-

manipulation

La nouvelle religion, selon chaque spire, de nos vies « to byte or not to byte ». Chaque jour remettez vous en cause, pour résister aux führeurs létaux d’usure…. (unedekeg@27/03/2018)

Publié le Mis à jour le

choix du jour : «to byte » ou « not to byte»
 
dicton du jour :  « le soleil en mars donne des rhumes tenaces »
 *****
pour la seule beauté du pont…..
Oligarchie
*****

Françai(se)s quand vous saurez……que :

Vous avez le droit d’être esclave. Vous avez le devoir de résister. A vous de choisir la facilité imbécile ou le courage d’oser être vous même. Je reconnais que ce n’est pas facile.

et avec un peu de recul….

Vous avez le droit de résister. Vous avez le choix de capituler. Même en dictature, vous pouvez toujours faire un choix, y adhérer pleinement ou faire semblant ou résister complétement. Certes le choix n’est pas aisé ; être parmi les 40 millions de collabo ou être minimaliste maquisards. Les héros sont à la longue fatigués d’un pouvoir absurde (qui oubli ce qu’il a encensé. Il en sera de même pour le colonel de gendarmerie à Carcassonne. On en reparlera!)

 
*****
pensez à cliquer sur les liens qui apparaissent en orangé, vous découvrirez des tableaux pouvant vous intéresser….. à divers titres et degrés

*****

se souvenir :

  • Macron aux Indiens: « Ne respectez jamais les règles ». Suivez ses ordonnances, les exemples à suivre, en tous domaines viennent du sommet des pyramides…. Qu’attendez vous pour obéir à cette ordonnance à dose homme et aux pathiques….
  • S’il est possible d’exploiter un esclave un certain temps il finira inévitablement par se rebeller. Pour être en mesure de l’exploiter tout le temps, il doit ignorer sa condition d’esclave. (donne lui un poisson, de temps en temps, mais, surtout, ne lui apprend pas à pécher!)

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Décryptage : la méthode de Cambridge Analytica pour manipuler nos cerveaux….

quick takes a shake up at cambridge analytica

https://epeak.in/2018/03/21/quick-takes-a-shake-up-at-cambridge-analytica/

Par Pierre Schneidermann

Voilà un décryptage qui est loin d’être rassurant, même si ce n’est pas fiable à 100%, à l’heure actuelle. Avec la technologie et les connaissances disponibles, ça aura un impact certain au fil du temps.  Partagez !

Comment fait-on de la propagande à grande échelle sans éveiller les soupçons ? Cambridge Analytica semble avoir trouvé quelques réponses en scrutant de très près nos comportements.

Vous n’avez pas suivi l’affaire Facebook/Cambridge Analytica ? Un petit rattrapage en deux phrases s’impose : Facebook est dans la tourmente pour avoir laissé « fuiter » les données de 50 millions d’utilisateurs, qui ont été récupérées par Cambridge Analytica.

Grâce à cette manne, l’entreprise anglaise a dressé et classé des profils psychologiques de personnes pour ensuite leur balancer des messages hyperciblés et adaptés en période de campagnes électorales – celle de Donald Trump en premier lieu.

Sur quelles théories psychologiques prétend s’appuyer Cambridge Analytica pour parvenir à ses fins ? C’est la question qui nous occupe aujourd’hui. Car ce « micro-targeting » ne pourrait pas fonctionner sans une méthode de classification pointue, presque obsessionnelle, des êtres humains. Pour établir ce grand catalogage, Cambridge Analytica déclare s’être appuyée sur des travaux scientifiques plus ou moins reconnus.

À la recherche des peurs enfouies

Avant d’observer de plus près ces travaux scientifiques, retenons que Cambridge Analytica ne poursuit qu’une seule chimère, dévoilée à la fois par Christopher Willie, le lanceur d’alerte interviewé par le Guardian, et également par des cadres de chez Cambridge Analytica, filmés à leur insu dans le documentaire choc de Channel 4 :

il faut repérer les failles, les peurs, les fragilités des gens.

Pour revenir sur leur vocabulaire, les (ex-)employés évoquent

  • nos démons intérieurs (« inner daemons »),
  • nos vulnérabilités mentales(« mental vulnerabilities ») 
  • et nos biais cognitifs (« cognitifs biaises »). 

Et ça va même un peu plus loin que ça : ces peurs peuvent même être inconscientes et profondément enracinées (« unconscious » et « deep-seated »).

S’il est assez facile d’identifier ces peurs quand on dispose de millions et millions de données Facebook – en examinant, par exemple, ce que les gens ont liké et disliké – encore faut-il trouver la manière adaptée de titiller ces peurs sans se faire remarquer.

Le directeur de Cambridge Analytica, dans le reportage, affirme : « Il ne faut pas que ça ait l’air de propagande sinon le message ne sera jamais accepté. ». Comment faire, donc, pour qu’un message de propagande passe comme une lettre à La Poste ? En le taillant sur-mesure.

Les gens seraient donc, sans le savoir, un diamant brut! Il faut donc le tailler, ciseler…. Mais attention, si tous les diamants sont taillés à l’identique, on n’aura plus qu’un seul modèle dia-ment-taire….. (c’est l’oxymore : « mentir – taire », le deux en un con-centré). Déjà que l’on n’a plus beaucoup voix au chapitre…..
On est donc à l’air du « to byte or not au byte ». (soit être ou ne pas être 0.1 ou 1.0) et cela passe ou cela casse. Nous sommes à la croisée de nos routes. La bonne et la mauvaise et nous sommes les seuls à faire le chemin dans l’une ou dans l’autre. On peut nous conditionner à volonté (et ils ne s’en privent pas…. ), mais nous gardons malgré tout notre propre déterminisme (même s’il apparaît limité).
 
« Nul ne peut empêcher les oiseaux de malheur de tourner autour de nos têtes, mais nous pouvons leur interdire, les empêcher de faire leur nid sur nos têtes ». Et si nous les laissons faire, cela est de notre seule responsabilité et non celle des manipulateurs. De l’intérêt, même en esclavage de préserver les moindres parcelles de liberté. On ne nait esclave, on le devient….  et on ne l’est que si on abdique toute possibilité de résistance….. Souvenez vous « un jour, ils sont venus….. », la suite vous la connaissez (et si non, apprenez là, ce sera votre première réaction de liberté)

https://lesmoutonsenrages.fr/2018/03/27/decryptage-la-methode-de-cambridge-analytica-pour-manipuler-nos-cerveaux/#more-111043

 

*****

….. deux ou trois doigts de « French Touch électorale »? Allez un dernier, sur le pouce pour la route! Cliquer ci-dessous les liens en orangé, dans, « … et pendant ce temps…. », les liens idoines en « French » quelque chose!
******

FIN de la une DU JOUR

Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français », et que depuis environ 1592…… Avant?

Rappel  (pour d’éventuels mauvais coucheurs, autoproclamés « chasseurs à prime de plagiats » de leur soit disant intellectualité, même si copy-ratée d’autrui. Un copyright ajouté sur quelque chose de récupéré n’est pas acte de propriété – cf jugement de référé en date du 20 Février 2018 – TGI de Paris. Heureusement ces autoproclamés sont plus que minoritaires. précisions adressées à la demande) : au coeur des articles, les éléments écrits en bleu (ou noir) et verticaux sont de keg, ce sont des commentaires (genre explication de texte ou notes personnelles ou d’autrui) et en final la conclusion est en noir vertical..

******

Et pendant ce temps……

Cliquer sur des liens (orangés et sans radars), c’est surprise-party pris (et prix libre)! :

En ouvrant les trois documents, ci joints relatifs à

Découvrez-y la si fameuse « French Touch électorale »….., en sous marins!

 

*****

« L’héritage crucifié »

Message d’outre-tombe

11 Novembre 2005

héritage en croix (je sais)
On a festoyé un centenaire, il paraît…….. : https://wp.me/p4Im0Q-2ag  (c’est long pour 100 ans – le texte – normal). En étiez-vous ce 11/11/2017 et à quel titre réel et vrai?
La France méprisante vis à vis de ses « Pupilles de la Nation inconnus ». Surtout ne ravivez pas la flamme du mépris. Ils ont déjà eu leur lot jusqu’au dégoût, à la fin de leur vie….. https://wp.me/p4Im0Q-2az . C’est de l’eugénisme d’état à l’étal brut.
*****
Mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011 .
*****

 

Souvenez-vous, les plus grandes saloperies sont au JO en Juillet et Août, lorsque les Français sont, non dans la rue mais, sur le sable, avant que d’être sur la paille…. Le pouvoir se décide sur le sable des arènes (quelle corrida), Panem et circenses ……

Dont  (cliquer sur chacun des items, ci-dessous, pour accéder aux tableaux d’analyse, sous Word, c’est gratuit et cela peut rapporter gros, en connaissance) :

Quand on fait ses commissions il ne faut pas oublier que la cash-bas héla le pékin

petite commission des grosses présidentielles législativisées

*****

A l’attention très particulière de la liberté d’expression, voir:

« Il se passerait toujours quelque chose aux galeries Lafayette » d’Orléans …. : http://wp.me/p4Im0Q-1
Publicités