-

guerre civile

Les temps changent, les guerres aussi. Nous sommes au croisement de nos histoires : 39/45 contre l’Allemagne, 2017/…. contre la France! Nous avons franchi la ligne….(unedekeg@17/09/2018)

Publié le Mis à jour le

Choix du jour : « mensonge-vérité » ou « vérité-mensonge »
*****
dicton du jour :  « étoiles filantes en septembre, tonneaux petits en novembre »
 *****
Oligarchie

veritasinblogo.wordpress.com/2018/09/06/premier-article-de-blog/

Toute dernière (ou première), pour la route  :

 La députée Frédérique Dumas claque la porte de LaREM.  Peut-être craint-elle…. le prorata la concernant ou alors c’est une courageuse : le neo prorata indemnités alpha   (osez cliquer sur ce doc et découvrir son effort de guerre pour aider le pays… C’est gratuit). En voilà une qui a su donner un sens à l’ordonnance, en marche!

 

*****

Françai(se)s quand vous saurez……que :

 Nous refaisons notre guerre 39/45, mais cette fois-ci, l’envahisseur est le pouvoir Français et ses peureux et/ou transfuges es qualité.  Quand prenons nous le maquis? Les Français parlent aux Français (les vrais et non les ersatz)

et avec un peu de recul…. : 

 Bientôt il y aura une frontière entre pays occupé et pays libre. Nous allons recréer une nouvelle ligne de démarcation. Et peut-être revanche de l’histoire, on verra la zone libre envahir l’occupée… Ce ne serait qu’un juste équilibre des choses.

*****

 

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses ». Vous êtes celui qui ….?

 

Le mensonge permanent, la plus grave des menaces.

Par Chris Hedges

 

citations sur le mensonge - Poèmes et Citations

 

Quand la vérité se cache de dieu-homme, c’est qu’il est temps de quitter le paradis…! Alors l’Homme erre sans prendre le temps de lyre sa vérité inscrite en lui. Il lui faudra la chercher ad vitam…. pour peut-être ne jamais la rencontrer, surtout s’il s’en (e)carte par une adhésion aveugle à ses gourous politicardisés.

http://poemescitations.over-blog.com/tag/citations%20sur%20le%20mensonge/

 

Le danger le plus préoccupant auquel nous sommes exposés n’est pas :

  • la fin de la liberté d’expression suite à la fin de la neutralité de l’Internet ou à cause des algorithmes de Google, qui détournent les internautes des sites contestataires, de gauche, progressistes ou antimilitaristes.
  • un projet de loi fiscale qui renoncerait à toute recherche d’équité fiscale afin d’enrichir les entreprises et les oligarques et préparerait le démantèlement de programmes tels que la Sécurité sociale.
  • l’accès aux terrains publics accordé aux industries des secteurs minier et des énergies fossiles, ni l’accélération de la dégradation de l’environnement suite à l’attaque contre les protections réglementaires ni la destruction de l’enseignement public.
  • Ce n’est pas le gaspillage de l’argent de l’État au profit d’une armée pléthorique alors que le pays est en train de se délabrer, ni la mobilisation des forces de l’ordre pour criminaliser la contestation.
  • La menace la plus inquiétante à laquelle nous devons faire face est la paralysie et la déconstruction d’institutions comme les tribunaux, les universités, les instances législatives, les organisations culturelles et la presse qui, par le passé, permettaient que le débat public soit enraciné dans la réalité, basé sur les faits, nous aidaient à distinguer le mensonge de la vérité et, en cela, contribuaient à maintenir une certaine équité.

Donald Trump et le Parti républicain d’aujourd’hui représentent l’avènement de la « corporatocratie ». Le pillage et l’oppression sont justifiés par le mensonge permanent.  Le mensonge politique habituel que ces politiciens employaient n’a pas été inventé pour faire disparaître la réalité. C’était une forme de manipulation. (jusque quand l’être humain-électeur va t-il courir après sa vérité au dehors de lui, alors qu’elle est en lui?)

Le mensonge permanent n’est pas encadré par la réalité. Il se perpétue même quand des faits avérés le contredisent. Il est irrationnel. Ceux qui parlent le langage de la vérité et des faits sont attaqués en tant que menteurs, traîtres et colporteurs de « fausses nouvelles ».(est-ce la raison des lois anti liberté sur le Web, tant nationales que européennes?)

« Substituer constamment et complètement la réalité par le mensonge n’a pas pour conséquence de faire passer le mensonge pour la vérité, ni de calomnier la vérité en la faisant passer pour du mensonge, mais de détruire les sens auxquels nous faisons appel pour nous repérer dans le monde réel, en particulier le processus cognitif de distinction du vrai et du faux », écrit Hannah Arendt dans The Origins of Totalitarianism » [Les origines du totalitarisme, NdT]. (il faut donc détruire tous les encartés et leur interdire tout mandat politiques dont ils sont indignes. A quand la grande épuration?)

Le mensonge permanent transforme le discours politique en scène théâtrale absurde.

Entre-temps, deux millions d’acres [environ un million d’hectares, NdT] de terrains publics sont confiés aux industries minières et des combustibles fossiles, et Trump insiste sur le fait que le transfert signifie que « les terrains publics seront de nouveau à usage public ». Lorsque les écologistes dénoncent ce transfert comme étant du vol, le représentant Rob Bishop qualifie leurs critiques « d’arguments fallacieux ».

Le mensonge permanent est l’apothéose du totalitarisme. Ce qui est vrai n’a plus d’importance. Ce qui compte, c’est ce qui est « correct ».

« Les personnalités politiques vénales n’ont même pas besoin d’appréhender les conséquences sociales et politiques de leurs actes », a écrit le psychiatre Joost A.M. Meerloo dans The Rape of the Mind : The Psychology of Thought Control, Menticide, and Brainwashing [Le viol de l’esprit : La psychologie du contrôle et de l’anéantissement de la pensée, et du lavage de cerveau, NdT] ». « Ils trouvent des limites non pas dans des convictions idéologiques, bien qu’ils soient prêts à tout pour se convaincre eux-mêmes du contraire, mais parce qu’ils se mentent sur leur propre personnalité. (on comprend un peu mieux le retournement de veste des gens qui nous ont asséné leur vérité pendant des décennies pour virer Macroniquetoupeuple en 2017. A croire que les anciennes vérités étaient des leurres, déjà… La nouvelle vérité s’appellerait « en marche » – car à l’arrêt ils sont paumés –  mais ne leur demandez pas dans quel sens, ils ne le connaissent pas. Ils ne font qu’obéir à la voix de leur maître!)

Lorsque la réalité est remplacée par les caprices de l’opinion et de l’opportunisme, ce qui est vrai un jour devient souvent faux le lendemain. (il fut un temps où l’on apprenait aux enfants à dire la vérité!)

« Ceux qui peuvent vous faire croire à des absurdités peuvent vous faire commettre des atrocités », a averti Voltaire.

Les élites entrepreneuriales, qui, même dans les meilleurs moments, brouillaient les cartes contre les gens de couleur, les pauvres et la classe ouvrière, ne respectent plus aucune règle. Leurs lobbyistes, politiciens à la botte, universitaires serviables, juges corrompus et célébrités de la télévision dirigent un État « kleptocratique » caractérisé par la corruption légalisée et le profit effréné. (et le Peuple regarde…. regarde…. sans rien faire. Il a donc ce qu’il mérite…, ce n’est plus moi qui le plaindrait)

« Ainsi, toute notre dignité réside dans la pensée », écrit Pascal. « C’est sur la pensée que nous devons miser pour nous relever, et non sur l’espace et le temps, que nous ne pourrions jamais combler. Efforçons-nous donc de bien penser ; c’est le principe de base de la vertu ». (a quand la police de la pensée, avec radar de détection de mauvaises pensées – mauvaises au goût des dirigeants parce que s’éloignant de la pensée imposée…)

Nous devons opposer le pouvoir au pouvoir. Nous devons bâtir des institutions et des organisations parallèles qui nous protègent des assauts des entreprises et qui résistent à leur emprise. Nous devons nous soustraire autant que possible à l’état vampire. Plus nous pourrons créer de communautés autonomes, avec nos propres monnaies et infrastructures, plus nous pourrons affamer et paralyser la bête capitaliste. Cela signifie la création de coopératives gérées par des travailleurs, de circuits courts pour l’alimentation, basés sur un régime végétalien, et de structures artistiques, culturelles et politiques indépendantes. Il s’agit d’entraver par tous les moyens possibles les assauts des multinationales, par exemple en bloquant les pipelines et les sites de fracturation [pour l’extraction des gaz et pétrole de schistes, NdT], et en descendant dans la rue (cela est inutile, car si c’était efficace, cela se saurait… Les seules descentes couronnées de succès, sont celles ordonnées par le pouvoir : Charlie Hebdo = 4 millions,  atteintes aux retraites et autres « acquis » – apparemment « mal » = 10 000. Cherchez les reurs des guille-âges) – pour des actes incessants de désobéissance civile contre la censure et l’atteinte aux droits fondamentaux. Et cela signifie créer des villes refuges. Tout cela devra être fait comme toujours auparavant, en nouant des relations de personnes à personnes. Peut-être qu’en fin de compte nous ne pourrons pas nous sauver nous-mêmes, surtout avec le refus des élites de s’attaquer aux ravages du changement climatique, mais nous pouvons créer des groupes de résistance où la vérité, la beauté, l’empathie et la justice perdurent.

Source : Truthdig, Chris Hedges, 29-07-2018

 

La liberté guidant le Peuple n’aurait donc jamais existé. Ce ne fut qu’un mythe errant de génération en génération. Celui qui a dit que les Français étaient dévots, n’a rien compris à l »âme franchouillarde…. belle est la France qui se prostitue au moins disant pour son bien-être et qui réussit à lui faire croire qu’il est en réalité plus disant de son soit disant bien-être (mais vous avez compris qu’il parle du sien et non de celui du Peuple.

Au bout du compte le peuple lessivé se rendit compte, mais un peu tard, qu’on ne l’y prendrait plus, jusque la prochaine fois.

Les gens prouveront qu’ils valent la peine d’être connus et reconnus, quand ils agiront effectivement, de façon à retrouver le gouvernement du Peuple, par le Peuple avec le Peuple et pour le Peuple. Aujourd’hui, c’est le gouvernement du 1%, par le 1%, avec le 1% et pour le 1%. Où sont donc passés les 99% restants. Comment est-ce possible que 99% ait peur de 1%?

Le web complice de la censure va se suicider …. quand les gens se désinscrirons que feront leurs patrons pour attirer la pub (grâce à laquelle ils vivent?). Une pub sans cible est vraiment un gaspillage. Seuls regarderons les concurrents pour espionner leurs confrères. Et cela ne fait certainement un lectorat-cible… Il va effectivement falloir inventer un nouveau style de communications. En 39/45, il y avait les boites à lettre et les passeurs de miss-yves. Certes la com était moins rapide, mais certainement plus sûre…. En 39/45, nous luttions contre un supposé ennemi, en 2018, nous luttons contre des Français . Oui c’est cela la guerre civile.

https://www.les-crises.fr/le-mensonge-permanent-la-plus-grave-des-menaces-par-chris-hedges/

*****

FIN de la une DU JOUR

Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français », et que depuis environ 1592…… Avant. C’était avant…..?

se souvenir :

Macron aux Indiens: « Pour réussir, ne respectez jamais les règles …. »! (ce qui est valable pour les Indiens ne le serait pas pour les Français?)

******

Rappel  (pour d’éventuels mauvais coucheurs, autoproclamés « chasseurs à prime de plagiats » de leur soit disant intellectualité, même si copy-ratée d’autrui. Un copyright ajouté sur quelque chose de récupéré n’est pas acte de propriété – cf jugement de référé en date du 20 Février 2018 – TGI de Paris. Heureusement ces autoproclamés sont plus que minoritaires. Précisions, sur ce problème (adressées à la demande) : au coeur des articles, les éléments écrits en bleu (ou noir) et verticaux sont de « keg », ce sont des commentaires (genre explication de texte ou notes personnelles ou d’autrui) et en final la conclusion est en noir vertical.

******

Et pendant ce temps……

S’il est possible d’exploiter un esclave un certain temps il finira inévitablement par se rebeller. Pour être en mesure de l’exploiter tout le temps, il doit ignorer sa condition d’esclave. (donne lui un poisson, de temps en temps, mais, surtout, ne lui apprend pas à pécher!)

Cliquer sur des liens (orangés et sans radars), c’est surprise-party pris (et prix libre)! :

En ouvrant les trois documents, ci joints relatifs à

Découvrez-y la si fameuse « French Touch électorale »….., en sous marins!

….. deux ou trois doigts de « French Touch électorale »? Allez un dernier, sur le pouce pour la route! Cliquer ci-dessous les liens en orangé, dans, « … et pendant ce temps…. », les liens idoines en « French » quelque chose!

 

*****

« L’héritage crucifié » / Message d’outre-tombe / 11 Novembre 2005

héritage en croix (je sais)

On a festoyé un centenaire, il paraît…….. : https://wp.me/p4Im0Q-2ag  (c’est long pour 100 ans – le texte – normal). En étiez-vous ce 11/11/2017 et à quel titre réel et vrai?

La France méprisante vis à vis de ses « Pupilles de la Nation inconnus ». Surtout ne ravivez pas la flamme du mépris. Ils ont déjà eu leur lot jusqu’au dégoût, à la fin de leur vie….. https://wp.me/p4Im0Q-2az . C’est de l’eugénisme d’état à l’étal brut.

*****

Souvenez-vous, les plus grandes saloperies sont au JO en Juillet et Août, lorsque les Français sont, non dans la rue mais, sur le sable, avant que d’être sur la paille…. Le pouvoir se décide sur le sable des arènes (quelle corrida), Panem et circenses ……
Dont  (cliquer sur chacun des items, ci-dessous, pour accéder aux tableaux d’analyse, sous Word, c’est gratuit et cela peut rapporter gros, en connaissance) :
Quand on fait ses commissions il ne faut pas oublier que la cash-bas héla le pékin

*****

A l’attention très particulière de la liberté d’expression, voir:

« Il se passerait toujours quelque chose aux galeries Lafayette » d’Orléans …. : http://wp.me/p4Im0Q-

Le droit à l’erreur n’existe pas pour le Peuple. C’est l’apanage des élus et des politicards. Faudra t-il que nous soyons 45 millions d’élus?(unedekeg@28/08/2017)

Publié le

Le choix du jour : «destitution» ou «dictature»
 
 *****

Français quand vous saurez……que :

Vous vous êtes trompés, vous n’avez aucune session de rattrapage. Il faut maintenant payer. Et dire que c’est moins de 16% du peuple qui impose ses volontés démocratiques-dictatoriales au reste. Et c’est un modèle, soit disant pour le monde…. Quand aurons nous le courage d’être nous mêmes et de virer les indésirables à coup de pied dans le derche….  « Casse-toi, pov’ con » disait un ex. N’est-il pas temps d’en faire un plagiat orchestré?

et avec un peu de recul….

le Peuple est condamné à subir ses mauvais choix. Aucun recours possible….. « Tu as voté, c’est pour en chier », c’est dur de faire partie de la légion des damnés!

*****

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

La destitution de Trump provoquerait une guerre civile aux USA, selon son ex-conseiller 

image: http://www.alterinfo.net/photo/art/default/16754506-21433019.jpg?v=1503772813

La destitution de Trump provoquerait une guerre civile aux USA, selon son ex-conseiller

La destitution de Donald Trump pourrait déclencher une guerre civile aux États-Unis, d’après Roger Stone, ex-conseiller de Donald Trump.

L’ex-conseiller de Donald Trump Roger Stone a déclaré dans une interview, accordée au journal américain TMZ, que dans le cas où le Président américain serait destitué, le pays ferait face à une insurrection jamais vue auparavant.

D’après lui, ceux qui n’ont pas voté pour Donald Trump lors de la présidentielle doivent accepter leur défaite. Dans le cas inverse, les États-Unis plongeront dans le chaos:

«Essayez de le destituer. Juste essayez. Vous aurez dans ce pays une telle montée de la violence, une insurrection que vous n’avez jamais vue auparavant… Les deux parties sont lourdement armées».

Roger Stone estime que tout homme politique, qui votera pour la destitution de Trump, «mettra en danger sa propre vie».

«Laissez-moi être clair: je ne défends pas la violence, je la prédis», a-t-il expliqué.

À la question de savoir s’il voulait dire que la destitution de Trump provoquerait une guerre civile, Stone a répondu:

«Oui, c’est ce que je pense qu’il va se passer».

Les opposants politiques de Donald Trump évoquent de temps en temps la question de sa destitution. Auparavant, deux représentants américains, Brad Sherman et Al Green, se sont fait remarquer avec leur initiative portant sur le lancement d’une procédure de destitution du chef d’État américain, l’accusant de mettre des obstacles à l’enquête menée sur la prétendue ingérence russe au cours de l’élection présidentielle aux États-Unis.

En somme l’électeur n’a pas le droit à l’erreur. Ainsi les Remistes (de volonté ou de peur) n’ont pas mesuré l’impact de leurs votes du 8 Mai et du rAppel du 18 Juin 2017. Ils ont entraîné le Peuple vers la planche savonnée et il lui est interdit de vouloir échapper à la chute, sous menace de guerre civile (celle dont notre ami Valls, qui eut dû être le remplaçant officiel de Macron, si ce dernier n’avait pas joué les salauds refusant la primaire des imprimatur. Faudra t-il un jour le remercier….).
Il fut un temps ou l’on pouvait démettre un mec qui n’était pas à la hauteur…. (sans attendre le terme de la location élyséenne), et le Peuple avait alors le droit de se tromper!
Faudra t-il l’affrontement pour libérer le pays des traites à la constitution. Etudiez cette dernière pour découvrir que ce ne sont que des mots dénudés de leurs valeurs dont les politicards se contrefoutent.
On devrait imposer à chaque électeur de la connaître et de dénoncer ainsi toutes les dérives qui nous régentes. On devrait demander à chaque électeur d’en réciter un article-alinéa avant que de mettre son bulletin dans l’urne. Il y aurait alors très peu d’électeurs et cela éliminerait nombre de postulants.
Avec le modèle proposé par l’Amérique, il ne faut pas s’étonner qu’en France, nous puissions aller se dictatoriser…..  (quand d’autres vont se faire voir…. )

 http://www.alterinfo.net/notes/La-destitution-de-Trump-provoquerait-une-guerre-civile-aux-USA-selon-son-ex-conseiller_b16754506.html

******

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

On parle de VRP du Peuple, devenus VRP du pouvoir. Savez vous que le VRP est très souvent payé au résultat. Il est déjà un résultat concernant les VRP du pouvoir que sont devenus les ex VRP du Peuple…. – On cherche à emmerder l’automobiliste, un peu plus, en créant de toute pièce une nouvelle taxe (pourquoi ne prend t-on pas ces 100 millions espérés sur les bénéfices des pétroliers avec interdiction de répercussion sur les consommateurs? Et jusqu(à quand l’automobiliste va t-il se laisser faire…. Y a t-il parmi eux des APLisés? Il faut leur dire que les cumuls sont maintenant interdits et que gagnera t-on quand la branche automobile plongera dans le rouge, va t-on contraindre les Français à acheter 2 voitures au lieu d’une?). C’est tout nouveau cela vient de sortir – C’est la qualité de leur élection. Que pensez vous :

D’où l‘idée de demander aux élus de montrer l’exemple de la rigueur en acceptant de n’être indemnisés (bas et IRFM) que sur la base de leur résultat du 1er tour…(et non avec un fixe de 10793€)  Les APLisés accepteraient certainement plus facilement la ponction de 5€

La dèche kalitat électorale ou le déclin des valeurs et surtout de ceux et celles chargés de les porter en oriflamme :

Variation en tempo électoraux
  2007 2012 2017
Elus 577 577 576
partis 12 13 15
% voix Possible 1er Tr 8,33% 7,69% 6,67%
%1°Tr Elu Max 44,21% 35,52% 29,76%
Moyen 26,01% 21,64% 16,21%
Min 8,49% 0,14% 2,96%
ecart 35,73% 35,38% 26,79%
% des inscrits max au 1° Tr Max 44,21% 36,90% 29,76%
Moyen 26,03% 22,39% 16,98%
Min 12,01% 4,02% 3,42%
ecart 32,20% 32,88% 26,34%
% des inscrits max au 2° Tr Max 44,21% 40,80% 37,92%
Moyen 32,42% 30,09% 22,37%
Min 21,50% 6,93% 6,16%
ecart 22,72% 33,86% 31,75%
25% au 1er tour 334 158 25
% des élus 57,89% 27,38% 4,34%
circons de > 12,5% au 1er Tour 572 550 503
Norme des > 12,50 1176 1178 1153
obtenu > 12,5% 1027 1052 608
obtenu / Norme 87,33% 89,30% 52,73%
trio pour 2nd tour 22 24 1
% / Circonscr 3,81% 4,16% 0,17%
Elus au 1° Tour 111 36 3
% / Circonscr 19,24% 6,24% 0,52%
candidatures 6 559 6 579 7 836
candddats identifiables 5 790 5 684 6 097
sous-marins 769 895 1 739
% sous marins 11,72% 13,60% 22,19%
circon Sous marin 378 377 517
% Circons Sous-marins 65,51% 65,34% 89,76%
BAN 1er Tour max 70,40% 86,82% 90,69%
moyen 40,84% 43,80% 52,36%
min 28,67% 22,78% 38,41%
Eecart 41,72% 64,03% 52,29%
BAN 2nd Tour max 76,12% 87,59% 89,67%
moyen 42,04% 46,57% 61,34%
min 27,69% 17,92% 26,90%
Eecart 48,43% 69,67% 62,77%
BAN = Blancs-Abstentions et nuls

les sous marins étant des participants du challenge du nombre, histoire d’emmerder, un peu plus les électeurs et qui souvent sont des officines des partis dits « grands », tellement grands qu’ils en sont réduits à traficoter.

Il serait intéressant de faire apparaître, sur les professions de foi des candidats (Divers, Divers Droite, divers gauche et autres pavillons de complaisance), le rattachement financier desdits candidats. Ils ont obligation de le signaler lors de inscription de candidature. Ce serait plus honnête de savoir, in fine, pour qui chaque candidat roule… Il suffit de le décréter ou de l’ordonner. Avantage, cela ne coûte rien au budget… et en ces temps difficiles c’est positif!

Ce tableau en attente de celui qui sera complété avec l’analyse-étude des résultats de 2002 (puis éventuellement, ensuite,depuis 1958, – si c’est possible d’accéder aux chiffres des résultats par circonscriptions et non aux regroupements – soit 15 élections législatives scrutées dans leur déclin….)

Qu’en pensez-vous?

 

*****

FIN de la une DU JOUR

Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français », depuis environ 1620…..

**********

Mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011 .

 

Souvenez-vous, les plus grandes saloperies sont au JO en Juillet et Août, lorsque les Français sont, non dans la rue mais, sur le sable, avant que d’être sur la paille…. Le pouvoir se décide sur le sable des arènes (quelle corrida), Panem et circenses ……

Dont  (cliquer sur chacun des items, ci-dessous, pour accéder aux tableaux d’analyse, sous Word) :

 

*****

A l’attention particulière de la liberté d’expression, voir:

« Il se passerait toujours quelque chose aux galeries Lafayette » d’Orléans …. : http://wp.me/p4Im0Q-1CO

(07/06/2017) – Quand macron s’apprête à mettre bas la ripoublique! Doit-on s’en réjouir. Les baisés du rAppel du 18 Juin, apprêtez vous….. vos lendemains vont vous contraindre à votre guerre civile que vous ne vouliez pas.

Publié le Mis à jour le

La fin de l’Etat moderne et la guerre civile

image: http://reseauinternational.net/wp-content/uploads/2017/06/cnzdxrawgaafnzl-1024×576-1728x800_c.jpg

La fin de l’Etat moderne et la guerre civile

Youssef Hindi

Les institutions françaises et européennes connaissent une crise majeure dont les causes sont à rechercher dans les profondeurs de l’histoire.
Les convulsions précédant l’effondrement institutionnel – qui ont pour arrière-fond et cause première le vide religieux – se traduisent par : une crise économique et monétaire, la faillite de l’Union Européenne suite au transfert de souveraineté des nations aux institutions supranationales, la délégitimation du pouvoir politique en France et dans le reste de l’Europe… L’intensité et la fréquence des secousses sismiques sont en hausse constante et les appels à la réforme des institutions européennes et de la République française pour les sauver se multiplient depuis une quinzaine d’années.

Comme l’expliquait en 1932 le philosophe et théoricien du droit Carl Schmitt (1888-1985) :

« L’ère de l’Etat est à son déclin… Et c’est aussi la fin de toute la superstructure de concepts relatifs à l’Etat édifiée en quatre siècles de labeur intellectuel par une science du droit public et du droit des gens de caractère eurocentrique. L’Etat, modèle de l’unité politique, et investi d’un monopole étonnant entre tous, celui de la décision politique, l’Etat, ce chef-d’œuvre de la forme européenne et du rationalisme occidental, est détrôné. »

Cet Etat moderne porte en réalité en lui, depuis sa naissance, les causes de sa chute.

L’Etat moderne, un Etat divinisé

L’on ne peut bien comprendre les causes de l’édification de l’Etat moderne sans remonter au XVIe siècle, à la réforme protestante, et aux conséquences politico-juridiques qu’elle va entraîner par réactions en chaîne.
En effet, en France, c’est surtout la bourgeoisie – classe historiquement révolutionnaire depuis Etienne Marcel (né entre 1302 et 1310, mort en 1358) – et la noblesse qui adhérèrent au protestantisme, tandis que la population des campagnes, épargnée par la crise économique, y resta hermétique. Le parti protestant, explique Bainville, complota contre la couronne et espéra un changement de dynastie après la mort de François II (1544-1560), et donc l’abolition de la monarchie : « un état d’esprit révolutionnaire se répandait » expliquait Jacques Bainville. (la protestation aurait donc été une nuit debout en quête d’absolu face çà un pouvoir qui l’était déjà et avant le grand jour – déjà! . Il est vrai qu’il devenait facile de les appeler protestants. Aujourd’hui on les dirait terroristes avec des attentats tels la saint Barthélémy….  devenus Charlie-Hebdo, bataclan, Nice,….)

Le premier théoricien de la souveraineté et donc de l’Etat moderne, Jean Bodin (1530-1596), était proche du roi Henri III (1551-1589) qui fut très affaibli à cause de la guerre civile qu’a provoqué l’émergence et l’expansion du protestantisme.
Comme le rapporte Jacques Bainville :

« De cette date (1576 : états généraux dont le roi sorti affaibli) à 1585, le gouvernement vécut au jour le jour dans un affaiblissement extrême… Les moyens du roi pour se faire obéir lui manquaient (il n’avait pas connu un Fillon qui lui eut donné des lettres de noblesse sous forme d’ultima ratio utilisable par les archers. Aux grandes périodes ses grands moyens!). Beaucoup de gens crurent alors la royauté près de la fin. C’est à peine si le roi était en sûreté dans son Louvre… Les protestants tendaient à former un Etat dans l’Etat. Ils voulaient des garanties politiques et territoriales, une autonomie. »

Jean Bodin – dans son ouvrage Les six livres de la République (1583) – qui est à la fois le premier à avoir, dans le monde occidental, défini la notion de souveraineté et à conceptualiser la souveraineté de l’Etat, a distingué le détenteur de la souveraineté (qui est Dieu) et le dépositaire de la souveraineté, le Prince. (C’était déjà avant la lettre – de cachet (de la poste royale, faisant foi) – la loi de 1905, en expérimentation de séparation de pouvoirs)
Toutefois, en définissant la souveraineté, Jean Bodin va suggérer de la transférer à la nation et donc à l’Etat. Il a alors, par cette réforme juridique fondamentale, ouvert la voie à la divinisation de l’Etat.

Dès lors, la Nation ou la République, ne seront plus comme le roi seulement dépositaires mais titulaires de la souveraineté en lieu et place de Dieu.

La conclusion est donc évidente : le concept moderne de nation et de république souveraine renvoie à des régimes de types païens antiques, avec une différence, le souverain détenteur du pouvoir divin n’est pas identifié, il est incarné par l’Etat et ses institutions : parlement, sénat, présidence.

Le rôle de l’Etat moderne

L’Etat moderne a donc théoriquement supprimé la notion de « guerre juste » et de « guerre privée » pour créer – toujours en théorie – la guerre interétatique légale avec un ennemi reconnu en tant qu’Etat souverain mis sur un pied d’égalité. C’est ce qui forme la base du droit international moderne qui, comme on l’a vu tout particulièrement ces deux dernières décennies, ne cesse d’être bafoué (du Kosovo à la Syrie).

Les guerres illégales, au Proche-Orient, en Libye et ailleurs, ont provoqué (sciemment) d’importants mouvements de populations se surajoutant à l’immigration de masse, résultante directe du système de libre-échange généralisé instauré depuis les accords de Bretton Woods de 1944.

Le rôle que les élites oligarchiques veulent faire jouer à ces populations qu’elles ont installées en Europe est celui d’ennemi politique.

Ainsi donc, les agents de l’oligarchie promotrice de l’immigration de masse depuis plusieurs décennies, sont ceux-là même qui désignent – c’est le rôle d’Eric Zemmour qui se réfère clairement à la théorie de Carl Schmitt – l’ennemi (l’Islam) des Français, des Européens, en somme du monde blanc occidental, rattaché à Israël et assimilé à la pseudo « civilisation judéo-chrétienne ».

Dans un contexte d’effondrement de l’Union Européenne et de la République, une des options (avec l’explosion de l’euro) mise sur la table des dirigeants occidentaux, est la guerre civile ethnico-religieuse.

L’Etat moderne, né à la suite de la guerre civile religieuse du XVIe siècle, disparaîtrait dans une nouvelle guerre civile, de même nature, dans le même espace géographique ; et ce afin de passer à l’étape historique suivante : la création d’un Etat post-moderne, supranational européen, sur les ruines des nations modernes.

Que penser dès lors de ce qui se prépare…. Le terme ou début au soir du rAppel du 18 Juin…. Les prémices sont déjà visibles hors de France. Vous en doutez? Rendez vous sur le document d’analyse à votre disposition. (il suffit de cliquer dur ce qui suit) : Democratie Rem 8,56%

Vous pouvez bien entendu en faire l’impasse, mais ne pourrez pas dire que vous ignoriez. Ne pas vouloir connaître est autre chose qu’ignorer. Vous pouvez simplement attendre (que sont 15 jours au regard des 5 ans, minimum, à venir.

« Macron-nique-ton-peuple » sait mettre à profit le livre des terroristes relatifs à l’utilisation du chaos? Mais c’est nous, franco-français qui en feront les frais et nullement les terroristes radicalisé allah claire fontaine (eux au moins ils l’on la transparence de l’eau ….)