Le consommateur, maître de sa consommation, sans l’exigence d’un parti politique ou d’un syndicat. C’est la révolution coopérative….. du porte-monnaie, au prix coûtant! (unedekeg@14/10/2017)

Publié le


choix du jour : «consommation coopérée» ou «con-sommation à dividendes»
 
*****

Français quand vous saurez……que :

 vous pouvez continuer à bêler, tant que vous pouvez encore le faire. Mais quand vous serez aphone, il ne vous restera plus qu’à danser la dense du ventre vide devant un buffet à volonté pour les autres. N’attendez pas l’aphonie pour vous coopérer et coopter, loin de tout syndicat, groupuscule manipulateur et/ ou partis. La consommation n’est qu’affaire de citoyen et non de politicard (avéré ou en espérances)

et avec un peu de recul….

Il faut taxer les riches. Plus ou moins que les pas riches? Faut-il continuer à bénéficier des promos d’enseignes (déjà payées par le client) qui embarquent en vaisseaux sordides de dividendes juteux pour les capitaines . Le consommateur averti ne peut que devenir coopérateur solidaire et éthique. C’est la révolution d’octobre, en marche….. !

 

*****

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Pour plus de croissance, le FMI invite à taxer… les revenus des riches

L.T.

Pour plus de croissance, le FMI invite à taxer... les revenus des riches
Christine Lagarde, directrice générale du FMI. (CHINE NOUVELLE/SIPA)

Il faut taxer plus fortement les riches, car ce sont les inégalités, et non pas les impôts, qui pénalisent la croissance, pointe le Fonds monétaire international. Enfin ? (Elle deviendrait marxiste? Qui est à l’origine de ce miracle?)

« Un pavé dans la mare », s’amuse « le Courrier International ». A la veille de son assemblée annuelle, vendredi 13 octobre, le Fonds monétaire international (FMI), dirigé par Christine Lagarde, lance un avertissement : il faut taxer plus fortement les riches, car ce sont les inégalités, et non pas les impôts, qui pénalisent la croissance.

Certaines inégalités sont inévitables dans un système basé sur l’économie de marché, constate le FMI, mais ce dernier s’inquiète d’une « inégalité excessive qui compromettrait la cohésion sociale (et tout le monde sait que sans cohésion, tout fout le camp et sans que l’on puisse maîtriser son développement négatif. Il parait que c’est cela que l’on appelle « révolution ») conduisant à un affaiblissement de la croissance économique (et donc à un affrontement sanglant), dans un rapport publié mercredi dans le cadre de ses réunions d’automne.

« Au cours des trente dernières années, l’inégalité a augmenté dans de nombreux pays, en grande partie à cause des changements technologiques », pointe le FMI.

« Dans les économies avancées, les revenus des 1% les plus riches ont augmenté trois fois plus vite que ceux du reste de la population. »

Or « les recherches du FMI dans ce domaine ont montré que la montée des inégalités présente des risques pour la durabilité de la croissance économique » (et donc de la société telle que connue jusque maintenant. Il va falloir lâcher du lest, beaucoup de lest, pour rester en flottaison).

« Les gouvernements risquent de saper la croissance économique mondiale en réduisant les impôts des riches », annonce le « New York Times » à la lecture de ce rapport. Et de poursuivre :

« Ce message, bien que largement adressé à tous les pays développés, a une résonance particulière aux Etats-Unis alors que l’administration Trump et les législateurs républicains prônent un plan fiscal qui, selon les critiques, exacerberait les inégalités de revenus en réduisant les impôts des Américains les plus riches. »

Le « Guardian » résume également :

« Taxer plus fortement les revenus des riches contribuerait à réduire les inégalités sans avoir un impact négatif sur la croissance.

Le FMI, basé à Washington, a utilisé son puissant moniteur budgétaire semestriel pour démolir l’argument selon lequel la croissance économique souffrirait si les gouvernements des pays occidentaux développés obligeaient les 1% les plus riches à payer plus d’impôts. » (où en est la volonté des milliardaires américains, dont le Trump, de réclamer plus d’imposition. Etait-ce d’eux mêmes ou des inférieurs?)

Le quotidien britannique y voit aussi un message positif adressé au Parti travailliste, qui propose de taxer à 45% les revenus supérieurs à 80.000 livres (91.200 euros), et de 50% les revenus supérieurs à 123.000 livres (140.000 euros) (ce sont les revenus mensuels ou annuels? Ne serait-ce pas 1 094 400e€ et 1 680 000€? Inférieur toutefois à une taxation de 75% promise par Hollande, mais certainement pour après 2022….. et au delà de 2 millions)

Dans un discours à Harvard, Christine Lagarde a renouvelé cet appel à profiter de la reprise pour « créer une économie plus inclusive qui fonctionne pour tous ». Citant John Fitzgerald Kennedy, elle a déclaré :

« Aussi agréable que cela puisse être de se prélasser dans la chaleur de la reprise… le meilleur moment pour réparer sa toiture, c’est lorsque le soleil brille. »

Alors, comment réduire les inégalités et taxer les revenus les plus riches ? « La politique budgétaire est un instrument puissant pour atteindre les objectifs de redistribution », explique le FMI. Mais « dans la réalité, la progressivité du système fiscal des pays peut être plus basse encore parce que les contribuables les plus riches ont souvent accès à toutes sortes de façons de payer moins d’impôt« , explique « le Devoir ». (redistribution idéale : aux salariés les emmerdes et aux autres les profits-dividendes. Qui a osé dire « tu gagneras ton pain à la sueur du front des autres! ». Est-on véritablement sûr de la traduction?)

Le FMI suggère donc un durcissement des règles sur les revenus du capital et les revenus des dividendes, ainsi que les taxes foncières, les impôts sur les successions et autres taxes sur les biens de luxes, l’énergie produite à partir de combustibles fossiles, l’alcool et le tabac afin de mieux redistribuer la richesse. L’institution ajoute : 

« De nombreux pays devraient s’attacher à réduire
les possibilités de fraude et d’évasion fiscales. Les impôts sur la propriété immobilière sont à la fois équitables et efficaces. »

Le FMI suggère aussi de « mieux cibler les dépenses publiques consacrées aux catégories défavorisées afin d’améliorer l’accès à une éducation et à des soins de santé de qualité. Cela accroîtra aussi l’efficience globale ». Le rapport s’interroge enfin sur l’opportunité d’instaurer un revenu de base universel. (Hamon ferait école?)

 

Vous avez » dit injustice. mais où y a t-il injustice quand les « patrons » n’engagent que du fric et non leur vie et leur santé à faire du profit. C’est celle de « leurs » salariés qui est en jeu et uniquement celle là! Ce sont les salariés qui se prostituent pour une misère et ils sont prêts à aller encore plus loin, ils réclament les chaînes pour s »auto-enchaîner…..

Le jour où les salariés prendront, réellement conscience de leur « pouvoir » (il suffit de se retirer de la planche sur laquelle leurs bourreaux sont assis, au dessus du précipice…. Mais ils ne le feront pas, ils ont trop besoin de leurs chaînes…. et pas seulement télévisuées), ils démissionneront tous ensemble. Et que feront leurs patrons? Ils appelleront des « jaunes »… Cela est possible pour quelques uns, mais des millions, cela est beaucoup moins évident. Et au moins les salariés indiqueront qu’ils peuvent faire une révolution sans barricades…. ! Les dérives viendront alors du pouvoir et non des « manifestants » de leur nouvelle foi….

 Le jour où la fiscalité sera partout identique et pas seulement à l’échelon national, mais à celui européen et mondial, il n’y aura plus d’évasion fiscale. Il faut déclarer la guerre à tous les paradis artificiels qui font que la vie des salariés soit enfer  (et contre toux) et damnation dans les pays au dessus du panier fiscal. Oui pour l’imposition, même à l’euro symbolique pour les seuils de pauvreté (afin d’appartenir vraiment à la collectivité de moyens et pas uniquement de besoins. Celui qui ne participe pas est exclus de la communauté des avis…. )
Le jour où les salariés, prendront leur consommation en charge et refuseront d’enrichir les grandes enseignes….  ils développeront alors leur liberté d’achat et favoriseront les productions locales, dans une démarche économique coopérative (au sens noble du terme) et éthique en supprimant tous les intermédiaires qui font justement de la TVA de surenchère, juteuse pour les pouvoirs…. . Ce sera alors le principe du producteur au consommateur.
Utopie dites vous? C’est tellement simple. Un principe bien simple de fonctionnement :
  • cotisation individuelle pour les frais incompressibles (bâtiment, électricité, chauffage-clim, frais généraux
  • bénévolat par fourniture de temps de travail (librement accordé, en fonction des besoins….) par les coopérateurs
  • vente au prix d’achat coûtant

Mais pour réussir, une telle révolution, ne peut et ne doit être orchestrée par de quelconques individus politiques qui pourraient voir un moyen de libérer les masses pour se les approprier…. autrement. Ni parti, ni syndicat. Ce ne sont que des citoyens qui décident leur « commune consommatrice » .., des exemples  dans le Sud-Est :

La révolution économique, à défaut de toute autre est à portée de bourse et à très bon compte. Préférez vous acheter étranger et à forte empreinte carbone pour enrichir les dividendes de certains qui exploitent votre misère (et pas seulement financière…., parce que vous le valez bien et surtout que vous le voulez bien)?

Vous êtes plus encore que dans l’urne, face à vos responsabilités :

  • être mouton
  • être être libre (surtout de ses choix)

 

….. deux ou trois doigts de « French Touch électorale »? Cliquer ci-dessous… les liens idoines!
******

Et pendant ce temps……

En ouvrant les trois documents, ci joints relatifs à

Découvrez-y la si fameuse « French Touch électorale »….., en sous marins!

les législatives 2002 sont dans la boite et on peut donc comparer 2002 – 2007 – 2012 et 2017 et voir le développement électoral de plus en plus riche en aberrations. Oserez-vous les voir et découvrir, plus bas? 45 députés seraient rémunérés au Smic comme indemnité de base… (enfin des élus du peuple connaissant les joies du Peuple avec des fins de mois qui démarrent le 9 ou 10 du mois)

Et si on comparaît….. (il vous suffit de cliquer :  le75-dpt – 02-17 ). Cette comparaison pour le département 75 se décline pour chaque département et chacune des 577 circonscriptions. Découvrez la qualité quantifiée de nos chers élus qui brillent de plus en plus vers le zéro à l’infini. Bientôt les élus seront ceux qui auront moins 0% de voix par rapport aux inscrits, « l’élection en moins ». Vous pouvez demander une telle comparaison pour chez vous. Il suffit d’oser demander (plus facile de que voter et surtout de voter bien)

1,5 milliards, c’est la mise de fonds sur les fonds baptismaux de la macronique défailles, que pourraient consentir ;

  • les politicards en rupture de BAN (blancs-Abstentions et nuls), puisque élus avec un chouia de voix par rapport aux inscrits (celles refusées en publication officielle)
  • les partis qui en ont assez de s’exaspérer de la générosité du Peuple qui les fait vivre grassement (avec ou sans VRP du pouvoir)

A noter qu’il manque les chiffres de 2002, en cours de collecte, retraitements et analyses (qui seront ajoutés, dès qu’élaborés….). Un clic sur  – 1,5 milliard écomico-politicarde  –  pour une claque à nos politicards, qui ont la tête de l’emploi….

Dans l’esprit de l’effort de guerre que les députés veulent s’imposer, par esprit de solidarité avec le peuple à qui on pique 5€ d’APL, pour aider la patrie en danger, nous travaillons à l’étude de leurs indemnités (de base + IRFM = 10 972€ par mois) au prorata de leur résultats au 1er tour par rapport aux inscrits et les incidences d’économies, député par député et au niveau national et dans le temps, année par année d’élection. Il n’est pas normal qu’un député à 3% perçoive le même que celui à 30% …. Quand ce travail sera fini, il apparaîtra ici….

On parle de VRP du Peuple, devenus VRP du pouvoir. Savez vous que le VRP est très souvent payé au résultat. Il est déjà un résultat concernant les VRP du pouvoir que sont devenus les ex VRP du Peuple…. – On cherche à emmerder l’automobiliste, un peu plus, en créant de toute pièce une nouvelle taxe (pourquoi ne prend t-on pas ces 100 millions espérés sur les bénéfices des pétroliers avec interdiction de répercussion sur les consommateurs? Et jusqu’à quand l’automobiliste va t-il se laisser faire…. Y a t-il parmi eux des APLisés? Il faut leur dire que les cumuls sont maintenant interdits et que gagnera t-on quand la branche automobile plongera dans le rouge, va t-on contraindre les Français à acheter 2 voitures au lieu d’une?). C’est tout nouveau cela vient de sortir – C’est la qualité de leur élection. Que pensez vous :

D’où l‘idée de demander aux élus de montrer l’exemple de la rigueur en acceptant de n’être indemnisés (bas et IRFM) que sur la base de leur résultat du 1er tour…(et non avec un fixe de 10793€)  Les APLisés accepteraient certainement plus facilement la ponction de 5€

les sous marins étant des participants du challenge du nombre, histoire d’emmerder, un peu plus les électeurs et qui souvent sont des officines des partis dits « grands », tellement grands qu’ils en sont réduits à traficoter.

Il serait intéressant de faire apparaître, sur les professions de foi des candidats (Divers, Divers Droite, divers gauche et autres pavillons de complaisance), le rattachement financier desdits candidats. Ils ont obligation de le signaler lors de inscription de candidature. Ce serait plus honnête de savoir, in fine, pour qui chaque candidat roule… Il suffit de le décréter ou de l’ordonner. Avantage, cela ne coûte rien au budget… et en ces temps difficiles c’est positif!

Ce tableau en attente de celui qui sera complété avec l’analyse-étude des résultats de 2002 (puis éventuellement, ensuite,depuis 1958, – si c’est possible d’accéder aux chiffres des résultats par circonscriptions et non aux regroupements – soit 15 élections législatives scrutées dans leur déclin….)

Qu’en pensez-vous?

 

*****

FIN de la une DU JOUR

Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français », depuis environ 1620…… Avant?

**********

Mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011 .

 

Souvenez-vous, les plus grandes saloperies sont au JO en Juillet et Août, lorsque les Français sont, non dans la rue mais, sur le sable, avant que d’être sur la paille…. Le pouvoir se décide sur le sable des arènes (quelle corrida), Panem et circenses ……

Dont  (cliquer sur chacun des items, ci-dessous, pour accéder aux tableaux d’analyse, sous Word) :

 

*****

A l’attention particulière de la liberté d’expression, voir:

« Il se passerait toujours quelque chose aux galeries Lafayette » d’Orléans …. : http://wp.me/p4Im0Q-1CO
Publicités

Etre abonné pour mettre un commentaire, constructif..... Merci

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s