(18/06/2017) – Quand l’élection devient théâtre de rus…. Pas de quoi en faire un torrent de chute libre…. Les cascades ne sont pas de mise pour des gens resectueux du Peuple!

Publié le Mis à jour le


Agression de NKM : le maire placé en garde à vue nie les faits

Lucas Burel et Marie Campistron

Agression de NKM : le maire placé en garde à vue nie les faits
Jeudi dernier, un homme d’une cinquantaine d’années lui a pris ses tracts pour les lui envoyer au visage. ((GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP))

Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate LR dans le 2e circonscription de Paris, avait fait un malaise après l’agression survenue sur un marché du 5e arrondissement.

Un homme a été interpellé et placé en garde à vue samedi matin, deux jours après l’agression de Nathalie Kosciusko-Morizet sur un marché du 5ème arrondissement de Paris. Il est soupçonné d’avoir agressé jeudi la candidate LR aux législatives en campagne à Paris, qui avait perdu connaissance.

Il s’agirait de Vincent Debraize, maire sans-étiquette de la petite commune de Champignolles [une trentaine d’habitants, NDLR] dans l’Eure. L’élu a été placé en garde à vue à 8h30 « pour des faits de violences volontaires sur personne chargée d’une mission de service public », a indiqué une source proche du dossier. Vincent Debraize a nié les faits au cours de sa confrontation avec Nathalie Kosciusko-Morizet.

Garde à vue prolongée

*****

« Il se passerait toujours quelque chose aux galeries Lafayette » d’Orléans : http://wp.me/p4Im0Q-1CO

 

*****

Le suspect s’était présenté de lui-même ce samedi matin à la police judiciaire de Paris, répondant à la convocation des enquêteurs (comment peut-on se présenter de soi-même sur une convocation. Il faudra m’expliquer!).

« C’est un monsieur qui cherche visiblement de la publicité (les terroristes restent sur le pavé, pour la pub et cela marche, on passe leur trépas en boucle alors que l’on ne meurt qu’une fois.. Quand on fuit cherche t-on réellement de la pub?), qui est violent et pas très courageux. Il ne reconnaît pas les faits et s’est enfui sitôt son forfait accompli, et qui, de toute évidence, vit ça très bien », a réagi ce samedi l’avocat de la candidate, Xavier Autain, sur BFMTV, alors qu’une confrontation avec le maire de Champignolles a été organisée avec NKM. « C’est une agression grave sur une élue de la République et j’espère une réponse de l’institution judiciaire à la hauteur », a ajouté Xavier Autain (attention présentement NMK, n’est pas encore élue…. Il est vrai que les Français penchent et pensent toujours du côté victimairisée….).

Parrain de Guaino à la présidentielle

Vincent Debraize, né en 1962, fait notamment partie des 33 élus qui avaient parrainé la candidature de Henri Guaino, lors de la dernière présidentielle. Lequel se présentait aux législatives face à NKM dans cette 2e circonscription de la capitale.

Contacté par l’Obs », Henri Guaino assure ne « pas connaître » Vincent Debraize. « Je l’ai simplement croisé pendant la campagne des législatives« , ajoute-t-il. « Tout ceux qui diront le contraire devront en répondre devant les tribunaux », a également précisé l’ex-candidat dissident LR : « Je ne laisserai pas salir ma réputation. » (Attention ne tombons pas dans le tableau de chasse….. Lui, apparemment s’y connaît en maître, clerc obscur)

Solidarité de la classe politique

Nathalie Kosciusko-Morizet, en ballottage défavorable face au candidat de la République en marche Gilles Le Gendre, distribuait des tracts sur le marché de la place Maubert dans le Ve arrondissement jeudi matin lorsqu’un homme d’une cinquantaine d’années, identifié depuis comme Vincent Debraize, les lui a pris pour les lui envoyer au visage, la traitant notamment de « bobo de merde », selon une journaliste de l’AFP.

Elle a alors chuté et perdu connaissance plusieurs minutes, sous une forte chaleur. Revenue à elle, elle avait été conduite, pour subir des examens, à l’hôpital Cochin où le Premier ministre Edouard Philippe lui avait rendu visite dans la journée. Durant cette journée, de nombreuses personnalités politiques de gauche comme de droite ont témoigné leur soutien à la candidate. Parmi eux, la maire PS de Paris, Anne Hidalgo, le maire LR de Bordeaux, Alain Juppé ou encore son concurrent REM au second tour de la circonscription, Gilles Le Gendre. (Ses jours ne sont pas en danger, mais ceux de la ripoublique, si….!)

La politique, cela devient un job dangereux, outre le fait que l’on n’est jamais assuré du service après-vente, on y risque des rixes en coup de poing. Il est vrai que les Français aiment les « affligés », oubliant qu’eux mêmes le sont par et à cause des politicards. Vlà que les politicards deviennent victimes de terroristes. On nous a averti qu’il y avait de grands risques (ce qui justifie le prolongement de l’état d’urgence… et son entrée dans le droit commun constitutionnel) et il fallait bien qu’un tel attenta de masse-critique advint. C’est chose fête!

Une de chute avec perte de connaissance, rien de tel pour booster un perdant en gagnant. C’est le vote compassion. Souvenez – vous de la Boutin, catho-strophée qui buttât sur le mariage gai. Elle voulait des noces tragiques et y risqua son intégrité en chute libre… Ce serait apparemment la marque des nanas de droite en perdition de corps ou d’esprit-âme). Certaines en deviendraient  poly-techiciennes du vote compassionnel…Elle s’en remettra et nous aussi, mais la ripoublique, non.. On va la voir bientôt en joggeuse à côté des marcheuses….

http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/legislatives-2017/20170617.OBS0877/un-homme-interpelle-apres-l-agression-de-nathalie-kosciusko-morizet.html

Publicités

Etre abonné pour mettre un commentaire, constructif..... Merci

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s