-

Poutine

Décidément, la Russie joue toujours une partition différente….Elle survole une zone pendant des heures et des heures, comme elle intronise un ex-cagibi au vestibule d’une nouvelle dictature… (unedekeg@11/09/2018)

Publié le Mis à jour le

Choix du jour : « mer noire » ou « mer blanche»
*****
dicton du jour :  « en septembre, se coupe ce qui pend »
 *****
Oligarchie

veritasinblogo.wordpress.com/2018/09/06/premier-article-de-blog/

Toute dernière (ou première), pour la route  :

La Russie s’est vite mise à la Démocratie. Dès sa première élection d’après URSS, elle a présenté une liste « sans étiquette » (l’équivalent de nos divers-divers de tous bords, véritables sous-marins politique qui rament pour un gros bonnet politique, en réserves du second) aux Présidentielles de 1991 qui vit le triomphe au 1er tour de Eslstine avec 26,03% des inscrits (au 1er tour). Mais avec plus de 54,42% de BANnis des urnes, cela lui permit d’être élu dès le 1er Tour. C’était quand même et déjà plus que Macron avec ses 18%… Puis la démocratie-dicta-torée prit sa vitesse de croisière avec maintenant des 75% des exprimés. mais quand même des 52% des inscrits (des chiffres à faire rêver nos politicards à bout de souffle…. Poutine pour sa 4ème prestation de 2018 – en réalité sa 5éme avec l’épisode Medvedev, son clone de 2008 – s’en est sorti avec un petit 52% des inscrits et 77,43% des exprimés).

Une chose est quand même surprenante …; Après avoir connu, pendant plus de 70 ans, la dictature communiste dite des pro-les-terres (déjà l’écologie dictatoriale, avant les lettres de goulag), comment peuvent-ils s’en remettre, en masse, à un ex du KGB (et pas une petite pointure) qui n’a pour ambition que de recréer l’URSS (en faisant le même parcours d’audaces d’un certain Adolf, mais qui lui n’avait pas la bombe et avec la même inertie des occidents)? Certes il doit avoir des qualités, mais peut-être aussi les défauts de ses ex amours en dictature…. Le peuple Russe me surprendra toujours (je n’ai pas l’âme slave, même si leur poésie et leur grande musique m’émeuvent… ) Russie Présidentielle 1991-2018  oser ouvrit pour voir le retour programmé vers la dictature

 

*****

Françai(se)s quand vous saurez……que :

Quelle raison peut amener un avion à survoler, pendant dix heures, une mer noire? Que cache ce survol? Que va -t-il maintenant se passer dans cette zone. Il est vrai qu’il y a d’autres événements plus « marrants » à analyser, de par le monde….!

et avec un peu de recul…. : 

 Survoler une zone de l’ex URSS, pendant des heures et des heures est-ce forcément un signe de fin du monde démocratique russe? L’avion fut -il celui du jugement dernier. Qui a bien regarder n’est nullement un avion de fret, mais bien un transport en commun….. 

*****

 

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses. Vous êtes celui qui ….? »

 

Un avion « du Jugement dernier » russe se comportant bizarrement tourne en rond pendant plus de 10 heures au-dessus de la mer Noire.

Leith Aboufadel

Journée découverte en Autocar à Conques au départ de Toulouse

Faut-il un transport en commun pour ne passer qu’à la queue leu-leu, devant le grand inquisiteur, chargé de faire la sélection entre bon, passable et mauvais. Cela va compliquer la tâche si on s’y pointe en charter. Le grand inquisiteur n’officie pas à la Mecque, plus ultra… et s’il se trouve surchargé de boulot, sans être payé en heures sup, il va être capable de nous faire une grève unanime et de deux choses l’une :

  • dieu va plier
  • les impétrants seront au chômage forcé (histoire de réviser leur livres d’actions en grâce….)

https://www.voyages-duclos.com/P1048-journee-a-conques.html

 

De manière étrange, un avion russe a tourné en rond hier pendant des heures autour de la partie orientale de la mer Noire.

Selon Yoruk Isik du Bosphorus Observer, un avion de relais de communication russe Tu-214SR volait en rond depuis plus de dix heures dans la journée d’hier.

La raison pour laquelle il faisait des cercles dans la partie orientale de la mer Noire n’est toujours pas connue.

Également connu sous le nom d’avion « du jugement dernier », le Tu-214SR accompagne souvent les politiciens russes lorsqu’ils parcourent de longues distances à travers le monde.

 

Pourquoi un tel avion accompagnateur des politiciens russes? Pour les rapatrier en cas de mauvaises pensées vis à vis du nouveau système. Il est vrai que Poutine semblerait ne faire confiance à personne et d’ici à ce qu’il remette au goût du jour la « surveillance » accrue de ses vedettes à l’étranger… Et puis le nom fait un peu froid dans le dos « jugement dernier » on se croirait aux portes du goulag. Ce nom a un peu un titre de fin du monde libre pour la Russie qui risque de redevenir ce qu’elle était avant la chute du mur!

La Russie serait-elle sortie de la dictature des prolétaires (cela en a eu le nom, mais on attend toujours les prolétaires au sommet de la pyramide du pouvoir….) pour rentrer dans une nouvelle dictature non nommée encore… mais que personnifierait à merveille le camarade Vladimir (qui s’accommode des réglés de la démocratie en biaisant par Medvedev interposé pour faire la transition entre le régné Poutine I et Poutine II. (Refera t-il le même coup en 2022, date aussi de la prochaine présidentielle en France?)

Cet avion au dessus de la mer noire cherchait-il les sous mariniers du Koursk? Ou alors cherchait-il à blanchir la dite mer en y déversant de l’argent pour acheter son rattachement au pays?

Pour en apprendre plus sur la Russie de Poutine : « winter is coming », stopper VP et les ennemis du monde libre de Garry Kasparov  (certes c’est un opposant à Poutine, mais tout n’y est pas forcément faux)

 

https://reseauinternational.net/un-avion-du-jugement-dernier-russe-se-comportant-bizarrement-tourne-en-rond-pendant-plus-de-10-heures-au-dessus-de-la-mer-noire/

*****

FIN de la une DU JOUR

Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français », et que depuis environ 1592…… Avant. C’était avant…..?

se souvenir :

Macron aux Indiens: « Pour réussir, ne respectez jamais les règles …. »! (ce qui est valable pour les Indiens ne le serait pas pour les Français?)

******

Rappel  (pour d’éventuels mauvais coucheurs, autoproclamés « chasseurs à prime de plagiats » de leur soit disant intellectualité, même si copy-ratée d’autrui. Un copyright ajouté sur quelque chose de récupéré n’est pas acte de propriété – cf jugement de référé en date du 20 Février 2018 – TGI de Paris. Heureusement ces autoproclamés sont plus que minoritaires. Précisions, sur ce problème (adressées à la demande) : au coeur des articles, les éléments écrits en bleu (ou noir) et verticaux sont de « keg », ce sont des commentaires (genre explication de texte ou notes personnelles ou d’autrui) et en final la conclusion est en noir vertical.

******

Et pendant ce temps……

S’il est possible d’exploiter un esclave un certain temps il finira inévitablement par se rebeller. Pour être en mesure de l’exploiter tout le temps, il doit ignorer sa condition d’esclave. (donne lui un poisson, de temps en temps, mais, surtout, ne lui apprend pas à pécher!)

Cliquer sur des liens (orangés et sans radars), c’est surprise-party pris (et prix libre)! :

En ouvrant les trois documents, ci joints relatifs à

Découvrez-y la si fameuse « French Touch électorale »….., en sous marins!

….. deux ou trois doigts de « French Touch électorale »? Allez un dernier, sur le pouce pour la route! Cliquer ci-dessous les liens en orangé, dans, « … et pendant ce temps…. », les liens idoines en « French » quelque chose!

 

*****

« L’héritage crucifié » / Message d’outre-tombe / 11 Novembre 2005

héritage en croix (je sais)

On a festoyé un centenaire, il paraît…….. : https://wp.me/p4Im0Q-2ag  (c’est long pour 100 ans – le texte – normal). En étiez-vous ce 11/11/2017 et à quel titre réel et vrai?

La France méprisante vis à vis de ses « Pupilles de la Nation inconnus ». Surtout ne ravivez pas la flamme du mépris. Ils ont déjà eu leur lot jusqu’au dégoût, à la fin de leur vie….. https://wp.me/p4Im0Q-2az . C’est de l’eugénisme d’état à l’étal brut.

*****

Souvenez-vous, les plus grandes saloperies sont au JO en Juillet et Août, lorsque les Français sont, non dans la rue mais, sur le sable, avant que d’être sur la paille…. Le pouvoir se décide sur le sable des arènes (quelle corrida), Panem et circenses ……
Dont  (cliquer sur chacun des items, ci-dessous, pour accéder aux tableaux d’analyse, sous Word, c’est gratuit et cela peut rapporter gros, en connaissance) :
Quand on fait ses commissions il ne faut pas oublier que la cash-bas héla le pékin

*****

A l’attention très particulière de la liberté d’expression, voir:

« Il se passerait toujours quelque chose aux galeries Lafayette » d’Orléans …. : http://wp.me/p4Im0Q-
Publicités

Il faut bien une guerre froide pour refroidir le réchauffement de la planète. L’équilibre de la terreur au lieu de la terreur de l’équilibre…. (unedekeg@09/04/2018)

Publié le

choix du jour : « réchauffement de la planète » ou « guerre froide »
 
dicton du jour :  « en avril, si la gelée vient, elle apporte pain et vin »
 *****
pour la seule beauté du pont…..
Oligarchie
*****

Françai(se)s quand vous saurez……que :

Rien de tel pour refroidir le réchauffement qu’un p’tit coup de froid sur les relations en route…. Une guerre froide vaut bien un trou dans l’eau-zone…. (et heureusement que la chine fait son business, sinon ce fut jaune…. comme eau en yang qui sait quand)

et avec un peu de recul….

Sur fond d’agent double, on double la mise pour se la déclarer franco de porc la seconde guéguerre froide. Et dire que l’on a détruit notre métallurgie. En quoi sera le nouveau rideau théâtral. Un Castro se meurt, un autre chai se la cuve douce en attendant la récolte…. en (af)fûts de canons.

 
*****
pensez à cliquer sur les liens qui apparaissent en orangé, vous découvrirez des tableaux pouvant vous intéresser….. à divers titres et degrés

*****

se souvenir :

  • Macron aux Indiens: « Ne respectez jamais les règles ». Suivez ses ordonnances, les exemples à suivre, en tous domaines viennent du sommet des pyramides…. Qu’attendez vous pour obéir à cette ordonnance à dose homme et aux pathiques…. (ce qui est valable pour les Indiens ne le serait pas pour les Français?)
  • S’il est possible d’exploiter un esclave un certain temps il finira inévitablement par se rebeller. Pour être en mesure de l’exploiter tout le temps, il doit ignorer sa condition d’esclave. (donne lui un poisson, de temps en temps, mais, surtout, ne lui apprend pas à pécher!)

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Hystérie collective, par Eric Denécé

Un chasseur israélien. (Archives)

http://www.presstv.com/DetailFr/2018/04/09/557883/Le-nord-de-Gaza-a-t-attaqu-par-laviation-isralienne

La crise diplomatique entre l’Occident et la Russie ne cesse de prendre de l’ampleur,avec l’expulsion de près de 150 diplomates et « espions » russes de plus d’une vingtaine de pays d’Europe et d’Amérique du Nord1. Les raisons d’une telle réaction sont, officiellement, une « riposte » à la tentative d’attentat contre la personne d’un ex-espion russe – Sergueï Skripal2 – et de sa fille, à Salisbury, au Royaume-Uni, le 4 mars dernier. Or, il convient de noter que cette incroyable campagne antirusse ne repose sur presque rien et que les réactions qu’elle suscite apparaissent totalement disproportionnées.

UN ASSASSINAT… SANS MORT ET SANS PREUVE

Jusqu’à présent, force est de constater qu’aucune preuve irréfutable de la culpabilité de la Russie dans cette tentative d’assassinat n’a été fournie au public. Pour le moment, toutes les accusations demeurent verbales.

Cela fait beaucoup d’incertitudes qui ne permettent pas, en l’état actuel des choses, d’accuser Moscou de cette tentative d’assassinat d’une manière catégorique6, d’autant que d’autres zones d’ombre existent :

  • Surtout, il est difficile de voir l’intérêt qu’il y avait pour Moscou d’éliminer un individu comme Skripal.
  • De plus, Skripal vivait depuis sept ans en Angleterre sous son identité réelle, de manière transparente et n’y menait pas d’activités antirusses
  • Ainsi, pour le moment, les Britanniques n’ont fourni ni aux médias ni à l’opinion de preuve concrète de leurs accusations à l’égard de la Russie… qu’attendent-ils donc pour le faire ! S’ils en ont la preuve irréfutable, que ne la produisent-ils publiquement (qui aurait osé demander à-bas-Busch – parce que le haut fait déjà bas – de fournir la preuve des armes de destruction massive, avant que de faire sa guéguerre du golfe II. Il a dit et c’est bien connu que ce qui est dit n’est plus à redire….)? Sans doute considèrent-ils qu’une accusation tonitruante et un battage médiatique intense  (chez nous aussi, on joue les battages médiatiques pour faire des pans entiers de société se coltiner avec d’autres : usagers vs tasistes -cheminots) suffisent à convaincre le monde de la culpabilité de Poutine.  Londres a également refusé la coopération des Russes pour cette enquête, ce qui ne manque pas de poser la question de leur intérêt à ne pas ouvrir le dossier à d’autres acteurs10. (La vérité n’a de valeur que si elle est unique….(Un vérité partagée devient un lieu commun….)
  • Enfin, si les preuves étaient produites11 et qu’il soit démontré que cette action ait bien été ordonnée par le Kremlin et exécutée par ses services, rappelons que Skripal est un traître à son pays. Dans la mesure où il pourrait avoir livré au SIS les noms d’officiers et d’agents russes, il n’est pas illégitime que des proches de ceux qui ont été victimes de sa trahison cherchent à se venger (et c’est de bonne guerre, froide ou réchauffée).

Ce ne sont pas les Américains qui diront le contraire, eux qui n’ont de cesse de poursuivre Edward Snowden et Julian Assange pour avoir révélé des informations portant atteinte à leur sécurité nationale. Certes, les deux hommes n’ont pas fait l’objet de tentative d’assassinat (mais l’exil forcé, au titre de sa sauvegarde physique, dans le périmètre d’une ambassade, n’est-il pas une forme d’assassinat), mais les menaces proférées à leur encontre et les pressions exercées sur ceux qui les hébergent sont sans équivoque ; Washington n’a jamais caché son intention de leur faire payer leur trahison (Snowden) et leur complicité (Assange . Julian Assange, le fondateur de WikiLeaks, est réfugié depuis 2012 dans l’ambassade d’Equateur à Londres. Le 27 mars dernier, il a été traité de “misérable petit ver” par Alan Duncan, le ministre britannique des Affaires étrangères, qui lui a demandé de se livrer à la justice.

DEUX POIDS, DEUX MESURES

En l’état actuel des choses, nous sommes conduits à mettre en doute les affirmations des autorités britanniques, reprises par les Américains, car nous n’oublions pas que les plus hauts représentants de ces deux Etats ont, dans un passé récent (qu’en est-il actuellement? Il se sont payés une conduite adroite?), effrontément menti au monde (se souvenir que sans mensonge le monde ne serait pas… et ce depuis l’origine. Si dieu n’avait menti avec son arbre méconnaissant, nous n’eussions pas eu la chance de devenir « out of paradis » et nous eussions vécu une vie de bienheureux au plus haut d’essieu, messie monotone).

instant de détente avec la réclame du jour (en rapport au plus haut d’essieux) : le-toutenkhamion-djihadiste

  • En 2003, les Américains ont envahi l’Irak, sur la base de renseignements faux (armes de destruction massive)
  • Par ailleurs, les accusations et les rétorsions dont la Russie fait l’objet pour avoir violé – à travers cet acte, comme via ses nombreuses cyberattaques supposées – les règles du droit international, laissent songeur.
  • Rappelons également que les Américains et certains de leurs alliés opèrent aujourd’hui illégalement sur le territoire d’un État souverain, toujours reconnu par l’ONU : la Syrie. Les seules forces étrangères présentes légalement sur le terrain sont celles auxquelles a fait officiellement appel le gouvernement de Damas : Russie, Iran, Hezbollah. Les autres sont des intrus (il paraît qu’il y aurait des Français et pas seulement dans l’autre camp), que cela nous plaise ou non, car il n’y a pas deux droits internationaux.
  • Dans le cadre de son action en Syrie, Washington a armé, consciemment et inconsciemment, divers groupes djihadistes qui ont perpétré de nombreux attentats et massacres contre la population de ce pays, ce que les médias pro-occidentaux passent sous silence (comme à Gaza et en coloniales juives).
  • Rappelons aussi que depuis le 24 août 2016 – date du déclenchement de l’opération Bouclier de l’Euphrate -, la Turquie est également entrée illégalement en Syrie pour y mener une guerre contre les Kurdes, qui sont pourtant chez eux, provoquant de nombreuses victimes civiles, sans que l’Occident ni la communauté internationale ne s’insurge de cette violation flagrante du droit international et de l’intégrité territoriale de ce pays.
  • De même, l’Arabie saoudite, grand allié régional des États-Unis, et les Émirats arabes unis, ont déclenché une guerre sanglante contre les Houthis au Yémen.. Elle a engendré une catastrophe humanitaire sans précédent que les médias Mainstream évoquent à peine.
  • Enfin, nous ne saurions oublier les nombreuses victimes innocentes des frappes de drones américains effectuées dans le cadre contre la Guerre contre le terrorisme (GWOT), ni les « erreurs » de ciblage dont les Américains semblent coutumiers (ambassade chinoise à Belgrade en 1999, hôpital de Médecins du Monde en Afghanistan en 2015, etc.)

Aucune de ces actions n’a donné lieu à une condamnation de la communauté internationale, pourtant ouvertement méprisée par les auteurs de ces actes, ni à l’expulsion de diplomates américains, britanniques, turcs ou saoudiens par la Russie ou les autres Etats qui se disent indépendants et respectueux du droit international… dont la France ! Washington et ses auxiliaires ont imposé au monde leur version très personnelle du droit international, et leurs nombreux affidés s’y sont pliés sans broncher.

Une autre illustration de cette triste réalité a été donnée lorsque, dans le cadre de la GWOT, les États-Unis ont multiplié les enlèvements extra-judiciaires à l’étranger (Renditions) et ont autorisé leurs services à employer la torture, allant jusqu’à légaliser et formaliser son usage avec l’aide de nombreux juristes. Face à une telle dérive, indigne d’une démocratie et d’une civilisation se disant « évoluée », quelles sont les voix qui se sont élevées ? Combien ont rompu les relations diplomatiques avec Washington ou renvoyé ses diplomates ? Nous cherchons toujours. Et il en est allé de même lorsqu’il fut révélé que les Américains avaient mis la planète sur écoute, espionnant jusqu’à leurs serviles alliés européens. Seules quelques timides protestations furent émises, murmures à peine audibles et bien vite oubliés. (il paraît que cela ne se fait pas de rompre pour de telles peccadilles….On est un grand pays ou on ne l’est pas. S’il fallait s’arrêter à de sordides détails de vérités vraies ou fausses, on ne s’en sortirait pas. Et plus c’est gros…..)

Ainsi, l’ampleur de la campagne antirusse semble bien relever d’une stratégie délibérée et non d’une réaction indignée à d’hypothétiques violations de règles internationales de l’espionnage. Cela explique les réactions totalement disproportionnées qu’a engendré cette affaire. Au passage, il est pitoyable de constater le comportement de moutons de Panurge des pays européens – dont encore une fois la France (ah bon, nous serions dans un troupeau à Panurge… Décidément où s’arrête la gabegie avec 65 millions de moutons….- moins un, justement le bon berger –  détenus par un seul pâtre. Est-ce de là que vient l’expression ad patres), au nom d’une soi-disant solidarité européenne, suite à des preuves que leur aurait fournies le gouvernement britannique, mais dont personne hors des cercles gouvernementaux n’a vu la couleur. Il est vrai qu’on ne demande pas (on impose par ordonnances médicales et gouvernementales vis à vis d’un pays malade imaginaire) aux médias de recouper l’information mais de la relayer, ni aux opinions de réfléchir, mais de croire ! Nous assistons en conséquence à une véritable diabolisation de la Russie, certains Britanniques allant jusqu’à procéder à un amalgame pitoyable entre la présidence Poutine et le Troisième Reich !

PUNIR LA RUSSIE… D’EXISTER !

Au-delà de la tentative d’assassinat contre Skripal, la riposte occidentale s’inscrit plus largement dans une volonté de réagir aux « nombreuses agressions dont la Russie est responsable ». Citons pêle-mêle l’annexion de la Crimée, le soutien aux séparatistes du Donbass, les cyberattaques contre l’OTAN, les tentatives de perturbation des élections américaines, le soutien au régime de Bachar, etc.

Pour les Occidentaux, c’est proprement insupportable, car bien sûr, eux ne se sont jamais livrés à de telles actions.

  • La CIA n’a jamais cherché à influer sur l’issue d’élections (cf. la succession d’Eltsine) ou à installer des régimes favorables à ses intérêts dans le monde.
  • Les États-Unis n’ont pas soutenu la pseudo révolution ukrainienne de Maïdan qui a renversé le régime – indéniablement pourri – du président Ianoukovitch, pourtant légalement élu en présence d’observateurs de l’OSCE qui avaient jugé le scrutin « transparent et honnête » !
  • De plus, il est bien connu que les Américains ne se livrent pas à l’espionnage, pas même contre leurs alliés européens et n’écoutent jamais leurs dirigeants politiques.
  • Enfin, Washington n’essaie pas non plus de déstabiliser les régimes iranien ou vénézuélien. Non, les Occidentaux sont irréprochables !

Cette tentative d’assassinat du transfuge russe est une aubaine pour les États-Unis. En effet, depuis près de deux ans, les membres de l’Establishment américain – républicains et démocrates mêlés – tentent par tous les moyens de faire tomber le président Trump, lequel n’est pas issu de leur monde et ne partage pas leurs intérêts de classe. . Relancer la Guerre froide, sous une forme ou sous une autre, est donc la seule solution qu’ont imaginé les édiles d’outre-Atlantique pour résoudre leurs graves problèmes internes et refaire l’unité d’un pays dont les classes dirigeantes s’entre-déchirent.

LA LÉGITIME RÉACTION DE MOSCOU

Ces provocations constantes à l’égard de Moscou15, malgré l’étonnante mesure dont Poutine a fait preuve, ont conduit les Russes à réagir, faisant malgré eux le jeu des Américains et les aidant dans leur stratégie machiavélique.

  • Rappelons qu’à l’issue de la Guerre froide, un certain nombre d’engagements furent donnés par les Occidentaux au nouveau régime russe (traité de limitation des armements, engagement de non extension de l’OTAN, etc.). Aucun n’a été respecté et Washington n’a cessé de chercher à affaiblir Moscou.
  • Puis à l’occasion des soi-disant « révolutions arabes » (2011), les Occidentaux ont systématiquement outrepassé les résolutions de l’ONU auxquelles les Russes s’étaient associés, notamment en Libye (résolution 1973), pour provoquer des changements de régimes… plus ou moins heureux et durables.
  • Devant ces tromperies et humiliations à répétition, la Russie ne pouvait indéfiniment rester sans réagir. Dans un premier temps (2014), Moscou a décidé de ne pas abandonner les populations russophones du Donbass (qui se souvient des Allemands en zone polonaise avant 39? Et l’opération-prétexte pour envahir le pays?)
  • Dans un second temps, Vladimir Poutine a décidé d’intervenir en Syrie à la demande légale du gouvernement de Damas (2015) (mais pas la nôtre… et là le bât blesse. A force de charger la mule….). L’entrée en action des forces russes a significativement contribué à sauver le régime de Bachar El-Assad ainsi que les minorités chrétiennes, druzes, alaouites et les sunnites qui le soutiennent et qui vivent depuis 2011 sous la menace constante d’une barbarie islamique infiniment pire qu’un régime autoritaire.

Finalement, ce retour de la Russie au premier rang de la géopolitique mondiale paraît davantage être le résultat des provocations répétées de l’Occident – en réalité des États-Unis – à leur égard, que d’une volonté planifiée de réaffirmer urbi et orbi, une puissance déchue. Mais aussitôt que ce retour s’est produit, les apprentis sorciers qui ont tout fait pour le provoquer ont jubilé car la menace inconsistante qu’ils évoquaient prenait enfin forme, leur donnant raison… mais selon quel stratagème machiavélique !

On aimerait comprendre qui menace qui ?

Tout semble donc orchestré afin de faire resurgir une menace russe, tant pour des raisons de politique intérieure que pour pousser les Occidentaux à faire bloc avec Washington. Ainsi, l’affaire Skripal tombe à point nommé pour lancer une nouvelle manœuvre de diabolisation de la Russie. (C’est fout ce que les « événements » fortuits servent…. chez nous Beltram pour redonner un acte de courage au macron qui veut casser du gréviste…. et fait de la récup de basse fréquence….)
Moscou a initialement protesté, considérant que la décision des pays européens d’expulser des diplomates russes était un geste provocateur au nom d’une prétendue solidarité avec Londres et que cela témoignait d’une volonté claire de confrontation. Puis le 29 mars, la Russie a riposté en expulsant soixante diplomates américains et en annonçant la fermeture du consulat des États-Unis à Saint-Petersbourg. Des sanctions ont également été prises contre les pays européens17, à titre de réciprocité. (en somme les guerres se réchauffent à coup de sanctions inter-pays. Ne vaudrait-il pas mieux recréer le principe d’autarcie?)

Même si l’histoire ne se reproduit jamais à l’identique, la situation actuelle n’est pas sans faire penser à celle de 1918 et aux très lourdes sanctions imposées à l’Allemagne, lesquelles furent en partie à l’origine du sentiment de revanche germanique à l’origine de l’accession d’Hitler au pouvoir et de la Seconde Guerre mondiale.

Va-t-on pour autant vers une Seconde Guerre froide (il faut bien une seconde pour arriver à la 3éme internationale et mondiale)? Il est encore trop tôt pour le dire. Car, aussi paradoxal que cela puisse paraître, pour le moment, les deux « camps » paraissent tirer bénéfice de la situation. Souhaitons seulement que cette « stratégie de la tension » ne monte pas aux extrêmes. Car le problème avec les apprentis sorciers que produit régulièrement l’Amérique (mais il n’y a pas qu’elle), c’est que l’on ne sait jamais comment cela va finir. L’histoire a montré que leurs stratégies hasardeuses produisaient rarement des effets heureux. Les Irakiens (et bien d’autres, à commencer pas les ricains eux-mêmes) peuvent en témoigner.

Le plus grave dans cette affaire est que l’Europe s’est délibérément placée encore un peu plus dans l’orbite des États-Unis. Ce faisant, elle ne mesure pas à quel point elle est en train de perdre tout respect et crédibilité à l’international. En effet, l’Occident, sous domination américaine, se veut toujours donneur de leçons de morale et de droit… qu’il ne respecte pas. Tant de mensonges, de mauvaise foi, de violations des lois internationales et des engagements pris ont quasiment réduit à néant le magistère moral qu’il exerçait jadis. Pour bien des pays des quatre autres continents, l’Europe n’est plus autonome et l’Occident n’incarne plus l’exemple à suivre. Ce dernier est devenu un perturbateur comme les autres, voire pire peut être. Et beaucoup s’en défient désormais, à juste titre.

 

Dis pépé, c’était quoi

  • la démocratie
  • la SDN
  • l’ONU
  • les caques bleus
  • les French doctors
  • etc…

C’était le bonheur à portée de main, mais uniquement demain!

 

https://www.les-crises.fr/hysterie-collective-par-eric-denece/

 

*****

….. deux ou trois doigts de « French Touch électorale »? Allez un dernier, sur le pouce pour la route! Cliquer ci-dessous les liens en orangé, dans, « … et pendant ce temps…. », les liens idoines en « French » quelque chose!
******

FIN de la une DU JOUR

Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français », et que depuis environ 1592…… Avant?

Rappel  (pour d’éventuels mauvais coucheurs, autoproclamés « chasseurs à prime de plagiats » de leur soit disant intellectualité, même si copy-ratée d’autrui. Un copyright ajouté sur quelque chose de récupéré n’est pas acte de propriété – cf jugement de référé en date du 20 Février 2018 – TGI de Paris. Heureusement ces autoproclamés sont plus que minoritaires. précisions adressées à la demande) : au coeur des articles, les éléments écrits en bleu (ou noir) et verticaux sont de keg, ce sont des commentaires (genre explication de texte ou notes personnelles ou d’autrui) et en final la conclusion est en noir vertical..

******

Et pendant ce temps……

Cliquer sur des liens (orangés et sans radars), c’est surprise-party pris (et prix libre)! :

En ouvrant les trois documents, ci joints relatifs à

Découvrez-y la si fameuse « French Touch électorale »….., en sous marins!

 

*****

« L’héritage crucifié »

Message d’outre-tombe

11 Novembre 2005

héritage en croix (je sais)
On a festoyé un centenaire, il paraît…….. : https://wp.me/p4Im0Q-2ag  (c’est long pour 100 ans – le texte – normal). En étiez-vous ce 11/11/2017 et à quel titre réel et vrai?
La France méprisante vis à vis de ses « Pupilles de la Nation inconnus ». Surtout ne ravivez pas la flamme du mépris. Ils ont déjà eu leur lot jusqu’au dégoût, à la fin de leur vie….. https://wp.me/p4Im0Q-2az . C’est de l’eugénisme d’état à l’étal brut.
*****
Mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011 .
*****

 

Souvenez-vous, les plus grandes saloperies sont au JO en Juillet et Août, lorsque les Français sont, non dans la rue mais, sur le sable, avant que d’être sur la paille…. Le pouvoir se décide sur le sable des arènes (quelle corrida), Panem et circenses ……

Dont  (cliquer sur chacun des items, ci-dessous, pour accéder aux tableaux d’analyse, sous Word, c’est gratuit et cela peut rapporter gros, en connaissance) :

Quand on fait ses commissions il ne faut pas oublier que la cash-bas héla le pékin

petite commission des grosses présidentielles législativisées

*****

A l’attention très particulière de la liberté d’expression, voir:

« Il se passerait toujours quelque chose aux galeries Lafayette » d’Orléans …. : http://wp.me/p4Im0Q-1

keg – 192 Mars = 08/09/2016 – Les voitures devenues cercueils roulants des grands…. Verra t-on cette nouvelle forme attentatoire de nos amis djihadistes?

Publié le Mis à jour le

Le choix du jour : «voiture blindée» ou «voiture sécurisée»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot », ni « bi », mais que « Franco – Français »

——

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

…..

Dans quel état j’erre, en urgence : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –     160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom.

…..

Français quand vous saurez……que :

Blinder au poker c’est sur-enchérir. Nos présidents absolus seraient-ils des spécialistes du poker menteur. A ce titre il faut les dé-blinder! D’autant que cela va être l’époque du sur-blindage électoral.

….. et avec un peu de recul….

 Les blindés ne font plus blindage. A quoi sert une voiture blindée si ce n’est une assurance vie, mais plutôt une assurance mort? Va t-on voir cette nouvelle forme d’attentat, non plus à la voiture piégée, mais à la voiture blindée!

 

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Accident ou attentat ? Choc frontal mortel entre la limousine officielle de Poutine et un autre véhicule

Accident ou attentat ? Choc frontal mortel entre la limousine officielle de Poutine et un autre véhicule

Pour l’instant, c’est silence radio autour d’un évènement dramatique qui aurait pourtant pu coûter la vie à Vladimir Poutine.

Une collision entre la limousine officielle du président russe et une voiture ayant quitté sa file a eu lieu à Moscou sur l’avenue Koutouzov, une voie rapide située à l’ouest du centre-ville. Le chauffeur de Vladimir Poutine est mort sur le coup mardi.

Des images de vidéosurveillance montrent les deux grosses berlines noires en train de se télescoper. Selon les médias, Vladimir Poutine ne se trouvait pas à bord au moment de l’accident.

Pour que le chauffeur, présenté comme un homme expérimenté, meure au volant d’une des voitures les plus blindées au monde, il a fallu que le choc ait été phénoménal. Si l’on y rajoute le silence quasi tombal qui entoure l’évènement, on ne peut que vouloir en savoir plus.

 

On aurait osé attenter aux jours de Poutine. faut-il que certains en aient ras la poutine de la casquette…. A quoi sert un blindage s’il ne peut garantir la vie des passagers. Cette information n’aurait jamais du transpirer. Cela risque de donner des idées à de vulgaires terroristes vis à vis de notre président ordinaire lors de ses déplacements en tank…… Puisque le blindage n’est qu’à l’usage des balles de kalach’. Imaginez une collision frontale, avec 6 bouteilles de gaz hilarant et c’est parti pour un nouveau genre d’attentat à la pudeur des protections d’état! Il y a vraiment urgence…..

Il est des moments où la discrétion est de mise….. Ce serait peut-être un accident-attentatoire

 

 

http://reseauinternational.net/accident-ou-attentat-choc-frontal-mortel-entre-la-limousine-officielle-de-poutine-et-un-autre-vehicule/

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses » (et surtout en politique, mais aussi ailleurs)

et « nuit debout » que devient-il ou elle ……?

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….

——

« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:

GrosMots kegiens Février2016

****

Bonbonnes de gaz dans une voiture à Paris : un deuxième couple en garde à vue

Bonbonnes de gaz dans une voiture à Paris : un deuxième couple en garde à vue
La cathédrale Notre-Dame de Paris le 15 août 2016. (ALAIN JOCARD / AFP)

Deux couples sont placés en garde à vue dans l’enquête sur une voiture chargée de bonbonnes de gaz retrouvée à Paris.

 

La fille du propriétaire du véhicule, que son père décrit comme étant radicalisée, est toujours recherchée, ont fait savoir des sources policières à l’AFP.

Pas de système de mise à feu

La Peugeot 607, aux plaques d’immatriculations retirées, avait été retrouvée dans la nuit de samedi à dimanche alors qu’elle était stationnée avec les feux de détresse allumés quai de Montebello (Paris 5e), près de la cathédrale Notre-Dame.

Sur un siège du véhicule, une bonbonne de gaz vide. Dans le coffre, cinq autres bonbonnes pleines. Aucun système de mise à feu n’a été retrouvé.

Dans un courrier daté de mardi adressé au préfet de police de Paris Michel Cadot, dont l’AFP a eu copie, Florence Berthout, maire LR de l’arrondissement, évoque également « un carnet de note en arabe » découvert dans la voiture.

La Section antiterroriste (SAT) de la Brigade criminelle et la DGSI ont été saisies. Le parquet antiterroriste de Paris à ouvert une enquête pour association de malfaiteurs terroriste criminelle.

 

A noter, en Janvier 2015, c’est la carte d’identité que l’on abandonnait sur le siège passager. Maintenant c’est bobonne     !

N’allons nous pas trop vite en besogne…. Les warning c’était pour signaler un « arrêt » le temps d’aller faire ses dévotions à ND et les occupants (au propre comme au figuré) n’avaient pas l’intention de rester…. . De plus le gaz n’est pas une ceinture appelée au voyage ad patres!

Il y avait l’attentat déjoué, il y a maintenant le non attentat non déjoué. Où veulent-ils nous mener?

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/attentats-terroristes-a-paris/20160908.OBS7679/bonbonnes-de-gaz-dans-une-voiture-un-deuxieme-couple-en-garde-a-vue.html

 

****

 

« Envoyé Spécial » : pourquoi France 2 n’a pas diffusé entièrement le sujet sur l’affaire Bygmalion

"Envoyé Spécial" : pourquoi France 2 n'a pas diffusé entièrement le sujet sur l'affaire Bygmalion

L’émission « Envoyé spécial » sur l’affaire Bygmalion devait être diffusée le 29 septembre. Le reportage a finalement été diffusé mercredi au 20 heures de « France 2 » mais de manière plus courte.

 

La journaliste Élise Lucet a consacré des mois d’enquête à l’affaire Bygmalion, qui dévoilait les financements illégaux de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy, pour une émission d’Envoyé Spécial. Puremédias rapporte que sa diffusion, prévue le 29 septembre prochain, a été annulée. L’émission a été transformée en un simple « sujet long », diffusé mercredi sur France 2 dans le journal du soir.

Comme le signalait le Canard Enchaîné, Michel Field, directeur de l’information de France Télévisions, avait d’abord reporté l’émission à ce jeudi. Elle devait durer 26 minutes. Il était entré en conflit avec Élise Lucet qui, furieuse de se voir ainsi censurée, avançait que le montage de l’émission ne serait pas prêt à temps. Michel Field, agacé, avait alors réduit l’épisode à un simple sujet du 20 heures.

Dessous de table

Michel Fields agissait sous la pression (directe ou non) de l’entourage de Nicolas Sarkozy, qui voulait « éviter à tout prix une diffusion de l’enquête durant les primaires de la droite », selon le site Arrêt sur images. Celles-ci se dérouleront du 21 septembre au 27 novembre prochains. Nicolas Sarkozy en personne aurait menacé de bloquer « la retransmission de certains débats » sur les chaînes de France Télévisions, si le groupe diffusait une émission aussi compromettante pour lui avant les primaires.

L’annonce n’a pas manqué d’indigner les utilisateurs de Twitter, qui ont fustigé l’ancien président et la chaîne, criant à la censure.

L’émission devrait tout de même être diffusée, mais « plus tard », sans doute une fois que les primaires seront passées. C’est-à-dire, lorsqu’elle représentera un moindre danger pour Nicolas Sarkozy…

 

L’investigation non publiée n’est pas investigation, mais amusette d’occupation. De qui a t-on peur? C’est quoi la séparation des pouvoirs. Tout cela ne peut que mener à la révolte du peuple et des lucarnes et pas seulement limité aux peuples des lucarnes.

 

http://www.planet.fr/societe-pourquoi-france-2-ne-diffusera-pas-envoye-special-sur-laffaire-bygmalion.1169405.29336.html

 

****

Gabon: les Bongo restent (malgré tout) au pouvoir  –  Pourquoi il n’y a pas d’alternative

En renforçant son image de garant de l’ordre et de la stabilité, la répression du mouvement d’opposition conforte le président Ali Bongo.

gabon ali bongo ping

Ali Bongo. Sipa. Numéro de reportage : AP21944685_000001.

C’est peu dire que la réélection d’Ali Bongo ne s’est pas très bien passée. Déjà en 2009, le résultat du suffrage présidentiel avait souffert de violentes émeutes urbaines. Et puis tout était reparti comme avant.

La Françafrique bouge encore

Après l’annonce des résultats aussi serrés que controversés, il y a bien eu des morts et des blessés dans la capitale. L’Assemblée nationale a brûlé et le quartier général du principal opposant, Jean Ping, a été pris d’assaut. Des violences somme toutes symboliques si on les compare à celles de Bujumbura ou de Bangui. Mais globalement l’armée est restée calme et la Police a maintenu l’ordre. Libreville est largement sous contrôle d’Ali Bongo Odimba. Une semaine après la nuit des résultats, la crise Gabonaise a déjà quitté le fil principal de l’actualité.

 Certains guettaient déjà l’avion d’Ali Bongo avant qu’il ne s’envole vers un pays ami. La foule, d’abord en liesse, se serait ensuite jetée sur le palais présidentiel pour piller le butin amassé depuis tant d’années. Il n’en fut rien. Le fils Bongo s’est fait un prénom. Son deuxième septennat s’ouvre déjà. La Françafrique, aux intérêts pétroliers et militaires conséquents, est toujours debout.

Ping, l’ex-cacique du régime

Les protestations discrètes se sont fait entendre ici et là, à Paris ou à Bruxelles. Mais la perspective de voir Jean Ping s’installer aux commandes de l’Etat gabonais a sans doute modéré l’enthousiasme révolutionnaire.  Ses partisans se sont aussitôt lancé dans les violences qui ont fait craindre le pire. Ils ont malgré eux renforcé l’image d’un Ali Bongo garant de l’ordre et de la stabilité. Tandis que Jean Ping perdait ses qualités d’opposant pacifique.

Nous sommes rendus à l’époque des lotos, dans tous les coins. Le plus reculé des villages s’y adonne. Bongo-bingo! C’est aussi l’époque des bingo, guigne, carton plein….. Et dire qu’on envoie les étrangers là-bas pour défendre une caste de non-saigneurs. En centre-à-fric, la légion saute le pas…. au nom de la camaraderie présidentielle. 7éme ou 8 iéme théâtre d’opération extérieure. On comprend mieux la célérité avec laquelle on veut recruter 15 000 biffins. Il faut combler les trous. Et dire que l’on n’a plus de fric pour du social, pour des munitions en Syrie, mais pour l’Omar, bingo, plein pot….. !

 

http://www.causeur.fr/gabon-ali-bongo-jean-ping-39985.html

 

*****

 

 

 

*****

 

À Alger, elles se battent pour ne pas porter le voile : et chez nous ?

 
C’est au nom de la liberté que des juges, applaudis par les bien-pensants, légalisent le port du voile ou du burkini.

 

1989 : affaire du foulard. Le Conseil d’État, saisi par le ministre de l’Éducation nationale Lionel Jospin, affirme que le port du voile islamique, en tant qu’expression religieuse, dans un établissement scolaire public est compatible avec la laïcité, et qu’un refus d’admission ou une exclusion « ne serait justifié que par le risque d’une menace pour l’ordre dans l’établissement ou pour le fonctionnement normal du service de l’enseignement ». En laissant courageusement les enseignants assumer la responsabilité d’accepter ou de refuser, au cas par cas, le port dudit voile durant les cours…

2016 : affaire du burkini. Le Conseil d’État, saisi par la Ligue des droits de l’homme (LDH) et le Comité contre l’islamophobie en France (CCIF), se prononce contre l’arrêté « anti-burkini » de Villeneuve-Loubet. Il annule ainsi l’ordonnance du tribunal administratif de Nice qui l’avait validé, au motif que « l’arrêté litigieux a […] porté une atteinte grave et manifestement illégale aux libertés fondamentales que sont la liberté d’aller et venir, la liberté de conscience et la liberté personnelle ».

Certains résistent, comme le maire de Sisco, qui a fait confirmer son arrêté par le tribunal administratif de Bastia. Mais le Conseil d’État est quand même la plus haute juridiction administrative française, et ces deux ordonnances symbolisent bien la soumission croissante de l’État devant des revendications communautaires et des pressions lobbyistes toujours plus fortes.

Aveuglé par une idéologie que les faits ne parviennent pas à amender, il persiste à nier que l’ordre public soit réellement menacé et que, sous couvert de faire respecter les libertés individuelles, un certain islam en profite pour s’imposer dans l’espace public. (ce n’est que maintenant que l’ordre public va être perturbé. On aura ce que l’on voulait éviter. On ne peur obliger les plagistes-vacanciers à subir l’invasion des burkini facho, dont la seule raison d’être est d’imposer… Une femme Franco-française qui va en Iran ou en Arabie Saoudite, se voile, parce que chez eux cela fait partie des us et coutumes. Chez vous les femmes musulmanes se doivent aussi et alors respecter les us et coutumes de ceux qui ont la gentillesse de les accueillir et bien – CMU, assistanat permanent, aides en tous genre, faisant des immigrés des nababs par rapport à certains autochtones qui vivent au seul de pauvreté en ayant quand même payé durant toute une vie)

Pendant ce temps, à Alger, pas plus tard que dimanche dernier, des lycéennes ont été refoulées par le gardien parce qu’elles n’étaient pas voilées. Certaines sont rentrées chez elles pour y chercher un foulard. D’autres ont refusé d’obtempérer et leurs parents demandent que cet « énergumène […] ignare et frustré » soit sanctionné.

Ainsi, en Algérie, qui reconnaît l’islam comme religion d’État, on revendique la liberté de ne pas porter le voile ; en France, où laïcité prétend rimer avec liberté et égalité, on feint de croire qu’en autorisant le voile et le burkini, on œuvre pour la liberté des femmes musulmanes à vivre comme les autres sans renoncer à pratiquer leur religion. Or, il est évident que le port de ces vêtements traduit le plus souvent soit une volonté de provoquer, soit une soumission de la femme à son époux, comme le rappelle Algérie-Focus dans sa relation de l’incident qu’il qualifie de « très grave » : « Les lycéennes récalcitrantes ont été renvoyées et les parents ont eu droit, pour comble d’audace, à une leçon de morale administrée par l’agent d’accueil qui leur enjoint de “bien éduquer leurs filles” ; entendez, leur apprendre à se couvrir entièrement la tête, à regarder par terre, à obéir au petit frère et à attendre tranquillement d’être livrée à un homme que la famille aura choisi. »

À la question « Les nombreuses voix qui se sont élevées pour défendre […] le burkini voleront-elles au secours de ces jeunes filles victimes d’arbitraire ? », le journal répond : « Peu probable. »

C’est au nom de la liberté que des juges, applaudis par les bien-pensants, légalisent le port du voile ou du burkini. Qu’ils regardent en Algérie, ou au Maroc, où se situe le parti de la liberté : il n’est manifestement pas du côté du voile.

 

Avez vous noté sur la photo que ce n’est pas le problème de voile qui prévaut à Alger. Avez vous noté la poitrine de la meuf, ainsi bodybuildée…. Le vrai problème c’est qu’elle ne trouve pas de soutif à la taille de ses pectoraux sur lesquels poussent des petits nénés. On comprend, dès lors, mieux le problème voilé.

Là ou ce devrait-être voilé (une telle meuf ne peut attirer de façon salace ou autre), ce ne l’est pas et chez nous, où parfois les meufs reubes, ne sont pas si moches ( il en est qui sont de réelles Shéhérazade qu’on en reprendrait bien un peu avant la route des mille et une nuit. Mais déjà une nuit, ce serait pas mal) on nous les voile. Preuve effectivement qu’on ne doit pas mettre tout sous le voile.

 

http://www.bvoltaire.fr/christinecelerier/a-alger-elles-se-battent-pour-ne-pas-porter-le-voile-et-chez-nous,281548

*****

 1984 de George Orwell du 20 septembre au 22 décembre au théâtre de Ménilmontant à Paris

Après 6 années consécutives de représentations, la troupe du spectacle 1984 avait pris congé des planches l’année dernière. Pour notre plus grand plaisir,  elle réinvestit celles du théâtre de Ménilmontant du 20 septembre au 22 décembre 2016.

Contrôle et vidéo, un théâtre total

L’atmosphère de la pièce donne une impression singulière. Celle d’assister à la projection du film « vivant » d’un avenir qui nous échappe aussi longtemps que nous choisissons d’en demeurer les spectateurs impuissants.

1984, de la loi Cazeneuve à la NSA

Dans les soubresauts provoqués par la révélation de la surveillance généralisée de nos moindres faits et gestes par la NSA, Barack Obama s’était fendu d’une référence pour le moins cynique à l’ouvrage de George Orwell :

« En général, on peut se plaindre de Big Brother et du potentiel de grave danger que ce programme représente, mais, quand vous regardez les détails, je pense que l’on a trouvé le bon équilibre »

avait-il déclaré, dopant malgré lui les ventes du livre dans la foulée. La récente Loi Cazeneuve faisant de tous les internautes Français de présumés terroristes vient renforcer l’actualité de cette réflexion. L’adaptation théâtrale fait clairement référence à cette actualité, puisque son affiche s’est fendue cette année d’un immense sigle « état d’urgence ».

« Le mot « guerre » lui-même est devenu erroné »

« La guerre c’est la paix. La liberté c’est l’esclavage. L’ignorance c’est la force »

Dans une telle perspective, Orwell décrit de manière précise comment l’idée d’un état de crise » permanent permet de garantir la soumission des classes inférieures: « Un état général de pénurie accroît […] l’importance des petits privilèges et magnifie la distinction entre un groupe et un autre » , distinction qui facilite les divisions.

« Je comprends comment, je ne comprends pas pourquoi »

A de nombreuses reprises dans le récit, Winston a la réflexion suivante: « Je comprends comment, je ne comprends pas pourquoi ». Dans une époque où nous sommes à la fois, en permanence, surinformés et désinformés, où nous ne savons plus que croire ni qui écouter, nous ressentons bien souvent un sentiment semblable à celui du héros d’Orwell.

« Le pouvoir n’est pas un moyen, il est une fin. On n’établit pas une dictature pour sauvegarder une révolution. On fait une révolution pour établir une dictature. La persécution a pour objet la persécution. La torture a pour objet la torture. Le pouvoir a pour objet le pouvoir ».

La résistance : quête de l’esprit, de la culture et de l’histoire

Orwell précise qu’une société hiérarchisée n’est possible « que sur la base de la pauvreté et de l’ignorance ». Le meilleur moyen de combattre une oligarchie quelle qu’elle soit est donc de nous armer par les moyens du savoir et de partir en quête d’une véritable richesse: celle de l’esprit.

Rappelons à ce titre qu’Orwell mène une véritable réflexion dans 1984 (souvent passée sous silence), sur le fait que la forme de coercition politique contre laquelle il nous met en garde a effacé jusqu’à l’idée même de Dieu.

Les dirigeants d’Oceania ont d’ailleurs compris que pour gouverner les esprits, ils devaient commencer par s’arroger le monopole de la culture et de l’histoire, afin de priver les individus de mobiliser toutes les références politiques qui pourraient les mener à développer l’idée d’une société alternative:

« Coupé de tout contact avec le monde extérieur et avec le passé, le citoyen d’Oceania est comme un homme des espaces interstellaires qui n’a aucun moyen de savoir quelle direction monte et laquelle descend ».

Combat pour la domination du langage

Les opérateurs d’un tel régime ont compris que le combat pour la domination politique est avant tout un combat pour la domination du langage par lequel s’exprime la transmission du patrimoine culturel, spirituel et historique. Tous les mots qui sont considérés comme inutiles sont progressivement supprimés pour être remplacés par les termes utiles de la « Novlangue ». Le langage disparaît et l’histoire est falsifiée, selon le dogme suprême du régime :

« Qui contrôle le passé contrôle le futur. Qui contrôle le présent contrôle le passé ».

Jugés mal compris en France, les écrits politiques d’Orwell sont traduits et réédités par Agone. Vous y découvrirez qu’Orwell fut très impliqué dans la critique des dérives de « la gauche » de son époque.

Une critique d’autant plus forte qu’Orwell se revendiquait lui-même du socialisme à sa manière, en invitant chacun à faire appel à la décence commune qu’il jugeait propre aux classes ouvrières, contre les dérives outrancières et les abus de son époque, qui n’étaient que les ferments de ceux contre lesquels nous avons à lutter aujourd’hui.

Relire 1984. Et dire que seulement 32 ans séparent la fiction d’alors à la réalité d’aujourd’hui. On a malgré tout la preuve par Nice que la vidéo surveillance a tout crin ne sert que les desseins Orwelliens de ceux qui y croient. Les écraseurs des jours de fête n’en ont cure. Et pourtant on continue et le peuple applaudit d’être ainsi sécurisé contre lui même (mais pas contre les menées de ses édiles).

Je pense, donc, je suis un terroriste et à ce titre je dois être président!

 

http://free.niooz.fr/s/free/1984-de-george-orwell-du-20-septembre-au-22-decembre-au-theatre-de-menilmontant-a-paris-9836696.shtml

 

*****

Attention! 
Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut leur louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?

Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi, réputé jour de chance…) au :

État d’urgence ordinaire et normale : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant!

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé

L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)

Il paraît que l’état majore son urgence de deux mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)

un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)

Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)

Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!

Il est vrai que c’est tellement banal que l’état d’urgence…..

  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils nous demanderont (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état n’est pas l’état d’urgence, mais…. sa reconduite aux frontières du pouvoir et surtout dehors dudit pouvoir)

Article 21 Préambule de la constitution :

« Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »

(En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple!

en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

 au 26/01/2017 – ….. et son corollaire de « Nuit Debout » et son 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force…..

——–

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!

Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..

Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences