-

Il y a plusieurs marches : de pays, nuptiale, de conquête, militaire, de Marrant-go, consulaire, impériale, et pour finir funébre. Dans laquelle le pas est cadenassé?(Une de keg – 11/07/2017)

Publié le Mis à jour le


Le choix du jour : «grand peur des marcheurs» ou «décadence des marcheurs»
 *****

Français quand vous saurez……que :

On joue au grand dans la cour des grands alors que l’on est petit dans sa cour intérieure (alias basse). Il est des rêves qui ne sont bon qu’en rêve et quand on veut leur faire dire qu’ils sont réalités, on se casse la gueule, en beauté…. Se casser la gueule en solo, cela c’est une chose, mais se faisant entraîner tout un peuple en dévotion (du moins celui des 16% de la peur et par défaut), c’est mal récompensé des gens que l’on a fait marcher pendant un an. A quand la révolte du marché?

*****

et avec un peu de recul….

Il semblerait, déjà…. (quelle rapidité et sans ordonnancement, toutefois) que l’aiglon se soit rabattu le caquets (réduit par la communauté de ses G20). Il croyait avaler le monde…. Pour ce faire il faudrait être la première puissance mondiale, or on ne serait que la 5 ième et que le sort de la F=Grèce devienne celui de la France…..) Quand on est à ce stade, on fait gaffe à ne pas faire de gaffe (diplomatique à défaut de savoir se réguler de façon comportementale sur ses seine intérieures… L’intérieur n’est pas le reflet de l’extérieur et vice et versa. Il y a une frontière, tout comme entre le dire et le faire….

*****

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Début de la une du jour! (Ici et maintenant et surtout pas ailleurs. Certains, malveillants et mal voyants, risqueraient de se sentir visés et bouderaient!)

 Il est venu le temps de la synthèse commissionnée : Cliquer :  Leg 17 – C Synthèse

Les commissions, commissionnaires de la pensée Remiste :

  • Les présidents :
    • de 2,69% à 14,38% (alors que les max des membres auraient pu permettre de meilleurs présidences
    • 7éme à 72éme rang de représentativité du 1er Tour
  • Max au 1er Tour 16,08% à 40,72%
  • Moyenne au 1er Tour : 9,68% à 10,55% (se souvenir quand même que, normalement, la barre est à 12,5% des inscrits pour participer au 2nd tour….
  • Mini au 1er Tour : 2,06% à 5,72%
  • le global des commissions : de 9,72° à 10,40% (on reste dans le domaine sphère des affaires aux affaires par les deux bouts. Quels seront celles de la macronie – qui pourrait se dire, aussi Macro-nie, et à quel moment y aura t-il la scission? –  en plus de l’existant : Modem, patron du Rem d’A.N, Collecte de fonds à las Vegas « faites vos jeux, rien ne va plus » sur un coup de poker au black (jack)
 Rappel des patrons :
Rem Affaires sociales BOURGUIGNON Brigitte
Rem Lois BRAUN-PIVET Yaël
Rem Défense BRIDEY Jean-Jacques
MDM Affaires étrangères DE SARNEZ Marielle
Rem Affaires économiques LESCURE Roland
Rem Développement durable POMPILI Barbara
Rem Affaires culturelles et éducation STUDER Bruno
Lr Finances WOERTH Eric
42 Transfuges (anciens de 2012) sur les 330 présents (parmi les anciens) soit 41,25% des présents, dont seulement 137 ont été réélus.
Il faut aussi y ajouter les faux transfuges véritables qui s’abritent derrière le sigle des constructeurs qui ont eu la délicatesse de se présenter au suffrage de leurs électeurs sous leurs anciennes étiquettes pour en final se dire, mais pas honnêtement Remistes …..
Les 18 faux culs de l’apparentement qui n’ont pas ou plus (mais l‘ont-ils eu précédemment, on est en droit d’en juger!) les couilles de dire qu’ils sont contre leurs idées anciennes (celles avec lesquelles ils se sont fait élire jusqu’en Juin 2017). Un exemple, combien Symbolique : Notre cher Manuel qui se rapproche d’Em, (Valls pour les intimes).
 6 Commissions sur 8 sont Remistes…., après l’Élisée, Matignon, Beauvau, le perchoir (par un transfuge), c’est maintenant l’ensemble de la représentation nationale (non du peuple, mais des parties fines en pré-carré) :
  • 75 % patrons de commissions
  • 51,5% de vice présidents
  • 46,4% de secrétaires

Sans compter la convocation en con-grè (mais sans spécifier si c’est bon ou mal). Déjà le prem maroquinier presque effacé (sera t-il le Fillon de Macron? Y a de quoi commencer à se – ou se faire – tailler un costard de sortie pour d’autres rentrées dans les dés-ordres)

Les commissions aux ordres :

  • Affaires (sociales, économiques, culturelles et éducation). Est-ce à dire que….
  • Lois,Défense, Développement durable

Restent aux autres :

  • Affaires étrangères (MdM, dont la présidente-copine de coup d’état est en affaire à Bruxelles, avec son patron à elle qui n’a rien à voir avec celui des Remistes). Copine par alliance de raison (et non de coeur) du patron remiste
  • Finances (Lr, dont le président de commission a eu des délicatessen avec des mallettes qui auraient été « déplacées, de place de coffre-fort à autre coffre-volatile, même absout, cela reste…)
La réalités des chiffres est crue…. mais il faut oser s’y plonger (caniculaires ou non)
C’est la marche à la dictature à grands pas. Tout est entre les mains du même homme qui se fait dire Providence…. (par peur et par défaut!)

Souvenez-vous, les plus grandes saloperies sont au JO en Juillet et Août, lorsque les Français sont, non dans la rue mais, sur le sable, avant que d’être sur la paille….

A la rentrée quand le travail aura été mis en coupe réglée, non en 49-3, mais en ordonnance médicalisée, il sera trop tard pour faire les barricades. C’est maintenant ou jamais…. En Septembre ce ne sera plus qu’un baroud donneur de blanc seing par des blanc-becs que nous serons devenus..qui fouleront les rues sous des haies de CRS armés de l’ultima-Ratio (merci Fillon) –https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011 .

*****

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

L’échec de la stratégie d’Emmanuel Macron

Par Jacques Sapir

L’échec de la stratégie d’Emmanuel Macron

Avec la fin du G-20 qui s’est tenu à Hambourg, et après les deux discours d’Emmanuel Macron et d’Edouard Philippe, le premier au Congrès le lundi 3 juillet et le second devant l’Assemblée Nationale le mardi 4 juillet, l’ampleur de l’échec à venir de la Présidence Macron se dessine.

Ce Président, élu sur un malentendu et appuyé sur une majorité, qui est elle-même probablement la plus mal élue de la République, va plonger la France dans une crise profonde.

L’illusion de la diplomatie

Il faut reprendre ici la chronologie. A Hambourg, Emmanuel Macron, et la France avec lui, a été inaudible. La première rencontre personnelle entre Donald Trump et Vladimir Poutine a, naturellement, concentré l’attention. Mais, la France n’a pu faire entendre sa voix. Cela confirme un constat que l’on pouvait déjà tirer après l’échec personnel pour Emmanuel Macron qu’avait représenté le sommet européen des 22 et 23 juin. Il y avait été incapable de faire prendre en compte des revendications, que l’on peut trouver restreintes et qui constituaient le socle minimal des demandes françaises, à ses collègues de l’Union européenne.

Donald Trump, dont on dit souvent que le comportement est erratique, poursuit en réalité une politique claire de défense des intérêts de son pays et il sort renforcé du G-20 dont le communiqué final acte de l’impossibilité à bloquer la politique des Etats-Unis. Cette politique est aujourd’hui contradictoire avec celle de l’Allemagne.

Angela Merkel, qui affronte avec sérénité des élections au mois de septembre prochain, n’a d’ailleurs nullement l’intention, ni la volonté, de faire la moindre concession que ce soit à Donald Trump ou, indirectement, à Emmanuel Macron. En effet, aujourd’hui le cadre de l’UE de la zone Euro fonctionne à plein pour les intérêts des entreprises allemandes. Elle n’acceptera donc des changements que contrainte et forcée.

Emmanuel Macron a-t-il lu Jack London?

Inquiet dès le conseil européen de fin juin de la tournure prise par le volet diplomatique de sa stratégie, Emmanuel Macron a décidé de mettre en œuvre un volet interne. C’est le sens du discours d’Edouard Philippe, mardi 4 juillet, devant l’Assemblée Nationale. Prenant prétexte de la « découverte » par la Cour des Comptes d’un trou de 9 milliards dans les estimations budgétaires, il a décrété un tournant austéritaire, un de plus, pour l’économie française. Mais on peut certes s’étonner de la « découverte », quand on se rappelle qu’Emmanuel Macron fut le Ministre de l’économie jusqu’à l’été 2016. Il s’agit bien évidemment d’un prétexte. (de deux choses l’une :

  • ou il savait
  • ou il ignorait

Dans les deux cas, il y a faute. Vaut-il mieux une faute d’ignorance ou une faute de complicité complaisante….?)

En annonçant des coupes importantes dans les dépenses publiques (80 milliards sur 5 ans), le gel du point d’indice des fonctionnaires qui ont pourtant perdu largement en pouvoir d’achat depuis dix ans, et diverses autres mesures dont bien entendu la fameuse réforme du Code du Travail dont les conséquences en matière de pouvoir d’achat serons considérables, Edouard Philippe entame un nouveau tournant austéritaire. Mais, il n’en dit pas la véritable raison. (L’argument du « pas de fric, n’est pas nouveau.. ». Cela fait plus de 15 ans qu’on nous le rabâche… Certes on n’a pas de fric pour traiter de façon égalitaire les « Pupilles de la Nation » – juifs et non juifs -, mais on en trouve, en cours de route et par quel miracle pour indemniser les « Pupilles de la Nation, juifs, américains »… Il est vrai que si l’on veut implanter la SNCF aux USA, Il faut casquer les transports « d’allégresse-allégeance » d’antan. Liepzig, député européen, juif, avait déjà tenté et avait été débouté…., en plus de l’indemnité « souffrance »…. Non ce n’est pas de l’antisémitisme que de dire de telles vérités, facilement vérifiables, il suffit de s’en donner la peine)

Emmanuel Macron est persuadé que c’est en appliquant cette politique, et en remettant la France dans une orthodoxie comptable (avec le respect strict de la règle des 3% du déficit), qu’il va construire sa crédibilité face à l’Allemagne et à Mme Angela Merkel.

Cela revient à croire que c’est en s’imposant une purge amère que l’on peut être pris au sérieux. Cette logique fut magnifiquement décrite il y a 100 ans par Jack London dans un de ses nouvelles, La Force des Forts (1). Sauf que la politique internationale n’obéit nullement à ces règles enfantines. Elle implique des logiques d’alliances, avec des pays connaissant les mêmes problèmes que nous, et surtout elle implique que l’on nous croit capable de « casser la vaisselle ».

Les conséquences d’une stratégie perdante

Cette purge austéritaire va plonger la France dans un nouvel épisode de récession. Nous vivons aujourd’hui sur un « plateau », lié à l’amélioration du pouvoir d’achat qui s’est manifestée depuis l’hiver 2016. Mais, la contraction relative des revenus nominaux associée à une (très petite) poussée d’inflation, va provoquer une détérioration du pouvoir d’achat à partir de la fin de l’année 2017. Si, en 2018, viennent se combiner à cette détérioration les effets des mesures d’austérité décidées par Edouard Philippe et les effets des mesures structurelles, dont celles concernant le Code du Travail, alors la consommation et le revenu disponible des ménages se verront amputés. Cela conduira à une nouvelle période de baisse de l’activité, tout comme la politique de François Fillon, ou le choc fiscal de François Hollande avaient eux-aussi conduit à des baisses d’activités, autrement dit à des hausses, plus ou moins importantes du chômage.

On comprend que les français, dans leur grande majorité, soient plus que circonspects quand aux mesures promises et annoncées par Emmanuel Macron et Edouard Philippe. Il faut toujours le rappeler, le Président Macron a été élu sur un malentendu, par défaut, et sa majorité a réuni la plus faible proportion des inscrits par rapport à son nombre effectif de députés.

L’accumulation de poudre dans la Sainte-Barbe du navire France n’implique pas, évidemment, que tout va sauter. Mais, danser dans cette Sainte-Barbe avec une torche à la main, ce qui est métaphoriquement ce que font tant Emmanuel Macron qu’Edouard Philippe, et La République en Marche, dont l’attitude à l’Assemblée nationale par son refus du pluralisme mais aussi de par l’inexpérience de nombreux de ses députés, pose un véritable problème à la démocratie, est une attitude profondément malsaine et irresponsable.

Est-ce, déjà la fin de l’état de graisse et alors nous devoir faire maigre pour tout le reste  de la mandature présidentielle.Salauds de la socia-lie qui avaient piqué 8,5 milliards d’espérance des Remistes (et surtout du Peuple!). Si Emmanuel se casse la gueule ce sera de la faute de Manuel… Comme quoi le dieu de la politique se moque d’être E.M ou non (à noter que E.M c’est aussi « être Minus » ou « être Minima », si l’on veut).

Quand les Remistes prendront conscience qu’ils n’ont été que manipulés, vont-il renverser l’exploiteur de leur naïveté liée à la peur.
La finalité des baudruches, c’est de se dégonfler….. au propre comme au figuré. N’est pas Tartarin de Tarascon, qui veut…. Il faut en avoir l’étoffe et surtout la culture entretenue (C’est comme en ce qui concerne decodex et ses aficionados si particuliers qui se prennent pour les zozos autoproclamés – on n’est jamais mieux servi que par soi-même – de la toile et qui en des temps anciens rançonnaient tels des bandits de grand chemins, mais pas manchots, eux…. Par ici la galette… – http://wp.me/p4Im0Q-1wC?  Cela ne s’invente pas. Plongée en arrière aux horizons de 2010, pas si loin que cela!
La relativité restreinte et réduite aux ca(s)quettes (afin que nul n’en ignore) :
Tiré de « 1 Tr Leg 17 / Gpt / EG5 » Libre d’utilisation : kelly-eric guillon
Structure 100,00% 74,33% 25,67% 100,00% 90,74% 8,16%
2nd Tr 17 1er Tr 17
% Inscrits 16,57% 12,32% 4,25% 13,42% 12,18% 1,09%
nombres 456 308 148 468 398 55
voix 7 881 012 5 857 736 2 023 276 6 382 831 5 791 741 520 760
Parti pris Rem
items 2ndTr17 1er rang 2nd rang 1er Tr 17 1er rang 2nd rang
Résultat des courses :
  • 12 éliminés au 1er tour
  • 90 déclassés au second tour
  • hausse de 0,14% des inscrits au 2nd tour pour les premiers

pas de quoi pavoiser, mais avoir plutôt un profil bas… Car la victoire, ne l’est, tout compte fait, pas tant que cela… Pouvait faire mieux, beaucoup mieux!

Les Remistes ne pèsent que 13,42% des inscrits… (au 1er Tour et parmi ses premiers du 1er tour 39 ont moins de 12,5% des inscrits…. 10% quand même des « vainqueurs » (des repêchés à la session de rattrapage)

*****
Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français »

FIN de la une DU JOUR

 

ieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011 .

La vérité sur le Remisme de dictature, avec une autre approche des résultats : cliquer sur chaque item pour découvrir les tableaux-vérités….

(Penser à cliquer sur chacun des liens, ci-dessous, pour accéder aux tableaux, d’analyse, en Word)

 

*****

A l’attention particulière de la liberté d’expression, voir:

« Il se passerait toujours quelque chose aux galeries Lafayette » d’Orléans …. : http://wp.me/p4Im0Q-1CO
Publicités

Etre abonné pour mettre un commentaire, constructif..... Merci

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :