Dictature acte II en Con-gré! Après la poly-tique générale, place à celle de l’amiral de la flotte républicaine. On a cru la sauver, on l’a perdue, sans âme! (Une de keg)

Publié le Mis à jour le


Le choix du jour : «Premier maroquinier chef» ou «sous-chef maroquinier»
 *****

Français quand vous saurez……que :

L’étau et les taux se resserrent…. C’est comme les libertés en portion congrue (et non con-grè, en granit breton)…. C’est quand il n’y en a plus que l’on découvre ses qualités…. Ainsi va l’histoire de chaque homme. Pour avoir eu peur d’affronter une réalité il a fui dans une en pire! Marengo, c’est basta oh pôle du pouvoir. A chacun de franchir son rubis-con!

*****

et avec un peu de recul….

Un congrès ne fait pas le printemps, même s’il préfigure une rentre chaude, voire caniculaire au thermos de la ville-populace (car celle des champs a bien d’autres chats à fouetter avec les préparations d’hiver et variées). Que va faire Philippe devant la voix de son maître? Va t-il lever le pied et devenir le Fillon de Macron? Quand on est transfuge(traître, on n’est plus à une bassesse près, pourvu qu’on ai l’ivresse de croire exister.

 

*****

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Début de la une du jour! (Ici et maintenant et surtout pas ailleurs. Certains, malveillants et mal voyants, risqueraient de se sentir visés et bouderaient!)

 
42 Transfuges (anciens de 2012) sur les 330 présents (parmi les anciens) soit 41,25% des présents, dont seulement 137 ont été réélus.
Il faut aussi y ajouter les faux transfuges véritables qui s’abritent derrière le sigle des constructeurs qui ont eu la délicatesse de se présenter au suffrage de leurs électeurs sous leurs anciennes étiquettes pour en final se dire, mais pas honnêtement Remistes …..
Les 18 faux culs de l’apparentement qui n’ont pas ou plus (mais l‘ont-ils eu précédemment, on est en droit d’en juger!) les couilles de dire qu’ils sont contre leurs idées anciennes (celles avec lesquelles ils se sont fait élire jusqu’en Juin 2017). Un exemple, combien Symbolique : Notre cher Manuel qui se rapproche d’Em, Valls pour les intimes).
Le tableau des commissions sera sujet à commentaires et questionnements. Les taux de pression fiscale et l’étau se resserre sur les libertés. La dictature en marche (qui s’appelero non Quesa Co, mais Dem des remistes en Mo). Adolf n’était pas plus connu (niveau électoral), au début et quand il fut élu pour la première, unique et ultime foi de ses affiliés…..  6 Commissions sur 8 sont Remistes…., après l’Elysee, Matignon, Beauvau, le perchoir (par un transfuge), c’est maintenant l’ensemble de la représentation nationale (non du peuple, mais des parties fines en pré-carré) :
  • 75 % patrons de commissions
  • 51,5% de vice présidents
  • 46,4% de secrétaires

Sans compter la convocation en con-grè (mais sans spécifier si c’est bon ou mal). Déjà le prem maroquinier presque effacé (sera t-il le Fillon de Macron? Y a de quoi commencer à se – ou se faire – tailler un costard de sortie pour d’autres rentrées)

Les commissions aux ordres :

  • Affaires (sociales, économiques, culturelles et éducation). Est-ce à dire que….
  • Lois,Défense, Développement durable

Restent aux autres :

  • Affaires étrangères (MdM, dont la présidente-copine de coup d’état est en affaire à Bruxelles, avec son patron à elle qui n’a rien à voir avec celui des Remistes). Copine par alliance de raison (et non de coeur) du patron remiste
  • Finances (Lr, dont le président de commission a eu des délicatessen avec des mallettes qui auraient été « déplacées, de place de coffre-fort à autre coffre-volatile, même absout, cela reste…)

Aujourd’hui,  la commission des Lois (remiste) – Leg 17 – C Lois

La réalités des chiffres est crue….
Bonnes lectures selon de nouveaux critères de référence (dont entre autres le seul % valable et crédibles qu’est celui par rapport aux inscrits) autres que ceux des médias classiques….
Que pensez vous que demain sera fait avec des représentants du Peuple aux seuls ordres du pouvoir. Ne croyez vous pas que cette 5éme colonne  a tourné sa veste dans la continuité d’avant… Ils ne font que suivre leurs aînés. Ils ne seront pas le changement en marche mais ce sera la marche de la continuité avec toutefois une modification de taille : aucun frondeur dans leur rang. Toute tête qui dépassera sera inexorablement guillotinée. « Un Pays, un Peuple, une führie »…..

C’est la marche à la dictature à grands pas. Tout est entre les mains du même homme qui se fait dire Providence…. (par peur et par défaut!)

Souvenez-vous, les plus grandes saloperies sont au JO en Juillet et Août, lorsque les Français sont, non dans la rue mais, sur le sable, avant que d’être sur la paille….

A la rentrée quand le travail aura été mis en coupe réglée, non en 49-3, mais en ordonnance médicalisée, il sera trop tard pour faire les barricades. C’est maintenant ou jamais…. En Septembre ce ne sera plus qu’un baroud donneur de blanc seing par des blanc-becs que nous serons devenus..qui fouleront les rues sous des haies de CRS armés de l’ultima-Ratio (merci Fillon)

*****

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

 

Macron, le coup d’Etat et la tentation de l’Aventin

La mise en place du « système Macron » se poursuit, tant pour ses dimensions formelles, qu’informelles. Ces dimensions nous confirment la nature autoritaire de ce système, sous un masque affiché de la « bienveillance ». Les incidents qui se sont multipliés au Parlement, où La République en Marche et ses alliés trustent l’essentiel des postes, avec la décision du Président de la République de présenter un message au « congrès » (l’Assemblée Nationale et la Sénat) réuni à Versailles, ne sont pas de bon augure. Les projets d’ordonnances et de lois viennent compléter le tableau.

Un coup d’Etat silencieux ?

Un premier incident a donc marqué la session inaugurale du Parlement élu lors des dernières élections législatives. Au-delà de l’élection de M. de Rugy, un représentant typique de l’opportunisme parlementaire le plus débridé, et l’une des personnalités les moins honorables de cette assemblée, c’est la monopolisation des postes par LREM, en particulier en ce qui concerne la questure, qui a retenu l’attention. Bien sûr, rien n’interdit au parti majoritaire à l’Assemblée de rafler tous les postes. Mais, ce système des dépouilles à l’américaine est profondément étranger à la culture politique française. Cette dernière, justement parce que nous sommes dans un système où les pouvoirs ne sont pas strictement séparés – comme aux Etats-Unis – inscrit dans ses pratiques l’obligation du pluralisme. C’est cette tradition que LREM a foulée aux pieds. Mais, nous avons eu plus, en l’occurrence qu’une manifestation de mépris pour l’opposition. Le Président de la République est, en effet, en train de se livrer à un véritable coup d’Etat silencieux.

Ce coup d’Etat vise ses adversaires, mais il vise aussi ceux qui le soutiennent. Comment ne pas voir que la décision d’Emmanuel Macron de parler devant les deux chambres réunies en Congrès va miner l’autorité et la crédibilité de son Premier-ministre, M. Edouard Philippe. Assurément, les relations entre le Président de la République et son Premier-ministre n’ont jamais été simples sous la Vème République. Mais, du moins, mettaient-elles quelques mois avant de se dégrader explicitement. Aujourd’hui, c’est dès le départ que le Président entend nous montrer qu’il est le seul à prendre des décisions, qu’il est non pas l’ultime autorité, mais bien la seule. Et, ce faisant, il tord à nouveau la Constitution de la Vème République et à un degré bien plus important que n’importe lequel de ses prédécesseurs. Ceci, combiné avec la très faible légitimité d’une assemblée élue par moins de 16% des électeurs inscrits, est bien la marque d’un coup d’Etat silencieux.

Quand le Président ne respecte même pas l’esprit de la loi…

 

Tableau 1

Articles 20 et 21 de la Constitution

Article 20 :

Le Gouvernement détermine et conduit la politique de la nation.

Il dispose de l’administration et de la force armée.

Il est responsable devant le Parlement dans les conditions et suivant les procédures prévues aux articles 49 et 50.

Article 21 :

Le Premier ministre dirige l’action du Gouvernement. Il est responsable de la défense nationale. Il assure l’exécution des lois. Sous réserve des dispositions de l’article 13, il exerce le pouvoir réglementaire et nomme aux emplois civils et militaires.

Il peut déléguer certains de ses pouvoirs aux ministres.

Il supplée, le cas échéant, le Président de la République dans la présidence des conseils et comités prévus à l’article 15.

Il peut, à titre exceptionnel, le suppléer pour la présidence d’un conseil des ministres en vertu d’une délégation expresse et pour un ordre du jour déterminé.

Source : Constitution, titre III, http://www.conseil-constitutionnel.fr/conseil-constitutionnel/francais/la-constitution/la-constitution-du-4-octobre-1958/texte-integral-de-la-constitution-du-4-octobre-1958-en-vigueur.5074.html#titre3

Le Président et la souveraineté

Cet acte est en lui-même particulièrement grave ; mais il n’est pas isolé. En réalité, le refus du Président de se livrer à l’exercice, certes convenu, de l’interview du 14 juillet révèle un degré supérieur, et jusqu’alors inattendu, de mépris de la part du Président. Cette interview permettait au Président de s’adresser directement aux Français. En ce sens, elle jouait un rôle important, au-delà des détails de son déroulement.

Quand on ne reconnaît plus la souveraineté du peuple, peu importe le mépris dans lequel on tient que ce soit ses adversaires ou ses propres amis.

Se retirer sur l’Aventin ?

Si ces différents actes n’ont pas suscité la réprobation et les protestations qu’ils devraient, c’est que l’opposition est, pour l’instant, en miettes.  Le Front National ne finit pas de payer et l’épisode du « débat » de l’entre-deux tours et son manque de crédibilité politique, et la France Insoumise peine aujourd’hui à convaincre ses électeurs potentiels qu’elle est une force capable d’incarner une opposition globale, c’est à dire véritablement souverainiste.

Dans ce contexte, face à cette succession de coups de force et à ce coup d’Etat rampant, seuls quelques députés, dont ceux du groupe de la France Insoumise, ont décidé de ne pas se rendre à la réunion de Versailles. Ils ont fait le bon choix. Le peuple a signifié son mécontentement par la « grève » du vote lors des élections législatives. Il se prépare à une forme de retrait des institutions qui pourrait éclater de manière forte et spectaculaire à la rentrée de septembre. D’ici là, il convient de ne pas participer au jeu pervers macronien et se souvenir de ce proverbe romain : ceux que Jupiter veut perdre, il les prive d’abord de Raison…

Que penser effectivement quand on découvre les résultats d’analyse des élections Législatives  « de la peur ». Macron avait 18% des inscrits au 1er tour de la présidentielle et se retrouve avec 27% de peureux (12 millions….) au second tour pour atteindre les 44,47% des inscrits. La peur aveugle t-elle autant les électeurs. D’autant que cette peur n’était pas la leur mais celle des politicards en quête de préservation de leur pré carré d’avantages et prébendes… Quelle débandade!
Pour avoir évité la peur soit disant du FN, il vont se coltiner celle de Macron et de sa dictature…. »en marche »! Vous en doutez :
L’électeur est-il réellement adulte? On est en droit d’en douter! Il a recommencé l’erreur de 2002, mais cette fois-ci les conséquences vont être à son désavantage. On va presque regretter Chichi et François (malgré l’ardoise, supplémentaire, des 8 milliards qui sont passés où et en quelle poches?)
*****
Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français »

FIN de la une DU JOUR

*****

A l’attention particulière de la liberté d’expression, voir:

« Il se passerait toujours quelque chose aux galeries Lafayette » d’Orléans …. : http://wp.me/p4Im0Q-1CO
Publicités

Etre abonné pour mettre un commentaire, constructif..... Merci

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s