-

On va privatiser les régaliennes de France. Il va falloir optimiser jusqu’à la connerie instrumentalisée…. et c’est pas gagné! Mais où va t-on? (unedekeg@21/09/2017)

Publié le


Le choix du jour : «Régalies privées» ou «privatisation régalienne»
 
 *****

Français quand vous saurez……que :

 Quand un pouvoir tombe du train de la vie régalienne, il faut vite en changer. Et vous croyez que c’est en ballades digestives que vous allez ordonner au pouvoir de vous obéir…. Trouvez d’autres méthodes (nouvelles) pour ordonner aux ordonnances de ne pas être.

et avec un peu de recul….

Régalienniser le privé et priver le régalien…. Quelle idée géniale. Il fallait oser, ils l’ont fait! Quand la ripoublique perd le nord elle ne gagne pas forcément le sud. Il est des bijoux de famille à ne pas toucher. Un jour on privatisera le pouvoir….. et alors c’en sera fait de ce qui nous a fait. Nous serons rendus en enfer (certes pavés de bonnes attentions, mais enfer tout de même)

*****

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Radars: les gendarmes ne servent pas qu’à vous flasher

Bien que j’approuve moi aussi la privatisation des contrôles radars, je me dois de rectifier les arguments avancés par Jacques Bichot, qui reposent hélas sur un postulat erroné et laissent penser que nos forces de sécurité seraient particulièrement improductives. Les gendarmes méritent mieux que cela, et si leurs méthodes de travail et leur organisation sont critiquables, qu’au moins elles soient critiquées pour de bonnes raisons !

Le ministre a effectivement déclaré que la privatisation des contrôles permettrait de multiplier par cinq (cela veut dire que les régaliens ne sont quand même efficaces qu’à 20%  qu’il faille optimiser la rentabilité des radars en la refilant aux privés, qui eux, dividendes obligent, vont rentabiliser à mort les dits engins – censés éviter les morts…. belle ironie – . Faites leur confiance. Un actionnaire n’ a pas d’état d’âme, un régalien, si, c’est un individu et non un compte en bourse….)  le temps d’emploi de chaque radar mobile, et ce chiffre est probablement exact. En outre, la mise en œuvre d’un radar mobile est bien faite par deux gendarmes, qui seront remplacés par un seul civil (il fallait deux assermentés;…. pour valabiliser la sanction… Il n’en faudra plus qu’un… Quel progrès de pleins pouvoirs….et on maintient que ce n’est pas une dénonciation de l’incapacité des gendarmes? Si on voulait mettre le doute, on ne s’y prendrait pas mieux! Que fera Colomb quand il sera déchu? Partira t-il en découverte?). Pour autant, il est totalement faux d’en conclure que « nos valeureux gendarmes devraient donc nécessairement se mettre à deux pour effectuer le travail qu’un civil peut accomplir seul » et que « la productivité d’un gendarme soit largement inférieure à celle d’un salarié lambda ».

Hommes à tout faire

En outre, si les gendarmes sont à deux pour se servir d’un radar, c’est parce qu’à tout moment ils peuvent être détournés de cette mission pour intervenir sur un événement imprévu, de l’accident de la route à l’intervention sur une bagarre de rue, de la recherche d’un malfaiteur en fuite à celle d’une personne âgée atteinte d’alzheimer qui fugue de sa maison de retraite. Or, la plupart de ces missions nécessitent d’être au moins deux, ne serait-ce que pour des raisons de sécurité. La polyvalence permet à la gendarmerie de se réarticuler très rapidement en cas de besoin, ce qui est rendu nécessaire par sa dispersion dans les vastes espaces qui lui sont confiés (95% du territoire rien qu’en métropole), mais empêche ses militaires de se consacrer à temps plein à une tâche unique.

Il ne s’agit pas que de rentabilité

Là où Jacques Bichot a raison, c’est de s’interroger sur l’intérêt qu’il y a à confier les radars automatiques aux gendarmes, compte-tenu de ce qui précède. Mais extrapoler le manque de rentabilité des matériels pour en faire un manque de rentabilité général de nos pandores est une erreur.

Au demeurant, évaluer le travail de militaires en termes de rentabilité est une erreur en soi – ce qui n’interdit pas d’évaluer leur efficacité, ni le rapport entre les coûts engendrés et les résultats obtenus. Mais il ne s’agit pas que de rentabilité.

En effet, une force de sécurité qui serait pleinement « rentable » au quotidien serait une catastrophe, qu’il s’agisse des gendarmes, des autres militaires, des policiers, des pompiers, ou du SAMU. S’ils sont en permanence pleinement employés, comment pourront-ils faire face à une crise ? De quelle réserve disposeront-ils pour monter en puissance lorsque l’événement le nécessite ?

Bien sûr, ils peuvent procéder à des bascules de forces – en clair, annuler des missions secondaires pour se concentrer sur des missions prioritaires. Mais à moins que les missions dites « secondaires » ne soient que de l’affichage ou du confort, elles ne pourront pas être annulées ou reportées indéfiniment. (si et cela a un nom : la ferme générale…… Celle qui existait avant la nuit du 04 Août et qui a permis à certains de se sucrer sur le dos des rois et des petits… Relisez votre histoire de Franc,avant qu’elle ne devienne une ripoublique perpétuée.)

Hommes à trop faire

Par nature, une force de sécurité est à la fois un outil de gestion du quotidien et un système assuranciel, prêt à l’emploi « au cas où ». Cela ne veut pas dire qu’il faille faire n’importe quoi, et se suréquiper au regard des risques. Mais la « rentabilité » d’une assurance ne peut pas être évaluée de la même manière que celle d’un outil de production classique, sans même parler de la difficulté de mesurer l’impact – y compris économique – de la dissuasion, qu’elle soit dissuasion « gendarmique » face à des cambrioleurs, ou dissuasion nucléaire face à des Etats ou des groupes hostiles.

Rassurez-vous, les gendarmes et les militaires qui seraient à tour de rôle dégagés du « fonctionnement courant » n’ont pas pour autant l’intention de passer leur temps à ne rien faire en attendant d’hypothétiques crises ! Ils aimeraient s’entraîner, se tenir au courant des évolutions tactiques et stratégiques, faire de la prospective, expérimenter de nouveaux matériels et de nouvelles méthodes de travail pour en évaluer la pertinence, bref, se préparer aux événements futurs. Cela veut -il dire qu’un gendarme entré en 2017 sera obsolète – selon le principe de l’obsolescence programmée. Pourquoi ce serait valable sur le matos et pas sur les guguss? – obsolète en 2020. Ce serait une idée de faire des CDDG  – Contrat à Durée Déterminée de Gendarme, fixé à 3 ans sans renouvellement possible –  et qu’un gendarme devient périmé en 3 ans….. Mauvais pour la réputation du corps des délires)

Ils aimeraient, et le feraient si leur rythme d’emploi n’était pas largement supérieur à ce qu’il devrait être. Si, depuis une trentaine d’années, les gouvernements successifs ne s’étaient pas employés à réduire les forces armées à la portion congrue tout en leur fixant sans cesse de nouvelles missions. Mais c’est une autre histoire… (qui a écrit « Toujours plus »…. Celui là aurait mieux fait de se taire….)

Si on veut rentabiliser et optimiser les radars, il faut alors optimiser et rentabiliser les députés et commencer à les payer au prorata de leur résultat électoral au 1er tour par rapport aux inscrits.
  • 45 seraient alors pays au SMIC et ainsi toutes les couches de population seraient représentées….
  • l’économie réalisé serait de 38 millions par an…. Il n’y a pas de petites économies quand on rabote de 5€ l’APL des nécessiteux (devraient-ils être les seuls à faire des efforts de guerre?Macron cache bien son jeu. En réalité il s’attaque aux propriétaires de bâtiments))
  • en ajoutant la suppression du financement des partis politiques (censé supprimer les magouilles…. on l’a hautement remarqué) ce serait près de 80 millions d’économies….. possibles
  • Vous en voulez encore plus,? Creusez et vous trouverez…. Les possibilités sont loin d’être optimisées.
******

Et pendant ce temps……

En ouvrant les trois documents, ci joints relatifs à

Découvrez-y la si fameuse « French Touch électorale »….., en sous marins!

les législatives 2002 sont dans la boite et on peut donc comparer 2002 – 2007 – 2012 et 2017 et voir le développement électoral de plus en plus riche en aberrations. Oserez-vous les voir et découvrir, plus bas? 45 députés seraient rémunérés au Smic comme indemnité de base… (enfin des élus du peuple connaissant les joies du Peuple avec des fins de mois qui démarrent le 9 ou 10 du mois)

Et si on comparaît….. (il vous suffit de cliquer :  le75-dpt – 02-17 ). Cette comparaison pour le département 75 se décline pour chaque département et chacune des 577 circonscriptions. Découvrez la qualité quantifiée de nos chers élus qui brillent de plus en plus vers le zéro à l’infini. Bientôt les élus seront ceux qui auront moins 0% de voix par rapport aux inscrits, « l’élection en moins ». Vous pouvez demander une telle comparaison pour chez vous. Il suffit d’oser demander (plus facile de que voter et surtout de voter bien)

1,5 milliards, c’est la mise de fonds sur les fonds baptismaux de la macronique défailles, que pourraient consentir ;

  • les politicards en rupture de BAN (blancs-Abstentions et nuls), puisque élus avec un chouia de voix par rapport aux inscrits (celles refusées en publication officielle)
  • les partis qui en ont assez de s’exaspérer de la générosité du Peuple qui les fait vivre grassement (avec ou sans VRP du pouvoir)

A noter qu’il manque les chiffres de 2002, en cours de collecte, retraitements et analyses (qui seront ajoutés, dès qu’élaborés….). Un clic sur  – 1,5 milliard écomico-politicarde  –  pour une claque à nos politicards, qui ont la tête de l’emploi….

Dans l’esprit de l’effort de guerre que les députés veulent s’imposer, par esprit de solidarité avec le peuple à qui on pique 5€ d’APL, pour aider la patrie en danger, nous travaillons à l’étude de leurs indemnités (de base + IRFM = 10 972€ par mois) au prorata de leur résultats au 1er tour par rapport aux inscrits et les incidences d’économies, député par député et au niveau national et dans le temps, année par année d’élection. Il n’est pas normal qu’un député à 3% perçoive le même que celui à 30% …. Quand ce travail sera fini, il apparaîtra ici….

On parle de VRP du Peuple, devenus VRP du pouvoir. Savez vous que le VRP est très souvent payé au résultat. Il est déjà un résultat concernant les VRP du pouvoir que sont devenus les ex VRP du Peuple…. – On cherche à emmerder l’automobiliste, un peu plus, en créant de toute pièce une nouvelle taxe (pourquoi ne prend t-on pas ces 100 millions espérés sur les bénéfices des pétroliers avec interdiction de répercussion sur les consommateurs? Et jusqu’à quand l’automobiliste va t-il se laisser faire…. Y a t-il parmi eux des APLisés? Il faut leur dire que les cumuls sont maintenant interdits et que gagnera t-on quand la branche automobile plongera dans le rouge, va t-on contraindre les Français à acheter 2 voitures au lieu d’une?). C’est tout nouveau cela vient de sortir – C’est la qualité de leur élection. Que pensez vous :

D’où l‘idée de demander aux élus de montrer l’exemple de la rigueur en acceptant de n’être indemnisés (bas et IRFM) que sur la base de leur résultat du 1er tour…(et non avec un fixe de 10793€)  Les APLisés accepteraient certainement plus facilement la ponction de 5€

La dèche kalitat électorale ou le déclin des valeurs et surtout de ceux et celles chargés de les porter en oriflamme :

Variation en tempo éléctoraux French Touch électorale 2017
National 2002 2007 2012 2017 2002
Elus Général 577 577 577 576 -0,17%
partis 13 12 13 15 15,38%
% voix Possible 1er Tr / Inscrits 7,69% 8,33% 7,69% 6,67% -13,33%
%1°Tr Elu Max 46,86% 44,21% 35,52% 29,76% -36,50%
Moyen 25,12% 26,01% 21,64% 16,21% -35,47%
Min 9,96% 8,49% 0,14% 2,96% -70,25%
ecart 36,90% 35,73% 35,38% 26,79% -27,39%
% des inscrits max au 1° Tr Max 46,86% 44,21% 36,90% 29,76% -36,50%
Moyen 25,16% 26,03% 22,39% 16,98% -32,50%
Min 9,96% 12,01% 4,02% 3,42% -65,67%
ecart 36,90% 32,20% 32,88% 26,34% -28,63%
% des inscrits max au 2° Tr Max 48,86% 44,21% 40,80% 37,92% -22,40%
Moyen 32,72% 32,42% 30,09% 22,37% -31,64%
Min 16,71% 21,50% 6,93% 6,16% -63,12%
ecart 32,15% 22,72% 33,86% 31,75% -1,23%
ayant obtenu au 1er tour              = 25,00% 286 334 158 25 -91,26%
% des élus circ 49,57% 57,89% 27,38% 4,34% -91,24%
circons de > 12,5% au 1er Tour 12,50% 570 572 550 503 -11,75%
Norme des > 12,50 1189 1168 1200 1153 -3,03%
obtenu > 12,5% 1088 1028 1052 608 -44,12%
obtenu / Norme 91,51% 88,01% 87,67% 52,73% -42,37%
trio pour 2nd tour 35 14 46 1 -97,14%
% / Cir  « Trios pour 2nd Tour » 6,07% 2,43% 7,97% 0,17% -97,14%
Elus au 1° Tour 59 111 36 3 -94,92%
% / Circ « Elus 1er Tr » 10,23% 19,24% 6,24% 0,52% -94,91%
candidatures officielles Candidatures 8 290 6 559 6 579 7 836 -5,48%
candddats identifiables 7 247 5 790 5 684 6 097 -15,87%
sous-marins 1 043 769 895 1 739 66,73%
% sous marins 12,58% 11,72% 13,60% 22,19% 76,39%
circon Sous marin 418 378 377 517 23,68%
% Circ Sous-marins 72,44% 65,51% 65,34% 89,76% 23,90%
BAN 1er Tour max 72,20% 70,40% 86,82% 90,69% 25,60%
moyen 37,05% 40,84% 43,80% 52,36% 41,31%
min 23,91% 28,67% 22,78% 38,41% 60,60%
Ecart 48,29% 41,72% 64,03% 52,29% 8,27%
BAN 2nd Tour max 73,11% 76,12% 87,59% 89,67% 22,65%
moyen 41,82% 42,04% 46,57% 61,34% 46,68%
min 20,11% 27,69% 17,92% 26,90% 33,79%
Ecart 53,00% 48,43% 69,67% 62,77% 18,43%
KEG Evolution
parti 1er au 1er tour UMP LR Soc Rem
% / Inscrits au 1er tour 21,08% 23,44% 16,49% 13,44% -36,24%
Synthèse 4 leg – 02 à 17/Qualité
BAN = Blancs-Abstentions et nuls
17/09/2017 « FrenchTouche »

 

les sous marins étant des participants du challenge du nombre, histoire d’emmerder, un peu plus les électeurs et qui souvent sont des officines des partis dits « grands », tellement grands qu’ils en sont réduits à traficoter.

Il serait intéressant de faire apparaître, sur les professions de foi des candidats (Divers, Divers Droite, divers gauche et autres pavillons de complaisance), le rattachement financier desdits candidats. Ils ont obligation de le signaler lors de inscription de candidature. Ce serait plus honnête de savoir, in fine, pour qui chaque candidat roule… Il suffit de le décréter ou de l’ordonner. Avantage, cela ne coûte rien au budget… et en ces temps difficiles c’est positif!

Ce tableau en attente de celui qui sera complété avec l’analyse-étude des résultats de 2002 (puis éventuellement, ensuite,depuis 1958, – si c’est possible d’accéder aux chiffres des résultats par circonscriptions et non aux regroupements – soit 15 élections législatives scrutées dans leur déclin….)

Qu’en pensez-vous?

 

*****

FIN de la une DU JOUR

Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français », depuis environ 1620…… Avant?

**********

Mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011 .

 

Souvenez-vous, les plus grandes saloperies sont au JO en Juillet et Août, lorsque les Français sont, non dans la rue mais, sur le sable, avant que d’être sur la paille…. Le pouvoir se décide sur le sable des arènes (quelle corrida), Panem et circenses ……

Dont  (cliquer sur chacun des items, ci-dessous, pour accéder aux tableaux d’analyse, sous Word) :

 

*****

A l’attention particulière de la liberté d’expression, voir:

« Il se passerait toujours quelque chose aux galeries Lafayette » d’Orléans …. : http://wp.me/p4Im0Q-1CO
Publicités

Etre abonné pour mettre un commentaire, constructif..... Merci

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :