-

manipulation

La fictivité réelle au service de la France servirait-elle les intérêts personnels de Mr Pénélope Fictif, bien réel, non licenciable-limogeable par immunité! (by keg – 08/02/2017)

Publié le Mis à jour le

Le choix du jour : «élection fictive» ou  «tirage au sort réel»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

Dernière nouvelle : Aulnay-sous-Bois : Théo et son maillot de l’Inter invités à Milan (lot de consolation pour un fondement défoncé par un gourdin, par accident de trajectoire. Qu’aurait été son prix attribué pour un éventuel coma avancé-retardé?)

je ne voterai pas pour mes bourreaux. La révolte d’un « pupille de la Nation non juif », trop con pour apprécier le bonheur promis par des-put-a-tifs (ne parlons pas des chauves)   (en abrégé : http://wp.me/p4Im0Q-1sO)

Français quand vous saurez……que :

En fictivité, tout devient relatif, même ce qui semblerait ne pas l’être… (c’est le néant, quoi)

….. et avec un peu de recul….

La relativité en politique est elle aussi fictive. Sous le signe de la fictivité, on va bientôt cesser d’exister…. des emplois fictifs, des salaires fictifs, des indemnités fictives, des candidats fictifs, une campagne fictive, un président fictif, un pays fictif, une union fictive, une planète fictive, un humain fictif… Alors ,ne parlons pas de dieu qui erst la fictivité par excellence…..!

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

45.000 euros d’indemnités de licenciement, cumul… L’affaire Penelope Fillon continue

Résultat de recherche d'images pour "licenciement des dieux"

Alors que les enquêteurs n’ont trouvé « aucun indice matériel du travail de Pénélope Fillon », elle aurait touché des indemnités de licenciement, révèle cette semaine « Le Canard enchaîné ».

 

L’affaire Penelope est loin d’être terminée, n’en déplaise à François Fillon. « Le Canard enchaîné », déjà à l’origine des révélations sur les sommes perçues par l’épouse du candidat de la droite comme assistante parlementaire, un emploi présumé fictif, publie cette semaine de nouvelles informations. Dans son édition à paraître mercredi 8 février, l’hebdomadaire indique que l’épouse du candidat de la droite aurait perçu au total 45.000 euros d’indemnités de licenciement payées par l’Assemblée nationale. 

Elle a perçu en août 2002 « 16.000 euros d’indemnités, soit l’équivalent de cinq mois de salaire », alors qu’elle avait retrouvé un mois plus tôt un emploi auprès du suppléant de François Fillon, Marc Joulaud, selon l’hebdomadaire satirique. Elle aurait également perçu, en novembre 2013, « 29.000 euros de primes » au terme de son « dernier contrat ».

Des montants très élevés, a réagi Eric Rocheblave, avocat spécialiste en droit du travail.

Des sommes d’autant plus surprenantes que, toujours selon « Le Canard enchaîné », les enquêteurs n’ont trouvé « aucun indice matériel » du travail de Penelope Fillon…

« Le Canard » s’intéresse aussi à sa fille, Marie. L’hebdomadaire s’étonne qu’à partir de janvier 2006, elle soit parvenue à concilier ses études à l’Ecole de formation du barreau (EFB), un stage d’avocate (payé 11.035 euros brut par an), et un travail d’assistante parlementaire rémunéré 57.084 euros brut pour quinze mois…

Salaires de Penelope : ce que ne disent pas les chiffres publiés par Fillon

L’hebdomadaire satirique n’est pas le seul à faire de nouvelles révélations sur cette affaire qui empoisonne la campagne du candidat depuis maintenant deux semaines. « Le Parisien » avance de son côté que Penelope Fillon a exercé pendant près d’un an et demi deux emplois à temps plein. 

« Lors de son audition devant les policiers, François Fillon a reconnu que son épouse était employée à la Revue des deux mondes, entre mai 2012 et décembre 2013, écrit le journal. Or, presque à la même période, de juillet 2012 à novembre 2013, elle disposait d’un autre contrat, étant cette fois collaboratrice de son mari à l’Assemblée. » (puisque l’on n’interdit pas les cumuls de mandats-emplois des politicards, pourquoi l’interdirait-on pour des civils ? Il faut savoir, selon transparency.org, que 67% des parlementaires, ont des activités annexes, sans tenir compte des mandats politiques cumulés pour un total de 1985 activités – soit 3,22 par actif – générant 20 millions de revenus annuels supplémentaires autres que politicards)

Depuis Troyes, où il était mardi en déplacement aux côtés de François Baroin, François Fillon a dénoncé « les mensonges du Canard enchaîné » :

« Les éléments publiés ce (mardi) soir dans l’édition du Canard Enchaîné datée du 8 février ne sauraient en rien constituer une information nouvelle et comportent des erreurs manifestes », a-t-il  fait savoir dans un communiqué.

Ces nouvelles révélations mettent une fois encore à mal la défense de François Fillon, qui ne cesse de répéter que son épouse a bien assuré des « tâches simples mais essentielles » à ses côtés, alors que le « Canard » évoque depuis le début de l’affaire un emploi fictif. La semaine passée, l’hebdomadaire avait révélé que l’épouse de François Fillon avait touché 900.000 euros brut comme collaboratrice parlementaire et à « la Revue des deux mondes ».

Ces révélations interviennent surtout quelques heures seulement après que l’ancien Premier ministre a lancé, lundi 6 février, une contre-offensive médiatique. Face à plus de 200 journalistes, le candidat a martelé lors d’une conférence de presse à son QG de campagne qu’il n’avait pas enfreint la loi, et balayé d’un revers de main toute idée de retrait. Il a prévu de publier, mercredi, « une lettre aux Français » dans la presse régionale.

 

Mais il faut préciser ce sont des indemnités fictives  pour un licenciement fictif. De là à dire que Monsieur Pénélope est fictif    ! Allons nous faire un vote fictif en Mai? Irons nous jusque là dans la réalité! L’histoire retiendra la tentative d’un candidat fictif, à un poste de président fictif.Après le président normal, aurons nous le président fictif?

Preuve que la politique n’est que fictivité et jeu de batelage. On est en plein dedans…..

A noter qu’en dehors des chambres, les parlementaires se classent à

  • 48% d’actifs -actifs (rémunérés pour 20 millions d’euros, pour 1559 activités, soit 12 443€ par activité et 12 443 par actif-actif
  • 19% d’actifs – bénévoles (effectuant 2,42 activités non rémunérées, en moyenne)
  • 33% d’actifs-chômeurs….

Le plus rémunéré hors mandats politicards percevrait 920 000€…..annuel  presque le montant de Pénélope, mais pour elle c’est une fois

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/presidentielle-2017/20170207.OBS4977/45-000-euros-d-indemnites-de-licenciement-cumul-l-affaire-penelop-fillon-continue.html

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….
——
« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:
GrosMots kegiens Février2016

****

 

 

 

****

 

Ce qui est lamentable dans l’affaire Fillon  –  Pour un retour du pragmatisme

François Fillon Penelope Gate Campagnes présidentielles emplois fictifs

Une du Canard Enchaîné du 1er février 2017. (Sipa : AP22008406_000002)

Je ne suis pas particulièrement tendre envers François Fillon s’agissant de son projet. Notamment, j’ai sévèrement critiqué son approche floue et peu ambitieuse de la réforme de nos retraites par répartition. Mais la mise à mort médiatique, avec la complicité de membres de l’institution judiciaire, de ce candidat à la présidence de la République, est un signe trop éloquent de l’abaissement actuel du niveau de la réflexion et de l’action politique pour qu’il soit concevable de ne pas réagir.

La vérité sur le Penelope Gate

On reproche à François Fillon d’avoir rémunéré son épouse en tant qu’assistante parlementaire, de l’avoir fait rémunérer par son suppléant quand il était ministre, et d’avoir bénéficié de la rémunération apparemment sans rapport avec son travail qu’elle a obtenue à la Revue des deux mondes. Concernant le premier point, il semble que, antérieurement à 2012, les sommes non utilisées du crédit ouvert à chaque député par l’Assemblée nationale dans le but de rémunérer éventuellement des assistants parlementaires étaient versées au député : si cela est exact, le ménage Fillon n’a rien reçu de plus, Madame ayant simplement perçu des sommes qui, sans son embauche comme assistante parlementaire, auraient abouti sur le compte en banque de son époux. Son seul avantage serait d’avoir ainsi acquis des droits à pension, ce qui en bonne justice n’est pas anormal pour une mère de famille, femme d’un homme politique sans cesse sur la brèche, qui s’est fixé comme objectif d’épauler son mari en étant disponible au maximum.

Les deux autres rémunérations relèvent d’une analyse différente, pour laquelle nous n’avons pas toutes les données. Il est possible que Pénélope Fillon ait effectivement continué à traiter le courrier adressé localement au ministre ou Premier ministre. Il est possible en sens inverse que cet argent ait fourni des ressources au ménage sans travail véritable de sa part. Quant à la Revue des deux mondes, y a-t-elle exercé une fonction de relations publiques bien payée, ou était-ce une subvention déguisée à l’action politique de son mari ? Impossible de répondre à ces questions sans une enquête sérieuse.

Revenir aux vrais enjeux

Dans ces conditions, raisonnons comme si le dit ménage avait arrondi son budget de façon légalement discutable, et tant qu’à faire supposons même que cela concerne tout ce qui lui a été reproché et que la somme incriminée atteigne 2 M€, nettement plus que tout ce qui a été envisagé par les accusateurs de François Fillon : serait-ce une raison pour priver la France d’un candidat que des millions de Français (relativisons :  1,9 millions sur 45 au premier tour est loin d’être le choix des Français. C’est tout au plus le choix des droitiers, parce que les gauchers….  Il faut se souvenir que le second tour n’est que « arrangements » entre crapules et fait l’objet de marchandages. Ce qui compte c’est l’impact réel, au 1er tour, des idées d’un candidat réel ou fictif, auprès de ceux qui lui seront assujettis au nom d’une minorité. à 4,14% des Français-électeurs, peut-on affirmer qu’il est l’un des meilleurs….ou des moins mauvais, dans un vote utilisant largement le toutsaufisme. Combien ont voté pour lui pour éviter les non émules de de Gaulle? ) ont estimé être l’un des meilleurs, ou des moins mauvais ? Puisque tout tourne autour du fric, rappelons que l’organisation de la primaire au terme de laquelle François Fillon a été désigné candidat de la droite a coûté beaucoup plus cher que ces deux malheureux millions. Les responsables du lynchage juridico-médiatique, si leur action remet en question le résultat de cette primaire, auront donc volé au peuple français beaucoup plus que leur victime !

Regardons maintenant les vrais enjeux. Quand le patron d’une société du CAC 40 se fait augmenter ses émoluments de 200 000 euros par an, ce qui est pour lui une vétille ne correspondant à aucun supplément de travail vérifiable, comment raisonnent les actionnaires ? Ils se disent « voilà un homme dont les décisions ont des conséquences qui se chiffrent en dizaines ou centaines de millions d’euros, et en milliers d’emplois, qu’est-ce que ça peut bien faire de lui donner en dix ans deux millions d’euros supplémentaires ? Certes, nous admirerions qu’il soit désintéressé, mais enfin ce n’est pas cela le vrai problème, nous avons besoin d’un manager de haut vol, pas d’un petit frère des pauvres. ». (le problème c’est que certains s’augmentent alors que les résultats sont en berne et en baisse!)

Imagine-t-on Richelieu mis en examen ?

Il en va de même pour la France. Sully, Mazarin, Richelieu, Colbert, se sont enrichis sur le dos du contribuable. Mais quelle importance si, en contrepartie, ils ont mille fois plus enrichi le peuple de France ? Un Président de la République n’est pas un Pape. On ne le choisit pas parce qu’il est vertueux, mais parce qu’il saura défendre les intérêts de notre patrie face à des personnages aussi puissants et rusés que Trump ou Poutine ou Xi Jinping ou le Premier ministre indien Narendra Modi. (il est vrai que Monsieur fictif Pénélope ait eu une stature à pouvoir s’opposer à Sarkozy qui était le plus tendre de la brochette énumérée…. Vous en souvient-il. Sa seule action de « force fut son décret « ultima ratio » – https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270   (paru en Juillet 2011 – en pleines vacances! La dragée passe beaucoup mieux, et sans vaseline pour le 7,62 en pruneau et non le 49-3, en répression parlementaire). Alors, ne tombons pas tête baissée dans le filet tendu par des hypocrites qui se font passer pour des aficionados de la vertu alors que leur objectif est uniquement d’empêcher le déroulement d’un processus démocratique !

À cet égard, la réaction de nombreux Français, à en croire les sondages, et celle de nombreux « amis » de Fillon, à en croire les média, est inquiétante. Ils n’ont, pour les premiers, pas d’échelle des valeurs et des enjeux, ni de sens critique à l’égard des manipulations médiatiques. Quant aux seconds, ils n’ont pas le moindre sens stratégique : au lieu de faire bloc autour de leur leader, ils s’éparpillent comme une volée de moineaux effarouchés. Pauvre France !

 

Mais que représentent, sans « affaires », 4,14% de tout l’électorat. Où est le rassemblement sur un programme réel. Apparemment le rassemblement pour lui ou un autre ne sera qu’un rassemblement sur un programme qui quoi qu’il advienne ne sera que fictif, c’est comme cela depuis plus de 40 ans. Un programme de mots, non suivi des actes correspondants, n’est effectivement que fictif. Par contre la rémunération est elle bien réelle. Et si on créait une monnaie de singe fictive à usage exclusif des politicards, ce serait le sel-politicard, monnaie qui n’aurait cours qu’entre eux qui nous bercent de fictivités.

Fillon comme Hamon ont d’ailleurs deux fictivités :

  • celle pour sortir des primaires
  • celle pour sortir de la présidentielle

La première à peine sortie des urnes se modifie au grè des arrangements entre coquins qu’est le lupanar des partis. M%ais qui est cocu dans l’affaire? Simplement les électeurs qui ont cru à la première mouture et qui de plus l’ont soutenue?. C’est aussi un électorat fictif

A ce rythme, on va donc conclure que la France n’est que fictive et virtuelle. Fillon sera donc le président de la fictivité! Après un président ordinaire, un président fictif, une I-conne, quoi.

Quand on voit ce qu’a donné un programme normal…. A t-on à craindre du suivant?

 

http://www.causeur.fr/francois-fillon-penelope-fillon-penelope-gate-elections-presidentielles-emplois-fictif-42540.html

 

*****

 

Les dessous de l’affaire Fillon : l’auteur du piège identifié

Les dessous de l’affaire Fillon : l’auteur du piège identifié

La Promo de l’ENA de Macron derrière l’affaire Fillon!!!

Quelques instants de réflexion sur le sujet qui est sous les feux de la rampe et sur lequel je vous fait part de mes réflexions.

Pour commencer je ne m’arrête pas sur le bien-fondé des faits qui sont reprochés aux époux FILLON et laisse le soin à la justice de trancher. N’oublions pas que nous sommes dans un pays où la présomption d’innocence prévaut. Ceci ne veut pas dire que je sois d’accord avec les pratiques qui ont été utilisées et le sont toujours par un grand nombre de nos responsables politiques. Il y a là matière à réforme bien évidemment.

En revanche, à ce stade, la manœuvre politique qui est à l’origine de l’avalanche de calomnies m’interpelle beaucoup plus. Si l’on veut bien prendre le temps du discernement il convient de se demander à qui profite le plus cette affaire ? A l’évidence Emmanuel MACRON, candidat à l’élection présidentielle qui n’a toujours pas clarifié son projet, m’apparaît en être le principal bénéficiaire !

En effet la gauche étant hors-jeu, il ne reste que François FILLON comme adversaire pour passer le 1er tour. Alors comment faire pour le discréditer : employer les bonnes vieilles méthodes et jeter l’opprobre.

En l’occurrence il faut noter que le « dossier » émane du Ministère des Finances et a été remis au Canard Enchaîné par Gaspard GANTZER, grand ami d’Emmanuel MACRON (même Promotion à l’ENA) auquel il doit son poste à l’Elysée. Entre amis, on se doit des services et des renvois d’ascenseurs.

Voici le circuit du dossier :

1) Thomas CAZENAVE (ENA, Promotion République, ex Directeur de Cabinet d’Emmanuel MACRON, et nouveau Secrétaire Général Adjoint de l’Elysée, en remplacement de Boris VALLAUD, mari de Najat VALLAUD-BELKACEM) a remis les documents à François HOLLANDE en guise d’allégeance au Souverain.

2) HOLLANDE a transmis ce « dossier » à GANTZER en lui disant simplement « Faites en bon usage »

3) GANTZER est un grand ami d’Emmanuel MACRON, ils sont de la même Promotion à l’ENA -Promotion SENGHOR. Il est également un proche de Dominique STRAUSS-KAHN. (NDRL : DSK est un habitué des documents fuités compromettants. On se rappelle la fameuse cassette Mery qui a atterri chez lui après le « suicide » de ce dernier, et qui a durablement secoué la France)

4) Le Mardi 9 Janvier, Gaspard GANTZER a rencontré Michel GAILLARD, directeur de la Rédaction du Canard Enchaîné (et ami de longue date de François HOLLANDE) pour lui remettre les éléments.

ET DEPUIS LA MACHINE EST EN MARCHE.

Problème, mais de taille : il n’y a rien d’illégal dans le dossier.

Madame FILLON a été collaboratrice parlementaire de son mari, ce qui est tout à fait légal (dans la mesure où elle a effectivement travaillé et que son revenu d’attaché parlementaire soit identique à celui de ses collègues. Ses indemnités de « licenciements » sont elles fictives ou réelles) . De plus, les revenus ont été déclarés aux Impôts.

Mais il suffit de jeter en pâture à la presse des informations pour salir et que le bon peuple s’en délecte(Pourquoi s’en délecte t-il? C’est à croire que l’on ne lui donne rien de bien positif en pâture. Et donc à qui la faute, si ce n’est aux politicards qui se contrefoutent des électeurs. Ce qui compte pour eux c’est le pouvoir et si possible le leur…. C’est donc le retour normal de manivelle….)
Nul doute que les médias concentrent à leur manière leurs feux sur cette affaire qui vise un candidat de la droite (ennemi juré de plus de 90% des professionnels de la presse, de la télé et de la radio) et  dope l’audimat et les ventes.

On ne peut que s’étonner de l’ampleur de cet acharnement médiatique très ciblé qui vise en réalité à éliminer un candidat sans passer par le verdict des urnes !

VOILA UN VRAI ET GRAVE SUJET.

Qui dénoncera cette néo dictature et les valets de ce microcosme post « soixante-huitard » plus conservateurs que les conservateurs qu’ils dénoncent!

A ce jour Madame Eliane HOULETTE, Procureur du Parquet National Financier, s’est saisie très rapidement (comme par hasard) du « dossier ». Rappelons que Madame HOULETTE, (sympathisante Socialiste avérée) a été nommée par François HOLLANDE lui-même sur les recommandations de Christiane TAUBIRA. Le Parquet National Financier étant maître de son agenda, nul doute que le « dossier » va trainer longtemps.

Pour sa part François FILLON, par les mains d’un Avocat, Maître Antonin LEVY, a remis au Parquet National Financier toutes les preuves de la véracité du travail de Madame FILLON.

En attendant les vrais sujets sur lesquels les français doivent s’interroger pour choisir quel projet sera le plus à même de redresser (ne demandez pas aux Français de redresser le pays. Ce n’est pas leur rôle, Écoutez les pour répondre, effectivement, à leurs aspirations et non aux vôtres). notre pays ne sont plus abordés. Cherchez l’erreur.

 

Faut-il interdire aux anciens des grandes écoles (ENA, Polytechnique, Centrale, HEC EDEC, ANPE,Pôle Emploi…. ) de postuler en politique…. Laissons les faire ce pour quoi ils sont formés. Cela évitera les « amicales-solidaires » avec renvoi d’ascenseur et d’assistanat (et pas toujours parlementaires) en entre gens!

On a connu les efficacités d’une précédent promotion de l’ENA….

Perut-on reprocher, si c’est effectivement ce qui se passe, d’utiliser les armes que ses prédécesseurs? La politique est devenue tellement pourrie qu’elle va tomber d’elle-même, comme un fruit inconsommable. On va dire, c’est de bonne guerre!

 

http://reseauinternational.net/les-dessous-de-laffaire-fillon-lauteur-du-piege-identifie/

 

***

 

La grande manipulation

 Résultat de recherche d'images pour "manipulation"
 

La question n’est pas de savoir ce que François Fillon a fait ou n’a pas fait.


François Fillon est, depuis le second tour des primaires de la droite et du centre, le candidat choisi par une très grande majorité d’électeurs (4,14% de l’ensemble des électeurs, ceux qui vont être appelés à donner leur confiance, sera-ce fictivement?). Sa victoire n’a pas été le fruit du hasard. Son diagnostic sur l’état de la France a été jugé le plus lucide (par qui?)et les remèdes proposés les plus efficaces afin de redresser le pays.

Le problème réside dans l’opposition systématique du microcosme qui détient la réalité du pouvoir dans notre pays, c’est-à-dire la capacité de manipuler l’opinion en raison de son poids dans les médias : ceux qui pensent que la France est rance, la famille haïssable, et que la liberté est synonyme de transgression. Le gauchisme mondain est un résidu des années 1960.

La question n’est pas de savoir ce que François Fillon a fait ou n’a pas fait.

Les questions que le battage médiatique centré sur Penelope Fillon empêche de poser sont beaucoup plus cruciales. Pourquoi lui, alors que ce cas n’a rien d’exceptionnel ? Tout se passe comme si l’information montée en épingle était tombée au moment où la droite n’avait plus vraiment d’autre recours, juste à temps pour déstabiliser le candidat favori, mais trop tard pour qu’on puisse en changer.

Le journaliste du Monde n’est autre que l’un de ceux qui ont publié un ouvrage nourri par les confidences déplacées et irresponsables du président de la République. La publication de ce livre avait paru être déterminante dans le rejet de François Hollande par ses proches eux-mêmes, dans la décision de Manuel Valls de se présenter, et finalement dans le retrait du locataire de l’Élysée. On peut, aujourd’hui, s’interroger sur la réalité du scénario. Et si François Hollande avait décidé lucidement de ne pas se présenter en raison de la certitude de la défaite (celle accordée par le peuple ou celle émanant du peuple de gauche?)? Et si la publication apparemment inopportune d’un livre rédigé par deux journalistes suffisamment proches de lui pour qu’il les invite à l’Élysée régulièrement et aille même à leur domicile était, au contraire, voulue par l’intéressé afin de déclencher le processus de renonciation ?

La candidature d’un social-libertaire, Macron, très proche de François Hollande, le choix de l’impossible Hamon par le PS et la campagne acharnée contre François Fillon, mobilisant la justice et la presse, s’agenceraient dans une opération de manipulation quasi géniale qui permettrait à la gauche de se maintenir au pouvoir après le mandat le plus lamentable de la Ve République. Compte tenu de la déliquescence de nos institutions, cette hypothèse d’une opération aux antipodes de la démocratie, fondée sur un extraordinaire mépris du peuple, n’est pas à écarter. L’important est, aujourd’hui, d’y résister.

 

Quel que soit le scénario, une seule réponse possible : ppl-citoyenne-keg

Revoter pour des « Charlie », c’est conduire les « sous-charlie » (nous, le Peuple) vers des abattoirs pire que des chambres à gaz-crématoriées, ritualisés politicards C’est quand le génocide du peuple Français du vivre ensemble ou du vivre séparément.

Que choisir, le « non-choix » ou le « tirage au sort ». Avec le second on évite toute dérive et toute magouille. Il n’y a plus de manipulation, possible et dès lors plus besoin de campagnes crapuleuses

 

http://www.bvoltaire.fr/christianvanneste/la-grande-manipulation,312251

 

*****

 

L’attaque au Carrousel du Louvre de vendredi dernier visant des militaires de l’opération Sentinelle a permis au gouvernement de réaffirmer l’utilité de cette dernière. Pour le général Vincent Desportes, le constat est différent. Il estime que les forces armées sont utilisées à mauvais escient, entraînant une inefficacité des forces engagées dans cette opération.

Vincent Desportes est un ancien général de division de l’armée de terre. Ingénieur, docteur en histoire et professeur à Sciences Po, il désavoue aujourd’hui l’opération Sentinelle, et ce, malgré l’attaque du Carrousel du Louvre, lors de laquelle quatre militaires ont riposté et neutralisé l’assaillant. 

“L’opération Sentinelle a probablement une efficacité, mais elle est simplement d’ordre psychologique. Rien ne prouve aujourd’hui qu’elle ait empêché le moindre attentat, sinon on le saurait, sinon on l’aurait dit. Au contraire, tout montre que Sentinelle, qui a été déclenchée juste après les attentats de Charlie Hebdo en janvier 2015, n’a empêché aucun des grands attentats qui ont eu lieu en France, et en particulier ceux du 13 novembre et de Nice.

Les faits ne sont pas très favorables, voire pas du tout. Le problème de l’opération Sentinelle, c’est qu’elle indique bien, par la présence des militaires, les lieux où il ne vaut mieux pas conduire d’attaque parce qu’il y sont présents. En revanche, elle indique parfaitement à qui veut s’en prendre aux militaires, et c’est ce qui s’est passé au Louvre, les endroits où on peut aller les attaquer.

Le bilan me semble donc plutôt négatif, puisqu’on sait que cette opération pèse d’un poids très lourd sur la capacité des armées. L’armée de terre en particulier est la première concernée. C’est également une gabegie, parce que la formation des soldats coûte très cher, alors qu’on leur apprend à faire un métier qui n’est pas le leur. On est bien dans une dépense budgétaire et capacitaire qui n’est payée par rien en retour.

“La présence des militaires risque de se banaliser”

L’opération Sentinelle a quand même un effet psychologique. D’abord, cela laisse croire à la population française que le gouvernement a sérieusement pris le problème du terrorisme en main. Ensuite, elle provoque un autre effet psychologique, qui est celui de rassurer la population. Mais en même temps, ça l’inquiète, ce qui est peut-être positif parce que les gens restent sur leurs gardes. Ils se disent ‘s’il y a des soldats, c’est que c’est dangereux’, et ils sont peut-être un peu moins indifférents qu’avant. Ceci dit, plus cette opération va durer, plus ils s’habitueront à voir des militaires à tous les coins de rue et devant toutes les gares. Leur présence risque de se banaliser (et on ne sait jamais, à l’avance ce qui peut arriver! En 1930, c’était identique, en Allemagne…. .. On connaît la suite)

En revanche, je pense qu’il est normal que l’armée de terre participe à la protection du territoire national et à la sécurité des populations. Mais il faut qu’elle le fasse comme elle sait le faire: on pourrait très bien avoir des forces dédiées à la protection du territoire national, avec deux ou trois réservoirs de forces positionnés en France, prêts à réagir très rapidement. L’armée serait prête à intervenir en cas de massacre de masse et elle le ferait efficacement avec tous ses moyens concentrés (hélicoptères, radio logistique…). Tout ce qu’elle ne peut pas faire aujourd’hui puisque les moyens sont totalement dispersés.

 

Les biffins seraient plus efficaces, que des ballades nonchalantes (on a l’impression qu’ils tuent leur ennui, à défaut et en attendant de se faire tuer….!) avec l’ami bidasse, en nettoyant les casbah de banlieues de non droit. Donnez pouvoir à l’armée de faire le nettoyage, donnez lui carte blanche, pour un mandat de 6 mois, et vous verrez qu’il n’y aura plus nécessité d’aucun plan d’urgence… Qu’est un plan d’urgence qui dure 18 mois, ce n’est plus un plan d’urgence. la preuve on est restés désarmés avant et après le Bataclan et Nice (pour ne parler que des tueries de masse…), impossible et incapables de monter du moindre cran. On a brûlé toutes nos cartouches en un seule fois et dans une « guerre », c’est dangereux d’être ainsi désarmé dans la durée….d’une guerre déclarée-non déclarée

 

http://free.niooz.fr/s/free/pour-le-general-vincent-desportes-loperation-sentinelle-fait-du-mal-aux-armees-15069183.shtml

 

*****

 

Les présidentielles, comme si vous y étiez et quoique l’on en dise ou pas :

  1. E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un cap’tain défunt et défaut) : vrp-fillon-f-ump (ses premiers maux) et http://wp.me/p4Im0Q-1nR (ses derniers mots, incapable…..s)
  2. La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés » (pour Peuple dépité)
  3. « Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) – http://wp.me/p4Im0Q-141

en savoir plus, beaucoup plus :il-etait-une-fois-2017

La guerre des vieux jeunes premiers (en finale de lutte) :

  1. Fillon fillon-putatif   et fiche-transparency-fillon
  2. Valls – valls-putatif    Exit Valls, place à Hamon…. il va nous faire le coup de tous-en-Khamon

Bientôt il ne va plus rester que Hamon (mais restera t-il vraiment s’il est le seul à oser….?)! Faut-il, dès lors voter s’il est le seul compétiteur? – 14 – Patrimoine 2014 – Benoit Hamon

 

…..

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

….

FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?
Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

  • Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –  13/12/2016   160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom. Cazeneuve promu premier ministre a devancé l’avenir en faisant voter, au 13/12/2016, une prolongation anticipée, de 3 mois supplémentaires jusqu’au 15/06/2017 (entre les deux tours des législatives et sans possibilité de modifier quoique ce soit et pour qui que ce soit)
  • Dernière nouvelle. Le pouvoir s’affole et n’attend pas l’échéance programmée du 26/01/2016. Cazeneuve, à peine promu 1er ministre, fait voter . Quelle fin de mandat pitoyable…. avec un état en urgence d’impossibilité à se réformer… et demain ne s’annonce guère mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011

…..

L’état en son urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi 13, réputé jour de chance… Pour qui?) au :

(partie visible de l’ice-berg appelée à disparaître, dès la levée de l’embargo liberticide, à usage, exclusif, des seules libertés des citoyens et non  des terroristes…qui s’en battent l’œil La preuve par Nice.)

État d’urgence ordinaire et « normale » : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant! Prolongation, avant la date de fin, et à nouveau pour 6 mois jusqu’à l’installation du nouveau pouvoir (Acte 1 de Cazeneuve, nouveau premier ministre….)

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé
L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)
 Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)
un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)
Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout (et pas seulement la nuit). Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)
Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!
Il est vrai que c’est tellement banal qu’un état d’urgence…..
  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils oserons nous demander (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état c’est l’état d’urgence. L’urgence du peuple c’est de virer tous les urgentistes…..  2 Programmes diamétralement opposés)

……

De la constitution et de l’état d’urgence abusif :

Article 21 Préambule de la constitution :
    • « Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »
  • (En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple! et non les ersatz du pouvoir
en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

…..

  • En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!
Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..
Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

 …. au 15/07/2017 – et Valls corollaire du 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force…..

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences