-

La censure se la joue toujours à deux niveaux : l’officielle des merdias-pouvoir et la citoyenne du racket. C’est encore et toujours le jeu « juge et partie »… interdit pourtant par la loi! (unedekeg@28/12/2017)

Publié le Mis à jour le


choix du jour : «Censure merdiatique» ou «censure pékiniste»
 
*****

Français quand vous saurez……que :

Attention aux quidams qui se prennent pour des fouquier-tinville de la pensée censurelle. Ils sont pires que les merdias censureurs… Eux leurs diktats se monnayent ou passent par l’insulte dithyrambique…. Ils sont plus dangereux que les faiseurs de censure officiels. Ils rappellent le jeu des Kommandantur, ein-zwei et deviennent les ausweiss de tous les trafics (d’affluence ou non)

et avec un peu de recul….

Censurez il en restera toujours un résidu qui vous collera à la peau…. La censure ne deviendrait pas larme des faibles (on peut détenir le pouvoir et être faible. La preuve Macron avec ses 18% de voix par rapport aux inscrits du 1er tour. Le plus faible score de toute la 5éme. Il est des néo députés qui se sont mis en marche qui ne représentent que 3% des inscrits au 1er tour….)

 

*****
pensez à cliquer sur les liens qui apparaissent en orangé, vous découvrirez des tableaux pouvant vous intéresser….. à divers titres et degrés

*****

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

<!– La prise d’antenne par RT-France, le lundi 18 décembre 2017, a suscité beaucoup d’intérêts chez les téléspectateurs, mais aussi bien des critiques et des commentaires dans le monde des médias[1]. On avait observé le même phénomène, mais l’hystérie antirusse en moins lors du lancement de Le Médias quelques jours auparavant. Ces comportements sont révélateurs de la perte de confiance dans ce que l’on appelle les « médias traditionnels » ou « mainstream ». Cette perte de confiance peut d’ailleurs se mesurer dans divers sondages. Mais, derrière cette perte de confiance se profile aussi un autre problème : celui de la censure dont des sources d’informations qui ne sont pas alignées sur la « pensée unique » font l’objet. Une censure que certains, auto-proclamés « spécialistes de la Russie » aimeraient bien voir appliquer à RT-France semble-t-il[2].

Un bilan « globalement négatif »

Un sondage, donc, a été réalisé par l’IFOP-Fiducial [3] et portait sur Les moyens de l’audiovisuel public et les menaces pesant sur la liberté d’expression. Les résultats de ce sondage sont extrêmement intéressants. Il montre tout d’abord que les réponses distinguent bien les menaces dans les médias traditionnels et celles pesant sur les « réseaux sociaux ».

 

Tableau 1

« Diriez-vous qu’aujourd’hui en France, la liberté d’expression est menacée… ? » (en % des réponses)

  Dans les médias dits traditionnels: (télévision, radio, presse) Dans la société d’une manière générale Sur les réseaux sociaux
Oui, tout à fait 25 24 17
Oui, plutôt 42 43 30
TOTAL: Oui 67 67 47
Non, plutôt pas 27 27 40
Non, pas du tout 6 6 13
TOTAL Non 33 33 53

On voit que, pour les personnes ayant répondu au sondage, les menaces se concentrent ainsi sur les « médias traditionnels » et dans la société. Ce qui est aussi très intéressant est le nombre très faible de personnes répondant qu’il n’y a pas « du tout » de menaces sur la liberté d’expression : 6% de l’échantillon. (qu’en est-il au niveau des simples citoyens. Voir en haut à droite de cette page, l’avertissement de remerciement…. aux webmasters vis à vis qu’un quidam qui a trouvé le moyen de faire de l’argent par jurisprudence espérée. Merci de vous y arrêter… Cela vaut et vaudra son pesant d’or et d’argent et permettra de passer de 200 à 5 000 € et ce n’est qu’une provision, légalement si les juges me condamnent en suivant des demandes fallacieuses!)

Cela se comprend au vu des affaires qui ont agitées la sphère médiatiques ces derniers mois, comme, et ce n’est qu’un exemple, le licenciement abusif de Mme Aude Lancelin du Nouvel Observateur, fait pour lequel ce journal a bien été condamné, en première instance, à une amende de 90 000 euros.

Comment se répartissent les opinions

Le deuxième point intéressant est la répartition par « préférences partisanes » de ces réponses. On constate que les sympathisants de France Insoumise et du Front National considèrent massivement quant à eux que la liberté d’expression est menacée. Les pourcentages pour les sympathisants du PS ou des « Républicains » sont proches de la moyenne nationale cependant, et l’on peut penser que si on retirait de l’échantillon les sympathisants FI et FN, le taux de réponses dépasserait en fait la moyenne nationale. En fait, seuls les sympathisants du parti au pouvoir LREM ne considèrent qu’à 44% (ce qui reste cependant un chiffre élevé) que la liberté d’expression est menacée. (Normal, les oppositions se sentent toujours muselées… Certes il y a la censure sélective… Mais que dire du système qui veut que dans une collectivité locale, la frange politique qui a la majorité a 50% des sièges, même si cela ne correspond pas au % des voix obtenues. Il suffit donc d’arriver 1er et ainsi l’opposition est portion congrue. Elle existe, mais pour le fun…)

Figure 1

Répartition par préférences partisanes

Il y a donc bien un problème avec la liberté d’expression en France, ou à tout le moins il y a bien une perception de ce problème, perception qui devient d’autant plus forte que l’on se trouve exclu du pouvoir. (C’est normal. On n’a jamais vu les bénéficiaires du pouvoir censurés. On ne peut être laudateur-censuré, sous risque d’oxymorisme ….)

Ce n’est pourtant pas le seul problème.

Si l’on regarde maintenant la structure par âge des réponses, on constate que les moins de 35 ans sont de loin les plus nombreux à penser que la liberté d’expression est menacée. Ils sont 78% à le penser (contre 67% en moyenne pour l’échantillon) et même 84% pour la tranche 18 à 24 ans. (Ils n’ont pas eu leur Mai 68 et ils sont donc en manque…. Et auparavant c’était les opérations de maintien de l’Ordre dans le djebel, là-bas au bled. A ne pas confondre avec les précis de grammaire)

Figure 2

Répartition par âge

La perte de confiance des moins de 35 ans dans les « médias traditionnels » apparaît donc comme massive.

Enfin, si l’on regarde les Catégories Socio-Professionnelle et l’origine régionale, les résultats ne sont pas moins intéressants.

Figure 3

Répartition par CSP et par régions

On constate que les salariés du secteur privé et les chômeurs sont les plus nombreux à penser que la liberté d’expression est menacée, ce qui traduit l’engagement d’une grande partie des « médias traditionnels » pour les réformes comme la « loi travail », réformes qui sont perçues comme des menaces directes pour ces populations. De même, les populations vivant en province, et dans des communes rurales ou des petites villes, semblent aujourd’hui bien plus sensibles aux menaces pesant sur la liberté d’expression que celles vivant dans l’agglomération parisienne. (Il faut à tout prix un contre pouvoir médiatique…. sous peine de mort axphyxielle par hémorragie d’informations erronées)

On peut supposer que c’est bien la « France périphérique » qui se sent exclue des « grands médias ».(on voit mal les fonctionnaires censurer le pouvoir qui les nourrit. Ils oublient qu’en réalité, c’est nous…. qui le faisons. Regardez avec quels mépris, trop souvent, ils vous accueillent en leurs services….dits d’ailleurs publics!)

Un sentiment justifié ?

Ce sentiment de menaces pesant sur la liberté d’expression et d’opinion rejoint d’autres sondages quant à la confiance que faisaient les français à diverses institutions[4]. Les journalistes, et plus généralement les « médias », arrivent à un niveau particulièrement bas. (et il est difficile de faire confiance de façon générale, à tout ce qui se dit contre… car il y a à boire et manger….Le choix devient réellement difficile)

Le manque de pluralisme de la presse (écrite ou audio-visuelle) explique très probablement ce phénomène. Ce manque de pluralisme ne s’exprime pas uniquement par l’exclusion des « voix dissonantes », mais aussi par des commentaires toujours orientés dans le même sens, et surtout par la confusion constante entre le commentaire et l’information elle-même. De trop nombreux « journalistes » se transforment en commentateurs. Cela est probablement à relier à l’extrême concentration de la presse en France et au fait que la plupart des organes dits « d’information » appartiennent à un groupe réduit d’oligarques[5].

Mais, ce phénomène, qui est à l’origine de la décision de créer Le Média, ou qui est avancé par les responsables de la chaîne RT-France pour justifier de sa création, n’est pas le seul. Le développement de médias ou de quasi-médias « non-conventionnels », développement qui est une réaction à la situation étouffante dans les médias conventionnels, a engendré aussi une forme de réaction de la part des tenants de la pensée unique. On a assisté aussi, sous couvert de lutter contre la « radicalisation » et le « terrorisme » à la montée d’une forme de censure touchant aussi les médias non-conventionnels. On pourrait ainsi rattacher à cette forme insidieuse de censure celle qui a frappé mon carnet RussEurope publié jusqu’au 26 septembre sur hypotheses.org[6].

(Il nous faut ré-inventer le canard enchaîné qui a toujours préservé son indépendance)

C’est dans ce contexte qu’il convient donc d’apprécier la levée de bouclier dans les milieux médiatiques contre tant Le Média que contre RT-France. On est plus ici dans la défense d’une rente que dans celle de la liberté d’expression. Et, la concentration de ses attaques montrent bien la peur de ceux qui avaient pris l’habitude de « désinformer en paix » et qui se voient potentiellement confrontés, que ce soit dans le monde des médias conventionnels ou dans celui des médias dits « non-conventionnels » à une offre pluraliste. C’est bien en réalité la peur du pluralisme qui anime ces censeurs, qu’ils soient virtuels ou effectifs.

Jacques Sapir

Notes

ou la vidéo de Marco Zanni au Parlement européen (https://www.youtube.com/watch?v=CCCf3iAHEpA), ou encore le récent éditorial dans la revue Historiens et Géographes https://www.aphg.fr/EDITORIAL-L-annee-17

Encore une fois, il était difficile de trancher dans un tel article…  (aussi hormis deux tableaux je l’ai gardé dans son intégralité, me contentant d’y mettre quelques remarques et pensées).Si ma présentation gêne les tenants de cet article, qu’ils me le signalent, simplement, sans attendre qu’un tiers (forcément bien intentionné… J’en connais, cela existe… oui, oui. Et ce depuis les Kommandantur de 39/45, vous vous souvenez…. ). Je fais l’objet d’une procédure au TGI de Paris pour avoir osé dire…. contre un quidam qui ne cherchait qu’à s’enrichir à très bon compte…. et facilement ( enfin cela passait par une créativité insultante dithyrambique, genre en ce qui me concerne, avec en apothéose, « on se demande ce que ces parents ont fait pour l’accepter à sa naissance… ». Eugène isme de suez sous le burnous, d’autant plus malvenu que mon père est mort, avant ma naissance, pour combattre les tenants de ce genre d’eugénisme. En ces temps là, des gens comme mon père étaient accusés de terrorisme…. envers la bien bienpensance occupationnelle. Le comique de la situation, c’est que mon ami accusateur public est d’origine Polonaise et que mon père, comme d’autres, est mort à cause et pour le fameux couloir de Dantzig. Demandez des extraits de cette littérature créative, ils vous seront adressés par mail perso, non sous pseudo, mais sous votre véritable identité, identifiable… Un numéro de téléphone fixe permettra de vérifier… avant d’obtenir les dits extraits. Prudence oblige!).
La résistance n’est pas que vis à vis de médias… des pékins s’y mettent. La valeur de l’escroquerie-censurelle n’attend pas le niveau de pékinisme (sous couvert ou non de outrepassement de copy-râtée du droit d’auteur des autres que l’on s’attribue). On peut s’avérer censeur surtout envers ceux qui dénoncent vos magouilles. Dans toute crise, il y a toujours des gens plus « intelligents » pour s’y engouffrer et s’y faire du fric…. on les appelait des « beurre-oeuf-fromage » dans des temps pas si lointains que cela et à moins d’un siècle. Ils savaient collaborer pour leur bien-être… citoyen.)
En attendant, visionnez et la suite de votre engagement : https://www.lemediatv.fr/ (partageons ce que nous en pensons)
….. deux ou trois doigts de « French Touch électorale »? Cliquer ci-dessous les liens en orangé, dans, « … et pendant ce temps…. », les liens idoines en « French » quelque chose!
******

FIN de la une DU JOUR

Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français », et que depuis environ 1620…… Avant?
Rappel : au coeur des articles, les éléments écrits en bleu (ou noir) et verticaux sont de keg ce sont des commentaires (genre explication de texte ou notes personnelles ou d’autrui) et en final la conclusion est en noir vertical..

******

Et pendant ce temps……

En ouvrant les trois documents, ci joints relatifs à

Découvrez-y la si fameuse « French Touch électorale »….., en sous marins!

 

les législatives 2002 sont dans la boite et on peut donc comparer 2002 – 2007 – 2012 et 2017 et voir le développement électoral de plus en plus riche en aberrations. Oserez-vous les voir et découvrir, plus bas? 45 députés seraient rémunérés au Smic comme indemnité de base… (enfin des élus du peuple connaissant les joies du Peuple avec des fins de mois qui démarrent le 9 ou 10 du mois)

Et si on comparaît….. (il vous suffit de cliquer :  le75-dpt – 02-17 ). Cette comparaison pour le département 75 se décline pour chaque département et chacune des 577 circonscriptions. Découvrez la qualité quantifiée de nos chers élus qui brillent de plus en plus vers le zéro à l’infini. Bientôt les élus seront ceux qui auront moins 0% de voix par rapport aux inscrits, « l’élection en moins ». Vous pouvez demander une telle comparaison pour chez vous. Il suffit d’oser demander (plus facile de que voter et surtout de voter bien)

1,5 milliards, c’est la mise de fonds sur les fonds baptismaux de la macronique défailles, que pourraient consentir ;

  • les politicards en rupture de BAN (blancs-Abstentions et nuls), puisque élus avec un chouia de voix par rapport aux inscrits (celles refusées en publication officielle)
  • les partis qui en ont assez de s’exaspérer de la générosité du Peuple qui les fait vivre grassement (avec ou sans VRP du pouvoir)

A noter qu’il manque les chiffres de 2002, en cours de collecte, retraitements et analyses (qui seront ajoutés, dès qu’élaborés….). Un clic sur  – 1,5 milliard écomico-politicarde  –  pour une claque à nos politicards, qui ont la tête de l’emploi….

Dans l’esprit de l’effort de guerre que les députés veulent s’imposer, par esprit de solidarité avec le peuple à qui on pique 5€ d’APL, pour aider la patrie en danger, nous travaillons à l’étude de leurs indemnités (de base + IRFM = 10 972€ par mois) au prorata de leur résultats au 1er tour par rapport aux inscrits et les incidences d’économies, député par député et au niveau national et dans le temps, année par année d’élection. Il n’est pas normal qu’un député à 3% perçoive le même que celui à 30% …. Quand ce travail sera fini, il apparaîtra ici….

On parle de VRP du Peuple, devenus VRP du pouvoir. Savez vous que le VRP est très souvent payé au résultat (commissions en % du chiffre d’affaire). Il est déjà un résultat concernant les VRP du pouvoir que sont devenus les ex VRP du Peuple…. – On cherche à emmerder l’automobiliste, un peu plus, en créant de toute pièce une nouvelle taxe (pourquoi ne prend t-on pas ces 100 millions espérés sur les bénéfices des pétroliers avec interdiction de répercussion sur les consommateurs? Et jusqu’à quand l’automobiliste va t-il se laisser faire…. Y a t-il parmi eux des APLisés? Il faut leur dire que les cumuls sont maintenant interdits et que gagnera t-on quand la branche automobile plongera dans le rouge, va t-on contraindre les Français à acheter 2 voitures au lieu d’une?). C’est tout nouveau cela vient de sortir – C’est la qualité de leur élection. Que pensez vous :

D’où l‘idée de demander aux élus de montrer l’exemple de la rigueur en acceptant de n’être indemnisés (base et IRFM) que sur la base de leur résultat du 1er tour…(et non avec un fixe de 10793€)  Les APLisés accepteraient certainement plus facilement la ponction de 5€

les sous marins étant des participants du challenge du nombre, histoire d’emmerder, un peu plus les électeurs et qui souvent sont des officines des partis dits « grands », tellement grands qu’ils en sont réduits à traficoter.

Il serait intéressant de faire apparaître, sur les professions de foi des candidats (Divers, Divers Droite, divers gauche et autres pavillons de complaisance), le rattachement financier desdits candidats. Ils ont obligation de le signaler lors de l’inscription de candidature. Ce serait plus honnête de savoir, in fine, pour qui chaque candidat roule… Il suffit de le décréter ou de l’ordonner. Avantage, cela ne coûte rien au budget… et en ces temps difficiles c’est positif!

Ce tableau en attente de celui qui sera complété avec l’analyse-étude des résultats de 2002 (puis éventuellement, ensuite,depuis 1958, – si c’est possible d’accéder aux chiffres des résultats par circonscriptions et non aux regroupements – soit 15 élections législatives scrutées dans leur déclin….)

Qu’en pensez-vous?

 

*****

« L’héritage crucifié »

Message d’outre-tombe

11 Novembre 2005

héritage en croix
on a festoyé un centenaire, il paraît…….. : https://wp.me/p4Im0Q-2ag  (c’est long pour 100 ans – le texte – normal). En étiez-vous ce 11/11/2017 et à quel tire réel et vrai?
La France méprisante vis à vis de ses « Pupilles de la Nation inconnus ». Surtout ne ravivez pas la flamme du mépris. Ils ont déjà eu leur lot jusqu’au dégoût, à la fin de leur vie….. https://wp.me/p4Im0Q-2az . C’est de l’eugénisme d’état à l’étal brut.
*****
Mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011 .
*****

 

Souvenez-vous, les plus grandes saloperies sont au JO en Juillet et Août, lorsque les Français sont, non dans la rue mais, sur le sable, avant que d’être sur la paille…. Le pouvoir se décide sur le sable des arènes (quelle corrida), Panem et circenses ……

Dont  (cliquer sur chacun des items, ci-dessous, pour accéder aux tableaux d’analyse, sous Word, c’est gratuit et cela peut rapporter gros, en connaissance) :

*****

A l’attention particulière de la liberté d’expression, voir:

« Il se passerait toujours quelque chose aux galeries Lafayette » d’Orléans …. : http://wp.me/p4Im0Q-1C
Publicités

Etre abonné pour mettre un commentaire, constructif..... Merci

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :