-

petits candidats

L’isoloir va devoir faire le tri-sélectif, trier entre les grands, les petits et maintenant les non-candidats….! On est écolo ou on ne l’est pas. (by keg – 20/03/2017)

Publié le Mis à jour le

Le choix du jour : «selon que vous serez grand» ou  «selon que vous serez petit»

  • transparence réelle -Sénat  ils ne sont que 25% à être « normaux » avec leurs « aides familiales à parlementaires nécessiteux »… Paramétrez sur une case départ l’objet de vos requêtes et découvrez les 75% qui ne sont pas « normaux »!
  • transparence fictive -Sénat   les sénateurs au turbin fictif pour assister leurs assistants
  • le-decretage-des-crets   (les aides familiales des détournements…détournées)
  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français »

Il y a deux façons de faire de la politique :

  • on vit pour la politique
  • on vit de la politique

Max Weber (Le Savant et le politique – 1919)

Der des der

L’auteur de l’attaque d’Orly était sous l’emprise de l’alcool et de stupéfiants

On n’a donc pas affaire à un attentat terroriste, mais une simple affaire alcoologique même si stupéfiante….  Pourquoi, dès lors tuer l’imprégné de foie? On vient de créer l’attentat alcoolique. Il va falloir redoubler de prudence le samedi soir… ! Il risque d’y avoir concentration attentatoire. Cela va être la fièvre.

http://www.france24.com/fr/20170320-attaque-orly-auteur-autopsie-emprise-alcool-stupefiants

 

———-

Exercez-vous à la découverte par les chiffres en présidentiels :
au 27/01/2014 – Pénélope n’était pas inscrite au cheptel des « aides familiales accordées aux nécessiteux », tel que transmis à la HAPVP et signé sur l’honneur (avec à la clé les 45 000€ d’amende pour…. – fiche-transparency-fillon
Les politicards sont friands d’affaires. C’est vrai qu’ils s’emmerdent à politiquer, alors autant que ce soit juteux…. Pour que vous aussi vous puissiez jouer, paramétrez ce qui suit : digest-tranparency3
  • en V7 : 14 possibilités
  • en W15 : 11 possibilités
  • en U15 : 9 possibilités
(cellules en jaune) et vous voici avec la possibilité de 1386 tableaux possibles d’analyse. C’est entièrement gratuit (étude en cours des assistants parlementaires : 196 parlementaires analysé sur 925 répertoriés). Il vous suffit d’oser regarder la réalité…. et sans le moindre parti pris, avec le seul souci citoyen au service des citoyens.

———–

je ne voterai pas pour mes bourreaux. La révolte d’un « pupille de la Nation non juif », trop con pour apprécier le bonheur promis par des-put-a-tifs (ne parlons pas des chauves)   (en abrégé : signature-bidon

Français quand vous saurez……que :

 Il y a les grands, les petits et les non candidats. Certains pro et d’autres à mateurs. On, avait du mal avec les pro. Heureusement que les non sont alignés sur une seule discipline citoyenne. Ne serait-ce pas une forme moderne de lobbying-citoyen!

 

….. et avec un peu de recul….

On est rendu à l’apogée du tous pour moi et moi pour moi. Qu’attend- t-on pour bombarder de tels candidats présidents. Et si on instaurait une co-présidence collégiale?

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Macron divise la France, selon un sondage

La personnalité du candidat à l’élection présidentielle Emmanuel Macron crée une scission parmi les Français, les électeurs semblant perplexes, révèle un sondage récent. Un peu plus d’un sondé sur deux le juge même «inquiétant».

Un sondage de l’Institut français d’opinion publique (Ifop) réalisé les 16 et 17 mars derniers à la demande du Journal du dimanche (JDD) montre que le candidat du mouvement En Marche! Emmanuel Macron divise les électeurs français, semblant aussi susciter leur perplexité.

Les Français se partagent en deux camps presque égaux sur la personnalité de ce candidat, qu’il s’agisse de son aptitude à gouverner le pays, à garantir la sécurité des Français, à réformer la France,  mais aussi en ce qui concerne son honnêteté.Une courte majorité des sondés (52 %) contestent à Emmanuel Macron sa stature de présidentiable. Par ailleurs, 59 % des électeurs ne trouvent pas ce candidat « proche de leurs préoccupations » et 52 % des sondés jugent même Emmanuel Macron « inquiétant ».

« Ce qui frappe, c’est l’homogénéité des perceptions. En 2007, deux tiers des Français voyaient en Nicolas Sarkozy l’homme du changement — en 2012, François Hollande était perçu comme honnête et attentif aux problèmes des Français. Macron, lui, n’a pas de trait saillant », signale le directeur général adjoint de l’Ifop Frédéric Dabi, cité par le JDD.

Le sondage dévoile que le candidat est crédité de meilleures opinions chez les seniors que chez les jeunes, en province plus que dans la capitale, chez les fonctionnaires plus que chez les salariés.

Popularité des candidats à la présidentielle

Pour quel candidat voteriez-vous au premier tour de l’élection présidentielle 2017?

  • Marine Le Pen 26,5
  • Emmanuel Macron 25
  • François Fillon 19
  • Benoît Hamon 14
  • Jean-Luc Mélenchon 11,5
  • Nicolas Dupont-Aignan 3

Le sondage a été réalisé auprès d’un échantillon représentatif de la population française de 1 000 personnes, âgées de 18 ans et plus, établi par la méthode des quotas. Le questionnaire a été auto-administré en ligne.

 

Et les autres candidats, où sont-ils? Surprenant que Dupont-Aignan ne quitte pas le sondage, comme il a pris congé de TF1. Il est vrai que cette fois-ci, il est à parité avec les grands…. Il serait donc collectif pour dénoncer ce qui le touche directement et individuel quand il est intégré… Cela me fait penser aux citoyens qui sont solidaires contre quelque chose qui les concerne directement et négativement du style « démerdez vous » quand ce n’est que leur voisin….

Une chose a noter c’est que le barrage c’est :

  • Fillon + Dupont-Aignan à droite (Dupont n’est qu’une petite resucée de l’ump d’où il émarge)
  • Hamon + mélenchon à gauche
  • Macron + quelques transfuges
Et dire que tous ces gens sont rassembleurs… Incapables de rassembler leurs camps et féaux.
Et du côté de leur utilisation « d’aides familiales à parlementaires nécessiteux » et contournement de la « loi des crêts » où en sont-ils? A parité ou divergents? A vous de vous en rendre compte par vous mêmes, en vous faisant pisteurs (gratuitement) .
  • transparence réelle -Sénat  ils ne sont que 25% à être « normaux » avec leurs aides familiales à parlementaires nécessiteux… Paramétrez sur une case départ l’objet de vos requêtes et découvrez les 75% qui ne sont pas « normaux »!
  • le-decretage-des-crets   (les aides familiales des détournements…détournées)
En attendant on a affaire aux plus grands diviseurs  communs alors qu’il eut fallut  plus petits communs multiples . Les matheux apprécieront.

https://fr.sputniknews.com/france/201703191030526144-sondage-macron-societe-francaise-perplexe/

 

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….
——
« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:
GrosMots kegiens Février2016

****

 

Recours rejetés, JT saboté : la passe d’armes entre TF1 et Nicolas Dupont-Aignan en 4 actes

Recours rejetés, JT saboté : la passe d'armes entre TF1 et Nicolas Dupont-Aignan en 4 actes

Nicolas Dupont-Aignan quitte le plateau de TF1, samedi soir. (TF1)

« Indigné » de ne pas être convié à participer au débat entre les principaux candidats, lundi sur TF1, le leader de Debout la France a quitté le plateau du JT, samedi soir.

 

Le président de Debout la France ne décolère pas contre TF1. A deux jours du débat que doit organiser la chaîne entre les cinq favoris des sondages (Emmanuel Macron, Marine Le Pen, François Fillon, Benoît Hamon, Jean-Luc Mélenchon), dont il est exclu, Nicolas Dupont-Aignan (donné à 3% dans les derniers sondages d’intentions de vote) a marqué un grand coup en quittant en direct le Journal télévisé de la chaîne, qui l’avait invité samedi 18 mars au soir en guise de compensation.

Retour sur ce conflit d’un mois entre le candidat et la chaîne.

1 – Appel au boycott

Le 21 février, après des semaines de tractations, TF1 annonce une première sous la Ve République : un débat en direct opposant les candidats favoris des sondages, à quelques encablures de la présidentielle.

2 – Saisine du Conseil d’Etat

Le 7 mars, alors qu’il vient de passer la barre des 500 signatures, Nicolas Dupont-Aignan annonce qu’après avoir saisi en vain le CSA, il saisit le Conseil d’Etat « pour que TF1 renonce à ce débat tronqué ». Il accuse de « manipulation de l’opinion » la chaîne, qui lui a proposé dix minutes d’intervention au JT de 20 heures : « Je n’ai pas besoin de charité », rétorque-t-il devant la presse.

Dans un communiqué, la haute juridiction fait valoir que cette absence ne porte pas « une atteinte grave et manifestement illégale au pluralisme de l’expression des courants de pensée et d’opinion » et ne constitue pas à elle seule « une méconnaissance du principe d’équité » entre les candidats à la présidentielle.

« Compte tenu tant de la représentativité de M. Dupont-Aignan que de sa contribution au débat électoral, le temps de parole et d’antenne dont il a bénéficié depuis le début du mois de février 2017 ne traduit pas un déséquilibre incompatible avec le respect du principe d’équité ». Parlez d’une cose, et on vous répond sur une autre… Tel est le débat potitico-politique… y compris au presque sommet!

3 – NDA sabote le JT de TF1

Deux jours plus tard, Nicolas Dupont-Aignan a accepté l’invitation de TF1 et se retrouve sur le plateau du JT le plus regardé d’Europe pour évoquer son programme face à Audrey Crespo-Mara.

Mais l’interview va vite tourner court. Après avoir rapidement répondu sur l’attaque qui a eu lieu quelques heures plus tôt à l’aéroport d’Orly, le candidat souverainiste dévie rapidement sur le conflit qui l’oppose à la chaîne : « Je mesure la gravité de notre situation car les mesures qui s’imposaient, que je propose dans mon projet, n’ont pas été mises en oeuvre. Et comment pourraient-elles l’être puisque nous sommes dans une fausse démocratie  (La démocratie est le nom que nous donnons au Peuple chaque fois que l’on a besoin de lui – Robert de Flers. 1872-1927) ? La campagne présidentielle a commencé, il n’y a pas de débat qui invite tous les candidats », dénonce-t-il.

4 – Réponse sarcastique de TF1

TF1 a en retour accusé ce dimanche dans un communiqué le président de DLF d’avoir pris « en otage » les téléspectateurs du 20h sur une « supposée ‘manipulation médiatique' ».

Le média vidéo créé par des anciens d’iTELE, « Explicite », a lui annoncé son intention d’organiser lundi 20 mars, sur Facebook, un débat avec les candidats écartés du débat de TF1 le même jour.

 

Imaginons, un seul instant les primaires en deux temps :

  • celui des 3 prévus possibles gagnants
  • celui des 4 possibles perdants assurés

C’en serait marrant…. et ensuite une secondaire avec les premiers de la première et les 3 premiers de la seconde et en Final, la présidentielle, mettant aux prises les déboutés de la secondaire…

Tous les candidats doivent avoir la même chance de se faire éliminer. La démocratie n’a que faire de grands ou de petits candidats… Elle a besoin de candidats, surtout si elle se veut, soit disant, au service du Peuple.

En attendant le petit candidat bénéficie des « aides familiales à parlementaire nécessiteux » et contourne bien (comme un grand) la « loi des crêts »….  au 21éme rang  sur 122 àn 38%. Voir le fichier 

 

 

 

http://teleobs.nouvelobs.com/actualites/20170319.OBS6811/recours-rejetes-jt-sabote-la-passe-d-armes-entre-tf1-et-nicolas-dupont-aignan-en-3-actes.html

 

****

 

«En 2017 ou en 2022, la France périphérique fera basculer la présidentielle»

Si Marine Le Pen ne l’emportera peut-être pas dès 2017, la France périphérique finira cependant par triompher un jour ou l’autre dans les urnes face aux candidats des gagnants de la mondialisation que sont Hamon, Fillon et Macron.

guilluy macron lepen trump

Dole, 2014. Photo; Albert Ziri.

 

Les candidats ont compris que la France périphérique existait, c’est pourquoi leurs diagnostics sont assez proches. Mais ces élus lucides sont enfermés dans leur électorat, ce qui n’aide pas ces thématiques à émerger. En réalité, aucune thématique n’a émergé dans la campagne présidentielle. Une fois l’affaire Fillon retombée, le débat portera sur un autre sujet monothématique –  quel niveau le Front national atteindra. Cela permet de ne pas parler de l’essentiel.

Passer son temps à se demander que si Marine Le Pen peut atteindre 30%, 35%, 45% voire être élue permet de faire l’impasse sur le fond. Si rien n’est fait, Marine Le Pen ou un autre candidat contestant le modèle dominant sous une autre étiquette gagnera en 2022, si ce n’est en 2017.

N’est-il pas légitime de s’inquiéter de la montée des « populismes » ?

Rien ne sert de s’alarmer sans comprendre les causes des phénomènes qu’on combat. Le FN n’est qu’un indicateur.

En cas de second tour entre Marine Le Pen d’un côté et François Fillon ou Emmanuel Macron de l’autre,  les sondages annoncent la victoire des gagnants de la mondialisation, pourtant minoritaires dans le pays…

C’est systémique. Jusqu’à une certaine mesure, la diabolisation du FN marche.

Pour l’instant, Marine Le Pen se fait systématiquement battre dans les sondages par le champion libéral-libertaire Emmanuel Macron…

N’oublions pas que la France d’en haut agglomère beaucoup de monde, toutes les catégories qui veulent sauver le statu quo ou l’accentuer, autant dire les privilégiés et les bénéficiaires du système économique en place. Ce qui est intéressant chez Macron, c’est qu’il se définit comme un candidat ni de gauche ni de droite. Il arrive d’en haut et en cas de duel avec Marine Le Pen au second tour, on verra un clivage chimiquement pur : le haut contre le bas, les métropoles mondialisées contre la France périphérique, etc.

Pour le moment, personne n’offre de véritable modèle alternatif. Mais n’oublions pas que les élus locaux ne pèsent absolument rien ! Les départements n’ont par exemple plus aucune compétence économique, ce qui fait que la France périphérique a perdu non seulement sa visibilité culturelle mais aussi son pouvoir politique.

La question centrale demeure :

  • comment donner du travail à ces millions de Français ?
  • Comment faire une société avec cette France rurale et péri-urbaine ?
  • Le revenu universel valide la mise à l’écart de la classe moyenne paupérisée dans les pays développés.

A partir de là, reste à gérer politiquement la question pour éviter les révoltes et autres basculements politiques violents. Dans l’esprit des gagnants de la mondialisation, cela risque de se faire à l’ancienne, avec beaucoup de redistribution, des cotations, voire un revenu universel. Mais ils oublient un petit détail : ce gros bloc constitue potentiellement une majorité de Français !  En réalité, les tenants du système n’ont aucun projet pour le développement économique de ces territoires, si ce n’est de prétendre que la prospérité des métropoles arrivera par ruissellement jusqu’aux zones rurales et que le numérique nous fera nous en sortir (surtout quand les heureux bénéficiaires des zones blanches n’y ont pas droit et seront à l’écart de toute évolution, de par la non-volonté des politiques). Ils ne perçoivent absolument pas la dynamique de désaffiliation politique et culturelle qui s’approfondit dans ces territoires. Ce n’est pas socialement  ni politiquement durable. Si la France d’en haut ne fixe pas comme priorité le sauvetage des classes populaires, le système est condamné.

 

La France c’est comme les candidats, celle qui vaut le coup et l’autre…. Qui emmerde le bon fonctionnement des politicards mais qu’importe… Il faut se faire élire…. à tout et tous prix. Le problème c’est qu’il y a plus de petits que de grands!

 

http://www.causeur.fr/christophe-guilluy-macron-fn-fillon-43306.html

 

*****

 

La riposte syrienne à Israël marque un tournant

La riposte syrienne à Israël marque un tournant

Le célèbre analyste arabe Abdel Bari Atwan consacre un article intégral à la riposte aérienne de l’Etat syrien aux quatre chasseurs d’Israël, qui en violant le ciel syrien, ont bombardé vendredi à l’aube une base militaire non loin de Palmyre.

 

« Que les sirènes d’alerte retentissent vendredi à 2 heures du matin à Qods occupée ou dans la colonie israélienne d’ »Aqwar » non loin du fleuve du Jourdain, le tout, suivi de fortes explosions des missiles tirés par la DCA syrienne dans le ciel d’Israël, cela ne peut être qualifié que de « coup de tonnerre ». Non seulement pour les Israéliens qui n’en reviennent pas mais aussi pour certains de leurs « amis arabes ».

Le déni israélien ne change rien au fond de la chose : la riposte est lourde de messages pour Israël et ses alliés arabes et les Américains : Cette riposte marque un tournant stratégique qu’effectue Damas et qui annonce la fin d’une ère et le début d’une autre. Les analystes israéliens ne cessent de répéter depuis vendredi qu’Israël ne veut pas davantage de tension. Bizarre! Car cela fait 5 ans que Tel-Aviv bombarde le sol syrien, sûr et certain de son impunité et c’est maintenant qu’il dit ne pas chercher un surplus de tensions !

Nous croyons que Damas n’aurait jamais pu prendre une décision d’une si grande portée stratégique sans coordination préalable avec ses alliés iraniens et russes. Il y a là un avertissement signé Iran/Russie contre Netanyahu qui croyait avoir convaincu Poutine de lâcher l’Iran et tout ce qu’il a à gagner en termes stratégiques à travers son alliance avec Téhéran, pour les beaux yeux d’Israël. Mais Israël n’est pas le seul perdant dans cette histoire.

Le S-200 syrien a aussi visé les rêves saoudiens car il a été tiré au moment où le ministre saoudien de la Défense rencontrait le président Trump pour dénoncer de concert avec son hôte “la menace iranienne”. Tout ceci prédit une escalade des crises au Moyen-Orient qui n’est dans l’intérêt de personne mais la grande évolution est là : six ans de guerre n’ont rien ôté à la détermination et à la volonté de Assad et de son armée de libérer la Syrie. Un État pour qui Israël reste pour toujours l’ennemi numéro un. L’opinion musulmane sait comprendre cela et ce sera alors le retour en grâce de Assad aux yeux des Arabes qui se sont trompés hélas de cible ces six dernières années.

Un habitant arabe des territoires occupés a réagi ainsi aux explosions provoquées par la DCA syrienne dans le ciel d’Israël :  » c’était la plus belle musique que j’ai entendue depuis 1967…. « . C’est dire qu’une ère nouvelle vient de commencer et qu’Israël a décidément du pain sur la planche.

 

On se croirait revenus au temps des Scuds irakiens de 1991…. Où tous fuyaient aux abris, en pleine nuit, par crainte des échappées chimiques et bactériologiques adressées par Saddam aux israéliens depuis le Golan jusqu’aux portes de Gaza, pour des nuits de bacchanales….

Cette fois-ci, apparemment, les enjeux sembleraient très différents…. Voir la suite à venir de part et d’autre

 

http://reseauinternational.net/la-riposte-syrienne-a-israel-marque-un-tournant/

 

***

 

 

 

*****

 

 Un nouveau groupe à l’Assemblée : MOOC.Mais comment laisser miroiter 5% des voix quand le groupe lui-même fait 4,25% des voix? Il faudra expliquer aux candidats….
Quid des « aides » à candidat
Quid des soutiens et de la logistique…..
Quid des collages d’affiches, de l’organisation et de la promo des réunions publiques, des déambulations militantes sur les marchés,….
Où et à qui iront les 1,70€ alloués à chaque vois obtenue grâce au vote utile….  Pensez 4,25% = 3 251 250€
Former en accéléré un futur député (quand autrement on use ses fonds de culotte pendant près de 10 ans sur des instances diverses et variées au service du bain fondateur….) c’est une chose, mais il y a tellement à apprendre pour être efficace…. et là je parle d’expérience personnelle.
On sera au moins assuré que n’ayant pas affaire à des pro; on n’aura pas de surprises comme avec les routiers politicards tel que découverts
  • transparence réelle -Sénat  ils ne sont que 25% à être « normaux » avec leurs aides familiales à parlementaires nécessiteux… Paramétrez sur une case départ l’objet de vos requêtes et découvrez les 75% qui ne sont pas « normaux »!
  • le-decretage-des-crets   (les aides familiales des détournements…détournées)
 https://bonnesnouvellesinfo.wordpress.com/2017/03/08/devenez-depute-avec-le-parti-citoyen-mavoix/

*****

Les présidentielles, comme si vous y étiez et quoique l’on en dise ou pas :
  1. E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un cap’tain défunt et défaut) : vrp-fillon-f-ump (ses premiers maux) et http://wp.me/p4Im0Q-1nR (ses derniers mots, incapable…..s)
  2. La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés » (pour Peuple dépité)
  3. « Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) – http://wp.me/p4Im0Q-141
en savoir plus, beaucoup plus :il-etait-une-fois-2017
La guerre des vieux jeunes premiers (en finale de lutte) :
  1. Fillon fillon-putatif   et fiche-transparency-fillon  Toujours en primaire avec lui-même, après l’officielle des spectacles
  2. Valls – valls-putatif    Exit Valls, place à Hamon…. il va nous faire le coup de tous-en-Khamon
Bientôt il ne va plus rester que Hamon (mais restera t-il vraiment s’il est le seul à oser….?)! Faut-il, dès lors voter s’il est le seul compétiteur? – 14 – Patrimoine 2014 – Benoit Hamonfiche-transparency-hamon

…..

La révolution citoyenne se tire… ailleurs (en maroquins)  :
« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :   http://wp.me/p4Im0Q-141

 

….

FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?
Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

  • Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –  13/12/2016   160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom. Cazeneuve promu premier ministre a devancé l’avenir en faisant voter, au 13/12/2016, une prolongation anticipée, de 3 mois supplémentaires jusqu’au 15/06/2017 (entre les deux tours des législatives et sans possibilité de modifier quoique ce soit et pour qui que ce soit)
  • Dernière nouvelle. Le pouvoir s’affole et n’attend pas l’échéance programmée du 26/01/2016. Cazeneuve, à peine promu 1er ministre, fait voter . Quelle fin de mandat pitoyable…. avec un état en urgence d’impossibilité à se réformer… et demain ne s’annonce guère mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011

 …..

L’état en urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi 13, réputé jour de chance… Pour qui?) au :

(partie visible de l’ice-berg appelée à disparaître, dès la levée de l’embargo liberticide, à usage, exclusif, des seules libertés des citoyens et non  des terroristes…qui s’en battent l’œil La preuve par Nice.)
État d’urgence ordinaire et « normale » : 
Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant! Prolongation, avant la date de fin, et à nouveau pour 6 mois jusqu’à l’installation du nouveau pouvoir (Acte 1 de Cazeneuve, nouveau premier ministre….)

 ……….

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé
L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)
 Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)
un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)
Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout (et pas seulement la nuit). Il n’est que temps, déjà, en 2017!

 

 

 

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)
Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!
Il est vrai que c’est tellement banal qu’un état d’urgence…..
  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils oserons nous demander (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état c’est l’état d’urgence. L’urgence du peuple c’est de virer tous les urgentistes…..  2 Programmes diamétralement opposés)

 

……

De la constitution de l’état d’urgence abusif :
Article 21 Préambule de la constitution :
    • « Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »
  • (En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple! et non les ersatz du pouvoir
en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

…..

 En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici….

………

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!
Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..
Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

…. au 15/07/2017 – et Valls corollaire du 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force, après Hamon…..

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

En l’état la révolution n’est point pratique d’état, mais de Peuple. Mais si le Peuple ne fait pas, alors l’état le fera en urgence….! Dynamite tes bases…. (by keg – 08/03/2017)

Publié le

Le choix du jour : «Révolution d’état» ou  «Révolution du Peuple»
le-decretage-des-crets   (les aides familiales des détournements…détournées)
  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

Der des der

Présidentielle française : ces « petits candidats » qui ont déjà leurs 500 parrainages

Fillon aura t-il ses signatures?

http://www.france24.com/fr/20170307-france-presidentielle-parrainages-dupont-aignan-arthaud-signatures

 

———-

Exercez-vous à la découverte par les chiffres en présidentiels :
au 27/01/2014 – Pénélope n’était pas inscrite au cheptel des « aides familiales accordées aux nécessiteux », tel que transmis à la HAPVP et signé sur l’honneur (avec à la clé les 45 000€ d’amende pour…. – fiche-transparency-fillon
Les politicards sont friands d’affaires. C’est vrai qu’ils s’emmerdent à politiquer, alors autant que ce soit juteux…. Pour que vous aussi vous puissiez jouer, paramétrez ce qui suit : digest-tranparency3
  • en V7 : 14 possibilités
  • en W15 : 11 possibilités
  • en U15 : 9 possibilités
(cellules en jaune) et vous voici avec la possibilité de 1386 tableaux possibles d’analyse. C’est entièrement gratuit (étude en cours des assistants parlementaires : 196 parlementaires analysé sur 925 répertoriés). Il vous suffit d’oser regarder la réalité…. et sans le moindre parti pris, avec le seul souci citoyen au service des citoyens.

———–

je ne voterai pas pour mes bourreaux. La révolte d’un « pupille de la Nation non juif », trop con pour apprécier le bonheur promis par des-put-a-tifs (ne parlons pas des chauves)   (en abrégé : http://wp.me/p4Im0Q-1sO)

Français quand vous saurez……que :

La Révolution du Peuple est en marche… Son chemin mène aux urnes, avant la rue… ! Puisse t-il saisir sa chance avant que l’état ne fasse sa révolution. Laquelle est la plus dangereuse, celle du Peuple ou celle du pouvoir?

 

….. et avec un peu de recul….

Il vaut mieux se séparer à l’amiable d’un état corrompu que d’en faire un coup d’état révolutionnaire. Si l’état ne veut faire sa révolution, alors le Peuple lui fera dans les rues et les urnes….

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

“L’assassinat judiciaire”, dernière technique du coup d’Etat  –  Un chapitre supplémentaire au chef d’œuvre de Malaparte?

fillon manifestation marine

Manifestation anti-corruption à Paris, mars 2017. SIPA. 00796314_000019

En 1931, dans un maître-livre, Malaparte montrait que la Technique du coup d’Etat avait évolué et s’était perfectionnée avec les âges. A quelques exceptions près et malgré leur efficacité, l’évolution des sociétés et des mœurs politiques avait fini par rendre obsolètes – au moins dans les pays développés occidentaux- les méthodes expéditives, comme l’assassinat pur et simple (quoi que : Robert Kennedy…) ou le coup de force aveugle avec mitraillage des opposants. Même en leur temps, des individus aussi brutaux et peu recommandables qu’Hitler ou Mussolini l’avaient compris. Bien sûr, on a longtemps continué à envoyer des militaires faire la besogne, mais il fallait désormais habiller le pronunciamiento d’un minimum de formes, au plus près possible de la légalité. Ainsi déjà, au 18 Brumaire an VIII (1799), après que quelques grenadiers les eussent chassés de la salle des séances, d’autres soldats allèrent « fissa » rechercher suffisamment de députés pour revenir voter le changement de régime et offrir en apparence légalement le pouvoir au général Bonaparte et à son complice Emmanuel Sieyès. C’est ce que Malaparte appela « le premier coup d’Etat moderne ». En France, son dernier avatar s’est déroulé en 1958, à ceci près que les paras-grenadiers restèrent l’arme aux pieds. Mais il est vrai que personne ne voulut mourir pour la IVe République agonisante (qui acceptera pour la Véme?).

Une technique (presque) imparable…

Nous voici arrivés aux temps de la post-modernité du coup d’Etat, un chapitre que Malaparte ne pourra pas ajouter, puisqu’il est mort en 1957. Nous assistons ces derniers mois en France à la naissance d’une nouvelle technique de coup d’Etat, parfaitement pensée et, jusqu’à présent, assez bien exécutée. Puisqu’il n’est plus de saison de faire envahir les palais officiels par des hommes en treillis, on utilise désormais une autre institution, que la constitution de la Ve République appelle « l’autorité judiciaire » (et non le « pouvoir judiciaire », ce qui est déjà avouer que son indépendance n’est pas absolument garantie par les textes). Cette technique est quasiment imparable pour les raisons suivantes :

1°) La chanson de l’indépendance est facile à chanter et, au nom des Valeurs de la République, on joue même sur du velours

2°) Le second avantage de la manœuvre est que, sous couvert d’indépendance et de « laisser la justice travailler sereinement », on élimine sans violence la volonté populaire et même, on l’a vu, la critique, sous peine de devenir de fait anti-républicain et – pourquoi pas ?

3°) Troisième étage de la fusée, le contre-coup d’Etat n’est pas immédiatement possible par les procédures normales (car la corporation des magistrats se serre les coudes) et ne peut intervenir que deux ou trois ans trop tard, une fois que, dans sa majestueuse lenteur, la cour de Cassation daignera rendre un arrêt.

4°) Pour que les trois premiers points fonctionnent, il en faut un quatrième, pas très difficile à assurer chez nous : la complicité du « quatrième pouvoir », celui-ci absolument intouchable et arcbouté sur la maxime : « Nous faisons notre travail de journaliste »

…à la finition impeccable

Alors, c’est magnifique, arrive la cerise sur le gâteau : la validation du coup d’Etat par une élection en bonne et due forme, validée sous les ors républicains par le Conseil constitutionnel (dont, pour une fois, les autres magistrats diront qu’il est des leurs). Plus concrètement encore, si François Fillon était battu à l’élection, on dirait, main sur le cœur et larme à l’œil pour une République qui l’a échappé belle, que le peuple toujours sage (plus aucun risque à le dire), a librement choisi, grâce aux institutions indépendantes qui l’ont éclairé. Chapeau !

Nous permettra-t-on d’ajouter que, quel que puisse être l’avenir de la combinaison qui se déroule sous nos yeux et pour paraphraser le duc de Broglie en un autre moment, nul n’est tenu de « joindre au malheur d’être victimes le ridicule d’être dupe » ?

 

C’est pourquoi en toute liberté et indépendance, j’invite au coup d’état citoyen, dans l’urne, en votant massivement :

  • Non
  • blanc (et non comme certains se l’approprient en votant Guyot, qui veut substituer son nom au vote blanc – qui dès lors n’est plus blanc – au profit d’une cagnotte de prés de 4 millions d’Euro en vote très utile pour lui et non pour les Français. Même le mécontentement des Français devient objet de coup d’état – http://wp.me/p4Im0Q-1zw )

Mais un coup d’état n’est -il pas nécessaire pour mettre fin aux scandales des aides familiales à parlementaires nécessiteux : le-decretage-des-crets   (les aides familiales des détournements…détournées)

 

http://www.causeur.fr/assassinat-judiciaire-politique-fillon-justice-43114.html

 

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….
——
« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:
GrosMots kegiens Février2016

****

 

Attentats de Paris et Bruxelles : l’artificier en chef a été identifié

Attentats de Paris et Bruxelles : l'artificier en chef a été identifié
L’artificier en chef des attentats de Paris est de Bruxelles a été identifié. (ALAIN JOCARD/AFP)

Il s’agirait d’Ahmad Alkhald, né le 1er janvier 1992 à Alep, en Syrie.

 

C’est sans doute l’un des terroristes les plus recherchés par la France et la Belgique. Selon les quotidiens belges « La Libre Belgique » et « La Dernière Heure », relayés par « Le Monde », l’artificier en chef des attentats de Paris est de Bruxelles a été identifié. 

Il s’agirait d’Ahmad Alkhald, né le 1er janvier 1992 à Alep, en Syrie, également connu sous deux autres identités par les enquêteurs : Yassine Noure, né le 18 août 1993 à Bruxelles et Mohammed Nawar Mohammed Alqadhi, né le 21 juillet 1992 à Bagdad, en Irak.

« Tu vois pour ce qui est du nitroglycol ? »

En Europe, puis ensuite à distance après son retour en Syrie, Ahmed Alkhald a formé les terroristes au maniement des explosifs.

Ahmed Alkhald est visé depuis les attentats par un mandat d’arrêt international.

 

Ne s’agit-il, pas d’un feu d’artifices, histoire de dire que l’on est efficace…..

N’empêche qu’il faut constater que l’Europe de Schengen fonctionne : la libre circulation des citoyens.

La Belgique n’est toujours pas en état d’urgence….. Qui en parle?

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/attentats-terroristes-a-paris/20170308.OBS6262/attentat-de-paris-et-bruxelles-l-artificier-en-chef-a-ete-identifie.html

 

****

 

 

 

*****

 

Les Alligator russes seront embarqués sur les Mistral égyptiens

Les Alligator russes seront embarqués sur les Mistral égyptiens

Cette année, la Russie commence à exporter l’hélicoptère Kamov Ka-52 Alligator, qui s’est montré très efficace au cours des opérations militaires en Syrie. C’est l’Égypte qui va bénéficier en premier de ces appareils, lesquels vont équiper ses navires Mistral.

 

« Cette année, outre les livraisons dans le cadre de commandes d’État (pour la défense), l’usine aéronautique Progress effectuera ses premières exportations d’hélicoptères Ka-52 Alligator », a annoncé mardi Iouri Borissov, le vice-ministre russe de la Défense, cité par le service de presse du groupe Hélicoptères de Russie.

La veille, Alexandre Mikheïev, directeur général de l’agence d’exportation d’armements Rosoboronexport, avait annoncé que les Ka-52 seraient livrés à l’Égypte, dans le cadre d’un contrat portant sur la vente de 46 hélicoptères et signé en décembre 2015.

Le Ka-52 est destiné à détruire des blindés, des ouvrages et des forces ennemies, ainsi que des aéronefs se déplaçant à une vitesse réduite, à effectuer des missions de reconnaissance et de soutien au sol. Il peut également servir de poste de commandement d’un groupe d’hélicoptères.

Le commandant du porte-avions lourd Amiral Kouznetsov, lors de sa rencontre avec Vladimir Poutine, a déclaré que le navire attendait l’adoption de l’hélicoptère Ka-52, qui s’était montré très efficace au cours des opérations militaires en Syrie.

Le contrat de 1,2 milliard d’euros prévoyant la livraison de deux porte-hélicoptères de classe Mistral a été conclu entre la France et la Russie en 2011. Cependant, les événements en Ukraine et les pressions exercées sur François Hollande par ses alliés de l’Otan ont contraint le président de la République à résilier le contrat avec Moscou pour revendre les bâtiments de guerre au Caire.

 

L’Egypte réceptrice des surplus militaires :

  • Mistral Français vendu à la Russie avec refus de livraison…  et on les retrouve au Caire
  • Ka-52 prévu pour la France et non livré (rétorsion ou autre raison d’état, avec ou sans urgence?)  et on les retrouve au Caire.

Le Caire capitale de la réconciliation Franco-Eusse (quel gâteau en vue, malgré les râteaux qui se préparent, du moins en France, avec les élections dites démocratiques….) à venir?

 

http://reseauinternational.net/les-alligator-russes-seront-embarques-sur-les-mistral-egyptiens/

 

***

 

En lâchant Fillon, son parti s’est irrémédiablement disqualifié

 

En politique, l’honneur pèse bien peu de chose face aux enjeux du pouvoir.
 

À l’instar de François Ier, battu et fait prisonnier par les Espagnols à Pavie, François Fillon constatera-t-il ce soir, après le rassemblement du Trocadéro, que « tout est perdu, fors l’honneur » ? Et, fort de ce constat, consentira-t-il, ainsi que le lui demande sa famille politique, à se retirer de l’élection présidentielle pour laisser la place à un autre candidat ? Quelques heures avant ce grand meeting qui, quoi que l’on en pense, a des relents d’agonie, nul ne peut le dire.

S’il faut reconnaître une qualité à celui qui est encore le candidat désigné de la droite et du centre, c’est bien le courage et la combativité. Combien d’hommes politiques auraient supporté l’acharnement médiatique, politique et judiciaire dont il fait l’objet depuis maintenant plusieurs semaines ? Combien d’entre eux auraient accepté de voir leur famille mise en cause et traînée dans la boue ? Très peu, certainement. Bien sûr, dans cette résistance acharnée du Sarthois, il est toujours possible de voir de l’aveuglement, et même de l’inconscience. Mais s’il est véritablement innocent des accusations portées contre lui, qui pourra lui reprocher de s’être battu jusqu’au bout, pour son droit et son honneur ? (il a de l’entraînement et il est le seul : il a supporté, en silence, Sarko pendant 5 ans, premier Ministre omni-absent et servile suiveur de la voix de son maître. Est-il dès lors apte à diriger?)

Mais il est vrai qu’en politique, l’honneur pèse bien peu de chose face aux enjeux du pouvoir. Rien d’étonnant, donc, à ce que sa « famille » et ses « amis » politiques aient décidé de le lâcher les uns après les autres, après une lente mise à mort.

Cette mise à mort du candidat Fillon, soigneusement orchestrée et préparée, en signe une autre : celle de la droite parlementaire. Contrairement aux déclarations de certains caciques, évidemment sarkozistes ou juppéistes, ce n’est pas le maintien de sa candidature qui déchire son parti, mais son parti qui achève sa dislocation avec l’affaire Penelope.

Depuis un certain Guy Mollet, nous le savions : la France a la droite la plus bête du monde.

Grâce à l’affaire Fillon, nous savons désormais qu’elle a aussi la droite la plus lâche du monde. Incapable de rester soudée à l’issue de primaires qu’elle s’est imposée « pour faire moderne ». Incapable, alors qu’elle était donnée gagnante de la présidentielle (et certainement des législatives qui suivront), de faire taire leurs ego démesurés. Incapables de donner à leurs électeurs l’image d’une formation politique susceptible, par sa cohésion, sa détermination et son sens des responsabilités, de redresser la France et de lui redonner sa grandeur, ils ont préféré faire honte à un électorat qui paiera le prix fort pour ce qui restera un des plus grands scandales politiques de la Ve République.(je pense que la France a connu ses toutes dernières primaires, que tout le monde, a pris comme élection finale…. )

Ainsi, de la même manière que Hollande fut élu à cause du rejet de Sarkozy, Macron risque d’être élu parce que la droite n’aura pas été en mesure d’assumer ses choix, et notamment le résultat de la primaire qu’elle a pourtant voulue et organisée. Plus de quatre millions d’électeurs auront ainsi été roulés dans la farine, leurs avis ne valant pas plus, in fine, que de la roupie de sansonnet.(A 8 millions de recettes, les poires sont bonnes. Elles paient pour se faire rouler!)

 

Qu’attend Sarko pour se présenter comme sauveur de la France, de sa France des possédants au détriment des dépossédés (y compris de dieu). N’a-t-il pas encore entendu sa voix du Sinaï lui ordonnant de sortir son peuple de la géhenne de la socia-lie. A trop attendre, son peuple va s’adonner (et se donner) au vaudor que devient Macron…. Marine n’a pas encore reçu son armure de recours….. Et en attendant le peuple crie au sacrifice des idoles politiques.

N’est-il déjà pas trop tard?

 

http://www.bvoltaire.fr/olivierdamien/lachant-fillon-parti-sest-irremediablement-disqualifie,317458

 

*****

 

Nouveaux sondages du 1er tour : Chapeau les artistes !

Si vous en doutiez encore… Nous avons en France des instituts de sondage et des médias dont l’indépendance, la neutralité et la rigueur scientifique ne sont plus à démontrer. Non, ils ne sont pas payés pour mettre la pression sur Fillon et faire la courte échelle à Juppé… OD

sondage-bidon-1

sondage-odoxa-bidon

sondage-soir

 

François Fillon, loin d’être cuit comme on cherche à nous en persuader, serait au contraire toujours dans la course :

filteris-mesure-3-mars
juppe-putsch-fillon

 

 

Les mots se passent d’images…. Les « noscards » ont rendu leur verdict des urnes. Le vainqueur en palme nageoires et si Sarko II par abandon des vainqueurs précédents :

  • le premier pour à faire de son personnel d’aides familiales à parlementaire nécessiteux :  le-decretage-des-crets   (les aides familiales des détournements…détournées)
  • le second parce que ne voulant être énième roue de secours..

ne restant plus que dans le protocole le 3éme prétendant au trône…. osait. Pourquoi pas après tout (on connaît ses casseroles et celles qui manquent à sa batterie de cuistot-chef .Qui tire réellement les ficelles des con-pelotes de l’aine d’état (c’est la guerre de succession qui se prépare, en re-tranchées)

 

http://free.niooz.fr/s/free/nouveaux-sondages-du-1er-tour-chapeau-les-artistes-16021872.shtml

*****

Les présidentielles, comme si vous y étiez et quoique l’on en dise ou pas :
  1. E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un cap’tain défunt et défaut) : vrp-fillon-f-ump (ses premiers maux) et http://wp.me/p4Im0Q-1nR (ses derniers mots, incapable…..s)
  2. La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés » (pour Peuple dépité)
  3. « Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) – http://wp.me/p4Im0Q-141
en savoir plus, beaucoup plus :il-etait-une-fois-2017
La guerre des vieux jeunes premiers (en finale de lutte) :
  1. Fillon fillon-putatif   et fiche-transparency-fillon  Toujours en primaire avec lui-même, après l’officielle des spectacles
  2. Valls – valls-putatif    Exit Valls, place à Hamon…. il va nous faire le coup de tous-en-Khamon
Bientôt il ne va plus rester que Hamon (mais restera t-il vraiment s’il est le seul à oser….?)! Faut-il, dès lors voter s’il est le seul compétiteur? – 14 – Patrimoine 2014 – Benoit Hamonfiche-transparency-hamon

…..

La révolution citoyenne se tire…  :
« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :   http://wp.me/p4Im0Q-141

 

….

FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?
Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

  • Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –  13/12/2016   160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom. Cazeneuve promu premier ministre a devancé l’avenir en faisant voter, au 13/12/2016, une prolongation anticipée, de 3 mois supplémentaires jusqu’au 15/06/2017 (entre les deux tours des législatives et sans possibilité de modifier quoique ce soit et pour qui que ce soit)
  • Dernière nouvelle. Le pouvoir s’affole et n’attend pas l’échéance programmée du 26/01/2016. Cazeneuve, à peine promu 1er ministre, fait voter . Quelle fin de mandat pitoyable…. avec un état en urgence d’impossibilité à se réformer… et demain ne s’annonce guère mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011

 …..

L’état en urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi 13, réputé jour de chance… Pour qui?) au :

(partie visible de l’ice-berg appelée à disparaître, dès la levée de l’embargo liberticide, à usage, exclusif, des seules libertés des citoyens et non  des terroristes…qui s’en battent l’œil La preuve par Nice.)
État d’urgence ordinaire et « normale » : 
Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant! Prolongation, avant la date de fin, et à nouveau pour 6 mois jusqu’à l’installation du nouveau pouvoir (Acte 1 de Cazeneuve, nouveau premier ministre….)

 ……….

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé
L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)
 Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)
un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)
Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout (et pas seulement la nuit). Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)
Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!
Il est vrai que c’est tellement banal qu’un état d’urgence…..
  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils oserons nous demander (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état c’est l’état d’urgence. L’urgence du peuple c’est de virer tous les urgentistes…..  2 Programmes diamétralement opposés)

……

De la constitution de l’état d’urgence abusif :
Article 21 Préambule de la constitution :
    • « Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »
  • (En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple! et non les ersatz du pouvoir
en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

…..

 En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici….

………

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!
Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..
Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)
  1.  …. au 15/07/2017 – et Valls corollaire du 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force, après Hamon…..

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

Ce n’est plus le roi qui est nu, c’est le président, ci devant, et par derrière le Peuple qui l’a élu. C’est ce que l’on appelle se faire mettre…. en état d’urgence! (par keg – 303 Mars = 28/12/2016)

Publié le Mis à jour le

Le choix du jour : «nudité en politique» ou  «politique de la nudité»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

Dernière nouvelle : un corps découpé dans le Var. C’est la traversée de Paris version PACA, calciné par empreinte…..

Français quand vous saurez……que :

Les politicards se mettent eux aussi à moitié nu. Semi-nudité bien vite revêtue des réalités qui nous guettent au sortir des espoirs (qui ne durent que le temps de passage en isoloir)

….. et avec un peu de recul….

Qu’est un semi nu, si ce n’est qu’un semi couvert…. Où est la limite, dans ce qui se laisse deviner ou dans ce qui se laisse imaginer. Les demi-mesures sont la limite entre le visible et l’invisible entre le possible et l’impossible!

 

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Tout nu soit qui mal y pense  –  D’Arno Breker aux “Dieux du stade”

Sharon Stone dans « Basic Instinct », 1992.

Les élèves d’une classe de Terminale d’arts appliqués font parler d’eux sur la Toile pour avoir osé poser nus — ou presque — sur leur photo de classe.

La photo de classe des élèves de Terminale d’un lycée d’Avignon, décembre 2016.

 

 

Tout cela reste d’une indécence mesurée, y compris pour le prof debout à droite. Les rectangles judicieusement disposés occultent les pudenda — « ce qui doit être caché », traduiraient les mauvais latinistes. Dommage que ces jeunes gens n’aient pas pensé à y inscrire quelques sentences bien senties, dans le genre que Ben Vautier mit jadis à la mode. D’autant que paraît-il, quand on a de bons yeux, on peut discerner un bout de sous-vêtement qui implique que l’on a osé, mais pas trop.

Mais peut-on oser à demi ? (Beau sujet, vous avez quatre heures).
Evidemment, le problème est plus complexe qu’il n’y paraît. S’afficher dans le plus simple appareil est à la portée de tout le monde, et ça ne laisse plus rien à deviner.

 

Il est des situations où avancer à demi-couvert (ou découvert) est plus tendancieux que le faire complétement….  Cela s’observe le plus souvent en milieu politicard. Lisez et relisez les programmes qui vont vous être soumis pour vous prononcer (non pour vous, mais pour eux). Un exemple le programme de Fillon, pour se faire choisir par les siens. A peine choisi, la donne change ( Mieux; il indique clairement le seuil qu’il ne dépassera pas annonçant dès lors les non-changements à attendre : http://wp.me/p4Im0Q-1nR)

Qu’on se le dise. Il en sera de même à gauche et on repartira pour 5 ans….

Certains se mettent sur les rangs sans annoncer, réellement la couleur de leur programme (ni aux citoyens, ni à leurs « souteneurs »). Ils sont aux extrêmes et pour certains sembleraient vouloir jouer différent en copinant avec des droites douteuses…. Les zébrures cachent mal les dénudés artistiques.

La photo de classe « uniforme » pourrait s’intituler le « pseudo nu scolaire ». C’est la classe qui est effectivement nue!

 

http://www.causeur.fr/nu-avignon-breker-dieux-stade-41842.html

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….
——
« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:
GrosMots kegiens Février2016

****

 

 

 

****

 

Les élections présidentielles en France, sont-elles démocratiques ?

Les élections présidentielles en France, sont-elles démocratiques ?

Pour cette neuvième émission du Dîner du Cercle, nous avons eu le plaisir de recevoir Jean Lassalle, député de la 4ème conscription des Pyrénées-Atlantiques et candidat aux élections présidentielles de 2017, Étienne Chouard, blogueur et promoteur de l’idée d’une Constituante écrite par et pour le peuple, et Philippe Pascot, pourfendeur de la corruption de nos élus.

Ensemble, nous débattons des limites de la 5ème république, et des solutions qui pourraient être mises en place dans le cadre d’une réforme (d’une révolution ?) de nos institutions politiques. Si les invités sont plutôt d’accord sur le constat, notamment sur le fait que la « démocratie représentative » ne convient pas, les avis diffèrent concernant les préconisations… De là naît le débat !

Joyeux Noël et bonnes fêtes de fin d’année à toutes et à tous !

 

La seule solution est la démolition complète, pour enfin reconstruire solide. Toute transformation, sans toucher aux bases promet à l’édifice de vaciller et se lézarder, à nouveau, très vite, trop vite, jusqu’aux prochains travaux de ravalement….. On ne peut jamais reconstruire, sans casser les bases.

Que ceux qui ont d’excellentes idées et surtout nouvelles et neuves lèvent le doigt et leurs armées…. Mais qu’ils indiquent clairement ce qu’ils vont démolir, qu’ils s’appellent Lassalle, Chouard, Pascot ou Jardin

 

http://reseauinternational.net/les-elections-presidentielles-en-france-sont-elles-democratiques/

 

*****

Dans le train Toulouse-Agen, lundi soir, un héros s’est levé

 
 

 

Lundi soir, 19 h, dans le train Toulouse-Agen, un courageux Français s’est levé pour défendre trois jeunes filles importunées par un homme de 22 ans, issu de l’immigration, monté en gare de Montauban.

 

Elles avaient tout de suite vu que l’individu était déplaisant, pour ne pas dire plus. Elles ont, chacune à sa façon, bien réagi, évitant d’attiser, essayant de trouver la parade, la meilleure façon de tenir, de chercher l’issue. Dire non quand il s’est imposé à côté d’elles ? Ne pas lui répondre quand il questionnait et provoquait ? Se lever toutes les trois et changer de place ? Pas facile…

Et après ? Il devait descendre à Agen. Deux d’entre elles aussi …

Mais avant cela, il y avait long de Montauban à Agen – plus de trente minutes à tenir avec cet individu agressif, dangereux.

La rame de ce Téoz était loin d’être vide. Il y avait d’autres passagers. Il y avait aussi d’autres places libres mais il avait tout de suite foncé en direction de ces trois jeunes filles. Pour s’imposer. Pour en découdre. Jusqu’où ?

Le « dialogue » dura dix très très longues minutes.

Puis un homme de 44 ans, un Toulousain, grand, que j’imagine volontiers père de famille, comme le père de ces filles, comme moi, s’est levé.

Il a poliment demandé aux jeunes filles si elles étaient « embêtées ». Et le « oui » a fusé ! Comme un cri, un appel au secours !

Notre jeune Montalbanais a alors violemment insulté leur sauveur, puis s’est levé, a sorti un couteau et a poignardé ce héros anonyme.

Les autres passagers ont alors fait leur devoir. Un interne en médecine, une infirmière, les agents de sécurité.

Sur le quai de la gare, les policiers étaient là pour interpeller l’importuneur de jeunes filles au couteau, actuellement soupçonné de « tentative de meurtre », selon le quotidien Sud-Ouest.

« L’individu passablement connu des services judiciaires pour des faits de violence et d’outrages, en état d’ébriété, a été en placé en garde à vue. Il est auditionné depuis ce mardi matin sur les faits qui l’ont conduit à frapper un homme de 44 ans, domicilié dans la banlieue de Toulouse, à l’aide d’un couteau. »‌”

Ce soir du 26 décembre 2016, on apprenait que l’auteur du triple meurtre de la Drôme avait commis une nouvelle agression « à l’arme blanche », et que le braqueur de Bordeaux serait bien l’auteur de la décapitation de Clamart.

À Agen, dans ce train, ce ne fut « qu’ » une tentative de meurtre.

Mais cette nouvelle guerre sans nom s’était soudain considérablement rapprochée de nous : c’était la gare de nos enfants, ces jeunes filles avaient leur âge et leur sauveur a le mien.

En les attendant anxieusement, je croisai le coupable entre les policiers, et la victime, chemise déchirée, qui remerciait l’infirmière.

Qu’il sache que nous sommes très nombreux, pères de famille comme lui, à le remercier, lui aussi, et à espérer avoir, le jour venu, le même courage.

 

Remercier c’est une chose, mais faire comme…. en est une autre….!

Combien « d’attentats » devrons nous encore subir avant que d’être citoyen responsable….. Responsable de nous mêmes, mais aussi de nos voisins, de nos proches, de nos identitaires. L’attentat n’est pas que djihadiste. Il est chaque fois qu’un individu (le pouvoir en est un) nous attaque sur nos fondamentaux dont la liberté fait partie (on n’est pas libre en état d’urgence).

Il convient de définir, correctement,  le mot  : attentat (et pas seulement dans le sens voulu, organisé et structuré par le pouvoir). Qu’est l’attentat permanent d’état?

 

http://www.bvoltaire.fr/dominiquemonthus/dans-le-train-toulouse-agen-lundi-soir-un-heros-sest-leve,302482

 

***

 

Le massacre du 17 octobre 1961 à Paris : « ici on noie les Algériens ! »

 

Le 17 octobre 1961 alors que la guerre d’Algérie touche à sa fin, le FLN appelle à une manifestation pacifique dans les rues de Paris pour dénoncer le couvre-feu raciste imposé quelques jours plus tôt aux Algériens et par extension à tous les Maghrébins (obligation d’être sans cesse isolé, et interdiction aux travailleurs algériens de sortir de 20h30 à 5h30, les cafés tenus par des musulmans doivent fermer à 19h…). Cette manifestation rassemble environ 30.000 personnes.

JPEG - 25.3 ko
Début de la manifestation pacifique le 17 octobre 1961 à Paris

 

Le préfet de police de Paris, Maurice Papon, qui a reçu carte blanche des plus hautes autorités, dont de Gaulle, lance, avec 7.000 policiers, une répression sanglante. Il y aura 11.730 arrestations, et peut-être beaucoup plus de 200 morts, noyés ou exécutés, parmi les Algériens.

Ce crime au coeur de l’État français n’a toujours pas été reconnu officiellement alors même que les partisans de la Nostalgérie prônent la promotion de l’oeuvre positive française durant la colonisation dans les programmes scolaires !!! [1]

« Monsieur le Préfet de Police »

« J’en viens d’abord aux faits. Il n’est guère besoin de s’étendre. Parlerai-je de ces Algériens couchés sur le trottoir, baignant dans le sang, morts ou mourants, auxquels la Police interdisait qu’on porte secours ? Parlerai-je de cette femme enceinte, près de la place de la République, qu’un policier frappait sur le ventre ? Parlerai-je de ces cars que l’on vidait devant un commissariat du quartier Latin, en forçant les Algériens qui en sortaient à défiler sous une véritable haie d’honneur, sous des matraques qui s’abattaient sur eux à mesure qu’ils sortaient ? J’ai des témoignages de Français et des témoignages de journalistes étrangers. Parlerai-je de cet Algérien interpellé dans le métro et qui portait un enfant dans ses bras ? Comme il ne levait pas les bras assez vite, on l’a presque jeté à terre d’une paire de gifles. Ce n’est pas très grave, c’est simplement un enfant qui est marqué à vie !

- L’essentiel

J’en viens maintenant au propos qui est pour moi l’essentiel : celui qui vous concerne directement, Monsieur le Préfet de Police. Mon projet n’est pas de clouer au pilori la Police parisienne, de prétendre qu’elle est composée de sauvages, encore qu’il y ait eu bon nombre d’actes de sauvagerie. Mon projet est d’expliquer pourquoi tant d’hommes, qui ne sont probablement ni meilleurs, ni pires qu’aucun de nous, ont agi comme ils l’ont fait. Ici je pense que, dans la mesure où vous admettrez partiellement ces faits, vous avez une explication. Elle a d’ailleurs été donnée tout à l’heure : elle réside dans les attentats algériens, dans les pertes que la Police a subies.

Il était impossible qu’il y ait une guerre à outrance en Algérie et qu’il ne se passe rien en France. Mais ce que je dis – et cela me semble vérifié pour tout ce qu’on a dit ici, à droite, sur la puissance du FLN en France, et sur la menace qu’il représente -, c’est qu’il aurait pu rendre la situation infiniment plus grave qu’il ne l’a rendue.

- La guerre à outrance

On a estimé qu’il fallait qu’à la guerre à outrance menée contre le FLN en Algérie corresponde la guerre à outrance menée contre le FLN en France. Le résultat a été une terrible aggravation de la répression, la recherche par tous les moyens du « renseignement », la terreur organisée contre tous les suspects, les camps de concentration, les sévices les plus inimaginables et la « chasse aux ratons ».

Je dis, Monsieur le Préfet de Police, que vous-même avez particulièrement contribué à créer ainsi, au sein d’une population misérable, épouvantée, une situation où le réflexe de sécurité ne joue plus. Je dis que les consignes d’attentats contre la Police étaient bien plus faciles à donner dans un climat pareil de désespoir. Je dis que même si de telles consignes n’existaient pas, le désespoir et l’indignation suffisaient souvent à causer des attentats spontanés, en même temps qu’à encourager ceux qui, au sein du FLN, voulaient en organiser. Je dis qu’on a alimenté ainsi un enchaînement auquel on n’est pas capable de mettre fin.

- Est-il vrai ?

Je dis, Messieurs les Préfets, mes chers collègues, que loin de chercher à réprimer l’agitation politique des Algériens, nous devons dans cette perspective de négociation, de paix, qui s’ouvre enfin, même si c’est trop tard – nous devons chercher à légaliser l’activité politique des Algériens en France. Il faut que leur action politique s’effectue au grand jour, avec des organisations légales, donc contrôlables, avec des journaux que l’on puisse lire. Nous devons leur laisser d’autres moyens que ceux du désespoir.

Monsieur le Préfet de Police, cela suppose que vous, vous changiez d’attitude. Ici je suis obligé de vous poser une question très grave. Je vous prie, non pas de m’en excuser, car vous ne m’en excuserez pas, mais de comprendre qu’il est difficile, pour un journaliste qui sait que son journal sera saisi, si quoi que ce soit déplaît un peu trop à la Police ou au gouvernement, d’écrire un article sur ce sujet. Mais quand ce journaliste est conseiller municipal, il a la possibilité de venir dire ces choses à la tribune et de les dire sans ambages.

Voici ma question : est-il vrai qu’au mois de septembre et d’octobre, parlant à des membres de la Police parisienne, vous ayez affirmé à plusieurs reprises que le ministre de la Justice avait été changé, que la Police était maintenant couverte, et que vous aviez l’appui du gouvernement ? Si c’était vrai, cela expliquerait, en grande partie, l’attitude de la Police au cours de ces derniers jours. Si ce n’est pas vrai, tant mieux. De toute façon, d’ici quelques années, d’ici quelques mois, quelques semaines peut-être, tout se saura, et on verra qui avait raison. Et si j’avais eu tort aujourd’hui, je serais le premier à m’en féliciter. »

Qui aurait pu penser en 1961, que Papon préparait l’état d’urgence, tel qu’on ne connaît aujourd’hui!

Si en 1961, on noyait l’Algérien. On noie maintenant le Français. Il ne faut pas être grand clerc de notoriété pour comprendre que chaque item de 1961 s’applique à notre situation de 2016-2017. Ne sommes nous pas, à nouveau, en guerre à outrance. En 1961, c’était l’Algérien, en 2016, c’est le Français (bon teint ou mauvais teint)…. confondu.

  • En 1961, c’était l’état d’Urgence
  • en 2016, c’est l’état d’urgence

Où voyez vous une différence? Attendre 2017 pour voir le changement (de gouvernance)

 

https://rebellyon.info/Le-massacre-du-17-octobre-1961-a-Paris-907

 

*****

 

Dis-nous Marianne ce qu’ils chantent?

Dis-nous Marianne ce qu’ils chantent?

Les Russes veulent-ils la guerre.
Demandez-le aux labours et aux champs silencieux
Aux peupliers, aux bouleaux,
Demandez-le à ces soldats,
Dormant sous les bouleaux ?
Leurs fils vous répondront
Les Russes veulent-ils, les Russes veulent-ils;
Les Russes veulent-ils la guerre?

les soldats mouraient durant cette guerre;
Non seulement pour leur pays
Mais pour que les gens de toute la terre
Puissent dormir tranquillement la nuit.
Demandez-le à ceux qui combattaient;
Ceux qui sur l’Elbe nous enlaçaient;
Nous restons fidèles à cette mémoire.
Les Russes veulent-ils, les Russes veulent-ils,
Les Russes veulent-ils la guerre?

Oui, nous savons combattre,
Mais ne voulons pas, qu’à nouveau,
Des soldats tombent au combat
Sur leur terre amère.
Demandez-le aux mères,
demandez-le à ma mie,
Et alors, vous comprendrez
Les Russes veulent-ils, les Russes veulent-ils;
Les Russes veulent-ils la guerre ?

Le comprendront, le pécheur, et le docker,
L’ouvrier et le métayer,
Les peuples de chaque pays;
Les Russes veulent-ils, les Russes veulent-ils,
Les Russes veulent-ils la guerre?

 

Ceux-là, ne pourront plus le dire, pour cause de crash chez Tupolev!

Un chœur qui chante si bien la Marseillaise, peut-il, être un pays qui voudrait nous faire la guerre?

 

http://free.niooz.fr/s/free/dis-nous-marianne-ce-quils-chantent-13558043.shtml

 

*****

Les présidentielles, comme si vous y étiez et quoique l’on en dise ou pas :

  1. E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un cap’tain défunt et défaut) : vrp-fillon-f-ump (ses premiers maux) et http://wp.me/p4Im0Q-1nR (ses derniers mots, incapable…..s)
  2. La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés » (pour Peuple dépité)
  3. « Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) – http://wp.me/p4Im0Q-141

en savoir plus, beaucoup plus :il-etait-une-fois-2017

La guerre des vieux jeunes premiers (en finale de lutte) :

  1. Fillon

Place, maintenant, aux gauchos (ou simili) de la pampa électorale…. sans le père François. Il y a trique sous la bure! Quel don François du ciel

  1. Valls
Ah ! La signature qui vous honore quand vous la respectez, mais…….
Qui vous colle aux basques et vous poursuit de la vindicte quand…. vous la déshonorez

…..

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

….

Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –  13/12/2016   160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom. Cazeneuve promu premier ministre a devancé l’avenir en faisant voter, au 13/12/2016, une prolongation anticipée, de 3 mois supplémentaires jusqu’au 15/06/2017 (entre les deux tours des législatives et sans possibilité de modifier quoique ce soit et pour qui que ce soit)
Dernière nouvelle. Le pouvoir s’affole et n’attend pas l’échéance programmée du 26/01/2016. Cazeneuve, à peine promu 1er ministre, fait voter . Quelle fin de mandat pitoyable…. avec un état en urgence d’impossibilité à se réformer… et demain ne s’annonce guère mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011

…..

Attention! 
Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut leur louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?
Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi 13, réputé jour de chance… Pour qui?) au :

(partie visible de l’ice-berg appelée à disparaître, dès la levée de l’embargo liberticide, à usage, exclusif, des seules libertés des citoyens et non  des terroristes…qui s’en battent l’œil La preuve par Nice.)

État d’urgence ordinaire et « normale » : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant! Prolongation, avant la date de fin, et à nouveau pour 6 mois jusqu’à l’installation du nouveau pouvoir (Acte 1 de Cazeneuve, nouveau premier ministre….)

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé
L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)
 Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)
un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)
Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)
Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!
Il est vrai que c’est tellement banal qu’un état d’urgence…..
  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils oserons nous demander (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état c’est l’état d’urgence. L’urgence du peuple c’est de virer tous les urgentistes…..  2 Programmes diamétralement opposés)
Article 21 Préambule de la constitution :
    • « Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »
  • (En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple! et non les ersatz du pouvoir
en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

 …. au 26/01/2017 – et Valls corollaire du 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!
Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..
Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix

  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

keg – 195 Mars = 11/09/2016 – Le seul lien entre 11/09/2001 et 11/09/2016 n’est que le terme « attentat », l’un non déjoué et l’autre non-attentat!

Publié le

Le choix du jour : «attentat non déjoué» ou «non attentat déjoué»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot », ni « bi », mais que « Franco – Français »

——

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

…..

Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –     160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom.

…..

Français quand vous saurez……que :

Démêler le vrai du faux….attentat. Le seul moyen, compter les victimes (près de 3 000 et zéro, tel est l’éventail des sur-enchères)

….. et avec un peu de recul….

Les attentats subsistent, seul le mode opératoire change. On est revenu à des choses plus terre à terre…. y compris dans les pseudo non-attentats non déjoués. 2001 fut un attentat non déjoué, hélas! Alors que 2016…… !

 

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

11 septembre 2001 : le jour qui a changé le monde

Afficher l'image d'origine
 

Il y a 15 ans, le 11 septembre 2001, l’Amérique était frappée au coeur par des attaques terroristes à New York et Washington. Pour commémorer le 15e anniversaire de cette tragédie, la rédaction de La Dépêche du Midi vous propose une long format multimédia exceptionnel centré autour de cette journée qui a profondément changé le monde.

Afficher l'image d'origine

 

15 ans séparent ces deux événements : un attentat non déjoué grandeur nature (et quelle grandeur…. symbolique du toujours plus haut dans l’horreur) et un non-attentat non-déjoué (plus terre à terre et à dimension presque humaine). Et dans ce raccourci photographique se glisse, en loucedé,  toute la misère du monde à venir……

 

http://www.planet.fr/linfo-de-vos-regions-11-septembre-2001-le-jour-qui-a-change-le-monde.1172046.259001.html

 

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses » (et surtout en politique, mais aussi ailleurs)

et « nuit debout » que devient-il ou elle ……?

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….

——

« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:

GrosMots kegiens Février2016

****

 

Le gigantesque pèlerinage de La Mecque en 10 chiffres

 
Afficher l'image d'origine

Plus de 2 millions de fidèles se rendent chaque année en Arabie Saoudite pour réaliser le hajj dans les lieux saints de la Mecque.

Près de 2 millions de fidèles affluent à La Mecque pour réaliser  le pèlerinage du hajj, de dimanche à mercredi prochain. Si pour la première fois depuis presque trois décennies, les Iraniens ne participeront pas au hajj, la fréquentation n’en restera pas moins élevée.

Parmi eux, 25.000 Français feront de nouveau le déplacement cette année. Pour assurer la sécurité des pèlerins, pas moins de 60.000 agents seront mobilisés. Ils tenteront, entre autre, d’éviter le lourd bilan du 24 septembre 2015, où 2.300 personnes avait perdu la vie lors d’une gigantesque bousculade dans la vallée de Mina. Soit l’accident le plus meurtrier de son histoire.

 

Et si en fin de compte le hadj n’était qu’un vaste business. Dieu au service des « puissants » qui ont su investir sur un pilier islamique….. Quel est le chiffre d’affaire assuré. Pour l’accès au paradis (avec ou sans vierges) le passage obligé par la MEK de la Kaaba est un moyen d’accès sécuritaire vers cet au delà…. Et si….. (mais ce n’est qu’une simple vue de l’esprit) c’était du pipeau (ce le serait, parait-il, pour nous et pas pour eux! Impensable). La seule certitude serait la fortune des Saoud qui perçoivent leur dîme (ou son équivalent en chiffres arabes) sur chaque passage. Ce seraient les modernes Charon. Mais chez eux point besoin de 49-3, le coran continue le remplace avantageusement. Ne bousculez pas, il y en aura pour tous et pour tous les goûts. Pourquoi être si pressés?

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/video/20160909.OBS7746/video-le-gigantesque-pelerinage-de-la-mecque-en-10-chiffres.html

 

****

 

 

 

****

 

Les Frères musulmans testent la société française

Enlisés dans l’idéologie des droits de l’homme, nos dirigeants peinent à répondre aux offensives culturelle ou militaires déclenchées par les islamistes. Pour sauver notre mode de vie, Marcel Gauchet prône une laïcité combative et argumentée.
marcel gauchet immigration islam

Votre analyse du phénomène migratoire semble dénuée de toute passion, surtout mauvaise. Mais la conclusion implacable est que si nous accueillons plus vite que nous intégrons ça ne peut pas marcher. Pourquoi nos élites peinent-elles tant à comprendre ce phénomène ?

Leur cadre intellectuel spontané le leur interdit. Pour elles, il est simplement inconcevable que l’immigration pose un problème. À leurs yeux, seuls les individus existent. Dès lors, les cultures, considérées comme une réalité qui précède les individus et s’impose à eux, relèvent de l’impensable. C’est cette logique qui conduit à sous-estimer la complexité du processus culturel que suppose l’intégration, c’est-à-dire l’adoption d’une autre société que celle dont on vient. Notre société s’étant convertie à la religion des droits illimités de l’individu, nous voilà désarmés. La pression sociale très forte qu’on appliquait aussi bien aux petits Bretons qu’aux petits Polonais est en effet devenue un symbole d’autoritarisme insupportable. Au point que les nouveaux venus sont désormais supposés s’intégrer automatiquement en fonction d’un credo élémentaire : « Chacun selon sa liberté et chacun selon son intérêt. »

 

L’intégration n’est et ne peut être imposer sa « culture » à ceux qui ont la gentillesse de vous ouvrir la porte de leur pays et de leurs maisons….  et parfois plus. Imposer sa culture relève de l’envahissement et non de l’intégration. A moins que vous ne vouliez nous intégrer à vos modes de vie……

C’est pourquoi nous ne serons jamais frères!

 

http://www.causeur.fr/burkini-freres-musulmans-laicite-40012.html#

 

*****

 

Etats-Unis. L’affaiblissement relatif du « maître du monde »

Etats-Unis. L’affaiblissement relatif du « maître du monde »

Il est évident que les Etats-Unis tentent de maintenir par tous les moyens leur suprématie  mondiale militaire, politique, financière et économique. Si ceux qui ont pu conserver un travail doivent se battre pour conserver le peu d’avantages qu’ils peuvent encore avoir, les laissés-pour-compte chez les prolétaires ou ex-prolétaires connaissent sans pouvoir y remédier une descente aux enfers qui touche tout autant les « petits blancs » que les minorités noires ou migrantes.

Quand on pénètre dans ces communautés déclassées après avoir quitté quelques bulles de prospérité comme Manhattan, Los Angeles, la Virginie du Nord ou Cambridge, il suffit d’écouter les gens qui n’ont que leurs mains pour vivre pour entendre une frustration uniforme et une anxiété permanente. Dans un pays qui recèle tant de richesses, un pourcentage important de la population essaie tout simplement de ne pas sombrer… La frustration n’est pas une nostalgie mal placée – les statistiques économiques le confirment. Au cours des trente-cinq dernières années,  les revenus ont stagné – sauf pour les très riches –, et de plus en plus de gens recherchent des emplois de de plus en plus rares. Les postes de travailleurs manuels dans l’industrie ont été les plus durement touchés, tombant de 18 millions à la fin des années 1980 à 12 millions aujourd’hui.

Ce n’est pas seulement une question de perspectives et d’emploi. Culturellement on assiste au développement de deux types d’Américains qui s’éloignent de jour en jour l’un de l’autre. Cette différence est manifeste dans l’éducation. La seule voie offerte à la classe ouvrière pour sortir de sa condition est une formation supérieure. Pourtant dans les meilleurs établissements on trouve très peu d’étudiants issus des couches sociales à faibles revenus, sauf pour les rares vivant dans des villes comme New York, Los Angeles ou Boston. Les différences sont aussi très marquées dans la santé ainsi que dans le domaine social – mariage, famille et lieu de résidence. Cette différence croissante a alimenté et cautionné les considérations péjoratives concernant la classe ouvrière blanche, la marginalisant et l’isolant encore plus. Si vous fréquentez des bureaux à New York vous pouvez entendre couramment des plaisanteries sur le « white trash » (racaille blanche), le « trailer trash » (racaille de mobile home), les « rednecks » (péquenots). A la télévision, on retrouve les mêmes moqueries vulgaires sur leur comportement, leur habillement, etc.

Pourquoi une telle misère n’entraîne-t-elle pas de révoltes soit locales, soit globales, de ceux qui la subissent de concert avec par exemple les précaires dont la situation sociale n’est guère plus enviable ?

Avant de tenter de répondra à cette question il nous semble important de donner quelques chiffres qui relativisent les données que l’on jette ici ou là pour décrire la situation économique et sociale aux Etats-Unis. De 1971 à 2016, en quarante-cinq ans, la population est passée de 210 millions à 320 millions, soit une augmentation de 50 %. Sur cette même période, le PIB global est passé de 1 167 milliards de dollars à 17 500 milliards de dollars, soit quinze fois plus. Ainsi, le PIB par tête sur la même période a été multiplié par 10. Cette augmentation théorique de la richesse individuelle ne correspond nullement à la répartition de ces richesses entre capital et travail et, dans la partie dévolue à ceux qui vendent leur force de travail, à sa répartition entre les différentes couches ­sociales.

L’ensemble entraîne des déplacements dans la répartition des revenus entre les différentes classes et couches sociales. L’importance de ces mutations dans la population américaine est donnée par une comparaison de la composition sociale d’après les revenus en 1971 et 2015 : la tranche moyenne est passée de 61 % à 50 % (120 millions), celle des revenus inférieurs s’est accrue de 25 % à 29 % (121 millions) et celle des revenus supérieurs de 14 % à 21 % (9).

« L’économie américaine fut enterrée lorsque les emplois des classes moyennes furent délocalisés et le système financier dérégulé
Les délocalisations ont profité aux cadres supérieurs et aux actionnaires car la baisse des coûts du travail a augmenté les bénéfices. Ces bénéfices sont arrivés jusqu’aux actionnaires sous forme de plus-value tout en profitant aux dirigeants sous forme de “bonus de performance”. Wall Street a quant à elle bénéficié de la hausse sur les marchés engendrée par l’augmentation des bénéfices.
Cependant, la délocalisation des emplois a également entraîné la délocalisation de la croissance et du pouvoir d’achat des  consommateurs. Malgré les promesses d’une “nouvelle économie” et de meilleurs emplois, les emplois de substitution consistent de plus en plus en des postes à temps partiels, des emplois mal payés dans les services, par exemple vendeur, serveuse ou barman.
La délocalisation des emplois industriels et dans les services qualifiés vers l’Asie a stoppé la croissance de la demande aux Etats-Unis, décimé les classes moyennes et engendré des perspectives d’emploi insuffisantes pour les diplômés de l’enseignement supérieur qui sont alors dans l’incapacité de rembourser leurs prêts étudiants. L’échelle de la promotion sociale qu’offraient les États-Unis en tant que “société des opportunités” a été vendue pour des profits à court terme (11). »

Le combat pour 15 dollars de l’heure

Comme le souligne un commentateur, ce combat est un « symbole de tout ce qui va mal dans l’économie » (12). Commencé il y a quelques années avec des luttes dispersées contre les chaînes de restauration rapide dont la principale était McDonald’s (13), il a culminé le 14 avril 2016 lorsque dans plus de 320 villes américaines les restaurants McDo ont vu des piquets de grève impliquant plusieurs dizaines de milliers d’exploités. Cette lutte s’est peu à peu étendue à tous les précarisés dans toutes les branches d’activité où la paie est souvent largement au-dessous des 15 dollars revendiqués (la recommandation de McDo à ses franchisés est un salaire de 10 dollars de l’heure fin 2016) (14).

Les 12 et 13 août devait se tenir à Richmond (Virginie) un congrès de milliers de travailleurs « bas salaires » qui vont tenter d’unifier le mouvement de tous ces salariés autour de deux revendications : les 15 dollars de l’heure et la constitution de syndicats. Mais les animateurs de ce mouvement (plus ou moins liés au syndicat SEIU) (15) comptent aussi regrouper les laissés-pour-compte de la société américaines qui sont aussi souvent ces exploités à moins de 10 dollars de l’heure dans la précarité la plus totale : les migrants de toutes sortes, protestant contre les violences policières, les Afro-Américains, les Latinos (plus de la moitié des Afro-Américains et les trois quarts des Latinos gagnent moins de 15 dollars de l’heure). « Les emplois précaires sont le reliquat de l’esclavage et ceux qui les occupent n’ont jamais fait partie de la classe moyenne  (16).»

La lutte de ceux qui ont un emploi couvert par une représentativité syndicale

Cette adaptation fait que dans cette période de crise l’entreprise propose la plupart du temps de réduire les avantages concédés dans le contrat expiré, avec souvent un chantage du genre : acceptez ou je ferme – ou ­délocalise ou sous-traite – tout ou partie de l’activité.

La dernière grève importante autour du renouvellement du contrat concerne a multinationale des communications Verizon (téléphone, télécommunications, centres d’appel) qui, sur le territoire américain, exploite 40 000 travailleurs. Les propositions de Verizon pour un nouveau contrat comportaient, en face d’une augmentation des salaires de 7,50 % sur plusieurs années, les habituelles restrictions concernant les assurances maladies et la retraite, mais surtout la fermeture de onze centres d’appel, le passage de certaines activités à la sous-traitance et une flexibilité totale de soixante jours par an pendant lesquels tout travailleur pourrait être déplacé dans un autre centre sur le territoire américain.

Au cours des six premiers mois de 2016, cette toile de fond des grèves ne s’est pas démentie : chez Boeing deux semaines de grève de 400 travailleurs, aux magasins Macy grève de 500 employés, chez un sous-traitant de DHL 200 travailleurs en grève, à Detroit 1 500 enseignants font la grève « maladie », etc.

La montée de mouvements de résistance divers mais interdépendants

La crise et l’ensemble des attaques du capital pour protéger et accroître sa rentabilité touchent l’ensemble des classes exploitées mais d’une manière différente. Le mouvement OWS n’est pas l’initiateur des résistances des autres catégories d’exploités : il n’en est qu’une des formes d’expression et d’action d’une partie de ces exploités, ceux que l’on qualifie de « classe moyenne » en raison de ses revenus et de la stabilité d’emploi. Mais la réalité sociale des années écoulées montre que la frontière entre ces classes moyennes et ceux que l’on qualifie de précaires est très ténue et que l’on descend aisément dans la catégorie « inférieure ». Tous ces mouvements sont interdépendants car ils découlent d’une même situation dans le grand processus de l’exploitation de la force de travail.

Le mouvement OWS a pu prendre cette dimension parce qu’il se situait dans un ensemble même s’il était l’expression d’une partie de cet ensemble. Le « sang nouveau » qui effectivement se déverse aujourd’hui dans des secteurs aussi différents ne doit à ce mouvement temporaire que d’avoir exprimé ouvertement ce qui était latent à tous les niveaux de la domination capitaliste. Il n’appartient à aucune de ces fractions d’être l’initiatrice d’un mouvement plus global et plus radical qui peut surgir d’un événement touchant une fraction quelconque des exploités.

L’avenir dira quel sera alors l’élément unificateur.

 

Le vrai symbole de dégradation, le drapeau servant de « couverture »! Si on avait voulu le faire comprendre, on ne pouvait rêver meilleure illustration. A noter le chariot-malle renfermant tout la fortune du dormeur!

 

http://reseauinternational.net/etats-unis-laffaiblissement-relatif-du-maitre-du-monde/

 

*****

 

Primaires de la droite : le poids des godillots

 

La cloche finale a retenti et nous savons, désormais, qui sont les huit concurrents des primaires de la droite et du centre.
Il y a donc, au premier rang,les trois favoris : MM. Sarkozy, Juppé et FillonPuis l’outsider : Le Maire. Et enfin les petits candidats qui ont réussi à décrocher les précieux parrainages : MM. Copé et Mariton, et NKM. Et enfin, M. Poisson qui, en tant que président du micro-parti chrétien-démocrate, n’avait pas à fournir ces parrainages.

Pointer cette exception, c’est aussitôt montrer les limites démocratiques de cette primaire, la dernière invention de partis en perte de crédibilité. Le système des parrainages se justifierait s’il était limité au nombre de militants ou d’électeurs puisque, paraît-il, il s’agissait d’une primaire « ouverte ». Mais on a bien vu que la condition des vingt parlementaires était un verrou entre les mains des grands candidats qui pesaient sur des parlementaires godillots plus accrochés à leur investiture future que soucieux de favoriser l’expression de convictions. MM. Mariton et Guaino auraient peut-être à nous donner les noms de quelques-uns de ces parlementaires sans convictions et sans parole. Ils sont légion chez LR. Et c’est peut-être cela, et ceux-là, qu’il faudrait aussi changer lors des prochaines législatives.

Donc, les grands candidats ont choisi qui ils voulaient voir concourir à côté d’eux et qui ils voulaient empêcher.

Il fallait une femme, sinon c’était la ringardisation. NKM a pris un café estival avec M. Juppé et c’est donc NKM qui apportera son vernis « moderne » à la primaire de la droite. Les chefs de la droite avaient pourtant le choix : Mme Morano, (qui a su démontrer la côté pipeau et m’as-tu vu des seconds tours, où l’on demande aux électeurs de voter pour quelqu’un d’autre que vous…. On se demande alors à quoi sert de se présenter au premier tour. Certainement pour assurer une place au 3éme tour, car il faut compter avec et non sur vous. malgré sa défaite, elle a refusé de soutenir le camarade Maritonb a qui il manquait yun parrainnage! Pour eux, c’est maintenant à la vie, à la mort) ,  qui cite de Gaulle, qui ne « veut pas que la France devienne musulmane », qui vient de ce grand Est qui échappe à LR et rejoint le FN. Non, les chefs de LR ont préféré NKM, la Parisienne, la bobo et la mère de l’écotaxe. À vrai dire, on imagine bien que M. Sarkozy l’a autorisée à concourir dans le seul but qu’elle prenne des voix à M. Juppé. Bien vu.

Il fallait aussi un représentant de la droite conservatrice, histoire de pas laisser définitivement et complètement filer cet électorat au Front national. M. Sarkozy avait décidé que ce serait M. Poisson. Mais M. Mariton a su s’imposer et passer par la porte étroite des parrainages. Succès mérité pour un homme de courage et d’idées dont le parcours parlementaire depuis 15 ans, la franchise et la liberté sont exemplaires.

M. Guaino, représentant de la veine gaulliste, n’a pas réussi. Et si l’on peut regretter avec lui le caractère antidémocratique de ces primaires, on est bien obligé de reconnaître que c’est d’elles que sortira le prochain président de la République. (il se passera peut-être de primaire pour être en secondaire, envers et surtout contre tous)

Le vainqueur de la primaire serait bien inspiré, non seulement pour gagner, mais surtout pour organiser le redressement du pays qu’il devra engager dans huit mois, de s’entourer de personnalités de cette trempe et de remiser les trop nombreux godillots qui lui auront permis de verrouiller cette primaire.

 

La grand cirque est maintenant en place. La représentation non représentative de la droite peur commencer. Mais ce serait incomplet sans le barnum de la gauche et celui des extrêmes frères ennemis partageant la même lie de la société, celle qui se doit abandonnée de la socia-lie. Quelle ironie.

Place donc à la piste aux étoiles (filantes) au firmament des « engagements » politiques qui n’engagent que les électeurs qui seront encore une fois manipulés et de plans quinquennaux en plans quinquennaux on s’aperçoit que ce n’est plus cela, mais cela continue…. continue!

 

http://www.bvoltaire.fr/pascalcelerier/primaires-de-la-droite-le-poids-des-godillots,281903

 

*****

 

Reflexions du jour: nous sommes entrés dans des temps nouveaux et il serait temps de s’en apercevoir

Afficher l'image d'origine

 

Nul ne comprend le « génie de Fidel Castro » si on ne le met pas en relation avec l’histoire du peuple cubain, le lent aboutissement d’une maturation de la lutte séculaire contre l’esclavage et le colonialisme. L’art de se positionner à partir de cette expérience non seulement dans les rapports de forces existant mais dans le mouvement du monde en devenir.

L’exemple du génie politique de Fidel Castro est a contrario de notre monde politique français qui d’une part tente de nous faire oublier les leçons de l’histoire, les traces indélébiles laissées dans la conscience des êtres humains, les priver de cette mémoire c’est leur interdire la force de résistance et d’émancipation, les aliéner dans l’esclavage du présent. Mais dans le même temps il faut aussi refuser les ornières, avoir conscience des conditions nouvelles dans lesquelles on doit mener le combat.

C’est en ce sens là que Fidel Castro en appelle à un projet nouveau qui est porté par la Russie et la Chine, celui d’endiguer l’empire américain par le respect mutuel des souverainetés et la négociation difficile sur les avantages mutuels. Sa référence à la Chine et à la Russie ne doit pas nous faire illusion, nous ne sommes pas dans le temps de l’URSS ou celui d’une Chine en proie à la Révolution culturelle, mais nous sommes dans un temps très dangereux où existe la potentialité de la destruction de l’humanité.

En outre nous sommes dans une période d’effondrement de l’hégémonie américaine avec l’aiguisement des contradictions impérialistes dans le partage du monde, et se joue à la fois la défense des souverainetés menacées et les appétits de conquête. A cela pour le moment la Chine et la Russie proposent l’édification d’un monde multipolaire dont nous devons percevoir les nouvelles données.

Poutine a très bien perçu cela et multiplie les ouvertures pour construire une base de développement qui préserve les souverainetés étatiques et la création de défenses communes militaires et de négociation.Mais il faut aussi mesurer que cet exemple extrême a son pendant en Europe.  Il est clair que les exigences étatsuniennes face à l’OTAN deviennent de moins en moins protectrices pour l’Europe, comme la politique au Moyen-Orient et au Maghreb crée une instabilité généralisée. Le tout dans un contexte marqué à la fois par la montée d’un terrorisme largement entretenu et une crise économique génératrice d’instabilité politique. On voit mal comment le nouveau président des Etats-Unis pourra améliorer la situation. C’est pour cela que la lutte des peuples pour la paix est de plus en plus urgente pour que d’énormes ressources ne soient plus dévoyées vers la guerre et pour renforcer les négociations dans la justice et la paix.

Et laissons la parole à Fidel Castro qui termine son texte par les mots suivants: Les moyens techniques modernes ont permis de scruter l’univers.  Des grandes puissances comme la Chine ou la Russie ne peuvent pas être soumises aux menaces de leur imposer l’emploi des armes nucléaires.  Ce sont des peuples de grandes valeur et intelligence.   Je considère que le discours du président des États Unis lorsqu’il a visité le Japon et qu’il n’a pas eu les mots pour s’excuser du massacre de centaines de milliers de personnes à Hiroshima a manqué de hauteur, alors même qu’il connaissait les effets de la bombe. L’attaque de Nagasaki, ville choisie par les maîtres de la vie au hasard, fut tout aussi criminelle.  C’est pour cela qu’il faut marteler la nécessité de préserver la paix, pour qu’aucune puissance ne se donne plus le droit de tuer des millions d’êtres humain

Fidel aura donc été fidèle jusqu’au bout au Che! Cochon qui s’en dédit! Il a réussi là où une armada militaire hors pair n’a pas pu renverser une tendance.

On ne peut brimer un peuple qui veut sortir de ses esclavages…. Le prix de la liberté est plus fort que tout. Et à la différence des ricains, les cubains ne les ont pas décimés, comme les américains avec les autochtones d’alors!

 

https://histoireetsociete.wordpress.com/2016/08/15/reflexions-du-jour-nous-sommes-entres-dans-des-temps-nouveaux-et-il-serait-temps-de-sen-apercevoir/

 

*****

Attention! 
Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut leur louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?

Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi, réputé jour de chance…) au :

État d’urgence ordinaire et normale : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant!

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé

L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)

Il paraît que l’état majore son urgence de deux mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)

un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)

Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)

Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!

Il est vrai que c’est tellement banal que l’état d’urgence…..

  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils nous demanderont (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état n’est pas l’état d’urgence, mais…. sa reconduite aux frontières du pouvoir et surtout dehors dudit pouvoir)

Article 21 Préambule de la constitution :

« Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »

(En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple!

en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

 au 26/01/2017 – ….. et son corollaire de « Nuit Debout » et son 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force…..

——–

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!

Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..

Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences