-

cabinet shadow

François est le maître mot conducteur des élections de 2017! Est-ce une chance pour eux ou nous? (par keg – 279 Mars = 04/12/2016)

Publié le

Les présidentielles comme si vous y étiez : http://wp.me/p4Im0Q-1nR (le moins en pire de 2017, parait-il, selon ses ennemis, internes à la famille!) primo-ump-fin

et ses coups d’éclat de VRP du Peuple : vrp-fillon-f-ump

Ne serait-il pas temps de sortir l’artillerie lourde du décret Fillon, dite de « l’ultima ratio », donnant autorisation…. de :  https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011 – en pleines vacances! La dragée passe beaucoup mieux, et sans vaseline pour le 7,62, en pruneau et non le 49-3, de la répression)

Le choix du jour : «François – ump» ou  «François-udi»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

Les présidentielles, quoique l’on en dise ou pas :

  1. E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un cap’tain défunt et défaut) : vrp-fillon-f-ump (ses premiers maux) et http://wp.me/p4Im0Q-1nR (ses derniers mots, incapable…..s)

  2. La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés » (pour Peuple dépité)

  3. « Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) – http://wp.me/p4Im0Q-141

en savoir plus, beaucoup plus :il-etait-une-fois-2017

Place, maintenant, aux gauchos (ou simili) de la pampa électorale…. sans le père François. Il y a trique sous la bure!

…..

Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –     160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom.

…..

Français quand vous saurez……que :

Un François cache toujours un autre François.  Faudra t-il, à l’avenir, interdire aux François de postuler à un mandat électoral?

….. et avec un peu de recul….

Il y a François et François, comme jusqu’alors c’était un autre François-François. Serions nous dans la décennie des François?

Un François disparaît, un autre renaît. Ne pouvait-il y avoir 3 François en compétition?

 

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Non, François, pas cette fois !

 
 

J’apprends que vous refusez de vous rallier à François Fillon et que vous n’adhérez pas à son projet présidentiel. Je ne suis pas surpris.

J’apprends que vous refusez de vous rallier à François Fillon et que vous n’adhérez pas à son projet présidentiel. Je ne suis pas surpris.

Vous devez d’abord considérer avec inquiétude ces juppéistes maltraités, avec ironie ces fillonistes de fraîche date. Je crains, cependant, autre chose de votre part qui tient à votre tempérament. Les orgueilleux intelligents aiment trop une forme de solitude et ne détestent pas assez, parfois, une tendance à la dissidence et à la provocation.

François Fillon a gagné brillamment et Alain Juppé a perdu dignement.

Autant Nicolas Sarkozy sorti victorieux de la primaire aurait justifié de votre part une quatrième candidature – il y avait un gouffre politique et éthique entre lui et vous -, autant elle me semblerait incompréhensible avec François Fillon. Je vois bien tout ce qui, dans son programme, vous déplaît.

Mais votre antagonisme sur le fond, alors que par ailleurs François Fillon commence déjà et naturellement à attiédir son excitante radicalité, ne serait pas de nature à faire admettre par les citoyens une quatrième implication dans la campagne présidentielle.

Cet homme pour lequel vous avez de l’estime a, vous l’admettrez, la tenue et l’allure qui nous ont fait défaut durant presque cinq ans.

Vos divergences sur son projet justifieraient un dialogue de haut niveau, aboutiraient à des aménagements nécessaires et je ne doute pas qu’avec François Fillon, cette approche serait non seulement bienvenue mais utile. Revenir dans le processus présidentiel seulement pour manifester, Nicolas Sarkozy éliminé, que vous n’êtes pas accordé avec tout le programme qui va continuer à être révisé. (On aurait donc trompé les « électeurs » des primaires! Qui garantit qu’il n’en sera pas de même lors de la générale des présidentielles? L’élection, en général, ne serait alors que vaste escroquerie des masses?) de François Fillon, ce serait alors, pour le coup, tomber véritablement dans un narcissisme dangereux pour la démocratie.

Bien sûr, il y a le centrisme, dont vous avez été et demeurez la seule incarnation libre et cohérente. Maire de Pau, toute influence nationale ne vous est pas interdite. Vous avez une voix, une force, une constance, une fidélité. Attention à ne pas laisser se dégrader ce formidable capital en ce qui serait analysé comme une vanité.

Vous qui maîtrisez parfaitement la langue française – sans la moindre vulgarité pour faire « peuple », et ce n’est pas le moindre motif de mon compagnonnage amical -, vous serez sensible au détournement de ce précepte inspiré par la sagesse populaire. Non plus jamais deux sans trois mais toujours trois sans quatre !

 

Nous pensions pouvoir éviter la guerre des François… Las on avait oublié le troisième larron qui, manque de Pau, dormait à l’ombre et aux pieds du Bordélique Juppé. Nous aurons donc, effectivement la guerre Françoisaise….  Mais rien ne nous garanti qu’au sortir, nous serons à l’aise dans nos baskets.

Notre François du gave-oie sera t-il en accord avec son homologue Mansteur ?

Ce sera donc ou le gavage (les veaux devenant oies et pas forcément blanches) ou la Terreur…. Les deux étant au ban des tribunaux européens!

 

http://www.bvoltaire.fr/philippebilger/non-francois-pas-cette-fois,297311

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses » (et surtout en politique, mais aussi ailleurs)

et « nuit debout » que devient-il ou elle ……?

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….

——

« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:

GrosMots kegiens Février2016

****

Les secrets du probable « shadow cabinet » de François Fillon

Les secrets du probable "shadow cabinet" de François Fillon
François Fillon et ses soutiens, de gauche à droite : Gérard Larcher, Bruno Retailleau, Valérie Boyer et Gérard Longuet. ((JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP))

Gérard Larcher à Matignon, Henri de Castries à Bercy, Bruno Retailleau à Beauveau ou encore Bruno Le Maire au Quai d’Orsay… A quoi peut ressembler le shadow cabinet de François Fillon ?

 

C’est un de ses engagements. Sur son site de campagne, François Fillon a promis la mise en place d’un « gouvernement commando » dès son arrivée à l’Elysée. Le nouveau champion de la droite réactionnaire et libéral a choisi de désigner ses ministres « appelés à conduire les réformes juste après les primaires, soit 4 mois avant l’élection présidentielle ».

Le but ? Que les heureux élus se préparent pour mener tambour battant les réformes du programme de l’ancien Premier ministre. « Le Canard enchaîné » croît connaître le nom de certains des membres de ce shadow cabinet, d’inspiration britannique. Entre gaullisme social, libéralisme et tradionnalisme… Les diverses sensibilités de la droite auront leur place et leur rôle. « L’Obs » vous décrypte ces probables nominations et celles qui pourraient venir.

# Gérard Larcher, le gaullisme social à Matignon

# Henri de Castries, le CAC40 à Bercy – c’est le deuxième hémisphère libéral du député de Paris. Le premier étant Pénélope Fillon.

# Bruno Retailleau, les Cultes et l’Intérieur. S’il est nommé ministre de l’Interieur dans le shadow cabinet, il aura pour dossier la fin, ou non, de l’Etat d’urgence.# Bruno Le Maire, 2,4% qui mènent au Quai d’Orsay

C’est devenu un théorème. Si vous faites entre 2,4 et 5% dans une primaire, vous pouvez prétendre à un maroquin. C’est le cas pour Bruno Le Maire, qui a vite abandonné le « renouveau » et emmené ses 2,4% de voix pour rejoindre François Fillon au soir du premier tour. La récompense ? Potentiellement, le ministère des Affaires étrangères au shadow cabinet.

# Occident en embuscade

Ce sont deux compagnons de route historique de François Fillon qui pourraient aussi prendre place au sein du shadow cabinet. Ils partagent aussi une histoire : celle d’avoir appartenu au mouvement Occident. « J’étais jeune », expliquait en 2005  le député Hervé Novelli. « Nous étions jeunes et libres », se rappelait le sénateur Gérard Longuet. Aujourd’hui les deux hommes accompagnent le victorieux candidat Fillon dans ses meetings.

 

Le cabinet éphépère  est sur les rails….. , non à la pépère mais au contraire avec la mise en coupe réglée du Peuple. Pour qui se prend t-il….  (le Peuple)? Il n’est rien sans nous (les politicards qui sait ce qui est bien pour lui … le Peuple).

Ses éléments :

 

 

Mélangez bien et servez la patate chaude. Vous aurez votre avenir étalé devant vous. Après….. ! Après il sera peut-être trop tard.

Il paraît que les shadows pompaient….. pompaient. Nous serons donc pompés jusqu’à plus soif…. même plus de quoi faire un pour-boire.

Faisons que shadow devienne ghost. Pas mal pour un cabinet de commodités.

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/presidentielle-primaire-droite/20161130.OBS1960/les-secrets-du-probable-shadow-cabinet-de-francois-fillon.html

 

****

 

Interdit aux moins de 18 ans  –  Trente ans de « Révolutions Sexuelles » à la Musardine

 

Sylvia Kristel Révolutions sexuelles

Sylvia Kristel et Nicholas Klay dans « L’amant de Lady Chatterley » (SIPA 51416674_000007)

 

L’annonce des Prix d’automne a plongé une grande partie de la Critique dans une profonde déprime. Voire un sentiment de sidération. Certains confrères, incapables d’amortir le choc psychologique, ont été internés dans des cliniques belges ou suisses. L’asile politique a même été demandé à plusieurs pays francophones en guise de réconfort. A Conakry et à Lambaréné, la colère gronde.

Le sexe, pourquoi c’était mieux avant

Par miracle, La Musardine, un éditeur érotique qui fait du bien au corps et à la tête, publie Liberté, égalité, sexualité de Marc Lemonier. Un joli livre richement illustré qui revient sur les révolutions sexuelles en France entre 1954 et 1986. A mettre au pied du sapin pour faire monter la sève du réveillon. Un flash-back coquin, bien informé, amusant, un poil militant et joyeux où la fesse était moins triste et la fête plus folle avant l’arrivée du sida. Si nos compatriotes ont une panne de désir, ce panorama des “Trente butineuses” montre le chemin parcouru : des préliminaires timides aux excès libertaires, sans passer sous silence les rétractations récentes.

Dans ce livre, on ne s’ennuie pas ce qui le distingue des derniers romans primés.

 

Le cul sera de la fête pour une nativité accrue et à cru…. Si libi-dodo m’était contée (et non comptée), je serais déjà plus jeune…..!

On a besoin du viagra littéraire au pied de l’arbre, pour relancer la politique natale…. Il y a moins d’effets secondaires indésirable et cela relance l’industrie du livre!

 

http://www.causeur.fr/lemonier-revolution-sexuell-41389.html

 

*****

 

L’Humanitaire dans tous ses états : ses faits, ses bienfaits et ses méfaits

L’Humanitaire dans tous ses états : ses faits, ses bienfaits et ses méfaits

Signe des temps: L’ouvrage le plus recherché de la bibliothèque des Nations-Unies est une thèse sur «l’Immunité des Chefs d’état et des représentants de l’état face aux cimes de guerre» (Immunity of Heads of State and State Officials for International Crime), de Ramona Pedretti-Nijhoff – My Book Editions.

Retour sur ce sujet porteur de grandes controverses

Le dilemme humanitaire réside dans l’ambiguïté du terme et dans le fait que les grandes puissances sont souvent perçues pyromanes et non comme des pompiers, en fait des pompiers pyromanes; ce qui tend à accréditer l’idée que l’humanitaire sert d’alibi à des équipées impériales. A l’aune des Médias, le débat est biaisé par le monopole du récit médiatique et le rôle prescripteur de l’Occident exercé par cinq siècles d’hégémonie absolue sur la planète et par le fait que le droit international est un droit des rapports des forces sous habillage juridique.

1 ère idée force : Les grandes puissances, des «Pompiers pyromanes»

Déjà lors de la conquête de l’Amérique, ce n’est pas au nom de la modernisation, mais au nom de la christianisation, que les conquérants européens s’exprimaient, mettant l’accent sur «les bienfaits apportés par les Espagnols aux contrées sauvages», notamment le fait que les Espagnols ont supprimé les pratiques barbares telles que les sacrifices humains, le cannibalisme, la polygamie, apportant , en contrepartie, le christianisme, le costume européen et les outils.

2ème idée force : L’ingérence humanitaire un substitut à la défaillance interne

Par ailleurs l’ingérence humanitaire sur le plan international se substitue à la défaillance interne, dont elle constitue un cache misère (Resto du Cœur, compagnon d’Emmaüs, Armée du salut, «une Chorba pour tous» constituent, ce que le philosophe Jankélévitch, qualifie de «bonne conscience chronique de la mauvaise conscience». L’humanitaire permet aux dirigeants du monde d’assurer un gardiennage des populations, un conditionnement à l’aide des populations les plus démunies, et donne une bonne conscience à l’opinion publique des pays donateurs. L’humanitaire un excellent instrument d’ouverture du marché (Haïti scientologie) dans la mesure où les assistés sont contraints à acheter les produits manufacturés des pays donateurs.

f3a6-sur-le-vif-ingerence

3ème idée force : L’ingérence humanitaire débouche sur une impunité

L’ingérence humanitaire débouche ainsi sur une impunité humanitaire au prétexte que celui qui apporte l’aide ne peut faire que du bien, quand bien même l’objectif atteint est contraire à l’objectif initialement souhaité.

Contrairement au droit privé interne, où une querelle de voisinage se règle par une paire de gifle, alors qu’en droit international, les conflits risquent de se régler parfois par les bombes atomiques (crise des missiles soviétiques à Cuba). C’est dire si les enjeux sont sensiblement différents et leurs conséquences aussi.

A ce titre la notion d’ingérence humanitaire au sein d’un ETAT par définition souverain, constitue pour beaucoup de juriste une singularité. En quoi est-ce une singularité? Précisément parce que l’État est souverain.

LA NOTION D’INGÉRENCE HUMANITAIRE, UNE NOTION ANTIQUE

Dans sa magistrale « Histoire de la guerre du Péloponnèse », Thucydide décrit en effet comment Athènes intervient dans les cités qui ne lui font pas allégeance pour y imposer (ou rétablir) des régimes démocratiques tandis que sa grande rivale Sparte en faisait de même avec une préférence pour les régimes aristocratiques. La réalité est que chacun de ces deux cités-états s’employait à installer des gouvernants à sa dévotion, dans le but final pour les deux cités rivales d’instaurer son hégémonie sur l’ensemble des cités grecques. Thucydide démontre, magistralement, que dans les rapports entre cités (États), il n’est question ni de droit ni de justice mais uniquement de rapports de force.

L’évolution de la notion de souveraineté des États

L’état souverain, acteur majeur et unique de l‘ordre international, est passé désormais, avec l’ordre supranational (SDN, ONU) au statut d’acteur principal, mains non exclusif de l’ordre international. Les infléchissements proviennent de notions dérivées, le fardeau de l’homme blanc, la Mission civilisatrice de l’Occident.

L’idée de l’intervention humanitaire trouve ses sources dans le concept de «guerre juste» développé, en premier lieu, par Saint Augustin au IV siècle qui la définissait comme une guerre pour sanctionner l’injustice …et accessoirement pour diffuser la chrétienté. Cette idée sera reprise par Saint Thomas d’Aquin (1225-1274), Francisco de Vittoria (1480-1546), Francisco Suarez (1548-1617) qui défendent l’idée que pour le bonheur de la société et de l’individu l’existence de la paix et la liberté est incontestable.

Les théoriciens de la Guerre Juste considèrent que la nature de l’homme permet une coopération et que l’homme ne fait pas la guerre juste pour ses propres intérêts mais aussi contre les injustices. La guerre juste est définie comme la guerre contre une attaque injuste par les moyens proportionnés avec le but visé en déterminant l’agresseur par les valeurs morales. Le premier objectif de la guerre juste est de sauver les victimes et établir la paix qui va assurer la justice.

Dans son ouvrage Le Droit de la Guerre et la Paix Hugo Grotius (1583-1645) évoque un droit accordé à la société humaine pour intervenir dans le cas où un tyran ferait subir à ses sujets un traitement que nul n’est autorisé à faire. (ce devrait-être la seule guerre autorisée. Encore faut-il définir la réelle qualité de tyran et celle de sujets rabaissés… Car il est toujours facile de dire de celui que l’on veut abattre « il est tyran ». Les seules guerres autorisées devraient-être civiles!)

La notion d’ingérence humanitaire est donc ancienne. Elle reprend et élargit la notion d’intervention d’humanité qui, au XIX me, siècle autorisait déjà une grande puissance à agir dans le but de protéger ses ressortissants ou des minorités (religieuses par exemple) qui seraient menacées : La France au Liban 1860.C – La conjonction de deux notions de «guerre juste» et de «Droit des gens», matrice du concept de l’ingérence humanitaire. Concept de «guerre juste». Cf. «Le Droit de la Guerre et la Paix Hugo Grotius (1583-1645), concept de «Droit des gens». Cf. Vattel (Le droit des gens ou principes de la loi naturelle appliquées à la conduite et aux affaires des nations et des souverains» 1901.

L’IDÉE DE L’INTERVENTION HUMANITAIRE A ÉVOLUÉ EN FONCTION DE L’ÉVOLUTION DE LA CONFIGURATION STRATÉGIQUE INTERNATIONALE.

Cela valu dans le passé, cela vaut aussi pour le présent et sans doute pour le futur, en dépit de la Mondialisation heureuse, du «village planétaire», autant de notions forgées comme des leurres, des appâts pour la réceptivité des idées, la perméabilisation des esprits à ces idées.

Terme complexe qui englobe un faisceau de situations, notion controversé, notions larvaires dont les précurseurs sont pour l’exemple Robin Hood et Mère Teresa, (Inde), sœur Emmanuelle (Égypte) … de particulier à particulier dans l’ordre interne intra étatique)

LES PRINCIPALES INTERVENTIONS HUMANITAIRES

Les exemples d’intervention humanitaire peuvent être classifiés selon la conjoncture mondiale qui affecte l’application du principe. En fait il existe une classification de trois périodes.

Première période (1960-1990), période de la guerre froide.

  • Le Biafra, l’intervention fondatrice,
  • le cas de l’inde au Pakistan (1971-1972),
  • Le cas de la Tanzanie en Ouganda (1979-1980).
  • Le Pakistan a été créé par la division de l’Inde en deux en 1947. Il a été divisé ainsi, les deux provinces, sans continuité territoriale, étaient séparées par l’immensité de l’Inde.

Ces exemples d’interventions humanitaires dites «indirecte» montrent que pendant la guerre froide l’intervention pour des objectifs humanitaires est toujours accompagnée d’objectifs militaires ou géostratégiques. A l’époque, l’argument majeur était «la légitime défense» et non l’intervention humanitaire.

Deuxième période

Avec la fin de Guerre Froide, La suprématie du système occidental promeut les thèmes de «démocratie» et «protection des droits de l’homme», alors que, parallèlement, les zones de confrontation de deux superpuissances de la Guerre Froide, se transforment en zones de conflits ethniques, religieux, nationalistes, conduisant à des interventions humanitaires. Les interventions disposent un caractère humanitaire «directe» sous l’influence de la démocratie libérale et de la montée de l’importance des droits individuels.

L’humanitaire couvre en fait de vastes manipulations : Théorie du combat des chiens et de la désorientation informative»

Le premier exemple d’intervention humanitaire directe est apparu après la Guerre de Golfe de 1991 avec l’occupation du Koweït par l’Irak. Pour la première fois, au nom du droit d’ingérence humanitaire, plusieurs États occidentaux sont intervenus au Kurdistan irakien en avril 1991 après l’évocation par le Conseil de sécurité d’une «menace contre la paix et la sécurité internationales» (résolution 688 du Conseil de sécurité).

La Somalie : Autres exemples d’interventions humanitaires de cette période, «Restore Hope», menée en Somalie à partir de la fin 1992 (résolution 794).

Rwanda, l’opération Turquoise menée par la France au Rwanda en 1994

Kosovo-Yougoslavie

La fin de la guerre froide a, en effet, libéré l’ONU des contraintes de la bipolarité (veto soviétique ou américain, ou même français dans le cas de l’Algérie), déblayant la voie à la multiplication des opérations internationales sous l’égide de l’ONU, avec des mesures coercitives prévues par le Chapitre VII de la charte.

Avec une prolifération d’ONG de plus en plus spécialisées (Action contre la faim, Amnesty International, Médecins sans frontières, Reporters sans frontières, avocats sans frontières, dentistes sans frontières etc….) et l’infiltration des services de renseignements dans ces nouvelles structures sous couvert d’humanitarisme.

L’ingérence « humanitaire » (croisade réelle contre un pays) n’est pas que le simple port d’un sac de riz, surtout devant les caméras. Défions nous de ce faux humanisme du sac qui renferme non du riz mais des grenades déjà dégoupillées. On devrait parsemer le passage des ‘humanitaires » de champs de mines qui le détruiraient avant que de détruire, le pays.

Il est des sacs de riz empoissonnés et empoisonneurs… Le devoir d’ingérence ne peut et ne doit être un devoir de foutage de merde!

 

http://reseauinternational.net/lhumanitaire-dans-tous-ses-etats-ses-faits-ses-bienfaits-et-ses-mefaits/

 

*****

 

 

 

*****

 

1815- 1915 -2015 Trois dates fondatrices du destin des nations

1815- 1915 -2015 Trois dates fondatrices du destin des nations

«L’Europe occidentale est devenue sans même qu’on s’en aperçoive un protectorat des Américains. Il s’agit de nous débarrasser de leur domination (…) les vues du Pentagone sur la stratégie planétaire, les vues du business américain sur l’économie mondiale nous sont imposées.»

Charles de Gaulle 4 juin 1963 Ces paroles prophétiques du général de Gaulle président français sont plus que jamais d’actualité s’agissant de la vassalisation de l’Europe à l’Empire américain. Nous allons dans ce qui suit montrer comment le monde a toujours appartenu aux plus forts. L’occasion nous est donnée de rapporter les cérémonies de la bataille de Waterloo avec l’ostentation des vainqueurs (anglais et allemands) et l’amertume des vaincus (français qui boudèrent cette cérémonie.

Les festivités commémoratives de la bataille de Waterloo

La France n’a pas voulu s’associer à la commémoration de sa défaite d’il y a 200 ans, alors qu’ Angela Merkel est venu participer au débarquement contre l’Allemagne d’Hitler il y a 70 ans.. (Les Allemands auraient-ils plus de grandeur de vue que les Français? Eux sont teutons, nous, tontons….. !)

Dans le journal Le Monde nous lisons à ce propos: «L’Empire napoléonien expire dans le sang et les larmes. Deux siècles plus tard, des centaines de milliers de spectateurs, venus de toute l’Europe, sont attendus durant quatre jours, du 18 au 21 juin, pour commémorer l’événement. Cinq mille figurants en costumes d’époque se préparent depuis des mois à incarner les soldats dans une gigantesque reconstitution. (..) La présence française, elle, s’annonce plus que modeste. Une France «mauvaise joueuse». A l’Elysée, Paris a très vivement réagi à l’initiative belge de frapper une pièce commémorative de 2 euros en mémoire (on retrouve cette volonté d’étouffer la mémoire 39/45 avec la discrimination honteuse, faite entre ses « morts pour rien » et les « morts pour la France », discrimination que l’on reporte sur les rejetons qui seraient responsables pour les « Morts pour la France  » de ladite mort. Il y a les « Pupilles de la Nation, juifs » pour les morts pour rien » et les « Pupilles de la Nation, non juifs » pour les autres. En France on préfère les juifs Français aux Français-Français. L’assemblée devenue Knesset) de l’événement. Bien sûr, cette attitude contient sa part de chauvinisme blessé.

De Napoléon à De Gaulle

Le refus de la France de s’associer à la commémoration de sa défaite est en fait ancien: «La presse tabloïd, toujours friande de French bashing, tente de persuader ses lecteurs que les Français sont furieux du déferlement mémoriel qui accompagne le bicentenaire de Waterloo. «Les Français (non. Uniquement les dirigeants. Le peuple s’en fout d’honorer une défaite d’un dirigeant) snobent la commémoration» car «ils gardent de l’amertume d’avoir fini deuxièmes derrière le duc de Wellington.»

Le Congrès de Vienne de 1815

Bonaparte s’échappe de l’ile d’Elbe reprend le pouvoir pendant cent jours. Les alliés réforment une coalition et lui infligent une défaite décisive à Waterloo le 18 juin 1815, neuf jours après avoir signé l’acte final du congrès de Vienne. La royauté est rétablie en France et de lourdes compensations lui sont exigées.

Ce même Napoléon qui dut en effet abdiquer quatre jours plus tard à son retour à Paris, le 22 juin, eut un bilan controversé, tour à tour il est accusé d’être un sanguinaire qui a envoyé à la boucherie des dizaines de milliers de Français notamment à Waterloo où il y eut près de 11.500 morts dont 14 généraux 30.000 blessés dont (tout belligérants confondus) et ceci dans le seul but de placer ces frères sur les différents trônes européens.

En signant «l’Acte final de Vienne», le 9 Juin 1815, la carte de l’Europe a été redéfinie. Désormais Ce traité va durer près d’un siècle jusqu’à la Première Guerre mondiale 1914-1918.

1915 : Les scandaleux accords de Sykes-Picot

Il est vrai, qu’après le congrès de Vienne l’Europe ne se déclare plus la guerre mais va à la conquête du monde des faibles, principalement l’Afrique où chaque nation européenne voulait avoir sa part, même le roi des Belges, demanda et obtint le Congo pour lui tout seul…  Résultat des courses: un million de morts plus tard où les vaincus furent cloués au pilori. Les accords de Sykes-Picot, consacrent le dépeçage de l’Empire ottoman avec, là encore, un reshaping qui ne plut pas aux Américains.

Cela ne se fit pas sans douleur. L’Empire ottoman fut dépecé, des Etats disparurent Des peuples furent dispersés comme ce fut le cas des Kurdes atomisés sur quatre états , des nouveaux Etats furent créés comme le Liban qui faisait partie de Bila Echam ( la Grande Syrie) . Le Koweït fut arraché à l’Irak et Bien plus tard Saddam Hussein le revendiqua comme 19e province ce fut sa perte en janvier 1991 . les troupes américaines de Schwarzkopf balayèrent les Irakiens en moins d’un moi. La Turquie du se battre contre les Grecs et les autres pour sauver ce qu’il restait de son territoire. Elle dut faire face à la sédition arménienne qui amena des massacres des deux côtés. Le traité de Versailles et les accords de San Remo furent très durs pour les vaincus allemands et ottomans.

2015: nouveau partage du monde en perspective

Nous sommes en 2015, Le monde va mal. Il risque de connaître une troisième guerre mondiale car les tectoniques actuelles ne sont pas encore stabilisées.  « Il ne faut pas penser , il faut dépenser. »

L’Europe vassale des USA: panorama et perspectives

De ce fait, après la curée envers les faibles, un autre découpage soft d’une guerre sans morts -comme le disait justement François Mitterrand parlant du combat commercial vain de la France vis-à-vis des Etat Unis- qui rentre dans le cadre de la disparition des Etats Nations touche l’Europe d’une façon insidieuse. Le point d’orgue sera certainement le traité transatlantique, Tafta, malgré la résistance de façade , l’Europe comprend que la partie est perdue et qu’elle rentrera dans le Nouvel Ordre économique voulu par les Etats Unis.

 Le débarquement, c’est avant tout l’arrivée de la culture américaine qui devait s’imposer sur la vieille Europe, l’arrivée des marques et de nouveaux produits jusqu’alors inconnus, une vaste opération commerciale, et également un premier geste pour s’imposer en Europe dans le but un jour de prendre le pouvoir de celle-ci, puisque le Tafta n’est pas un scénario récent, ce que certains ont tendance à oublier… Pour Charles-de-Gaulle: «Le débarquement du 6 juin, ça a été l’affaire des Anglo-Saxons, d’où la France a été exclue. Ils étaient bien décidés à s’installer en France comme en territoire ennemi! Comme ils venaient de le faire en Italie et comme ils s’apprêtaient à le faire en Allemagne!

Vous croyez que les Américains et les Anglais ont débarqué en Normandie pour nous faire plaisir?»

Le dépeçage identitaire et économique de l’Europe

Non, amis et camarade, l’UE n’est pas une «construction» anodine elle n’est rien d’autre qu’un carcan supranational, patronal et contre-révolutionnaire aux mains des financiers, un pur dispositif fascisant et impérialiste d’entente des forts contre les faibles» (6)


Que reste-t-il de la France?

Michel Lhomme va plus loin pour pointer du doigt les dangers qui guette la France. Il y voit une dissolution de l’âme française. Ecoutons le :  «La France a donc vécu – comme l’Espagne – la dépolitisation, la désintégration de l’Etat à travers la chasse aux nationalistes (aurait-on eu tort d’ostraciser le FN?), à tout ce qui affirmait le primat identitaire et culturel. Résultat: que reste-t-il de la France «nation européenne de race blanche et de religion chrétienne» comme disait De Gaulle? .

La fin de l’Etat-nation, l’atomisation des identités, l’évaporation des espérances, voilà leur rêve des gourous de Bruxelles – qui travaillant dans le sens des injonctions de l’Empire- souhaitent créer un Etat supranational avec laminage des identités. On se souvient que Tony Blair représentant la perfide Albion, cheval de Troie de l’Empire, a ferraillé pour la création d’un poste de président de l’Union européenne. Son rêve arrivera par une dévitalisation progressive des Etats-Nations. Nous le voyons, les découpages des Etats voulus par les grands font fi des espérances des peuples.

Quid du Maghreb ?

Somems nous tirés d’affaire voire immunisés contre les dangers qui d’une façon ou d’une autre qu’ils soient terroristes ou économiques prônent l’avènement du chaos -Ord ab chaos- voulu par Condolezza Rice ancienne secrétaire d’Etat américaine. Nous ne devons pas être naifs ! Aucun pays maghrébin n’est à l’abri . Nous sommes 90 millions de personnes pour les cinq pays du Maghreb, plus que jamais désunis et puisant nos légitimités ailleurs qu’en nous même . les pays occidentaux et même les autres jouent de nos différends et ne sont certainement pas intéressés par une entente entre nous. Pourtant le Maghreb uni a des atouts indéniables :Ressources énergétiques, un immense territoire plus grand que l’Europe, de l’eau une jeunesse exubérante qui a soif de connaissance , de liberté de vie. Et pourtant il y a une panne dans l’action .

Pourtant on oublie un peu trop souvent que ce qui nous unit : l’histoire, la langue la proximité, l’identité et même la religion est de loin plus important que nos désaccords. L’Union maghrébine est peut-être pour les Etats maghrébins une planche de salut. Nous serons beaucoup plus crédibles si nous mettions ensemble nos compétences. Dans le cas contraire, à Dieu ne plaise, nous risquons de disparaître. Cela ne gênera personne au contraire. Nous le voyons avec la disparition de la Syrie de l’Irak , de la Libye du Yemen où plus rien ne sera comme avant.

 

Quand l’Histoire nous joue le troisième acte….. Seront nous prêts pour le prochain lever de rideau et que nous réserve t-il après les nucléaires lumières. Faudra t-il lors de la prochaine révolution,, illustrer cette dernière avec une Marianne en guenilles éclairant le monde avec une centrale nucléaire….. Si telle était l’allégorie depuis 1789, nous avons alors été mal inspirés. Espérons que nous aurons plus de chance avec la suivante.

 

http://free.niooz.fr/s/free/1815-1915-2015-trois-dates-fondatrices-du-destin-des-nations-3466240.shtml

 

*****

Attention! 
Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut leur louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?

Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi, réputé jour de chance…) au :

(partie visible de l’ice-berg appelée à disparaître, dès la levée de l’embargo liberticide, à usage, exclusif, des seules libertés des citoyens et non  des terroristes…qui s’en battent l’œil La preuve par Nice.)

État d’urgence ordinaire et « normale » : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant!

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé

L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)

 Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)

un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)

Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)

Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!

Il est vrai que c’est tellement banal que l’état d’urgence…..

  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils nous demanderont (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état n’est pas l’état d’urgence, mais…. sa reconduite aux frontières du pouvoir et surtout dehors dudit pouvoir)

Article 21 Préambule de la constitution :

« Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »

(En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple! et non les ersatz du pouvoir

en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

 …. au 26/01/2017 – et son corollaire de « Nuit Debout » et son 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!

Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..

Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


Une sélection  de digests :

 

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

Publicités