-

patrimoine 2014

keg – 182 Mars = 29/08/2016 – On nous a refait les plages de débarquement au nom d’une fatwa du conseil d’état d’urgence….. pour un burkini-facho

Publié le Mis à jour le

Le choix du jour : «Plage au burkini facho» ou «plage aux autochtones de souches»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot », ni « bi », mais que « Franco – Français »

——

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

 

—–

Dans quel état j’erre, en urgence : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –     160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  … 05/07/201 = la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom.

……

Français quand vous saurez……que :

Le burqini est le modèle universel de nos grand-mères à la plage. Sauf que ce dernier n’avait besoin que de l’aval des modistes et non d’un bénédiction fatwaïenne

….. et avec un peu de recul….

Le burkini-facho a ses lettres de noblesse. C’est le conseil d’état d’urgence qui valide la fatwa-bénédiction de ce signe d’appartenance.? A qui vont appartenir les plages après ce désordre public?

 

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

L’arrêt Burkini : Une simplicité biblique

L’arrêt Burkini : Une simplicité biblique

Incroyable mais vrai : on peut s’habiller comme on veut ! Je m’amusais déjà des prochaines élections municipales où le maire inclurait dans son programme les choix vestimentaires et les options de mode qu’il retient pour les habitants de la commune… Cela nous aurait fait un peu de distraction, mais le Conseil d’État, par un arrêt des plus classiques, met fin à cet attristant délire des décideurs publics. Les maires allumés, Valls, Sarko… et tant d’autres peuvent aller se rhabiller ! Intéressant à relever : à l’audience, le ministère de l’Intérieur a indiqué qu’il n’avait pas de point de vue sur la question, et qu’il s’en rapportait à la justice (Donc un drame de l’amour entre Valls et Cazeneuve…). Le plus drôle est quand même notre juste et bon président de la République qui a attendu hier pour dire que ces arrêtés étaient valables mais qu’il fallait les appliquer avec discernement. Quelle bande de farceurs… et on en rirait bien volontiers s’ils n’étaient pas à la direction du pays.

Vous trouverez ici le texte de cette ordonnance du 26 août 2016, Nos 402742, 402777, Ligue des droits de l’homme et Collectif contre l’islamophobie en France. La rédaction est d’une simplicité biblique, et je vous propose juste le petit commentaire ci-dessous.

Le Conseil d’État a été saisi dans le cadre particulier du « référé-liberté », et ne peut se prononcer que si l’autorité municipale apportait une « atteinte grave et manifestement illégale » à une liberté fondamentale. Ainsi, si le Conseil d’État s’est prononcé favorablement, c’est qu’il n’y a pas seulement une violation des droits, mais une violation « grave et manifestement illégale ».

« En vertu de l’article L. 521-2 du code de justice administrative, lorsqu’est constituée une situation d’urgence particulière, justifiant qu’il se prononce dans de brefs délais, le juge des référés peut ordonner toute mesure nécessaire à la sauvegarde d’une liberté fondamentale à laquelle une autorité administrative aurait porté une atteinte grave et manifestement illégale ».

L’arrêté du maire  

On a parlé de l’arrêté du maire et on a beaucoup entendu le maire, mais il n’était pas possible de connaître exactement le texte de l’arrêté. Grâce à la procédure, c’est fait et voilà exactement ce que disait l’arrêté du 15 août 2016, en son article 4.3 :

« Sur l’ensemble des secteurs de plage de la commune, l’accès à la baignade est interdit, du 15 juin au 15 septembre inclus, à toute personne ne disposant pas d’une tenue correcte, respectueuse des bonnes mœurs et du principe de laïcité, et respectant les règles d’hygiène et de sécurité des baignades adaptées au domaine public maritime. Le port de vêtements, pendant la baignade, ayant une connotation contraire aux principes mentionnés ci-avant est strictement interdit sur les plages de la commune ». (le burkini-facho qui a nécessité l’aval d’un imam et/ou d’un mufti et objet d’une fatwa, n’est pas un acte religieux….! Vous y comprenez quoi?)

Cette formulation est un peu torturée, le moins que l’on puisse dire, et le Conseil d’État a fait préciser le sens de la formule :

« Ainsi que l’ont confirmé les débats qui ont eu lieu au cours de l’audience publique, ces dispositions ont entendu interdire le port de tenues qui manifestent de manière ostensible une appartenance religieuse lors de la baignade et, en conséquence, sur les plages qui donnent accès à celle-ci ».

Les pouvoirs du maire en matière de bon ordre et de sécurité

Comme nous ne sommes pas dans le Texas des bons vieux westerns, le maire qui est investi d’une mission pour le bon ordre et la sécurité doit appliquer la loi, et rien que la loi.

On trouve deux textes de référence.

Le premier, d’ordre général, est L. 2212-1 du code général des collectivités territoriales. Le maire est chargé, sous le contrôle administratif du préfet, de la police municipale qui, selon l’article L. 2212-2 de ce code, « a pour objet d’assurer le bon ordre, la sûreté, la sécurité et la salubrité publiques ».

L’autre spécifique traite de la baignade, et c’est l’article L. 2213-23 : « Le maire exerce la police des baignades et des activités nautiques pratiquées à partir du rivage avec des engins de plage et des engins non immatriculés… Le maire réglemente l’utilisation des aménagements réalisés pour la pratique de ces activités. Il pourvoit d’urgence à toutes les mesures d’assistance et de secours. Le maire délimite une ou plusieurs zones surveillées dans les parties du littoral présentant une garantie suffisante pour la sécurité des baignades et des activités mentionnées ci-dessus. Il détermine des périodes de surveillance… ».

Bon, vous avez vu comme moi… ça ne donne pas beaucoup de marge. C’est ce qu’explique le Conseil d’État, car en plus il faut concilier avec les libertés :

« Si le maire est chargé par les dispositions [ci-dessus] du maintien de l’ordre dans la commune, il doit concilier l’accomplissement de sa mission avec le respect des libertés garanties par les lois ».

Alors comment résoudre ce problème ? Lisons le Conseil d’Etat, qui n’innove rien et tient au contraire un raisonnement très classique, genre leçon de première année administrée au maire (et à Valls et Sarko)

« Il en résulte que les mesures de police que le maire d’une commune du littoral édicte en vue de réglementer l’accès à la plage et la pratique de la baignade doivent être adaptées, nécessaires et proportionnées au regard des seules nécessités de l’ordre public, telles qu’elles découlent des circonstances de temps et de lieu, et compte tenu des exigences qu’impliquent le bon accès au rivage, la sécurité de la baignade ainsi que l’hygiène et la décence sur la plage. Il n’appartient pas au maire de se fonder sur d’autres considérations et les restrictions qu’il apporte aux libertés doivent être justifiées par des risques avérés d’atteinte à l’ordre public ».

Ce sont les derniers mots les plus importants : les atteintes apportées aux libertés doivent être justifiées par rapport à des risques avérés d’atteinte à l’ordre public. C’est ça, et rien d’autre.

Donc, Monsieur le Maire, tes conceptions morales de bas étage, et tes philosophies essoufflées sur la femme qui est magique quand elle est topless et soumise quand elle est pudique, tu les gardes comme opinion personnelle, mais ce n’est pas du droit, donc tu ne les imposes pas aux autres. Pigé ?

L’absence de risque de trouble à l’ordre public

C’est là encore le grand classicisme du raisonnement juridictionnel en matière de libertés publiques. Il se peut qu’un comportement soit en lui-même un trouble à l’ordre public, car constituant une infraction, et dès lors on peut interdire. Quand le comportement n’est pas en lui-même une infraction, ce qui était le cas sur cette plage enflammée par le diable, le maire peut agir en fonction des risques de troubles à l’ordre public. Il agit donc de manière préventive, mais pour que son action ne soit pas arbitraire, il doit justifier d’un certain nombre d’éléments tangibles qui rendent crédibles la survenance d’un risque. Tout est donc question de preuve, et la lecture de l’ordonnance rendue par le Conseil d’État est aussi intéressante que navrante : le maire n’a apporté aucun élément de preuve ! Que du pipeau !

« Il ne résulte pas de l’instruction que des risques de trouble à l’ordre public aient résulté, sur les plages de la commune de Villeneuve-Loubet, de la tenue adoptée en vue de la baignade par certaines personnes. S’il a été fait état au cours de l’audience publique du port sur les plages de la commune de tenues de la nature de celles que l’article 4.3 de l’arrêté litigieux entend prohiber, aucun élément produit devant le juge des référés ne permet de retenir que de tels risques en auraient résulté. En l’absence de tels risques, l’émotion et les inquiétudes résultant des attentats terroristes, et notamment de celui commis à Nice le 14 juillet dernier, ne sauraient suffire à justifier légalement la mesure d’interdiction contestée. Dans ces conditions, le maire ne pouvait, sans excéder ses pouvoirs de police, édicter des dispositions qui interdisent l’accès à la plage et la baignade alors qu’elles ne reposent ni sur des risques avérés de troubles à l’ordre public ni, par ailleurs, sur des motifs d’hygiène ou de décence ».

C’est maintenant que l’ordre public va être troublé. On peut interdire à un maire l’interdiction d’interdire le port de signes (béni par imam et baptisé par mufti, au nom d’un fatwa), mais on ne peut contraindre un citoyen à cohabiter avec de tels signes.

De deux choses l’une et en toute légalité :

  • ou ce sont les natifs autochtones de culture française ancienne qui vont occuper la plage
  • ou ce sont les hôtes (parfois et pour certains, justement ceux qui veulent nous imposer) qui vont nous virer de chez nous, en toute légalité, avec l’aide de la socia-lie du vivre ensemble et laisser faire et la complicité d’un conseil d’état d’urgence.

La guerre est lancée et plus rien ne l’arrêtera. Et si tout cela n’était en fin de compte qu’une vaste manipulation, pour contraindre la peuple a enfin prendre position (chez soi ou hors de chez soi. Où sont les résistants, les maquisards?

Il y a toujours péril dans l’urgence et on y est an plein. Sarko va rassembler musulmans-Français et terroristes dans un grand mouvement de rassemblement (malgré le danger potentiel que représente une telle concentration en un camp) redressement (et pas seulement fiscal) paraît-il (lui ou l’un de ses candidats qui ne sont que des clones-clowns

 

http://reseauinternational.net/larret-burkini-une-simplicite-biblique/

***

 

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses » (et surtout en politique, mais aussi ailleurs)

et « nuit debout » que devient-il ou elle ……?

 

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus

 

« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:

GrosMots kegiens Février2016

****

Restaurant à Tremblay : du racisme ordinaire à la violence des foules

Un restaurateur a refusé le service à deux personnes portant le voile. Si l’acte est illégal, la première sanction est celle de la foule sur les réseaux sociaux.

Hier, le restaurant était ouvert et deux clientes voilées s’y sont présentées, tout logiquement, pour y manger. Le restaurateur ne l’entendait pas de cette oreille : il a refusé de servir les deux personnes en raison de leur signe distinctif de religion : un voile. Un acte répréhensible et sanctionné par la loi et qui, tristement, n’est même plus surprenant en ces temps où le burkini (voire le paréo…) clive la France. 

La punition à 1 étoile

L’altercation n’est pas restée dans l’enceinte feutrée de la salle du restaurant. Une vidéo capture tout le moment. On y entend des paroles absurdes provenant d’un homme, le restaurateur :

« Madame, les terroristes sont musulmans et tous les musulmans sont terroristes […] Les gens comme vous j’en veux pas chez moi, point barre. »

Vitrine d’une ambiance pourrie

Sur Facebook, la note du restaurant est descendue en flèche, à 1 étoile. Les milliers de personnes qui l’ont noté depuis aujourd’hui ont drastiquement fait baisser sa moyenne. Et on sait combien, cette note, quand on est restaurateur aujourd’hui, est primordiale. 

Le 1 étoile, c’est un moyen de sanction en 1 clic. Mais ça n’est pas que ça. Ce restaurant est devenu la vitrine de l’ambiance tendue en ces temps de « burkinagate ». On ne s’y assoit pas confortablement pour y débattre, non, on envoie des piques « pour » ou « contre » l’acte du restaurateur.

Sur Twitter, un internaute salue le geste : 

Sur Facebook, un certain Jonathan dit :

« Laisser les personnes avoir leur avis, certes il veut pas de femme voilé alors partez, pourquoi vous faites des histoires ? Arettez Ca. Chez vous c’est pareil dans certain endroit, on accepte pas certaine chose venant des européens. Alors il y a des gens qui n’aiment pas les arabes comprenez les, laissez les. »

Une autre, Mathilde, qui a noté 1, dit :

« Hmmm j’ai beaucoup aimé l’ambiance chaleureuse, qui rappelle celle des chambres à gaz, l’accueil du chef, qui met un point d’honneur à traiter tous les » musulmans » de terroristes. A voir pour y aller tous en tenu de Nazi ou en Hitler. »

Sur TripAdvisor, les commentaires sont en cours de traitement. Il sera intéressant de voir ce que fera le site de booking : publier ou ne pas publier les commentaires liés à cette actualité ?

Répondre à la violence par la violence

Interrogé ce dimanche par le Parisien, le restaurateur a présenté « ses excuses » auprès des musulmans. Il aurait eu au téléphone Nadia Henni-Moulaï, la fondatrice de MeltingBook, un site souhaitant « enrichir le débat ». Il lui aurait dit qu’il « n’était pas conscient de la portée de son acte » (Nadia Henni-Moulaï disposerait d’un enregistrement sonore mais n’a pas voulu nous en partager un extrait).

Œuvre de Jules-Arsène Garnier représentant une scène de flagellation

Œuvre de Jules-Arsène Garnier représentant une scène de flagellation – Wikimedia Commons/Jules-Arsène Garnier

Répondre à la violence du racisme par la violence de la foule, est-ce la meilleure stratégie ? Et si à la place, on organisait une cagnotte Leetchi pour offrir au restaurateur des cours de géopolitique et de théologie ?

Etonnez-vous de ce fait divers . Pas de quoi s’en faire une gastro.
Il reste certain qu’avec la tolérance inadmissible du laisser faire au nom du vivre ensemble; de telles dérives voient le jour. On ne peut décemment accepter ce que l’on ne veut et ce n’est pas un conseil d’état (en l’occurrence ce n’est plus un conseil mais un diktat) qui obligera le Peuple…. Il peut obliger une représentation (théâtrale ou non).
Personnellement, je ne cherche plus du tout à composer avec ceux qui ne veulent plus composer, mais imposer…..
A quand d’autres signes aussi symboliques de rejet. On peut condamner un restaurateur, on ne peut condamner tous les restaurateurs. On peut imposer un citiyen on ne peut imposer toute la citoyenneté. A trop vouloir l’ignorer les pouvoirs se sont coupés de la foule….
A combien de pourcentage des inscrits, les prochains vainqueurs de 2017 seront-ils les représentants, en 2017? le dernier score était de 15,15% en 2012!
 
Et que se passerait-il, si le même restaurateur refusait de servir un clodo pendant que vous y déjeunez, que direz vous? Etre restaurant n’oblige aucunement…..
http://rue89.nouvelobs.com/2016/08/28/restaurant-a-tremblay-racisme-ordinaire-a-violence-foules-265006

 

****

 

L’aéroport de Los Angeles partiellement fermé à cause d’une possible fusillade

 

L'aéroport international de Los Angeles le 21 juillet 2016

 

 

 

L’aéroport international de Los Angeles le 21 juillet 2016 – Frederic J. BROWN ©AFP/Archives

L’aéroport de Los Angeles était partiellement fermé dimanche à la suite d’informations sur une possible fusillade, pour l’instant non vérifiées, indique le compte Twitter du troisième « hub » aérien des Etats-Unis.

« Les niveaux supérieur des départs et inférieur des arrivées du terminal central sont fermés. Merci de vérifier avec les compagnies aériennes » le statut des vols « si vous vous dirigez vers LAX », notait le compte Twitter @FlyLAXairport, tout en précisant que pour l’instant il n’y a « pas de confirmation qu’une fusillade » est en cours.

 

Daesh a gagné…. Plus besoin de kamikaze…. La foule et son imbécillité lui suffit! C’est l’auto-psychose (là on devrait plutôt dire la « fly-psychose »). Un bruit agit comme catalyseur…. On n’a jamais fait mieux. Preuve des inefficacités des dirigeants et pas seulement chez nous!

 

http://www.planet.fr/revue-du-web-laeroport-de-los-angeles-partiellement-ferme-a-cause-dune-possible-fusillade.1161768.1912.html

 

****

  

Burkini: pourquoi Vallaud-Belkacem trahit Valls  –  Un siège de députée vaut bien une concession aux islamistes

 

valls najat burkini carvounas

Najat Vallaud-Belkacem et Manuel Valls. Sipa. Numéro de reportage : 00754761_000001 .

Cela donne d’autant plus de relief à sa prise de distance, formulée au micro d’Elkabbach sur Europe 1, avec les déclarations de Manuel Valls soutenant les maires ayant pris des arrêtés anti-burkini sur les plages de leur commune. Pour Najat Vallaud-Belkacem, il s’agirait là d’une « dérive »  attentatoire aux libertés publiques.

La diversité tranquille

Tant de loyauté fayotte se devait d’être récompensée, sous la forme d’un parachute politique de qualité, pour le cas où la présidentielle, puis les législatives de 2017, se révèlent catastrophiques pour la gauche, une hypothèse que le plus optimiste des socialistes ne se permet plus d’écarter. Ayant commencé sa vie politique à Lyon comme petite main de Gérard Collomb, sénateur-maire de cette ville, elle visait, pour atterrir en douceur et rebondir, la circonscription de Villeurbanne, fief socialiste quasi inexpugnable de la métropole lyonnaise. Accordé ! À l’Elysée (où son époux Boris Vallaud exerce les fonctions de secrétaire général adjoint), à Matignon et à Solférino, on trouve l’idée géniale. L’incommode Gérard Collomb, porte drapeau de la « droite » du PS et potentat local depuis des lustres prenant de l’âge, Najat, de son bastion villeurbannais, deuxième ville en population de la métropole, était ainsi positionnée pour reprendre le leadership de la gauche régionale…

Un scrutin très communautarisé

Il est inutile d’ajouter que ledit Gérard Collomb n’apprécia que modérément ce dispositif, le fit savoir, et se déclara soutien indéfectible d’Emmanuel Macron, au point même de caresser l’idée de faire de ce dernier son éventuel successeur ! Au regard du dernier scrutin législatif dans cette circonscription de Villeurbanne, celui de 2012, où la candidate PS Pascale Crozon obtenait 43% des voix au premier tour et 62% au second, l’affaire semblerait bien engagée pour la ministre, en dépit des bâtons que son ex-mentor Collomb ne devrait pas manquer de lui mettre dans les roues.

A cela il faut ajouter la principale communauté juive de l’agglomération lyonnaise, dont les membres sont bien représentés au sein de la municipalité de gauche (PS, PC et PRG), mais dont le vote lors des scrutins nationaux penche de plus en plus vers la droite pour des raisons liées à la politique ambiguë du PS dans le conflit israélo-palestinien. L’extrême gauche et les Verts, exclus de la majorité municipale, ne feront aucun cadeau à Najat, trop hollandienne à leurs yeux.

Avec une inconnue, celle de la possibilité ou non du maintien au second tour du candidat FN, en constante progression dans les scrutins locaux depuis 2012, et qui séduit principalement les « petits blancs » demeurés dans les quartiers à majorité immigrés, qui votaient naguère à gauche…

Ce contexte explique, en grande partie, la transgression de Najat, que sa non-élection à Villeurbanne renverrait, pour longtemps, au néant politique. Cela n’exclut pas, bien entendu, qu’elle soit sincèrement persuadée d’avoir raison contre Manuel Valls dans l’affaire du burkini, mais on eût aimé qu’elle manifeste sa différence en d’autres circonstances… Lorsque que l’on accuse les auteurs d’arrêtés anti-burkini de visées électoralistes, il est préférable d’avoir, au préalable, balayé devant sa porte !

Dans la débâcle annoncée, c’est chacun pour soi. (et allah pour tous, surtout chez eux)

 

Parfois, à jouer sur deux tableaux, on perd tout, pour embrasser le néant….. ! Preuve s’il en fallait aussi qu’une élection est vraiment un piège de et à conne!

13 – Patrimoine 2014 – Najat Vallaud Belkacem – (Avec deux salaires de misère, même pas celui d’un président….. ou présidente!). Le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle a de l’entre-jambe! Que pensez vous de sa situation patrimoniale de couple. (elle a une voiture de collection dont le prix est figé dans le temps)?

 

http://www.causeur.fr/burkini-najat-vallaud-belkacem-valls-39853.html

 

****

 

 

 

*****

 

Ah, que la Socialie latino était belle !

 
Il fut un temps où nos grandes gueules humanistes adulaient les présidents des démocraties populaires d’Amérique du Sud et des Caraïbes.

 

Il fut un temps encore très récent où nos figures de gauche en chambre et autres grandes gueules humanistes adulaient les présidents des belles démocraties populaires d’Amérique du Sud et des Caraïbes. Le Che était arboré fièrement sur les T-shirts et valises et l’on se pressait chez Castro, pour écouter l’oracle et faire la photo-souvenir…

Le tonitruant tribun Mélenchon était un abonné de ces voyages sans frontières de l’Internationale révolutionnaire socialiste au cours desquels il allait se ressourcer auprès des grandes figures altermondialistes qui donnaient tant de bonheur à leur peuple. D’autres, thuriféraires épistolaires demeurant dans leur cocon doré tricolore, manifestaient leur admiration par des révérences périodiques, réitérant ainsi leur conviction socialiste et humaniste face au petit peuple de gauche français qui avait perdu ses références à l’Est.

En 2009, Ségolène Royal prophétisait déjà à Belem : « Être là où se passe la prise de conscience de la mondialisation des combats », et encore « un autre monde est en train de se construire». Mais le point d’orgue fut la visite de notre président Hollande à Castro en mai 2015. Certes, c’était juste après l’annonce du dégel des relations avec les USA, mais il fut le premier chef d’État occidental à venir rendre hommage au Líder Máximo. Il n’était pas trop tard et cela devenait sans risque diplomatique avec notre grand allié américain…

Hélas, hélas, le bel avenir rose de ces peuples a été compromis par l’or noir !

Lula da Silva, ce prolétaire devenu président d’un pays de 200 millions d’habitants, est inculpé à ce jour pour corruption passive et blanchiment d’argent dans le cadre d’un scandale de corruption autour de Petrobras.

Dilma Rousseff, sa protégée en politique qui lui a succédé en 2010, fait l’objet d’une procédure de destitution pour tripatouillage des comptes publics. Ces contretemps devraient mettre fin à 13 ans de gouvernement de gauche au Brésil. Pas sûr que Ségolène y retourne de sitôt, le climat portant moins d’espoir…

Au Venezuela, dans cette magnifique démocratie bolivarienne, dont Hugo Chávez fut une figure emblématique, le peuple crève de faim au sens propre ! Le pétrole, don de Dieu, ressource unique et inépuisable, est victime d’une chute drastique des cours mondiaux. Sûrement un complot de capitalistes avides et assurément des Américains avec leur super pollueur gaz de schiste ! En attendant, l’électricité n’est plus distribuée en continu (d’ici à ce que les population de convertissent au coran continu!) et les rayonnages de denrées alimentaires se montrent définitivement faméliques. Nicolás Maduro, actuel président et successeur du précédent, voit sa carrière politique sérieusement compromise. On n’a pas entendu Mélenchon sur le sujet, trop préoccupé sans doute par son propre avenir tricolore…

En Colombie, les FARC viennent de déposer les armes, définitivement semble-t-il. En 2017, la France va rebasculer dans la réaction bourgeoise et libérale. Que va-t-il demeurer comme phares lumineux du combat des peuples dans ce bas monde ? La question est prégnante et véritablement anxiogène…

 

Le Che n’est plus ce qu’il était. Mais cela Chetait avant, avant l’avènement de la mondialisation qui fait qu’un pet de travers dans la contrée la plus reculée (et soit disant à l’écart de la civilisation et de ses perversions) soit ressenti comme un tsunami c’est l’histoire du bruit à l’aéroport de Los Angelés. Comme quoi une rumeur….). Et dire que les cocos ont couru toute leur vie après l’internationale et qu’elle n’est venue que lorsqu’ils ont quitté le navire….. Fallait-il toutes ces révolutions (de mentalités pour arriver là où on voulait aller. L’homme est quand même un peu tordu. On ne lui a pas suffisamment appris que le plus court chemin était la ligne droite et non celui des coups tordus!

Le Che est ché!

 

 

http://www.bvoltaire.fr/henrigizardin/ah-que-la-socialie-latino-etait-belle,279688

 

*****

 

 

Comment peut on les croire,

 

 

Comme il en est habituel depuis la guerre de Yougoslavie, la cible présentée doit posséder les caractères les plus diaboliques et impressionner les bas peuples par sa sauvagerie justifiant ainsi la mort qu’il est légitime de lui infliger.

Aujourd’hui, il y a une innovation avançant d’un pas supplémentaire dans l’hypocrisie, un pas un peu plus masqué celui-ci, la méthode précédente semblant par trop usée. La cible proposée est composée de groupes terroristes, réellement terroristes et la dessus le doute ne peut exister mais opérant dans des pays ciblés depuis longtemps par l’impérialisme; la Syrie d’une part et l’Algérie d’autre part.

Il se trouve que ces groupes ont été fabriqués par les pays impérialistes depuis des années et opèrent, armés et financés par eux dans des pays dont ils veulent changer le régime politique pour y placer en lieu et place des marionnettes dociles préparées à l’avance.

Les USA entraînant ses marionnettes habituelles, ont peut être perdu la raison ou admettent ils qu’ils ont commis une lourde et impardonnable erreur ?

Erreur particulièrement dramatique par les massacres et exactions les plus horribles commises depuis plusieurs années par ces groupes que le gouvernement syrien appelle depuis toujours terroristes quand les médias aux ordres les appelaient « révolutionnaires».

Les USA et leurs marionnettes ne devraient ils pas être maintenant tenus pour responsables de leurs crimes passés puisque maintenant il est admis par tous, que ceux qu’ils ont employé depuis toujours sont des criminels ?
Alors quel crédit accorder à ces décapitations grand-guignolesques et fort mal conçues qui cherchent à accréditer l’idée que des gens qui étaient des alliés baptisés résistants, soient soudainement devenus des ennemis maintenant baptisés terroristes pour des raisons parfaitement inconnues. Quel crédit accorder à ces vidéos d’origines obscures que plusieurs experts ont qualifié de faux. Tout ceci peu paraître à première vu totalement incohérent à moins que …

 

 Ici c’est la France qui est visée depuis l’Algérie ce serait plutôt l’Algérie qui serait visée depuis la France. L’hystérique BHL poisson pilote de l’impérialisme ne nous donnerait-il pas le sens de cette affaire en ayant depuis longtemps appelé au renversement du régime algérien ? Ce régime serait maintenant incapable de lutter contre le « terrorisme » qui s’en prendrait à la France. Ce régime est bien entendu corrompu mais pour le remplacer par quoi ? Si on observe les résultats de ses interventions précédentes notamment en Libye il y a de quoi s’inquiéter sur ce que voudrait faire l’impérialisme de l’Algérie dont l’action de déstabilisation et de destruction semble vouloir être sous traitée à la marionnette française.

Casques de la Garde Nationale ukrainienne les nazis sont des bons pour les médias

Brulures infligées aux prisonniers de Novorossia par les nazis ukrainiens

Il reste les crimes épouvantables commis par les nervis de la junte néo nazie de Kiev mise au pouvoir par un coup d’état sanglant baptisé « révolution » comme d’habitude. Ces crimes particulièrement odieux sont actuellement découverts dans les lieux tenus précédemment par les nazis qui ne cachent même plus leur idéologie. Nombre de charniers sont mis à jour avec des corps sans têtes présentant d’épouvantables tortures comme des doigts arrachés, des femmes violées et battues à mort, tous ces corps présentent des membres attachés montrant qu’il ne s’agit nullement de décès au combat. Les hystéro-médias sont totalement silencieux sur ces actes qui eux ne peuvent être mis en doute, les corps sont bien là, mis à jour en présence d’observateurs de l’OSCE.

Corps de prisonniers et de civils enterrés à la hate par les nazis ukrainiens

Alors encore une fois les médias bruyants sur des affaires troubles et incroyables ne peuvent être que discrédités et leurs affirmations opportunes ont toutes les chances d’être mensongères.
Cependant certains en France et ailleurs dans le monde soumis au USA trouvent que l’occasion est trop belle pour satisfaire leur islamophobie et leur volonté de diviser les français tout en déstabilisant gravement notre pays. Ce n’est pas la première fois que les gouvernants font bouillir la marmite communautariste pour diviser le peuple.

Alors d’une pierre deux coups c’est pas mal non ?

 

Quand les médias servent la soupe. Interdit de cracher pas terre, nous ne sommes pas au bled! Ne sommes nous pas inféodés aux médias qui eux même le sont au pouvoir qui lui même l’est à…..

Mais ce « à » est trop loin de nous pour que l’on comprenne, déjà que l’on ne comprend plus rien à notre pouvoir! C’est comme si on demandait au Français de base de comprendre que sa souveraineté réside dans celle d’un commissaire européen (non validé par la vox populi). Mission impossible.

Et si on se passait de ces médias. Sans tirage plus de « titrage » (et qu’importe la cuvée fut-elle « romanée » en dive bouteille, l’impotence étant l’ivre est-ce possible. On voit que l’on approche des vendanges des raisins de la colère)

 

 

http://www.alain-benajam.com/article-comment-peut-on-les-croire-124675332.html

 

*****

Attention! 
Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut leur louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?

Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence…….. du 14/11/2015  au :

État d’urgence ordinaire et normale : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant!

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé

L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)

Il paraît que l’état majore son urgence de deux mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)

un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)

Gandhi

 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)

Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!

Il est vrai que c’est tellement banal que l’état d’urgence…..

  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

 

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils nous demanderont (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état n’est pas l’état d’urgence, mais…. sa reconduite aux frontières du pouvoir et surtout dehors dudit pouvoir)

Article 21 Préambule de la constitution :

« Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »

(En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple!

en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

 au 26/01/2017 – ….. et son corollaire de « Nuit Debout » et son 49-3 pour passer 2017, en force…..

——–

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!

Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..

Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

Publicités