Le tonnerre de feu ne peut-être qu’israélien, sous protection américaine…. Le nucléaire en libre service ou interdit absolu. Le choix est simple! (unedekeg@01/09/2017)

Publié le


Le choix du jour : «Iran Nucléaire» ou «Israël nucléaire»
 
 *****

Français quand vous saurez……que :

Je pense avoir des atomes crochus en matière nucléaire…. Je suis contre , tout contre et même carrément contre. Je n’ai aucun atome à fusionner ni à fissurer….Je les réserve pour mes amis et non mes ennemis. Il faudra un jour, mettre le feu aux poutres, pour voir la paille avec laquelle on lance le feu….. (bien sur, vous l’aviez compris, nucléaire)

et avec un peu de recul….

Au jeu des échecs je suis mat de voir le déséquilibre des states en matière d’équité. Pourquoi Israël serait détentrice du nucléaire (militaire) et pas l’Iran (civil). Au nom de quoi peut-on interdire un accès à cette monstruosité? On veut préserver la « paix » d’aujourd’hui, au nom de celle de demain. L’Iran comme d’autres y accéderont….. le meilleur moyen de l’empêcher, c’est de le supprimer définitivement pour tous. C’est tous ayant accès au nucléaire ou personne…. De toutes façon ce n’est pas le nucléaire qui crée la folie des dirigeants!

*****

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

En plus d’Israël et de l’Arabie saoudite, toujours assoiffés de guerre avec l’Iran, le Président Trump, avec son mépris pour la réalité au sujet de l’accord nucléaire iranien, est devenu lui-aussi un catalyseur-clé, comme l’explique l’ancien analyste de la CIA, Paul R. Pillar.

Le mépris de Donald Trump pour la vérité n’empêche pas la réalité de se heurter continuellement à sa politique, dont le thème le plus constant a été de tenter de détruire les réussites de son prédécesseur. Combien la réalité incommode Trump – et surtout, combien ses efforts pour mettre de côté la réalité nuisent aux intérêts des États-Unis – varie de question en question.

Le Président Donald Trump pose pour des photos avec des porteurs de sabre de cérémonie lors de son arrivée au Murabba Palace, en tant qu’invité du roi saoudien Salmane, le 20 mai 2017 à Riyad, Arabie saoudite. ( photo officielle de la Maison-Blanche par Shealah Craighead )

Ce qui a dominé récemment les gros titres, bien évidemment, c’est l’assurance-maladie , à propos de laquelle il nie deux vérités :

  • les principes fondamentaux sur lesquels se fonde la mutualisation de l’assurance et le fait que l’Affordable Care Act (ACA, Loi des Soins Abordables) ait réussi à étendre la couverture de l”assurance-maladie à de nombreux Américains qui ne l’avaient pas auparavant. (les américains de base seraient les parias de la société des riches…! Pourtant avec leurs milliards cumulés, ils ne peuvent craindre la contagion. Rien de nouveau à l’ouest si far!)
  • En matière de politique étrangère, l’une des négations les plus flagrantes de la vérité a trait au changement climatique et, en conséquence, au retrait de Trump de l’accord de Paris, ce qui revient à rejeter un consensus scientifique bien établi. (qui c’est ce mec qui décide de passer outre des accords passés, de façon unilatérale… Serait-il de la trump d’un sarko qui passe outre l’accord passé entre son peuple et la pays qui a dit non au traité de Lisbonne , copie de l’européen. Chez nous, comme là-bas, on se fout du tiers – état – comme du quart d’heur)

Quant à ce qui fut probablement la réussite principale de Barack Obama en matière de politique étrangère – l’accord, connu comme le plan d’action globale conjoint (JCPOA), visant à restreindre le programme nucléaire de l’Iran – la vérité que Trump rejette est celle que l’accord fonctionne comme prévu pour empêcher une arme nucléaire iranienne et que l’Iran respecte ses obligations, comme l’ont vérifié des inspecteurs de l’Agence internationale de l’énergie atomique. (Quand on veut plier la vérité au filtre de sa vision personnelle, on fait un Néron alors qu’on l’a en patate écrasée…. et on met le feu aux poudres)

Tous les trois mois, Trump fait face à l’obligation imposée au Président par le Congrès d’attester que l’Iran respecte l’accord.

Démolir Obama

Le compte-rendu du Times laisse entendre qu’à l’échéance de la prochaine attestation, dans trois mois, il y a de fortes chances que Trump refuse d’accepter la vérité une troisième fois, peu importe la rigueur avec laquelle les Iraniens respectent l’accord. Un manquement à l’attestation ouvrirait la voie à de nouvelles sanctions qui représenteraient une violation en bloc du JCPOA par les États-Unis.

Les Iraniens en réponse n’ont pas encore renoncé à l’accord, mais, comme l’a indiqué le ministre des Affaires étrangères iranien Mohammad Javad Zarif, la patience de l’Iran, comme la patience de n’importe qui, a des limites.

Pour Trump et d’autres qui veulent affronter et isoler l’Iran et qui, tout le long, se sont opposés au JCPOA ou à n’importe quoi de similaire, le scénario privilégié est que les Iraniens se sentent tellement irrités par le non-respect des États-Unis que Téhéran finisse par renoncer et déclare l’accord comme nul.

Si cette tactique échoue, ne soyons donc pas surpris si, en octobre, Trump refuse l’attestation. Cette décision s’accompagnerait d’accusations fabriquées (non les américains ne s’abaisseraient pas à cela. La preuve les armes de destruction massive de Saddam Hussein…… Ils sont au dessus de cela, normal pour un pays qui monétise « en dieu je crois », et dieu n’est pas trump ni Bush-man) d’infractions iraniennes. Quiconque prêt à examiner avec soin la question saurait qu’elles sont fabriquées car, grâce au régime de surveillance hautement intrusif établi par le JCPOA, les inspecteurs internationaux ont une connaissance très détaillée et rapide de tout ce qui se passe dans le programme nucléaire iranien.

Bien entendu, le fait que des éléments rectificatifs soient immédiatement disponibles n’a pas empêché Trump de mentir au sujet de beaucoup d’autres choses.

Si Trump réfute la vérité au sujet de la conformité iranienne, l’issue la plus favorable possible serait que l’Iran ainsi que les cinq autres puissances non états-uniennes qui ont négocié le JCPOA tentent de maintenir l’accord malgré le non-respect américain.

Autres issues moins favorables : la désintégration complète du JCPOA et l’accélération du programme nucléaire iranien, accompagnées de nouveaux soucis : raccourcissement du délai avant l’émergence d’une éventuelle arme nucléaire iranienne, incertitude accrue au sujet du programme iranien en l’absence des inspections internationales renforcées que le JCPOA avait mises en place, et risque aggravé de la participation des États-Unis à une nouvelle guerre moyen-orientale.

Les motivations de Trump

Jusqu’à quel point Donald Trump, quels que soient les facteurs psychologiques ou politiques qui le conduisent sur son chemin de destruction, se soucierait-il de telles conséquences ? L’expérience acquise avec l’assurance-maladie nous donne quelques indications. Afin de concrétiser son slogan de campagne d’abolir l’Obamacare, Trump est de toute évidence prêt à éliminer la couverture d’assurance-maladie de millions d’Américains, dont beaucoup ont voté pour lui.

Sa façon de traiter une vérité qu’il nie est de tenter de créer une nouvelle réalité, en disant « laissons » [sic] l’ACA échouer, tout en s’employant activement à saboter le programme : par exemple en refusant de faire appliquer le mandat individuel [au titre duquel la loi oblige chaque citoyen à souscrire une assurance-maladie] et en semant autant d’incertitudes que possible pour décourager la participation des compagnies d’assurance.

Il est peu probable qu’un pareil homme se soucie de nuire à la cause de la non-prolifération nucléaire ou d’attiser les risques et tensions accrus au Moyen-Orient, du moment que cela peut augmenter son tableau de chasse de destructeur de réussites.

Pourquoi vouloir refuser le nucléaire à l’Iran? Dès lors où le nucléaire existe, nul ne pourra en interdire l’accès (pacifique ou non) à qui le souhaite. Le danger n’est pas que l’Iran ait ou non le nucléaire (surtout s’il respecte scrupuleusement les accords passés), mais dans l’existence même du nucléaire. Qui est autorisé à décerner des diplômes de bon ou mauvais sujet. Pourquoi Israël devrait-être la seule puissance nucléaire du coin? Au nom de quoi et de qui? Je ne suis pas pour un Iran sur-équipé, je suis pour une équité nucléaire et surtout pour que le nucléaire disparaisse…. . On ne peut impunément jouer avec les atomes crochus des autres

 http://www.les-crises.fr/le-reve-de-detruire-laccord-nucleaire-iranien-par-paul-r-pillar/
******

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Dans l’esprit de l’effort de guerre que les députés veulent s’imposer, par esprit de solidarité avec le peuple à qui on pique 5€ d’APL, pour aider la patrie en danger, nous travaillons à l’étude de leurs indemnités (de base + IRFM = 10 972€ par mois) au prorata de leur résultats au 1er tour par rapport aux inscrits et les incidences d’économies, député par député et au niveau national et dans le temps, année par année d’élection. Il n’est pas normal qu’un député à 3% perçoive le même que celui à 30% …. Quand ce travail sera fini, il apparaîtra ici….

 

On parle de VRP du Peuple, devenus VRP du pouvoir. Savez vous que le VRP est très souvent payé au résultat. Il est déjà un résultat concernant les VRP du pouvoir que sont devenus les ex VRP du Peuple…. – On cherche à emmerder l’automobiliste, un peu plus, en créant de toute pièce une nouvelle taxe (pourquoi ne prend t-on pas ces 100 millions espérés sur les bénéfices des pétroliers avec interdiction de répercussion sur les consommateurs? Et jusqu(à quand l’automobiliste va t-il se laisser faire…. Y a t-il parmi eux des APLisés? Il faut leur dire que les cumuls sont maintenant interdits et que gagnera t-on quand la branche automobile plongera dans le rouge, va t-on contraindre les Français à acheter 2 voitures au lieu d’une?). C’est tout nouveau cela vient de sortir – C’est la qualité de leur élection. Que pensez vous :

D’où l‘idée de demander aux élus de montrer l’exemple de la rigueur en acceptant de n’être indemnisés (bas et IRFM) que sur la base de leur résultat du 1er tour…(et non avec un fixe de 10793€)  Les APLisés accepteraient certainement plus facilement la ponction de 5€

La dèche kalitat électorale ou le déclin des valeurs et surtout de ceux et celles chargés de les porter en oriflamme :

Variation en tempo électoraux
  2007 2012 2017
Elus 577 577 576
partis 12 13 15
% voix Possible 1er Tr 8,33% 7,69% 6,67%
%1°Tr Elu Max 44,21% 35,52% 29,76%
Moyen 26,01% 21,64% 16,21%
Min 8,49% 0,14% 2,96%
ecart 35,73% 35,38% 26,79%
% des inscrits max au 1° Tr Max 44,21% 36,90% 29,76%
Moyen 26,03% 22,39% 16,98%
Min 12,01% 4,02% 3,42%
ecart 32,20% 32,88% 26,34%
% des inscrits max au 2° Tr Max 44,21% 40,80% 37,92%
Moyen 32,42% 30,09% 22,37%
Min 21,50% 6,93% 6,16%
ecart 22,72% 33,86% 31,75%
25% au 1er tour 334 158 25
% des élus 57,89% 27,38% 4,34%
circons de > 12,5% au 1er Tour 572 550 503
Norme des > 12,50 1176 1178 1153
obtenu > 12,5% 1027 1052 608
obtenu / Norme 87,33% 89,30% 52,73%
trio pour 2nd tour 22 24 1
% / Circonscr 3,81% 4,16% 0,17%
Elus au 1° Tour 111 36 3
% / Circonscr 19,24% 6,24% 0,52%
candidatures 6 559 6 579 7 836
candddats identifiables 5 790 5 684 6 097
sous-marins 769 895 1 739
% sous marins 11,72% 13,60% 22,19%
circon Sous marin 378 377 517
% Circons Sous-marins 65,51% 65,34% 89,76%
BAN 1er Tour max 70,40% 86,82% 90,69%
moyen 40,84% 43,80% 52,36%
min 28,67% 22,78% 38,41%
Eecart 41,72% 64,03% 52,29%
BAN 2nd Tour max 76,12% 87,59% 89,67%
moyen 42,04% 46,57% 61,34%
min 27,69% 17,92% 26,90%
Eecart 48,43% 69,67% 62,77%
BAN = Blancs-Abstentions et nuls

les sous marins étant des participants du challenge du nombre, histoire d’emmerder, un peu plus les électeurs et qui souvent sont des officines des partis dits « grands », tellement grands qu’ils en sont réduits à traficoter.

Il serait intéressant de faire apparaître, sur les professions de foi des candidats (Divers, Divers Droite, divers gauche et autres pavillons de complaisance), le rattachement financier desdits candidats. Ils ont obligation de le signaler lors de inscription de candidature. Ce serait plus honnête de savoir, in fine, pour qui chaque candidat roule… Il suffit de le décréter ou de l’ordonner. Avantage, cela ne coûte rien au budget… et en ces temps difficiles c’est positif!

Ce tableau en attente de celui qui sera complété avec l’analyse-étude des résultats de 2002 (puis éventuellement, ensuite,depuis 1958, – si c’est possible d’accéder aux chiffres des résultats par circonscriptions et non aux regroupements – soit 15 élections législatives scrutées dans leur déclin….)

Qu’en pensez-vous?

 

*****

FIN de la une DU JOUR

Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français », depuis environ 1620…… Avant?

**********

Mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011 .

 

Souvenez-vous, les plus grandes saloperies sont au JO en Juillet et Août, lorsque les Français sont, non dans la rue mais, sur le sable, avant que d’être sur la paille…. Le pouvoir se décide sur le sable des arènes (quelle corrida), Panem et circenses ……

Dont  (cliquer sur chacun des items, ci-dessous, pour accéder aux tableaux d’analyse, sous Word) :

 

*****

A l’attention particulière de la liberté d’expression, voir:

« Il se passerait toujours quelque chose aux galeries Lafayette » d’Orléans …. : http://wp.me/p4Im0Q-1CO
Publicités

Etre abonné pour mettre un commentaire, constructif..... Merci

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s