Migrant ou migraine, il faut choisir….. ! C’est le message bienveillant de nos philippines de pacotilles. A notre bon coeur, m’sieurs-dames….. (Une de keg – 13/07/2017)

Publié le

Le choix du jour : «Migration imposée» ou «migration volontaire»
 *****

Français quand vous saurez……que :

Vous êtes chrétiens (puisque pas muslims ou autres cousins) et à ce titre vous devez vous ouvrir aux autres, dans le besoin (vous, vos maisons, vos femmes,…. au nom de la généreuse hospitalité de chez vous et pas chez nous) en respectant les priorités voulues par nos führeur de vivre : les étrangers, les Français, les nôtres et enfin… nous-mêmes. C’est bien connu, charité bien ordonnée commence au bout du monde pour se rapprocher de nous et nous enserrer, quand il n’y a plus rien à partager, excepté les pissenlits, par la racine….. La charité est une donnée chrétienne, ailleurs, elle s’appelle aumône.

*****

et avec un peu de recul….

Il en est des migrants comme du reste; Il y a ceux de vacances et les autres. les premiers pourraient être logés aux belles étoiles (il fait beau). Les seconds vont pouvoir bénéficier de la générosité des Français puisque, paraît-il, l’état c’est nous (et non lui et ses malfrats)….! Encore une fois on va dissoudre dans la nature pour éviter les effets de masse critque.

*****

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Début de la une du jour! (Ici et maintenant et surtout pas ailleurs. Certains, malveillants et mal voyants, risqueraient de se sentir visés et bouderaient!)

 

La révolution-dictature en marche! Reste à définir le sens : avant ou arrière? Y répondre c’est avoir votre permis d’y vivre ou d’y mourir.

Leg 17 – Synthèse NOF

*****

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Migrants : Que propose le gouvernement ?

Soyons lucides, d’un côté on veut éviter les « appels d’air », et de l’autre on veut construire des logements, mettre de l’argent dans l’intégration, réduire le délais d’attente à 6 mois pour l’obtention du droit d’asile. Les déboutés feront l’objet d’une « mesure d’éloignement », en clair, ils seront expulsés du territoire. Comme on sait que ceux qui n’obtiennent pas l’asile, restent et survivent comme ils peuvent…. C’est pas un appel d’air, c’est au contraire, une pompe aspirante.

Monsieur le 1er ministre devrait proposer
  • d’arrêter les conflits, pour que ces gens puissent rester chez eux et vivre en paix. C’est un sacré problème qui n’est pas près d’être solutionné.
  • Dans un pays en faillite, où les français les plus aisés s’expatrient,
  • où les entreprises ferment ou délocalisent,
  • où le chômage explose,
  • où des familles attendent un logement depuis des années,
  • où les SDF sont « oubliés »,
  • où la fiscalité est en passe d’être insoutenable,

ça ne peut pas être bien accueilli par la population. Ce gouvernement ne peut pas ignorer les tensions qui existent, même s’il veut les dissimuler.

Un total de 12 500 places d’hébergement pour les demandeurs d’asile et les réfugiés vont être créées d’ici à 2019, a indiqué mercredi le Premier ministre, tout en précisant que les déboutés feraient « systématiquement » l’objet d’une mesure de reconduite. Un délégué interministériel, placé sous la houlette du ministre de l’Intérieur, sera également nommé, a précisé Édouard Philippe, sans toutefois donner de date (dans le flou, abstiens toi! et les politicards s’étonnent que plus de 50% de Français le font réellement et maintenant, régulièrement!).

Ces mesures, annoncées à l’issue du Conseil des ministres, s’accompagneront d’un projet de loi « en septembre 2017 », dans la foulée de ce «plan d’action pour garantir le droit d’asile et mieux maîtriser les flux migratoires », selon le texte de présentation du plan. Au total, « 4 000 places seront créées en 2018 » pour les demandeurs d’asile « et 3 500 en 2019 » et, par ailleurs, « 5 000 places » seront créées sur la même période pour aider les réfugiés à accéder au logement, a précisé le Premier ministre.

« Nous ne sommes pas à la hauteur de ce que doit être la France » dans la façon « dont nous mettons en place des moyens pour accueillir les demandeurs d’asile et ceux qui ayant obtenu l’asile deviennent des réfugiés », a indiqué Édouard Philippe. L’objectif est donc « de réduire considérablement les délais de procédure de demande », qui doivent être ramenés à six mois contre quatorze en 2016, comme l’avait annoncé Emmanuel Macron.

Cela suppose de compresser les délais d’enregistrement, de convocation, etc., mais aussi de « réformer les plateformes de premier accueil et les guichets » en préfecture où commence la procédure, a indiqué le Premier ministre, qui a aussi évoqué « une augmentation des moyens » ( et qui paie? ben les autres ministères à qui on demande de se serrer la ceinture! Et si on demandait aux migrants de s’engager et former l’ossature de la future armée professionnelle « étrangère ». Rien de tel que le brassage militaire pour souder les gens entre eux – souvenez vous de votre très ancien service militaire, du Nord auriez vous fait connaissance avec les bretons et/ou les marseillais – et plus forcément avec la nation) des différentes structures et l’instauration de « missions déconcentrées » pour l’Ofpra, Office français de protection des réfugiés et apatrides.

« Refonder la politique d’intégration »

Pour « refonder la politique d’intégration » afin de « garantir l’égalité des chances des réfugiés » (et l’égalité des Français, entre eux,déjà….! Et l’égalité de traitement entre les « Pupilles de la Nation, juifs, américains » qui font l’objet d’une discrimination d’avec les « Pupilles de la Nation, non juifs, Français »…. ), il a promis de mettre l’accent sur la formation et de « doubler progressivement » les quotas d’heures de français (200 actuellement) proposées aux réfugiés. « Un conseil interministériel sur l’intégration se réunira d’ici à fin 2017 », a-t-il annoncé.

Mais « nous devons faire en sorte que les migrants économiques comprennent qu’il ne sera pas possible d’accueillir la totalité des migrants économiques dans notre pays », a-t-il ajouté (qui va choisir…. Dans les camps aussi on sélectionnait : « à droite », « à gauche »; « au travail », »aux douches »). C’est pourquoi les personnes déboutées feront « systématiquement l’objet d’une mesure d’éloignement » dès le rejet de leur demande d’asile, a précisé le chef du gouvernement, en annonçant vouloir « redéfinir le cadre juridique de la rétention ».

« Moins de 25 000 personnes ont quitté le territoire »

En 2016, « moins de 25 000 personnes ont quitté le territoire » sur 31 000 obligations prononcées. « Nous devons améliorer ces chiffres qui ne sont pas satisfaisants », a-t-il martelé. En ce qui concerne les migrants qui ont laissé leurs empreintes dans un autre pays européen, censément compétent pour traiter leur demande d’asile, « 10 pôles seront institués » en préfecture, a-t-il indiqué. (Pour améliorer le nombre, il suffit de laisser entrer plus…. c’est mathématique…. car au pourcentage près, on agit toujours au prorata. Voyez les élections qui fait que quelques soit ,e nombre indicatif, réel, de représentativité, l’élu représente toujours le Peuple, même à moins de 10% du dit…)

Il y aurait un moyen radical…. d’héberger…. les migrants! Leur faire occuper les logements des vacanciers qui sont abandonnés, en cette période des stives….  De multiples avantages :

  • problème du logement des migrants résolu et appel d’air à plus d’arrivants (le nombre de logements vacants étant par millions…)
  • sécurisation des dits logements (les cambriolages concernent principalement les logements « vacants »
  • préservation des logements (un logement vacant se détériore…. )
  • emploi aux pairs des migrants contre « occupation »….
  • permettre au migrants d’accéder au confort moderne, à temps partiel

Pourquoi Philippe ne met-il pas en marche cette mesure?. Lui faut-il une ordonnance? Cela lui ferait, pour au moins, deux mois, un problème mineur (même s’il concerne une majorité adulte) résolu. Il n’a pas que cela à faire. Il a du travail sur la planche avec la coda professionnelle… Alors tout ce qui allège son régime estival serait bien venu.

Français, un peu de sursaut patriotique ne nuirait pas? D’accord vous êtes déçus et déchus, mais maintenant que le sort en est jeté, aidez le pouvoir à réussir son pouvoir. Deux mois, c’est pas beaucoup demander! Soyez beaux perdants et avec panache.

Ne prolongez pas votre défaite  –  Après rAppel du 18 juin 2017  –  par celle du « .gouv »! S’il réussit, vous n’aurez pas tout perdu. excepté l’honneur.

Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français »

FIN de la une DU JOUR

 

Mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011 .

Souvenez-vous, les plus grandes saloperies sont au JO en Juillet et Août, lorsque les Français sont, non dans la rue mais, sur le sable, avant que d’être sur la paille….

 

*****

A l’attention particulière de la liberté d’expression, voir:

« Il se passerait toujours quelque chose aux galeries Lafayette » d’Orléans …. : http://wp.me/p4Im0Q-1CO
Publicités

Etre abonné pour mettre un commentaire, constructif..... Merci

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s