-

dette

Seul un contrat, en bonne et due forme, peut mettre un terme à une telle assurance-vie morte née. L’UE condamnée en sa constitution physique! (unedekeg@23/04/2018)

Publié le Mis à jour le

choix du jour : « mettre un contrat » ou « assurance-mort »
 
dicton du jour :  « au mois d’Avril, toute bête change de poil »
 *****
pour la seule beauté du pont…..
Oligarchie
 

Toute dernière (pour la route) :

Asile-immigration: Un député LREM quitte son groupe après avoir voté contre le texte. Du courage de refuser le diktat de la liberté de penser et surtout de la liberté d’expression. Merci au courage de Jean Michel Clément, ex transfuge de la vienne  – 3éme circonscription. Son score au 1er tour des législatives par rapport aux inscrits : 20,28% ce qui dans la nouvelle indemnisation – voir le dossier « au prorata » déjà évoqué sur le blog –  lui permettrait de percevoir  7481 € (au lieu de 10 000 : base + IRFM).

14 autres députés LREM se sont abstenus. S’abstenir c’est faire le jeu de ceux qui l’emportent. C’est ne pas avoir le courage de dire NON. A 4,55% pas de quoi paniquer le dieu sur son olympique destrier….. Il faudrait 21 frondeurs patentés et surtout avérés, dans le temps, pour commencer à faire vaciller. A quand la mise  bas du veau d’or?

Combien seront-ils à oser réellement au prochain risque d’ordonnance… Combien de transfuges accepteront d’être à nouveau transfuge…. Quand on est transfuge, on le reste. Combien de Nay avons nous? Frondeurs EM 220418


*****

Françai(se)s quand vous saurez……que :

L’€ était condamnée (de pas son introduction, envers et surtout contre tout et tous), bien avant que l’UE n’implique les éléments de son sabordage… inscrits dans sa composition physique et géographique). Et dire que l’UE était soit disant pour éviter les guerres (elle n’a fait que les retarder et elles seront encore plus sanglantes…., plus sauvages et plus meurtrières)

et avec un peu de recul….-

l’€ explose, vite un parachute doré. Hélas vous n’êtes pas, encore, sur la liste des Vip CACquarantés…. Il vous faudra attendre qu’ils soient défrayés et s’il en reste…. Vous vous battrez pour récupérer les miettes de dettes éparpillées (et non plus épargnées)
*****
pensez à cliquer sur les liens qui apparaissent en orangé, vous découvrirez des tableaux pouvant vous intéresser….. à divers titres et degrés

*****

se souvenir :

  • Macron aux Indiens: « Ne respectez jamais les règles ». Suivez ses ordonnances, les exemples à suivre, en tous domaines viennent du sommet des pyramides…. Qu’attendez vous pour obéir à cette ordonnance à dose homme et aux pathiques…. (ce qui est valable pour les Indiens ne le serait pas pour les Français?)
  • S’il est possible d’exploiter un esclave un certain temps il finira inévitablement par se rebeller. Pour être en mesure de l’exploiter tout le temps, il doit ignorer sa condition d’esclave. (donne lui un poisson, de temps en temps, mais, surtout, ne lui apprend pas à pécher!)

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

 

« L’euro a déjà éclaté. La Banque de France détient 20 % de la dette française !!! »

Siège de la BCE à Francfort

https://www.challenges.fr/monde/europe/sans-renegociation-des-traites-l-europe-va-exploser_447868

Edito de Charles Sannat..

Hier, dans mon article « L’épargne est devenue totalement inutile », je vous parlais du rôle économique ancestral de l’épargne des uns finançant les besoins des autres !

Je vous ai démontré que si les taux étaient négatifs c’était parce que l’épargne ne servait plus à rien tellement elle était devenue abondante en raison de l’impression monétaire de nos banques centrales, à commencer par la BCE, la Banque centrale européenne.

Je vous avais également dit à plusieurs reprises que quand on dit que c’est la BCE qui achète des « actifs » (dans la sémantique actuelle on considère une reconnaissance de dette comme un actif), c’est-à-dire une obligation souveraine, ou plus précisément une dette d’un pays européen, c’est techniquement chaque banque centrale nationale qui rachète les dettes de son propre pays !

L’euro a déjà éclaté !

Un jour, l’un de mes profs qui m’a le plus marqué m’a expliqué : « Charles, 95 % des informations sont dans le domaine public et font partie de ce que l’on appelle des sources ouvertes. Charles, lis, encore, et encore, et analyse ! » C’était avant Internet, et pour les sources ouvertes, il fallait lire les journaux et se déplacer physiquement dans les lieux abritant les « sources » d’information.

Je ne vous affirme donc pas gratuitement que l’euro a déjà éclaté, et c’est une excellente nouvelle pour le souverainiste que je suis et qui, à 17 ans, n’a pas pu voter lors du référendum de Maastricht.

Instant détente grâce à la réclame : Où l’€ était déjà condamné par la simple composition de l’UE et surtout ses strates de composition :  UE adhésions à ausculter si on ne veut pas faire de mésalliances (on ne mélange jamais porcelaine et faïences)

Si l’euro a déjà éclaté, c’est parce que chaque pays via sa banque centrale nationale rachète sa propre dette, ce qui veut dire que dans les faits, tout est organisé pour tenir des comptes bien clairs… les bons comptes faisant les bons amis (mais aussi les mauvais assurés).

En clair, la dette française n’est pas chez les Allemands, ni la dette italienne, ni aucune autre d’ailleurs.

Alors Macron pourra raconter ce qu’il veut avec la Merkel en nous expliquant qu’ils font des trucs super géniaux pour l’Europe… La réalité c’est…

Chacun sa dette, « chacun sa merde » !

Pour ceux qui en doutaient encore, voici cet article des Échos, un journal pas franchement subversif, plutôt bien sous tous rapports et que l’on peut encore citer sans passer pour un horrible fasciste europhobe et qui est une « source ouverte ».

« La Banque de France achète la dette française dans le cadre du «Quantitative easing» de la BCE

La part de dette publique détenue par les étrangers est au plus bas depuis dix ans. La Banque de France achète de la dette pour le compte de la BCE. (en somme on vend de la dette à la BCE qui la refile, par contrainte à la BdF qui la refourgue aux assurances qui la refourguent aux assurés dans leurs contrats d’assurance mortifères. C’est donc de la mort au ras d’eau et après on parlera de tyran d’O et les gogos s’en achètent  un matelas pour leurs vieux jours endettés et endettant. bien joué! et surtout cela reste en famille, mais la BCE prend quand même sa com au passage. Toute dette écoulée, mérite bakchich)

C’est le vœu de certains dirigeants politiques : renationaliser la dette française. Quelques-uns souhaiteraient même que la Banque de France puisse directement acheter les titres émis par l’État, une pratique strictement interdite dans la zone euro (et la com de passage en écriture c’est pas fait pouir les chiens, merde alors). Or, d’après les dernières statistiques de l’institution monétaire, celle-ci est probablement le plus gros créancier de l’État et son poids s’est encore accru. La Banque de France détient un peu moins de 20 % de la dette négociable de l’État, qui s’élève à 1 700 milliards d’euros. Pour mémoire, sa part était inférieure à 5 % à la fin 2014 ». … (bientôt la banque de France sera la seule propriétaire de l’entrepris France dont le PDG semblerait inamovible, à moins que le peuple ouvrier ne s’avise de le virer avec pertes, profits et fracas)

Hahahahahahaha !

En 2014, il y a 4 ans, la Banque de France détenait moins de 5 % de la dette nationale. Nous en sommes à 20 !

Maintenant, c’est 20 %…

Mes amis, c’est la Banque de France qui assure péniblement la liquidité de votre contrat d’assurance vie en fonds euros contenant de la bonne dette d’États en faillite virtuelle. (en somme votre contrat d’assurance vie devient un contrat d’assurance mort. Vous ne récupérerez que 80% des 50% alloués à l’épargne : sur 1oo 000 €, vous ne percevrez-récupérerez, que 40 000 et vous aurez donc assuré la survie de l’institution pour 60 000… C’est donc un contrat vie pour l’institution et uniquement pour elle. L’assurance l’épargne parfaite pour l’état mais pas pour l’épargnant. Essayez de payer, à terme avec les 40 000 de dettes que vous récupérerez! Chiche!)

Je ne sais pas combien de temps durera encore toute cette mascarade, mais je vous invite à investir dans du tangible et dans du productif !! Fuyez le papier, il finira brûlé et vous, ruinés.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !

 

 

On parle de dette souveraine pour un pays qui n’a plus aucune souveraineté. En somme on pille le pays de tous ses droits et libertés et on ne lui laisse que sa dette. En somme l’UE est l’image typique d’une privatisation :

  • les profits à l’UE
  • les dettes au pays (dit et c’est le seul cas où on l’indique : souverain)

Or souvent ces dettes sont faites pour, avec et par l’UE…. En somme l’instrument de notre décadence annoncée est justement l’UE. Et nous, nous nous sommes laissés berner par nos politiques. Si l’UE en était restées entre pays similaires (les 5 du début) nous eussions pu espérer (mêmes niveaux en presque tous domaines).

Encore aujourd’hui, Macron, sans écouter les Français (qui écoute t-il réellement?), veut faire encore plus d’Europe… A ce rythme il va se mettre o dos mêmes ceux qui n’étaient de virulents opposants à cette europe… Faudra t-il mettre un contrat sur une tête pour lui, pour éviter le naufrage définitif? Qui osera l’empêcher de commettre l’irréparable avec tant d’assurance?

L’histoire nous apprend que les dictatueurs-führeurs ont tous une fin…. triste et parfois dramatique… et qu’ils ne durent qu’un temps.

Evitons le prochain dictateur avenir….

 

https://lesmoutonsenrages.fr/2018/04/22/leuro-a-deja-eclate-la-banque-de-france-detient-20-de-la-dette-francaise/

*****

….. deux ou trois doigts de « French Touch électorale »? Allez un dernier, sur le pouce pour la route! Cliquer ci-dessous les liens en orangé, dans, « … et pendant ce temps…. », les liens idoines en « French » quelque chose!
******

FIN de la une DU JOUR

Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français », et que depuis environ 1592…… Avant?

Rappel  (pour d’éventuels mauvais coucheurs, autoproclamés « chasseurs à prime de plagiats » de leur soit disant intellectualité, même si copy-ratée d’autrui. Un copyright ajouté sur quelque chose de récupéré n’est pas acte de propriété – cf jugement de référé en date du 20 Février 2018 – TGI de Paris. Heureusement ces autoproclamés sont plus que minoritaires. précisions adressées à la demande) : au coeur des articles, les éléments écrits en bleu (ou noir) et verticaux sont de keg, ce sont des commentaires (genre explication de texte ou notes personnelles ou d’autrui) et en final la conclusion est en noir vertical..

******

Et pendant ce temps……

Cliquer sur des liens (orangés et sans radars), c’est surprise-party pris (et prix libre)! :

En ouvrant les trois documents, ci joints relatifs à

Découvrez-y la si fameuse « French Touch électorale »….., en sous marins!

 

*****

« L’héritage crucifié »

Message d’outre-tombe

11 Novembre 2005

héritage en croix (je sais)
On a festoyé un centenaire, il paraît…….. : https://wp.me/p4Im0Q-2ag  (c’est long pour 100 ans – le texte – normal). En étiez-vous ce 11/11/2017 et à quel titre réel et vrai?
La France méprisante vis à vis de ses « Pupilles de la Nation inconnus ». Surtout ne ravivez pas la flamme du mépris. Ils ont déjà eu leur lot jusqu’au dégoût, à la fin de leur vie….. https://wp.me/p4Im0Q-2az . C’est de l’eugénisme d’état à l’étal brut.
*****
Mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011 .
*****

 

Souvenez-vous, les plus grandes saloperies sont au JO en Juillet et Août, lorsque les Français sont, non dans la rue mais, sur le sable, avant que d’être sur la paille…. Le pouvoir se décide sur le sable des arènes (quelle corrida), Panem et circenses ……

Dont  (cliquer sur chacun des items, ci-dessous, pour accéder aux tableaux d’analyse, sous Word, c’est gratuit et cela peut rapporter gros, en connaissance) :

Quand on fait ses commissions il ne faut pas oublier que la cash-bas héla le pékin

petite commission des grosses présidentielles législativisées

*****

A l’attention très particulière de la liberté d’expression, voir:

« Il se passerait toujours quelque chose aux galeries Lafayette » d’Orléans …. : http://wp.me/p4Im0Q-1
Publicités