-

boycott

Il est des affaires qui ne s’éteindront jamais…. Que ce soit en « espionnage » ou en boycott, il vaut toujours mieux être en paix avec le « made in chez soi » , inch hallal-kascher! (unedekeg@26/02/2018)

Publié le Mis à jour le

choix du jour : « Dreyfus moderne » ou « Dreyfus ancien »
 
dicton du jour :  « Février veut pain, vin, viande et feu »
 *****
S’il est possible d’exploiter un esclave un certain temps il finira inévitablement par se rebeller. Pour être en mesure de l’exploiter tout le temps, il doit ignorer sa condition d’esclave.
Oligarchie
pour la seule beauté du pont….. http://www.incapabledesetaire.com/oligarchie.html
*****

Françai(se)s quand vous saurez……que :

L’affaire Dreyfus resurgit de nulle part, preuve qu’elle n’était pas terminée…..  en 1908, comme on l’a cru. Déjà elle est réapparue en 39/45, puis de nos jours avec cette histoire d’anti-boycott. Le seul changement; c’est que c’est Dreyfus qui accuse….. Dreyfus!

et avec un peu de recul….

L’affaire Dreyfus ne s’est pas arrêtée avec la réhabilitation, à cause de quelques uns elle est toujours d’actualité. La preuve l’existence de lobbys qui plient les gouvernants à leur volonté. Si vous osez prendre une position, vous êtes obligatoirement dans le clivage, ce qui est justement contraire au principe de la liberté (vous savez le mot du juste milieu de la devise, qui en devient injuste)

 
*****
pensez à cliquer sur les liens qui apparaissent en orangé, vous découvrirez des tableaux pouvant vous intéresser….. à divers titres et degrés

*****

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

 

La France franchit une nouvelle étape dans le délire anti-boycott et la violation de la liberté d’expression

https://launedekeg.files.wordpress.com/2018/02/16c2a-130406-intifada76contresosracismeeuropalestine.jpg?w=326&h=230

https://streettelevirtuelle.wordpress.com/2013/04/07/france-sos-racisme-persona-non-grata-lors-dun-evenement-de-soutien-au-peuple-palestinien/

Depuis plusieurs années, les gouvernement français successifs se sont illustrés par l’outrance de leur politique vis-à-vis des militants qui s’opposent à la politique d’Israël en pratiquant et en préconisant le boycott. Quelques personnalités – comme l’ancien premier ministre “socialiste” Manuel Valls, ou Gilles Clavreul, ex-délégué interministériel à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme (Dilcra) ou Emmanuel Macron lui-même – s’illustrent particulièrement par des raisonnements absurdes assimilant toute critique d’Israël à de l’antisémitisme (d’autres, obscurs sont traités de la même façon parce qu’il osent dénoncer, une vérité, dont apparemment tout le monde d’en fout…. et pourtant elle concerne une vérité mémorielle – voir « instant réclame »), tandis que d’autres, comme les anciens Gardes des Sceaux (ministre de la Justice) Christiane Taubira et Jean-Jacques Urvoas  se débattent comme ils peuvent avec leurs contradictions : en théorie pour la liberté de boycotter et d’inciter au boycott, ils se sont soigneusement abstenus de mettre leurs actes en concordance avec leurs opinions quand ils étaient en position de le faire.

Pendant que les politiques empêtrés dans les filets du CRIF se tortillent, la Justice continue allègrement à violer la CEDH (Convention Européenne de Sauvegarde des Droits de l’Homme), en attendant que la France soit – comme elle en a la détestable habitude – condamnée par la CEDH (Cour Européenne des Droits de l’Homme), qui ne manquera pas de sanctionner, après quelques années de procédure, les violations de la liberté d’expression dont elle aura à connaître.

Instant de détente, la réclame : https://wp.me/p4Im0Q-2az  et son « Pupille de la Nation inconnu »

Car c’est bien de liberté d’expression qu’il s’agit, comme le démontre l’analyse faite par d’éminent juristes, que nous avons publié il y a déjà bien longtemps.

Une preuve supplémentaire en est aujourd’hui apporté par la Justice française elle-même : pour la première fois elle exerce des poursuites pour un appel au boycott non pas de produits fabriqués en Israël ou dans les territoires palestiniens occupés, mais pour un appel lancé à la chanteuse Vanessa Paradis de ne pas se rendre en Israël pour s’y produire (un appel couronné de succès, puisque la chanteuse avait aussitôt annulé le concert en question). C’est donc de boycott culturel d’un État, en raison de sa politique, qu’il s’agit.

L’avocat de l’Union des Conseils des Communautés Juives d’Ile de France (UCCCJ) a déposé une plainte pénale entre les mains du doyen des juges d’instruction du Tribunal de grande instance de Versailles contre une manifestation devant une salle de concert où se produisait l’artiste, cette action constituant selon les plaignants une “action illégale d’appel au Boycott, délit prévu et réprimé par nos lois” (pendant combien de temps, les Français devront-ils payer l’usurpation de l’holocauste – car ce terme récupéré en copy-raté de la thora ne sert qu’à vouloir démontrer que les Juifs auraient été victimes d’un châtiment de dieu et non des hommes. Alors qu’ils se démerdent avec leur dieu…  surtout si ce n’est pas le nôtre et le mien….- Ils se comportent comme une responsable associative qui veut faire payer la mort de son enfant à l’ensemble des automobilistes…. Trop, c’est trop. On soutire déjà trop de fric en pathos au nom de la « shoah-business » si bien dénoncée par des gens du cru)

Lors de cette manifestation, les militants de BDS portaient des pancartes sur lesquelles étaient écrits des slogans tels que : “Vanessa n’encourage pas les ghettos”; “Israël = Colonisation n’y vas pas !”; “Stop à la colonisation avec le terrorisme israélien”; “Vanessa Paradis Israël c’est l’enfer pour les Palestiniens”; “Vanessa tu vas chanter pour l’occupant”; “Je boycotte Israël Inculpez moi”; “Vanessa que vas-tu chanter aux enfants de Gaza ?”; “Israël = Massacres de Gaza n’y va pas”… (cités par le site sioniste Europe-Israël, qui se réjouit des poursuites).

Chacun peut le constater, ces slogans ont tous une tonalité assez différente de ceux qu’on peut apercevoir dans les rues de Tel Aviv ou de Jérusalem depuis quelques temps, tantôt contre les Palestiniens, tantôt contre les réfugiés africains. (Ils peuvent, chez eux, faire ce qu’ils ont envie et que l’on fasse, chez nous, ce qu’ils ont envie… Cherchez l’erreur. Chacun chez soi et les porcs seront bien gardés, hallal ou non)

La “directrice de publication” du site web CAPJPO-Europalestine, est convoquée le lundi 19 mars pro­chain devant le Tribunal de Grande Instance de Versailles.

Ce procès se différenciera des précédents du même genre par le fait qu’on ne parle plus du boycott de produits.

Les condamnations de militants BDS déjà intervenues 1 dans le passé en France l’ont été sur base de l’article 24, alinéa 8, de la Loi française du 29 juillet 1881 sur la presse qui réprime d’un an d’emprisonnement et de 45000 € d’amende quiconque a « provoqué à la discrimination, à la haine ou à la violence à l’égard d’une personne ou d’un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée ». Pour les juges, était constituée l’infraction de provocation (par tous moyens, écrits, slogans, port de vêtements etc.) à la discrimination envers « les producteurs de biens installés en Israël» (lesdits producteurs étant ainsi assimilés à un « groupe de personnes »), en raison de leur appartenance à la “nation israélienne”.(Que risque Vanessa pour avoir boycotté son concert? Une entrée au bataclan?)

Dans le cas présent, on peut certes discuter de la question de savoir si la chanteuse Vanessa Paradis est ou non “un produit”,  que personne d’ailleurs ne demandait de boycotter, mais en tous cas elle n’est pas que l’on sache “made in Israël”. Quel raisonnement tordu va-t-on bien pouvoir adopter ?

 

Suis-je condamnable si j’invite les Français à consommer « made in France » au détriment des productions « made in colonies ». Si oui, il faut alors poursuivre les ministres de l’économie ou autres qui prônent de telles pratiques. Surprenant que le crif ne les poursuive pas.

Quand devrons nous obéir aux ordonnances-injonctions crifiennes? Ne serions, déjà, plus libres de nos choix de consommation. Peut-on traîner le crif en justice pour l’appel au boycott des produits « made in France », en territoires occupés par la knesset sur seine? Après l’atteinte à la liberté de penser, liberté de s’exprimer, c’est maintenant l’atteinte à la liberté de con-sommer…. Mais où va t-on?

Sommes nous responsables et redevables de la conduite collabo de nos parents. Certes certains les ont dénoncé, en masse (Amouroux parle de 40 millions), mais d’autres les ont aidé à « passer », sans être pour autant « justes parmi les nations ». Et ceux qui sont morts en combattant, les armes à la main, alors que eux, ne se révoltaient pas (dans les camps ils ont laissé faire…. servilement alors que « mort pour mort… ») et acceptaient, docilement, leur destinée biblique. Certes ce n’était qu’une poignée, mais c’est cette poignée qui leur a permis (à leurs enfants ayant souffert de leur absence….) de percevoir les deniers de l’infamie…. (au détriment de leurs frères de souffrance mais pas de religion…. , qui pourtant sont les seuls vrais « Pupilles de la Nation »)/ N’est-ce pas aussi une forme de boycott de la souffrance des enfants de vrais « morts pour la France » perpétrée par de faux « Pupilles de la Nation » au nom de faux « morts à cause de la France ». Suis-je responsable…? Si oui, alors oui, je suis antisémite d’oser dénoncer cette discrimination « made in France » faite à la demande des juifs (sont-ils Français ou juifs?). Ils seraient juifs pour la réclamation et Français pour la perception… Encore des decodex « juges et parties », après « le monde » et un ami-quidame, Pilongery christian….. ne devrions nous ne vivre qu’entourés de tous puissants qui nous esclavagent…. au gré de leur volonté et recherches d’argent?

A un moment, trop, c’est trop. Alors je boycott les productions « made in là-bas », ne serait-ce que, déjà, au nom de l’empreinte carbone. Qu’en dit monsieur Hulot? serait-il en vacances de réflexion sur le sujet?

  • On lutte contre la création d’un état kurde
  • On lutte contre la création d’un état arménien
  • On lutte pour l’occupation d’un état par un autre (créé d’ailleurs sur une spoliation). En d’autres temps cela nous avait valu une guerre souvenez-vous de la Pologne….! Les 5éme colonnes ne sont pas toujours et forcément celles que l’on croit (et surtout pas islamistes.Il en est d’autres plus dangereuses. Heureusement le « .gouv » veille à la radicalisation!)

C’est vrai que l’on ne peut être contre tout, en permanence. Il faut de temps en temps lâcher un peu de lest…Décidément, rien ne va plus sous le ciel de France, surtout sous les diktats crifiens (et dire que tout le monde se précipite à son raout-dîner annuel en bal de débutantes…. A quand celui des premières communiantes)

Je ne suis pas anti-israël, ni anti sémite (j’ai aussi des amis musulmans et arabes) je suis anti-connerie dite géostratégique! Et en tant que Français presque pure race, je suis pour la défense de mon économie (et non celle des autres). Ou alors il faut une ordonnance officielle de boycott des produits « made in France ».

 

https://reseauinternational.net/la-france-franchit-une-nouvelle-etape-dans-le-delire-anti-boycott-et-la-violation-de-la-liberte-dexpression/

 

*****

….. deux ou trois doigts de « French Touch électorale »? Allez un dernier, sur le pouce pour la route! Cliquer ci-dessous les liens en orangé, dans, « … et pendant ce temps…. », les liens idoines en « French » quelque chose!
******

FIN de la une DU JOUR

Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français », et que depuis environ 1592…… Avant?

Rappel : au coeur des articles, les éléments écrits en bleu (ou noir) et verticaux sont de keg, ce sont des commentaires (genre explication de texte ou notes personnelles ou d’autrui) et en final la conclusion est en noir vertical..

******

Et pendant ce temps……

Cliquer sur des liens (orangés et sans radars), c’est surprise-party pris (et prix libre)! :

En ouvrant les trois documents, ci joints relatifs à

Découvrez-y la si fameuse « French Touch électorale »….., en sous marins!

 

*****

« L’héritage crucifié »

Message d’outre-tombe

11 Novembre 2005

héritage en croix (je sais)
On a festoyé un centenaire, il paraît…….. : https://wp.me/p4Im0Q-2ag  (c’est long pour 100 ans – le texte – normal). En étiez-vous ce 11/11/2017 et à quel titre réel et vrai?
La France méprisante vis à vis de ses « Pupilles de la Nation inconnus ». Surtout ne ravivez pas la flamme du mépris. Ils ont déjà eu leur lot jusqu’au dégoût, à la fin de leur vie….. https://wp.me/p4Im0Q-2az . C’est de l’eugénisme d’état à l’étal brut.
*****
Mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011 .
*****

 

Souvenez-vous, les plus grandes saloperies sont au JO en Juillet et Août, lorsque les Français sont, non dans la rue mais, sur le sable, avant que d’être sur la paille…. Le pouvoir se décide sur le sable des arènes (quelle corrida), Panem et circenses ……

Dont  (cliquer sur chacun des items, ci-dessous, pour accéder aux tableaux d’analyse, sous Word, c’est gratuit et cela peut rapporter gros, en connaissance) :

Quand on fait ses commissions il ne faut pas oublier que la cash-bas héla le pékin

petite commission des grosses présidentielles législativisées

*****

A l’attention très particulière de la liberté d’expression, voir:

« Il se passerait toujours quelque chose aux galeries Lafayette » d’Orléans …. : http://wp.me/p4Im0Q-1
Publicités