-

2017

Ce n’est plus le roi qui est nu, c’est le président, ci devant, et par derrière le Peuple qui l’a élu. C’est ce que l’on appelle se faire mettre…. en état d’urgence! (par keg – 303 Mars = 28/12/2016)

Publié le Mis à jour le

Le choix du jour : «nudité en politique» ou  «politique de la nudité»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

Dernière nouvelle : un corps découpé dans le Var. C’est la traversée de Paris version PACA, calciné par empreinte…..

Français quand vous saurez……que :

Les politicards se mettent eux aussi à moitié nu. Semi-nudité bien vite revêtue des réalités qui nous guettent au sortir des espoirs (qui ne durent que le temps de passage en isoloir)

….. et avec un peu de recul….

Qu’est un semi nu, si ce n’est qu’un semi couvert…. Où est la limite, dans ce qui se laisse deviner ou dans ce qui se laisse imaginer. Les demi-mesures sont la limite entre le visible et l’invisible entre le possible et l’impossible!

 

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Tout nu soit qui mal y pense  –  D’Arno Breker aux “Dieux du stade”

Sharon Stone dans « Basic Instinct », 1992.

Les élèves d’une classe de Terminale d’arts appliqués font parler d’eux sur la Toile pour avoir osé poser nus — ou presque — sur leur photo de classe.

La photo de classe des élèves de Terminale d’un lycée d’Avignon, décembre 2016.

 

 

Tout cela reste d’une indécence mesurée, y compris pour le prof debout à droite. Les rectangles judicieusement disposés occultent les pudenda — « ce qui doit être caché », traduiraient les mauvais latinistes. Dommage que ces jeunes gens n’aient pas pensé à y inscrire quelques sentences bien senties, dans le genre que Ben Vautier mit jadis à la mode. D’autant que paraît-il, quand on a de bons yeux, on peut discerner un bout de sous-vêtement qui implique que l’on a osé, mais pas trop.

Mais peut-on oser à demi ? (Beau sujet, vous avez quatre heures).
Evidemment, le problème est plus complexe qu’il n’y paraît. S’afficher dans le plus simple appareil est à la portée de tout le monde, et ça ne laisse plus rien à deviner.

 

Il est des situations où avancer à demi-couvert (ou découvert) est plus tendancieux que le faire complétement….  Cela s’observe le plus souvent en milieu politicard. Lisez et relisez les programmes qui vont vous être soumis pour vous prononcer (non pour vous, mais pour eux). Un exemple le programme de Fillon, pour se faire choisir par les siens. A peine choisi, la donne change ( Mieux; il indique clairement le seuil qu’il ne dépassera pas annonçant dès lors les non-changements à attendre : http://wp.me/p4Im0Q-1nR)

Qu’on se le dise. Il en sera de même à gauche et on repartira pour 5 ans….

Certains se mettent sur les rangs sans annoncer, réellement la couleur de leur programme (ni aux citoyens, ni à leurs « souteneurs »). Ils sont aux extrêmes et pour certains sembleraient vouloir jouer différent en copinant avec des droites douteuses…. Les zébrures cachent mal les dénudés artistiques.

La photo de classe « uniforme » pourrait s’intituler le « pseudo nu scolaire ». C’est la classe qui est effectivement nue!

 

http://www.causeur.fr/nu-avignon-breker-dieux-stade-41842.html

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….
——
« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:
GrosMots kegiens Février2016

****

 

 

 

****

 

Les élections présidentielles en France, sont-elles démocratiques ?

Les élections présidentielles en France, sont-elles démocratiques ?

Pour cette neuvième émission du Dîner du Cercle, nous avons eu le plaisir de recevoir Jean Lassalle, député de la 4ème conscription des Pyrénées-Atlantiques et candidat aux élections présidentielles de 2017, Étienne Chouard, blogueur et promoteur de l’idée d’une Constituante écrite par et pour le peuple, et Philippe Pascot, pourfendeur de la corruption de nos élus.

Ensemble, nous débattons des limites de la 5ème république, et des solutions qui pourraient être mises en place dans le cadre d’une réforme (d’une révolution ?) de nos institutions politiques. Si les invités sont plutôt d’accord sur le constat, notamment sur le fait que la « démocratie représentative » ne convient pas, les avis diffèrent concernant les préconisations… De là naît le débat !

Joyeux Noël et bonnes fêtes de fin d’année à toutes et à tous !

 

La seule solution est la démolition complète, pour enfin reconstruire solide. Toute transformation, sans toucher aux bases promet à l’édifice de vaciller et se lézarder, à nouveau, très vite, trop vite, jusqu’aux prochains travaux de ravalement….. On ne peut jamais reconstruire, sans casser les bases.

Que ceux qui ont d’excellentes idées et surtout nouvelles et neuves lèvent le doigt et leurs armées…. Mais qu’ils indiquent clairement ce qu’ils vont démolir, qu’ils s’appellent Lassalle, Chouard, Pascot ou Jardin

 

http://reseauinternational.net/les-elections-presidentielles-en-france-sont-elles-democratiques/

 

*****

Dans le train Toulouse-Agen, lundi soir, un héros s’est levé

 
 

 

Lundi soir, 19 h, dans le train Toulouse-Agen, un courageux Français s’est levé pour défendre trois jeunes filles importunées par un homme de 22 ans, issu de l’immigration, monté en gare de Montauban.

 

Elles avaient tout de suite vu que l’individu était déplaisant, pour ne pas dire plus. Elles ont, chacune à sa façon, bien réagi, évitant d’attiser, essayant de trouver la parade, la meilleure façon de tenir, de chercher l’issue. Dire non quand il s’est imposé à côté d’elles ? Ne pas lui répondre quand il questionnait et provoquait ? Se lever toutes les trois et changer de place ? Pas facile…

Et après ? Il devait descendre à Agen. Deux d’entre elles aussi …

Mais avant cela, il y avait long de Montauban à Agen – plus de trente minutes à tenir avec cet individu agressif, dangereux.

La rame de ce Téoz était loin d’être vide. Il y avait d’autres passagers. Il y avait aussi d’autres places libres mais il avait tout de suite foncé en direction de ces trois jeunes filles. Pour s’imposer. Pour en découdre. Jusqu’où ?

Le « dialogue » dura dix très très longues minutes.

Puis un homme de 44 ans, un Toulousain, grand, que j’imagine volontiers père de famille, comme le père de ces filles, comme moi, s’est levé.

Il a poliment demandé aux jeunes filles si elles étaient « embêtées ». Et le « oui » a fusé ! Comme un cri, un appel au secours !

Notre jeune Montalbanais a alors violemment insulté leur sauveur, puis s’est levé, a sorti un couteau et a poignardé ce héros anonyme.

Les autres passagers ont alors fait leur devoir. Un interne en médecine, une infirmière, les agents de sécurité.

Sur le quai de la gare, les policiers étaient là pour interpeller l’importuneur de jeunes filles au couteau, actuellement soupçonné de « tentative de meurtre », selon le quotidien Sud-Ouest.

« L’individu passablement connu des services judiciaires pour des faits de violence et d’outrages, en état d’ébriété, a été en placé en garde à vue. Il est auditionné depuis ce mardi matin sur les faits qui l’ont conduit à frapper un homme de 44 ans, domicilié dans la banlieue de Toulouse, à l’aide d’un couteau. »‌”

Ce soir du 26 décembre 2016, on apprenait que l’auteur du triple meurtre de la Drôme avait commis une nouvelle agression « à l’arme blanche », et que le braqueur de Bordeaux serait bien l’auteur de la décapitation de Clamart.

À Agen, dans ce train, ce ne fut « qu’ » une tentative de meurtre.

Mais cette nouvelle guerre sans nom s’était soudain considérablement rapprochée de nous : c’était la gare de nos enfants, ces jeunes filles avaient leur âge et leur sauveur a le mien.

En les attendant anxieusement, je croisai le coupable entre les policiers, et la victime, chemise déchirée, qui remerciait l’infirmière.

Qu’il sache que nous sommes très nombreux, pères de famille comme lui, à le remercier, lui aussi, et à espérer avoir, le jour venu, le même courage.

 

Remercier c’est une chose, mais faire comme…. en est une autre….!

Combien « d’attentats » devrons nous encore subir avant que d’être citoyen responsable….. Responsable de nous mêmes, mais aussi de nos voisins, de nos proches, de nos identitaires. L’attentat n’est pas que djihadiste. Il est chaque fois qu’un individu (le pouvoir en est un) nous attaque sur nos fondamentaux dont la liberté fait partie (on n’est pas libre en état d’urgence).

Il convient de définir, correctement,  le mot  : attentat (et pas seulement dans le sens voulu, organisé et structuré par le pouvoir). Qu’est l’attentat permanent d’état?

 

http://www.bvoltaire.fr/dominiquemonthus/dans-le-train-toulouse-agen-lundi-soir-un-heros-sest-leve,302482

 

***

 

Le massacre du 17 octobre 1961 à Paris : « ici on noie les Algériens ! »

 

Le 17 octobre 1961 alors que la guerre d’Algérie touche à sa fin, le FLN appelle à une manifestation pacifique dans les rues de Paris pour dénoncer le couvre-feu raciste imposé quelques jours plus tôt aux Algériens et par extension à tous les Maghrébins (obligation d’être sans cesse isolé, et interdiction aux travailleurs algériens de sortir de 20h30 à 5h30, les cafés tenus par des musulmans doivent fermer à 19h…). Cette manifestation rassemble environ 30.000 personnes.

JPEG - 25.3 ko
Début de la manifestation pacifique le 17 octobre 1961 à Paris

 

Le préfet de police de Paris, Maurice Papon, qui a reçu carte blanche des plus hautes autorités, dont de Gaulle, lance, avec 7.000 policiers, une répression sanglante. Il y aura 11.730 arrestations, et peut-être beaucoup plus de 200 morts, noyés ou exécutés, parmi les Algériens.

Ce crime au coeur de l’État français n’a toujours pas été reconnu officiellement alors même que les partisans de la Nostalgérie prônent la promotion de l’oeuvre positive française durant la colonisation dans les programmes scolaires !!! [1]

« Monsieur le Préfet de Police »

« J’en viens d’abord aux faits. Il n’est guère besoin de s’étendre. Parlerai-je de ces Algériens couchés sur le trottoir, baignant dans le sang, morts ou mourants, auxquels la Police interdisait qu’on porte secours ? Parlerai-je de cette femme enceinte, près de la place de la République, qu’un policier frappait sur le ventre ? Parlerai-je de ces cars que l’on vidait devant un commissariat du quartier Latin, en forçant les Algériens qui en sortaient à défiler sous une véritable haie d’honneur, sous des matraques qui s’abattaient sur eux à mesure qu’ils sortaient ? J’ai des témoignages de Français et des témoignages de journalistes étrangers. Parlerai-je de cet Algérien interpellé dans le métro et qui portait un enfant dans ses bras ? Comme il ne levait pas les bras assez vite, on l’a presque jeté à terre d’une paire de gifles. Ce n’est pas très grave, c’est simplement un enfant qui est marqué à vie !

- L’essentiel

J’en viens maintenant au propos qui est pour moi l’essentiel : celui qui vous concerne directement, Monsieur le Préfet de Police. Mon projet n’est pas de clouer au pilori la Police parisienne, de prétendre qu’elle est composée de sauvages, encore qu’il y ait eu bon nombre d’actes de sauvagerie. Mon projet est d’expliquer pourquoi tant d’hommes, qui ne sont probablement ni meilleurs, ni pires qu’aucun de nous, ont agi comme ils l’ont fait. Ici je pense que, dans la mesure où vous admettrez partiellement ces faits, vous avez une explication. Elle a d’ailleurs été donnée tout à l’heure : elle réside dans les attentats algériens, dans les pertes que la Police a subies.

Il était impossible qu’il y ait une guerre à outrance en Algérie et qu’il ne se passe rien en France. Mais ce que je dis – et cela me semble vérifié pour tout ce qu’on a dit ici, à droite, sur la puissance du FLN en France, et sur la menace qu’il représente -, c’est qu’il aurait pu rendre la situation infiniment plus grave qu’il ne l’a rendue.

- La guerre à outrance

On a estimé qu’il fallait qu’à la guerre à outrance menée contre le FLN en Algérie corresponde la guerre à outrance menée contre le FLN en France. Le résultat a été une terrible aggravation de la répression, la recherche par tous les moyens du « renseignement », la terreur organisée contre tous les suspects, les camps de concentration, les sévices les plus inimaginables et la « chasse aux ratons ».

Je dis, Monsieur le Préfet de Police, que vous-même avez particulièrement contribué à créer ainsi, au sein d’une population misérable, épouvantée, une situation où le réflexe de sécurité ne joue plus. Je dis que les consignes d’attentats contre la Police étaient bien plus faciles à donner dans un climat pareil de désespoir. Je dis que même si de telles consignes n’existaient pas, le désespoir et l’indignation suffisaient souvent à causer des attentats spontanés, en même temps qu’à encourager ceux qui, au sein du FLN, voulaient en organiser. Je dis qu’on a alimenté ainsi un enchaînement auquel on n’est pas capable de mettre fin.

- Est-il vrai ?

Je dis, Messieurs les Préfets, mes chers collègues, que loin de chercher à réprimer l’agitation politique des Algériens, nous devons dans cette perspective de négociation, de paix, qui s’ouvre enfin, même si c’est trop tard – nous devons chercher à légaliser l’activité politique des Algériens en France. Il faut que leur action politique s’effectue au grand jour, avec des organisations légales, donc contrôlables, avec des journaux que l’on puisse lire. Nous devons leur laisser d’autres moyens que ceux du désespoir.

Monsieur le Préfet de Police, cela suppose que vous, vous changiez d’attitude. Ici je suis obligé de vous poser une question très grave. Je vous prie, non pas de m’en excuser, car vous ne m’en excuserez pas, mais de comprendre qu’il est difficile, pour un journaliste qui sait que son journal sera saisi, si quoi que ce soit déplaît un peu trop à la Police ou au gouvernement, d’écrire un article sur ce sujet. Mais quand ce journaliste est conseiller municipal, il a la possibilité de venir dire ces choses à la tribune et de les dire sans ambages.

Voici ma question : est-il vrai qu’au mois de septembre et d’octobre, parlant à des membres de la Police parisienne, vous ayez affirmé à plusieurs reprises que le ministre de la Justice avait été changé, que la Police était maintenant couverte, et que vous aviez l’appui du gouvernement ? Si c’était vrai, cela expliquerait, en grande partie, l’attitude de la Police au cours de ces derniers jours. Si ce n’est pas vrai, tant mieux. De toute façon, d’ici quelques années, d’ici quelques mois, quelques semaines peut-être, tout se saura, et on verra qui avait raison. Et si j’avais eu tort aujourd’hui, je serais le premier à m’en féliciter. »

Qui aurait pu penser en 1961, que Papon préparait l’état d’urgence, tel qu’on ne connaît aujourd’hui!

Si en 1961, on noyait l’Algérien. On noie maintenant le Français. Il ne faut pas être grand clerc de notoriété pour comprendre que chaque item de 1961 s’applique à notre situation de 2016-2017. Ne sommes nous pas, à nouveau, en guerre à outrance. En 1961, c’était l’Algérien, en 2016, c’est le Français (bon teint ou mauvais teint)…. confondu.

  • En 1961, c’était l’état d’Urgence
  • en 2016, c’est l’état d’urgence

Où voyez vous une différence? Attendre 2017 pour voir le changement (de gouvernance)

 

https://rebellyon.info/Le-massacre-du-17-octobre-1961-a-Paris-907

 

*****

 

Dis-nous Marianne ce qu’ils chantent?

Dis-nous Marianne ce qu’ils chantent?

Les Russes veulent-ils la guerre.
Demandez-le aux labours et aux champs silencieux
Aux peupliers, aux bouleaux,
Demandez-le à ces soldats,
Dormant sous les bouleaux ?
Leurs fils vous répondront
Les Russes veulent-ils, les Russes veulent-ils;
Les Russes veulent-ils la guerre?

les soldats mouraient durant cette guerre;
Non seulement pour leur pays
Mais pour que les gens de toute la terre
Puissent dormir tranquillement la nuit.
Demandez-le à ceux qui combattaient;
Ceux qui sur l’Elbe nous enlaçaient;
Nous restons fidèles à cette mémoire.
Les Russes veulent-ils, les Russes veulent-ils,
Les Russes veulent-ils la guerre?

Oui, nous savons combattre,
Mais ne voulons pas, qu’à nouveau,
Des soldats tombent au combat
Sur leur terre amère.
Demandez-le aux mères,
demandez-le à ma mie,
Et alors, vous comprendrez
Les Russes veulent-ils, les Russes veulent-ils;
Les Russes veulent-ils la guerre ?

Le comprendront, le pécheur, et le docker,
L’ouvrier et le métayer,
Les peuples de chaque pays;
Les Russes veulent-ils, les Russes veulent-ils,
Les Russes veulent-ils la guerre?

 

Ceux-là, ne pourront plus le dire, pour cause de crash chez Tupolev!

Un chœur qui chante si bien la Marseillaise, peut-il, être un pays qui voudrait nous faire la guerre?

 

http://free.niooz.fr/s/free/dis-nous-marianne-ce-quils-chantent-13558043.shtml

 

*****

Les présidentielles, comme si vous y étiez et quoique l’on en dise ou pas :

  1. E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un cap’tain défunt et défaut) : vrp-fillon-f-ump (ses premiers maux) et http://wp.me/p4Im0Q-1nR (ses derniers mots, incapable…..s)
  2. La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés » (pour Peuple dépité)
  3. « Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) – http://wp.me/p4Im0Q-141

en savoir plus, beaucoup plus :il-etait-une-fois-2017

La guerre des vieux jeunes premiers (en finale de lutte) :

  1. Fillon

Place, maintenant, aux gauchos (ou simili) de la pampa électorale…. sans le père François. Il y a trique sous la bure! Quel don François du ciel

  1. Valls
Ah ! La signature qui vous honore quand vous la respectez, mais…….
Qui vous colle aux basques et vous poursuit de la vindicte quand…. vous la déshonorez

…..

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

….

Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –  13/12/2016   160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom. Cazeneuve promu premier ministre a devancé l’avenir en faisant voter, au 13/12/2016, une prolongation anticipée, de 3 mois supplémentaires jusqu’au 15/06/2017 (entre les deux tours des législatives et sans possibilité de modifier quoique ce soit et pour qui que ce soit)
Dernière nouvelle. Le pouvoir s’affole et n’attend pas l’échéance programmée du 26/01/2016. Cazeneuve, à peine promu 1er ministre, fait voter . Quelle fin de mandat pitoyable…. avec un état en urgence d’impossibilité à se réformer… et demain ne s’annonce guère mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011

…..

Attention! 
Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut leur louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?
Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi 13, réputé jour de chance… Pour qui?) au :

(partie visible de l’ice-berg appelée à disparaître, dès la levée de l’embargo liberticide, à usage, exclusif, des seules libertés des citoyens et non  des terroristes…qui s’en battent l’œil La preuve par Nice.)

État d’urgence ordinaire et « normale » : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant! Prolongation, avant la date de fin, et à nouveau pour 6 mois jusqu’à l’installation du nouveau pouvoir (Acte 1 de Cazeneuve, nouveau premier ministre….)

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé
L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)
 Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)
un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)
Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)
Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!
Il est vrai que c’est tellement banal qu’un état d’urgence…..
  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils oserons nous demander (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état c’est l’état d’urgence. L’urgence du peuple c’est de virer tous les urgentistes…..  2 Programmes diamétralement opposés)
Article 21 Préambule de la constitution :
    • « Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »
  • (En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple! et non les ersatz du pouvoir
en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

 …. au 26/01/2017 – et Valls corollaire du 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!
Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..
Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix

  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

Encore un oxymore : Catho-libéral! Que serait le p’tit jésus s’il (re)créchait dans le 16éme arrondissement de Paris?- (par keg – 273 Mars = 28/11/2016)

Publié le

Les présidentielles comme si vous y étiez : http://wp.me/p4Im0Q-1nR (le moins en pire de 2017, parait-il, selon ses ennemis!)

Le choix du jour : «Catho-communistes» ou  «Catho de droite»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

Les présidentielles, quoique l’on en dise ou pas :

  1. E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un cap’tain défunt et défaut) : vrp-fillon-f-ump (ses premiers maux) et http://wp.me/p4Im0Q-1nR (ses derniers mots, incapable…..s)

  2. La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés » (pour Peuple dépité)

  3. « Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) – http://wp.me/p4Im0Q-141

en savoir plus, beaucoup plus :il-etait-une-fois-2017

…..

Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –     160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom.

…..

Français quand vous saurez……que :

Les catho-strophiques partent en guerre contre la misère (non du monde, mais de chez eux). Quelle croisade. Enfin jésus est de retour avec ses idées communistes. Avez vous noté l’oxymore catho-socialistes? On ne parle jamais des chrétiens de gauche….  comme on ne parle jamais des intellectuels de droite…. Est-ce si insoluble?

….. et avec un peu de recul….

Les catho-strophiques s’attaquent à la GPA. Moi à la GPV……. A chacun son assistanat. Le mien consiste à me prendre en charge et ne pas voter pour qui annonce l’immobilisme. Je n’ai pas besoin du ventre des autres pour digérer le fiasco qui nous guette et qui est, pourtant annoncé : http://wp.me/p4Im0Q-1nR

 

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

La vie n’est pas à vendre – qu’on se le dise!

La vie n’est pas à vendre – qu’on se le dise!

Le jour où la mouvance « anti-mariage gay » se relançait avec une nouvelle « Manif’ pour Tous » au Trocadéro le 16 octobre 2016, Maria Poumier a répondu à quelques questions concernant ce sujet trop mal médiatisé. Bien que la manifestation ait abouti mécaniquement dans un soutien au Front National (pour qui roulent les cathos-strophiques? Pour la droite, ou à l’extrême? Les bénitiers seraient-ils pleins de têtards? ) qui a largement financé et fait ordonner cette résurgence heureuse d’un mouvement essentiel. Marion Maréchal-Le Pen en a fait figure de tête de proue emblématique lors de cette manifestation  coordonnée, apparaissant comme une fin logique et resplendissante à un chauffage d’audience orchestré par des professionnels depuis une heure.

Les programmes de « planning familial », de « PMA », de « GPA », de « mariage pour tous » sont la partie visible d’un projet d’uniformisation de l’humain par-delà toutes les frontières existantes, qu’elles se réduisent même au genre des individus visés. Les personnes vivant dans ce système régulièrement renouvelé, que ce soit par les « élections », nos impôts » (dont une portion congrue va aider à bombarder des innocents au Moyen-Orient et ailleurs…), la « TVA », e tutti quanti, sont les esclaves volontaires d’une oligarchie impitoyable. Afin de faire progresser ces folles entreprises elles font la promotion, par le biais de politiciens cooptés par ignorance ou par intérêt et des manquements d’une administration dépassée par sa perte d’influence, de programmes ultimement technocratiques voués à « normaliser » et à uniformiser tous les rapports humains, dans un énorme « melting-pot » social: plus les gens sont individualisés par la « pression de la mode », plus ils deviennent malléables. Il en est de même pour les enfants et de leur éducation, soi-disant prodiguée sous les meilleurs auspices par l’Éducation Nationale. Ainsi, dans l’intérêt de lobbies financiers de campagnes et de vaines promesses les enseignants de nos têtes blondes vont exclure Charlemagne, Louis XIV et Napoléon de leurs curricula, mais entreprennent de former nos enfants à l’éducation sexuelle en primaire (au moins cela pourra peut-être éviter moultes frustrations de catho-strophiques lyophilisées et fossilisées par leurs doctes ruines à rien) , en leur suggérant l’ambivalence. C’est clairement une contravention aux pouvoirs de l’état, qui n’a aucune autorité morale.

« Le Fruit de Nos Entrailles » (est béni, disent-ils, mais par qui? Il serait intéressant de le savoir, véritablement et non au nom d’une croyance-dictature)

 

 

Fillon est catho. Il va donc cesser de bombarder les chères têtes blondes (ou presque), innocentes du moyen orient. Cela personne ne l’a dit avant. L’information eut pu changer la marche du 1er con-sulté

Personne ne parle de « GPV  » qui concerne les 41 millions d’électeurs qui n’ont pas fait confiance à Fillon! Pourtant ils sont plus nombreux que les GPA (qui seraient fillonnistes : « j’ai pas d’argent » tel que décrit : http://wp.me/p4Im0Q-1nR)

Allez comprendre quelque chose à ce qui bat la campagne des bas instincts. Qui est extrémiste ‘FilloN ou le FN?

Avec vous noté comme le François, est insoluble dans la République (Il ne l’est que dans la ripoublique) Tiens et on nous dit que le changement est pour 2017. Où est le changement, on reste sous le règne d’un François (seule la couleur changerait. Le premier faisait du libéralisme et le second… du fillonnisme non annoncé. Il ne savait pas encore que cela s’appelait comme cela).

Foutez la paix aux enfants à naître autrement que par vos voix baptismales. Parfois il vaut mieux pour les mouflets, l’amour assuré et assumé de deux homosexuel(le)s avéré(e) que la destruction de deux catho-strophiques, véritablement catastrophiques au nom de dieu. Et puis foutez la paix à dieu, il a certainement d’autres choses plus importantes à s’occuper que vos divagations.

Et puis faites vos auto-analyses, si vous êtes actionnaires, que vous mettez vos gosses en écoles privées (certainement d’amour, véritable et vrai) si vous bouffez et/ou créchez dans le 16éme et non au resto du coeur. Vous êtes catho comme moi, je suis pape. Vous n’êtes que de façade (que faites vous de la misère, réellement?)

 

 

http://reseauinternational.net/la-vie-nest-pas-a-vendre-quon-se-le-dise/

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses » (et surtout en politique, mais aussi ailleurs)

et « nuit debout » que devient-il ou elle ……?

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….

——

« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:

GrosMots kegiens Février2016

****

Présidentielle : pourquoi François Fillon est loin d’avoir gagné

Vainqueur à plus de 66% de la primaire de la droite et du centre, l’ancien premier ministre doit désormais convaincre le pays de la justesse de sa révolution conservatrice et libérale…

 Afficher l'image d'origine

« Fillon président ! Fillon président », ont clamé, dimanche soir les soutiens du vainqueur. La main sur le cœur (ne serait-ce pas plutôt sur nos portefeuilles?) , le héros de la primaire de la droite et du centre, avait la pêche, comme dirait Alain Juppé son adversaire atomisé.

Après une quinzaine irrésistible, le voilà installé à la tête de l’armée LR (la chute n’est pas loin, si pas la sienne, du moins celle de la majorité des Français 60% de 4 millions n’est en fin de compte qu’une minorité de 5,33% des électeurs de 2017. Pas de quoi pavoiser, surtout si on retire ceux de gauche qui se sont donnés l’illusion de préparer le chemin du champion de la gauche, inconnu, à ce jour –  Vous croyez qu’il va sauver la France….. « Les cons, s’ils savaient…. » disait en son temps Daladier, en parlant des Français. Lui savait, mais les Français non, mais c’était avant la secondaire…. Il n’en est pas de même en 2016, il suffit de lire : http://wp.me/p4Im0Q-1nR )  à laquelle aucun lieutenant ne devrait manquer tant la victoire fut nette et sans bavures. Même Alain Juppé l’a assuré, du bout des lèvres, de son soutien avant de se retirer sur ses terres bordelaises…

La démocratie médiatique est pleine de chausse-trappes. Et c’est désormais à l’ancien numéro 2 de Sarkozy (il nous a donné la mesure de sa combattivité servile) de tenir le rôle ingrat de favori. Pilote émérite, Fillon sait bien qu’il ne suffit pas de faire la course en tête pour l’emporter sur la ligne d’arrivée. Flaque d’huile, casse mécanique, météo capricieuse… Un rien peut faire sortir un as du volant de sa trajectoire.

Rassembler au-delà de son camp

Plébiscité par le peuple de droite, François Fillon devra aussi compter avec le Front National qui rassemble, scrutin après scrutin, 25 à 30% des votes. Et quid des centristes qui ont soutenu Alain Juppé dans la primaire ? (qui veut la peau du FN, allié de tous les pouvoirs)

Convaincre sur son programme : rude défi ! 

Mais comment convaincre les millions de Français en galère de renoncer à un « modèle social » (qui de toute façon, sous la gauche n’a cessé de battre de l’aile…. ) qui apparaît comme le dernier rempart face à la dureté des marchés ? Tous les concurrents de Fillon vont s’employer à dénoncer les dangers de ce qui sera présenté comme le stade ultime du libéralisme. La route pourrait paraître bien longue, muni de cet embarrassant viatique, jusqu’au 7 mai 2017…

 

 

Je connais certain électeur, inconditionnel de droite qui n’approuve pas mon vote blanc…… Il est bayrouté (ou bayroutiste, pour ne pas dire dérouté. Je parle bien sûr dudit électeur et non du vote blanc) et accepterait , normalement, de voter Fillon au premier tour de la présidentielle….. Il a accepté, vu le danger de la gauche ou des extrêmes, de voter Fillon au second tour primaire pour être sûr que ses idées (à lui, et non de Fillon) soient triomphantes, alors que Bayrou (acoquiné à Juppé) était encore en course et prise directe avec les chances de sa marche triomphante….

Il est des votes nominatifs qui sont des votes blancs déguisés, mais qui n’ont pas le courage de dire leur vraie couleur. C’est comme les communistes votant la socia-lie en second tour.

Il faut, en tout savoir ce que l’on est…. et na pas naviguer en eaux troubles, au gré des états majors….  Et ce sont eux (lesdits électeurs girouettes) qui ont l’impression de détenir une vérité, qu’ils sont apparemment incapables de défendre jusqu’au bout. Fillon, n’est pas Bayrou…..

 

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20161127.OBS1797/presidentielle-pourquoi-francois-fillon-est-loin-d-avoir-gagne.html

 

****

 

Fillon: le grand malentendu

 

fillon liberalisme primaire lr

François Fillon, très net vainqueur dimanche de la primaire de la droite face à Alain Juppé, le 27 novembre 2016 à Paris © AFP Thomas SAMSON

 

Avec près des deux-tiers des suffrages, François Fillon a remporté une victoire impensable il y a un mois. Il avait véritablement construit sa victoire lors des dix derniers jours précèdent le premier tour, où il avait écrasé la concurrence, en éliminant Nicolas Sarkozy et en mettant seize points dans la vue d’Alain Juppé. Lors de l’entre-deux-tours, il a essuyé le réveil de son adversaire, qui lui a lancé quelques boules puantes, lesquelles ont mobilisé autant sinon davantage d’électeurs droitiers choqués de ces manœuvres que d’électeurs de gauche à qui étaient adressés les appels du pied. François Fillon a donc réussi d’envoyer à la retraite Nicolas Sarkozy et Alain Juppé en sept jours. Chapeau l’artiste ! L’ancien président de la République a complètement mésestimé la défiance qu’il inspirait dans le peuple de droite.

 

 

Comment pouvait-il en être autrement, cajolé qu’il était par ses fans se pressant pour obtenir une dédicace dans les Espaces culturels Leclerc transformés en autant de villages Potemkine, lui faisant croire qu’il était encore en phase avec ceux qui viendraient voter à la primaire ? Quant à Juppé, il n’a pas su profiter de l’appui de François Bayrou qui, en indiquant qu’il ne serait pas candidat contre lui, donnait une prime substantielle dans les sondages présidentiels du premier tour, et faisaient de lui  le candidat qui donnait les meilleures chances de victoire à la droite. Mais si le nouveau champion de la droite a gagné la primaire, il est encore loin d’avoir gagné la présidentielle, ouverte comme elle ne l’a jamais été depuis 1974. On a beau présenter cette compétition comme un succès démocratique, elle n’a concerné que 4 millions et demi d’électeurs sur les 36 qui devraient participer à la présidentielle, soustraction faite des 20% traditionnels d’abstentionnistes (est-on sur de ce 20%? Ne sera-ce pas plutôt 30%. Un vol de Fillon ne fait pas le printemps ou alors celui de la rue!). Le programme économique de François Fillon était sans doute en phase avec l’électorat âgé et CSP+ de la primaire ;  il faudra en convaincre au moins 14 millions d’autres de son bien-fondé.

 

 

Est-ce à dire que Bayrou est fini? Faut-il élire celui qui annonce la couleur : il ne fera rien, tel qu’annoncé http://wp.me/p4Im0Q-1nR  (on ne pourra pas dire qu’il a pris les Français en traître. Il est le seul à avoir ce courage…. Que sera la France en 2022. Existera t-elle, encore?

 

 

http://www.causeur.fr/fillon-primaire-lliberalisme-lr-41330.html

 

*****

 

 

 

*****

 

La Primaire Saison 1 est finie

 
 

Les Français se sont passionnés pour ce feuilleton aux multiples rebondissements.

 

Oui, les Français se sont passionnés pour ce feuilleton aux multiples rebondissements :

  • le départ en fanfare, dans la torpeur d’un été finissant, de celui qui pensait nous rejouer le retour de l’île d’Elbe et échapper à la malédiction de Giscard,
  • l’insoutenable suspense autour de la qualification de NKM – aurait, n’aurait pas ses signatures, la pauvrette ? -,
  • le ralliement baroque de Mariton à Juppé.
  • Et puis, bien évidemment, la remontée du diable vauvert, comme dirait Laurent Gerra imitant le regretté Léon Zitrone, commentant le Prix de l’Arc de Triomphe, de celui pour qui, il y a encore trois mois, on n’aurait pas misé un euro dans la troisième à Deauville. Pour finir, brochant sur le tout, la descente aux enfers de celui qui sait désormais qu’être le premier de la classe ne suffit pas pour devenir le premier des Français.

Un feuilleton qui nous rappelle que la vie est bien cruelle, tout de même. Bruno le Renouveau voulait épater la galerie avec son programme de 1.000 pages. Un programme que personne n’a relu, lu et ne lira jamais : un magnifique travail collectif qu’on a déjà probablement oublié au profit d’un plan de bataille griffonné sur le coin de la nappe et dont les objectifs ont pour noms de code Matignon, le Quai ou Brienne (ou Arcole)! On prend les paris.

Cruelle, aussi, la vie pour le maudit de la bande qui a enfilé les « zéro électeur » dans des centaines de bureaux de vote, comme d’autres enfilent des perles : car pour faire 0,3 % (moins de 12.000 voix), faut forcément faire le plein des vides en maints endroits. (Preuve qu’Arcole ce n’est pas toujours la joie de franchissement)

Imagine-t-on un général de Gaulle, debout derrière le pupitre de « Questions pour un champion », répondant au quizz de Michel Droit ? Autres temps, autres mœurs, me direz-vous. Certes. Au moins, chez Jean-Pierre Foucault, le candidat reste assis !

« La Primaire » Saison 1 est finie. Espérons que la Saison 2, organisée à gauche, sera tout aussi passionnante. Distribution des boîtes de jeux et autres lots de consolation au printemps prochain.

 

 

Le vainqueur qui nous perdra,  en quelques mots : http://wp.me/p4Im0Q-1nR

Nous allons voter pour cela et de cela nous sommes responsables.

 

 

http://www.bvoltaire.fr/georgesmichel/la-primaire-saison-1-est-finie,296378

 

*****

 

Où va l’argent de l’Etat ? Visualisez en un coup d’œil le budget 2017

 

 

Le gouvernement a procédé mercredi 28 septembre au rituel annuel de la présentation de ses grandes orientations pour le projet de loi de finances 2017, c’est-à-dire du budget de l’Etat pour la dernière année du mandat.

Lire :   Budget 2017 : le gouvernement maintient son objectif d’un déficit public ramené à 2,7 % du PIB

(Qui se soucie que ce déficit auto-proclamé de 2,7% sera la dette de demain que nos enfants et petits enfant devront payer, en notre nom)

Pour vous permettre de vous faire une idée des grandes masses de ce budget, nous l’avons représenté sous la forme de 100 petits carrés : avec un peu plus de 50 milliards d’euros, l’école (ou, plus précisément, l’« enseignement scolaire »), représente presque 13 % du budget.

Ajoutez-y les pensions (soit les retraites et autres pensions d’invalidité), les transferts aux collectivités territoriales (départements, régions, etc.) et la charge de la dette (les intérêts que nous payons sur nos emprunts), et vous arrivez déjà à presque la moitié du budget.

Répartition des 387 milliards de dépenses du budget 2017

Le gouvernement veut utiliser les moyens supplémentaires dégagés cette année pour l’école, avec en ligne de mire la concrétisation de la promesse présidentielle de créer 60 000 postes avant la fin du quinquennat. Une priorité qui se traduit symboliquement par le passage de l’école au premier rang des dépenses du budget, une première depuis l’arrivée de la gauche au pouvoir.

Pour la première fois du quinquennat, l’école est le premier budget
Budget alloué à chaque mission dans les projets de loi de finances 2013 à 2017 (attention, les périmètres des missions peuvent légèrement changer d’une année sur l’autre !).

 

 

Faut-il s’appesantir sur un budget bidon, voté pour un gouvernement qui n’aura certainement plus cours dans 6 mois? Ne serait-ce pas plus judicieux de confier les rennes du dernier budget d’un quinquennat à l’opposition, puisque nous sommes entrés dans l’ère des alternances quinquennales!

Mais on sait que le schéma directeur est toujours révisé en cours de route. On prévoit ce que l’on veut et on rectifie ce que la réalité nous impose… Et le tour est joué. Tant que l’on accepter le principe d’un déficit, on ne changera rien et on a donc budget libre, y compris pour mal faire.

 

 

http://free.niooz.fr/s/free/ou-va-l-argent-de-l-etat-visualisez-en-un-coup-d-oeil-le-budget-2017-12524645.shtml

 

*****

Attention! 
Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut leur louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?

Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi, réputé jour de chance…) au :

État d’urgence ordinaire et « normale » : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant!

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé

L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)

 Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)

un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)

Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)

Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!

Il est vrai que c’est tellement banal que l’état d’urgence…..

  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils nous demanderont (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état n’est pas l’état d’urgence, mais…. sa reconduite aux frontières du pouvoir et surtout dehors dudit pouvoir)

Article 21 Préambule de la constitution :

« Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »

(En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple! et non les ersatz du pouvoir

en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

 …. au 26/01/2017 – et son corollaire de « Nuit Debout » et son 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!

Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..

Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


Une sélection  de digests :

 

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

keg – 214 Mars = 30/09/2016 – L’âne de l’ENA, n’a pas d’état d’âne. Son seul état c’est l’urgence de sa chute impériale, mais sans carré de la garde…. Il se rend et ne meurt point!

Publié le Mis à jour le

Le choix du jour : «la primaires des ENA» ou «la terminale des ânes»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

Egho de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un capitaine défunt) :

  • http://wp.me/p4Im0Q-1hT (B.le Maire) – 19/09/2016
  • http://wp.me/p4Im0Q-1i6  (J.P Kirmann) – 21/09/2016
  • vrpeuple-h-mariton-ump , (27/09/2016) parlons un peu du candidat camarade – Mariton, joker politicomico-présidentiel qui a joué le jeu jusqu’au bout de sa virade…..de l’espoir (perso), lui qui avait comme volonté d’être le « président de tous les Français », à l’exception de …. vous! (et cette exclusive le met déjà dans le camp des prometteurs non-faiseurs. Il a triché avec ses parrainages et fait donc l’expérience de ses rejets, comme il le fait vivre à tous ceux qui ne sont pas de son bord. C’est enfin l’arrosé-arroseur)
  • Nous parlerons aussi des autres candidats putatifs du trône…. (surtout ceux qui sont sur les bancs actuels de l’assemblée, afin de bénéficier de l’affichage!)

    • vrpeuple-j-f-poisson-ump  J.F Poisson (ump) – 28/09/2016
    • J.F Copé (ump)
    • N Dupont-Aignan (ump)
    • F?Fillon (ump)
    • Henri Guaino (ump)
    • NMK (ump)
    • F de Rugy (ps)
    • B Hamon (ps)
    • F Hollande (ps)
    • E Macron (ps)
    • C Dyuflot (ni)
    • J Lassalle (ni)

 

——

La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « des putes à Sion….. à la Jérusalem-knesset parisienne »

  • Quels mots utilisent vos représentants du Peuple (alias VRP du Peuple) pour défendre vos aspirations et attentes. Les mots attendus doivent-ils être ceux de quémandeurs, hésitants, presque timides (pour faire aboutir positivement vos espérances à Paris, il faut être volontaire, imposant, pugnace, voire « violent » et non effacé, hésitant,, demandant des autorisations de demander….à)
  • Quels mots sont utilisés par son parti d’appartenance
  • Quels sont les ratios de réussite (de votre député et de son  parti au regard du nombre de propositions de loi déposées . Déposées ne veut pas forcément dire : étude par l’assemblée et encore moins réussite et acceptation par ladite assemblée…. A ce jour (arrêté à fin Août 2016 et depuis Juin 2012), collectivement, et depuis le début de la 14éme législative démarrée au lendemain de la victoire du PS aux législatives de 2012) :

    • 238 PPL étudiées sur 1446 déposées (16,5% dont 60 refusées par l’assemblée  soit 25% des PPL débattues)
    • pour 82 déposants sur 249 (32,9%)
    • 43,3% des députés ont fait des PPL (et les autres que font-ils? Ce sont les petits-insignifiants qui déposent le plus de PPL, est-ce pour exister?)

déposé ne voulant nullement dire étudiées et encore moins acceptées

  • Les rations :  vote / Dépôts (dont rejets)
    • du parti du député
    • du député
  • positionnement individuel et du parti par rapport aux « restrictions de liberté (au travers et sous couvert de « l’état d’urgence », qui n’est qu’un prétexte surtout quand cet état doit-être exceptionnel dans ses circonstances et sa durée – près d’un an n’est plus exceptionnel mais devient la norme, en contradiction avec la constitution. Si nous avons des devoirs de citoyens, nous avons aussi des droits de citoyens garantis par la constitution. Utilisons cet outil en, en faisant respecter les termes. Sinon restons esclaves et  dans ce cas fermons la!)

Voici donc un tableau d’un possible député « Mohamed Durand de là-bas » (bien sur député éphémère, et improbable,  du tiers comme du quart de garde, mais allez savoir) qui vous permet de voir la trame de l’analyse. Mettez y le nom de votre député pour savoir le poids de ses (in)efficacités et éventuellement savoir si vous devez ou non ré-élire un VRP de vos demandes qui n’est pas à la hauteur de vos aspirations. Nous avons le droit de nous tromper, mais continuer cela ne se peut…..

Allez vous revoter pour lui ou vous laisser tenter à dire que vous ne voulez plus de potiches qui ne vous représentent plus mais ne représentent que leurs propres intérêts et avantages. Qu’on est loin du rôle réel d’un représentant VRP du Peuple…. ! La nuit du 04 Aout n’a fait que créer une nouvelle caste de privilégiés (qui nous coûtent cher , en moyenne, tous cumuls confondus, plus de 9 500 € par mois, à multiplier par 902 parlementaires « julot-casse-croute » et ensuite pas 12 soit 5713 smicards-an! rien que cela!)

Mohamed Dupont de là-bas, fiché « S » comme saltimbank de la policomic-représentation  (il en est de même pour les 575 pseudo VRP du Peuple à vous de demander le votre dans cette grande famille parasitaire (car qu’est « vivre au crochet du Peuple ») –    vrpeuple-m-dupont-de-la-bas

…..

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

…..

Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –     160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom.

…..

Français quand vous saurez……que :

La primaire mène à la secondaire qui mène à la terminale. C’est le cursus normal de tout érudit. Quand aux autres, ils ne dépassent pas le coin-isoloir pour désigner son roi des ânes( fut-il ENA ou n’ENA pas, voir X ou y ou z. Qu’importe l’alpha pourvu que l’on soit Beth… ah!)

….. et avec un peu de recul….

l’essentiel n’est jamais primaire. l’essentiel c’est le final et donc en terminale…. Reste à définir la section…..(savante ou non)

 

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Et si les primaires tuaient les primaires?  –  Il n’y plus aucun candidat “naturel” de la droite

Et si Sarkozy et Juppé, finalistes de la primaire LR, voyaient leur match du second tour départagé par un contingent nombreux, identifié et claironnant d’électeurs de gauche? La primaire se neutraliserait alors elle-même.

juppe sarkozy primaire lr

Sipa. Numéro de reportage : 00724584_000041.

Comme Jérôme Leroy, et au contraire de Régis de Castelnau, il ne me choque pas outre mesure qu’un électeur de gauche aille participer à la primaire de la droite et du centre pour y soutenir ce qu’il estime être “le moindre mal”. De la même manière, au demeurant, qu’il ne me paraîtrait pas incongru qu’un électeur de droite prenne part à la primaire de la gauche, à supposer que celle-ci conservât encore un enjeu, un sens ou une éventualité (mais cela existe déjà et s’appelle trout simplement une élection et est prévu par le code électoral et la constitution).

Un choix par défaut (alias tousaufisme… C’est à dire voter pour le néant)

Au fond, l’intérêt bien compris de l’électeur est assurément et bien souvent d’éliminer (cela s’appelle le tousaufisme), faute de pouvoir choisir, et il ne manque pas de le faire quand l’offre politique ou le mode de scrutin ne lui laisse plus qu’à opter pour la peste ou bien pour le choléra (il oublie qu’il a le pouvoir et encore le droit de dire « NON » en votant blanc et massivement). Non, ce qui me semble pervers dans cette démarche, et aussi ce qui me réjouit, c’est qu’elle est vouée, si elle prend de l’ampleur, à faire exploser la pratique même des primaires, qui est une idée neuve en France.

La lecture des commentaires des abonnés aux sites Internet des journaux bien-pensants est en ce sens particulièrement édifiante. Cela fait maintenant des mois que le moindre article relatif à Nicolas Sarkozy (il est vrai qu’il use et abuse du culte de sa propre personne. il est vrai qu’il en est le champion incontestable et il a crée la nouvelle règle électorale : voter pour les plus grandes batteries de casseroles) est aussitôt suivi d’une kyrielle de propos de détestation, usant invariablement des patronymes “Bismuth” et du substantif “casseroles”, ainsi que de l’engagement solennel que l’on fera tout pour faire barrage à la résistible ascension dudit Sarko, notamment en votant Juppé à la primaire (mais tout le monde sait ce qu’il en sera du ralliement …. in fine au 3éme tour. Serions nous si con pour ne pas le savoir d’avance.?), tout électeur de gauche patenté qu’on soit. A la réciproque, chaque article évoquant Alain Juppé (Qu’apporte t-on de différent quand on baigne depuis  des années dans le même marigot, poussant parfois le luxe de se faire pincer et d’aller purger son purgatoire à l’étranger, puis revenir, de ce lointain Canada-dry, comme si la neige vous avait lavé!) ne manque pas de susciter une ribambelle de paroles respectueuses, de louanges républicaines, vantant la modération et la dignité du personnage, et comportant la même souscription à un déplacement prochain aux urnes de la primaire, pour y faire triompher Monsieur Moins, l’”Au bonheur des non-identitaires”, rempart contre l’agitation pré-fasciste de l’insupportable nabot.

Certes, nul n’ignore que les bobos et autres lecteurs instruits des grands quotidiens peuvent se payer de mots et de velléités et que, même unis, leur nombre de divisions n’est pas celui d’une armée de masse.

Scénario catastrophe

Mais – politique-fiction désormais plausible -, et si cela venait quand même à se produire ? Et si Sarkozy et Juppé, finalistes de la primaire, voyaient leur match du second tour départagé par un contingent nombreux, identifié et claironnant d’électeurs de gauche (et alors les voix progressistes seraient en panne de leader-chips, quelle patate! A quoi servent les extrêmes, déjà qu’entre eux ils se repoussent à l’encontre de toute loi physique – la politique ne répond pas de la même mécanique physique. Si maintenant ils votent pour des réactionnaires, c’est preuve que la socia-lie est devenue feu – de paille)? Pense-t-on réellement que, dans une telle hypothèse, qui n’est plus seulement d’école ou de cour de récréation, celui qui serait défait, forcément défait, Nicolas Sarkozy, tiendrait toujours la partie pour loyale, le combat pour régulier, admettrait sans barguigner que son adversaire l’a emporté et renoncerait à briguer les suffrages de l’ensemble du corps électoral ? J’avoue avoir raisonnablement un doute, et il serait difficile de jeter la pierre à ceux des acteurs politiques qui se sentiraient troublés par un tel “gauchissement” des règles du jeu.

La primaire de droite a de bonnes chances de périr dans de telles conditions. De la même façon d’ailleurs que celle de gauche ne survivrait peut-être pas au grotesque d’un candidat président sortant en passe de se faire blackbouler par n’importe quel opposant un peu fringant, sans qu’une immixtion des électeurs de droite soit seulement nécessaire.

J’ajoute toutefois que je ne verserais alors pas une larme sur cette procédure saugrenue des primaires, dont l’importation en nos contrées est à peu près aussi légitime et viable que celle de la fête d’Halloween, venue des mêmes terres d’Outre-Atlantique. En Amérique, ces primaires viennent redonner structure et un contenu programmatique minimal à des partis sans réelle identité profonde en dehors de ces élections. En France, elles ne jouent littéralement plus que le jeu des ego et des carrières, en achevant de discréditer le rôle des partis (lesquels sont censés “concourir à l’expression du suffrage, aux termes de la Constitution. Une constitution bafouée, martyrisée est-elle encore constitution ou ramassis de merde à usage des grands et au détriment des petits?), devenus haras foutraques d’écuries présidentielles, où se côtoient étalons, rosses et petits poneys. Si plus aucun “candidat naturel” n’est aujourd’hui en mesure de s’imposer sans discussion dans un camp ou dans l’autre, c’est que le personnel politique n’est décidément plus à la hauteur des exigences de la fonction présidentielle façon “Ve République”. Et que les primaires sont un pis-aller, où l’on demande au Peuple d’arbitrer ce qui mériterait presque d’être laissé à la courte paille.

Dès lors, si donc ce sont les primaires qu’on assassine, eh bien qu’elles meurent !

 

Les primaires sont en fin de compte secondaires. Ce qui compte ou devrait compter le plus c’est l’écart, somme toute primordiale, des secondes entre les deux égo-statiques lors du 1er tour de la 3éme mi-temps (même les règles des matchs change… Comment voulez-vous vous y retrouver).

Que vont faire le 1 million de voix liées au problème de la discrimination faite aux « Pupîlles de la Nation, non juifs », enfants de « morts pour la France » victimes depuis juillet 2000 :

  • de la discrimination faite à la demande et profits des enfants de « mort pour rien » (par rapport à « mort pour la France ») que sont les « pupilles de la Nation juifs »
  • la complicité et les mensonges de toute la classe politique et gouvernementale de tous bords :
    • promesse électorale de sarkozy en 2007 (non tenue) et récidive, malgré tout en 2012
    • dépôts de propositions de loi de la socia-lie signées par les plus grands dont nombre au pouvoir actuellement…. (du temps de l’opposition, de leur opposition, non à la discrimination, mais à la droite

Il était même prévu pour ceux dont le parent était mort au maquis en combattant, les armes à la main (et donc pas une mort passive, ni collabo) d’apporter la preuve, 70 ans après, que leur parent n’aurait pas laissé passer une échappatoire à la mort et qu’il ne l’aurait pas tentée… Il est vrai que de tels parents auraient été des cons (on comprendrait ce raisonnement de nazis, mais serait-ce à dire que nos gouvernants seraient pire que des nazis?). Les seuls moyens à l’époque étaient :

  • la collaboration
  • la désertion en plein combat
  • la dénonciation de son maquis

On est loin de la notion de héros morts au combat pour la liberté et surtout la liberté de pouvoir se présenter à des élections de collabo. En somme nous sommes encore dans le continuum de Vichy, quoi qu’en disent les politicards. Il nous manque, après un général, un maréchal pour guider la France…. Il paraît qu’elle pointe le bout de son minois….)

 

 

http://www.causeur.fr/primaire-lr-juppe-sarkozy-40288.html

 

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses » (et surtout en politique, mais aussi ailleurs)

et « nuit debout » que devient-il ou elle ……?

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….

——

« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:

GrosMots kegiens Février2016

****

Sarkozy intouchable : pourquoi nous sommes tous coupables !

 

Les scandales et les révélations s’accumulent mais l’ancien président court toujours. La faute à qui ?

 

En Gaule, rien de tel. Nos dirigeants n’ont aucun souci à se faire. A défaut de leur couper la tête, nous leur pardonnons toujours, quels que soient leurs égarements. Bien qu’il ait fait exploser le plafond de dépenses de campagne en 2012, bien que les soupçons s’accumulent quant à un éventuel financement libyen de sa campagne de 2007, bien qu’il soit mis en examen dans l’affaire dite des « écoutes » pour avoir cherché à corrompre un magistrat de la Cour de cassation avec la complicité de son avocat, bien qu’il soit mis en examen dans l’affaire Bygmalion et que son renvoi devant le tribunal correctionnel soit requis par le parquet, l’ancien président reste en lice. Il crie au complot, excipe de sa probité et prétend encore devenir notre nouveau président.

Fort heureusement, pour lui, Nicolas Sarkozy n’est ni brésilien, ni américain, ni suédois, ni même roumain. Chez nous, un responsable de cette trempe, on le chérit, on l’applaudit, on l’élit.

Plus personne ne devrait gober le mensonge

Pas un jour sans que l’une de ses saillies passées ou présentes ne défraie la chronique. Nicolas Sarkozy peut cracher sur ses anciens collaborateurs et ses adversaires à longueur de off, fulminer contre les journalistes « guévaristes » qui s’autorisent à lui poser des questions et changer d’avis comme de chemise sur des sujets mineurs comme le droit du sol, le réchauffement climatique ou l’appartenance de la France à l’Union européenne, rien n’y fait. Il court toujours.

La faute à qui ? Aux médias fascinés par son show ? Sans doute. Mais à ce degré d’intoxication, c’est le corps social tout entier qui manque de défense immunitaire. Plus aucun citoyen français honnêtement informé ne devrait gober le mensonge. Plus aucun politicien normalement courageux ne devrait cautionner l’imposture. Elu en 2007, battu en 2012, Nicolas Sarkozy n’aurait même pas dû figurer dans la course de 2017. Les dirigeants de l’UMP qui lui ont remis les rênes du parti en 2014, sont les grands fautifs : comment ont-ils pu éponger les mécomptes de sa précédente campagne et s’en remettre à lui, sauf par instinct de soumission clanique ?

« Les affaires finiront par le rattraper et l’empêcher de se présenter », entend-on.

Mais c’est l’inverse qui se produit. Sarkozy, le Berlusconi des Hauts-de-Seine, n’est candidat à la présidentielle que pour se tirer d’affaires. Son fracassant retour en politique ne sert qu’à occulter son destin judiciaire. En avocat qu’il n’a jamais cessé d’être, maître Sarko inverse la charge de la preuve : si les juges lui cherchent des noises, c’est qu’il s’agit de le faire taire et même, en sa personne, de museler le peuple qu’il exprime si bien…

Foin de sondages ! Ce Tartuffe est déjà gagnant à tous les coups. Si Juppé remporte la primaire puis la présidentielle, il devra lui accorder une protection en contrepartie de son soutien. Bingo… Et rebingo ! Si Sarkozy réussit son hold-up sur la primaire, il sera lavé de tous les soupçons par l’onction démocratique. Un miracle. Mais si ce revenant magnifié parvenait à se faire réélire président à la faveur d’un malentendu, il redeviendrait intouchable comme le prévoit notre grandiose Constitution et pourrait se venger de tous ceux qui lui ont manqué. Ainsi va la Gaule !

 

Il est une sentence publicitaire (et cela marche) « Qu’importe que l’on parle de moi, en bien ou en mal, l’essentiel est que l’on en parle ». Il le met lui même en pratique…. en prenant des poses à la Hitler (théâtrales, comiques, sourcilleuses, soupçonneuses, décontrastées,- à la Garcimore -….). Il s’y entend et nous aussi qui nous laissons plébisciter par sa pub….. auto-proclamée!

Je suis sur que si on lui promettait l’immunité permanente (pour immenses services rendus à la France….. Si ne voyez lesquels, c’est que vous êtes de mauvais Français, na…..), sans être élu, il se retirerait de la campagne des primaires et de la présidentielle pour jouir en père tranquille de ses rentes de situation accumulées pendant son règne....

 

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/presidentielle-primaire-droite/20160928.OBS8949/sarkozy-intouchable-pourquoi-nous-sommes-tous-coupables.html

 

****

 

Elections 2017 : pourquoi vous ne recevrez plus de tracts dans vos boîtes aux lettres

 
Elections 2017 : pourquoi vous ne recevrez plus de tracts dans vos boîtes aux lettres
 

Le projet de budget 2017, présenté mercredi par le gouvernement, prévoit la dématérialisation des professions de foi des candidats aux élections.

 

La propagange électorale par courrier, c’est (presque) fini ! Le projet de budget 2017, présenté mercredi par Michel Sapin, prévoit en effet la dématérialisation – et donc la disparition de l’envoi papier – pour les professions de fois et autres documents des candidats aux élections.

« Il s’agit d’adapter l’accès à la propagande électorale aux nouveaux moyens de communication et de réduire les coûts écologiques et budgétaires liés à l’organisation des élections », indique le ministère de l’Économie dans un communiqué (et puis si les Français veulent connaître les programmes, ils n’ont qu’a acheter les pamphlets pondus par tous les candidats putatifs et les autres…. ce qui fait pas moins de 45 x 20 x 45 000 000 = 40,5  milliards d’€uros et il ne reste plus à l’état de percevoir sa dîme de 1,05 milliards à ajouter aux économies escomptées de 0,159 milliards, soit 1,209 milliards.  Mais qui va être assez fou et con pour payer 900€ pour lire un fatras de conneries qui ne changeront rien!)

« La dématérialisation de la propagande électorale consiste à remplacer l’envoi en format papier des circulaires des candidats et des bulletins de vote par leur mise en ligne sur un site internet public et leur mise à disposition au sein des mairies », précise le document.

La fin des envois papier aux 47 millions d’électeurs devrait permettre une économie de 168,9 millions d’euros, d’après le texte, dont près de 69 millions d’euros au titre des élections législatives et un peu plus de 100 millions pour le scrutin présidentiel. Si elle était adoptée, cette mesure pourrait s’appliquer dès les élections de 2017

La dématérialisation des documents électoraux avait déjà été proposée au Parlement en 2014 et 2015. Mais à chaque fois, les parlementaires l’ont rejetée, estimant notamment qu’elle pénaliserait les citoyens ne disposant pas d’Internet. 

 

Mensonge sur une profession de foi ou mensonge littéralisé, où est la différence? Mais simplement dans le prix, 900€ d’un côté, zéro de l’autre. Faut-il pour permettre à l’état de faire une  économie de 0,159 milliards se mettre sur la paille globalement à raison de 900€ par tête de turc que nous sommes (pour certains c’est juste leur seuil de pauvreté. faut-il les interdire de vote pour indigence?).

Et pourtant il y a un moyen radical de réaliser des économies : ne plus rembourser les frais de campagne… D’autant que ce n’est pas l’état qui rembourse, mais ce sont les citoyens. Je ne veux pas rembourser quiconque surtout si en plus je vote blanc. Il y en a plus qu’assez d’engraisser les partis et les politicards grâce à leur statut « officialisé » de « julot-casse-croute ».

 

http://www.planet.fr/societe-elections-2017-pourquoi-vous-ne-recevrez-plus-de-tracts-electoraux-par-courrier.1191436.29336.html

 

****

 

 

 

*****

 

Obama ne décide plus de rien. Le Sénat fait comme s’il n’était plus là

Obama ne décide plus de rien. Le Sénat fait comme s’il n’était plus là

Le Sénat a voté le projet de loi autorisant les familles des victimes à poursuivre l’Arabie Saoudite

 

Le Sénat américain a voté aujourd’hui à une large majorité pour passer outre au veto de Barack Obama, que le président avait mis contre une loi autorisant les victimes du 11 septembre à poursuivre l’Arabie Saoudite.

Le Sénat a voté presque à l’unanimité pour faire passer ce texte, qui devrait à présent être également accepté sans problème par la Chambre des représentants.

Le président américain et de hauts responsables du Pentagone sont d’avis que le projet de loi pourrait mettre en risque les intérêts américains.

La législation est soutenue par les familles de près de 3000 victimes de l’attentat du 11 septembre.

Sur les 19 pirates de l’air qui auraient perpétré les attaques, 15 étaient des ressortissants saoudiens et les preuves disponibles établissent que certains d’entre eux étaient liés à des responsables saoudiens de haut rang.

 

Que va faire le nouveau président, si président il y a, de ce brûlot de l’histoire…. ?

Il y a bien eu le 11 septembre 2001 (nul ne peut le contester). Ce jour a bien existé, le jour OK, mais le reste….. :

  • les tours jumelles,
  • les télescopages d’avions, les risques d’échouages (parce que quelques avions ne respectant pas les plans de vol avec le nombre d’appareils en vol, c’est comme si ces avions-pirates prenaient l’autoroute à contresens, ils arrivent rarement à la bretelle qui leur permettrait de rentrer dans le bon rang-file)
  • le nombre de morts
  • la docilité des passagers
  • les informations

Qu’est-ce qui est vrai, qu’est-ce qui est « ajout » politique, qu’est-ce qui est manip? La finalité….? Classé secret défense.

 

 

http://reseauinternational.net/obama-ne-decide-plus-de-rien-le-senat-fait-comme-sil-netait-plus-la/

 

*****

 

Sondage : pour Hollande, c’est plié. Mais qui se chargera de le lui dire ?

 
 

Pour François Hollande, les sondages se suivent et se ressemblent. Sauf sur un point : à chaque nouvelle vague, il descend d’un cran.

 
 Afficher l'image d'origine
 
 

 

Le dernier en date, une enquête Ipsos/Sopra Steria pour Le Monde, enfonce le clou. Quelle que soit la configuration (avec ou sans Bayrou ou Macron, que le candidat LR soit Juppé ou Sarkozy, etc.), il navigue entre 10 et 13 %. Du jamais vu pour un Président sortant.

Surtout, les uns après les autres, ses rivaux de gauche le disqualifient. Il y a un mois, c’était Montebourg. Et ce sondage vient confirmer que M. Montebourg, pour la primaire PS, ferait jeu égal avec lui, et que M. Hollande ne recevrait, pour le second tour de cette primaire, aucun report des voix de la gauche de la gauche. Et de ce côté-là, hors PS, M. Mélenchon aussi ferait jeu égal avec lui, 12-13 %.

Et ce n’est pas rêverie de sondeur puisque le tribun avait déjà fait ce score il y a 5 ans.

Mais M. Hollande est aussi platement battu sur son aile droite par M. Macron, qui le devancerait systématiquement au premier tour de la présidentielle, comme l’indiquent tous les sondages depuis que M. Macron est sorti du bois.

Et puis, aucun espoir ne vient de la droite non plus. M. Hollande comptait beaucoup sur le retour de Sarkozy pour se refaire. Mais son prédécesseur, dans tous les cas, le devance nettement.

On peut donc penser que si les dirigeants de la gauche veulent simplement, à défaut d’espérer une victoire – ou même une qualification pour le second tour -, éviter une déroute historique, une 4e ou une 5e place humiliante pour un Président sortant, ils planchent actuellement sur le scénario suivant : comment exfiltrer Pépère ? Comment lui faire comprendre que c’est fini ? Qu’il n’est plus question de jouer et d’espérer se faufiler entre les gouttes. D’attendre une fenêtre de tir. Ou une « strauss-kahnnerie ». Ce genre de miracles n’arrive qu’une fois. Que l’heure est grave et la responsabilité historique et que, pour préserver l’honneur de la gauche, il convient de se retirer de la course au plus tôt, et dignement.

Mais, pour l’heure, il n’y a que les cabinets socialistes qui se vident et les visiteurs du soir n’ont pas encore rempli leur mission auprès du Président.

Leur manque-t-il une occasion ? Les chiffres du chômage viennent de tomber : + 50.000 en août. « S’il n’y a pas de baisse du chômage, vous savez quelles conclusions j’en tirerai. »

Allez, Pépère, passe à la conclusion !

 

Adieu Hollande, on t’aimait bien, tu sais. Ton seul problème c’est toi. Ah, si tu te fus appelé Dupont, Durand, tu eux eu plus de chance et la courbe se serait inversée. Mais gouverner la France en ayant triple nationalité :

  • Française
  • politique
  • étrangère (cela ne s’invente pas, surtout quand on connait l’édit de Villers Cotterets qui a donné un blaze à touts les gaulois (et souvent en fonction de leurs origines géographique, professionnelle, etc…. On ne s’appelle pas Hollande pour rien! même depuis 1759, sous la signature d’un autre François, mais grand celui là)

Tous ceux qui se sont exercés à cet exercice n’ont pas passé le seuil de la récidive popularisé&e. Tu ne dérogeras pas à la règle. Si tu n’avais été que bi… passe encore, mais tri… car on ne pardonne pas au 3éme composant surtout étranger. Ton prédécesseur n’a pas échappé à la règle. Quand auront nous un Français souverain pour gouverner la France. Où est le roi? T’es plus côté, même à l’argus des vielles charrettes! Au rencard

 

http://www.bvoltaire.fr/pascalcelerier/sondage-hollande-cest-plie-se-chargera-de-lui-dire,285286

 

*****

 

Nation, ethnie, race, religion, vêture…

 

Je me permets ici de rappeler encore une fois quelques concepts théoriques afin de clarifier un débat qui ne fait que commencer.

 

Nation : (Nation civique, nation ethnique).

 

Le sens moderne de nation utilisé justement par la plus part des nations à l’exclusion d’une petite minorité, est la nation civique, c’est une définition française de 1789 qui dit : « personne juridique constituée par l’ensemble des individus composant l’État. » ce qui a donné le concept d’ état-nation.

Cependant, si le système légal d’un état-nation est formel et s’applique à tous ses citoyens quelles que soient leurs religions et origines, ce système légal possède une histoire parfois longue, liée aux peuples ayant composé cette nation au cours du temps et relatives aux mœurs et habitudes usuelles de ce ou ces peuples. Ainsi pour des pays européens pourtant proches comme l’Allemagne ou le Royaume Uni, les lois qui s’y appliquent sont très différentes de celles de la France.

L’histoire de France est riche en révoltes, contestations et révolutions montrant une méfiance de son peuple envers l’ordre établi, le système légal français est particulièrement codé à l’inverse du droit anglo-saxon fondé sur la jurisprudence. Le système légal français, reflète cette méfiance, notamment la France possède de nombreuses lois sociales, un droit du travail inconnu ailleurs issue des luttes sociales de son peuple.

On pourrait ainsi qualifier d’ethnique le corpus légal d’une nation car ses lois provenant de ses mœurs présentent des différences importantes d’avec ses voisins. Il est donc possible de tempérer le concept de nation civique avec une part de nation incontestablement ethnique.

Les hommes se sont habillés de façons très différentes au cours du temps, mais ils se sont toujours habillés de la même façon à la même époque et dans un même lieu, les différences marquaient seulement des différences sociales ou des différences d’origines 

 

Ethnie.

La discipline d’ethnométhodologie à laquelle je me réfère souvent qualifie d’ethnie, un groupe humain qui partage les mêmes méthodes vues et non remarquées, des méthodes tellement usuelles qu’elles ne sont pas remarquables par ceux qui les pratiquent, par exemple dire « bonjour comment ça va ? » en français pour des français, cela peut être aussi l’usage d’une langue courante, des habitudes culinaires, se vêtir d’une certaine façon. Il serait remarquable que quelqu’un s’habillât comme au 17ème siècle avec une perruque pour aller au bureau, cela ne l’était pourtant pas au 17ème siècle, aujourd’hui celui qui se vêtirait de la sorte passerait pour un hurluberlu.  Le groupe ethnique que l’ethnométhodologie qualifie de « village » permet à ses membres de se reconnaître comme faisant parti d’un groupe de confiance. Ce faisant, chacun des membres du groupe est crédible vis à vis des autres.

Même si un grand savant entrait dans ce groupe nu avec une plume dans les fesses en chantant des chansons obscènes, il ne serait pas cru par les autres membres du groupe et même s’il disait force vérités. Quand on reconnaît un individu comme faisant partie de son groupe (ethnie) on à tendance à le croire a priori.

Par exemple l’usage de rite religieux permet de montrer aux autres partageant la même religion que l’on appartient bien a ce groupe et que l’on peut avoir confiance. Le mimétisme est le mécanisme que tout un chacun adopte pour ressembler aux autres et s’inclure dans le groupe, c’est le cas par exemple des modes vestimentaires ou de langage. Cependant l’appartenance à un groupe n’est pas forcément exclusif, il est possible de faire parti de plusieurs groupes mais seulement si les membres des autres groupes admettent cette appartenance multiple comme étant non remarquable elle devient ainsi tolérable.

 

L’effet de l’immigration sur les mœurs et habitudes en cours ne peut qu’influencer les lois.

Si un apport migratoire est faible, les migrants adopteront rapidement par mimétisme les habitudes des résidents, c’est ce qui s’est toujours passé en France pays traditionnellement d’immigration. Par contre si cette immigration est non seulement importante, mais que ces immigrés ne puissent se mélanger avec la population locale car vivant dans des ghettos communautaires (c’est aussi vrai pour les juifs du carreau des halles ou du ghetto de Venise, que pour les musulmans de barbés et/ou Saint Denis), il est bien évident que ce mimétisme ne puisse plus fonctionner ainsi que la transmission historique des mœurs . La tendance légale sera d’adapter les lois aux mœurs de ces nouveau arrivants. Par exemple la Loi Travail » qui détruit le droit français du travail est consécutive avec un flot migratoire important est-ce un hasard ?

Races.

L’idée qu’il existe des races humaines est récente elle provient du scientisme descriptif en cours à la fin du 18ème siècle et au 19ème siècle

Il n’y a pas de races humaines car celles-ci seraient indéfinissables scientifiquement et donc juridiquement. Il est interdit en France de faire état d’une pseudo race pour l’un de ses citoyens.
Bien entendu il y a des hommes à la peau noir en Afrique et des hommes à la peau très blanche en Suède, mais il n’existe pas de frontière entre les deux. Si on voyage du nord au sud on voit la peau des hommes s’assombrir d’une façon continue. Le taux de mélanine dans les cellules épithéliales est codé par 7 gènes ce qui donne 49 nuances à la naissance, nuances modifiables par le temps d’exposition au soleil qui augmente le taux de mélanine. Il en est de même pour les cheveux plus ou moins crépus. Les hommes du sud marocain et de Mauritanie sont-ils blancs ou sont-ils noirs ? L’état-nation France possède des régions ou les français sont majoritairement noirs de peau et d’autres ou les français sont majoritairement blancs.

Pseudo races et religions ne sont aucunement liées surtout quand il s’agit de religions à caractère universel comme l’islam, ou le christianisme. Seul le judaïsme associe une pseudo race à une religion.
Donc traiter de racistes des gens qui critiquent telle ou telle religion est particulièrement stupide.

Religions.

Le terme vient de relier les hommes entre eux (il n’y a pires divisions, la preuve par Nice qui nous met au bataclan de la société). Les rites religieux partagés par tous étaient et parfois sont encore des moyens de reconnaissances mutuels de gens appartenant à la même ethnie. Tu pratiques ostensiblement les même rites que moi, je peux donc voir que tu appartiens à la même communauté que moi, nous partageons les mêmes croyances, les mêmes mœurs, j’ai confiance en toi ce que tu me dis est vrai (la confiance entre gens, OK, mais le confiance entre gens et politiques surtout quand se mêlent des différences ethniques, religieuses et de race, bonjour les dégâts. Cela se vérifie de quinquennat en quiquinquennat). Bien entendu, ces rites pour être accomplis sont accompagnés d’une mythologie à croire (les croyants de ladite religions l’appelle théologie et d’autres codes). Pendant très longtemps religions et états ont été intimement liés, ces religions s’inscrivaient dans un système de pouvoir politique et il était impossible d’avoir une autre religion sous peine de mort. Les guerres de religions ont ravagé l’Europe au 16ème siècle, ces guerres de religions devinrent des guerres entre états. A partir du moment ou dans un même état, il fut permis de pratiquer diverses religions, celles-ci perdirent leur caractère obligatoire et légal et donc signes d’appartenance national. L’état avec ses lois temporelles remplaçait la religion d’état. Il a bien fallu alors organiser la cohabitation entre religions différentes. En Europe et dans le monde, chaque état du résoudre ce problème de coexistence de diverses religions qui n’avaient plus de fonctions étatiques, sauf dans les théocraties comme l’Arabie Saoudite ou seule la pratique de l’Islam est autorisée. En France, pays de lois, il y eut une séparation formelle de l’église catholique (mais non musulmane ni juive) et de l’état en 1905, cette loi concrétisait légalement l’égalité des diverses religions devant l’état-nation mais finalement dans la réalité il y a peu de différences d’avec d’autres états ayant résolu le problème différemment.

Dans beaucoup de pays, sauf dans certains pays musulmans ou aux USA le rite religieux n’appartient plus au domaine public et n’est plus un signe d’appartenance à la nation.

Le problème survient quand une religion à caractère étatique venant d’ailleurs, comme l’islam accompagné de signe ostensibles d’appartenance comme le vêtement essaye de s’implanter par une immigration massive dans un état ou les signes et rites d’appartenance à une religion-état n’ont plus cours, il y a forcément conflit.

Dans le conflit entre locaux pratiquant des rites d’appartenance spécifiques et immigrés pratiquant des rites d’appartenance différents, qui a tort, qui a raison ? Le local qui serait intolérant ou l’immigré voulant imposer ses propres rites. La tolérance fonctionne jusqu’à ce qu’elle devienne intolérable, l’intolérable survient quand des différences de mœurs viennent à s’affronter, qui imposera les siennes à l’autre ? Certains pays ont résolu ce problème par le communautarisme, des communautés différentes habitent, fréquentent des lieux différents possèdent des écoles différentes et des lois différentes. La France, pays de lois et d’égalité devant la loi rejette justement le communautarisme (excepté celui des juifs, allez comprendre pourquoi?) par habitude ethnique. Il n’est donc pas étonnant que cela soit dans ce pays que les risques d’affrontement entre communautés soient les plus grands.

Le rêve de l’impérialisme est de voir s’affronter des communautés entre elles et surtout de détruire les nations avec leurs lois spécifiques historiques, c’est la raison pour laquelle elle organise soigneusement les migrations, des affrontements ne peuvent alors que survenir, on le voit partout sans aucune exception.

 

A quand la France fédérale avec un étai chrétien, un état juif, un état musulman, un état riche, un état pauvre, un état intelligent, un état con…. Ce serait alors cela le « fameux vivre ensemble ». On aurait donc tout faux! Après tout , la Suisse l’Allemagne, la Grande Bretagne….. n’en sont-ils pas et apparemment cela semble marcher….

 

http://www.alain-benajam.com/2016/09/nation-ethnie-race-religion-veture.html

 

*****

Attention! 
Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut leur louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?

Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi, réputé jour de chance…) au :

État d’urgence ordinaire et normale : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant!

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé

L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)

Il paraît que l’état majore son urgence de deux mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)

un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)

Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)

Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!

Il est vrai que c’est tellement banal que l’état d’urgence…..

  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils nous demanderont (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état n’est pas l’état d’urgence, mais…. sa reconduite aux frontières du pouvoir et surtout dehors dudit pouvoir)

Article 21 Préambule de la constitution :

« Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »

(En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple!

en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

 au 26/01/2017 – ….. et son corollaire de « Nuit Debout » et son 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!

Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..

Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

keg – 207 Mars = 23/09/2016 – Que le choix n’est pas évident pour savoir récupérer ou bosser….. Ce sera le second et dernier jour sans parution immédiate….

Publié le Mis à jour le

Le choix du jour : «boulot» ou «RTT»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

Egho de campagne (des députés voulant être calife) :

  • http://wp.me/p4Im0Q-1hT (B.le Maire) – 19/09/2016
  • http://wp.me/p4Im0Q-1i6  (J.P Kirmann) – 21/09/2016
  • Nous parlerons sous peu du candidat Mariton, jocker politico-présidentiel qui a joué le jeu jusqu’au bout de sa virade…..de l’espoir (perso)
  • Nous parlerons aussi des autres candidats putatifs du trône….

——

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

…..

Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –     160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom.

…..

Français quand vous saurez……que :

….. et avec un peu de recul….

 

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses » (et surtout en politique, mais aussi ailleurs)

et « nuit debout » que devient-il ou elle ……?

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….

——

« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:

GrosMots kegiens Février2016

****

 

****

 

 

****

 

 

*****

 

 

*****

 

 

 

*****

 

 

*****

Attention! 
Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut leur louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?

Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi, réputé jour de chance…) au :

État d’urgence ordinaire et normale : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant!

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé

L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)

Il paraît que l’état majore son urgence de deux mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)

un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)

Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)

Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!

Il est vrai que c’est tellement banal que l’état d’urgence…..

  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils nous demanderont (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état n’est pas l’état d’urgence, mais…. sa reconduite aux frontières du pouvoir et surtout dehors dudit pouvoir)

Article 21 Préambule de la constitution :

« Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »

(En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple!

en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

 au 26/01/2017 – ….. et son corollaire de « Nuit Debout » et son 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!

Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..

Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

keg – 206 Mars = 22/09/2016 – Jour de RTT et donc sans article…..

Publié le Mis à jour le

Le choix du jour : «RTT» ou «boulot»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

Egho de campagne (des députés voulant être calife) :

  • http://wp.me/p4Im0Q-1hT (B.le Maire) – 19/09/2016
  • http://wp.me/p4Im0Q-1i6  (J.P Kirmann) – 21/09/2016
  • Nous parlerons sous peu du candidat Mariton, jocker politico-présidentiel qui a joué le jeu jusqu’au bout de sa virade…..de l’espoir (perso)

——

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

…..

Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –     160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom.

…..

Français quand vous saurez……que :


….. et avec un peu de recul….


 

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

 

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses » (et surtout en politique, mais aussi ailleurs)

et « nuit debout » que devient-il ou elle ……?

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….

——

« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:

GrosMots kegiens Février2016

****

 

 

****

 

 

 

 

****

 

 

 

*****

 

 

 

*****

 

 

 

 

*****

 

 

 

*****

Attention! 
Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut leur louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?

Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi, réputé jour de chance…) au :

État d’urgence ordinaire et normale : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant!

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé

L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)

Il paraît que l’état majore son urgence de deux mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)

un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)

Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)

Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!

Il est vrai que c’est tellement banal que l’état d’urgence…..

  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils nous demanderont (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état n’est pas l’état d’urgence, mais…. sa reconduite aux frontières du pouvoir et surtout dehors dudit pouvoir)

Article 21 Préambule de la constitution :

« Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »

(En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple!

en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

 au 26/01/2017 – ….. et son corollaire de « Nuit Debout » et son 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!

Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..

Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

keg – 160 Mars = 07/08/2016 – Le respect est inné. La crapulerie s’apprend et se perfectionne. C’est le gouvernement (en général), mode d’emploi…. usurpé!

Publié le Mis à jour le

Le choix du jour : «respect par les actes» ou «respect sur ordonnances»

   Je ne suis que Français – Français

——

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

 

—–

Dans quel état j’erre, en urgence : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –     160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  … 05/07/201 = la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom.

……

Français quand vous saurez……que :

Le respect ne s’ordonne pas. Il est d’essence ou il n’est pas. Tout le reste n’est que blabla stérile et inutile!

….. et avec un peu de recul….

Le respect ou le mépris. Dans quelle zone de considération se trouve l’état Français, selon vous?

 

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

On n’inspire le respect que par ses preuves

 
 

À Bobigny, à Bagneux ou à l’Elysée.  Il y a les informations officielles dont les généralités souvent moroses éclairent mal le réel dans sa diversité et ses contrastes.

Mais, pour les suppléer ou les compléter, il y a la richesse des entretiens particuliers, des dialogues singuliers, des expériences concrètes et des pratiques quotidiennes. Ce que la vie apprend, ce que l’amitié propose, ce que les exceptions apportent aux règles.

[…]

Mais aussi, soudain, malgré une plainte incessante, des sursauts, des résistances, des encouragements.

  • J’ai rencontré un couple de deux jeunes professeurs. Elle enseigne l’histoire dans un collège à Bagneux dont la principale a accompli un travail extraordinaire en quelques années. Lui transmet sa passion de la langue française et de la littérature dans un collège à Bobigny.
  • L’un et l’autre, aux antipodes d’un défaitisme chronique, appréciés et même respectés par leurs élèves de la 6e à la 3e, m’ont fait part de la conception de leur mission et de la manière dont ils ont pu et su intéresser, mobiliser et stimuler les classes dont ils avaient la charge.

Dans ce qu’ils me transmettaient, une sorte de modus operandi se faisait jour, qui était parfaitement généralisable et autorisait, à partir de Bobigny et de Bagneux, la croyance en l’efficacité d’un optimisme lucide et actif partout ailleurs, et pour une multitude d’autres exercices.

  • D’abord ne pas inscrire d’emblée, fatalement, l’échec avant même d’entreprendre. Ne pas s’engager sans croire en ses chances, sans considérer la virtualité devant soi comme une formidable occasion de démonstration et de persuasion.
  • Porter à son comble, pour soi, l’exigence de travail, la conscience professionnelle et l’exemplarité. Donc, se faire respecter grâce à cette excellence.
  • Ne mépriser personne, quelle que soit l’inégalité des dons et des résultats. Ne pas brider les meilleurs mais ne pas décourager les moins bons.
  • Concilier la vigueur de l’autorité avec l’empathie de la bienveillance. Refuser de tomber dans une mansuétude systématique et condescendante ou dans une fermeté ne sachant jamais faire la part des choses et des êtres.
  • Avoir le sens de la nuance et ne pas mettre tout sur le même plan, le bénin et le grave. Ne pas juger indigne de les faire rire ou indécent de rire grâce à eux.

[…]

Ces principes directeurs qui, dans un univers difficile, suscitent l’adhésion, devraient, du minime au plus important, de la base au sommet, être retenus. Dans la société et ses spontanéités jusqu’à l’État et ses rigidités, dans les bonheurs du quotidien et les tragédies innommables.

De ces échanges si stimulants d’un soir, je tire deux conclusions.

  • L’une qui confirme ce à quoi j’ai toujours eu besoin de croire parce que, sinon, l’existence serait trop corsetée, sans âme. Les tempéraments peuvent l’emporter sur les structures et rien n’est impossible pour qui n’est jamais dépassé par sa tâche mais a l’ambition et le courage de la dépasser.
  • L’autre est simple. On n’est jamais respecté avant mais toujours éventuellement après. Cela dépend d’abord de soi. On n’inspire le respect que par ses preuves.

A lire cela, on a l’impression de découvrir l’exemplarité gouvernementale réalisée, sauf que …… La seule réalisation dont ils peuvent sourire et glousser, c’est la mise en coupe réglée de la France qui, elle (à l’inverse de la photo) se plie….. non de bonheur, mais de douleur, malgré son état d’urgence.

Son pronostic vital est engagé!

Ne pas confondre « gouvernement par les actes » et « gouvernements par les contraintes » (qui son non-actes)! Le premier peut et doit être respecté, le second méprisé et foulé aux pieds. S’en souvenir en 2017 et surtout après…. A moins de vouloir s’accommoder de la médiocrité (ce qui peut aussi être un choix électoral. De toute façon on n’aura que le gouvernement que l’on mérite)

http://www.bvoltaire.fr/philippebilger/on-ninspire-le-respect-que-par-ses-preuves,273331

***

 

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses » (et surtout en politique, mais aussi ailleurs)

et « nuit debout » que devient-il ou elle ……?

 

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus

 

« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:

GrosMots kegiens Février2016

****

La stratégie de la mouche: pourquoi le terrorisme est-il efficace ?

La stratégie de la mouche: pourquoi le terrorisme est-il efficace ?
Le 11 septembre 2001, à la télévision. ((Capture d’écran/Youtube))

Le théâtre de la terreur

Un terroriste, c’est comme une mouche qui veut détruire un magasin de porcelaine. Petite, faible, la mouche est bien incapable de déplacer ne serait-ce qu’une tasse. Alors, elle trouve un éléphant, pénètre dans son oreille, et bourdonne jusqu’à ce qu’enragé, fou de peur et de colère, ce dernier saccage la boutique. C’est ainsi, par exemple, que la mouche Al-Qaeda a amené l’éléphant américain à détruire le magasin de porcelaine du Moyen-Orient.

 

Qui est la mouche, qui est l’éléphant? Ou plutôt

  • qui fait la mouche (la vraie et non celle qui fait du bruit sur le devant de la scène internationale)?
  • qui fait l’éléphant (le Peuple ou les gouvernants)?

Et qu’est le magasin de porcelaine?

Mais posons nous la question « que fait un éléphant dans un magasin de porcelaine »? N’est-ce pas une provocation et une incitation?

 

http://bibliobs.nouvelobs.com/idees/20160331.OBS7480/la-strategie-de-la-mouche-comment-quelques-terroristes-font-trembler-les-grandes-nations.html

 

****

 

La carte d’identité obligatoire pour Facebook, une bonne idée?

La carte d'identité obligatoire pour Facebook, une bonne idée?

 

C’est en tout cas ce que propose le député Les Républicains Eric Ciotti, qui a récemment énoncé des propositions pour « mettre fin à l’impunité qui règne sur Internet ». Mais cela fait débat.  

Pas sûr que l’idée fasse consensus… Dans un entretien accordé jeudi à Nice-Matin, le député LR des Alpes-Maritimes Eric Ciotti a fait part de propositions pour « mettre fin à l’impunité qui règne sur Internet ». Assurant qu' »internet ne peut pas être un espace sans contrôle », il demande notamment à ce que la carte d’identité soit obligatoire pour les utilisateurs des réseaux sociaux. « Je propose de rendre obligatoire pour les réseaux sociaux la vérification de l’identité de leurs membres. Ainsi si quelqu’un veut ouvrir un compte Twitter, Facebook ou encore Snapchat, il devra au préalable fournir une pièce d’identité au site », explique-t-il dans le quotidien. 

Une idée « dangereuse » et « infaisable »

Et la mesure pourrait même poser problème « pour tout un tas de personnes qui ont besoin de de s’exprimer sous pseudonyme pour protéger leur identité », selon la Quadrature du Net, notamment pour les lanceurs d’alerte.

Facebook est américaine…. Ce serait donc de l’ingérence dans les affaires intérieures d’un pays autre. Sacré Ciotti. Il porte sur lui la répression…. Même mieux, il est la répression incarnée. Il ne sait plus quoi faire (ou plutôt dire) pour être….. Le roquet aboie et la cara-van passe, comme un vent de l’histoire se perdant dans les sables d’une mer morte!

Que croyez vous que fera la droite au pouvoir (si elle y parvient)? Vous croyez au changement…… Le seul vrai changement sera celui de la couleur politique…. Vous attendiez autre chose?

 

http://www.planet.fr/high-tech-la-carte-didentite-obligatoire-pour-facebook-une-bonne-idee.1143148.1506.html

 

****

  

Le traîne-savatisme est un humanisme  –  “76 clochards célestes ou presque” de Thomas Vinau

 

thomas vinau clochards daniel darc

Daniel Darc. Sipa. Numéro de reportage : 00632813_000018.

C’est toute une population à risque de fous, d’ivrognes, de dépressifs, de drogués qui est regroupée  dans une liste toute prête pour les apprentis dictateurs qui voudraient purger leur société : on rencontrerait ainsi dans le même panier à salade le délicat Brautigan à côté du chanteur Daniel Darc et l’acteur Michel Simon en compagnie du poète-manœuvre, le trop méconnu Thierry Metz, suicidé à l’alcool dans les années 90 après la mort accidentelle d’un de ses enfants, sans compter André Laude qu’a bien connu notre ami Roland Jaccard et dont Thomas Vinau nous dit : « Il reçoit son courrier au bar du coin. Il écrit avec ses larmes. Il écrit le ver dans le fruit. Il meurt en 1995 seul et démuni. »

Thomas Vinau se révèle au bout du compte le guide idéal pour vous créer une bibliothèque de la mouise lyrique, de la scoumoune élevée aux rangs des beaux-arts, du traine-savatisme comme humanisme. Chacun pourra s’amuser à trouver des manques , -nous aurions bien vu Jean-Pierre Martinet dans la bande-, mais la subjectivité ici est assumée en souriant, avec élégance et l’auteur nous a promis une seconde livraison.

Les djihadistes ne peuvent compter que sur 72…. Les « marginaux » littérateurs ou autres peuvent eux compter sur 76 auteurs « vierges » de toute récupération. Ils sont le fondement de justement la liberté (non seulement de dire, mais aussi d’être).

Comme quoi l’ancien monde (des traîne-savate) est plus riche (de quatre) que le nouveau (pas encore là). Preuve qu’un tien vaut mieux que deux tu l’aura

 

http://www.causeur.fr/thomas-vinau-76-clochards-celestes-39528.html

 

****

 

Moyen-Orient : Un avenir incertain

Moyen-Orient : Un avenir incertain

Le calme n’est pas encore revenu au Moyen-Orient que nous commençons à voir certains marqueurs qui annoncent des changements énormes dans la politique de cette région au niveau des conflits et des alliances.

La ville syrienne d’Alep est la clé de la victoire. Celui qui prendra le contrôle total d’Alep gagnera la guerre. La coalition syro-russe peut gagner la bataille d’Alep, mais à quel prix ? Une autre façon de gagner est de mettre Erdogan à genoux, et c’est ce qui est peut-être arrivé. Si Erdogan scelle les frontières de la Turquie, les terroristes seront condamnés.

La Russie est respectée et en assez bons termes avec les principaux acteurs de ce conflit. Ell a a restauré ses relations avec la Turquie, mais aussi avec la Syrie, Israël et l’Iran. C’est ce qui la met en position de force pour imposer un tel plan.

Au contraire, la politique étrangère menée par les USA au Moyen-Orient a été perçue comme téméraire et a transformé les USA en un allié peu crédible en qui personne ne peut et ne veut faire confiance.

Selon cette analyse, nous sommes sur le point de voir se dérouler un plan russe qui permettra non seulement de mettre fin à la “guerre contre la Syrie”, mais aussi de rechercher un règlement au conflit entre Israël et les pays arabes.

Ce plan sera de type “gagnant-gagnant”. Seuls les Saoudiens et les Qatariens seront perdants. Personne ne veut ou a besoin de les apaiser plus longtemps ; leur influence et leurs ressources se rétrécissent. Sous le “parapluie” russe, la guerre contre le terrorisme sera dirigée contre les commanditaires Al-Saud qui dirigent et propagent le radicalisme religieux.

Les alliés les plus proches des Etats-Unis leur ont montré la porte de sortie. La Russie est maintenant la seule puissance qui a la capacité de résoudre sur le long terme les problèmes au Moyen-Orient et de nettoyer le désordre crée par les américains.

 

La paix pour demain…… Cela fait combien de temps que l’on dit la paix, l’an prochain à Jérusalem »! Que dira t-on quand ce ne sera plus nécessaire….. Un fantasme réalisé perd de son attrait et le rêve disparaît!

Mais qu’importe que ce soit avec les Russes ou les américains. L’essentiel c’est que ce soit! Et que deviendra alors le monde s’il n’a plus son conflit majeur? Va t-on arrêter la course aux armements? Quel sera le prochain grand conflit pour remplacer celui du moyen orient?

Jérusalem ne veut-il pas dire « ville de la paix » (la bien nommée?)

 

http://reseauinternational.net/moyen-orient-un-avenir-incertain/

 

****

 

 

 

*****

 

faut-il en rire, faut-il en pleurer ? Paris s’interroge sur La fiabilité d’Ankara face à l’EI

PARIS S’INTERROGE SUR LA FIABILITÉ D’ANKARA FACE À L’EI

« La semaine prochaine à Washington à la réunion à laquelle je vais participer, il y aura mon homologue turc qui sera présent et son collègue de la Défense », a dit le chef de la diplomatie française sur France 3. « Nous poserons clairement des questions pour comment faire pour combattre encore plus Daech (acronyme arabe de l’EI-NDLR) en Syrie », a-t-il ajouté.

Prié de dire si la Turquie restait un allié fiable dans la lutte contre l’organisation djihadiste, il a répondu : « Il y a des questions qui se posent et nous les poserons. Il y a une part de fiabilité et une part de suspicion, il faut être sincère. »

Le ministre des Affaires étrangères a par ailleurs estimé que la tentative de coup d’Etat en Turquie ne donnait pas de « chèque en blanc » au président Recep Tayyip Erdogan, à l’heure où les autorités turques procèdent à plusieurs milliers d’arrestations.

« Pour l’avenir (..), nous voulons que l’état de droit fonctionne pleinement en Turquie, ce n’est pas un chèque en blanc à M. Erdogan », a-t-il dit. « Les Européens sauront le rappeler lundi prochain (…) La Turquie doit se conformer aussi aux règles démocratiques européennes », a-t-il ajouté.

« Il ne faut pas faire des purges, il faut que l’état de droit fonctionne ».

Mais pour exiger un état de droit ailleurs, il faut l’être chez soi. Or le sommes nous réellement? Sinon c’est « fait ce que je te dis et pas ce que je fais ». Si ce n’est pas de l’ingérence déplacée, je n(y comprend plus rien. Mais « où est donc passée la France de la 7éme heure qui éclairée le monde de ses Lumières »? Elle a du se perdre dans les sables (encore une autre mer morte)

Un état de droit ne peut-être un état d’urgence! Et un état d’urgence n’est nullement un état de droit. Un état qui se plie à des pratiques hors de sa culture est mort, mais certainement pas de droit!

 

https://histoireetsociete.wordpress.com/2016/07/17/faut-il-en-rire-faut-il-en-pleurer-paris-sinterroge-sur-la-fiabilite-dankara-face-a-lei/

 

*****

Attention! 
Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut leur louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?

Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence…….. du 14/11/2015 :

Etat d’urgence ordinaire et normale : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant!

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé

L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)

Il paraît que l’état majore son urgence de deux mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)

un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)

Gandhi

 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on na que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps avant 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)

Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!

Il est vrai que c’est tellement banal que l’état d’urgence…..

  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

 

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils nous demanderont (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état n’est pas l’état d’urgence, mais…. sa reconduite aux frontières du pouvoir et surtout dehors dudit pouvoir)

 

Article 21 Préambule de la constitution :

« Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »

(En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple!

en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

au 26/01/2017 – ….. et son corollaire de « Nuit Debout » et son 49-3 pour passer 2017, en force…..

——–

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!

Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..

Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

keg – 141 Mars = 19/07/2016 – Nice sert la cause de l’urgence qui se trompe d’état, d’application et de vigilance. Rendez-vous aux non-choix de 2017!

Publié le Mis à jour le

Le choix du jour : «2017 en état d’urgence» ou «urgence en l’état  pour 2017»

——

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

 

—–

Dans quel état j’erre, en urgence : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/10/2016 – …. 05/2017. 05/07/201 = la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom.

……

Français quand vous saurez……que :

Une affaire sordide chasse l’autre…. 2017 se rapproche à grands pas. Il faut bien préparer le non-choix. Tous les ingrédients sont en place…..

….. et avec un peu de recul….

Exit Nice, place au train en Allemagne et ses 4 victimes à la hache……… ! Le terrorisme ne respecterait pas les chagrins!

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

L’état d’urgence pourrait être prolongé de plus de trois mois

L'état d'urgence pourrait être prolongé de plus de trois mois
Manuel Valls arrive à l’Elysée le 14 juillet 2016. (MATTHIEU ALEXANDRE / AFP)

A la veille de l’examen du projet de loi en Conseil des ministres, Manuel Valls a défendu ce lundi 18 juillet l’état d’urgence, qu’il va demander au Parlement de prolonger. Le Premier ministre s’est aussi dit ouvert aux propositions pour « accroître » son « efficacité ». Ainsi, l’état d’urgence pourrait être prolongé jusqu’à début 2017, comme le souhaite la droite.

« Toute proposition qui permet d’accroître encore davantage l’efficacité, même si beaucoup a été fait depuis 2012, sera examinée avec le plus grand intérêt ». Mais toute proposition qui « mettrait en cause l’état de droit, notre démocratie, nos valeurs, notre cadre constitutionnel, ne pourra pas être retenue », a prévenu Manuel Valls. Ainsi, « nous proposons une durée de trois mois, mais le débat sur la durée de l’état d’urgence aura lieu au Parlement ».

Des sources gouvernementales et parlementaires ont indiqué à l’AFP lundi soir que le Parlement devrait prolonger l’Etat d’urgence au-delà des trois mois prévus dans le projet de loi. « On devrait arriver à un accord entre la gauche et la droite sur ce point », a-t-on ajouté.

Le parti Les Républicains réclame lui une prolongation d’au moins « six mois », jusqu’à fin janvier 2017 donc, « voire au-delà pour prendre en compte les échéances de l’année 2017 ».

La seule réponse des politiques aux attentats : l’état d’urgence……

  • La Belgique n’est pas en état d’urgence….
  • L’état d’urgence n’empêche rien… la preuve
  • Droite comme gauche, même incapacité

On continue et on persévère! Et ce sont les mêmes qui, après leur école primaire vont demander aux Français de leur permettre de répondre impuissance, face au terrorisme. Ne vous leurrez pas l’état d’urgence ne vise nullement les terroristes, il ne vise que les libertés, vos libertés…. Si vous acceptez cela, vous êtes murs pour des non-choix en 2017!  Qu’allez vous espérer pour l’après 2017? Vous allez voter pour des complices des lois liberticides…..

Il va être intéressant de voir le vote à l’assemblée de cette prolongation. La dernière il n’y eut que 10% des députés qui furent présents. Ce qui démontre l’intérêt des représentants du Peuple pour la préservation des libertés de leurs mandants. Et vous allez votre pour de tels représentants qui vous bafouent en permanence?!

http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/attaque-de-nice/20160718.OBS4877/etat-d-urgence-manuel-valls-ouvert-aux-propositions-de-la-droite.html

***

 

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses » (et surtout en politique, mais aussi ailleurs)

et « nuit debout » que devient-il ou elle ……?

 

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus

« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:

GrosMots kegiens Février2016

****

 

 

****

 

La France djihadiste, enquête au coeur des Molenbeek français

Les attentats de novembre ont secoué violemment la France. 4 mois plus tard, l’unique terroriste encore vivant, Salah Abdeslam est arrêté en Belgique. Originaire de Molenbeek, la police s’aperçoit qu’ils sont au coeur d’un nid de djihadistes… Ce phénomène serait-il propre à la Belgique ? Alexandre Mendel, journaliste d’investigation a consacré son ouvrage à l’étude des Molenbeek français. Dans La France Djihadiste, publiée chez Ring, il parcourt le pays, au gré des foyers de salafistes, des salles de prière clandestines pour découvrir au fil des pages, une bombe à retardement…

Que faut-il pour voir clair….. Parfois une simple paire de lunettes suffit……..!

Quand allah donnera le signal la France ne sera plus….. !

 

http://news360x.fr/zoom-alexandre-mendel-france-djihadiste-enquete-coeur-molenbeek-francais/

 

****

 

Attentats: l’évasion morale  –  Cette société marchande qui ne connaît pas le deuil

La Promenade des Anglais le 17 juillet 2016 (Photo : SIPA.AP21923250_000024)

Il fut un temps – pas si lointain – où le deuil national, c’était la fermeture des écoles, des administrations publiques, de la bourse, des théâtres et des cinémas et l’annulation des compétitions sportives. Il est réduit de nos jours aux drapeaux en bernes et aux minutes de silence, et si certaines manifestations sont supprimées, c’est davantage pour des raisons de sécurité.

Mais, bon… Là n’est pas le plus choquant. D’abord parce que la vie festive est précisément ce à quoi s’attaquent les djihadistes ; Elisabeth Lévy écrivait le 16 novembre : « Je crois, pour ma part, qu’ils s’en prennent effectivement à ce que nous avons de plus cher : la fête et la consommation ». Il faut donc, comme on dit, que la vie reprenne ses droits, y compris le « le droit de mener une existence banale, agréable et vaine », pour prouver aux terroristes qu’ils n’auront jamais gain de cause.

Dispensés de tout respect du deuil national

Elle est du côté des médias. Une forte proportion de ses acteurs se dispense allègrement de tout respect du deuil national. Si les humoristes sont cette fois discrets, c’est davantage du fait des vacances que d’un souci de bienséance. La preuve en est fournie par le souvenir de leur comportement au lendemain du massacre au Bataclan, le 13 novembre de l’an dernier.

Il faut signaler aussi l’énorme hypocrisie  consistant à diffuser dans les jours qui suivent des émissions « légères », en le justifiant par l’incrustation de la mention enregistré avant les attentats, comme si cela changeait quelque chose, et que, dans ces conditions, cela devenait irréprochable. Ce fut le cas ce samedi 16 juillet, avec l’émission Les douze coups de soleil sur TF1. Doit-on espérer que désormais les auteurs d’attentat préviennent auparavant les médias pour les dissuader d’enregistrer des émissions futiles

Une dérogation à l’injonction de gravité

Voilà la vraie hiérarchie des valeurs dans notre société. La communion autour des victimes, oui ; mais le devoir lucratif de rire de tout supplante très vite le silence de rigueur. Quant à la publicité, elle est totalement libre, totalement exempte de marques de solidarité ; tout lui est toujours permis, le droit de blasphème ne lui est pas discuté ; elle dispose d’un sauf-conduit permanent sur nos esprits et nos âmes. Le vrai impératif, le seul, c’est celui de l’argent et des profits de nos grandes firmes. Avec cela on ne plaisante pas et tout le reste en devient accessoire. Là, de droit de rire, c’est du sérieux.

L’émotion a eu son espace…. Place au business

  • les témoins sont entendus pas les cellules anti…… afin de prouver la radicalité spontanée (comme toute génération de morbacks), celle qui sied au pouvoir
  • les Niçois reprennent leur train-train habituel
  • la promenade reprend son cours ensoleillé
  • les politiques savourent les prolongations (à quand les tirs au but?)

Le prochain attentat verra le même process : action sanguinaire / réaction du pathos (exploité et commandé) / retour à la norme. On déplace les marques d’émotions (point trop n’en faut). Combien coûte au business un jour de pathos?

 

http://www.causeur.fr/attentat-nice-deuil-medias-humoristes-publicite-39294.html

 

****

 

La fausse « lutte contre le terrorisme » ne trompe plus grand monde en France

La fausse « lutte contre le terrorisme » ne trompe plus grand monde en France

Le lendemain de l’attentat de Nice, la chaîne LCI a interviewé un homme présent la veille sur la promenade des Anglais, où a été commis le carnage. Ce Français parmi d’autres en a profité pour exprimer ce que beaucoup savent désormais mais que médias et pouvoir politique continuent d’essayer de cacher: la prétendue « guerre contre le terrorisme » est une escroquerie.

Qui a intérêt à faire semblant de lutter contre Daech ?

Est-ce comme cela que l’on va redonner confiance aux Français, vis à vis des politicards. S’il suffisait d’être vigilants, cela se saurait et Nice n’aurait pas eu lieu! De qui se moque t-on. On aurait déjoué un attentat. Un pour toutes ces manifestations de masse (€uro de footage de gueule, bals du 13 juillet, concert du 14 Juillet avec ses 400 000 spectateurs, étapes du tour de France?….. ). Et toujours le terroriste qui tient à être connu….. Décidément le pouvoir est en dessous de tout, incapable d’éradiquer tout attentat et se contentant d’une tentative d’attentat déjoué. Il fut un temps, où cela se comptait par dizaine. Sa vigilance est faiblarde.

L’état d’urgence n’est pas l’état de vigilance. Il y aurait incompatibilité!

 

 

http://reseauinternational.net/la-fausse-lutte-contre-le-terrorisme-ne-trompe-plus-grand-monde-en-france/

 

****

 

Juppé, Sarko, Valls, Cazeneuve : les incompétents se suivent et se ressemblent

 

    

C’est difficile à dire, mais d’autres vies seront fauchées… (c’était hier sur bvoltaire)!

Il convient de renvoyer dos à dos tous ces foireux.

C’est à l’AGRIF (Association générale contre le racisme et pour le respect de l’identité française et chrétienne) que l’on doit, sans doute, la meilleure appréhension de l’impuissance émolliente qui instille, au sein de l’esprit public, son poison mortel : « La classe politico-médiatique fournit en abondance à chaque attentat son lot de communiqués préprogrammés d’une insigne indigence et répétitivité, ne trouvant souvent pas autre chose à dire que “les attentats sont lâches et abjects”. Un quidam de France Info a même atteint un sommet d’une stupéfiante imbécillité en osant proférer l’interrogation : “Comment un Niçois a-t-il pu tuer d’autres Niçois ?” On reste accablé devant pareille ineptie » (15 juillet). Affligeant, en effet.

  • Alain Juppé juge-t-il que « si tous les moyens avaient été pris, le drame n’aurait pas eu lieu ». Et si ma tante en avait…
  • Nicolas Sarkozy, s’est surpassé dans le « bobardement » tous azimuts et les vitupérations façon puzzle. « Les effectifs de police et de gendarmerie ont diminué entre 2012 et 2015 : il y en a 868 en moins. » L’ancien président de la République oublie, néanmoins, juste de dire que, sous son quinquennat, le gouvernement présidé par son « collaborateur » François Fillon aura procédé à près de 13.000 suppressions de postes. 
  • Valls et Cazeneuve ont cru opportun de plonger, tête la première, dans un minable Roland-Garros politicien, en justifiant de leurs politiques, globalement inefficaces, de lutte contre le terrorisme coranique.

Il convient simplement de renvoyer dos à dos tous ces foireux en leur rappelant ce mot de Bossuet qui résume, à lui seul, la vacuité sidérante de leur impéritie, en laissant croître, depuis 40 ans, sur notre sol, l’épineux tapis de ronces de l’islamisation–colonisation : « Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes. »

Et dire que certaines nickelés savent encore rire, on se demande bien de quoi! (voir http://wp.me/p4Im0Q-1c8)

 

http://www.bvoltaire.fr/aristideleucate/juppe-sarko-valls-cazeneuve-les-incompetents-se-suivent-et-se-ressemblent,272475

 

*****


Un vote, un choix…et surtout ferme la !

Tout est affaire de choix dans la vie. Du moins il semblerait. Et le choix, le vrai, est parfois difficile pour nous, pauvres êtres bien fragiles et bien humains. Choisir tel prénom pour son fils, telle femme que l’on destine à être la mère de ses enfants, ou telle amitié que l’on va établir pour la vie… Mais tous les choix que nous sommes amenés à faire ne sont pas aussi existentiels que ces derniers.

Mais, de quel choix disposions-nous véritablement, si ce n’est, comme l’eut si admirablement formulé Pierre Desproges, celui entre cette gauche gluante d’humanisme sirupeux d’eunuques à la rose et cette droite du fumier d’où la rose est éclose ?
Ouais, c’est pas très reluisant. Remarquons que les postes du pouvoir capitaliste, quelque soit l’échelon, semble valoir leur pesant de cacahuètes. Des fruits secs dont le brave électeur reste le principal créditeur ; mais, apparemment, la mentalité de servant sied bien à celui-ci.

Aujourd’hui, qu’il soit petit suisse, gouda hollandais, gâteau au fromage, l’insignifiance et la dépersonnalisation du pouvoir sont telles, que le fait de voter se résume à choisir son laitage chez M. Le Laitier. Quel intérêt, dans ce contexte, à rétablir le crime de haute trahison pour nos gouvernants me direz vous ? En effet, nos représentants sponsorisés par telle et telle fromagerie bancaire, pétrolière, pharmaceutique ou autres, n’occupent qu’un pauvre petit C.D.D, à renouveler selon le contrat octroyé. Qu’ils se rassurent, la garantie de renouvellement de poste ne correspond en rien à la qualité des résultats trimestrielles des bougres.

Fromage ou dessert ? La bourse ou la vie ? La cigale ou la fourmi ? Un baril de merde, ou deux barils d’une lessive ordinaire ? » – Pierre Desproges

Comme nous l’a si justement rappelé le père Karl Marx : « l’ histoire ne repasse pas les plats », alors ne cherchons pas à ranimer les ossements d’une séquence historique passée. Mais profitons de cette belle occasion, de cette leçon de démocratie pour applaudir jusqu’à la foulure ces braves électeurs d’avoir (une fois encore) prouvé qu’ils étaient tout à fait libre de leur vote, que le fascisme ne passera pas (oh grand Dieu non !), et que le capitalisme…pardon, la Démocratie à gagné !

Et dire que l’on a rendez-vous avec le non-choix en 2017 (comme avant!)

  • gauche = état d’urgence + incapacité avérée
  • droite = état d’urgence + incapacité vérifiée
  • extrêmes = état d’urgence + incapacités à vérifier

Alors que faire? Renverser cette ripoublique, faire un « putsching ball (*) » de tous les politicards et les exposer dans les foires et attrapes à travers le pays? Que reste -t-il comme possibilité?

  • abstention = faire le jeu (silencieusement) de ce qui se mettra en place. Si seulement 3 pékins s’expriment, il y aura un représentant de la France avec une majorité écrasante de 66%  (par rapport aux exprimés) et une représentativité de 2 sur 45 000 000 (soit inexistante, zéro). C’est le système qui est pourri
  • voter blanc. On aura le même résultat mais on ne sera pas complice silencieux de la mascarade puisque l’on prend le soin de dire, avant, que l’on n’en veut pas. Cela ne change rien, pour le résultat, mais nous pouvons affirmer que nous n’en sommes pas complice puisque on le dénonce avant!
  • participer à un coup d’état (aux armes citoyens….. ! contre nous de la tyrannie, l’étendard sanglant est levé (que ne l’avons vous répété, en chœur, ces derniers temps…. Il est peut-être temps de mettre en pratique!

 

http://diktacratie.com/un-vote-un-choix-et-surtout-ferme-la/

 

*****

Attention! 
Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut leur louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?

Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence……..

Etat d’urgence ordinaire et normale : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant!

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé

L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)

Il paraît que l’état majore son urgence de deux mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)

un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)

Gandhi

 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on na que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps avant 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)

Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!

Il est vrai que c’est tellement banal que l’état d’urgence

  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016?
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/10/2016?

 

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils nous demanderont (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état n’est pas l’état d’urgence, mais…. sa reconduite aux frontières du pouvoir et surtout dehors dudit pouvoir)

 

Article 21 Préambule de la constitution :

« Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution, la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »

(En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution). Où en sommes nous.?

en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

….. et son corollaire de « Nuit Debout » et son 49-3 pour passer 2017, en force…..

——–

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!

Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..

Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences