-

Une simple lettre, de conte, peut cahnger une destinée mondiale… A qui tient le bonheur-malheur! Mais que fait dieu dans tout cela. Encore une fois, il traîne à la corbeille de mariés … (unedekeg@08/02/2018)

Publié le Mis à jour le


choix du jour : « Krach » ou « krack »
 
dicton du jour :  «A la Sainte Jacqueline, froid et bruine »
 
*****

Français(es) quand vous saurez……que :

Faut-il être krach ou krack? En ces temps où mes bourses sont incertaines, il faut mieux jouer la prudence…. par les temps qui courent, alors que le grand froid hivernal arrive. A vos fourneaux pour brûler vos stocks de billets (de banque et donc non doux… pour ce que cela sert par ces temps de guerre en sexes.) autant tenter d’avoir chaud….

et avec un peu de recul….

Il y a le krach et il y a le krack…. Tous les deux ont le même nombre de lettres, mais les unes sont de cachet (de la poste, faisant foi boursière, bonne ou mauvaise) et les autres relèvent soit de trafic, soit de surpuissance….

 
*****
pensez à cliquer sur les liens qui apparaissent en orangé, vous découvrirez des tableaux pouvant vous intéresser….. à divers titres et degrés

*****

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »
 

Ce qui se cache VRAIMENT derrière le krach boursier de lundi

Bill Bonner

https://www.agoravox.fr/actualites/international/article/krach-boursier-mondial-seul-un-175586

Le krach boursier des 2 et 5 février montre que les valorisations sont en lévitation au-dessus d’une montagne de dettes et non pas soutenues par l’économie réelle.

La revanche des robots

Mais c’est à notre chercheur maison, Joe Withrow, que revient probablement le meilleur commentaire :

« On s’est bien amusés ! A un moment, le Dow a chuté de 1 000 points avant de reprendre 600 points puis d’en reperdre 400 – le tout en moins de 30 minutes. Impossible que ce soit autre chose que les robots de trading… les êtres humains ne réagissent pas aussi vite.

Je pense que vous avez raison : ce n’est pas encore le début de la Grande apocalypse financière. L’histoire récente démontre que quelques-unes de ces mini-corrections vont se produire avant que la vraie n’arrive. C’est à ce moment-là que les choses deviendront vraiment intéressantes… »

« C’est une situation classique d’aversion au risque », disait un gestionnaire de hedge fund cité par Bloomberg.

Euh… oui. Et non.

En effet, la partie classique, c’est la chute des actions. Elle ne peut que se produire. Tout le monde le sait. Et tout le monde affirme être prêt pour ça. (la preuve par 29!. La preuve par 39!)

Lorsque les actions commenceront à chuter, disent-ils, on sortira.

Ils seront alors prêts à revenir lorsque la correction – estimée à 10% environ – sera terminée. Ils « achèteront pendant les creux » et profiteront ensuite du rebond.

Un calme insensé

Il y a aussi une partie moins classique – mais plus dramatique et plus passionnante. C’est là qu’intervient notre tragique héroïne.

Mme Janet Yellen vient de quitter son poste à la tête de la Fed. Hier, elle a pris sa nouvelle sinécure au sein de la Brookings Institution, où elle continuera à garder un oeil sur l’économie et à faire des commentaires absurdes pour la presse de temps à autre.

Une dette astronomique

Quiconque souhaite remercier Mme Yellen pour les emplois créés ferait mieux d’épargner sa salive. Elle n’en a pas créé un seul – à part peut-être un voiturier en plus devant le bâtiment de la Fed.

Ce qu’elle a fait, en revanche, c’est s’en tenir à un programme qui a fait plus de chômeurs adultes que jamais… a réduit les investissements fixes nets par employé, entravant ainsi la production… et étouffant sans doute la croissance des salaires réels.(Ce sont apparemment les « défenseurs » du travailleur et donc du chômage qui en créent le plus, avec ou sans stock-option… voyez en France!)

Les futurs historiens devront débattre du sujet : qui a fait le plus de dégâts, Greenspan, Bernanke ou Yellen ? M. Greenspan a mis la tendance en marche en intervenant lourdement après le krach boursier d’octobre 1987. M. Bernanke l’a amplifiée avec sa réaction au plongeon de 2008. Et Mme Yellen l’a poursuivie jusqu’à ce qui semble désormais être un virage important.

A eux trois, ils ont fait grimper la dette américaine à des niveaux qu’on n’avait plus vus depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. (mais la dette n’est-elle pas un continuum « naturel » de la guerre ». C’est la guerre en paix…! On ne tue plus des humains – quoique ….! – on tue des entreprises et des pans entiers de l’économie. Une économie sur le dos des travailleurs, honnêtes ou non, n’est pas une économie mais un gaspillage)

Lorsque Greenspan a pris le relais à la Fed, le gouvernement devait environ 3 000 Mds$ de dette brute… soit 40% du PIB à peu près. Aujourd’hui, la dette frôle les 21 000 Mds$, soit plus de 100% du PIB. (on a de la chance, on n’en serait qu’à 10%. Il nous reste de la marge, excepté que nous on crève le plafond de verre – et c’est bien le seul – du 100% irrécupérable)

Les niveaux de dette des entreprises et des ménages ont suivi des expansions similaires.

Une dette qui s’est développée deux fois plus vite que l’économie

Dans l’ensemble, ces 30 dernières années, la dette s’est développée deux fois plus rapidement que l’économie qui la soutient.

A l’échelle mondiale, ce chiffre atteint probablement les 100 000 Mds$. (tant que l’on n’atteint pas le million……. tout espoir reste possible. Il en faudrait 10 fois plus…)

Mais aujourd’hui, des centaines de millions de personnes dépendent de l’économie d’argent facile créée par Greenspan, Bernanke et Yellen. Leurs emplois, leurs revenus, leurs investissements, leurs retraites – tout cela dépend de la survie du fantasme.

Comme le dit Joe, observer le dénouement de ce drame va être « vraiment intéressant ».

source:http://la-chronique-agora.com/se-cache-derriere-krach-boursier-lundi/

 

Qui vous a parlé de ce crack… Nul pronostiqueur ne l’avait vu jaillir des arrières courts de bourses..;Ce qui explique qu’avec une côte de tocard, il rapporte gros à l’arrivée. Combien en seront écrasés.? Les parieurs devraient changer de bouc-makers…. , faute de quoi, ils risquent la culbute…. Et une culbute boursière ruine les espérances de paradis… Que se passera-t-il lors du centenaire dans 11 ans? A quoi sert d’avoir un face-bouc si ne m’y sert arien, se diront plus tard les surbookés du net…. Et pourtant ils eussent éviter la banque-route de la défaite de leurs petites économies.

Quoique l’on en dise ce sera un crash-bas….

 

https://reseauinternational.net/ce-qui-se-cache-vraiment-derriere-le-krach-boursier-de-lundi/

 

….. deux ou trois doigts de « French Touch électorale »? Allez un dernier, sur le pouce pour la route! Cliquer ci-dessous les liens en orangé, dans, « … et pendant ce temps…. », les liens idoines en « French » quelque chose!
 
******
 

FIN de la une DU JOUR

Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français », et que depuis environ 1592…… Avant?

Rappel : au coeur des articles, les éléments écrits en bleu (ou noir) et verticaux sont de keg, ce sont des commentaires (genre explication de texte ou notes personnelles ou d’autrui) et en final la conclusion est en noir vertical..

******

Et pendant ce temps……

Cliquer sur des liens (orangés et sans radars), c’est surprise-party! :

En ouvrant les trois documents, ci joints relatifs à

Découvrez-y la si fameuse « French Touch électorale »….., en sous marins!

 

*****

« L’héritage crucifié »

Message d’outre-tombe

11 Novembre 2005

héritage en croix (je sais)
On a festoyé un centenaire, il paraît…….. : https://wp.me/p4Im0Q-2ag  (c’est long pour 100 ans – le texte – normal). En étiez-vous ce 11/11/2017 et à quel titre réel et vrai?
La France méprisante vis à vis de ses « Pupilles de la Nation inconnus ». Surtout ne ravivez pas la flamme du mépris. Ils ont déjà eu leur lot jusqu’au dégoût, à la fin de leur vie….. https://wp.me/p4Im0Q-2az . C’est de l’eugénisme d’état à l’étal brut.
 
*****
Mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011 .
*****

 

Souvenez-vous, les plus grandes saloperies sont au JO en Juillet et Août, lorsque les Français sont, non dans la rue mais, sur le sable, avant que d’être sur la paille…. Le pouvoir se décide sur le sable des arènes (quelle corrida), Panem et circenses ……

Dont  (cliquer sur chacun des items, ci-dessous, pour accéder aux tableaux d’analyse, sous Word, c’est gratuit et cela peut rapporter gros, en connaissance) :

Quand on fait ses commissions il ne faut pas oublier que la cash-bas héla le pékin

petite commission des grosses présidentielles législativisées

*****

 

%d blogueurs aiment cette page :