-

attentat déjoué

On ne peut, décemment, faire un attentat par jour (excepté à la logique), pour ne pas entrer en polémique terroriste d’un simple élu du Peuple…. ! (by keg -06/02/2017)

Publié le

Le choix du jour : «Fillon victime» ou  «Fillon truand»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

Dernière nouvelle : Trois mois après le démantèlement de la « jungle », les migrants de retour à Calais (Que c’est beau l’efficacité…politique!)

je ne voterai pas pour mes bourreaux. La révolte d’un « pupille de la Nation non juif », trop con pour apprécier le bonheur promis par des-put-a-tifs (ne parlons pas des chauves)   (en abrégé : http://wp.me/p4Im0Q-1sO)

Français quand vous saurez……que :

On s’acharne sur un candidat que pourtant le peuple a choisi (démocratiquement à 6,40% de l’électorat inscrit de la France) . A quel moment Hamon sera t-il la cible B? Et qui a de tels intérêts en jeu?

….. et avec un peu de recul….

La curée après la meute des loups lâchés sur une chaire tendre (un peu coriace le cuir politicard, à force de tannées électorales. C’est quoi une vie politique si ce n’est les coups de gueules et de cœur alternés!). mais il n’y a pas fumet sans ragoût… C’est d’ailleurs toujours meilleur, réchauffé. Ce qui explique que dans les arrières cuisines-cellules-boutiques, politiques, cela mijote depuis belle lurette.

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Journal d’une curée de campagne  –  Entre Fillon et la meute, je choisis Fillon

francois fillon penelope affaire

François Fillon. Sipa. Numéro de reportage : 00791661_000003.

Je déteste les affaires. À chaque fois que de grands investigateurs trouvent des poux dans la tête d’une personnalité publique, qu’elle soit de droite ou de gauche, c’est le même scénario : faisant toujours partie de la minorité qui fait preuve d’une coupable indulgence pour les faiblesses humaines, je me fais tellement avoiner, y compris par mes amis, que je finis par trouver moi-même suspecte ma relative insensibilité aux manquements à la morale des princes qui nous gouvernent.

Communion dans l’indignation

Relative ne signifie pas totale. Cependant, dans la panoplie des fautes morales, celles que l’on reproche à Fillon ne me semblent pas les plus graves : après tout, il ne s’agit que d’argent.

Certes, on ne saurait exonérer François Fillon de sa responsabilité dans ce qui lui tombe dessus. Si ses partisans sont aussi déboussolés, s’ils se sentent floués, c’est parce qu’il a commis l’erreur de placer le débat politique sur le terrain de la morale – ou plus exactement de ce que les juges appellent morale. Attaquer Nicolas Sarkozy sur ce terrain était une faute. Elle lui revient à la figure.

Tristement banal

En prime, de l’avis général, sa défense a été calamiteuse. Elle plaide pourtant en sa faveur. Si François Fillon est si mauvais, c’est qu’il ne comprend pas ce qu’on lui reproche, et s’il ne comprend pas, c’est qu’à aucun moment il n’a eu le sentiment de commettre une faute. Il faut essayer de se mettre à sa place. D’abord, tout le monde le fait – au Parlement européen, où il est interdit d’embaucher sa famille,les élus échangent volontiers, semble-t-il, conjoints et enfants. De son point de vue, il a donné sa vie à la France, obligeant son épouse à renoncer à une éventuelle carrière. S’ils sont aisés par rapport à la moyenne des Français, les Fillon n’ont ni le patrimoine, ni le revenu de ceux qu’ils fréquentent dans les cercles du pouvoir. Ils ne voient certainement rien de répréhensible dans le fait de rémunérer le travail invisible de l’épouse d’un politique qui est aussi un notable local.

Au secours, Robespierre revient!

Quoi qu’il en soit, il y a donc bien des raisons d’être partagé – entre une inévitable déception et la conviction qu’on en fait des caisses. Mais les accusateurs de Fillon (et les 75 % de Français qui, à en croire les sondages, les encouragent) ne sont pas partagés, au contraire. Ils sont animés d’une fièvre absolutiste. Qui vole un œuf vole un bœuf et qui n’est pas tout blanc est tout noir. Ainsi chacun peut-il donner à voir sa propre vertu, mesurée à l’aune de la sévérité dont il fait preuve à l’égard du suspect du jour. On a beaucoup rappelé le proverbe africain qui dit que « quand on monte à l’arbre, il faut avoir le cul propre ». L’avantage de ceux qui bombardent l’arbre d’en bas, c’est que personne ne voit leur cul. Ceux-là, me dira-t-on, ne se présentent pas à l’élection présidentielle. Certes. Mais nous savons bien que les animaux politiques sont, dans la jungle humaine, les plus dangereux. Et nous voudrions en même temps qu’ils soient aussi innocents que Vénus sortant de l’onde ? Quelle naïveté. Quand nous prétendons choisir, pour nous gouverner, les meilleurs d’entre nous, il ne s’agit pas seulement de morale. Bien sûr, personne ne voudrait d’Al Capone à l’Elysée. Mais voteriez-vous pour Saint François d’Assise ?

Quand l’humeur populaire et celle des médias convergent, tous communiant dans ce robespierrisme démocratique que l’on appelle transparence, il y a de quoi s’inquiéter. En effet, si deux tiers des Français sont forts sévères à l’endroit de l’ancien Premier ministre, depuis le 24 janvier, ce sont 100 % des journalistes qui tambourinent, sur le mode de la prophétie autoréalisatrice, que Fillon ne peut pas tenir – ce qui signifie donc qu’il ne doit pas tenir. Avec le magnifique titre offert par l’ami Marc Cohen, cet unanimisme glaçant constitue une excellente raison d’inviter François Fillon, au contraire, à tenir bon. Quoi qu’on pense de ses manquements et de son programme, n’oublions pas que sa reddition serait une victoire de la meute.

 

Certes on peut passer sur le fait qu’un Fillon thésaurise sa situation notable, c’est de bonne guerre et surtout, apparemment, la norme politicarde (voir le tableau des « revenus » extra politicards – 

Dans la liste des bénéficiaires, au regard des activités rémunératrices de Fillon ion 0n trouve 3 qui génèrent un revenu annuel  de 142005€. On est loin de la bonne moyenne à l’assemblée nationale de 25 267€.

Il n’est pas anormal de gagner de l’argent, mais puiser dans celui des contraints (les contribuables volontaires qui assument, eux, l’article 13 de la déclaration des droits de l’Homme et du citoyen de 1789, relative au fonctionnement du bazar appelé « Etat ») pour des boulots qui pourraient semble t-il, être de complaisance (même si le salaire, y alloué, y est aussi), cela le peuple ne le veut pas et demande alors l’application et le respect par ses représentants les articles 14 et 15 du même préambule.

La morale est sauve, si les représentants du peuple terrorisent le trésor, alors le devoir du peuple est de terroriser (avec ou sans état d’urgence ou de lenteur) à ses représentants (du plus petit au plus haut placé). Il, y a un lien indéfectible entre Peuple et pouvoir politique : l’un et l’autre sont image de l’autre et de l’un. Si le pouvoir va mal, c’est parce que le peuple est mal dans sa peau. Nous ne faisons que désigner nos représentants en fonction de nous mêmes. Alors à quand mon Djihad?

Ce n’est pas Fillon qui est responsable…. C’est son peuple. A quand la répression du Peuple?

On est loin de l’article 23 de la Constitution relatif au cumul mandat politique et mandat social (payés souvent par chèque au porté)

 

http://www.causeur.fr/francois-fillon-penelope-lynchage-defense-42530.html

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….
——
« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:
GrosMots kegiens Février2016

****

 

Investi par le PS : le petit diviseur Hamon se fait grand rassembleur

Investi par le PS : le petit diviseur Hamon se fait grand rassembleur
Jean-Christophe Cambadélis, Benoît Hamon, Christiane Taubira, Arnaud Montebourg et Vincent Peillon. (THOMAS SAMSON / AFP)

Officiellement investi ce dimanche à Paris, l’éternel minoritaire du PS a voulu démontrer qu’il était désormais en capacité de constituer une majorité.

 

Encore une fois, les absents ont eu tort. Les jours précédant la convention d’investiture du candidat socialiste à la présidentielle, il n’y en avait que pour eux, les absents. Manuel Valls, candidat malheureux, ne serait pas présent. Bernard Cazeneuve, chef de la majorité, non plus. Même l’absence d’un autre prétendant battu à la primaire de la gauche, l’écologiste François de Rugy, était commentée, analysée comme une preuve supplémentaire que l’implosion tant redoutée du PS était sur le point d’arriver.

Bien sûr, il manque les ministres de poids, tels Ségolène Royal ou Jean-Yves Le Drian, mais près d’une dizaine de membres du gouvernement ont fait le déplacement : de Najat Vallaud-Belkacem à Emmanuelle Cosse, en passant par Matthias Fekl ou Thierry Mandon. On l’a dit, Cazeneuve n’est pas là, mais « Bernard et Benoît se parlent très souvent », se félicite un cadre hamoniste. Valls n’est pas venu non plus, mais sont présents nombre de ses soutiens, de son ex-directeur de campagne à ses anciens porte-parole, qui le « représentent », dixit l’un d’eux.

« Les cœurs et les esprits »

A la « Mutu », on note aussi au premier rang de l’assistance les présences de la sociologue Dominique Méda et de l’historien Patrick Weil. Avec le soutien dans la presse de l’économiste Daniel Cohen, ce sont les grands intellectuels de la gauche qui sont de retour, tous derrière Hamon.

« Benoît » peut à son tour monter sur scène, sourire aux lèvres, main sur le cœur. Celui qui est déjà porté par les sondages ne change pas. Il ne change pas de slogan : « Faire battre le cœur de la France. » Il ne change pas de ton : simple, posé, qui pourrait être soporifique s’il n’était pas didactique. La recette fonctionne parce que Hamon sait faire de la politique. Sa mission principale, il la souligne d’emblée : « Rassembler. » Et pour ce faire, il évoque enfin le bilan du quinquennat. (N’a t-il pas donné des gages, pour avoir les soutiens nécessaires des gros bras, sans lesquels…. ,de se faire laudateur et non accusateur…. public et procureur!)

 

« Futur désirable »

La recette fonctionne aussi parce que Hamon sait faire une politique. Son projet est structuré autour de quatre transitions :

  • énergétique (fin du diesel et interdiction des perturbateurs endocriniens),
  • du travail (revenu universel d’existence),
  • européenne (défense commune et traité énergétique)
  • et démocratique (49.3 citoyen et référendum sur le droit de vote des étrangers).

Voilà, le « futur désirable » qu’il propose tranquillement depuis plusieurs mois et rassemble de plus en plus largement.

Il faut dire que Hamon prend soin desdits parlementaires. La semaine prochaine, il se rendra encore aux réunions du groupe socialiste de l’Assemblée nationale comme du Sénat. Et puis « 179 investitures aux législatives restent à distribuer… » rappelle un proche. Nul doute qu’elles ont également été évoquées mardi dernier, quand le candidat socialiste déjeunait avec le prétendant écologiste Yannick Jadot. Nul doute qu’elles le seront aussi quand il rencontrera « prochainement » le candidat de la France insoumise, Jean-Luc Mélenchon.

Viendra en même temps l’heure des tractations programmatiques. Si Hamon promet qu’il ne touchera pas à ses grands marqueurs, il se dit ouvert aux amendements socialistes, et pas seulement. « Les grandes questions politiques », selon les mots de son entourage, il les a déjà abordées avec le président de la République, lors de leur entrevue, jeudi dernier à l’Elysée. Mais de François Hollande, ce dimanche matin, il n’en était plus vraiment question. Le socialisme français semble bien avoir changé de visage.

 

Qui ne connait ces termes barbares qui ont fait souffrir en Mathématiques, ceuix qui les ont traqué un peu partout, dans leur sphère, dans leur environnement existentiel, jusque dans leurs intimités :

  • PPCM
  • PGCD

Hamon est devenu le PPCM tout en étant, à l’origine le PGCD de la socia-lie. Je vous renvoie à Google pour trouver cette équation Pour les amoureux de la Liberté, spécialistes du cocorico, vous pouvez préférer Qwant au temps où le choix est encore possible?

La gauche, jura, mais un peu tard que l’on ne l’y prendrait plus en otage de primaires

 

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/presidentielle-2017/20170205.OBS4863/investi-par-le-ps-le-petit-diviseur-hamon-se-fait-grand-rassembleur.html

 

****

 

 

 

*****

 

Présidentielle en France : un sentiment d’irréalité

Présidentielle en France : un sentiment d’irréalité

Si je trouve une radio ou une télé qui décide de ne plus parler de Fillon, je promets de ne plus la quitter d’un an ! écrit un lecteur. France Musique, peut-être ?

***

Comme chaque année depuis décembre 2009, le Cevipof a livré, en janvier dernier, la huitième vague de son baromètre de la confiance politique en France (1). Encore un sondage, certes. Mais ce qui nous intéresse ici, ce sont les tendances, recueillies depuis huit ans sur les mêmes critères. Entrons dans le vif du sujet : bien que l’enquête ait été conduite du 16 au 30 décembre 2016, avant l’extraordinaire agitation médiatico-politique actuelle, le sentiment des Français quant au fonctionnement de leur démocratie s’était déjà profondément dégradé. En 2009, un sondé sur deux pensait que la démocratie fonctionnait plutôt bien. En décembre dernier, 70% pensaient le contraire (voir page 26 de l’enquête). Tout en restant intéressés par la politique, à 56%, un taux qui n’a guère varié (p. 27).

Ce qui n’a guère varié non plus, c’est leur confiance dans les partis politiques, qui se dégrade encore : de 14% de ceux qui disaient leur accorder tout à fait confiance (un pour cent) ou plutôt confiance en 2009, ils étaient 11% en décembre dernier (p. 30). Un constat confirmé quand on sait que pour 63% d’entre eux (60% en 2009) ni la droite ni la gauche ne leur paraissent fiables pour gouverner le pays (p. 51). (et pourtant ils vont voter pour la droite ou la gauche, malgré…. leur incohérence, ou à cause…. !)

En effet, nous le rapportions ici en octobre 2016 (3) avec le témoignage d’un journaliste, Brice Couturier (France Culture), qui ne dissimulait pas ses engagements et ses difficultés, l’essentiel pour la presse serait de faire émerger ce qui peut éclairer l’auditeur ou le lecteur sur « les tendances profondes, celles qui (vont) modifier les rapports de force, redessiner la carte, décider du mouvement de l’histoire ». Or « le parti des médias préfère nous abreuver de petites nouvelles insignifiantes, d’une part, de ses grandes indignations, de l’autre ». Petites nouvelles répétées en boucle et grandes indignations qui n’exaspèrent pas que nos lecteurs : le journaliste Jean-Sébastien Ferjou (Atlantico), incité chez Yves Calvi sur LCI le 2 février, témoignait de la « double colère » exprimée par ses lecteurs. Colère contre un candidat dont le comportement, tel qu’il est présenté par la presse, les déçoit, colère aussi contre la presse, accusée d’amplifier, par effet d’aubaine – de préférence contre un seul homme – une affaire qui n’a pas l’ampleur d’autres scandales (il ne s’agit pas, relevait Ferjou, « des frégates de Taiwan »), en négligeant ce qui les intéresse, les projets politiques proposés. A quoi le sondeur (PollingVox) Jérôme de Sainte-Marie ajoutait qu’en effet, à ce moment de la campagne, nous devrions en être, avec une offre politique claire, à la confrontation des programmes. (et non celle des éthiques! Quel gâchis éthiqueté!)

En négligeant aussi que la sanction politique appartient aux électeurs, avec leur bulletin de vote, et à aucun autre maître à penser. « Une question fondamentale se pose aujourd’hui », écrit le député Jacques Myard dans un communiqué du 3 février. « Qui va voter lors de ces élections, les Français, les médias accusateurs à l’envi ou les procureurs ? ».

 « les médias entendent jouer un rôle de contre-pouvoir, voire de quatrième pouvoir ». Mais en s’arrogeant le droit de dire ce qu’il faut penser, ou voter, plutôt que d’offrir matière à débattre, d’enfermer dans le « populisme » tout ce qui contredit leurs options, en s’enrageant sur l’anecdote et l’insignifiant, quel pouvoir veulent-ils incarner ?

A consulter les enquêtes qui se succèdent, une chose est claire dans la durée : la colère continue et cohérente des Français contre leurs politiques, leurs partis, leurs intermédiaires médiatiques s’est confirmée. Ils ne veulent pas de directeurs d’opinion. Or le paysage, alors qu’ils ont à faire le choix de celui auquel ils délègueront le pouvoir de conduire leur pays dans un monde incertain, ne ressemble plus à rien, à quelques semaines de l’élection. Et si leur vote, en bout de cette course folle, est d’humeur, quelle sera la légitimité de l’élu ? Ce profond désordre laisse pantois. Avec un sentiment profond d’irréalité. Probablement celui des passagers du Titanic quand ils ont compris qu’ils coulaient. Comment le croire ?

Mais la France n’est pas le Titanic. S’il y a peu à espérer des médias, comptons au moins sur les Français pour décider sans être dépossédés de leur choix.
Si tel n’était pas le cas, la situation serait très grave. (mais il ne faut pas se leurrer, elle l’est et va l’être de plus en plus, jusqu’à ce que le Peuple décide de reprendre son destin en main, au prix du sang….. )

 

D’où vient le mot « merdias »? Comment en, est-on arrivés à cela. Le fossé entre politiques et Peuple est aussi une résultante des fossés entre Médias et Peuple…. Ah la fameuse info en boucle qui alimente l’intelligence des consommateurs d’info. Quand ferons nous comme dans toute religion, un jour « sans », entièrement consacré à autre chose, différent (voir contradictoire)

 

http://reseauinternational.net/presidentielle-en-france-un-sentiment-dirrealite/

 

***

 

Le saviez-vous? La France est toujours en état d’urgence

Au lieu de ce miroir aux alouettes qu’est l’état d’urgence, c’est un renforcement durable de la sécurité qu’il faut mettre en œuvre.

 

Décrété au lendemain des attaques du 13 novembre 2015, l’état d’urgence a été plusieurs fois prolongé. La dernière prolongation a été votée le 14 décembre pour une durée de sept mois : soit jusqu’au 15 juillet 2017.

On peut douter de son efficacité quand des soldats armés sont attaqués en plein Paris. Ce n’est, toutefois, pas le premier attentat commis sous ce régime : le double meurtre de Magnanville, l’attentat de Nice et l’assassinat du père Jacques Hamel ont été perpétrés alors que la France était en état d’urgence et devait prendre, à ce titre, conformément à la loi du 3 avril 1955, des « mesures d’exception ». (on va rétorquer que sans…… Mais on n’en sait rien. On sort nos soldats d’opérette… on ne peut qualifier d’opération extérieure, une déambulation, nonchalante, de l’ami bidasse….)

Ce régime permet, en effet, la restriction de certaines libertés pour maintenir l’ordre public. Les policiers sont, par exemple, autorisés à fouiller les bagages et les véhicules. Le gouvernement peut, également, dissoudre les associations et les sites Internet « provoquant à la commission d’actes terroristes ou à des atteintes à l’ordre public » (définition indéfinie qui peut donc ratisser large. Dire autre chose que ce qui bénéficie de l’imprimatur n’est-il pas acte « dangereux » pour la dite pensée unique et étant la seule ayant voix au chapitre….. Le problème c’est qu’en général, le chapitre change, à peu près, tous les 5 ans). On citera, également, la simplification des perquisitions et l’assignation à résidence des personnes dont le comportement « constitue une menace pour la sécurité et l’ordre public ».

Dès sa proclamation, l’état d’urgence a suscité l’ire de personnalités politiques et artistiques qui ont dénoncé une « mise sous tutelle de la population ».

D’autres objections ont été exprimées par le Syndicat de la magistrature, l’Observatoire international des prisons, ou encore Amnesty International, qui a demandé la levée de ce régime dont il a condamné les « mesures brutales ».

Le terme « brutal » peut faire sourire si l’on compare notre législation à celle d’autres pays. En Turquie, la loi sur l’état d’urgence prévoit, notamment, la prolongation des gardes à vue jusqu’à trente jours, des rétentions administratives sur soupçon d’atteinte à l’ordre public, l’interdiction des manifestations, le couvre-feu sur tout ou partie du territoire national, le contrôle de la presse et la promulgation de décrets sans l’aval du Parlement.(le pays et ses citoyens se meurent des comparaisons qui ne servent que le pouvoir en place pour justifier. Certes il y a la Turquie, mais il y a d’autres exemples plus « responsables » vis à vis de leurs peuples)

La Turquie d’Erdoğan n’est pas un modèle, dira-t-on avec raison. Alors, sans même parler du Patriot Act états-unien – dont les mesures autrement plus « brutales » que celles de notre état d’urgence donnent des sueurs froides aux droits-de-l’hommistes –, prenons la très démocratique Allemagne, où la loi du 30 mai 1958 prévoit en cas de « situation de crise » des mesures restrictives comme la limitation du secret de correspondance et de la télécommunication, la limitation de la liberté de circulation et la fermeture des frontières.

En France, c’est à peine si l’on a autorisé les policiers (uniquement ceux de la police nationale) à garder leur arme après le service. Quelque 600 assignations à résidence et 4.000 perquisitions administratives. Vingt et une interdictions de manifester et une vingtaine de mosquées salafistes fermées. Un bilan « brutal »… (Et combien de morts?   au nom de l’état d’Urgence… Un état d’urgence qui n’empêche les carnages, c’est l’hôpital  qui se fout de la Charité… il y a foule aux urgences et avec les réductions actuelles et à venir  de personnel, il va bientôt falloir un plan d’urgence hospitalier)

Au lieu de ce miroir aux alouettes qu’est l’état d’urgence, c’est un renforcement durable de la sécurité qu’il faut mettre en œuvre. Un juste milieu entre les excès d’Erdoğan et le laxisme d’un Hollande que d’aucuns surnomment « Tartemolle ».

 

Un état d’urgence, sans mise en pratique réelle et rigoureuse des sanctions déjà établies, c’est un cataplasme sur une jambe de bois, cela mouille plus qu’il ne le faudrait . On nœud guéri jamais d’un noeud-défaut dans le bois. Il faut vire avec….

Et le militaire qui a blessé l’apprenti macheteur du carrousel , faut-il :

  • le décorer avec une promo de soldes, à l’appui
  • le sanctionner avec dégradation de grade et de solde en démarque

En effet un terroriste arrêté parle (ou peut le faire’, si on s’y emploie). Un terroriste mort est muet comme une tombe?. Nous relâcherions nous, alors que l’état de non droit et de non pouvoir, en vacance, nous guette aux portes du pays?

 

http://www.bvoltaire.fr/nicolaskirkitadze/saviez-france-toujours-etat-durgence,311644

 

*****

 

Libérez les parrainages ! Appel des « petits candidats » aux 44 000 élus de la République

élus de la République

Libérez les parrainages !

Mesdames et Messieurs les maires de France,
Mesdames et Messieurs les conseillers départementaux et régionaux,
Mesdames et Messieurs les députés, euro députés et sénateurs,
Mesdames et Messieurs les membres des Assemblées de Corse et d’Outre-Mer,

Chers élus,

Le 23 février prochain s’ouvrira la période officielle de recueil des parrainages pour l’élection présidentielle. C’est dans ce contexte que les « petits candidats » se sont réunis autour de cet Appel afin de vous alerter sur l’extrême importance de votre participation pour le bon déroulement de ces procédures.

En effet, sur les 44.000 mandats habilités à accorder un parrainage, seuls 15 047 avaient été officiellement enregistrés par le Conseil Constitutionnel en 2012. Vous étiez donc près de 65 % à vous « abstenir de parrainage ».

Ceci a eu pour effet de laisser le champ libre à des candidats qui, tous partis politiques confondus, ne représentent pas plus de 1 % des personnes en âge de voter. Un tel dysfonctionnement de notre système électoral fragilise le principe de représentativité sur lequel repose notre édifice démocratique.

Un tel dysfonctionnement n’est évidemment pas le fruit du hasard : lobbying, copinage, pressions en tous genres se sont multipliés, essentiellement dans les petites communes, politiquement libres mais financièrement dépendantes. Nous connaissons bien ces pratiques et l’omerta qui les protège.

C’est pourtant à vous, élus de la République, que la Constitution a confié la responsabilité de désigner les futurs candidats au scrutin présidentiel.

Rappelons-nous les propos du général de Gaulle quant au système des parrainages qu’il a lui-même instauré : « Est-ce que la démocratie, ce n’est pas précisément que tout le monde puisse se présenter à une élection ? Le peuple fera le tri. Il le fait bien pour une élection législative. Il le fera à plus forte raison à l’échelle de la nation ! »

À moins de 100 jours du 1er tour de l’élection présidentielle, ils sont nombreux ces « petits candidats » à solliciter votre soutien afin de valider leur projet pour la France.

C’est le cas des signataires de cet Appel qui, au-delà de leurs différences, revendiquent ce même droit légitime à soumettre leurs propositions à l’approbation des électeurs.

La multiplicité des candidatures est mal vécue par les partis politiques qui nous gouvernent. Elle témoigne pourtant de la vitalité démocratique de notre grand pays – une dynamique citoyenne qui ne fait que répondre au sondage Elab du 21 février 2016 selon lequel près de huit Français sur dix (78 %) se disent prêts à voter pour un candidat qui ne serait « ni issu, ni soutenu par un parti politique ».

Cette défiance vis-à-vis des obédiences partisanes oblige au renouvellement de l’offre politique : l’émergence d’un nouveau profil de candidatures en est la concrétisation. Cette attente légitime est massivement exprimée par nos concitoyens. Ne pas y répondre serait vécu comme un véritable déni de démocratie et comme une invitation à entretenir un système défectueux dans lequel le vote par défaut – voire par rejet – l’emporte sur le vote d’adhésion.

Chères et chers élu(e)s, si vous estimez en toute objectivité qu’une candidature est à la fois respectueuse des institutions et que son projet répond à une attente concrète des Français, il est de votre devoir et de votre responsabilité qu’elle puisse se présenter devant les électeurs.

Dès lors, pour que vive notre démocratie, apportez votre parrainage à un candidat. Les Français vous le demandent.

 

Avant, mais c’était avant, il suffisait d’être

  • Français
  • Électeur
  • Éligible
  • vierge du casier (mais déjà c’est obligatoire pour les deux items précédents)

Mais pour éviter une démultiplication des candidatures on a contraint à un parrainage… (la famille n’ayant cessé de s’agrandir….) Et ce dès le début de la 5éme symphonie politique inachevée :

sous l’égide (et non l’hégire) des 100 parrains (anonymisés):

  • 1965 : 6
  • 1969 : 7
  • 1974 : 12

puis vint la loi de 1976 et l’égide des 500 parrains(officialisés nominativement)

  • 1988 : 8
  • 1985 : 9
  • 2002 : 16
  • 2007 : 12
  • 2012 : 10

et 2017 en putatifs ;

De l’efficacité filtrale des candidatures….

On pourrait aller jusqu’à 1200 putatifs… Un président élu en moyenne par 0,08% des inscrits. (une moyenne n’étant pas le minimum, loin s’en faut)

En France, on a depuis Vichy réactivé l’esprit famille maffieuse…. pas loin de 1200 protégés possible…  Et dire que si on en revenait à l’origine nous pourrions avoir 45 millions de candidats, preuve que l’esprit républicain est réellement en marche.

 

http://free.niooz.fr/s/free/liberez-les-parrainages-appel-des-petits-candidats-aux-44000-elus-de-la-republique-14768592.shtml

 

*****

 

Les présidentielles, comme si vous y étiez et quoique l’on en dise ou pas :

  1. E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un cap’tain défunt et défaut) : vrp-fillon-f-ump (ses premiers maux) et http://wp.me/p4Im0Q-1nR (ses derniers mots, incapable…..s)
  2. La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés » (pour Peuple dépité)
  3. « Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) – http://wp.me/p4Im0Q-141

en savoir plus, beaucoup plus :il-etait-une-fois-2017

La guerre des vieux jeunes premiers (en finale de lutte) :

  1. Fillon fillon-putatif
  2. Valls – valls-putatif    Exit Valls, place à Hamon…. il va nous faire le coup de tous-en-Khamon

Bientôt il ne va plus rester que Hamon (mais restera t-il vraiment s’il est le seul à oser….?)! Faut-il, dès lors voter s’il est le seul compétiteur?

 

…..

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

….

FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?
Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

  • Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –  13/12/2016   160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom. Cazeneuve promu premier ministre a devancé l’avenir en faisant voter, au 13/12/2016, une prolongation anticipée, de 3 mois supplémentaires jusqu’au 15/06/2017 (entre les deux tours des législatives et sans possibilité de modifier quoique ce soit et pour qui que ce soit)
  • Dernière nouvelle. Le pouvoir s’affole et n’attend pas l’échéance programmée du 26/01/2016. Cazeneuve, à peine promu 1er ministre, fait voter . Quelle fin de mandat pitoyable…. avec un état en urgence d’impossibilité à se réformer… et demain ne s’annonce guère mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011

…..

L’état en son urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi 13, réputé jour de chance… Pour qui?) au :

(partie visible de l’ice-berg appelée à disparaître, dès la levée de l’embargo liberticide, à usage, exclusif, des seules libertés des citoyens et non  des terroristes…qui s’en battent l’œil La preuve par Nice.)

État d’urgence ordinaire et « normale » : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant! Prolongation, avant la date de fin, et à nouveau pour 6 mois jusqu’à l’installation du nouveau pouvoir (Acte 1 de Cazeneuve, nouveau premier ministre….)

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé
L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)
 Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)
un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)
Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout (et pas seulement la nuit). Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)
Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!
Il est vrai que c’est tellement banal qu’un état d’urgence…..
  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils oserons nous demander (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état c’est l’état d’urgence. L’urgence du peuple c’est de virer tous les urgentistes…..  2 Programmes diamétralement opposés)

……

De la constitution et de l’état d’urgence abusif :

Article 21 Préambule de la constitution :
    • « Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »
  • (En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple! et non les ersatz du pouvoir
en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

…..

  • En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!
Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..
Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

 …. au 15/07/2017 – et Valls corollaire du 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force…..

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

L’absence de maux traduit la pauvreté des mots utilisés pour nous gouverner. Les putatifs présidentiels n’ont pas mal et pour cause. Ils se soignent à mots couverts (par keg – 20/12/2016)

Publié le Mis à jour le

Le choix du jour : « mords mots» ou  «morts maux»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

Dernière nouvelle : le marché de Noël à Berlin endeuillé par un camion fou…. Le passager est tué et le chauffeur chauffe….le diesel! On va renforcer l’état des urgences hospitalières (c’est le moins que l’on puisse faire, solidaires. C’est notre façon de prendre en charge le problème des autres!)

Français quand vous saurez……que :

Ne jouez pas avec les mots, le pouvoir (quel qu’il soit), s’en charge constitutionnellement (heureusement que ce n’est pas anti. Ce serait le mot le plus long de la langue française sans sens! Dangereux en période de pénurie pétrolière, malgré les trafics entre la Syrie et la Turquie)

….. et avec un peu de recul….

Les mots se vident de sens comme de substances…….  Démocratie, égalité sociale, inégalité de reconnaissance, discrimination…. Il y a pour chacun deux définitions :

  • celle du pouvoir
  • celle des assujettis contribués

 

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

La démocratie, c’est quoi? Ne vous en déplaise. Ce n’est qu’un mot vide de sens réel et pratique…..
Il est des mots comme cela qui font bien….(ne pas les utiliser ferait moche et mal venu de la part de réputés démocrates) Voyez par exemple justice sociale :
Augmentation uniforme de 100€ de taxation (remplacez ce terme de taxation par tout ce qui obère votre budget), Quel que soit le revenu…..  Cela fait en moins
  • 6 67% pour le Smicard
  • 1,05% pour le richard (les parlementaires font partie de la tranche des 1% les plus riches de France)

Où voyez-vous une justice sociale? La seule chose qui soit sociale, c’est le fait que le plus grand nombre (les pauvres) payent l’essentiel de la taxation (au seul profit des riches).

Quand appliquerons nous la ratification au prorata des revenus (et surtout du reste à vivre…. Un riche ponctionné à 100€ de plus, continue à vivre sans limites, alors que le pauvre se prive de quelque chose pour payer. Au nom justement de la justice sociale!

et pendant ce temps Fillon et Valls s’arment……

  1. Fillon
  1. Valls
Ah ! La signature qui vous honore quand vous la respectez, mais…….
Qui vous colle aux basques et vous poursuit de la vindicte quand…. vous la déshonorez

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….
——
« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:
GrosMots kegiens Février2016

****

 

Attaque du Thalys : ce que révèlent les aveux d’Ayoub El Khazzani

Attaque du Thalys : ce que révèlent les aveux d'Ayoub El Khazzani
(Alain ROBERT / Apercu / SIPA) (Alain ROBERT / Apercu / SIPA)

Le djihadiste qui avait attaqué un Thalys en août 2015 est passé aux aveux devant les juges. Des déclarations riches d’enseignements.

 

 

Pour la première fois, il a décidé de parler. Depuis l’attentat raté dans un Thalys en août 2015, Ayoub El Khazzani gardait le silence. Entendu pendant plus de cinq heures devant un juge d’instruction antiterroriste mercredi 14 décembre, le Marocain de 27 ans a cette fois reconnu son implication dans l’attaque djihadiste.

Il est aussi revenu sur son parcours, jusqu’à cette journée du 21 août 2015 lorsque, muni d’une kalachnikov, de huit chargeurs pleins et d’un pistolet (et il a fait carton vide, quelle guigne au loto de la malchance, alors que d’autres font quine et carton plein), il a ouvert le feu dans un Thalys Amsterdam-Paris, peu après son entrée en France, dans le Pas-de-Calais. Il avait grièvement blessé un passager avant l’intervention de militaires américains en vacances qui l’avaient maîtrisé, mettant ainsi en échec un potentiel carnage, sept mois après les attentats contre l’Hyper Cacher, à Montrouge et contre « Charlie Hebdo ». 

Il est l’un des seuls terroristes liés à la cellule des attentats de Paris à s’être montré aussi prolixe sur l’élaboration de son projet : des déclarations riches d’enseignements auxquelles « Le Monde » a eu accès.

Séjour en Syrie

Le jour même, un homme encagoulé vient le voir. « Je lui ai dit que j’étais prêt à mourir, qu’il devait me considérer comme un objet et qu’il pouvait faire de moi ce qu’il voulait. Il m’a dit (…) que le mieux était d’aller combattre (les Améraicains, NDLR) sur leur propre territoire. »

Après quatre jours de formation express au maniement de la kalachnikov, il est reconduit à la frontière turque muni de deux numéros de téléphone à contacter, un belge et un syrien.

La route des migrants avec Abaaoud

Selon le témoignage du djihadiste, la décision de l’Etat islamique d’emprunter la route des migrants pour entrer en Europe a été inaugurée par El Khazzani-lui-même et Abaaoud. Cette technique d’infiltration sera ensuite employée par la quasi-totalité des kamikazes de Paris.

El Khazzani et Abaaoud rejoignent ensemble la Hongrie, où ils sont localisés le 1er août, en suivant le flux de migrants. Abaaoud se rend ensuite en voiture en Autriche le 4 août, pendant que son compagnon de voyage rejoint Hamza en Autriche, avant de gagner l’Allemagne. Un complice, qu’El Khazzani n’a pas voulu identifier durant l’audition, vient ensuite les chercher en voiture pour les emmener en Belgique. Ils y retrouvent Abdelhamid Abaaoud.

Bruxelles

« Hamza » se serait alors enfui. « Abou Omar a quitté l’appartement de peur d’être dénoncé par Hamza. (…) Les jours suivants, Abou Omar passait à l’appartement, parfois y dormait. Il me disait de rester là, j’ai l’impression qu’il n’avait pas confiance en moi, il ne me racontait rien. Je m’en fichais de son comportement. J’avais mon objectif et j’attendais mes consignes. »

Un « vrai djihadiste » qui ciblait des Américains

Pour preuve, le djihadiste a déclaré qu’il comptait s’en prendre non à des passagers au hasard, mais à « des Américains » lorsqu’il a attaqué le Thalys, pour venger les bombardements en Syrie. Des affirmations à prendre avec des pincettes étant donné l’arsenal retrouvé sur lui, souligne le quotidien.

Quelques jours avant l’attaque du Thalys, Abdelhamid Abaaoud lui expose les détails de sa mission : « Il m’a dit que la cible était dans le Thalys, où je devais attaquer des Américains. (…) Abou Omar m’a expliqué qu’il fallait que je prenne un billet pour la première classe dans le wagon 11 ou 12 (c’est beau le flou. On se croirait danns un roman de gare où tout est laissé à l’improvisation….°, je ne me souviens plus, dans le Thalys de 17 heures (…) Abou Omar m’a dit qu’il y aurait entre trois et cinq militaires. »

Ceux-là même qui ont neutralisé Ayoub El Khazzani et l’ont empêché de nuire. Un élément qui intrigue les enquêteurs : comment Abaaoud a-t-il su que ces militaires américains seraient présents ce jour-là à bord de la voiture 12 du Thalys 9364 ?

 

Faut-il laisser parler les djihadistes ? N’est-ce pas un prétexte à se radicaliser qui est tendu aux pouvoirs et aux politicards…. On voit les résultats  de l’état des urgences en semaine de crise !

  • 14/11/2015 : 95,49%
  • 26/02/2016 : 82,72%
  • 26/07.2016 : 84,75%
  • 13/12/2016 : 49,91%

Qu’est-ce qui leur a pris d’ouvrir leurs gueules à la place du crachotis de leur kalachn’. Les politicards seraient bien emmerdés. C’est fou d’ailleurs ce que l’on a eu affaire à des minables, laissant bien en évidence toutes les preuves d’identification rapide, très rapide, trop rapide.On ne peut pas dire qu’ils n’ont pas été collabos…. en urgence de l’état. Entre nous soit dit, on s’en fout que ce soit la voiture 12 du N° 9364

En général pour bien marquer le coup, on attaque sa cible dans son pays d’origine et pas à l’étranger, en attendant d’être passé en France, c’est à dite à l’acte….. ! Bidon.

Et notre ami Abdeslam (le père du Vendredi 13 Novembre 2015, jour réputé de chance…. Mais pour qui?), que devient-il? Combien je paie par jour pour son entretien et combien de temps vais-je payer? On n’a pas les moyens comme en 39/45 de le faire parler?

Tant va ta-lys (quelle fleur de rhétorique) à l’eau qu’en prenant les voix de petite circulation on se gare, en urnes perdues, comme les conjonctures. C’est d’ailleurs marrant. Aucun putatif présidentiel ne parle du sort des embastillés du croissant

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/terrorisme/20161219.OBS2844/attaque-du-thalys-ce-que-revelent-les-aveux-d-ayoub-el-khazzani.html

 

****

 

Au Bar de la Marine  –  Le Pen, l’IVG, la Gauche,… vus par la France réelle

 

Le Bar de la Marine à Marseille.

 

« Qu’il fasse beau, qu’il fasse laid », c’est mon habitude d’aller sur les sept heures du matin au Bar de la Marine, quai de Rive-Neuve. J’entends d’ici les ricanements des imbéciles. « Ah oui, il affiche ainsi ses sympathies pour la patronne du FN… » La Marine — oui-da !

Ne perdons pas patience trop vite, après tout, je suis un pédagogue et mon boulot c’est d’instruire les ignorants. Le Bar de la Marine est installé juste en face du « ferry-boat », à l’emplacement du « Bar de la marine » où Pagnol situe l’action de la trilogie Marius / Fanny / César. Et c’est le premier bar ouvert le matin sur le quai.

J’y bois un café et j’y discute avec les habitués du tout petit matin, marins momentanément à terre, videurs de la boîte (le Trolleybus) sise cinquante mètres plus loin, barman affable, tout un petit peuple de gens réels — ceux que les politiques ignorent, puisqu’on leur sert le café et les croissants à domicile.

Et Jean-Michel V***, avec qui je dépouille la Provence du jour, fournie gracieusement avec le petit noir.

“La Gauche me révulse. Mennucci ! Comment voter Mennucci !” (c’est la Gastounet qui doit faire des pieds et des mains ad patres, lui qui magouillait sous une main de fer – jeu de mot involontaire de ma pensée…. – sa Provence. Comment a-t-il été élu d’ailleurs?)

La conversation roulait sur la polémique lancée par Marion Maréchal sur le déremboursement de l’IVG.

– Celle-là, me dit-il, elle est blonde même à l’intérieur de sa tête !
– Allons, allons ! Vous avez voté pour elle aux dernières régionales !
– J’ai voté contre les autres ! Et il se trouve qu’elle était tête de liste du FN. J’aurais préféré Philippot…
– Bah, elle a le droit d’avoir des convictions religieuses…
– Tu parles ! Ça ne l’a pas empêchée de divorcer !
– J’ignorais, dis-je. Mais ce que les gens font de leur ventre…
– Justement ! Je me fiche pas mal de savoir ce qu’elle en fait — je ne suis pas du genre à me palucher en pensant à elle. Elle peut au moins admettre que les nanas sont les premières concernées par les processus de mitose (certainement maxi pour des la pine, couche toi là!) interne.
(Ai-je dit qu’il travaille dans l’industrie pharmaceutique — tout en étant dans ses temps de loisir moniteur de plongée, ce qui lui permet d’avoir une connaissance extensive de toutes les épaves de la rade de Marseille et des poissons qui fréquentent les calanques et les îles ?)
– Ça ! Je suis un peu plus vieux que vous, j’ai un souvenir très net du procès de Bobigny, qui a marqué la fin, pratiquement, des poursuites engagées contre les avortées et les avorteuses… La loi Veil en découle.
– Tout à fait — sans compter le Manifeste des 343 salopes
– Vous savez pas ? Les féministes actuelles trouvent que ce mot « salope » est péjoratif…
– Putain ! Comprennent rien. Qu’est-ce que vous leur apprenez, en classe ?
– Ben rien, justement. En tout cas, pas le second degré.
– Tout à fait. Je vois ma fille… Ah, à propos : hier, scène du genre « je voudrais le super blouson canadien hyper chaud pour pouvoir sortir en tee-shirt — 700 euros, quand même ! Je lui ai dit qu’elle aurait le modèle en dessous, et qu’elle mettrait un sweat.
– Ils fonctionnent à la sape, dis-je. Société du spectacle.
– C’est pour ça que je suis favorable à l’uniforme, en classe. Un truc décent, joli, pratique. Après tout, dans les lycées hôteliers (en prison aussi), ils sont en uniforme dès le matin, et ça n’enquiquine personne. Juste un entraînement à des situations professionnelles.
– Alors, Marion…
– Elle est jeune, me dit cet homme de bien avec indulgence. Elle n’a pas appris les nuances. L’IVG, ce n’est pas négociable — trop de gentilles filles y sont restées, dans le temps, trop de gentilles filles sont encore obligées d’aller se faire avorter en Catalogne…
– De mon temps, c’était en Angleterre…
– Quand on avait les moyens ! Sinon, c’était la table de la cuisine et les aiguilles à tricoter, septicémie et curetage. Mais on ne sait pas ça, quand on a usé ses jolies culottes sur les bancs des boîtes privées de Saint-Cloud (il n’y pas que les pauvres que l’on détricotait à l’époque. Certes beaucoup de riches allaient, déjà, en Suisse et en douce, pou retirer l’agent pathogène des comptes secrets de leurs lardonnes et ceux qui ne pouvaient pas s’abonnaient aux travaux pratiques « des aiguille et des fils »).
– Bien critique ce matin ! Vous allez revoter pour eux, pourtant.
– Bien obligé ! La Gauche me révulse. Mennucci ! Comment voter Mennucci ! Et il soutient Peillon ! Tous des rats !
– Il y a Mélenchon…

 

Force est de constater que le café de la marine est devenu café du commerce…. où l’on s’échange les derniers tuyaux de « modes et travaux »…. qui apparemment est en hausse de petit noir?

 

http://www.causeur.fr/fn-ivg-gauche-primaire-2017-41694.html

 

*****

 

Encore quelques photos-hoax sur Alep démontées…

Encore quelques photos-hoax sur Alep démontées…

Parmi les médias français, quelques-uns commencent à prendre conscience de l’indécence des positions propagandistes de leurs confrères.

 

Cette fois la vérité nous vient de France Info. Pour attirer notre compassion sur le sort des terroristes d’Alep, les journalistes de la grande presse ont pris la fâcheuse habitude d’utiliser toute image, d’où qu’elle vienne, susceptible de nous tirer une larme.

Les photos, leur recette c’est la petite fille en difficulté ou traquée.

Quelques petites minutes de recherches internet suffisent pour démonter la supercherie, mais ils s’en foutent.(il serait intéressant de donner le mode d’emploi du déblocage de la surprise feinte. C’est une chose de dire qu’il a tromperie sur une marchandise et de donner les moyens de la détromper. Donnez un poisson à un homme, vous le nourrissez pour un jour, apprenez lui à pécher, il se nourrit pour toujours)

 

Nous sommes rendus au temps où nous sommes tapés plus de 10 fois par jour pour des caritatives. La campagne bat son plein. Mais les cagnottes se remplissent -elles? Et puis sur toutes les cagnottes combien d’argent va réellement aux concernés. Il est des pauvres qui attendent votre au bol pour s’y prendre les doigts dans la confiture….  Pourquoi n’y en aurait -il pas pour les causes lointaines, dont on connait que ce que l’on veut bien nous dire, juste qu’il faut pour que nos cœurs vacillent…..

Pourquoi ne fait-on pas comme un télé-thon monstre pour l’ensemble des caritas et qu’elle se partagent le pactole (mais peut-être réduire les dividendes de ceux qui les gouvernent). Essayez un peu de les solliciter…. Pour l’avoir vécu, je peux vous dire que la générosité (déjà morale) n’est que dans le sens donateur -récepteur, et jamais dans l’autre. Ils savent vous taper mais difficilement rendre…. Depuis je ne crache plus, excepté sur les tombes!

 

 

http://reseauinternational.net/encore-quelques-photos-hoax-sur-alep-demontees/

 

*****

 

Une idée dans le vent : diviser le nombre de députés par deux

 

Si la démocratie n’a pas de prix, elle a tout de même un coût.

 

 

Les Miss ayant rejoint leur chambre d’hôtel après avoir bien mérité de l’Audimat, Arnaud Montebourg, tout juste sélectionné pour le prochain grand concours de beauté de la gauche, est entré en piste ce dimanche matin en donnant une interview dans Le Parisien, « dévoilant », comme on dit, les grands axes de son programme.

Au menu, un truc qui marche bien actuellement : la réduction du nombre des élus. Rien d’original. Réduire de moitié – à feu doux, peut-être – le nombre de députés, c’est ce que propose Montebourg. On passerait donc de 577 députés à 288 ou 289 (le débat reste ouvert). Bruno Le Renouveau, lui, était plus modéré : 450 était son dernier prix. Gérald Darmanin, l’ex-petite frappe de Sarkozy, n’y allait pas par quatre chemins en 2013 : moins de 400. Quant à François Fillon, qui veut rendre la parole au peuple pour les débats essentiels, il veut soumettre cette grave question à un référendum (et pas celle de la diminution des fonctionnaires?)

On voit, déjà, le sujet passionnant et passionné qui promet un long dimanche d’ennui aux scrutateurs dans les bureaux de vote !

Mais, au fait, pourquoi réduire le nombre de députés ? Arnaud Montebourg ne nous le dit pas, et si l’on va sur son site de campagne, pour l’instant, on ne trouve qu’un long et cruel réquisitoire contre le Sénat avec – chose amusante – un couplet sur la réforme du Sénat italien proposée par Renzi…

François Fillon, lui, en 2013, dans une interview aux Échos, déclarait qu’« il faudra passer par un référendum sur l’organisation du territoire. C’est la seule façon de régler cette question. Il faut le faire en début de quinquennat, quasiment couplé avec les élections législatives, et y introduire la réduction du nombre de parlementaires et la réorganisation du Parlement, qui seraient je crois, assez populaires. » Donc, parce que ce serait assez populaire.

L’un des arguments massue en faveur de la réduction du nombre d’élus est, évidemment, le coût, car si la démocratie n’a pas de prix, elle a tout de même un coût. Agnès Verdier-Molinié, directrice de la Fondation pour la recherche sur les administrations et politiques publiques (iFRAP), dans une tribune publiée le 1er décembre dernier, pointait du doigt le nombre trop important, selon elle, du nombre d’élus : un élu (toutes catégories confondues) pour 100 habitants contre un pour 500 en Allemagne.

Mais pour la Torquemada de la dépense publique, 350 députés, ce serait largement suffisant pour la France.

Ceux qui s’imaginent que, par une telle mesure, l’on réduirait de moitié le coût de l’Assemblée en seront pour leur argent. Qu’ils soient 577, 288 ou même 2 dans l’Hémicycle, il faudra tout de même chauffer les locaux (mais si on a un demi président, on divise son pouvoir en deux et il prend des décisions au rabais-soldé)!

Certes, diviser leur nombre par deux obligerait les députés à se concentrer sur l’essentiel de leur mission, c’est-à-dire la production législative et le contrôle de l’action gouvernementale, et les arracherait peut-être, une fois revenus dans leur circonscription, à cette antique et fâcheuse manie clientéliste. Mais, en même temps, n’oublions pas que les députés sont les héritiers directs de ceux qui portèrent au roi les doléances des Français car ils en connaissaient les préoccupations profondes. La loi ne se nourrit pas que d’abstractions – et des directives de Bruxelles – mais aussi du contact avec les citoyens. On l’espère, en tout cas…

Cela dit, une fois discuté du sexe des anges, on aimerait tout de même que l’on nous parle de choses plus essentielles pour la France.

 

Quelle dérive. Vous imaginez les députés voter la réduction de leurs effectifs!

Déjà qu’ils souffrent de se voter

  • leurs augmentations de revenus,
  • leurs avantages,
  • leurs cotisations et retraites,
  • leurs cumuls de mandats
  • la reconnaissance du vote blanc (et donc des claques à recevoir)
  • etc….

Si vous leur demander de plus à travailler à mi temps pour gagner le même (parce que ils travaillent sans compter, uniquement, leurs émoluments

Pour être au même niveau américain (ratio députés et sénateurs par rapport à la population) il faudrait se contenter de 70 députés et 30 sénateurs…. On est loin de la moitié puisque proche des 88%. Et cela serait effectivement une réforme de qualité travailler plus pour gagner moins (avec obligation de se contenter du Smic pendant 6 mois à 1 an. Pour bien comprendre, non intellectuellement, mais au quotidien ce qu’est vivre avec…. – http://wp.me/p4Im0Q-141  )

 

http://www.bvoltaire.fr/georgesmichel/une-idee-dans-le-vent-diviser-le-nombre-de-deputes-par-deux,300387

 

*****

 

 

*****

Les présidentielles, quoique l’on en dise ou pas :

  1. E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un cap’tain défunt et défaut) : vrp-fillon-f-ump (ses premiers maux) et http://wp.me/p4Im0Q-1nR (ses derniers mots, incapable…..s)
  2. La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés » (pour Peuple dépité)
  3. « Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) – http://wp.me/p4Im0Q-141

en savoir plus, beaucoup plus :il-etait-une-fois-2017

La guerre des vieux jeunes premiers (en finale de lutte) :

  1. Fillon

Place, maintenant, aux gauchos (ou simili) de la pampa électorale…. sans le père François. Il y a trique sous la bure! Quel don François du ciel

  1. Valls
Ah ! La signature qui vous honore quand vous la respectez, mais…….
Qui vous colle aux basques et vous poursuit de la vindicte quand…. vous la déshonorez

…..

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

….

Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –  13/12/2016   160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom. Cazeneuve promu premier ministre a devancé l’avenir en faisant voter, au 13/12/2016, une prolongation anticipée, de 3 mois supplémentaires jusqu’au 15/06/2017 (entre les deux tours des législatives et sans possibilité de modifier quoique ce soit et pour qui que ce soit)
Dernière nouvelle. Le pouvoir s’affole et n’attend pas l’échéance programmée du 26/01/2016. Cazeneuve, à peine promu 1er ministre, fait voter . Quelle fin de mandat pitoyable…. avec un état en urgence d’impossibilité à se réformer… et demain ne s’annonce guère mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011

…..

Attention! 
Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut leur louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?
Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi 13, réputé jour de chance… Pour qui?) au :

(partie visible de l’ice-berg appelée à disparaître, dès la levée de l’embargo liberticide, à usage, exclusif, des seules libertés des citoyens et non  des terroristes…qui s’en battent l’œil La preuve par Nice.)

État d’urgence ordinaire et « normale » : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant! Prolongation, avant la date de fin, et à nouveau pour 6 mois jusqu’à l’installation du nouveau pouvoir (Acte 1 de Cazeneuve, nouveau premier ministre….)

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé
L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)
 Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)
un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)
Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)
Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!
Il est vrai que c’est tellement banal que l’état d’urgence…..
  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils oserons nous demander (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état n’est pas l’état d’urgence, mais…. sa reconduite aux frontières du pouvoir et surtout en dehors dudit pouvoir)
Article 21 Préambule de la constitution :
    • « Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »
  • (En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple! et non les ersatz du pouvoir
en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

 …. au 26/01/2017 – et son corollaire de « Nuit Debout » et son 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!

Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..

Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

Noël 2016, le temps de la trêve allah-p’tit jésus sur la paille. La guerre des pailles aura bien lieue avant celle des François-Français – (par keg – 278 Mars – 03/12/2016)

Publié le

Les présidentielles comme si vous y étiez : http://wp.me/p4Im0Q-1nR (le moins en pire de 2017, parait-il, selon ses ennemis, internes à la famille!) primo-ump-fin

et ses coups d’éclat de VRP du Peuple : vrp-fillon-f-ump

Ne serait-il pas temps de sortir l’artillerie lourde du décret Fillon, dit de « l’ultima ratio », donnant autorisation…. de :  https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011 – en pleines vacances! La dragée passe beaucoup mieux, et sans vaseline pour le 7,62, en pruneau et non le 49-3, de la répression)

Le choix du jour : «François» ou  «François»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

Les présidentielles, quoique l’on en dise ou pas :

  1. E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un cap’tain défunt et défaut) : vrp-fillon-f-ump (ses premiers maux) et http://wp.me/p4Im0Q-1nR (ses derniers mots, incapable…..s)

  2. La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés » (pour Peuple dépité)

  3. « Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) – http://wp.me/p4Im0Q-141

en savoir plus, beaucoup plus :il-etait-une-fois-2017

Place, maintenant, aux gauchos (ou simili) de la pampa électorale…. sans le père François. Il y a trique sous la bure!

…..

Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –     160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom.

…..

Français quand vous saurez……que :

Allah a donné rendez-vous au p’tit jésus là où il crèche. C’est donc le miracle lié à l’état d’urgence prolongé et durable….. Il faut bien déjouer la vigie-pirate, en faisant cette alliance contre nature.  Après tout il faut bien partie du même panthéon. Jésus étant l’aîné de Mohamed….. Caïn et Abel ne serait-il réservé qu’aux temps anciens?

….. et avec un peu de recul….

A Minuit, à Noël, le diable pourrait bien remplacer le p’tit jésus sur la paille. Le diable se mettant à la portée des petites gens. C’est le miracle d’allah compagnie….. Nous sommes à l’époque où nous pouvons rêver à une féerie de Noël. Après, il sera trop tard!

 

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Des attentats planifiés par l’État islamique dans un avenir proche

 
 

L’État islamique s’apprête à frapper, à nouveau, en Europe. Les informations émanent d’Europol, office européen de Police, qui a dévoilé ce vendredi, à La Haye, son rapport sur la menace terroriste.

 
Nous voilà prévenus, même s’il eût été naïf de penser le contraire : l’État islamique s’apprête à frapper, à nouveau, en Europe. Les informations émanent d’Europol, office européen de police, qui a dévoilé ce vendredi, à La Haye, son rapport sur la menace terroriste.

 
La menace se fait croissante à mesure que, dans son fief d’origine, l’État islamique enregistre des défaites qui mettent à mal son ambition de conquérir la région.

La nouvelle carte du groupe pourrait donc, plus que jamais, prendre les contours de l’Europe où, selon le rapport, « des dizaines de combattants potentiels […] ont la capacité de commettre des attaques ».
 
Les méthodes que pourraient privilégier tant les réseaux que des « loups solitaires » deviennent désormais courantes, tant les « explosifs, les armes automatiques, les couteaux, les haches, les machettes ou les voitures » ravivent de douloureux souvenirs dans nos mémoires. 
 
Mais les djihadistes pourraient également avoir recours à de nouveaux moyens pour terroriser la population : voitures piégées, extorsions, kidnapping… Des attaques contre les centrales nucléaires ne seraient, quant à elles, pas à l’ordre du jour (nous voilà un peu – très peu – rassurés). (il faut en tout donner des idées, des fois que les terroristes seraient cons…. il faut bien les aider, eux qui aident nos pouvoirs d’aujourd’hui et surtout de demain. Mais ils n’ont pas attendu notre inventivité pour agir. Ils sont même en avance sur nous qui ne faisons que subir et répondre, après coup)
 
Répondant aux lois du mimétisme, vérifiable dans les cas de terrorisme, d’autres groupes pourraient s’inspirer de l’État islamique. Selon Europol, « Al-Qaïda et sa branche syrienne, l’ex-Front Al-Nosra, sont aussi susceptibles de commettre des attentats ou d’inspirer des groupes ou des individus à passer à l’acte ».
 
L’Europe se trouve donc, alors que s’ouvre la période menant à Noël, directement menacée. (allah vaut bien une messe de Noël et non noire. Après tout pour les musulmans, le p’tit jésus, fait partie de leur panthéon de prophètes. Ne dit-on pas que minuit c’est l’heure du crime. Attention je n’ai pas dit que la naissance du sauveur – on se demande bien de quoi – était synonyme de crimes, même si les hommes en ont fait de nombreux en son nom)

 
Les citoyens du Vieux Continent devront trouver le juste équilibre entre les plaisirs liés à une période de fête et la nécessité de se protéger de la menace. C’est ainsi que vit désormais notre monde, condamné par l’aveuglement coupable des responsables, tantôt de gauche, tantôt d’une droite refusant de s’assumer, ayant occupé successivement le pouvoir.

 
Tant que les dirigeants refuseront de comprendre que, face à la terreur, il importe de réagir sans concession, le sang coulera sur nos trottoirs. Ces mêmes trottoirs où, il n’y a pas si longtemps encore, nous déambulions, insouciants, pour faire nos achats de Noël, profiter des illuminations et accorder de la chaleur aux plus démunis, autant d’actes que nous accomplirons désormais avec la crainte propre à un monde qui a changé.

 

Nous on s’en fout, on a l’état d’urgence qui nous protège, beaucoup mieux qu’un bouclier fiscal (coup de main à Fillon pour sa campagne….). Et surtout les petits n’ont rien à perdre, leur argent est en paradis fiscal à Bercy et non en paradis artificiels et étrangers (nous sommes « made in France » jusqu’au bout de nos dons volontaires adressé à Bercy télé-thon). De plus, avec le zèle n’est on pas devenu éventreur d’attentats présupposés (réels ou pour les besoins des causes perdues d’avance)?

 

http://www.bvoltaire.fr/gregoryvandenbruel/des-attentats-planifies-par-letat-islamique-dans-un-avenir-proche,297204

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses » (et surtout en politique, mais aussi ailleurs)

et « nuit debout » que devient-il ou elle ……?

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….

——

« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:

GrosMots kegiens Février2016

****

Christine Lagarde : « Nous devons nous atteler à la lutte contre les inégalités »

Christine Lagarde : "Nous devons nous atteler à la lutte contre les inégalités"
Christine Lagarde. (Xavier Romeder pour  »l’Obs »)

La directrice générale du Fonds monétaire international entend favoriser une croissance plus « inclusive », mais elle défend la poursuite de la globalisation.

 

Alors que son procès dans l’affaire de l’arbitrage, qui a rapporté 403 millions d’euros à Bernard Tapie, s’ouvre le 12 décembre devant la Cour de Justice de la République, Christine Lagarde, ancienne ministre de l’Economie de Nicolas Sarkozy, a accordé un entretien à « l’Obs ».

Christine Lagarde : ses réponses embarrassées sur l’affaire Tapie

L’élection de Donald Trump, le Brexit, la poussée des mouvements populistes ou nationalistes en Europe et ailleurs…, n’est-ce pas le signe que le modèle économique dominant, dont le FMI est un des symboles, ne fonctionne pas ?

Donald Trump a misé avec succès sur les frustrations générées par la diminution de la classe moyenne, l’augmentation des inégalités, la baisse de la rémunération du travail. Il y a répondu par la promesse de créer de nouveau des emplois dans des zones affectées par le commerce international ou la robotisation.

Son élection et le Brexit ont en commun une volonté de repli à l’intérieur des frontières, soit par le rapatriement d’unités de production [cas des Etats-Unis, NDLR], soit par un meilleur contrôle de l’immigration en provenance d’Europe centrale.

 

Elle veut  s’atteler, en 2017 à la lutte contre les inégalités…. Quelle belle et généreuse nouvelle. Qu’a t-elle fait depuis qu’elle fut ministre et devenue ensuite patronne du FMI. Rien me direz-vous? Vous avez la mémoire courte  et Tapie C’est quoi d’après vous?

 

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/economie/20161130.OBS1976/christine-lagarde-nous-devons-nous-atteler-a-la-lutte-contre-les-inegalites.html

 

****

 

«Nous avons besoin d’un grand souffle intellectuel et moral!»  –  Appel des jeunes avec Henri Guaino

Nous ne nous laissons séduire ni par le conservatisme, ni par le souverainisme affichés par François Fillon. Ils sont incompatibles avec son programme. Nous avons choisi de rester fidèles à l’héritage du gaullisme social en soutenant Henri Guaino.

henri guaino franvois fillon liberalisme

Henri Guaino. Sipa. Numéro de reportage : 00783380_000054.

 

Imaginons. 8 mai 2017. François Fillon est élu président de la République. Entouré des notables de la Droite et du Centre, le nouveau président conclut son discours : « Si nous aimons notre pays, il nous faut dès maintenant consentir à des sacrifices. » Les premiers jours donnent le la. Au téléphone, Angela Merkel félicite chaleureusement son nouveau partenaire. Un grand patron du CAC 40 est nommé ministre de l’Economie pour – comment disent-ils déjà ? – « s’adapter » : s’adapter à la mondialisation, à la révolution numérique, à la concurrence chinoise. Bref, devenir une variable d’ajustement. Cette victoire à la Pyrrhus augure d’élections législatives cauchemardesques pour le Président : aucune majorité ne se dégage, le P « S » se positionne de nouveau à gauche, le FN a raflé une grande partie des suffrages. Par des savants calculs politiciens, François Fillon parvient tout de même à appliquer son programme : la politique d’austérité plonge la France dans l’abîme. La France a entendu raison. Élève turbulente de la classe européenne, la voici enfin rentrée dans le rang. Les Français, qui avaient jubilé de la défaite de Juppé et de celle de Sarkozy, commencent à comprendre ce qui les attend pour les cinq prochaines années. Trop tard.

Les peuples en ont assez de l’obsession de la rigueur

Nous, les Jeunes avec Guaino, pensons que ce scénario catastrophique n’a rien d’une fatalité et que ceux qui prédisent au vainqueur de la primaire un avenir présidentiel se trompent. Nous ne pouvons pas croire, qu’à l’heure où les peuples du monde entier tournent la page de la pensée unique libérale et post-nationale, le peuple de France fasse le choix de l’homme dont le programme incarne le paroxysme de la doxa économique des quarante dernières années.

  • Suppression de 500 000 postes de fonctionnaires,
  • privatisation de l’Assurance maladie,
  • abrogation de la durée légale du travail,
  • dégressivité des allocations chômage :

avec trente ans de retard et alors qu’un nouveau cycle économique et politique mondial s’ouvre, François Fillon veut achever la lente conversion du grand parti de droite français au libéralisme économique. Avec lui, il faudra que tout change pour que rien ne change ! Qui peut croire à une révolution salvatrice ? (qui peut croire à une révolution de Guaino, vendeur de tableaux, idylliques, par définition) . Rendons-nous à l’évidence : les Français, comme tous les peuples occidentaux, en ont assez de l’obsession de la rigueur, de la dégradation des services publics, d’un social-libéralisme qui n’a de social que le nom. Ils en ont assez de la confiscation de la démocratie par les traités européens, les juges, les autorités indépendantes et les marchés financiers. Nous ne nous laissons donc pas séduire par le souverainisme affiché de François Fillon. D’aucuns diront qu’il fut du combat contre le Traité de Maastricht en 1992 aux côtés de Philippe Séguin, qu’il est un souverainiste sincère et qu’il croit à l’Europe des nations.

Guaino, un espoir pour la jeunesse

Rassembler le peuple français

A quand les candidats qui promettent

Puisque que tout ce qui est promis n’est jamais accompli et réalisé, essayons les promesses inverses….; Que voterait le peuple s’il était enfin, heureux?

vrp-guaino-h-ump

Que fera Guaino au second tour? Va t-il voter Fillon ou FN?

 

http://www.causeur.fr/henri-guaino-francois-fillon-primaire-41431.html

 

*****

 

Faute de conditions favorables, la troisième guerre mondiale est reportée

Faute de conditions favorables, la troisième guerre mondiale est reportée

La presse internationale a alarmé l’opinion publique, en annonçant l’imminence d’une 3ème guerre mondiale, déclenchée par une confrontation entre la Russie et l’Ukraine pour le 1 ou 2 Décembre. En réalité, il ne peut rien se passer.

 

Les forces aériennes de l’Ukraine vont effectuer dans la période du 1-2 Décembre 2016 des exercices de vérification portant sur la préparation de ses unités avec des tirs sur des cibles aériennes réelles (drones). Ces cibles sont des drones de type VR-3 Reis (Tu-143) de l’ère soviétique, volant à une altitude inférieure à 5000 m et propulsés par des moteurs à réaction pour une vitesse de croisière de 950 km / h. Ils ont la possibilité de changer fréquemment d’altitude et de direction de vol, mais peuvent être modifiés pour prendre à bord une charge explosive de 150 kg.

3272815042_2f2f84513b_o

Plus tard, comme élément de neutralisation, les Russes disposent aussi en Crimée d’un régiment modernes de missiles S-400, résistant aux brouillages, composé de deux bataillons, chacun doté de 4 systèmes pouvant lancer 4  missiles qui détruisent des cibles volant à des altitudes comprises entre 5 – 60 000 m, avec une vitesse jusqu’à 4,8 km / s (13.000 km / h). Le missile S-400 missiles a une portée maximale de 400 km. Outre les missiles sol-air, deux escadrilles russes d’avions de chasse de type Su-30SM et SU-27 M sont prêtes au combat à la base aérienne de Belbek (Sébastopol) en Crimée.

Plane-Su-30-SM-Russian-fighter-1920x1080

La ville de Crimée de Sébastopol abrite la base navale où opère le croiseur Moskova, le navire amiral de la Flotte russe de la mer Noire, équipé de missiles AA de type S-300F, avec une portée de 300 km. L’armée russe prendra donc des mesures pour abattre tout véhicule aérien en direction de l’espace aérien de Crimée et le fera s’il le faut. L’Ukraine ne pourra, pour sa part, que générer une nouvelle crise d’hystérie dans le camp occidental, basée uniquement sur l’image.

 

Cela va être la répétition du père Noël (avant l’heure. Il faut bien qu’il soit fin prêt pour sa grand–messe du 25 courant. pas si que cela, malgré tout) qui va distribuer des pains (non de plastique) mais de missiles dominici…. Encore une multiplication qui risque d’être ratée…. Ne multiplie pas qui veut, surtout dans les mondes séparatistes. C’est le Boum solaire…. Attention à vos protections hygiéniques

 

http://reseauinternational.net/faute-de-conditions-defavorables-la-troisieme-guerre-mondiale-est-reportee/

 

*****

 

 

 

*****

 

Finalement « Pépère » n’ira pas…

Narcissique et nombriliste jusqu’au bout… S’auto-félicitant pour son bilan et n’admettant qu’une seule erreur : la déchéance de nationalité ! Le président François Hollande ne laissera qu’une trace négative dans l’Histoire. OD

hollande-renonce

« François Hollande, jusqu’au bout, ne nous aura rien épargné. Pour annoncer qu’il ne se présente pas à sa succession, une décision toute personnelle, il mobilise des moyens réservés d’ordinaire à des déclarations qui concernent les intérêts supérieurs de la nation: l’allocution officielle, avec drapeaux français et européen, retransmise sur toutes les antennes, est un format plus adapté au « discours d’un roi » qui informe son peuple que le pays entre en guerre qu’à celui d’un président impopulaire qui vient prononcer un interminable plaidoyer pro domo avant de mettre fin au suspense concernant sa petite personne : non, il ne se représente pas.

Comme à l’accoutumée, il s’est félicité de son bilan et a même, lucidité inhabituelle, reconnu quelques erreurs, mais pour mieux se grandir : « Face aux épreuves, j’ai pu avoir une capacité inépuisable de résistance. »

J’ai, j’ai, j’ai… François Hollande peut toujours parer sa décision des atours de l’intérêt général. En vérité, c’est parce qu’il s’est retrouvé dans une impasse toute politicienne qu’il a dû se résoudre à renoncer. L’accumulation des maladresses n’a jamais été aussi grande qu’en cette fin de quinquennat. Le président passe des heures à s’épancher devant des journalistes, qui publient ses états d’âme entre guillemets. Il assure à qui veut l’entendre que « ça va mieux », alors que les Français, dans leur majorité, ressentent exactement le contraire. Il a indexé son sort politique à l’inversion de la courbe du chômage, qui s’esquisse timidement, et bien trop tard, après des années de hausse. Il est obsédé par la communication tandis qu’il bat des records d’impopularité.

Rien ne s’est passé comme prévu

En lieu et place d’une nouvelle campagne, François Hollande s’est donc offert près de dix minutes de bonheur narcissique, durant lesquelles il a abusé de la première personne du singulier : « j’ai », « j’ai », « j’ai »… Comme une sorte d’écho à son anaphore de l’entre-deux-tours de 2012 sur « moi président ». Sauf que, cette fois, c’est du passé qu’il s’agit, pas de l’avenir ».

P.S. Ayons une pensée émue pour nos journalistes, encore une fois visionnaires :

cyn4f-awiaabv_8-jpg-large

 

La grandeur ne se mesure pas au nombre de minutes passées pour dire « je suis venu vous dire que je m’en vais », après 9 minutes 55 secondes d’auto satisfaction d’avoir raté son mandat….

La grandeur eut été de dire : « j’ai décidé, pour le bien-être du Peuple a ne pas le représenter »?! Il eut alors entré dans l’Histoire par la grand-porte. On lui eut après coup pardonné la calamité qu’il nous a imposée pendant 5 ans. Les Français aiment toujours ses Poupou. Il a préféré la porte dérobée, celle par où passaient ses amours clandestines pour ne pas dire ancillaires…. C’est son choix. Celui du peuple (y compris de gauche sera de le détester ad vital.

Un François remplace un François. Est-ce à dire que pour réussir à être élu il faut se prénommer de la sorte? Apparemment oui, c’est le prénom de tous les grands (il semblerait que dans la kyrielle des prénoms de Trump, il y en ai une trace….)

 

http://free.niooz.fr/s/free/finalement-pepere-nira-pas-12777846.shtml

 

*****

Attention! 
Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut leur louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?

Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi, réputé jour de chance…) au :

(partie visible de l’ice-berg appelée à disparaître, dès la levée de l’embargo liberticide, à usage, exclusif, des seules libertés des citoyens et non  des terroristes…qui s’en battent l’œil La preuve par Nice.)

État d’urgence ordinaire et « normale » : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant!

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé

L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)

 Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)

un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)

Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)

Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!

Il est vrai que c’est tellement banal que l’état d’urgence…..

  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils nous demanderont (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état n’est pas l’état d’urgence, mais…. sa reconduite aux frontières du pouvoir et surtout dehors dudit pouvoir)

Article 21 Préambule de la constitution :

« Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »

(En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple! et non les ersatz du pouvoir

en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

 …. au 26/01/2017 – et son corollaire de « Nuit Debout » et son 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!

Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..

Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


Une sélection  de digests :

 

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

keg – 267 Mars = 22/11/2016 – Un cran de plus « on joue à l’attentat déjoué, longtemps après sa date exécutive ». C’est quand l’état d’urgence en HP

Publié le Mis à jour le

Ils sont le champ du départ : http://wp.me/p4Im0Q-1nB  – la suite du reportage au sortir des burnes voir ce qu’ils ont réussi à pondre entre eux, les mignons! Ils ont l’unanimité : « il faut de profondes réformes »!

Les loups sortent, enfin des bois, pour croquer les chapons rouges :    http://wp.me/p4Im0Q-1nR    (le carnet de bal se remplit. C’est la fête…..). Ne restent plus que Fillon et Juppé. Sarkozy out! –

vrp-fillon-f-ump F Fillon (ump) – 10/10/2016 – malgré son aveu d’incapacité à pouvoir présider par manque de liquidités, crade! Cela promet pour l’avenir de la France…..  (et encore c’est, paraît-il, le meilleur ….. !)

 

Le choix du jour : «le déjouement d’un attentat déjoué» ou  «attentat effectif»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un cap’tain défunt et défaut) :

  • http://wp.me/p4Im0Q-1hT (B.le Maire) – 19/09/2016
  • http://wp.me/p4Im0Q-1i6  (J.P Kirmann) – 21/09/2016 (non candidat, mais par contre…anti)
  • vrpeuple-h-mariton-ump , (27/09/2016) parlons un peu du candidat camarade – Mariton, joker politicomico-présidentiel qui a joué le jeu jusqu’au bout de sa virade…..de l’espoir (perso), lui qui avait comme volonté d’être le « président de tous les Français », à l’exception de …. vous! (et cette exclusive le met déjà dans le camp des prometteurs non-faiseurs. Il a triché avec ses parrainages et fait donc l’expérience de ses rejets, comme il le fait vivre à tous ceux qui ne sont pas de son bord. C’est enfin l’arrosé-arroseur) – Éliminé
  • Nous parlerons aussi des autres candidats putatifs du trône…. (surtout ceux qui sont sur les bancs actuels de l’assemblée, afin de bénéficier de l’affichage!) :

de l’ump (alias LR). Les besoins des analyses effectuées depuis des décennies m’oblige à garder ce sigle. Je n’ai pas envie de retravailler (en réécriture) tous mes dossiers d’analyse depuis plus de 20 ans (déjà repris pour les faire devenir ump).

Et dire que les 7 mercenaires (ump) se sont donnés le mot pour être les putatifs de demain. Leurs scores sont les meilleurs de la classe des litres de résiné qui s’écouleront sur le bitume lorsque…. Pensez (en cumul et individuellement) :

  • ils sont plus restrictifs de libertés que leur caste (95% contre 84%)
  • Ils déposent peu de propositions de loi .C’est bon pour les manants, Vrp du Peuple, pas pour eux ( 2 contre 3,43)
  • Quand aux « gros mots » utilisés pour le bien être du peuple, ils se limitent à :
    • Viser (comme objectif). On sait que l’on peut viser beaucoup de choses et n’accéder à rien. C’est le lot du Peuple depuis des décennies.
    • Relativiser (comme action), comme toute la caste politique le fait depuis des décennies (y compris ses erreurs qu’elle n’assume pas ou plus)
  • suite aux 20 et 27 Novembre 2016….

On est loin, très loin de la défense des intérêts du Peuple et il faut choisir le meilleur des en pire….. Autrement dit, déjà un non choix parmi les non choix. De toute façon, ils ont tous été façonnés au même moule des escroqueries, magouilles, malversations, emplois fictifs, dépassement d’honoraires de campagne, SDfisc (comme l’indique l’un de leur collègue – mais pas du même courant alternatif), casseroles…..  A votre bon choix, m’sieurs-dames! Soyez courageux et serrez les fesses.  vrp-7-mercenaires-de-lump(Il faut maintenant attendre le vote-plébiscite qui désignera celui qui sera à poil dans la reine des combats. On y a volontairement laissé Mariton H y faire de la figuration, pour une fois, intelligente, mais sans cacheton eut égard à sa situation de déjà cumulard de mandats)

du Non-inscrit

  •  vrp-duflot-c-ni   C Duflot (ni) – 14/10/2016 – éliminée
  •  vrp-lassalle-j-ni  J Lassalle (ni) 17/10/2016 – (en attente de déclaration officielle….)

de la socia-lie (en attente des scores des autres pour savoir « ai-je une infime chance ou non? ». C’est pas de jeu franc et régulier, mais c’est le patron, pour le moment… il fait encore ce qu’il veut à défaut de ce qu’il peut! Car force est de se rendre compte qu’il peut peu, s’il n’a jamais su!). Premiers tours de manivelle : 22 et 29 Janvier 2017 (déjà)

  • E Macron (ps)
  • F de Rugy (ps)
  • B Hamon (ps)
  • F Hollande (ps)
  • vrp-montebourg-a-ps   A.Montebourg (ps) – 26/10/2016
  • C.Taubira (ps)
  • M.Aubry (ps)
  • vrp-royal-s-ps  S Royal (ps) – 28/10/2016
  • vrp-valls-m-ps   M.Valls (ps) – 30/10/2016

des écolos qui vont faire une primaire pour désigner leur champion (et donc le plus écolo-écolo et non politique)  à la primaire de la socia-lie. En somme les préliminaires de la primaire!

D’autres candidats existent, mais il n’apparaîtrons pas ici, car n’étant pas présents sur les bans de la représentation nationale ( que sont l’assemblée des Vrp du Peuple et le gouv.org). Électrons libres de la présidentielle? Les absents auraient-ils encore une fois tort de ne pas bénéficier de cette tribune candi-datée?

 

——

La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés » (pour Peuple dépité)

  • Quels mots utilisent vos représentants du Peuple (alias VRP du Peuple) pour défendre vos aspirations et attentes. Les mots attendus doivent-ils être ceux de quémandeurs, hésitants, presque timides (pour faire aboutir positivement vos espérances à Paris, il faut être volontaire, imposant, pugnace, voire « violent » et non effacé, hésitant,, demandant des autorisations de demander….à)
  • Quels mots sont utilisés par son parti d’appartenance
  • Quels sont les ratios de réussite (de votre député et de son  parti au regard du nombre de propositions de loi déposées . Déposées ne veut pas forcément dire : étude par l’assemblée et encore moins réussite et acceptation par ladite assemblée…. A ce jour (arrêté à fin Août 2016 et depuis Juin 2012), collectivement, et depuis le début de la 14éme législative démarrée au lendemain de la victoire du PS aux législatives de 2012) :

    • 238 PPL étudiées sur 1446 déposées (16,5% dont 60 refusées par l’assemblée  soit 25% des PPL débattues)
    • pour 82 déposants sur 249 (32,9%)
    • 43,3% des députés ont fait des PPL (et les autres que font-ils? Ce sont les petits-insignifiants qui déposent le plus de PPL, est-ce pour exister?)

déposé ne voulant nullement dire étudiées et encore moins acceptées

  • Les rations :  vote / Dépôts (dont rejets)
    • du parti du député
    • du député
  • positionnement individuel et du parti par rapport aux « restrictions de liberté (au travers et sous couvert de « l’état d’urgence », qui n’est qu’un prétexte surtout quand cet état doit-être exceptionnel dans ses circonstances et sa durée – près d’un an n’est plus exceptionnel mais devient la norme, en contradiction avec la constitution. Si nous avons des devoirs de citoyens, nous avons aussi des droits de citoyens garantis par la constitution. Utilisons cet outil en, en faisant respecter les termes. Sinon restons esclaves et  dans ce cas fermons la!)

Voici donc un tableau d’un possible député « Mohamed Durand de là-bas » (bien sur député éphémère, et improbable,  du tiers comme du quart de garde, mais allez savoir) qui vous permet de voir la trame de l’analyse. Mettez y le nom de votre député pour savoir le poids de ses (in)efficacités et éventuellement savoir si vous devez ou non ré-élire un VRP de vos demandes qui n’est pas à la hauteur de vos aspirations. Nous avons le droit de nous tromper, mais continuer cela ne se peut…..

Allez vous revoter pour lui ou vous laisser tenter à dire que vous ne voulez plus de potiches qui ne vous représentent plus mais ne représentent que leurs propres intérêts et avantages. Qu’on est loin du rôle réel d’un représentant VRP du Peuple…. ! La nuit du 04 Aout n’a fait que créer une nouvelle caste de privilégiés (qui nous coûtent cher , en moyenne, tous cumuls confondus, plus de 9 500 € par mois, à multiplier par 902 parlementaires « julot-casse-croute » et ensuite pas 12 soit 5713 smicards-an! rien que cela!)

Mohamed Dupont de là-bas, fiché « S » comme saltimbank de la polycomic-représentation, en cumulation de mandats (il en est de même pour les 575 pseudo VRP du Peuple) à vous de demander le votre dans cette grande famille parasitaire (car qu’est « vivre au crochet du Peuple ») –    vrpeuple-m-dupont-de-la-bas

…..

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

…..

Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –     160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom.

…..

Français quand vous saurez……que :

L’élection c’est comme tout. Cela se déjoue au lieu de se jouer. C’est la France qui se marche sur la tête. On déjoue les attentats (ce qui est une absurdité) et on n’est pas foutu de s’élire sans primaires peccadilles


….. et avec un peu de recul….

L’intérieur n’a pas déjoué l’attentat de la primo comédie, devenue pour certain la primo tragédie. Y aurait-il collusion entre le pouvoir de demain et celui d’hier.?

Serions nous plus forts en matière terrorisme qu’en matière électorale. Les service de renseignements ne son,t plus à la hauteur des bassesses électorales. La preuve on peut frauder l’élection, comme le fisc…. et les attentats

 

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Strasbourg et Marseille : l’incroyable enquête qui a permis de déjouer un nouvel attentat

Strasbourg et Marseille : l’incroyable enquête qui a permis de déjouer un nouvel attentat
Vue de Marseille le 26 octobre 2014. (BORIS HORVAT / AFP)

EXCLUSIF. Sept personnes ont été interpellées à Strasbourg et Marseille ce week-end, parmi lesquelles un employé d’école. L’enquête a permis de « déjouer un nouvel attentat », selon Bernard Cazeneuve.

Projet d’attentat contre l’Euro

A cette date, les services de renseignement sont alertés d’un début de projet d’attentat contre l’Euro 2016 (il ne faut pas être grand clerc ni devin, ni affilié-encarté à la socia-lie, pour penser que l’€uro était tentant….. Tout comme le défilé du 14 Juillet, tous comme les meetings politiques de la primaire et de la secondaire… En terminal à la BAC on sauvera les putatifs surtout ceux de la socia-lie. Qu’on se le dise!). Les ordres semblent venir d’un homme basé en Syrie, dont l’identité reste mystérieuse. Un groupe de cinq personnes – des hommes résidant en région parisienne – est en contact avec ce cadre de l’Etat islamique. Ils sont identifiés par les services comme les « financiers » d’un projet de grande ampleur, qui pourrait viser les fan zones ou les matchs de foot.

En effet, grâce à des prêts à la consommation (et leur surendettement sera pris en charge par qui?), ils amassent de l’argent mais ne semblent pas faire partie du projet opérationnel. Tous sont connus pour des faits de droit commun – escroquerie, vols, stups… – mais aucun n’est fiché pour radicalisation ou terrorisme. L’idée des services de renseignement est alors d’attendre qu’ils entrent en contact avec le commando actif pour démanteler la totalité du réseau.

A la veille de l’Euro, en juin 2016, aucun lien n’a été établi avec de possibles terroristes sur le territoire français. Seul le fil avec la Syrie reste avéré. Les services décident donc d’arrêter ce premier groupe pour ne faire courir aucun risque autour des matchs de football. Sur les cinq personnes interpellées, deux sont mises en examen, déférées, et se trouvent toujours en prison. Les autres n’auraient pas été avertis de la finalité de cette « récolte de fonds »….

Une cache d’armes fictive (est-ce la cache ou les armes qui sont fictifs?)

C’est alors que commence la phase B de cette enquête (on se disait bien,… ! il y a toujours un plan B en France celui de 2005, fut la constitution européenne de 2008), sans doute l’opération de plus grande ampleur menée depuis le début de la vague d’attentats revendiqués par Daech il y a deux ans. Les agents de la DGSI, aidés par ceux du Siat, tendent un piège à celui que l’on appellera « le Syrien ». Il est alerté que des armes sont disponibles dans une cache située en région parisienne.

C’est un piège, un leurre pour essayer d’arrêter le commando, qui se trouve toujours dans la nature. La cache est ultra-surveillée. Pendant des mois, personne ne vient. Puis les choses bougent, enfin, au mois de novembre. Un brin elliptique, une source proche du dossier raconte ….. (C’est pas beau de raconter des carabistouilles….) :

Un réseau est identifié à Strasbourg. Un relais à Marseille. Les services n’attendent pas qu’ils se rendent à la planque fictive pour les arrêter. Une enquête préliminaire est ouverte le 14 novembre dernier par la section antiterroriste du parquet de Paris, et sept personnes âgées de 29 à 37 ans et de nationalités française, marocaine et afghane sont donc interpellées.

Un employé d’école primaire

A Marseille, les enquêteurs pensent avoir arrêté les « banquiers ». De l’argent a été saisi mais aucune arme n’a été retrouvée. Le groupe de Strasbourg était, lui, potentiellement opérationnel. « On découvre leur profil en ce moment même », explique une source policière :

« Mais vu l’arsenal (qui consiste en quoi? Un opinel est-il un arsenal?) retrouvé chez eux et la violence de la documentation, ils auraient pu passer à l’action très rapidement. »

On en sait malgré tout un peu plus sur l’un de ces hommes. D’après nos informations, il s’agit d’un employé périscolaire, en poste dans une école primaire de la Meinau (un des quartier de Strasbourg). Deux des quatre pistolets automatiques ont été retrouvés chez lui. Son ordinateur professionnel a été saisi à l’école primaire. Françoise Buffet, l’adjointe au maire de Strasbourg en charge de l’éducation, confirme :

« Cet homme est en poste depuis plusieurs années dans cette école, il est devenu fonctionnaire il y a trois ans. Nous n’avons jamais eu aucun indice, aucun élément qui aurait pu nous faire croire à une possible radicalisation. Il a toujours fait un très bon travail. Nous en sommes au début de l’enquête, il faut attendre… »

Une réunion d’information est prévu demain avec les parents de l’école à la sortie des classes. Les enseignants ont eux été alertés dès aujourd’hui de cette interpellation. Les trois autres personnes arrêtées à Strasbourg ne résideraient pas dans cette ville.

Un voyage en Syrie ?

Aucune des personnes interpellées ce week-end ne figure dans les fichiers des services de renseignement français (sont ce alors des fichés « ex »?). Six étaient inconnus dans l’Hexagone, et l’homme de nationalité marocaine, résidant au Portugal et de passage à Marseille, était connu des services portugais.

 

 

C’est quoi cet aveu de manipulation des masses à la masse…. On déjoue aujourd’hui un attentat qui aurait du avoir lieu en Juin…. C’est la nouvelle série attentat d’aujourd’hui de retour sur le passé. Il faut justifier le prolongement de l’état d’urgence passé et aussi celui à venir…. Quelle sera la nouvelle invention à venir… Une tentative d »assassinat de François. Tous les grands hommes y ont eu droit, même Sarkozy…. François dernier serait-il si impopulaire que même les djihadistes n’en veulent pas Et pourquoi pas un projet d’attentat à déjouer sur la personne d’un candidat putatif au …. suicide présidentiel. On doit pouvoir trouver. Il suffit de choisir celui qui ferait le plus d’ombre à daesh et à ses accointances.

Est-ce déjà la débâcle qu’il faille vouloir cacher à tout prix, la réalité ….. Que nous réservent les révélations à venir? Fillon, Y aura t-il un audit de l’Intérieur   –  http://wp.me/p4Im0Q-1nR ?

Faudra t-il classer l’Intérieur de la socia-lie de sérial-menteur?

  • Il y a eu les attentats avec mode d’emploi laissé à la discrétion des enquêteurs (il faut bien les aider)
  • Il y a eu les attentats déjoués (et dans ce cas ce ne sont pas des attentats. Un attentat est ou n’est pas? Utiliser un oxymore pour faire peur c’est prendre le Français pour un chapon rouge-sang)
  • Il y a maintenant les attentats, déjoués longtemps après…. leur date d’exécution….)

A quand l’attentat contre l’Archiduc d’Autriche déjoué (vous vous souvenez; le prétexte à la Brande Boucherie re-tranchée de 14/18?). Si pour certaines « on ne nous dit pas tout », là on nous en dit trop, au delà des réalités!

L »arnaque terroriste en 4 étapes :

  • un projet (créé ou à créer), qu’importe la cible, pourvu que cela soit assez vraisemblable…..
  • une cache (d’armes, de tracts, de papiers officiels-officieux)
  • un employé fonctionnaire et donc régalien (mais pas trop de l’Intérieur…. pour éviter d’éventuels remontages aux sources… classées « secret-défense » ou « secret-attaque ». Il faut tirer les leçons de la légèreté de Nice….)
  • un voyage touristique en zone de péril….. (ou un projet (un ancien titre de transport, plus valide, peut servir surtout si les « utilisateurs de l’information », alias nous, vous et moi, sont peu regardants et se contentent de la fumée sans regarder le tison pyromane)

et voilà un projet déjoué…. C’est bien vu!

 

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/attentats-terroristes-a-paris/20161121.OBS1511/l-incroyable-enquete-qui-a-permis-de-dejouer-un-nouvel-attentat.html

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses » (et surtout en politique, mais aussi ailleurs)

et « nuit debout » que devient-il ou elle ……?

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….

——

« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:

GrosMots kegiens Février2016

****

 

 

****

 

Fillon: et les frontières, bordel?  –  Pour gagner, il faudra se renier

François Fillon à Lille dans la maison natale du général de Gaulle, novembre 2016. SIPA. 00780476_000010

Une surprise attendue. Cet oxymore résume peut-être ce que seront nos soirées électorales. Le rituel médiatique a déjà intégré le « renversement de la table » comme une donnée, et dès les résultats connus, on orchestre la communion autour de la certitude que la seule chose que l’on sait, c’est qu’on ne sait pas.  D’où le brin d’autoflagellation des représentants de la gent journalistico-sondagière, devenu lui-même un must, avec de multiples variations sur le thème « j’avions rien vu venir ». Si, après le Brexit, la tendance sermonneuse avait pris le dessus, après l’élection de Trump, un air de débandade a soufflé sur le Parti des Médias, formule et concept inventés par Philippe Cohen et qui, malgré leurs insuffisances, permettent de comprendre comment les médias, en tant que système, sont à la fois le lieu où se fabrique la pensée dominante et le Quartier général à partir duquel on tente de contenir les diverses rebellions électorales contre elle. Quand beaucoup battaient en retraite, il ne s’est guère trouvé qu’Arnaud Leparmentier pour se coller, non sans panache, à la défense d’élites décriées. Aujourd’hui, il est très tendance d’écouter le peuple et même de lui causer poliment – les « idées nauséabondes » et le « populisme » semblent avoir disparu de la planète avec l’éviction de Nicolas Sarkozy. (en vérité, il vous le dit…. la France aura du mal à s’en remettre de son passage-éclair aux manettes du pouvoir!)

Au passage, on regrette vraiment que le meilleur Sarko ne se montre que dans l’adversité – et même en l’occurrence dans la défaite. L’assurance ne sied décidément pas à l’ancien président. Mais peut-être aurait-il accompli de grandes choses s’il avait mené campagne avec l’humilité, la gravité et le fair-play qu’on lui a vus dimanche soir. On ne peut s’empêcher aussi d’avoir un peu de compassion pour tous ceux qui avaient fait de l’anti-sarkozysme le cœur de leur vision du monde. Déjà orphelins de Le Pen père, pour les plus âgés, ils devront vivre sans celui qu’ils ont tant aimé détester (il est rassuré et nous aussi, le Peuple a appris à désaimer un autre…. le futur mis à la poubelle de l’histoire de la ripoublique normale) et, par la même occasion, sans le sentiment de leur propre vertu qu’il leur procurait. Que mes confrères de Marianne me pardonnent, mais ils auront usé le filon jusqu’à la corde avec, encore récemment, une « Une » sur « Le candidat du système » – accompagné d’une photo soigneusement choisie pour faire peur. Ils vont devoir trouver un autre produit-vedette.

Le nouveau gourdin des gouvernés pour bastonner leurs gouvernants

L’éviction de Nicolas Sarkozy est cependant porteuse d’un malentendu de taille. Dès lors que le suffrage populaire concorde au moins en partie avec le ronron médiatique, d’aucuns pourraient en conclure que le peuple de France, plus raisonnable que ses cousins anglo-saxons, refuse de céder aux sirènes du mal et qu’avec des efforts pédagogiques, on pourrait encore faire quelque chose de lui. En réalité, si une majorité de la droite française a congédié Nicolas Sarkozy, ce n’est pas tant à cause de son « populisme » – nom donné au fait de parler des sujets identitaires qui intéressent grandement le populo –, mais parce que celui-ci est à géométrie variable. La phrase sur « nos ancêtres les Gaulois » n’était pas un dérapage que les électeurs auraient heureusement sanctionné comme on se plait à le répéter, mais un programme dont personne n’aurait juré qu’il l’appliquerait en cas de victoire (on conviendra en revanche que la « double ration de frites » (il voulait s’attirer la bonne graisse des en haut de France, qui comme chacun le sait sont des fada à la frite) était d’un assez mauvais goût sarkozyen).

Libéral peut-être, mais national?

Tout d’abord, même s’il s’agit plutôt de proclamations, son discours sur la famille chatouille mon attachement à la liberté des mœurs. Trop de religion, pas assez de République. Admettons que, face au progressisme bêlant donné comme l’unique horizon possible, un peu de tradition ne nuit pas. N’empêche, que l’on défende des cadres anthropologiques anciens, fort bien, que l’on réintroduise subrepticement une norme sur les comportements privés, très peu pour moi.

S’il peut gagner la primaire en dépit de ce handicap et même, dans la foulée, emporter la présidentielle sur la peur de l’inconnue lepéniste, François Fillon n’obtiendra l’adhésion d’une majorité de Français que s’il répond à leur demande de réassurance identitaire, donc de frontières. Certes, alors que la gauche des réseaux sociaux a décidé de faire de lui le nouveau visage honni de Sarkozy et que la « semaine de la haine » bat déjà son plein, il sera sans doute, dimanche prochain, le gourdin que nombre d’électeurs empoigneront pour fermer le caquet des sermonneurs. Mais aussi cruel que cela puisse sembler à un homme qui veut incarner la droiture et y parvient pas mal, ainsi qu’à tous ceux qui pensent que le mensonge est plus grave que l’impuissance, la politique n’est pas un thé dansant. Pour conquérir sa légitimité, il devra peut-être (qui en doute?) procéder à quelques salutaires reniements.

 

 

Faut-il faire le second tour de la primaire….

Ne peut-on passer immédiatement au second tour de la présidentielle ; Fillon – le Pen?

Ou plus simplement à l’intronisation de la Marine (sans nom) puisque Fillon avoue ses incapacités à diriger. Lire son aveu : http://wp.me/p4Im0Q-1nR

 

 

http://www.causeur.fr/fillon-et-les-frontieres-bordel-41226.html

 

*****

 

Surprise des primaires ? Nous vous avions annoncé la couleur dès 2013…

Surprise des primaires ? Nous vous avions annoncé la couleur dès 2013…

Comme pour les élections américaines, les faiseurs d’opinion (médias, instituts de sondage) n’ont rien vu venir pour les primaires de la droite en France. Cela devient une habitude, au point que l’on peut se demander s’ils peuvent encore se faire appeler « faiseurs d’opinion ». Pourtant, l’arrivée au second tour de François Fillon, outsider venant du diable vauvert pour devancer ses concurrents, était prévisible. Et nous l’avions prévue. Voici ce que nous écrivions le 21 Septembre 2013.

***

François Fillon ou le retour à un certain Gaullisme ?

Car enfin, c’est tout de même le gouvernement de François Fillon qui a démoli l’un des principaux signes du Gaullisme, l’indépendance militaire de la France, en intégrant le commandement intégré de l’OTAN et en s’alignant (se subordonnant) au bloc anglo-saxon.  Ne parlons pas des mille et une autres petites choses qui auraient fait hurler le pauvre De Gaulle.

Ceci étant dit, le Fillon nouveau semble vouloir se sortir de cet état de fait et redonner à la France son statut oublié. Cela passe d’abord par la dénonciation de son positionnement servile vis-à-vis des Etats-Unis, en attendant de pouvoir lui redonner son identité, la vraie, pas cette identité factice suscitée par son ex-patron, essentiellement basée sur des discussions stériles  sur une pseudo-pureté gauloise, qui n’a jamais existé, menacée par des hordes de musulmans venus du sud. (promesse)

Qui mieux que De Gaulle peut être cet emblème ? Il faudra peut-être s’attendre à voir Fillon réveiller quelques images enfouies dans nos mémoires, comme les bras levés en V, par exemple ou refaire le coup de l’appel du 18 Juin, que Chirac avait utilisé en son temps en 1978 avec son appel de Cochin.

Osons quelques réflexions. Si François Fillon est en train de se faire préparer pour la prochaine présidentielle, François Hollande a déjà compris, pour avoir lui-même été préparé de la sorte, que son mandat ne sera pas renouvelé. Cela voudrait donc dire qu’il est désormais dispensé de jouer la comédie aux Français pour se faire réélire, puisque, de toute façon, il sait qu’il ne le sera pas (et le coup d’état, vous y pensez. Il a tout avec lui, l’armée, la police, le Peuple dans la rue pour crier sa survenue de sauveur de lui-même. L’état de l’urgence nous y prépare pourtant…. Et qui s’y opposerai? La droite forte? N’est-ce pas ce qu’elle veut, un pouvoir très fort, plus fort même que cela!). Quand bien même la France entière descendrait dans la rue pour protester contre ses décisions, il ne se sentirait pas obligé d’en tenir compte. Manif pour tous en est une bonne illustration. Autant nous faire tout de suite à l’idée que, jusqu’en 2017, François Hollande et son régime feront ce qu’ils voudront et comme ils le voudront, indépendamment de la volonté du peuple français (ils peuvent bien faire ce qu’ils veulent au sein de leur peuple d’écartés. La Constitution les y autorise. Il leur faudra simplement éviter les signes ostentatoires d’appartenance aux loges-cellules).

Et  nous, pauvres citoyens qui croyions que par les sanctions électorales nous pouvions faire plier nos gouvernants !

 

La grande surprise est le départ triomphal du petit pour son Cap Nègre, dans les berlines de sa dulcinée qui pourra lui chanter « je reviens te chercher, ils ont le même à l’Elysée ». Tu peux dormir en Paix. Et puis le retour du sauveur est toujours possible. Demande à ton copain corse du maquis de l’île d’Elbe. Il est bien revenu, lui. T’est pas plus con. Ce n’est pas parce que l’on t’as dit « casse toi riche con » que c’est définitif! Tu te vengeras de ces mesquins quand ils te rappelleront….

 

 

http://reseauinternational.net/surprise-des-primaires-nous-vous-avions-annonce-la-couleur-des-2013/

*****

 

Comment j’ai voté deux fois à la primaire de la droite et du centre…

 
 

Il fallait vérifier si la tenue du scrutin de la primaire était plus sérieuse.

 Comme personne n’a oublié le conflit entre Jean-François Copé et François Fillon en 2012 pour la présidence de l’UMP, il fallait vérifier si la tenue du scrutin de la primaire était plus sérieuse. Comme les procurations n’étaient pas autorisées, le moyen le plus simple était de passer par le dispositif prévu pour les Français établis hors de France.

J’ai donc rempli le formulaire en ligne en le renseignant avec une adresse mail étrangère et un prénom d’usage, et en fournissant un numéro de téléphone dans le pays en question (en demandant à une amie de me transférer le code d’accès envoyé par SMS). Pour plus de sécurité, toutes les démarches ont été effectuées en utilisant le navigateur Tor pour disposer d’une adresse IP à l’étranger. On remarque que le formulaire pour s’inscrire à la primaire ne demandait pas le numéro NUMIC (numéro d’enregistrement des Français établis hors de France). J’ai donc, ainsi, pu voter une première fois.

Puis je me suis rendu dans le bureau de vote de ma ville, en fournissant mon nom d’état civil et ma carte d’identité. Aucune mention d’une personne inscrite sur le registre des Français établis hors de France (ce qui est, pourtant, inscrit sur la liste électorale). Plus étrange : l’adresse en face de mon nom était celle de la maison où j’ai grandi, pourtant située dans une autre ville, à 30 kilomètres.

J’ai donc pu voter près de chez moi en glissant mon bulletin papier. Une seconde fois, donc.

Je n’ai pas poussé le vice jusqu’à faire une heure de route pour essayer de voter une troisième fois à proximité de cette ancienne adresse qui semblait toujours dans la base de données. Peut-être qu’un responsable du parti Les Républicains pourra me contacter pour vérifier si j’ai pu être dupliqué.

Quoi qu’il en soit, il était assez facile de frauder pour cette primaire. Reste, maintenant, à savoir si fraude massive il y a eu…

 

Tout est dit….. Que va faire Fillon? Que vont faire les évités,évincés? Faut-il aller plus loin et surtout plus avant ou plus simplement annuler cette primaire et la secondaire pour fraude déjouée, avant (il en serait donc des élections, comme du terrorisme…. C’est du joli!)

 

 

 

http://www.bvoltaire.fr/benjaminleduc/comment-jai-vote-deux-fois-a-la-primaire-de-la-droite-et-du-centre,295165

 

*****

 

Fillon, le prochain président ? N’importe quoi ! Rien n’est joué.

On se calme ! Que nous disent les résultats de ce premier tour des primaires LR ?

 

Avant tout que ce n’est pas la présidentielle, que LR n’est pas la France, ce que certains commentateurs semblent oublier.

2 millions 1/2 de votants LR  hier. En supposant qu’il y ait le même nombre de votants au prochain tour (ce qui n’est pas certain du tout, des électeurs de gauche ayant fait la démarche pour sortir Sarkozy du jeu politique), et que Fillon  gagne devant Juppé à 60% cela fait : 1 million et demi de supporters.

Il y a 43 millions d’électeurs potentiels en France 

Comptons à la louche 50% d’abstention  cela fait à peu près :  21 millions 1/2 de votants.

Ses 1 millions 1/2 d’afficionados  ne sont donc pas le boulevard que d’aucun ont l’air de dessiner aujourd’hui à Francois Fillon. Pour vous donner une idée,  Jean-Luc Mélanchon obtenait 11,11 % au premier tour en 2012  soit, autour des 5 millions de votants et il a été balayé. De plus, il n’y aura pas que Le Pen en face de lui dans sa famille droitière, Macron les grandes dents,  Dupont Aignan et autres picoreurs de voix lui disputeront la place.

François Fillon n’a  pas plus de chances de réussir que n’importe lequel des candidats en lice.

C’est de l’embrouillage une fois de plus.

Dans l’hypothèse soutenue actuellement dans certains médias, c’est à dire d’une élimination de la gauche pour la finale du cirque présidentiel et un duel MLP/Fillon,  je ne vois pas que le falot F.Fillon avec son programme tatchérien rétrograde résistera  aux coup de boutoirs d’une Marine Le Pen qui est une très bonne débatteuse, et un tribun intelligente et habile. (On peut ne pas apprécier quelqu’un et reconnaître ses talents, c’est même recommandé, sinon pas de raisonnement rationnel possible.) De plus, il est tellement conservateur, que je le vois mal opérer un rassemblement « républicain » avec la gauche face au FN. Les français ont déjà donné avec cette manipulation, ils en ont mesuré l’inanité et en ont marre. Ceux qui ne veulent pas choisir entre la peste et le choléra s’abstiendront probablement.

Nous risquons de subir l’effet Trump.

En ce qui me concerne, je suis pessimiste. Je me trompe peut-être, mais j’ai l’intuition, depuis un certain moment, à lire soigneusement les commentaires populaires des réseaux sociaux, d’articles politiques de tous bords  et à laisser trainer mes oreilles auprès du tout venant que nous sommes très près d’avoir une femme à la présidence de la République…  et une France en ébullition. 

Je souhaite de tout mon cœur faire erreur. Que ceux qui croient encore même un tout petit peu à la politique se mobilisent pour éviter ce drame à notre pays.

Pour vous permettre un choix en conscience, je publierai honnêtement comme promis les programmes des principaux et des plus intéressants candidats en lice.

N’oubliez pas que ne pas voter, revient à laisser la porte grande ouverte au système. Avec nos règles électorales, compte fait des abstentions et des blancs, on peut être élu avec 15% de l’ensemble des suffrages (même moins s‘il n’y avait que 3 courageux-inconscients qui votaient sur 45 millions d’électeurs, il y aurait un élu avec 66,66% des exprimés mais zéro par rapport aux électeurs. C’est le système qui est pourri) !  Il faudra y aller, au moins au premier tour.  Ne manquez pas de vous inscrire sur les listes électorales.

Nous avons le droit de nous exprimer, nous devons utiliser cette opportunité.(y compris pour dire que l’on ne veut ni de l’une ni de l’autre!)

L’heure est grave et l’avenir incertain.  Les lendemains qui viennent ne chantent pas. La tâche va être rude. Ne baissons pas les bras. 

 

 

Votez blanc, vous ne vous salirez pas les mains dans des noms choix, entre un qui ne fera rien par incompétences (il le reconnaît – http://wp.me/p4Im0Q-1nR) et l’autre avec des données invérifiables, avant (et pour cause….) Vérifier après, c’est malheureusement trop tard et on est un peu plus dans la merde….

 

 

http://free.niooz.fr/s/free/fillon-le-prochain-president-nimporte-quoi-rien-nest-joue-12378662.shtml

 

*****

Attention! 
Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut leur louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?

Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi, réputé jour de chance…) au :

État d’urgence ordinaire et « normale » : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant!

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé

L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)

 Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)

un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)

Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)

Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!

Il est vrai que c’est tellement banal que l’état d’urgence…..

  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils nous demanderont (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état n’est pas l’état d’urgence, mais…. sa reconduite aux frontières du pouvoir et surtout dehors dudit pouvoir)

Article 21 Préambule de la constitution :

« Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »

(En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple! et non les ersatz du pouvoir

en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

 …. au 26/01/2017 – et son corollaire de « Nuit Debout » et son 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!

Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..

Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

keg – 212 Mars – 28/09/2016 – Un Poisson pilote la France, après un capitaine de pédalo…. et le sang coule de source gauloise et non de maure : Est-ce de bon aloi?

Publié le Mis à jour le

Le choix du jour : «droit du sol» ou «droit de sang»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

Egho de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife) :

  • http://wp.me/p4Im0Q-1hT (B.le Maire) – 19/09/2016
  • http://wp.me/p4Im0Q-1i6  (J.P Kirmann) – 21/09/2016
  • vrpeuple-h-mariton-ump , (27/09/2016) parlons un peu du candidat camarade – Mariton, joker politicomico-présidentiel qui a joué le jeu jusqu’au bout de sa virade…..de l’espoir (perso), lui qui avait comme volonté d’être le « président de tous les Français », à l’exception de …. vous! (et cette exclusive le met déjà dans le camp des prometteurs non-faiseurs. Il a triché avec ses parrainages et fait donc l’expérience de ses rejets, comme il le fait vivre à tous ceux qui ne sont pas de son bord. C’est enfin l’arrosé-arroseur)
  • Nous parlerons aussi des autres candidats putatifs du trône…. (surtout ceux qui sont sur les bancs actuels de l’assemblée, afin de bénéficier de l’affichage!)

    • vrpeuple-j-f-poisson-ump  J.F Poisson (ump) – 28/09/2016
    • J.F Copé (ump)
    • N Dupont-Aignan (ump)
    • F?Fillon (ump)
    • Henri Guaino (ump)
    • NMK (ump)
    • F de Rugy (ps)
    • B Hamon (ps)
    • F Hollande (ps)
    • E Macron (ps)
    • C Dyuflot (ni)
    • J Lassalle (ni)

 

——

La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « des putes à Sion…..  »

  • Quels mots utilisent vos représentants du Peuple (alias VRP du Peuple) pour défendre vos aspirations et attentes. Les mots attendus doivent-ils être ceux de quémandeurs, hésitants, presque timides (pour faire aboutir positivement vos espérances à Paris, il faut être volontaire, imposant, pugnace, voire « violent » et non effacé, hésitant,, demandant des autorisations de demander….à)
  • Quels mots sont utilisés par son parti d’appartenance
  • Quels sont les ratios de réussite (de votre député et de son  parti au regard du nombre de propositions de loi déposées . Déposées ne veut pas forcément dire : étude par l’assemblée et encore moins réussite et acceptation par ladite assemblée…. A ce jour (arrêté à fin Août 2016 et depuis Juin 2012), collectivement, et depuis le début de la 14éme législative démarrée au lendemain de la victoire du PS aux législatives de 2012) :

    • 238 PPL étudiées sur 1446 déposées (16,5% dont 60 refusées par l’assemblée  soit 25% des PPL débattues)
    • pour 82 déposants sur 249 (32,9%)
    • 43,3% des députés ont fait des PPL (et les autres que font-ils? Ce sont les petits-insignifiants qui déposent le plus de PPL, est-ce pour exister?)

déposé ne voulant nullement dire étudiées et encore moins acceptées

  • Les rations :  vote / Dépôts (dont rejets)
    • du parti du député
    • du député
  • positionnement individuel et du parti par rapport aux « restrictions de liberté (au travers et sous couvert de « l’état d’urgence », qui n’est qu’un prétexte surtout quand cet état doit-être exceptionnel dans ses circonstances et sa durée – près d’un an n’est plus exceptionnel mais devient la norme, en contradiction avec la constitution. Si nous avons des devoirs de citoyens, nous avons aussi des droits de citoyens garantis par la constitution. Utilisons cet outil en, en faisant respecter les termes. Sinon restons esclaves et  dans ce cas fermons la!)

Voici donc un tableau d’un possible député « Mohamed Durand de là-bas » (bien sur député éphémère, et improbable,  du tiers comme du quart de garde, mais allez savoir) qui vous permet de voir la trame de l’analyse. Mettez y le nom de votre député pour savoir le poids de ses (in)efficacités et éventuellement savoir si vous devez ou non ré-élire un VRP de vos demandes qui n’est pas à la hauteur de vos aspirations. Nous avons le droit de nous tromper, mais continuer cela ne se peut…..

Allez vous revoter pour lui ou vous laisser tenter à dire que vous ne voulez plus de potiches qui ne vous représentent plus mais ne représentent que leurs propres intérêts et avantages. Qu’on est loin du rôle réel d’un représentant VRP du Peuple…. ! La nuit du 04 Aout n’a fait que créer une nouvelle caste de privilégiés (qui nous coûtent cher , en moyenne, tous cumuls confondus, plus de 9 500 € par mois, à multiplier par 902 parlementaires « julot-casse-croute » et ensuite pas 12 soit 5713 smicards-an! rien que cela!)

Mohamed Dupont de là-bas, fiché « S » comme saltimbank de la policomic-représentation  (il en est de même pour les 575 pseudo VRP du Peuple à vous de demander le votre dans cette grande famille parasitaire (car qu’est « vivre au crochet du Peuple ») –    vrpeuple-m-dupont-de-la-bas

…..

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

…..

Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –     160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom.

…..

Français quand vous saurez……que :

Sol et sang font parfois argile friable, rarement fiable……

….. et avec un peu de recul….

Le droit du sol est-il le droit du sang? Comment abreuver le sillon ….. si ce n’est avec du sang impur! (mais pas seulement celui des menstrues; quelle que soit la nationalité sanguine qui rappelons le se divise par 4 réseaux-rhésus)

 

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

« Je rétablirai le droit du sang ! »

 
 

Il faut le redire clairement : l’intégration à la communauté nationale est un cadeau fait par les Français à des étrangers, et non l’inverse.

 Il y a un grave problème avec l’immigration. L’intégralité de la classe politique à laquelle il reste un soupçon de réalisme est aujourd’hui d’accord pour le reconnaître. « Que faire ? » est, en revanche, une question sur laquelle beaucoup déçoivent dans leurs réponses ou par leurs esquives, à commencer par ceux qui ont exercé des responsabilités sans n’avoir jamais changé les choses.

Je n’ai pas été l’un de ceux-là (simplement pour qui roule un ump, si ce n’est pour les idées et la philosophie globale ump, en complice!). Et si j’aspire à exercer des responsabilités, c’est parce que j’ai un projet clair et ferme, notamment sur cette question. Il faut d’urgence rétablir le droit du sang comme moyen privilégié d’accès à la nationalité française, et je suis le seul à le proposer parmi les candidats à la primaire ouverte de la droite et du centre.

Je n’ai jamais varié sur cette idée, parce que je crois qu’il faut enfin se donner les moyens d’endiguer le flux que nous ne savons pas gérer, et qu’il est temps de protéger la France d’une communautarisation croissante et conflictuelle. Dès lors, je refuse absolument que le fait de devenir français soit automatique et, parfois même, involontaire !

Il faut le redire clairement : l’intégration à la communauté nationale est un cadeau fait par les Français à des étrangers, et non l’inverse. La France ne sait plus qui elle est et ne pourra donc jamais accueillir en son sein des étrangers par millions, à moins de les laisser vivre comme dans leurs pays d’origine, ce que les Français refusent légitimement. Pour accueillir et offrir une nationalité, il faut être capable de savoir ce que l’on a à offrir.

Nous devons commencer par là, et ce sera long. Le droit du sol a ouvert les portes d’une communauté nationale en la divisant en multiples communautés qui ne savent même pas ce qu’être français veut dire.Des étrangers pourront, bien sûr, devenir français, exceptionnellement. Il faudra pour cela qu’ils parlent le français et qu’ils prêtent serment devant notre drapeau (quand on sait ce que vaut serment et promesses chez les spécialitses de la France, donneurs de leçons….). Puisqu’ils seront moins nombreux et déterminés, il sera alors possible de les assimiler (ce qui demande un travail partagé !) et non plus seulement les « intégrer ». Il faut cesser de mentir : ces étrangers ne peuvent devenir français sans rien changer à leurs habitudes et sans inscrire leurs enfants dans la longue histoire qui est celle de notre pays. Un papier ne suffit pas (ni Vercingétorix en adoption plénière)!

Mais il faut également être lucide, et se tourner vers les pays d’origine de l’émigration. Avec certains, la mise en place de programmes solides de codéveloppement est nécessaire. Ils permettront aux ressources vives de ne plus éprouver le besoin (même biaisé) de quitter leur terre pour imaginer un avenir ailleurs.

Ouverture et identité ! Parce que sans savoir d’abord qui nous sommes, nous ne pourrons rien offrir et nous nous contenterons de poursuivre la dissolution du peuple français, et l’éclatement de la France.

 

Pour qui roule Poisson? Est-ce le poisson pilote de Sarko ou du fn? Il a été intronisé, dans la cour des putatifs, par sarko (pour les catho-strophiques à rallier à Sion et non à fion…) qui lorgne de plus en plus avec les thèses des le Pen, qu’il aimerait phagocyter (il ne peut y avoir qu’un calife et surtout mâle)

vrpeuple-j-f-poisson-ump

On nait Français qu’après un mélange de genre depuis environ 4 générations d’histoire commune et gauloise. C’est l’histoire vécue ensemble et éventuellement saignante qui forme le meilleur ciment de lien! Le droit du sol oblige à diéser (ou biaiser ou bémoliser), vous connaissez la zizique!.

« Auprès de mon arbre, je vivais heureux…. »!

 

http://www.bvoltaire.fr/jeanfredericpoisson/je-retablirai-le-droit-du-sang,285219

 

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses » (et surtout en politique, mais aussi ailleurs)

et « nuit debout » que devient-il ou elle ……?

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….

——

« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:

GrosMots kegiens Février2016

****

 

La Deutsche Bank, bombe à retardement au coeur de l’Europe

La Deutsche Bank, bombe à retardement au coeur de l'Europe
L’action de la Deutsche Bank a atteint lundi 26 septembre un plancher record. (DANIEL ROLAND / AFP)

Le cours boursier de la principale banque allemande s’est effondré. Angela Merkel aurait indiqué cet été qu’elle n’entendait pas la sauver, mais aurait-elle vraiment le choix en cas d’accident ?

Le 6 juillet dernier, un gourou des marchés obligataires Jeff Gundlach, fondateur de la société d’investissement DoubleLine Capital déclarait à l’agence Reuters, lugubre :

« Les banques sont en train de mourir et les décideurs politiques ne savent pas quoi faire… Attendez que l’action de la Deutsche Bank passe sous les 10 et les gens vont commencer à paniquer. »

On y est presque. Lundi, l’action, qui avait dépassé 100 euros en 2007, est tombée à 10,5 euros, après une chute de 6% dans la journée. Les Allemands, qui pendant des mois ont pointé du doigt la fragilité des banques italiennes, prennent conscience qu’ils sont assis sur une bombe à retardement made in Germany. Ce qui ne laisse pas de surprendre : l’Allemagne n’est-elle pas la patrie de la vertu financière et des comptes bien tenus ?

Merkel sur une ligne dure

Too big to fail ? 

Dans le scénario optimiste, ce qui se prépare, c’est un test grandeur nature de la nouvelle méthode européenne de sauvetage dite de « bail in », en vigueur depuis le 1er janvier : plutôt que d’intervenir avec l’argent du contribuable (« bail out ») on impose désormais aux créanciers des établissements en difficulté d’éponger les pertes :  en convertissant leurs créances en actions ou alors en en effaçant une partie. Evidemment, essuyer les plâtres du « bail in » aurait été plus simple avec une petite banque.

Le sujet est au cœur du mauvais fonctionnement de la zone euro. Si la Deutsche Bank connaissait un accident, il n’affecterait pas seulement le crédit de la chancelière allemande, c’est l’ensemble de l’économie européenne qui subirait le choc. Aussi, si la fébrilité croît sur les marchés, personne ne prend encore vraiment au sérieux l’idée que les autorités allemandes et européennes puissent laisser complètement tomber la Deutsche Bank, si celle-ci ne parvenait pas à faire face à l’amende américaine. 

La Deutsche bank deviendrait alors la deutsche bing bang!

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/economie/20160927.OBS8853/la-deutsche-bank-bombe-a-retardement-au-coeur-de-l-europe.html

 

****

 

Mais pourquoi François Fillon porte-t-il un bandana sur la tête ?

 
Mais pourquoi François Fillon porte-t-il un bandana sur la tête ?
 

Le candidat à la primaire des Républicains fait actuellement l’objet de moqueries sur les réseaux sociaux à cause de cette photo insolite.

 

Non, vous ne rêvez pas, cette photo est bien réelle. Elle a été prise dimanche en Seine-Saint-Denis alors que François Fillon était l’invité des sikhs de France, indique le Huffington Post

Sur la page Facebook des sikhs de France, on peut apercevoir le candidat à la primaire être acceuilli par les fidèles de cette religion qui compte 10 000 personnes en France.

« Il a été accueilli dans la salle de prière où il s’est exprimé sur la liberté religieuse », a révélé au site un des conseillers de François Fillon. Mais pendant cette petite réunion, des fidèles ont pris en photo l’ancien Premier ministre, le montrant dans une situation qui prête à sourire. En effet, François Fillon, accroupi, porte sur sa tête un bandana bleu un peu ringard, qui ressemble à ceux des bikers américains.

Mais François FIllon n’est pas le seul a s’être prêté à cette tradition. Avant lui, le Premier ministre canadien Justin Trudeau a fait de même au Canada, ainsi que David Cameron ou Jeremy Corbin, le chef du parti travailliste britannique.

 

Fillon président : les signes extérieurs d’appartenance seront interdits…. Il ne l’est pas encore et ne peut donc s’interdire, avant ses décrets de ne pas en porter. C’est beau les derniers lambeaux de liberté… Et puis ne soyons pas plus filloniste que lui-même, d’autant que des plus grands le font… encore. On a raison de s’appuyer sur les grandes images, pour se grandir! Ce serait du racolage religieux? Mais les sikhs votent-ils en France? C’est vrai que 10 000 voix ce n’est pas à négliger d’autant que tous ne sont pas encartés (du moins à l’ump ou son ersatz)

 

http://www.planet.fr/politique-mais-pourquoi-francois-fillon-porte-t-il-un-bandana-sur-la-tete.1189164.29334.html

 

****

Le Molenbeek néerlandais existe, Zeegers l’a rencontré  –  Quand un journaliste de gauche découvre le salafistan

Prenez un journaliste néerlandais bien sous tous rapports. Immergez-le dans une ex-banlieue ouvrière de La Haye devenue un ghetto salafiste. Vous obtenez un livre-témoignage certes édifiant mais qui ne rompt pas vraiment avec la culture de l’excuse…

zeegers islam pays bas

Plan de Transvaal. Wikipedia.

Lorsque Maarten Zeegers, journaliste néerlandais pour le Volkskrant et NRC Handelsblad, et sa femme syrienne Sarah décident de s’installer dans le quartier de Transvaal, à La Haye, pour des raisons financières, ils découvrent un véritable Molenbeek hollandais : dans cet ancien quartier de la classe ouvrière blanche où il y a aujourd’hui 90% d’étrangers – dont 75% de musulmans -, un appel tonitruant à la prière retentit tous les vendredis et des versets coraniques ont remplacé les affiches publicitaires. Difficile de s’intégrer dans pareil quartier quand on est un trentenaire néerlandais de souche. Sauf à se faire passer pour musulman. Ce qui est plutôt chose aisée pour Maarten Zeegers, un brun aux yeux marrons qui pourrait facilement passer pour un Arabe, et qui connaît de surcroît parfaitement la langue arabe depuis qu’il a couvert la révolution syrienne.

Comment on devient salaf

C’est ainsi que Maarten Zeegers, qui prévoyait alors d’écrire un livre-témoignage sur son expérience, se laisse pousser la barbe, se lève tous les matins à cinq heures pour faire sa prière, mange hallal et va même jusqu’à réciter le Coran dans son bain. Très vite, le journaliste, naguère jugé peu fréquentable parce que non-musulman, se fait de nouveaux amis, qui l’appellent « frère » et sont ravis de l’accueillir dans leur mosquée.

Des départs pour la Syrie, il y a en déjà eu des dizaines, et cela ne fait que commencer car à la mosquée salafiste Qeba – que Maarten Zeegers fréquente – les prêches sont très virulemment pro-jihad. Si l’imam prêche en néerlandais, s’il est, de l’avis de Marteen Zeegers, « ultra-drôle et ultra-accro à WhatsApp », il n’en est pas moins farouchement opposé à la démocratie – coupable d’être contraire à la volonté d’Allah (tout est dit. Et on voudrait intégrer des non croyants à la démocratie. De qui se moque t-on?).

Ce que constate Maarten Zeegers, c’est que les choses vont mal au Transvaalkwartier : les musulmans peinent à s’assimiler et les hollandais préfèrent fuir vers des quartiers où le multiculturalisme est moins prégnant. D’où un repli identitaire chez les musulmans. La suite, c’est le chômage, la délinquance, la drogue, et bien sûr, comme il faut bien s’en sortir laisse t-il à penser, le Jihad. C’est là un glissement un peu dangereux, et nombreux sont les politiciens et les journalistes, en France, qui cherchent aussi à expliquer le terrorisme islamiste par la pauvreté et le rejet.

Qui exclut qui ?

Il serait de bon ton de rappeler que du temps que le Transvaalkwartier était un quartier d’ouvriers blancs, construit entre 1900 et 1935, l’endettement, la pauvreté, la précarité, voire la condescendance des classes plus riches étaient monnaie courante ; de même faudrait-il se ressouvenir de ce que dans les mêmes années à Saint-Denis les immigrés bretons et espagnols vivaient dans des foyers insalubres où il n’était pas rare d’attraper la tuberculose … Les choses, de ce point de vue, allaient plus mal qu’aujourd’hui. Les gens étaient miséreux, et non point nourris aux allocations. Pour s’en sortir, ils n’allaient pas « faire le Jihad » – ce qui eût été pour eux tout à fait incompréhensible, autant qu’ hors de leur champ culturel et religieux – mais ils travaillaient, s’entraidaient, votaient pour le Front populaire.

Que les choses aillent mal aux Pays-Bas dans les quartiers les plus populaires, qu’il y ait de la pauvreté et de l’exclusion en Seine-Saint-Denis, c’est certain. Mais ce sont des quartiers qui ont connu pire. Aujourd’hui si des musulmans radicalisés issus de ces quartiers réputés difficiles s’envolent pour la Syrie, ce n’est nullement, contrairement à ce qu’affirme Maarten Zeegers, pour échapper à la précarité et à l’exclusion. Ce n’est pas un pays de Cocagne que cherchent les djihadistes, mais un pays guerrier. Ce n’est ni la pauvreté ni l’exclusion qu’ils cherchent à tout prix à éviter, mais la fréquentation des chrétiens, des juifs, des athées, bref de tous les infidèles. Ces gens-là ne veulent pas du vivre-ensemble. Et ni les Néerlandais ni les Français ne sauraient être coupables d’intolérance envers des soldats étrangers qui – au nom de l’Islam – veulent détruire leur civilisation et leur peuple.

Maarten Zeegers est allé vivre dans une autre ville. Preuve, s’il en est encore besoin, qu’au Transvaalkwartier on préfère l’entre-soi, et que là-bas comme en France, le vivre-ensemble n’est qu’un leurre.

 

Après une telle conclusion, faut-il continuer à vouloir « vivre ensemble »? Ne vivons nous pas nous même ensemble avec nos images du miroir (Juifs , Français 100%, riches, classes moyennes, pauvres,….), entre eux! Il est faux de vouloir imposer ce « vivre ensemble » au nom de valeurs se voulant généreuses mais à géométrie variable selon le bon vouloir du prince et de ses serviteurs (le pouvoir). S’il veut imposer ce vivre ensemble », il lui faut d’abord imposer ce même vivre ensemble aux tochtones….  et il n’en a plus le temps. Je décrète la « république du non vivre ensemble » et surtout pas avec des étrangers à ma culture… !

Je respecte leur culture, mais chez eux et pas chez moi….  Je ne respecte que ceux qui me respectent dans mes us et coutumes, les autres sont les ennemis, si bien décrits par le Valls de service, premier secrétaire du pays, de son état!

C’est Molenbeek en hollandie ( la vraie et non un ersatz franchisé)

 

http://www.causeur.fr/zeegers-pays-bas-islam-salafisme-40284.html

 

*****

 

Bientôt, le retour à l’internement administratif ?

Bientôt, le retour à l’internement administratif ?

La mode politique en Europe et aux États-Unis est à la légitime défense « préventive ». Cette prévention, c’est-à-dire les mesures prises pour empêcher un mal qui risque de survenir, ne joue que très peu dans le domaine social. Dans le domaine médical, elle coûterait, dit-on, trop cher si elle était généralisée ; dans le monde des affaires, il ne faut surtout pas se prémunir contre les licenciements de masse et jouer au contraire sur l’effet de surprise et sur le désarroi qui en résulte pour les salariés ; en matière environnementale, le principe de précaution est très fortement contesté par les entreprises, parce qu’il serait source de paralysie !

Les gérants (privés) des grands moyens de production doivent être toujours plus libres de leur stratégie, profit oblige, y compris lorsque l’entreprise ne survit qu’avec l’argent public (par exemple, le groupe Alstom).

Par contre, dans le secteur strictement politique, les pouvoirs publics n’ont jamais trouvé mieux que de jouer aux victimes (il faut bien se défendre contre les agresseurs, y compris potentiels) ou aux protecteurs (le petit peuple a besoin d’une autorité sécuritaire au-dessus de lui).

Dans l’ordre international, il y a longtemps que les agresseurs se prétendent agressés.

Les nazis dénonçaient l’asphyxie que les vainqueurs de la Première Guerre Mondiale avaient tenté d’imposer aux Allemands qui avaient pourtant besoin « d’espace vital » ; de surcroît, les juifs et les bolcheviques constituaient une menace chronique dissolvante pour le Reich. Il fallait donc agresser la Tchécoslovaquie, la Pologne, la France, la Grande Bretagne, l’URSS, etc. pour que le peuple allemand « respire » !

Plus près de nous, les démocraties (occidentales) ont remis à l’ordre du jour la prévention.

  • Pour « contenir » et refouler le communisme dans un premier temps, (prétendument omniprésent, y compris lorsqu’il n’y avait que nationalisme et revendication d’indépendance de la part des peuples colonisés) ;
  • puis, pour sauver la paix, ce qui exigeait la guerre, contre les prétendus détenteurs d’armes « de destruction massive » (comme l’Irak de Saddam Hussein, par exemple), ou pour protéger un allié contre une « menace » militaire, ce qui justifie le maintien de bases militaires américaines « d’intérêt stratégique » en Corée du Sud, proches de Pyong Yang, mais surtout de la frontière chinoise. On n’est jamais trop prudent contre l’ennemi nord-coréen détenteur d’une force nucléaire, alors que les alliés (Israël ou le Pakistan) n’ont que des bombes atomiques « dissuasives » !

Les manœuvres de l’OTAN, aux frontières russes, en Pologne et dans les pays Baltes, par exemple, sont aussi des mesures de précaution contre le risque d’une invasion des troupes russes sous la direction d’un chef d’État qui ne rêve, comme chacun sait, qu’à une Troisième Guerre Mondiale ayant oublié les 20 millions de victimes soviétiques de la Seconde Guerre ! « Il vaut mieux prévenir que guérir » disent les états-majors étasuniens, sans se préoccuper de la tension internationale ouverte que provoque la mise en œuvre de leurs arrière-pensées.

L’attaque contre la Libye (dont on connaît les brillants résultats et qui vient de faire l’objet d’un rapport très sévère des parlementaires britanniques) était aussi un acte de prévention. Il ne s’agissait pour les interventionnistes français et anglais, soutenus par les États-Unis, que de « prévenir un massacre » à Benghazi. Il y avait une telle urgence que les « protecteurs » occidentaux n’ont pas pris le temps d’évaluer la véracité des faits et la nature (islamiste) des forces hostiles à Tripoli qui se manifestaient !

La Charte des Nations Unies qui retire aux États l’usage de la force armée à l’exception du cas de légitime défense est balayée, avec la théorie de la « légitime défense préventive » qui juridise l’agression et celle de « la responsabilité de protéger » qui prétend légaliser l’ingérence (ce qui ne peut être le fait que des Grandes Puissances).

Une fois encore dans l’Histoire, on fait des mensonges d’État une arme à la discrétion des Puissances : il suffit de manipuler, d’aller vite et de ne pas avoir en face un État ayant les moyens de réagir avec force. Peu importe qu’au bout des quelques années, la vérité s’impose et que l’on dénonce l’arbitraire des agressions contre l’Irak ou la Libye. Les résultats sont là : les initiateurs ont été réélus et le chaos règne au sein de deux pays « non fiables » !

Et les États-Unis finiront bien par se débarrasser du phénomène Guantanamo, totalement hors-légalité, et par continuer à bénéficier dans le monde de la fascination entretenue de l’American way of life !

Si le court-termisme règne chez les politiciens occidentaux dans le domaine de la politique étrangère, il règne aussi dans l’ordre interne.

Le cas de la France hollando-sarkozienne est exemplaire, comme l’ont été les pratiques antérieures du gouvernement Daladier (sous la III° République), du gouvernement de Vichy et des gouvernements successifs (y compris « socialistes ») durant la guerre d’Algérie.

Le Décret-loi du 18 novembre 1939 prévoit l’internement administratif, c’est-à-dire l’arrestation et la détention, sans intervention de l’autorité judiciaire, de personnes jugées par l’administration « dangereuses pour la défense nationale et la sécurité publique », c’est-à-dire, à l’époque, surtout les communistes !

Le régime de Vichy, en vertu des « lois » prises par Pétain (3 septembre 1940, 28 juin, 18 juillet et 28 octobre 1941) frappe les communistes, les juifs, les auteurs d’infraction économique, les auditeurs de Radio Londres, et les résistants.

L’internement administratif réapparaît durant les « opérations de police » menées contre les « bandits » (les fellagas) en Algérie et leurs complices français (comme par exemple, Maurice Audin, exécuté par l’armée française ou contre Henri Alleg, torturé).

Il fonctionne aussi contre les autonomistes corses ou basques lors des voyages officiels !!

Le pouvoir exécutif frappe ainsi ses adversaires politiques sans que l’autorité judiciaire n’exerce son contrôle, parfois avec la complaisance de juristes aptes à se plier à toutes les autorités !

Le pouvoir politique, périodiquement, fait la démonstration que la justice et le droit sont inadaptés au « maintien de l’ordre public » ou du moins qu’il estime que telle est la solution. Autant dire que la sûreté personnelle n’est garantie que lorsqu’elle n’a pas vraiment à l’être !

Avec les attentats islamistes, de forts courants politiques réclament le retour de l’internement administratif pour tous ceux qui sont « susceptibles » de commettre un attentat. A la différence des socialistes de 1956-1957 qui se refusaient à admettre qu’il y eut une « guerre » en Algérie, le Parti Socialiste de 2016 estime que la France est en « guerre » contre les islamistes (ce qui n’a pas préoccupé les dirigeants français en Libye ou en Syrie).

Or, l’état de guerre, même « officieux » justifierait l’internement des 10 000 personnes « fichées S », car elles sont « susceptibles de troubler l’ordre public » ! L’opinion est largement mobilisée sur ce thème par des médias sans scrupule. Comme si la répression, quelle qu’elle soit, était l’arme exclusive pour régler les problèmes !

Comme si l’Histoire ne montre pas l’extrême diversité des victimes de ces internements arbitraires par nature !

Comme si chacun de nous n’était pas, selon tel ou tel pouvoir exécutif, « susceptible » de troubler l’ordre public, et par là même de connaître, à son tour, l’internement administratif !

 

Savez vous le poids de votre acceptation des lois liberticides (par mandat interposé » de vos VRP à l’assemblée….) ?

  • 98,84% – 14/11/2015
  • 93,21% – 26/02/2016
  • 94,93% – 26/07/2016

Nous serions donc, aux dernières nouvelles, 95% à être pour l’internement préventif (y compris de nous-mêmes… Nous sommes tous des fichés « S » et il n’y aurait pour le moment que les 5% d’inconditionnels de la hollandie en socia-lie…) Nous n’avons vu personne contrer directement ou indirectement son VRP à l’assemblée. Ce VRP porte nos doléances en assemblée…. il est nous-même et nous nous identifions à lui, que nous avons choisi  majoritairement, avec environ et moins 12% des inscrits au 1er tour des législatives). soit 2,25 millions d’électeurs inscrits…. (chiffres tirés de l’étude du scoring d’inefficacité de nos représentants du peuple (qui ne représentent plus qu’eux mêmes et leurs privilèges, malgré une nuit du 04 Aout…), au travers de leurs terminologies, de leurs mots de leurs Propositions de loi et le mesurage individuel de leur adhésion, en votre nom, de leur adhésion à l’état d’urgence!

 

http://reseauinternational.net/bientot-le-retour-a-linternement-administratif/

 

*****

 

 

 

*****

 

USA : Un événement historique pourrait se produire dans les prochains jours

 

Vous ne pensiez tout de même pas que l’oligarchie globalistes allait laisser élire un candidat anti-système ? Selon certains initiés, un événement de grandeur historique pourrait avoir lieu dans les six prochains jours, qui terminera la montée populiste de Donald Trump et permettra à l’oligarchie globalistes totalitaire de prendre le contrôle de l’Amérique, par des moyens politiques. Je poste cet article dans l’espoir, que révélant peut-être ces plans à l’avance, cela pourrait amener à les annuler.

Des bruits invérifiables circulent entre des blogueurs, journalistes et commentateurs vidéo. Je ne cautionne aucune de ces idées en particulier, mais pour information, je vais récapituler leur contenu, qui affirme que soit Clinton, soit Trump sera assassiné, qu’ils seront tous les deux assassinés, ou la théorie plus curieuse encore que Clinton est déjà morte et sera assassiné de toute façon dans un événement organisé, qui conduira à appliquer le « Deuxième Amendement» et à réinitialiser les élections.

Dans les coulisses des médias non-alignés, tout le monde parle ouvertement de ces scénarios, et certains sont convaincus qu’Hillary Clinton est effectivement décédée le 9/11 et a été remplacée depuis. D’autres prétendent que Clinton et Trump seront assassinés en même temps, peut-être lors du prochain débat du 26 (c’est du passé et rien ne s’est passé). Dave Hodges, au « The Commonsense Show », a publié un article qui nous donne un aperçu de ces préoccupations. Plus récemment, Alex Jones, dans une « diatribe épique » nous donne un sentiment de frustration et de colère.

Du point de vue des globalistes, éliminer Clinton à travers une «exécution» soigneusement planifiée, qui pourrait être imputée à des partisans de Trump, réalise deux objectifs importants à la fois:

1) Permettre aux démocrates de la remplacer par un candidat plus fiable.

2) Permettre aux médias contrôlés de faire porter le chapeau à Trump, afin d’espérer un retour d’opinion vers le camp démocrate. Pour en arriver là, ils auraient besoin d’un tireur isolé fanatique et monter une histoire de messages sur les réseaux sociaux, qui pourraient être cités par CNN, pour relier le tireur à Trump.

Trump pourrait-il être également une cible? L’élimination de Trump, sans celui simultané de Clinton, ne permettrait pas d’atteindre cet objectif aussi nettement, que l’assassinat de Trump seul. Cela déclencherait une révolte armée nationale, conduisant au chaos ou même à la guerre civile… et ce n’est pas ce que les globalistes souhaitent… Ils veulent «contrôler la paix», ce qui signifie une société en stable, mais obéissante, où personne n’a le droit de contester la vérité proposée (d’où la nécessité d’imposer la parole politiquement correcte).

Cependant, l’assassinant des deux candidats en même temps, avec une bombe ou une arme chimique, lors d’un débat à venir, pourrait permettre aux globalistes de remplacer les candidats des deux partis, par des marionnettes obéissantes (Jeb Bush à droite et Joe Biden à gauche). Du point de vue des globalistes, un assassinat simultané de Clinton et Trump obtient le meilleur résultat possible pour leur programme totalitaire.

Comment vous pouvez aider à sauver l’Amérique et arrêter les globalistes

Heureusement, vous et moi ne sommes pas impuissants face à cette situation. Il se trouve que la caméra des téléphones cellulaires est en ce moment notre meilleure arme contre les globalistes et leurs tentatives insidieuses de s’accaparer cette élection.

Nous vivons dans une époque de révolte mondiale, et la force des vidéos est la plus importante qui existe actuellement, pour défendre la liberté (avec la puissance du fusil en deuxième ressort). En fait, j’ose dire qu’un «citoyen» est une personne qui porte à la fois un appareil photo et un fusil et est prêt à utiliser d’abord sa caméra, avant son fusil, pour défendre sa nation et les droits humains.

Nous entrons maintenant en territoire inconnu, avec des événements qui ne se déroulent qu’à travers l’Histoire et ont parfois formé de nouvelles nations, ou à d’autres moments, détruits des nations. Avec l’Amérique, maintenant au bord du gouffre et des États comme le Texas, prêts à faire sécession, les événements que nous sommes sur le point de vivre vont remodeler radicalement notre histoire. Si vous ne vous êtes pas encore approvisionnés en haricots, pansements et balles, vous êtes des irresponsables.

Liste de certains sites (en anglais) qui surveillent le déroulement des évènements :

SteveQuayle.com
TheDailySheeple.com
GovtSlaves.info
AnonHQ.com
TheAntiMedia.org
Alt-Market.com
BlacklistedNews.com
ZeroHedge.com
SHTFplan.com
SurvivalBlog.com
Breitbart.com
DrudgeReport.com
Infowars.com
TheEconomicCollapseBlog.com
NewsTarget.com

 

Mais que faisons nous de la libre Amérique. La laissons nous périr en assassinant ses espérances déchues….

Tout est effectivement possible y compris le non-attentat (ou comme on dit chez nous, l’attentat déjoué créè de toutes pièces).

Tout le monde a tort, tout le monde a raison. La vérité se trouve entre les deux et en tout cas elle sera vérifiée au soir du 08 Novembre 2016… et les premiers jours du nouveau président(e).

 

 

http://echelledejacob.blogspot.fr/2016/09/usa-un-evenement-historique-pourrait-se.html

 

*****

Attention! 
Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut leur louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?

Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi, réputé jour de chance…) au :

État d’urgence ordinaire et normale : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant!

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé

L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)

Il paraît que l’état majore son urgence de deux mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)

un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)

Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)

Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!

Il est vrai que c’est tellement banal que l’état d’urgence…..

  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils nous demanderont (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état n’est pas l’état d’urgence, mais…. sa reconduite aux frontières du pouvoir et surtout dehors dudit pouvoir)

Article 21 Préambule de la constitution :

« Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »

(En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple!

en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

 au 26/01/2017 – ….. et son corollaire de « Nuit Debout » et son 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!

Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..

Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

keg – 127 Mars = 05/07/2016 – Un capitaine face à son naufrage….. Il veut que les passagers restent à bord pendant qu’il part – ou bat – en retraite!

Publié le Mis à jour le

Le choix du jour : «Flamby des servis» ou «dessert sans nappage»

——

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

—–

Dans quel état j’erre, en urgence : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016 …. 05/2017. La sortie de l’état normal pour devenir autre et sans en dire le nom.

……

Français quand vous saurez……que :

Sur le Bounty, la révolte fut pour moins grave qu’un 49-3…… Faut-il débarquer tout le commandement et donner le pouvoir aux marins?

….. et avec un peu de recul….

La politique du moins pire….. d’un capitaine naufrageur!

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

La trahison, dit-il, eût été de laisser le pays dans l’état où il l’a trouvé…

 
 

Malgré une cote de popularité atteignant 12 %, François Hollande se voit inconditionnellement en haut de l’affiche présidentielle 2017. Lors de son premier entretien de campagne accordé au journal Les Échos, jeudi 30 juin, il pratique à merveille la technique du crabe : biaiser ses propos, répondre à côté, contourner les questions. Gonflées par un métalangage technique qui dissimule mal la vacuité de ses pensées, ses réponses creuses dissuadent manifestement le journaliste d’en demander davantage.

  • On lui demande si les électeurs n’ont pas de raisons de se sentir trahis, le bonhomme se trouve pris d’une crise de cécité aiguë : « Est-ce qu’il y a un domaine, depuis 2012, où les droits aient été amputés, les prestations réduites, la protection sociale entamée ? Y a-t-il une priorité – l’éducation, la culture, la santé ou autre – où l’on a fait le choix de l’austérité ? » Et de conclure son laïus par une phrase, véritable clef de sa politique depuis quatre ans : « La trahison, c’eût été de laisser le pays dans l’état où je l’ai trouvé. » Mission accomplie.
  • Enfin, lorsqu’il aborde « les mensonges, les simplifications, les outrances et même les violences que l’on a constatés pendant la campagne référendaire au Royaume-Uni » en regard avec le résultat obtenu, le président de la République projette ses propres vices sur l’adversaire, un cas de transfert couramment utilisé par la gauche des Lumières pour accabler ses opposants de ses propres défauts afin d’en détourner l’attention. D’ailleurs, il existerait une bonne et une mauvaise gauche : « la gauche de gouvernement » rempart contre l’extrême droite, et la « gauche de contestation » à éliminer puisqu’elle remet le pouvoir en question.

Pour le cinquantenaire de la Troisième République, en 1925, Charles Maurras s’exclamait déjà que « dans ces pauvres petites apologies de la République, c’est que bien peu abordent franchement la question du résultat ! C’est au résultat que l’on juge un mode de gouvernement. […] C’est pour la qualité particulièrement décadente et diviseuse de ses résultats de tout ordre que la Troisième République nous semble proclamer sa propre déchéance. » La République de gauche n’a que trop prouvé son incapacité.

Puisse, au moins, la médiocrité historique de François Hollande achever de convaincre les Français les plus sceptiques !

En être réduit à comparer la fin de Hollande à celle de la 3éme république, n’est ni flatteur pour la France, ni flatteur pour la République, ni flatteur pour la fonction grand-guignol….. Le bouffon du roi pourra rentrer en son limousin, après avoir saccagé la France, à moins que les Français ne lui demandent de continuer…. Il faut attendre la fin et le résultat de l’€uro de footage de gueule pour être fixé.

Avez vous noté que en cet état de grâce, point d’annonce d’attentats déjoués…..! Est-ce à dire que c’est le gouvernement qui pilote, réellement?

 

http://www.bvoltaire.fr/virginievota/la-trahison-dit-il-eut-ete-de-laisser-le-pays-dans-letat-ou-il-la-trouve,265726

***

 

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses » (et surtout en politique, mais aussi ailleurs)

et « nuit debout » que devient-il ou elle ……?

 

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus

« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:

GrosMots kegiens Février2016

****

PS : pas d’université d’été à Nantes mais des répliques régionales

PS : pas d'université d'été à Nantes mais des répliques régionales
Jean-Christophe Cambadélis à l’université d’été du PS à La Rochelle le 30 août 2015. En 2016, il n’y aura pas d’université d’été pour le PS. (ROBERT ALAIN/CHAMUSSY/SIPA)

C’est une première depuis 1993 : cette année, les universités d’été du PS n’auront pas lieu. Après avoir envisagé, dans un premier temps, le « report » du traditionnel rendez-vous de rentrée des socialistes, qui devait être organisé du 26 au 28 août à Nantes, Jean-Christophe Cambadélis s’est résolu à le remplacer par des « universités régionales décentralisées ». Celles-ci se tiendront en septembre dans « cinq à six villes à travers la France ». La décision sera actée ce lundi soir en Bureau national par Solférino.

Le patron du PS a évoqué des « risques de violences » pour justifier sa décision. Il est notamment revenu sur le climat de tension, sur fond de contestation de la loi Travail, qui a émaillé ces dernières semaines, où une trentaine de locaux du parti ont été pris pour cible : « Nous sommes dans une situation où les permanences du PS ont été attaquées, on a même tiré dessus à l’arme à feu, on veut interdire nos meetings. C’est une situation gravissime et moi je ne prends pas la responsabilité de ‘détruire une ville’, puisque c’est ce que proposaient ces jeunes gens (à Nantes). Je ne prends pas la responsabilité qu’il y ait des blessés », s’est-il alarmé ce lundi matin sur LCI.

Sans dire précisément de qui émanaient les menaces qui visaient l’université d’été, « Camba » a dénoncé « une guérilla d’une ultra gauche antidémocratique qui a décidé de se faire et les forces de police, et le Parti socialiste« . « Nous avons eu vent d’informations peu rassurantes. Sur les réseaux sociaux, des mots d’ordre venus de ce qu’on appelle vulgairement l’ultra-gauche laissaient présager d’un danger », rapporte de son côté le député PS du Val-de-Marne Emeric Bréhier, en charge de l’organisation des universités d’été. Il y a quelques jours, la maire socialiste de Nantes, Johanna Rolland, avait alerté le préfet et le gouvernement :

Peu avant le vote, un collectif d’opposants s’était pourtant fixé pour objectif de « rendre impossible cette université d’été », assimilée à « une provocation ». Les organisations syndicales de Loire-Atlantique opposées à la loi travail ont de leur côté annoncé « un grand meeting » à Nantes le 26 août.

Il serait intéressant de connaître les sources selon lesquelles les « casseurs » auraient signalé, sur les réseaux sociaux, leur volonté de casser de la ville, du flic et de la socia-lie…. Seraient-ils si cons que cela qu’ils indiquassent à leur subversion, leur modus operandi…… ?

Est-ce ainsi que l’on cherche à justifier une nouvelle prolongation de l’état d’urgence. Et dire que malgré ce rejet, apparemment viscéral, de la socia-lie des primaires, doivent désigner un candidat providentiel-présidentiel (il paraît que Hollande serait sur la ligne des postulants. Il est nouveau et inconnu. Pourquoi pas? Il est vrai que durant ces 5 dernières années, on n’a pu mesurer la puissance de ses idées…….)

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20160704.OBS3951/ps-pas-d-universite-d-ete-a-nantes-mais-des-repliques-regionales.html

 

****

 

« Fessée interdite pour les gens mais violences sexuelles tolérées pour les députés !! La liberté des quéquettes »

Haaa, que j’aime la malhonnêteté profonde de notre crasse politique qui applique à merveille le principe « faites ce que je dis, mais pas ce que je fais »… Vive le droit de cuissage môôôderne !! Tout de même, de simples histoires de « troussage » de collaboratrices…

Alors pour vous, pour moi, pour le quidam, mettre une fessée à son gosse est désormais interdit, nos gentils zélus zélés vont donc nous éduquer, de force s’il le faut.

« La nouvelle règle énonce un principe clair, qui a vocation à être répété aux pères et mères, et à imprégner leur comportement futur »…

Frapper votre gosse ce n’est pas bien… c’est sûr, c’est pô bien, répétez avec moi, frapper son gosse ce n »est pô bien. Violer une femme quand on est député c’est bien… Oups, j’ai ripé, que dis-je « j’ai dérapé », c’est comme ça qu’on dit en novlangue. Haaaaa, le dérapage des heures les plus sombres de notre Histoire, totalement nauséabond… Ouh lalalalala c’est terrible. Mais j’ai des preuves… sur un site hyper complotiste, un site que dis-je totalement populiste, relayant des textes putrides d’un autre temps beurk… mon dieu, quelle horreur, quel manque de « progressime » sur ce site…. Haaa, attendez, ma femme me dit dans l’oreillette que je parle du site de l’Assemblée nationale dont la majorité serait de gôôôche…. Vous remarquerez le conditionnel tant la gôôôchitude de l’Assemblée ne semble pas si évidente que ça au premier abord.

Eux pourront violer et siéger. Elle est pas belle la « démocrachie » française ?

Et puis, il y a celles et ceux qui aiment. Faut-il leur interdire ces pratiques politiquement correctes des débats amoureux; où il n’y a pas forcément de 49,3 à chaque partouze-séance de représentation…. Car après tout il ne s’agit que de représentation de nous mêmes. On exige de nos représentants une irréprochabilité à toute épreuve, et on ne les paie pas plus cher pour une telle abnégation fessière. Et puis pourquoi la promotion canapé serait-elle interdite dans les chambres-alcôves du pouvoir?

 

http://news360x.fr/fessee-interdite-gens-violences-sexuelles-tolerees-deputes-liberte-quequettes-ledito-de-charles-sannat/

 

****

 

Ils ont osé: la Shoah au bout des doigts  –  Un jeu vidéo tourne en dérision la déportation

« Ceux qui ne connaissent pas leur histoire s’exposent à ce qu’elle recommence. » À l’annonce de la mort d’Elie Wiesel, on ne peut s’empêcher de repenser à ce macabre jeu vidéo pour téléphone mobile, apparu furtivement sur Google Play Store une quinzaine de jours plus tôt.

Créé par l’école d’informatique espagnole Trinit et intitulé « Campo di Auschwitz Online », il proposait aux gamers de se mettre dans la peau d’un juif déporté dans le tristement célèbre camp d’extermination. Interrogés sur l’aspect, à tout le moins dérangeant, de leur démarche, les développeurs s’étaient contentés de déclarer : « C’est un jeu fait pour s’amuser, pas pour le côté historique. C’est plus une parodie, en fait. » Certains ont un sens de l’humour un peu particulier : du négationnisme douillet, de l’holocauste low cost, et même carrément gratos, à portée de clic.

Mais quid de la perception de la guerre et de sa remise en perspective ? Va-t-on brouiller encore un peu plus les frontières de la fiction et de la réalité ? Les avocats du diable nous rétorqueront qu’en jouant aux cow-boys et aux Indiens, on se gausse déjà d’un génocide dès la petite enfance. Mais justement. Quel degré de conscience – ou d’inconscience – doit-on atteindre pour réaliser que la mort de 60 millions de militaires et de civils en 39-45 n’est pas un sujet d’amusement et que les chambres à gaz n’avaient rien de comique ? Comment s’étonner qu’ensuite, les vies sacrifiées ne soient plus respectées, honorées, et que d’aucuns confondent le cimetière de Verdun avec un stade d’athlétisme, après avoir envisagé de le livrer en pâture aux vocalises d’un rappeur ? À quand, des jeux vidéo en ligne où l’on pourra devenir un fanatique qui tranche des têtes et viole des femmes ? Ou de la bonne baston hardcore revisitant le massacre de la Saint-Barthélemy ?

Supercherie ou plaisanterie, jeu authentique ou test bidon, l’obscénité de « Campo di Auschwitz Online » est presque passé inaperçue, sauf auprès de ceux qu’elle salissait directement. Le début de l’indifférence ? La persistance de la mémoire survivra-t-elle à l’ère de l’entertainment ? « Oublier les morts serait les tuer une deuxième fois. Et si, les tueurs et leurs complices exceptés, nul n’est responsable de leur première mort, nous le sommes de la seconde. »

C’est bien vrai cette vérité ainsi énoncée……

Ah ! La signature qui vous honore quand vous la respectez, mais…….

Qui vous colle aux basques et vous poursuit de la vindicte quand….

Que font les gens, concernés par le sujet-jeu, quand à celui, discriminant leurs compagnons de misère, dans un abandon dégueulasse et égoïste de quelques 100 000 enfants ayant souffert comme eux de l’absence de leur parents (ayant joué au héros-volontaire, perdant de la sorte toute légitimité).

La souffrance juive d’un enfant serait-elle supérieure à celle d’un enfant, non élu, et au nom de quoi cette discrimination?

 

http://www.causeur.fr/elie-wiesel-auschwitz-shoah-jeux-video-trinit-39027.html

 

****

 

L’Union Européenne se mêle (beaucoup trop) de tout

L’Union Européenne se mêle (beaucoup trop) de tout

Un peu plus d’une semaine après le Brexit, le bilan est déjà particulièrement croquignolet. Des deux côtés de la Manche, les politiciens nagent dans la consternation et leurs déclarations s’empilent mollement les unes sur les autres, montrant qu’ils n’ont absolument rien compris des raisons qui expliquent ce qui vient de se passer. C’est tellement vrai que, pendant ce temps, la grosse machine bruxelloise continue son emballement.

Rien que dans les dernières semaines, on peut noter de nombreuses occurrences de ce genre de voltige politique douteuse.

robot-will-process-data-for-energyÀ titre anecdotique (mais parfaitement illustratif), on pourrait prendre un récent document de travail produit par la Commission des affaires juridiques du Parlement européen, et qui entend proposer un cadre pour définir un statut légal régissant les robots. Frétillant d’aise, les parlementaires concernés sont heureux de présenter à la presse cette première tentative mondiale de définir ce qu’est un robot intelligent et quels seront ses droits et ses devoirs.

Et pendant que quelques parlementaires européens entendent donner de nouveaux droits aux robots, d’autres se sont chargés d’en enlever aux humains pour faire bonne mesure.

Utilisant le prétexte des attaques terroristes de Paris en janvier puis novembre 2015 et urgeant les uns et les autres à agir à la suite de celles survenues à Bruxelles en mars, le Conseil européen a officiellement supporté l’idée d’étendre l’interdiction de possession des armes à feu comme le proposait la Commission depuis le 18 novembre 2015.

En somme, ou bien l’Union utilise les événements quotidiens pour pousser des lois et des directives de plus en plus contraignantes, ou bien elle fait semblant d’ignorer cette actualité pour continuer, obstinément, un chemin qu’elle s’est tracée toute seule, ou bien elle décide unilatéralement de l’existence d’un problème pour imaginer une taxe assise dessus…

Bref, on le comprend, le problème est que ces institutions multiplient les faux-pas ou les ingérences de plus en plus invraisemblables, et qu’elles le font avec un détachement croissant des peuples qu’elles sont censées représenter.

Ainsi, la question turque est un sujet particulièrement clivant dans toutes les sociétés européennes… Et leurs peuples n’ont pas du tout été interrogés sur la pertinence ou non de ces traités turco-européens. Ainsi, la création d’une nouvelle taxe ne semble guère émouvoir les parlementaires alors qu’il s’agit, encore une fois, d’une ponction décidée sans que le public n’ait même émis le moindre désir qu’une telle législation existe. Ainsi, les institutions ont décidé de désarmer les citoyens respectueux dont aucun n’est responsable du terrorisme qui a dernièrement secoué l’Europe, et ce, sans les consulter et avec un a priori idéologique aussi évident qu’illogique voire grotesque.

Mais voilà : au lieu d’un modeste gérant placide et bienveillant, l’Union est devenue un Golem incontrôlable. Malgré ces constats, multiples, de l’écart entre les institutions et les citoyens, malgré la surdité évidente dont ces institutions font preuve face aux réclamations maintenant de plus en plus vocales des peuples, malgré les rebuffades qu’elles subissent dans les urnes, que propose la fine équipe de politiciens actuellement en place ? Mais davantage de cette Europe-là, pardi !

Forcément, ça va bien se terminer.

Ce n’est pas d’un Brexit que l’UE avait besoin, mais d’un Uexit! Allons nous continuer à être gouvernés par une commission de non élus, qui se contentent d’imaginer des situations inexistantes, au point de leur donner vie pour justifier le bien fondé de leur imagination….. On envisage un possible problème et on le crée…. Pas besoin de commission pour cela, les gouvernements souverains savent faire…..  Simplement la structure européenne ne sert qu’à créer des dépenses supplémentaires…..  pour se faire vivre.

Désarmer les citoyens! Tous? Non….. il en reste des irréductibles (en France) qui ont, eux, le droit de se défendre, avec leurs armes de service, même en hors service! Que fait l’UE pour imposer l’Égalité! Que cache réellement cette dérogation….. Les SA et les SS étaient eux aussi armés hors service…..

 

http://reseauinternational.net/lunion-europeenne-se-mele-beaucoup-trop-de-tout/

 

****

 

 

 

*****

Les sortes de monnaies :

  • La monnaie marchandise : une monnaie marchandise est une marchandise employée comme monnaie. La valeur d’un sac de riz est un sac de riz ou un équivalent comme quelques kilogrammes de pomme de terre. La monnaie marchandise a la valeur de sa réalité physique, parfois une valeur d’usage, comme un sac de riz ou des pommes de terre, ou une valeur liée à sa rareté et à la difficulté de sa production, comme l’Or ou l’Argent.
  • La monnaie de crédit : la monnaie de crédit est une reconnaissance de dette employée pour compenser des échanges. Par exemple, Paul donne un poulet à Henri. Henri émet une reconnaissance de dette à Paul pour le montant d’un poulet. Si Paul achète 5 kilos de pommes de terre à Marc et lui donne la reconnaissance de dette comme paiement alors Henri ne devra plus un poulet à Paul, mais à Marc. Cette monnaie de crédit existera et servira de monnaie tant que Henri ne remboursera pas sa dette. Quand Henri remboursera sa dette, la reconnaissance de dette sera détruite, et alors cette monnaie disparaitra. Cette monnaie n’est que la représentation d’une dette, qui représente la « contrepartie » de cette monnaie. (notre salaire….. devenu une dette grâce à nos banques où nous sommes contraints de le déposer…. C’est beau la liberté)
  • La monnaie fiduciaire : contrairement à la monnaie marchandise la monnaie fiduciaire est une monnaie qui n’a pas de valeur intrinsèque. La monnaie fiduciaire est, par exemple, une pièce de monnaie ou un billet dont la valeur du métal ou du papier est bien inférieure à son pouvoir d’achat. On parle alors de valeur faciale, déconnectée de la valeur réelle des matériaux dont est fait la monnaie. Cela peut être aussi un chiffre inscrit dans un livre de compte. (c’est comme le bitcoin ou les « sel » ou l’€uro

La conversion des monnaies :

  • la monnaie centrale qui est la monnaie de l’état créé par la banque centrale au nom du peuple
  • la monnaie secondaire, dite scripturale, qui est créé par les banques privées lorsqu’elles octroient des crédits.

Le piège de la monnaie dette

Un crédit est un pari sur des revenus futurs.
« Donnez-moi le droit d’émettre et de contrôler l’argent d’une Nation, et alors peu m’importe qui fait ses lois. »
Attribué à Mayer Amschel Rothschild, célèbre banquier du 17eme siècle, considéré comme le père de la finance internationale.

Le véritable souverain : le peuple, l’état ou la banque ?

  • Si c’est l’état qui fabrique la monnaie et que l’état est au service de l’intérêt général, alors la monnaie sert à financer une institution au service de l’intérêt général. Le peuple est alors souverain s’il jouit d’un régime démocratique – ce qui de nos jours est plus que discutable, l’oligarchie étant plus représentative de nos régimes. C’est l’état qui pour ses dépenses émet la monnaie servant au paiement des impôts et celle-ci revient de droit au peuple au travers des dépenses de l’état, services publics et politiques sociales.
  • Si ce sont des entreprises privées au service de l’enrichissement de leurs actionnaires, comme le sont les banques commerciales privées aujourd’hui, alors la monnaie sert des intérêts privés. Dans ce cas on peut dire que le souverain est, de fait, un secteur privé qui exploite le besoin en monnaie de la nation à son profit. Si l’intérêt de ces entreprises n’est pas de financer l’économie réelle – comme c’est le cas actuellement – alors le peuple se retrouve l’otage de la maximisation de leurs profits. Pour les plus riches tout va bien. A l’extrême ce nouveau souverain montera sa propre législation, sa propre justice et sa propre armée privée, établissant une nouvelle forme d’état non pas démocratique mais capitalistique et financier. Le TAFTA et ses tribunaux d’arbitrage sont une étape vers l’établissement de ce nouveau souverain.

Monnaie et souveraineté

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En tout le principe « syphonal (*) » fonctionne. On l’appelle aussi et plus intelligemment principe des vases communicants, aboutissant alternativement dans la poche de quelques uns et dans les égouts.

Où situe t-on la monnaie de singe?

 

http://www.cercledesvolontaires.fr/2016/07/02/monnaie-et-souverainete/

*****

Attention! 
Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut leur louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?

Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence……..

Etat d’urgence ordinaire et normale : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant!

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé

L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)

Il paraît que l’état majore son urgence de deux mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)

un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)

Gandhi

 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on na que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps avant 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)

Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!

Il est vrai que c’est tellement banal que l’état d’urgence

Afficher l'image d'origine

Vous verrez qu’un jour, ils nous demanderont (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état n’est pas l’état d’urgence, mais…. sa reconduite aux frontières du pouvoir et surtout dehors dudit pouvoir)

 

Article 21 Préambule de la constitution :

« Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution, la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »

(En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution). Où en sommes nous.?

….. et son corollaire de « Nuit Debout » et son 49-3 pour passer 2017, en force…..

——–

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!

Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..

Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

keg – 121 Mars = 29/06/2016 – D’un hongre, vous ne ferez jamais un pur sang…… surtout avec les haridelles sur le retour! Reste « l’amitié » finale en « y »

Publié le Mis à jour le

Le choix du jour : «Balkany député entier» ou « Balkany député déléguant»

——

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

—–

Dans quel état j’erre, en urgence : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016 …. 05/2017. La sortie de l’état normal pour devenir autre et sans en dire le nom.

……

Français quand vous saurez……que :

Le Balkany repenti est avancé? Il délègue son pouvoir de dérives….. Que sera la France sans lui? C’est foutu. Heureusement Bismuth (paul)  le soutient

….. et avec un peu de recul….

 

 Balkany lancerait la mode du représentant de représentant du Peuple. Le fusible à portée des parlementaires….. et non plus seul avantage présidentiel

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Balkany ne se représentera pas aux législatives

INFO OBS. Balkany ne se représentera pas aux législatives
Patrick Balkany à l’Assemblée nationale, le 15 juin 2016. (YANN BOHAC/CITIZENSIDE/AFP)

Si les Républicains l’ont officiellement investi, le député-maire de Levallois assure en privé que sa jeune conseillère municipale, Agnès Pottier-Dumas, ira à sa place.

Quand le tour des Hauts-de-Seine est arrivé en Commission nationale d’investiture, le 21 juin au siège des Républicains, les élus du département attendaient depuis une heure dans le couloir sans broncher. Et quand fut égrainée la liste des personnalités investies aux prochaines législatives, personne ne cilla non plus lorsque Roger Karoutchi, vice-président de la CNI, annonça mécaniquement :

  • « Cinquième circonscription : Patrick Balkany. »
  • Personne, y compris les représentants des candidats à la primaire, qui se sont pourtant épanchés ensuite dans les médias. A l’image de Bruno Le Maire qui dénonce « toujours la même vieille politique » ou de François Fillon et Alain Juppé qui ne se disent pas tenus par les investitures.
  • Nicolas Sarkozy, lui, assume la décision. Il fait prévaloir « la présomption d’innocence » de son ami de trente ans, sous le coup de quatre mises en examen, notamment pour fraude fiscale et corruption passive. Il faut dire que le président des Républicains est lui-même inquiété par la justice… Cela explique peut-être qu’il n’ait pas voulu remettre en cause la règle générale, qui veut que le parti réinvestisse tous les sortants.
La stratégie de Balkany est simple. Comme nombre de députés-maires, il fait pour l’heure mystère de sa véritable intention, afin d’éviter que sa circonscription ne devienne la proie d’une foule d’ambitieux. Mais il sait qu’il devra choisir entre ses mandats en raison de la règle de non-cumul. Et ce avant même les législatives, sous peine de provoquer une partielle. Son choix est tout vu, donc : il restera à la mairie de Levallois.

Le seul avantage pour lui d’être reconduit à l’Assemblée nationale, où il ne fait pas partie des plus assidus, aurait été de retrouver une immunité parlementaire. Mais celle-ci a déjà été levée une fois en 2015. La lever de nouveau ne serait que pure formalité.

Balkany représenté à l’Assemblée, c’est la France défigurée. Les droitiers -droitistes viennent de créer le nouveau statut de « présumé coupable ». Combien sont -ils à en bénéficier? Va t-on avoir une assemblée de représentants de représentants du Peuple, des députés ne bénéficiant que de délégations, en somme. Mais qui va toucher la solde de tout compte le député ou son représentant? A moins qu’ils ne se partagent l’ensemble :

  • au député délégué, le boulot
  • au vrai représentatif du peuple le fric

le premier devenant fusible du second. Si cela marche mal, il saute et le second reste assuré d’une élection à vie (certainement transmissible par droit d’aînesse à l’aîné de ses rejetons, malgré un certain 04 Août)

http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20160627.OBS3470/info-obs-balkany-ne-se-representera-pas-aux-legislatives.html

***

 

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses » (et surtout en politique, mais aussi ailleurs)

et « nuit debout » que devient-il ou elle ……?

 

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus

« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:

GrosMots kegiens Février2016

****

 

 

****

 

Brexit : les politiciens n’ont toujours pas compris

À mesure que cette intégration se faisait plus étroite, les institutions européennes se sont piquées d’intervenir tous les jours plus massivement dans les vies des citoyens européens, et au lieu d’aider à « l’amitié entre les peuples », petit couplet régulièrement chanté en louange des efforts pro-européens, les tensions n’ont pas arrêté d’augmenter, culminant au moment de la crise grecque.

Ici, peu importe que ces institutions ne sont que le reflet des lâchetés et des petites magouilles de chaque politicien de chaque État membre. Peu importe que ces institutions n’ont de fait pas plus de pouvoir que chaque État le lui accorde. Peu importe puisque les institutions forment à la fois le bouclier pratique permettant pour ces politiciens d’avancer les législations les plus excentriques ou contraignantes sous couvert d’une « imposition par Bruxelles », et le bouc-émissaire encore plus commode quand il s’agit de dénoncer l’ultranéolibéralisme galopant qui gangrène la gentille société dont ils sont les gardiens auto-proclamés.

Au final, l’Union devient la source de tous les maux et le déversoir de toutes les lubies législatives qui passent par la tête de nos dirigeants. Si ça ne marche pas au niveau national, poussons l’idée au niveau européen. De fil en aiguille, tous ont donc construit un énorme Golem, monstre idiot aux pieds d’argile qu’ils poussent dans l’une ou l’autre direction et qui écrase tout sur son passage.

Faisant fi de toute prise de recul, les politiciens de l’Union prennent la parole pour, vite, vite, expliquer à qui voudra l’entendre que cette situation, ô combien délicate, mérite d’être traitée avec la plus grande rapidité.

Cette réaction émotionnelle incontrôlée n’entraîne dans son sillage que ressenti, aigreur voire haine, et montre incontestablement le vrai visage de ceux qui nous dirigent et que – ne l’oublions pas – les peuples européens ont porté là de leurs votes. Ces dirigeants ont, très clairement, perdu pied avec la réalité et ont complètement oublié qu’une construction qui ne tient que par la force et la menace est destinée à l’échec, que des relations basées sur le mensonge et la duplicité se finissent toujours mal.

Il est venu le temps de payer les arriérés…. Et en premier pour les gouvernants et leurs souteneurs. A avoir trop voulu l’Europe des dirigeants, au détriment des Peuples, ces derniers se rebiffent et entendent maintenant, imposer leurs volontés.

2017 se jouera sur le problème de la Frexit! Et pas seulement sur un bilan catastrophique (quel que soit le résultat de l’€uro de footage de gueule. Mais assistera t-il, notre François, à la finale, au cas où les bleus y seraient? Il y a de forts risques de « bousculade » selon la daechique information) où il faudra payer la note….. Mais droite et gauche classiques seront de la revue (pour complicité dans les brimades des libertés consenties avec le fameux état d’urgence à rallonges. Attendons la suivante qui démarrerait au 27/07/2016).

On va bien nous concocter un nouvel attentat déjoué, d’envergure, pour justifier la prolongation, dont la cible serait le stade de France, l’Élysée, l’Assemblée, le Sénat, où l’une des résidences secondaires des 3 hommes dits forts…. ou la tour Eiffel ou Montparnasse…. Que foutent nos experts?

 

http://news360x.fr/brexit-politiciens-nont-toujours-compris/

 

****

 

Brexit: tenants et aboutissants d’une bombe à fragmentation  –  Keep calm and… essayons de comprendre

Des partisans du maintien du Royaume-Uni dans l’Union européenne (Photo : SIPA.AP21913876_000023)

 

Exit Cameron… supplanté par Johnson ?

Le Premier ministre, David Cameron, s’en va. Ayant initié ce référendum et s’étant identifié complètement avec la cause du « in », il a annoncé sa démission qui sera effective dès l’élection d’un nouveau leader du parti conservateur – au plus tard pour le début du mois d’octobre. Cameron laissera la réputation d’un dirigeant énergique et résolu qui a fait un très mauvais calcul en misant sa carrière sur le résultat d’un référendum. Celui qui était probablement le leader le plus courageux de l’Europe est désormais réduit à l’état de fantôme dans sa résidence officielle du 10 Downing Street. Sa carrière d’homme politique, jusqu’ici brillante, a été sacrifiée, tandis qu’à travers l’Union européenne d’autres leaders, immobilistes, restent en place. C’est l’ironie du sort. De notre sort à tous.

Pourquoi ne part-il pas tout de suite ? Parce qu’il faut une période de stabilité qui permettra au parti conservateur de lui trouver un successeur. Les « Brexiteers » conservateurs, comme Boris Johnson et Michael Gove, ne sont pas aussi pressés de prendre le pouvoir qu’on le penserait. D’abord, ils n’ont pas de grand dessein et ne savent pas encore comment exploiter une victoire qui les a surpris les premiers. Ensuite, le résultat du référendum n’est pas contraignant pour le Parlement, seulement pour le gouvernement de David Cameron. Pour ceux qui souhaitent un vrai Brexit, il faut donc qu’il y ait une transition la plus harmonieuse possible.

  • C’est quoi, un Brexit ?
  • Pourquoi ce référendum ?
  • Et l’économie ?
  • Ci-gît le Royaume-Uni ?
  • « Je ne suis pas venu apporter la paix, mais le glaive »
  • Farces et attrape-nigauds
  • Internet m’a tuer
  • Des leçons pour la France ?

Et si plus simplement, si c’était une volonté royale de mettre fin à son hégémonie. N’en a t-elle par marre de ses successeurs, qui attendent impatiemment que dieu la rappelle à lui pour permettre à ces derniers de régner, enfin (depuis le temps qu’ils attendent). Ce serait donc une volonté de déchoir, de mettre fin à un état de droit divin. Ce sera la république de l’Angleterre amputée de l’Écosse , de l’Irlande, du pays de Galles, en somme la république de Londres, en commune……

 

http://www.causeur.fr/brexit-royaume-uni-ue-boris-johnson-ecosse-irlande-38921.html

 

****

 

Le cerveau des attentats de Paris est un espion des Anglais

Le cerveau des attentats de Paris est un espion des Anglais

Passée inaperçue à la faveur du Brexit, cette révélation du Times sur les attentats de Paris: Mohammed Abrini, soupçonné d’être le cerveau des massacres du 13 novembre, est un informateur des services secrets britanniques. Il aurait d’ailleurs pu s’expatrier en Grande-Bretagne et y changer d’identité.

Je livre ici la dépêche publiée par la presse belge:

L’information parue hier dans le «Sunday Times», l’édition dominicale du très sérieux «Times» attire l’attention. «First Isis supergrass helps UK terror police» est-il titré. «La première taupe de l’État islamique aide la police antiterroriste britannique». Selon le journal, l’homme au chapeau de Zaventem a aidé les officiers britanniques à recueillir des renseignements sur les complots terroristes présumés et les sympathisants djihadistes au Royaume-Uni.

Il aurait ainsi retourné sa veste. «Après des négociations secrètes entre l’Angleterre et la Belgique, les enquêteurs à Bruxelles ont posé des questions fournies par les autorités britanniques», peut-on ainsi lire.

Peut-on faire confiance à un traître? Retourne sa veste n’est nullement un critère de véracité, loin s’en faut!

C’est comme si hollande était réélu en 2017 au titre de ses promesses de 2012. Vous y croyez?

Décidément les terroristes ne sont plus ce qu’ils étaient. Ils refusent de se faire péter, ils retournent leur veste. On comprend mieux pourquoi ils torturent ceux qui font marche arrière

 

http://reseauinternational.net/le-cerveau-des-attentats-de-paris-est-un-espion-des-anglais/

 

****

 

La pétition contre le Brexit : une immense supercherie !

 
 

En Corée du Nord,23.778 personnes se seraient énervées contre le Brexit et auraient également signé la pétition !

C’est le leitmotiv éternel des médias français aux ordres de la mondialisation. « Le peuple a mal voté » ou « on se méfie du peuple » ou encore « le référendum est très dangereux »… La liste est longue des arrogances et des mépris des « sachants » et autres « spécialistes » qui se trompent sans arrêt, mais sont toujours invités à donner leur avis décalé.

  • Le plus amusant est, décidément, le loser Sarkozy, qui la ramène en bombant le torse, lui qui a fait revoter sur le NON du peuple français concernant le traité de Lisbonne ! Tout aussi cocasse, Ali Juppé, du haut de son arrogance, qui méprise les vieux en louant les jeunes ; tout juste s’il ne dit pas qu’il faudrait un permis de vote pour seniors, ou les euthanasier à partir de 65 ans, comme le préconisait Attali. L’hôpital qui se moque de la charité… Ainsi va le monde.
  • Mais qui donc a initié la fameuse pétition, celle qui aurait recueilli 4 millions de signatures au moment où j’écris ces lignes ? Une pétition qui demande de voter à nouveau et qui n’aura, de toute façon, aucun effet… Son objet ? Semer le trouble dans les esprits eurosceptiques, bien sûr, alors que les Bourses commencent à remonter ! The Telegraph annonçait, lundi soir, que déjà 77.000 fausses signatures auraient été effacées et que des hackers avaient revendiqué que cette pétition est une farce !
  • Sur BFM et autres chaînes d’informations franchouillardes en continu, dont une en grève, on continue à nous chanter que la Grande-Bretagne s’est réveillée avec la « gueule de bois ». En France, soit les commentateurs ne savent pas lire l’anglais, soit ils sont de mauvaise foi. Ou bien les deux à la fois. Cela dans le but de freiner les ardeurs d’un éventuel Frexit, qui pourrait intervenir plus vite que prévu, aiguillonné par le FN et le reste de la dissidence.

Ces manœuvres ne font que démontrer que nous sommes désormais en guerre réelle de l’establishment globalisé contre les peuples qui ne veulent plus s’en laisser compter. Sachons résister à ces manipulations, et vous verrez qui se réveillera avec la gueule de bois !

Signer cette pétition c’est donner raison au sarko de 2008, refusant la souveraineté du  Peuple de 2005 qui osât dire non à l’Europe au travers d’un référendum non respecté. Vous le voulez, vous l’aurez, malgré ses accointances balkano-bismuthées (ou à cause?). Mais vous l’aurez, non pour ses capacités (il n’en a aucune) mais par jet de l’éponge hollandaise…. En somme vous ne changerez pas, vous serez, encore et jours dans la merde, où apparemment vous vous complaisez!

Voici venu le temps des réponses obligataires et autorisées aux référendums. Ce sont des référendums dictatoriaux. On, revote jusqu’au résultat imposé…..

 

http://www.bvoltaire.fr/hildegardvonhessenamrhein/la-petition-contre-le-brexit-une-immense-supercherie,265137

*****

Le déshonneur

Photo Eric Feferberg / AFP

Tout auditeur de France Inter, hier, a dû se demander dans quel pays il vivait en ce moment et qui était donc ce premier ministre à la haine si tenace que chacune de ses phrases nous renvoyait aux pires époques de notre histoire contemporaine

Soyons clairs : la fébrilité de l’exécutif se transforme en autoritarisme que ne renierait pas la droite extrême. La preuve ? Valls d’abord, puis François Hollande en personne, ont ainsi suggéré l’idée qu’ils puissent désormais interdire les manifestations. Toutes les barrières sont éventrées. Porter atteinte au droit constitutionnel de manifester serait en effet l’apogée de la criminalisation syndicale – vieille pulsion de destruction du syndicalisme de classe. Hollande et Valls se disent prêts à renoncer aux principes républicains. Ils sont devenus fous !

Et dans le même temps, ils veulent faire payer chèrement à la Grande Bretagne leur défaite à l’€uro de footage de gueule……. après leur départ. Il faut punir les déserteurs qu’ils disent: Mais eux que déserteront-ils lors de leur départ? Il ne reste plus rie, même plus le droit à manifester pourtant inscrit dans le préambule de la Constitution. Si ce n’est une dictature, ça y ressemble vachement….

Et dire que l’un ou l’autre veulent remettre le couvert en 2017. Il paraît qu’ils sont contre les femmes couvertes……! « La victoire en chantant, nous ouvre la barrière…. la liberté » guide le Peuple dit « le chant du départ »…. Mais on ne parle pas d’eux. Ils sont aux libertaires absents!

 

https://histoireetsociete.wordpress.com/2016/06/18/le-deshonneur/

 

*****

Attention! 
Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut leur louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?

Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

Etat d’urgence ordinaire et normale : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant!

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé

L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)

L’état en son urgence……..

Il paraît que l’état majore son urgence de deux mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)

un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)

Gandhi

 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on na que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps avant 2017!

  • Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)
  • Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!
  • Il est vrai que c’est tellement banal que l’état d’urgence

Afficher l'image d'origine

Vous verrez qu’un jour, ils nous demanderont (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état n’est pas l’état d’urgence, mais…. sa reconduite aux frontières du pouvoir et surtout dehors dudit pouvoir)

 

Article 21 Préambule de la constitution :

« Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution, la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »

(En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution). Où en sommes nous.?

….. et son corollaire de « Nuit Debout » et son 49-3 pour passer 2017, en force…..

——–

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!

Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..

Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


    • Vote blanc, expression du refus de non-choix
    • La non- imposition imposée en imposture
    • La Dhimmitude à refaire naître
    • A-faire « Charlie-Hebdo
    • Boites à Malices
    • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
    • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
    • le référendum -migratoire, anti-Schengen
    • en Régionales de 2015 –R15-analyse
    • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
    • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
    • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences