

 

****

 

« Fessée interdite pour les gens mais violences sexuelles tolérées pour les députés !! La liberté des quéquettes »

Haaa, que j’aime la malhonnêteté profonde de notre crasse politique qui applique à merveille le principe « faites ce que je dis, mais pas ce que je fais »… Vive le droit de cuissage môôôderne !! Tout de même, de simples histoires de « troussage » de collaboratrices…

Alors pour vous, pour moi, pour le quidam, mettre une fessée à son gosse est désormais interdit, nos gentils zélus zélés vont donc nous éduquer, de force s’il le faut.

« La nouvelle règle énonce un principe clair, qui a vocation à être répété aux pères et mères, et à imprégner leur comportement futur »…

Frapper votre gosse ce n’est pas bien… c’est sûr, c’est pô bien, répétez avec moi, frapper son gosse ce n »est pô bien. Violer une femme quand on est député c’est bien… Oups, j’ai ripé, que dis-je « j’ai dérapé », c’est comme ça qu’on dit en novlangue. Haaaaa, le dérapage des heures les plus sombres de notre Histoire, totalement nauséabond… Ouh lalalalala c’est terrible. Mais j’ai des preuves… sur un site hyper complotiste, un site que dis-je totalement populiste, relayant des textes putrides d’un autre temps beurk… mon dieu, quelle horreur, quel manque de « progressime » sur ce site…. Haaa, attendez, ma femme me dit dans l’oreillette que je parle du site de l’Assemblée nationale dont la majorité serait de gôôôche…. Vous remarquerez le conditionnel tant la gôôôchitude de l’Assemblée ne semble pas si évidente que ça au premier abord.

Eux pourront violer et siéger. Elle est pas belle la « démocrachie » française ?

Et puis, il y a celles et ceux qui aiment. Faut-il leur interdire ces pratiques politiquement correctes des débats amoureux; où il n’y a pas forcément de 49,3 à chaque partouze-séance de représentation…. Car après tout il ne s’agit que de représentation de nous mêmes. On exige de nos représentants une irréprochabilité à toute épreuve, et on ne les paie pas plus cher pour une telle abnégation fessière. Et puis pourquoi la promotion canapé serait-elle interdite dans les chambres-alcôves du pouvoir?

 

http://news360x.fr/fessee-interdite-gens-violences-sexuelles-tolerees-deputes-liberte-quequettes-ledito-de-charles-sannat/

 

****

 

Ils ont osé: la Shoah au bout des doigts  –  Un jeu vidéo tourne en dérision la déportation

« Ceux qui ne connaissent pas leur histoire s’exposent à ce qu’elle recommence. » À l’annonce de la mort d’Elie Wiesel, on ne peut s’empêcher de repenser à ce macabre jeu vidéo pour téléphone mobile, apparu furtivement sur Google Play Store une quinzaine de jours plus tôt.

Créé par l’école d’informatique espagnole Trinit et intitulé « Campo di Auschwitz Online », il proposait aux gamers de se mettre dans la peau d’un juif déporté dans le tristement célèbre camp d’extermination. Interrogés sur l’aspect, à tout le moins dérangeant, de leur démarche, les développeurs s’étaient contentés de déclarer : « C’est un jeu fait pour s’amuser, pas pour le côté historique. C’est plus une parodie, en fait. » Certains ont un sens de l’humour un peu particulier : du négationnisme douillet, de l’holocauste low cost, et même carrément gratos, à portée de clic.

Mais quid de la perception de la guerre et de sa remise en perspective ? Va-t-on brouiller encore un peu plus les frontières de la fiction et de la réalité ? Les avocats du diable nous rétorqueront qu’en jouant aux cow-boys et aux Indiens, on se gausse déjà d’un génocide dès la petite enfance. Mais justement. Quel degré de conscience – ou d’inconscience – doit-on atteindre pour réaliser que la mort de 60 millions de militaires et de civils en 39-45 n’est pas un sujet d’amusement et que les chambres à gaz n’avaient rien de comique ? Comment s’étonner qu’ensuite, les vies sacrifiées ne soient plus respectées, honorées, et que d’aucuns confondent le cimetière de Verdun avec un stade d’athlétisme, après avoir envisagé de le livrer en pâture aux vocalises d’un rappeur ? À quand, des jeux vidéo en ligne où l’on pourra devenir un fanatique qui tranche des têtes et viole des femmes ? Ou de la bonne baston hardcore revisitant le massacre de la Saint-Barthélemy ?

Supercherie ou plaisanterie, jeu authentique ou test bidon, l’obscénité de « Campo di Auschwitz Online » est presque passé inaperçue, sauf auprès de ceux qu’elle salissait directement. Le début de l’indifférence ? La persistance de la mémoire survivra-t-elle à l’ère de l’entertainment ? « Oublier les morts serait les tuer une deuxième fois. Et si, les tueurs et leurs complices exceptés, nul n’est responsable de leur première mort, nous le sommes de la seconde. »

C’est bien vrai cette vérité ainsi énoncée……

Ah ! La signature qui vous honore quand vous la respectez, mais…….

Qui vous colle aux basques et vous poursuit de la vindicte quand….

Que font les gens, concernés par le sujet-jeu, quand à celui, discriminant leurs compagnons de misère, dans un abandon dégueulasse et égoïste de quelques 100 000 enfants ayant souffert comme eux de l’absence de leur parents (ayant joué au héros-volontaire, perdant de la sorte toute légitimité).

La souffrance juive d’un enfant serait-elle supérieure à celle d’un enfant, non élu, et au nom de quoi cette discrimination?

 

http://www.causeur.fr/elie-wiesel-auschwitz-shoah-jeux-video-trinit-39027.html

 

****

 

L’Union Européenne se mêle (beaucoup trop) de tout

L’Union Européenne se mêle (beaucoup trop) de tout

Un peu plus d’une semaine après le Brexit, le bilan est déjà particulièrement croquignolet. Des deux côtés de la Manche, les politiciens nagent dans la consternation et leurs déclarations s’empilent mollement les unes sur les autres, montrant qu’ils n’ont absolument rien compris des raisons qui expliquent ce qui vient de se passer. C’est tellement vrai que, pendant ce temps, la grosse machine bruxelloise continue son emballement.

Rien que dans les dernières semaines, on peut noter de nombreuses occurrences de ce genre de voltige politique douteuse.

robot-will-process-data-for-energyÀ titre anecdotique (mais parfaitement illustratif), on pourrait prendre un récent document de travail produit par la Commission des affaires juridiques du Parlement européen, et qui entend proposer un cadre pour définir un statut légal régissant les robots. Frétillant d’aise, les parlementaires concernés sont heureux de présenter à la presse cette première tentative mondiale de définir ce qu’est un robot intelligent et quels seront ses droits et ses devoirs.

Et pendant que quelques parlementaires européens entendent donner de nouveaux droits aux robots, d’autres se sont chargés d’en enlever aux humains pour faire bonne mesure.

Utilisant le prétexte des attaques terroristes de Paris en janvier puis novembre 2015 et urgeant les uns et les autres à agir à la suite de celles survenues à Bruxelles en mars, le Conseil européen a officiellement supporté l’idée d’étendre l’interdiction de possession des armes à feu comme le proposait la Commission depuis le 18 novembre 2015.

En somme, ou bien l’Union utilise les événements quotidiens pour pousser des lois et des directives de plus en plus contraignantes, ou bien elle fait semblant d’ignorer cette actualité pour continuer, obstinément, un chemin qu’elle s’est tracée toute seule, ou bien elle décide unilatéralement de l’existence d’un problème pour imaginer une taxe assise dessus…

Bref, on le comprend, le problème est que ces institutions multiplient les faux-pas ou les ingérences de plus en plus invraisemblables, et qu’elles le font avec un détachement croissant des peuples qu’elles sont censées représenter.

Ainsi, la question turque est un sujet particulièrement clivant dans toutes les sociétés européennes… Et leurs peuples n’ont pas du tout été interrogés sur la pertinence ou non de ces traités turco-européens. Ainsi, la création d’une nouvelle taxe ne semble guère émouvoir les parlementaires alors qu’il s’agit, encore une fois, d’une ponction décidée sans que le public n’ait même émis le moindre désir qu’une telle législation existe. Ainsi, les institutions ont décidé de désarmer les citoyens respectueux dont aucun n’est responsable du terrorisme qui a dernièrement secoué l’Europe, et ce, sans les consulter et avec un a priori idéologique aussi évident qu’illogique voire grotesque.

Mais voilà : au lieu d’un modeste gérant placide et bienveillant, l’Union est devenue un Golem incontrôlable. Malgré ces constats, multiples, de l’écart entre les institutions et les citoyens, malgré la surdité évidente dont ces institutions font preuve face aux réclamations maintenant de plus en plus vocales des peuples, malgré les rebuffades qu’elles subissent dans les urnes, que propose la fine équipe de politiciens actuellement en place ? Mais davantage de cette Europe-là, pardi !

Forcément, ça va bien se terminer.

Ce n’est pas d’un Brexit que l’UE avait besoin, mais d’un Uexit! Allons nous continuer à être gouvernés par une commission de non élus, qui se contentent d’imaginer des situations inexistantes, au point de leur donner vie pour justifier le bien fondé de leur imagination….. On envisage un possible problème et on le crée…. Pas besoin de commission pour cela, les gouvernements souverains savent faire…..  Simplement la structure européenne ne sert qu’à créer des dépenses supplémentaires…..  pour se faire vivre.

Désarmer les citoyens! Tous? Non….. il en reste des irréductibles (en France) qui ont, eux, le droit de se défendre, avec leurs armes de service, même en hors service! Que fait l’UE pour imposer l’Égalité! Que cache réellement cette dérogation….. Les SA et les SS étaient eux aussi armés hors service…..

 

http://reseauinternational.net/lunion-europeenne-se-mele-beaucoup-trop-de-tout/

 

****

 

 

 

*****

Les sortes de monnaies :

  • La monnaie marchandise : une monnaie marchandise est une marchandise employée comme monnaie. La valeur d’un sac de riz est un sac de riz ou un équivalent comme quelques kilogrammes de pomme de terre. La monnaie marchandise a la valeur de sa réalité physique, parfois une valeur d’usage, comme un sac de riz ou des pommes de terre, ou une valeur liée à sa rareté et à la difficulté de sa production, comme l’Or ou l’Argent.
  • La monnaie de crédit : la monnaie de crédit est une reconnaissance de dette employée pour compenser des échanges. Par exemple, Paul donne un poulet à Henri. Henri émet une reconnaissance de dette à Paul pour le montant d’un poulet. Si Paul achète 5 kilos de pommes de terre à Marc et lui donne la reconnaissance de dette comme paiement alors Henri ne devra plus un poulet à Paul, mais à Marc. Cette monnaie de crédit existera et servira de monnaie tant que Henri ne remboursera pas sa dette. Quand Henri remboursera sa dette, la reconnaissance de dette sera détruite, et alors cette monnaie disparaitra. Cette monnaie n’est que la représentation d’une dette, qui représente la « contrepartie » de cette monnaie. (notre salaire….. devenu une dette grâce à nos banques où nous sommes contraints de le déposer…. C’est beau la liberté)
  • La monnaie fiduciaire : contrairement à la monnaie marchandise la monnaie fiduciaire est une monnaie qui n’a pas de valeur intrinsèque. La monnaie fiduciaire est, par exemple, une pièce de monnaie ou un billet dont la valeur du métal ou du papier est bien inférieure à son pouvoir d’achat. On parle alors de valeur faciale, déconnectée de la valeur réelle des matériaux dont est fait la monnaie. Cela peut être aussi un chiffre inscrit dans un livre de compte. (c’est comme le bitcoin ou les « sel » ou l’€uro

La conversion des monnaies :

  • la monnaie centrale qui est la monnaie de l’état créé par la banque centrale au nom du peuple
  • la monnaie secondaire, dite scripturale, qui est créé par les banques privées lorsqu’elles octroient des crédits.

Le piège de la monnaie dette

Un crédit est un pari sur des revenus futurs.
« Donnez-moi le droit d’émettre et de contrôler l’argent d’une Nation, et alors peu m’importe qui fait ses lois. »
Attribué à Mayer Amschel Rothschild, célèbre banquier du 17eme siècle, considéré comme le père de la finance internationale.

Le véritable souverain : le peuple, l’état ou la banque ?

  • Si c’est l’état qui fabrique la monnaie et que l’état est au service de l’intérêt général, alors la monnaie sert à financer une institution au service de l’intérêt général. Le peuple est alors souverain s’il jouit d’un régime démocratique – ce qui de nos jours est plus que discutable, l’oligarchie étant plus représentative de nos régimes. C’est l’état qui pour ses dépenses émet la monnaie servant au paiement des impôts et celle-ci revient de droit au peuple au travers des dépenses de l’état, services publics et politiques sociales.
  • Si ce sont des entreprises privées au service de l’enrichissement de leurs actionnaires, comme le sont les banques commerciales privées aujourd’hui, alors la monnaie sert des intérêts privés. Dans ce cas on peut dire que le souverain est, de fait, un secteur privé qui exploite le besoin en monnaie de la nation à son profit. Si l’intérêt de ces entreprises n’est pas de financer l’économie réelle – comme c’est le cas actuellement – alors le peuple se retrouve l’otage de la maximisation de leurs profits. Pour les plus riches tout va bien. A l’extrême ce nouveau souverain montera sa propre législation, sa propre justice et sa propre armée privée, établissant une nouvelle forme d’état non pas démocratique mais capitalistique et financier. Le TAFTA et ses tribunaux d’arbitrage sont une étape vers l’établissement de ce nouveau souverain.

Monnaie et souveraineté

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En tout le principe « syphonal (*) » fonctionne. On l’appelle aussi et plus intelligemment principe des vases communicants, aboutissant alternativement dans la poche de quelques uns et dans les égouts.

Où situe t-on la monnaie de singe?

 

http://www.cercledesvolontaires.fr/2016/07/02/monnaie-et-souverainete/

*****

Attention! 
Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut leur louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?

Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence……..

Etat d’urgence ordinaire et normale : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant!

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé

L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)

Il paraît que l’état majore son urgence de deux mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)

un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)

Gandhi

 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on na que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps avant 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)

Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!

Il est vrai que c’est tellement banal que l’état d’urgence

Afficher l'image d'origine

Vous verrez qu’un jour, ils nous demanderont (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état n’est pas l’état d’urgence, mais…. sa reconduite aux frontières du pouvoir et surtout dehors dudit pouvoir)

 

Article 21 Préambule de la constitution :

« Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution, la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »

(En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution). Où en sommes nous.?

….. et son corollaire de « Nuit Debout » et son 49-3 pour passer 2017, en force…..

——–

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!

Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..

Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

keg – 119 Mars = 27/06/2016 – Un titre ne fait pas un livre (fut-il posthume). Il n’en serait qu’une vague intention…. La narration est autre chose de réel!

Publié le Mis à jour le

Le choix du jour : «titres en déshérence» ou « vagabondage de titres»

——

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

—–

Dans quel état j’erre, en urgence : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016 …. 05/2017. La sortie de l’état normal pour devenir autre et sans en dire le nom.

……

Français quand vous saurez……que :

Après le scandale des légion d’honneur de Wilson, c’est au tour des titres ……. mais où est a-loi?

….. et avec un peu de recul….

Du droit à porter un titre, fut-il posthume……, bradé comme un rossignol…… invendable!

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Cazeneuve décore à titre posthume la victime de l’attentat de Saint-Quentin-Fallavier

Le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve a rendu hommage ce dimanche à Fontaines-sur-Saône (Rhône) à un chef d’entreprise assassiné par l’un de ses employés qui avait ensuite exposé son corps dans une macabre mise en scène. La tête décapitée d’Hervé Cornara, 54 ans, avait été retrouvée il y a un an jour pour jour, entourée de drapeaux islamiques et suspendue au grillage de l’entreprise de gaz industriels Air Products, située à Saint-Quentin-Fallavier (Isère), en grande banlieue de Lyon.

Une place rebaptisée 

Hervé Cornara « est tombé, victime d’un projet terroriste, criminel, inspiré par la seule force de la haine », a souligné Bernard Cazeneuve, avant de lui remettre à titre posthume la Légion d’honneur.Les autorités françaises réparaient ainsi un oubli, qui avait profondément affecté la famille d’Hervé Cornara, car d’autres victimes de terrorisme avaient été ainsi distinguées. Décrivant un homme « juste, modeste et bon », le ministre de l’Intérieur a expliqué que l’enquête qui doit faire la lumière sur sa mort n’était pas close avec le suicide du meurtrier. Une sculpture à la mémoire d’Hervé Cornara a été érigée sur une place du quartier des Marronniers, à Fontaine-Sur-Saône, dans le Rhône, ou cet homme qui était « apprécié et respecté » pour son engagement en faveur de ce lieu où il a grandi et résidait. La place a été rebaptisée du nom du chef d’entreprise assassiné.

« Vous nous encouragez à vous combattre »

Quelques minutes auparavant, son épouse Laurence, qui a repris la direction de l’entreprise familiale de livraison de colis, s’était adressée avec détermination aux représentants Daesh, qui ont inspiré l’assassin de son mari.

« J’aimerais vous dire, à vous, que vos théories et que le monde que vous souhaitez est une erreur historique. Vous nous encouragez à vous combattre », a asséné, en présence de nombre de ses proches, la quinquagénaire vêtue de noir. « Nous partageons la douleur de toutes les victimes du terrorisme et sans les connaître, nous sentons proches d’elles », a-t-elle poursuivi. 

Âgé de 35 ans, Yassin Salhi, l’auteur présumé des faits, s’est suicidé en décembre dans sa cellule de Fleury-Mérogis, dans l’Essonne. Lors de sa garde à vue, il avait rejeté tout lien avec le terrorisme et parlé d’une mésentente avec son patron, hypothèse que la veuve d’Hervé Cornara rejette avec fermeté.

Encore un posthume décoré (cela ne coûte rien). Mais est-ce au titre de « mort pour la France » ou plutôt « mort à cause de la France »?

En général et depuis 1917, les enfants mineurs reconnus « Pupilles de la Nation » sont les enfants de parents mort les armes à la main, pour défendre la France et chasser les envahisseurs, que l’on a déclaré « mort pour la France ». Depuis (et cela a commencé en 1945) on déclare comme tels des gens « Morts à cause de la France » (ce qui est une différence de taille) ainsi

  • les « morts pour rien » des camps de concentration (surtout juifs)
  • les victimes d’attentats (« Morts à cause de la France », comme les premiers) :
    • parlementaires et élus
    • fonctionnaires
    • militaires dans des opérations extérieures…… ou assassinés en France, mais pas à cause des homos présidentiels
    • journalistes en exercice de caricatures
    • citoyens lambda aux terrasses des cafés….. ou en concert
  • les flics assassinés, hors service….. (et qui peuvent maintenant garder leurs armes, hors service pour se défendre! Et le Peuple comment fait-il pour se défendre?)

les enfants mineurs au moment des faits sont adoptés « Pupilles de la Nation ». Le dernier en date Matthieu (enfant des flics assassinés hors service), a 3 ans. Souhaitons que sur la fin de sa vie, il ne connaisse pas le mépris dont ses grandes soeurs et frères, de plus de 72 ans, font l’objet depuis Juillet 2000. (S’il est juif, il en sera protégé) –  http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=LEGITEXT000005629658  –

Normalement, Europe oblige, le titre de « Pupilles de la Nation » devrait disparaître puisque l’UE serait synonyme de paix (la soit disant guerre islamiste étant du pipeau…. Avons nous appelé guerre, nos croisades, nos envahissements coloniaux? Prenant exemple sur le titre de Compagnon de la libération (qui osera le récupérer pour servir sa gloire perso?).

Un titre et une décoration posthumes ne cachera pas la responsabilité des pouvoirs dans ce qui nous advient. Ces hochets peuvent  être agités pour faire illusion. Tous les citoyens ne sont pas stupides!

 

http://www.bvoltaire.fr/breves/cazeneuve-decore-a-titre-posthume-la-victime-de-lattentat-de-saint-quentin-fallavier,264860

***

 

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses » (et surtout en politique, mais aussi ailleurs)

et « nuit debout » que devient-il ou elle ……?

 

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus

« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:

GrosMots kegiens Février2016

****

Notre-Dame-des-Landes : « Il faut avoir le courage de reconnaître ce résultat »

Notre-Dame-des-Landes : "Il faut avoir le courage de reconnaître ce résultat"
Référendum sur l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes : le oui l’a emporté avec 55,17% des voix. (LOIC VENANCE / AFP)

Le référendum sur l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes a vu le « oui » triompher avec 55,17% des voix. François de Rugy, député (Ecologistes !) de Loire Atlantique, réagit.

Le référendum sur le projet d’aéroport Nantes Atlantique à Notre-Dame-des-Landes a vu la victoire du « oui avec 55,17% des voix. La question était : « Êtes-vous favorable au projet de transfert de l’aéroport de Nantes-Atlantique sur la commune de Notre-Dame-des-Landes ? ». François de Rugy, député (Ecologistes !) de Loire-Atlantique, réagit. 

Vous êtes député écolo de Loire-Atlantique et engagé depuis toujours contre le projet de nouvel aéroport à Notre-Dame-des-Landes. Ce soir, avec ce « oui » au référendum validant ce projet, la bataille est perdue ?

Il faut avoir le courage de reconnaître ce résultat : une majorité s’est prononcée. J’avais prôné un référendum, je ne le regrette pas. Je note que le projet continue à cliver et diviser. Et que le « non » engrange beaucoup plus de voix que les résultats obtenus jusqu’ici par les listes écolos dans le département. C’est la preuve que les opposants au projet allaient bien au-delà… Près de 45% de non, c’est du jamais-vu !

Beaucoup d’écologistes – dont Cécile Duflot – estiment que les dés étaient pipés en n’incluant dans le périmètre que la Loire-Atlantique, et pas toute la région Pays de la Loire  ou la Bretagne, elles aussi concernées. Est-ce votre sentiment ?

Vivement sarko qui fera l’opposé….. comme en 2008 par rapport à celui de 2005! C’est le seul recours possible… Il est vrai qu’un vote limité à un seul département c’était fausser le résultat. Le nouvel aéroport sera t-il uniquement départemental….. ?

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/planete/notre-dame-des-landes/20160626.OBS3406/notre-dame-des-landes-il-faut-avoir-le-courage-de-reconnaitre-ce-resultat.html

 

****

 

Merkel annonce un réarmement militaire massif

L’Allemagne prépare un renforcement militaire sans précédent. Cela ressort clairement du discours de la chancelière Angela Merkel à la « Journée de l’économie » du CDU, mardi soir, à Berlin. « Nous sommes confrontés à des conflits asymétriques d’une ampleur jusque-là inconnue, » a dit Merkel en s’adressant aux principaux représentants de l’industrie allemande. « Les capacités de défense de l’Union européenne, » n’étaient cependant pas « adaptées à garantir seules la sécurité de notre région. »

  • La chancelière en a conclu: « Il faut qu’entre un pays comme l’Allemagne qui dépense actuellement 1,2 pour cent de son produit intérieur brut pour la défense et un pays comme les Etats-Unis qui déboursent 3,4 pour cent du produit intérieur brut pour la défense, il y ait un rapprochement. » Ce ne se « passera pas bien pas à la longue si on dit simplement qu’on espère et qu’on attend que d’autres se chargent du fardeau de la défense, » a-t-elle dit.
  • Le discours de Merkel a été accueilli par les médias bourgeois allemands pour ce qu’il était : un nouveau jalon dans le retour du militarisme allemand après l’annonce du revirement dans la politique étrangère faite par le président Joachim Gauck, le ministre des Affaires étrangères Frank-Walter Steinmeier et la ministre de la Défense Ursula von der Leyen à la conférence sur la sécurité de Munich, début 2014.
  • Jeudi, le journal économique Handelsblatt proclamait en grands caractères « L’Allemagne se remet à niveau », qualifiant la déclaration de Merkel de « tournant historique ». Au cours des 25 dernières années, écrit le journal, « Les gouvernements fédéraux, toutes tendances confondues, ont engrangé avec reconnaissance les bénéfices de la paix » et la part des dépenses de défense du PIB avait baissé de 3,4 pour cent au milieu des années 1980 pour n’atteindre que 1,2 pour cent. Merkel signalait à présent « qu’elle [était] prête à s’y mettre. »

L’annonce de Merkel comme quoi l’Allemagne cherchait à « se rapprocher » des dépenses militaires américaines afin « de garantir sa propre région », montre que l’élite allemande est de nouveau prête à préserver si nécessaire ses propres intérêts économiques et géostratégiques face à ses anciens alliés d’après-guerre.

la dernière re-militarisation nous a conduit à ce que l’on sait…… Certes Adolf n’est plus, mais son esprit…… ! Quelle que soit la raison, il faut se méfier de ce terme. Le négliger c’est risquer gros – militarisation UE

 

http://news360x.fr/merkel-annonce-rearmement-militaire-massif/

 

****

 

Brexit: “Je ne t’appartiens pas”  –  Il faudrait toujours écouter les chanteuses aux pieds nus

(Photo : SIPA.AP21914083_000008)

Quand le Monde daté de samedi 25 titre en gros caractères dramatiques « Le Royaume-Uni quitte l’Europe », c’est évidemment un titre idéologique. A moins de bouleverser la tectonique des plaques, on ne voit pas comment les îles britanniques pourraient ne plus appartenir à l’Europe. A l’Union européenne, c’est autre chose. Mais dans ce cas-là, quand on est honnête, quand on est un quotidien de référence, on écrit « Le Royaume-Uni quitte l’Union Européenne ». Car dieu merci, l’Europe, ce n’est pas l’Union européenne, ce machin englué dans une technocratie mise au service exclusif d’un marché de plus en plus déréglementé et d’un abaissement sans précédent des protections sociales.

Chacun lira comme il voudra cette rupture.

Les habituels thuriféraires de l’identité parleront de la peur de l’immigration et leur obsession de l’islamisme ne sera jamais bien loin. C’est le malheur des grilles de lecture unique. Faut-il leur rappeler que la xénophobie, pourtant, quand elle a été une des motivations des brexiters, s’est adressée beaucoup plus au plombier polonais qu’au Pakistanais du Commonwealth même avec mosquée qui a toujours fait partie de la famille même élargie. Pakistanais qui a d’ailleurs, comme tous les pauvres, majoritairement voté pour partir…

Les souverainistes insisteront, et ils auront déjà davantage raison, sur un réflexe assez simple, que l’on ne peut pas sans mauvaise fois béhachélienne qualifier de nationaliste, qui est le besoin  irrépressible et le droit des peuples à pouvoir disposer d’eux-mêmes. Peut-être assiste-t-on d’ailleurs avec le Brexit à une réplique de l’affaire grecque de l’année dernière? Peut-être que le sujet de sa Gracieuse Majesté, quand il a vu de quoi était capable un Juncker, un Schauble, un Schulz pour mettre à genoux une nation indépendante et la faire rentrer dans les clous par un vrai putsch économique avant de se payer sur les dépouilles de la bête totalement privatisée, peut-être s’est-il dit que finalement, il valait mieux sortir de l’orbite de ce totalitarisme soft et discrètement asphyxiant ?

Faudra t-il aussi pour la France, un Frexit afin de récupérer sa souveraineté bafouée par personne ayant autorité pour la défendre bec et ongle et non la brader comme un vulgaire tapis d’orient (fut-il moyen). Et dire que la France a laissé faire, malgré un referendum de rejet. Mais le peuple est le seul responsable :

  • de cette élection anti souveraineté
  • de cette imposition contraire de 2008 (et donc usurpée) à la volonté exprimée et souveraine de 2005, sans bouger.

Oui au Frexit!

 

http://www.causeur.fr/brexit-royaume-uni-union-europeenne-europe-38912.html

 

****

 

Pour qui roule Snowden?

Pour qui roule Snowden?

Ça fait quelques temps déjà qu’Edward Snowden est réfugié en Russie, et j’attends toujours une vraie révélation de sa part, qu’il nous apprenne quelque chose que nous ne savions pas. Il nous a annoncé que nous étions écoutés. Qui ne le savait pas ? Avec Internet et les téléphones mobiles, il était évident que tous les services secrets du monde étaient branchés, d’autant plus que, depuis le 11 septembre, ils avaient carte blanche. Il a aussi annoncé que les présidents eux-mêmes étaient écoutés. Ni Hollande, ni Merkel n’ont réagi, et pour cause. Ils savent parfaitement que leurs moindres faits et gestes, tous leurs dires et écrits, jusqu’aux mouvements de leurs lèvres, sont espionnés.

La seule révélation de Snowden est le nom du logiciel utilisé pour espionner: Prism. Pour ça, il est devenu le roi des lanceurs d’alerte. Ça nous fait une belle jambe de connaitre le nom d’un logiciel. Le lancement fracassant du mythe Snowden ressemble à beaucoup d’autres lancements que nous connaissons bien. Peut-être est-ce juste un hasard ? Mais si ce n’en était pas, certains pays européens seraient complices de la mise en scène ayant permis de le bloquer en Russie, en lui refusant toute possibilité de soi-disant « partir pour l’Amérique du Sud », créant même des incidents diplomatiques sans précédent. Et qu’aurait-il fait en Amérique du Sud, où les agents de la CIA grouillent presque autant qu’à Langley ?

Il n’y aurait donc pas d’agents à Moscou? Surprenant quand on sait que Moscou a des agents à Washington et autres centres de décisions…… La chute d’un rideau n’est pas la chute de tous les agents!

Un pays sans agent, c’est comme un travelo sans grimages……. On n’y croit pas!

 

http://reseauinternational.net/pour-qui-roule-snowden/

 

****

 

 

*****

Une agression de l’impérialisme contre la France.

Du fond de son histoire la France a développé une idéologie particulière qu’elle a offerte au monde celle de la légalité c’est à dire de la primauté de la loi évidemment natonale sur le contrat privé.

 Des communes médiévales des 12ème et 13ème siècle avec la gestion de leur bien commun par un parlement. Des nombreuses révoltes citadines comme les maillotins à Paris, les Jacqueries en campagne. De l’opposition des rois à l’intrusion de l’église dans les affaires d’état comme sous Philippe Le Bel. De l’Édit de Nantes d’Henri IV qui permettait pour la première fois au monde de faire se côtoyer deux religions dans un seul royaume. De la révolution de 1789 et l’édiction des « Droits de l’Homme et du Citoyen » de la Convention et ses nombreuses créations légales, du Code Napoléon, premier code civile appliqué dans une nation, l’histoire de France est riche en événements qui apprirent à notre peuple à vivre ensemble. Puis de nombreux intellectuels formalisèrent la méthode du vivre ensemble, de Pierre Abélard à Montaigne, de Descartes à Montesquieu et Rousseau l’idée vint aux français que la « chose publique » la Res Publica » et ses lois permettait au plus faible de résister au plus fort. La France inventa l’idée de nation, nation civique incluant l’ensemble des citoyens constituant l’état ainsi est né en France le concept d’État Nation de nationalité et de légalité.

Aujourd’hui ce concept français est partagé par toutes les nations du monde qui se sont unies au sein de l’ONU et de sa charte pour beaucoup d’inspiration française.

En France le droit public, c’est à dire la loi nationale prime toujours sur le contrat privé qui doit lui être soumis. Nous jugeons nous français que cette manière de procéder avec une loi nationale, identique pour tous permet aux plus faibles de mieux se défendre contre les forts c’est l’essence même non pas de la démocratie, mais de la république.

Le faible n’a plus le droit de résister. Faudra t-il de nouvelles jacqueries, de nouveaux maillotins, de nouveaux Cartouche, Mandrin, Robin des bois, Zorro, pour ramener les gouvernants à plus de justice. Serions nous tombés plus bas qu’avant 1789…… Faudra t-il attendre un 136 Mars en nuit debout pour retrouver la voie du bien être du Peuple?

On est loin de l’esprit même de l’Article 21 Préambule de la constitution :

« Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution, la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »

(En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution). Où en sommes nous.?

Du devoir de résister, on est passé au droit et maintenant à la suppression pure et simple de la notion même de résistance.

 

http://www.alain-benajam.com/2016/06/une-agression-de-l-imperialisme-contre-la-france.html

 

*****

Attention! 
Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut leur louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?

Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

Etat d’urgence ordinaire et normale : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant!

L’état en son urgence……..

Il paraît que l’état majore son urgence de deux mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)

un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)

Gandhi

 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on na que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps avant 2017!

  • Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)
  • Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!
  • Il est vrai que c’est tellement banal que l’état d’urgence

Afficher l'image d'origine

Vous verrez qu’un jour, ils nous demanderont (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état n’est pas l’état d’urgence, mais…. sa reconduite aux frontières du pouvoir et surtout dehors dudit pouvoir)

Article 21 Préambule de la constitution :

« Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution, la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »

(En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution). Où en sommes nous.?

 

….. et son corollaire de « Nuit Debout » et son 49-3 pour passer 2017, en force…..

——–

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!

Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..

Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


    • Vote blanc, expression du refus de non-choix
    • La non- imposition imposée en imposture
    • La Dhimmitude à refaire naître
    • A-faire « Charlie-Hebdo
    • Boites à Malices
    • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
    • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
    • le référendum -migratoire, anti-Schengen
    • en Régionales de 2015 –R15-analyse
    • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
    • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
    • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

keg – 110 Mars = 18/06/2016 – Le courage de dire non, en refusant la louche officielle……! Bravo pour ce flic!

Publié le Mis à jour le

Le choix du jour : «serrer la main officielle» ou « brimer sa carrière»

——

« Projet de loi citoyen » de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

—–

Dans quel état j’erre, en urgence : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016 …. 05/2017. La sortie de l’état normal pour devenir autre et sans en dire le nom.

……

Français quand vous saurez……que :

Le courage c’est d’oser dire non en ne serrant pas la main officielle……

….. et avec un peu de recul….

Dans la vie, il faut toujours choisir :

  • serrer la main de n’importe qui
  • être « brimé » dans la carrière

C’est à ce choix que l’on reconnaît l’Homme libre ou prisonnier de sa vie

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Magnanville : un policier refuse de serrer la main à Hollande et Valls

Magnanville : un policier refuse de serrer la main à Hollande et Valls
Un homme a refusé de serrer la main de François Hollande lors de la cérémonie d’hommage aux deux policiers tués à Magnanville (Yvelines). (capture d’écran / France 2)

VIDEO. Un homme présent à l’hommage des deux policiers tués dans un attentat a refusé de serrer la main au président et au Premier ministre. Il protestait contre « le manque de moyens » dans la police.

La cérémonie d’hommage aux deux policiers assassinés dans un attentat revendiqué par Daech à Magnanville (Yvelines) a eu lieu ce vendredi 17 juin dans la cour d’honneur de la préfecture de Versailles. Jessica Schneider, 36 ans, et Jean-Baptiste Salvaing, 42 ans, étaient « deux fonctionnaires qui ne cherchaient ni gloire ni honneurs mais qui faisaient leur devoir avec discrétion et rigueur, deux héros du quotidien », a lancé François Hollande, accompagné par le Premier ministre Manuel Valls et les ministres de l’Intérieur et de la Défense, Bernard Cazeneuve et Jean-Yves Le Drian.

Peu après le discours d’hommage, François Hollande et Manuel Valls sont allés saluer la foule, constituée de plusieurs centaines de collègues des deux victimes, en uniforme et en civil, des gendarmes, des pompiers et de nombreuses personnalités politiques. 

Mais lors du passage des deux hommes, l’un des policiers, en costume gris, est resté stoïque, les bras appuyés sur ses béquilles. Si le président continue sa route, Manuel Valls lui stoppe son avancée et se rapproche du policier. On aperçoit alors ce dernier faire un « non » de la tête et prononcer quelques mots sans que cela soit audible, comme le montrent ces images de France 2 publiées par France TV Info.

Faut-il au nom de l’avancement, serrer la main de n’importe qui……. ? Bravo pour ce courage!

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20160617.OBS2839/magnanville-un-policier-refuse-de-serrer-la-main-a-hollande-et-valls.html

***

 

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses » (et surtout en politique, mais aussi ailleurs)

et « nuit debout » que devient-il ou elle ……

 

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus

« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:

GrosMots kegiens Février2016

****

 

 

 

****

 

La Suisse retire sa demande d’adhésion à l’UE

Le vote du Conseil des Etats venant valider la décision du Conseil national datant du mois de mars, Berne demande au Conseil fédéral d’écrire à Bruxelles pour annuler sa requête d’adhésion à l’UE, vieille de 24 ans.

L’euroscepticisme semble s’intensifier en Europe alors que le référendum sur le Brexit approche. Une semaine avant le vote des Britanniques, 27 des 46 parlementaires suisses du Conseil des Etats ont voté pour le retrait de la demande d’adhésion à l’UE que la Suisse avait officiellement déposée en 1992.

Ce vote n’est pas anodin. Car le 6 décembre 1992, juste après cette demande auprès des instances de l’UE, plus de 50,3% des citoyens suisses s’était prononcés contre la participation de leur pays à l’espace économique européen.

En matière financière, ils savent ce qu’ils font…. Croyez en leur vieille expérience….. ! Un signe!

 

http://news360x.fr/la-suisse-retire-sa-demande-dadhesion-a-lue/

 

****

 

Orlando: Eric Fassin fait de l’islamisme un tabou  –  L’aveuglement est un sport de combat

Sipa. Numéro de reportage : AP21910857_00001

orlando eric fessin islam

 

 

Jusqu’à ce 16 juin 2016, la science, fut-elle sociale- s’efforçait de construire et de saisir ses objets au moyen de concepts et de définitions saisissant leur essence. L’une des branches des sciences sociales est la polémologie : Étude scientifique de la guerre considérée comme phénomène psychologique et social.

Cette science s’obligeait à identifier l’ennemi, à en construire le concept, à en connaître l’essence, tout cela afin de le désigner adéquatement et de le combattre sans manquer la cible.Avant la tribune d’Éric Fassin, nous avions l’impression que l’islamisme  terroriste nous avait constitués en ennemis et que nous pouvions lui imputer ses crimes. Cette vision archaïque de la scientificité a vécu.

Désormais, nous explique Eric Fassin en s’appuyant sur une déclaration d’Obama, on doit désigner un criminel par ses victimes. C’est ainsi que les Daechiens qui assassinent des homosexuels au nom de leur lecture du Coran ne doivent être désignés que comme des homophobes, et pas comme des islamistes.  Quand les mêmes assassinent des Juifs  au nom de leur lecture du Coran, il faut les appeler des antisémites, et pas des islamistes.  Quand, eux encore, mettent des femmes en esclavage sexuel au nom de leur lecture du Coran, il faut les qualifier de misogynes, et certainement pas d’islamistes. La chose devient un peu plus délicate quand les mêmes assassinent indistinctement des gens assis à une terrasse, assistant à un concert ou à un match, prenant un moyen de transport public ou présents dans une grande surface. On peut heureusement compter sur l’inventivité des penseurs du grand évitement. Il faut à ce propos féliciter Obama qui n’a dénoncé dans la tuerie d’Orlando qu’une conséquence du nombre des armes en circulation.

L’honnêteté intellectuelle m’oblige à informer les lecteurs de Causeur d’une avancée sensationnelle de la pensée scientifique parue dans Libération du 16 juin. Il s’agit d’une tribune d’Éric Fassin, un de nos sociologues médiatiques les plus sociologiquement corrects. Sa  tribune est si correcte, elle est et même si corrective, qu’elle propose rien moins qu’une révolution copernicienne dans la science.

Soyons gai-luron et non Mossad! Ne pas dire les mots en les travestissant c’est augmenter le chant et le champ des possibles….. Pourquoi voulez vous qu’ils n’en profitent. Le courage de dire et la sagesse de l’action…. Ce qui apparemment nous manque.

 

http://www.causeur.fr/orlando-eric-fassin-islam-homophobie-38793.html

 

****

 

L’Europe est dirigée par les mêmes familles depuis des siècles

L’Europe est dirigée par les mêmes familles depuis des siècles

Cela fait 600 ans que Florence est aux mains des mêmes familles. Et la réalité florentine s’appliquerait en fait à toute l’Europe, explique le professeur de sociologie Michael Hartmann à travers une analyse de la situation en Allemagne.

En Allemagne, un petit nombre de familles très riches occupent la même place parmi l’élite de la société depuis trois, quatre, cinq, six générations, a déclaré le professeur de sociologie de l’Université de Darmstadt Michael Hartmann.

« Certaines entreprises, par exemple Merck à Darmstadt, sont aux mains de la même famille depuis le 17e siècle », affirme le professeur dans une interview exclusive à Sputnik.

Au nombre des personnes les plus riches au monde, l’Allemagne occupe la troisième place, avec 67 milliardaires en possession d’un capital d’au moins 5 milliards d’euros. Selon M.Hartmann, « cela est directement lié aux structures familiales dans les domaines de l’industrie et du commerce, à leur tradition ».

Pour donner plus d’exemples, le professeur indique que les géants de l’industrie automobile BMX et Volkswagen demeurent également sous contrôle familial. Les Quant — la sœur et le frère — possèdent 40% des actions des constructeurs automobiles bavarois. En 2015, leurs dividendes ont été estimés entre 650 et 800 millions d’euros, précise le professeur. Dans le cas de Volkswagen, qui est contrôlé majoritairement par les familles Porsche et Piech, la valeur des dividendes était la même, souligne le professeur.

Et que font les familles de pauvres, pendant ce temps? Ben, elles se contentent de se louer (se croyant le seigneur) pour augmenter leurs dividendes…… . Quand vous touchez 800 millions d’€uro à ne rien faire, pourquoi voulez vous vous inscrire à pôle emploi (ou similaire…..). Et cela explique les armées d’esclaves au service des nantis….. Il faut bien bouffer!

Il n’y a pas bien longtemps, on parlait des 200 familles Françaises….. Ne manquait plus que le parrain!

 

http://reseauinternational.net/leurope-est-dirigee-par-les-memes-familles-depuis-des-siecles/

 

****

 

Lettre à un petit orphelin de Magnanville : parce qu’il y en aura d’autres…

 

Aujourd’hui encore, nos politiques ne veulent pas mettre de mots sur ce qui a dévasté ta vie.

Tu es à l’âge où l’on ne réalise pas. C’est mieux comme ça. 

L’âge où les images s’estompent de la mémoire mais laissent des gouffres émotionnels et des carences affectives sans fin.

Tes parents ont été assassinés chez eux et ce n’est pas un fait divers. C’est le résultat de notre soumission. Pardon.

L’addition est pour toi. L’incurie de 40 ans de politique migratoire, 40 ans d’inconscience collective, de soumission de la France en repentance d’État.

Et aujourd’hui encore, nos politiques ne veulent pas mettre de mots sur ce qui a dévasté ta vie. Tes parents ont été assassinés, parce qu’ils représentaient l’État français, par un islamiste radical qui n’a respecté ni l’uniforme de ton père, ni le sanctuaire de ta maison, ni la femme qu’était ta mère. 

Dégueulant sa haine sur ce qui fonde notre nation.

Larossi Abballa est né en France, il a grandi dans des banlieues subventionnées à coups de millions, il est le transfuge d’une intégration rêvée par nos dirigeants pour répondre à une immigration de masse voulue. 

Ce n’est pas un titre de « pupille de la Nation » qui effacera cette désespérance….. Surtout quand on connait la mansuétude liée dans le temps vis à vis de ce titre….. Ce qui peut sauver cet enfant ce serait d’être juif….. ! Vous allez parler d’antisémitisme pour refuser de voir une réalité oh combien dérangeante. Osez lire ce qui suit et on en reparle :

Ah ! la signature qui vous honore quand vous la respectez, mais…….

qui vous colle aux basques et vous poursuit de leur vindicte quand….

Courage Matthieu, car du haut de tes 3 ans, beaucoup d’années passeront, sans effacer l’Absence. C’est un grand frère de 72 ans qui te le dit, en re-connaissance de cause. Et ce n’est pas un titre-bidon, ni un compte sur livret ouvert en ton nom qui effacera l’ineffaçable. Seuls ceux qui ont vécu une telle expérience sont en droit d’en parler. Les autres, fermez vos gueules…… Les victimes indirectes du terrorisme, sont toujours, à un moment ou un autre, oubliées, sauf pour certaines catégories…. grenouilleuses.

 

http://www.bvoltaire.fr/annesophiedesir/lettre-a-un-petit-orphelin-de-magnanville-parce-quil-y-en-aura-dautres,263067

*****

I-Boycott : reportage à la soirée de lancement d’une plateforme révolutionnaire

 

soiree-lancement-i-boycott-600

À La Recyclerie, la plateforme de boycott citoyen « I-Boycott » organisait ce mercredi une soirée de lancement où nous nous sommes rendus, afin d’en savoir plus sur ce nouveau système très prometteur. Et le moins qu’on puisse dire, c’est nous n’avons pas été déçus !

Nous ne pouvons que vous conseiller de découvrir sur le site internet de I-Boycott et, pourquoi pas, de participer à l’une des deux campagnes déjà lancées, contre les sociétés Petit Navire et H&M.

Aller voir le site mentionné……. Et si c’était effectivement une nouvelle de non-boycott mais plutôt de favoritismes au local et à nous mêmes. Les nuit debout pourraient s’en inspirer.

 

http://www.cercledesvolontaires.fr/2016/06/02/i-boycott-reportage-a-la-soiree-de-lancement-dune-plateforme-revolutionnaire/

 

*****

Attention! 
Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?

Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

Etat d’urgence ordinaire et normale : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant!

L’état en son urgence……..

Il paraît que l’état majore son urgence de deux mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)

un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)

Gandhi

 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on na que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps avant 2017!

  • Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)
  • Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!
  • Il est vrai que c’est tellement banal que l’état d’urgence

Afficher l'image d'origine

Vous verrez qu’un jour, ils nous demanderont (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état n’est pas l’état d’urgence, mais…. sa reconduite aux frontières du pouvoir et surtout dehors dudit pouvoir)

Article 21 Préambule de la constitution :

« Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution, la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »

(En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution). Où en sommes nous.?

….. et son corollaire de « Nuit Debout » et son 49-3 pour passer 2017, en force…..

——–

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!

Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..

Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


    • Vote blanc, expression du refus de non-choix
    • La non- imposition imposée en imposture
    • La Dhimmitude à refaire naître
    • A-faire « Charlie-Hebdo
    • Boites à Malices
    • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
    • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
    • le référendum -migratoire, anti-Schengen
    • en Régionales de 2015 –R15-analyse
    • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
    • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
    • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

keg – 03/02/2016 – Nous sommes tous les communautaires de notre seule communauté nationale….

Publié le

Le choix du jour : «communautariste»  ou «communiste»

un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. (qui ne se presse pas pour partir)

Gandhi

 Oser dire « NON », en votant blanc, c’est déjà être debout. Il n’est que temps avant 2017!

——–

R15-analyse  en Régionales de 2015

——–

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!

Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

 

Afficher l'image d'origine

(l’urgence de l’état n’est pas l’état d’urgence, mais…. sa reconduite aux frontières du pouvoir et surtout dehors dudit pouvoir)

——

Français quand vous saurez……que :

Nous sommes tous les communautaristes de notre communauté de vie (notre village, ville, département, région, nation, continent….monde). Point besoin d’en rajouter. La chanson quand tous les gars du monde…. et non de la communauté, est assez explicite.

….. et avec un peu de recul….

Communautarisme avez vous dit mon cousin…. Comme c’est étrange. Il n’y a qu’une communauté en France! Que ne le savez vous!

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

JDD: l’étrange sondage – Le communautarisme à la une

Une question, notamment, interroge les sondés sur les « problèmes (comportements agressifs, insultes, agressions) » qu’ils ont « personnellement rencontré » avec différents groupes ethniques ou religieux au cours de l’année. Les catégories, proposées par Ipsos, sont les suivantes : Maghrébins, Roms, de confession musulmane, d’origine africaine, de confession catholique, de confession juive, d’origine asiatique.

La France de la socia-lie interdit tout communautarisme, sauf un que nous ne nommerons pas pour ne pas froisser leur susceptibilité et les désigner à la vindicte de ceux pour qui on l’interdit. L’amour du prochain est pour tous (comme le mariage et/ou le divorce) ou n’est pas….!

On ne peut interdire et dans le même temps autoriser. Il faut renforcer le principe de la laïcité et interdire, absolument tout (et sans la moindre exception) tout signe extérieur d’appartenance….. à une quelconque officine….. Quel que soit le nombre des adeptes… Toute provocation devrait faire l’objet d’un fichage S….. C’est au prix d’une rigueur absolue vers les véritables ennemis de l’intérieur que l’on pourra rétablir la paix…..

On est Français et non Français juifs, français islamiste, français de gauche, français de droite ou pire d’ailleurs. Oui à la suppression obligatoire (et non volontaire de toute bi-nationalité religieuse)

http://www.causeur.fr/jdd-sondage-communautarisme-36548.html

***

 

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus

« (*) »  : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou  une tentative de  jeu de mots?

Ajoutez un peu de pate-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate!

****

 Après le 13 novembre, les ventes d’armes s’envolent en Suisse

Une fois le pistolet ou le fusil acheté, son détenteur doit cependant le garder à son domicile car pour pouvoir se promener avec, il devra obtenir un permis de port d’arme. Les Suisses auront-ils bientôt tous un revolver dans leur placard ? Les experts se montrent prudents et estiment que cette explosion statistique pourrait être en partie due à l’essor du tir sportif ou à un changement réglementaire instauré en 2008, qui oblige les propriétaires d’armes à feu à déclarer tout nouvel achat. Les armes achetées avant cette date, elles, ne sont pas recensées. Au total, le pays de Guillaume Tell compterait quelque 2 millions d’armes en circulation, pour plus de 8 millions d’habitants. La densité d’armes en Suisse est la quatrième au monde après les Etats-Unis, la Serbie et le Yémen.
 Qui eut cru que le Vendredi 13 Novembre de Paris eut fait la fortune des armuriers helvètes. C’est cela l’effet de la mondialisation. Paris éternue et les voisins se barricades. et cette fois-ci ce n’est pas pomme contre Tell.

****

 

Poussins broyés : la « torture de masse » industrielle en procès

« Il y a des horreurs sans nom parce qu’elles sont sans images », disait l’essayiste américaine Susan Sontag. Manque de chance pour Daniel Glevarec, 51 ans : les horreurs qui se déroulaient sous le toit de son entreprise ont laissé des images. Et quelles images !
Ces quelques minutes de caméra cachée produites par l’association L214 ont fait blêmir les réseaux sociaux en novembre 2014, suscité l’indignation de 45 députés, déclenché une enquête conduite par le ministère public et in fine, débouché sur un procès qui s’est ouvert ce mardi 2 février au tribunal de grande instance de Brest.

Pourquoi un tel carnage. Et à quoi sert ce génocide « poussinier (*) ». Où trouve t-on l’humanité d’abattage? Et que fait-on de cet écrasement. On peut s’insurger des jeux divers et variés de certains « travailleurs » dérangés, 45 parlementaires se sont indignés de cette discrimination. Que c’est beau! Mais que font-ils avec la discrimination envers les « Pupilles de la Nation non juif » qui passaient après leurs frères de misère juifs et maintenant après des poussins sacrifiés. Merci à ces courageux représentants des poulets! Il est vrai que 100 000 est moins important que 500 000 poussins….. même si les premiers votent encore, alors que les derniers…..

http://tempsreel.nouvelobs.com/planete/20160202.OBS3892/poussins-broyes-la-torture-de-masse-industrielle-en-proces.html

 

****

 

L’état d’urgence socialiste contre la France

Supposons que, dans une galaxie lointaine, des extraterrestres, dotés d’un QI de 4 chiffres, observent la société française et cherchent à en comprendre les mécanismes. Les malheureux se gratteraient la tête, incrédules.

Pas besoin d’un QI à 4 décimales, avec une seule on devine dans quelle merde se trouve la socia-lie et par la même occasion le Peuple de France qui est contraint (à moins de se révolutionner… mais c’est ni pour demain, ni pour 2017 où il se contentera de changer de bateau-pilote, sans penser que c’est le bateau tout entier qu’il faut mettre au radoub) de marcher dans les pas de ses dirigeants et donc patauger dans leur merde, celle de la  socia-lie. Qui veut parier d’une sortie de l’état d’urgence avant le moment officiel de 2017! L’état d’urgence, c’est comme les guerres (surtout celui de nos amis de la socia-lie), ils y entrent sans nous demander notre avis et ils nous demandent, quand ils mesurent leur impuissance, si nous, nous voulons en sortir! Imaginez un référendum triomphal juste avant 2017 (Rappelez-vous l’affaire de l’Algérie, avec Mitterrand)

Et, en toute logique, ils finiraient par s’interroger pour savoir si nous sommes dirigés par des imbéciles ou par des traîtres.

http://www.bvoltaire.fr/pierrecassen/letat-durgence-socialiste-contre-france,236081

 

****

La bière artisanale fait un pied-de-nez à la crise

2 février 2016 Pavel Tchernychov
La bière artisanale était la tendance gastronomique de l’année 2015. De nouveaux établissements proposant des bières maison aux visiteurs poussent comme des champignons. La crise a donné un coup de pouce à tous ceux qui convoitaient une part du gâteau : la bière russe et les locaux des bars coûtent moins cher. Cependant, la croissance du marché se fait au détriment de la qualité : les restaurateurs professionnels du secteur sont rejoints par les dilettantes.

Et dire qu’il fut un temps où chaque ménage Français brassait, non des affaires, mais sa bière en lessiveuse (maintenant elles servent à blanchir, non plus les draps, mais l’argent). Il y avait alors près de 15 millions de sortes de bières différentes…

http://fr.rbth.com/economie/2016/02/02/la-biere-artisanale-fait-un-pied-de-nez-a-la-crise_564293

 

****

 

 

 

*****

Soyons primaires !

C’était 2012

Soyons primaires !

2017, on prend les mêmes et on recommence? Chiche! On ne sera pas très loin du tableau de 2012. Excepté le vieillissement du cheptel….

http://reseauinternational.net/soyons-primaires/

 

*****

Attention!  Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?

Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

—–

Vrac160101

Prêt à ressortir à la moindre alerte!  (Voir plus bas après la fin de la Une de keg du jour,)
    • Vote blanc, expression du refus de non-choix
    • La non- imposition imposée en imposture
    • La Dhimmitude à refaire naître
    • A-faire « Charlie-Hebdo
    • Boites à Malices
    • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
    • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
    • le référendum -migratoire, anti-Schengen

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes……