-

cagnotte

Les petites gens baissent et les politicards haussent et pas seulement le thon. Déjà qu’ils étaient réputés- voir députés – « maquereaux », vivant à nos crochets …. (unedekeg@03/10/2018)

Publié le Mis à jour le

Choix du jour : «ils carburent au bourbon» ou « le peuple au pain sec »
*****
dicton du jour :  « ne sème point au jour de saint Léger, si tu veux blé trop léger »
 *****
Oligarchie

https://veritasinblogo.wordpress.com/2018/09/28/usa-lempreinte-du-temps-revolutionaire/

Toute dernière (ou première), pour la route… :

C’est l’autre versant de l’affaire Benalla. Le couple de la place de la Contrescarpe, dans le Ve arrondissement de Paris, qui a été violemment interpellé par Alexandre Benalla le 1er mai dernier est en garde à vue depuis 10h30 mardi 2 octobre pour violences contre les forces de l’ordre. (info RTL)

Quel joli monde…. aigrefin ou aigle-fin, devenu le « Benalla attaqué » (à mains nues par ses terroristes). Heureusement que les régaliens veillent. Les « agresseurs » de l’ordre public (plus dans le désordre, privé, qu’autre chose…) voient leurs victimes gardées à vue (certainement pour les « protéger » de la férocité des CRS….). C’est donc ordonné le citoyen respectueux se doit de corroborer la version des flics (puisque à serre-menthe-thé, ou te industrieux, pilote de ligne). Rappeler à tout ce beau monde qui nous « protège » que le glyphosate ne se fume pas. Tout au plus, il nous enfume….!

Et toujours le glyphosate en carburant pour être en marche :  en marche au glyphosate  (Osez cliquer sur ce lien c’est le la dynamique de groupe poly-tics, due à l’absorption continue de désherbants, y compris pour ses pilets!)

*****

Françai(se)s quand vous saurez……que :

C’est marrant quand on parle du Peuple on parle de baisse… (les augmentations de taxes n’étant que des baisses de revenus dissimulées – les baisses parce que le revenu, au niveau bas, il est difficile de les optimiser et donc dissimuler), alors que quand on parle de politicards ils ne connaissent que la hausse. Il semblerait que l’égalité ne se situe pas au même niveau, selon que vous ou ils …… (vous connaissez la suite)

et avec un peu de recul…. : 

Des putes et des pas mures se la font au Bourbon-parme sans vergogne…. Ils réclament plus d’avantage (quelle redondance répétitive). Leurs devises, en plus de l’€uro (ex écu, déchu) c’est « YAQUA ». Yaqua faire payer le Peuple. Yaqua supprimer des avancées de l’Histoire… On a même vu un ex député au ban, s’augmenter de 60% au niveau de sa commune pour compenser le manque à gagner de la perte de ses indemnités parlementaires (le mandat il s’en contre-fout excepté quand il est payé par ce moyen, terne)

*****

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses ». Vous, où vous situez vous….?

 

Oui, l’Assemblée Nationale se fout ouvertement de votre gueule

Saint-Valentin, fête ou foutage de gueule – Kawa Monk ...

Si même à la case bas, ici-bas et là-bas on se fout du monde, il ne reste plus qu’à se tordre de rire. On aurait des représentants du pouvoir, siégeant au bourbon se la faisant chier et rasade…., qui s’acharne sur le travail parle-ment-taire (80% de PJL* et 20% de PPL** selon le principe dit de Paré tôt appliqué au palet de pouvoir subalterne. Oui ils arrachent et de plus on ne les paie pas assez pour un tel travail de larbin. On se moque d’eux au point de se foutre de la gueule des gueux… (ils n’en sont pas à cela près. Ils sont au dessus des mêlées de la juste justice, la leur, qui chacun le reconnaît est au dessus … de la loi. Sinon ce ne serait pas juste qu’ils soient traités comme des manants…

http://kawamonk.org/saint-valentin-fete-ou-foutage-de-gueule/

  • * PJL : Projet de loi, émanant du pouvoir.. (avant le principe attendu des ordonnances)
  • ** PPL : Proposition de loi déposée par les représentants du pouvoir au bourbon (avant une éventuelle déposition d’eux-mêmes

 

Les choses sont claires : le chômage continue de grimper et la situation économique du pays ne veut pas se redresser. Pourtant, les efforts du gouvernement et des élus, de droite comme de gauche comme du centre et d’ailleurs, ont été constants et déterminés. (C’est le peuple qui rechigne à casquer leur comptant qui enraye leurs courageuses mesures de redressement…)

Il n’est qu’à voir le travail acharné qu’ont mené vos députés sur l’année écoulée.

Pas une journée n’aura été perdue en petites courtoisies et autres simagrées polies mais dilatoires : il n’aura été question que d’agir, réformer, restructurer, refaire et améliorer par la loi, les décrets et les projets, tout ce sur quoi le gouvernement et sa majorité pouvaient mettre la main.

Après plus d’une année à batailler, pied à pied, contre les lourdeurs administratives, la bureaucratie étouffante et des procédures législatives particulièrement complexes desquelles vous ne ressortez jamais indemne, l’Assemblée Nationale peut ainsi s’enorgueillir de victoires éclatantes sur la complexité administrative, de réformes structurelles profondes. Le bilan est déjà excellentissime puisque le Palais Bourbon explose allègrement toutes les prévisions budgétaires en termes de dépenses et … Ah. Euh.

Oui bon certes mais c’est-à-dire qu’en fait les députés ont été débordés et puis ils ont fait de gros efforts pour pondre de la loi à un rythme jamais égalé et tout ça, forcément, ça entraîne des petits débordements budgétaires. Comprenez-les, ils sont fatigués et même au bord du nervousse bréquedone, du burnoute comme on dit de nos jours. (Voilà ce qu’il en coûte d’envoyer des bricoleurs de loi, sans qualification et sans avoir été formé le moins du monde. Avant on faisait ses classes : mairie, canton, région, puis après 15 – 20 ans de bons et loyaux services au parti – et non au pays – ce dernier consentait à vous ouvrir les portes du paradis parlementaire – desputes ou sénat-consult! Cela avait de l’allure. maintenant n’importe qui devient ripoublicain… Il suffit de savoir s’entourer de camelots du roy!)

Par exemple, il fallait absolument acquérir le somptueux Hôtel de Broglie, indispensable et sans lequel, le prestige de l’Institution en aurait évidemment pâti ! L’augmentation des frais de voyages est la conséquence directe de l’augmentation des voyages en avion ainsi que de leurs tarifs (pourquoi ne leur fait-on pas le principe du Goncourt : le repas caviar – fruits de mer – cassolette de mignardises au prix constant de 5€ – bonne année ou non d’inflation. Ils devraient être autorisés à se voter une telle loi!). Tout le monde sait que le voyage en avion coûte tous les jours plus cher et ce d’autant plus qu’on ne voit pas souvent de députés sur Easyjet ou Ryanair…

Il fallait aussi revoir le plan de retraite des députés, afin de le faire passer de misérable à seulement médiocre ; une petite revalorisation, un renouvellement quasi-complet des députés, une réforme structurelle (une baisse des pensions bien plus tard que la réduction de l’assiette de cotisation) tout ça nous amène tranquillou à une hausse d’un petit 11% pas trop violent que vous comprendrez aisément vu l’importance de la mission républicaine et démocratique remplie par nos élus. (et c’est nous qui avons la chance de veiller ainsi au surplus de confort de nos chers représentants du pouvoir. Ils en ont de la chance d’avoir des cons-si toyens, si cons-plaisants à leur égard….)

Et puis il y a bien sûr les autres frais – parfaitement logiques, explicables et tout à fait normaux – entraînés par l’activité quasi-épileptique des élus : frais de comptabilité, frais postaux, frais de taxi, de téléphone, d’équipement numérique des députés et de leurs collaborateurs (depuis les tablettes aux ordinateurs en passant par les derniers bidulotrons d’Apple, y compris les connexions WiFi, normalement gratuites mais pas trop). Tout ceci aboutit à augmenter légèrement ces frais de 160% (ce n’est pas une faute de frappe) pour les faire passer à plus de 16 millions d’euros dans cette décontraction musclée qui caractérise le stakhanoviste obsessionnel ou le jeanfoutre de dimension intergalactique. (et dire que l’on parlait de leur faire économiser 39 millions au prorata, en volontaire : le neo prorata indemnités alpha )

Une chose en entraînant une autre, au lieu des 28,4 millions d’euros de réserve prélevés lors de l’année écoulée, l’Assemblée Nationale devra cette année puiser dans ses réserves près de 47 millions d’euros l’an prochain sur un total de 318 millions. (comment se peut-il qu’une institution de la nation puisse se constituer des réserves, un bas de laine…. ?On comprend pourquoi les citoyens ont froid)

Heureusement, s’il s’agit bien d’un petit dérapage, il est non seulement contrôlé mais il est aussi totalement assumé, notamment par Florian Bachelier, premier questeur de l’Assemblée :

« J’assume totalement cette priorité. Ce sont, pour la plupart d’entre elles, des dépenses d’investissement nécessaires à la modernisation de l’Assemblée et à l’efficacité du travail des parlementaires (ah bon parce que avant, ils n’étaient pas efficaces. Il me semble que l’on a déjà bien mis le prix pour qu’ils soient efficaces. Ils nous auraient donc roulés depuis des lustres!) Elles se substituent à des frais de papier ou de photocopies. »

Il est vrai que 16 millions d’euros de papier ou de photocopies, ça aurait probablement paru un peu trop gros alors que si le poste concerne des iPhones, de la connexion WiFi (pourtant gratuite), des tablettes , cela passe nettement mieux auprès du contribuable.

Contribuable qui, de l’aveu même du brave petit Florian, ne sera pas embarqué dans ces nouvelles dépenses :

« Nous avions le choix entre une baisse drastique des dépenses d’investissement (…), une hausse de la contribution de l’État qui s’élève déjà à plus de 1 demi-milliard d’euros et un prélèvement sur nos réserves. Nous avons privilégié cette dernière option afin de ne pas mettre les citoyens à contribution. L’Assemblée nationale doit montrer l’exemple. »

Eh oui parce que la réserve de l’Assemblée, c’est (comme tout le monde sait, contribuable en premier) de l’argent qui sort directement du cul d’une licorne et que le contribuable sera donc heureux de voir dépensé pour des choses aussi indispensables qu’un député affûté aux nouvelles technos, encore plus prompt à pondre de la loi, du décret et du cerfa dans un pays qui en manque si cruellement !

Et puis, quand on y réfléchit bien, qu’est-ce que 560 millions d’euros, pour 577 députés ? Cela fait à peine 970 000 euros dépensés par député, ce qui est fort modeste… quand on compare à des patrons du CAC40. En regard des prouesses dont ils vous ont régalés, c’est un prix plus que raisonnable, ne trouvez-vous pas ?

Du reste, un peu plus d’un demi-milliard d’euros pour quelques élus, c’est une somme faible face à la dette du pays qui peut s’enorgueillir de frôler enfin le 100% de son PIB, alors que, dans le même temps, des pays avec la même monnaie, la même Union Européenne, ayant subi la même crise en 2008, disposant de ressources très comparables aux nôtres, s’en sortent soit en diminuant effectivement leur dette, soit en équilibrant leur budget, soit en observant une croissance largement supérieure à la nôtre. (et on nous affirme que l’on combat la dette, en nous annonçant un simple déficit, jamais prévu à sa juste valeur lors des arbitrages… C’est vrai qu’un déficit n’est pas une dette… Du moins tant qu’il est du domaine du déficit. Mais malheureusement il a une vie très brève, car à l’année n+1 il n’est plus….  déficit mais transformé en dette. Mais comme le Français est con, vous en doutez! C’est quoi l’élection de 2017?)

L’exception française frappe décidément à tous les niveaux, y compris les plus hauts et de façon systématique…

Cependant, rassurez-vous. La situation n’est absolument ni gênante, ni catastrophique puisque des solutions, on en a, plein, qu’on va pouvoir appliquer bien vite. (grâce au trésor. Cela va en être la course qui coulera de source)

Tenez par exemple ces deux derniers exemples en date.

D’un côté, le Fisc (♩ ♪ Gloire & Paix ♫ Sur Cette Institution Sereine et Indispensable ♬) vient de se rendre compte que le commerce en ligne ne lui était absolument pas favorable : des milliers de biens et produits passent maintenant les frontières sans avoir été correctement taxés. La très Sainte, très Nécessaire et très Onctueuse TVA n’est pas collectée sur la plupart des achats menés au travers des plateformes internet et l’internaute consommateur ne sait même pas qu’il devrait pourtant s’acquitter de droits de douane à l’achat de ses gadgets. Pour Bercy, on parle en miyardeurodemankagagner, l’unité de base à partir de laquelle l’institution lâche ses chiens. (je pansais que c’était à partir des myriades…. que les mirages – IV et V – se faisaient en Rafale….Il est vrai que quand on est ladre, on étrille ce que l’on peut)

Moyennant quelques petits ajustements (à coups de clef de douze sur les phalanges des internautes les plus récalcitrants), tout ceci devrait rapidement rentrer dans l’ordre. Fini, les trous de l’Assemblée nationale lorsque tout le monde paiera sa TVA via Amazon.

D’un autre côté, le contribuable est un petit animal mou qui se déplace aussi souvent en voiture, engin du diable qu’il convient de combattre. Là encore, ça tombe bien puisqu’en augmentant sévèrement les malus imposés à ces machines polluantes, on va se ménager de nouvelles ressources financières bien juteuses. (est-ce à dire que l’on laisse tomber la taxation gazo-gêne?)

Si l’on ajoute à ces deux exemples la véritable avalanche de coups de pelle fiscaux dans la nuque contribuable que j’avais relevée la semaine dernière, on se sent tout de suite totalement à l’aise : l’Assemblée nationale ne manquera pas d’argent avant un moment ! (sauf quand elle sera dissoute…. et pas seulement une mandature… Vive la fûhreur envie de tout foutre en l’air, surtout des symboles surannés qui ne servent plus qu’à faire illusion)

Entre l’argent des licornes, celui des contribuables et celui des automobilistes, tout va très bien se passer ! (Tout va très bien monsieur le maquis régent!)

 

On va, paraît-il rapatrier les capitaux-dividendés depuis les paradis fiscaux dans l’enfer du jeu à mac Ron. Les riches vont bientôt ne plus lui dire merci. Salauds de pauvres qui obligent le pouvoir à commencer à s’intéresser aux riches. Il est vrai que l’on ne peut plus tondre un mouton qui n’a plus de laine sur la peau… ou sur le dos. Alors à contre-coeur, mais avec bon chœur, on s’approche timidement du point de rupture.

99% de taxés ne rapportent plus assez à un pouvoir dépensier jusqu’à l’outre anche….Et c’est bien connu « tant que la cruche va-t-allo, à la fin elle décharge…. ses refus.

Les députés n’en sont plus à un serrement de jeu de paumés qui va qui vient. Du moment qu’ils s’en sortent eux, les autres peuvent rester dans leur merde…. C’est vrai qu’ils ne sont plus représentant du vil…. hein!

 

https://reseauinternational.net/oui-lassemblee-nationale-se-fout-ouvertement-de-votre-gueule/

*****

Le macron ne sert qu’à accentuer…. (les preuves, chaque jour qui passe ou ne passe pas)

FIN de la une DU JOUR

Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français », et que depuis environ 1592…… Avant. C’était avant…..?

Le macron ‹ ◌̄ › est un diacritique de plusieurs alphabets : latin, grec et cyrillique. Il prend la forme d’une barre horizontale que l’on place le plus souvent au-dessus d’une voyelle. Son principal rôle est d’indiquer que le signe qui le porte reçoit une quantité vocalique (et non votative) longue ; il s’oppose en cela à la brève ‹ ◌̆ ›. (cela promet)

Il est aussi utilisé pour modifier la valeur de certaines consonnes comme l̄, m̄, n̄, r̄, v̄, ȳ dans l’écriture de quelques langues, ou d’autres consonnes comme dans certaines translittérations. Le macron se retrouve aussi au-dessous de certaines lettres modifiant ainsi leur son, où on l’appelle macron souscrit ou ligne souscrite. ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Macron_(diacritique))

se souvenir :

Macron aux Indiens: « Pour réussir, ne respectez jamais les règles …. »! (ce qui est valable pour les Indiens ne le serait pas pour les Français?)

******

Rappel  (pour d’éventuels mauvais coucheurs, autoproclamés « chasseurs à prime de plagiats » de leur soit disant intellectualité, même si copy-ratée d’autrui. Un copyright ajouté sur quelque chose de récupéré n’est pas acte de propriété – cf jugement de référé en date du 20 Février 2018 – TGI de Paris. Heureusement ces autoproclamés sont plus que minoritaires. Précisions, sur ce problème (adressées à la demande) : au coeur des articles, les éléments écrits en bleu (ou noir) et verticaux sont de « keg », ce sont des commentaires (genre explication de texte ou notes personnelles ou d’autrui) et en final la conclusion est en noir vertical.

******

Et pendant ce temps……

S’il est possible d’exploiter un esclave un certain temps il finira inévitablement par se rebeller. Pour être en mesure de l’exploiter tout le temps, il doit ignorer sa condition d’esclave. (donne lui un poisson, de temps en temps, mais, surtout, ne lui apprend pas à pécher!)

Cliquer sur des liens (orangés et sans radars), c’est surprise-party pris (et prix libre)! :

En ouvrant les trois documents, ci joints relatifs à

Découvrez-y la si fameuse « French Touch électorale »….., en sous marins!

….. deux ou trois doigts de « French Touch électorale »? Allez un dernier, sur le pouce pour la route! Cliquer ci-dessous les liens en orangé, dans, « … et pendant ce temps…. », les liens idoines en « French » quelque chose!

 

*****

« L’héritage crucifié » / Message d’outre-tombe / 11 Novembre 2005

héritage en croix (je sais)

On a festoyé un centenaire, il paraît…….. : https://wp.me/p4Im0Q-2ag  (c’est long pour 100 ans – le texte – normal). En étiez-vous ce 11/11/2017 et à quel titre réel et vrai?

La France méprisante vis à vis de ses « Pupilles de la Nation inconnus ». Surtout ne ravivez pas la flamme du mépris. Ils ont déjà eu leur lot jusqu’au dégoût, à la fin de leur vie….. https://wp.me/p4Im0Q-2az . C’est de l’eugénisme d’état à l’étal brut.

*****

Souvenez-vous, les plus grandes saloperies sont au JO en Juillet et Août, lorsque les Français sont, non dans la rue mais, sur le sable, avant que d’être sur la paille…. Le pouvoir se décide sur le sable des arènes (quelle corrida), Panem et circenses ……
Dont  (cliquer sur chacun des items, ci-dessous, pour accéder aux tableaux d’analyse, sous Word, c’est gratuit et cela peut rapporter gros, en connaissance) :
Quand on fait ses commissions il ne faut pas oublier que la cash-bas héla le pékin

*****

A l’attention très particulière de la liberté d’expression, voir:

« Il se passerait toujours quelque chose aux galeries Lafayette » d’Orléans …. : http://wp.me/p4Im0Q-
Publicités

Tel qu’il esclavage sa fille, tel il veut faire de la France.On paie le repas de noce mais interdit de nuit de noces. Cela s’appelle un vote blanc entre lui et le Peuple (by keg – 14/03/2017)

Publié le Mis à jour le

Le choix du jour : «repas de noces» ou  «nuit de noce»
  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

Der des der

Présidentielle : pour Valls, ce sera ni Hamon ni Macron

Qu’attendre d’un mec qui n’assume même pas sa signature (voir ses engagements relatifs à la discrimination des « Pupilles de la Nation » – signature-bidon). Et pourtant ils avait promis…. lors de la primaire!

http://www.france24.com/fr/20170314-valls-dement-vouloir-appeler-voter-macron-premier-tour-pas-soutien-hamon

 

———-

Exercez-vous à la découverte par les chiffres en présidentiels :
au 27/01/2014 – Pénélope n’était pas inscrite au cheptel des « aides familiales accordées aux nécessiteux », tel que transmis à la HAPVP et signé sur l’honneur (avec à la clé les 45 000€ d’amende pour…. – fiche-transparency-fillon
Les politicards sont friands d’affaires. C’est vrai qu’ils s’emmerdent à politiquer, alors autant que ce soit juteux…. Pour que vous aussi vous puissiez jouer, paramétrez ce qui suit : digest-tranparency3
  • en V7 : 14 possibilités
  • en W15 : 11 possibilités
  • en U15 : 9 possibilités
(cellules en jaune) et vous voici avec la possibilité de 1386 tableaux possibles d’analyse. C’est entièrement gratuit (étude en cours des assistants parlementaires : 196 parlementaires analysé sur 925 répertoriés). Il vous suffit d’oser regarder la réalité…. et sans le moindre parti pris, avec le seul souci citoyen au service des citoyens.

———–

je ne voterai pas pour mes bourreaux. La révolte d’un « pupille de la Nation non juif », trop con pour apprécier le bonheur promis par des-put-a-tifs (ne parlons pas des chauves)   (en abrégé : signature-bidon

Français quand vous saurez……que :

L’esclavage sensuello-familial serait à la mode… Mais le Peuple doit se contenter de nourrir les invités mais ne peut consommer la nuit de noces…. C’est un peu frustrant. François transformant sa fille en fille publique…. C’est pas joli joli. Et il voudrait diriger de la sorte la Fille « France ». Il la prend comme une fille publique….

 

….. et avec un peu de recul….

Qu’est faire payer 70% de ce que l’on procure à ses enfants (avec de l’argent public. Eh oui, l’argent alloué par les chambres pour les aides familiales à parlementaires nécessiteux, n’appartient pas auxdits parlementaires, mais au peuple. Utiliser un tel « argument » est l’arme des lâches), si ce n’est qu’un racket familial. En somme Fillon aurait donné à sa fille (avec de l’argent escroqué) les moyens, moyennant commission personnelle, de rembourser ses dettes. C’est donc le Peuple qui paye le mariage. Mais il n’a pas le droit de baiser la mariée… Même à ce prix là!

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Sénat : les enfants Fillon reversaient jusqu’à 70% de leurs salaires à leurs parents

Sénat : les enfants Fillon reversaient jusqu'à 70% de leurs salaires à leurs parents
François et Penelope Fillon, le 5 mars au Trocadéro. (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)

Lorsqu’ils étaient employés par leur père au Sénat, Marie et Charles Fillon lui rétrocédaient une partie de leurs salaires. Des virements qui interrogent les enquêteurs, à la veille de possibles mises en examen.

Des versements à échéance régulière, en gage « d’indépendance » vis-à-vis de leurs parents : Charles et Marie Fillon, enfants et assistants parlementaires entre 2005 à 2007 du sénateur François Fillon, avaient l’habitude de rétrocéder une partie de leurs salaires à leurs parents, révèle « le Parisien » lundi 13 mars au soir. Et pas une petite partie puisque sur les 46.000 euros net touchés par l’élève avocate Marie Fillon entre octobre 2005 et décembre 2006, environ 33.000 euros ont été reversés sur le compte joint des parents, comme elle l’a spontanément révélé aux enquêteurs de l’office anticorruption de la police judiciaire (Oclciff). (l’éducation remboursable. C’est cela l’esclavage familial. Il faut payer ses géniteurs de nous avoir pondus. Pendant la guerre on les aurait classé dans les B.O.F)

En ce qui concerne l’assistant parlementaire Charles Fillon, employé de janvier à juin 2007, pour 4.846 euros brut mensuels, sont évoqués des virements mensuels de l’ordre de 30% environ de son salaire net. Pour justifier ces rétrocessions, les avocats de la famille avancent des motifs personnels : pour Charles Fillon, il s’agirait de remboursements de « son loyer et de son argent de proche », selon l’avocat de François Fillon, Antonin Lévy, cité par « le Parisien ».

François Fillon se serait fait offrir près de 48.500 euros de costumes

Mariage à rembourser

Pour Marie Fillon, il s’agit du règlement des factures de son mariage, à l’été 2006, pour lequel ses parents avaient avancé les sommes. Son avocat Kiril Bougartchev a confirmé ces chiffres et indiqué qu’elle souhaitait alors « rembourser ses parents ». (quand même 44 000€ ce n’est pas un mariage simple. Et cela se jouait à guichet fermés – excepté ceux de papa -… On a même refusé du monde…!.)

Fillon a pu retrouver, « dix ans après », 14 factures de ce mariage pour une somme de 44.000 euros. Selon l’avocat, les salaires touchés par Marie Fillon (un peu plus de 3.000 euros net par mois), alors âgée de 23 ans, étaient entièrement justifiés :

Elle ne prêtera serment que deux ans plus tard.

François Fillon sorti d’affaire ? 5 raisons qui prouvent que non

La mise en examen se profile

François Fillon est convoqué mercredi 15 mars devant les juges d’instruction, qui pourraient le mettre en examen, notamment pour détournement de fonds publics, dans l’enquête sur des soupçons d’emplois fictifs. Auprès du quotidien « Les Echos » lundi, il a confié ne pas se faire « beaucoup d’illusions » sur l’issue de cette journée, « compte tenu de la précipitation avec laquelle cette procédure est conduite. »

 

Etonnez-vous après de découvrir ce qui suit…

On a, enfin, retrouvé la cagnotte de la balise RTL, elle s‘était faite la malle au Luxembourg, histoire de s’optimiser un peu, beaucoup…. même !

Demandez la cagnotte d’a-venir !

Cagnotte des parlementaires, fictifs, bénéficiant des aides familiales (réelles) aux parlementaires nécessiteux, avec l’argent du contribuable

Un parlementaire qui indique que cet argent n’est pas public, ne serait pas très clair sur les règles et le mode de fonctionnement de la République.  Ceux qui n’ont rien de litigieux qui les guette ne causent pas de la sorte…

A quand l’examen, obligatoire,  de connaissance de la constitution, pour tout postulat électoral, pour dégager les ignorants et ne pas les laisser profiter de l’immunité indemnitaire….

Pour s’entraîner à découvrir, mieux que dans un média qui ne donne pas de liste…. A vos paramètres  transparence fictive -Sénat sur http://wp.me/p4Im0Q-1Ax

(Ceux qui aideront à faire connaître les prénoms et nom de jeune fille des conjoints des sénateurs, ignorés, recevront, en remerciement de leur aide et gracieusement, le fichier mis à jour avec toutes les infos nouvelles reçues…..)

A noter qu’un tel fichier paramétrable, concernant les sénateurs, peut être décliné pour l’ensemble des  925 parlementaires en :

  • chambre
  • Parti politique,
  • lien de famille (du moins ceux avérés et connus)
  • nombre d’aides familiales
  • nombre de mandats
  • département
  • Région
  • Dépassement d’écrêtage familial (après celui des revenus politiques du seul parlementaire),
  • Revenu moyen qui serait alloué à l’assistant
  • Nombre d’assistant « embauché » (de 0 à 6)

Il suffit parfois d’essayer et d’oser demander à unedekeg@outlook.fr

Faites connaître autour de vous.

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/presidentielle-2017/20170314.OBS6543/senat-les-enfants-fillon-reversaient-jusqu-a-70-de-leurs-salaires-a-leurs-parents.html

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….
——
« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:
GrosMots kegiens Février2016

****

 

 

****

 

Davos, ton univers impitoyable  –  Macron, l’euro, Le Pen : petit précis d’ingénie sociale

macron davos euro

Emmanuel Macron au Forum de Davos, 2016. Sipa. Numéro de reportage : AP21847613_000026.

Dans la plupart des pays, le peuple est patriote, attaché à sa culture, favorable à l’immigration à condition qu’elle soit contrôlée et donc faite de populations qui cherchent à s’assimiler en embrassant le « roman national », cher à Ernest Renan.

La sécession des élites mondialisées

Mais de plus en plus, nous dit Huntington, les élites qui sont effectivement au gouvernement se veulent internationales, opposées à toute préférence nationale, favorables à des mouvements de population massifs changeant la nature même des cultures locales et violemment opposées à tout roman national tant ils veulent que les nouveaux arrivants conservent leurs cultures nationales (?).(Faut-il virer ceux qui ne sont pas d’abord nationaux… ? Et déjà ne pas les élire)

  • Et ceux qui ne sont pas au gouvernement sont aux commandes des grands groupes multinationaux qui sont bien entendu les principaux bénéficiaires de cette mondialisation heureuse.
  • Et ceux qui ne sont ni au gouvernement ni dans les affaires sont dans les media où ils font ce que leurs copains de classe leur disent de faire.

Bien entendu, ils sont favorables à une immigration de masse qui leur permet de payer très peu les nounous pour leurs enfants, les jardiniers pour leurs propriétés ou les chauffeurs pour emmener leurs enfants à l’école. (de l’utilité des migrants de masse… Ils coûtent moins cher en esclaves volontaires et si nombreux….que la loterie devient possible et à bon compte)

Les carabistouilles de l’hyperclasse

J’ai donc pensé qu’il serait intéressant que je fasse une petite recension de leurs carabistouilles. Mon but est très simple: je veux lancer un jeu facile et tout d’exécution. (attention à la possibilité accordée par Fillon d‘utiliser légalement des armes de guerre…. pour tirer dans la foule – Nuit Ultima ratio)

Quand vous entendrez l’une de ces éminences se lancer dans une explication visant à le faire élire ou réélire, il faudra reconnaître le numéro de la carabistouille et en faire part aux autres lecteurs, en expliquant sur quel sentiment nos héros essaient de jouer pour inciter les auditeurs à voter pour eux. Les entrées reconnues comme valides auront droit à un livre gratuit parmi ceux que je réédite.

Voici donc les carabistouilles rangées sans ordre particulier.

  • Numéro 1: Vous qui êtes intelligents et qui faites quasiment partie de la super classe vous ne POUVEZ pas voter avec ces demeurés?
  • Numéro 2: si vous expliquez que dans le fond vous aimez bien votre pays, l’on vous rétorque qu’Hitler aussi aimait le sien. C’est ce que j’appelle la « réduction ad hitlerum » et cela marche parfaitement dans tous les débats télévisés.
  • Numéro 3: depuis l’an 2000 c’est-à-dire bien avant que le FN ne le dise, je dis à qui veut l’entendre que l’euro est un désastre et qu’il va disparaitre. Voilà une preuve irréfutable que je suis un partisan du FN et que donc je n’ai pas le droit à la parole dans une société civilisée.
  • Numéro 4: vous qui êtes un homme pragmatique (ce qui veut dire malhonnête en bon français), rejoignez-nous.
  • La Numéro 5 est de loin la plus subtile. Les pouvoirs souterrains qui nous gouvernent préparent longtemps à l’avance l‘arrivée d’un homme «nouveau», sans histoire personnelle, sans aucune idée à lui, dont nul ne sait d’où il vient, et cet homme se présente aux élections et est élu triomphalement.

Fillon : un péché n’est pas un crime

Prenons François Fillon qui n’ a rien fait d’illégal mais qui a peut-être fait quelque chose que la majorité de la population considère comme immoral, ce qui n’est pas la même chose. Le rôle de l’Etat est de punir le crime et non le péché, qui ne regarde que la conscience de tout un chacun. Monsieur Fillon a peut-être commis un péché (et en bon chrétien, il s’en absout. On n’est jamais mieux servi que par soi même!), mais en aucun cas un crime puisque ce qu’il a fait était autorisé par la Loi. (la preuve, à chaque « incartade » sa réponse…. « tout le monde le fait ». Il est somme toute, commun, et donc rien de particulier pour l’élire)

Par contre, si monsieur Hollande et monsieur Macron se sont servis de la justice pour biaiser les résultats de l’élection, alors là, il s’agit certainement d’un crime et ils devraient tous aller en prison si on pouvait le prouver, les juges en premier.

Si la réalité est que l’on poursuit monsieur Fillon en justice, tout en étant certain qu’en fin de compte il y aura un non-lieu une fois l’élection passée et si les media se joignent à la curée puisqu’ils sont tous détenus par des membres éminents de la superclasse, alors on pourra sans doute faire élire le pantin mentionné au paragraphe précédent, en laissant un homme à près honorable brisé avec toute sa famille sur le bord de la route.

Car la Bible, dans les « proverbes » n’a pas de mot trop dur pour le juge inique qui se soumet aux ordres des puissants. Et pour cet homme, ou cette femme, il n’y a pas de pardon possible. Le peuple, depuis un certain temps a parfaitement compris qu’il était manipulé grâce aux techniques allant de un à cinq. Il a tendance à se dire c’est de bonne guerre, je me suis fait avoir et à passer à autre chose.

Mais je suis certain d’une chose : en aucun cas, il ne pardonnera la manipulation criminelle de la justice à des fins aussi basses s’il se rend compte que l’on cherche à l’empêcher de voter pour qui il veut. Ce que je ne sais pas cependant est très important. Cette inéluctable révolte va-t-elle amener le peuple à voter pour monsieur Fillon ou pour madame Le Pen ? Il votera pour madame Le Pen s’il pense que monsieur Fillon fait partie lui aussi de la superclasse.(et madame….?)

Et dans ce cas-là, madame Le Pen sera élue. Et les hommes de Davos n’auront que ce qu’ils méritent.

 

Vous voulez creuser la mine sous leurs pieds et bourrez de dynamite comme cela se faisait pour les retranchés de 14/18, découvrez :

On a, enfin, retrouvé la cagnotte de la balise RTL, elle s‘était faite la malle au Luxembourg, histoire sde s’optimiser un peu, beaucoup…. même !

 Demandez la cagnotte d’a-venir !

Cagnotte des parlementaires, fictifs, bénéficiant des aides familiales (réelles) aux parlementaires nécessiteux, avec l’argent du contribuable

 Un parlementaire qui indique que cet argent n’est pas public, ne serait pas très clair sur les règles et le mode de fonctionnement de la République.  Ceux qui n’ont rien de litigieux qui les guette ne causent pas de la sorte…

 A quand l’examen, obligatoire,  de connaissance de la constitution, pour tout postulat électoral, pour dégager les ignorants et ne pas les laisser profiter de l’immunité indemnitaire….

 Pour s’entraîner à découvrir, mieux que dans un média qui ne donne pas de liste…. A vos paramètres  transparence fictive -Sénat sur http://wp.me/p4Im0Q-1A

(Ceux qui aideront à faire connaître les prénoms et nom de jeune fille des conjoints des sénateurs, ignorés, recevront, en remerciement de leur aide et gracieusement, le fichier mis à jour avec toutes les infos nouvelles reçues…..)

 

A noter qu’un tel fichier paramétrable, concernant les sénateurs, peut être décliné pour l’ensemble des  925 parlementaires en :

  • chambre (ici, la Haute)
  • Parti politique,
  • lien de famille (du moins ceux avérés et connus)
  • nombre d’aides familiales
  • nombre de mandats
  • département
  • Région
  • Dépassement d’écrêtage familial (après celui des revenus politiques du seul parlementaire),
  • Revenu moyen qui serait alloué à l’assistant
  • Nombre d’assistant « embauché » (de 0 à 6)

Il suffit parfois d’essayer et d’oser demander à unedekeg@outlook.fr

Faites connaître autour de vous.

 

 

http://www.causeur.fr/davos-euro-macron-ue-huntington-43120.html

 

*****

 

Entre vraies et fausses valeurs: Le nouveau prince

Entre vraies et fausses valeurs: Le nouveau prince

 

L’ensemble se doit d’être prononcé sur un ton grave, d’un air pénétré et le regard fixé au loin afin de lester le ronflement sonore des formules creuses employées d’une hexis corporelle indispensable à leur crédibilité espérée1. Il est vrai que lorsque l’on essaie de définir précisément ce concept, la tâche se révèle ardue (Cf. ses différentes définitions dans le petit Robert, pas moins de six ou sept). Sa signification est floue, pour ne pas dire incertaine. Nous vivons, aujourd’hui, dans un monde de la religion des valeurs, nouvelle bible de temps modernes. Mais quelle est la réalité de ces valeurs, sorte de vieille lune de la démagogie.

LA RELIGION DES VALEURS : LA NOUVELLE BIBLE DES TEMPS MODERNES

Sur le plan national : la bataille des valeurs.

D’une façon générale, nous assistons à une inflation langagière que soutient la prolifération des hyperboles. Le plus souvent ces valeurs sont précédées de l’adjectif possessif « nos. » Celui-ci est nécessaire à l’efficacité de cette rhétorique de l’importance et de l’autorité grâce à laquelle le locuteur se grandit et construit sa stature.

Sur le plan international : l’exportation des valeurs

À y regarder de plus près, tout ce galimatias est impressionniste, souvent à géométrie variable (ce qui vaut pour la Syrie, la Russie ou l’Iran ne vaut pas pour les pétromonarchies du Golfe). Toutes ces références à « nos valeurs » émaillent bien évidemment tous les brillants discours de nos dirigeants incapables de remettre de l’ordre dans le désordre mondial, dans ces temps de sérieuse remise en cause de la mondialisation7.

Voilà qui éclaire d’un jour pour le moins singulier la beauté et la supériorité prétendues des valeurs du monde libre. Le succès n’est souvent que le faux nez qui dissimule mal l’échec de la réalité des valeurs en ce début de XXIe siècle.

LA RÉALITÉ DES VALEURS : LA VIEILLE LUNE DE LA DÉMAGOGIE

Analyser la réalité du concept éculé des valeurs, conduit à se poser deux questions essentielles : la première au sujet de son objectif réel (le cache-sexe de son impuissance) et la seconde au niveau de son résultat objectif (la démocratie martyrisée).

L’objectif réel du discours sur les valeurs : le cache-sexe de l’impuissance

Plus les dirigeants et autres personnalités importantes du monde globalisé, qui exercent des fonctions importantes, se révèlent incapables de résoudre les problèmes politiques, sécuritaires, économiques et sociaux de leur pays et, à plus forte raison, ceux du monde, plus ils pérorent sur les valeurs ; ces chevilles rhétoriques destinées à occulter leur impuissance, leurs compromissions parfois sordides et dangereuses, et leur absence de principe (Cf. la corruption sous toutes ses déclinaisons qui gangrènent nos sociétés porteuses des divines valeurs10).

Mais en poursuivant notre raisonnement, nous parvenons à la révélation d’une contradiction ontologique entre l’objectif du discours sur les valeurs et ses résultats catastrophiques sur l’objet qu’il est censé défendre et promouvoir, la démocratie.

Le résultat objectif du discours sur les valeurs : la démocratie martyrisée

La violence incite à la violence. Comment les citoyens manifestent-ils leur mécontentement et leur désarroi face à cette situation ?

 Aujourd’hui, l’impensable est possible, probable tant les dirigeants avancent aveugles tels des somnambules sans cap ni boussole.

 L’esquive par le procès d’intention démontre ses limites. Quand on se sert d’une cause, celle des valeurs, on la dessert. Les dimensions de la « dé-démocratisation » se dessinent de plus en plus clairement. Les choix de sociétés et de valeurs qui se présentent à nous, d’un continent à l’autre, ont des enjeux redoutables, non seulement mondiaux mais « globaux » en ce sens que, de proche en proche, ils se contaminent les uns les autres et semblent parfois former comme une condition d’impossibilité pour un traitement rationnel de leurs propres données11.

Les Occidentaux sont pris à leur propre piège, celui des valeurs qu’ils ont voulu imposer au monde et qu’ils ne parviennent pas, en dernière analyse, à faire respecter chez eux. À trop vouloir imposer une prétendue paix des valeurs, ils sont parvenus au tour de force de faire régner la guerre des anti-valeurs et, au passage, à se faire détester par le plus grand nombre.

UN NOUVEAU REMAKE DE « L’ÉTRANGE DÉFAITE »

Chacun apportera sa réponse. Une chose est certaine. Avec ce mantra des valeurs, les Occidentaux sont les héros d’une mauvaise fable, d’une ridicule farce qui n’est qu’une pâle copie de cette suite pastichée et imaginaire du film les Tontons flingueurs de Georges Lautner (dialogues de Michel Audiard), qu’est le bal des faux-derches… mais en moins amusant et distrayant.

 

Effectivement, nous sommes en guerre. Mais c’est la guerre des valeurs entre les dirigeants et les refusant-de-dirigeance. Mais de là à dire qu’elle est civile quand elle est plus que cela… Mais le mot n’existe pas encore! Il va falloir l’inventer et vite.

On ne fait plus confiance aux élites…!. Alors à qui?

Quelle valeur peut-on accorder à des escrocs soit disant Lego?

 

http://reseauinternational.net/entre-vraies-et-fausses-valeurs-le-nouveau-prince/

 

***

 

Paul Mumbach : Patrimoine Macron – une Haute Autorité pour la transparence… pas très transparente !


 Résultat de recherche d'images pour "basse autorité opaque" (Mais que macronique de grand Orient….)
 

Paul Mumbach,
 candidat des maires en colère, a saisi, avec deux autres maires, la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) sur des interrogations concernant la déclaration de revenus et de patrimoine faite par Emmanuel Macron le 24 octobre 2014. La HATVP vient de leur répondre. En leur indiquant qu’elle ne peut pas les tenir au courant pour cause de secret professionnel… Un sacré manque de transparence pour nos maires. Réaction.

 

Mais qui voudrait empêcher Micron d’accéder à la propriété de L’Elysée…. Le seul intègre que le pays renfermerait. La preuve la HATPVP n »a rien sur lui. Mais la HATPVP, n’est nullement le Fouquier-Tinville, qui eut l’idée de propager des rumeurs pour juger la reine Marie-Antoinette. Rien de bien changé depuis 228 ans…. C’est beau une révolution qui dort sur des lauriers qu’elle n’a pas encore gagnés! Et pourtant; ils sont nombreux à vouloir postuler à ce poste de pourvoyeur échafaud sans ascenseur (et encore moins social)

 

http://www.bvoltaire.fr/paulmumbach/patrimoine-macron-haute-autorite-transparence-tres-transparente,318860

 

*****

 

Dette de la France… le début de la fin ? Le billet d’Hubert Boeltz

 

 Nos grands médias nationaux ont décidé de nous imposer LEUR vision des enjeux de la prochaine élection présidentielle française. Ils se repaissent principalement des « affaires » au lieu de nous « éclairer » sur la situation réelle de la France. Il me semble qu’ils ont « leur travail à faire » pour nous livrer un maximum d’éléments nous permettant de choisir notre futur président de la République. Pardonnez mon énervement, mais « ça commence à me courir sur le haricot » !!Préoccupé, tout comme vous, de la préservation de mon patrimoine, je vous propose de faire ensemble un état des lieux et plus particulièrement ce qu’il en est de la dette de la France. Cela nous permettra de mettre en perspective le coût des « promesses » des différents candidats actuellement déclarés.Afin d’être plus « digestes », mes propos seront illustrés d’un maximum de tableaux et graphiques.Mes plus anciens lecteurs se souviendront que mon billet du 13 avril 2012 commençait par cette phrase : « La question n’est pas de savoir si la France va faire faillite, mais de savoir quand et l’échéance se rapproche dangereusement. »Où en sommes-nous près de 5 années plus tard ? Notre dette publique n’a cessé d’augmenter.

Près de 2 200 milliards d’euros.

chiffres_dette

À chaque seconde que vous prenez pour lire ce billet, la France s’endette de 2 665 euros !!

S’il vous plaît, lisez vite afin de ne pas trop alourdir la note.  Voyez vous-mêmes les chiffres. En temps réel. Ceux-ci sont tellement ÉNORMES qu’il est difficile de se rendre compte de ce qu’ils représentent. Merci à Planétoscope pour cette illustration plus parlante.

planetoscope

 

Le montant de la dette n’est pas tout. Vous savez bien que « le diable se cache dans les détails ». C’est pourquoi, dès le 25 mars 2013, j’abordais la question de la crédibilité de notre pays vis-à-vis de nos prêteurs et aussi celle de nos élus vis-à-vis des électeurs que nous serons… très prochainement, ne l’oublions pas.

Même si « ON » en parle peu, il y a d’autres élections après la présidentielle. En effet, les 11 et 18 juin prochain nous élirons nos députés. Ceux-ci formant un collège avec des élus locaux pour à leur tour élire les sénateurs le 24 septembre de cette année. Observez bien l’évolution des « soutiens » aux candidats déclarés en cette période judiciairement agitée. Nos députés ne pensent qu’à sauver leur tête et tout faire pour être réélus. C’est pitoyable. Mais revenons à notre propos.

« Notre dette présente une caractéristique particulière, elle est détenue aux deux tiers par des non-résidents français. Cela signifie que nous sommes exposés, très majoritairement, au bon vouloir de créanciers étrangers. »

Donc, ce 27 février 2017, le journal The Telegraph nous apprend que des fonds de pension et des assureurs japonais cherchent, depuis novembre 2016, à se défaire des bons du Trésor français qu’ils ont souscrits au moment du premier QE de la BCE. Nos amis japonais se rappellent brusquement qu’ils en ont achetés 13 %.

Mais pourquoi diable ces institutions japonaises seraient-elles inquiètes ? Peut-être bien à cause du délabrement politique dans lequel nous ne cessons, depuis quelques années, de sombrer.

  • Inquiets, peut-être suite aux déclarations de l’un des candidats à la présidence du pays ? Quand Benoit HAMON propose une renégociation de la dette française. (Ça ne vous rappelle pas la Grèce ?)
  • Inquiets, quand le patron d’un des plus gros hedge funds recommande la vente de la dette française depuis plusieurs mois ? (Les taux d’emprunt de l’OAT étant passés de 0,20 % à 0,80 % en deux mois.)

Des assureurs japonais ? Vous avez dit des assureurs ? Mais au fait, si je calcule bien, puisqu’au 3e trimestre 2016 les étrangers détiennent 60,10 % de notre dette souveraine, il en reste 39,90 % qui sont détenus par des institutions françaises… dont 18 % par… des sociétés d’assurance. Presque la moitié !!

detenteurs

Résumons :

  • Des assureurs japonais ont peur de ne pas être remboursés par « l’emprunteur France ».
  • Beaucoup d’assureurs français figurent parmi les plus gros acheteurs de « la dette France »

Une loi (SAPIN 2) vient « opportunément » permettre au gouvernement de « restreindre temporairement la libre disposition de tout ou partie des actifs ».

Quelles conclusions en tirer pour nos patrimoines ? Et plus particulièrement pour nos contrats d’assurance vie ? Et encore plus spécifiquement pour les fonds en Euros de ceux-ci ?

Je vous laisse réfléchir à ces questions et vous dis « à la semaine prochaine » pour essayer de comprendre en quoi le poids de cette dette est si important, pour les pessimistes, ou s’il est très relatif, comme le pensent les optimistes.

 

Et dire que l’on ne se bat que pour un vulgaire déficit 3%, en oubliant de dire que chaque déficit est une dette l’année suivante. Et certains économistes de renom de Bercy nous disent qu(ils luttent contre la dette. Comment peut-on lutter contre ce que l’on favorise allant jusqu’à l’alimenter. Et le peuple bon enfant dit et dira amen…

Il a déjà tellement avalé de couleuvres…..

Il n’y  a que des dirigeants pour justifier la dissociation dette-déficit et déficit-dette

 

 

https://www.insolentiae.com/dette-de-la-france-le-debut-de-la-fin-le-billet-dhubert-boeltz/

*****

Les présidentielles, comme si vous y étiez et quoique l’on en dise ou pas :
  1. E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un cap’tain défunt et défaut) : vrp-fillon-f-ump (ses premiers maux) et http://wp.me/p4Im0Q-1nR (ses derniers mots, incapable…..s)
  2. La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés » (pour Peuple dépité)
  3. « Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) – http://wp.me/p4Im0Q-141
en savoir plus, beaucoup plus :il-etait-une-fois-2017
La guerre des vieux jeunes premiers (en finale de lutte) :
  1. Fillon fillon-putatif   et fiche-transparency-fillon  Toujours en primaire avec lui-même, après l’officielle des spectacles
  2. Valls – valls-putatif    Exit Valls, place à Hamon…. il va nous faire le coup de tous-en-Khamon
Bientôt il ne va plus rester que Hamon (mais restera t-il vraiment s’il est le seul à oser….?)! Faut-il, dès lors voter s’il est le seul compétiteur? – 14 – Patrimoine 2014 – Benoit Hamonfiche-transparency-hamon

…..

La révolution citoyenne se tire… ailleurs  :
« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :   http://wp.me/p4Im0Q-141

 

….

FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?
Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

  • Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –  13/12/2016   160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom. Cazeneuve promu premier ministre a devancé l’avenir en faisant voter, au 13/12/2016, une prolongation anticipée, de 3 mois supplémentaires jusqu’au 15/06/2017 (entre les deux tours des législatives et sans possibilité de modifier quoique ce soit et pour qui que ce soit)
  • Dernière nouvelle. Le pouvoir s’affole et n’attend pas l’échéance programmée du 26/01/2016. Cazeneuve, à peine promu 1er ministre, fait voter . Quelle fin de mandat pitoyable…. avec un état en urgence d’impossibilité à se réformer… et demain ne s’annonce guère mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011

 …..

L’état en urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi 13, réputé jour de chance… Pour qui?) au :

(partie visible de l’ice-berg appelée à disparaître, dès la levée de l’embargo liberticide, à usage, exclusif, des seules libertés des citoyens et non  des terroristes…qui s’en battent l’œil La preuve par Nice.)
État d’urgence ordinaire et « normale » : 
Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant! Prolongation, avant la date de fin, et à nouveau pour 6 mois jusqu’à l’installation du nouveau pouvoir (Acte 1 de Cazeneuve, nouveau premier ministre….)

 ……….

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé
L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)
 Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)
un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)
Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout (et pas seulement la nuit). Il n’est que temps, déjà, en 2017!

 

 

 

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)
Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!
Il est vrai que c’est tellement banal qu’un état d’urgence…..
  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils oserons nous demander (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état c’est l’état d’urgence. L’urgence du peuple c’est de virer tous les urgentistes…..  2 Programmes diamétralement opposés)

 

……

De la constitution de l’état d’urgence abusif :
Article 21 Préambule de la constitution :
    • « Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »
  • (En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple! et non les ersatz du pouvoir
en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

…..

 En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici….

………

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!
Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..
Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

…. au 15/07/2017 – et Valls corollaire du 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force, après Hamon…..

 

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

Advertisements

Occasionnellement, certains de vos visiteurs verront une publicité ici.