-

limitation

Avant, mais c’était avant…., c’était la Démocratie. Quels réels souvenirs en avons nous? Et dire que nous l’avons laissée fuir par lâcheté….. (unedekeg@11/07/2018)

Publié le

Choix du jour : « Démocratie » ou « Diminocratie »
*****
dicton du jour :  « Juillet, c’est le mois de la moisson, vite on dépouille les sillons »
 *****
Oligarchie
pour la seule beauté du pont…..(au pas de Nemours)   http://www.incapabledesetaire.com/oligarchie.html

Je reprend, petit à petit, pied dans la vie claudicante d’un rescapé opératoire. Je vais un peu tirer la jambe quelque temps et dans la mesure de mes capacités j’essaierai de maintenir le contact avec vous, au travers de cette « unedekeg » (et peut-être un nouveau blog supplémentaire, à l’idée duquel je m’attelle. ce sera un peu : « la petite Pravda – La France au filtre de ses chiffres réels« )…  avec toutefois une certaine irrégularité, au début (fonction des soins et autres « obligations » que nécessite le suivi de l’opération de hanche. J’espère retrouver le plus vite possible la quotidienneté de cette parution, comme vitesse de croisière

Toute dernière (ou première), pour la route  :

en repos, le temps du moundial Russe…. (excepté si une info est plus importante ; mort présidente, présidence morte, attentat stadaire avec des milliers de victimes, déclaration de guerre autre que commerciale, explosion d’arsenaux nucléaires,… avènement officiel du « mais si », mais non…!). Il ne faut pas polluer l’horizon du bon Peuple… On voit le bout du tunnel.

*****

Françai(se)s quand vous saurez……que :

 En ces temps glorieux, nous avions connu la démocratie, la vraie. Ces temps sont révolus, connaissons donc maintenant la dictaturation……

et avec un peu de recul…. :  

C’était quoi la démocratie, la vraie, celle où le Peuple était souverain? et décidé pour lui, par lui et avec lui?

se souvenir :

  • Macron aux Indiens: « Ne respectez jamais les règles »! (ce qui est valable pour les Indiens ne le serait pas pour les Français?)

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Trois nouveautés qui nous mettent en marche vers un totalitarisme tranquille…

 

Bien que l’on nous parle de totalitarisme « tranquille », ça en est quand même et, le boulevard est ouvert pour qu’ils s’y engouffrent. On commence petitement et selon les réactions des moutons léthargiques, ils passeront à la vitesse supérieure. C’est fantastique qu’avec toutes ces lois pour lutter soi-disant contre le terrorisme et, les terroristes n’en ont rien à cirer, ils ont les filières pour se procurer des armes de guerres pour massacrer les innocents, l’état veut en fait, désarmer les français pour les empêcher de se défendre. On rajoute tout le reste et c’est le bâillon total. Il reste des couillus dans ce pays pour dire STOP ? Tremblez braves gens, nous n’en sommes qu’aux prémices.

 

Auteur Pierre Van Ommeslaeghe Professeur de philosophie pour Boulevard Voltaire

 

Trois nouveautés législatives et réglementaires sont tombées ces derniers jours et sont inquiétantes quant aux libertés publiques.

La première est l’adoption de la loi sur les fausses nouvelles.

Derrière le prétexte de lutter contre les « fake news » en période électorale, qui pourraient fausser le scrutin, se cache la volonté d’établir un contrôle de l’information plus étroit. Jean-Luc Mélenchon ne s’y est pas trompé en dénonçant, à l’Assemblée, « une loi de circonstance faite pour interdire Russia Today et Sputnik [deux sites d’information russes sur le Net, RT ayant également lancé une web télé] ». Des avocats ont fait remarquer que cette loi aurait permis à François Fillon de demander l’arrêt de l’enquête du Canard enchaîné à son propos pendant la campagne présidentielle. Il y a peu de chance que cela se fasse un jour. Les médias dominants, peu avares de fausses nouvelles (voir l’actuelle affaire des terroristes « d’ultra-droite »), même si leur fonds de commerce est plutôt l’occultation des faits dérangeants, savent à qui il faut s’attaquer ou pas. Ce sont les médias alternatifs, qui ont profité de l’expansion d’Internet pour diffuser une information différente, qui sont visés. Les grandes entreprises du Net devancent, d’ailleurs, cette loi : YouTube a censuré TV Libertés et ce n’est que la dernière victime du mouvement de censure qui est engagé. (Quand l’info est aux ordres ce n’est déjà plus une démocratie….)

La deuxième nouveauté législative, passée inaperçue en dehors du milieu des amateurs d’armes, est le décret qui restreint un peu plus la possibilité d’acquérir et de détenir des armes, ainsi qu’un durcissement des modalités d’ouverture et de fonctionnement des armureries.

Le prétexte, ici, est la lutte contre la délinquance et le terrorisme. Or, les seuls touchés sont les tireurs, les chasseurs et les collectionneurs. Autrement dit, les personnes qui se conforment déjà à la loi et n’utilisent leurs armes que dans le cadre (déjà très réglementé) de leurs loisirs. Le dernier tireur à avoir utilisé ses armes pour commettre des meurtres est Richard Durn, en mars 2002. Huit morts sont à l’actif de cet ancien militant socialiste et écologiste. Depuis, il y a eu des centaines de morts par armes à feu, que ce soit dans des règlements de comptes entre malfrats ou lors d’attentats. À chaque fois, ce sont des armes de guerre acquises et détenues illégalement qui ont été utilisées. La restriction concernant les armes pour le tir sportif ou la chasse ne gênera pas les criminels ou les terroristes qui passent par des circuits parallèles. L’objectif est, en fait, de désarmer les citoyens honnêtes pour qu’ils ne puissent pas se défendre en cas de besoin. Ce qui n’est pas bon signe quant aux intentions de l’État. L’état est fort contre ceux qui le respectent et faible contre les autres….. Or on lui demande – faudra t-il exiger – l’inverse. Mais voilà c’est le courage qui lui manque. Mais se souvenir, malheureusement l’état c’est nous. Nous n’avons que ce que nous méritons!)

La troisième nouveauté est la limitation, à 80 km/h, de la vitesse sur les routes.

Ce n’est pas tant cette limitation en soi qui est inquiétante mais le comportement des automobilistes que l’on observe depuis le 1er juillet. Beaucoup roulent en dessous de cette limite parce qu’ils ont peur (ils avaient peur aussi de le Pen en 2017 au point d’être 12 millions au second tour à voter Macron, sans conviction, mais ils ont quand même voté… En matière véhicules, ils sont passés à plus de 39 millions –  https://wp.me/p4Im0Q-2rB    – voire les tableaux). Non pas de l’accident : la grande majorité des Français conduit prudemment. De 1985 à 2005, le nombre de morts a été divisé par deux quand le trafic augmentait de 80 % (Direction de la sécurité et de la circulation routières, septembre 2006) ; plus de 60 % bénéficient d’un bonus de 50 % sur leur prime d’assurance ; et les voitures sont de plus en plus sûres (ceinture, ABS, etc.). Ce dont ils ont peur, c’est de se faire flasher pour un excès de vitesse de quelques kilomètres/heure. Peur de payer 68 € quand on peine à boucler le mois (moi je préfère aider macron en lui filant une hausse, volontaire, de csg, à raison de 8,5€ par mois, pour lui permettre de bouffer dans de la vaisselle de luxe à 40€ l’assiette. Je suis libre, quand même…. non!en fin de mandat, je serai alors copropriétaire d’une assiette et je pourrai dire que j’ai ainsi « assiette ouverte au palais »). Peur de perdre des points quand la perte de son permis signifie la perte de son emploi. La peur des autorités, ce n’est pas la marque d’un pays libre. (il est vrai que la France a su recréer sa gestapo, la routière. Il paraît qu’ils espèrent ainsi déjouer les attentats des terroristes de la route. Or tous les terroristes n’ont pas de voiture! Cherchez l’erreur.)

Contrôler l’information et censurer les opinions qui déplaisent au gouvernement, désarmer le peuple, faire régner la peur : autant de caractéristiques d’un État totalitaire.

La France n’est certes pas encore un pays totalitaire. Mais elle en prend le chemin. Il dépend de nous, par nos votes à venir, qu’elle reste un pays libre. Il ne faudrait pas qu’en cédant aux injonctions de faire barrage à un fascisme fantasmé, on tombe dans un totalitarisme émollient mais pas moins réel.

Un pays qui ordonne n’est déjà plus une démocratie.
Un pays qui met à sa tête un mec qui ne représente que 18% des inscrits au premier tour (soit un peu moins de 12% de  sa population, n’est déjà plus une démocratie
Un pays ou les chambres se contentent d’entériner et enregistrer à plus de 80% les volontés (projets de loi), n’est déjà plus une démocratie
Un pays qui maintient ses chambres dans de telles conditions, ne cherche qu’à laisser croire que la dictature est démocratique, n’est déjà plus une démocratie….
Un pays qui fait vivre sous la peur permanente n’est déjà plus une démocratie….
C’est la France que l’on bâillonne. On a gagné, paraît-il à Moscou. A quand la retraite? gare aux gueules de bois
Il faut d’ores et déjà mettre en place les réseaux d’information, par feuilles indépendantes que chacun diffuse autour de soi, après les avoir photocopié. Ils ne vont quand même pas interdire les photocopieuses. De toute façon, s’ils le font on détournera leur interdiction…. Il faut savoir que « celui qui veut trouve, les moyens et celui qui ne veut pas…. ». Dans quel camp êtes vous?
Certes la volonté n’est pas suffisante, mais vouloir c’est déjà se donner les moyens de trouver les moyens. C’est à cela que l’on reconnaît l’esprit de la Résistance.
Et dire que mon père s’est sacrifié ainsi que moi et mes frères pour cela…. Grand peur et misère de la ripoublique. Que n’a-t-il été « mort pour la France, Talmud en main » ou « mort pour la France, chope en main »… Lui il a préféré les armes. A chacun de choisir ses armes…. Alors…. Mais cela vaut à sa marmaille le mépris des pouvoirs….(nous serions encore quelques 60 0000 à bénéficier de ce régime spécial du mépris… ). Triste France où vas-tu, à si grands pas?

*****

….. deux ou trois doigts de « French Touch électorale »? Allez un dernier, sur le pouce pour la route! Cliquer ci-dessous les liens en orangé, dans, « … et pendant ce temps…. », les liens idoines en « French » quelque chose!

******

FIN de la une DU JOUR

Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français », et que depuis environ 1592…… Avant. C’était avant…..?

Rappel  (pour d’éventuels mauvais coucheurs, autoproclamés « chasseurs à prime de plagiats » de leur soit disant intellectualité, même si copy-ratée d’autrui. Un copyright ajouté sur quelque chose de récupéré n’est pas acte de propriété – cf jugement de référé en date du 20 Février 2018 – TGI de Paris. Heureusement ces autoproclamés sont plus que minoritaires. Précisions, sur ce problème (adressées à la demande) : au coeur des articles, les éléments écrits en bleu (ou noir) et verticaux sont de « keg », ce sont des commentaires (genre explication de texte ou notes personnelles ou d’autrui) et en final la conclusion est en noir vertical.

******

Et pendant ce temps……

S’il est possible d’exploiter un esclave un certain temps il finira inévitablement par se rebeller. Pour être en mesure de l’exploiter tout le temps, il doit ignorer sa condition d’esclave. (donne lui un poisson, de temps en temps, mais, surtout, ne lui apprend pas à pécher!)

Cliquer sur des liens (orangés et sans radars), c’est surprise-party pris (et prix libre)! :

En ouvrant les trois documents, ci joints relatifs à

Découvrez-y la si fameuse « French Touch électorale »….., en sous marins!

 

*****

« L’héritage crucifié » / Message d’outre-tombe / 11 Novembre 2005

héritage en croix (je sais)

On a festoyé un centenaire, il paraît…….. : https://wp.me/p4Im0Q-2ag  (c’est long pour 100 ans – le texte – normal). En étiez-vous ce 11/11/2017 et à quel titre réel et vrai?

La France méprisante vis à vis de ses « Pupilles de la Nation inconnus ». Surtout ne ravivez pas la flamme du mépris. Ils ont déjà eu leur lot jusqu’au dégoût, à la fin de leur vie….. https://wp.me/p4Im0Q-2az . C’est de l’eugénisme d’état à l’étal brut.

*****

Souvenez-vous, les plus grandes saloperies sont au JO en Juillet et Août, lorsque les Français sont, non dans la rue mais, sur le sable, avant que d’être sur la paille…. Le pouvoir se décide sur le sable des arènes (quelle corrida), Panem et circenses ……
Dont  (cliquer sur chacun des items, ci-dessous, pour accéder aux tableaux d’analyse, sous Word, c’est gratuit et cela peut rapporter gros, en connaissance) :
Quand on fait ses commissions il ne faut pas oublier que la cash-bas héla le pékin

*****

A l’attention très particulière de la liberté d’expression, voir:

« Il se passerait toujours quelque chose aux galeries Lafayette » d’Orléans …. : http://wp.me/p4Im0Q-1C
Publicités