-

liberté

On peut gagner une coupe et être prisonnier…. Il en venu le temps de l’amer à boire, quand un perdant nous montre qu’il est, en réalité, gagnant. (unedekeg@18/07/2018)

Publié le Mis à jour le

Choix du jour : « la coupe » ou « la liberté »
*****
dicton du jour :  « qu’on soit fumiste ou dramaturge, c’est en juillet qu’on se purge  »
 *****
Oligarchie
pour la seule beauté du pont…..(au pas de Nemours)   http://www.incapabledesetaire.com/oligarchie.html

Je reprend, petit à petit, pied dans la vie claudicante d’un rescapé opératoire. Je vais un peu tirer la jambe quelque temps et dans la mesure de mes capacités (et du temps que me laissent mes soins « récupérateurs ») j’essaierai de maintenir le contact avec vous, au travers de cette « unedekeg » (et peut-être un nouveau blog supplémentaire, à l’idée duquel je m’attelle. ce sera un peu : « la petite Pravda – La France au filtre de ses chiffres réels« )…  avec toutefois une certaine irrégularité, au début (fonction des soins et autres « obligations » que nécessite le suivi de l’opération de hanche. J’espère retrouver le plus vite possible la quotidienneté de cette parution, comme vitesse de croisière, à l’identique de mes loco-motions!

Toute dernière (ou première), pour la route  :

et si on reparlait du moundial? Chiche…

alors bienvenu au récapitulatif (sommaire depuis 1930)  (oser regarder la réalité en face, en cliquant sur – en coupe mondialisation réglée

 

*****

Françai(se)s quand vous saurez……que :

La grandeur d’un pays ne se mesure pas à une coupe du monde. Surtout que quand elle est plaine, il faut la boire et que c’est souvent l’amer à boire. La Belgique nous en administre la preuve…. Waterloo Bis!

et avec un peu de recul…. :

 On peut perdre une finale et être gagnant en matière de liberté…. La preuve, le petit pays près de v=chez-nous et parfois souvent cousin…. On peut être plat au point de s’y laisser perdre un canal et atteindre des hauteurs en matière de réelle Démocratie. Fait-il revenir à une royauté démocrate?

*****

se souvenir :

  • Macron aux Indiens: « Ne respectez jamais les règles »! (ce qui est valable pour les Indiens ne le serait pas pour les Français?)

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

L’idée d’une loi sur les «fake news» balayée par la Belgique

Par Philippe Laloux

The science of fake news | Science

Qui peut décider de la véracité des infos? Le pouvoir, le monde du decodex et les quidams spécialistes en copy-ratés qui refusent la multiplicité des sources. C’est quoi la liberté de pensée, d’expression, et ……….. d’idée?

http://science.sciencemag.org/content/359/6380/1094.full

 

Un comité d’expert sur la désinformation a rendu un rapport final au ministre Alexander de Croo et balaye l’idée d’une loi sur les « fake news ».

Faut-il oui ou non légiférer contre les fake news. La question se pose à tous les étages de la maison Europe. Dans son rapport publié le 12 mars dernier, la Commission a déjà tranché. (faut-il diktatoriser toute l’Europe?)

Lire aussiFake news : l’afflux du flou

Le groupe d’experts à la base des travaux balayait l’idée d’une « loi », prônait l’auto-régulation. Et dans la foulée, épargnait le rôle des plates-formes comme Facebook ou YouTube dans la prolifération des fake news tout en les invitant à « garantir la transparence » sur la façon dont leurs algorithmes sélectionnent les informations présentées aux internautes. (déjà si on interdisait l’anonymat sur les réseaux , les sites, les blogs, les commentaires, on ferait un grand pas…. C’est tellement facile quand on est lâche de lâcher son venin sous pseudo. Il faut du courage pour avancer à visage découvert!)

Compromis

Un compromis qui s’apparentait au plus petit dénominateur commun tant les sensibilités et les avis sur le sujet varient. « Il n’y a pas de place pour une instance qui s’érigerait en détenteur de la vérité » avait plaidé Mariya Gabriel, Commissaire européenne à l’Économie numérique. Entre-temps, l’Allemagne a pris le pli d’adopter une loi (avec amendes à la clé pour les Gafa) ; tandis qu’en France, deux projets de loi controversés contre « la manipulation de l’information » en période électorale sont actuellement en discussion au Parlement. (il n’y a pas une vérité. Il y a autant de vérités que de têtes de pipes)

Quid de la Belgique ? Début de réponse dans un rapport final publié ce mercredi par le « Groupe d’experts belge sur les fausses informations et la désinformation ». Mis en place le 2 mai dernier par Alexander De Croo, ce comité réunit 7 spécialistes d’horizons divers (francophones, flamands, académiques, journalistes…). Leur verdict est clair, et en droite ligne des recommandations européennes : non.

► L’article en entier à lire sur le Soir + : Faire de la Belgique un « laboratoire anti-fake news »

On peut perdre en semis (le champ de leur liberté est plus fertile que le nôtre) finale de la coupe du monde et être gagnant du bon sens…. Vouloir museler l’information sous couvert d’un contrôle de la soit disant vérité (surtout celle qui déplaît aux puissants) est la marque des faibles…
La Belgique démontre que sa qualité démocratique est largement supérieure à ses qualités footballistique. Elle démontre qu’elle a tout d’une grande (en démocratie) et le roi qui n’est pas (encore) mon cousin ne me contredira pas. Elle ira loin, et surtout plus loin qu’une demi-finale de la coupe à boire (pour nous est venu le temps de l’amer).
Jules César ne s’y est pas trompé quand depuis le char de l’état, il annonçait, qu’outre Quiévrain, ils étaient les plus forts en matières de libertés.

http://www.lesoir.be/168577/article/2018-07-17/lidee-dune-loi-sur-les-fake-news-balayee-par-la-belgique

*****

….. deux ou trois doigts de « French Touch électorale »? Allez un dernier, sur le pouce pour la route! Cliquer ci-dessous les liens en orangé, dans, « … et pendant ce temps…. », les liens idoines en « French » quelque chose!

******

FIN de la une DU JOUR

Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français », et que depuis environ 1592…… Avant. C’était avant…..?

Rappel  (pour d’éventuels mauvais coucheurs, autoproclamés « chasseurs à prime de plagiats » de leur soit disant intellectualité, même si copy-ratée d’autrui. Un copyright ajouté sur quelque chose de récupéré n’est pas acte de propriété – cf jugement de référé en date du 20 Février 2018 – TGI de Paris. Heureusement ces autoproclamés sont plus que minoritaires. Précisions, sur ce problème (adressées à la demande) : au coeur des articles, les éléments écrits en bleu (ou noir) et verticaux sont de « keg », ce sont des commentaires (genre explication de texte ou notes personnelles ou d’autrui) et en final la conclusion est en noir vertical.

******

Et pendant ce temps……

S’il est possible d’exploiter un esclave un certain temps il finira inévitablement par se rebeller. Pour être en mesure de l’exploiter tout le temps, il doit ignorer sa condition d’esclave. (donne lui un poisson, de temps en temps, mais, surtout, ne lui apprend pas à pécher!)

Cliquer sur des liens (orangés et sans radars), c’est surprise-party pris (et prix libre)! :

En ouvrant les trois documents, ci joints relatifs à

Découvrez-y la si fameuse « French Touch électorale »….., en sous marins!

 

*****

« L’héritage crucifié » / Message d’outre-tombe / 11 Novembre 2005

héritage en croix (je sais)

On a festoyé un centenaire, il paraît…….. : https://wp.me/p4Im0Q-2ag  (c’est long pour 100 ans – le texte – normal). En étiez-vous ce 11/11/2017 et à quel titre réel et vrai?

La France méprisante vis à vis de ses « Pupilles de la Nation inconnus ». Surtout ne ravivez pas la flamme du mépris. Ils ont déjà eu leur lot jusqu’au dégoût, à la fin de leur vie….. https://wp.me/p4Im0Q-2az . C’est de l’eugénisme d’état à l’étal brut.

*****

Souvenez-vous, les plus grandes saloperies sont au JO en Juillet et Août, lorsque les Français sont, non dans la rue mais, sur le sable, avant que d’être sur la paille…. Le pouvoir se décide sur le sable des arènes (quelle corrida), Panem et circenses ……
Dont  (cliquer sur chacun des items, ci-dessous, pour accéder aux tableaux d’analyse, sous Word, c’est gratuit et cela peut rapporter gros, en connaissance) :
Quand on fait ses commissions il ne faut pas oublier que la cash-bas héla le pékin

*****

A l’attention très particulière de la liberté d’expression, voir:

« Il se passerait toujours quelque chose aux galeries Lafayette » d’Orléans …. : http://wp.me/p4Im0Q-1C
Publicités