-

le Pen

Il y a deux Fillon d’or. Le vrai et l’autre… Le problème c’est que les Français ne savent lequel se présente…. et dans le doute, ils veulent un Fillon propre plus propre que l’autre.. Choix trop difficile!.. (by keg – 24/03/2017)

Publié le Mis à jour le

Le choix du jour : «Fillon culotté» ou  «Fillon sans culotte»

en comparant les deux :

  • Sénat 42% des nécessiteux (qui ne sont que 17% de la chambre)  contournent la « loi des crêts »
  • Assemblée 59% des nécessiteux ( qui ne sont que 29% de la chambre) contournent la « loi des crêts »

On aurait plus de nécessiteux contraints de « tricher » la loi des crêts » à l’assemblée qu’au Sénat. Est-ce à dire que la cagnotte y est plus sévère? A creuser.

  • Paramétrez sur une case départ l’objet de vos requêtes et découvrez les 75% qui ne sont pas « normaux »! A vos paramètres  sur  « SénatLiens » et « ANLiens » en :
  • A20  (résultats en AF11 : AK18)
  • R15 (résultats sur SousGrp » avec possible recherche de patronymie en R15)

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français »

Tiré de « 200 pensées avant d’aller voter » :

Je suis un de ces démocrates qui croient que le but de la démocratie est de faire accéder chaque homme  à la noblesse

Romain Kacew, dit Romain Gary (1914 – 1980)

Der des der

Marine Le Pen à Moscou pour rencontrer des députés russes

Les soutiens viennent toujours de l’Est. C’est toujours la raison d’être de l’ouverture d’un second front national. Après l’emprunt, la douma!

http://www.france24.com/fr/20170324-presidentielle-russie-moscou-marine-le-pen-front-national-douma-poutine

 

———-

Exercez-vous à la découverte par les chiffres en présidentiels :
au 27/01/2014 – Pénélope n’était pas inscrite au cheptel des « aides familiales accordées aux nécessiteux », tel que transmis à la HAPVP et signé sur l’honneur (avec à la clé les 45 000€ d’amende pour…. – fiche-transparency-fillon
Les politicards sont friands d’affaires. C’est vrai qu’ils s’emmerdent à politiquer, alors autant que ce soit juteux…. Pour que vous aussi vous puissiez jouer, paramétrez ce qui suit : digest-tranparency3
  • en V7 : 14 possibilités
  • en W15 : 11 possibilités
  • en U15 : 9 possibilités
(cellules en jaune) et vous voici avec la possibilité de 1386 tableaux possibles d’analyse. C’est entièrement gratuit (étude en cours des assistants parlementaires : 196 parlementaires analysé sur 925 répertoriés). Il vous suffit d’oser regarder la réalité…. et sans le moindre parti pris, avec le seul souci citoyen au service des citoyens.

———–

je ne voterai pas pour mes bourreaux. La révolte d’un « pupille de la Nation non juif », trop con pour apprécier le bonheur promis par des-put-a-tifs (ne parlons pas des chauves)   (en abrégé : signature-bidon

Français quand vous saurez……que :

Les cuisines sont pleines de rago(û)ts. C’est à cela que l’on découvre que le palais fait sa révolution. On s’apprête à nous y servir des plats avariés et à varier…. Et dire que certains veulent se précipiter au banquet. Ils devraient relire Platon… et se méfier des imitations de plat-on

 

….. et avec un peu de recul….

 Les méchants commencent à parler de Fillon « 100 culottes », lui qui apparemment n’en a plus (sinon pourquoi lui offrir des costards). La révolution du palais n’est plus loin. Les marmitons astiquent leurs casseroles réciproques  et personnelles. Chaque chef vient avec ses batteries, du moins les 5 grands, car les aides gâte-sauces, que sont les petits, sont en quête d’étoiles au Michelin politique….

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

 

François Fillon dans l’Emission politique : les intox du candidat de la droite

François Fillon dans l'Emission politique : les intox du candidat de la droite
François Fillon lors de l’Emission politique de France 2, jeudi 23 mars 2017. ((THOMAS SAMSON / AFP))

François Fillon a pris des libertés avec la vérité, lors de l’Emission politique sur France 2.

 

François Fillon, le candidat de la vérité ? Plus vraiment. Le candidat de la droite était l’invité de l’Emission politique sur France 2, ce jeudi 23 mars. Il a affirmé avoir rendus les costumes offerts par son ami Robert Bourgi, a « mis en cause » François Hollande, a fait face à Christine Angot… mais François Fillon a aussi pris des libertés avec la vérité.

#La déchéance de nationalité, une mesure du Front populaire ? Faux

François Fillon a assuré que la déchéance de nationalité était une mesure déjà mise en place par le Front populaire, en 1938. Un argument qui est repris également par des sites du FN et par des membres du parti d’extrême droite, comme Bruno Gollnisch.

Une loi a bien été prise en ce sens le 12 novembre 1938  (que l’on peut lire aussi ici). Sauf que… Léon Blum, à la tête d’une majorité de Front populaire, était président du Conseil des ministres une première fois du 4 juin 1936 au 29 juin 1937 et une seconde fois du 13 mars au 10 avril 1938. Or le texte de loi date du… 12 novembre 1938. C’est Edouard Daladier, membre du parti radical, qui était alors président du Conseil.

#Ce que font les forces armées allemandes au Sahel

Interrogé sur la présence au Sahel, l’ex-premier ministre affirme que la France « ne peut plus être le gendarme du monde ».

L’Allemagne a significativement renforcé sa présence militaire au Mali, au point d’être devenue l’une des nations phares de la Minusma, explique ce papier de France 24, publié le 26 février 2017. A la grande satisfaction de la France. L’armée allemande y envoie « quatre hélicoptères de combat Tigre qui participeront à des missions de reconnaissance, au côté de blindés légers et drones allemands », explique l’article.

# La disparition de Jeanne d’Arc des livres d’histoire

François Fillon affirme que Jeanne d’Arc a disparu des manuels d’histoire lorsqu’ils ont été réécrits.

Ce n’est pas tout a fait vrai. Jeanne d’Arc n’est plus nommée dans le programme d’Histoire du cours élémentaire de deuxième année (CE2) et du cour moyen, comme c’était le cas jusqu’en 2012. Mais elle est évoquée en classe de cinquième lors d’un cours sur le thème « Société, Eglise et pouvoir politique dans l’Occident féodal », comme le mentionne le ministère de l’Education sur son site.

#Le cabinet noir de l’Elysée ? « Le seul qui y croit, c’est François Fillon »

Un démenti en direct. François Fillon s’est appuyé un livre, « Bienvenue Place Beauvau, Police : les secrets inavouables d’un quinquennat » (Robert Laffont), pour démontrer l’existence d’un « cabinet noir » à l’Elysée. Selon l’ex-Premier ministre, « on cherchait un cabinet noir, on l’a trouvé, en tout cas, à travers ces allégations » du livre. (il faudrait le créer pur que Fillon cesse de prendre ses rêves pour des réalités)

Pour le journaliste : « La seule personne qui croit qu’il y a un cabinet noir à l’Elysée c’est François Fillon. Il y croit tellement que le 24 juin 2014 (…) il est allé voir Jean-Pierre Jouyet, qui est le numéro 2 de l’Elysée, pour lui demander d’activer ce cabinet noir. Ce cabinet noir n’existe pas ».

 

les aides familiales à Fillon nécessiteux, si nécessiteux qu’il devrait porter des haillons si ses amis du secours parlementaire ne lui taillaient des costards à 13 000€ la pièce. On, ne peut postuler « 100 culottes ». Sacré Fillon, que le monde est méchant avec celui qui n’a que le souci du bien-être des français, si proches. On te reproche tes largesses alors que tu n’as fait que ce que tout le monde (ou presque…. avec une trop grande approximation de plus de 60%) fait en chambres…. Les preuves :

 

en comparant les deux :

  • Sénat 42% des nécessiteux (qui ne sont que 17% de la chambre)  contournent la « loi des crêts »
  • Assemblée 59% des nécessiteux ( qui ne sont que 29% de la chambre) contournent la « loi des crêts »

On aurait plus de nécessiteux contraints de « tricher » la loi des crêts » à l’assemblée qu’au Sénat. Est-ce à dire que la cagnotte y est plus sévère? A creuser.

  • Paramétrez sur une case départ l’objet de vos requêtes et découvrez les 75% qui ne sont pas « normaux »! A vos paramètres  sur  « SénatLiens » et « ANLiens » en :
  • A20  (résultats en AF11 : AK18)
  • R15 (résultats sur SousGrp » avec possible recherche de patronymie en R15)

 

Cela en devient des gaz nauséabonds pour mes narines fragiles… Trop c’est trop. S’il devient président, il va y avoir des purges à tous les étages. Vite aux latrines! Cela risque de bouchonner….. Après le Hollande ordinaire, c’est le tour du Fillon ordinaire faisant ce que tout le monde (ou presque) fait. Où est la nouveauté?

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/presidentielle-2017/20170323.OBS7057/francois-fillon-dans-l-emission-politique-les-intox-du-candidat-de-la-droite.html

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….
——
« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:
GrosMots kegiens Février2016

****

 

 

****

 

La morale n’a rien à voir avec la politique  –  Mazarin président!

 

Bruno Le Roux a démissionné de son poste de ministre de l’Intérieur. Photo: janvier 2015. SIPA. 00703389_000026

Les solides élans de vertu de la France contemporaine me sidèrent un peu. On veut, paraît-il, des hommes politiques intègres. Curieux discours, qui met en avant certaines qualités qui ne sont pas essentiellement politiques, mais morales. Mais qu’est-ce que la morale a à faire avec la politique ? Relisez Machiavel, relisez Gabriel Naudé, puis posez-vous la question : qu’est-ce qui est prioritaire, en politique ? Celui qui a acheté le veston, ou les qualités de l’homme à l’intérieur du veston ? Je ne doute pas que le Canard enchaîné, qui dispose manifestement d’un dossier très complet tombé du ciel, ait encore sous le coude la facture insensée du fournisseur des caleçons de Fillon — il a eu jadis celle des chaussettes cardinalices de Balladur. Et alors ? On distille des sous-entendus (comme des sous-vêtements. Qu’à t-on à faire des dessous, quand c’est le dessus du panier de crabes qui nous intéresse!) sur les mœurs de tel autre — mais qu’en avez-vous à faire ? On sort des histoires sur le chauffeur de l’un et le garde du corps de l’autre — et puis ?

 

Plutôt que d’exiger un politique « propre » — une exigence portée par nombre d’électeurs qui ne le sont guère —, je préférerais que l’on exigeât (c’est chouette, l’imparfait du subjonctif, ça vous fait immédiatement passer pour un réactionnaire aux yeux des imbéciles) des hommes politiques compétents — prioritairement. Des hommes d’Etat, y compris de sexe féminin, à l’aventure.

Mais ça, évidemment, c’est plus rare. Chez les politiques comme chez leurs électeurs.

J’ai un peu travaillé sur le XVIIème siècle, particulièrement sur les années 1648-1658, autour de la Fronde et de la Guerre de Trente ans. Et j’en ai tiré une grande admiration pour les politiques de l’époque —

  • Retz, conspirateur-né qui avait distribué des dizaines de milliers d’écus d’aumônes pour soulever le peuple des gueux,
  • Condé, « né capitaine », qui n’hésita jamais à trahir son royal cousin et à diriger contre lui les armées de l’ennemi espagnol,
  • et surtout Mazarin, qui sut résister à la Fronde, et signer les traités de Westphalie et la Paix des Pyrénées. C’est lui, juste derrière Louis XIV dont il contrôle l’embrassade avec son homologue espagnol, Philippe IV.

Mettons les événements en balance. Mazarin était d’une origine obscure, il n’avait pas un sou vaillant quand il arriva à Rome, il coucha avec qui il fallait — hommes et femmes, disent les pamphlétaires de l’époque —, il fit même semblant d’entrer dans les ordres (tout en s’en gardant bien, lui qui avait des choses de la religion une vision essentiellement utilitaire, ce qui lui permit d’être nommé cardinal à 39 ans, et peut-être après d’épouser la Reine de France, Anne d’Autriche), il s’affecta à lui-même les revenus de 21 des plus grosses abbayes de France, et mourut en laissant une énorme fortune (il était probablement l’homme le plus riche de France, peut-être d’Europe) acquise par des procédés absolument délictueux, même selon les normes de l’époque. Et alors ?

 

Doucement, le Roux n’atteint pas à ce niveau. Il n’est ni Retz, ni Condé (ou alors avec la bénédiction de la préfecture de Police, qui, comme chacun le sait dépend ou plutôt dépendait de lui, du temps de sa splendeur avant sa disgrâce au nom propre…. ), et encore moins Mazarin… Tout au plus pourrait-on  le comparer à son camarade Bérégovoy (dans sa solitude de siège, selon la photo, mais Pierre était premier Ministre et non 1er flic de France, comme Bruno).

A t-il fait plus ou moins que Fillon? Mais l’essentiel est-il, réellement dans le plus ou le moins. N’est-il pas dans le fait d’être impliqué en dérive? pendant la Grande Guerre il y eut les « fusillés pour l’exemple ». Fillon l’a bien dit en ce qui concerne les voyous qui cassent du flic dans les manifs « s’ils savent qu’il a la prison au bout… ». Merci Fillon, rien que pour cela il mérite d’être président de toutes les crapuleries. Il pourra toujours rallier le Roux (ce serait plutôt l’inverse). A moins que ce dernier ne bifurque « en avant »

 

http://www.causeur.fr/le-roux-demission-fillon-morale-politique-43352.html

 

*****

 

La facture du Brexit payée par l’annulation de la dette allemande de la 2e GM?

La facture du Brexit payée par l’annulation de la dette allemande de la 2e GM?

Les ministres du gouvernement britannique devraient rappeler à l’UE l’annulation de la dette allemande après la Seconde Guerre Mondiale pour réduire la «facture du divorce» de presque 60 milliards d’euros présentée par Bruxelles, a déclaré un député britannique conservateur.

 

Bill Cash, Président de la Commission d’examen des affaires européennes de la Chambre des communes, a déclaré que les fonctionnaires européens qui voulaient imposer au Royaume-Uni une facture « salée » pour le Brexit étaient « extravagants » et que les ministres du gouvernement britannique devaient rappeler comment des pays européens, y compris le Royaume-Uni, avaient annulé la dette allemande dans les années 1950.

Ses propos sont tenus dans un contexte d’inquiétudes que l’UE ne demande au Royaume-Uni une forte somme d’argent, intention que Bruxelles a lancé après que Theresa May a confirmé son intention d’activer l’article 50 du Traité de Lisbonne, informe le journal britannique Independent.

L’Accord de Londres sur les dettes a allégé le fardeau de la dette de l’Allemagne de l’Ouest d’après-guerre et a lié les remboursements à l’état de l’économie du pays, afin de l’aider à réintégrer l’Occident.

Plus tôt, le chancelier de l’Échiquier du gouvernement britannique, Philip Hammond, avait déclaré que Londres n’acceptait pas les demandes de Bruxelles de payer 50 milliards de livres sterling (57,5 mds EUR) pour la sortie du pays de l’Union Européenne.

Lors d’un référendum qui s’est tenu au Royaume-Uni en juin 2016, la majorité des Britanniques se sont prononcés pour la sortie de l’UE. La Chambre des communes a ensuite approuvé un projet de loi sur le Brexit. La Première ministre britannique Theresa May, qui a obtenu le consentement de la reine Élizabeth II, veut activer l’article 50 du Traité de Lisbonne d’ici fin mars.

 

La sortie de l’UE se résumerait-elle à une dette vis à vis de l’Allemagne à payer. N’a-t-on pas trop généreusement « apuré » la dette de l’Allemagne au titre de la seconde guerre mondiale. Et l’UE n’est pas que l’Allemagne….

Dette du Brexit contre dette allemande de la seconde….

Dette du Frexit contre dette allemande de la seconde….

Dette de l’Uexit contre dette allemande de la seconde…

La dette allemande de la seconde guerre mondiale, devenue monnaie de singe des européens….

 

http://reseauinternational.net/la-facture-du-brexit-payee-par-lannulation-de-la-dette-allemande-de-la-2e-gm/

 

***

 

Des indonésiens «s’auto-bétonnent» pour protester contre une usine de ciment

Depuis des années, des Indonésiens luttent bec et ongles contre la construction d’une usine de ciment. En signe de protestation, des fermiers ont bétonné leurs propres jambes.

Une cinquantaine de personnes, pour la plupart des agriculteurs, ont cimenté leurs propres pieds dans le cadre d’une protestation de plusieurs jours à Jakarta. Ils entendent ainsi donner à nouveau de la voix contre la construction d’une usine de ciment dans la province de Java Central. D’après eux, cette usine pourrait empoisonner leur eau et créer des problèmes d’approvisionnement en eau de villages situés dans les montagnes.

Et bien que le propriétaire de l’usine promette de créer des emplois et de stimuler l’économie de la région, les locaux sortent dans la rue et expriment leur mécontentement. Les premiers manifestants ont plongé leurs pieds dans du ciment frais à la mi-mars, et leur nombre est en constante augmentation.

Dans la seconde moitié du mois, une des manifestants est morte d’une crise cardiaque. À sa place, on a fixé une plaque de bois avec son nom et sa date de naissance et de mort. Les participants de l’action ont déclaré que la disparition de cette partisane ne les arrêterait pas.

 

L’histoire ne dit pas quand on cassera leurs plâtres-béton.I Il va falloir y aller au marteau piqueur. gare aux accidents de décoffrage! Quel est le nom de cette bétonnière? Il y a de quoi plomber une économie locale

 

https://fr.sputniknews.com/international/201703231030593168-agriculteurs-manifestation-usine-indonesie/

 

*****

 

 

le problème c’est que les peuples sont patients, très patients, trop patients! Pourquoi toujours laisser monter la pression. C’est con on perd, de la sorte, la marmite. Or tout le monde sait que c’est dans les vieilles marmites, bien culottées, que l’on fait les meilleurs soupes et ragoûts… Ne pourrait-on pas faire chaque fois l’économie d’un récipient idoine. Il faut du temps pour culotter beaucoup plus que pour déculotter et donner une fessée retentissante…. et surtout méritée. Mais il n’y a que le chaos  pour reconstruire. les terroristes le savent… eux! Serait-on plus cons?

Les bonnes marmites, c’est comme les bonnes pipes… Il n’y a que les bien culottées qui agréent les meilleurs gourmets.

 

http://free.niooz.fr/s/free/crise-grecque-et-medias-3517098.shtml

*****

Les présidentielles, comme si vous y étiez et quoique l’on en dise ou pas :
  1. E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un cap’tain défunt et défaut) : vrp-fillon-f-ump (ses premiers maux) et http://wp.me/p4Im0Q-1nR (ses derniers mots, incapable…..s)
  2. La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés » (pour Peuple dépité)
  3. « Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) – http://wp.me/p4Im0Q-141
en savoir plus, beaucoup plus :il-etait-une-fois-2017
La guerre des vieux jeunes premiers (en finale de lutte) :
  1. Fillon fillon-putatif   et fiche-transparency-fillon  Toujours en primaire avec lui-même, après l’officielle des spectacles
  2. Valls – valls-putatif    Exit Valls, place à Hamon…. il va nous faire le coup de tous-en-Khamon
Bientôt il ne va plus rester que Hamon (mais restera t-il vraiment s’il est le seul à oser….?)! Faut-il, dès lors voter s’il est le seul compétiteur? – 14 – Patrimoine 2014 – Benoit Hamonfiche-transparency-hamon

…..

La révolution citoyenne se tire… ailleurs (en maroquins)  :
« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :   http://wp.me/p4Im0Q-141

 

….

FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?
Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

  • Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –  13/12/2016   160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom. Cazeneuve promu premier ministre a devancé l’avenir en faisant voter, au 13/12/2016, une prolongation anticipée, de 3 mois supplémentaires jusqu’au 15/06/2017 (entre les deux tours des législatives et sans possibilité de modifier quoique ce soit et pour qui que ce soit)
  • Dernière nouvelle. Le pouvoir s’affole et n’attend pas l’échéance programmée du 26/01/2016. Cazeneuve, à peine promu 1er ministre, fait voter . Quelle fin de mandat pitoyable…. avec un état en urgence d’impossibilité à se réformer… et demain ne s’annonce guère mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011

 …..

L’état en urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi 13, réputé jour de chance… Pour qui?) au :

(partie visible de l’ice-berg appelée à disparaître, dès la levée de l’embargo liberticide, à usage, exclusif, des seules libertés des citoyens et non  des terroristes…qui s’en battent l’œil La preuve par Nice.)
État d’urgence ordinaire et « normale » : 
Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant! Prolongation, avant la date de fin, et à nouveau pour 6 mois jusqu’à l’installation du nouveau pouvoir (Acte 1 de Cazeneuve, nouveau premier ministre….)

 ……….

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé
L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)
 Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)
un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)
Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout (et pas seulement la nuit). Il n’est que temps, déjà, en 2017!

 

 

 

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)
Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!
Il est vrai que c’est tellement banal qu’un état d’urgence…..
  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils oserons nous demander (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état c’est l’état d’urgence. L’urgence du peuple c’est de virer tous les urgentistes…..  2 Programmes diamétralement opposés)

 

……

De la constitution de l’état d’urgence abusif :
Article 21 Préambule de la constitution :
    • « Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »
  • (En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple! et non les ersatz du pouvoir
en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

…..

 En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici….

………

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!
Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..
Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

…. au 15/07/2017 – et Valls corollaire du 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force, après Hamon…..

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

 

Veiller au bien être des citoyens est la priorité du parlementaire! Il est bon qu’il s’en souvienne…. Il est lui même citoyen et même plus citoyen que vous. (by keg – 12/03/2017)

Publié le

Le choix du jour : «HATPVP parlementaire» ou  «parlementaire sentinelle»
le-decretage-des-crets   (les aides familiales des détournements…détournées)
  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

Der des der

Le jour ou la campagne présidentielle est tombée dans le franchement nauséabond

Après et pendant les affaires d’aides familiales aux parlementaires nécessiteux, voici le chant des si reines, détrônées de leur piédestal au nom de la banque. On peut y être $ sans en être ….  Pour contrer le Pen, faut-il faire du le Pen? Elle se marre, tous militent-campagnent pour elle.

http://www.france24.com/fr/20170311-france-campagne-presidentielle-macron-marche-antisemitisme-lr-ps-fn-peillon

 

———-

Exercez-vous à la découverte par les chiffres en présidentiels :
au 27/01/2014 – Pénélope n’était pas inscrite au cheptel des « aides familiales accordées aux nécessiteux », tel que transmis à la HAPVP et signé sur l’honneur (avec à la clé les 45 000€ d’amende pour…. – fiche-transparency-fillon
Les politicards sont friands d’affaires. C’est vrai qu’ils s’emmerdent à politiquer, alors autant que ce soit juteux…. Pour que vous aussi vous puissiez jouer, paramétrez ce qui suit : digest-tranparency3
  • en V7 : 14 possibilités
  • en W15 : 11 possibilités
  • en U15 : 9 possibilités
(cellules en jaune) et vous voici avec la possibilité de 1386 tableaux possibles d’analyse. C’est entièrement gratuit (étude en cours des assistants parlementaires : 196 parlementaires analysé sur 925 répertoriés). Il vous suffit d’oser regarder la réalité…. et sans le moindre parti pris, avec le seul souci citoyen au service des citoyens.

———–

je ne voterai pas pour mes bourreaux. La révolte d’un « pupille de la Nation non juif », trop con pour apprécier le bonheur promis par des-put-a-tifs (ne parlons pas des chauves)   (en abrégé : http://wp.me/p4Im0Q-1sO)

Français quand vous saurez……que :

Parle-ment-taires est une vocation opaque….  qui échappe même à la sagacité de ses bénéficiaires…. C’est devenu une seconde nature.

 

….. et avec un peu de recul….

La transparence n’est qu’un vœu pieu que chacun s’ingénie à contourner. Et pourtant, elle devrait couler de source pour éviter que les politicards n’aient une trop mauvaise opinion de leurs électorats et ce sans devoir légiférer (transparence des financements, sans moyens de redressements, transparence des parrainages, transparence des comptes offshore, transparence des aides familiales à parlementaires nécessiteux  transparence des subventions parlementaires, ….)

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Communiqué de presse: Pour une publication intégrale des « parrainages » pour l’élection présidentielle

Communiqué de presse: Pour une publication intégrale des « parrainages » pour l’élection présidentielle

Même leurs propres règles ils les respectent pas… et les Français attendent du changement ?!

Carotte et bâton sont les 2 instruments de contrôle du bétail humain.

Les élections sont la carotte, l’espoir d’un changement, une manipulation de plus…

La libération passe par l’ignorance de LEUR système et la création de NOTRE nouveau système.

Ignorons les tout simplement….

amrf-768x619

 

En France, tout n’est que garde-fous!

On a la HATPVP qui veille à ce que les parlementaires énoncent les noms, prénoms (on devrait y adjoindre les montants de rémunérations allouées et surtout vérifiables…. de leurs collaborateurs au titre des aides familiales à parlementaires nécessiteux….  HATPVP plan sentinelle

Dans la HATPVP on a à boire et à manger pour comprendre le souci de certains de nos leaders bien intentionnés vis à vis d’eux… et c’est ce qui compte!) Il suffit parfois d’une minorité pour pourrir tout le corps politicard. L’art de rendre transparent l’opacité, sans armes. On en est désarmé!

 

http://reseauinternational.net/communique-de-presse-pour-une-publication-integrale-des-parrainages-pour-lelection-presidentielle/

 

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….
——
« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:
GrosMots kegiens Février2016

****

 

Doria Tillier : « J’aime les histoires qui font fi de la morale »

Doria Tillier : "J'aime les histoires qui font fi de la morale"
Doria Tillier, à Cannes en mai 2015. (Antonio Barros/Picture Alliance/AFP)

L’ancienne Miss Météo de Canal+ est à l’affiche du premier film de Nicolas Bedos, « Monsieur & Madame Adelman », dont elle cosigne le scénario.

 

Pendant deux saisons, de 2012 à 2014, Doria Tillier a présenté la météo du « Grand Journal » sur Canal+, offrant parfois à l’émission des pics d’audience de plus de 2,5 millions de téléspectateurs. Celle dont le potentiel comique a su convaincre la chaîne de télévision s’est toujours rêvée comédienne. C’est chose faite dans le premier film de Nicolas Bedos, « M. et Mme Adelman », sorti en salle cette semaine, qu’elle a également coécrit.

1Cinéma : Doria Tillier joue désormais les actrices. « Monsieur & Madame Adelman » (sortie le 8 mars). Elle incarne Sarah, d’origine modeste et ashkénaze, épouse de Victor (Nicolas Bedos), écrivain et rejeton d’une famille catho tradi. Tillier est coscénariste de l’histoire de ce couple que l’on suit sur un demi-siècle de vie conjugale.

2Impros : Partenaires à la ville et à l’écran, Doria Tillier et Nicolas Bedos ont tendance à partir en impro dans la vie.« Elles nous ont permis de constater qu’on avait le même humour et la même envie de rire avec des sujets qui d’ordinaire font pleurer : la mort, la maladie… »

3Enfance : Née à Paris, d’une mère restauratrice de tableaux et d’un père enseignant-chercheur en mathématiques, Doria Tillier décrit une enfance « saine et équilibrée » passée au sein d’une famille « aimante ».

4Prudence : Et aujourd’hui ? A moins de cinquante jours de la présidentielle, elle préfère la jouer prudente sur ce sujet.

5Débuts : Elle s’est toujours rêvée comédienne.

6Canal + :  » Convaincue par ses imitations de Marion Cotillard et de Monica Bellucci, la chasseuse de têtes s’emballe pour le potentiel comique de la jeune – et grande (1,80 mètre) – femme » .C’est ce que dit alors Graillot, qui lui confie la météo du « Grand Journal ». 300 candidates convoitaient le poste.

7Mélenchon ; Le 27 août 2012, Doria Tillier fait sa première météo sur le plateau du « Grand Journal », encore présenté par Michel Denisot, et fait son entrée dans l’arène médiatique. Robe noire et sexy, imitation piquante de Monica Bellucci, la jeune femme fait aussitôt oublier la fantomatique Solweig Rediger-Lizlow qui l’avait précédée. Sur le plateau, Jean-Luc Mélenchon est sous le charme. « Il a été bon public », se rappelle-t-elle aujourd’hui. Doria Tillier restera deux saisons au « Grand Journal ». Offrant parfois à l’émission des pics d’audience de plus de 2,5 millions de téléspectateurs.

8″Lolita » : Le douzième roman de Nabokov est incontestablement l’un de ceux qui l’ont le plus marquée. Au point d’être capable d’en réciter certains passages par cœur.

9Avenir : « Monsieur & Madame Adelman », et après ? Doria Tillier ne devrait pas s’arrêter là. Là aussi, l’intéressée joue la carte de la prudence. « Potentiellement, oui, il y a d’autres projets. Mais rien n’est acté. »

10Ecriture : « J’aime écrire. J’écris tout le temps : des scénarios, des débuts de spectacle… » Si Doria Tillier affirme aujourd’hui vouloir privilégier sa carrière d’actrice, elle prévient :

 

Elle est  dans et de son temps…. Les politicards eux aussi, et dans un grand ensemble,  aiment bien les histoires qui font fi de la morale, de l’éthique et du respect dû aux mandants…. Ce que l’on peut admirer et aimer chez une artiste, l’est beaucoup moins chez ceux qui nous présentent leurs frasques en guise de programme électoral… Il savent que de toute façon, ils seront élus… puisqu’il faut un élu. Preuve que la météo ne fait pas forcément le bonheur des électeurs!

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/cinema/20170308.OBS6288/doria-tillier-j-aime-les-histoires-qui-font-fi-de-la-morale.html

 

****

 

Quand j’entends le mot nazisme, je sors ma culture  –  Trois essais questionnent les aspects juridiques et artistiques du IIIe Reich

nazisme revolution culturelle

Congrès de Nuremberg, 1938. LeWebPédagogique.

Et si l’art produisait une humanité monstrueuse ? Telle est l’inquiétude des idéologues nazis et la raison d’être des politiques menées dès 1933 contre ce qu’ils qualifiaient « d’art dégénéré ». Excluant des artistes, en poussant d’autres à l’exil ou au suicide, détruisant des œuvres, en exposant d’autres à des fins « pédagogiques », les nazis n’ambitionnaient pas seulement d’empêcher un « mélange des races » dans le milieu des arts. Ils voulaient « protéger » les hommes d’une dégénérescence par l’influence de certaines formes d’art.

 

Le droit nazi légiférait afin de protéger un « art sain ». L’art « dégénéré » est combattu dans le même temps que les lois raciales sont promulguées.  Ce que le philosophe Karl Jaspers exprimait ainsi dès 1945 : « C’est en Allemagne que se produisit l’explosion de tout ce qui était déjà en train de se développer dans tout le monde occidental sous la forme d’une crise de l’esprit, de la foi ». Position exprimée dès avant la guerre par des non conformistes, comme Thierry Maulnier écrivant que La crise est dans l’homme.

Le nazisme, une révolution culturelle ?

L’historien Johann Chapoutot publie La révolution culturelle nazie. Livre qui s’inscrit dans une manière de penser le nazisme non pas comme phénomène accidentel ou « fonctionnel » mais comme lieu d’adhésion à son idéologie. Une croyance. Le fil rouge de ce recueil de onze études ? « Pour pouvoir agir, malgré les siècles d’aliénation, malgré les phases de dénaturation, il fallait opérer, sur le corps et l’âme du peuple allemand, une révolution culturelle, au sens prérévolutionnaire du terme : il faut revenir à l’origine, à ce qu’était l’homme germanique, son mode de vie et son attitude instinctuelle à l’égard des êtres et des choses. Il s’agit de « remettre le monde à l’endroit » et de « revenir à l’origine ».  Avec la réécriture de ce dernier, le nazisme en tant que « révolution culturelle » a prétendu justifier légalement le meurtre de masse.

Une plongée effrayante dans le corps du Léviathan

Appréhendant le droit nazi en tant que droit, Jouanjan apporte un regard novateur : « l’ordre du discours juridique » avait vocation à justifier le crime nazi. Le nazisme en tant que droit a été un droit à l’injustifiable. On pensera alors aux victimes, légalement spoliées dans un premier temps. « Légalement » éliminées ensuite. Le discours juridique nazi, produit de l’institution juridique allemande, a permis une « légalité » de l’extermination.

Comment ne pas avoir froid dans le dos en refermant les pages de ce livre fondamental ?

Sommes nous si loin de cela? Petit à petit , par restrictions, successives, à doses homéopathiques, on arrivera bien à éradiquer l’ennemi des pouvoirs,  la liberté des autres….  Chez nous on l’appelle présentement « état d’urgence » (qui ne se justifie plus dans le temps) et le terrorisme a bon dos. Si bien qu’à peine nommé le nouveau premier ministre s’empresse, alors que ledit état n’est pas arrivé au terme fixé par sa précédente prolongation, de la prolonger de son propre chef. Est-ce à croire que c’est lui qui représente un risque d’attentat vis à vis du Peuple….

Est-ce cela le nazisme d’état d’urgence…. ? L’art politique rabaissé au rang d’art dégénéré.

 

http://www.causeur.fr/nazisme-chapoutot-jouanjan-michaud-43156.html

 

*****

 

 

 

***

 

« Votez Jésus-Christ » : l’affiche du diocèse de Gap interdite ?

Dieu, que les laïcards sont tristes…
 
 

Motif ? Le slogan « Votez Jésus-Christ », peut-être.

Il ne manquerait plus que Jésus arrive en tête à Gap au soir du premier tour. Ou Macron, encensé par les médias comme le Messie, le Sauveur que le pays attend. Le slogan ne laisse pourtant subsister aucun ambiguïté : « Votez Jésus-Christ, le seul qui n’a jamais changé de programme. » Il ne peut à l’évidence s’agir de l’infatigable pèlerin en marche vers l’Élysée, qui sème des contradictions comme le Petit Poucet des cailloux.

 

Le prétexte avancé est, en fait, que l’affiche « pouvait tourner en dérision les hommes politiques ». Elle est drôlement bégueule, cette Autorité, pour s’émouvoir comme cela d’une moquerie aussi gentillette, et dont on peut espérer que les politiques eux-mêmes souriraient ! Les Français, par ailleurs, tiennent déjà le personnel politique en si piètre estime que cette publicité délicieusement désuète ne risque guère de le rendre encore plus impopulaire.

L’ARPP, cependant, nie avoir interdit l’affichage public : la campagne, disent-ils, est « amusante et bien vue mais c’est de la pub et il y a du droit [et par conséquent] de possibles problèmes juridiques ». L’autorisation préalable des ayants droit de Fernandel, par exemple. Mais aussi celle de la Commission européenne, pour la référence au drapeau européen : trois étoiles sur le bleu du drapeau français qui sert de fond à l’affiche… Hein ? Un drapeau français ? Que ne le disiez-vous plus tôt ? C’est là, bien sûr, que le bât blesse ! Et le directeur général de l’ARPP, Stéphane Martin, d’évoquer pudiquement la « sensibilité » de la question de la laïcité, apparemment heurtée, la pauvrette, par l’image d’un prêtre catholique sur l’« emblème de la République ».

Mgr Di Falco a fait savoir que les affiches seraient « placardées dans les églises et… au-dehors », en ajoutant : « On verra si on a des problèmes et on fera face ! » Il a raison. Il serait bien dommage de condamner cette affiche au secret des églises. Son humour devrait, d’ailleurs, plaire au pape François, lui qui reproche si souvent aux chrétiens leur manque de joie. Tous les chrétiens ne sont peut-être pas joyeux, mais Dieu que les laïcards sont tristes…

 

 Mgr Di Falco peut aussi faire comme Marine, ne pas répondre aux convocations ou comme Fillon insister, même s’il est mis en examen, sous toutes les coutures de ses sous-tannes. . Après tout, il a le droit de caricaturer son vicariat…. Seul le pape pourrait le flageller. Et s’il ne le fait pas pourquoi un droit qui n’est pas canon ( on le voit dans le choix des affaires de procédures relatives à Mohamed Fillon ou Fillon  François, pourtant deux mamelles de l’électorat…  téter jusqu’au trognon…. ) pourrait-il le faire?
Et puis c’est certain « jésus en vote blanc » serait plus crédible qu’un « Guyot en vote blanc ». Le premier serait pour donner le pouvoir des financements aux pauvres, alors que pour l’autre ce serait pour sa poche partisane et ses potes blancs comme ex-communiants!

 

http://www.bvoltaire.fr/christinecelerier/votez-jesus-christ-laffiche-diocese-de-gap-interdite,318558

 

*****

Le vide idéologique à gauche et la droitisation du curseur politique ont fait le jeu du Front national
Résultat de recherche d'images pour "vide idéologique"

Jamais une campagne présidentielle n’a à ce point secoué l’Hexagone. A quelque 50 jours d’un scrutin qui semblait acquis à la droite avant le déclenchement du PenelopeGate, plus personne ne se risque à faire le moindre pronostic.

 

Alors que les Français, dans leur grande majorité, sont déboussolés, les militants du FN, qui frappent souvent par leur jeunesse, occupent le devant de la scène médiatique et affichent une confiance totale en leur dirigeante, Marine Le Pen.

 Marine Le Pen, en mettant à l’écart son père, s’est efforcée au contraire de dédiaboliser le parti.

Quoi qu’il en soit, cela n’empêche pas Marine Le Pen de grimper dans les sondages qui la donnent en tête du premier tour de la présidentielle. « Pour bien comprendre, il faut replacer l’ascension du Front national dans le temps long. La chute du mur de Berlin et la fin du système soviétique ont provoqué l’effondrement du Parti communiste et laissé un vide idéologique à gauche. S’est opéré alors un réalignement vers la droite. La gauche a notamment abandonné la grille de lecture en fonction des classes sociales. Le terme a même quasiment disparu dans le discours pour être remplacé par celui de classes populaires, de jeunes des cités ».

« Le curseur idéologique s’est droitisé d’une façon générale. « Cela a ensuite ouvert des portes entre une certaine droite parlementaire et l’extrême droite. En 1998, plusieurs présidences de région ont été co-gouvernées avec le FN ».

« Il ne faut pas tomber dans le piège et penser que les gens de gauche vont voter FN. Beaucoup d’entre eux pourraient s’abstenir (marrant que l’on parle de l’abstention et jamais du vote blanc qui lui indique une volonté de « autre chose » alors que l’abstention fait le jeu de ceux qui, in fine, sont élus…. Ont-ils si peur que cela du vote blanc ?). On observe cette tentation abstentionniste, y compris de la part de personnes très politisées qui ont conscience des enjeux », précise-t-elle.

Traditionnellement, l’élection présidentielle enregistre un très fort taux de participation. « Mais on n’est pas à l’abri (…) L’abstention reste une grande inconnue et elle est, sans doute, la clé du scrutin. De plus, c’est extrêmement compliqué de savoir comment vont se faire les reports de voix d’un tour à l’autre ».

 

Tous les candidats putatifs, actuellement déclarés, bossent pour le FN, en disant qu’il faut lutter contre le dit… Ce n’est que cela leur programme. L’argent des contribuables sert à dégommer ce que plus de 30 ans d’incompétences et d’échecs, alternatives ont créé. On ne peut démolir ce que l’on s’est ingénié à créer.

Au final tous les candidats savent que l’un d’entre eux, fut-il le plus casserolé, sera élu… Le système est pourri. Les politiques auraient tort de ne pas s’en servir. Je ne suis nullement FN (ni sympathisant), mais j’essaye de ne lui attribuer que ce qui lui revient de droit et je n’agite nullement le chiffon de la peur. Depuis 2002 je dénonce l’acharnement thérapeutique des castes en place…. sans le moindre parti pris. J’appelle à voter blanc massivement au lieu de se taire et se faire complice…. par omission.

  • Hier on parlait du danger des chars soviétiques de Berlin à Paris
  • Aujourd’hui on parle du danger de le Pen aux Frontières…

et pendant ce temps les politicards se sucrent, tant qu’ils peuvent, même au delà des lois….   le-decretage-des-crets   (les aides familiales des détournements…détournées)

Le danger est pourtant resté le même et provient toujours du pouvoir…. et non de ses pourvoyeurs!

 

http://french.xinhuanet.com/2017-03/07/c_136109058.htm

*****

Les présidentielles, comme si vous y étiez et quoique l’on en dise ou pas :
  1. E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un cap’tain défunt et défaut) : vrp-fillon-f-ump (ses premiers maux) et http://wp.me/p4Im0Q-1nR (ses derniers mots, incapable…..s)
  2. La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés » (pour Peuple dépité)
  3. « Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) – http://wp.me/p4Im0Q-141
en savoir plus, beaucoup plus :il-etait-une-fois-2017
La guerre des vieux jeunes premiers (en finale de lutte) :
  1. Fillon fillon-putatif   et fiche-transparency-fillon  Toujours en primaire avec lui-même, après l’officielle des spectacles
  2. Valls – valls-putatif    Exit Valls, place à Hamon…. il va nous faire le coup de tous-en-Khamon
Bientôt il ne va plus rester que Hamon (mais restera t-il vraiment s’il est le seul à oser….?)! Faut-il, dès lors voter s’il est le seul compétiteur? – 14 – Patrimoine 2014 – Benoit Hamonfiche-transparency-hamon

…..

La révolution citoyenne se tire… ailleurs  :
« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :   http://wp.me/p4Im0Q-141

 

….

FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?
Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

  • Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –  13/12/2016   160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom. Cazeneuve promu premier ministre a devancé l’avenir en faisant voter, au 13/12/2016, une prolongation anticipée, de 3 mois supplémentaires jusqu’au 15/06/2017 (entre les deux tours des législatives et sans possibilité de modifier quoique ce soit et pour qui que ce soit)
  • Dernière nouvelle. Le pouvoir s’affole et n’attend pas l’échéance programmée du 26/01/2016. Cazeneuve, à peine promu 1er ministre, fait voter . Quelle fin de mandat pitoyable…. avec un état en urgence d’impossibilité à se réformer… et demain ne s’annonce guère mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011

 …..

L’état en urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi 13, réputé jour de chance… Pour qui?) au :

(partie visible de l’ice-berg appelée à disparaître, dès la levée de l’embargo liberticide, à usage, exclusif, des seules libertés des citoyens et non  des terroristes…qui s’en battent l’œil La preuve par Nice.)
État d’urgence ordinaire et « normale » : 
Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant! Prolongation, avant la date de fin, et à nouveau pour 6 mois jusqu’à l’installation du nouveau pouvoir (Acte 1 de Cazeneuve, nouveau premier ministre….)

 ……….

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé
L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)
 Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)
un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)
Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout (et pas seulement la nuit). Il n’est que temps, déjà, en 2017!

 

 

 

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)
Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!
Il est vrai que c’est tellement banal qu’un état d’urgence…..
  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils oserons nous demander (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état c’est l’état d’urgence. L’urgence du peuple c’est de virer tous les urgentistes…..  2 Programmes diamétralement opposés)

 

……

De la constitution de l’état d’urgence abusif :
Article 21 Préambule de la constitution :
    • « Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »
  • (En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple! et non les ersatz du pouvoir
en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

…..

 En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici….

………

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!
Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..
Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

…. au 15/07/2017 – et Valls corollaire du 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force, après Hamon…..

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

Où est la limite entre moralité et immoralité. La politique ne serait donc qu’une ligne, ténue, entre les deux. C’est toujours un mélange détonnant et dénotant…! (by- keg – 27/02/2017)

Publié le

Le choix du jour : «moralité immorale ou  «immoralité morale»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

Der des der

La police algérienne déjoue un attentat suicide devant un poste de police à Constantine

C’est aussi le prix de la liberté. Macron ne l’avait pas vu venir lorsqu’il dénonçait notre crime contre l’humanité. Il n’est donc pas « juste parmi les nations »

http://www.france24.com/fr/20170227-algerie-attentat-constantine-police-kamikaze-dejoue

 

———-

Exercez-vous à la découverte par les chiffres en présidentiels :
Les politicards sont friands d’affaires. C’est vrai qu’ils s’emmerdent à politiquer, alors autant que ce soit juteux…. Pour que vous aussi vous puissiez jouer, paramétrez ce qui suit : digest-tranparency
  • en U7 : 14 possibilités
  • en V15 : 11 possibilités
  • en T15 : 9 possibilités
et vous voici avec la possibilité de 1386 tableaux possibles d’analyse. C’est entièrement gratuit (étude en cours des assistants parlementaires : 196 parlementaires analysé sur 925 répertoriés). Il vous suffit d’oser regarder la réalité…. et sans le moindre parti pris, avec le seul souci citoyen au service des citoyens.

———–

je ne voterai pas pour mes bourreaux. La révolte d’un « pupille de la Nation non juif », trop con pour apprécier le bonheur promis par des-put-a-tifs (ne parlons pas des chauves)   (en abrégé : http://wp.me/p4Im0Q-1sO)

Français quand vous saurez……que :

Les sauveurs sont d’abord des exécuteurs…. en somme des second-couteaux!

….. et avec un peu de recul….

Le sauvetage de la France passerait-il par son anéantissement par le sauveur? Tant qu’à faire l’écroulement de tout un système, activons le pour raccourcir le temps de purgation dans les anti chambres du pouvoir…. et rien de tel que des gens issus de la fange (laquelle, c’est bien connu est issue de la lie….)

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Un ex-conseiller de Marine Le Pen dénonce « un système de corruption généralisé » au FN

Un ex-conseiller de Marine Le Pen dénonce "un système de corruption généralisé" au FN
Marine Le Pen à Forbach, le 18 janvier 2017. (P. HERTZOG/AFP)

Gaël Nofri, conseiller de Marine Le Pen pendant la présidentielle de 2012 désormais en rupture, a dénoncé dimanche « un système de corruption généralisé au FN » au sujet du financement des campagnes de 2012.

« En 2012, j’ai eu une rupture nette avec Marine Le Pen sur deux questions : un système de corruption généralisé que cette affaire avait révélé, et l’alliance du FN avec les identitaires à Nice », a indiqué à l’AFP ce conseiller municipal niçois désormais dans la majorité du président LR de région, Christian Estrosi.

Il confirmait là un témoignage livré à Mediapart et « Marianne » au sujet de son emploi comme « conseiller aux services publics » pour la présidentielle de 2012, qui lui vaut, selon des sources judiciaires, d’être cité dans l’enquête qui a valu au FN son renvoi en correctionnelle.

Financement, emplois fictifs… Ces affaires que traînent le FN et Marine Le Pen

« En septembre 2011, je signe un contrat de campagne avec Marine Le Pen, qui m’a proposé de travailler avec elle. En 2012, on me dit : ‘Il y a un problème, il faut passer sur un contrat avec le Parlement européen’. Je refuse », raconte celui qui a ensuite dirigé la campagne européenne de Jean-Marie Le Pen dans le Sud-est en 2014.

« En mai 2012, mon contrat s’arrête. Je vais pour m’inscrire au chômage. On me dit que les cotisations n’ont pas été versées. Je me dispute alors avec Marine Le Pen », poursuit-il.

Financement de campagnes du FN : Frédéric Chatillon mis en examen

Une escroquerie au préjudice de l’Etat

« C’est là qu’on me dit que Nicolas Crochet », expert-comptable du FN renvoyé lui aussi en correctionnelle, « allait m’envoyer un contrat pour me régulariser. J’attends, je gueule tout l’été », continue Gaël Nofri.

« En septembre, Crochet me donne le contrat, je vois que ce n’est pas un contrat de campagne mais de conseil dans son cabinet d’expertise comptable. J’assume, je signe après cinq mois sans salaire ni chômage », confirme-t-il à l’AFP, alors qu’il dit n’avoir « jamais mis les pieds » dans ce cabinet.

« J’interroge Marine Le Pen par SMS, Louis Aliot au téléphone, ils ne me répondent pas. A partir de ce moment-là, je suis en rupture totale » avec Marine Le Pen, confirme-t-il, racontant avoir rencontré les enquêteurs en septembre 2014 pour leur « apporter des éléments ».

Dans cette affaire, le FN est soupçonné d’avoir mis en place, via des kits de campagne fabriqués par Riwal, une escroquerie au préjudice de l’Etat, qui rembourse les frais de campagne, et ce par le biais notamment de surfacturations. Le fondateur de cette société, Frédéric Chatillon, proche de Marine Le Pen, a été mis en examen dans cette affaire. Le parti, des dirigeants et des proches de la présidente du FN ont également été renvoyés en correctionnelle. 

 

Nous eussions cru que la « Jeanne » fut un navire amiral exempt de malices et de mal versatiles des raisons…. . Hélas, rien de nouveau en politi-cardie. Quand un fruit commence à être perverti, il l’est jusqu’à sa chute finale. Quelle solution?

Faut-il:

  • ne plus rembourser les Frais de campagne
  • ne plus faire payer les Français pour soutenir le FN (car vous le financez, ainsi que les autres partis, même si vous n’avez pas d’idées politiques convaincues et vous a t-on demandé votre avis. Ce sont vos représentants du Peuple, pardon des partis, qui se sont voté cette corvée. Souvenez vous des:
    • 1,70€ par voix obtenues au 1er tour des législatives . Et vous comprenez le pourquoi du fameux « vote utile » que chaque putatif des putés… (Je suis sur que vous pensiez que c’était utile pour vous!) – soit 77 millions (alias près de 4 300 emplois par an…)
    • 42 000 € par député élu soit 274 millions par an (allias prés de 1500 emplois par an)
    • les partis bouffent donc comme quelques 5 700 emplois par an…. Certes c’est peu au regard des millions de con-cernés, mais ce qui va dans la poche des partis (à noter que c’est pour empêcher les magouilles de gens comme la Jeanne qui bande l’arc de sa bourse pour élargir son assiette…. financière. Aujourd’hui, c’est elle, hier c’était la Peynet-lope, demain la macron nique ta mère et ton père, et après la Françoisie générale)
  • ne plus accepter les cumuls des mandats (aucun). Les mandats c’est une chose, c’est le financement qui crée le cumul. Sans cumul d’indemnités vous supprimez le cumul des mandats. Mais en final, c’est le citoyen qui devrait donner son avis, en refusant d’élire des gens ayant déjà un mandat en cours
  • ne plus accepter l’emploi par un parlementaire, d’un parent direct ou collatéral et/ou d’un parent de collègue….. (Obligation de présenter un arbre généalogique sur 3 générations ;
    • ses parents et leurs frères et soeurs
    • lui et son épouse et les fratries de chaque côté, ainsi que ses cousins et conjoints (et descendances)
    • ses enfants et leurs conjoints, ainsi que celui des petits cousins et de leurs conjoints
    • indication des noms de jeunes filles des conjoints
    • indication des prénoms des assistants (et non l’initiale du prénom ou même pas d’initiale   – transparence-mariton-a   – Comme le fait l’ex putatif éjecté  Mariton qui ancien de Polytechnique n’est pas parmi les plus cons….  qui sur sa même fiche déclarative :
      • masque les prénoms de ses collaborateurs (c’est voulu, certainement pour préserver lesdits collaborateurs et empêcher de voir les liens éventuels apparaître au grand jour
      • estime que ses revenus de Maire ne font pas partie des revenus annexes (comme tous ses camarades; le font). Pourquoi cette « anomalie », si ce n’est pour masquer des réalités (ou alors le document de la HATVP n’est pas compris :
        • parce que trop compliqué
        • parce que Mariton n’est pas à la hauteur de la simple compréhension….)

Devoir mettre en place autant de « contrôles » (évitons de parler de leur inefficacité pour ne pas nuire à la richesse des débats présidentiels, s’ils devaient avoir, effectivement, lieu…)n prouve le degré du niveau de la fange dans laquelle ils nous vautrent… Quand c’est aussi pourri, c’est que l’arbre est complétement atteint. Il faut l(abattre… et radicalement et ce n’est pas en collant un chiffre que l’on changera quelque chose. Il faut inventer une gouvernance complétement nouvelle avec des dirigeants complétement nouveaux et non des gens qui baignent dans la lie depuis des décennies.

Jeanne n’est vraiment pu celle que l’on croyait. C’est Cauchon!

Dans les années 30, un mec, qui crachait ainsi dans la soupe, rendait rapidement son bulletin de naissance au coin d’un pogrom ou victimes de racailles radicalisées (déjà) et parfois (mais seulement parfois) estampillées « ordre noir »….  Il est vrai que quand les racines familiales s’en imprègnent depuis le début…. ce n’est qu’un point de détail de la saga familiale… Tout le monde a droit à des erreurs de jeunesses qui forment le cuir mâture.

Un aperçu paramétré des pratiques des « aides familiales » de nos représentants Vrp multi cartes (dont celle maîtresse de julot-casse-croute) en tout genre vous tente?  3 cases à changer pour découvrir les vérités en 1386 tableaux :digest-tranparency

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/presidentielle-2017/20170226.OBS5796/un-ex-conseiller-de-marine-le-pen-denonce-un-systeme-de-corruption-generalise-au-fn.html

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….
——
« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:
GrosMots kegiens Février2016

****

 

 

****

 

Jours fériés pour tous: du lard ou du cochon?  –  Terra Nova: la soumission dépêchée

Le collier Safe World Peace à Cannes, octobre 2006. SIPA. 00535533_000022

C’est tout nouveau et ça vient de sortir. Deux jours fériés supplémentaires : une fête musulmane et une fête juive ! Voilà une idée qu’elle est géniale… De quoi réjouir Hachem1 et Allah. Et cette idée est le fruit des intenses cogitations d’un think tank estampillé à gauche, Terra Nova. Un think tank c’est fait pour réfléchir. Et à Terra Nova on réfléchit dur.

 

On réfléchit surtout à la façon de donner aux musulmans toute la place qu’ils méritent et qu’ils n’ont pas. On prend en compte la douleur qui est la leur quand ils sont contraints de contempler les sapins de Noël et les crèches du même nom. Et on compatit à leur désespoir quand ils sont forcés d’entendre des noms aussi étranges, et étrangers à leur foi, qu’ « Ascension », « Assomption » et « Pentecôte ».

Une fête, une seule, pour contrebalancer une légion de fêtes de tradition chrétienne, fêtes plébiscitées par le bon peuple de France à qui elles permettent de ne rien foutre pendant de nombreux jours… C’est quand même pas grand-chose si on réfléchit aux millions de musulmans qu’il y a en France, n’est-ce pas ? Certes, mais alors pourquoi une fête pour les juifs notoirement moins nombreux. Auraient-ils des privilèges, des droits spéciaux que les autres n’ont pas ?

Les juifs ne réclament rien

Vous n’y êtes pas. Terra Nova est passé maître dans l’art de la cautèle et de l’hypocrisie. Les tartuffes du think tank ont pensé qu’un zeste de juif permettrait de dissimuler leur tropisme islamique. Un énorme croissant et une toute petite étoile jaune : c’est pas bien ficelé ça ? Mais la ficelle est un peu grosse.

Les juifs ne réclament rien. Ni jour férié, ni repas casher dans les cantines scolaires, ni l’interdiction des crèches avec le petit Jésus. Les juifs servent juste de cache-sexe pour une opération d’« aplaventrisme » dont Terra Nova se fait une spécialité. Et tous les autres qui ne sont ni juifs ni musulmans, c’est-à-dire l’écrasante majorité du peuple français ? Eh bien ils profitent douillettement des jours fériés existants sans imaginer un seul instant qu’ils ont eu autrefois une connotation religieuse.

Qui sait encore ce que signifient l’Ascension, l’Assomption et la Pentecôte ? Presque personne. Car ni les radios ni les télévisions ne jugent utiles d’en parler. En revanche, le début et la fin du Ramadan occupent une place de choix dans les bulletins d’information. Mais – qui sait ? – peut être que demain une nouvelle fête verra le jour : la fête du cochon (qui s’en dédit!)!

Nous tenons en effet de très bonne source que Marine Le Pen a un projet de ce type dans ses cartons. On lui prête l’intention d’ouvrir une consultation pour en fixer la date. Mais on connait déjà le jour de la semaine qui sera choisi : un lundi pour donner aux Français un week-end end prolongé. Ce jour-là quand les rues de nos villes et de nos villages seront tapissées de jambons, de boudins, de saucissons, de saucisses et de cervelas, la France entière (à l’exception des musulmans et des juifs) criera éperdue de reconnaissance : « merci Marine ! » Tout ça, à dire vrai, n’est pas vraiment très sérieux. Mais quand on a eu à supporter les tristes élucubrations de Terra Nova, on a bien le droit de s’accorder un moment de franche rigolade…

 

En contrepartie, les pays à forte connotation juive et/ou musulmane vont intégrer les fêtes chrétiennes dans leur agenda annuel, pour profiter des bienfaits du saigneur… Il n’y a pas de raison que ce soit à sens unique. A noter que l’on n’attend pas qu’ils fassent pour faire. On a compris, depuis bien longtemps, que les désarmements passent par nous… d’abord. On montre l’exemple des porteurs de flambeaux à la Lanterne (magique). Et on l’appellera « fêtes des cochonnailles » ( à ne pas confondre avec la fête des cochonneries) pour rassembler les anti et les pro, une fois dans l’année pour faire l’andouille, ensemble!

 

http://www.causeur.fr/jours-feries-musulmans-juifs-terra-nova-42925.html

 

*****

 

La construction européenne, fossoyeuse de l’économie française

La construction européenne, fossoyeuse de l’économie française

Si l’on vous demande ce que sont les « monopoles d’Etat », à quoi pensez vous ?
Le monopole est un privilège de droit dont dispose une entreprise ou un organisme public de fabriquer ou de vendre seul certains biens ou certains services à l’exclusion de tout autre concurrent.
Maintenant vous pouvez penser à la Poste, la Sécurité sociale, la SNCF etc, et beaucoup de services qui ont compté dans le développement de la France.

 

Avec la privatisation, beaucoup de monopoles ont été cédés avec comme résultat le dépeçage de nos fleurons industriels et stratégiques. C’est le ministère des finances qui a eu la charge directe ou la tutelle de ces monopoles au 19e et 20e siècle et dont la construction européenne a entraîné la disparition ou modifié les conditions d’exercice.
Le premier exercice fut la loi du 3 janvier 1973 du gouverneur de la Banque de France (Olivier Wormser), et du ministre de l’Économie et des Finances, Valéry Giscard d’Estaing, contraignant l’Etat à emprunter auprès des marchés financiers. L’expansion de l’Europe tel un ogre a dévoré notre économie et notre souveraineté qui étaient ancrés dans ces monopoles parce que Bruxelles ne supporte pas le système français de concessions et les lobbies européens non plus.

A quelques jours du premier tour des présidentielles, bon nombre de français épris de changements étaient en attente du fameux programme d’Emmanuel Macron. On pourrait s’y méprendre mais ce programme ressemble comme deux gouttes d’eau à celui du lobby de La Table ronde européenne des industriels ERT.
Comme l’ont fait nos anciens dirigeants et comme le fera Macron, la construction européenne passera par notre auto-destruction.

Privatisations. La grande vague des années 80-90

En annonçant, dimanche soir, sur TF1 qu’il envisageait de réduire la participation de l’Etat dans les entreprises publiques, le Premier ministre renoue avec les politiques de privatisations qui ont marqué la France, entre 1986 et 2007.

Les vagues de privatisations ont commencé en France à la fin des années 1980, avec le retour de la droite au pouvoir. Il s’agit alors d’un grand retournement, après un XXe siècle marqué par un mouvement continu de nationalisations d’entreprises industrielles et financières.

L’État actionnaire avait atteint son point culminant en 1982. La gauche au pouvoir avait alors nationalisé à tout va : 5 sociétés industrielles, 39 banques et 2 compagnies financières rapatriées dans le giron public.

Puis en 1986, Jacques Chirac emménage à Matignon. Les Français découvrent la cohabitation et font connaissance avec Edouard Balladur, ministre de l’Economie, des Finances … et de la Privatisation.

6 août 1986 – Le grand soir des privatisations

À l’heure du libéralisme roi, le rôle de l’État-actionnaire est jugé incompatible avec les activités industrielles concurrentielles. Le gouvernement se désengage de ses actifs suite au vote de la loi de privatisation du 6 août 1986. Saint-Gobain, l’un des fleurons industriels du pays, ouvre le bal. Lancée en décembre 1986, l’opération est un succès. Plus de 8 milliards de francs rentrent dans les caisses de l’État. Suivent TF1 (4,4 milliards de francs), la BNP (12,8 milliards de francs), la Société Générale (17,2 milliards de francs) ou encore Suez (14,9 milliards de francs).

1988-1992 – La politique du « ni ni »

Avec la réélection de François Mitterrand en 1988, c’est le temps de la politique du « ni ni » (ni privatisation, ni nationalisation). Aucune privatisation ne se fait plus en application de la loi du 6 août 1986. Cependant, la période connaît une série de privatisations partielles, soit par la cession d’activités de certaines entreprises publiques (les filiales de la parachimie sont cédées au groupe Total), soit par la réduction du capital contrôlé par l’État (c’est le cas d’Elf Aquitaine) ou encore par l’ouverture du capital de Renault, en 1990.

1993-1995 – Edouard Balladur, « champion des privatisations »

En 1993, Edouard Balladur est appelé à Matignon (deuxième cohabitation). La France connaît une nouvelle vague de privatisations. L’État se sépare de ses entreprises pétrolières. La quasi-totalité des actifs de Total et d’Elf-Aquitaine sont écoulés en 1993. Au total, le gouvernement a engrangé quelque 114 milliards de francs grâce aux ventes de ses entreprises publiques. Ce qui vaudra à Édouard Balladur le titre de « champion des privatisations », quelques années plus tard.

1995-1997 – Juppé dans la continuité de Balladur

Le gouvernement d’Alain Juppé poursuit sur la dynamique initiée par son prédécesseur. Entre 1995 et 1997, l’État abandonne Péchiney, Usinor-Sacilor et la Compagnie générale maritime. Renault connaît une ouverture supplémentaire de son capital. Bilan de l’exercice : 40 milliards de francs sont récoltés en 18 mois.

1997-2002 – Lionel Jospin, le premier ministre qui a le plus privatisé La gauche revient au pouvoir en 1997.

Lionel Jospin, le nouveau locataire de Matignon, va passer maître dans l’art des privatisations partielles, autrement dit des simples ouvertures de capital, comme celui de France Télécom. L’opérateur historique est mis en bourse dès 1997. Suivront Air France, les Autoroutes du sud de la France, Thomson et EADS. Particulièrement efficace, la politique de privatisation du gouvernement Jospin rapporte 210 milliards de francs, entre 1997 et 2002. Ce qui fait de Lionel Jospin, le Premier ministre qui a le plus privatisé de l’histoire de la V République.

2002-2007 – EDF et GDF cotés en bourse

Sous la dernière présidence de Jacques Chirac, c’est au tour des sociétés d’autoroute d’être libérées par l’État. La période 2002-2007 est également marquée par l’introduction en bourse de Gaz de France et d’EDF.


2007-2012 – Le coup d’arrêt de Nicolas Sarkozy

Le mouvement des privatisations, irréversible pendant près de 20 ans, connaît paradoxalement un coup d’arrêt avec l’élection de Nicolas Sarkozy. Celui à qui sera reproché de favoriser les milieux d’affaire tout au long de son quinquennat, a stoppé de façon spectaculaire les cessions d’actifs de l’État. Mis à part l’ouverture du capital de La Poste, Nicolas Sarkozy s’est singularisé en se tenant à l’écart des grandes vagues de privatisations qu’a entraînés la crise, à travers le monde. Sous son mandat, l’État a même repris une participation dans STX, le chantier naval de Saint-Nazaire

2017 et ensuite
privatisations prévues :
  • verbalisation des excès routiers
  • police de ville (on va recréer le gay sécuritaire)
  • police des champs (on va créer des gens d’armes privés du droit de ne pas riposter, comme ils veulent)
  • encaissement des impôts
  • mercenaires militaires
  • mercenaires civils,
  • gladiateurs,

Pour le reste, attendre que la nuit du 04 Août soit passée et surtout trépassée. On récré la ferme générale et on nous invite en nous disant, « ferme la et là ».

A quand la privatisation des parlementaires?

et le Pdg de l’entreprise « France »nommé en conseil d’administration et bénéficiant des dividendes et jetons de présence. C’est quand l’introït en bourse?

 

http://reseauinternational.net/la-construction-europeenne-fossoyeuse-de-leconomie-francaise/

 

***

 

Vous ne devinerez jamais qui milite pour Macron dans ma ville…

  L’ancien ministre du budget Jérôme Cahuzac à son arrivée au tribunal jeudi 15 septembre.
 De M. Cahuzac à M. Macron, il n’y avait qu’un pas…


Chez nous – pardon pour l’expression : je voulais dire dans ma ville du Sud-Ouest bien socialiste, n’ayez pas peur ! -, comme chez vous certainement, les affiches de Macron fleurissent sur les murs.
Et puis M. Macron était vendredi dans le Lot, à deux pas d’ici. Donc, il fallait imprimer et coller du Macron sur nos murs et dans nos têtes. Avec la petite musique de la radio vous assenant en boucle : Fillon, juges d’instruction ; Le Pen, mises en examen, etc.
Et là, quelle ne fut pas ma stupeur quand je reconnus ceux que j’imaginais être des militants d’un nouveau genre…
Certes, au niveau de ma petite sous-préfecture de province, j’imaginais bien que notre « brillant » banquier – pour parler comme François Bayrou – pouvait avoir du mal à recruter des gens de son niveau. J’avais donc en tête un portrait-robot type : des socialistes honnêtes en rupture de ban avec leur parti, des centristes sincères et puis, peut-être aussi, des Français vertueux qui avaient enfin décidé de s’engager en faveur de ce candidat proposant une offre politique nouvelle. Des gens bien, quoi.
J’ai dû immédiatement déchanter
Eh bien, ce sont ces célèbres militants de M. Cahuzac que j’ai vus, ce week-end, coller les affiches de M. Macron. Visiblement, de M. Cahuzac à M. Macron, il n’y avait qu’un pas, quand on est d’ici.
De deux choses l’une : soit il a fait appel à leur entreprise (car ces gens-là naviguent aussi dans le milieu des affaires), et ils n’ont fait que fournir un service ; soit ils ont rejoint délibérément le candidat d’En marche ! Mais, dans les deux cas, M. Macron ouvre donc grand ses bras à tous. Tout de même : pas très regardant sur les recrues qui se pressent derrière lui, notre petit génie des fusions-acquisitions…

M. Macron lançait dans ses meetings qu’au moins, chez lui, « il n’y aurait pas de murs ». Non, de simples cloisons devraient faire l’affaire. Et quelques œillères aussi, pour certains de ses soutiens. Ou, au choix, les pinces à linge de l’élection de 2002.

 

Macron devrait faire attention aux escortes accordées à d’ex…. Certes elles restent républicaines (mais pas forcément en tenue d’apparat…. et de gala de l’Union!). Mais pour y arriver, il faut surtout (savoir) ratisser large. Le tri se fait après la pèche et avant la criée… Est-on responsable de ce que l’on pèche en eaux troubles? Et puis entre collègues ministériels on doit connaître les mêmes ficelles.

Il paraît que madame a droit à un régime de faveur clinique….. (moyennant pré-bande?) Va t-il revenir en grâce en l’an de grâce 2017, après….. ?

 

 

http://www.bvoltaire.fr/dominiquemonthus/ne-devinerez-jamais-milite-macron-ville,316152

 

*****

 

Cazeneuve entame une tournée pour lutter contre Marine Le Pen

Le premier ministre français Bernard Cazeneuve s’est déclaré prêt à s’engager contre Marine Le Pen afin de l’empêcher de gagner l’élection présidentielle.

Le chef du gouvernement français Bernard Cazeneuve envisage d’effectuer dans les prochaines semaines plusieurs déplacements dans des bastions du Front National.

« Ma responsabilité est de tout faire pour démontrer aux Français que les propositions du FN sont des impasses dissimulées derrière des mensonges », a expliqué le premier ministre dans une interview accordée au JDD. (non ce n’est pas ke rôle d’un ministre en exercice et encorer moins aux frais de la princesse. Qui criait au scandale quand sarko de 2011 faisait ainsi campagne pour 2012…. ?)

« C’est en gouvernant jusqu’à la dernière seconde que nous démontrerons par les actes que le FN est une option mortifère », insiste-t-il.

Auparavant, dans un entretien avec Le Parisien, M. Cazeneuve avait estimé que l’élection de Marine Le Pen frapperait de plein fouet le niveau de vie des Français.

« Lorsque les peuples découvriront les mensonges, il sera trop tard. Les dégâts seront immenses et irréparables », a affirmé le premier ministre. Toujours d’après lui, si les Français s’avèrent incapables d’être « sérieux et crédibles » pour se « rassembler largement » face à Marine Le Pen, ils seront « durement jugés par l’histoire ». (Ah bon, c’est réconfortant, on a été sérieux et crédibles en 2012, malgré les prophéties de l’ump….!)

Le premier tour de l’élection présidentielle française aura lieu le 23 avril prochain, alors que le second tour est programmé pour le 7 mai.

 

Ce n’est pas le rôle d’un ministre en exercice et avec l’argent des Français que d’aller prêcher la soit disant bonne parole anti.

Tous, droite comme gauche, ont favorisé l’ascension du FN et quand il y a péril on crie « au feu ». Ils ont trop longtemps agité le spectre…. c’est leur retour de manivelle.

Qui veut convaincre Cazeneuve? Les militants? Il croit qu’il va convaincre les découragés de la droite et surtout maintenant de la socia-lie. les carottes sont cuites…. de plus, il paraît que l’on manque d’argent….

Comment faire pour boycotter et surtout empêcher ses gaspillages à venir? Et ce faisant, ce n’est pas par volonté de défendre le Pen. Elle n’a pas besoin de moi… De toute façon ils travaillent, tous, pour elle, encore une fois.

Non aux gaspillages ministériels. Lutter contre la menace que l’on a crée de tourte pièce n’est pas ce que l’on attend d’un gouvernement. Ce serait une prime à la médiocrité. Se faire élire sur la peur ce n’est pas se faire élire pour un programme cohérent, intelligent, sérieux (ils en sont tous incapables….). D’autant que cela coûterait beaucoup moins cher de na pas favoriser le développement dudit danger.

 

 

https://fr.sputniknews.com/france/201702261030233183-cazeneuve-marine-le-pen-campagne/

*****

 

Les présidentielles, comme si vous y étiez et quoique l’on en dise ou pas :
  1. E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un cap’tain défunt et défaut) : vrp-fillon-f-ump (ses premiers maux) et http://wp.me/p4Im0Q-1nR (ses derniers mots, incapable…..s)
  2. La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés » (pour Peuple dépité)
  3. « Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) – http://wp.me/p4Im0Q-141
en savoir plus, beaucoup plus :il-etait-une-fois-2017
La guerre des vieux jeunes premiers (en finale de lutte) :
  1. Fillon fillon-putatif   et fiche-transparency-fillon
  2. Valls – valls-putatif    Exit Valls, place à Hamon…. il va nous faire le coup de tous-en-Khamon
Bientôt il ne va plus rester que Hamon (mais restera t-il vraiment s’il est le seul à oser….?)! Faut-il, dès lors voter s’il est le seul compétiteur? – 14 – Patrimoine 2014 – Benoit Hamonfiche-transparency-hamon

…..

La révolution citoyenne se tire :
« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

….

FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?
Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

  • Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –  13/12/2016   160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom. Cazeneuve promu premier ministre a devancé l’avenir en faisant voter, au 13/12/2016, une prolongation anticipée, de 3 mois supplémentaires jusqu’au 15/06/2017 (entre les deux tours des législatives et sans possibilité de modifier quoique ce soit et pour qui que ce soit)
  • Dernière nouvelle. Le pouvoir s’affole et n’attend pas l’échéance programmée du 26/01/2016. Cazeneuve, à peine promu 1er ministre, fait voter . Quelle fin de mandat pitoyable…. avec un état en urgence d’impossibilité à se réformer… et demain ne s’annonce guère mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011

…..

L’état en urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi 13, réputé jour de chance… Pour qui?) au :

(partie visible de l’ice-berg appelée à disparaître, dès la levée de l’embargo liberticide, à usage, exclusif, des seules libertés des citoyens et non  des terroristes…qui s’en battent l’œil La preuve par Nice.)
État d’urgence ordinaire et « normale » : 
Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant! Prolongation, avant la date de fin, et à nouveau pour 6 mois jusqu’à l’installation du nouveau pouvoir (Acte 1 de Cazeneuve, nouveau premier ministre….)

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé
L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)
 Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)
un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)
Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout (et pas seulement la nuit). Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)
Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!
Il est vrai que c’est tellement banal qu’un état d’urgence…..
  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils oserons nous demander (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état c’est l’état d’urgence. L’urgence du peuple c’est de virer tous les urgentistes…..  2 Programmes diamétralement opposés)

……

De la constitution de l’état d’urgence abusif :
Article 21 Préambule de la constitution :
    • « Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »
  • (En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple! et non les ersatz du pouvoir
en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

…..

  • En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici….

………

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!
Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..
Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)
 …. au 15/07/2017 – et Valls corollaire du 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force, après Hamon…..

 

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

La transparence à la française s’appelle « au pas cités »…….! Comment croyez vous que l’on puisse faire campagne depuis un château aussi fort qu’un coffre? (by keg – 01/02/2017)

Publié le Mis à jour le

Le choix du jour : «transparence opaque» ou  « opacité transparente»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

Dernière nouvelle : Marine Le Pen refuse de rembourser 300 000 euros au Parlement européen. La relève Fillon est assurée….


je ne voterai pas pour mes bourreaux. La révolte d’un « pupille de la Nation non juif », trop con pour apprécier le bonheur promis par des-put-a-tifs (ne parlons pas des chauves)   (en abrégé : http://wp.me/p4Im0Q-1sO)

Français quand vous saurez……que :

Selon que vous serez clair ou mal voyant, vous aurez toujours la possibilité d’entendre les espèces sonnantes surtout quand elles trébuchent sur le seuil de l’honnêteté, porte ouverte au libre service des grands. Pas besoin de voir, il vaut mieux d’ailleurs avoir une cécité passagère, pour ne pas être gêné (pas vu pas pris, y compris par soi-même).

….. et avec un peu de recul….

La transparence n’est plus ce qu’elle était…. Elle s’opacifie au fur et à mesure des beaux linges qui se font piquer. Il y a ceux qui se font piquer et les autres. La qualification au titre envié de champion monte en puissance et en inventivité. Avant,  les meilleurs chefs de policer étaient des truands-convertis aux vertus cardinales du pouvoir… Maintenant ils visent plus haut, le sommet du pouvoir, où ils sont assis à droite (pour ceux de gauche et vis versa…) du trésor… Il y a moins d’effort pour résister à la tentation de puiser

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

 

La transparence à la Française s’appelle opacité. La preuve c’est tellement transparent que des pénélopegate, des cahuzacgate, des macrongate, ….panamagate, peuvent avoir lieue. Chaque gate renforce les moyens de contrôle et de soit disant possibilités d’être « correct ».

Jamais de moyens préventifs, toujours curatif avec des sanctions spectaculaires jamais accomplies. Les politicards ont raison. Le jour où l’on condamnera à vie les coupables, on évitera beaucoup de gates ce qui ne gâtera rien au contraire à la transparence. Combien de gens sont sur la paille à cause de ces indélicats?

Les politicards sont les malfrats du jeu du « gendarme et du voleur », ils (les malfrats ont toujours une longueur d’avance, et pour cause, ils sont précurseurs et inventifs). On pique Pénélope et brutalement une bonne partie des personnels d’assistanat, change. mais depuis combien de temps officiaient -ils?

A combien de millions se monte le global des escroqueries par personnes ayant autorité? Plus près du milliard….. ?

Allez les voir… en toute trasparence

 

http://free.niooz.fr/s/free/corruption-la-france-reste-23e-du-classement-de-l-ong-transparency-14731123.shtml

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….
——
« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:
GrosMots kegiens Février2016

****

 

Fillon, Macron et les affaires : y a-t-il vraiment « deux poids, deux mesures » ?

Fillon, Macron et les affaires : y a-t-il vraiment "deux poids, deux mesures" ?
François Fillon, le 21 octobre 2016 à Caen. (CHARLY TRIBALLEAU/AFP)

Quoi qu’en disent les élus LR, l’affaire du PenelopeGate n’a rien à voir avec celle des frais de l’ex-ministre de l’Economie.

 

 

« Pourquoi il n’y a pas d’enquête préliminaire sur Macron ? » La question est signée Christian Jacob. Le président du groupe LR à l’Assemblée nationale était interrogé ce mardi sur BFMTV, au moment même où des policiers enquêtant sur les emplois fictifs présumés de Penelope Fillon étaient dans les murs du Palais Bourbon pour se faire remettre des documents.

Affaire Penelope Fillon : des investigations à l’Assemblée nationale

L’épouse de François Fillon est soupçonnée d’avoir été rémunérée comme collaboratrice parlementaire de son mari alors que, selon plusieurs témoins, elle ne travaillait pas. D’après les nouvelles révélations du « Canard enchaîné » à paraître mercredi, la fraude atteint désormais 900.000 euros.

Faute d’argument sur le fond de l’affaire, Les Républicains tentent de défendre leur candidat en contre-attaquant sur le terrain politique. L’objectif est double : victimiser François Fillon et mettre en cause, au passage, un concurrent gênant pour la présidentielle, Emmanuel Macron.

Macron pris pour cible

Le candidat centriste est lui-même mis en cause dans un livre, « Dans l’enfer de Bercy », écrit par les journalistes Frédéric Says et Marion L’Hour. Emmanuel Macron y est accusé d’avoir dépensé en 2016, alors qu’il était ministre de l’Economie, 80% des frais de représentation de son ministère en huit mois, avant sa démission en août.

« Pourquoi, en quelque sorte, deux poids deux mesures ? », a demandé Christian Jacob. « Puisque le parquet s’est saisi suite à l’information de journalistes du ‘Canard enchainé’, pourquoi quand d’autres journalistes interviennent dans le cadre d’un livre sur l’attitude ou les comportements de M. Macron, ça ne donne pas lieu à l’ouverture d’une enquête préliminaire? »

Le député LR Eric Ciotti ne disait pas dit autre chose, lundi, lorsque François Fillon était entendu par les enquêteurs :

« Je n’ai pas trouvé la même célérité lorsqu’un livre est paru (…) interrogeant les pratiques de M. Macron lorsqu’il était ministre de l’Economie », a-t-il lancé sur RTL.

Que reproche-t-on à Macron ?

Deux poids deux mesures, vraiment ? Les deux situations n’ont en fait rien de comparable. Emmanuel Macron aurait pu avoir des comptes à rendre s’il avait dépassé son budget, mais ce n’est pas le cas. Dépenser 80% d’un budget en 8 mois n’a rien d’illégal, même si la somme, 120.000 euros environ, est conséquente. L’actuel ministre de l’Economie, Michel Sapin, qui pourtant ne porte par Emmanuel Macron dans son cœur, l’a reconnu jeudi dernier :

« Macron n’a pas dépensé plus que ce à quoi il avait droit très naturellement dans un ministère comme le nôtre. »

Emmanuel Macron a bien entendu reçu à son ministère des personnalités diverses. « Recevoir au ministère des acteurs extérieurs à l’administration fait bien partie du rôle et de la fonction d’un ministre qui ne saurait travailler en circuit fermé », s’est justifié le candidat dans un communiqué.

Préparait-il sa campagne présidentielle ? Sans doute, comme d’autres candidats l’ont fait avant lui. En droit, cela ne constitue pas une infraction. Et rien ne prouve que ces frais aient servis à financer le mouvement d’Emmanuel Macron, « En Marche ».

« Il faut que ces parlementaires fassent attention parce que la diffamation a un sens juridique », a prévenu Emmanuel Macron sur RTL, mercredi dernier.

Les accusations visant Fillon sont plus sérieuses

A l’inverse, les accusations qui visent François Fillon sont précises. D’ailleurs, l’ancien Premier ministre ne nie pas avoir salarié son épouse. Il ne conteste pas le montant considérable de la rémunération. Il ne nie pas non plus que Penelope Fillon a été salariée par son suppléant Marc Joulaud, puis par la « Revue des Deux Mondes ». Plusieurs témoins, la journaliste Christine Kelly, auteure d’une biographie de François Fillon, et Michel Crépu, ex-directeur de la « Revue des Deux Mondes », ont attesté que Mme Fillon ne travaillait pas.

Plus gênant encore, Penelope Fillon a elle-même déclaré à plusieurs reprises qu’elle ne jouait aucun rôle dans la carrière de son mari. Enfin, selon « Le Parisien » de ce mardi, elle ne disposait ni d’adresse email, ni de badge pour entrer à l’Assemblée nationale.

Les soupçons ont été suffisamment crédibles pour justifier l’ouverture d’une enquête pour détournement de fonds publics, abus de biens sociaux et recel par le parquet national financier (PNF). Ce qui peut valoir à l’employeur jusqu’à 10 ans de prison et une amende d’un million d’euros, ainsi qu’une peine d’inéligibilité. 

Pourquoi l’enquête va-t-elle si vite ?

Mis en cause mardi soir dernier, François Fillon a été entendu dès lundi par les policiers de l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières (OCLCIFF). Des témoins avaient été auditionnés dès le vendredi.

S’il est vrai que la justice agit ici avec une célérité particulière, c’est à la suite d’une demande de François Fillon. Son destin présidentiel est en jeu : le candidat a prévenu, jeudi soir sur TF1, qu’il n’imaginait pas poursuivre sa campagne s’il était mis en examen.

François Fillon « voulait que ça aille vite et ça doit aller vite », a commenté Eric Woerth ce mardi :

« Aujourd’hui la justice, je pense, essaye de calquer son calendrier sur le calendrier politique, ce qui est bien naturel. »

« Je m’en félicite parce que ce genre d’histoire peut durer pendant des semaines et des mois, se terminer évidemment par un non-lieu ou un classement, et pendant des semaines et des mois, vous en payez le prix », a ajouté l’ancien ministre, qui a lui même été mis en cause avant d’être blanchi.

Si élus des Républicains tiennent absolument à comparer les accusations visant François Fillon avec celles d’un autre candidat, ils peuvent tourner leur regard du côté de Marine Le Pen. La candidate d’extrême-droite est elle aussi mise en cause pour des emplois fictifs de collaborateurs parlementaires. L’Office européen de lutte contre la fraude, l’OLAF, a établi que deux d’entre eux travaillaient en fait pour le Front national. Selon « Challenges », le Parlement européen réclame le remboursement de 340.000 euros « indûment versés » à sa cheffe de cabinet et à son garde du corps.

 

De 500 000 on passe à 900 000€. Et jusqu’où s’arrêtera l’énumération progressive des émoluments perçus (combien a coûté le château et ses dépendances).

De deux choses l’une

  • où elle a perçu l’intégralité des sommes allouées, légalement, aux assistants (et dans ce cas comment ont été rémunérés ses collègues Fillonistes et/ou Fillonnés pour ne pas dire syphilonnés ?)
  • où elle a été « rémunérée pendant plus longtemps (rémunérée ne voulant pas forcément dire travaillé!)

Certes la charge est rude, et vient de plus loin que le résultat final de la primaire. Que l’on ai attendu pour la sortir (on devrait dire les, tant il y aura d’autres « affaires ». On n’en est qu’au début….) se conçoit et je dirai s que c’est de bonne guerre dans le monde de ripoux qu’est devenue la politicardie… Je ne pense pas que le Canard prendrait le risque de sortir des informations fausses.

Les a-venirs vont être fonction de la résistance de François et de sa volonté de s’accrocher à son statut de putatif. Il devrait penser que s »il fait du mal à la représentation du pays, il nuit gravement à la santé de ses camarades de parti (même s’ils sont fourbes, crapules,…. on n’en est plus à mesurer les degrés de chacun). Un sabordage-éradication de parti par présidentielle suffit….

Si les deux majors disparaissent les Français seront aux prises avec les extrêmes et là il n’y plus de centres.

Partout où l’on tourne le regard, il n’y a que crapulerie! Macron, le Pen, socia-lie…. Avant on choisissait les compétences (ou plutôt incompétence). maintenant on choisit les plus crapuleux. Il paraît que c’est comme cela que l’on règle les problèmes -des détenteurs de titres, mais pas ceux du peuple qui n’en peut plus- jusqu’où le peuple va t-il supporter…..?

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/presidentielle-2017/20170131.OBS4653/fillon-macron-et-les-affaires-y-a-t-il-vraiment-deux-poids-deux-mesures.html

 

****

 

En Autriche, le FPÖ veut interdire “l’islam fasciste”  –  Les écoles maternelles salafistes y ont pignon sur rue

Norbert Hofer et Heinz Christian Strache, les deux principaux visages du FPÖ lors d’un meeting à Vienne, octobre 2016. SIPA. AP21982648_000004

 

 

Après le grand meeting du Parti de la Liberté de l’Autriche (FPÖ), samedi dernier à Salzburg, on serait tenté de dire que son chef, Heinz Christian Strache, envisage de diriger son groupe de la même manière que son prédécesseur, Jörg Haider, conduisait les voitures : vite et mal. Haider s’était crashé avec une alcoolémie de 1,8 gramme et il n’est pas sûr que la FPÖ s’en sortirait mieux, si elle ne parvient pas à tenir ses promesses. Non pas qu’elles soient mauvaises. En substance, Strache a proposé d’interdire en Autriche « l’islam fasciste » et de bannir les symboles musulmans de l’espace public, suivant les mesures prises à l’encontre du parti et des symboles nazis après la Seconde guerre mondiale. « Mettons un terme définitif à la politique de l’islamisation, sinon, c’est nous les Autrichiens, nous les Européens, qui serons finis. », a-t-il déclaré devant un parterre de conquis-à-la-cause. Le souci ? Comment passer de l’étape « annonce » à l’étape « réalisation », alors que jusqu’à présent si peu a été fait pour empêcher les islamistes de proliférer, y compris à Vienne dont l’adjoint au maire est pourtant issu de la FPÖ.

« Ouvrir une école islamique à Vienne est aussi facile qu’ouvrir un kebab »

La communauté musulmane en Autriche compte, selon les statistiques, entre 500 000 et 600 000 membres, autrement dit quelques 6% de la population. Elle atteindra le seuil de 10% aux alentours de 2030. Et qui dit « croissance » dit éducation des enfants, dont une grande partie fréquente les établissements communautaires avec enseignement de l’islam en classe. . A cet exemple, l’étude publiée en février 2016 par l’Université de Vienne, souligne la démarche intentionnelle d’isoler les enfants musulmans d’un environnement basé sur les valeurs occidentales, à travers l’usage de manuels qui les rejettent explicitement. Un constat corroboré par les résultats d’une enquête menée sous la direction d’Ednan Aslan, professeur à l’Institut d’Etudes islamiques à Vienne et dont la conclusion reste sans appel : « Ouvrir une école islamique à Vienne est aussi facile qu’ouvrir un kebab ».

Que la FPÖ montre ses muscles lors des rassemblements politiques, ne gêne pas non plus les prédicateurs de rue qui s’installent avec des étalages de Corans dans les zones piétonnes des grandes villes autrichiennes. Sebastian Kurz, ministre des Affaires étrangères et de l’Intégration, issu de la chrétienne-démocrate ÖVP, a réclamé la révision de la loi afin de permettre de combattre plus efficacement les radicaux islamistes. A n’en pas douter, ces derniers doivent en trembler d’effroi (à quand les autodafés de livres occidentaux? Les autrichiens connaissent bien!). Surtout après les révélations de la presse autrichienne qui ont démontré que la campagne de distribution de Corans a été orchestrée par Mirsad Omerovic, un terroriste islamiste passé par la case prison après avoir recruté et envoyé en Syrie deux adolescentes de 15 et de 17 ans. Jusqu’à preuve du contraire, ce ne sont pas de nouvelles lois mais le travail de l’ombre de la brigade anti-terroriste qui a rapporté des fruits. E

« Dans les mosquées européennes contrôlées par la Turquie on prône la stricte séparation d’avec les valeurs individualistes de l’Occident »

Au lieu d’interdire sur le papier « l’islam fasciste », ne serait-il pas autrement plus utile de mettre fin à l’opacité – en Autriche comme ailleurs en Europe – de toutes sortes de dits « conseils du culte musulman » dont on a tant espéré mais finalement rien obtenu de concret ? Comment se retrouver dans les conceptions officielles et officieuses de l’islam représentées par la Communauté religieuse islamique en Autriche (IGGiÖ), l’équivalent du Conseil français du culte musulman ? Son nouveau président, Ibrahim Olgun, diplômé de théologie islamique à l’Université d’Ankara est en principe, et selon ses propres affirmations, censé alimenter le « dialogue interreligieux » et « bâtir des ponts » entre son pays d’origine, la Turquie, dont sont issus majoritairement les musulmans autrichiens, et son pays d’accueil. On pourrait toutefois se demander de quels « ponts » il s’agit en réalité.

Excepté les groupuscules radicaux et terroristes, n’importe qui approuverait la belle détermination de la FPÖ à éradiquer « l’islam fasciste ». Mais le plus dur reste à faire, à commencer par définir ce qui est, à l’intérieur de l’islam et de sa pratique, « fasciste » ou pas : une femme voilée ? Et voilée à quel degré ? Un prêche en langue étrangère ? Même s’il est « pacifique » ? Une maternelle confessionnelle ? Il en existe aussi des catholiques et des juives. Le prosélytisme ? Les Hare Krishna s’y adonnent également… Ne soyons pas bêtes, direz-vous, nous savons très bien de quoi il s’agit. Justement, il ne s’agit plus de le « savoir », mais de le préciser et de le prouver, ce qui n’a, au contraire, rien d’évident. Sans oublier les bonnes âmes, qui nous rappellerons charitablement que les mesures antinazies votées après la Seconde guerre en Autriche n’ont pas chassé tous les sympathisants d’Adolf des cafés viennois.

 

Avant on parlait d’islam radical et maintenant des fascistes font jeu égal avec l’islam fasciste (il y a vraiment de quoi se fâcher, sans être pour autant fachos)Le fascisme retour aux sources. Le caporal de Bohême était autrichien (et pas aux triche-chats, vous l’imaginez faisant patte de velours!)

Le fascisme semble se conjuguer à toutes les sauces, c’est donc le fascisme d’apéro et d’opérette. Quand il retrouvera son lit, le monde pourra dormir sur ses deux oreilles

 

http://www.causeur.fr/autriche-islam-fpo-turcs-musulmans-42381.html

 

*****

 

La branche d’Al-Qaïda en Syrie change de nouveau de peau

Alors que la bataille fait rage dans la province d’Idleb entre le front al-Nosra, branche d’Al-Qaïda en Syrie rebaptisée front Fateh al-Sham, et son ancien allié Ahrar al-Sham, la distribution des milices a connu de nouvelles restructurations.

 

Ces dernières heures, de nouvelles factions terroristes ont rejoint les rangs du Nosra : le mouvement Noureddine al-Zenki, pourtant très admis par les Occidentaux malgré ses exactions sanguinaires, Liwa al-Haq, Front Ansar al-Din et Jaïch al-Sounna. Ils s’ajoutent à Jound al-Aqsa qui a été le premier à afficher son soutien au Nosra.

Par dissolution et fusion

Mais cette fois-ci cette coalition a procédé d’une façon différente des précédentes: par dissolution et fusion.
Elles ont toutes annoncé leur dissolution et leur fusion au sein d’un seule groupe baptisé Tahrir al-Cham (libération du Levant, en arabe)

Selon la chaine de télévision arabophone al-Alam, Jaïch al-Sounna a démenti avoir rejoint les rangs de qui que ce soit. Mais certains activistes ont fait part de divisions au sein de cette milice.

Ces factions n’avaient pas participé aux négociations de paix à Astana avec le pouvoir en début de semaine sous le parrainage de la Russie, de l’Iran et de la Turquie, contrairement aux autres groupes rebelles. Ces derniers ont été accusés par le front al-Nosra d’avoir conclu un accord pour le combattre et « l’isoler »

Dès la fin des négociations mardi, la milice d’al-Qaïda a attaqué une base d’une milice dans la province d’Idleb et les combats se sont propagés dans cette région ainsi que dans celle voisine d’Alep.

En même temps, cinq factions se démarquaient du Nosra et rejoignaient les rangs du mouvement Ahrar al-Cham, le plus puissant des groupes insurgés. Celui-ci avait évité de participer à la rencontre d’Astana, par mesure de précaution, pour ne pas offusquer le Nosra, où susciter ses doutes.

  • Mohaycini toujours avec al-Qaïda
  • Le commandant de Tahrir al-Sham

Avec quelques uns des dirigeants des Ahrar al-Sham, Abou Jaber conduisait la branche pro Al-Qaïda dans la milice d’Ahrar al-Sham et a toujours rejeté les choix de la nouvelle direction politique, et surtout celle son responsable Labib al-Nahhas, qui en appelait à un rapprochement avec l’Occident.

Il est aussi connu pour avoir été l’un des premiers à combattre Daesh vers la fin de 2013. A cette époque, il en avait voulu à la direction religieuse d’Ahrar al-Sham qui a refusé de promulguer un décret religieux pour combattre Daesh avec pour motif que ce dernier a pour slogan l’unicité divine.

Lui et ses compagnons ont désormais quitté Ahrar al-Sham pour revenir la où ils doivent être naturellement chez le front al-Nosra.

Une simple métamorphose

Des observateurs de la scène syrienne ont constaté que de nombreux combattants d’Al-Qaïda ont soit fondé des milices qui semblent distinctes d’Al-Qaïda, ou se sont disséminés dans les différentes milices syriennes. Selon eux, le but essentiel n’est autre que de se camoufler pour éviter les mesures applicables sur Al-Qaïda.

Un autre moyen plus courant a été utilisé en Syrie à cette fin, le changement d’appellation de leur milice. Cela a été le cas en passant  du front al-Nosra, au front Fateh al-Sham, et l’est aussi pour la nouvelle appellation, Tahrir al-Sham.

Loin d’une mutation structurelle, il s’agit tout bêtement d’une  métamorphose, un changement de peau.

 

Changer de nom ne change rien à la situation. Vous croyez que le RPR (pour ne remonter qu’à lui) a changé au travers de ses diverses variantes  nominatives et dénominatives? Ses dirigeants sont restés identiques à eux mêmes, ripoublicains.

Les pourris de la collabo sont, pour certains, devenus résistants de la toute dernière heure, quand l’Allemagne allait perdre et capituler. Pourris ils étaient, pourris ils sont restés. Ce n’est pas l’appartenance surtout de convenance qui change le statut d’âme des gens. Pour de rares, très rares cas, des rédemptions sont parfois effectives, mais cela ne se passe pas sur le devant de la scène….. mais dans l’ombre de l’individu et cela s’appelle un Djihad. Peu de gens en sont capables.

L’habillage ne change rien à l’âme….

 

http://reseauinternational.net/la-branche-dal-qaida-en-syrie-change-de-nouveau-de-peau/

 

***

Fillon ne peut pas continuer de jouer les victimes !

Ne hurlons pas avec les loups. Les divergences politiques sont une chose. L’honneur d’un homme en est une autre.


L’affaire Penelope ne passe pas parmi les soutiens de l’ancien Premier ministre. Réunis à la Villette dimanche 29 janvier, ils ne décolèrent pas contre la presse, la gauche et tous ceux qui ont intérêt à salir leur candidat (et ceux de droite, revanchards….. !). Le Figaro rapporte les propos de ces gens, souvent retraités, qui ont fait le déplacement pour applaudir les accents martiaux de François Fillon et s’émouvoir avec lui des calomnies proférées à son endroit. À les entendre, à travers Fillon, c’est eux qu’on atteint, le peuple de droite qui soutient comme un seul homme son champion. Quitte à jouer les victimes et à en faire un peu trop.

Ne hurlons pas avec les loups. Les divergences politiques sont une chose. L’honneur d’un homme en est une autre. Tout comme, en d’autres temps, certains se sont indignés de l’acharnement du régime contre Nicolas Sarkozy, accabler son ex-« collaborateur » n’est pas une attitude loyale. Les accusations portées contre son épouse et lui sont graves, mais rien ne permet aujourd’hui de dire qu’elles sont fondées (ni infondées). Si elles le sont, l’homme est évidemment disqualifié pour la course à la présidentielle. Si elles ne le sont pas, il s’agit d’une calomnie. Sur Radio Notre Dame, vendredi 27 janvier, Victor Loupan l’a rappelé vertement à ses interlocuteurs Henri Tincq et Patrice de Plunkett, qui considéraient comme acquis les faits révélés par Le Canard enchaîné. Les désaccords avec la ligne politique d’un candidat ne permettent pas tout (c’est vrai, mais il n’y a pas de fumée sans feu!. je ne crois pas que le « canard s’amuserait, par conviction politique,  à jouer ainsi, un tel jeu dangereux, s’il n’avait pas de preuves….formelles. Il suffit de lui demander de les fournir. ).

Il est vrai, aussi, que la justice a fait preuve d’une étonnante célérité. En ouvrant une information judiciaire le jour même de la parution de l’article, elle laisse penser qu’elle était prête et que certains, au gouvernement, ont donné les instructions nécessaires pour qu’on ne perde pas de temps (et l‘affaire de la gifle au citoyen, simple candidat ex-putatif présidentiel qui s’est retiré, n’ a t-elle pas été tout aussi rapide? On aimerait que toutes les affaires qui concerne des politicards véreux et avérés, soient menées avec la même célérité et ne mettent pas des années pour être reléguées aux oubliettes sous prétexte que « cela fait si longtemps….)

Fillon ne semble pas s’en plaindre : entendu lundi 30 avec son épouse, il a tout intérêt à ce que les choses aillent le plus vite possible.

Fillon joue l’indignation, et il n’a peut-être pas d’autre choix. Mais sa défense pourrait bien l’entraîner dans une posture victimaire qui, à terme, jouera contre lui. Si ses soutiens adoptent le même jeu, c’est parce qu’ils pensent que, victimisé, Fillon gagnera les voix de tous les indignés d’un procédé pas très glorieux. À court terme, le calcul n’est pas faux : dans l’émotion, nombreux sont les hésitants qui pourraient soutenir la victime d’un système décidé à l’abattre par tous les moyens. À long terme, le jeu est dangereux. Si l’enquête mettait en évidence des irrégularités, le candidat perdrait toute crédibilité, à la manière d’un Cahuzac.

Mais si la justice le blanchit, elle le fera dans de nombreux mois. Après l’élection, sans aucun doute. D’ici là, François Fillon ne peut pas se contenter de prendre la posture d’une victime. Sa campagne ne peut pas, ne doit pas tourner autour de cette affaire. Les Français qui ont voté pour lui à la primaire l’ont désigné parce qu’ils avaient le sentiment — c’est leur droit — qu’il était le seul capable de redresser le pays (en le dépossédant apparemment, si on en croit la pénélopegate et les goldenboys Fillon payés pour un titre qu’ils n’avaient pas encore le droit d’utiliser. Attendons les suites à venir, car cela ne s’arrêtera pas au stade actuel et aux nouvelles révélations latentes). Cela passe par une stature de chef. Or, le chef ne pleure pas. Il fait face et combat. Il ne cherche pas à attendrir, il fixe le cap, donne les ordres et demande qu’on le suive.

Coupable ou innocent, Fillon ne doit pas se faire passer pour une victime. La France a besoin d’un débat politique viril, pas de pleurnicheries romantiques pour rombières esseulées.

 

Fillon- Calimero François (Le FCF. Cela sonne comme un club) a raison de dire que c’est injuste, trop injuste. Il attendait plus d’égard, ce n’est pas n’importe qui, quand même… Pensez, parti de rien (ou presque, si on en croit les ragots de couloir qui parleraient de sommes folles « détournées » par et pour une tierce personne n’ayant pas autorité à le faire…. et cela ce n’est pas rien quand même que 150 ans de retraite de certains!) et donc non représentant investi en aucune façon de l’autorité publique, il pourrait par un prompt renfort débarquer au bouton nucléaire (si ce n’est pas le summum de l’autorité, je n’y comprends rien)…

A t-on le droit d’attaquer de la sorte un illustre personnage pour une telle peccadille quand des gens crèvent de faim et de fin de mois plus que difficile au 5 de chaque mois (c’est de leur faute, ils n’ont qu’à faire comme leurs leaders, se servir là où ils peuvent. Mettez le trésor à portée de main des ambitieux, la tentation est forte d’y puiser surtout quand investi d’autorité officiel des spectacles récurrents).

A qui profite ces saillies? Le chef a toujours raison. Il suffit de se rendre possiblement chef. Et tant pis si les Français ne savent pas s’entourer de gens honnêtes. On n’a que les présidents que l’on mérite… C’est dire la qualité des électeurs!

 

http://www.bvoltaire.fr/francoisteutsch/fillon-ne-continuer-de-jouer-victimes,310633

*****

 

 

 

*****

 

Les présidentielles, comme si vous y étiez et quoique l’on en dise ou pas :

  1. E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un cap’tain défunt et défaut) : vrp-fillon-f-ump (ses premiers maux) et http://wp.me/p4Im0Q-1nR (ses derniers mots, incapable…..s)
  2. La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés » (pour Peuple dépité)
  3. « Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) – http://wp.me/p4Im0Q-141

en savoir plus, beaucoup plus :il-etait-une-fois-2017

La guerre des vieux jeunes premiers (en finale de lutte) :

  1. Fillon fillon-putatif
  2. Valls – valls-putatif    Exit Valls, place à Hamon…. il va nous faire le coup de tous-en-Khamon

 

…..

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

….

FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?
Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

  • Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –  13/12/2016   160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom. Cazeneuve promu premier ministre a devancé l’avenir en faisant voter, au 13/12/2016, une prolongation anticipée, de 3 mois supplémentaires jusqu’au 15/06/2017 (entre les deux tours des législatives et sans possibilité de modifier quoique ce soit et pour qui que ce soit)
  • Dernière nouvelle. Le pouvoir s’affole et n’attend pas l’échéance programmée du 26/01/2016. Cazeneuve, à peine promu 1er ministre, fait voter . Quelle fin de mandat pitoyable…. avec un état en urgence d’impossibilité à se réformer… et demain ne s’annonce guère mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011

…..

L’état en son urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi 13, réputé jour de chance… Pour qui?) au :

(partie visible de l’ice-berg appelée à disparaître, dès la levée de l’embargo liberticide, à usage, exclusif, des seules libertés des citoyens et non  des terroristes…qui s’en battent l’œil La preuve par Nice.)

État d’urgence ordinaire et « normale » : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant! Prolongation, avant la date de fin, et à nouveau pour 6 mois jusqu’à l’installation du nouveau pouvoir (Acte 1 de Cazeneuve, nouveau premier ministre….)

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé
L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)
 Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)
un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)
Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout (et pas seulement la nuit). Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)
Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!
Il est vrai que c’est tellement banal qu’un état d’urgence…..
  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils oserons nous demander (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état c’est l’état d’urgence. L’urgence du peuple c’est de virer tous les urgentistes…..  2 Programmes diamétralement opposés)

……

De la constitution et de l’état d’urgence abusif :

Article 21 Préambule de la constitution :
    • « Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »
  • (En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple! et non les ersatz du pouvoir
en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

…..

  • En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!
Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..
Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

 …. au 15/07/2017 – et Valls corollaire du 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force…..

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

Quel que soit le tricotage de Pénélope, François va être à nu pour peu qu’il continue sa course solidaire, à l’approche des outsiders mugissants…. (by keg – 31/01/2017)

Publié le Mis à jour le

Le choix du jour : «Pénélope de Fillon» ou  « Pénélope d’Ulysse»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

Dernière nouvelle : Cazeneuve demande à Hamon, pour souder la famille, de faire les loges du bilan du quinquennat (ce n’est en rien Oriental pourtant). Hamon foulera t-il au pied ce qui a été son entrisme au gagnant? Ce serait faire fi des quelques 1,2 millions d’ électeurs (2,71% de l’électorat global de la France) qui se sont engagés, justement, sur cette critique et dénonciation. Hamon sera t-il le Fillon de la gauche à l’agonie?

je ne voterai pas pour mes bourreaux. La révolte d’un « pupille de la Nation non juif », trop con pour apprécier le bonheur promis par des-put-a-tifs (ne parlons pas des chauves)   (en abrégé : http://wp.me/p4Im0Q-1sO)

Français quand vous saurez……que :

Pénélope tricote avec Ulysse. Il est vrai que les nuits d’hiver vont être froides, avec l’attaque à froid qui vient de sévir (même si elle était préparée de longue date). De plus l’air des cachots est des plus frisquets….

….. et avec un peu de recul….

Une attaque sur l’aile peut toujours atterrir en butte adverse. Et alors c’est balle au centre et on relance de plus belle. Mais c’est toujours long alors la dernière minute de jeu pour ceux qui ont encaissé

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Affaire Penelope : la défense étonnante et très hasardeuse du camp Fillon

 Afficher l'image d'origine

Alors que le candidat multiplie les approximations, ses proches utilisent de leur côté des arguments pour le moins étonnants.

Porté par une large victoire lors de la primaire de la droite, François Fillon était annoncé comme le grandissime favori de la présidentielle 2017. Mais en l’espace d’une semaine, tout ou presque a changé. Affaibli par l’affaire Penelope, révélée la semaine passée par « Le Canard enchaîné », l’ex-Premier ministre doit désormais sauver sa candidature. (Peut-on élmire un ex premier ministre en lieu et place d’un président. Plus vous êtes au plus haut, plus les tentations pourraient être hautes et fortes d’en croquer, même si certains y résistent mieux que d’autres)

Si l’enjeu est énorme pour lui et la droite, sa ligne de défense s’avère pour le moins hasardeuse. En meeting dimanche à la Villette, il a crié à l’acharnement et au complot, comme si, acculé, il s’était résolu à faire usage à son tour d’une rhétorique « post-vérité ». Plus étonnant encore, le candidat multiplie depuis mercredi les approximations en voulant allumer des contre-feux, donnant l’impression d’une totale improvisation… Retour en trois points sur les gros ratés de la communication du camp Fillon.

Penelope Gate, enfants rémunérés, Sénat… La semaine horribilis de Fillon

1. Il assure n’avoir qu’un « seul compte » en banque, alors que l’Assemblée en exige deux

 Penelope et Macron, les deux vedettes du meeting de Fillon

2. Il confesse avoir « rémunéré » ses enfants « avocats » alors qui ne l’étaient pas encore

 Tout en protestant de son honnêteté, le candidat avait voulu jouer la carte de la transparence en révélant au passage cette information :

« Et je vais même vous dire quelque chose que vous ne savez pas : c’est que lorsque j’étais sénateur, il m’est arrivé de rémunérer, pour des missions précises, deux de mes enfants qui étaient avocats, en raison de leurs compétences. »

En faisant cet aveu, a-t-il voulu devancer d’éventuelles nouvelles révélations dans la presse ? Ou lancer un simple contre-feu ? Cette mise au point en tout cas intrigue. Car très vite, ce qu’a prétendu le candidat s’est révélé en partie inexact. Quand François Fillon était sénateur, entre 2004 et 2007, les aînés de ses cinq enfants étaient encore jeunes. Sa fille Marie avait entre 22 et 25 ans. Quant à son fils Charles, il avait entre 20 et 23 ans. Contrairement à ce qu’a déclaré François Fillon, ni l’un ni l’autre n’étaient donc encore avocats. Marie a prêté serment fin 2007, et Charles trois ans plus tard, en 2010. De quoi alimenter une nouvelle affaire…

« J’ai rémunéré mes enfants avocats » : comment Fillon s’embourbe encore plus

3. Larcher, Bussereau… Les justifications improbables de son entourage

Depuis la publication de l’enquête du « Canard enchaîné », François Fillon n’est pas le seul, à droite, à avoir pris la parole pour se sortir de cette polémique. Plusieurs de ses proches se sont aussi exprimés dans les médias pour dédouaner leur leader. Avec des arguments le plus souvent assez improbables.

Invité d’Europe 1 dimanche, Gérard Larcher s’est ainsi efforcé de relativiser l’affaire Penelope en brandissant… l’argument de la parité.

« Un collaborateur parlementaire – c’est un motif de fierté – gagne en moyenne 3.250 euros brut pour les femmes et un peu moins de 3.000 euros pour les hommes. C’est un des seuls cas où les femmes sont mieux traitées que les hommes ! », s’est félicité le président du Sénat.

Ce lundi matin, c’est au tour de Dominque Bussereau de se démener pour sauver le soldat Fillon. Là encore de manière assez acrobatique. Sur LCP, l’ancien ministre des Transports s’est prêté à un parallèle très discutable :

« Si on interdit pour les hommes politiques (d’employer leurs conjoints), il faudra le faire pour les épiciers, pour les bouchers. »

Sauf que épiciers et les bouchers ne sont pas payés avec de l’argent public, lui a aussitôt fait remarquer la journaliste de la chaîne parlementaire. Et qu’ils ne sont pas élus…

Le jour où les révélations du « Canard enchaîné » ont été publiées, certains de ses soutiens avaient déjà sérieusement ramé pour défendre François Fillon. Alors que Bernard Accoyer assurait qu’il avait « souvent vu » Penelope Fillon à l’Assemblée nationale, Bruno Retailleau et Florence Portelli affirmaient de leur côté qu’elle travaillait comme assistante parlementaire depuis la Sarthe…

 

Et alors, il y a aussi des assistants parlementaires en province. Ils ne sont pas tous à Paris. Il faut bien bosser depuis la circonscription!

Rien de surprenant donc que Pénélope ait envoyé quelques sms parlementaires depuis son château. Cela ferait quand même cher payé au sms!

Le putatif va avoir du mal à faire l’impasse de ce qui va arriver, bientôt. Les révélations ne sont pas terminées….

La course est lancée : date limite du début de campagne (10 Avril)  contre justice. Après, s’il est élu, il sera intouchable et non emprisonnable, même si…..(cela ne se fait pas de troubler l’ordre public des meetings politique. Cela serait une entrave à l’expression libre en campagne. Répréhensible)

Il est toujours facile de payer les siens avec de l’argent qui ne vous appartient pas. Les politiques sont d’excellents agents recruteurs.

Allez ne soyez pas si mauvais coucheurs. Elle a essaimé, la preuve, le nombre actuel de remplacements….

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/presidentielle-2017/20170130.OBS4546/affaire-penelope-la-defense-etonnante-et-tres-hasardeuse-du-camp-fillon.html

 

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….
——
« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:
GrosMots kegiens Février2016

****

 

 

 

****

 

Le long chemin de croix de François Fillon  –  Ce qui attend le candidat de la droite

François Fillon entouré de sa femme Pénélope (à droite) et de Valérie Boyer (à gauche)lors d’un meeting de campagne à Paris, 29 janvier 2017. SIPA. AP22006924_000056

Qu’est-ce qui attend François Fillon, et par conséquent la France à moins de trois mois du premier tour de l’élection présidentielle ? Le candidat de la droite et son épouse sont-ils « coupables » de ce dont désormais la clameur les accable ? L’affaire est apparemment simple et chacun, en fonction de ses intérêts politiques a maintenant un avis tranché. Pour ceux qui rêvent d’une restauration de la droite classique après l’horrible épisode Hollandien, et qui, par un vote de classe, ont choisi à la primaire un homme qui leur ressemble,  « le couple Fillon est blanc comme neige ». Pour ceux qui, avec Pierre Bergé, George Soros, Jacques Attali, Laurent Joffrin, Daniel Cohn-Bendit et tous les autres rêvent d’une présidence Macron qui permettrait de ne surtout rien changer : « François Fillon a l’âme noire, il est indigne de diriger la France ».

Trois imprudences

En revanche, l’affaire de l’emploi de Pénélope Fillon à la Revue des Deux Mondes, au-delà des qualifications juridiques meurtrières qui risquent de tomber, est beaucoup plus gênante et très déplaisante. Elle est le symbole d’un capitalisme de connivence, devenu insupportable.

 Il se serait ensuite livré – il le dément – à la dénonciation déshonorante de Nicolas Sarkozy auprès du pouvoir socialiste. Il a enfin prononcé cette phrase épouvantable : « imagine-t-on le général de Gaulle mis en examen ? » Proférée il faut le rappeler, quand il était en perdition dans les sondages de la primaire.

L’innocence ne protège de rien

 Et l’innocence ne protège de rien par ce que cette Justice est aussi un enjeu, et son utilisation à des fins politiques à un niveau rarement vu, est un des traits caractéristiques de ce quinquennat qui s’achève. Face à cette dérive, le respect des principes, l’innocence ou l’honneur d’un homme ne pèsent pas grand-chose.

Évidemment, même s’il n’est pas idéalement placé pour le faire, François Fillon a beau jeu de hurler au complot, car c’en est un, et de longue main. Déroulons le scénario.

  • Des informations concernant la situation de Pénélope Fillon dont certaines étaient connues depuis longtemps.
  • La connaissance de l’emploi à la Revue des Deux Mondes nécessitait en revanche des informations administratives qui ne sont pas accessibles à tout le monde.

Le moment choisi, à trois mois du premier tour de la présidentielle, met la droite républicaine dans une situation inextricable. Il faut donc se tourner vers l’exécutif qui face à la catastrophe de la primaire socialiste envoie de plus en plus de signes d’un soutien empressé à Emmanuel Macron. Avec un deuxième acteur essentiel, la presse spécialisée dans l’envoi de ce genre de missiles. Dûment informée, elle a fait ce que l’on attendait d’elle.

Et puis il y a le « Parquet Financier », instance créée dans l’émotion de l’affaire Cahuzac, dont la direction a été donnée à des gens de confiance, et qui a manifesté pendant quatre ans un zèle sans faille à l’encontre de Nicolas Sarkozy. Cette institution sous contrôle hiérarchique direct du ministre de la Justice a « ouvert » une enquête préliminaire quelques heures après la publication du Canard enchaîné.

  • Première observation, pour qui connaît un peu le fonctionnement de la machine judiciaire, il semble impossible que cette initiative ait été prise sans concertation préalable au moins avec la place Vendôme et plus probablement avec l’Élysée. Et sans que le plus haut niveau de l’exécutif ait donné soit son accord, soit carrément des consignes.
  • Deuxièmement, la célérité avec laquelle se sont déclenchées les investigations : perquisition dès le lendemain, auditions le surlendemain, implique évidemment une préparation bien antérieure à l’article du Canard enchaîné.

Tous les regards devraient se tourner vers celui que la rumeur nous présente depuis le début du quinquennat comme le patron du cabinet noir de l’Élysée, Stéphane le Foll le rival sarthois de François Fillon. Rien pour l’instant ne permet de l’affirmer, on se contentera donc de quelques déductions face à des évidences.

S’il est élu, François Fillon sera immunisé. Pénélope non… (il va falloir étendre l’immunité à la – ou les – compagne(s) des présidents. Cela la foutrait mal que la première dame de France couchât à la Santé et Monsieur à l’Elysée, seul – ou l’inverse si par malheur….!. Le monde jaserait et nous serions la risée dans ler monde, alors que le crédit de nos gouvernant y est fort et surtout à découvert)

On a déjà eu une première perquisition, et l’audition de témoins de l’accusation. Vont probablement suivre des gardes à vue, des confrontations, etc. etc. Et bien évidemment et comme d’habitude les gazettes amies seront immédiatement informées, alimentées, et les auditions, interrogatoires, transcriptions d’écoutes téléphoniques, dûment manipulés seront publiés. Avec l’effet qu’on imagine à chaque fois. Le parquet financier, tout à son zèle peut également nous offrir une citation directe en correctionnelle, ce qui voudrait dire que l’affaire pourrait être jugée sans passer par la case information judiciaire (instruction). Imaginons une citation à comparaître délivrée aux époux Fillon le jeudi précédent le premier tour pour une audience au mois d’octobre. Si François Fillon était quand même élu, il bénéficierait de l’immunité, mais pas son épouse. Charmante façon de commencer un quinquennat et bonjour l’autorité du nouveau président.

Comment en est-on arrivé là, à placer la France dans une telle situation politique ? Un quinquennat socialiste catastrophe, une primaire de la droite véritable dévoiement démocratique avec le choix d’un mauvais candidat désormais plus que fragile, un pouvoir aux abois, s’autorisant des méthodes barbouzardes et des manipulations indignes pour adouber un freluquet inconsistant et sauver ses petits meubles. Et tout cela au profit du Front national qui n’a même plus besoin de faire campagne.

Le fumet qui se dégage de cette marmite, devient carrément méphitique.

 

Le bateau coule et l’on joue à qui perd gagne. La France dans la tourmente, c’est nouveau, sauf que cette nouveauté dure depuis plus de 40 ans. Quel dévoiement!

  • Un ex-premier aux prises avec le derniers de ses « ennemis », la justice
  • Un ex-dernier aux prises avec des ailes droite et gauche de la socia-lie primeur

Secouez, secouez moi comme dit la pub et vous avez un cocktail explosif duquel peut sortit un Trump Français. le temps est venu des règlements de compte.

On a eu la politique primaire, place à la politique primeur. la finale va être marrante…

 

http://www.causeur.fr/fillon-penelope-francois-sarkozy-presidentielle-42406.html

 

*****

 

Au coeur de la sombre politique française

Au coeur de la sombre politique française

Du Général De Gaulle à Jacques Chirac, la France était respectée. Et avec le dauphin de Chirac, Dominique de Villepin, elle aurait continué à être respectée. Mais dans l’ombre, un CRIF voulut changer cette France, la dompter pour qu’il n’y eut plus d’électron libre capable, par ex, de dire non à la guerre contre l’Irak (comme Jacques Chirac et Dominique de Villepin), sinon des agents soumis (1).

 

Le Système songea d’abord à propulser Valls, longtemps présenté par les sondeurs bidons comme le « favori des Français », puis y renonça, face à l’impopularité d’un homme maladivement autoritaire, brutal, dur, caméléon, et lui chercha un remplaçant.

Alain Juppé devint ainsi le soi-disant nouveau « favori des Français », toujours selon les mêmes sondeurs bidons et les merdias laquais, en dépit de ses casseroles. Mais quand on plaît au Système, les casseroles ne comptent pas. Et si un candidat n’est pas agréé, on lui trouve des casseroles, et elles font la Une.

Las ! L’inattendu se produisit, François Fillon fut choisi par les Français de Droite pour les représenter. Et Donald Trump fut élu. Basta les imprévus !

Le Système trouva un autre favori, Benoit Hamon, promu candidat « radical, de l’utopie, du rêve », même s’il présente un programme pro-guerre et sécuritaire aux Primaires du PS (5), pour le substituer à celui que les Français trouvaient le plus convainquant, Arnaud Montebourg, jugé par Lui trop indépendant, trop attaché à la France et pas assez à l’Europe, et à l’écart du Communautarisme du Peuple « Elu ».

Mais le « favori » Hamon n’est pas programmé pour gouverner la France, sinon d’abord, après avoir été lancé par les merdias laquais, pour supplanter Arnaud Montebourg, et ensuite pour restreindre le score de Jean-Luc Mélenchon, afin de tenter de dégager un boulevard pour celui que l’on veut désormais imposer aux Français, Macron l’homme de la Haute Finance Rothschild, de Minc et de sa mondialisation outrancière, d’Attali et de son Nouvel Ordre Mondial monstrueux, du MEDEF ennemi des travailleurs, de Bruxelles et de ses diktats, des Atlantistes et des sionistes. Et candidat favori du foulosophe BHL, du Dr Jekyll and Mr Hyde Kouchner, de Con-bandit, du sulfureux Jacques Lang, etc, bref avec tout un programme libertaire et va-t-en guerres ! Un beau scénario, dont les zones d’ombres, ou les probables scandales, sont tus par les merdias zélés : Ainsi, n’aurait-il pas financé sa campagne avec l’argent du Ministère de l’Economie ?

La discrétion des merdias est parfois admirable, sauf rares exceptions comme celle de la Presse régionale…

Les merdias sont moins discrets lorsqu’il s’agit de celui que le Système n’attendait pas, François Fillon, et qui a tout pour lui déplaire, notamment par sa foi catholique, son attachement à la France éternelle,  sa répulsion pour les folies du Nouvel Ordre mondial comme le Gender enseigné à l’école  (pour qui il n’y a pas de différence entre un garçon et une fille), et ses choix non-alignés en matière de diplomatie. Au point de s’acharner sur lui d’une manière obsessionnelle ! Ainsi, l’émission de faux débats C dans l’Air lui consacre trois émissions à la suite pour l’abattre définitivement aux yeux des Français – et pas une, même pas un petit reportage, sur les autre affaires comme celles du FN et celles du chéri du Système, Macron, pour lesquels les Français doivent voter.

Au coeur de la politique française

Dans un monde de plus en plus libertaire où tout se disloque, en particulier les familles, les couples, l’amour immense et fidèle d’un candidat à la Présidentielle pour son épouse, est incongru. Il y a des choses qui dérangent le Système : Kennedy voulant dénoncer les folies du Nouvel Ordre Mondial à venir, le chanteur Jackson aussi (de surcroît l’idole des jeunes venait de se convertir à l’Islam), la Princesse Diana enceinte d’un Arabe… et là, François Fillon semble fusionner avec sa compagne, à une époque où l’on multiplie les partenaires. Oui, ça fait trop désordre, ou plutôt, trop d’ordre pour le Système qui prépare le Nouvel Ordre Mondial détruisant Nations, territoires, langues, familles, etc. Mais bon, je dis ça en passant. Venons-en à l’essentiel.

Mais pourquoi veut-on à tous prix la peau de François Fillon ? Le Système a programmé Macron, et surtout, surtout, François Fillon représente ce qu’il redoute le plus : une politique étrangère indépendante ! Sarkozy, à peine imposé aux Français par les merdias et les sondeurs bidons, n’a-t-il pas immédiatement « nettoyé » le Quai d’Orsay de ses diplomates indépendants – gaulliens ?

La démocratie, aujourd’hui, est une imposture. L’électeur devait voter, au 2e tour, pour un candidat du PS ou de LR, interchangeables. Mais comme les Français ont fini par comprendre, et vomir, la supercherie, on crée de toutes pièces un candidat « anti Système », alors qu’il est l’incarnation la plus parfaite, la plus redoutable, du Système oligarchique défendant ses intérêts sur le dos des Electeurs.

En fait, à la limite, n’importe quel candidat pourrait convenir, en matière de politique intérieure.Et là, le Système, ou le CRIF inféodé à Israël, ne peuvent tolérer un dirigeant prêt, comme Donald Trump, à s’entendre avec le Président Poutine, en pleine russophobie, en pleine confrontation artificielle avec Moscou, de surcroît prêt à soutenir le Président Assad dans sa lutte contre Daesh, au lieu d’armer les terroristes comme François Hollande.

Pour comprendre le coeur du Système français, et l’acharnement insensé contre un candidat de Droite libéral à souhait, il faut en effet voir que le prochain Président doit poursuivre la nouvelle diplomatie, celle qui a rompu avec la tradition gaullienne d’un Jacques Chirac.

  • A la limite, un Benoit Hamon pourrait convenir ! Mais il n’a pas la carrure d’un homme d’Etat, et Manuel Valls est haï. Au 2e tour, pour être sûr que son candidat soit élu, le Système veut Marine Le Pen. Et ce candidat ne peut pas être un libéral de droite comme François Fillon, qui outre son catholicisme rétif aux folies du Nouvel Ordre Mondial (GPA, PMA, Gender… conduisant au sexe unique procréant seulement en laboratoire), veut changer la politique étrangère de la France imposée depuis Sarkozy, et cela AU MOMENT TANT REDOUTE, de l’arrivée au pouvoir d’un Trump non-aligné !
  • Le Système tolèrera encore moins un François Fillon, à l’heure où le nouveau Président américain envisage de tendre la main aux Russes, et de combattre avec eux le terrorisme ; Il s’agit d’isoler D.Trump, de ne surtout pas permettre à un F. Fillon de renforcer cette nouvelle politique étrangère faisant horreur à l’OTAN, aux dirigeants des pays baltes, à la Merkel, au CRIF, etc… et qui pourrait s’étendre à d’autres Etats européens, une contagion inquiétant bien des dirigeants !

Ainsi, le futur Président qui sera imposé aux Français via merdias et sondeurs bidons, ne doit pas seulement servir le Nouvel Ordre Mondial détruisant les fondements de la France, comme Macron le pion d’Attali, mais D’ABORD et avant tout, perpétuer la nouvelle diplomatie française totalement soumise aux diktats américano-sionistes et à l’OTAN.

La nouvelle France n’est pas démocratique. La nouvelle France est sale – ainsi, avec des Guigou, elle réserve un accueil triomphal à des terroristes promus en héros. La nouvelle France belliciste envers un humaniste comme Assad ou un Poutine travaillant à édifier un monde multipolaire, est dangereuse, car elle mène directement à la guerre mondiale dont elle risque de ne pas se relever. Et les Français sont bernés en permanence.

Ainsi, tout sera fait par le Système pour abattre François Fillon (après avoir écarté Arnaud Montebourg lors de la Primaire Gauche), et pour promouvoir celui que les Français doivent en fait redouter le plus : Macron.

Alors, maintenant, en marche contre Macron le candidat du Système ! C’est la priorité, pour éviter la mise à mort de la France.

 

C’est quoi cette présidentielle qui se présente. pas moins d’une trentaine de postulants (certains fantaisistes y font leur entrée,

  • des Jardin à cultiver son lopin de terre , surtout quand c’est celui des autres…
  • des humoristes et on les comprend, c’est une vaste scène pour faire avancer ses gags
  • des aigris des primaires
  • des évincés des primaires
  • des second-couteaux à l’affût des chausse-trappes mis sur la route des champions
  • des carriéristes qui négocieront leur ralliement (c’es plus marrant que d’en prendre plein la gueule, il suffit de faire de la figuration « intelligente » pour savoir être entendu. Un autre art de la politique)

Vous secouez le shaker et vous faites vos jeux. Il n’en restera que deux au final et pas forcément ceux que l’on croit. Le second tour n,(‘étant que l(enterrement de première classe, des funérailles nationales des espoirs moribonds

 

http://reseauinternational.net/au-coeur-de-la-sombre-politique-francaise/

 

***

 

Penelopegate : l’incroyable rapidité du parquet ?

 Afficher l'image d'origine
 

N’est pas Trump qui veut.

 
Il me semble m’être suffisamment exprimé à travers différents articles contre ce que je considère comme l’imposture souverainiste conservatrice que constituerait la candidature Fillon pour ne pas donner l’impression de voler à son secours.

Mais l’avocat ne peut que s’étonner de l’extrême diligence dont a fait preuve le parquet financier pour engager l’action publique contre François Fillon, ce qui ne laisse que peu de doutes sur le caractère politique de cette procédure. Quand bien même ce dernier se serait, par ailleurs, discrédité sur un plan moral après avoir fait un procès en probité à ses concurrents Juppé et Sarkozy. Mais les poursuites actuellement engagées ne peuvent qu’interpeller vivement le juriste.

Théoriquement, alerté par la clameur publique (c’est-à-dire les bruits, les rumeurs, les scandales), le procureur de la République peut engager une action.

Il convient, néanmoins, de rappeler ici quelques principes :

  • Le premier est celui de l’opportunité des poursuites. Ce qui signifie que le parquet qui est, en droit, censé être le représentant de la société, c’est-à-dire tout un chacun, est libre de poursuivre ou non. Le choix d’engager des poursuites contre un candidat raisonnablement présidentiable à quelques semaines des élections, quand bien même celles-ci n’aboutiraient que bien après le second tour, n’est pas anodin. Or, à ce stade, il est impensable que le parquet financier n’en ait pas référé à sa hiérarchie ni sollicité de couverture de sa part.
  • Or, on peut s’étonner que celui-ci ait décidé de poursuivre Fillon sans faire de même pour Emmanuel Macron. Une suspicion similaire plane contre lui d’avoir utilisé des fonds publics, alors qu’il siégeait à Bercy, à hauteur de 120.000 euros, ce qui est encore plus grave sur un plan pénal car ces agissements, à les supposer établis, auraient été le fait d’un ministre dans l’exercice de ses fonctions.

L’équité justifierait à tout le moins que les mêmes causes produisent les mêmes effets. Il s’agit même d’un principe vieux comme le monde mais qui ne cesse d’être largement consacré par la jurisprudence européenne qui est celui de l’égalité des armes. Ce qui est vrai dans une enceinte judiciaire devrait aussi l’être à l’encontre de deux candidats présidentiables.

  • En deuxième lieu, l’infraction — à la supposer établie — est prescrite s’agissant de la rémunération d’attaché parlementaire de Penelope Fillon depuis mai 2015 et, s’agissant de l’abus de bien social à la Revue des deux mondes depuis décembre 2016 (la date de prescription étant de trois ans).
  • Pour contourner une telle prescription, le parquet recourt à la notion de recel d’abus de biens sociaux et de détournement de fonds. Le recel est le fait de détenir une chose en sachant que cette chose provient d’un crime ou d’un délit. Il suffit donc que Penelope Fillon ait acheté des bijoux grâce aux revenus de ce présumé détournement pour considérer qu’elle soit receleuse. Or, rien à ce stade ne permet de présumer un tel recel. La charge de la preuve incombe à l’accusation.

Enfin, la rapidité avec laquelle le parquet a lancé la procédure ne peut que laisser pantois. L’article du Canard enchaîné est paru mercredi. Or, le jour même, le parquet lançait une enquête et, le lendemain matin, la Revue des deux mondes faisait l’objet d’une perquisition. Or, pour qui connaît le fonctionnement de la justice et sa lenteur – sauf en matière de terrorisme —, une perquisition qui suppose des moyens, des hommes et, le cas échéant, du matériel ne s’improvise pas. Il est donc impensable, matériellement, que cette perquisition ait été décidée du jour au lendemain, ce qui laisse à penser que cette opération a été préparée bien avant la sortie de l’article du Canard enchaîné. Autrement dit, le parquet a été informé par d’autres biais de cette information et ce, de manière confidentielle, c’est-à-dire bien avant la « clameur publique ».

On peut regretter, à cet égard, que François Fillon n’ait pas été plus offensif au moins sur l’aspect procédural en dénonçant l’instrumentalisation par le pouvoir politique des services judiciaires. Mais n’est pas Trump qui veut.

 

Souvenez vous « la gifle à personne détentrice de l’autorité publique » (du temps où il n’était rien mais un peu plus que maintenant…. ) qui s’est insurgé de la rapidité en deux jours, comparution et condamnation….

Combien de temps faudra t-il pour la famille Pénélope. Ce qui est valable pour un obscur ne le serait pas pour les grands..? Fillon devrait exiger, c’est son simple devoir de citoyen à être traité de la même façon et avec la même rapidité.

  • ou il est blanchi, sans le moindre doute et il gagne la présidentielle
  • ou il est reconnu coupable et il gagne la cellule à côté d’Abdeslam…. (lui aussi citoyen Français, compétiteur au titre du plus grand terroriste citoyen, Comme le François en ce qui concerne l’attentat d’état)

Mais aura t-il ce courage, oui s’il est innocent….. La gifle infligée par les politiques aux citoyens est plus mortifère que celle infligée par un citoyen à un politique. Et dire que le dernier acte politique de Valls, a été la condamnation d’un gifleur (qui avait de bonnes raisons pour le faire. On ne peut demander à des citoyens qui subissent d’avoir les « nerfs » des politiques qui infligent)

 

http://www.bvoltaire.fr/fredericpichon/penelope-gate-lincroyable-rapidite-parquet,310533

 

*****

 

Occident: délire d’une civilisation-divinité aux alliances mortifères.

Afficher l'image d'origine

 

Il n’y a pas d’alliance possible entre l’extrémisme religieux et l’extrémisme politique des hégémonistes impérialistes, qui croit profiter de ses avantages économiques pour soudoyer à ses propres fins, les extrémistes fanatiques ivres de religion. C’est comme un bourreau de femme qui croirait à l’amour de sa victime pour sa domination et lui laisserait le loisir de lui préparer ses plats. L’énergumène idiot de cet acabit, se retrouvera bientôt occis de cyanure. Les alliances contre-nature sont meurtrières et leur seule issue, est de la fin létale comme ultime désillusion. Tandis que l’occident, bêtement, obsessivement croit détenir le pouvoir de réinventer le fonds métaphysique des civilisations par la violence, la maltraitance, l’infériorisation colonialiste, néocolonialiste, impérialiste à grands coups de sauvageries géostratégiques, il donne des armes et pense contrôler l’usage qu’en feront les donataires desdites armes malgré leur totale altérité culturelle, leur référence à un imaginaire radicalement contraire à l’occidental. Le délirant narcissisme autoritaire de l’occident est sans doute l’autopiège majeur auquel il se fait prendre. Car tout cela tient des tares immanentes à l’idéologie ethniciste de l’occident qui a su ternir même les splendeurs spirituelles du christianisme qu’il expose à la haine de ses victimes. Occident infâme, politiquement blasphémateur dont les élites ont instrumentalisé, dénaturé lÉvangile par les plus ignobles crimes contre l’humanité, tel celui, entre autres, de la trahison du référent sacré de ses actes, altérant la Vérité divine, se servant du nom de Dieu pour faire une religion, une latrie d’horreur, de fait constituée arme idéologique de la violence colonialo-esclavagiste, fer de lance du racisme exterminateur.

 

La moue d’une civilisation-divinité…

L’occident s’est érigé civilisation-divinité gouvernée par la « race » supérieure qui doit dominer le monde. 

  • Quand l’occidental est minoritaire chez autrui, il crée le colonialisme,
  • quand il est majoritaire chez lui, il invente des formes de ghettoïsations.

Le seul but de l’occident est de maintenir le non blanc de « race » dans la pauvreté ou à tout le moins la précarité économique pour le tenir à sa merci. C’est lui l’occidental qui doit désigner qui constitue l’élite des pays non blancs. C’est pourquoi, même quand, accorder des moyens de vie pécuniaire dignes dans les pays qu’il prend comme proies de son impérialisme, lui rapporterait sans doute plus par la consommation de ces pays, les establishments occidentaux préfèrent les garder miséreux afin de pouvoir s’imposer à eux comme des dieux selon l’insidieux et implacable essentialisme de caste, de classe et de « race » qui est le leur.

Quand une civilisation peut se dire démocratique tout en ayant recours à l’utilisation de criminels nazis en Amérique latine pour assassiner des opposants anti-impérialistes, quand des « civilisés » peuvent créer des foyers armés d’islamistes et provoquer délibérément des guerres pour nourrir leur secteur militaro-industriel, quand une civilisation permet à des monarques anachroniques et voyous de gonfler les banques occidentales de l’argent volé aux peuples qu’ils dirigent lesquels manquent du nécessaire au point d’être forcés de s’expatrier dans des conditions miséreuses et périlleuses, toute prétendue lutte au terrorisme ne devient que réaction de peur vis-à-vis d’amis terroristes rendus incontrôlables.

On ne manipule jamais la mort et l’horreur sans y goûter soi-même, sans en être dévoré soi-même.  Pour que cesse le terrorisme, il faut qu’une nouvelle vision et praxis de la politique mondiale fasse oublier les stigmates du passé en construisant au présent un futur émancipé des mesquineries primitives du racisme, de la prédation des biens planétaires et de la haine réciproque entre humains et civilisations qui ont, hélas, oublié jusqu’à leur humanité, perdu les moindres réflexes de leur nature humaine abandonnée à l’abîme de pulsions infrabestiales.

 

La Bête se rapproche….. 666 n’est pas qu’une variété de bière ou alors c’est celle de notre mort proche. La bête prend souvent des visages angéliques:

  • Fillon à qui des incroyants prêteraient – on donne aux pauvres, on prête aux riches (car derrière le prêt il y a toujours des intérêts – le bon dieu sans concession) (6,68% de l’électorat inscrit de 2015)
  • Hamon a qui on donnerait l’absolution après sa primo affection électorale (2,71% de l’électoral total inscrit de 2015) en socia-lie
  • Macron, le jeune premier époux d’une vieille » prof (certes jolie, mais….) issu du caniveau de la banque… et pas n’importe laquelle
  • Jeanne d’arc réincarnée en toile de marine….. pus aussi pucelle politiquement parlant (quoi que à Orléans, elle montrait déjà sa campagne électorale royale)
  • et le vieux insoumis; l’anar de service policé…(et bien sympathique en tribumvirat). qui ne sait plus quoi faire de ses temps morts et des ses dix doigts, alors il tricote une flanelle pour ses hivers aux stères

Un train de candidats bon teint peut en cacher un autre, à ne pas, forcément, prendre en marche ni à l’arrêt à moins que ce soit de morte et d’a-go-nie (mais n’est-ce pas immortel?)

Après l’envers, l’enfer. Que Dante attende c’est pour bientôt. C’est bientôt le crépuscule des lieux (communs ou autres)

 

http://free.niooz.fr/s/free/occident-delire-dune-civilisation-divinite-aux-alliances-mortiferes-2654760.shtml

 

*****

 

Les présidentielles, comme si vous y étiez et quoique l’on en dise ou pas :

  1. E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un cap’tain défunt et défaut) : vrp-fillon-f-ump (ses premiers maux) et http://wp.me/p4Im0Q-1nR (ses derniers mots, incapable…..s)
  2. La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés » (pour Peuple dépité)
  3. « Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) – http://wp.me/p4Im0Q-141

en savoir plus, beaucoup plus :il-etait-une-fois-2017

La guerre des vieux jeunes premiers (en finale de lutte) :

  1. Fillon fillon-putatif
  2. Valls – valls-putatif    Exit Valls, place à Hamon…. il va nous faire le coup de tous-en-Khamon

 

…..

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

….

FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?
Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

  • Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –  13/12/2016   160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom. Cazeneuve promu premier ministre a devancé l’avenir en faisant voter, au 13/12/2016, une prolongation anticipée, de 3 mois supplémentaires jusqu’au 15/06/2017 (entre les deux tours des législatives et sans possibilité de modifier quoique ce soit et pour qui que ce soit)
  • Dernière nouvelle. Le pouvoir s’affole et n’attend pas l’échéance programmée du 26/01/2016. Cazeneuve, à peine promu 1er ministre, fait voter . Quelle fin de mandat pitoyable…. avec un état en urgence d’impossibilité à se réformer… et demain ne s’annonce guère mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011

…..

L’état en son urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi 13, réputé jour de chance… Pour qui?) au :

(partie visible de l’ice-berg appelée à disparaître, dès la levée de l’embargo liberticide, à usage, exclusif, des seules libertés des citoyens et non  des terroristes…qui s’en battent l’œil La preuve par Nice.)

État d’urgence ordinaire et « normale » : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant! Prolongation, avant la date de fin, et à nouveau pour 6 mois jusqu’à l’installation du nouveau pouvoir (Acte 1 de Cazeneuve, nouveau premier ministre….)

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé
L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)
 Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)
un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)
Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout (et pas seulement la nuit). Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)
Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!
Il est vrai que c’est tellement banal qu’un état d’urgence…..
  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils oserons nous demander (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état c’est l’état d’urgence. L’urgence du peuple c’est de virer tous les urgentistes…..  2 Programmes diamétralement opposés)

……

De la constitution et de l’état d’urgence abusif :

Article 21 Préambule de la constitution :
    • « Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »
  • (En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple! et non les ersatz du pouvoir
en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

…..

  • En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!
Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..
Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

 …. au 15/07/2017 – et Valls corollaire du 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force…..

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

Quand 1789 se fout de la gueule de 2017…. On nous a menti, on nous ment et on nous mentira…. Qu’allah en soit témoin…… (keg – 12/01/2017)

Publié le Mis à jour le

Le choix du jour : «Liberté» ou  «Égalité»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

Dernière nouvelle : Fraude fiscale ! Relaxe générale dans l’affaire Wildenstein

 

je ne voterai pas pour mes bourreaux. La révolte d’un « pupille de la Nation non juif », trop con pour apprécier le bonheur promis par des-put-a-tifs (ne parlons pas des chauves)   (en abrégé : http://wp.me/p4Im0Q-1sO)

Français quand vous saurez……que :

il n’y a qu’un choix possible : être Français-chrétien ou Français-musulman. Qui a dit que l’on Charia sans réfléchir, en France.

 

….. et avec un peu de recul….

 Le non-choix: Liberté et Égalité. Le vrai choix est Liberté ou Égalité. On nous roule depuis 1789 et surtout, le Peuple se laisse rouler. Et l’on s’étonne que des radicaux-libres s’en prennent à notre culture…. Où sont les paras-casques bleus…. ?

 

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Douce France – Politique Friction : Le délabrement idéologique du PS

Le problème de toutes les idéologies gauchistes, c’est qu’ils sont incapables de se remettre en question, ce sont des fanatiques, des illuminés.

Le Brexit, la victoire de Trump et même celle de Poutine en Syrie sont la preuve qu’ils perdent du terrain, et cela ils ne le supportent pas ; Jamais la propagande anti-Trump et anti-Poutine n’a été aussi violente, aussi agressive. Ces gens-là avait fait de l’arrogance leur carte de visite car ils s’estimaient supérieurs aux autres et il n’a rien de pire qu’un arrogant qui se prend une raclée, cela le rend fou de haine.

2016 aura été le début de la chute du gauchisme, 2017 devrait amplifier le phénomène avec la violence en plus.

L’égalitarisme est un leurre dont on abreuve le peuple pour qu’il puisse continuer a rêver. Comme le dit Soljenitsyne , l’égalité n’est pas possible. Mettez 100 individus dans un environnement inconnu avec les mêmes moyens, tous ne s’en tireront pas de la même façon. D’ailleurs l’égalité des sociétés communistes n’existaient…que dans la propagande, les bureaucrates de niveau supérieurs ont vite remplacé l’ancienne noblesse.

Aujourd’hui on s’attaque à la famille pour mieux démembrer la société civile comme on s’attaque à la propriété privée pour affaiblir les gens. Si on prive les gens de la solidarité d’une famille, de la possession de biens, ils n’ont plus aucun pouvoir, ce sont les esclaves du système, condamnés à vivre comme des zombies.

Quelle valeur a la liberté quand son accès est défini par des normes restrictives ?

Aujourd’hui, l’oligarchie a très peur, le peuple est en train de se réveiller comme le montre la victoire de Trump. Les mensonges des médias, les promesses d’ une vie meilleure comme l’escroquerie de l’union européenne, les sondages truqués destinés à influencer les gens à voter pour le candidat du système ou à les décourager de voter pour quelqu’un qui n’a en théorie aucune chance de gagner, cela ne marche plus.

On ne veut pas dire qu’on veut tout vous prendre pour le donner à vos remplaçants, ceux qui sont en train d’envahir l’Europe mais les gens ont bien compris que c’était une arnaque.

Reste plus qu’a virer tous les bandits, politiciens, journalistes. (putain, il y a un sacré chantier, long et pénible à moins que : http://wp.me/p4Im0Q-141)

Il reste aussi le problème de tous les migrants qui sont entrés, continuent de le faire en sachant qu’il n’y a pas de place pour eux, sinon la notre, mais je ne suis pas prêt à laisser la mienne, tout comme vous je pense.

L’égalitarisme est un leurre dont on abreuve le peuple pour qu’il puisse continuer à rêver. Comme le dit Soljenitsyne, l’égalité n’est pas possible. Mettez 100 individus dans un environnement inconnu avec les mêmes moyens, tous ne s’en tireront pas de la même façon. D’ailleurs l’égalité des sociétés communistes n’existaient…que dans la propagande, les bureaucrates de niveau supérieurs ont vite remplacé l’ancienne noblesse.

Aujourd’hui on s’attaque à la famille pour mieux démembrer la société civile comme on s’attaque à la propriété privée pour affaiblir les gens. Si on prive les gens de la solidarité d’une famille, de la possession de biens, ils n’ont plus aucun pouvoir, ce sont les esclaves du système, condamnés à vivre comme des zombies. (mais n’ayant plus rien, ils n’ont, non plus, plus rien à perdre…. La révolution d’Octobre a eu lieu sur ces mêmes constats. La révolution n’existe que quand le peuple crie famine et que ses fourmis lui refusent tout)

15823150_396863153992717_4378436024429849079_n

Mardi soir, sur France 2, le candidat à la primaire du PS a rapproché le sort des musulmans vivant en France de celui des juifs sous l’Occupation, en dénonçant également le « fascisme rampant » de Marine Le Pen. Il a notamment déclaré (voir Le Figaro, ici): « Certains veulent utiliser la laïcité – ça a déjà été fait dans le passé – contre certaines catégories de population, c’était il y a 40 ans (sic) les juifs à qui on mettait des étoiles jaunes. C’est aujourd’hui un certain nombre de nos compatriotes musulmans qu’on amalgame d’ailleurs souvent avec les islamistes radicaux. C’est intolérable ». Dernièrement, l’ancien ministre de l’Education, pourtant promoteur en 2013 d’une charte de la laïcité dans les écoles, avait déjà jugé ‘intolérable de stigmatiser la communauté musulmane au nom de la laïcité ».(a quand le croissant vert…… ? chaud de préférence pour pouvoir l’appeler viennoiserie)

Que de telles outrances soient tenues par une figure socialiste sans susciter la réprobation de ses six autres concurrents à la primaire en dit beaucoup sur la perte de repères de la gauche française. Elle est prête à toutes les bassesses pour s’attirer le vote communautaire. Dans sa démagogie révisionniste, Peillon en vient à admettre une incompatibilité entre l’islam et la laïcité, et à nier l’antisémitisme crânement revendiqué par le fascisme islamique.

c1vzz8kwiaai39c

 « La France est déjà très avancée dans la voie de son islamisation par un islam importé, archaïque et brutal, sectaire et haineux, affairiste et opportuniste en diable, fortement teinté de salafisme mais pas seulement, adepte du djihad mondialisé ». Pour lui, les récentes propositions de l’Institut Montaigne (« Un islam français est possible« , septembre 2016), saluées par l’intelligentsia (ce qu’il en reste), vont « formidablement aider à l’expansion et à l’enracinement » de l’islamisme. La gauche à la ramasse, qui ne voit de combats à mener que contre la droite réformiste, le FN, ou pour la protection de la sécurité sociale, est prête à accompagner ce nouveau totalitarisme qui vient. Quitte, comme Peillon, à insulter l’histoire, mais aussi les juifs et les chrétiens victimes de la nouvelle idéologie protégée par les lâches et les traitres.

 

15747510_1157752861006067_2530254475741746742_n

Il paraît que la Cisjordanie de la France se situe autour de la capitale…. en ses banlieues endormies où les régaliens sont interdits de régal…. et d’os à ronger.

L’ONU va intervenir pour interdire les colonies en France, fussent-elles par vacances des pouvoirs.

On demande de toute urgence Massu et ses paras  pour nettoyer la casbah. Leur mission s’ils l’acceptent, rendre à césar ce qui lui appartient et à mohamed ses brebis égarées et ce avant la fin du ramadan. Ils vont en avoir besoin  pour l’Aïd el Fitr… A noter que le ramadan commencé 20 jours après l’élection du prochain président, va finir 7 jours après l’élection législative. Les jeux seront alors faits. Se souvenir que les jours sacrés de l’islam englobent aussi le ramadan. Tout est devenu possible au nom du « mal vivre ensemble ». L’islam serait insoluble dans le pastis Français.

Liberté ou égalité,, il faut choisir Et dire que depuis deux cent trente ans, on nous laisse croire que les deux vont de paire, alors que ce n’est qu’un impair (la preuve, cela n’arrête rien, ni les UV ni la pluie)

 

http://free.niooz.fr/s/free/douce-france-politique-friction-le-delabrement-ideologique-du-ps-par-lucius-et-yvan-rioufol-14011081.shtml

 

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….
——
« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:
GrosMots kegiens Février2016

****

 

Marine Le Pen s’est embourgeoisée, et elle pourrait le payer cher

Marine Le Pen s'est embourgeoisée, et elle pourrait le payer cher
Marine Le Pen au Parlement européen, en juillet 2015. (PATRICK HERTZOG/AFP)

A force de vouloir « dédiaboliser » son parti, notamment en ostracisant son père, la patronne du FN s’est « normalisée ». Au risque de ne pas être qualifiée pour le second tour de l’élection présidentielle.

 

 

Et si la grande surprise de l’élection présidentielle était Marine Le Pen ? Si le grand « blast » attendu venait d’elle ? Non pas de son accession à l’Elysée, mais, au contraire, de son possible échec dès le premier tour du scrutin ? Dans son entourage, on s’inquiète, certes à voix basse, des dangers de la posture de la dirigeante frontiste.

Présidentielle : un sondage place Macron au second tour pour la première fois

Depuis plusieurs années, en effet, la stratégie de la fille du patriarche déchu de la droite extrême est de « dédiaboliser » son mouvement, d’en faire un parti classique, presque aseptisé, étape obligatoire pour espérer, un jour, gouverner la France, et, bien sûr, de conclure des alliances avec un pan de la droite traditionnelle. Un lifting de bonne élève de la démocratie  parlementaire.

Quelque chose a changé chez Marine Le Pen…

Marine Le Pen, en quelque sorte, s’est normalisée, et, devenant plus fréquentable, s’est invitée dans le club des partis de gouvernement. A pas de velours, elle s’est infiltrée, suprême paradoxe, dans la sphère de « l’Etablissement », expression chère à son « diable » de père. Marine Le Pen s’est embourgeoisée. Ainsi, le FN, sans y prendre garde, pourrait bien se retrouver dans la même la nasse que les Républicains et le Parti socialiste, jugés dépassés par beaucoup.

La « dédiabolisation » ratée de Marine Le Pen

Se rapprocher de Fillon

L’heure est aux visages nouveaux, à ceux ou celles qui, à tort ou à raison, donnent le sentiment de casser les codes et les idées reçues, à la tête de structures qui sentent le frais, le nouveau, comme les mouvements Podemos ou Ciudadanos, en Espagne, Cinq Etoiles en Italie, ou Syriza, en Grèce. L’époque est aux trublions, aux sans cartes, populistes ou progressistes, à tous ceux qui « ne sont pas du sérail ». (Fillon se pose là comme s&ans grade, lui qui fut pendant 5 ans le mi-loup-moutonné de son rien-tintin, obéissant au doigt et à l’oeil à la voix de son Maître et saigneur. Méfions nous de donner du pouvoir, surtout quand il est suprême vis à vis de dindons que nous sommes, à de quelconques frustrés. Souvenez vous de l’exemple de l’Adolf ….. Lire ses processions de foie  fillon-putatif  )

L’effet Trump, en Amérique, a indéniablement un effet papillon en France. L’exemple Macron est révélateur du phénomène. Le fils spirituel de François Hollande a réussi le tour de force, en quelques mois, à se refaire une virginité. Sorti de l’Elysée il y a peu, on le croirait venu de Mars. Emmanuel le « révolutionnaire » bouscule le jeu. Il est le renard dans le poulailler, le candidat « fraîcheur de vivre ». L’opinion l’a installé dans un rôle d’intrus magnifique, de celui qui ne fait pas partie du clan des « établis ».

Emmanuel Macron : prodige politique ou Narcisse ivre de lui-même ?

Or, Marine Le Pen, en ostracisant son père, s’est parée du costume de la normalité. Elle n’a cessé de donner des signes pour entrer dans le moule, ne plus faire peur. Elle s’est présidentialisée au risque de s’engluer, en terme d’image, dans « la tiédeur des nantis », de se rapprocher imperceptiblement de François Fillon. Et de s’y perdre. Pourquoi voter pour elle si Fillon fait le job à sa place ?

Cette perspective, certes, reste encore au stade de l’intuition chez certains dirigeants frontistes. Mais le risque de son élimination au premier tour est réel. Son père pourrait alors lui glisser qu’en matière d’opinion : « Qui trop embrasse mal étreint. »

 

Et si, changement oblige ,nous avions le tandem II du 21 Avril nouveau : Macron – le Pen ou le Pen – Macron.

Qu’est-ce que l’on se marrerait dans les états majors partisans. Du jamais vu de mémoire d’électeur. La dictature des idées ou la dictature des finances. La banque ou la déposante. La croyante pucelle et le Crépuscule du dieu (réincarné… Souvenez vous de ses trilles du 1er meeting public et son élévation au ciel …… enfin ses yeux et pas lui, pas encore)

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/election-presidentielle-2017/20170111.OBS3673/marine-le-pen-s-est-embourgeoisee-et-elle-pourrait-le-payer-cher.html

 

****

 

“Dans certaines zones, les islamistes assurent les missions régaliennes de l’Etat”

 

Pour le sociologue Tarik Yildiz, spécialiste de l’islam en France, l’influence des salafistes progresse partout où l’autorité de l’Etat s’affaisse.

Tarik Yildiz est sociologue et directeur de l’Institut de recherche sur les populations et pays arabo-musulmans (Irpam), notamment auteur de « Le Racisme anti-blanc. Ne pas en parler : un déni de réalité » (éditions du Puits du Roulle, 2010). Il vient de publier « Qui sont-ils ? Enquête sur les jeunes musulmans de France » aux éditions du Toucan.

 

Dans votre enquête sur les musulmans de France, quelle définition du musulman avez-vous retenue ?

J’ai considéré qu’étaient musulmanes les personnes qui se définissent comme telles. Étant donné la réalité du terrain, la grande majorité des gens interrogés sont des enfants de l’immigration maghrébine, subsaharienne ou turque.

Dans l’échantillon de musulmans que vous avez choisi, vous avez délibérément surreprésenté les repris de justice et autres délinquants. Pourquoi ?

Au terme de votre enquête, vous distinguez quatre grands groupes de musulmans que vous nommez

  • « superficiels »,
  • « exclusifs »,
  • « communautaristes »,
  • « discrets ».

Qu’est-ce qu’un musulman « superficiel » ?

J’ai appelé le premier groupe musulman « superficiel » car ses membres se caractérisent par une fracture forte entre leur pratique, très superficielle, et leur vision ultra-ritualiste de l’islam. Pour ces jeunes, ex- ou actuels délinquants, la religion est une espèce de liste de cases à cocher pour aller au paradis et une contre-liste pour aller en enfer, un tout extrêmement contraignant… qu’ils ne respectent cependant pas eux-mêmes ! Cela leur pose des cas de conscience qui les prédisposent à considérer ceux qui appliquent ces règles comme des modèles.

Il s’agit là de ceux qui joignent les actes à la parole, autrement dit les « musulmans exclusifs », plutôt salafistes

Oui. Fréquemment issus du premier groupe, les « exclusifs », effectivement souvent salafistes, ont changé de manière très spectaculaire, parfois en quelques semaines ou en quelques mois. Ceux-là appliquent très strictement.

 

L’époque est justement à la différenciation…..

Là où il ,ne devrait y avoir que musulman, sans qualificatif, on s’amuse à diviser. A qui la faute? Qui a montré la voie?

Qu’a fait l’état Français vis à vis des « Pupilles de la Nation », statut plus récent que celui de musulman, puisque crée par Clemenceau en 1917 (et donc postérieur de 13 siècles) au spectacle du carnage qui touchait les enfants de « morts pour la France » (dont le père était mort, en combattant les armes à la main, pour la liberté). Statut réputé unique et indivisible jusqu’en 2000 :

  • en Juillet 2000 : division entre « Pupilles de la Nation, juifs » et « Pupilles de la Nation, non juifs ». http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=LEGITEXT000005629658
  • en Juillet 2004 : division entre « Pupilles de la Nation, non juifs, de parents fusillés » et « Pupilles de la Nation, non juifs, de parents non fusillés ». http://admi.net/jo/20040729/DEFD0400829D.html
  • En promesse électorale de sarko de 2007 « si je suis élu président….. »‘, il fut élu et sa promesse ne resta que promesse qu’il renouvela en 2012 où il ne fut pas élu …… Il voulait encore diviser entre « Pupilles de la Nation, non juifs, de parents non, fusillés, mais morts en combattant au maquis » et  » « Pupilles de la Nation, non juifs, de parents non, fusillés, mais non morts en combattant au maquis » . C’est sur cette ambition sarkozyenne que je refusais le siège qui m’était accordé à la commission ad hoc afin de ne pas servir de « caution morale » et de « faire valoir » aux politicards, qui ne pourraient conclure « ‘à l’unanimité…. « . Cela azurait été, « à toute la Gaule, à un Gaulois près ». Je jouais contre mon camp personnel puisque j’aurais été bénéficiaire de cette mesure…. car issu, posthume d’un maquisard…. mort devant l’ennemi pour la sauvegarde de la France, de ses valeurs et des politicards d’aujourd’hui qui se permettent des profanations mémorielles….
  • Et les autres dans tout cela? Ils se sont, tous,  amusés à déposer des propositions de loi, pour faire voire qu’ils s’occupaient du problème, tout en sachant que cela serait sans suite car ces propositions sont à la poubelle en fin de mandature. Jamais ils n’ont agi pour qu’une commission ad hoc soit crée, se contentant des attributions par défaut à des commissions autres que spéciales…. Il faut dire qu’ils ne veulent pas régler le problème. Il y a une différence entre les « ambitions malsaines » et leurs réalisations…  S’ils avaient réellement voulu…. le problème serait réglé! :

se référer à l’étude des propositions de loi bidon, déposées, pour la frime et pour faire bien, puis jetées aux ordures de la ripoublique  :  pupilles-ppl-digest

Étonnez vous après que des radicalistes  veuillent se mettre au ban de la ripoublique…. Ils copient vos modèles et comme vous se foutent de l’état d’urgence, qui ne les concerne pas (Nice en est une preuve, sans compter celles à venir.il y a effectivement urgence à balayer l’état, votre état! Il est peut-être venu le temps des règlements de comptes….)

 

http://www.causeur.fr/tarik-yildiz-islam-musulmans-republique-41989.html#

 

*****

 

Qu’est-ce qui a poussé la Russie à intervenir en Syrie ?

Qu’est-ce qui a poussé la Russie à intervenir en Syrie ?

Le décryptage des raisons de l’implication de la Russie dans le conflit en Syrie continue d’avoir de nombreuses inconnues.

 

La première inconnue est, que, alors que les avions russes en Syrie pourraient embarquer 8 à 24 missiles ou bombes, ils n’étaient armés que de deux bombes ou missiles, tous «intelligents» (KAB-250 S/LG, KAB-500 L/Kr, KAB-1500 L, KAB-1500 Kr, Kh-29 L/T , Kh-25 T), guidés par faisceau laser, GPS et TV/IR. L’écart de précision probable de ces armes est de 2-5 m. Une autre inconnue est que les avions de chasse-bombardiers russes ont été maintenus parfois pendant une heure dans la zone de service aérienne, jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de zone civile syrienne au niveau de la cible. Rappelons que les bombardiers B-52 américains ont enterré dans un tapis de bombes, les combattants vietnamiens ainsi que les zones habitées autour d’eux par les avions américains -1 Skyrider, F-100, F-105, F-4, F-8, A-4, A-6, A-26, B-57, et ont lancé des milliers de réservoirs de napalm sur les villages vietnamiens. La méthode utilisée par les Russes en Syrie est celle qu’utilise l’aviation d’un état uniquement dans le cadre des opérations de défense de son propre territoire.

Une autre inconnue est la raison pour laquelle la Russie n’a décidé d’intervenir qu’en Octobre 2015 après plus de quatre ans de guerre en Syrie, où 75% du territoire national avait été occupé par les islamistes. En Février 2014, un coup d’Etat a eu lieu en Ukraine, soutenu par l’Occident, connu sous le nom Euromaïdan suivie par le rattachement de la Crimée à la Russie par un référendum en Mars 2014, et le déclenchement de la guerre civile dans l’est de l’Ukraine. Les États-Unis, l’Union Européenne et les états fidèles aux Etats-Unis ont mis en place contre la Russie un embargo économique.

La localisation avec précision de cibles irakiennes a été réalisée grâce à un programme complexe de reconnaissance de l’armée américaine, basé sur, outre les satellites de surveillance, quatre niveaux ISR (Intelligence, Surveillance & Reconnaissance), destinés à l’acquisition et le traitement des données pour une image complète de situation sur le théâtre des opérations.

  • Le premier niveau, stratégique, est constitué de drones à long rayon d’action RQ-4 A/B Global Hawk et, par la suite RQ-170 Sentinel, ainsi que des avions de reconnaissance avec un équipage U-2, E-8C, RC-135.
  • Le deuxième niveau ISR est représenté par des drones à court et moyen rayon d’action RQ-7 Shadow, RQ-5 Hunter, MQ-1 Predator, MQ-9 Reaper.
  • Le troisième niveau ISR est représenté par des avions à hélices avec un équipage du type Cessna Caravan 208B, C-23A Sherpa, C-12R Horned Owl et C-12 MARSS-II King Ai.
  • Le quatrième niveau ISR comprend une flotte d’hélicoptères pour 12 brigades des forces terrestres des États-Unis (OH-58D Kiowa Warrior et AH-64 Apache).

En Syrie, les chasseurs-bombardiers russes Su-25, Su-24, Su-34 et l’aviation syrienne ont créé des brèches dans les dispositifs de combat des mercenaires en menant des frappes sur les réserves de munitions et de carburant, les matériels de combat mobiles (blindés et pièces d’artillerie autotractées), et également sur les points d’appui fortifiés. Les Hélicoptères d’attaque russes Mi-24V et Mi-28N ont éliminé des dispositifs de défense des mercenaires, les camionnettes Toyota armées de mitrailleuses, de lanceurs et missiles, antichars portables (sur les lignes de contre-attaque), et les véhicules chargés d’explosifs des kamikazes. Grâce aux brèches ainsi créées, les véhicules blindés russes BTR-82A ont été introduits comme éléments avancés en raison de leur plus grande capacité de manœuvre sur terrain sans obstacles et de la puissance de feu des canons de calibre 30 mm montés sur la tourelle. Pour leur protection, les BTR-82A opèrent avec plusieurs chars russes T-90A équipés d’un système actif de protection Shotra rendant inefficaces les missiles antichars américains Tow-2. Il n’est pas exclu que la Russie envoie en Syrie ses nouveaux types de blindés (char T-14 Armata, le véhicule de combat d’infanterie T-15 et Kurganets-25) qui sont dans la phase de test, les blindés les plus avancés à l’heure actuelle.

La région est devenue opaque pour les moyens de reconnaissance de l’OTAN, en raison de l’équipement russe Krasukha-4 qui brouille la surveillance des radars de satellites espions américains de la famille Lacrosse/Onyx, des radars basés au sol, des radars aériens de type AWACS, E-8C, RC135, Sentinel R1 et ceux montés sur des drones RQ-4 Global Hawk, MQ-1 Predator, MQ-9 Reaper. Les avions russes sont équipés de conteneurs de brouillage SAP-518/ SPS-171 et  L-175B Hibini et des hélicoptères Mi-8AMTSh avec des systèmes de brouillage Richag-AV. La Russie a envoyé en Syrie un autre équipement qui peut brouiller et annuler les commandes de vol à distance des drones exécutant des missions de reconnaissance dans l’espace aérien dans l’ouest de la Syrie, ou générer des contre-mesures, dans le spectre visible, infrarouge ou laser, contre les moyens de surveillance optoélectroniques aériens ou spatiaux (IMINT) des Américains. Pour intercepter les avions dans la zone d’exclusion aérienne en Syrie, les Russes utilisent des Su-30 SM et Su-35 ainsi que des systèmes de missiles anti-aériens à grand rayon d’action S-400.

Le déploiement du contingent aéroterrestre russe en Syrie était donc une conséquence de l’agressivité croissante manifestée par l’OTAN près des frontières de la Russie. Il a servi non seulement à soutenir le gouvernement de Bachar al-Assad, mais à poursuivre la préparation des militaires russes en vue de rejeter une invasion de la Russie par l’OTAN. Cela lui permettait également de tester, dans des conditions réelles de combat, les fonctionnalités de certains éléments essentiels du nouveau système stratégique de reconnaissance et de frappe de l’armée russe. Le système a été copié du système américain, et adapté aux conditions spécifiques de l’armée russe, et dont le rôle est de défendre la Russie en cas d’invasion de l’OTAN.

 

Au jeu gagnant-gagnant en Syrie, il nous est donné de voir la différence de stratégie des deux réelles armées en puissance et en présence : Russie -USA.. Le seul perdant final étant la Syrie… quoique…. il va y avoir du fric à se faire pour reconstruire…. !

Que donnerait une guerre directe entre eux? la Syrie n’était qu’un champ de manœuvre grandeur nature d’une blitzkrieg entre deux alliés d’ennemis….. ! Ennemis virtuels mais alliés réels de camps opposés.

Les Russes démontrent là l’évidence que l’on peut faire des guerres économiques efficaces, mais pars non plus forcément propres.

 

 

http://reseauinternational.net/quest-ce-qui-a-pousse-la-russie-a-intervenir-en-syrie/

 

***

 

Armée/police : des cas de radicalisation peu nombreux mais inquiétants…

 
 

Ce sujet, rarement évoqué tant il est porteur de nombreuses interrogations et source de préoccupations pour les pouvoirs publics, est pourtant une réalité.

 

 

Originaires de tous les milieux sociaux, et le plus souvent en rupture avec les convictions et les pratiques religieuses de leurs parents, de jeunes Français cherchent un cadre religieux stable et lisible, ainsi que des repères éthiques pour leur vie quotidienne. Ils décident donc, pour certains et certaines d’entre eux, de se convertir ou de redécouvrir, par le biais de la radicalisation, une religion qu’ils ne connaissent pas ou plus. Une erreur grave serait de ne voir dans leur comportement que l’expression de l’exclusion sociale. De même, le fait que, pour un certain nombre d’entre eux, ils aient souvent fréquenté, des années durant, le milieu de la petite délinquance, n’explique nullement en quoi ils se convertissent soudainement et se radicalisent non moins rapidement. Les passages en prison peuvent expliquer une partie du phénomène mais pas la démarche globale.

Il en est pour preuve les témoignages de radicalisations observées au sein des administrations et de l’armée. Ce sujet, rarement évoqué tant il est porteur de nombreuses interrogations et source de réelles préoccupations pour les pouvoirs publics, est pourtant bien une réalité. Ainsi, si les policiers et les militaires sont régulièrement les cibles privilégiées des attentats terroristes, il arrive également qu’ils puissent en être les auteurs. L’assassinat, il y a peu, de l’ambassadeur de Russie à Ankara, en Turquie, par un policier ayant appartenu aux forces anti-émeute turques, en constitue l’exemple le plus significatif et le plus récent.

La question de savoir si un tel événement serait susceptible de se produire en France ne peut donc qu’être posée. Cette hypothèse, bien concrète, a été prise au sérieux, puisqu’un rapport parlementaire a été réalisé et diffusé, évoquant le cas d’une cinquantaine de dossiers de radicalisation observés au sein de l’armée française.

En 2015, un journaliste de RFI, David Thomson, révélait même qu’une dizaine d’anciens militaires – dont quelques déserteurs – se trouvaient en Syrie pour y faire le djihad.La situation au cœur de l’administration française est, quant à elle, nettement moins nette. Le thème de la radicalisation, lorsqu’il a été évoqué, l’a été à l’occasion de quelques affaires relatives au port du voile sur les lieux de travail. Ce sujet est, d’ailleurs, le plus souvent indirectement abordé par le truchement du respect du principe de laïcité, et pas forcément au vu de ce qu’il est réellement susceptible de révéler. Ces affaires se traduisent, en général, par des procès en cascade qui voient s’affronter des positions juridiques pas toujours cohérentes entre elles, et source de nombreuses confusions.

La question de la radicalisation au sein des forces de l’ordre n’est guère plus claire. Une étude, certes remontant déjà à quelques mois, a révélé une vingtaine de cas recensés à Paris. Les individus concernés étaient de jeunes policiers, souvent issus des rangs des adjoints de sécurité (ADS), ces emplois jeunes de la police nationale, et ont pu être détectés en interne suite à des comportements significatifs révélant une radicalisation avérée et souvent caricaturale des intéressés.

Pour être apparemment peu nombreux, ces cas n’en sont pas moins inquiétants et doivent être pris réellement au sérieux. Ils justifient un suivi extrêmement rigoureux de la hiérarchie et une attention particulière de l’administration, notamment à l’occasion des recrutements.

 

Tout se gangrène…..et on va amputer des pans entiers régaliens…. La tentation serait forte de privatiser tous les corps malades…. Mais à quel prix (et pas seulement financier).

Il est vrai qu’une police privatisée éliminerait (ce ne serait pas malheureusement à 100%) de nombreuses possibilités de radicalisation, au nom du profit, lié à la crédibilité. Mais quel serait le prix à payer. Sans parler de risques radicaux, il suffit de voir les coûts de tout ce qui est privatisé (eau, Téléphone, autoroutes,…. ),, l’usager paie beaucoup plus qu’avant, sans avoir d’autre choix…?.. Il en serait de même pour une armée.

Le profit est incompatible avec la radicalisation. la seule tolérée et admise étant la radicalisation des dividendes….. !

Quand à la radicalisation de l’état, on a vu où cela nous mène. Dans l’impasse. Attendez patiemment pour voir ce que la France sera en Juillet 2017. Vous ne la reconnaîtrez plus. Quelle radicalisation choisir?

Il ne sort jamais rien de bon du chaos.

 

http://www.bvoltaire.fr/olivierdamien/armeepolice-cas-de-radicalisation-nombreux-inquietants,305877

 

*****

 

 

*****

Les présidentielles, comme si vous y étiez et quoique l’on en dise ou pas :

  1. E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un cap’tain défunt et défaut) : vrp-fillon-f-ump (ses premiers maux) et http://wp.me/p4Im0Q-1nR (ses derniers mots, incapable…..s)
  2. La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés » (pour Peuple dépité)
  3. « Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) – http://wp.me/p4Im0Q-141

en savoir plus, beaucoup plus :il-etait-une-fois-2017

La guerre des vieux jeunes premiers (en finale de lutte) :

  1. Fillon fillon-putatif
  2. Valls – valls-putatif

Place, maintenant, aux gauchos (ou simili) de la pampa électorale…. sans le père François. Il y a trique sous la bure! Quel don François du ciel

…..

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

….

  • Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –  13/12/2016   160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom. Cazeneuve promu premier ministre a devancé l’avenir en faisant voter, au 13/12/2016, une prolongation anticipée, de 3 mois supplémentaires jusqu’au 15/06/2017 (entre les deux tours des législatives et sans possibilité de modifier quoique ce soit et pour qui que ce soit)
  • Dernière nouvelle. Le pouvoir s’affole et n’attend pas l’échéance programmée du 26/01/2016. Cazeneuve, à peine promu 1er ministre, fait voter . Quelle fin de mandat pitoyable…. avec un état en urgence d’impossibilité à se réformer… et demain ne s’annonce guère mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011

…..

 

FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?
Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi 13, réputé jour de chance… Pour qui?) au :

(partie visible de l’ice-berg appelée à disparaître, dès la levée de l’embargo liberticide, à usage, exclusif, des seules libertés des citoyens et non  des terroristes…qui s’en battent l’œil La preuve par Nice.)

État d’urgence ordinaire et « normale » : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant! Prolongation, avant la date de fin, et à nouveau pour 6 mois jusqu’à l’installation du nouveau pouvoir (Acte 1 de Cazeneuve, nouveau premier ministre….)

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé
L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)
 Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)
un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)
Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)
Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!
Il est vrai que c’est tellement banal qu’un état d’urgence…..
  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils oserons nous demander (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état c’est l’état d’urgence. L’urgence du peuple c’est de virer tous les urgentistes…..  2 Programmes diamétralement opposés)
Article 21 Préambule de la constitution :
    • « Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »
  • (En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple! et non les ersatz du pouvoir
en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

  • En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

 …. au 15/07/2017 – et Valls corollaire du 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force…..

 …..

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!
Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..
Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

keg – 120 Mars = 28/06/2016 – Avant les SS, il y eut les SA…… Et c’est ainsi que l’on reconnait la liberté défunte, « morte à cause du pouvoir de la socia-lie »

Publié le Mis à jour le

Le choix du jour : «liberté en dictature» ou « dictature de la liberté»

——

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

—–

Dans quel état j’erre, en urgence : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016 …. 05/2017. La sortie de l’état normal pour devenir autre et sans en dire le nom.

……

Français quand vous saurez……que :

La Liberté c’est ce qui était, juste, en amont de l’état d’urgence…… et que depuis!

….. et avec un peu de recul….

 

Et un cran de plus pour la répression dictatoriale. En d’autres temps, on les appelât SS comme société supérieure de la caste, sauf que le PDG s’appelât Himmler, émule de l’Adolf.. C’est petit à petit que tout se grignote. Quand nous rendrons nous compte que nous glissons, inexorablement, vers le précipice…… ?

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé
L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)
  • « C’est honteux, la République, nous la défendons, nous ne lui tapons pas dessus. Cette fresque fait mal, surtout en cette période difficile depuis les attentats », s’est indigné sur France 3 Alpes Yannick Biancheri, membre du syndicat SGP-Police FO à Grenoble, qui envisage de porter plainte.
  • « Voir des policiers représentés en train de matraquer Marianne, et donc la République, alors que depuis plusieurs mois, et pas plus tard qu’il y a dix jours, ils ont donné leur vie pour elle, c’est indigne ! », s’est révolté Patrick Mairesse, directeur départemental de la sécurité publique dans les pages du « Dauphiné libéré », faisant allusion au drame qui a frappé un couple de policiers à Magnanville dans les Yvelines.
  • Le président Les Républicains du conseil départemental de l’Isère, Jean-Pierre Barbier, a également dénoncé une « fresque honteuse », et a appelé le maire EELV de Grenoble, Eric Piolle, à « prendre ses responsabilités »
  • Le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve a, quant à lui, fait part de son soutien aux forces de l’ordre sur Twitter
  • « D’ailleurs, dès vendredi quand nous avons su qu’il y avait une polémique, l’artiste, qui est un artiste anonyme qui cherche à faire réagir les gens, a rajouté un titre à son œuvre, qu’il a appelée ‘L’Etat matraquant la liberté’. Cette œuvre, c’est une allégorie à l’Etat actuel et à l’emploi du 49-3 pour faire passer la loi Travail. Maintenant, si une œuvre fait réagir, c’est bien, c’est aussi le but de l’art. »
  • « Figurez-vous que dans une ville écologiste, ce n’est pas le maire qui explique aux artistes ce qu’ils doivent peindre. Ce sont les artistes qui décident de s’exprimer. On est dans le champ de la liberté d’expression artistique […] Ce que l’artiste a voulu exprimer, c’est que peut être aujourd’hui en France l’Etat est dans une dérive autoritaire et à titre personnel, politiquement, c’est une analyse qui n’est pas très éloignée de la mienne ».
  • Le mur sur lequel a été peinte la fresque sera détruit dans quelques jours dans le cadre de travaux de réhabilitation du quartier de la gare.

Une nuance est quand même à apporter en ce qui concerne la mort des deux flics de Magnanville. Ils ne sont pas morts en service, mais hors service. Que personne ne s’avise d’affirmer qu’ils sont « morts pour la France », car ils sont « morts à cause de la France », victimes d’un assassinat (on ne peut parler d’attentat quand il s’agit d’un assassinat). Mourir pour la France c’est autre chose….. C’est la mort de Français qui combattaient, les armes à la main, contre des envahisseurs! Où sont les envahisseurs de 2016 et qui sont-ils?

Evitons d’enjoliver le tableau…..  surtout pour justifier l’instauration progressive et insidieuse de la dictature.

Réclamons le droit pour les citoyens de porter une arme pour se défendre, à parité avec les flics. Ces derniers seraient-ils des citoyens hors classe et hors catégorie pour avoir le droit d’être armés hors service (ils constituent donc ce que l’on peut appeler une milice. Tiens Darnand reprend du service….!). Celles qui nous seront refusées sortiront de dessous de la paille……. !

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/culture/20160627.OBS3421/grenoble-une-fresque-de-street-art-jugee-anti-flic-provoque-un-tolle.html

***

 

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses » (et surtout en politique, mais aussi ailleurs)

et « nuit debout » que devient-il ou elle ……?

 

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus

« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:

GrosMots kegiens Février2016

****

 

 

****

 

La Pologne réclame un nouveau référendum en Grande-Bretagne pour la ramener dans l’UE

La Pologne souhaite qu’un nouveau référendum se tienne en Grande-Bretagne pour qu’elle puisse retourner dans l’Union européenne, a déclaré lundi le chef du parti conservateur au pouvoir Jaroslaw Kaczynski.

« Notre conception, celle pour aujourd’hui, pas pour l’avenir, prévoit des efforts pour que la Grande-Bretagne retourne dans l’Union, pour qu’il y ait un deuxième référendum. La Grande-Bretagne est aujourd’hui menacée d’éclatement », a dit M. Kaczynski à des journalistes à Bialystok, selon l’agence de presse polonaise PAP.

Ce n’est pas la première fois que l’hypothèse d’un second vote est proposée. Depuis plusieurs jours, les opposants au Brexit mettent en avant une pétition qui circule sur internet et qui réclame l’organisation d’un second scrutin. La pétition a récoltée déjà plus de 2,7 millions de signatures.

C’est quoi ce refus d’une expression d’un Peuple! La seule réponse possible que les peuples peuvent faire, ne serait que celle attendue par les pouvoirs. A quoi sert un referendum, si à peine terminé,

  • on en recommande un autre pour invalider le premier (et jusqu’à cette invalidation soit acquise….)….
  • on passe outre, comme en France, la volonté exprimée (bonne ou mauvaise, une décision du peuple est et doit rester souveraine….), comme cela s’est fait pour le référendum de 2005 foulé au pied par un mec qui s’est torché le cul avec le drapeau national de la souveraineté (et qui n’attend que notre bon vouloir électoral,  pour récidiver). Et nous avons laissé faire…..

Si c’est cela l’espérance que l’on veut faire naître dans le monde…. On semble mal barrés.

Que les dirigeants (tous) sont de mauvais perdants (il est vrai qu’ils peuvent craindre, dès maintenant, pour leurs privilèges et leurs prébendes. D’autant que les armées d’esclaves semblent vouloir les pousser dehors….. oust du balai, pour les faire devenir des SDF des palais!)

 

http://news360x.fr/la-pologne-reclame-un-nouveau-referendum-en-grande-bretagne-pour-la-ramener-dans-lue/

 

****

 

Brexit: la volonté du “peuple” dites-vous?  –  Pour en finir avec les passions haineuses envers les “élites”

L’exécution de Robespierre (DR)

« Un électorat populaire et ouvrier s’est soulevé contre des élites  autoproclamées et les journalistes à leur solde. »

Sur cette lancée, il demande à Jean-Luc Mélenchon de recommencer la Révolution française, pas celle de 1789 évidemment, mais celle de 1793. « Proposer l’élection d’une Assemblée constituante au milieu de la crise que nous connaissons n’a de sens que si cette assemblée concentre entre ses mains tous les pouvoirs sur la base d’une déclaration de nullité de la Constitution actuelle. Le modèle, il faut le dire clairement, c’est celui de la Révolution, c’est 1793. Peut-être en sommes-nous là. (…). Ce qui attend Mélenchon n’est pas le sort de Cincinnatus mais celui des héros des Dieux ont soif d’Anatole France. »

 

 

Mais serait-ce nuit debout qui ferait 1793? Mais Mélenchon n’en est pas! Ou alors, on ne nous y dit pas tout (à nuit debout, qui serait alors une officine ayant pognon sur ru….. la rivière financière est petite et loin d’être une rivière…..)

 

http://www.causeur.fr/brexit-royaume-uni-union-europeenne-populisme-peuple-elite-38917.html

 

****

Un présumé survivant américain d’Auschwitz reconnaît avoir tout inventé

Un présumé survivant américain d’Auschwitz reconnaît avoir tout inventé

Joseph Hirt, un habitant d’Adamstown de 91 ans en Pennsylvanie, qui a voyagé à travers le pays pour raconter son évasion d’Auschwitz alors que son corps ressemblait à un «squelette de 28 kg recouvert de peau» a avoué qu’il avait menti.

Partout aux Etats-Unis, Joseph Hirt était reconnu comme une victime de l’Holocauste. Pendant des dizaines d’années, celui qui est aujourd’hui un vieillard de 91 ans avait donné des conférences et effectué des présentations dans les universités et les écoles américaines. Il y racontait comment il avait réussi à s’échapper d’Auschwitz, le tristement célèbre camp d’extermination construit par les nazis, passant sous des fils barbelés, ou comment il avait rencontré le docteur Josef Mengele, qui menait des expériences médicales sur les détenus. Mais aujourd’hui, il a enfin admis qu’il avait tout inventé, s’excusant publiquement auprès ceux à qui son histoire pourrait nuire.

Peut-on dire que le « shoah business », comprendrait une part d’imaginaire……. inventée pour les sanglots longs des violons ? Et dire qu’il y a moins de 3 ans, le gouvernement Français a payé  100 000 euro à des américains – juifs, au titre de leur transport, depuis la France, dans les camps…. et cela pour permettre à la SNCF de prendre pied économique aux  states (se souvenir que la SNCF a transporté les juifs dont les survivants savent financer leur souffrance – à eux, leur descendance et non celle des morts en camps – http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=LEGITEXT000005629658  déjà que depuis Juillet 2000, il indemnise la souffrance des juifs français parce que la souffrance liée à la perte d’un parent « mort pour rien » et certainement pas les armes à la main, n’a pas de prix…. alors que celle des français-français dont un parent est mort au maquis, en combattant, les armes à la main ce qui les désigne à la vindicte des gouvernants, en tant que « mort pour la France » est déniée et ignorée. Ils sont 100% Français et ont leur dignité comme consolation)

Qui se souvient de Martin Gray, qui se serait, lui aussi, évadé d’Auschwitz……. pour venir en France, sur la côte d’azur. Son film n’a pas tenu longtemps l’affiche….. (en tout cas, pas une vie, ni un mois, tout au plus une semaine!)

 

http://reseauinternational.net/un-presume-survivant-americain-dauschwitz-reconnait-avoir-tout-invente/

 

****

 

112.000 policiers mis en danger après un piratage informatique !

Un ex-employé de la Mutuelle générale de la police a réussi à obtenir, copier et divulguer les données personnelles de 112.000 policiers.

L’information a été révélée par RTL : un ex-employé de la Mutuelle générale de la police basée à Limoges a réussi à obtenir, copier et divulguer les données personnelles de 112.000 policiers (mais aussi de certains de leurs proches).

Cet acte malveillant, qui s’inscrit dans un contexte de menace terroriste avérée, divulgué à une semaine jour pour jour de l’inhumation de Jean-Baptiste Salvaing et Jessica Schneider, les deux policiers assassinés par un terroriste islamiste à leur domicile de Magnanville, pose plus que jamais la question de la sécurité des données informatiques.

Il est inconcevable que les personnes en charge de ces données ne puissent considérer qu’elles sont sensibles, et que cette réalité n’a jamais été aussi forte qu’aujourd’hui.

L’exposition et la mise en danger de celles et ceux qui, en plus d’être en charge de la sécurité de nos concitoyens, sont aussi des cibles, est un acte d’une gravité extrême, dont la responsabilité de l’auteur ne doit pas faire oublier celle de ceux qui, par leur incompétence, lui ont permis de passer à l’acte.

Quelles que soient les raisons qui ont motivé cet individu, quelles que soient les mesures rapides qui ont été prises afin de tenter de minimiser les dégâts (le cloud de Google sur lequel ont été rendues publiques les informations s’emploie, pour l’heure, à les effacer), il est urgent de prendre des mesures concrètes et d’en tirer toutes les conséquences afin que cela ne puisse plus se reproduire, bien qu’il soit évident d’affirmer que le mal est fait.

Les RSSI (Responsables de la sécurité des systèmes d’information) doivent avoir les moyens et la formation nécessaires pour protéger efficacement les données sensibles. Cela implique une volonté forte de la part de ceux qui sont en charge de veiller à ces formations et à l’octroi de ces moyens, volonté dont le défaut est aujourd’hui impardonnable.

Ce nouveau scandale, au-delà de la honte qu’il véhicule aux yeux du monde entier, se doit d’être le dernier, s’agissant de la sécurité des fonctionnaires de police dans notre pays.

Combien de Magnanville en perspectives. Il va falloir créer une force spéciale, pour protéger les forces de sécurité qui veillent sur la nôtre. Est-le moyen miracle de Hollande pour enfin éradiquer le chômage. Il aura mis le temps…..

 

http://www.bvoltaire.fr/sebastienjallamion/112-000-policiers-mis-en-danger-apres-un-piratage-informatique,264924

*****

BRUT DE DECOFFRAGE. Sarkozy refait du Le Pen (Vidéo): Nuit Debout, Mosquée, Étrangers, Lycéens

Sarkozy refait du Le Pen. Paul Bismuth a la banane. Les jugements de valeur ne lui font pas peur. Sa surenchère verbale va sans doute s’accentuer avec les échéances qui approchent. Le mouvement protestataire « Nuit Debout » implanté place de la République à Paris irrite l’ancien président français. Comment faire pour parler de lui ? Hé bien, le mis en examen ose la provocation: « Nuit Debout », « étrangers », etc. :

  • Nuit Debout
  • Les réfugiés
  • Islam

Mais il semble qu’il y a oublié de parler de son référendum (celui de 2005, à l’essai, qu’il a transformé en 2008, outrepassant la souveraineté du Peuple et celle de la France, devenue commis de l’Europe. Ne pas oublier, une fois n’est pas coutume qu’il est le seul « présumé coupable » de toutes ces casseroles et il espère être ré-élu (où se situe la morale de la France qui veut éclairer le monde de ses lumières…… elles sont bien pâles et chancelantes)

C’est quoi un président qui use d’un pseudo? Mais c’est tout simplement un pseudo président!
Imagine t-on Hollande (qui n’est pas ce que la France a eu de meilleur comme président, de toute la 5éme ripoublique….) s’affublait d’un pseudo genre Flamby! Impensable

 

*****

Attention! 
Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut leur louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?

Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

Etat d’urgence ordinaire et normale : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant!

L’état en son urgence……..

Il paraît que l’état majore son urgence de deux mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)

un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)

Gandhi

 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on na que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps avant 2017!

  • Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)
  • Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!
  • Il est vrai que c’est tellement banal que l’état d’urgence

Afficher l'image d'origine

Vous verrez qu’un jour, ils nous demanderont (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état n’est pas l’état d’urgence, mais…. sa reconduite aux frontières du pouvoir et surtout dehors dudit pouvoir)

Article 21 Préambule de la constitution :

« Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution, la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »

(En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution). Où en sommes nous.?

 

….. et son corollaire de « Nuit Debout » et son 49-3 pour passer 2017, en force…..

——–

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!

Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..

Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


    • Vote blanc, expression du refus de non-choix
    • La non- imposition imposée en imposture
    • La Dhimmitude à refaire naître
    • A-faire « Charlie-Hebdo
    • Boites à Malices
    • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
    • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
    • le référendum -migratoire, anti-Schengen
    • en Régionales de 2015 –R15-analyse
    • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
    • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
    • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences