-

préference étrangère

Aujourd’hui la censure s’appelle facebook. La contre censure s’appellera facebouc, émissaire de la liberté retrouvée…. C’est pour quand? (unedekeg@15/02/2018)

Publié le Mis à jour le

choix du jour : « facebook censureur » ou « facebouc censuré »
 
dicton du jour :  « Les haricots de la Saint Claude rattraperont les autres »
*****

Françai(se)s quand vous saurez……que :

La censure vous guette dans vos moindres faits et gestes, quelle chanson! Quand la liberté est devenue leurre ….. c’est l’homme qui s’enchaîne… Quand facebook sera seul (enfin, c’est à vérifier) bras armé des pouvoirs, qui vous sont contre, il ne sera que ce qu’il est, bras armé exécuteur de basses œuvres. A quand le contre pouvoir « facebouc »

et avec un peu de recul….

Vous avez dit censure, ne craignez vous pas d’être censuré à l’utilisation de ce terme….. ? C’est quoi, en fin de compte que la censure quand elle est à sens unique. Arme de puissance ou de faiblesse?

 
*****
pensez à cliquer sur les liens qui apparaissent en orangé, vous découvrirez des tableaux pouvant vous intéresser….. à divers titres et degrés

*****

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Facebook annonce qu’il est en train de supprimer des comptes sur ordre des gouvernements américain et israélien

En septembre de l’année dernière, nous avons relevé que des représentants de Facebook rencontraient le gouvernement israélien pour déterminer quels comptes Facebook de Palestiniens devaient être supprimés au motif qu’ils constituaient une « provocation ».

Les résultats prévisibles de ces réunions sont maintenant clairs et bien documentés. Depuis lors, Facebook a lancé un déchaînement de censure contre les militants palestiniens qui protestent contre l’occupation israélienne illégale de plusieurs décennies, entièrement menée et décidée par des responsables israéliens. En effet, les responsables israéliens se vantent publiquement de l’obéissance de Facebook en ce qui concerne les ordres de censure israéliens :

Peu de temps après la publication de l’accord entre le gouvernement israélien et Facebook, la ministre israélienne de la justice, Ayelet Shaked, a déclaré que Tel Aviv avait soumis 158 demandes au géant des médias sociaux au cours des quatre mois précédents, demandant de retirer les contenus jugés provocants. Elle a déclaré que Facebook avait accepté 95% des demandes.

Un rapport publié en 2016 par le Palestinian Center for Development and Media Freedoms a détaillé l’étendue de la censure de Facebook :

Inutile de dire que les Israéliens ont pratiquement les mains libres pour publier ce qu’ils veulent sur les Palestiniens. Les appels lancés par les Israéliens pour le meurtre de Palestiniens sont monnaie courante sur Facebook et restent en grande partie non perturbés.

Facebook semble maintenant admettre explicitement qu’il a également l’intention de suivre les ordres de censure du gouvernement des États-Unis.

Comme le souligne le Times, cette logique semble douteuse ou tout du moins appliquée de manière incohérente : d’autres qui figurent sur la même liste de sanctions, comme le président vénézuélien Nicolas Maduro, restent actifs sur Facebook et Instagram. Mais constatez simplement les implications incroyablement menaçantes des arguments de Facebook.

De même, Facebook oserait-il censurer les politiciens américains ou les journalistes qui utilisent les médias sociaux pour appeler à la violence contre les ennemis de l’Amérique ? Poser la question, c’est y répondre.

Comme toujours dans le cas de la censure, il y a un seul principe qui conduit à tout cela : le pouvoir. Facebook se soumettra et obéira aux demandes de censure des gouvernements et des responsables qui exercent leur pouvoir effectivement sur lui, tout en ignorant ceux qui ne le font pas. C’est pourquoi les ennemis déclarés des gouvernements américain et israélien sont vulnérables aux mesures de censure de Facebook, alors que les officiels américains et israéliens (et leurs alliés les plus tyranniques et répressifs) ne le sont pas :

On peut créer un monde imaginaire dans sa tête, si l’on veut, dans lequel les dirigeants de la Silicon Valley utilisent leur pouvoir pour protéger les populations marginalisées du monde entier en censurant ceux qui souhaitent leur faire du mal. Mais dans le monde réel, ce n’est qu’un rêve chimérique. Tout comme les gouvernements le feront, ces entreprises utiliseront leur pouvoir de censure pour servir, et non pour saper, les factions les plus puissantes du monde.

Il est difficile de croire que le point de vue idéal sur Internet implique le pouvoir du gouvernement américain, du gouvernement israélien et d’autres puissances mondiales de décider qui peut être entendu et qui doit être supprimé. Mais de plus en plus, au nom du plaidoyer auprès des entreprises Internet pour nous protéger, c’est exactement l’inverse qui se passe.

Source : The Intercept, Glenn Greenwald, 30-12-2017

Traduit par les lecteurs du site www.les-crises.fr. Traduction librement reproductible en intégralité, en citant la source.

 

Du danger de mettre tous ses oeufs dans le même panier….. C’est comme si une entreprise n’avait qu’un seul compte bancaire… et s’en remettait pieds et poings liés aux diktats de cette banque qui serait maître chez elle (dans l’entreprise, car à la banque, elle peut bien y faire ce qu’elle veut). En tout, il faut savoir diversifier….

A laisser Facebook prendre l’essor qui est devenu le sien, on a accédé à une autre forme de dictature à laquelle on est devenus accro et addict… Que vont faire les exclus sur ordre de Tel Aviv (pardon , maintenant, pour être moderne et montrer que l’on est dans le vent : Jérusalem), lorsque l’accès au graal leur sera interdit? Vont-il lancer une  croisade pour sauver le tombeau du christ, des mécréants déicides (paraît-il. Il est vrai que c’était, déjà, à l’époque une censure des réseaux sociaux, qui obligeait à prêcher dans le désert) ?

En somme israël s’autorise à boycotter qui il veut, mais l’inverse reste impossible et punissable, même à l’étranger (et surtout). Mais préférer le « made in France » ou « made in EU », au « made in occuped areas » est-il boycott? Et dans ce cas qui va l’emporter du « patriotisme économique » du « patriotisme davidique ». Certes les juifs continueront à acheter casher, mais n’est-ce pas le boycott du « made in France »? Pour ma part, eu égard à 39/45, je vais boycotter le « non patriotisme économique », au risque de la censure. Et vous qu’allez-vous faire?

Ne me traitez pas d’antisémite….  Le faire serait vous exposer inutilement et vous signaler aux escadrons censuriers…. Encore faudrait-il définir ce qu’est l’antisémitisme, réellement. Il ne faut pas confondre antisémitisme et désobéissance civile et patriotique…. , Quand il y a péril, je prends les armes, que je sors de la paille comme m’y invite le partisianisme….. « Ami, entends tu le vol noir des corbeaux sur la plaine…. »

 

https://www.les-crises.fr/facebook-annonce-quil-est-en-train-de-supprimer-des-comptes-sur-ordre-des-gouvernements-americain-et-israelien-par-glenn-greenwald/

*****

….. deux ou trois doigts de « French Touch électorale »? Allez un dernier, sur le pouce pour la route! Cliquer ci-dessous les liens en orangé, dans, « … et pendant ce temps…. », les liens idoines en « French » quelque chose!
******

FIN de la une DU JOUR

Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français », et que depuis environ 1592…… Avant?

Rappel : au coeur des articles, les éléments écrits en bleu (ou noir) et verticaux sont de keg, ce sont des commentaires (genre explication de texte ou notes personnelles ou d’autrui) et en final la conclusion est en noir vertical..

******

Et pendant ce temps……

Cliquer sur des liens (orangés et sans radars), c’est surprise-party pris (et prix libre)! :

En ouvrant les trois documents, ci joints relatifs à

Découvrez-y la si fameuse « French Touch électorale »….., en sous marins!

 

*****

« L’héritage crucifié »

Message d’outre-tombe

11 Novembre 2005

héritage en croix (je sais)
On a festoyé un centenaire, il paraît…….. : https://wp.me/p4Im0Q-2ag  (c’est long pour 100 ans – le texte – normal). En étiez-vous ce 11/11/2017 et à quel titre réel et vrai?
La France méprisante vis à vis de ses « Pupilles de la Nation inconnus ». Surtout ne ravivez pas la flamme du mépris. Ils ont déjà eu leur lot jusqu’au dégoût, à la fin de leur vie….. https://wp.me/p4Im0Q-2az . C’est de l’eugénisme d’état à l’étal brut.
*****
Mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011 .
*****

 

Souvenez-vous, les plus grandes saloperies sont au JO en Juillet et Août, lorsque les Français sont, non dans la rue mais, sur le sable, avant que d’être sur la paille…. Le pouvoir se décide sur le sable des arènes (quelle corrida), Panem et circenses ……

Dont  (cliquer sur chacun des items, ci-dessous, pour accéder aux tableaux d’analyse, sous Word, c’est gratuit et cela peut rapporter gros, en connaissance) :

Quand on fait ses commissions il ne faut pas oublier que la cash-bas héla le pékin

petite commission des grosses présidentielles législativisées

*****

A l’attention très particulière de la liberté d’expression, voir:

« Il se passerait toujours quelque chose aux galeries Lafayette » d’Orléans …. : http://wp.me/p4Im0Q-1C