-

2h moins le quart

Face au choix, la France va se vautrer, telle une gueuze, dans la fange ripoublicaine. Son unique Jean Lassalle ne fera pas, malheureusement, long feu ! Dommage…. (by keg – 19/03/2017)

Publié le

Le choix du jour : «candidat vrai» ou  «ripoux candidat»

  • transparence réelle -Sénat  ils ne sont que 25% à être « normaux » avec leurs aides familiales à parlementaires nécessiteux… Paramétrez sur une case départ l’objet de vos requêtes et découvrez les 75% qui ne sont pas « normaux »!
  • transparence fictive -Sénat   les sénateurs au turbin fictif pour assister leurs assistants
  • le-decretage-des-crets   (les aides familiales des détournements…détournées)
  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français »

Der des der

les 11 candidats en lice pour l’élection présidentielle française

En 2002 qui vit l’élimination de la socia-lie, d’alors (qui était mieux que celle de 2017, c’est dire, pour demain) permettait en moyenne à un candidat de représenter 4,93% des électeurs. En 2017, avec les mêmes données d’abstention (21,06% au 1er tour), l’espérance de représentation  serait de 7,18% des inscrits, à moins que l’abstention n’atteignent les cimes de 46% ce qui ferait faire jeu égal avec 2002

http://www.france24.com/fr/20170318-diaporama-11-candidats-presidentielle-francaise-2017-elysee

 

———-

Exercez-vous à la découverte par les chiffres en présidentiels :
au 27/01/2014 – Pénélope n’était pas inscrite au cheptel des « aides familiales accordées aux nécessiteux », tel que transmis à la HAPVP et signé sur l’honneur (avec à la clé les 45 000€ d’amende pour…. – fiche-transparency-fillon
Les politicards sont friands d’affaires. C’est vrai qu’ils s’emmerdent à politiquer, alors autant que ce soit juteux…. Pour que vous aussi vous puissiez jouer, paramétrez ce qui suit : digest-tranparency3
  • en V7 : 14 possibilités
  • en W15 : 11 possibilités
  • en U15 : 9 possibilités
(cellules en jaune) et vous voici avec la possibilité de 1386 tableaux possibles d’analyse. C’est entièrement gratuit (étude en cours des assistants parlementaires : 196 parlementaires analysé sur 925 répertoriés). Il vous suffit d’oser regarder la réalité…. et sans le moindre parti pris, avec le seul souci citoyen au service des citoyens.

———–

je ne voterai pas pour mes bourreaux. La révolte d’un « pupille de la Nation non juif », trop con pour apprécier le bonheur promis par des-put-a-tifs (ne parlons pas des chauves)   (en abrégé : signature-bidon

Français quand vous saurez……que :

Quand la montagne vient vers les jacobins, c’est la morne plaine…. du Landerneau politicard…. qu’elle rencontrat! Une lumière va briller, malheureusement, que durant le tour de chauffe. Elle s’éteindra au 23 Avril 2017. Dommage….

 

….. et avec un peu de recul….

Jean Lassalle, le berger des Pyrénées qui veut laver ses camarades des mi-cycles, plus blanc que leur vernis ne le permet. Lui n’utilise pas des « aides familiales pour parlementaires nécessiteux » et respecte la « loi des crêts », sans contournement. Il n’en a pas besoin…. La vie dans sa montagne est frugale. Votez pour un candidat. Le seul, vrai….. les autres…. sont inexistants et sont plus dans le sommier des affaires  Il vous invitera, certainement, à la quinzaine du blanc d’après premier tour.

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Faut-il prendre au sérieux Jean Lassalle, le berger des Pyrénées ?

Sur son site, Jean Lassalle explicite les dix grands principes de son programme…

Le berger des Pyrénées peut lancer son béret en l’air en signe de victoire : il a obtenu les 500 signatures qui lui permettent d’être candidat à l’élection présidentielle !

Jean Lassalle est un homme atypique. Élu pour la première fois, en 2002, à l’Assemblée nationale, il est régulièrement réélu : en 2007 sous l’étiquette UDF-MoDem, en 2012 sous l’étiquette MoDem, un des rares survivants du mouvement de François Bayrou qui siège dans le groupe des non-inscrits. Il n’a pas voté pour Hollande en 2012 et prend vite ses distances avec celui qui vient de rejoindre Macron.

Cette indépendance, on la retrouve dans certains épisodes singuliers de sa carrière.

En juin 2003, en plein Hémicycle, il entonne « Si canti », interrompant le ministre de l’Intérieur, Nicolas Sarkozy, pour protester contre la suppression programmée d’une gendarmerie près du tunnel du Somport. Jean-Louis Debré, qui préside l’Assemblée, le menace d’un huissier. « Lorsque tout a été essayé, il reste le chant », estime le député des Pyrénées-Atlantiques : il obtiendra gain de cause.

Dans la salle des quatre colonnes, en mars 2006, il entame une grève de la faim qui dure 39 jours. Il veut attirer l’attention sur le départ, de la vallée d’Aspe, de l’usine Toyal, filiale d’un groupe japonais qui emploie 150 salariés. Il perd 21 kilos mais l’emporte finalement : le gouvernement intervient pour empêcher l’opération.

Dernier exploit : en 2013, il entreprend, pendant huit mois, un tour de France à pied.

Il veut se faire « la voix des sans-voix », recueillant les témoignages des oubliés de la République pour rédiger une sorte de cahier de doléances, les « Cahiers de l’espoir ».

Ses positions – qu’on les partage ou non – révèlent le même esprit d’indépendance : le 23 avril 2013, il vote, en seconde lecture, contre le projet de loi ouvrant le mariage aux couples de personnes de même sexe. En mai 2016, il soutient le mouvement Nuit debout, échange avec les manifestants dont il estime qu’ils sont à la recherche d’une société nouvelle. En janvier, il s’est rendu à Damas avec des députés LR pour discuter avec Bachar el-Assad.

Sur son site, Jean Lassalle explicite les dix grands principes de son programme :

  • « Libérons-nous de l’oppression financière »,
  • « Libérons l’écologie de la financiarisation qui la dénature »,
  • « Rendons son pouvoir à l’institution locale la plus démocratique, la commune »,
  • « Permettons aux entreprises de servir le bien commun, le long terme »,
  • « Donnons à nos enfants la chance de maîtriser leur destin », « Retissons le lien social déchiré »

Une auberge espagnole, un concentré de lieux communs ? Du Jean Lassalle, plutôt, qui dit simplement ce qu’il pense, sans langue de bois. Son slogan ? « Ensemble nous pouvons retaper la France. » Il faut dire qu’elle en a bien besoin ! Certes, il ne fera pas un score pharamineux. Il le sait : il concourt avec les candidats qui se partageront un tout petit pourcentage de suffrages.

« Ma maison, c’est dans la montagne », aime-t-il à rappeler. Près de la nature, dans l’air pur, loin des miasmes de la politique. La position qu’il prendra au second tour permettra sans doute de savoir si sa candidature est vraiment l’expression de convictions personnelles, qu’il a voulu défendre à l’occasion de la campagne, ou s’il a, comme il arrive trop souvent dans la gent politicienne, quelque arrière-pensée, « une pensée de derrière », comme dirait Pascal.

 

Je pense, sincèrement, que Jean Lassalle appellera à voter blanc au second tour… Il ne peut inviter à voter pour ce qu’il réprouve tant à gauche qu’à droite. Agir autrement ce serait signaler que son tour de scène du premier tour, n’était que de façade. Il n’ a pas besoin d’esbroufe. Il est largement au dessus de ces comédies. Son parcours jusque là, parle pour sa droiture sans le moindre compromis… Je le connais et peux vous dire que c’est un homme vrai… (comme on souhaiterait qu’il se démultiplie en lieue et place du rebut de la société-racaille-politicarde qu’il nous est donné de subir, parce que nous le valons et voulons bien… ).

Et cela ne gâche rien, il n’utilise pas des « aides familiales pour parlementaires nécessiteux » et respecte la « loi des crêts »…. Alors que nombre de ses camarades de partie présidentielle ont un patron incontestable et incontesté qui sera peut-être le prochain trôné…

  • transparence réelle -Sénat  ils ne sont que 25% à être « normaux » avec leurs aides familiales à parlementaires nécessiteux… Paramétrez sur une case départ l’objet de vos requêtes et découvrez les 75% qui ne sont pas « normaux »!

Jean Lassalle ne réussira pas parce qu’il est aux antipodes de ce champion costumé….

 

http://www.bvoltaire.fr/jeanmichelleost/faut-prendre-serieux-jean-lassalle-berger-pyrenees,319548

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….
——
« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:
GrosMots kegiens Février2016

****

 

Orly : la « fuite en avant destructrice » de l’ex-braqueur Ziyed Ben Belgacem

Orly : la "fuite en avant destructrice" de l'ex-braqueur Ziyed Ben Belgacem
Pompiers et agents du Raid à l’aéroport d’Orly, ce samedi. (CHRISTOPHE SIMON/AFP)

Le multirécidiviste de 39 ans a déclaré : « Je suis là par Allah, il va y avoir des morts » en attaquant une patrouille de l’opération Sentinelle, détaille le procureur de la République de Paris François Molins.

 

La section antiterroriste du parquet de Paris a ouvert une enquête après les attaques multiples survenues ce samedi 18 mars en région parisienne, toutes le fait d’un même homme : Ziyed Ben Belgacem, un Français de 39 ans connu comme « radicalisé », qui a trouvé la mort à l’aéroport d’Orly après avoir attaqué une patrouille de l’opération Sentinelle.

« Ce matin à 6h55 (il ne fait plus nuit!), une patrouille de police du commissariat de Stains a été prise pour cible à l’occasion d’un contrôle routier effectué à Garges-lès-Gonesse, justifié par la vive allure à laquelle roulait un véhicule Clio, tous feux éteints », relate le procureur de la République de Paris François Molins en conférence de presse.

« 4 passages à l’acte en une heure et demie »

Ziyed Ben Belgacem présente alors ses papiers et, profitant de leur vérification, s’empare d’une arme de poing, un pistolet 9mm Flobert à grenaille, avant de faire feu sur un policier, qu’il blesse à la tête. Actuellement hospitalisé, ce dernier s’est vu prescrire 3 jours d’interruption de travail.

L’individu prend ensuite la fuite en direction « d’un débit de boissons à Vitry-sur-Seine qu’il avait l’habitude de fréquenter », et où il était déjà passé dans la nuit de vendredi à samedi, vers 3h du matin. Il met alors en joue les clients du bar, et tire sans faire de blessés. « Des petits plombs » et son téléphone portable ont été retrouvés sur place. (les petits poucet terroristes laissent, toujours des traces vérifiables de leurs passages….. C’est Perrault version terroriste intégrale. Qui de sa carte d’identité, qui son passeport, qui de sa photo. Auraient-ils peur de mourir anonymes, au nom d’allah. Allah serait-il, réellement, ignorant de ceux qui meurent en foi de lui? Cela devrait donner à réfléchir quand au paradis revendiqué et ses 72 houris! Et pour les femmes? Rien! On comprends qu’elles ne se bousculent pas pour devenir lesbiennes en paradis, c’est pas forcément leur tasse de thé au harem, à toutes)

Sortant du bar et prenant la fuite, Ziyed Ben Belgacem roule pendant environ 5 kilomètres, avant d’abandonner son véhicule Clio. Menaçant un automobiliste avec son arme, il s’empare d’un véhicule Citroën C4 avec lequel il prend la direction de l’aéroport d’Orly.

Il se gare dans un parking souterrain de l’aéroport à 8h06 et sort seul du véhicule, comme le montrent les images de vidéosurveillance. Il pénètre dans le terminal Sud de l’aéroport, et montre au premier étage du Hall A, porte D. « Jetant au sol un sac contenant un bidon d’hydrocarbures », en l’occurrence de l’essence, il attaque une militaire de l’opération Sentinelle, poursuit François Molins.

Arme de poing à la main droite et sacoche en bandoulière, il attrape cette dernière, lui pointant son pistolet sur la tempe. Les deux autres soldats de la patrouille suivent le mouvement « à distance rapprochée », relate le procureur de la République.

Il parvient à se saisir du fusil d’assaut Famas de la militaire au bout de plusieurs tentatives. Contraint de se pencher et de se relever, il subit trois tirs des autres militaires. Le dernier est fatal.

Il est alors 8h25 et la scène a duré « un peu plus de deux minutes », selon François Molins. 8 douilles de 55 mm ont été retrouvées au sol. Outre son arme de poing, l’assaillant portait par ailleurs sur lui « une somme de 750 euros ainsi qu’un Coran, un briquet et un paquet de cigarettes ».

3 personnes en garde à vue

« Je tiens à souligner une nouvelle fois la maîtrise (la vraie maîtrise aurait été l’arrestation et non l’assassinat. C’est fou ce que l’on a une justice expéditive en France…. On n’arrête plus que par la mort immédiate : plus d’incarcération, plus de procès, plus de risques de révélations,…. . Un mort ne parle pas!) , l’efficacité et le discernement des trois militaires de la patrouille de l’opération Sentinelle, appartenant aux bases aériennes de Tours, Nancy et Saint-Dizier », déclare François Molins, qui annonce que « trois personnes sont actuellement en garde à vue. »

D’abord le père et le frère de Ziyed Ben Belgacem, qui ont reçu à 7h16 un appel téléphonique au cours duquel l’individu leur a déclaré « avoir fait une bêtise »(depuis quand un attentat au nom de dieu est-il une bêtise? On imagine les homos du Président téléphoner à leurs proches pour dire j’ai fait une bêtise, quand ils trucident sur ordre de leur dieu des lisés! 21 minutes après le début de sa saga et 1H30 avant son dernier « allah akbar » terrestre). Ensuite, « un cousin né en juin 1981 qui s’est spontanément présenté ce matin aux services de police », et que Ziyed Ben Belgacem avait rencontré dans la nuit au bar de Vitry-sur-Seine.

Les enquêteurs « devront s’attacher à préciser le parcours de l’auteur des faits et ses motivations », déclare François Molins, qui décrit « une sorte de fuite en avant avec une accélération de plus en plus destructrice ». De la cocaïne, une machette et des devises étrangères ont été retrouvées à son domicile. (n’aurait-il pas été plus judicieux et plus rapide que de poser les questions au concerné directement. Allah ne répond pas toujours aux question profanes des inquisiteurs, surtout quand ils obéissent à un autre dieu)

Repéré comme radicalisé à l’occasion d’un passage en détention (preuve que la détention de droit communemène à la radicalisation….) au cours des années 2011-2012, il avait fait l’objet, dans le cadre de l’état d’urgence, d’une perquisition administrative. L’exploitation de plusieurs supports électroniques découverts chez lui n’avait rien donné.

 

On n’arrête plus…. On tue! Pourtant les militaires seraient, paraît-il, capables de maîtriser sans tuer. A moins que ce ne soit de piètres tireurs… et dans ce cas est-ce bien judicieux, pour les pékins qu’ils soient armés! Etre sentinelle ne donne pas le droit de tuer.

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/terrorisme/20170318.OBS6794/orly-la-fuite-en-avant-destructrice-de-l-ex-braqueur-ziyed-ben-belgacem.html

 

****

 

Exclusion d’un sénateur LR pro-Macron: et la jurisprudence Desgouilles?  –  Virez-moi du RPR!

Jacques Chirac et Alain Juppé lors d’un meeting du RPR à Neuilly en 1992. SIPA. 00217608_000002

Dans une campagne électorale normale, dans un monde normal même, des candidats distancés dans les sondages mobiliseraient leur seule énergie et leurs équipes dans le travail de terrain, dans le militantisme. Tout le monde serait sur le pont. Peu importerait en fait qu’on signale çà et là des défections, voire des trahisons. On règlerait ça après, la bataille terminée.

 

Pourtant, à observer les comportements du côté de Benoît Hamon et de François Fillon, il semble que non, il ne faut pas rigoler avec la discipline. Ainsi, du côté du candidat socialiste, qui plafonne à 14%, sanctionner d’exclusion les élus qui parraineraient un autre prétendant à la présidence semble devenu une ardente priorité. Que le parrainage ne signifie aucunement un soutien dans la constitution, peu leur chaut, du côté de Solférino. On ne rigole pas avec les statuts d’un parti, fut-il agonisant. Chez François Fillon, on a aussi la gâchette facile. Sitôt le sénateur Jean-Baptiste Lemoyne déclarait sa flamme à Emmanuel Macron qu’un communiqué de son parti annonçait sa prochaine exclusion. Entre ses propres affaires judiciaires, ses immenses cadeaux à l’UDI sous la contrainte, et la campagne qu’il doit néanmoins mener, François Fillon a le temps de s’occuper de l’exécution d’un mutin icaunais. On pourrait conclure que ces gesticulations sont grotesques, à l’image de cette campagne électorale mais après tout, pour tous ces hommes d’honneur, la discipline de parti n’est-elle pas la dernière valeur à laquelle se raccrocher ? Ragaillardi par cette hypothèse audacieuse, il faut nous atteler à un examen de conscience. Expier nos fautes. Autant pour l’honneur et la gloire de nos vieux partis de gouvernement que par solidarité avec les parrains PS de Macron et le sénateur de l’Yonne. C’est pourquoi voici la lettre que j’adresse aujourd’hui à Jacques Chirac et Alain Juppé :

Le 12 juin 1994, alors que je militais au Rassemblement Pour la République qui soutenait officiellement la liste conduite par Dominique Baudis, j’ai glissé dans l’urne une enveloppe contenant un bulletin de la liste conduite par Jean-Pierre Chevènement.

Evidemment, à l’époque, j’avais prétexté auprès d’amis proches et discrets un militantisme récent contre le traité de Maastricht et un refus conséquent de soutenir une liste fédéraliste. Certains cadres de notre vieux rassemblement avaient bien constaté une absence de mobilisation dans la campagne mais ils étaient à mille lieues de soupçonner l’irréparable.

C’est pourquoi, vingt-trois ans après, je demande officiellement la reconstitution des instances disciplinaires du RPR pour procéder à mon exclusion. Cela conduira à annuler de facto ma démission intervenue quatre ans plus tard, laquelle m’avait donné le beau rôle que, manifestement, je ne méritais pas. Cela me permettra aussi de demander qu’on recalcule en travail rémunéré –puisque non plus militant et donc bénévole- les heures passées entre juin 1994 et octobre 1998, en collage d’affiches, distribution de tracts (parfois à la con, notamment à l’hiver 95-96), palabres inutiles en réunions interminables etc…

Evidemment, et si vous me le demandez gentiment, je suis prêt à vous donner lors de l’audience disciplinaire les noms de copains, fort plus nombreux d’ailleurs, ayant voté pour la liste Villiers-Goldsmith lors du même scrutin.

Ayant désormais encore plus de temps que François Fillon pour convoquer les instances disciplinaires, je ne doute pas, cher Jacques Chirac, cher Alain Juppé, que vous donnerez suite à cette demande légitime d’expier ma faute. Je sais que vous ne plaisantez pas avec la discipline partisane. Après tout, n’avez-vous pas procédé à l’exclusion d’Alain Carignon qui souhaitait un front républicain pour une simple élection cantonale ?

Je me permets enfin de solliciter une dernière requête. Pouvez-vous, lors de la même audience, procéder à l’exclusion de Nicolas Sarkozy et François Fillon, qui ont soutenu en 1995 un autre candidat que celui soutenu par notre rassemblement ? Je ne méconnais pas qu’à l’époque, on pensait encore que l’élection présidentielle n’avait que peu à voir avec les partis, surtout dans le mouvement gaulliste, mais je constate qu’aujourd’hui, ce n’est plus vraiment le cas et, pour tout vous dire, je trouverais ça très chic !

Je vous prie, cher Jacques Chirac, cher Alain Juppé, etc.

 

Que dire? Condamné Desgroilles, vous êtes condamné à l’errance politicienne. Mais attention de n’être fidèle à aucune chapelle plus d’une campagne et de revenir au bercail lorsque vous aurez, ainsi, bien semé la merde chez les autres. Vous serez ainsi moins emmerdants en nos rangs de latrines…. Preuve que l’on peut trahir en obéissant aux instances. L’obéissance aveugle a ses limites dès lors où vous voyez clair.

 

http://www.causeur.fr/exclusion-parrainage-ps-lr-macron-43282.html

 

*****

 

La vraie menace nucléaire

La vraie menace nucléaire

 

En fait, il semblerait que la seule façon de se faire une idée de ce qui se passe réellement… c’est d’accorder une attention aux Russes eux-mêmes. Voici quelques liens :

Mais ici, vous pouvez trouver une bonne mise à jour en français de la situation générale en Ukraine.

Avec la baisse spectaculaire de l’activité industrielle, la charge de base a été beaucoup réduite. Les importations de gaz naturel étant restreintes, en raison de l’incapacité des Ukrainiens à négocier un rabais avec les Russes ou à payer le plein prix du gaz dont ils ont besoin, leur capacité de manœuvre à l’aide des centrales au gaz a été beaucoup réduite. Et avec la guerre civile en Ukraine orientale, les fournitures de charbon ont aussi été réduites.

Et voici le coup de grâce. Un petit groupe armé de nationalistes ukrainiens a décidé de bloquer le Donbass et de faire un coup politique. Même si l’armée ukrainienne aurait dû se débarrasser de ce groupe non autorisé, l’état de décadence politique est si profond que rien n’a été fait, ni même dit à ce sujet. En réponse, les autorités séparatistes du Donbass ont annoncé un contre-blocage et n’exportent plus de charbon vers l’Ukraine. Elles l’exporteront vers la Russie.

Gardez à l’esprit que les usines ukrainiennes utilisant du  charbon n’ont pas besoin de charbon mais d’anthracite, et le seul endroit où elles pourraient éventuellement s’en procurer, c’est le Donbass. Tout d’abord, il n’y a pas tant de sources d’anthracite que cela de par le monde, mais même si l’Ukraine pouvait trouver un moyen de brûler les couches inférieures – la lignite et le charbon bitumineux –, elle n’a pas les ports pour recevoir ces importations. Rappelez-vous, toute la capacité industrielle ukrainienne fait partie de l’héritage soviétique, et les planificateurs centraux soviétiques ne prévoyaient aucune importation de charbon.

Il en résulte que l’énergie nucléaire est désormais responsable de 60% de la production d’électricité en Ukraine, tandis que la production de charbon et de gaz a chuté de 39%. Ce que cela implique, c’est que les réacteurs nucléaires sont sur des cycles d’arrêt / redémarrage journalier, une prescription pour la catastrophe. Cette situation s’accompagne de la montée en flèche des tarifs de l’électricité et de pannes de courant généralisées. Ce n’est pas une situation propice à la stabilité sociale, dans un pays qui est déjà un État défaillant, dépassé par des gangs de voyous errants, lourdement armés. Les nationalistes farouchement nationalistes – comme ceux qui ont bloqué le Donbass – peuvent très bien décider de bloquer les livraisons de combustible nucléaire russe. Et alors quoi ?

Je pense donc que c’est la plus grande menace nucléaire à laquelle est confrontée l’humanité. Contrairement à ces experts en chambre hyper-ventilés aux tweets de Trump, qui ont déterminé qu’on est maintenant précisément 3,5 minutes avant minuit, je ne vais pas fixer de délai. Je ne recommande pas non plus de rester debout et de regarder ce qui reste de l’Ukraine dégénérer en Somalie ou en Libye, avec 15 Fukushimas.

De toute façon il sera toujours minuit à la grande horloge nucléaire! Quelle importance que ce soit 2 minutes avant ou après. Dans la nuit nucléaire personne ne fera la différence. Il est toujours minuit,  quelque part, docteur Schweitzer! Toute relativité restreint le temps. Avant c’est trop tôt, après, c’est trop tard. Le jour finit et commence toujours à minuit pétante! Quoique l’on fasse ce sera toujours E=mc2…. Quelque soit l’heure exacte. Et puis on sait depuis Coluche que 2heure moins le quart avant J.C, ce n’est pas minuit plus ou moins zéro après!

 

http://reseauinternational.net/la-vraie-menace-nucleaire/

 

***

 

 

*****

 

 
 Mais qui doutait encore que la campagne était ouverte…. Y aurait-il des grands et des petits électeurs?
C’est en tout cas la campagne du lave plus blanc. Je ne connais qu’un moyen de voter plus blanc que blanc. C’est de dire NON. Mais il faut du courage pour le faire… Qui en a réellement?
Les seuls moyens de braver la crapulerie :
  • voter blanc
  • voter Jean Lassalle (il n’a pas de casseroles, même quand il fait son tour de France, à pied… ). Il ne se mouille pas dans les « aides familiales à parlementaires nécessiteux »  et ne contourne aucune « loi des crêts »transparence réelle -Sénat  mais se mouille la chemise pour les siens, ceux de son pays… Qui parmi les autres candidats fait comme lui pour ses mandants?
 
 http://free.niooz.fr/s/free/dupont-aignan-quitte-le-jt-de-tf1-pour-denoncer-l-exclusion-des-petits-candidats-du-debat-16527927.shtml

*****

Les présidentielles, comme si vous y étiez et quoique l’on en dise ou pas :
  1. E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un cap’tain défunt et défaut) : vrp-fillon-f-ump (ses premiers maux) et http://wp.me/p4Im0Q-1nR (ses derniers mots, incapable…..s)
  2. La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés » (pour Peuple dépité)
  3. « Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) – http://wp.me/p4Im0Q-141
en savoir plus, beaucoup plus :il-etait-une-fois-2017
La guerre des vieux jeunes premiers (en finale de lutte) :
  1. Fillon fillon-putatif   et fiche-transparency-fillon  Toujours en primaire avec lui-même, après l’officielle des spectacles
  2. Valls – valls-putatif    Exit Valls, place à Hamon…. il va nous faire le coup de tous-en-Khamon
Bientôt il ne va plus rester que Hamon (mais restera t-il vraiment s’il est le seul à oser….?)! Faut-il, dès lors voter s’il est le seul compétiteur? – 14 – Patrimoine 2014 – Benoit Hamonfiche-transparency-hamon

…..

La révolution citoyenne se tire… ailleurs (en maroquins)  :
« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :   http://wp.me/p4Im0Q-141

 

….

FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?
Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

  • Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –  13/12/2016   160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom. Cazeneuve promu premier ministre a devancé l’avenir en faisant voter, au 13/12/2016, une prolongation anticipée, de 3 mois supplémentaires jusqu’au 15/06/2017 (entre les deux tours des législatives et sans possibilité de modifier quoique ce soit et pour qui que ce soit)
  • Dernière nouvelle. Le pouvoir s’affole et n’attend pas l’échéance programmée du 26/01/2016. Cazeneuve, à peine promu 1er ministre, fait voter . Quelle fin de mandat pitoyable…. avec un état en urgence d’impossibilité à se réformer… et demain ne s’annonce guère mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011

 …..

L’état en urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi 13, réputé jour de chance… Pour qui?) au :

(partie visible de l’ice-berg appelée à disparaître, dès la levée de l’embargo liberticide, à usage, exclusif, des seules libertés des citoyens et non  des terroristes…qui s’en battent l’œil La preuve par Nice.)
État d’urgence ordinaire et « normale » : 
Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant! Prolongation, avant la date de fin, et à nouveau pour 6 mois jusqu’à l’installation du nouveau pouvoir (Acte 1 de Cazeneuve, nouveau premier ministre….)

 ……….

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé
L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)
 Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)
un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)
Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout (et pas seulement la nuit). Il n’est que temps, déjà, en 2017!

 

 

 

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)
Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!
Il est vrai que c’est tellement banal qu’un état d’urgence…..
  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils oserons nous demander (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état c’est l’état d’urgence. L’urgence du peuple c’est de virer tous les urgentistes…..  2 Programmes diamétralement opposés)

 

……

De la constitution de l’état d’urgence abusif :
Article 21 Préambule de la constitution :
    • « Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »
  • (En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple! et non les ersatz du pouvoir
en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

…..

 En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici….

………

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!
Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..
Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

…. au 15/07/2017 – et Valls corollaire du 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force, après Hamon…..

 

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences