-

Ils creusent leur tombe, non avec les dents mais avec des pelleteuses, au point de penser périr en charniers… Ce sont les riches qui veulent enfouir leurs trésors…. eux! (unedekeg@05/10/2018)

Publié le Mis à jour le


Choix du jour : « Quand la terre s’ouvrira » ou « la chute de l’en pire d’essence »
*****
dicton du jour :  « chaleur de l’automne pique fort et cause à bien des gens la mort »
 *****
Oligarchie

https://veritasinblogo.wordpress.com/2018/09/28/usa-lempreinte-du-temps-revolutionaire/

Toute dernière (ou première), pour la route… :

Le grand Charles est mort…. Il fut effectivement grand par le talent (incontestable) mais petit par sa mesquinerie (incontestable… Certes il a fait beaucoup pour l’Arménie et si peu pour la France…. vis à vis de laquelle il n’a fait qu’optimiser sa fiscalité). Conclusion, des funérailles nationales et un hommage appuyé de Macron et du Peuple Français. La patrie reconnaissante aux grands hommes…. La preuve que tout devient possible en France. Trichez le fisc en grande pompe et on vous encensera après, quand vous aurez passé l’arme à gauche sans emmener vos picaillons là-haut. Quelle grandeur de la France. Le tricheur récompensé….. Dommage que son étoile se ternisse ainsi… A quand les obscènes nationales des escrocs patentés et réfugiés en paradis terrestres?

Et toujours le glyphosate en carburant pour être en marche :  en marche au glyphosate  (Osez cliquer sur ce lien c’est le la dynamique de groupe poly-tics, due à l’absorption continue de désherbants, y compris pour ses pilets!)

*****

Françai(se)s quand vous saurez……que :

 On a goûté à la liberté et on a été incapables de la préserver… C’est la faute au suffrage universel (que ce soir en France ou aux States, on a fait une votation de débiles….) qui n’a fait que le lit des arrivistes-carriéristes qui se la jouent belle en sur-taxant les sous prolétaires que nous sommes devenus… au nom d’une minorité de pouvoir…

et avec un peu de recul…. : 

Avant, et c »était avant , nous étions, pour la multitude, serfs et cet état (tiers) semblait nous convenir depuis la nuit des temps. A quel moment, l’humain (après s’être scindé du singe) s’est à nouveau scindé en deux, les féodaux et les sous-féodaux vassalisés à leur saigneur (ayant le droit de vie et de mort) et maître. Puis le Mai 687 est passé par là, laissant miroiter la suppression des privilèges… C’était sans compter sur le droit seigneurial qui n’a eu de cesse de revenir aux anciennes coutumes d’us….

*****

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses ». Vous, où vous situez vous….?

 

En route vers le servage.

Source : Truthdig, Chris Hedges,

 

Esclavagisme : Comment la République française a agi pour ...

 

Esclavagisme : Comment la République française a agi pour maintenir les droits des anciens maîtres esclavagistes. A peine révoqué, on le relance…. C’est beau les lumières de la Liberté guidant le peuple (pardon, les autres)… Pourquoi avoir fait tout ce tintamarre pour revenir aux anciens us et coutumes. Il ne fallait pas donner un tel espoir au Peuple…

http://www.alterinfo.net/Esclavagisme-Comment-la-Republique-francaise-a-agi-pour-maintenir-les-droits-des-anciens-maitres-esclavagistes_a113461.html

 

Vous connaissez les statistiques. L’inégalité du revenu aux États-Unis n’a pas été aussi prononcée depuis plus d’un siècle. Dix pour cent des plus riches détiennent 50 % des revenus du pays, et 1 % détient 20 % des revenus du pays. Un quart des travailleurs américains ont des salaires inférieurs à 10 $ de l’heure, ce qui les place sous le seuil de pauvreté, alors que le revenu du PDG moyen d’une grande entreprise est plus de 300 fois supérieur au salaire de son employé moyen, une augmentation massive étant donné que dans les années 1950, le PDG moyen gagnait 20 fois plus que son employé. Cette inégalité des revenus est mondiale ; 1 % de la population mondiale contrôle 40 % de la richesse mondiale. Et la situation s’aggrave.

 Au cours de la prochaine décennie, la révision coûtera environ 1 500 milliards de dollars au pays. Où cela va-t-il s’arrêter ?

Nous vivons dans un nouveau féodalisme. Nous avons été dépossédés du pouvoir politique. Les travailleurs sont piégés dans des emplois subalternes, contraints de s’endetter lourdement et de recevoir des salaires stagnants ou en baisse. La pauvreté chronique et les conditions d’exploitation au travail dans de nombreuses régions du monde, et de plus en plus aux États-Unis, reproduisent l’enfer enduré par les ouvriers à la fin du XIXe siècle.

« Pendant 30 ou 40 ans, les sociétés ont payé moins d’impôts que jamais. Elles ont gagné plus d’argent que jamais. Elles ont pu faire stagner les salaires alors que la productivité du travail augmentait. D’un point de vue historique, c’est le pire moment pour leur accorder un autre gros cadeau, encore plus aux dépens des personnes même dont les salaires ont stagné. Leur accorder une telle réduction d’impôt, qui passe essentiellement de 35 % à 20 %, revient à une réduction de 40 %. Ce genre d’excès fou rappelle les [rois] de France avant la Révolution française, lorsque le niveau d’excès atteignit une dimension sociale explosive. Nous en sommes là. »

Lorsque le capitalisme s’est effondré dans les années 1930, la classe ouvrière a réagi en formant des syndicats, en faisant grève et en protestant. Les ouvriers se sont dressés, pouvoir contre pouvoir.

« Le message de la classe ouvrière organisée était sans équivoque », m’a dit M. Wolff. « Soit vous nous aidez à traverser cette dépression, soit il y aura une révolution. » (mais encore faut-il que de nos jours, elle le soit…. organisée. Or…. )

Les programmes du New Deal ont été payés en taxant les riches. Même dans les années 1950, sous la présidence d’Eisenhower, le taux marginal le plus élevé était de 91 %.

  • Les riches, furieux, ont mené une guerre pour défaire ces programmes et rétablir l’inégalité sociale qui les rend riches à nos dépens. La boucle est bouclée.
  • Les dissidents, les radicaux et les critiques du capitalisme sont à nouveau qualifiés d’agents des puissances étrangères et éliminés des universités et des ondes.
  • Le mouvement ouvrier a été démantelé, notamment par le biais de lois dites de droit au travail qui interdisent les accords entre syndicats et employeurs. Les derniers règlements encore en vigueur pour contrecarrer le pillage et la pollution des entreprises sont supprimés.

Les élites mitonnent des statistiques mensongères sur une reprise après le krach financier mondial de 2008. Pour recueillir des statistiques sur le chômage, par exemple, les agents du gouvernement posent deux questions aux gens : Vous travaillez ? S’ils répondent « oui », ils sont considérés comme employés même s’ils ont un emploi temporaire dans lequel ils ne travaillent qu’une heure par semaine. S’ils disent « non », on leur demande s’ils ont cherché du travail. S’ils n’ont pas cherché de travail au cours des quatre dernières semaines, ils sont magiquement rayés des listes de chômeurs.

« Il n’est pas nécessaire d’être un génie de la statistique pour comprendre qu’au cours des dix dernières années, un nombre important de personnes a renoncé à chercher parce que c’est trop écœurant », m’a expliqué Wolff. « Les emplois qu’on leur offrait étaient inférieurs à ce qu’ils avaient avant ou si précaires que cela rendait leur vie familiale impossible. Ils sont retournés à l’école, sont entrés dans l’économie souterraine ou ont commencé à vivre aux crochets de leurs amis, parents et voisins. »(Quand les patrons se plaignent de ne pas trouver de gens pour occuper les postes qu’ils proposent, peut-être pourraient-ils rendre publiques les propositions de salaires qu’ils préconisent….C’est trop facile de dire que les gens ne veulent rien faire…. surtout si c’est pour être payé une poignée d’ers)

 « Nous ne sommes pas en convalescence. Nous sommes en déclin continu, ce qui, soit dit en passant, est la raison pour laquelle M. Trump a été élu. C’est ce qui arrive au capitalisme en Europe occidentale, au Japon et aux États-Unis. C’est pourquoi une classe ouvrière en colère cherche des moyens d’exposer (et pourquoi pas exploser….) et de changer sa situation. »

« La société a une responsabilité envers elle-même », selon M. Wolff. « Si le secteur privé ne peut pas ou ne veut pas gérer cela, alors le secteur public doit intervenir. C’est ce que [Franklin] Roosevelt a dit lorsqu’il est passé à la radio : “S’il y a des millions d’Américains qui ne demandent rien d’autre qu’un emploi, et que le secteur privé ne peut pas le leur fournir, alors c’est à moi de le faire. Qui d’autre va le faire ? Si nous réduisons les prestations d’aide sociale, nous rendons les gens dépendants du secteur privé. Qu’advient-il des gens qui se retrouvent dans un secteur de capital privé qui ne peut et ne veut pas fonctionner d’une manière socialement acceptable ?” »

Il y a un effondrement de la capacité d’acheter des choses. Une entreprise qui économise tout cet argent grâce à une réduction d’impôt de M. Trump ( ou de quiconque et n’importe où) ne va pas dépenser son argent à embaucher du personnel, à acheter des machines, à produire davantage. Ils ont du mal à vendre ce qu’ils produisent déjà.

« Le capitalisme se vide de lui-même », a-t-il dit. « Les capitalistes refusent d’affronter cette réalité parce qu’ils font de l’argent, pour un temps. C’est la même logique que les monarques avant la Révolution française, qui construisaient le fantastique château de Versailles sans comprendre qu’ils creusaient leurs propres tombes dans ces beaux jardins. »

« C’est un stratagème classique de politiciens malhonnêtes aux prises avec un problème qu’ils ont eux-mêmes créé, d’accuser les autres », a dit Wolff. « Nous prenons les 10 ou 11 millions d’immigrants pauvres de ce pays au statut juridique douteux et nous les diabolisons. On les fait passer pour des boucs émissaires. Ils n’expliquent pas les difficultés de cette économie. Les expulser ne change pas fondamentalement la dynamique de l’économie. C’est enfantin de le montrer. Mais c’est un bon scénario, “Je cogne sur l’étranger”. »

« Les tarifs douaniers sont une autre façon de cogner sur l’étranger », a poursuivit poursuit Wolff.

« Ensuite c’est le théâtre politique », a-t-il dit. « Ça ne change pas grand-chose. Par exemple, une bonne moitié des marchandises en provenance de Chine proviennent de filiales de sociétés américaines qui sont parties en Chine au cours des 30 dernières années pour produire pour le marché américain.

« Enfin, les Chinois, dont les politiciens ne sont pas si différents des nôtres, devront prendre position en retour et riposter »

Il n’y a pas de discussion dans les médias contrôlés par les entreprises sur les effets de notre capitalisme d’entreprise incontrôlé. Les travailleurs endettés, incapables de payer des soins de santé et d’autres coûts de base sans cesse croissants, piégés dans des emplois mal rémunérés qui font de la vie une longue course pour pallier aux urgences, sont rendus invisibles par les médias, qui nous divertissent avec des commérages sur des acteurs pornos, des stars de la Télé-réalité et se consacrent au culte des célébrités. Nous négligeons la réalité à nos risques et périls. (la mort de Charles Aznavour, grand optimiseur fiscal vis à vis du fisc français et à qui son s’apprête à faire des funérailles nationales pour services rendus à la France. C’est sublime! L’escroquerie récompensée parce qu’avec talent)

« Nous avons donné carte blanche à un système capitaliste parce que nous avions peur d’en débattre », a conclu M. Wolff. « Quand vous donnez un laissez-passer à une institution, vous créez les conditions pour qu’elle pourrisse juste derrière sa façade. C’est ce qui se passe. »

 

Et maintenant que va t-il se passer? Qu’on est loin, très loin, trop loin de la vie de Bohême… D’autant que c’est de Bohême qu’est arrivé un caporal épinglé qui a foutu une merde mondiale avant la mondialisation….

Que feront les capitalistes lorsqu’ils n’auront plus que des esclaves à diriger. Quand bien même ils les réduiront à ne vivre qu’avec gîte et couvert, sans la moindre charge… leur donneront-ils une ration camp de concentration… Vous imaginez tous les Gafa condamnés à périr parce que plus de clients?

Vous avez mis le monde dans un sacré merdier. Prenez garde qu’un jour les Peuples ne vous y plongent et vous y maintiennent. Il me semble qu’il va y avoir des épurations, auprès de qui la crise de 29, sera un dessert succulent.

Quand la vindicte populaire se lèvera, ce ne sera pas une simple flambée de paille. Le feu se propagera à la vitesse d’un cheval fou lancé au triple galop. Il y aura certes des abus, mais le mouvement sera lancé et plus rien ne pourra alors l’endiguer… Et après?

Chaque chose en son temps, vous voulez bien….!

 

https://www.les-crises.fr/en-route-vers-le-servage-par-chris-hedges/

*****

Le macron ne sert qu’à accentuer…. (les preuves, chaque jour qui passe ou ne passe pas)

FIN de la une DU JOUR

Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français », et que depuis environ 1592…… Avant. C’était avant…..?

Le macron ‹ ◌̄ › est un diacritique de plusieurs alphabets : latin, grec et cyrillique. Il prend la forme d’une barre horizontale que l’on place le plus souvent au-dessus d’une voyelle. Son principal rôle est d’indiquer que le signe qui le porte reçoit une quantité vocalique (et non votative) longue ; il s’oppose en cela à la brève ‹ ◌̆ ›. (cela promet)

Il est aussi utilisé pour modifier la valeur de certaines consonnes comme l̄, m̄, n̄, r̄, v̄, ȳ dans l’écriture de quelques langues, ou d’autres consonnes comme dans certaines translittérations. Le macron se retrouve aussi au-dessous de certaines lettres modifiant ainsi leur son, où on l’appelle macron souscrit ou ligne souscrite. ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Macron_(diacritique))

se souvenir :

Macron aux Indiens: « Pour réussir, ne respectez jamais les règles …. »! (ce qui est valable pour les Indiens ne le serait pas pour les Français?)

******

Rappel  (pour d’éventuels mauvais coucheurs, autoproclamés « chasseurs à prime de plagiats » de leur soit disant intellectualité, même si copy-ratée d’autrui. Un copyright ajouté sur quelque chose de récupéré n’est pas acte de propriété – cf jugement de référé en date du 20 Février 2018 – TGI de Paris. Heureusement ces autoproclamés sont plus que minoritaires. Précisions, sur ce problème (adressées à la demande) : au coeur des articles, les éléments écrits en bleu (ou noir) et verticaux sont de « keg », ce sont des commentaires (genre explication de texte ou notes personnelles ou d’autrui) et en final la conclusion est en noir vertical.

******

Et pendant ce temps……

S’il est possible d’exploiter un esclave un certain temps il finira inévitablement par se rebeller. Pour être en mesure de l’exploiter tout le temps, il doit ignorer sa condition d’esclave. (donne lui un poisson, de temps en temps, mais, surtout, ne lui apprend pas à pécher!)

Cliquer sur des liens (orangés et sans radars), c’est surprise-party pris (et prix libre)! :

En ouvrant les trois documents, ci joints relatifs à

Découvrez-y la si fameuse « French Touch électorale »….., en sous marins!

….. deux ou trois doigts de « French Touch électorale »? Allez un dernier, sur le pouce pour la route! Cliquer ci-dessous les liens en orangé, dans, « … et pendant ce temps…. », les liens idoines en « French » quelque chose!

 

*****

« L’héritage crucifié » / Message d’outre-tombe / 11 Novembre 2005

héritage en croix (je sais)

On a festoyé un centenaire, il paraît…….. : https://wp.me/p4Im0Q-2ag  (c’est long pour 100 ans – le texte – normal). En étiez-vous ce 11/11/2017 et à quel titre réel et vrai?

La France méprisante vis à vis de ses « Pupilles de la Nation inconnus ». Surtout ne ravivez pas la flamme du mépris. Ils ont déjà eu leur lot jusqu’au dégoût, à la fin de leur vie….. https://wp.me/p4Im0Q-2az . C’est de l’eugénisme d’état à l’étal brut.

*****

Souvenez-vous, les plus grandes saloperies sont au JO en Juillet et Août, lorsque les Français sont, non dans la rue mais, sur le sable, avant que d’être sur la paille…. Le pouvoir se décide sur le sable des arènes (quelle corrida), Panem et circenses ……
Dont  (cliquer sur chacun des items, ci-dessous, pour accéder aux tableaux d’analyse, sous Word, c’est gratuit et cela peut rapporter gros, en connaissance) :
Quand on fait ses commissions il ne faut pas oublier que la cash-bas héla le pékin

*****

A l’attention très particulière de la liberté d’expression, voir:

« Il se passerait toujours quelque chose aux galeries Lafayette » d’Orléans …. : http://wp.me/p4Im0Q-
Publicités

Etre abonné pour mettre un commentaire, constructif..... Merci

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :