-

info vraie

keg – 269 Mars = 24/11/2016 – Escroquerie du pouvoir avec ingouvernabilité assurée… France-Europe-Fillon, mêmes dérives! Dommage….

Publié le Mis à jour le

Les présidentielles comme si vous y étiez : http://wp.me/p4Im0Q-1nR (le moins pire de 2017, parait-il, selon ses ennemis!)

Le choix du jour : «…. Fillon escoc» ou  «…. vote blanc»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

Les présidentielles, quoique l’on en dise ou pas :

  1. E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un cap’tain défunt et défaut) : vrp-fillon-f-ump (ses premiers maux) et http://wp.me/p4Im0Q-1nR (ses derniers mots, incapable…..s)

  2. La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés » (pour Peuple dépité)

  3. « Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) – http://wp.me/p4Im0Q-141

en savoir plus, beaucoup plus :il-etait-une-fois-2017

…..

Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –     160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom.

…..

Français quand vous saurez……que :

La preuve, par Fillon, de l’escroquerie électorale. Lisez  http://wp.me/p4Im0Q-1nR  avant de vous jeter pieds et poings liés dans son ambition personnelle….

….. et avec un peu de recul….

Non l’Europe n’est pas la France, même si les deux deviennent de plus en plus ingouvernables. Fillon (avec son aveu : http://wp.me/p4Im0Q-1nR ) n’est pas Delors qui récusait une candidature, pour laquelle il n’aurait pas les ambitions de ses programmes. Fillon, le sait, l’annonce et l’écrit et continue à vouloir le pouvoir. Pourquoi?

 

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Europe : On efface tout, on recommence

Afficher l'image d'origine

Nous y voilà ! Devant l’évident constat que le projet européen ne valait pas tripette bien qu’il existe depuis des décennies, et devant les très fortes critiques acerbes et justifiées qui s’exercent à son encontre et de plus en plus, ce qui commence à chauffer sec pour ses abatis, la réplique des ploutocrates européistes ne s’est pas faite attendre. Y’a qu’à le refondre de bout en bout. On va recommencer un nouveau projet européen, cette fois-ci avec un gouvernement commun. Ben voyons, on en veut tellement que s’il échoue encore une fois, on le fera encore et encore jusqu’à ce qu’il s’impose.

Devinez qui a éventé l’idée, qui clame haut et fort ses contours ? Un politicien de droite ? Sarkozy, de qui on pourrait attendre une telle proposition ? Non ! C’est Hollande qui se fait le héraut de la nouvelle Europe à inventer.

Il est clair que l’idée de la souveraineté de la France va être attaquée sur tous les fronts et avec force, la guerre est déclarée, la campagne en est à ses tout débuts. Mais revenons à Hollande, ça vaut son pesant de cacahuètes. C’est encore dans « Le Point », ben voyons ! Il ressort l’inénarrable Delors. Il (Hollande) « souhaite un gouvernement de l’Euro Zone ». Citons-le : « J’ai proposé de reprendre l’idée de Jacques Delors du gouvernement et d’y ajouter un budget spécifique ainsi qu’un Parlement. »

Interrogé dans le même numéro de l’hebdomadaire, Jacques Delors lui-même juge que le système actuel de l’Union européenne et de la zone euro « n’est plus gouvernable ». « Cela ne peut plus durer. Il faut refonder cette Union économique et monétaire. Vont-ils le faire ? Il y a eu un vice de construction au départ. Il y a eu aussi des bêtises et une incapacité de l’Euro Zone à y mettre fin », analyse M. Delors. Selon lui, « dans la situation actuelle, on a évité le pire. Mais l’Europe n’est pas une puissance morale, je dis morale au bon sens du terme. Il faut reconstituer cette puissance morale qui a fait la force de l’Europe en d’autres périodes, comme au moment de la chute du mur de Berlin. »

On passe maintenant clairement à une nouvelle étape. J’ai dit depuis plusieurs années que quand l’aventure européenne serait sur le point de sombrer pour cause d’inutilité et de nocivité prouvée, les européistes militeraient pour un nouveau projet, dont ils prétendraient qu’il réussirait celui-là. Nous y voilà !

Reste le Peuple, les votes. Seule parade efficace, aboutissement ultime de la démocratie et plate-forme de la volonté populaire initiée dans les blogs et sur les Réseaux.

 

 

On ne peut passer de l’Europe actuelle à une autre Europe remaniée. L’Europe set morte pour de longues décennies et ce n’est que dans 40 – 50 ans que l’on pourra envisager une autre Europe (celle des Peuples et non des gouvernements).

Comment des Peuples peuvent-ils adhérer à ce qui se fait sans eux? C' »est comme si ,en France, vous vouliez élire un président et un gouvernement qui ne tiennent pas compte de vous. Le feriez-vous? Oui, malheureusement. La preuve par Fillon qui dit qu’il ne fera rien (hormis ce qui lui plaît, lui convient et l’assure de 2022,….) Il le dit, il l’écrit –  http://wp.me/p4Im0Q-1nR  -et pourtant, il paraît qu’il faudra compter avec (et non sur) lui en 2017! Hélas.

 

 

http://www.oulala.info/2015/07/europe-on-efface-tout-on-recommence/

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses » (et surtout en politique, mais aussi ailleurs)

et « nuit debout » que devient-il ou elle ……?

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….

——

« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:

GrosMots kegiens Février2016

****

Primaire de la droite : les votants n’ont pas signé pour financer la campagne du gagnant

 

LE PLUS. Avec le succès populaire de la primaire de la droite vient le succès financier pour Les Républicains. Au total, 8 millions d’euros auraient été perçus grâce aux 4 millions de votants. Au-delà de rembourser les frais d’organisation du vote, l’opération pourrait même dégager des bénéfices… destinés à être réinvestis dans la campagne présidentielle. Un scandale que dénonce Madjid Messaoudene, conseiller municipal délégué à Saint-Denis. 

La primaire de la droite et du centre ont rapporté 8 millions d’euros au premier tour. (Romuald Meigneux/Sipa)

Je suis élu à Saint-Denis proche du FDG et je n’ai pas participé à la primaire de la droite et du centre, certains de mes amis l’ont fait pour faire barrage à Sarkozy. Je me suis posé la question car on ne prend pas le financement des partis politiques à la légère. Je ne l’ai pas fait pour la précédente primaire du PS, je regarderai la prochaine avec attention, mais là aussi je n’y participerai pas.

La primaire de la droite et du centre se tiennent les 20 et 27 novembre. Le premier tour, selon les informations recueillies auprès des bureaux de vote mais surtout de la Haute autorité chargée de leur organisation a été un succès, avec 4 millions de votants.

Si le succès populaire ne peut être contesté, cette primaire a eu plus de succès que la primaire socialiste de 2011, le succès financier doit quant à lui être questionné. Chaque votant, en plus de la charte d’adhésion, a versé 2 euros, ceci afin de participer aux frais d’organisation de la primaire. Jusque-là rien d’anormal.

3 à 4 millions de bénéfices ?

l’organisation des primaires coûterait entre 6 et 9 millions d’euros. La campagne a été en effet pré-financée par Les Républicains, c’est donc une avance.

Si nous sommes à 6 millions de votants sur les deux tours, on atteint la somme de 12 millions d’euros toujours avec 2 euros par votant. Si les dépenses engagées pour la primaire atteignent 8 à 9 millions d’euros, alors on a 3 à 4 millions de bénéfices (et la notion de dividendes, retour sur investissement,, qu’en faîtes-vous? N’oubliez pas la nature de la droite, libérale. Rien ne se fait sans profit? Ils ont déjà réussi une plus value de 66% sur le remboursement Sakozyen, souvenez vous du remboursement, des frais de campagne précédent, pour « illégalité ». Qui croyez-vous a payé les 66% d’exonération fiscale?).

Les votants n’ont payé pour financer une campagne

Les votants à cette primaire ont signé une charte qui à aucun moment ne précise l’usage qui sera fait de l’argent récolté pendant le vote.

Je ne pense pas que la majorité des votants se doutaient que les bénéfices seraient aussi importants. La participation a surpris tout le monde. Pour les personnes qui sont allées voter, les 2 euros couvraient le coup de la campagne. Rien de plus.

Il est évident que les votants, par leurs choix hétéroclites, ne peuvent pas tous accepter de financer par leur contribution, la campagne du futur candidat.

Ils ne peuvent pas garder le surplus d’argent

Par ailleurs tous les votants ne sont pas de droite. Pour cette raison uniquement, il est absurde de considérer qu’ils acceptent de financer Alain Juppé ou François Fillon dans leur course à l’Elysée. Sur la foi d’une charte que beaucoup ont à peine lue, mais tous signée.
Que pensent les autres partis qui ont participé à cette primaire ; UDI, Parti Chrétien démocrate… ? À ce jour, personne n’a rien dit sur ce « trésor de guerre » inattendu.

Ils devraient tout donner à la Fondation Abbé Pierre

Ce ne sont, certes, pas les valises de la Libye, mais le financement du candidat par cet argent ne saurait être un alibi.

À l’heure où la moralisation de la politique est dans – presque – toutes les bouches, il y a aujourd’hui l’occasion de passer aux travaux pratiques et de donner cet argent à des personnes qui en ont vraiment besoin.

J’ai soumis l’idée de donner cet argent à la Fondation Abbé Pierre. Elle a relayé l’idée. C’est une question de principe, une question d’éthique, mais peut-être est-ce trop demander aux candidats (vous y croyez, à la moralité en politique?)

 

 

Vous croyez désigner votre champion à la présidentielle et en réalité vous financez son fonds de caisse pour rendre la monnaie de sa pièce. Et comme chez eux, tout travail mérite salaire et dividendes….. Il faut bien un trésor de guerre! Et comme  ils n’ont pas soulevé la question du remboursement des frais de campagne de cette simili érection d’une statue à la gloire d’un possible vainqueur. Il paraît que si Juppé n’en était pas, il se présenterait en candidat libre à l’examen final, non de 4 millions de suffragettes, mais à l’ensemble du collège électoral de 45 millions. La sagesse de 45 millions d’abrutis vaut mieux que celui de la lie de la société lie-bérale. Car disons le, qu’est cette curée à la lie, de l’éviction des meilleurs pour ne garder que celui qui annonce, déjà qu’il ne fera rien dans le changement annoncé : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Dès lors faut-il faire une élection (coûteuse) et pourquoi pas se contenter de ce que l’on a puisque l’autre ne fera guère mieux!

On a créé un nouveau moyen de se financer sur le dos global des citoyens  : la primaire à dividende!

 

 

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1628523-primaire-de-la-droite-les-votants-n-ont-pas-signe-pour-financer-la-campagne-du-gagnant.html

 

****

 

Fillon est de droite? Sans blague!  –  Quand les médias découvrent la Lune.

Vu de la gauche, François Fillon est un conservateur néo-libéral comme un autre.

Manifestation contre la retraite à 62 ans, octobre 2010. SIPA. AP20985309_000004

Surprise ! Les électeurs de droite sont de droite. Et, en plus, ils veulent d’une droite au pouvoir. Mais Sarko, ils ne le sentaient plus trop. Trop imprévisible, trop sulfureux, faux dur. Pas de leur monde, en fait. Plus il parlait comme Marine Le Pen, plus il la faisait monter, au risque de la faire élire. Et la France d’en-haut veut, tant que c’est possible, un candidat à son image, propre sur lui.

Tout le landernau médiatique s’extasie donc sur le raz-de-marée François Fillon qui est pourtant un plébiscite pour un tsunami néo-libéral annoncé.

Un Thatcher de la Sarthe

La quasi-totalité des chômeurs accueillis se trouvent, sous le seuil de pauvreté à 60 % – revenus mensuels inférieurs à 1 008 euros. Bref, que l’on est déjà dans la France des « working poors », les travailleurs pauvres, qui sont apparus précisément au moment des révolutions conservatrices de Reagan et Thatcher.  On parle de gens qui, en bonne logique capitaliste, devraient avoir au moins de quoi reproduire leur force de travail dans des conditions décentes. Mais non, notre Thatcher de la Sarthe, comme ses illustres prédécesseurs anglo-saxons, estime que cela fait partie de l’ordre des choses. Il trouve même que le SMIC est bien assez élevé comme ça : « Le smic actuel est ce que la société française peut faire de mieux. En France, il est d’ailleurs plus élevé que dans la plupart des pays européens »  et il estime que le moindre coup de pouce, serait une faute politique. Bref, le « working poor » a un bel avenir devant lui. (il apparaîtrait que Harlem qui prend ses idées pour des réalités… on voit où cela l’a mené, va guerroyer et relancer sa croisade de main « touche pas à mon smic« )

On vous passe l’arsenal idéologique habituel qui va de la suppression de l’ISF (un symbole plus qu’une nécessité rationnelle) à la hausse de la TVA en passant par la baisse des charges, qui baissent pourtant depuis trente ans sans que cela semble avoir particulièrement boosté l’emploi, sauf erreur de notre part (les 42 milliards du CICE se sont, intégralement retrouvés dans les dividendes des entreprises du CAC40. Il fallait oser!). Sans compter, pour notre homme, les 500 000 fonctionnaires en moins. Bonne chance à tous quand vous appellerez Police Secours, que vous voudrez scolariser le petit dernier en maternelle, que vous aurez besoin d’une hospitalisation d’urgence pour un infar’ ou qu’il faudra rétablir l’électricité et réparer les routes après un « épisode climatique », comme ils disent.

L’occasion pour la gauche de réaffirmer ses valeurs

Mais encore une fois, quand on est un candidat de droite, il faut faire savoir plaisir à son électorat et lui répéter comme des mantras deux ou trois sésames qui le rassurent sur le fait que la guerre de basse intensité menée contre les pauvres continue, tant il est vrai que dans l’imaginaire fillonniste, qui est celui finalement de la république de l’Ordre Moral qui a suivi la Commune, les classes laborieuses sont toujours, potentiellement des classes dangereuses. Et dire qu’il faut attendre un Florian Philippot pour prononcer la phrase la plus claire sur Fillon : « Son programme est d’une brutalité inouïe. »

Evidemment, pour tenir la société, et on retrouve l’Ordre Moral de la troisième république débutante, on ne va pas rigoler avec les mœurs. Le mariage gay, sur lequel même ce bobo de Sarko ne voulait pas revenir, ça défrise Fillon et ses amis de Sens Commun et de la Manif pour tous, tout comme les programmes d’Histoire qu’il faudra réécrire dans une optique plus « racines chrétiennes de la France » (Fillon va donc faire du Poisson, sans le savoir ou en connaissance de cause,comme le Jourdain faisait de la colonisation sans le savoir. Qui se souvient que le poisson était le symbole, secret, des premiers chrétiens, pourchassés, devenus poursuivants).

Mais si Fillon gagne la semaine prochaine, les choses seront enfin claires. Une droite à la fois très ancienne et complètement mutante, un genre de Tea Party français, a des chances d’arriver au pouvoir. On pourra se rassurer en se disant qu’au moins, dans cette situation, la gauche redeviendra peut-être, enfin, la gauche et n’aura pas peur, comme cette droite-là, d’affirmer ses valeurs. Ca finit toujours par payer. La preuve par Fillon.

 

 

A peine élu, candidat d’une droite gauchisée en primo comédie, c’est déjà le « tout sauf Fillon » (TSF). Avant il fallait attendre la mi-mandat pour enter dans la catégorie extrémiste du tousaufisme. La France évolue, politiquement (il n’y a que là où il y a évolution), on développe un tousaufisme, avant d’être élu….

Mais celui-ce se comprend quand on lit l’aveu d’impuissance déclaré et écrit : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . On est loin quand même de l’ORTF et des chaînes nationales qui se trouvent maintenant à l’Elysée. En somme le locataire devient maton de galériens!

 

 

http://www.causeur.fr/fillon-sarkozy-conservateur-liberal-programme-41223.html

 

*****

 

De la démocratie-spectacle à la démocratie-tramway

De la démocratie-spectacle à la démocratie-tramway

Le Système a peur. Depuis quelques semaines, sa petite machinerie à dominer pourtant si bien huilée se ramasse des pelletées de sable à travers les rouages. Pensez donc ! Le peuple à l’outrecuidance de se torcher ouvertement avec le papier à musique de sa démocratie-spectacle, votant soudain pour des gens «déplorables» pas prévus dans la partition, déjouant ses pronostics, ridiculisant ses hérauts. Et voilà que tout l’édifice menace dès lors de partir en sucette, «Brexisé» et «Trumpisé» jusqu’à la garde (et bientôt Fillonisé), avec menace de paix, de retour à la souveraineté des nations et tout le toutim. Or le Système peut tout tolérer, sauf de voir sa sainte direction remise en cause, surtout par des sans-dents. Alors il montre les siennes de dents, qu’il a fort longues et belles avec l’haleine glacée qui va avec, en décrétant la mobilisation générale pour rappeler qu’il ne peut y avoir d’alternative au paradis néolibéral globalisé où flottent ses troupeaux de bobos nomades, cool, hype et augmentés. Et surtout pour prévenir que la démocratie comme la patience du Système a ses limites, qui pourraient bien avoir été atteintes désormais.

Guy Debord avait très bien résumé l’essence de ce crypto-totalitarisme du Système en affirmant que dans les démocraties libérales, «les droits dont nous disposons sont essentiellement des droits de spectateurs», c’est-à-dire qui nous laissent libres de critiquer le film qu’a décidé de nous projeter le Système, mais en aucun cas d’en modifier le scénario.

La «bonne» et la «mauvaise» information

La contre-offensive est donc officiellement lancée, et le Système a bien évidemment mobilisé ses bobos-utiles et son immense machine de propagande.
Depuis l’élection du «Grand Déplorable», la presse «de référence» multiplie ainsi les articles, opinions et autres savantes études attestant que la mise en doute de sa pensée unique relève désormais pour ainsi dire d’une forme des plus sournoises de criminalité, puisqu’elle induit le peuple dans l’erreur, une erreur qui le jette dès lors dans les bras du plus abject des populismes, source de tous les maux du Système comme chacun le sait (en effet la racine du mot populisme est «peuple»).

Les réseaux sociaux que la caste médiatique encensait hier lors des so called «printemps arabes» sont ainsi devenus un danger pernicieux, tout comme les sites dissidents et autres blogs forcément complotistes qui propagent impunément (pour l’instant) une «mauvaise information» qui contredit «la bonne information», c’est-à-dire l’information ayant l’imprimatur du Système.

En Suisse, par exemple, une étude sur la qualité des médias estime qu’un tiers des Helvètes sont désormais des «indigents médiatiques», terme désignant les adeptes de l’information gratuite sur internet.
Dans cette étude, ces «indigents médiatiques» sont donc implicitement considérés comme aux limites de la débilité et incapables de discernement, et les «abonnés de journaux de qualité» (SIC), eux, comme intelligents et bien informés, donc peu enclins à voter populiste…
Ces derniers mois des centaines de productions de ce genre ont fleuri dans les médias-Système, jusqu’à la repentance publique d’un Zuckerberg accusé d’avoir favorisé l’élection du Grand Déplorable grâce aux intox circulant sur son Facebook (4).

Mais la palme revient bien évidemment au fer de lance de la presse bobo-Système, l’aberrant Libération, qui nous a pondu un tonitruant «L’ère du complotisme, le mensonge comme seule vérité» (5) qui flingue Descartes sans sommation en dénonçant «un système de pensée basé sur le doute systématique qui emprunte à l’idéologie des régimes totalitaires». Ça ne s’invente pas. L’article met dans le même sac complotisme, antisionisme, anti-impérialisme et…. les sites russes d’information Russia Today et Sputnik (régulièrement menacés de fermeture en Europe (6). Là encore, il fallait oser.

Bien sûr, aucune de ces doctes études ni aucun de ces savants articles ne remet jamais en cause cette «qualité» des médias officiels qui irait donc nécessairement de soi, alors même que depuis des années ils alignent tous à l’unisson les mêmes «mensonges les plus éhontés et les informations créées de toutes pièces» s’agissant notamment de l’Irak, de la Libye, de la Syrie (7) ou de l’Ukraine (8), et propagent hystériquement et sans vérification aucune toute info, même totalement bidon, qui peut alimenter la russophobie voulue par le Système justement.

On l’a bien compris, toute cette bouillie pour les chats ne vise donc qu’à une chose: préparer les esprits aux douloureuses mais nécessaires mesures de censure à venir pour le Salut de la «bonne» information nécessaire à la «bonne» démocratie bien sûr.
Et si ça ne suffit pas, il y a fort à parier que, soutenus par toute la force de frappe politico-médiatique de la caste-Système, les bobos-utiles et autres happy-few prendront au besoin le relais dans la rue pour empêcher de nouveaux «déplorables» de jouer les empêcheurs de dominer en rond, bref, pour passer de la démocratie-spectacle à la démocratie-tramway.
Vous êtes prévenus.

 

 

La guerre de l’information est déclarée entre l’officielle (donc la bonne, même si aux ordres) et l’officieuse (donc intrigante, mensongère et échappant à tout diktat éditorial).

Qui gagnera le mensonge officiel ou le mensonge officieux.

Pour qui Fillon va t-il pencher? Lui qui a le courage d’annoncer qu’il ne fera rien…..   http://wp.me/p4Im0Q-1nR Voyez, je suis moi-même conditionné à la victoire de Fillon. Je ne parle même pas de Juppé. Pourquoi? Mais parce que je suis déjà gagné par la « Vérité » incarnée…..(je ne suis qu’un Français moyen, sans moyens)

 

 

http://reseauinternational.net/de-la-democratie-spectacle-a-la-democratie-tramway/

 

*****

 

Pourquoi je soutiens François Fillon pour la primaire !

 
 

Il veut « casser la baraque » dans un pays asphyxié par la fiscalité, par les normes, par un État qui ne contrôle plus sa dépense publique.

 
 
 

J’ai parrainé Nadine Morano afin que sa parole de vérité soit représentée. Hélas, de nombreuses pressions auprès des élus ont fait qu’elle n’a pu obtenir ses parrainages. Déjà, à La Baule, le discours de François Fillon m’avait convaincu ; les trois derniers débats télévisés ont conforté ma position. François Fillon défend une droite de convictions, le courage de la vérité (et c’est vrai. S’en convaincre, lisez :  http://wp.me/p4Im0Q-1nR .)

François Fillon veut « casser la baraque » dans un pays asphyxié par la fiscalité, par les normes, par un État qui ne contrôle plus sa dépense publique et où l’ordre ne s’applique plus.

En deux ans, la France a subi des attentats islamistes sans précédent (vous croyez réellement qu’avec Fillon, ce ne sera? Attendez pur voir. Que dira t-on, alors, quand…. On invoquera, alors et encore, les incapacités de la gauche quand elle ne sera plus au pouvoir. Attendez les premières séances publiques à l’Assemblée pour commencer à vous marrer avec les accusations…. de responsabilité, dont on se fout. Ce qui intéresse ce sont les moyens pour régler les problèmes et non de savoir qui est responsable) .

Tous les jours, les forces de l’ordre se font caillasser dans les cités en toute impunité : c’est la loi des racailles qui l’emporte sur le droit et les policiers sont ulcérés par le laxisme de la justice. A-t-on déjà oublié l’attaque criminelle de deux policiers à Viry-Châtillon, dont les assassins sont toujours en liberté ? Augmenter le nombre de policiers n’est pas la solution : il faut donner l’ordre aux policiers de tirer en situation de légitime défense et faire intervenir l’armée dans les quartiers. (A Alger, on a lâché les paras dans la Casbah… En 10 mois, la paix y est revenue…. D’accord on a gagné la Casbah et on a perdu l’Algérie…. Mais l’essentiel était là!)

François Fillon a une vision économique saine : réduction massive des impôts, diminution du nombre de fonctionnaires en augmentant leur temps de travail, privilégier les contrats de droit privé dans la fonction publique territoriale. Libérer les acteurs économiques de la pression et des normes. (Fillon va privatiser la régalie… Toute….? Non il ne privatisera pas l’Assemblée et le Sénat… Ce serait trop dangereux pour lui et ses suiveurs-suivants)

François Fillon a une vision de la politique étrangère lucide : il a défendu la livraison des Mistral à la Russie là où Alain Juppé s’y opposait, il a plaidé pour une grande coalition avec le président Trump, le président Poutine et Bachar el-Assad pour éradiquer l’État islamique.

Enfin, François Fillon veut un gouvernement davantage ouvert sur les acteurs de la société civile pour sortir des combines et des calculs électoraux qui pilotent la politique depuis 40 ans.

Là où le Front national a un programme économique très flou plutôt « de gauche », François Fillon oppose un programme de droite, souverainiste et libéral crédible. (quelle oxymore : libéral et crédible)

Par ailleurs, François Fillon n’est pas un « laïciste », il a rappelé les valeurs chrétiennes de la France et a rappelé qu’une seule religion posait problème en France : l’islam.

François Fillon n’a jamais été mis en examen, ni condamné, face à Juppé dont la condamnation ne pourrait même pas lui permettre de participer à un concours dans la fonction publique… (mais la Présidence de la république n’est pas un concours public, mais bien une compétition privée où il faut être escroc pour y parvenir et surtout espérer occuper la première fonction publique. En somme la présidentielle est un concours privé – de morale – pour occuper la plus grande fonction publique. Et ce n’est pas toujours les meilleurs -dans les sens de savoir, de morale, d’intégrité –  qui gagnent)

Sur bien des points, avec son « identité heureuse », le programme de Juppé s’inscrit dans la continuité de celui de Hollande. Les soutiens de Juppé issus de l’UDI et du MoDem sont ceux qui favorisent l’islamisme dans les villes et qui nuisent à la droite depuis 30 ans.

En 1995, lorsque Juppé était Premier ministre, la France était ingouvernable au bout de six mois… Le 27 novembre 2016, les Français doivent se mobiliser pour faire triompher François Fillon ! (et la France deviendra ingouvernable au bout de 3 mois, le temps que les Français réalisent la réalité de ce qu’il a annoncé : http://wp.me/p4Im0Q-1nR)

 

Le choix factuel :

  • France ingouvernable au bout de 6 mois
  • France ingouvernable dès le lendemain de l’élection, annoncé (Mais qui s’en soucie dans l’euphorie du « chassage (*)    ….  » du François  du trône (quelle foire)

C’est cela la démocratie, le choix impossible et inconsistant. Je veux faire, à ma façon du tousaufisme, en votant blanc! Tout sauf la France des incapables.

 

 

http://www.bvoltaire.fr/franckguiot/pourquoi-je-soutiens-francois-fillon-pour-la-primaire,295275

 

*****

 

 

 

*****

Attention! 
Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut leur louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?

Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi, réputé jour de chance…) au :

État d’urgence ordinaire et « normale » : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant!

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé

L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)

 Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)

un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)

Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)

Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!

Il est vrai que c’est tellement banal que l’état d’urgence…..

  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils nous demanderont (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état n’est pas l’état d’urgence, mais…. sa reconduite aux frontières du pouvoir et surtout dehors dudit pouvoir)

Article 21 Préambule de la constitution :

« Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »

(En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple! et non les ersatz du pouvoir

en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

 …. au 26/01/2017 – et son corollaire de « Nuit Debout » et son 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!

Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..

Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


Une sélection  de digests :

 

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

Publicités