La révolution de palais au Bourbon! Ce n’est Bastille, mais maison du Peuple défroqué, que l’on assiège. Il suffit d’un canon, fut-ce de Pachelbel pour changer… (Une de keg – 25/07/2017)

Publié le Mis à jour le


Le choix du jour : «habitudes» ou «néo indemnisations»
 *****

Français quand vous saurez……que :

Les julot-casse croute veulent, si on les y autorise mettre, la min au collet de leurs revenus…. Ils sont tellement habitués à leur culture de résultats personnels financiers, qu’ils vont avoir à coeur de le démontrer. Ils n’attendent que notre autorisation…., après tout, ils ne sont que nos représentants et c’est normal qu’ils soient commissionnés au prorata de leurs qualités électives…. C’est fixe , une fois pour toute.

*****

et avec un peu de recul….

On paie des « julot casse croute » qui nous musellent en remerciement. Serions nous maso et jusqu’à quel niveau. Où est notre dignité?, Si nous en avons eu un jour!

On se laisse malmener notre chef d’état major, notre premier ministre, nos néo députés Remistes…; à quand les anciens. J’appelle de mes vœux la dictature non pro-létariales, mais des grands. L’uniforme pointe le bout de ses bottes! Ein, Zwei… Et puis un jour, subitement, c’est b=nous que l’on malmène, mais ils ne sont plus là, grâce à nous, pour nous entendre…. et surtout défendre. Bah on fera appel aux « morts pour la France », ce n’est qu’à cela qu’ils servent et surtout dans les grandes occasions.

*****

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

 On demande aux petites gens de supporter les efforts financiers qu’imposerait la situation de la France, due aux irresponsabilités et incapacités des gouvernants et politicards depuis plus de30 ans! Car ne nous trompons pas le bas Peuple n’est pour rien dans la crise gravissime qui se présente…. mais qui n’est pas d’aujourd’hui et qu’il supporte sans rien dire.
250€ de CSG en plus et 5€ d’APL en moins (pour au moins 2,2 millions de personnes, en ce qui concerne l’APL), cela fait au bas mot et maux 310€ par an soit 25,83€ par mois, soit un tout petit 2,15% de moinsau Smic et sans prétention). S’il n’y avait que cela, mais nous ne sommes qu’en début de règne….. c’est dire tout ce qui nous attend avec ou sans ordonnancements….!
Vous avez vu les députés, y compris les néo Remistes  (ceux requis pour le fameux challenge du nombre et ne servant qu’à faire de la figuration….) ne veulent pas que l’on touche à leurs privilèges…. Il n’y a plus que 10 jours à attendre, jusqu’au 04 Août….. Pire les néo, à peine introduits ne veulent pas que l’on touche aux avantages hérités de leurs anciens occupants de sièges (c’est cela l’esprit de corps…. on protège ce qui n’est pas encore à soi mais qui est appelé à le devenir…., passage obligé à l’obtention de la faluche…. )
Le bas Peuple demande aux politicards, soit disant leurs représentants (mais qui ne représentent plus que le – et leur – pouvoir, ainsi que leurs partis. le bas peuple ne servant que durant deux fois 1 minute tous les 5 ans pour leur donner une caution dite démocratique), d’accepter de montrer l’exemple positif.
On reproche au bas Peuple son désamour des politicards, mais peut-on réellement reprocher au Peuple d’en avoir marre de servir de vache à lait pour payer des « julot-casse-croute » professionnels (faites confiance aux nouveaux, ils prendront vite les bonnes habitudes de leurs aînés, surtout si c’est pour ne faire que de la figuration, alors utilisons notre présence pour la rendre encore plus lucrative.)?
Le bas Peuple demande aux élus de la représentativité (ex nationale) d’accepter le principe d’un « revenu » intégrant la qualité de leur élection. Il est normal qu’un élu à 40% des inscrits soit mieux payé qu’un élu à 10% voir moins.
Le principe est simple :
le député perçoit (Indemnité de base + IRFM) 10 972,60€ par mois (dont 51,03% d’indemnité de base). Ce devrait être ce qui revient à celui qui obtient au moins (dans l’exemple pris ici) 25% et plus des inscrits, qualité d’une assez bonne représentativité….
   10 972,6 divisé par 25% que l’on multiplierait par le % des inscrits, individuel de chaque député
 
 ce qui donnerait au maximum 10 972,6€ et 1 3000 € (enfin des députés qui sauraient de quoi est fait une Smic et des facilités de vie qu’il autorise… – Il y en aurait au moins 1 à 25% et 2 à 30% des inscrits, soit une progression fulgurante de 100%. En relisant les résultats de votre député, vous saurez à quelles prétentions il pourrait s’attendre. C’est faire ce calcul par vous même ou lire, plus simplement avec en plus une vision globale de tous les dits représentants du Peuple : Leg 17 – néo indemnité 25%   Cliquer sur ce lien – (Leur indemnité de député au mérite électoral, rente aux partis et rentabilité – coût d’une voix acquise ).
il y a connaître et connaître le Smic :
  • intellectuellement dans le douillet d’une situation de « Julot-casse-croute » entretenu intégralement  par les crêve-la-faim, les traîne-savates et les sans-dents (ex sans culottes)
  • viscéralement avec la joie de fins de mois très rapides (puisque maintenant ramenées au 10, mais ce n’est pas pour autant que les mois sont plus courts, mais que simplement il faut crever la dalle pendant les 20 jours restants et avoir le plaisir de financer les menus plaisirs des grands, comme avant la Bastille. Où est le changement? mais simplement dans le délai d’attente de la faim de mois justement.)
25% Smic base 0,25  % – 577 Palier
< 1 2 0,35% 538
Supérieur 1,5 575 99,65% 6
2 569 98,61% 37
3 532 92,20% 98
4 434 75,22% 145
5 289 50,09% 128
6 161 27,90% 94
7 67 11,61% 41
7,83 26 4,51% 26
Du concert, du réel, du véridique et surtout des financements au mérite et à la qualité des candidats et partant celle de leur représentativité.
Economie:
  • sur ce cas de figure 25% des inscrits : 27 millions par ans soit 1594 Smic et de quoi maintenir l’APL de 446 000 bénéficiaires ou à tout le moins alléger la charge à venir de l’ensemble des bénéficiaires de 19% soit un rabotage de 4,97 et non plus 5€
  • sur 30% : 35 Millions – 2070 Smicards, 580 000 bénéficiaires d’APL et à tout le moins soulagement de 25% (4€ au lieu de 5 pour l’ensemble des bénéficiaires)
Il suffit de vouloir être à l’écoute du Peuple, mais une écoute réelle suivie d’effet. Faute de quoi, le bas Peuple ira se faire entendre dans les travées de sa maison du Peuple qu’est l’Assemblée, gueunilleux pour retirer les culottes de soie de ses pseudo représentants…. -homme ou femme et homme et femmes confondus)
Le bas Peuple veut faire goûter aux grands les plaisirs d’une précarité. C’est cela la charité, chrétienne ou autre, faire partager ce que l’on a et pour les premiers,, surtout ce que l’on a pas. Les grands se permettent bien de dépenser ce qu’ils n’ont pas (en matière de budget) les pauvres ce qu’ils ont, les emmerdes….. Quand l’exemple vient de la base alors qu’il devrait venir des sommets pire à mi-dos (ce serait de là que vint l’expression plein le dos), c’est preuve que l’on est des cas dents (normal pour des sans ou 100 dents, ce fut le même pour les « sans-culottes » d’avant, citoyen-député)….

 

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Convoqué par la police pour « provocation contre Israël »

Journaliste indépendant et fondateur du site d’investigation Panamza, j’ai été convoqué par la police. Mon « infraction » : mes révélations factuelles et irréfutables sur la connexion israélienne du Bataclan sont qualifiées de « provocation à la haine contre la nation judéo-israélienne ».

Convoqué par la police pour « provocation contre Israël »

« Les Palestiniens doivent faire la paix ou disparaître » : telle fut la déclaration tenue, fin 2015, lors d’un rassemblement pro-israélien (en présence de Bernard-Henri Lévy et Yann Moix) par Sammy Ghozlan. (et que se passerait-il si c’était l’inverse et que cette invite concernât Israël?)
Né en 1942, l’extrémiste franco-israélien Alain Sam (dit Sammy) Ghozlan -qui prétend représenter la communauté juive de Seine-Saint-Denis- réside aujourd’hui à Netanya, en Israël. Sa particularité? Avoir fondé en 2002 -et continuer de diriger à ce jour- le BNVCA (« Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme »), groupuscule qualifié par The Times of Israel de « liaison entre la police française et la communauté juive ». Membre péremptoire d’un lobby juif international dénommé « B’naï Brith », cet ex-policier (à l’origine de la création politico-médiatique de l’imam pro-israélien Hassen Chalghoumi) qui fut proche du clan Sarkozy et lié au Crif est aujourd’hui un islamophobe décomplexé.

En mars 2016, lors d’un rassemblement organisé par une association israélienne oeuvrant en faveur de l’accueil des Français juifs, il désigna (à 2’28) « la conversion à l’islam » comme « un danger pour les juifs de France ». Détail à souligner : Ghozlan a bénéficié d’un don de 7000 euros pour son association.

Le généreux donateur : Meyer Habib, autre extrémiste franco-israélien et député UDI. (est-ce pris sur sa réserve parlementaire? Il pourrait se pencher sur la discrimination faite aux « Pupilles de la Nation, non juifs » dont le père est mort pour la France, au nom des lobbys corporatistes qui ont fait prévaloir la « Mort pour tien » des parents de « Pupilles de la Nation, juifs » qui ont souffert de l’absence de leur parent, mort en combattant, les rames à la main, en camp de vacances… de leur vie)

En 2016, cet ami intime de Benyamin Netanyahou, déjà prodigue envers son propre fils, a partiellement utilisé sa réserve parlementaire (130 000 euros par an et par député, à destination « d’associations ou fondations menant des projets d’intérêt national ») pour financer le BNVCA.

Un simple coup d’oeil rapide sur l’usage de ses fonds pour les années 2016, 2015 et 2014 permet de découvrir la part stupéfiante de l’argent public accordé -via Meyer Habib- à des mouvements juifs radicaux, basés ou non en Israël, tels les Loubavitch : 3500 euros en 2016, 4000 en 2015 et 4000 en 2014.

Bénéficiaire des fonds publics, Ghozlan –proche du procureur de la République François Molins– a visiblement le bras long.

Mercredi 17 mai, j’ai été auditionné par un policier de la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP).

Le motif : une plainte a été déposée à mon encontre -en octobre 2016- par le BNVCA sous prétexte de ma publication d’une enquête factuelle et irréfutable sur l’attentat du Bataclan.

Titre de mon article publié le 15 novembre 2015 et massivement partagé sur Facebook : « Le Bataclan, vendu le 11 septembre par son détenteur parti en Israël ».

Il s’agissait là de ma 4ème convocation policière en trois ans et demi : Caroline Fourest, Pierre Bergé et Gilles Clavreul (également à propos du Bataclan) furent les personnalités -toutes étroitement liées au lobby sioniste- qui avaient auparavant initié une procédure judiciaire à mon encontre.

Mon interrogatoire de février 2016, suscité par le bras droit du Premier ministre Manuel Valls, s’était d’ailleurs conclu par un placement abusif en garde à vue.

Écrit noir sur blanc : je suis accusé de commettre régulièrement sur Panamza -et notamment dans cet article- l’infraction de « provocation à la discrimination, la haine ou la violence à l’égard de la nation judéo-israélienne ».(et pas des « Pupilles de la Nation, non juifs », c’est déjà cela à l’actif)

 

Rappel : je suis l’auteur d’un ouvrage (jamais réfuté à ce jour) dans lequel je mets clairement en cause -preuves à l’appui- le régime de Tel Aviv dans la réalisation de l’opération mystificatrice du 11-Septembre et, plus largement, dans son expérience historique (mais méconnue par l’opinion publique française) du terrorisme sous faux drapeau.

 

Contrairement aux élites aujourd’hui au pouvoir, la nouvelle génération en gestation de citoyens engagés en politique devra se confronter -franchement, frontalement, radicalement- à l’emprise et la nocivité du lobby sioniste dans l’appareil d’État français.

NOUS sommes le nombre, ils sont la minorité.

HICHAM HAMZA

Je ne suis pas forcément d’accord avec ce que vous (ou/et d’autres)  dites, mais je me bats pour que vous puissiez continuer à le dire, l’écrire et l’énoncer. Au nom du Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple. Cela ne vous rappelle rien?

Parlez aussi de la discrimination qui rejette dans l’oubli, les « Morts pour la France » et met au pinacle et au Panthéon, les « Morts pour rien ». Où étaient les armes, chargés de défendre la France et combattre pour sa liberté des pressentis gazés et des attablés aux terrasses des cafés, ou spectateurs d’un bataclan …..? Tout cela dans l’indifférence nationale, médiatique et surtout politique et mémorielle. N’attendez pas qu’il soit trop tard et surtout pas quand vous mêmes laisserez des mioches derrières vous, affligés de votre perte…. Amen!

*****
Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français »

FIN de la une DU JOUR

 

Mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011 .

Souvenez-vous, les plus grandes saloperies sont au JO en Juillet et Août, lorsque les Français sont, non dans la rue mais, sur le sable, avant que d’être sur la paille….

Dont : (cliquer sur les items, ci-dessous)

 

*****

A l’attention particulière de la liberté d’expression, voir:

« Il se passerait toujours quelque chose aux galeries Lafayette » d’Orléans …. : http://wp.me/p4Im0Q-1CO
Publicités

Etre abonné pour mettre un commentaire, constructif..... Merci

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s