-

Pâques

On devrait toujours faire attention au choix d’un acronyme dont l’anagramme serait révélateur de sa vraie raison d’être…. La preuve avec les ânes de l’ena….(unedekeg30/03/2018)

Publié le Mis à jour le

choix du jour : « crif » ou « fric »
 
dicton du jour :  « souvent la saint Amédée est de mars la plus belle journée »
 *****
pour la seule beauté du pont…..
Oligarchie
*****

Françai(se)s quand vous saurez……que :

le crif vous met à l’amande honorable. Normal lorsque vous êtes en dhimmitude…. derrière une seule loi divine, la leur….et que votre soif de vivre ne soit anagrammé de la sorte. Qu’est-ce qui les différencie des adorateurs d’allah si ce n’est leur demi-fraternité avérée par leur histoire jusqu’en 572 après J.C (preuve qu’en ces jours spessah, le J.C en question avait sa raison d’être comme demi de mêlée et non de terrasse de café)?

et avec un peu de recul….

Quand une marche blanche devient marche noire, non de monde mais de desseins politiques… Seuls les juifs seraient capables de compassion, y compris envers les autres…. !

 
*****
pensez à cliquer sur les liens qui apparaissent en orangé, vous découvrirez des tableaux pouvant vous intéresser….. à divers titres et degrés

*****

se souvenir :

  • Macron aux Indiens: « Ne respectez jamais les règles ». Suivez ses ordonnances, les exemples à suivre, en tous domaines viennent du sommet des pyramides…. Qu’attendez vous pour obéir à cette ordonnance à dose homme et aux pathiques….
  • S’il est possible d’exploiter un esclave un certain temps il finira inévitablement par se rebeller. Pour être en mesure de l’exploiter tout le temps, il doit ignorer sa condition d’esclave. (donne lui un poisson, de temps en temps, mais, surtout, ne lui apprend pas à pécher!)

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »
 

Antisémitisme : les 3 leçons de la marche blanche pour Mireille Knoll

Timothée Vilars

 Une personne qui marche avec une canne blanche : disponibilité de services destinés aux personnes ayant une déficience visuelle.

En politisant la marche blanche en mémoire de Mireille Knoll, le président du Crif Francis Kalifat s’est isolé et essuie une pluie de critiques.

Si le nouveau leader de l’organisation a dit vouloir « clore la polémique », il n’a cependant pas émis de regrets ou d’excuses. Contacté ce jeudi après-midi, le Crif n’a pas encore répondu à nos sollicitations. Voici trois leçons à tirer de la marche blanche du 28 mars.

Affaire Knoll : une réponse politique forte et immédiate

A bien des égards, l’affaire Mireille Knoll fait écho, douze mois plus tard, au meurtre d’une autre femme juive du 11e arrondissement parisien : Sarah Halimi, 65 ans, est tuée le 4 avril 2017 par Kobili Traoré, un voisin qui la roue de coups et la défenestre en la traitant de « sheitan » (le « diable » en arabe). Les doutes sur l’état mental du meurtrier, mis en examen trois mois plus tard, incitent les médias et la classe politique à la prudence sur la caractérisation antisémite de l’acte. Les institutions juives, elles, dénoncent pendant plusieurs mois ce silence. (est-ce bon d’instrumentaliser systématiquement…. un acte de folie en acte conscient? A moins de vouloir développer justement ledit antisémitisme)

« Il y a une nette différence de contexte car nous étions en période électorale et la tension était polarisée sur la présidentielle », analyse pour « l’Obs » Dominique Vidal, historien spécialiste du Proche-Orient et auteur de « Antisionisme = antisémitisme ? – Réponse à Emmanuel Macron » (éd. Libertalia, 2018). 

« Au début des années 2000, l’explosion des actes antisémites et racistes avait suscité le même silence et la même omerta des médias et des hommes politiques (n’est-ce pas un mensonge que de dire cela… Tout acte a été monté en épingle… Souvenez vous de la fameuse pénétration d’une synagogue et surtout son contexte…. de déroulement), jusqu’à ce que l’affaire Ilan Halimi arrive comme un traumatisme chez les juifs et dans l’opinion », ajoute le chercheur. « Pour la première fois en France depuis la Seconde Guerre mondiale, des juifs étaient tués en tant que juifs.(on ne compte pas les juifs agressés, soit disant parce que…, seule compterait la mort?)

« Aujourd’hui, alors même que les études montrent une marginalisation objective de l’idéologie antisémite dans l’opinion – malgré une persistance de préjugés – ainsi qu’une baisse du nombre global de violences, ce traumatisme est toujours présent, quitte à parfois pousser à une surinterprétation des faits. » (tout est donc dans cette sur…. et cela c’est sûr)

La gravité des discours de l’exécutif, la présence massive de la classe politique à la marche blanche de mercredi – du gouvernement au Front national – et les 30.000 personnes rassemblées à Paris démontrent, comme par un besoin de compensation, le sentiment d’urgence à apporter, cette fois, une réponse immédiate et forte à l’émotion provoquée par ce fait divers. Pour autant, comme le rappelle une avocate sur Twitter, « le fait que le parquet de Paris retienne le caractère antisémite pour l’ouverture d’une instruction criminelle ne veut pas dire que ce caractère antisémite existe et soit finalement reconnu judiciairement ». (Une question tout de même : 30 000 en 2018 et 4 millions en 2015. Il est vrai que Mireille est beaucoup moins connue d’autant que « rescapée de ce qu’elle n’aurait pas vécu », si on en croit les médias du  28/03/2018 qui parlent justement de ce côté si particulier de ce qui semblerait « shoah alibi » – cf https://wp.me/p4Im0Q-2l2)

« Je préfère qu’on mobilise contre l’antisémitisme plutôt que l’inverse », déclare Dominique Vidal. « Mais il faut aussi faire preuve de beaucoup de sang-froid. Contrairement aux attaques de Mohamed Merah ou Amedy Coulibaly, les motivations des tueurs de Sarah Halimi et de Mireille Knoll sont mélangées. Petites frappes ou fous, seul leur procès tranchera si leurs actes s’appuient sur un imaginaire antisémite. » (personnellement, je préférerai que l’on ne mobilisât contre aucun anti…. Ce serait preuve de grande Sagesse de l’Homme fut-il femme)

Maladresse et isolement du Crif 

Mardi, le président du Crif Francis Kalifat avait indiqué que la présence du Front national n’était « pas souhaitée » pour cet hommage. Quelques heures plus tard, il durcissait sa position sur La France insoumise, en déclarant que Jean-Luc Mélenchon était lui aussi persona non grata : « Soyons clairs, ni-Jean Luc Mélenchon et les Insoumis ni Marine Le Pen et le FN ne seront les bienvenus demain », écrivait-il dans un tweet. (C’est le crif qui décide de la « peine » des gens….. Avez vous noté l’anagramme « shoah business » : FRIC. Surprenant, non!)

C’est finalement la prise de parole de Daniel Knoll, fils de la victime, pour se distancier de cette position et appeler à accueillir tout le monde à la manifestation, qui a convaincu frontistes et Insoumis de participer à la marche.

« Le fils Knoll a eu une phrase magnifique et admirable, qui a tout changé : ‘Le Crif fait de la politique, moi j’ouvre mon cœur' », salue Dominique Vidal. « A l’inverse, le moment choisi par Francis Kalifat pour lancer son anathème était d’une maladresse extrême. Certes par le passé Roger Cukierman [l’ex-président du Crif, NDLR] avait exclu les Verts et le Front de Gauche du dîner du Crif, mais nous étions là dans un temps de convergence entre l’opinion populaire et le discours politique et médiatique. »

« C’est en tout cas la première fois que le président du Crif est aussi durement critiqué par les membres d’un gouvernement et les éditorialistes des grands médias. ». (Ce coup d’état s’est transformé en coup d’éclat peu brillant. Nous ne sommes pas encore mûrs pour la « crif dictature ». Nous avons déjà celle du fric. Patience une dictature à la fois, deux bonjour les dégâts co-late-héros, même si l’anagramme signifie la même chose)

Autre fait notable, les éditorialistes de France-Inter et « Libération », Thomas Legrand et Laurent Joffrin, signaient ce jeudi matin des éditos respectivement intitulés « La faute du président du Crif » et « La boulette du Crif ». En une du « Monde », le dessin quotidien de Plantu n’était pas non plus tendre envers les propos de Francis Kalifat, (Calife sans le savoir et surtout sans le pouvoir. Une seule communauté réduite aux caquets ne pourrait suffire pour imposer la knesset sur Seine ou un état dans l’état, dans une république une et indivisible. On peut fractionner les « Pupilles de la Nation », ils l’ont démontré, mais on ne peut tout un pays d’autant que le grand rabbin actuel du pays s’y emploie. Est-il complice du crif?) sans le nommer.

Impasses de la représentation communautaire

« Je pense qu’ils ne franchiront jamais ce pas, car la LDJ leur est trop utile comme service d’ordre », estime Dominique Vidal.

Une question qui divise pourtant les juifs de France, comme l’ont montré la déclaration de Daniel Knoll et les prises de position de plusieurs intellectuels juifs de gauche depuis deux jours. « Francis Kalifat a été militant du Bétar, un mouvement fascisant créé dans les années 1920 avec le soutien financier de Mussolini », rappelle Dominique Vidal. « Je ne dis pas bien sûr que Kalifat est lui-même fasciste, mais son élection est dans la lignée de la droitisation progressive de la présidence du Crif depuis les années 1980. Jamais un Théo Klein n’aurait tenu le même discours. » 

« Les juifs de gauche ont déserté le Crif, au fur et à mesure que la radicalisation du gouvernement israélien entraînait sa base vers la droite. Le Crif a aussi un problème de classes (normal. Il serait surprenant que ce fut l’inverse auquel cas il devrait s’appeler autrement avec une anagramme opposée. Même chez eux, ils ne sont pas unitaire entre eux, alors pensez avec des étrangers, car les Français goys en deviennent étrangers, chez eux). Il représente un certain establishment, et non le grand nombre de juifs pauvres, comme les anciens pieds-noirs d’Algérie, qui n’ont jamais trouvé leur place dans la société française et dont la situation est méconnue par l’opinion. »

Un phénomène sur lequel le cas de Mireille Knoll, qui survivait dans son appartement de Belleville avec 800 euros d’aides sociales par mois, apporte aujourd’hui une lumière saisissante (Surprenant, non. Si Mireille ne serait pas « rescapée » au sens qu’elle n’aurait pas vécu, dans sa chair matriculée, la rafle et les camps….- selon les médias du 28/03/2018, elle est peut-être bénéficiaire, de ce que des juifs connus, eux mêmes, qualifient de « shoah business ». à savoir la rente Jospin qui alloue à vie une indemnité liée à la souffrance due à l’absence de leur parent « mort pour la France », les armes à la main… Vous en doutez cela peut se concevoir, mais si après cette lecture vous en doutez toujours – http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=LEGITEXT000005629658  – c’est que vous êtes de mauvaise foi et c’est votre droit. Mais ne vous abritez plus jamais derrière un rempart de l’antisémitisme bidon en manipulation. Les 800€ incluent-ils ou non les quelques 545€ mensuels revalorisables et exempts d’impôt au titre de la « shoah business », qui n’est pas une aide sociale mais mémorielle et surtout sectorielle).

Si vous êtes juifs vous avez me taxer d’anti…. vous, alors que je n’ai absolument rien contre vous (même pas une rancœur de ce que vous m’avez séparé de vous par le biais de votre « shoah business » de Juillet 2000, qui fait que ma souffrance est dévalorisée et inexistante alors que la votre…. est monétisée La votre ainsi que celle de vos cousins américains indemnisés avec l’argent des Français depuis 2015). Je ne vous reproche que votre égoïsme qui a donné lieu au décret Jospin. Vous êtes le seul peuple juif de la terre, mais vous n’êtes pas la seule catégorie de « Pupilles de la Nation » à avoir souffert de l’Absence de leur parent. Alors arrêter de considérer que dire cette vérité vérifiable est un quelconque antisémitisme. Vous pouvez interdire tout antisémitisme avéré, mais vous ne pourrez jamais museler la vérité de l’énonciation de faits véridiques, fussent-ils malheureusement à votre encontre… Au nom de quoi devrais-je me taire? Parce que cette vérité vous dérange?
Si vous niez la discrimination (certains chez vous le font derrière la palissade de mon « antisémitisme » qu’ils me collent), ne vous étonnez pas que certains goys nient (je n’en fais pas encore partie et ne risque pas d’y appartenir. A mon âge je n’en ai guère plus le temps je travaille à mon accès au paradis avec ou 100 vierges) votre génocide, dont il s’avère que certains en aient usurpé les « avantages », au titre de « shoah business plus ». Prenez garde qu’à trop vous barricader de cet antisémitisme, vous ne le fassiez devenir génération spontanée…. A trop crier au loup disait déjà un de vos amis qui lui s’y connaissait en fabliaux, lui….. ! La suite en bons Français, vous la connaissez
Je ne m’oppose qu’à vos ambitions de mainmise sur le pays. De même que je m’oppose à celle des catho-strophique ou des potes alla-vlesch les belges comprendront et certains Français évolués aussi. Oui il en est) lorsque leurs actes et intentions dépassent la sphère de la bienséance et bonne vie en commun.
Si vous n’êtes pas juifs, vous comprendrez peut-être un peu mieux le pourquoi de ces « actions » menées par la crif et ses séides pour « mâter » le pays et le ranger sous la seule bannière de jéhovah…. (comme d’autres d’allah, alors que l’on a déjà du mal avec notre J.C)
Avec l’opération Knoll vous avez démontré la nuisance que représente la politisation juive de la vie politique Française, par le crif au nom du peuple en diaspora et transformé le peuple chrétien ou athée en ressortissants de la dhimmitude que vous leur accordez (en acceptant le prix de cette dhimmitude depuis Juillet 2000). Mes propos vous choquent? Ce sont vos actes et prises de position qui me choquent et choquent une grande partie de l’opinion publique. la preuve la procession en marche blanche qui a réuni 30 000 pèlerins -selon la police et un million selon les syndicats (au fait on n’a pas vu de drapeaux de la CGT) dont une bonne partie était de votre chapelle obédience.
La France ne s laissera jamais israélisée et ne deviendra colonie d’occupation. Elle l’a démontré en 39/45 et elle sera encore capable de le démontrer si une quelconque tentative d’occupation se présente. Donc arrêtez de vouloir régenter le pays à vos vues… Si tel était votre désir, il serait temps de faire un choix définitif Français à part entière ou juif à part entière. Si la vie Française ne vous convient pas ou plus, vous avez le droit de faire votre alya, israël et jahwé ont un besoin urgent de ce retour pour précipiter le retour du messie (souvenez vous que ce dernier reviendra quand plus aucun membre de la communauté ne sera en esclavage ailleurs qu’en son pays d’origine).
Mais si vous voulez rester en France, alors faites comme vos demi-frères en allah, respectez les lois du pays accueillant et la paix sera sur nous tous, vous, nous et eux. Bonne Pessah

avant d’en finir : https://www.facebook.com/groups/1423694120976565/permalink/1915168838495755/

https://www.nouvelobs.com/faits-divers/20180329.OBS4364/antisemitisme-les-3-lecons-de-la-marche-blanche-pour-mireille-knoll.html

 

*****

….. deux ou trois doigts de « French Touch électorale »? Allez un dernier, sur le pouce pour la route! Cliquer ci-dessous les liens en orangé, dans, « … et pendant ce temps…. », les liens idoines en « French » quelque chose!
******

FIN de la une DU JOUR

Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français », et que depuis environ 1592…… Avant?

Rappel  (pour d’éventuels mauvais coucheurs, autoproclamés « chasseurs à prime de plagiats » de leur soit disant intellectualité, même si copy-ratée d’autrui. Un copyright ajouté sur quelque chose de récupéré n’est pas acte de propriété – cf jugement de référé en date du 20 Février 2018 – TGI de Paris. Heureusement ces autoproclamés sont plus que minoritaires. précisions adressées à la demande) : au coeur des articles, les éléments écrits en bleu (ou noir) et verticaux sont de keg, ce sont des commentaires (genre explication de texte ou notes personnelles ou d’autrui) et en final la conclusion est en noir vertical..

******

Et pendant ce temps……

Cliquer sur des liens (orangés et sans radars), c’est surprise-party pris (et prix libre)! :

En ouvrant les trois documents, ci joints relatifs à

Découvrez-y la si fameuse « French Touch électorale »….., en sous marins!

 

*****

« L’héritage crucifié »

Message d’outre-tombe

11 Novembre 2005

héritage en croix (je sais)
On a festoyé un centenaire, il paraît…….. : https://wp.me/p4Im0Q-2ag  (c’est long pour 100 ans – le texte – normal). En étiez-vous ce 11/11/2017 et à quel titre réel et vrai?
La France méprisante vis à vis de ses « Pupilles de la Nation inconnus ». Surtout ne ravivez pas la flamme du mépris. Ils ont déjà eu leur lot jusqu’au dégoût, à la fin de leur vie….. https://wp.me/p4Im0Q-2az . C’est de l’eugénisme d’état à l’étal brut.
*****
Mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011 .
*****

 

Souvenez-vous, les plus grandes saloperies sont au JO en Juillet et Août, lorsque les Français sont, non dans la rue mais, sur le sable, avant que d’être sur la paille…. Le pouvoir se décide sur le sable des arènes (quelle corrida), Panem et circenses ……

Dont  (cliquer sur chacun des items, ci-dessous, pour accéder aux tableaux d’analyse, sous Word, c’est gratuit et cela peut rapporter gros, en connaissance) :

Quand on fait ses commissions il ne faut pas oublier que la cash-bas héla le pékin

petite commission des grosses présidentielles législativisées

*****

A l’attention très particulière de la liberté d’expression, voir:

« Il se passerait toujours quelque chose aux galeries Lafayette » d’Orléans …. : http://wp.me/p4Im0Q-1
Publicités