-

décodes

Decodex en unicité c’est la diktature d’une vérité – et non la Vérité – imposée comme parole d’évangile ou de Talmud, selon saint président jupi à terre! (unedekeg@19/07/2018)

Publié le Mis à jour le

Choix du jour : « decodex vérité » ou « decodex fake new »
*****
dicton du jour :  « Frais juillet, épaisse Tourte, mais peu de vin dans la coupe »
 *****
Oligarchie
pour la seule beauté du pont…..(au pas de Nemours)   http://www.incapabledesetaire.com/oligarchie.html

Je reprend, petit à petit, pied dans la vie claudicante d’un rescapé opératoire. Je vais un peu tirer la jambe quelque temps et dans la mesure de mes capacités (et du temps que me laissent mes soins « récupérateurs ») j’essaierai de maintenir le contact avec vous, au travers de cette « unedekeg » (et peut-être un nouveau blog supplémentaire, à l’idée duquel je m’attelle. ce sera un peu : « la petite Pravda – La France au filtre de ses chiffres réels« )…  avec toutefois une certaine irrégularité, au début (fonction des soins et autres « obligations » que nécessite le suivi de l’opération de hanche. J’espère retrouver le plus vite possible la quotidienneté de cette parution, comme vitesse de croisière, à l’identique de mes loco-motions!

Toute dernière (ou première), pour la route  :

Il congresse….. a qui mieux mieux, voulant imposer sa marque. il est vrai qu’en matière parlementaire cela pèse lourd dans la balance finance. reste le choix, avec le montant alloué et « obligatoire » pour que chacun garde sa part du gâteau. Il n’y a pas 36 choix ^pour réaliser des économies, il faut restreindre le gateau (on demande bien aux petites gens de librement et volontairement amputer leur pouvoir d’achat….) :
  • diminuer le nombre pour une économie de 25 millions
  • indemniser à la culture du résultat de l’élection législative pour une économie de 45 millions (est-il normal qu’un élu du second tour ayant obtenu 6% au premier tour perçoive la même indemnité que celui qui a eu 30%?) – le neo prorata indemnités alpha. () cliquer. Ce sera bientôt complété par les calculs responsabilisant (non plus seulement, le candidat, mais le parti),  qui tiendront compte de la moyenne obtenue dans chaque département (par l’ensemble des députés élus, responsabilisation d’un équilibrage de candidatures) et le mini (pour contraindre les partis à veiller à une meilleure qualité des candidats présentés). Ces tableaux apparaîtrons dans le nouveau blog, plus généraliste et personnel qui démarrera en Septembre, certainement, et sera un recueil de toutes les analyses faites pour vous donner une autre vision des chiffres officiels et surtout démasqués….

 

*****

Françai(se)s quand vous saurez……que :

Que se cache derrière le fake new? Quelle est sa raison d’être. La sentence est claire. Si tu ne dis pas ce que l’on veut que tu dise tu fake-new et cela est condamnable (au pilori). De tout temps le pouvoir a détenu  (n’est-il pas le pouvoir) la vérité et malheur a qui ose en douter.

Où est l’esprit critique?

et avec un peu de recul…. :

Je fake new, tu fake new, il fake new (normal, c’est le chef…. auto-élu avec ses 18% des inscrits du premier tour…. loin des du quart). Et tout cela fait que l’info n’a plus la portée qu’elle devrait réellement avoir. Nous sommes entrés dans l’air de l(ère du mensonge du hère….

*****

se souvenir :

  • Macron aux Indiens: « Ne respectez jamais les règles »! (ce qui est valable pour les Indiens ne le serait pas pour les Français?)

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

“Les Décodeurs du Monde” ou l’Orwelisation du journalisme

Grandeur et décadence du menteur | light up my mind

Les menteurs sont partout et surtout, là où on était loin de les attendre….. même parmi les pékins, du moins certains, auto-proclamés auto-proclamés (on n’est jamais mieux servi que par soi-même) et qui vous attaquent en justice (référé dont ils sont déboutés et sur le fond en cours d’instruction) parce que vous osez faire acte de decodex vis à vis de leurs pratiques un peu particulières et légèrement sulfureuses (que vous n’aurez pas de difficultés à qualifier) qui leur  font palper entre 200 et 500 € par hameçonnage réussi. (pour le moment… parce que s’ils avaient gain de cause cela passerait à 5 000€ pièce, jurisprudence oblige. Il faut bien que 8 ans d’études de droit mènent au jackpot. La justice sera t-elle réellement aveugle? Ce sont les dommages et intérêts réclamés par celui qui refuse que l’on dise qui il est réellement)  – http://wp.me/p4Im0Q-1wC

Grandeur et décadence du menteur

“L’enfer est pavé de bonnes intentions”.

De manière finalement assez attendue, le service de “vérification des faits” d’un des plus grands journaux français ne pouvait qu’aboutir à sa transformation insidieuse en une sorte de Ministère de la Vérité qui prétend dire le Vrai.

Et là encore, de manière totalement prévisible, un tel Pouvoir – en plus apparemment laissé quasiment sans contrôle par la Direction du Monde – ne pouvait que suivre une pente très naturelle le conduisant à se doter au plus vite d’une Police de la pensée. Car toute autorité prétendant dire le Vrai ne peut accepter de voir son autorité remise en question, dans le cas où des personnes persistent volontairement dans l’erreur. Un tel Pouvoir constitué est donc toujours tenté d’abuser de ses prérogatives.

C’est cette histoire que nous avons racontée de façon synthétique dans ces quatre billets (qui s’inspirait de cette longue série sur le blog) :

L’Orwellisation du Journalisme 1/4 : Les Débuts

Nous montrons ici les débuts des Décodeurs, qui font apparaitre assez rapidement quelques traits problématiques, qui s’amplifieront par la suite…

L’Orwellisation du Journalisme 2/4 : La Police de la Pensée

Ici, nous montrons la véritable chasse au tweetos déviant, qui pose de sérieuses questions déontologiques …

L’Orwellisation du Journalisme 3/4 : Pourquoi le Décodex n’est pas une source fiable

Nous montrons ici les travers du Décodex, dont la méthodologie chétive apparait assez clairement.

L’Orwellisation du Journalisme 4/4 : Les CRS de la Pensée

Nous concluons par ce dernier billet qui concerne la chasse qui a été mené contre ce blog par les Décodeurs.

Je rappelle en conclusion que nous avons déposé plainte contre le Monde et les Décodeurs pour tous ces faits, afin que la Justice se prononce sur toutes ces atteintes à la Liberté d’expression.

Merci encore pour votre soutien qui a vraiment été très précieux dans cette période difficile.

Et que nous continuerons à promouvoir ici l’esprit critique, qui nous permet de vous encourager à aller où bon vous semble, car il vous protégera des fake news…

Et si justement decodex et Cie était un moyen de nous faire entrer dans la tête que leur vérité est justement fake news….
Au jeu de juge et partie, on ne peut-être les deux à la fois, à moins d’être diktatueur (de la pensée comme des gens).
Se méfier des soi–disant déteneurs de vérités. Une information est par définition plurielle et chacun a le droit de l’appréhender en fonction de nombreux critères qui le régissent (morale, s’il en a, religion, culture, instruction, esprit d’analyse,…. ) et avec toutes ces approches vous voudriez qu’une info n’aie qu’une seule signification. Qui la diffuse, qui l’exprime, qui l’impose….?
Quand un pouvoir n’a qu’une chasse aux sorcières à offrir à son peuple, c’est qu’il est vraiment incapable…. Et dire que c’est la démocratie qui permet de telles chasses gardées… (Il est vrai que si nous étions en Démocratie, cela serait différent et nous aborderions les vrais problèmes de société)
N’y a t-il rien de mieux à faire que la chasse au dahu (fake-news). Sommes nous tombés si bas que nous abondions dans le sens unique de la seule volonté du pouvoir!
Le troupeau bêle à qui mieux mieux et on l’abreuve de raout répétitifs :
  • 14 juillet, rassemblement de troupes
  • 16 juillet, rassemblement de supporters (on se demande bien de quoi. (« Ils » et pas « on », gagné)
  • a quand celui des gueux exigeant une politique radicalement sociale et bienfaisante pour les petites gens?

https://www.les-crises.fr/serie-les-decodeurs-du-monde/

*****

….. deux ou trois doigts de « French Touch électorale »? Allez un dernier, sur le pouce pour la route! Cliquer ci-dessous les liens en orangé, dans, « … et pendant ce temps…. », les liens idoines en « French » quelque chose!

******

FIN de la une DU JOUR

Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français », et que depuis environ 1592…… Avant. C’était avant…..?

Rappel  (pour d’éventuels mauvais coucheurs, autoproclamés « chasseurs à prime de plagiats » de leur soit disant intellectualité, même si copy-ratée d’autrui. Un copyright ajouté sur quelque chose de récupéré n’est pas acte de propriété – cf jugement de référé en date du 20 Février 2018 – TGI de Paris. Heureusement ces autoproclamés sont plus que minoritaires. Précisions, sur ce problème (adressées à la demande) : au coeur des articles, les éléments écrits en bleu (ou noir) et verticaux sont de « keg », ce sont des commentaires (genre explication de texte ou notes personnelles ou d’autrui) et en final la conclusion est en noir vertical.

******

Et pendant ce temps……

S’il est possible d’exploiter un esclave un certain temps il finira inévitablement par se rebeller. Pour être en mesure de l’exploiter tout le temps, il doit ignorer sa condition d’esclave. (donne lui un poisson, de temps en temps, mais, surtout, ne lui apprend pas à pécher!)

Cliquer sur des liens (orangés et sans radars), c’est surprise-party pris (et prix libre)! :

En ouvrant les trois documents, ci joints relatifs à

Découvrez-y la si fameuse « French Touch électorale »….., en sous marins!

 

*****

« L’héritage crucifié » / Message d’outre-tombe / 11 Novembre 2005

héritage en croix (je sais)

On a festoyé un centenaire, il paraît…….. : https://wp.me/p4Im0Q-2ag  (c’est long pour 100 ans – le texte – normal). En étiez-vous ce 11/11/2017 et à quel titre réel et vrai?

La France méprisante vis à vis de ses « Pupilles de la Nation inconnus ». Surtout ne ravivez pas la flamme du mépris. Ils ont déjà eu leur lot jusqu’au dégoût, à la fin de leur vie….. https://wp.me/p4Im0Q-2az . C’est de l’eugénisme d’état à l’étal brut.

*****

Souvenez-vous, les plus grandes saloperies sont au JO en Juillet et Août, lorsque les Français sont, non dans la rue mais, sur le sable, avant que d’être sur la paille…. Le pouvoir se décide sur le sable des arènes (quelle corrida), Panem et circenses ……
Dont  (cliquer sur chacun des items, ci-dessous, pour accéder aux tableaux d’analyse, sous Word, c’est gratuit et cela peut rapporter gros, en connaissance) :
Quand on fait ses commissions il ne faut pas oublier que la cash-bas héla le pékin

*****

A l’attention très particulière de la liberté d’expression, voir:

« Il se passerait toujours quelque chose aux galeries Lafayette » d’Orléans …. : http://wp.me/p4Im0Q-1C

La liberté d’expression au filtre de la crapulerie…. étatisée et attisée. Quand un pékin-quidamisé s’arroge le droit d’être juge et partie vis à vis de sa liberté de rançonner… autrui, comme il l’entend! (unedekeg@17/05/2018)

Publié le

choix du jour : « Liberté de dire » ou « liberté de censurer »
 
dicton du jour :  « s’il tonne au jour de la saint Pascal, sans grêle, ce n’est pas un mal »
 *****
pour la seule beauté du pont…..(au pas de Nemours)
Oligarchie
 

Toute dernière (ou première), pour la route :

Jérôme Cahuzac condamné, dont 50% avec sursis. Il fait partie des fusillés de 1916 « pour l’exemple » et ce afin de galvaniser les troupes à ne pas se faire prendre….  et uniquement cela. Preuve qu’il vaut mieux piquer gros, même très gros qu’une mob. Que vont risquer les panamas papers ? –
Panama – France 34-0  à cliquer pour une grande claque informative… – https://www.lci.fr/sujet/jerome-cahuzac/

*****

Françai(se)s quand vous saurez……que :

 La liberté ne peut concerner que ceux qui sont libres. Peut-on dire quand on subit et que l’on ne tente même pas d’essayer de se libérer (par son vote par peur, vote par aveuglement, vote par ignorance, vote par lâcheté ou silence complaisant). Quand on n’est pas capable de dire « Non » (vote blanc) on ne peut revendiquer une quelconque liberté, puisque l’on se complaît dans l’esclavage de la délégation de pouvoir et de souveraineté… Réapprenons la liberté pour pouvoir oser dire nos expressions (réelles et non celles dictées par des tiers)

et avec un peu de recul…. :  

 A-t-on encore le droit de dire, quand on s’esclavage (ce ne sont pas les autres qui nous rendent esclave, c’est nous qui nous laissons enchaîner quand parfois on ne fabrique pas soi même les chaînes…). Seul l’homme libre peur s’arroger le droit de dire. Silence on enchaîne!
*****
pensez à cliquer sur les liens qui apparaissent en orangé, vous découvrirez des tableaux pouvant vous intéresser….. à divers titres et degrés

*****

se souvenir :

  • Macron aux Indiens: « Ne respectez jamais les règles ». Suivez ses ordonnances, les exemples à suivre, en tous domaines viennent du sommet des pyramides…. Qu’attendez vous pour obéir à cette ordonnance à dose homme et oh pathiques…. (ce qui est valable pour les Indiens ne le serait pas pour les Français?)
  • S’il est possible d’exploiter un esclave un certain temps il finira inévitablement par se rebeller. Pour être en mesure de l’exploiter tout le temps, il doit ignorer sa condition d’esclave. (donne lui un poisson, de temps en temps, mais, surtout, ne lui apprend pas à pécher!)

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Zemmour condamné: la France, le pays des droits de l’homme qui se tait? Le « djihad judiciaire », un suicide français

Anne-Sophie Chazaud

la plume en barbelés….. c’est le droit de se taire, imposé, et on ne dit pas que c’est une dictature. Ecrivaillons, sortez de la paille, vos stylos, encriers…. vos papiers, c’est la larme!

https://www.initiative-communiste.fr/articles/culture-debats/jai-revele-la-verite-au-sujet-de-president-erdogan-et-de-la-syrie-pour-cela-il-ma-emprisonne-can-dundar/

Eric Zemmour a été condamné, le 3 mai, par la Cour d’appel de Paris, pour provocation à la haine religieuse. En 2016, dans l’émission « C à vous », le journaliste avait notamment dit que la France vivait « depuis trente ans une invasion » et qu’ « une lutte pour islamiser un territoire » se déroulait « dans les innombrables banlieues françaises où de nombreuses jeunes filles sont voilées ».

Habitué des procès en sorcellerie politique et morale, l’essayiste et polémiste Eric Zemmour a été condamné en appel après avoir tenu au sujet de l’islam des propos apparemment insupportables pour l’esprit ambiant de censure et ses bras armés judiciaires.

Il importe peu de savoir si l’on est d’accord ou pas avec la vision non politiquement correcte et manifestement blasphématoire défendue par l’auteur du Suicide français. La vraie question posée par cet énième procès d’opinion est l’état de la liberté d’expression dans un pays qui, pour s’en vanter abondamment, semble toutefois profondément sinistré dans ce domaine, à un point préoccupant pour la démocratie et les libertés fondamentales.

La France, le pays des droits de l’homme qui se tait

« Il est interdit d’interdire », scandait-on en mai 1968. 50 ans plus tard il semble qu’il soit plutôt bien inspiré de se taire si l’on souhaite éviter les bûchers pour pensée non conforme et non conformiste.

A lire aussi: Georges Bensoussan, le procès d’un innocent ?

Comme Georges Bensoussan, comme Charlie Hebdo, comme Nicolas Dupont-Aignan, comme Pascal Bruckner, comme Mohamed Louizi et tant d’autres harcelés célèbres ou anonymes en raison de leurs opinions, Eric Zemmour fait à son tour les frais de ce que l’on nomme désormais un véritable « djihad judiciaire », – ici lancé par l’association EuroPalestine qui peut entre autres s’enorgueillir d’avoir porté en 2004 la candidature de Dieudonné aux élections européennes -, tendant à faire interdire toute critique de l’islam. L’autre versant majeur de la censure actuelle consiste à verrouiller la pensée sitôt qu’il s’agit d’aborder les questions migratoires sous un jour critique. (après le sionisme, l’islamisme au nom de la séparation… mais où va t-elle s’arrêter? Lorsque les religions -fauteuses de troubles – seront interdites et pas seulement de pratique et toutes seront ainsi traitées à l’ego)

L’islamophobie, un blasphème imaginaire

Le moyen soulevé est celui de l’incitation à la haine ou à la discrimination, dont le maniement systématique, voire systémique, ouvre doucement mais sûrement la voie à la reconnaissance d’un délit de blasphème et d’ « islamophobie » (dénoncer les attentats est-ce de l’islamophobie?). Cette dernière appellation a été abondamment reprise et sans le moindre discernement ni recul critique par les principaux médias après l’énoncé du jugement, du Figaro au Monde en passant par L’Express, alors même qu’on sait désormais combien ce « concept » constitue une ineptie démocratique et intellectuelle, et l’on ne saurait dire si la presse mainstream a agi ainsi par inculture, par bêtise ou par lâche entérinement idéologique de l’inacceptable. L’autre conséquence de cette judiciarisation outrancière de l’opinion publique est la généralisation américanisée et paranoïde du concept de l’ « offense » où chacun se sentira bientôt victime des propos de tous et inversement.

 A-t-on encore le droit de ne pas apprécier une idéologie ou une religion sans pour autant être psychiatrisé (dans un but de disqualification intellectuelle) en mode prétendument « phobique » ? Peut-on encore véritablement débattre ?

La France pensée mécanique

La police de l’opinion se porte au mieux en France, dans un cadre législatif qui, pour tous les spécialistes de ce domaine, constitue un véritable maquis de censures et d’interdictions, sous couvert de « liberté de la presse » : le régime de la liberté d’expression est en effet réglé par la loi du 29 juillet 1881 dont le nom paraît bien trompeur tant il ne fait en réalité qu’énoncer depuis ses innombrables ajouts et empilements législatifs successifs toutes les restrictions et limitations apportées à ladite liberté. (même un simple pékin, dénoncé en ses pratiques y va de ses prétentions à restreindre la sphère de liberté des autres, surtout quand ils dénoncent ses pratiques sulfureuses…. On n’aurait plus le droit d’informer des dangers…. à éviter – voir plus bas, beaucoup plus bas et en fin de programme de quoi il retourne)

La judiciarisation du champ contemporain de l’expression (et donc, de facto, de l’opinion) traduit une montée sans précédent du niveau de censure. Les outils privilégiés en sont certes les atteintes à la vie privée, les questions de diffamation (revoir plus bas, beaucoup plus bas et en fin de page…, même déboutées en référé et poursuivies sur le fond, malgré une reconnaissance implicite, reconnue et réaffirmée de confiscation d’argent indue….) et d’injure, mais surtout les allégations d’incitation à la haine qui servent principalement la censure idéologique actuelle.

Facebook, le réseau qui vous la ferme

Dans ce cadre législatif très contraint dont les activistes idéologues ont bien compris tout le bénéfice qu’ils pouvaient en retirer, à travers des actions judiciaires structurées et méthodiques à des fins d’intimidation, la pensée de gauche française, historiquement anti-libérale et liberticide, considérant qu’après tout, il n’y a « pas de liberté pour les ennemis de la liberté », se déploie comme un poisson dans l’eau de la censure. Le gauchisme libertaire des années 1960-70 n’aura quant à lui pas longtemps accepté de tolérer l’expression de ce qui peut le contredire, à travers tout ce qui ose formuler une opinion différente de la sienne sur les questions sociétales dans lesquelles il s’est barricadé, et dont le combat antiraciste des années 1980 est à la fois le paradigme et le corset, en lieu et place de toute pensée politique construite.

A lire aussi: Emmanuel Macron et la « fake » liberté d’expression

Et comme si tout ce maquis d’interdits ne suffisait pas, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une loi à venir sur les fake news (qui va définir la fakerité des news. C’est le même jeu que le décodex du monde appliqué à un journal ou à un quidam imbu de son absence de personne… mais qui cherche à vivre au travers de constitution de trésor de guerre, bien utile par temps de disette….), sorte de superstructure mondiale de la censure, et qui aura pour principal effet de faire interdire les expressions d’opinions déclarées fausses par des magistrats érigés en nouveaux experts ès vérités, ès dogmes, en l’occurrence le juge des référés qui pourra statuer en urgence en période électorale et faire ainsi interdire certains contenus : cette disposition extrêmement inquiétante, dans un pays qui a vu la fermeture massive de plusieurs dizaines de milliers de comptes Facebook entre les deux tours de la dernière élection présidentielle, ou qui vient de voir la suppression du compte Facebook de Génération identitaire, en dehors d’ailleurs de toute action judiciaire, par l’entreprise d’un Mark Zuckerberg devenu pourvoyeur mondial de moraline (sans omettre de se faire des couilles en or….), laisse entrevoir un rétrécissement encore plus spectaculaire de la liberté d’expression à l’avenir, réduite peu à peu à peau de chagrin, prise entre le marteau religieux, l’enclume politique et l’embastillement moral.

C’est vrai que Causeur fait causer….! N’est-ce pas d’ailleurs l’origine de l’expression « cause et fait ». Quoique l’on en pense causeur pose et fait poser les vrais problèmes ; celui de la liberté d’expression loin des filtres insensés de médias s’auto-proclamant juges et partis, (le monde) ou de pékin (voir l’affaire en fin d’article) s’investissant juge et parti (avoir fait 4 ans et plus de droit ne permet pas de s’auto-proclamer quémandeur de redevances, sans foi et surtout ni loi, sans fondement juridique au nom de copy-râtés. Pour avoir osé le dire et l’écrire, je fais l’objet de plainte en diffamation (déboutée en référée) sur le fond (malgré le d’éboutage… Gentillesse expresse, le plaignant n’a pas fait constater par huissier, une pièce, soit disant imparable de sa plainte, pour éviter des frais supplémentaires à sa victime – moi ….-  normal quand on exige 5 000€ de dommages et intérêts en plus de 5000 € au titre de l’article 7000 – frais d’avocats – , avec bien sur, l’ordonnance du retrait du texte expliquant ses magouilles. Obtenir gain de cause lui permettra d’exiger, jurisprudence oblige, 5 000€ en lieu et place des 200€ habituels…(c’est ce que l’on appelle la prime au résultat, mieux que la privatisation des radars vitessiers).  Combien faudra -t-il de copy-ratés pour se faire une sacrée rente de situation….de quoi cesser de travailler, pour traquer les copy-râteurs…., plus reposant et surtout plus juteux ? De quoi relancer une activité en berne….! On devrait le prendre au « .gouv ». Pour une fois que l’on a quelqu’un de compétent…. ce serait dommage de le gaspiller dans des tâches subalternes et obscures….. qui parle de préjudice sans pouvoir en apporter la preuve (licenciement ou pire, emprisonnement….) au nom de la rareté (qu’il confond avec référencement et surtout veut le faire accroire au tribunal. La victimisation est toujours payante, jusqu’à un certain point. Point trop n’en faut!)

*****

….. deux ou trois doigts de « French Touch électorale »? Allez un dernier, sur le pouce pour la route! Cliquer ci-dessous les liens en orangé, dans, « … et pendant ce temps…. », les liens idoines en « French » quelque chose!
******

FIN de la une DU JOUR

Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français », et que depuis environ 1592…… Avant?

Rappel  (pour d’éventuels mauvais coucheurs, autoproclamés « chasseurs à prime de plagiats » de leur soit disant intellectualité, même si copy-ratée d’autrui. Un copyright ajouté sur quelque chose de récupéré n’est pas acte de propriété – cf jugement de référé en date du 20 Février 2018 – TGI de Paris. Heureusement ces autoproclamés sont plus que minoritaires. Précisions, sur ce problème (adressées à la demande) : au coeur des articles, les éléments écrits en bleu (ou noir) et verticaux sont de « keg », ce sont des commentaires (genre explication de texte ou notes personnelles ou d’autrui) et en final la conclusion est en noir vertical..

******

Et pendant ce temps……

Cliquer sur des liens (orangés et sans radars), c’est surprise-party pris (et prix libre)! :

En ouvrant les trois documents, ci joints relatifs à

Découvrez-y la si fameuse « French Touch électorale »….., en sous marins!

 

*****

« L’héritage crucifié » / Message d’outre-tombe / 11 Novembre 2005

héritage en croix (je sais)
On a festoyé un centenaire, il paraît…….. : https://wp.me/p4Im0Q-2ag  (c’est long pour 100 ans – le texte – normal). En étiez-vous ce 11/11/2017 et à quel titre réel et vrai?
La France méprisante vis à vis de ses « Pupilles de la Nation inconnus ». Surtout ne ravivez pas la flamme du mépris. Ils ont déjà eu leur lot jusqu’au dégoût, à la fin de leur vie….. https://wp.me/p4Im0Q-2az . C’est de l’eugénisme d’état à l’étal brut.
*****
Mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011 .
*****

 

Souvenez-vous, les plus grandes saloperies sont au JO en Juillet et Août, lorsque les Français sont, non dans la rue mais, sur le sable, avant que d’être sur la paille…. Le pouvoir se décide sur le sable des arènes (quelle corrida), Panem et circenses ……

Dont  (cliquer sur chacun des items, ci-dessous, pour accéder aux tableaux d’analyse, sous Word, c’est gratuit et cela peut rapporter gros, en connaissance) :

Quand on fait ses commissions il ne faut pas oublier que la cash-bas héla le pékin

petite commission des grosses présidentielles législativisées

*****

A l’attention très particulière de la liberté d’expression, voir:

« Il se passerait toujours quelque chose aux galeries Lafayette » d’Orléans …. : http://wp.me/p4Im0Q-1

Il est des affaires qui ne s’éteindront jamais…. Que ce soit en « espionnage » ou en boycott, il vaut toujours mieux être en paix avec le « made in chez soi » , inch hallal-kascher! (unedekeg@26/02/2018)

Publié le Mis à jour le

choix du jour : « Dreyfus moderne » ou « Dreyfus ancien »
 
dicton du jour :  « Février veut pain, vin, viande et feu »
 *****
S’il est possible d’exploiter un esclave un certain temps il finira inévitablement par se rebeller. Pour être en mesure de l’exploiter tout le temps, il doit ignorer sa condition d’esclave.
Oligarchie
pour la seule beauté du pont….. http://www.incapabledesetaire.com/oligarchie.html
*****

Françai(se)s quand vous saurez……que :

L’affaire Dreyfus resurgit de nulle part, preuve qu’elle n’était pas terminée…..  en 1908, comme on l’a cru. Déjà elle est réapparue en 39/45, puis de nos jours avec cette histoire d’anti-boycott. Le seul changement; c’est que c’est Dreyfus qui accuse….. Dreyfus!

et avec un peu de recul….

L’affaire Dreyfus ne s’est pas arrêtée avec la réhabilitation, à cause de quelques uns elle est toujours d’actualité. La preuve l’existence de lobbys qui plient les gouvernants à leur volonté. Si vous osez prendre une position, vous êtes obligatoirement dans le clivage, ce qui est justement contraire au principe de la liberté (vous savez le mot du juste milieu de la devise, qui en devient injuste)

 
*****
pensez à cliquer sur les liens qui apparaissent en orangé, vous découvrirez des tableaux pouvant vous intéresser….. à divers titres et degrés

*****

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

 

La France franchit une nouvelle étape dans le délire anti-boycott et la violation de la liberté d’expression

https://launedekeg.files.wordpress.com/2018/02/16c2a-130406-intifada76contresosracismeeuropalestine.jpg

https://streettelevirtuelle.wordpress.com/2013/04/07/france-sos-racisme-persona-non-grata-lors-dun-evenement-de-soutien-au-peuple-palestinien/

Depuis plusieurs années, les gouvernement français successifs se sont illustrés par l’outrance de leur politique vis-à-vis des militants qui s’opposent à la politique d’Israël en pratiquant et en préconisant le boycott. Quelques personnalités – comme l’ancien premier ministre “socialiste” Manuel Valls, ou Gilles Clavreul, ex-délégué interministériel à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme (Dilcra) ou Emmanuel Macron lui-même – s’illustrent particulièrement par des raisonnements absurdes assimilant toute critique d’Israël à de l’antisémitisme (d’autres, obscurs sont traités de la même façon parce qu’il osent dénoncer, une vérité, dont apparemment tout le monde d’en fout…. et pourtant elle concerne une vérité mémorielle – voir « instant réclame »), tandis que d’autres, comme les anciens Gardes des Sceaux (ministre de la Justice) Christiane Taubira et Jean-Jacques Urvoas  se débattent comme ils peuvent avec leurs contradictions : en théorie pour la liberté de boycotter et d’inciter au boycott, ils se sont soigneusement abstenus de mettre leurs actes en concordance avec leurs opinions quand ils étaient en position de le faire.

Pendant que les politiques empêtrés dans les filets du CRIF se tortillent, la Justice continue allègrement à violer la CEDH (Convention Européenne de Sauvegarde des Droits de l’Homme), en attendant que la France soit – comme elle en a la détestable habitude – condamnée par la CEDH (Cour Européenne des Droits de l’Homme), qui ne manquera pas de sanctionner, après quelques années de procédure, les violations de la liberté d’expression dont elle aura à connaître.

Instant de détente, la réclame : https://wp.me/p4Im0Q-2az  et son « Pupille de la Nation inconnu »

Car c’est bien de liberté d’expression qu’il s’agit, comme le démontre l’analyse faite par d’éminent juristes, que nous avons publié il y a déjà bien longtemps.

Une preuve supplémentaire en est aujourd’hui apporté par la Justice française elle-même : pour la première fois elle exerce des poursuites pour un appel au boycott non pas de produits fabriqués en Israël ou dans les territoires palestiniens occupés, mais pour un appel lancé à la chanteuse Vanessa Paradis de ne pas se rendre en Israël pour s’y produire (un appel couronné de succès, puisque la chanteuse avait aussitôt annulé le concert en question). C’est donc de boycott culturel d’un État, en raison de sa politique, qu’il s’agit.

L’avocat de l’Union des Conseils des Communautés Juives d’Ile de France (UCCCJ) a déposé une plainte pénale entre les mains du doyen des juges d’instruction du Tribunal de grande instance de Versailles contre une manifestation devant une salle de concert où se produisait l’artiste, cette action constituant selon les plaignants une “action illégale d’appel au Boycott, délit prévu et réprimé par nos lois” (pendant combien de temps, les Français devront-ils payer l’usurpation de l’holocauste – car ce terme récupéré en copy-raté de la thora ne sert qu’à vouloir démontrer que les Juifs auraient été victimes d’un châtiment de dieu et non des hommes. Alors qu’ils se démerdent avec leur dieu…  surtout si ce n’est pas le nôtre et le mien….- Ils se comportent comme une responsable associative qui veut faire payer la mort de son enfant à l’ensemble des automobilistes…. Trop, c’est trop. On soutire déjà trop de fric en pathos au nom de la « shoah-business » si bien dénoncée par des gens du cru)

Lors de cette manifestation, les militants de BDS portaient des pancartes sur lesquelles étaient écrits des slogans tels que : “Vanessa n’encourage pas les ghettos”; “Israël = Colonisation n’y vas pas !”; “Stop à la colonisation avec le terrorisme israélien”; “Vanessa Paradis Israël c’est l’enfer pour les Palestiniens”; “Vanessa tu vas chanter pour l’occupant”; “Je boycotte Israël Inculpez moi”; “Vanessa que vas-tu chanter aux enfants de Gaza ?”; “Israël = Massacres de Gaza n’y va pas”… (cités par le site sioniste Europe-Israël, qui se réjouit des poursuites).

Chacun peut le constater, ces slogans ont tous une tonalité assez différente de ceux qu’on peut apercevoir dans les rues de Tel Aviv ou de Jérusalem depuis quelques temps, tantôt contre les Palestiniens, tantôt contre les réfugiés africains. (Ils peuvent, chez eux, faire ce qu’ils ont envie et que l’on fasse, chez nous, ce qu’ils ont envie… Cherchez l’erreur. Chacun chez soi et les porcs seront bien gardés, hallal ou non)

La “directrice de publication” du site web CAPJPO-Europalestine, est convoquée le lundi 19 mars pro­chain devant le Tribunal de Grande Instance de Versailles.

Ce procès se différenciera des précédents du même genre par le fait qu’on ne parle plus du boycott de produits.

Les condamnations de militants BDS déjà intervenues 1 dans le passé en France l’ont été sur base de l’article 24, alinéa 8, de la Loi française du 29 juillet 1881 sur la presse qui réprime d’un an d’emprisonnement et de 45000 € d’amende quiconque a « provoqué à la discrimination, à la haine ou à la violence à l’égard d’une personne ou d’un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée ». Pour les juges, était constituée l’infraction de provocation (par tous moyens, écrits, slogans, port de vêtements etc.) à la discrimination envers « les producteurs de biens installés en Israël» (lesdits producteurs étant ainsi assimilés à un « groupe de personnes »), en raison de leur appartenance à la “nation israélienne”.(Que risque Vanessa pour avoir boycotté son concert? Une entrée au bataclan?)

Dans le cas présent, on peut certes discuter de la question de savoir si la chanteuse Vanessa Paradis est ou non “un produit”,  que personne d’ailleurs ne demandait de boycotter, mais en tous cas elle n’est pas que l’on sache “made in Israël”. Quel raisonnement tordu va-t-on bien pouvoir adopter ?

 

Suis-je condamnable si j’invite les Français à consommer « made in France » au détriment des productions « made in colonies ». Si oui, il faut alors poursuivre les ministres de l’économie ou autres qui prônent de telles pratiques. Surprenant que le crif ne les poursuive pas.

Quand devrons nous obéir aux ordonnances-injonctions crifiennes? Ne serions, déjà, plus libres de nos choix de consommation. Peut-on traîner le crif en justice pour l’appel au boycott des produits « made in France », en territoires occupés par la knesset sur seine? Après l’atteinte à la liberté de penser, liberté de s’exprimer, c’est maintenant l’atteinte à la liberté de con-sommer…. Mais où va t-on?

Sommes nous responsables et redevables de la conduite collabo de nos parents. Certes certains les ont dénoncé, en masse (Amouroux parle de 40 millions), mais d’autres les ont aidé à « passer », sans être pour autant « justes parmi les nations ». Et ceux qui sont morts en combattant, les armes à la main, alors que eux, ne se révoltaient pas (dans les camps ils ont laissé faire…. servilement alors que « mort pour mort… ») et acceptaient, docilement, leur destinée biblique. Certes ce n’était qu’une poignée, mais c’est cette poignée qui leur a permis (à leurs enfants ayant souffert de leur absence….) de percevoir les deniers de l’infamie…. (au détriment de leurs frères de souffrance mais pas de religion…. , qui pourtant sont les seuls vrais « Pupilles de la Nation »)/ N’est-ce pas aussi une forme de boycott de la souffrance des enfants de vrais « morts pour la France » perpétrée par de faux « Pupilles de la Nation » au nom de faux « morts à cause de la France ». Suis-je responsable…? Si oui, alors oui, je suis antisémite d’oser dénoncer cette discrimination « made in France » faite à la demande des juifs (sont-ils Français ou juifs?). Ils seraient juifs pour la réclamation et Français pour la perception… Encore des decodex « juges et parties », après « le monde » et un ami-quidame, Pilongery christian….. ne devrions nous ne vivre qu’entourés de tous puissants qui nous esclavagent…. au gré de leur volonté et recherches d’argent?

A un moment, trop, c’est trop. Alors je boycott les productions « made in là-bas », ne serait-ce que, déjà, au nom de l’empreinte carbone. Qu’en dit monsieur Hulot? serait-il en vacances de réflexion sur le sujet?

  • On lutte contre la création d’un état kurde
  • On lutte contre la création d’un état arménien
  • On lutte pour l’occupation d’un état par un autre (créé d’ailleurs sur une spoliation). En d’autres temps cela nous avait valu une guerre souvenez-vous de la Pologne….! Les 5éme colonnes ne sont pas toujours et forcément celles que l’on croit (et surtout pas islamistes.Il en est d’autres plus dangereuses. Heureusement le « .gouv » veille à la radicalisation!)

C’est vrai que l’on ne peut être contre tout, en permanence. Il faut de temps en temps lâcher un peu de lest…Décidément, rien ne va plus sous le ciel de France, surtout sous les diktats crifiens (et dire que tout le monde se précipite à son raout-dîner annuel en bal de débutantes…. A quand celui des premières communiantes)

Je ne suis pas anti-israël, ni anti sémite (j’ai aussi des amis musulmans et arabes) je suis anti-connerie dite géostratégique! Et en tant que Français presque pure race, je suis pour la défense de mon économie (et non celle des autres). Ou alors il faut une ordonnance officielle de boycott des produits « made in France ».

 

https://reseauinternational.net/la-france-franchit-une-nouvelle-etape-dans-le-delire-anti-boycott-et-la-violation-de-la-liberte-dexpression/

 

*****

….. deux ou trois doigts de « French Touch électorale »? Allez un dernier, sur le pouce pour la route! Cliquer ci-dessous les liens en orangé, dans, « … et pendant ce temps…. », les liens idoines en « French » quelque chose!
******

FIN de la une DU JOUR

Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français », et que depuis environ 1592…… Avant?

Rappel : au coeur des articles, les éléments écrits en bleu (ou noir) et verticaux sont de keg, ce sont des commentaires (genre explication de texte ou notes personnelles ou d’autrui) et en final la conclusion est en noir vertical..

******

Et pendant ce temps……

Cliquer sur des liens (orangés et sans radars), c’est surprise-party pris (et prix libre)! :

En ouvrant les trois documents, ci joints relatifs à

Découvrez-y la si fameuse « French Touch électorale »….., en sous marins!

 

*****

« L’héritage crucifié »

Message d’outre-tombe

11 Novembre 2005

héritage en croix (je sais)
On a festoyé un centenaire, il paraît…….. : https://wp.me/p4Im0Q-2ag  (c’est long pour 100 ans – le texte – normal). En étiez-vous ce 11/11/2017 et à quel titre réel et vrai?
La France méprisante vis à vis de ses « Pupilles de la Nation inconnus ». Surtout ne ravivez pas la flamme du mépris. Ils ont déjà eu leur lot jusqu’au dégoût, à la fin de leur vie….. https://wp.me/p4Im0Q-2az . C’est de l’eugénisme d’état à l’étal brut.
*****
Mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011 .
*****

 

Souvenez-vous, les plus grandes saloperies sont au JO en Juillet et Août, lorsque les Français sont, non dans la rue mais, sur le sable, avant que d’être sur la paille…. Le pouvoir se décide sur le sable des arènes (quelle corrida), Panem et circenses ……

Dont  (cliquer sur chacun des items, ci-dessous, pour accéder aux tableaux d’analyse, sous Word, c’est gratuit et cela peut rapporter gros, en connaissance) :

Quand on fait ses commissions il ne faut pas oublier que la cash-bas héla le pékin

petite commission des grosses présidentielles législativisées

*****

A l’attention très particulière de la liberté d’expression, voir:

« Il se passerait toujours quelque chose aux galeries Lafayette » d’Orléans …. : http://wp.me/p4Im0Q-1